AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

• Welcome home [Renan] Categorie_1• Welcome home [Renan] Categorie_2_bis• Welcome home [Renan] Categorie_3
 

• Welcome home [Renan]

 
Message posté : Mar 23 Aoû 2016 - 22:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La nuit venait à peine de tomber. Habituellement, Ivy attendait encore quelques heures avant de s'aventurer au-dehors, mais pour cette soirée-là, cela ne la dérangeait pas de faire une légère exception. Cet attrait pour la nuit, elle l'avait développé de façon insidieuse au cours des années. En effet, ces rues à moitié éclairés, ces étoiles brillantes souvent ombragés par la pollution, ce calme reposant qui planait : c'était comme une seconde maison pour elle. Elle s'y sentait incroyablement bien. Comme une petite brèche pour échapper à la réalité, à sa réalité. Cette obscurité lui permettait d'être l’ombre qu’elle désirait être. Elle prenait d'ailleurs grand soin de se déplacer uniquement dans les ruelles les moins éclairées, sur les trottoirs possédant le moins de réverbères. Et ce, quand ce n'était pas sur les toits qu’elle se baladait, à la recherche d'une nouvelle proie à voler... Cela lui évitait finalement de se faire remarquer. Garder l'anonymat était la clé pour son mode de vie clandestin. Moins on la connaissait, moins on parlait d'elle, moins elle avait de problèmes, tout simplement. A vrai dire, cela ne la dérangeait même pas de vivre en ermite. Ivy était d'accord sur le fait qu'il valait mieux vivre seul que mal accompagné. La plupart des humains constituait pour elle une mauvaise compagnie, en fait. Ils ne présentaient qu'une légère distraction, qu'un détour sur son chemin. Son jugement était sûrement un peu arbitraire, il fallait l'avouer.
 
La grande blonde portait cette fois-là une veste noire dont elle avait relevé la capuche pour cacher la moitié de son visage. Fidèle à son style vestimentaire attitré ces dernières années, son jean était également de couleur sombre, gris. La tête baissée, elle se déplaçait d'un pas rapide et sûr, quitte à rentrer dans les épaules des rares personnes qui se baladaient encore par ici à la fin de la -très probable- dure journée de travail qu’ils avaient passé. En effet, ce quartier pullulait d'entreprises de finances en tout genre, et les hommes en cravates étaient quasi tous déjà rentrés rejoindre leur famille depuis longtemps –l’avantage des 35h me dit on dans l'oreillette-. Les rues continuaient doucement à se vider au fil des minutes, les rires à s'étouffer, et les rares âmes perdues qui erraient encore se déplaçaient rapidement vers des endroits plus vivants du centre-ville. Le silence commençait à tomber, si bien qu'on commençait à entendre le bruit du vent léger. La nuit reprenait doucement ses droits. Elle était claire aujourd'hui, le signe d'un bon présage ? A prouver.
 
Cela faisait longtemps que la jeune femme ne s'était pas baladée –ou s'était retrouvé à errer, c'était là le terme le plus exact- dans ce quartier ouest. Outre les quelques montres luxueuses qu'on pouvait avoir la chance parfois de voler sur les poignets des hommes pressés, cet endroit ne représentait pas vraiment d'intérêt, du moins, pour une femme comme elle. De plus, Ivy ayant coupé court à ses études et à ses ambitions professionnelles, du moins celles qui rentraient dans le moule de la société. De ce fait, cet endroit était presque étranger à sa vie. Cela ne la dérangeait pas plus que ça. Ses rêves étaient tout simplement autres aujourd’hui. C’est autre chose que la cupidité humaine qui guidait ses pas. Si elle s'y baladait ce soir-là, c'était uniquement grâce à ce petit bout de papier froissé dont elle avait fait la trouvaille peu de temps en arrière. Elle l'avait encore dans la poche de son jean, et à sa simple évocation elle le sortit machinalement, et ce pour la centième fois, pour le relire encore. Comme-ci elle avait besoin de se rassurer, de se rassurer que ce rendez-vous n'était pas une invention et que cette missive lui était bien destinée. En effet, en général lorsqu'Il lui parlait par cet intermédiaire, c'était uniquement pour lui ordonner de faire quelque chose pour lui –qu’elle s’empressait de réaliser, évidemment-. Or cette fois-ci, c'était un rendez-vous. Un lieu, une heure, rien de plus. C’était ici même.  Elle était en avance, ça avait le don de la rassurer. Malgré ce côté énigmatique, Ivy était loin d'être effrayée ce soir. Elle était au contraire, plutôt excitée.
 
Contrairement à son habitude, elle avait, avant de quitter son squat, peignée grossièrement ses cheveux avec sa main, avait changé ses vêtements -qui lui faisaient habituellement quelques semaines il fallait le dire-, et arborait un petit sourire en coin sur son visage, d'habitude hermétique à toutes émotions. S'en était de peu qu’elle n’ai pas la boule au ventre ! C'était honteux, elle avait l'impression d'être redevenue une ado. Et pourtant, elle ne pouvait pas s’en empêcher, elle l’avait montée si haut dans son estime au fil du temps, sans même y avoir vraiment fait attention. Comme-ci ça lui plaisait, ce sentiment malsain de donner corps et âme à quelqu’un d’autre. Le problème quand on perd du jour au lendemain sa famille tant aimée et si attentive : on perd tous ses repères. Et c’est Lui qui les lui avaient rendus lorsqu’elle s’était égarée à Star City. Il avait pris cette place vide plus vite que quelqu'un d'autre. Et Ivy sentait qu’aujourd’hui tous les efforts qu’elle avait fait pour être jour après jour meilleure à ses yeux, avaient enfin payés. Oui, après tout, sinon pourquoi ce rendez-vous, ici ? S’il avait voulu se débarrasser d’elle, il l’aurait quand même fait dans un endroit plus discret. Enfin du moins, Ivy espérait. Cette idée lui fit froncer les sourcils.
 

Entre deux intersections, elle alla s’appuyer contre un arbre. D’ici, elle avait une vue globale sur l’environnement. Comme à son habitude, et s’en était presque devenu maladif, elle se mettait à compter mentalement le nombre d’issus par où elle pouvait s’enfuir en moins de quelques secondes, le nombre de dangers probables et les zones d’ombres alentours, et le nombre de personnes qui pouvaient la voir d’où elle était. Elle posa la main naturellement sur l'arme qui était continuellement dans la poche de sa veste, son COLT M1911, cela la rassurait. Comme si elle vivait telle une fugitive, sans vraiment l’être. Qui se souciait vraiment de sa personnes aujourd’hui, à par lui ? Perdue entre deux vies, c’est un peu ce qu’elle était, en résumé, dorénavant. Perdue entre les espérances de cet homme en ses capacités, et la vendetta qu’elle devait mener seule pour ne pas sombrer dans la folie. Autant dire que cela ne lui laissait pas le temps pour s’intéresser aux petits moments de la vie. Cet instant précis, où elle ressentait le vent sur son visage, en était un, et elle ferma les yeux, laissant ses autres sens prendre la suite. Elle profitait de cet instant volé à sa vie menée d’habite à cent à l’heure. Elle l'attendait, et elle se sentait plus prête que jamais à ce qui allait suivre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Aoû 2016 - 23:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Depuis quelques années, Renan travaillait sur une affaire de recrutement qui lui semblait très prometteuse. Il attendait de voir si elle serait à la hauteur de ses espérances, mais il partait confiant. Ivy était la première personne dont il s'était personnellement occupé après avoir accédé à son poste d'Officier de la Pénombre et il avait beaucoup investi dans sa « formation », il était donc normal qu'il veuille tout superviser jusqu'au bout. Tesla espérait que leur collaboration lui apporterait de bonnes choses et c'était dans cette optique qu'il l'avait davantage poussée à lui être fidèle à lui plutôt qu'à l'organisme qui lui permettait de vivre – car l'argent qu'elle recevait venait de SHADOW et non de lui.

Ce soir-là serait un peu différent des fois précédentes. La jeune femme ne l'avait jamais vu sans sa tenue – et je ne parle de rien de louche – elle ne serait donc pas capable de le reconnaître dans la rue s'ils étaient amenés à se croiser, sauf qu'il allait à sa rencontre dans sa tenue de civil. Ce soir, elle intégrerait officiellement le groupe et l'histoire commencerait par leur première discussion à visage découvert.

La nuit était tombée et les gens rentraient chez eux à grandes enjambées pour profiter du reste de leur soirée en toute tranquillité. Renan avait confié son fils à sa voisine qui semblait particulièrement ravie de toujours jouer les mamans de substitution et il avait donc plusieurs heures devant lui pour s'assurer que tout se passerait comme il l'espérait. Il ignorait toujours si la jeune femme allait changer de comportement, ce serait donc un test. Ce n'était pas parce qu'elle avait été digne de son intérêt et de ses espoirs qu'elle ne pourrait pas le décevoir d'ici quelques mois ! Les gens avaient tendance à radicalement changer de comportement lorsqu'ils se retrouvaient entourés par d'autres personnes dans leur situation – à savoir, des agents efficaces. Il espérait simplement qu'Ivy changerait en devenant encore plus investie dans ses missions.

Pas sentimental pour un sou, Renan n'avait bien entendu aucun sentiment pour la jolie blonde. Mais il voyait son potentiel et avait envie de l'exploiter, ce qui était largement mieux que ce qu'il pouvait faire pour bien des agents qui opéraient à Mannheim ! Il savait être redevable avec les gens qui le méritaient et si la belle savait tirer son épingle du jeu, elle pourrait obtenir une place très enviable à Mannheim.
Mais ils n'en étaient pas encore là !

Il était arrivé au bout du trottoir qui menait au local abritant l'entrée de la base et repéra rapidement la silhouette qu'il cherchait. Elle était adossée à un arbre, vêtue d'une tenue qui se camouflait bien dans la masse. Exactement comme lui et cette constatation lui arracha un léger sourire. Il se dirigea vers elle pour s'arrêter à ses côtés. Elle ne le reconnaîtrait pas, c'est pourquoi le trentenaire prit la parole en premier :

« On ne s'est encore jamais vus sous cette apparence, mais vu que ça va changer pour toi aussi, ça me semblait approprié. » Il lui fit signe de le suivre avant de se détourner d'elle. Son pouvoir était activé et bloquait les éventuels systèmes espions. « On va rentrer dans la base, pour cette fois-ci, je te donne l'accès, mais dès que ce sera officiel, tu auras ta propre reconnaissance d'empreintes. »

Il se dirigea vers la société de réparation d'ordinateurs, toujours ouverte, puis pénétra à l'intérieur avant de tenir la porte à la jeune femme pour lui faire signe d'aller vers le fond de la boutique. Elle y trouva une autre porte qui les fit entrer dans une salle plus petite et pleine de cartons. Renan s'approcha du mur et tout à coup, une sorte de petit écran apparut contre lequel le français appuya son pouce. Quelques secondes passèrent avant que le mur ne cède la place à une porte plus large qui s'ouvrit sur un ascenseur.

« Reconnaissance des empreintes et de l'ADN, paré contre les imitateurs aussi. » Mais il n'en dirait pas plus. « Après toi.... »

Dès qu'elle fut à l'intérieur, il l'imita et la descente ne prit pas plus d'une minute. Dès que les portes s'ouvrirent, ils furent face à un long couloir semblable à celui d'une agence gouvernemental. Malgré l'heure avancée, il y avait encore beaucoup de personnes qui se promenaient autour d'eux. Le Breton posa ses yeux mordorés sur la jeune femme.

« Ça va, pas trop anxieuse ? Tu sais, c'est vraiment une chance pour toi, ici tu trouveras plus que tout ce que tu pouvais espérer dehors. » Le ton se faisait caressant. « Tu me fais confiance, n'est-ce pas ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 24 Aoû 2016 - 1:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bercée par la douce mélodie que faisait le feuillage des arbres au gré du vent, Ivy inspira un grand coup l’air frais. Elle pouvait sentir l’odeur de la ville : essence et tabac froid. Néanmoins, au milieu de cela flottait une fine et légère odeur de cerisier et de terre fraîche. Ça lui rappelait un peu sa vie à Londres. Depuis son plus jeune âge, elle passait son temps à inspecter tous les recoins des jardins et des parcs alentour afin de découvrir de nouvelles espèces et de nouvelles saveurs. Passe-temps qui lui paraissait totalement stupide maintenant, soit dit en passant. Elle ouvrit rapidement ses grands yeux bleus quand elle sentit une présence tout près d’elle. L’homme qui se tenait juste à côté d’elle la dépassait en taille d’une dizaine de centimètres environ, et était habillé dans les tons sombres. Devant l’incrédulité de la jeune femme, il prit la parole le premier. Sa voix était sombre et clair, et Ivy sembla comme pétrifiée au son de celle-ci, elle n’arrivait pas à en croire ses yeux. Il était là, devant elle, c’était impensable.

A visage découvert, c’était la première fois qu’elle avait la chance de le rencontrer. D’ailleurs, elle avait toujours trouvé que c’était un peu de la triche, qu’il sache tout d’elle, et qu’elle ne sache rien de lui. Mais à force, ça avait presque fini par devenir un jeu pour elle. Et pour être honnête, elle adorait jouer, par-dessus tout. Ivy dû plisser légèrement les yeux pour espérer voir avec plus de précisions les traits de son visage, mais malheureusement la clarté était maintenant trop mauvaise pour qu’elle puisse s’en faire une idée claire. Néanmoins, il fallait se concentrer sur l’essentiel. La tenue qu’il arborait signifiait bien ce qu’elle pensait fermement au départ : elle avait réussi. Ah, et, elle n’allait pas mourir ce soir. C’était peut-être utile de le préciser, pour le moral.

Sans émettre un son, Ivy suivi l’homme de près de son pas félin, jusque devant une société de réparation informatique. Soit dit en passage, elle ne payait pas de mine, à la première impression. C’était typiquement ce genre d’endroit qu’on a l’impression de connaître sans jamais arriver à trouver le nom. Cet endroit tellement simple et semblable aux autres du même type, que personne ne le voyait vraiment. La jeune femme sourit, c’était ingénieux comme endroit, et osé. En effet, cet endroit restait régulièrement fréquenté. Après tout, il n’y avait pas d’endroits miracles où cacher une organisation top secrète, tout bien réfléchit. Cela semblait être un rêve. Il n’était qu’à quelques centimètres d’elle, elle pouvait le toucher rien qu’en tendant la main –chose qu’elle ne fit pas, ça aurait été très déplacé, bien entendu-. Heureusement qu’elle ne parlait pas souvent, puisque là, c’était certain, elle se serait mise à bégayer. C’était vraiment différent que d’avoir un contact écrit. Elle n’avait encore jamais imaginé jusqu’à quel point. Elle se demanda même s’il ne fallait pas qu’elle se pince discrètement pour être sûre qu’elle n’avait pas abusé d’une drogue tropicale et qu’elle n’était pas en train de rêver cette scène de A à Z.

Les détails des pièces de la société lambda qu’ils traversèrent jusqu’à atteindre l’ascenseur ? Elle ne s’en souvenait même plus. Tout semblait flou autour d’elle, comme-ci la scène se déroulait en lecture rapide. C’était la première fois qu’elle avait cette impression de n’avoir le contrôle sur rien. C’était extrêmement déroutant. Merde, combien y avait-il de portes déjà ? Elle n’avait même pas regardé. Hochant la tête à chacune de ses fins de phrases, elle pouvait sentir à quel point elle semblait stupide en cet instant. Elle mit les deux mains dans ses poches. Elle fit glisser tout doucement son arme entre ses doigts, ce qui eut comme effet de l’apaiser un peu. Elle souffla un grand coup : aller, ce n’était pas si difficile, de faire comme si elle n’était pas surprise du tout et que ce genre de situation lui arrivait régulièrement.

Lorsqu’il posa son regard sur elle une fois les portes de l’ascenseur ouvertes, avec ses yeux insistants et impénétrables, Ivy se sentit désemparée. Elle avait l’impression de se trouver 10 ans en arrière sur les bancs de l’école, dans ces moments gênants où le professeur vous pose une question devant toute la classe, vous savez ? Son pouls commençait à battre un peu plus vite. Elle discernait la majorité des traits de son visage maintenant, et elle ne comptait pas les oublier. Combien de fois elle les verrait, combien de temps ? Elle ne savait pas, donc autant profiter de cette rencontre. Stressée, elle l’était tellement, au fond d’elle. Anxieuse ? Sûrement encore plus, si cela avait été possible. Heureusement, après des années de pratique, elle arrivait à garder ce visage hermétique et détaché. C’était d’ailleurs la première fois que ce «talent» lui était utile… Après le silence précédent du voyage, par contraste, il y avait maintenant une multitude de pas pressés qui se faisaient entendre autour d’eux. Ivy écarquilla un peu plus les yeux. Cet endroit semblait… énorme. La blonde sourit lorsqu’elle entendit sa dernière question.

- Plus qu’à quiconque.

Rapide, concis, ça lui évitait de dire un mot de trop ou un mot bancal. Elle allait droit au but, comme à son habitude. Et puis, elle était certaine qu'il connaissait déjà la réponse. Elle lui avait déjà tant prouvé. Ivy fit quelques pas en avant afin de passer ce premier couloir, dans le but de regarder de plus près ce fourmillement frénétique qui s’exerçait. Combien d’agents il y avait ? Trop pour les compter aussi rapidement. C’était inconcevable. Elle se sentit tout d’un coup ridicule, tel un misérable pion sur un échiquier géant. Cependant, le fait de se dire qu’elle avait réussi à se créer une petite place dans la fourmilière, ça la rassurait un peu. C’était évident que beaucoup de personnes auraient adoré se trouver à sa place, ce soir-là. C’était son moment.

Cet endroit ressemblait presque à une mini-ville. En effet, de nombreuses flèches indiquaient les différents lieux disponibles. Entre autres, elle put lire d’un regard quelques écriteaux tels que : infirmerie, cellules de détention, hangar à véhicules, salle d’entraînement, bibliothèque… C’était à se demander comment cet endroit avait pu se tenir juste sous ses yeux, à Star City, sans qu’elle n’en soupçonne l’existence un seul instant. Elle fit à nouveau quelques pas en avant, et inspecta ce qui se trouvait autour d’elle. C’est l’armurerie qui était la plus proche de leur position actuelle. Se retournant vers Tesla, comme pour lui demander son approbation du regard, elle se dirigeait lentement vers l’étagère la plus proche. Elle approcha son visage de ces armes de poing qui semblaient venir d’un autre monde. Elle n’avait jamais vu une telle technologie, c’était impressionnant. Comme-ci tout cela venait du futur et que ça n’avait pas encore été commercialisé. A côté, son attirail semblait vraiment vieillot. C’était la première fois qu’elle pénétrait ici, et pourtant elle sentait qu’elle avait encore beaucoup de choses à apprendre de cet endroit.

C’était comme un enfant perdu dans un magasin de jouet : la jeune femme ne savait plus vraiment où donner de la tête. Cependant, il fallait mettre de côté sa curiosité grandissante pour faire la meilleure impression possible devant lui. Elle n’allait tout de même pas gâcher tant d’années de labeur en quelques minutes. Ivy s’avança à nouveau vers lui, lentement. Elle se tenait droite, baissa d’une main sa capuche pour révéler tout son visage, et se surprit à le regarder droit dans les yeux avec une certaine assurance.

- Qu’attends-tu de moi ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 24 Aoû 2016 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Même s'il l'avait déjà souvent entendue confirmer, Renan appréciait toujours de voir que la jeune femme confirmer qu'elle lui était totalement dévouée. Premièrement, ça gonflait son ego et son côté manipulateur, deuxièmement, il aimait savoir qu'il avait quelqu'un d'aussi obéissant à portée de main ! Car, à son grand dam, le français côtoyait un peu trop d'électrons libres qui ne semblaient pas désireux de se plier aux règles élémentaires imposée par la hiérarchie. Au fond, ce n'était pas bien grave et pour la jeune femme à ses côtés, c'était même préférable étant donné qu'elle pourrait glaner encore davantage de bons points !

Mais ils n'en étaient pas encore là. Renan allait tout d'abord vérifier qu'elle « méritait » d'intégrer SHADOW et qu'elle se montrerait à la hauteur de ses espoirs ! Mais ce n'était qu'une formalité, il en était convaincu. Une femme comme elle, avec ce dévouement, ne pourrait tout simplement pas dédier cinq années de sa vie à lui obéir sans rien savoir de lui et tout à coup, retourner sa veste alors qu'il lui offrait enfin quelque chose en « remerciement » de son investissement !

Son regard resta posé sur la silhouette d'Ivy alors qu'elle s'approchait de l'armurerie pour contempler les armes qui s'y trouvaient. C'était les équipements « basiques », mais aussi ceux réservés à certains agents expérimentés – comme les chefs d'équipe. Ivy aurait à utiliser certains armements présentés sous ses yeux et elle ne perdait donc rien à regarder la marchandise, surtout si cela lui permettait de comprendre de quel genre de moyens SHADOW pouvait bénéficier. Largement plus que bien des groupes criminels ! Surtout lorsqu'on savait que ce n'était là que la partie émergée de l'iceberg et qu'elle pourrait avoir beaucoup mieux si son investissement se révélait sans failles.

Le Breton ne sortit de son mutisme que lorsqu'elle lui posa une question bien naturelle. Il ne manqua pas de remarquer qu'elle semblait très sûre d'elle et cette flamme dans son regard lui plaisait vraiment beaucoup. Un sourire rassurant ourla ses lèvres. Avec la jolie Ivy, Renan y allait à la récompense. Il essayait de la sécuriser et de la valoriser pour qu'elle se sente unique. En lui offrant ce qu'elle cherchait – la reconnaissance ? – elle n'aurait aucune raison d'aller voir ailleurs.
Le ton de sa voix était toujours caressant.

« Que tu me rejoignes. » Il désigna les environs d'un geste de la main. « Je te témoigne toute ma confiance en te guidant ici tu sais. C'est un lieu top secret dont je suis le chef. L'organisme s'étend à travers tout le globe, mais ici on ne s'occupe que de l'ouest des États-Unis d'Amérique. » Ce qui n'était déjà pas mal ! « Notre chef a un but assez banal de domination du monde, mais ça passe par la possession de technologies ou d'objets uniques. Et c'est là que les gens comme toi entrent en scène. » Il la regarda avec sérieux. « J'ai besoin des meilleurs pour que notre base soit mieux valorisée que les autres. C'est pour ça que je t'ai formée ces dernières années, que je t'ai testée aussi. Je voulais voir si tu étais fiable et compétente. » Un nouveau sourire faussement chaleureux ourla ses lippes. « Et vu que tu es ici, je pense que tu as compris que tu as réussi le test. »

Il aurait pu décider de tout lui balancer en bloc en la laissant se débrouiller, mais Renan tenait à agrémenter le tout de compliments pour la valoriser. L'essentiel était vraiment de s'assurer qu'elle lui serait totalement dévouée et préférerait même se faire tuer que de le trahir. Un parfait petit agent en somme.

« Tu seras traitée comme tous les gens ici : équipement, armement, logement de fonction... tout ça sous anonymat bien sûr. Il faudra te forger une identité civile digne de ce nom qui te permettra de cacher tes activités ici. » Le ton de sa voix devint un peu plus sérieux. « Notre organisme existe depuis des décennies, il est censé avoir disparu durant la seconde guerre mondiale, alors personne ne soupçonne notre existence à ce jour. Même si l'UNISON semble avoir des pistes sérieuses. » Il n'en dit pas davantage en embraya sur la suite. « Il te faudra être très discrète, la trahison, même involontaire, est généralement punie de bannissement ou de mort. Mais je sais que tu seras à la hauteur, j'ai totalement confiance en toi. »

Ce qui était faux. Renan ne faisait confiance à personne, pas même à sa tante ou à Abigaïl qui avait pourtant fait énormément de choses pour lui. Cependant, Ivy n'avait pas besoin de le savoir. Toujours immobile au milieu de ce couloir, mains jointes dans son dos, il termina :

« Est-ce que tu es intéressée ? »

Il l'espérait pour elle. De toute manière, elle ne ressortirait pas de cet endroit comme elle y était entrée ! Soit elle serait devenue un agent de SHADOW, soit un cadavre.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 24 Aoû 2016 - 21:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le rejoindre n’avait pas été une évidence depuis le départ pour la jeune femme. En effet, elle était arrivée tellement fougueuse et déterminée de Londres, que rien ne parvenait à lui faire entendre raison. Les yeux braqués sur sa vengeance, elle ne se rendait même pas compte qu’elle perdait doucement, au passage, l’humanité qu’il lui restait. Toutes ces histoires de clans mystiques, de groupes errants dans l’ombre, de gangs… Elle ne s’y était même pas intéressée. A moins qu’elle ne puisse en tirer parti en fait. Tellement souvent, elle était passée à côté d’agressions commises par des super-vilains en tout genre, ou de démonstration de force des membres de la Légion sans même daigner leur jeter un regard. Tout semblait glisser sur elle, qui ne gardait le focus que sur son combat propre. Comment Tesla était parvenu à l’approcher et à l’attirer dans ses griffes ? Sûrement grâce à sa dose de charisme habituel et son aptitude à savoir dire aux autres ce qu’ils ont besoin d’entendre. Il était d’ailleurs en train d’en faire une bonne démonstration en cet instant. Ivy pourtant toujours si préventive, n’avait pas vu ce coup là venir. Si elle avait rejoint SHADOW pour les convictions propres de ce groupe ou seulement pour lui ? La réponse était floue encore à ce jour.

Cela faisait déjà longtemps qu’elle était conquise par l’idée de le faire, en tout cas. En effet, ce n’est pas comme-ci elle avait déjà pris le temps de s’intéresser à une seconde option en parallèle. Tesla avait finement joué finalement en l’approchant le premier. D’une nature fidèle et ayant la ferme intention de continuer sa progression, il ne faisait nul doute qu’elle parviendrait à être l’élément clé qu’elle avait toujours voulu être. De plus, Tesla avait raison : ici, dans ces locaux, elle bénéficierait d’équipements qu’elle ne s’imaginait même pas porter dans ses rêves. Par-dessus tout, elle aurait des moyens. N’était-ce pas ce dont elle avait tant besoin ? Un logement de fonction, impensable ! Voilà qui pourrait enfin rendre ses nuits un peu plus paisibles, elle n’allait pas cracher dessus. En ce qui concernait l’identité secrète, ce ne serait pas le plus compliqué pour la jeune femme, en effet, elle n’avait absolument aucunes attaches dans les environs et elle parvenait toujours à se faire des plus discrètes. Et puis, après tout, les personnes qui avaient tendance à poser un peu trop de questions à son sujet, finissaient souvent avec du plomb dans la jambe –oups-.

La dernière phrase du jeune homme eu pour effet de la rendre encore un peu plus mal à l’aise, mais pas moins fière de son parcours. Elle ne demandait pas plus que sa confiance et sa considération. Ces mots semblaient de plus tellement vraies sorti de sa bouche. Bien qu’une petite alarme de danger sonnait souvent dans un coin de sa tête quand elle était proche de lui, elle la mettait très vite en sourdine. Inconsciemment, elle le sentait, elle avait besoin de lui. Et c’était plaisant pour elle de sentir que cette envie de collaborer était partagé. Maintenant, elle commençait même à entrevoir l’utilité de toutes les missions qu’elle avait accomplies jusqu’à maintenant pour son compte, il n’y avait qu’à jeter un œil à cette immense structure. Elle l’avait mise, sa petite pierre à cet énorme édifice. Si le prix à payer était uniquement de vivre cachée et silencieuse pour le reste de sa vie, alors elle signait tout de suite.

- Comme au premier jour.

C’était amusant, de se dire qu’il l’avait vu grandir. Sortir enfin de son cocon. Il l’avait forgé comme un père aurait pu le faire, la poussant toujours à se dépasser et à faire les choses de façons minutieuses. Elle y avait pris goût, et avait acquis au passage une certaine confiance en elle. Ses vols avaaient tout de même évolués du simple vol à l’étage au vol de données confidentielles. A son jeune âge, c’était un réel accomplissement. Bon, ce n’était peut-être pas la carrière professionnelle qu’auraient souhaitée ses parents pour elle, mais au moins, elle avait trouvé quelque chose pour lequel elle semblait particulièrement douée. Il lui tardait d’avoir des prochaines missions via lesquelles montrer son dévouement le plus total. La difficulté et l’inconnu étaient des termes qui étaient loin de lui faire peur. C’est un sentiment qui avait chez elle disparu depuis longtemps. C’était d’ailleurs pour elle un avantage indéniable pour la suite, c’était évident. Un sourire en coin, elle continuait de le fixer, comme si elle ne parvenait pas à se détacher de ses yeux.

- Et j’ai hâte de commencer.

Ce soir, elle avait bien plus à gagner qu’à perdre, elle le sentait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Aoû 2016 - 12:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
C'était toujours agréable de lire une expression de confiance ou un désir de « plaire » dans le regard de ses nouvelles recrues. L'ego de Renan était déjà suffisamment gros pour qu'il n'ait plus besoin de lire l'adoration dans les prunelles de ses interlocuteurs afin de se sentir bien, mais disons qu'il ne crachait jamais contre de tels échanges. Son sourire faussement chaleureux restait collé à ses lèvres et il ne comptait pas l’abandonner tant qu'Ivy serait dans les parages. Elle avait droit à la méthode douce et il devait avouer que ça le changeait un peu. Toujours devoir imposer sa force pour prouver aux autres qu'ils ne vous arrivaient pas à la cheville avait quelque chose de lassant et d'affreusement répétitif ! Définitivement, la jolie demoiselle lui offrait un beau changement d'horizon, de quoi se divertir un peu. Il n'y avait qu'à espérer que ce soit durable.

Ivy était prêt à commencer sa nouvelle vie et mieux valait battre le fer tant qu'il était encore chaud, aussi Renan décida-t-il d'enchaîner avec la visite de la base et les précisions sur son nouveau rôle.

« Tu n'aurais pas pu me faire plus plaisir. » Nouveau sourire. « Dans ce cas, suis-moi, je vais te faire visiter la base. Tu peux vivre ici en attendant qu'on te déniche un logement de fonction, sauf si tu as autre chose bien sûr. »

Après un signe de la main, Renan emprunta le couloir qui s'étendait devant eux. Elle avait déjà vu l'armurerie et il jugea donc inutile de s'attarder sur ce point, mais après quelques salles de réunion sans grand intérêt – qu'il présenta tout de même comme les lieux de briefing de mission – ils arrivèrent devant une porte présentée comme la salle destinée aux agents. Ces derniers restaient humains et ils avaient aussi besoin de se changer les idées, de prendre une pause ou de vivre, tout simplement. Renan lui désigna la porte.

« Les agents se réunissent parfois ici. Vois ça comme une salle de détente, tu apprendras comment les choses fonctionnent au fur-et-à-mesure, mais tu pourras aussi avoir pas mal d'informations en échangeant avec eux. Et puis, ce sera tes collègues, autant sympathiser un minimum. »

Habituellement, la fraternisation n'était pas spécialement conseillée, cependant Renan songeait que ce serait une manière supplémentaire de fidéliser Ivy. En lui permettant de se trouver un semblant de famille, elle n'aurait vraiment aucune raison de les trahir.
Après l'avoir laissée visiter, ils reprirent la marche et le français en profita pour embrayer sur quelques précisions qui lui serviraient rapidement :

« Concernant ton affectation, il faudra voir ce qui te convient le mieux. Je te vois comme agent de terrain, mais on a aussi des infiltrateurs qui sont chargés d'occuper une position et de nous aider à influencer les choses pour qu'elles correspondent à ce qu'on attend. » Ses prunelles s'attardèrent sur la demoiselle. « Mais, je crois que ce serait gâcher tes talents sur le terrain. » Il haussa les épaules. « Comme je connais ta valeur, je te laisse choisir ton équipe. Note que tu peux te placer directement sous mes ordres, mais je comprendrais aussi que tu veuilles dépendre d'une autre personne, ça t'aidera à te forger des alliances. »

De toute manière, elle dépendrait de ses ordres vu que c'était le chef de cette base, mais il était en train de lui proposer d'intégrer son équipe personnelle ou d'opter pour une autre. Dans les deux cas il profiterait de ses talents, mais c'était une sorte de « petit test » pour vérifier si elle lui était dévouée au point de vouloir le servir jusqu'au bout ou si elle pouvait s'émanciper. Les deux choix lui conviendraient, il devrait juste adapter son comportement avec elle.
Le couloir bifurqua sur la droite et Renan enchaîna encore :

« Pour ton identité civile, je ne sais pas si tu as déjà quelque chose ou si tu veux qu'on t'aide, mais note bien que ce n'est pas obligatoire. Tu peux mener une vie entièrement dédiée à ton rôle d'agent, mais je crois que tu gagnerais à te mêler un peu aux autres. » Il esquissa un nouveau sourire. « Tu pourras nous dire ce que tu aimerais. Je pourrais te proposer de te trouver un appartement et une situation non loin de la mienne pour être là en cas de besoin, ou alors je peux te rapprocher de l'un de mes hommes de confiance. » Il songeait notamment à Lilian. « On a des agents dans le gouvernement ou dans la politique, on pourrait te trouver une place de secrétaire ou quelque chose de totalement différent. Ce n'est pas les possibilités qui manquent. » SHADOW avait une certaine influence. « Tu as une idée ou une préférence pour le moment ? »

Rien ne serait gravé dans la pierre, c'était une discussion et non une décision finale.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 25 Aoû 2016 - 15:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Chaque salles devant lesquelles ils passaient étaient impeccables : tout était propre, minutieusement réparti dans l'espace, et rien ne dépassait. On pouvait y sentir l'importance du réseau et lire à travers ses équipements futuristes ses ambitions de domination. Les membres continuaient de se déplacer autour d'eux, le visage fermés, sans montrer un soupçon d'intérêt, mais la blonde ne les entendait même plus, tellement elle était absorbée par les environs. Les tables des salles de réunion étaient presque toutes constituées d'un plateau en verre, lisse, et de forme ovale. Le matériel de projection présent était bien sûr haut de gamme. Finalement, elle avait plutôt bien fait d'arrêter ses études, elle n'aurait jamais eu d'aussi beaux locaux même si elle avait tapé dans le bac+5 ! Il lui tardait de pouvoir se tenir autour de ses tables, mais également de rencontrer les différents profils des membre de SHADOW, même si cela l'effrayait un peu. En effet, elle ne savait pas vraiment si elle rentrait exactement dans le moule du parfait petit SHADOW, et si elle était traitée comme tout les autres. Elle préférait se dire que non pour ce dernier point, bien que la vérité semblait évidente.

Cela aurait pu la déranger de vivre en communauté après tant de temps passé seule, à dépendre uniquement d'elle même, mais elle avait vraiment un ressentit différent dans cet endroit. Même l'odeur avait fini par lui plaire. Elle avait d'ailleurs déjà prévu dans un avenir proche de venir dévorer tout ce qui se trouvait dans la bibliothèque devant laquelle ils étaient rapidement passé au cours de leur marche de découverte. C'était l'un des rares traits de caractère qu'elle avait gardé depuis toujours : la curiosité. Elle adorait apprendre. Et cet endroit était justement rempli de secrets qui ne demandaient qu'à être trouvés. Sachant à quel point c'était difficile pour la jeune femme de s'intégrer, d'autant plus quand on arrive dans les dernières, elle comptait bien travailler sur cet aspect là pour éviter de le déçevoir.

En ce qui concernait son avenir au sein de l'organisme, elle comptait bien le laisser dans les mains de Renan, en effet, elle le voyait toujours comme une figure emblématique, et elle était convaincue qu'il savait pertinemment ce qui était le mieux pour elle. De plus, Ivy aurait eu du mal à travailler avec quelqu'un à qui elle ne faisait pas confiance, c'était donc probablement beaucoup plus simple comme ça. D'ailleurs, de savoir comment les autres membres percevaient Tesla piquait sa curiosité en cet instant. Ivy comptait bien commencer les investigations à ce sujet également. Il connaissait tout d'elle, elle avait bien le droit à avoir quelques infos elle aussi, non ? Elle replaça les mains dans les poches de sa veste, ça l'empêcherait d'être tenté par toucher quelque chose.

- Je trouve qu'on fait une plutôt bonne équipe ensemble, non ?


Le message valait d'être claire pour les deux précédentes questions. En ce qui concernait son implication dans le monde civil, c'était un peu plus compliqué à régler pour la jeune femme. En effet, le fait qu'elle reste cloîtré chez elle jusqu'à que le soleil décide d'enfin sombrer derrière les montagnes ne l'aidait pas à avoir une situation stable et normale, et encore moins de candidater à un emploi stable. De plus, le contact humain était une qualité qui était bien enfoui chez elle. Elle ne possédait aucuns dons particuliers non plus dans tout ce qui pouvait toucher à l'administratif ou à la politique. D'ailleurs, la jeune femme ne souhaitait pas spécialement que son visage puisse apparaître dans un journal ou un site quelconque. Son anonymat comptait plus que tout, d'autant plus quand il s'agissait de cacher aux meurtriers de sa sœur qu'elle se rapprochait de leur lieu de vie.

Elle songea alors au peu de choses qu'elle partageait encore avec le monde réel aujourd'hui. Le seul endroit qu'elle fréquentait encore, excepté son lit de fortune, était ce petit club de sport un peu miteux qui se situait dans la périphérie de Star City. Elle continuait de s'entraîner à la boxe même après des années de pratique. Ça lui permettait de souffler, de réfléchir, mais surtout de garder l'avantage lors des nombreux combats de rues auxquels elle avait pris part ses dernières années. Trouver un petit emploi là-bas ne serait pas très compliqué pour elle, elle connaissait bien les adhérents et le patron, et ça lui permettrait d'avoir un soupçon de couverture, comme lui conseillait Renan.

- Pour le reste, je m'en charge, merci. Pour tout ce que tu as fait pour moi jusqu'à maintenant. Je n'ai encore jamais eu l'occasion de te le dire en personne.

Mon dieu, une phrase complète, on pouvait lui ajouter +100 points dans la catégorie "effort social". Je vous l'avais dit, que ce lieu n'éveillait que des bonnes choses en Ivy.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Aoû 2016 - 20:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Un sourire avait ourlé ses lèvres en l'entendant dire qu'ils faisaient une bonne équipe : c'était même une assurance ! Oh, Renan savait généralement s'adapter aux compétences et au comportement de ses coéquipiers, cependant il devait admettre qu'avec la blonde, les choses semblaient couler de source. Elle avait un instinct très appréciable et malheureusement de plus en plus rare, c'est pourquoi il l'appréciait à sa juste valeur. D'un hochement de la tête, il l'informa donc de ce qui suivrait :

« Très bien, tu seras donc directement sous mes ordres et tu n'auras de compte à rendre à personne d'autre. Note que je suis content que tu prennes cette décision, je pourrai continuer de te surveiller de loin comme ça. »

Ce n'était pas dit sur un ton hostile ou possessif, juste intéressé. Elle savait qu'il s'était montré attentif à ses progrès et Renan ne pouvait pas nier qu'elle avait appris beaucoup de choses depuis qu'elle se connaissait ! Pas forcément grâce à lui, mais comme lui-même avait développé ses pouvoirs en cinq ans, la jeune femme aussi avait gagné en assurance pour devenir davantage une femme qu'une adolescente un peu paumée. Au fond, il avait réussi à atteindre son objectif : en faire un parfait agent avec une mentalité d'adulte, mais qui restait et resterait dépendante de lui. Le tout désormais, était de s'assurer que cet attachement ne se défasse jamais. Plus facile à dire qu'à faire malheureusement et en étant sous ses ordres, elle lui faciliterait la tâche.

Quoi qu'il en soit, elle semblait capable de se débrouiller seule pour ce qui était de son nouveau travail de civile parfaitement sociable et Renan ne s'inquiétait pas vraiment pour elle. Ivy avait été indépendante durant toutes ces années et il n'avait donc aucune raison de la chaperonner et de vérifier chacun de ses faits et gestes. Cela dit, elle ignorait peut-être qu'elle bénéficiait de certains avantages maintenant qu'elle était membre de SHADOW, aussi décida-t-il de l'en informer :

« Très bien, tu sauras te débrouiller sans problèmes j'en suis sûr. Et ne me remercie pas, tu m'as bien plus aidé que tu ne le penses. Et puis dis-toi que tu me rendras la monnaie de ma pièce en travaillant sous mes ordres maintenant. » Il eut un sourire en coin. « D'ailleurs à ce propos, il faut que tu saches que ça t'offre des avantages : tu peux demander des faux papiers si tu veux utiliser une autre identité que la tienne. Ils seront parfaitement réalistes et tu pourras même t'inventer une vie passée qu'on se chargera de rendre crédible. » Un jeu d'enfants pour eux ! « Dans la même veine, si tu as besoin d'argent pour commencer à louer un appartement ou quelque chose de ce genre, il suffit de m'en faire la demande par écrit et tu auras tout ce que tu souhaites. » Il la regarda d'un air faussement avenant. « Tu ne manqueras plus jamais de rien maintenant que tu es avec nous. »

Il ne mentait pas : SHADOW offrait énormément de possibilités et d'avantages, mais en échange d'un lourd tribu. Elle l'ignorait peut-être, mais en ayant accepté de le suivre ici, elle avait scellé son destin et ne pourrait plus s'émanciper du groupe. Cela dit, ce n'était pas bien grave : il serait là pour lui faire comprendre qu'elle avait tout à y gagner ! Surtout si elle l'aidait – malgré elle ou de son plein gré – à remplacer l'Ombre et à devenir le nouveau dirigeant secret de SHADOW. À ce moment, il pourrait privilégier tous les individus qui le souhaitaient – et s'en montreraient dignes !

Sans perdre davantage de temps, il lui fit signe de la suivre et la guida jusqu'à la zone dédiée aux entraînements. Il y avait tout à leur disposition pour rester en parfaite forme physique et des salles avaient été spécialement organisées pour recevoir les entraînements plus spécifiques – ceux liés aux pouvoirs. Depuis qu'il en bénéficiait, Renan avait amélioré ses compétences comme jamais et il espérait bien que la jolie blonde en ferait de même.
L'air de rien, alors qu'il venait de lui présenter les diverses salles, il embraya sur une autre question lancée d'un ton badin :

« Et sinon, tu as des objectifs plus personnels ? Tu sais que tu peux demander de l'aide désormais, on bénéficie d'un réseau d'informateurs très important. C'est comme ça que j'en savais autant sur toi peu après ton arrivée en ville. »

Et il pourrait contrôler tous les aspects de sa vie par la même occasion, mais il garda bien évidemment ce détail sous silence.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 25 Aoû 2016 - 23:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Son aura était tellement rassurante. La jeune femme avait l’impression qu’auprès de lui, sa force était décuplée, et sa concentration également. Parfois, quand elle s’était retrouvée en difficulté lors de ses missions, la seule évocation à lui, au fait qu’elle pouvait le décevoir en cas d’échec, suffisait à lui redonner une adrénaline suffisante pour garder le cap. Quel lien étrange. Parfois, il lui arrivait même d’oublier pourquoi elle était vraiment venue à Star City. Comme si le destin l’avait tout simplement mené à lui. Il y a certains liens qui ne s’expliqueront définitivement jamais. Quoiqu’il en soit, cela la rassura de savoir que même aujourd’hui, où elle rejoignait son groupe, il se comportait exactement de la même façon avec elle qu’il l’avait fait précédemment. Cela prouvait qu’Ivy était parvenue à garder son attention.

Tesla lui répondit avec une grande modestie. C’était vraiment plaisant de pouvoir véritablement discuter avec lui, si bien qu’un millions de questions à lui poser s’entreposaient dans son cerveau, qui tournait pourtant au ralentit depuis le début de leur rencontre. C’était vraiment difficile de le cerner, d’attraper son regard, d’essayer de lire à travers cet homme. Il dégageait un sentiment de confiance et ses traits étaient relâchés : il contrôlait la situation, il le savait. Mais qui était-il vraiment, derrière ce visage bienveillant qu’il lui affichait. C’était se bercer d’une douce illusion, que de se dire qu’elle parviendrait un jour à en savoir plus sur ses réelles intentions.

Quand il évoqua un potentiel changement d’identité, la blonde fronça les sourcils. C’était quelque chose qu’elle n’avait jamais envisagé de sa vie. En effet, son nom correspondait à une attache à sa sœur, l’une des rares attaches restantes, d’ailleurs. Perdre son nom, c’était comme perdre un nouveau morceau de la défunte. Ivy se persuadait qu’elle faisait tout ça pour sa mémoire, alors qu’en parallèle elle n’osait même pas imaginer que sa sœur puisse la regarder en ce moment même, alors qu’elle était sur le point de changer le destin de sa vie et d’aller à l’encontre de toute l’éducation que ses parents avaient pu lui offrir. Est-ce qu’elle serait fière ? Alors que, finalement, c’est sa mort qui avait conduit le reste de sa vie. C’est à cause d’Elly qu’elle était ici, stationnée devant lui, à un mètre tout au plus. Elle ne manquerait plus de rien, qu’il disait… elle eut presque envie de lui sauter dans les bras sous l’émotion. Personne ne l’avait encore jamais rassurée de cette façon. Son corps tout entier baignait dans une douce chaleur, une sensation de bien-être totale. Ivy était caressée dans le sens du poil.

- Je vais réfléchir à tout ça.

Malgré la quantité d’informations nouvelles qui parvenaient à ses oreilles, Ivy écoutait avec sérieux et attention. Sa bonne mémoire pourrait bien lui servir ce coup-ci. N’osant trop profiter de son amabilité, ce papier pour le logement, même si elle en avait besoin, elle ne lui donnerait sûrement jamais. Elle ne voulait pas paraitre faible à ses yeux, et avait trop de fierté pour cela -cette façon de penser était d’ailleurs bien stupide de sa part, mais qui pouvait on-. Ivy s’était toujours promis de ne faire appel à lui qu’en extrême recours –ce qui n’était heureusement encore jamais arrivé à ce jour-. Après tout, l’argent qu’elle avait gagné avec ses missions ne lui avait peut-être pas permis de se payer un appartement, mais cela lui avait permis de se nourrir et de continuer ses amusements nocturnes, et c’était bien là l’essentiel. Elle avait d’ailleurs perdue ce goût du luxe et du confort et commençait presque à affectionner son étrange mode de vie.

La salle d’entraînement était, comme le reste, bluffante. Ça commençait d’ailleurs à ne même plus la surprendre. Ayant toujours des difficultés à contrôler son double qui semblait posséder une conscience propre, un peu d’entraînement vis-à-vis de cela ne serait pas de refus. Plus d’une fois, le fait que celui-ci décide de prendre des décisions de son propre chef l’avait mise dans l’embarras. Le chemin de la réussite était encore long, Ivy en avait bien conscience. Malgré tous ses équipements neufs, il est vrai que c’est l’aspect « réseau » de SHADOW qui l’intéressait le plus. Comme venait très bien de le préciser le mystérieux brun à ses côtés, elle disposerait de ressources lui permettant de mener à bien sa vendetta. En effet, elle se situait à nouveau dans une période de « calme plat » puisqu’elle ne disposait plus de pistes concrètes depuis plusieurs mois. Cela semblait tellement simple maintenant d’arriver à ses fins… Elle commençait à le sentir maintenant, ce sentiment de toute puissante. Elle pouvait avoir le contrôle sur quelque chose, c’était vraiment excitant.

- Ils ne sont plus que trois sur ma liste.

Ivy savait qu’elle n’avait pas besoin d’apporter plus de précisions, il saurait très bien à quoi elle faisait référence. Aux assassins de sa sœur. Trois depuis qu’elle avait enfin barré un nom de sa liste grâce à un tuyau que lui avait filé Tesla en personne. Elle se rappelait encore d’avoir appuyé sur la gâchette de son arme. On se sentait comme dieu finalement, quand on se tenait derrière une arme. Capable de décider qui a le droit de vivre ou de mourir. Elle y prenait de plus en plus goût, à chaque fois qu’elle utilisait une nouvelle balle. Tuer ne lui faisait plus peur, elle n’en faisait même plus de cauchemars. Comme si l’acte d’ôter la vie à quelqu’un était devenu parfaitement normal dans le courant d’une journée. Elle continuerait de traquer ces individus jusqu’au dernier. Aux dernières nouvelles, ils semblaient tous appartenir au même groupe, qui siégeait dans différentes planques adjacentes à la ville. Si proche… et pourtant si loin. Ivy replongea ses yeux dans les siens, et fit quelques pas dans sa direction. La jeune femme devait maintenant lever légèrement son visage pour pouvoir continuer de le regarder. La prochaine question se voulait un peu plus personnelle. Elle avait vraiment envie de commencer à décrypter les pensées de cet homme qui la fascinait tant.

- Et toi, qu’as-tu trouvé ici ? Est-ce que cet endroit a répondu à tes attentes ?

Par-là, elle voulait comprendre ce que ce groupe avait pu lui apporter. Ivy avait besoin d’une famille, d’un socle, d’une aide, de quelqu’un de confiance. Mais lui… c’était forcément différent. Il semblait n’avoir besoin de l’aide de personne. Il était définitivement insondable. Mais ça pouvait se sentir qu'il était ambitieux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 26 Aoû 2016 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Encore trois sur sa liste ? C'était peu, mais c'était aussi beaucoup. Renan en parlait en connaissance de cause : il avait lui aussi mené sa vendetta personnelle. Jack, son oncle, celui qui l'avait formé et élevé avait été tué par des Vigilants lors d'une mission qui avait mal tourné. Il lui avait fallu près de 6 ans pour trouver le premier responsable et pratiquement six mois à un an de plus pour dénicher le second. Avec l'aide d'une infiltratrice hors pair d'ailleurs, Lilian restait certainement la meilleure dans son domaine. Ils avaient finalement arraché la vie de ces deux types et Renan se sentait plus léger, presque eu paix pour se concentrer sur l'avenir. Alors, il pouvait comprendre les motivations de la jolie blonde, il comprendrait même qu'elle ne veuille pas de l'aide de SHADOW.
Renan hocha donc la tête.

« C'est une bonne chose. »

Au fond, il devait presque remercier la sœur d'Ivy, puisque sans elle il n'aurait jamais eu de raisons de l'aborder – et qu'elle n'aurait certainement jamais quitté son Londres natal. Mais ce n'était pas le genre de discours à avoir avec une demoiselle pareille. En fait, il devrait même plutôt « se confier » à elle et souligner leurs points communs histoire de la pousser à se rapprocher encore davantage de lui. À l'instar de l'organisme auquel il appartenait, le breton était quelqu'un d'extrêmement secret et de nombreux agents sous ses ordres ignoraient tout de son passé ou de sa vie civile. Avec Ivy, il devrait agir autrement. La mêler à son existence pour lui faire comprendre à quel point elle était exceptionnelle et différente des autres.

Lorsqu'elle se rapprocha finalement de lui pour sonder son regard, Renan ne détourna pas les yeux, au contraire. Il les plongea dans ceux d'Ivy comme pour lui montrer qu'il n'avait rien à lui cacher – ce qui était totalement faux – puis esquissa un sourire en entendant sa question. Est-ce qu'elle essayait d'en apprendre davantage sur lui ? Visiblement. Le tout était de doser les informations qu'il concéderait. Lui montrer qu'il se confiait peu-à-peu lui permettrait de lui faire croire qu'elle était vraiment unique à ses yeux et qu'il s'accordait un peu de détente dans ses discussions avec elle. Il marqua quelques secondes de réflexion avant de répondre, toujours en la regardant dans les yeux.

« Oui, totalement. » Il sembla hésiter comme s'il ne savait pas s'il devait continuer. « En fait, je dirais même qu'il m'a apporté plus que je ne pensais. » Un léger soupir lui échappa. « Je suis arrivé ici comme toi tu sais, l'envie de vengeance en moins. Les années sont passées et j'ai non seulement gravi les échelons jusqu'à me placer au sommet, mais j'ai aussi développé mes pouvoirs d'une manière que je n'aurais jamais osé imaginer avant. » Et il avait réussi à devenir immortel, entre-autre. « Une vengeance a fini par arriver et même si je ne me suis pas appuyé sur les ressources de SHADOW, j'ai pu l'accomplir grâce à elle. Avec l'aide d'une autre personne. »

Une manière de lui faire comprendre qu'elle n'était plus totalement seule désormais. Oh, bien sûr, il avait été présent dans sa vie par intermittence depuis qu'ils s'étaient rencontrés plusieurs années plus tôt, mais ce n'était pas comparable à la situation dans laquelle ils se trouvaient désormais. Il pencha très légèrement la tête sur le côté comme s'il s'interrogeait.

« Pourquoi, tu veux suivre mon exemple ? J'espère que tu n'as pas l'intention de me remplacer. » Le sourire qui ourlait ses lèvres montrait qu'il ne lui en voudrait pas. « Tu sais Ivy, si je t'ai proposé de me rejoindre ici, ce n'est pas seulement à cause de ce que tu peux m'offrir, mais c'est aussi parce que tu as énormément à gagner. On se connaît depuis quelques temps à présent, tu fais un peu partie de la famille si je puis dire, c'est ma manière de te montrer que tout ce temps passé ensemble n'a pas été vain. » Le ton était caressant. « Mais n'hésites pas à poser toutes les questions que tu veux, je suis là pour ça. Entre-autre. »

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 26 Aoû 2016 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'était une bonne chose de savoir que le groupe avait pu être bénéfique pour lui. Bien sûr, elle ne savait pas vraiment dans quel état il était arrivé ici des années avant elle, mais la finalité était plutôt intéressante il fallait l'avouer. Ivy n'avait pas -encore- la prétention de lui prendre sa place, bien au contraire. Il semblait être un très bon exemple à suivre, et puis le fait de savoir qu'ils pourraient faire de grandes choses ensemble plutôt que chacun de leur côté était plutôt excitant. Il n'y a jamais une main en trop pour réaliser des opérations délicates. Tesla continuerait de représenter pour elle un support de taille, pour son plus grand plaisir. Elle ne pouvait pas rêver avoir un meilleur maître d'apprentissage.

A la simple évocation du mot vengeance, les traits de la jeune femme devinrent un peu plus durs. Pendant un instant ses yeux semblaient ailleurs, perdus dans le cours du temps. C'était toujours autant un calvaire de repenser à cette histoire pourtant passée depuis longtemps. Bien que le temps passe, les sentiments restaient le plus souvent intacts. Le monde était mal fait. Le plus dur dans l'histoire, c'était de se demander si, une fois qu'elle aurait barré tous les noms de cette foutue liste, elle irait enfin mieux. Si elle arrêterait d'avoir cette boule dans la gorge et son sang si chaud. Si elle parviendrait enfin à reprendre une vie normale et à cesser de voir le mal chez chaque individu. Quoiqu'il en soit, il n'y avait qu'une seule façon d'obtenir la réponse à ces questions : les mettre en pratique. Il fallait les éradiquer. Et puis, pour la suite, seul l'avenir était capable de savoir où ça la mènerait.

D'ailleurs, elle ne savait même pas quelles compétences Tesla possédait. Forcément, ça devait être quelque chose de puissant s'il était parvenu à se faire un nom ici, alors que tout le monde semblait si puissants et arrogants au possible. Néanmoins, rien n'était visible en apparence. Aucuns tatouages ou artefacts ne pouvait se voir, voilà qui pouvait lui rajouter un nouvel aspect mystérieux. Aux premiers abord, cela aurait pu être le feu. La maîtrise pyrotechnique était quelque chose qui fascinait la jeune femme, persuadée que ce pouvoir devait donner au détenteur l'impression d'être sur-humain. Ivy se déplaça lentement entre les différents mannequins d'entraînement présents dans la salle, les caressant du bout des doigts, avant de la quitter pour continuer la visite des lieux. Peut-être aurait elle l'occasion d'en savoir plus dans le cadre d'une future mission qu'elle partagerait avec lui.

- Tu me parlais de l'UNISON tout à l'heure. Est-ce qu'ils représentent une menace réelle pour… nous ?

Le dernier mot avait été un peu plus hésitant que le reste. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de l'employer, c'était tout nouveau chez elle d'ailleurs, ce concept d'équipe. Elle qui avait toujours apprécié la solitude et le travail bien fait qu'elle ne trouvait qu'en travaillant seule. Pas de dispute, pas d'incompréhension, pas de nécessité de partager le butin. Pourtant, elle se sentait déjà proche de cette nouvelle famille à laquelle Tesla venait de l'intégrer, au point qu'elle était déjà curieuse et inquiète des ennemis potentiels qui pouvaient l'empêcher de s'épanouir ici. Sachant très bien qu'elle mettrait du temps à trouver les informations qu'elle recherchait malgré les ressources de SHADOW, il ne fallait pas que ce groupe ennemi réduise ses chances à néants en tentant une quelconque attaque pendant son temps ici.

- D'ailleurs, comment avez vous l'habitude de vous débarrasser de ce qui vous dérange ?

Connaissant la prudence générale des membres du groupe et l'attention particulière apporté pour garder le secret de son existence, quitte à réaliser de fausses identités, Ivy posa cette question par simple curiosité. Autant qu'elle se mette à la page de leurs méthodes particulières, si prochainement elle devait avoir un corps à camoufler.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 27 Aoû 2016 - 11:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Ils avaient repris leur progression avant qu'Ivy ne l'interroge sur l'UNISON. Oh, il y avait beaucoup de choses à savoir sur eux, mais elle l'apprendrait avec le temps. Des dossiers allaient lui être confiés afin de lui permettre de se mettre un peu mieux au courant de la situation et elle recevrait quelques formations pour connaître le principe de leur organisme. Après tout, le bu de SHADOW était normalement de permettre à l'Ombre de dominer le monde ! Un objectif assez banal lorsqu'on y réfléchissait un peu et c'était principalement pour cette raison que le français se disait qu'il ferait un bien meilleur dirigeant. Lui-même offrirait à ses agents ce qu'ils attendaient vraiment de lui : une vie plus facile et des avantages. Lui-même n'aspirait qu'à être au sommet de la chaîne alimentaire, mais dominer le monde ne l'intéressait guère. Diriger l'organisme et ne plus recevoir d'ordres serait un véritable bonheur. Rien que le fait de savoir qu'il ne risquait plus d'être éjecté comme un malpropre de sa place à cause de la connerie d'une idiote de scientifique qui n'avait pas su obéir à ses ordres – et avait imaginé pouvoir le dominer – serait un grand soulagement.
Oui, il visait le meilleur niveau pour ne dépendre que de lui-même, mais c'était un sujet qu'il garderait pour lui. Pour le moment.

Ivy n'allait rien entendre de ce plan avant plusieurs années... ou peut-être un peu plus tôt si elle se montrait vraiment digne de confiance. Mais il travaillait là-dessus depuis trop longtemps pour prendre le risque d'y intégrer une nouvelle qui pouvait encore retourner sa veste si elle découvrait qu'il n'était pas le seul à pouvoir l'aider en ce bas-monde. Elle avait beau sembler digne de confiance, il était bien placé pour savoir que le mensonge était aisé lorsqu'on voulait obtenir quelque chose.

Pour en revenir au sujet de l'UNISON, Renan réordonna des pensées et lui répondit après une dizaine de secondes de silence. Au pire, elle penserait qu'il devait réfléchir à comment lui présenter les choses et non qu'il se demandait s'il pourrait un jour ou non la mêler à ses plans prétendument machiavéliques.

« Tout dépend de ce qui dérange justement. Si c'est un élément de valeur, nous essayons de le sauvegarder et nous nous contentons de l'empêcher de nous nuire. Mais si c'est quelque chose de sacrifiable ou de remplaçable... disons qu'on ne s’embarrasse pas de détails. Le seul mot d'ordre c'est de rester discret. » Mais elle l'aura compris. Il lui jeta un coup d’œil. « Tu sais, lorsqu'on prend la décision d'intégrer quelqu'un à notre organisme, en général on lui propose gentiment au début, puis s'il refuse, on lui fait comprendre ce qu'il peut perdre... Et si là encore il s'obstine, soit on l'y oblige, soit on s'en débarrasse. » Ce qui était assez simple à mémoriser comme fonctionnement. Il lui offrit un sourire rassurant. « Mais je savais que tu étais assez intelligente pour comprendre où était ton intérêt. Je n'aurais jamais mis ta vie en danger si j'en avais douté. »

Renan espérait qu'elle ferait le lien entre ce qu'il avait dit et le fait qu'il parle de la préserver. Logiquement, venant d'une personne qui n'hésiterait pas à tuer quelqu'un qui se refusait, c'était un énorme compliment. Mais il préféra ne pas insister là-dessus au risque que cela ne semble plus naturel, il embraya donc sur la suite avec naturel :

« L'UNISON est notre principal adversaire. Ils enquêtent sur des affaires qui nous concernent et l'un de leurs anciens membres qui s'est émancipé nous a annoncé que l'UNISON savait que SHADOW était de retour. Ils ignorent tout le reste par contre, pourquoi, comment, où... Ils n'avancent pas beaucoup, mais on doit se montrer d'autant plus prudents. » Ce qui était assez logique. « On essaye donc de contrecarrer leurs plans et d'en apprendre le plus possible sur ce qu'ils savent ou découvrent. » Il marqua une pause. « Malgré tout, notre meilleure arme est notre discrétion, c'est pour cette raison que si un agent ou un infiltrateur tombe sur un agent de l'UNISON ou un Légionnaire, il se fait passer pour un criminel indépendant, voire un membre du Cartel. » Il esquissa un sourire. « Nous sommes en assez bons termes avec eux, mais il faut avouer qu'ils ont bon dos parfois. »

De toute manière, ils ne pourraient pas se venger étant donné qu'ils ignoraient pratiquement tout d'eux, si ce n'est le surnom du « chef » – à savoir, lui.
Leur marche les avaient menés devant une imposante porte close que Renan choisit de ne pas ouvrir. Il resta à deux bons mètres d'elle comme s'il préférait ne pas trop s'en approcher.

« Cette zone abrite l'Ordre de Thulé, un groupe de magiciens dévoués à SHADOW, mais qui ont tendance à se sentir supérieurs aux agents de base. Je ne nourris pas d'excellents rapports avec eux, alors si tu voudras frayer avec la magie, il faudra t'adresser aux mages sous mes ordres ou te débrouiller pour qu'ils ne te transforment pas en grenouille en te voyant. » Ce n'était pas sérieux bien sûr. « Ce serait quand même dommage. »

Un compliment le faisait jamais de mal, toutes les femmes aimaient ça, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 29 Aoû 2016 - 14:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Malgré son temps de réponse de l'ordre de quelques secondes, Ivy n'y prêta même pas attention. En effet, elle était toujours très occupée à assimiler tous les détails des lieux, si bien que son cerveau était déjà bien trop saturé de toutes ces nouvelles informations acquises pour s'interroger à ce sujet, et pour y voir une quelconque mauvaise attention émanant de cet homme. Elle trouvait la hiérarchie et le mode de penser du groupe très intéressant jusqu'à maintenant, c'était maintenant compréhensible de se dire qu'il existait depuis si longtemps. L'attention particulière portée sur les compétences des autres, la manipulation, à la réflexion avant le passage à l'acte et finalement cette recherche constante du pouvoir était surprenante. Les objectifs étaient définis clairement ce qui rendait plus aisé l'intégration. Chacun avait des missions bien précises qui ne laissaient pas de place au doute, et c'était exactement ce dont elle avait besoin : agir. C'était la seule chose qui donnait un peu de poids à son existence.

Il lui semblait surprenant d'ailleurs que des personnes puissent refuser de les rejoindre. En quel nom ? Avec quelles convictions ? Était-ce parce que l'organisme était dépeint comme « criminelle » à travers les écrits de leur apogée ? La définition du bien et du mal dépendait vraiment du point de vue, après tout. Il était dérisoire par exemple, de penser que les politiciens d'aujourd'hui détenaient la sainte parole avec les millions qu'ils se mettaient dans les poches dans le dos des honnêtes citoyens. Et pourtant, c'est eux qui faisaient bonne figure en première page du Daily Star. Tandis qu'elle, volant pour vivre, quel regard les gens avaient sur elle ? Au moins, SHADOW aidait les gens à s'en sortir. Contrairement aux autres groupes qui se contentaient d'exploiter les capacités d'autrui pour « faire le bien », ce qui sonnait plutôt pour la jeune femme comme « faire plaisir aux bonnes personnes » tentant d'étendre leur pouvoir sur toute la ville derrière leurs bureaux luxueux. Question de point de vue, comme je le disais précédemment.

Les mots de Tesla étaient toujours aussi plaisants à entendre. Décidément, elle n'aurait jamais pensé qu'il la tienne en si bonne estime. Qui aurait cru qu'ils en seraient là aujourd'hui. Plusieurs années en arrière, elle s'était même mise à croire que c'était un citoyen lambda différent à chacune de leurs très brèves rencontres. Effectivement, l'intérêt d'un visage caché, c'est que n'importe qui puisse se trouver derrière. Peut-être qu'elle allait se mettre à porter un masque, elle aussi, bientôt… De toute manière, pour l'instant, personne ne se doutait de son existence. C'était peut-être là toute la force de cette nouvelle recrue : les autres ne se doutaient pas de quoi un visage aussi innocent que le sien puisse être capable.

Tous deux étaient maintenant devant la porte abritant les membres de l'Ordre du Thulé -dont elle n'avait également jamais entendu parler-. La magie restait encore maintenant une chose incompréhensible pour la jeune femme, qui appréciait quand tout restait d'une extrême logique -difficile à croire pour quelqu'un qui peut se dupliquer, je sais-. Cela ne la rassurait pas, mais la fascinait à la fois. Toujours ces sentiments contradictoires. Néanmoins, si la seule attache qu'elle avait en ces lieux -soit lui, Tesla-, n'avait pas spécialement l'autorité pour la protéger de ces gens, elle n'allait peut-être pas tenter de les approcher de suite, ce serait bien plus sage. Elle rougit à nouveau sous les compliments du beau mystérieux. Décidément, elle appréciait sa présence de plus en plus…

Ils firent à nouveau quelques pas côte à côté. Au bout de ce nouveau couloir, les lumière semblaient déjà devenir plus sombres, et il y avait beaucoup moins de mouvements de foule qu'aux divers endroits précédent. Il lui semblait même qu'il faisait un peu plus froid. Effectivement, c'est ici que se tenaient plusieurs cellules de détention, derrière des murs épais qui semblaient capable de résister à des assauts répétés. Aucuns sons ne passaient à travers, et il fallait un code spécifique pour y accéder. La curiosité la démangeait de franchir ses portes, bien qu'elle se doutait qu'il faille être un peu mieux placé dans la hiérarchie pour ce faire.

- Je suppose qu'ici se tiennent lesdites personnes de valeurs ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 29 Aoû 2016 - 17:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
• Welcome home [Renan] RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5148
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait été habitué au quasi-silence de son interlocutrice, mais il devait admettre que c'était toujours assez bizarre, voire légèrement perturbant. Il basait sa manipulation sur les paroles et n'était donc pas avare à ce niveau, cependant il était vrai que face à une personne qui n'ouvrait pratiquement pas la bouche, la tâche était légèrement plus compliquée – et je parle toujours de manipulation sentimentale, rien d'autre nécessitant une bouche ouverte. Le trentenaire continua donc sa visite des locaux en l'entraînant plus loin sans qu'ils n'aient à rencontrer le moindre sorcier de l'Ordre de Thulé. Oh, ils n'étaient pas forcément mauvais, pas plus que les autres agents de SHADOW du moins, toutefois leur vanité n'avait d'égal que leur capacité à porter sur les nerfs de l'Officier de la Pénombre. Le fait qu'ils dépendent tous de Shiva Sharan et non de Renan leur donnait l'impression qu'ils étaient au-dessus des lois et parfois, certains se comportaient à la limite de l'insubordination. Cependant, il ne leur ferait pas la joie d'aller râler chez leur chef, il se contenterait de les laisser dans la merde le jour où ils auraient besoin d'aide.

Lorsqu'ils arrivèrent dans la zone où se trouvaient les cellules de détention, Ivy marqua un temps d'arrêt comme si cet endroit l'intéressait particulièrement. Renan l'imita pour observer ses réactions et lorsqu'elle le questionna, il esquissa un sourire amusé. Elle se montrait curieuse et c'était une excellente chose : plus elle en saurait à ce sujet, plus elle pourrait comprendre comment ils fonctionnaient.

« Ça dépend. Quelques-unes oui, mais la plupart du temps, elles ont été conditionnées et travaillent déjà. » Il la regarda avec attention. « Tu sais, certains sont faciles à convaincre, on a tous quelque chose à quoi on tient particulièrement, il suffit de promettre de le mettre en sécurité et tu serais étonnée de ce que les gens sont prêts à faire pour ça ! » Ou au contraire, de les menacer. « Fort heureusement, la majorité des gens sont comme toi : ils comprennent où est leur intérêt et ils nous rejoignent volontairement. »

Les cellules servaient principalement à « calmer » certains individus ou à les conserver le temps d'un transfert. En tous les cas, les prisonniers de longue durée tels que les mutés étaient tout simplement inaccessibles puisqu'ils étaient enfermés dans une zone éloignée des passages et où seuls les scientifiques – et l'Officier – pouvaient pénétrer.

« Peut-être qu'un jour tu pourras en savoir plus si tu te montres digne de ce qu'on attendra de toi. »

Il lui désigna le couloir avant de l'entraîner ailleurs. Ils passèrent devant les locaux où les agents pouvaient dormir s'ils le souhaitaient, des sortes de dortoirs assez vastes pour être confortables, mais Renan ne s'arrêta pas bien longtemps. Mis à part si elle voulait faire une sieste pendant qu'il la borderait, il n'y avait pas grand-chose à faire ici, c'est pourquoi il ne s'arrêta à nouveau que dans la dernière zone : celle des bureaux. Plusieurs portes closes ne laissaient rien voir de ce qui se trouvait dans ces pièces et il lui désigna celle au bout.

« Il s'agit de mon bureau. Si tu as un problème quelconque, ou simplement besoin de parler, tu sais où me trouver. Si je ne suis pas là, tu pourras toujours t'adresser à Evey, mon bras droit. Une blonde avec un air un peu hautain, tu ne manqueras pas de la remarquer. » C'était une petite plaisanterie, son ton léger le montrait. « Sinon tu as Harvest qui est une vieille de la vieille et qui pourra t'aiguiller sans mal. Elle, c'est la rousse un peu nymphomane sur les bords, tu ne pourras pas la rater non plus. » Toujours le même ton badin. « Plus sérieusement, si tu as des questions, c'est le moment. Sinon, tu peux passer le reste de la soirée ici pour découvrir l'endroit plus en profondeur ou tu n'auras qu'à aller rendre visite aux scientifiques dans l'autre zone pour qu'ils ajoutent ton empreinte génétique afin que tu sois autorisée à entrer dans la base. »

Ce qui pouvait se révéler assez utile en y réfléchissant bien.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 29 Aoû 2016 - 22:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’espèce humaine était vraiment des plus surprenantes. En effet, elle vivait selon une multitude de contradiction. La plus flagrante était le fait que chaque Homme souhaitait être maître des évènements, et pourtant il n’hésitait pas une seule seconde, quand la situation se présentait, à donner sa propre vie dans les mains d’un autre. Comme s’il s’attendait à ce qu’une personne extérieure puisse mieux prendre soin de lui, et le guider vers les meilleures décisions. Douce illusion. Mais il était facile de tomber dans le panneau, d’autant plus quand la personne en face y m’était la forme. Convaincre via quelque chose auquel on tient particulièrement… n’était-ce pas exactement ce qui avait mise Ivy dans les filets de Tesla, en y réfléchissant ? Trop aveuglée néanmoins par la confiance qu’elle lui avait généreusement offerte, elle ne tilta pas pour autant lorsqu’il évoqua cette méthode de ralliement. Est-ce qu’elle les avait rejoints volontairement, où est-ce qu’elle avait été travaillée rigoureusement pendant cinq ans pour l’amener à le faire d’elle-même, tout en pensant que c’était de son plein gré ?

Si elle allait se montrer digne d’intérêt, elle en était extrêmement convaincue. Elle ne comptait pas stagner en tant qu’agent toute sa vie –aussi courte puisse-t-elle être-. Plus d’ambitions professionnelles, mais des ambitions dans SHADOW. Il ne lui en fallait pas plus pour ressentir un semblant d’épanouissement personnel. Et cela allait entièrement dans l’intérêt de Tesla. Plus que dans le sien, c’était évident, mais elle ne semblait pas s’en rendre compte. Ivy suivit l’homme un peu plus loin dans les tréfonds du bâtiment. La visite touchait à sa fin. En effet, les bureaux se situaient au bout du dernier couloir. Ils étaient tous cloîtrés, ce qui ne donnait pas forcément envie de s’y aventurer sans y avoir été préalablement invité. Du coin de l’œil, Ivy mémorisa lequel appartenait à Tesla. Qui sait si elle n’y serait pas convoquée un jour prochain.

Décidément, il y avait beaucoup de femmes dans les proches du mystérieux lieutenant. Un soupçon de jalousie –non justifiée- parcourut l’échine de la jeune femme. Bon, il n’était tout de même pas question de se faire de nouvelles ennemies tout de suite. Il fallait rester calme et rationnelle en toute situation. Au contraire, autant se montrer sympathiques avec les femmes précédemment cités, de sorte qu’elles puissent faire parvenir des échos positifs aux oreilles de son nouveau patron. C’était drôle de l’appeler ainsi… mais c’était enfin un partenariat officiel.

- Merci de t’être occupé de ma visite. J’espère que nous ne tarderons pas à nous recroiser.

Les yeux amusés, la jeune femme avait dit cette dernière phrase avec un sourire en coin. Il était évident qu’il ne devait pas perdre son temps à faire la visite des locaux à tous les nouveaux arrivants, c’était donc un honneur pour elle d’avoir pu le rencontrer en personne et d’avoir pu profiter de ses réponses. Elle ne l’oublierait pas, ce moment. Il faisait définitivement parti de ces moments dont on n’oublie pas une seule miette et qui nous rendent fière et souriante à sa simple évocation. Ivy lui serra la main avec aplomb en guise d’au revoir. Faisant dorénavant volte-face pour se rendre dans la zone réservée aux scientifiques, elle pouvait encore sentir la pression de la main de Tesla sur la sienne, et la chaleur étrangère que celle-ci avait dégagée. Elle frotta ses mains entre elles, avec toujours ce sourire stupide inscrit sur son visage. Ivy repassa devant les différents endroits précédemment explicités. Sa nouvelle maison. Welcome home.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
• Welcome home [Renan]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
• Welcome home [Renan] Categorie_6• Welcome home [Renan] Categorie_8


• Welcome home [Renan] Categorie_1• Welcome home [Renan] Categorie_2_bis• Welcome home [Renan] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» (discussion) Ocean Home
» ⊹ we might not make it home, tonight.
» Home sweet home. — Heaven & Tala
» PARTY UP ft. Renan
» HOME SWEET HOME...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Welcome home [Renan] Categorie_6• Welcome home [Renan] Categorie_8
Sauter vers: