AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_1Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_2bisLes regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Avr 2016 - 20:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
18 avril 2016

Depuis qu'il était devenu Eldoth, Adrian avait rencontré de nombreux héros. Parmi eux, certains avaient fondé leur famille, eu des enfants et les avaient élevés pour devenir des héros. La plupart du temps, l'Archimage restait en contact avec eux et leurs descendants qui ne tardaient jamais à venir. C'était le cas des Neutron-Grey. Après avoir côtoyé le grand-père durant la guerre, il avait connu les enfants qui étaient malheureusement décédés prématurément, puis il avait connu leur progéniture, bien que les liens avaient été parfois plus difficiles avec certains d'entre eux. C'était le cas avec Chase. Le jeune mentaliste, pourtant très doué, avait toujours été assez... distant. Malgré l'amitié que le vieux mage éprouvait pour lui, il ne s'était jamais vraiment senti à la hauteur. Chase était un individu exigeant et son mode de fonctionnement parfois très limite – notamment pour sa facilité à éliminer la menace plutôt que de la neutraliser – mettait Adrian dans une situation épineuse. Mais il avait été navré d'apprendre sa mort.

Avec d'autres descendants par contre, les liens étaient plus faciles, plus évidents. C'était le cas avec Victoria. L'adorable demoiselle avait toujours beaucoup plu au centenaire qui se plaisait à songer qu'il aurait aimé avoir une fille comme elle s'il avait un jour fondé une famille. Elle était altruiste, souriante, agréable à vivre et un peu naïve. Son côté idéaliste lui rappelait le sien et il fallait l'avouer, Adrian se reconnaissait parfois dans les choix de la jolie blonde. Il éprouvait une réellement affection pour elle et même s'il ne l'avait jamais montré – pas avec des câlins ou des paroles du moins – c'était un sentiment sincère.

Pourtant, la situation s'était dégradée avec le temps. Il avait voulu être là après le décès de Chase, mais les choses s'étaient rapidement compliquées. Peu de temps après son décès, alors que le vieux mage préférait laisser les Neutron-Grey se retrouver en famille, Adrian avait finalement appris que Chase n'était pas si mort que ça. Il avait été rendre visite à Charlie Lane, une bonne connaissance, pour lui adresser ses condoléances et il était tombé sur une personne qui lui était inconnue. Pourtant, quelque chose de familier se dégageait de ce jeune afro-américain qui avait finalement avoué être Chase – réincarné bien entendu. Bien sûr, Chase lui avait demandé de garder le secret. Inutile de dire qu'après cet aveu, Adrian ne se voyait pas aller rendre visite à Victoria pour la soutenir de la mort de son frère alors qu'il savait que ce n'était pas le cas.
C'est pour cette raison qu'il s'était peu à peu éloigné de la famille.

Peu à peu, la gêne s'était imposée. Il avait honte de ne pas être là pour soutenir la famille, mais principalement Victoria pour qui il éprouvait une réelle et sincère affection. La jeune femme devait souffrir et il savait ce que c'était que de perdre un proche, mais pour cette raison il s'interdisait justement de lui mentir. Comme à la fin de la deuxième guerre mondiale, Adrian fuyait les ennuis en espérant que les choses s'arrangeraient seules.

Mais cela n'avait pas été le cas. Les semaines étaient passées, puis les mois et finalement, Adrian n'avait plus revu Victoria, hormis lors de rares rencontres furtives à la Tour de la Paix ou à Star High. La culpabilité l'étreignait toujours dans ces moments et lui qui ne craignait pas l'idée d'affronter un mage noir surpuissant n'osait plus aller vers sa fille spirituelle. Pourtant, il en fut obligé. La rumeur qu'un successeur de Syndrome cherchait à causer des ennuis aux Neutron-Grey l'avait sincèrement inquiété. Il ne pouvait pas rester en arrière et les regarder se débrouiller seul alors qu'il avait toujours essayé de les soutenir.

C'était pour cette raison qu'Adrian se rendit au Bigsby Building où il était sûr de trouver les Neutron-Grey. À cette heure-ci, Tesla et Maxime ne devaient plus être là, mais il avait entendu dans les couloirs de Star High que Victoria ne travaillait pas en matinée. Après avoir piétiné un bon moment devant le bâtiment, Eldoth se décida finalement à aller se planter devant la porte d'entrée de l'appartement de la famille et à sonner. Le temps d'attendre, il fut à deux doigts de s'en-aller par crainte de lire la déception sur le joli minois de la blonde, mais lorsqu'elle ouvrit la porte, cette possibilité s'envola. Adrian la regarda dans les yeux avant de déglutir, esquissa un sourire, puis prit la parole.

« Bonjour, j'espère que je ne te dérange pas ? J'ai entendu dire que tu ne travaillais pas ce matin... » Une brève hésitation. « Je suis au courant pour Syndrome, je me demandais si tu avais besoin d'aide. Je sais que ça fait longtemps que je ne t'ai pas parlé, mais ça ne veux pas dire que je ne suis plus là en cas de besoin. »

Une manière de s'excuser.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 21 Avr 2016 - 9:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Deux jours auparavant, Little Syndrome avait encore frappé, pendant qu’elle se trouvait avec les Alphas dans la forêt pour une course d’orientation supposée leurs changer les idées après les différentes apparitions de Jace Roberts, qui perturbèrent les étudiants, ses anciens amis et bien entendu, Victoria et Vincent. L’affaire était finalement remontée jusqu’au Commander et l’héroïne s’en était temporairement écartée, préférant se concentrer sur ses jeunes héros, ceux pour qui elle pouvait encore quelque chose. D’où la course, qui les amusèrent tous énormément et se solda par un pick nick improvisé. Heureusement, Victoria avait prévu le coup et apporté des muffins, qu’elle avait laissé dans le coffre de sa voiture. En retournant à la lisière de la forêt, elle avait croisé Lukaz, avec qui elle discuta un moment, avant d’être interrompue par un Little Syndrome furieux, hurlant qu’elle n’avait pas le droit de fréquenter qui que ce soit, qu’elle appartenait déjà à un autre. Cette déclaration, en plus de la glacer intérieurement, se solda par une attaque en règle du jeune vilain sur ce qu’elle prenait toujours pour un civil sans le moindre pouvoir. Victoria s’était bien évidemment interposée, hors d’elle, mais Lukaz avait été blessée. En regardant Little Syndrome dans les yeux, l’héroïne avait compris que l’adolescent n’était pas récupérable et elle ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable. Les NG avaient créé Syndrome, de son propre aveu. Syndrome avait créé Little Syndrome. Par extension, les NG étaient responsables du tour tragique pris par le destin du garçon.

Victoria essayait de se consoler en se disant que si ça n’avait pas été lui, il aurait pris un autre vilain pour modèle, mais ne parvenait pas à s’en convaincre. Elle tournait en rond au Bigsby Building depuis deux jours pour trouver une solution, en discutant avec Maxime et Tesla qui prenaient la chose un peu moins à cœur qu’elle. Sans doute parce qu’ils n’étaient pas la quand Victoria et Chase avaient finalement mis Syndrome derrière les barreaux et que, dû au fait qu’ils avaient exactement le même âge, il s’était souvent concentré sur Victoria plus que sur les autres, sans toutefois les négliger. Elle avait évité de leur parler de la lettre ou des pulsions qui la prenaient parfois, d’aller le voir en prison.

Ce matin-là, l’héroïne ne travaillait pas et elle le regrettait. Enseigner lui permettait de lui changer les idées même si elle était partagée entre l’envie de se rendre à la Star High et celle de poser un congé, même si elle doutait que de se rouler en boule sous sa couverture aiderait vraiment à ce que la situation avance.
Elle fut surprise d’entendre que l’on sonnait à la porte de leurs appartements et non d’entrée. ALEX avait dû reconnaître le visiteur comme étant autorisé et puisque peu de personnes se rangeaient dans cette catégorie, Victoria alla ouvrir sans prendre le temps de se changer. Elle portait une nuisette bleue claire, d’épaisses chaussettes lapins de couleur grise et un peignoir d’intérieur ouvert. Ses cheveux partaient un peu dans tous les sens, puisqu’elle ne s’était pas encore apprêtée, errant entre sa chambre et la cuisine sans décider ce qu’elle allait manger pour le petit déjeuner (qu’elle n’avait pas encore pris.).

Adrian !

Son visage inquiet et chiffonné s’éclaira d’un grand sourire. Oubliant que l’Archimage n’était pas vraiment du genre démonstration d’affection, elle lui sauta au cou dans un élan de joie naturelle et le serra pendant une ou deux secondes.

Désolée, dit-elle avec un grand sourire. Je ne m’attendais pas à ta visite, je suis contente.

Elle s’écarta pour le laisser entrer dans l’appartement et il lui révéla la raison de sa présence ici. Son sourire se flétrit quelque peu et elle lui tourna le dos, l’enjoignant à la suivre dans la cuisine. Un ilôt central servait de plan de travail et de table. Entouré par des tabourets assez haut, il permettait à la famille de manger tous ensemble. Elle se baissa pour ramasser un Transformers qui trainait, appartenant évidemment au fils de Maxime, et le posa sur le plan de travail.

Je te sers quelque chose ?

Elle attendit sa réponse et utilisa la bouilloire électrique pour mettre chauffer de l’eau, avant de se retourner et de s’appuyer sur le plan de travail, pour lui faire face. Elle s’était recomposée son sourire habituel.

Ce n’est pas grave, tu sais. Je te sens mal à l’aise et je sais que ce n’est pas mon câlin qui provoque ça. On a tous une vie bien remplie, et on ne prend pas toujours le temps…

Elle non plus, n’avait pas été lui parler pour rompre cette distance qui s’installait depuis la mort de Chase mais elle craignait d’être repoussée et savait qu’elle ne le supporterait pas. C’était idiot, pourtant. Adrian était comme un membre de sa famille, un mentor, un grand-père spirituel, quelqu’un de très important dans sa vie, et elle n’avait rien fait de mal qui justifie qu’il s’éloigne d’elle. Mais elle pensait sincèrement ce qu’elle disait, au sujet de la vie bien remplie. Parfois, le temps file et quand on s’en rend compte, des années se sont écoulées. Sans compter qu’il était immortel, alors il ne vivait pas précisément les choses comme eux.

Les nouvelles vont vites. Je t’avoue que toutes ces histoires, ces derniers jours, ça me… Me travaille, on va dire. Je ne me sens pas très bien, même si j’ai déjà vécu pire hein ! Mais j’ai l’impression d’être en plein cauchemar.

Inutile de préciser qu’elle se sentait coupable, cela se voyait à son regard hanté.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Avr 2016 - 11:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les démonstrations d'affection n'avaient jamais été son genre, bien au contraire, mais il préférait largement voir Victoria lui sauter au cou que lui claquer la porte au nez ! Il entra donc dans l'appartement après son invitation et lui expliqua la raison de sa venue ici. Enfin, l'une des raisons, mais ce n'était pas seulement pour ça qu'il était venu frapper à sa porte. Depuis quelques temps, Adrian n'avait plus aucune nouvelle de Chase et il se demandait sincèrement si le jeune homme n'avait pas disparu pour de bon. Était-il encore soumis au secret ? Peut-être que s'il en parlait avec elle, les choses changeraient ? Ou peut-être qu'il ne ferait que mettre du sel sur la plaie et lui rappeler qu'elle avait perdu son frère. L'hésitation était très présente, mais elle méritait réflexion.

Il la suivit jusqu'à la cuisine avant d'accepter du thé – ou du café si elle n'avait que ça – ne pouvant s'empêcher de la regarder d'un air un peu inquiet. Adrian n'avait pas manqué de remarquer que son sourire s'était envolé lorsqu'il avait annoncé la raison de sa venue ici et il doutait que ce soit parce qu'il ne lui avait pas apporté de muffins. En y réfléchissant bien, c'était d'ailleurs la première fois qu'il se présentait sans un petit cadeau pour elle, la preuve qu'il avait vraiment d'autres tracas en tête.

Victoria semblait soucieuse. Même si elle arborait un sourire pour bien présenter, Adrian la connaissait suffisamment pour savoir lorsqu'elle allait bien ou non ! Il sentit son cœur se serrer dans sa poitrine et regretta aussitôt d'avoir mis les pieds dans le bureau de Charlie le jour où Chase s'y trouvait. S'il n'avait pas su, il aurait pu être là pour la jeune femme et peut-être même qu'il aurait pu éviter que les choses ne dérapent trop avec le successeur de Syndrome ? La vérité, c'était qu'ils n'en sauraient jamais rien. Peut-être que sa présence n'aurait strictement rien changé à la situation, mais culpabiliser faisait partie intégrante dans la personnalité du centenaire.

Ce dernier resta tout d'abord silencieux lorsqu'elle parla de leurs vies bien remplies, puis décida de s'intéresser tout d'abord à sa dernière remarque. Après tout, c'était censé être la raison principale de sa venue ici.

« J'écoute toujours lorsque ça te concerne. » Ce n'était pas un secret. « Et ce n'est pas parce que tu as vécu pire que tu peux te sentir mal tu sais. » Il fronça légèrement les sourcils. « Qu'est-ce qui te tracasse précisément ? De voir ce gamin prendre la suite et gâcher sa vie, c'est ça ? »

Victoria n'était pas mariée et n'avait pas d'enfants, mais il avait toujours eu l'impression qu'elle possédait une réelle fibre maternelle. Elle devait donc s'inquiéter de voir un adolescente rater sa vie en se tournant vers le crime au lieu d'en mener une en accord avec la loi. Mais pour être honnête, ce qui tracassait davantage Adrian, c'était de savoir que Victoria risquait de se rendre malade. Bien sûr, il était navré d'apprendre qu'un jeune était en train de ruiner son existence, mais c'était moindre à côté de son tracas pour la jeune femme.

Il n'avait pas envie de la forcer à parler, mais espérait sincèrement qu'elle lui faisait encore assez confiance pour parler et lui permettre de l'aider. Enfin, au moins être là lorsqu'elle avait besoin de lui. Il avait imaginé qu'elle profiterait de cette demi-journée de repos, mais en la voyant de la sorte, elle avait l'air plutôt inquiète et déprimée. Une vision qui lui faisait forcément mal au cœur.

D'ailleurs, en parlant de manque de confiance, il ne put s'empêcher de repenser à la deuxième raison de sa venue ici. Adrian se mordit la lèvre inférieure dans un geste d'hésitation, puis après avoir passé sa main derrière sa nuque, il reprit la parole d'un ton plus hésitant.

« Pour le reste.... on sait tous les deux que du temps, j'en ai à revendre. » Il était immortel après tout. « J'aurais dû venir te voir depuis longtemps. Et j'aurais dû être là dans certaines occasions, mais ça n'a pas été le cas. Je me sens mal à l'aise oui, parce que je n'ai pas assuré sur ce coup-là et que je regrette. Je sais que j'aurais dû revenir à plusieurs reprises, ou au moins t'arrêter dans les couloirs à Star High pour te demander comment ça allait. Mais je ne l'ai pas fait. » Et le ton de sa voix montrait qu'il culpabilisait sincèrement. « Je comprendrais si tu m'en voulais. »

C'était la vérité : il savait qu'il avait raté le coche et qu'il s'était totalement planté. Et même si ses raisons étaient « bonnes », il n'empêchait qu'il n'avait pas su s'y prendre et aider Victoria sans trahir Chase. Au lieu de ça, il avait de nouveau fuit, comme après la guerre. À croire qu'à chaque fois qu'il tenait à quelqu'un, Adrian ne pouvait pas s'empêcher de tout faire foirer.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 21 Avr 2016 - 12:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Victoria ne répondit pas immédiatement à la première question d’Adrian. Qu’est-ce qui la tracassait vraiment ? Tout un tas de choses et en particulier une phrase, dite par le successeur de son ennemi : il m’a choisi. Délire psychotique ou réalité ? Dans le second cas, par quel moyen Syndrome était-il entré en contact avec ce garçon, et pourquoi précisément celui-là ? Qu’est-ce qui les liait, en dehors d’un QI supérieur à la moyenne ? La jeune femme retournait cette question dans sa tête depuis deux jours et ses recherches, pour l’instant, n’apportaient aucun résultat, aucune réponse. Elle allait l’expliquer à Adrian quand il prit les devants, s’excusant de son absence.

Affirmer qu’elle l’avait bien vécu aurait été un mensonge. Ne pas pouvoir pleurer dans ses bras la mort de son frère, ne pas pouvoir parler de Chase avec quelqu’un qui ne lui rendrait pas un regard profondément douloureux comme si elle remuait le couteau dans la plaie, aussi. Et c’était pour cette raison qu’elle s’était si facilement rapprochée de Lukaz, lui accordant naturellement sa confiance, sans même se méfier de lui une demi-seconde. Elle ignorait toujours sa nature criminelle, tout comme elle ignorait que Chase n’était pas réellement mort, ce jour de mars 2014. Si elle l’apprenait… Non, mieux valait que le secret perdure, car la vérité risquerait de la faire basculer.
Au début, elle lui en avait voulu, même si elle n’avait pas immédiatement remarqué son absence. Ce n’est que des semaines plus tard, en reprenant pied dans la réalité, en recommençant à réfléchir, qu’elle s’était aperçue qu’hormis une gerbe et un mot au moment de l’enterrement, Adrian ne s’était pas manifesté. Et elle avait été en colère contre lui. Puis, en observant la manière dont Star Wolf faisait son deuil, elle avait compris. Certaines personnes ont besoin de se couper de la source de leur chagrin et Adrian les avait vu grandir. Il avait enterré leurs grands-parents, leurs parents, et maintenant Chase ? Cela devait être dur à gérer, même (et peut-être surtout) en tant qu’immortel. A partir de ce moment-là, elle cessa d’éprouver de la rancune et de la colère envers lui, espérant simplement qu’il reviendrait un jour de lui-même.

Il avait quand même fallu un évènement assez grave pour le décider, mais Victoria restait heureuse de sa présence.
Elle prit deux sachets de thé noir et versa de l’eau dans deux tasses. Elle apporta la sienne à Adrian puis s’installa sur le tabouret en face de lui.

Je t’en ai voulu. Au début, je ne comprenais pas pourquoi et… Et j’étais en colère. Puis je me suis dit que tu avais souffert, toi aussi, de sa mort. Et que c’était ta manière de mener ton deuil. Tu m’as manquée, avoua-t-elle avec un sourire triste à fendre le cœur. Mais je suis contente que tu sois là, aujourd’hui. J’espère juste que tu ne t’en iras plus.

Elle l’espérait vraiment. Son regard trahissait à quel point c'était important pour elle.
Jouant avec la petite cuiller, provoquant des clapotis dans l’eau, elle se mordit la lèvre inférieure et, après quelques secondes de silence qui, supposa-t-elle, devaient l’encourager à se confier, elle se lança :

Ce qui me tracasse c’est… Tout ça. Qu’un gamin a priori sans histoire décide d’admirer et de copier un super-vilain de la trempe de Syndrome, qui a le sang de centaines de personnes sur les mains. Qu’il possède les plans de certains de ses gadgets les plus développés, qu’il ait même réussi à terminer certains dispositifs que l’emprisonnement de Syndrome l’a empêché de mener à bien. Il m’a dit… Il m’a dit qu’il avait été choisi par lui. Je ne sais pas si c’est un psychotique diablement intelligent qui a compris tout seul le fonctionnement de la technologie de Syndrome ou s’ils sont en contact d’une manière ou d’une autre. Je sais que la seconde option devrait être impossible mais… Je sens au fond de moi que c’est de cela qu’il s’agit, et ça me fait peur.

Syndrome était son cauchemar, il avait tenu sa vie entre ses mains, en mettant au point un rayon magma comme il l’appelait, la brûlant en passant outre son pouvoir. Il lui avait tiré dans l’épaule, il aurait pu viser le cœur. Mais au lieu de cela, il lui avait souri, en affirmant qu’il avait gagné leur petit jeu et qu’il méritait sa récompense de méchant. Elle était presque certaine qu’il comptait l’emmener, et il l’aurait fait sans l’intervention des autres NG. Juste avant de s’enfuir, il lui avait susurré : un sur quatre. Il comptait trouver un moyen de contrer les pouvoirs des autres, et son casque le protégeait déjà des intrusions mentales de Chase… Heureusement, ils avaient mis un terme à ses agissements, ensemble. Cette histoire, Adrian la connaissait.
Mais parfois, elle avait l’impression qu’il s’était laissé arrêter. Et cela, elle n’en avait jamais parlé à personne.
Secouant la tête, elle revint à la réalité.

Je peux encaisser beaucoup de choses et ce n’est pas son rayon magma qui me fait paniquer, même s’il a l’arme parfaite pour me tuer… Pour de bon. Non, j’ai peur de son influence, je n’arrive pas à le comprendre, je n’arrive pas à savoir ce que vient faire Jonathan là-dedans. Jonathan c’est Little Syndrome, l’ado dont je te parle, précisa-t-elle. Et je ne comprends pas pourquoi une héroïne confirmée et toute la team Alpha ne parviennent pas à mettre la main sur un adolescent de dix-sept ans. Je me sens inutile, incompétente, et j’ai l’impression que… Que j’étais utile dans la dynamique des NG, mais plus tellement depuis que je travaille seule.

Ce qui n’était pas le cas, mais Victoria voyait tout en noir ces derniers temps.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Avr 2016 - 23:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Je n'en ai pas l'intention. »

Il s'en voulait de ne pas pouvoir lui dire qu'elle avait pleuré « pour rien », que Chase était encore en vie, mais il avait fait une promesse. Et puis, Victoria risquait de mal vivre l'idée qu'elle avait pleuré la perte de son frère alors que celui-ci avait préféré s'isoler de sa famille pour vivre sa vie sans se soucier d'eux. Enfin non, ce n'était pas ce qui avait motivé sa décision, mais disons qu'Adrian avait eu du mal à comprendre que le jeune homme puisse vouloir mettre de la distance entre les siens et lui-même. Après tout, ce n'était pas comme si les Neutron-Grey n'étaient pas habitués aux attaques fréquentes.

Sa tasse à la main, il baissa les yeux vers le liquide sombre, autant pour éviter de laisser Victoria soupçonner qu'il y avait anguille sous roche que pour se concentrer. La jeune femme reprit rapidement la parole pour commencer à lui expliquer ce qui l'ennuyait au sujet du jeune Syndrome. Ses tracas étaient légitimes et il les comprenait bien. Lui-même avait souvent douté de ses capacités, surtout après avoir affronté Sarevok en vérité, mais le résultat était le même : il savait ce qu'elle éprouvait.

Levant les yeux pour la regarder, le centenaire secoua finalement la tête comme si elle venait de dire une énorme bêtise. Sa voix se fit plus rassurante et plus assurée que lorsqu'il avait prononcé sa dernière phrase.

« Ne dis pas de bêtises. Tu es plus qu'utile et tu n'as pas besoin de dépendre de Maxime ou de Tesla pour que ce soit le cas. » Il soupira légèrement. « Tu es trop dure avec toi Victoria, tu ne vois que ce que tu as laissé t'échapper et pas tes victoires, c'est normal que tu te sentes inutile dans de telles conditions. » Le son de sa voix restait très calme. « Tu sais, ça fait quatre-vingts ans que je cherche la trace de Sarevok et je n'ai toujours pas réussi à lui mettre la main dessus, pourtant, je suis censé être le meilleur dans mon domaine. Ce n'est pas parce que vous avez du mal à le trouver que vous ne valez rien. La chance l'aide certainement beaucoup, le fait qu'il en sache davantage sur vous que le contraire et beaucoup d'autres détails comme ça. »

Bien sûr, Adrian se doutait que la jeune femme allait certainement penser qu'il cherchait à la ménager, mais il pensait tout ce qu'il disait. Victoria était compétente, sans quoi elle ne serait jamais devenue une excellente Légionnaire, elle n'occuperait pas une place importante à Star High, autant pour l'école que pour la Team Alpha et elle ne serait pas aussi célèbre. Mais il ne lui avait pas vraiment répondu, ou du moins pas d'une manière qui pourrait l'aider.
Fronçant légèrement les sourcils, le centenaire reprit la parole d'un ton légèrement plus pensif.

« Tu sais, il peut avoir naturellement une tendance au crime. Même si ça me coûte de le dire, certaines personnes ont un... mauvais fond. Mais je ne le connais pas assez pour dire si c'est le cas ou si je me trompe, tu es plus qualifiée que moi à ce sujet. » Il haussa les épaules. « Mais ce que je sais, c'est qu'il existe des moyens pour transmettre ses pensées et ses souvenirs à quelqu'un. » Adrian se désigna. « Je sais tout ce que les Archimages précédent ont fait, je m'en souviens comme si c'était moi. Je peux même poursuivre leurs enquêtes. C'est comme une mémoire générale, la magie peut faire de nombreuses choses. Syndrome peut avoir enfermé ses souvenirs ou une partie de sa mémoire dans un artefact et l'avoir transmis à ce jeune homme. Ou peut-être qu'il est tombé dessus par hasard. » Comme lui à l'époque. « Je ne sais pas quelles sont les compétences de Syndrome dans ce domaine, ni même s'il a des relations qui auraient pu l'aider, mais c'est une piste éventuelle. Par magie ou par la technologie, mais ça, ce n'est pas franchement dans mon champ de compétences. »

C'était le moins que l'on puisse dire ! L'absence quasi-totale d'électronique ou d'objets de ce genre dans son manoir le prouvait bien. Mais c'était celui de sa famille et Victoria devait certainement y avoir pensé. Il avançait un peu dans le flou, mais si une seule de ses idées pouvait éclairer la jeune femme, c'était l'essentiel !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 22 Avr 2016 - 7:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une tension qu’elle n’avait pas conscience de ressentir s’évanouit lorsqu’Adrian lui affirma qu’il n’avait pas l’intention de disparaître encore pendant plusieurs années. L’ombre d’un sourire sincère flotta sur ses lèvres, la gratitude s’épanouit dans son regard et elle se dit qu’au fond, toute cette maudite histoire aurait au moins ça de bien : lui, de retour dans sa vie, en train d’essayer de la réconforter en lui montrant les bons côtés. Elle savait, au fond d’elle, qu’il n’avait pas tort. Les NG pouvaient se vanter d’avoir garni copieusement le pénitencier de l’île. Pas à eux seuls évidemment, mais que ce soit dans l’équipe familiale ou en tant qu’héroïne solitaire, Victoria n’avait pas à rougir de son passif ou de ses compétences, tout comme l’Archimage n’avait pas à se sentir mal au sujet de Sarevok. Le fait que même lui vive une situation semblable la secoua assez pour l’aider à moins culpabiliser.

Oui mais Sarevok est plus vieux que toi et ne souffre d’aucune limite, puisqu’il se moque de blesser ou tuer dans son sillage, au contraire de toi. Si ça se trouve il a des espèces de fidèles qui le cachent? Mais je vois ce que tu veux dire… C’est un peu ironique qu’une NG bloque sur l’âge d’une personne pour définir ses compétences, non ?

Elle sourit, tristement. En arrivant dans la Légion, Victoria n’avait pas fait l’unanimité. On la trouvait trop jeune et plus elle cumulait les responsabilités, moins cela s’arrangeait. Beaucoup avaient laissé tomber en constatant qu’elle était tout aussi compétente en solitaire qu’avec le reste de sa famille mais quelques-uns continuaient de la voir comme une sorte de pistonnée. Une bonne dose de mauvaise foi. A dix-sept ans, Victoria et les autres NG se séparaient après presque dix ans de super-héroïsme ensemble. Jonathan pouvait très bien baigner dans le milieu du crime depuis tout petit, même si, après avoir parlé à sa mère, elle doutait que cette dernière soit un génie du crime. Peut-être connaissait-il Syndrome déjà à l’époque, qu’ils étaient entrés en contact d’une manière ou d’une autre…Ou peut-être Syndrome avait-il utilisé un dispositif comme le suggérait Adrian. Après tout, au sein-même du Bigsby Building se trouvait ALEX à savoir « l’âme » de son défunt grand-père, sa version en ligne tout du moins. Il s’était transféré dans un ordinateur pour avoir plus de temps devant lui (et probablement pour échapper au chagrin provoqué par la mort de sa fille).

Je serais étonnée qu’il utilise la magie. Syndrome est un ingénieur, il possède une super-intelligence mais aucun pouvoir de type mutant, même si je sais que certains considèrent cela comme une mutation. Enfin ce n’est pas le moment de se pencher sur la rhétorique, tu me diras. A mon avis, s’il a agi comme tu le penses, il a dû créer un programme, peut-être mettre au point une sorte de…

La pièce tomba dans l’esprit de Victoria.
Et si ce mystérieux lien qu’ils cherchaient s’était créé sur Internet ? Tordu comme il est, il pouvait très bien avoir lancé un jeu-vidéo ou un programme quelconque, codé pour passer inaperçu mais le premier qui parvenait au bout ou à comprendre les subtilités débloquait une sorte d’I.A. qui révélait certains des secrets de Syndrome. Connaissant son esprit tordu, il avait dû réussir à s’assurer que seul quelqu’un avec des tendances maléfiques y parviendrait.
Jonathan n’était peut-être pas la seule victime, ou ne le resterait pas.

Tu m’as donné une idée ! J’avoue que je n’avais pas pensé à explorer la piste du Dark Net mais la réponse s’y trouve très certainement. Tu vois, quand je te dis que j’ai du mal à appréhender à quel point son esprit est retord… C’est désastreux d’être aussi cruche, geignit-elle en secouant la tête, avant de boire une gorgée de thé.

L’amertume de la boisson collait bien avec son humeur. Elle était déjà en train d’imaginer téléphoner pour prétendre qu’elle était malade et se lancer à corps perdu dans les méandres d’Internet. La dernière fois qu’elle avait joué à cela, en pleine crise d’adolescence, elle était tombée sur des choses vraiment affreuses, des communautés malsaines qui commentaient l’actualité héroïque en les critiquant acerbement ou en encourageant les vilains. Syndrome avait eu ses fans hardcores comme on les appelait, Jonathan en avait peut-être fait partie. Derrière un pseudo et un écran, tout est facile. Comment distinguer le psychopathe du jeune qui se la pète ?

Si cette hypothèse est la bonne, ça veut dire qu’il n’a pas trouvé un moyen de contourner la sécurité du pénitencier, se réjouit-elle et un poids s’ôta de sa poitrine. Il y resterait enfermé, il ne pourrait plus venir ici, les attaquer, ou communiquer avec elle. Ou du moins, il ne pourrait pas la forcer à lui parler. Je ne serais pas obligée d’aller là-bas pour l’interroger.

C’était un peu le fond du problème, même si elle avait honte de l’admettre. Il la perturbait, la mettait mal à l’aise et elle préférait choisir la solution de l’autruche plutôt que de le confronter. Elle ferma les yeux, inspira profondément, puis expira. Inutile de se réjouir trop vite, mais elle commençait à croire qu’elle n’y couperait pas et puisque Little Syndrome s’en prenait à elle, non à Tesla et Maxime, cela signifiait que personne d’autre ne pouvait s’y coller.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Avr 2016 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les atouts de Sarevok étaient indéniables, surtout qu'il était le seul à avoir su conserver les avantages de l'Archimage même après avoir été déchu de son rôle. Mais là n'était pas la question, ils étaient en train de parler des problèmes de la jeune femme et Adrian voulait simplement lui faire comprendre qu'elle n'était pas la seule à échouer face à certaines tâches. Mais elle avait raison en ce qui concernait l'âge. Ce n'était pas parce qu'un jeune homme avait l'air trop faible pour être un ennemi digne de ce nom que c'était réellement le cas ! Qui plus est, elle était bien placée pour savoir que l'habit ne faisait pas le moine, la preuve avec lui.

« Ou l'âge apparent. Surtout si mon idée est justifiée. »

Lui par exemple n'avait « que » cent seize ans, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir un savoir et des connaissances de plusieurs centaines d'années, voire davantage. Bien évidemment, Adrian doutait que Syndrome puisse avoir cumulé autant de savoir, cependant s'il avait transmis le sien à un adolescent, ce serait déjà une grande avancée pour ce dernier. Il n'y avait qu'à vérifier si c'était une éventualité ou non.

Victoria lui répondit à ce propos, émettant quelques doutes sur la présence de magie. Pour être honnête, Eldoth aussi en doutait, mais peut-être que l'idée générale pouvait se transposer sur la spécialité de leur homme ? Malheureusement, même à son âge le centenaire ne connaissait pas tout ce qui existait en ce bas monde. S'il était extrêmement compétent en matière de magie, dès qu'ils sortaient de sa zone de confort, Adrian se sentait parfaitement inutile. Et à une époque comme celle-ci, où la technologie était extrêmement importante pour tout le monde, il était inutile de préciser que cela arrivait quotidiennement ! Mais c'était des choses qu'il gardait pour lui, il n'aimait pas en parler.

Fort heureusement, la jeune femme avait compris quelque chose qui échappait au vieux mage et lorsqu'elle lui exposa son idée, il ne put que la croire sur parole. Le Dark Net, certainement quelque chose en rapport avec l'internet ? June, son ancienne avocate, en était fan, mais elle n'avait jamais réussi à le convaincre de s'y intéresser. Après avoir bu un peu de thé, Adrian reporta son regard sur la jeune femme tandis qu'elle se rabaissait encore et il ne put s'empêcher de sourire légèrement.

« C'est plus fort que toi, de toujours te reprocher ce qui arriverait à n'importe qui. Si tu continues comme ça, tu finiras avec des ulcères avant tes trente ans. » Parfois, il avait du mal à se dire qu'elle était aussi jeune. « Mais je crois qu'aller l'interroger serait de toute manière une erreur. S'il cherche à vous nuire, il sait que l'un de vous viendra le voir, rien ne nous dit qu'il ne l'a pas fait justement pour ça. Tu devrais rester définitivement éloignée de lui, ne plus lui parler et cela même si tu continues ton enquête sur lui. » Il haussa les épaules. « Et si tu as besoin d'informations le concernant, tu peux demander quelqu'un. Il n'y a pas de honte à le faire. Tu connais tellement de monde, que ce soit au sein de la Légion ou de l'UNISON, je suis certain que nombre d'entre eux voudraient t'aider. »

Lui le premier, mais il ne le disait pas clairement afin qu'elle ne se sente pas obligée de dire oui pour éviter de le contrarier. Adrian avait dépassé de stade depuis longtemps, mais il préférait éviter de compliquer la tâche des gens à qui il tenait. Ou même des autres.

« Je ne m'y connais pas en ingénierie, mais je suis certain qu'il existe des moyens de transférer ses souvenirs dans une machine. Enfin, en tant que Neutron-Grey, tu le sais bien. » Difficile de le nier. « Mais est-ce que cela signifierait qu'il a oublié ce qu'il avait prévu, voire sa haine à votre égard, ou est-ce qu'il s'est contenté de dupliquer son esprit pour la transmettre à un autre ? Je pense qu'un changement radical aurait forcément alerté les gardiens du pénitencier, donc la deuxième option me semble la plus logique. »

C'était toujours assez frustrant de ne pas être capable de l'aider plus franchement. Cependant, Adrian préférait la conseiller ou lui donner son avis plutôt que ne rien faire du tout. Il marqua quelques secondes de silence, réfléchissant en essayant de comparer son expérience à la situation actuelle.

« En magie, les situations de ce genre, surtout lorsque l'autre est encore en vie, sont perçues un peu comme des cas de possession. Il est possible de libérer la cible de son emprise, mais il faut encore être capable de trouver comment le responsable s'y est pris. Ça voudrait dire qu'il n'est pas impossible de pouvoir permettre à ce jeune homme de reprendre une vie normale. »

Du moins s'ils visaient juste. Mais si cette pensée servait déjà à consoler Victoria, ce serait un bon début.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 23 Avr 2016 - 9:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le pire dans tout ça, c’est que Victoria pouvait très bien avoir des ulcères puisque son élasticité ne l’empêchait pas de subir les méfaits de divers acides. Cela valait pour les fluides extra-terrestres comme pour les trous dans son estomac. Heureusement, malgré sa tonne de responsabilité, son habitude de s’inquiéter à propos de tout et le stress permanent, elle se portait assez bien niveau santé. La force de l’habitude, jusqu’au jour où son corps la laisserait tomber…

Elle fut contente qu’Adrian approuve l’idée de ne surtout pas aller parler à Syndrome. Il perturbait Victoria, la mettait mal à l’aise et exacerbait sa culpabilité à chaque fois qu’elle le voyait. Comment penser autrement ? C’était se faire du mal pour pas grand-chose, elle ne l’avait pas obligé à devenir un super vilain, seule une tendance naturelle au mal et une fragilité psychologique en étaient la cause. Peut-être des mauvais traitements parentaux, mais si elle connaissait son nom, ou du moins le nom de l’identité civile qu’il s’était créé, tout le reste de son véritable passé, il s’était débrouillé pour totalement l’effacer du système, autant en ligne que tout dossier papier potentiellement existant. Un exploit, qui empêchait toute tentative de profiling et forçait les NG à se concentrer uniquement sur ce qu’ils constataient de leurs yeux, au risque que ça soit une parfaite mascarade.

A mon avis, il a mis au point une sorte de programme, peut-être sous forme de jeux, c’est bien son genre. Et dedans, il a dû coder plusieurs de ses inventions, peut-être sous forme de quête pour en découvrir le fonctionnement, en allant de plus en plus loin, il s’est peut-être enregistré ou a mis au point une I.A. à son image comme une sorte de dédoublement, qui manipulerait Jonathan. Ce serait vraiment extraordinaire, en termes techniques évidemment, précisa-t-elle très vite de crainte qu’Adrian ne se méprenne. Il ne reste plus qu’à trouver ce programme dans le dark net et essayer de le pirater, j’aurais besoin de l’aide du Summoner, je pense. Ou d’un autre expert de la Légion.

Mais Zack se débrouillait assez bien pour être à la hauteur de la tâche.

Adrian essaya de la consoler, de lui donner un peu d’optimisme. Elle ne répondit pas immédiatement, tiraillée entre l’envie de croire aveuglément sa certitude et cette petite voix dans sa tête, pernicieuse, pessimiste, qui lui criait que pour Jonathan, c’était déjà trop tard.

Peut-être oui, si on parvient à l’attraper, à le couper de toute technologie, à lui faire suivre une thérapie, mais… Je ne sais pas, je n’ai jamais été très à l’aise avec tous ces procédés psychiques, cette reprogrammation mentale, ça va à l’encontre du libre arbitre. Même s’il n’est pas majeur, je n’ai pas l’impression qu’il veuille être sauvé, tu vois ce que je veux dire ? Ce qui est son droit, fondamentalement.

Et c’est toujours à ce stade de la réflexion que Victoria se retrouve perdue, tiraillée entre son envie d’offrir à ce garçon une vie meilleure et le questionnement quant à savoir si, fondamentalement, cette envie se justifie, est vraiment acceptable d’un point de vue moral. Où se situe la frontière entre le droit au libre arbitre et le bien-être social ? Pourquoi chercher à le faire entrer dans un carcan précis ? Jonathan a le droit d’aimer sa vie actuelle, de ne pas vouloir en changer, mais un psychiatre devrait dans un premier temps déterminer s’il a encore toute sa tête ou non. Pour cela, il fallait déjà lui mettre la main dessus.

Enfin je pense qu’on pourra se reposer la question le moment venu. Il vaut mieux commencer par trouver et retirer le programme de Syndrome, s’il existe bien, traquer les différents ordinateurs qui l’ont téléchargé, lister les individus susceptibles d’avoir été sous son influence, et peut-être que l’on mettra la main sur Jonathan par ce biais. Si notre théorie est fausse… Tu accepterais de… D’y aller ?

Elle avait failli lui demander de l’accompagner, mais il lui restait suffisamment de lucidité pour savoir à quel point c’était une mauvaise idée. Si, après la lecture de la lettre, elle avait tenu bon, ce n’était pas pour craquer maintenant. Adrian n’avait pas tort : Syndrome n’attendait que cela.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Avr 2016 - 20:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian avait beau être Légionnaire et côtoyer ses membres en tant que héros ou que consultant, il était loin de tous les connaître. Lorsque la jeune femme parla de demander l'aide d'autres Légionnaires, il ne put donc que hocher la tête en signe d'approbation. Il devait certainement y avoir quelques génies des technologies dans le lot ! Le seul que le centenaire connaissait étant Chase, il n'était pas vraiment en mesure de la conseiller. De son côté, c'était June qui se chargeait de toutes ces histoires à l'époque, mais depuis son décès, il n'avait plus du tout prêté attention à ce domaine-là. Adrian ne s'était pas encore décidé à recruter de nouvelle assistante et il délaissait donc tout ce qui touchait la technologie. En fait, lorsqu'il avait besoin d'aide, il ne se tournait que vers une personne :

« Tu pourrais aussi demander l'aide du Major Colt. Son assistante est très qualifiée en ce qui concerne les nouvelles technologies, en général, c'est elle qui m'aide lorsque je tombe sur des affaires qui touchent à ce domaine »

Peut-être que c'était le fait qu'il ait été indépendant durant longtemps, ou peut-être que c'était son âge, toujours est-il qu'Adrian n'avait jamais vraiment prêté attentions aux groupes auxquels ses amis – et lui-même – appartenaient. Ce n'était pas parce qu'il était Légionnaire qu'il allait refuser l'aide d'un membre de l'UNISON et il ne tournerait jamais le dos à quelqu'un dans le besoin sous prétexte qu'il n'aimait pas la Légion. Et Victoria serait certainement dans le même cas. Après tout, une grande partie de sa famille appartenait à cet organisme.

Lorsqu'elle reprit la parole pour expliquer qu'elle n'était pas convaincue de pouvoir remettre le jeune homme sur la bonne voie, Adrian hocha la tête. Il comprenait ses doutes, cependant la situation était différente s'il avait effectivement été touché par un procédé scientifique et qu'il agissait actuellement sans jouir de son libre arbitre. Eldoth avait toujours été ennuyé par son pouvoir de télépathie, il trouvait anormal de pouvoir lire les pensées des autres et le fait qu'une loi l'interdisait était une excellente chose. Cependant, il s'étonnait que les mentalistes ne se rebellent pas : pourquoi seul leur pouvoir était pointé du doigt ? Il existait de nombreux moyens de nuire aux autres. Un débat auquel Adrian avait toujours refusé de participer, mais il comprenait le problème de conscience de Victoria.

« Je comprends ce que tu veux dire. Mais ce n'est pas vraiment son choix de ne pas être sauvé, si nous avons juste, il est influencé par Syndrome et il ne réfléchit plus par lui-même. C'est la même chose pour la magie tu sais. Lorsqu'un individu est possédé, c'est rare qu'il veuille être exorcisé pour la bonne et simple raison qu'il pense le vouloir. L'esprit humain est facile à manipuler et tu peux être convaincu de vouloir quelque chose sans que ce ne soit le cas » Il marqua une légère pause. « Je ne suis pas à l'aise avec tout ce qui touche le libre-arbitre, mais je crois que le mieux, c'est de l'aider, le libérer de l'emprise éventuelle et de le laisser choisir le reste de sa vie. S'il sombrera dans le crime... ce sera navrant, mais il aura fait son choix »

Ce n'était pas spécialement réjouissant, mais parfois il fallait entendre des choses peu agréables pour avancer. Adrian aurait préféré expliquer à Victoria que tout était beau et joli, mais il avait eu l'occasion de voir que ce n'était pas le cas. Pas du tout même. Il était difficile de protéger ses amis et sa famille dans un tel monde et c'était en partie pour cette raison qu'il n'avait jamais voulu fonder de famille. Une vision sombre et pas franchement utopique de la situation qu'il préférait garder pour lui.

C'est à ce moment qu'elle lui demanda s'il accepterait d'aller voir sa bête noire. Adrian était assez étonné, il avait songé qu'elle préférerait demander à un agent entraîné ou à quelqu'un de plus habitué aux interrogatoires, mais il n'hésita pas une seule seconde sur sa réponse :

« Oui, bien sûr »

C'était l'évidence même pour lui ! Victoria comptait beaucoup pour lui et à la mort de ses parents, Adrian s'était un peu senti dans le rôle du protecteur. Pourtant, dieu savait qu'elle pouvait se débrouiller seule ! Cela dit, ce n'était pas parce qu'elle était forte et douée qu'elle était infaillible. Tout le monde pouvait mourir et tout le monde avait besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer ou s'épancher de temps en temps. Il lui offrit un sourire qui se voulait rassurant.

« Tu as un objectif maintenant, le mieux c'est d'explorer cette option et de voir ce qui va se passer ensuite. Mais ne te remplis pas la tête avec ça. J'ai conscience que Syndrome a marqué ta vie, mais il ne faut pas que tu t'empêches de vivre à cause de ça. Surtout si tu continues à jouer les héroïnes, avoir l'esprit occupé par autre chose n'est pas une bonne idée » Un accident était vite arrivé. « Tu n'as personne pour te changer les idées ? Une amie, ou quelque chose dans ce goût-là »

Un prétendant, un petit ami ou un fiancé par exemple ? Il ne s'était pas mis en tête de jouer aux entremetteurs avec elle, mais disons qu'il ne serait pas mécontent de la voir penser à elle un jour.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 24 Avr 2016 - 10:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Adrian avait raison. Mieux valait d’abord trouver Jonathan, ensuite vérifier si leur théorie était la bonne. Parallèlement à cette « traque » (ce qu’elle pouvait détester ce mot !) elle demanderait l’aide d’un jeune héros spécialisé dans la technologie, qui serait probablement capable de trouver ce fameux programme, s’il existait. Quant à savoir à quel point il avait pu influencer Jonathan… Ce n’était peut-être qu’un amas de données qu’il avait choisi d’explorer en son âme et conscience, ou peut-être un procédé technologie complexe permettant si pas de contrôler son esprit, au moins de l’influencer en lui transmettant ses instructions. Pour quelle raison, cela, l’héroïne l’ignorait et elle s’en inquiétait. Après tout, Syndrome n’était pas du genre à vouloir céder sa place à qui que ce soit, surtout qu’il était encore jeune. Le spectre d’une évasion prochaine hantait l’esprit de Victoria mais on le surveillait déjà étroitement, les gardiens ne pouvaient faire davantage.
Attendre et espérer. Il ne lui restait que cela.

Heureusement, Adrian changea de sujet. Ni elle ni lui ne pouvaient véritablement agir. Les Alphas quadrillaient le secteur sur leurs temps libres, ils menaient l’enquête pour essayer de retrouver Jonathan. En lieu et place de son cours habituel, Victoria avait donné deux heures d’histoire d’un super-vilain, parlant de Syndrome, expliquant quels procédés technologiques il possédait à l’époque, ce qui était au point et ce qui ne l’était pas, bref tout ce dont Jonathan pouvait se servir. Tous les jeunes de sa classe s’étaient montrés très attentifs, conscients de la gravité de la situation et surtout, de l’importance qu’elle revêtait pour Victoria qui s’y impliquait… Tout en essayant de garder ses distances du mieux qu’elle le pouvait, histoire de ne pas envenimer les choses.

Tu n’as pas tort.

Se polluer l’esprit la rendrait moins compétente et des innocents pourraient en souffrir, que ça soit ses élèves ou des personnes qu’elle essaierait de sauver.

Je…

Elle réfléchit à la question. Puis secoua la tête.
Récemment, Victoria avait fait la connaissance de Jessica, une jeune femme très sympathique qui lui avait donné un coup de main et s’était montrée gentille avec elle sans rien attendre en retour. Leur rencontre remontait au début du mois et l’héroïne ne lui avait envoyé qu’un seul sms, Jessica lui avait proposé une nouvelle soirée mais avec toutes ces histoires de Little Syndrome et de Jace, elle avait dû annuler à la dernière minute. Elle espérait que ça ne soit pas grave mais elle n’avait pas envie de devoir gérer cela. Elle avait également rencontré l’ex petit-ami de son frère, Lukaz, mais elle nourissait un certain malaise à son égard : déjà parce qu’il avait manqué d’être grièvement blessé si pas tué par sa faute mais également parce qu’il était l’ex de son frère… Et qu’elle le trouvait attirant. Cela la gênait profondément, aussi ne s’étaient-ils pas revus ni reparlés, mais bon, leur dernier face à face ne remontait qu’à deux jours. Restait évidemment Andrea et son emploi du temps surbooké, ou Reita. Elle pourrait très bien aller discuter avec son meilleur ami, oui, mais les deux chercheraient à lui parler « boulot », lui proposeraient des solutions pour l’aider, ce qu’elle ne cherchait pas.

Elle releva la tête de sa tasse de thé à moitié pleine et en train de tiédir entre ses mains. Puis elle haussa les épaules.

Personne que j’ai envie de voir pour le moment, je ne suis pas exactement de bonne compagnie, précisa-t-elle avec un petit sourire. Plus jeune, me changer les idées, c’était facile. Tu te souviens, quand tu m’emmenais au musée et que je me perdais dans la réserve ? Et quand je m’étais cachée dans le sarcophage ?

Elle venait de développer ses pouvoirs mutants et les entrainements très exigeants de Jack la rendaient malheureuse. Adrian avait voulu lui remonter le moral et connaissant son amour pour l’Histoire (déjà à l’époque), il l’avait emmenée voir de nouvelles momies égyptiennes par encore exposées. Cela la fascinait à ce moment-là, à cause des films. Victoria avait trouvé assez amusant de surgir d’un sarcophage occupé en criant « BOO ! », le genre de bêtises qui fait rire les enfants, un peu moins les adultes, même si, heureusement pour elle, il avait été bon joueur. Elle avait l’impression que ça appartenait à une autre vie.

Tu travailles sur quoi, en ce moment ?

Pas en tant qu’Eldoth, en tant qu’archéologue. Mais inutile de préciser, il la connaissait assez pour le savoir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Avr 2016 - 21:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Bien qu'il avait espéré qu'elle puisse avoir des projets, Adrian comprit rapidement qu'elle n'avait pas vraiment travaillé de ce côté. Il avait côtoyé suffisamment de héros pour savoir que ces gens-là avaient une forte tendance à la solitude dès qu'ils se plongeaient dans leur travail corps et âme et c'était le cas de Victoria. Assez rapidement, Eldoth avait craint que la jeune femme ne s'isole pour de bon et ne refuse de fonder une famille, ou même seulement d'avoir des amis sur qui compter. Des amis de son âge, pas des vieux centenaires qui ne pouvaient pas vraiment l'aider à se changer les idées. S'il savait comment s'y prendre quand elle était enfant – et encore – il avait rapidement compris que la situation le dépassait dès que Victoria était devenue une jeune femme. Maintenant, il aurait été bien incapable de faire quelque chose pour l'aider à se changer les idées. Sauf lui offrir un voyage rapide dans un autre pays à la rigueur, mais elle était bien trop impliquée dans ses affaires à Star City pour envisager de s'accorder un moment de libre.

Silencieux, les yeux posé sur elle, Adrian secoua légèrement la tête lorsqu'elle déclara ne pas être de bonne compagnie pour le moment. S'il l'écoutait, personne ne le serait vu que tout le monde était perturbé par des problèmes un jour ou l'autre. Bien sûr, ceux de l'héroïne étaient légèrement plus importants que ceux d'une trentenaire normale, mais disons que l'idée restait la même. Il s'inquiétait simplement de la voir s'isoler lorsqu'elle n'allait pas bien et il aurait largement préféré la voir en compagnie de quelques amis plutôt qu'en robe de chambre et l'humeur sombre. Il fallait croire qu'ils se ressemblaient plus qu'il ne l'avait imaginé, mais ce n'était pas une bonne chose pour elle. Adrian n'était pas franchement l'exemple à suivre, surtout pour ce qui touchait au social.

« Oui je me souviens. À cette époque-là, j'arrivais encore à trouver comment te changer les idées lorsque tu n'étais pas très en forme. »

Le ton de sa voix était teinté d'un peu de regret. Il aurait apprécié d'être à la hauteur, mais les jeunes devenaient de plus en plus compliqués, à moins que ce ne soit lui qui se ramollissait avec le temps ? Possible, en tous les cas il se sentait souvent perdu et de plus en plus tôt. Il y avait de fortes chances que si un jour la jeune femme avait un enfant, Adrian serait totalement largué dès qu'il ou elle aurait atteint les dix ans !
Mais ils n'en étaient pas encore là.

Victoria se questionna sur le travail qu'il faisait en ce moment et Adrian adopta une expression de réflexion. Il détourna le regard sur sa tasse le temps de réordonner ses pensées, puis haussa les épaules avec un léger sourire. Son travail d'archéologue avait beaucoup pâti de son rôle d'Archimage et depuis son arrivée à Star City, il ne s'était pas franchement intéressé à de nouvelles recherches.

« Pas grand-chose en fait. Rien de précis. Ça demande du travail, des recherches et parfois le besoin de voyager, mais disons que je n'en ai pas franchement le temps pour le moment. » Il soupira légèrement. « Depuis que je suis devenu Archimage, j'ai pas mal délaissé tout le reste et si je peux aider à faire des expositions au musée ou des choses de ce genre, je ne travaille plus comme avant. »

Le thé avait refroidi lorsqu'il le goûta, mais c'était encore agréable au palais. Ses yeux se posèrent finalement sur la jeune femme. Il se demanda si le fait de ne pas vivre au milieu d'une famille « héroïque » l'aurait poussée à mener une vie différente. Parfois, il se posait aussi la question pour lui, mais jamais bien longtemps puisqu'il était conscient que ce n'était pas en songeant à ce genre de choses qu'il allait pouvoir améliorer sa vie – ou ses relations sociales. Bien qu'il n'était pas du genre à parler de ses sentiments, Eldoth ajouta tout de même quelques précisions.

« J'ai beaucoup plus de travail depuis que June n'est plus là, notamment depuis que je suis rentré dans la Légion, puis avec Star High ce n'est pas le boulot qui manque. Je crois que j'ai relégué le reste au second plan. » Il esquissa un sourire en la regardant. « Et comment tu t'y prends pour allier toutes tes obligations et réussir à te faire des amis ? J'espère au moins que tu ne passes pas tout ton temps libre dans la bibliothèque de Star High ou ici. J'aime beaucoup Maxime et Tesla, mais c'est une bonne chose de voir d'autres personnes. » Dixit celui qui ne sortait jamais de chez lui. « Tu ne me trouves pas trop envahissant, ça va ? » Un nouveau sourire. « N'hésite pas à le dire, tu sais qu'il en fut beaucoup pour me contrarier. »

Il cherchait surtout à savoir si elle n'en avait pas ras-le-bol de le voir se mêler de sa vie privée.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 26 Avr 2016 - 12:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Victoria se doutait bien qu’Adrian manquait de temps pour s’adonner à ses recherches archéologiques. On a toujours tendance à reléguer ses premières passions au second plan, quand on est un héros et encore plus dans son cas puisque loin d’être un simple Légionnaire, il était aussi l’Archimage. Elle hocha la tête, compréhensive, et ne dit rien quand il évoqua le décès de June. Comme tout le monde, Victoria avait eu vent de cet accident et s’en était attristée. Elle connaissait bien l’assistante d’Adrian, la jalousait même un peu parfois, surtout quand il avait pris ses distances avec les NG, mais elle en méritait pas un tel sort, aussi jeune. Hélas, parfois, on n’y pouvait rien, il n’y avait personne à punir en dehors de la malchance. Dans un élan, elle manqua de se proposer pour l’aider mais se retint, admettant à contre cœur qu’elle n’y parviendrait tout simplement pas, vu toutes ses responsabilités : gérer la Team Alpha, donner et préparer des cours d’histoire des supers, gérer la bibliothèque… On pouvait se demander comment elle trouvait encore le temps de dormir ou même de manger, chose qu’Adrian ne manqua pas de relever. Elle se mordilla la lèvre inférieure et sourit, gênée.

En général, je me fais des amis en tombant dessus par hasard et en les embarquant dans une situation foireuse. Ceux qui ne partent pas en courant ont passé un premier test, plaisanta-t-elle.

Comme Jessica, au cinéma, dans une tentative ratée d’infiltration ou Lukaz, dans ce club où elle avait récupéré un jeune Alpha bourré qui, entre temps, avait été mis à pied précisément pour cette raison. Trop d’inconscience pour un jeune héros pouvait mener à de graves accidents.

Tu es bien placé pour savoir que c’est compliqué. Il y a des héros de la Légion avec qui je m’entends très bien, au-delà du simple travail, mais comment veux-tu que je fréquente des personnes normales ? J’opère à visage découvert depuis mes dix ans, impossible que l’on m’apprécie pour moi-même, avec tout le côté héroïque, et quand bien même ce miracle se produirait, j’attirerais mes ennemis droit sur des innocents. C’est arrivé il y a pas deux jours.

Heureusement qu’elle avait eu le réflexe de protéger Lukaz de l’explosion et que Little Syndrome avait manqué ses deux premiers tirs en la touchant, elle.

Puis, à quand remonte ta dernière sortie non-héroïque entre amis ? Moi, c’était il y a deux semaines, fanfaronna-t-elle un peu. Puis elle redevint sérieuse. On devrait vraiment s’accorder des vacances.

Elle termina son thé et proposa à Adrian de lui servir une seconde tasse, plus chaude si tant est qu’il la boive immédiatement, cette fois. Attendant sa réponse, elle réfléchit et une idée un peu folle germa dans son esprit.

Mieux que ça : on devrait trouver un site archéologique inexploré ou exploré mais à moitié, partir chercher un artefact, par exemple ! Je suis sûre que tu as plein de vieux livres bourrés d’indices au sujet des artefacts anciens à trouver. On en choisit un et on part en quête, rien que tous les deux, dans des pays perdus qui n’ont pas la télévision et où personne ne nous connait. On se bat contre des momies, on évite des pièges, on… Elle s’interrompit brusquement. J’ai un peu trop regardé la trilogie de la Momie, c’est ça ? releva-t-elle en souriant, contrite. N’empêche que ça aurait eu le mérite de nous changer les idées puis tu aurais pu écrire un papier sur le sujet, l’apporter au musée, le contempler fièrement dans sa vitrine.

Elle s’était certes un peu emballée, mais au fond, une aventure n’impliquant pas un ennemi mortel à neutraliser dans un pays lointain et exotique, cela leur ferait du bien. Depuis la dissolution des NG, Victoria ne voyageait plus du tout et cela lui manquait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Avr 2016 - 10:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian ne pouvait pas nier qu'elle avait raison. Être une célébrité et devoir mener une vie normale était tout simplement impossible ! C'était d'ailleurs pour cette raison qu'Adrian n'avait jamais envié les héros qui agissaient à visage découvert : ils devaient mener une vie autrement plus compliquée que celle du commun des mortels. Et il n'était pas question des dangers encourus, mais simplement de la manière dont les autres les voyaient. Peut-être que Victoria se ferait beaucoup d'amis, mais combien seraient sincères et non intéressés par son nom de famille et les avantages qu'une telle amitié pouvait offrir ?

Quoi qu'il en soit, l'idée générale restait de rigueur. Il ne disait pas qu'elle devait se faire des amis avec tous les gens qu'elle croisait, mais ce n'était pas une raison pour s'isoler. Lui-même agissait comme ça et même s'il s'en satisfaisait très bien, il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ce n'était pas une vie pour une jeune femme de son âge. Mais allez expliquer ça sans avoir l'air de jouer au « fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais » ! Et au fond, c'était exactement ça.
Malgré tout, Adrian ne se laissa pas faire et secoua la tête comme pour se défendre.

« Pas si longtemps que ça figure-toi. Il y a deux mois environ, avec Gabriel et Lana. » Sa collègue. « Mais on ne parlait pas de moi, nos situations ne sont pas vraiment comparables et tu le sais bien. »

Il avait plus de cent ans, elle était encore jeune. Il vivait enfermé dans son manoir depuis plus de trente ans, elle n'était même pas encore née lorsqu'il avait posé ses valises en ville. Tout ça pour dire que Victoria était entourée par des individus plus âgés qu'elle, la plupart du temps du moins, ce qui signifiait qu'elle ne devait pas se baser sur leurs vies pour estimer si la sienne était ou non en bonne voie.

Mais il doutait sincèrement pouvoir la convaincre. Et en un sens, il comprenait sa position. La crainte de mettre des gens en danger était une raison suffisante pour s'enfermer dans son appartement et ne plus jamais en sortir ! Cependant, si les Neutron-Grey réussissaient à mener une vie presque normale depuis des générations, c'était la preuve qu'il y avait une possibilité de le faire, non ? Maxime était de la même génération que Victoria et il avait réussi à trouver sa dulcinée. Mais Victoria n'était pas son frère et Adrian ne se permettrait pas une telle comparaison.

Au lieu de cela, il préféra accepter la tasse de thé plus chaude qu'elle lui proposa, tout en écoutant son idée soudaine. Une expédition dans un lieu inexploré ? Oh, il y avait plusieurs possibilités en effet ! Eldoth avait toujours une liste de quelques lieux suspects qu'il devait vérifier, mais pour une raison X ou Y, il repoussait toujours. Il y avait notamment eu la mort de June ou encore le malaise de Sallah qui l'avait sérieusement inquiété, puis maintenant la présence d'une invitée au manoir qui avait déjà été attaquée dans le jardin alors qu'elle était censée être en sécurité chez lui. Mais l'idée était agréable, Adrian apprécierait beaucoup de passer du temps seul avec Victoria, surtout pour une sorte de mission inédite. Laissant un sourire ourler ses lèvres, il répondit finalement.

« Tu as un peu trop regardé de films en effet, les momies ne sont pas si fréquentes que ça en vérité, mais je suis certain qu'on pourrait croiser d'autres créatures du même acabit. » Il en avait déjà fait l'expérience. « Et tu as raison, j'ai une liste longue comme le bras d'endroits à contrôler. Certains parce que June avait signalé des mouvements étranges du flux magique et d'autres à cause de rumeurs qui circulent sur leurs comptes. » Rarement justifiées, mais il devait vérifier. « Mais je n'en prends plus le temps. À cause du décès de June au début, puis je n'avais pas envie de laisser Sallah seul, mais ça a un peu changé. »

Il posa les yeux sur elle, pas vraiment certain que c'était une excellente idée de lui proposer ça. Elle plaisantait peut-être et n'oserait pas refuser par crainte de le vexer. Mais bon, ils se connaissaient depuis longtemps, elle saurait dire non si l'envie n'était pas là !

« J'héberge quelqu'un au manoir, alors Sallah ne serait pas seul et je pourrais m'absenter quelques jours. » Il n'entra pas dans les détails. « Si tu parlais sérieusement et que tu auras un jour envie de te coltiner quelques jours en ma compagnie, on pourra voir pour organiser ça. Ce serait l'occasion de te voir à l’œuvre, maintenant que j'y pense, on n'a jamais collaboré ensemble sur une mission. »

Il ne l'avait fait qu'avec les hommes de la famille en y réfléchissant bien.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 28 Avr 2016 - 9:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Comment cela, il hébergeait quelqu’un au Manoir ?
Comme Victoria ne faisait que le croiser depuis la mort de Chase, elle ignorait que la générosité naturelle d’Adrian s’était muée en une tendance à ouvrir sa porte aux mystiques en détresse. Elle se demandait s’il s’agissait d’une femme et imaginait déjà des scenarii totalement improbables. Après tout, elle le connaissait très bien et ses amourettes… Disons qu’elle avait plus de chance de croiser une licorne dans le parc municipal. Ils se ressemblaient bien, sur ce point-là.

En voilà une bonne nouvelle ! s’exclama la NG.

Évidemment, elle ne s’arrêterait pas là. Elle comptait bien en apprendre davantage sur cette mystérieuse « personne » mais pas tout de suite. Peut-être s’inviterait-elle au Manoir un jour, maintenant qu’ils se reparlaient, pour la voir directement sans qu’Adrian puisse esquiver la discussion ? Fourberie fourberie.

Je pense que ce serait vraiment super, on en a tous les deux besoins, répondit-il, l’excitation pointant dans sa voix. Et tu sais quoi ? On devrait partir le plus vite possible avant qu’une catastrophe ne nous tombe dessus pour nous obliger à rester ici. Genre, ce week-end. Vendredi matin jusque dimanche soir.

Elle fuyait, oui. Mais elle en avait besoin, à un tel point qu’elle acceptait de négliger ses obligations pendant quelques jours en s’en trouvant de nouvelles, qui n’urgeaient pas pourtant.

***

22 avril 2016 au matin, Manoir Pennington

Victoria atterrit devant la porte du Manoir après avoir sauté de toits en toits jusqu’au quartier du front-de-mer. Elle portait un pantalon imprimé militaire, type baggy, qui lui protégeait les jambes des éventuelles attaques de scorpions (ou autres bestioles locales). Un débardeur et un sweat à capuche standard de couleur noire complétait l’ensemble. Dans son dos, elle portait un sac comme ceux que l’on prend pour la randonnée. D’ailleurs, sa tenue complète donnait l’impression qu’elle partait se perdre dans la montagne, ce qui n’était pas loin de la vérité. Dans son sac aux couleurs de la forêt, des vêtements de rechange (parce qu’elle connaissait sa maladresse légendaire), de l’eau, des rations de survie, une trousse de premier soin, bref tout le nécessaire du parfait voyageur.

Elle sonna à la porte et Sallah vint lui ouvrir. Elle lui sourit, le prit même spontanément dans ses bras, ce qui figea l’égyptien mais ils se connaissaient depuis longtemps, eux aussi. Il ne la repoussa pas, grommela quelque chose, puis secoua la tête, et finalement sourit et lui indiqua de le suivre d’un signe de tête. Le nez en l’air, elle observait les recoins du Manoir et dû avouer que rien n’avait changé, comme si l’endroit s’était figé dans le temps. Jetant un œil vers l’escalier, elle se demanda si le mystérieux invité était présent et si oui, dans quelle chambre il dormait, mais elle dû remettre son interrogation à plus tard.

Je suis parée ! s’exclama-t-elle en rejoignant Adrian dans son bureau. Pérou nous voilà !

L’Égypte étant la destination à la mode pour tous les archéologues, ils avaient choisi le Pérou pour un peu plus de tranquilité et allaient travailler sur un cas intéressant. Adrian lui avait parlé de plusieurs propositions le jour précédent à la salle des professeurs de la Star High et elle avait pu choisir ce qu’elle préférait.
En 1995, Johan Reinhardt découvrait la momie Juanita sur le sommet d’un vocal péruvien appelé Arequipa, qui se fondait dans la cordillère des Andes. La momie était incroyablement bien conservée, d’abord par la glace puis ensuite grâce aux moyens modernes. Un peu trop bien, ce qui avait intrigué un jeune chercheur, étudiant et assistant à l’Université Sainte-Augustine. Il en avait fait son obsession, des rumeurs avaient commencé à courir comme de quoi Juanita l’avait ensorcelée. Ce pouvait être vrai, ou ce pouvait être les divagations d’un fou un peu trop investi dans son travail. Ils allaient commencer par vérifier, puisque la momie se trouvait exposée au musée local et s’il s’avérait qu’elle portait des traces de magie, ils devraient grimper au sommet du volcan endormi à la recherche d’explication. Juanita étant la seule momie découverte à ce jour sur cette portion de terrain, de quoi se poser des questions et peut-être mettre la main sur de puissants artéfacts.

Au sujet de la magie, Victoria n’était pas experte. Elle connaissait des praticiens puissants, avait lu quelques livres de la bibliothèque de l’Archimage mais n’avait jamais pratiqué elle-même, ni simplement osé, par crainte que ce pouvoir ne l’enivre. Pour autant, elle adorait lorsqu’il utilisait ses pouvoirs et ce peu importe que le voyage de quelques secondes soit glacial et lui donne l’impression que le monde est en train de s’écrouler.

Ils réapparurent en bordure d’Arequipa. Le soleil du début de matinée brûlait dans le ciel, promettant une chaude journée où Victoria ne garderait pas longtemps son sweat. Les maisons rouges et oranges se détachaient non loin d’eux. Heureusement, personne hormis une vache ne les avait aperçus.

Alors alors, museo Santuarios Andinos, c’est sur la Merced, j’ai noté l’adresse dans le GPS de mon portable, expliqua-t-elle en sortant l’objet en question, un téléphone très plat à écran tactile. Tu es déjà venu dans ce pays ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 28 Avr 2016 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Ils avaient donc décidé de partir le week-end qui arrivait. Adrian avait prévenu Sallah et Persephone ainsi que quelques contacts réguliers qui pouvaient avoir besoin de ses compétences de manière ponctuelle – comme le Commander ou Gabriel. Puis il avait préparé leur expédition en commençant par le début : il avait relevé plusieurs missions plus importantes que les autres avant d'en parler à Victoria dans la salle des professeurs du lycée et ils avaient décidé de partir en direction du Pérou !

Eldoth s'était déjà intéressé à cet endroit puisqu'il y avait fait un voyage lors de la découverte de la momie en 1995, mais cela remontait à bien longtemps désormais ! Ce serait donc une découverte pour tous les deux. Mais cela leur permettrait de se rendre sur place en téléportation puisque le centenaire avait besoin de connaître un endroit avant de pouvoir s'y rendre via ce moyen de transport.

Le jour venu, il avait troqué son costume trois-pièces habituel contre une tenue plus pratique. Elle restait tout de même hors du temps, mais comme elle avait fait ses preuves durant ses années de fouilles archéologiques, il ne voyait aucune raison de changer. Adrian préparait les derniers détails de l'expédition lorsque quelqu'un sonna, mais il ne s'en préoccupa pas franchement : Sallah se chargeait déjà d'aller ouvrir. Son invitée était absente ce jour-là, mais elle reviendrait certainement plus tard dans la journée ce qui éviterait que le vieil égyptien se retrouve seul trop longtemps. Victoria le rejoignit assez rapidement dans le bureau et après les salutations d'usage, il l'invita à monter à l'étage pour se rendre dans sa salle de travail, là où il avait tracé le cercle de téléportation.

Quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent au Pérou, bien loin du vieux manoir. Personne n'était visible dans le coin et c'était juste pour cette raison qu'Adrian avait jeté son dévolu sur cet endroit : ils étaient assez éloignés du village le plus proche ! Après avoir ramassé son sac qui était posé à ses pieds, le vieux mage tourna la tête vers sa comparse du jour.

« Tout va bien ? » La magie pouvait avoir des effets perturbants parfois. « Mais, oui, je suis venu une fois. C'était à l'époque de la découverte de la momie justement, mais je n'avais rien remarqué d'étrange à ce moment. » Il haussa les épaules. « Si tout est bon, on peut commencer à marcher. Le musée est dans la bourgade là-haut. » Il désigna les maisons entassés plus haut sur la montagne, au-dessus de celles qui bordaient le champ où ils étaient. « Une dizaine de minutes de marche et ce sera bon. »

Le GPS ne serait pas de trop cela dit, il ne se souvenait plus du tout du chemin qui menait au musée et étant donné que le village était construit tout en hauteur, il fallait presque faire de l'escalade pour atteindre le sommet. Toujours est-il qu'ils quittèrent leur champ et qu'ils purent commencer leur expédition sous le soleil, ce qui changeait pas mal de Star City.

Après avoir atteint les premières maisons, ils rencontrèrent quelques habitants qui les observèrent de loin sans sembler particulièrement étonnés de les voir ici. La populace devait avoir l'habitude des visiteurs étrangers, surtout avec un tel trésor dans leur musée. Adrian soupçonnait d'ailleurs certaines personnes haut-placées de croire à cette malédiction puisqu'elles n'avaient pas cherché à s'accaparer la momie. Restait à voir si c'était justifié ou non.

S'ils parvinrent à gagner le village principal assez rapidement, trouver le musée fut un peu plus compliqué. Fort heureusement, l'appareil de Victoria leur sauva la mise et ils se retrouvèrent finalement devant la porte imposante du bâtiment. Ce dernier détonnait un peu avec le reste du village et l'on comprenait facilement qu'il avait été principalement fait pour les touristes. Eldoth avait prévenu le responsable du musée de leur venue et ils pénétrèrent donc dans le bâtiment sans attendre davantage. Quelques instants plus tard, un homme au teint basané de présenta à eux. Il avait beaucoup vieilli depuis leur dernière rencontre.

« Professeur Pennington ! Vous n'avez pas pris une ride dites-moi. Je ne peux pas en dire autant. » Après un sourire, il posa les yeux sur Victoria. « Mademoiselle Neutron-Grey je pense ? Je suis le professeur Diego Humala. Je suis responsable du musée entre-autre. La momie est par là, j'ai demandé à ce qu'elle soit mise de côté pour que vous puissiez l'analyser tranquillement. »
« Merci beaucoup. »

Ils se rendirent dans une petite salle à l'arrière du bâtiment, une sorte de réserve pratiquement vide. La momie avait été posée sur une table prévue à cet effet et Adrian ne perdit pas de temps avant de se mettre au travail. Après une petite demi-heure d'analyses, il se retourna finalement vers les deux autres qui avaient eu le temps de bavarder en l'attendant.

« Il y a bien quelque chose de magique qui se dégage d'elle, mais rien de nuisible. Je ne peux pas vraiment en apprendre plus juste sur elle, ça doit venir de l'endroit où elle a été conservée. »

Ce qui leur donnait leur prochaine destination.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_6Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_8


Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_1Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_2bisLes regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Les fantômes n'existent pas
» ~ Regrets & Déclaration en chanson. [PV]
» no apologies, no regrets.
» Hayley Marshall - Pleasure
» Glenn O'Greaney ~ S'il faut mourir autant ne pas avoir de regrets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_6Les regrets éternels n'existent que sur la pierre ▬ Victoria Cadre_cat_8
Sauter vers: