AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_1Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_2_bisBrille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

Brille petite abeille ! Brille !

 
Message posté : Lun 11 Avr 2016 - 16:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Non, définitivement non, la croissance accélérée comme la présente Lucy n'a vraiment rien de cool, d'intéressant ou même de tentant, c'est carrément tout l'inverse en réalité. Cela dit elle n'en semblait pas particulièrement traumatisée vu le sourire qu'elle arbore en parlant de cela, finalement si je comprenais bien c'est ça qui était normale pour elle comme il était normal pour moi d'avoir grandis à vitesse humaine. Je suis surprise de voir la jeune femme essayer de recoller les morceaux entre Sarah et moi, tout du moins surprise de la voir faire avec autant de conviction et de volonté, je ne suis pas sûre de savoir ce qu'elle peut y gagner sinon une tante mais rien que de la voir chercher à me convaincre ça pourrait me donner envie de retenter ma chance. Cela dit, Sarah semblait plutôt têtue et bornée et je n'avais aucune envie de refaire une seconde fois l'expérience décevante, en plus d'être désagréable, de me faire indiquer le chemin de la sortie. Elle avait raison, c'est une histoire entre Sarah et notre mère mais le problème était que Sarah transformait cela en histoire entre elle et moi. Je ne partage pas son avis sur la pénibilité de la situation, je ne crois pas que ça soit plus compliqué que nous puissions l'entrevoir, Sarah avait un différent avec ma mère qu'elle n'avais jamais tenté de régler et qui désormais influait sur ce qui aurait pu être une relation entre elle et moi.

« Je pense que c'est très simple en réalité. Sarah devrait aller parler avec ma mère, comprendre sa décision, entendre sa partie de l'histoire et essayer de comprendre pour qu'elle n'est pas restée à ses côtés. »

Je souris à la promesse que me fait Lucy, elle a quelque chose de terriblement infantile cette promesse. Elle était plaisante à entendre, elle montrait sa détermination à ce que je revienne vers celle qu'elle voyait comme sa mère.

« Il y a une grosse différence entre savoir qu'on a eu tort et être capable de l'admettre. Ta promesse est touchante mais inutile, c'est entre Sarah et moi, si Lucy et toi vous rangez de mon côté, ça risque de l'influencer et elle restera dans le doute de sa décision. Ce n'est pas ainsi qu'on bâtit une relation saine. Je lui parlerai. Tôt ou tard. Ca c'est la promesse que je te fais. »

Je me connais de toute façon, je le ferai un jour ou un autre, simplement là je m'obligeais à le faire et je crois que Lucy ne me laisserait pas oublier cette promesse donc fatalement j'allais à nouveau confronter Sarah. Cette fois sans trop de surprise. Enfin il faudra aussi un jour ou un autre aborder le sujet de mes pouvoirs et du symbiote mais ce n'était pas forcément la priorité absolue. Commencer à nouer un lien serait un bon début et je préférais qu'il se fasse entre deux sœurs qu'entre une scientifique et son sujet. Qui plus est, il me restait encore une personne à rencontrer de cette petite tribu et c'était la plus jeune.

Cette dernière ne semblait pas bien à l'aise pour discuter, d'ailleurs Sarah n'avait pas semblé à l'aise non plus mais avec la nouvelle que j'apportais elle avait eu de quoi être sèche et distante. Ellen semble plutôt intimidée, pas dans son élément, je hausse les épaules quand elle dit être désolée que ça se soit mal passé avant de rapidement enchainer sur Los Angeles, sans doute plus pour éloigner la discussion de celle désastreuse entre sa mère et moi.


« Ce n'est pas de ta faute, j'avais imaginé que ça puisse mal se passer. Los Angeles c'est … grand, beau, chaud, plein de vie, des stars, des studios de cinéma, moins dangereux que cette ville je crois. »

Je la suis jusque dans sa chambre, en l'occurrence dans la salle de bains attenante, elle me fait sourire en se disant trop parler quand elle est nerveuse, moi qui suis d'un naturel hyper-sociable.

« Si tu me dis où je peux trouver un fil et des pinces à linges, ça va sécher tout seul par ce temps. Merci en tout cas. »

J'emprunte dans son armoire un jean et un débardeur que j'enfile rapidement après m'être séchée correctement.

« Je n'ai jamais vu une chambre si parfaitement rangée, si tu avais vu la mienne … une louve n'y aurait plus retrouvée ses petits. Des posters affichés partout, un capharnaüm incroyable … Faut croire que je ne suis pas dans la partie de la famille qui sait ranger et ordonner. »

Je regarde un peu ce qui se trouve sur les murs pour voir ce qu'elle aime et visiblement elle reste dans la tradition familiale des insectes. Le hic c'est que moi … les insectes. Enfin un cours ne peut pas me faire de mal et si ça la met à l'aise à mon contact, c'est tout bénéfice.

« Passionnée d'insectes ? Au Musée d'Histoire Naturelle de Los Angeles il y a une partie entière qui leurs est dédiée mais je t'avoue que les insectes et moi ça fait deux. Je les trouve … bizarres. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 11 Avr 2016 - 19:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jessica avait raison sur un point, Lucy ne pourrait pas régler tous les problèmes de sa mère et elle le savait. Arriverait un moment où une nouvelle discussion entre Jessica et Sarah serait nécessaire. Mais pour en arriver là il fallait déjà réussir à les mettre au même endroit, ou plutôt à les faire fréquenter les mêmes lieux, ce qu’était finalement la Villa Stinger. Bien entendu, certaines personnes pourraient penser que Sarah le prendrait comme une invasion de son territoire, mais tant que ce n’était pas la Ruche, le complexe souterrain sous la bâtisse ou bien son bureau à Gensect, il n’y aurait pas de problème. Quoiqu’il en soit, Lucy ne croyait pas vraiment qu’une discussion entre Sarah et Denise résoudrait quoique ce soit.

C’est pour cela qu’elle ne chercha pas à répliquer sur cette remarque de sa tante. Même si elle était plus optimiste que Sarah et plus distante du conflit qui l’opposait à sa mère, elle ne savait pas si Sarah était vraiment moralement et psychologiquement prête à lui pardonner son abandon. Quels que soient les raisons de ce dernier. Quoiqu’il en soit, cela n’empêcherait pas que les choses puissent éventuellement s’améliorer avec Jessica. Elle n’était pas sa mère, elle était la demi-soeur de Sarah et c’était tout ce qui comptait, qu’elles aient quelques atomes crochus.

Mais il fallait faire une seule chose à la foi. Alors que Lucy était en train de se changer elle aussi, elle écoutait un peu la conversation entre sa tante et Ellen. Elle était contente de voir la plus jeune des Stinger sortir un peu de sa bulle. Pour le moment elle ne l’avait fait que pour aller saisir un stage chez son père, Jonas Cooper, sans que celui-ci sache seulement qu’il avait une fille. Sarah prendrait beaucoup mieux un rapprochement avec Jessica qu’avec le directeur du Herald, c’était certain.

« Ah oui ? Je n’ai jamais croisé de stars de cinéma à Star City, pourtant il doit bien en avoir. Enfin, il faut dire que je ne sors pas beaucoup. Pour ce qui est du danger... » Elle haussa les épaules. « Je suppose que c’est pour là qu’on est ici, non ? Enfin j’ai vu que Lucy t’avait montrée sa vraie forme, donc je suppose que tu sais pour Sarah, pour nous, pour ce qu’on est. » Elle commença à se tortiller les cheveux une nouvelle fois sans trop savoir quoi dire.

« Euh... Il y en a près de la piscine. Je suppose qu’on pourra les étendre là-bas. » Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, les filles Stinger n’avaient pas peur de l’eau. Elles avaient peur de l’eau salée. L’eau douce elle était l’abri de nombreux insectes, ou en tout cas de nombreuses larves d’insectes et Sarah avait veillé à ce que ses filles le sachent et surtout puissent en tirer profit au besoin. Savoir nager était essentiel. Sans trop savoir quoi faire, Ellen attendit devant la porte de la salle de bain en regardant ses pieds, jusqu’à ce qu’elle se décide à réarranger quelques papiers sur son bureau avant que Jessica ne la rejoigne de nouveau.

« Oh ça c’est surtout moi. La chambre de Lucy est un bazar monstrueux et le bureau de maman n’est pas mieux parfois. » Commenta-t-elle. « Quand elles sont concentrées elles occultent tout ce qui les entourent et n’importe quel endroit peu devenir un champ de bataille, donc je suppose que tu n’es pas la seule dans la famille. »

Ellen fit une pause dans son débit de paroles pour observer les images qui ornaient ses murs. Des photos plastifiées et agrandies de certains insectes. Beaucoup n’étaient pas les bestioles répugnantes que les gens imaginaient et trouvaient une certaine beauté et élégance dans les couleurs que les photographes avaient pu saisir.

« C’est une histoire de famille... Mais je suppose que cela serait la même si tu pouvais les entendre, les comprendre. Regarde. »
Prenant son courage à deux mains, Ellen ouvrit la fenêtre. Quelques secondes plus tard, une petite dizaine de papillons entrèrent dans la pièce, commençant à tourner en formation autour de Jessica. « Ils sont beaux, non ? »

« Les insectes sont un peu bizarres oui. » Lucy se trouvait à l’entrée de la pièce, maintenant habillée normalement et accoudée au mur. « Enfin, pas pour nous. Mais pour les autres, ils sont tellement différents, presque des aliens, si nombreux et différents. Puis leur façon de fonctionner, presque comme des machines. Ils ne sont pas expressifs pour les humains contrairement aux mammifères ou même aux oiseaux. » Lucy tendit son index et l’un des papillons vint se poser dessus. « C’est un peu une passion familiale, notre arrière grand-père était un entomologiste, comme Sarah. Sauf que sa passion est devenue notre pouvoir en quelque sorte. C’est un peu compliqué. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 11 Avr 2016 - 20:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'est étrange. Je viens de rencontrer Lucy et Ellen, pourtant je me sens un peu proche d'elle. Je n'avais jamais prêté attention à ça jusque là, je ne sais pas d'où ça peut venir, peut-être … même sûrement du symbiote. Où alors je me sentais simplement l'âme d'une tante bien décidée à faire la rencontre de ses deux nièces. Allez savoir. Peu importe au final. J'étais de retour à la villa Stinger mais cette fois ce n'était pas pour me faire jeter dehors, du moins pas encore parce que si je devais être là quand rentrerait Sarah, j'imagine que ce ne serait pas la même ambiance. Si elle devait imaginer qu'à venir discuter avec Lucy et Ellen je tente de les gagner à ma volonté de la rencontrer elle, ça risquait d'épicer sérieusement la situation. Or il s'avère que j'ai perdu mon amour pour la nourriture indienne épicée depuis que le symbiote s'était lié à moi. Quelques recherches m'avaient permis de comprendre que les insectes n'aiment pas ça, j'imagine donc que le symbiote influe, en plus des pouvoirs, également sur ma vie personnelle, ou sur certains aspects. Je n'avais jamais été très sucre par le passé, maintenant je me sens obligée, et c'est le mot, d'en mettre dans mon café le matin, je préférais une pomme à une pèche par le passé, époque révolue également. Des petits détails mais qui me faisaient penser que le symbiote influait sur moi, j'ignorais jusqu'à quel point et j'espérais que Sarah puisse m'aider. En fin de compte je regrettais mon choix lors de notre première rencontre, j'aurai dû oublier le côté famille et commencer par le symbiote. Elle aurait fait des tests sanguins, elle aurait peut-être découvert le lien de famille ainsi et l'aurait vu différemment. Mauvaise approche en somme. J'espère que non. Je n'en sais rien. Je hoche la tête aux questions de Ellen.

« Oui, s'il y a des héros c'est forcément qu'il y a un danger. Oui, Lucy m'a montrée sa vraie forme et c'est heureux, sans ça je ne sais pas ce qui serait arrivé sur cette jetée. En tout cas il y aurait plus de dégâts et peut-être des blessés ou des morts. Elle a fait preuve de courage … et de témérité. »

Le second étant assez mauvais puisqu'il induit un courage dangereux, comme celui d'avoir sauté dans cet entrepôt sans avoir d'abord bien analysé le danger. Lucy avait eu chaud, littéralement d'ailleurs, je n'entendais pas raconter ça à Ellen ou à Sarah, si elle le souhaitait, ça resterait entre nous. Comme l'histoire du carabe qui avait perdu un bras. Ca serait à Lucy d'en parler … ou pas, mais pas à moi. Il y a même de quoi étendre mes vêtements pour les faire sécher, voilà qui est parfait. Cela dit, bien décidée à mettre Ellen plus à l'aise, je décide de parler de son univers, de sa chambre et des insectes qui semblent la passionner. D'un autre côté elle est dans une famille où l'entomologie court dans les veines depuis quelques générations maintenant. Difficile d'y échapper dans ces conditions. Je commence par sa chambre parfaitement rangée, deux ou trois papiers sur le bureau mais si il n'y en avait pas, je serai en train de sérieusement m'interroger. J'ai un petit sourire quand elle dit que c'est elle qui est méticuleuse et beaucoup moins sa sœur et sa mère. C'est curieux, j'avais cru que Sarah serait parfaitement carrée sur ce genre de choses.

« Au moins ça nous fait un point commun. »

Je souris, en fin de compte nous n'étions peut-être pas si différentes sur tout. J'espérais que non parce que j'avais fait une promesse à Lucy que je voulais tenir, celle d'essayer à nouveau de parler avec Sarah mais pas si ça voulait dire jouer à la roulette russe avec six balles dans le barillet. Ellen me fait alors une démonstration de ses capacités, faisant voler des papillons autour de moi, elle marque un point, ils sont beaux, plein de couleurs, de vie, des polénisateurs qui apportent la vie aux fleurs.

« Ils sont magnifiques. »

Je tourne la tête vers Lucy que je n'avais pas entendu revenir et je me rends compte que ma phrase pouvait être mal compris ou qu'elle était, en tout cas, terriblement mal formulée.

« Quand je dis bizarre, je ne veux pas dire ça dans un mauvais sens. Sans doute que je ne les connais pas assez tout simplement, je ne me suis même jamais intéressée au monde des insectes avant d'apprendre que ma demi-soeur est Hive. Mais je devais choisir je crois que j'aime les fourmis. Leur ingéniosité surtout. »

Cela dit coincée entre Lucy et Ellen je ne savais pas grand chose des insectes, en fait vraiment très peu de choses en réalité. Je regarde Ellen, curieuse d'en savoir un peu plus sur elle.

« Tu utilises aussi tes pouvoirs pour être une héroïne ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 11 Avr 2016 - 22:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Courage et témérité... C’était bien la meilleure façon de décrire Lucy, surtout le second adjectif, aux yeux d’Ellen. Bien sûr elle adorait sa grande sœur, leur lien télépathique ne faisant que renforcer leur proximité, avec Sarah bien sûr. Mais la jeune adolescente était la mieux placée pour voir au plus près les variations qui existaient au niveau du caractère de sa mère et celui de son clone. Au cours de leurs entraînements et de leurs quelques missions ensembles, elle avait bien vue ces disparités, la façon dont Sarah restait plus calme, froide et déterminée, toujours à réfléchir avant d’agir, alors que Lucy laissait plus place à son instinct, à ses réflexes insectoïdes.

« Ah c’était donc ça dont ils parlaient ? La jetée qui a été détruite et qui s’est enfoncée dans le port ? Enfin, cela ne me surprend pas de la part de Lucy. C’est la plus spontanée de nous trois. » Commenta-t-elle avec un petit sourire. Tout en ayant parfaitement conscience que sa sœur savait parfaitement ce qu’elle était en train de dire. Il n’y avait pas vraiment de secrets entre les Stinger et parfois elles formaient presque un seul organisme, un seul essaim, plutôt que trois entités différentes et ce malgré leurs différences.

Restait à voir comment est-ce que Jessica allait trouver sa place dans ce trio insectoïde. Déjà, Ellen pouvait dire qu’elle appréciait plutôt la spontanéité de sa tante, qui la mettait plutôt à l’aise alors qu’en temps normal... Ses capacités sociales étaient plutôt atrophiées. Sauf quand elle s’énervait, dans ce moments elle pouvait faire appel à une répartie caustique qui évoquait son père. Mais pour le moment, elle se contentait de démontrer ses pouvoirs, plutôt ravie, à Jessica. L’entomopathie était parfois un fardeau et pouvait paraître comme un pouvoir répugnant quand on était en ville, là où les mouches et les cafards étaient les insectes prédominants. Mais avec la forêt non loin et les quelques champs qui bordaient la ville, c’était une toute autre chose. Surtout que le printemps approchait. Les Stinger allaient pouvoir faire appel plus fréquemment à leurs alliés de petite taille plutôt que de simplement frapper grâce à leurs exosquelettes.

Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Lucy quand Jessica parla des insectes et des fourmis. « Tu sais, tu n’es pas obligée de les apprécier. Notre grand-père ne les apprécie pas vraiment, même s’il est capable de les contrôler tout comme nous. Trop de mauvais souvenirs qui leurs sont associés. Après oui, les fourmis peuvent être formidables, ce que j’apprécie plus, ce sont les insectes dans leur ensemble, leur diversité évolutive, leur capacité d’adaptation. »

Ellen hocha la tête, avant de relâcher son contrôle sur les papillons qui s’envolèrent par la fenêtre pour retourner dans le jardin en contrebas.

« Et oui, j’utilise aussi mes pouvoirs. Mon nom de code est Shield Bug. »

« Stink Bug. »

Ellen foudroya sa sœur du regard qui eut un léger rire. « On m’appelle Shield Bug donc... Car je peux créer un cocon protecteur contrairement à ma sœur. »

« Ouai ouai... Mademoiselle joue la prétentieuse car elle peut faire des choses que Sarah et moi ne peuvent pas faire. Enfin. J’aimerais surtout savoir ce que toi tu fais Jessica. Pourquoi tu es aussi toujours à Star City, pas que ce soit une mauvaise chose. Mais après que tu sois venue m’aider sur la jetée, je me pose des questions. » Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Lucy et Ellen se tourna vers Jessica.

« Tu joues aussi aux héroïnes ? » Demanda-t-elle avec de grands yeux. Elle savait très bien qu’en théorie, sa tante n’avait aucun pouvoir, en tout cas pas comme elle. Il fallait descendre de Richard Stinger pour avoir accès aux capacités que l’extra-terrestre Abatthur avait lié à leur génome.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 12 Avr 2016 - 15:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Apparemment Ellen n'était pas très surprise de ce qui était arrivé sur la jetée, selon elle c'était assez naturel de la part de Lucy de faire ce genre de choses. Elle avait quand même envoyé par le fond une jetée avec un entrepôt et évidemment sa tante. Cela dit, Ellen ignorait encore que j'étais sur la jetée qu'elle avait décidé d'envoyer par le fond, j'imagine bien que ça ne lui plairait pas d'apprendre ça, en tout cas ça risquait de ne pas plaire à Sarah si elle devait le savoir, tout simplement parce que si elle tient vraiment à moi, que Lucy m'ait mise en danger de la sorte pouvait bien ne pas lui plaire. Cela dit je devais rendre justice à ce qui était arrivé, Lucy avait envoyé la jetée par le fond mais ce n'était pas son idée.

« C'était mon idée, pas la sienne. Le bâtiment contenait des explosifs et des comburants, il fallait réussir à éteindre l'incendie tout en poussant les pompiers à sortir. Alors si quelqu'un doit être blâmée, c'est moi. Pas Lucy. »

C'était la première fois que je faisais quelque chose de plus héroïque qu'arrêter des braqueurs de banque, petite banque de quartier, pas la grosse banque multi-nationale. Enfin j'avais dit ce dont il retournait réellement, des fois qu'Ellen parle avec Sarah de ce que fait sa sœur. Cela dit il était possible aussi que Lucy ne cache rien à Sarah mais j'ai dans l'idée que ce n'est pas toujours le cas. Lucy semble vouloir impressionner Sarah, lui prouver ce dont elle est capable, ce qui veut dire que ne pas lui dire ce qui se passe mal pourrait être une très bonne idée. Si je ne me sens pas trop à l'aise avec les insectes en dépit de la particularité de ma famille et ma propre particularité, je sens que Lucy et Ellen sont très à l'aise avec les insectes. Je ne suis pas du genre dégoûtée à sauter au plafond mais disons que les insectes et moi, quand il peut y avoir une vitre entre nous, ça me convient parfaitement. Quoi que la petite démonstration d'Ellen avec les papillons m'avaient permis de me souvenir que certains insectes peuvent être beaux. J'aime bien les coccinelles, c'est joli une coccinelle. Lucy de son côté défend les insectes et les attributs qui les rendent certainement les plus formidables aux yeux des experts.

« Il faudra que je me penche un peu sur le sujet un de ces jours. »

Et je suis presque sûre que je trouverai toute l'aide dont je peux avoir besoin au près de Lucy ou d'Ellen. Si Lucy semble assez extravertie, Ellen semble plus renfermée, si venir parler avec elle pour qu'elle m'apprenne des choses sur les insectes pouvait l'aider un peu à se sentir à l'aise à discuter avec quelqu'un, je pourrai le faire. En plus si je veux réussir à m'intégrer un peu dans l'univers des Stingers, si tant est que Sarah me laisse ma chance, il faudra que j'en apprenne plus sur les insectes. Pour l'heure j'en apprends plus sur Lucy et Ellen, cette dernière étant également une héroïne sous le nom de Shield bug que sa sœur se plait à parodier. Deux vraies sœurs qui se charrient et si la discussion me donne le sourire devant leur enthousiasme et la façon dont elles se charrient. Un peu de jalousie chez Lucy ? Peut-être bien. Hélas la discussion tourne soudainement sur moi et cela me plait beaucoup moins. D'autant que la jeune femme veut en savoir plus sur ce qui est arrivé sur la jetée.

« Non, pas vraiment … je l'ai fait à Los Angeles … un petit peu. »

Je ne voulais pas encore aborder le sujet de mes pouvoirs, je n'avais pas forcément non plus envie de trop rentrer dans les détails de ma vie, de la mort de ma meilleure amie sous mes yeux, des années à apprendre le combat … Les laisser dans le noir risque d'être difficile, il faut que je donne un petit quelque chose.

« Il m'est arrivé quelque chose quand j'avais seize ans, depuis j'ai appris à me battre. A Los Angeles, j'ai essayé d'être une petite héroïne, en fait ça a commencé involontairement quand un homme a dévalisé une petite épicerie pendant que j'y étais. Après j'ai essayé un petit peu mais je ne suis pas certaine d'avoir ce qu'il faut pour être une héroïne. »

Voilà beaucoup de vérité et juste une petite omission, mes pouvoirs apparus récemment après l'intrusion d'un symbiote dans mon corps.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 12 Avr 2016 - 23:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ellen ouvrit de grands yeux et se demanda si elle avait froissé Jessica avec son commentaire. Ce n’était clairement pas ce qu’elle voulait avec sa remarque sur la spontanéité de Lucy. Après tout, oui, d’après ce qu’elle avait entendu, cela aurait pu être pire si la jetée n’avait pas été détruite. Mais Ellen avait aussi son nez dans le Daily Herald avec son stage et elle savait parfaitement que ce genre de détails serait pris en compte par leurs détracteurs. C’était déjà assez dur pour elle de savoir que son père n’approuvait pas vraiment les super-héros, déjà qu’il ignorait jusqu’à son existence, mais en plus qu’il ait du grain à moudre contre sa sœur... C’était pire.

« Je suis désolée. Je n’ai pas dit que c’était une mauvaise idée et je n’étais pas là... C’est juste que je sais que quelques personnes vont faire des remarques c’est tout. »

Il y avait toujours des gens mécontents. C’était d’ailleurs un des plus gros problèmes si Sarah venait à révéler son identité. Pour le moment, personne ne pouvait véritablement les lier aux dégâts qui pouvaient survenir lors de leurs affrontements héroïques, mais si jamais Sarah avouait au public qu’elle était Hive... Bien sûr les Stinger pouvaient compter sur l’armée d’avocats de Gensect, mais par exemple, les propriétaires du hangar pourraient tenter de porter plainte contre Spawn et donc Lucy pour avoir déclenché l’incendie. Certains propriétaires et entreprises ne reculaient devant rien pour amoindrir leurs pertes, sans parler de toutes les compagnies d’assurance.

Mais elles n’étaient pas là pour discourir sur les commentaires désobligeants qui suivaient presque n’importe quel acte héroïque. Il y avait toujours des mécontents. Et malheureusement, dans un monde où certains individus possédaient de terribles pouvoirs il y avait toujours des blessés. Mais Lucy était plutôt désinvolte et le sujet semblait moins l’intéresser que les insectes, ou surtout le passé de Jessica qui venait de faire son entrée dans leur vie. Les deux nièces de Jessica avaient les oreilles grandes ouvertes et voulaient savoir beaucoup de choses sur la nouvelle addition à leur essaim. Bien sûr rien n’était déterminé, mais le courant passait pourtant bien et elles sentaient toujours cette espèce de lien qui les unissaient à Jessica, sans trop savoir de quoi il pouvait venir sinon du fait qu’elle était la soeur de leur mère. Seulement, l’héroïsme venait avec des super-pouvoirs pour les Stinger, mais pour Jessica, il était surtout venu avec une tragédie.

« Désolée d’entendre ça. Je ne voulais pas te rappeler de mauvais souvenirs avec mes questions. Mais c’est une bonne chose que tu saches te défendre. »
Commenta Lucy sans trop savoir quoi ajouter. Elle savait qu’elle avait appuyé sur un point sensible mais ne savait pas vraiment comment gérer la chose. « De toute façon, on finit toujours par tomber sur plus gros que soit en jouant les héroïnes, c’est peut-être une bonne chose que tu aies arrêté. Ce qui n’empêche pas que tu peux faire une différence quand tu le veux comme aux docks. »

« Et si on descendait dans le salon plutôt que de squatter ma chambre ? » Demanda Ellen. Lucy acquiesça et les deux filles redescendirent dans la pièce à vivre de la villa, où Sarah avait reçu Jessica la dernière fois.

« Enfin, sinon qu’est-ce que tu fais à part ta carrière héroïque ? Comme études, boulot ? Ici c’est un peu toujours la même chose pour nous tu sais. Les insectes, la science, ce genre de chose. Il n’y a qu’Ellen pour tenter un peu différent avec le journalisme. »

« Mais je ne suis pas certaine de continuer dedans... Peut-être faire des photos, j’aime bien aussi. Tu veux quelque chose à boire ? Ou à manger d’ailleurs ? » Avec trois filles avec le métabolisme d’insectes géants, le garde manger de la villa était toujours rempli, de sucreries notamment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 13 Avr 2016 - 18:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oups … j'avais visiblement été un peu trop prompte à réagir aux propos de l'adolescente. Non, je n'étais pas froissée par ses propos, bien loin de là, j'avais juste pensé qu'il convenait de prendre la défense de Lucy. Après tout, Spawn avait été une héroïne sur ce coup-là, sauvant la vie des pompiers mais aussi peut-être plus de vies encore. Elle avait sauvé le quai entier de dégâts considérables ce qui était déjà en soit pas mal du tout. Toutefois si quelqu'un devait se faire tirer les oreilles pour tout ça c'était moi, l'idée venait de moi. Quoi qu'il me faut dire, pour ma défense, que j'ignorais encore à cette heure que c'était l'intervention de Spawn qui avait tout provoqué au départ.

« Non, c'est moi. J'ai cru comprendre que Lucy voulait faire ses preuves, montrer de quoi elle est capable et là, elle a sauvé les pompiers qui étaient entrés dans le bâtiment et peut-être plus de gens encore mais l'idée de tout noyer était la mienne. Si je ne l'avais pas proposée elle aurait peut-être trouvée autre chose. »

Oui, si je pouvais venir à l'aide de Lucy et sa quête d'héroïsme, je le ferai parce qu'elle avait fait preuve de courage sur cette jetée, tout spécialement si on considère qu'elle n'a même pas encore soufflé sa première bougie. Elle avait eu chaud au moment où j'étais arrivée mais ensuite … quelle force incroyable il avait dû lui falloir pour parvenir à effondrer les attaches de la jetée pour la noyer. C'était tout simplement prodigieux ce qu'elle avait fait en parvenant à noyer tout ça. Même avec mes pouvoirs, je doutais sérieusement que j'ai pu réussir, donc oui, je restais encore surprise de ses capacités, de toute évidence ses pouvoirs étaient de loin supérieurs aux miens.

Je suis pourtant totalement sincère avec elles quand je réponds à la question posée sur l'héroïsme et ma relation à ce principe courageux. Je l'avais fait, je m'y étais essayée, avant d'avoir mes pouvoirs, je m'y étais essayée avec mes pouvoirs avec la fin tragique que cela avait manqué d'avoir. De toute évidence la plus gênée par ce que je viens de dire est encore celle qui voulait une réponse devant la réponse obtenue. Un fin sourire passe sur mes lèvres pour la rassurer, le souvenir était encore très présent dans mon esprit mais plus si douloureux qu'il avait pu l'être par le passé. Il m'avait fallu du temps pour aller de l'avant. Sa remarque sur les docks provoquent un haussement d'épaules.


« Je suis juste arrivée au bon endroit au bon moment. Mais c'était stupide de ma part, si tu n'avais pas réussis à couler cette jetée assez vite, je ne suis pas certaine que j'ai eu une chance de survivre au monstre. »

Je m'en étais bien sortie en l'affrontant grâce à son infirmité mais cela ne voulait pas dire qu'il en serait toujours ainsi cependant. Ni même qu'il n'eut pas fini par trouver un truc pour me battre ou même juste d'avoir un instant chanceux que je trébuche ou me retrouve adossée à un mur. Hochement de tête et je suis les jeunes femmes jusque dans le salon où les questions reprennent rapidement, c'est nouveau pour moi toutes ces questions mais je compte être honnête avec elles au maximum. Je réservais à Sarah mes pouvoirs mais pour le reste, je voulais bien m'ouvrir à elle, dans les limites du décent bien sûr.

« Je veux bien un verre d'eau, oui. Mais ça va bientôt être l'heure de diner, ça ne serait pas une bonne idée de manger maintenant, j'imagine que vous dinez avec Sarah quand elle rentre ? »

Question rapide puisque je n'étais pas encore certaine de vouloir déjà rencontrer Sarah à nouveau.

« Je cherche du travail dans les langues. Je parle français, russe, chinois et espagnol alors ça serait dommage de ne pas utiliser ça. D'autant que j'ai réussi à sortir diplômée de l'université. Cela dit je ne m'inquiète pas trop pour l'instant, je suis certaine que je vais trouver. »

[]Je souris, optimiste, regardant l'heure, presque dix-neuf heures … Sarah n'allait sans doute pas tarder, est-ce que par hasard Lucy et Ellen essayaient de voir si elles pouvaient me retenir jusqu'au retour de leur mère ? Etais-je prête à la confronter à nouveau. Peut-être n'étais-je pas la mieux placée pour savoir si nous pouvions nous rencontrer à nouveau, mais il y en avait deux qui auraient leur mot à dire, j'en suis sûre.[/i]

« Est-ce que … enfin … Comment vous pensez que Sarah réagirait si … disons … si je me trouvais là quand elle rentre … Je me dis que … après ce que tu as dit Lucy … tu sais, seconde chance, tout ça … Peut-être qu'autour d'un bon dîner … 'fin … je sais pas … d'après vous ? »

Mon manque d'assurance témoignait clairement de mon incertitude sur ce que je devais faire. Laisser couler encore un peu d'eau sous les ponts ? Battre le fer pendant qu'il était encore chaud ? Je m'en remettais aux deux personnes qui devaient le mieux connaître Sarah.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 13 Avr 2016 - 20:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ellen hocha calmement la tête face aux explications de Jessica. De toute façon, en bonne scientifique en herbe qu’elle était, elle ne se serait pas forgé une véritable opinion avec simplement des échos de la part des journaux ou quelques explications. Même si le fait de briser une jetée pour noyer un bâtiment en feu collait parfaitement avec ce dont Lucy était capable. Elle s’inspirait beaucoup de certaines actions de Sarah lorsque cette dernière était encore une jeune héroïne et il était vrai qu’à force de vouloir trouver des idées et improviser, des choses étranges et hors du commun arrivaient.

« Et bien dans ce cas c’est une bonne chose qu’elle ait eut la force suffisante pour réussir tout noyer et à te sortir de là. » Se contenta de répondre Ellen, pensant que cela clôturerait cette partie là de leur conversation.

Elle avait beaucoup étudié les évolutions successives de sa mère, ou plutôt sa mère avait pris le temps de bien expliquer à Ellen ce qu’elle était, ce qui allait arriver et comment elle évoluerait. Il arrivait parfois que toutes les trois forment des cocons pour que de nouveaux traits se manifestent à partir de leur génome altéré. Généralement cela se traduisait par une résistance de leur chitine et une force augmentée. Quelques mois plus tôt, Spawn aurait pu ne pas être capable de faire de l’idée de Jessica une réalité. Toutefois, la discussion à propos de ce qu’il s’était passé sur les docks n’était pas totalement terminée alors qu’elles descendaient toutes les trois dans le salon.

« Comment ça face au monstre ? Tu l’as laissée toute seule face à un carabe ? » Demanda Ellen quelque peu choquée à sa grande soeur qui se contenta de hausser les épaules.

« Bah, il n’avait plus qu’un seul bras et ne pouvait plus l’asperger de liquide ! Puis je voulais voir comment elle se débrouillait tu comprends. Difficile de rejoindre la famille si on ne peut pas faire preuve d’esprit d’initiative ! Comme dirait Darwin, celui qui survit c’est celui qui s’adapte. »

Ellen ouvrit grande la bouche pour répliquer, avant de la refermer, ne sachant pas trop si sa sœur était en train de plaisanter ou non. La plus jeune des Stinger était aussi la plus humaine des trois. Si on considérait que l’ADN de Sarah était à moitié extra-terrestre et à moitié humain, Ellen était aux trois quarts humaine. Parfois elle se demandait si ce petit quart ne changeait pas drastiquement sa vision du monde notamment par rapport à Spawn. Est-ce que sa sœur avait effectivement mis Jessica en danger pour la tester ? C’est ce qu’aurait fait une membre de l’Essaim, celui avec un grand E. Mais ce n’était pas le moment de lancer un tel débat, pour le moment elles apprenaient à connaître leur tante, la nouvelle addition tardive à leur famille déjà parfaitement dysfonctionnelle.

« Je t’apporte ça. » L’adolescente s’absente quelques secondes le temps d’apporter un grand verre d’eau à sa tante, ainsi que deux sodas, probablement hyper sucrés, pour Lucy et elle. Le clone de Sarah était d’ailleurs assis confortablement dans l’un des fauteuils, sans quitter Jessica des yeux.

« On mange avec elle quand elle rentre, ou plutôt si elle rentre. Parfois elle est tellement absorbée par son travail qu’elle rentre très tard. »

« Ou alors il y a des urgences de la Légion où elle ne peut pas trop nous emmener. Parce que nous n’en faisons pas officiellement partie. Moi je suis dans la Team Alpha par exemple, donc je fais des missions avec d’autres jeunes héros autant qu’avec maman et Lucy. »

« Et moi je ne suis rien. Trop vieille pour la Team Alpha, trop jeune théoriquement pour la Légion. » Ou plutôt trop instable. Lucy avait été manipulée pour prendre la place de Hive. Depuis certains Légionnaires se méfiaient d’elle.[color=#4169E1]

« C’est intéressant les langues ! Tu ne devrais pas avoir trop de mal à trouver à Star City, après tout il y a beaucoup de touristes. Tu devrais te renseigner à l’office de tourisme... Enfin je suppose que tu l’as déjà fait. » Ellen se montrait tout particulièrement enthousiaste. Comme si avoir une non-scientifique dans la famille légitimait un peu plus ses interrogations sur une éventuelle carrière de photographe.

Un léger silence s’installa toutefois quand Jessica commença à parler de la façon dont réagirait Sarah à son retour. Ellen et Lucy échangèrent un regard, songeuses. « Pour répondre à ta question, je n’ai aucune idée de comment elle réagirait. »

« Elle s’est sentie plutôt mal la dernière fois... Donc je doute qu’elle s’en prenne à toi à nouveau, au contraire. Je pense qu’elle serait plus gentille justement. » Commenta Ellen en sirotant timidement sa boisson.

« C’est ce que je pense aussi. Mais me doute aussi que tu peux ne pas avoir envie de prendre le risque. De toute façon, si elle n’est pas là d’ici une demi-heure, on commande c’est un peu la règle ici. Si la reine ne ramène pas à manger sur le chemin du retour, c’est à nous de profiter du téléphone pour récupérer ce que nous voulons. Tu veux peut-être que je la prévienne ? Je peux lui envoyer un message pour lui dire que tu es là si tu veux. Enfin, si tant est qu’elle regarde son téléphone. »

« De toute façon on commande toujours beaucoup à manger. Vu qu’on a un métabolisme assez élevé, on peut presque manger autant qu’on veut, donc il y en aura forcément assez pour toi, ne t’inquiète pas pour ça. Je pense que tu seras la bienvenue. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 14 Avr 2016 - 19:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Visiblement dans la famille, chacune avait ses méthodes et celles de Lucy semblait vraiment surprendre sa petite sœur. Elle avait sans doute des raisons d'être surprise en pensant que Lucy m'avait laissée seule face à ce qu'elle avait nommé un carabe. Drôle de nom dont j'allais sans doute m'inquiéter de l'origine et la raison de cette appellation. De toute évidence ce n'était pas la première fois que les deux jeunes femmes avaient à faire avec ce genre de monstruosité pour déjà avoir un nom pour elles. Peut-être d'ailleurs y avait-il une relation entre Hive et ces créatures puisque j'avais pu avoir un bon plan de près du carabe et que je pouvais affirmer sans prendre de risques que cette créature avait eu un quelque chose d'insectoïde. Pas besoin d'aller chercher plus loin pour trouver un évident rapport avec la famille Stinger et leur arbre généalogique si particulier. La réponse de Lucy provoque un sourire, je pouvais clairement entendre sa nature insectoïde lorsqu'elle parle de Darwin. Cela dit les insectes sont du genre à pousser le darwinisme à l'extrême et si j'avais des dons pouvant faire penser à ceux des insectes, je n'en avais pas la nature comme Sarah, Lucy ou Ellen. Elle avait clairement pris un risque mais une partie de moi voulait la remercier, elle m'avait permise de voir que je suis capable de tenir un combat contre un monstre et cela me faisait particulièrement plaisir.

« Cela dit il t'aurait fallu un sacré darwinisme pour survivre à Sarah si quelque chose m'était arrivée. »

Je dis ça assez tranquillement, je n'avais pas été en danger sur cette jetée mais ça, les deux jeunes femmes l'ignoraient. Tournant la tête vers Ellen, je lui adresse un clin d'oeil que Lucy ne peut pas voir du profil que je lui offre à regarder sa petite sœur. C'était sans doute ce qu'Ellen avait hésité à répliquer à sa sœur avant de se retenir. Bien sûr, on pourra toujours me reprocher de ne pas savoir comment réagirait Sarah mais quelque chose me dit que je ne suis pas loin de la vérité avec mes mots. Ca n'avait pourtant pas vraiment été une histoire de s'adapter pour survivre mais tout simplement de parvenir à anticiper les attaques d'un ennemi amputé d'un bras. Je ne dirai pas que ça a été facile mais en tout cas je ne me suis pas sentie particulièrement en danger. Il est rare que j'arrive à ce point à me faire confiance mais j'y étais parvenue en fin de compte et cela m'avait permis de garder tous mes moyens face au carabe.

En tout cas les deux filles de Sarah semblent capable de s'entendre bien l'une et l'autre, leur façon de continuer les phrases de l'autre pourraient bien finir par me donner le tournis. Elles semblent se répondre tout en rajoutant toujours quelque chose à ce que l'autre venait de dire, cela sans temps mort, c'était une discussion surprenante mais également intéressante. Je me surprends à vraiment aimer discuter avec elle, après ma première rencontre avec Sarah et le désastre que ce fut, j'aurai imaginé que ça ne serait pas facile de me rapprocher d'un membre de sa famille mais en fait, j'apprécie de plus en plus Ellen, et j'admire Lucy dans sa volonté de faire ses preuves.


« Pardon ? Tu es … rien ? J'espère que tu plaisantes là parce que tu es Spawn et l'apprentie héroïne que j'ai vu sur la jetée a carrément du potentiel. En plus t'es ma nièce donc … t'es certainement pas rien. »

Le défaitisme ce n'est pas trop pour moi. Je suis plutôt réaliste en général, à tendance légèrement optimiste, mais je refusais d'entendre Lucy dire qu'elle n'était rien, pas après son petit exploit sur la jetée. Le ballet des réponses reprend, ma tête se tourne d'une à l'autre pour écouter ce qu'elles me disent alors que je bois lentement le verre d'eau servi par Ellen. Quand elles terminent je regarde l'une puis l'autre, l'air vraiment pensif, réfléchissant un peu à cette situation. Petite moue de réflexion, voulais-je prendre le risque ? Etais-je prête à retenter l'aventure ?

« Bon … vous avez toutes les deux l'air sûr que ça peut mieux se passer. Lucy, tu semblais vraiment vouloir que je lui laisse une seconde chance alors … Ca me va, c'est d'accord, je reste. Mais pas question de commander à manger, si déjà je m'invite, je tiens à cuisiner. »

Je les regarde avec le sourire, tâchant de prendre de l'assurance dans ma décision, de toute façon j'ai dans l'idée que maintenant c'est cuit pour faire demi-tour.

« Par contre je vous préviens, si jamais c'est fiasco, c'est au lit sans dessert, toutes les deux. »

Je les charrie, leurs offrant un grand sourire amusé même si intérieurement, je suis sacrément en train de baliser.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 14 Avr 2016 - 22:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lucy ne préférait pas penser à ce qu’aurait fait ou dit Sarah si Jessica avait été blessée ou pire. La jeune femme avait bien accepté qu’en tant qu’héroïne, elle ne pouvait pas sauver tout le monde. Mais pour sa mère, c’était encore quelque chose de difficile à accepter, même si on considérait une certaine part sombre de leur relation à laquelle Lucy ne préférait pas reparler non plus. Si elle et Sarah arrivaient à s’attendre, à trouver une harmonie et une certaine forme d’holisme avec Ellen, elle doutait que quelques divergences d’opinion puissent mettre cela en danger. En fait d’un certain côté, Lucy pensait vraiment que rien ne pouvait mettre en danger cet essaim qu’elles formaient, même pas une tragédie et la trahison était impensable. Lucy serait toujours dévouée à sa mère et Sarah le savait, même si sa part humaine la poussait à partir à la recherche de sa propre identité.

« Ne parlons pas de catastrophe. Tu t’en es bien tirée, Darwin est content et Sarah le sera aussi. »

Cela n’était pas certain. Maintenant qu’Ellen était au courant, cela serait beaucoup plus difficile à cacher à la Légionnaire, surtout avec le lien télépathique qu’elles partageaient. Mais Lucy était capable de faire face aux conséquences de ses actes auprès de sa mère et n’allait donc pas tenter de lui mentir. Sarah désapprouverait probablement, argumentant qu’il ne fallait pas abandonner de civils face à une menace. Mais elle avait fait ce qui devait être fait. Certes elle aurait pu prendre Jessica avec elle de l’autre côté de la jetée avant de la détruire. Mais dans ce cas le carabe l’aurait probablement suivie aurait retardé la noyade du bâtiment et donc permis une éventuelle explosion.

Lucy eut toutefois un léger sourire contrit quand Jessica commença à s’emporter vis à vis de ce qu’elle avait dit face aux explications d’Ellen et de leur situation. D’ailleurs la plus jeune des filles baissa les yeux, la situation la mettait un peu mal à l’aise et Lucy savait pourquoi. Ellen avait peur qu’elle l’envie, qu’elle veuille sa place et une identité comme elle. Ce qui n’était pas totalement faux.

« Je ne voulais pas dire que je n’étais rien. Je sais très bien que j’existe. C’est simplement que je n’ai pas d’identité civile. Spawn et Lucy Stinger, pour le moment ce sont des synonymes, le premier a presque plus de signification que le second pour bien de gens. Je ne peux pas simplement me promener dans la rue, des gens me prendraient pour Sarah. » Elles en avaient déjà profité par ailleurs pour renforcer l’identité secrète de sa mère. « Normalement je devrais avoir des papiers pour pouvoir me faire passer pour la jumelle de ma mère. Mais même avec cela ce serait difficilement crédible. Beaucoup de gens se poseraient des questions. Notamment se demanderaient d’où je sors après tout ce temps. Non, je n’aurais une identité viable que si Sarah va jusqu’à révéler son identité en tant que Hive, mais c’est un sujet épineux dans la famille et nous ne sommes pas encore arrivées à une décision finale. »

« Il y a beaucoup de conséquences que nous ne pouvons pas prévoir. Pour papi notamment et aussi pour toi Jessica maintenant. » Ajouta timidement Ellen. « Après tout si des gens savent que tu es la sœur de Hive, certains pourraient tenter de s’en prendre à toi. »

Lucy ne chercha pas à argumenter. Mais l’Apiculteur, la némésis de Sarah, savait depuis un bon moment qui elle était vraiment. Et pourtant il n’avait jamais fait qu’attaquer Gensect, jamais la Villa et jamais des proches de Sarah. Est-ce que quelques super-vilains en plus feraient une différence ? Lucy ne le pensait pas. La véritable menace était l’Essaim et ce dernier n’avait que faire de leurs proches humains. Pour le moment.

Enfin, un seul problème à la fois. Les deux sœurs comptaient plutôt ce soir régler le problème entre leur mère et leur tante plutôt que de régler le débat sur leur identité. Après tout, sans même avoir besoin de parler, Ellen et Lucy savaient très bien que Jessica avait sa place dans leur univers, par son sang et aussi par cette étrange sensation qui les liaient, comme si elle partageait plus avec elles qu’elle ne le devrait. Bien sûr elles ignoraient toutes deux pour le symbiote. D’ailleurs elles échangèrent des regards interloqués quand Jessica parla de cuisiner.

« Euh... Nous ne sommes pas vraiment habituées à cuisiner en fait. »

« On ne l’a quasiment jamais fait pour être honnêtes... Et ça n’a jamais été une réussite. » Probablement parce que la majorité des ingrédients étaient mangée avant la confection du repas. « Mais si tu y tiens, le réfrigérateur est plein, tu veux regarder ce que tu veux faire ? »

« Pourquoi j’ai l’impression qu’on ne va pas avoir de dessert ce soir. » Lança Lucy avec un léger sourire moqueur. « Enfin, si on doit cuisiner, autant s’y mettre rapidement avant que Sarah n’arrive. Car je ne réponds plus de rien si d’un côté j’ai un plat en mode Ikea et de l’autre du manger déjà tout près tout chaud. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 15 Avr 2016 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lucy avait raison, je suis en vie et c'était bien là le principal. Nous n'avions pas sauvé tout le monde, nous avions pu sauver les pompiers ainsi que les entrepôts voisins mais pas les ennemis. Le carabe contre lequel je m'étais battue est sans doute noyé au fond de l'océan. Sans compter les deux criminels que j'avais assommé dans le bâtiment et que j'espérais bien avoir entrevu fuir pour sauver leurs vies avant que Spawn ne fasse tout s'effondrer. Nous avions fait de notre mieux et nous avons réussi une partie de ce que nous avions tenté, pour le reste et bien … tout n'est pas toujours parfait. Comme ma relation avec Sarah par exemple, où la relation entre Lucy et son image publique. Elle m'explique clairement le problème qui se pose entre elle et une vraie vie et effectivement, ce n'est pas si évident. Les choses semblaient plus simples pour Ellen qui était la fille de Sarah même si sa croissance accélérée pourrait bien faire jaser, sans oublier la grande question du père. S'il s'agit bien d'une question tabou comme il me l'a été soufflé par Lucy, j'imagine qu'il est impossible de lui demander d'aider un peu la situation. Il devait ignorer l'identité secrète de Sarah et ses capacités. Lucy pour sa part devait composer avec un problème tout autre, celui de ne pas avoir d'identité réelle propre. Il est évident que Sarah ne compte pas révéler son identité donc la situation allait ête délicate à gérer pour elle. Evidemment si je pouvais aider, j'aiderai autant qu'il le faudrait.

« Je comprends mieux. Ce n'est pas que la vie de Sarah qui serait chamboulée mais vos vies à toutes. Apparemment même la mienne. Sans oublier que certaines personnes vont regarder dans le passé de Hive et de toute la lignée. Ca risque d'attirer des regards et des ennuis je n'en doute pas. »

La difficulté de la situation de Lucy était évidente maintenant qu'elles m'avaient présentées les choses clairement, avec les conséquences possibles. Des gens pourraient s'en prendre à Ellen, Lucy, moi ou toute la famille proche ou lointaine de Sarah simplement pour l'atteindre elle, pour l'attirer dans un piège ou lui faire du mal. Les choses étaient donc compliquées, révéler son identité pour permettre à Lucy d'avoir une vie un tant soit peu normale en acceptant alors les conséquences possibles ou ne rien dire et condamner Lucy à une vie en retrait, effacée, sans doute pour n'exister qu'à travers Spawn. La question étant de savoir si elle peut vivre uniquement de cette façon ou si elle souhaite en avoir plus. Tout ça était franchement compliqué.

« Si je peux aider à quoi que ce soit, je me tiendrai disponible pour vous deux. Et pour Sarah, même si elle ne veut pas me voir. »

Cela dit je prends la décision de donner une seconde chance à Sarah autour d'un dîner que j'entendais cuisiner, ce qui n'était apparemment pas très habituel au sein de cette maison vu la réaction d'Ellen et celle, qui ne tarda pas, de Lucy. Pas question de changer de plan, je venais de dire que j'allais cuisiner et je n'entendais pas faire demi-tour.

« Dans ce cas, on s'y met, vous allez voir, ce n'est pas bien difficile. »

Je les laisse me guider à la cuisine, me permettant de regarder dans le frigo et trouver assez rapidement mon bonheur. Cuisses de canard, pruneaux, je demande aux deux jeunes femmes du vin rouge et ce qui me manquera. Histoire d'accompagner cela, quelque chose de très léger … apparemment l'appétit ne manquant pas dans la famille Stinger autant se lancer pour quelque chose qui alimente, une purée pomme de terre et patates douces. Bon, comme on a tout, répartition des tâches. Ne faisant pas les choses à moitié, je me décidais même à faire un dessert.

« Lucy tu t'occupes des patates et patates douces, un bon lavage, un bel épluchage et tu me gardes les épluchures. Ellen tu sépares les carreaux de chocolat et tu les fais fondre au bain marie. »

Et moi … Et bien je vais surveiller ça comme il se doit parce que je les vois bien en train de picorer ici et là et … oups plus rien. Tout en m'attaquant aux cuisses de canard qui finissent dans une poêle pour être bien prise.

« Et comme je donne des ordres … vous avez le droit de me poser les questions que vous voulez, j'imagine que vous devez en avoir alors … lâchez-vous. »

Qui plus est, si elles parlent, elles n'iront pas manger ce qu'elles préparent.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 17 Avr 2016 - 16:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les ramifications d’un tel acte étaient imprévisibles. Lucy, Ellen et bien entendu Sarah en était parfaitement conscientes. De même qu’Abraham Stinger, le père de Hive et le PDG de Gensect. Lui toutefois avait les moyens de se protéger, autant d’un point de vue juridique que du point de vue de sa sécurité. Il avait aussi de quoi protéger sa fille et ses petites-filles, pas qu’il n’en ait particulièrement besoin, leur part extra-terrestre les rendant particulièrement difficiles à vaincre ou à tuer. Il y avait toujours des super-vilains plus forts, mais Hive pouvait compter sur le soutien de la Légion et s’en prendre à la famille d’une Légionnaire n’était pas un acte à prendre à la légère. Toutefois, l’arrivée de Jessica dans la vie de Sarah changeait un peu la donne. Parce qu’elle était humaine, parce qu’elle remettait Denise sur le devant de la scène. Une part oublié de leur famille déjà particulièrement compliquée.

« En effet. Bien sûr nous avons le soutien de l’UNISON et de la Légion. » Lucy repensa au major Colt, une pensée qui fut aussi partagée par Ellen et elles se lancèrent un sourire entendu. « Je suppose que certaines informations pourraient devenir classifiées essayer de te protéger ainsi que ta famille. Après, Hive est une Légionnaire, cela en dissuaderait probablement la plupart. »

Mais pas tous. Si l’héroïne avait des ennemis qui connaissaient déjà son identité, aucun d’entre eux n’appartenaient par exemple au Cartel Rouge. Cette organisation là ne reculerait devant rien, pas même à empirer ses conflits avec la Légion et l’UNISON. Mais pour le moment, Hive s’était très peu impliquée dans leurs affaires, tournant plus son regard vers les étoiles et la menace latente que pouvait constituer l’Essaim. Lucy eut un léger soupir à la remarque de Jessica.

« Comme je te l’ai dis, ce n’est pas qu’elle ne veut pas te parler au contraire. Elle tient à se rattraper pour ce qu’il s’est passé pour la dernière fois. Enfin je suppose qu’il ne sert à rien de continuer à argumenter sur ce sujet. De toute façon nous verrons bien quand elle arrivera. Darwin sera sûrement de nouveau à l’oeuvre. »

Pour voir qui survivrait à l’entrevue si jamais elle devait dégénérer. Ellen eut un petit sourire, mais il sonnait faux. Elle était nerveuse. Après tout elle avait plus envie que sa mère s’entende avec sa tante plutôt que le contraire, même si elle était moins portée par la notion d’harmonie et d’esprit collectif que devait avoir la famille comme Lucy. Les deux jeunes femmes acceptèrent toutefois sans un mot de suivre leur tante en cuisine pour s’y afférer. Ce n’était pas un endroit qui leur était étranger, loin de là. Mais bien souvent, quand il n’y avait personne pour cuisine à leur place, elles se contentaient de manger tout ce qui pouvait déjà être prêt. Ce qui n’était pas forcément bon pour la santé, mais leur métabolisme de détritivores leurs permettaient de s’en sortir avec des silhouettes de mannequins.

Lucy se plaça donc face aux pommes de terre, luttant contre ses instincts de doryphore et les épluchant avec une dextérité toute naturelle. Elle avait toutefois fait apparaître de la chitine sur sa main pour éviter de se trancher un doigt ou deux. Ellen avait pris son poste elle aussi. Les deux femmes étaient de vraies petites abeilles travailleuses, obéissant à la haute autorité culinaire que semblait être devenue Jessica. Elles s’abstinrent même de manger ce qu’elles préparaient. Mais posèrent quelques questions tout au cours de la préparation du repas à leur tante.

« Quel âge tu as ? »

« Où est-ce que tu vis en ce moment ? »

« Est-ce que tu as un petit ami ? »

« Que font tes parents ? »

« Cela fait quoi de découvrir qu’on a une sœur et que c’est une super-héroïne ? »

Pendant que Jessica répondait à toutes ces questions et que le repas prenait peu à peu forme, s’approchant même du résultat final, Sarah elle rentrait finalement des locaux de Gensect. Elle passa tout naturellement à un fast food pour récupérer des pizzas pour elle et ses filles. Il était tard, mais pas plus que d’habitude. Lorsqu’elle se gara dans l’allée, les deux jeunes femmes purent sentir la présence et elles surent aussitôt que leur mère avait compris que Jessica était là.

« Sarah arrive. Tu es prête ? » Demanda Ellen à Jessica. Quoique la jeune femme ait décidé de faire préparer à ses nièces, cela ne tarderait pas à être prêt. Bien entendu l’adolescente ne parlait pas du repas.

Sarah tapota nerveusement son volant, sans trop savoir quoi faire, ni quoi penser de la situation. Un contact télépathique avec une mouche lui donna une vue parfaite de la cuisine et de ce qui était en train de s’y passer. Avec un soupir, une petite habitude pour essayer de chasser sa propre nervosité. Sarah abandonna les pizzas sur le siège passager, descendit du véhicule et se décida à entrer dans la villa.

« Bonsoir tout le monde. » Commenta-t-elle avec un léger sourire, comme si la présence de Jessica avec ses filles était tout à fait normale. Les sujets épineux viendraient bien assez tôt.


HRP:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 17 Avr 2016 - 20:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tout acte entraine des conséquences et toute héroïne que peut Sarah, comme apparemment le sont également Ellen et Lucy, je doute qu'elles puissent protéger toutes les trois toutes les personnes de la famille. J'ignore combien s'étend la famille Stinger mais je crois avoir bien compris que du point de vue de Sarah, toutes les personnes, même la petite cousine par sixième mariage du dix-septième oncle par alliance politique avec le demi-frère de la demi-soeur de l'oncle Fétide devra être protégé. En conséquences de quoi révéler son identité risquait fort de lui attirer de nombreux soucis. Elle pouvait également choisir de renoncer à son identité de super-héroïne mais là je crois qu'elle entrerait rapidement en conflit avec Lucy qui, elle, semble bien décidée à embrasser une carrière héroïque sous le pseudonyme de Spawn. Je pouvais à présent imaginer que Sarah se sente prisonnière de sa double-identité, des responsabilités vis-à-vis de ses filles, elle semblait être prise dans un étau duquel elle ne pouvait pas se tirer. Avec une vision de ce genre, j'arrivais à percevoir pourquoi elle avait voulu me faire l'effet d'un pic à glace en plein cœur, pour m'éloigner autant que possible parce que plus il y aurait de monde autour d'elle et plus l'étau serait serré sur elle. Soudainement je regrettais ma décision de rester, mon optimisme face aux deux jeunes filles, déjà légèrement teinté de doutes, devenait soudainement un vrai doute mais que je n'entendais pas laisser m'envahir. De toute façon Lucy me barrerait probablement le chemin. Ou alors Ellen me collerait dans un cocon. Peut-être bien les deux, allez savoir. Je n'avais pas envie de savoir pour ma part. Alors je laisse faire, je laisse aller et je prends courage en cuisinant, j'ai toujours aimé cuisiner, ça me détend énormément. J'ai même pensé en faire mon travail mais finalement je préférais amplement essayer de trouver quelque chose dans le domaine des langues. J'en parle cinq, je devrai trouver quelque chose, crédiou ! Et puis en plus Lucy, l'a dit, ce soir Darwin allait faire son œuvre, j'espère simplement que Sarah n'évolue pas tellement plus vite que moi que je finisse en dessert. J'ai fait de la mousse au chocolat, recette pour quatre normalement devenue recette pour douze, j'ai cru comprendre qu'en dépit de leurs magnifiques physiques, Ellen, Lucy et Sarah ont des appétits féroces. Au moins une chose que le symbiote m'épargne. Ou peut-être pas ? Est-ce que j'ai pris un gramme dernièrement ? Plus elle me parle de leurs particularités plus je cherche à voir si c'est mon cas, après tout je suis sûre que je n'aime plus les plats épicés à cause du symbiote … bon sang … il va sérieusement falloir que je parle avec Sarah.

Pour l'heure ceux sont les deux jeunes femmes qui me sortent un peu de toutes mes questions que je tâche de dissimuler derrière un masque d'assurance tandis que je commence à m'occuper des cuisses de canard et des pruneaux. Je surveille ce qu'elles font, je les guide, tout se prépare bien et cela me laisse la possibilité de leurs répondre, ce qui me permet finalement d'échapper à mes interrogations et d'oublier un peu la nervosité montante à l'idée de rencontrer à nouveau Sarah. Va-t-elle me foutre dehors avant même que j'ai le temps d'en placer une ? Je crois que j'ai dans la cuisine deux alliées qui ne laisseront pas faire ça mais la possibilité demeurait, effrayante quand j'y pense. Parce que cette fois, si c'est merci kiki, je retourne à Los Angeles, je reprends mon travail à l'aéroport.


« Alors pour vous répondre, j'ai vingt-quatre ans passés de quelques mois, enfin je ne suis pas une grande inquiète des anniversaires. Ca peut être une journée parfaitement ordinaire que ça ne me dérange pas, par conte je suis du genre à fêter ceux des autres. J'habite dans un studio à Chinatown en ce moment, un petit truc avec juste ce qu'il faut dedans pour vivre, en attendant de trouver du travail. Je n'ai pas de petit ami en ce moment, je suis célibataire et ça me convient plutôt bien. Mon père est patron d'une petite concession automobile et ma mère s'occupe de l'accueil et de la comptabilité. »

Restait toutefois une question, qu'est-ce que ça m'a fait de savoir que j'ai une sœur et d'apprendre qu'en prime c'est une super-héroïne ? Excellente question. Une question, deux réponses en réalité.

« J'ai d'abord appris qu'elle était ma sœur, c'est ma mère qui me l'a dit, j'ignore qui l'a motivée mais le premier sentiment a été de la trahison. Pourquoi me le dire alors que j'ai vingt-quatre ans, pourquoi avoir attendu si longtemps, il y avait beaucoup d'incompréhension aussi dans ma tête. Puis il y a eu la curiosité, savoir qui elle, ce qu'elle fait, ce qui dans le cas de Sarah n'était pas difficile, elle a une page wikipedia rien que pour elle, sans compter les articles sur Gensect, les interviews et autres presses. C'est après l'attaque à Gensect, pendant que j'y étais, que ma mère m'a expliquée que les terroristes voulaient s'en prendre à l'entreprise peut-être pour atteindre Hive. C'est là que j'ai su que c'est une héroïne et j'ai eu … je ne sais pas … un mélange de fierté, savoir que c'est ma demi-soeur qui fait tout ça, protéger des gens, sauver le monde, puis … pas grand chose de plus, je crois que le choc a été plus fort d'apprendre que j'ai une demi-soeur. »

Je hoche la tête quand Ellen me demande si je suis prête, j'ai un doute mais je hoche la tête et finalement le stress disparaît quand Sarah prend la parole. Parce qu'il n'y a plus lieu de stresser pour rien, si un tort a été commis c'est trop tard.

« Euh … Bonsoir … J'ai été invitée par Lucy et … après qu'on ait discuté je me suis dit que … ça serait peut-être pas mal d'essayer de parler … un peu plus que la dernière fois. Et pourquoi pas autour d'un repas ? Ellen et Lucy m'ont aidées à préparer le dîner. Enfin si … sauf si vous voulez que je parte. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 18 Avr 2016 - 17:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les deux filles de Sarah enregistrèrent sans aucun mal toutes les informations que leur donnait leur tante à propos de sa vie tout en cuisinant. En fait elles s’en régalaient presque. Pas des ingrédients du repas bien évidemment, même si l’ensemble avait l’air très plaisant, mais des morceaux de vie que leur donnait Jessica. Après tout elles avaient toutes les deux grandies en accéléré, s’éveillant d’un seul coup à la conscience, déjà avec des souvenirs empruntés, une connaissance aiguë de leur monde et de la façon dont il fonctionnait. Mais elles n’avaient pas eues d’enfance, de temps pour grandir. Cela leur paraissait normal pour elles, mais la façon dont Jessica elle avait dû grandir leur paraissait exceptionnelle en comparaison. Ses inquiétudes humaines étaient si loin des leurs. Après tout Lucy se demandait si elle allait pouvoir se mêler à l’humanité ou bien devoir simplement embrasser sa part extra-terrestre, elle avait déjà envisagé de pouvoir quitter ce système solaire, cette planète pour partir à la découverte de l’univers. Après tout elle n’était pas humaine.

Pour Ellen, sa vie aussi s’éloignait considérablement d’une vie normale. Elle avait été prise en stage au Daily Herald, jouant les petites employées modèles devant un père qui ne savait même qu’elle était sa fille et qui ne devait le découvrir en aucun cas. Elle apprenait à être une héroïne tout en devant lutter pour se définir autant que sa mère et sa sœur, pour savoir ce qu’elles étaient à trois, mais aussi ce qu’elle était une fois seule. C’était peut-être un monde particulièrement vaste et effrayant dans lequel venait d’entrer Jessica, mais pour Lucy et Ellen, le monde de la jeune fille l’était tout autant. Elles n’arrivaient pas à imaginer ce que signifiait grandir avec des parents qui ont des métiers normaux, qui ne sont pas PDG d’une multinationale, super-héroïnes, extra-terrestres, insectes...

« Ta mère ne t’avait pas prévenu à propos des pouvoirs de Sarah ? C’est étrange puisque c’est la raison pour laquelle elle est partie. Elle ne se voyait pas élever une enfant avec des pouvoirs. En tout cas c’est que nous a dit notre grand-père. » Dont Lucy n’était pas prête de mettre la parole en doute. Le vieil homme était un roc pour elle. Plus qu’elle ne l’admettrait jamais.

Mais s’attarder sur le sujet de ce qu’avait pu ressentir Jessica sur le moment ne servirait pas à grand chose. Sarah arrivait, Ellen et Lucy l’avaient senti et avaient prévenu leur tante. Restait à voir de quelle manière les choses se passeraient. Les deux jeunes femmes savaient pertinemment que leur mère n’avait pas le caractère le plus facile, comme en avait témoigné l’esclandre lors de la dernière visite de Jessica. Même si des choses avaient été clarifiées depuis.

Sarah se sentait incroyablement nerveuse même si elle n’en montrait rien. Mais elle ne pouvait pas nier être aussi un peu soulagée de voir sa demi-soeur dans sa cuisine, enfin dans la cuisine de son père et non pas morte dans un caniveau après leur dernière rencontre. Elle s’en serait voulue de l’avoir repoussée et de ne jamais pouvoir se rattraper, de ne jamais pouvoir faire ce qu’elle aurait dû faire dès le début. Son sourire léger sur les lèvres elle engloba du regard ses deux filles et Jessica. Ellen et Lucy semblaient aux aguets à attendre ce qu’il allait se passer.

« Je n’ai pas envie que tu partes non, surtout si tu as préparé le dîner, cela sent incroyablement bon. Et puis quiconque arrive à faire travailler mes deux filles de concert mérite toute mon admiration. » Il y avait quelque chose d’assez relaxant à pouvoir parler calmement de Lucy et d’Ellen comme elles étaient. Elle n’avait pas besoin de faire passer Ellen pour sa cousine ou Lucy pour sa soeur jumelle. Elles étaient ses filles et les nièces de Jessica, qu’elle le veuille ou non. Car Sarah était convaincue que la jeune femme lui disait la vérité depuis le début, au moins sur leur lien de parenté. « D’ailleurs je suis heureuse que tu sois là, je tenais à m’excuser pour ma conduite de l’autre fois. Mes paroles étaient déplacées et je n’aurais pas dû me conduire ainsi, ni dire les choses que j’ai dites. Mes différends avec Denise ne te concernent pas et tu n’es responsable de rien. »

Sarah espérait de cette manière avoir réussi à désamorcer le conflit entre elles. Ou tout du moins d’avoir lancé la première pelletée de terre qui comblerait le gouffre qu’elle avait créé lors de leur dernière rencontre. Elle n’était pas surprise que Lucy soit celle qui ait retrouvé la jeune femme et l’ait ramenée dans leur maison. Sarah posa son sac à main dans un coin et se débarrassa de sa veste.

« Est-ce que vous avez besoin d’aide en cuisine ? » Sarah faisait son possible pour paraître normale et détendue. Même si le bourdonnement incessant qu’elle percevait avec ses sens d’entomopathie la perturbait un peu. Comme s’il y avait une autre présence dans la pièce qu’elle n’arrivait pas à percevoir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 18 Avr 2016 - 18:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lucy semblait ne pas comprendre pour ma mère ne m'avait rien dit sur les pouvoirs de Sarah mais sans doute était-ce à cause du lien qui existait entre Sarah, Ellen et elle. Pas de secrets entre elles j'imagine. Du coup il devient difficile et délicat d'ignorer des choses or pour ma part, si ma mère ne m'avait rien dit, je n'aurai rien su de l'identité de Sarah, quand elle enfile son costume d'héroïne pour aller protéger la Terre ou simplement un innocent ayant eu le malheur de taquiner un nid de frelons. Vous savez que c'était une forme de punition au moyen-âge ? On attachait un captif et on le laissait tomber sur un nid de frelons, vicieux, cruel et douloureux, j'ignore à qui on réservait un tel sort mais il n'était pas enviable. En tout cas si Lucy ne comprenait pas, moi je comprenais parfaitement ce qui avait motivé ma mère à ne pas me dévoiler la vérité sur ma sœur. Ce n'était pas son secret, ce n'était pas à elle de me dire la vérité, autre chose l'avait poussée à me dire la vérité, quelque chose dont je voulais m'entretenir avec Sarah et ses filles en même temps. Je ne voulais pas que Sarah l'apprenne autrement que par moi, par mes mots ou peut-être par une démonstration, je crois avoir compris que des mots ne suffisent pas à la convaincre. Je lui montrerai mon exosquelette, sur mes bras, elle comprendra. L'air de rien j'envie un peu la finesse des exosquelettes de Sarah et Lucy, moi chaque fois que je passe en exosquelette je me retrouve à devoir acheter des vêtements mais je m'efforce à me transformer pour le réduire. J'ai gagne un millimètre et demi en quelques mois, pas encore suffisant, d'autant que ce physique lourd me rendait un peu pataude et lente pour me battre. D'où ma préférence pour les transformations partielles d'ailleurs.

« Elle n'a pas voulu me le dire parce que ce n'était pas à elle de dire ce secret mais elle l'a fait après l'attaque parce que je ne comprenais pas qu'on s'en prenne à Gensect. Elle m'a dit qu'on avait pu viser Hive à travers ces attaques, Hive étant Sarah. »

En tout cas le moment tant redouté ne tarda pas à arriver. Je devrai penser à remercier Ellen de m'avoir prévenue avant qu'elle ne passe la porte, cela m'a permit de prendre un peu d'assurance et surtout une grande inspiration pour me motiver à ne pas simplement partir à peine serait-elle entrée. Lucy m'a dit de lui laisser une seconde chance, elle m'a soutenue que Sarah regrettait, Ellen abondait dans son sens, fatalement je me retrouvais à leurs faire confiance, sans savoir si je pouvais avoir confiance en ces deux jeunes femmes. Je fis finalement un vote de confiance en entamant le dialogue avec Sarah, laissant pourtant à l'héroïne la possibilité de me désigner la porte, je ne voulais pas créer de problèmes, je ne voulais surtout pas empirer les choses. Pourtant je n'ai aucune envie de partir et je crains qu'à me désigner la porte elle ne fasse que m'entendre lui répondre de façon … désagréable. Sa réaction provoque une vague de soulagement en moi quand je l'entends me dire qu'elle ne veut pas me voir partir, j'ai même un sourire quand elle me dit que j'ai fait quelque chose de hors norme en faisant travailler Lucy et Ellen ensemble.

« Elles ont toutes les deux participé de bon cœur. »

Je me demande quand même si Sarah est au courant pour la jetée, après tout ça avait été largement médiatisée, à moins qu'elle n'ait ses bureaux au fin fond d'une grotte sans réseau … pas de radio dans la voiture … aucune télévision en route pour rentrer … sans oublier les écrans géants. Je n'y serai pas cité mais Spawn en revanche … Retour sur Terre en entendant Sarah, petit sourire sur les lèvres, optimiste.

« Je n'ai rien à t'excuser, tes propos n'ont pas été tournés contre moi et comme l'a dit Lucy je suis venue ici pour te dire que je suis ta demi-soeur, je n'avais pas pensé au choc que ça serait. Mais je sais exactement le choc que ça fait, je me souviens quand maman m'a dit que j'ai une demi-soeur. »

Je lui souris, encore un peu nerveuse mais décidée à aller de l'avant et laisser le passé où il est. Après tout nous venions toutes deux de faire un pas vers l'autre, non ?

« Ca doit encore mijoter cinq minutes, le temps de mettre la table. »

Et bien voilà. Mon premier dîner avec mes nièces et ma demi-soeur semblait être pour ce soir. Restait à savoir quand j'allais leurs annoncer que je n'avais pas finis avec les surprises. Bon, il ne m'en restait qu'une mais elle allait être de taille. Peut-être qu'après le dessert ? Ca paraissait plus sage en effet.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Brille petite abeille ! Brille !
 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_6Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_8


Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_1Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_2_bisBrille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» recherche chien petite taille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_6Brille petite abeille ! Brille !  - Page 2 Categorie_8
Sauter vers: