Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_1Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_2_bisSe tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 8 Avr 2016 - 22:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait d'ores et déjà décidé qu'il n’aimait pas cette démone. Elle avait un comportement extrêmement frustrant et il sentait déjà qu'elle ne se gênerait pas pour se moquer ouvertement de lui, quitte à lécher les pieds de la nécromancienne rien que pour l'emmerder. Il resta silencieux et observa donc cette dernière en train de discuter avec Bélial. Il se doutait du fait qu'il n'avait certainement rien qu'il pourrait négocier pour obtenir l'âme de son oncle ou l'annulation de son contrat. Raphaël avait été une exception qui avait donné son aide en échange de simples faveurs, mais Renan ne comptait plus partir sur ce plan-là et, de toute manière, la créature face à eux serait forcément plus compliquée à convaincre.

Il semblait donc que des âmes en possession de l'immortelle seraient suffisantes pour racheter celle de son oncle et la sienne. Au fond, c'était assez flatteur de savoir que les deux leurs valaient au moins une dizaine d'autres. Mais son ego était un peu mis à mal par la pensée qu'il devait dépendre de quelqu'un d'autre pour récupérer quelque chose qui lui appartenait. Il apprit donc qu'une âme de pécheur valait davantage que celle d'un citoyen honnête, mais tout ce qu'il retenait, c'était que Bélial ne semblait pas tendre en affaires. Tesla ignorait jusqu'à quel point Abigaïl accepterait d'aller, peut-être qu'elle finirait par revenir sur sa proposition et qu'ils quitteraient l'Enfer les mains vides ? Soupirant légèrement, il conserva son silence tandis que l'accord semblait enfin passé. Les âmes changèrent de propriétaire avant que celle de son oncle de fasse son apparition pour être absorbée par la lance, puis la démone antipathique les rejoignit. Il se serait bien passé de sa présence !

Le français conservait son expression neutre alors que cette dernière s'approcha de lui pour glisser quelques mots à propos de leur maîtresse commune. Renan fronça légèrement les sourcils, ne comprenait pas ces paroles puisqu'il n'avait senti aucun changement. Même quand Raphaël lui avait apposé sa marque, son quotidien n'avait pas changé, il devrait attendre de pouvoir vérifier qu'elle avait bien disparue avant de comprendre le sens de ces mots. Sauf si la démone faisait référence aux avances qu'elle comptait certainement faire à la nécromancienne ! Inutile de dire que le trentenaire ne la laisserait pas faire et qu'il ne se gênerait pas pour la recadrer si elle osait tenter quoi que ce soit.

Ils quittèrent donc ces lieux et Renan ne fut pas mécontent de pouvoir respirer une atmosphère moins chargée de souffre et surtout, beaucoup moins brûlante. Promenant son regard mordoré sur les environs, il constata qu'ils étaient arrivés dans le nouveau domaine de la blonde et resta donc sur ses gardes. Pivotant pour faire face à Abigaïl, ses yeux se posèrent machinalement sur la démone et aussitôt, son expression s'assombrit.

« Je ne savais pas que tu comptais faire tes courses en Enfer en même temps. Tu savais qu'elle serait là-bas, ou c'est juste l'altruisme qui a dirigé ton geste ? »

Il lui demandait si elle avait proposé cette expédition en Enfer pour récupérer son ancienne amante, ou si c'était simplement un heureux hasard. Après tout, elle aussi avait commencé par remettre sa version des faits en doute quand il était venu lui parler du dérapage qui avait provoqué tout cela.

Alors qu'il terminait de parler, Renan se souvint des paroles de la démone et baissa machinalement les yeux sur son pull. La marque de Raphaël avait été placée sur son cœur et il n'avait donc qu'à y jeter un œil pour vérifier ce qu'il en était, il se débarrassa donc de sa veste avant de tirer sur le col – heureusement assez large – du haut pour constater qu'il y avait toujours une inscription. Une arnaque ? Le manque de lumière n'aidant pas à y voir clair, il se débarrassa aussi du pull pour constater que la marque de Raphaël s'était bien envolée, mais qu'elle avait été remplacée par un crâne qui lui était familier. Il avait déjà eu l'occasion de le voir lorsqu'il rendait visite à Abigaïl et apparemment cette dernière avait omis de lui dire que le pacte ne disparaîtrait pas, mais changerait simplement de propriétaire.
Inutile de dire qu'il fut submergé par une bouffé de contrariété et d'irritation. Le regard qu'il posa sur la nécromancienne n'avait rien à voir avec ce qu'il avait déjà pu montrer jusqu'à présent : là, elle était allée trop loin.

« Je croyais que tu devais me débarrasser de ce pacte, pas le reprendre à ton compte ! C'était ça ton idée ? C'est pour ça que tu as accepté de payer à ma place ? C'est ta manière de me faire payer ma connerie ? »

Mais il ne goûtait pas vraiment à la plaisanterie. Peu lui chalait que l'autre emmerdeuse assiste à leur dispute, il se dirigea vers la nécromancienne d'un pas clairement menaçant et dût se faire force pour ne pas lui porter une attaque en même temps. Au lieu de cela, il s'arrêta quasiment devant elle avant de la fusiller du regard.

« J'ai accepté ton aide parce que tu prétendais être capable de régler mon problème, mais tout ce que tu as fait, c'est de le transférer pour te donner encore plus de pouvoir. » Il avança le bras pour saisir celui de la blonde. « Je ne vois pas en quoi tu es plus digne de confiance que l'autre magicienne ! Je me retrouve toujours dans la même situation et si tu croyais que j'allais te laisser faire sans rien dire, tu t'es lourdement plantée ! » Tout son comportement le montrait bien. « Tu as oublié qui domine qui je crois. »

Mais peut-être qu'elle allait aussi remettre ce point-là en doute ? Serrant la mâchoire d'un air réellement contrarié, le trentenaire relâcha brutalement son bras avant de reculer d'un pas comme si la proximité de la blonde lui devenait insupportable.

« Débarrasse-moi de ça. Et je ne plaisante pas. »

Pour une fois, il n'était pas d'humeur à rire ou à user de sous-entendus.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 8 Avr 2016 - 23:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl fut plus soulagée qu’elle ne le montra quand elle et ses « compagnons » arrivèrent bien tranquillement dans la salle du trône d’Erehwon. Elle n’avait pas imaginé que ce serait aussi simple. Bélial était un satan, l’incarnation de l’envie et il aurait pu demander plus, bien plus. Quelque chose lui disait que par lui céder ce qu’elle avait demandé, par cet échange, il devait y avoir gagné bien plus que les âmes qu’elle lui avait laissées. Quelque chose qu’elle ne comprendrait peut-être jamais ou bien des siècles plus tard. Les entités comme le seigneur démoniaque n’étaient pas touchées par le passage du temps comme elle, même si elle demeurait une immortelle. Mais pour le moment, elle s’en sortait plutôt gagnante, bien que diminuée. Ces âmes avaient été une source incroyable de pouvoir, mais surtout une riche monnaie d’échange. Certains agents des Cieux allaient vouloir s’en prendre à elle directement désormais, maintenant qu’elle avait cédé les âmes immortelles de leurs précieux fidèles à un démon.

Malheureusement, ce genre de considérations devrait attendre. Tout comme n’importe quel repos potentiel. Il lui suffisait de voir l’air de Renan, renfrogné comme à son habitude, ou bien l’attitude clairement provocatrice d’Agamand pour savoir que cela dégénèrerait. La démone était sa servante maintenant, sa possession, mais cela n’allait pas l’empêcher d’être qui elle était vraiment. Abigaïl savait à quel point elle pouvait se montrer embarrassante et gênante.

« Je ne savais pas qu’elle était là-bas non. Mais je préfère l’avoir à mes côtés que chez lui. Elle sait des choses, sur mes pouvoirs et sur moi-même que je préfère surveiller. Avant que tout démon ne soit au courant. »

« Voyons, ma tendre maîtresse, je ne trahirais jamais tes secrets, plus maintenant en tout cas, après tout je suis ta chose, tu peux disposer de moi comme tu veux. » Commenta Agamand en tournant autour d’Abigaïl avec son ronronnement caractéristique. Mais il n’en fallut pas plus pour que la nécromancienne la remette à sa place, des spectres saisissant la démone pour l’envoyer dans un coin de la pièce. « Mais je vois que l’essentiel t’échappe. Tu n’es plus lié à Raphaël et j’ai récupéré l’âme de son oncle. »

Les mots d’Abigaïl étaient froids. Bien entendu elle ne s’attendait pas à ce que Renan se montre démonstratif. Mais elle venait de lui faire une énorme faveur en l’emmenant voir le satan, elle avait pris beaucoup de risques et fait des sacrifices. Alors que c’était lui qui avait cédé aux pièges de Raphaël. Si elle avait gagné Agamand dans l’échange, ce n’était qu’une maigre contrepartie qu’il la tolère. Mais bien entendu, elle se doutait bien que l’égo surdimensionné de son amant ne laisse que peu de place à ce genre de raisonnements.

Lorsque Renan observa son pull et commença à se déshabiller, Abigaïl comprit tout de suite ce qui était en train de se passer. Bélial n’avait pas dit qu’il avait annulé le pacte, mais qu’il le lui avait donné. Puis il l’avait comparée à un démon. Agamand, assise dans un coin de la pièce, repoussant quelques spectres de ses ailes se mit à rire. « Et bien, on dirait que les choses vont être intéressantes, je vois ce que vous lui trouvez maîtresse, il est plutôt bien bâti. »

Un profond soupir s’échappa de la bouche de la nécromancienne. Autant du fait du commentaire de la démone que de la marque qui se trouvait sur le coeur de Renan. Bélial avait décidé de semer la zizanie dans leur petit couple, encore plus que simplement en la laissant emporter Agamand avec elle. La fierté de Renan était un pêché et pour Bélail elle avait dû être telle un flambeau.

« Je n’ai pas cherché à ce qu’il me confie ton pacte. Mais c’est sa façon de fonctionner. Pour lui j’ai acheté ton âme plus que l’annulation du pacte avec Raphaël. » Elle aurait pu continuer de lui expliquer tout cela. Que Bélial cherchait sûrement à la déstabiliser pour son propre amusement. Quand Renan se posa devant elle, en voyant son regard, elle s’attendit à ce qu’il l’attaque et Abigaïl resserra ses phalanges autour du manche de Deuil. Elle sentait l’absence des âmes familières, le creux, le vide. La faux n’était pas satisfaite, loin de là, ses murmures étaient devenus des hurlements dans la tête d’Abigaïl. Deuil était faite pour consommer les âmes, pour les emprisonner, pas pour les relâcher. Ce qu’elle avait fait avait été contre sa nature.

Et pourtant, Renan était en train de lui en vouloir, était en train de lui reprocher ce ridicule petit tatouage, ce détail insignifiant. Lorsqu’il lui saisit le bras avec violence, ce fut de trop pour elle. Tout comme quand il lui rappela qu’il la dominait. Ainsi donc il la dominait ? Certes elle l’avait laissé mener dans leurs ébats, elle l’avait laissé faire d’elle sa catin pour une nuit, pour leurs petits jeux. Mais cela n’avait rien à voir avec ce qui se passait en ce moment même. Elle restait Abigaïl Faust, la Porte-Mort de la Moisson et lui n’était qu’un vivant, qu’un humain. Malgré toutes ses victimes, malgré ce qu’elle voyait en lui, il n’aurait pas été capable de se défaire de son pacte sans elle.

« Je crois que c’est toi qui a oublié à qui tu t’adressais. » Il y eut une explosion d’énergie nécromantique. Des flammes bleutées fondirent sur Renan, causant des nécroses que sa régénération pourrait soigner, mais la douleur elle restait. Abigaïl pointa sa lance dans sa direction et les esprits de ses victimes répondirent à son appel. Des spectres aux griffes glacées s’échappaient directement du corps de Renan, attirés par son âme, par leur désir de vengeance, tourbillonnant autour de lui dans un ouragan d’ectoplasme glacé. Dans son coin, Agamand était en train d’applaudir joyeusement face au spectacle. Les ailes d’Abigaïl la firent se lever à quelques centimètres au-dessus du sol et quand elle parla, sa voix était comme désincarnée.

« Tu ne me domines pas. Aucun homme ne me domine. Sans moi tu aurais été incapable de te défaire de ce pacte, tu n’aurais été qu’une victime de plus de cet archidémon. Sans moi tu n’aurais jamais été immortel et ne serait qu’un pauvre vivant comme les autres, un être que je pourrais tuer sans le moindre mal, d’un seul sortilège. Alors peut-être que je devrais laisser ma marque sur toi, pour te rappeler à qui tu t’adresses Renan. J’ai accepté de me prêter à ton petit jeu, mais n’oublie pas à qui tu fais face, ou plutôt à ce à quoi tu fais face. J’ai sacrifié une partie de ma puissance pour toi, pour sauver ton âme et me débarrasser de l’influence de Raphaël, pour récupérer l’âme de ton oncle. Ce qu’aucun de tes mystiques ne m’a semblé capable d’accomplir. »

Elle concentra son feu nécrotique et l’utilisa pour retirer sa marque du torse de Renan, ce qui ne se fit pas sans douleur.

« Je renonce tous mes droits sur notre pacte et je libère ton âme de tout contrat. Est-ce que tu es content ainsi ? Libre de toute influence mystique, de tout maître. »
D’un geste de sa lance, elle bannit les esprits vengeurs, mais son humeur ne s’était pas le moins du monde améliorée. Une haine glaciale était visible dans ses yeux noirs, tels des puits de ténèbres. « Ne t’avises plus jamais de croire que tu me domines sauf quand je l’accepte. Peut-être que tu te crois à l’abri de tout, que tu penses que ton phylactère m’empêchera de te tuer, que tes pouvoirs seront suffisants pour me vaincre. C’est peut-être le cas. Mais je ne pense pas que tu sois assez stupide pour jouer à ce petit jeu avec moi. Car je connais la source de ton immortalité, je sais ce qui fait de toi un enfant de la mort et si je le désire, je peux savoir tout ce qui touche à la mort. »

« Maman, pourquoi tu cries ? » Une enfant blonde venait de faire son entrée dans la pièce. Elle devait avoir sept ou huit ans, tout au plus. Quelque chose d’étrange se dégageait d’elle, qui n’était pas sans rappeler la puissance sourde de Bélial.

« Rien qui ne te concerne Evilyn. Et qu’est-ce que tu fais ici ? Où est ta nourrice ? » Abigaïl avait aussitôt abandonné sa forme d’ange de la mort, Deuil passant de l’état de lance à celui de corbeau alors qu’elle s’approchait de son enfant. « Un peu partout. Mais je ramasserais promis. Tonton a dit qu’il fallait parfois découper et réassembler pour faire de belles choses. » La gamine ne quittait pas Renan du regard tout en parlant à sa mère.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Avr 2016 - 0:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan détestait cette démone et il l'aurait volontiers tuée sur place en la voyant tournant autour d'Abigaïl, mais ils n'étaient pas chez lui et il devait donc garder ses pulsions pour lui. Même les commentaires pourtant positifs à son encontre ne le déridèrent pas, il ne pourrait pas la supporter et cela même dans dix ans. Il n'y avait qu'à espérer que la nécromancienne ne la garderait pas en permanence à ses côtés, ou il était certain que ses visites allaient définitivement se faire plus rares.

Quoi qu'il en soit, la nécromancienne n'aima guère la manière dont Renan la traita puisqu'elle décida de s'imposer en utilisant ses pouvoirs et il en ressentit aussitôt les effets. Une douleur sourde se fit sentir et lui rappela désagréablement le feu que l'Archidémon avait utilisé sur lui jadis. Serrant les dents de manière à ce que l'immortelle n'ait pas le plaisir de l'entendre exprimer sa douleur, il se concentra sur ses pensées en imaginant la manière dont il se débarrasserait de cette démone insupportable. C'était presque réussi vu que la douleur sembla s'atténuer un peu, mais il savait très bien que ce n'était que le début. Comment tout stopper ? Il n'en savait rien, mais elle avait raison. Sans elle, il ne serait pas immortel, mais il avait payé pour ce service ! Pourquoi lui rappeler comme si elle lui avait fait une faveur ? Qui plus est, même si elle le débarrassa de cette marque, Abigaïl ne se gêna pas pour lui rappeler qu'elle pourrait lui jouer de sales tours si elle le souhaitait. Fort heureusement, la nécromancienne avait cessé d'utiliser ses pouvoirs et la douleur disparut aussitôt. Mais sa fierté restait blessée, surtout qu'elle l'avait humilié devant la démone.

Si une voix d'enfant n'avait pas résonné au même moment, Renan aurait certainement riposté par pure fierté. Il se sentait aussi humilié que le jour où Raphaël avait manqué de le tuer lors de leur prise de bec, celui où il avait détruit le corps de son hôte féminine. Serrant les dents, il se redressa correctement, la souffrance l'ayant fait se plier instinctivement, puis il posa les yeux sur la silhouette qui venait d'arriver. C'était une enfant d'à-peu-près sept ou huit ans, mais l'aura étrange que même Renan pouvait sentir suffisait à l'informer de son identité. C'était Evilyn, qui avait visiblement grandi bien plus rapidement qu'il ne l'avait imaginé. Elle semblait plus âgée que son fils qui était pourtant né avant – et avait bénéficié d'un sérum de croissance accéléré. Aussitôt, son attitude changea. Ses prunelles irritées se firent plus calmes et il retint l'attaque qu'il avait envisagé d'utiliser. Son regard dévia vers Abigaïl qui avait retrouvé son apparence habituelle et Renan ne put s'empêcher de songer qu'il devait faire des efforts s'il ne voulait pas s'en aller définitivement de cet endroit. Car il savait qu'avec sa fierté blessée, il serait capable de ne plus jamais la revoir.

Toujours silencieux, Renan se pencha pour attraper son haut qu'il avait laissé tomber après l'attaque d'Abigaïl, puis l'enfila. Il ne devait pas lui en vouloir. Au fond, ce n'était pas sa faute à elle, c'était Bélial qui avait fait exprès de semer la zizanie, il en était convaincu. Tel père, tel fils, non ? Ses prunelles se posèrent sur la nécromancienne.

« Sa nourrice ? Celle à qui je pense ? »

Il aurait été assez étrange de savoir que Kailee élevait sa fille – puisqu'il avait participé à sa conception – surtout après ce qu'elle avait fait lors de leur dernière rencontre, mais cela ne le surprendrait pas vraiment. Bien que le fait d'entendre parler de « son oncle » ne faisait que gâter son humeur. Tant pis. Il devait prendre sur lui.

« Très bien. Tu as raison. » Il la regarda avec sérieux. « Personne ne te domine, tu t'es débrouillée pour me défaire de ce pacte et tu as récupéré l'âme de Jack. C'est certainement Bélial qui s'est amusé pour me pousser à réagir comme ça. J'imagine que je dois être très facile à décrypter, contrairement à ce que je crois. » Autant dire que cet aveu lui arrachait littéralement la langue. « Mais je te rappelle que j'ai payé en échange de ton phylactère, donc ne le prends pas en exemple dans nos... règlements. » Il marqua une brève pause. « Alors, tu n'auras qu'à me donner ton prix pour ces deux services, quel qu'il soit et je te réglerais pour que ta perte de puissance ne soit pas vaine. »

Le ton de sa voix était devenu posé, mais distant. Il n'avait pas envie de se disputer devant l'enfant, non pas instinct paternel, mais parce qu'il ne voulait pas mêler d'autres personnes à leurs histoires. C'était déjà suffisamment humiliant que la démone l'ait vu dans cette position... En parlant d'enfant, il ne lui avait pas accordé le moindre mot, mais Renan n'était pas paternel dans l'âme – encore elle ! Il glissa ses prunelles mordorés sur la petite, mais ne s'adressa toujours pas à elle.

« Elle a beaucoup grandi depuis la dernière fois. Est-ce que tu as fait quelque chose, ou c'est indépendant de ta volonté ? » Son regard sondait la fillette comme pour relever des indices. C'était la copie d'Abigaïl, comme il l'avait imaginé. « On a bien fait d'attendre avant de lui faire des papiers. Mais mieux vaut espérer qu'elle va bientôt en rester là, sinon ce sera difficile de la faire passer pour ta fille. »

La sienne aussi, cependant ils avaient le même âge, physiquement parlant, il était donc inutile de préciser ce détail.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 9 Avr 2016 - 13:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’arrivée d’Evilyn avait complètement désamorcé le conflit qui menaçait entre Abigaïl et Renan. A la plus grande déception d’Agamand, même si la démone semblait d’un seul fascinée par la petite fille qui venait de faire son entrée. En fait, tous étaient fascinés par la petite Evilyn, surtout ses parents. L’aura qu’elle dégageait était semblable à celle d’Abigaïl par bien des manières, mais différente aussi et anormalement palpable pour une gamine de cet âge, qui aurait dû être incapable de ressusciter son premier mort. D’ailleurs un chat au pelage miteux et aux yeux vitreux fit son entrée dans la salle du trône en miaulant.

« C’est bien celle à qui tu penses. Je l’ai chargée de surveiller Evilyn pour qu’elle reste à Gallows End et ne s’aventure pas à Erehwon, tu sais que tu n’as pas le droit de venir ici seule. »

La gamine eut une moue boudeuse. « Mais je suis pas seule ! Et Kailee ne pouvait plus marcher de toute façon. Y a Entraille avec moi ! » Elle pointa du doigt le chat qui s’était rapproché et qu’elle prit dans ses bras. Le chat mort-vivant ne puait pas contrairement à ce à quoi on aurait pu s’attendre. Et s’il était porteur de maladies, Evilyn y était clairement insensible car elle touchait ce chat putréfié depuis sa naissance ou presque. Abigaïl soupira en se relevant. Être mère était compliqué, mais être la mère de cette fille là demandait une attention toute particulière. La gamine caressa d’ailleurs le félin, tout en reportant son attention sur Renan.

La nécromancienne fit de même alors que le mutant faisait enfin preuve de bonne volonté. Peut-être que cette démonstration de pouvoir n’avait pas été inutile finalement, qu’il se rendait enfin compte à qui il avait à faire. Si Evilyn n’était pas arrivée, la nécromancienne aurait gardé son visage de reine des morts et de Porte-Mort un peu plus longtemps, peut-être aurait-elle même fait un étalage plus voyant de ses pouvoirs. Seulement ce n’était pas nécessaire et c’était une très bonne chose.

« Tu as payé pour le phylactère. Certes. Mais cela ne change pas le fait que j’étais la seule à pouvoir de procurer ce service. » Tous les nécromanciens ne pouvaient pas devenir des liches et tous les nécromanciens ne pouvaient pas faire de même pour un autre être vivant qui ne pratiquait pas la magie lui-même. « Je n’ai pas fait ça pour de l’argent. Comme tu peux le voir je n’ai pas besoin d’argent, plus maintenant en tout cas. » Après tout quand la majorité des employés n’avaient pas besoin de manger, avec toutes les ressources de la Moisson accumulait. Bien sûr il y avait quelques dépenses, mais la nécromancienne avait maintenant des agents sur tous les continents et certains dans des banques. « J’ai fait cela pour me débarrasser définitivement de l’influence de Raphaël et je crois que nous avions déjà un accord pour ce qui était de l’âme de ton oncle. » Le fait que Renan ne toucherait pas à Anton. « Mais je peux élargir la chose à Agamand. Je devine ta contrariété et j’ai dépensé des âmes pour l’obtenir, elle trouvera son utilité en temps et en heure mais en attendant je refuse que tu t’en prennes à mes possessions. »

« Elle est à toi la madame ailée, maman ? » Demanda Evily en levant les yeux vers sa mère.

« Bien sûr ma chérie. Je te laisserais peut-être jouer avec. Après tout je suis certaine qu’Agamand adorerait jouer à la poupée avec toi. Evite juste de l’éparpiller un peu partout comme Kailee, d’accord ? » Evilyn hocha vivement la tête et lança un regard avec un sourire malicieux en direction de la démone, toujours dans un coin de la pièce... Et étrangement silencieuse depuis l’arrivée de la petite. « Tiens, pourquoi tu n’emmènerais pas ton nouveau jouet dans ta chambre, Evi ? Et si tu croises ton oncle, dit lui de réassembler Kailee et je la veux à l’identique ! Pas de plaisanterie ! » La gamine hocha la tête et se dirigea vers Agamand en sautillant, Entraille le chat toujours dans les bras.

« Allez viens Gagamand, j’ai une robe de poupée qui sera parfaite pour toi ! » La démone eut envie de protester, mais elle ne le pu pas alors qu’Evilyn lui attrapait la main pour l’entraîner dans les couloirs et les escaliers d’Erehwon, puis de Gallows End. Abigaïl soupira... Sachant très bien que ce qui attendrait la démone ne serait pas agréable, mais devrait la mater quelque peu. Elle retourna son attention sur Renan.

« Elle a dévoré des âmes. Enfin, je ne sais pas combien exactement. Depuis je lui ai interdit de le faire, je ne veux pas qu’elle atteigne l’âge adulte sans savoir maîtriser ses pouvoirs. Elle restera une enfant de huit ans pour le moment, jusqu’à ce que je décide le contraire. De toute façon, lui donner une identité civile pour le moment serait de la folie. Elle ne contrôle pas suffisamment bien ses pouvoirs et n’importe qui sentirait quelque chose ne va pas chez elle. Même toi tu l’as senti sans être un mystique. Il faut que je lui apprenne à camoufler son aura avant tout. Mais je ne peux pas non plus la maintenir enfermée à Gallows End avec des trépassés pour seuls tuteurs indéfiniment. Surtout qu’elle passe beaucoup trop de temps avec son oncle à mon goût. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Avr 2016 - 23:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Savoir que Kailee servait de nounou pour la petite n'était pas spécialement enthousiasmant, même si Abigaïl la contrôlait totalement – il avait eu l'occasion de le voir lors de leur première visite des lieux. Disons qu'il craignait toujours une faille dans les plans des autres, c'était plus fort que lui. Lorsque le chat à l'aspect un peu étrange pénétra dans la salle, Renan repensa aussitôt à ce que son amante lui avait dit la fois dernière, que la petite possédait des pouvoirs relativement puissant pour son âge. Il n'y avait qu'à espérer que les choses ne leur échapperaient pas. Tesla n'avait pas oublié que Raphaël avait parlé de l'Archimage en le situant à Star City, il n'hésiterait certainement pas à s'en prendre à la petite si elle représentait un danger quelconque.

Il se concentra donc sur Abigaïl lorsqu'elle lui expliqua qu'elle avait agi ainsi pour se débarrasser de l'influence de Raphaël, mais il n'était pas convaincu. Si elle lui avait balancé le prix de son âme en plein visage, elle n’hésiterait pas à recommencer à l'avenir. À quoi bon lui laisser des munitions alors qu'il pouvait certainement lui rembourser les âmes perdues ? Mais Renan ne tenait pas à en parler devant la petite et il se contenta de hausser les épaules lorsqu'elle parla de ne pas s'en prendre à la démone.

« Qu'elle reste à distance dans ce cas et qu'elle ne s'amuse pas à me provoquer. » Il la regarda avec sérieux. « Sinon, tu ne viendras pas te plaindre que je ne te rends pas souvent visite si tu m'interdis de riposter. »

En gros, si elle l'empêchait de se défendre si la démone le provoquait, il s'abstiendrait simplement de lui rendre visite. Renan n'était pas maso et il n'aimait pas franchement sentir la contrariété le submerger parce qu'une emmerdeuse jouait avec ses affaires – même s'il n'allait pas présenter les choses de la sorte. Au fond, cela ne changerait pas grand-chose : il ne venait jamais au manoir, hormis pour lui demander ou lui rendre des services, Abigaïl pourrait donc s'amuser avec son nouveau jouet autant qu'elle le souhaitait.

Il était d'ailleurs assez étonné de la voir aussi maternelle avec Evilyn alors qu'elle lui avait toujours semblé être relativement froide et peu sentimentale. Mais peut-être que les liens familiaux changeaient la donne ? En attendant, il préféra s'abstenir d'ouvrir la bouche tant que la gamine était dans le coin. Il avait promis de jouer le rôle de père pour elle, mais ce n'était pas pour autant qu'il lui donnerait de mignons surnoms ou même se comporterait comme un père normal. Déjà qu'il ne le faisait pas avec son fils – pas en privé du moins – il n'allait pas agir de la sorte pour une enfant qui ne tiendrait jamais rien de lui.

Lorsqu'elle eut disparue, Abigaïl reprit la parole pour lui expliquer ce qui était arrivé et pourquoi elle semblait aussi âgée un peu plus d'un mois après qu'il l'ait vue bébé. Dévorer des âmes pour grandir, c'était plutôt original, mais pas inhabituel. Elyon aussi devait dévorer des âmes pour survivre, même si l'objectif n'était pas le même, le procédé si. Il hocha la tête en l'écoutant, ayant retrouvé son calme, même si un fond d'amertume persistait pour la bonne et simple raison qu'il n'avait pas totalement digéré le sale coup de Bélial. Son ego commençait à avoir du mal à supporter ces histoires, surtout après la démonstration de la nécromancienne, mais là n'était pas le sujet pour le moment...

« Dans ce cas, éloigne-là de lui tout simplement. » Il ne dissimula pas son sentiment vis-à-vis de l'oncle en question. « Au vu de ce qu'il a fait durant son dernier passage à Star City, je ne suis pas convaincu que la laisser traîner avec lui en fera une enfant.... normale. Dans le sens où elle pourra se dissimuler parmi les autres. » Il croisa ses bras sur son torse. « Mais moi je sais m'y prendre, je le fais depuis mon adolescence et je ne me suis jamais fait démasquer. Je pourrais toujours t'aider à l'intégrer un peu plus à la vie civile de Star City. » Une légère pause se fit avant qu'il ne reprenne. « Tu pourrais aussi passer chez moi pour qu'elle soit en contact avec d'autres enfants. »

Le sien bien évidemment, mais aussi ceux de la voisine qui passaient le plus clair de leur temps à jouer dans les parties communes. Cependant, il s'attendait à ce qu'elle refuse. Les Faust n'avaient rien à voir avec son monde de vie, ils préféraient s'isoler pour vivre leur vie sans se soucier des autres. Mais elle ne pourrait pas l'accuser de ne pas jouer le jeu comme ça....

« Tu veux donc attendre qu'elle se contrôle avant que je m'occupe de sa fausse identité ? Il faudra simplement déterminer les justifications qu'on avancera pour que tout soit crédible, ça me prendra un peu de temps, alors autant préparer le terrain. » Ils avaient déjà brièvement abordé le sujet précédemment. « Et pour en revenir à ce que tu as dit avant... » Il la regarda avec sérieux. « Je n'ai pas envie d'avoir de dette et même si tu estimes que tu t'es aussi rendu service en me débarrassant de cette influence, moi je considère que j'ai encore quelque chose à régler. Alors, tu n'auras qu'à me demander quelque chose, pas forcément de l'argent, mais un artefact magique ou une chose de ce genre qui nous permettra de repartir sur un pied d'égalité. » Inutile de dire qu'il n'avait pas apprécié sa démonstration de force. « Est-ce que je dois m'attendre à une autre vengeance de ta part, ou nous sommes quittes ? »

Il parlait de l'erreur qui les avait menés à ce dénouement.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 10 Avr 2016 - 16:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Renan ne manquait pas de culot. Toujours à exiger de nouvelles choses alors qu’il n’était clairement pas en position de lui demander quoique ce soit. Abigaïl n’avait pas eu le droit de s’en prendre à sa très chère Kailee avant qu’il n’ait décidé qu’elle puisse être éliminée. Elle n’avait pas eu le droit de s’en prendre à son précieux Raphaël même après ce qu’il avait fait. Et pourtant il osait demander à ce qu’elle tienne Agamand en laisse ? La démone avait un caractère qui lui rappelait l’Archidémon, mais elle était liée à la nécromancienne maintenant et elle ne ferait rien sans son autorisation.

« Je suis certaine que tu sauras endurer quelques remarques acerbes. » Siffla-t-elle entre ses dents. « Tu n’auras qu’à répondre avec ta si précieuse répartie. Elle est hors limite comme tous mes serviteurs. Ils ont interdiction de te toucher, fais de même avec eux. De la même façon que je laisserais tes agents en vie si jamais j’en croise qui m’insupportent. »

Bien sûr la différence était qu’elle ne connaissait aucun véritable agent de Renan. Enfin si, elle en avait connu un. Le gynécologue. Elle ne se rappelait même plus ce qu’elle avait fait de lui. Est-ce qu’elle l’avait tué lorsqu’elle avait perdu ses bébés ? Enfin ce n’était pas important. Elle avait envoyé Anton en Europe pour le satisfaire, maintenant elle lui demandait juste de laisser Agamand en vie, même si cette dernière était insupportable. Quand aux visites de son amant... Elles étaient de toute façon déjà rares. Il était clair qu’ils ne pouvaient pas vivre ensemble. Abigaïl n’allait pas abandonner son manoir, ses serviteurs pour aller vivre dans un misérable appartement sans vie et identité en centre ville. De la même façon, elle savait très bien que Renan refuserait de venir vivre à Gallows End, il détestait la bâtisse. Ce qui devait être le cas pour tout être vivant qui y entrait de toute façon. Seuls les Faust et les morts-vivants pouvaient vraiment apprécier le manoir perdu au fin fond des bois.

Quand Agamand et Evilyn disparurent, Abigaïl se tint sur ses gardes, se demandant si Renan allait profiter de la situation pour tenter de passer à l’attaque... Elle ne savait pas si ce qu’elle lui avait infligé avant avait été réellement efficace. Le mutant pouvait être un adversaire redoutable. Mais à Erehwon, elle était presque certaine d’avoir l’ascendant. Si elle ne pouvait pas le tuer elle pourrait toujours le découper en petits morceaux et les stocker dans des ailes différentes de la nécropole le temps qu’il réfléchisse. Ou bien elle ferait monter son cerveau sur l’Irina de son frère et verrait comment il apprécierait le traitement qu’elle lui avait infligé la dernière fois.

« Elle s’amuse avec mon frère et il a toujours été très doué avec les enfants. Tu n’as vu de lui que les problèmes causés par ta cousine. De toute façon ce n’est pas une enfant normale. Je tiens à ce qu’elle le sache tout en apprenant à contrôler ses pouvoirs. » De toute façon, Evilyn en savait déjà beaucoup sur le monde des morts. Elle errait dans Erehwon, une nécropole qu’un seul vivant non Faust n’avait jamais arpentée. Abigaïl eut un léger soupir. « Je suis d’accord qu’elle aurait besoin d’être en contact avec d’autres enfants et d’apprendre à cacher sa nature. Mais pour le moment la faire sortir du manoir est trop risqué, même pour aller dans ton appartement. Donc à moins que tu ne veuilles venir ici avec ton fils, la seule présence masculine fréquente à ses côtés restera Anton. »

Voilà une nouvelle qui ne ferait pas plaisir au mutant. Mais Abigaïl n’allait pas risquer d’attirer l’Archimage en faisant sortir Evilyn de Gallows End juste pour qu’elle puisse passer du temps avec un autre enfant. Pas tout de suite en tout cas. Déjà si elle était vraiment discrète elle l’empêcherait de quitter Erehwon. La nécropole n’était pas vraiment sur la Terre Prime et c’était l’endroit où elle serait la plus en sécurité avec toute la Moisson pour la protéger. Seulement, Evilyn était destinée à de grandes choses. La cacher pour toujours n’avait aucun intérêt, c’était juste temporaire.

« Quand elle aura appris à masquer son aura, je te rendrais visite avec elle et tu pourras la présenter à ton fils si parfait. Et oui, mieux vaut attendre un peu pour sa fausse identité. Même si je suppose qu’avec l’influence de ton organisation nous pouvons trouver quelque chose de cohérent à raconter. Tu n’as qu’à dire que tu m’as engrossée il y a huit ans lors d’un voyage à Londres et que j’ai préféré attendre de te connaître avant de te révéler que j’avais une fille et de la faire venir aux Etats-Unis. Tu as déjà un passif de mettre des femmes enceintes au cours de coups d’un soir non ? » Lâcha-t-elle avec un sourire un peu aigre. Elle n’était toujours pas parfaitement calme. Même si la conversation avait peu de chances de dégénérer de nouveau maintenant.

« Tu n’as rien qui m’intéresse pour le moment. Je n’ai pas besoin d’argent et tu n’as pas à ma connaissance d’objets qui m’intéressent ou quoique ce soit. Mais si tu y tiens, je trouverais quelque chose pour que tu puisses te sentir soulagé de cette dette. »
Même si elle pensait que c’était surtout pour éviter qu’elle ne le lui ressorte lors d’une future dispute. « Pour ce qui est de ton accident... Je ne sais pas. Le plus simple serait que je m’envoie en l’air avec le premier venu, comme ça nous serions quittes. » Elle lui lança un air narquois, sachant très bien que cela allait l’énerver. Mais après tout il l’avait trompée, même sans être responsable. Si on appliquait une véritable réciprocité à leur relation, elle pourrait faire ce qu’elle voulait au moins une fois. « Mais j’ai apprécié ton honnêteté, si je fais quoique ce soit dans ce sens, crois-moi que tu le sauras et je te laisserais le droit de détruire l’autre homme. »

Pourquoi gâcher ce léger avantage maintenant ? Puis il y aurait sûrement quelque chose de plaisant à voir Renan tuer un homme par pure jalousie. Car pour elle cela serait de la jalousie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Avr 2016 - 11:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5167
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Oh, il ne se gênerait pas pour user de sa répartie, sauf que Renan aimait bien utiliser le jeu de la séduction pour ça et qu'il ne comptait absolument pas le faire avec la démone. Aussi « belle » soit-elle, l'hostilité qu'il ressentait pour elle passait avant tout le reste ! Pour le coup, il aurait presque aimé que la route de sa chère tantine croise celle d'Abigaïl, histoire qu'elle ait une bonne raison de détester l'un de ses agents. Il ne se gêna guère pour lui faire une remarque à ce propos d'ailleurs !

« C'est certain que tu en croises tous les jours, aussi souvent que je dois voir les tiens. »

Elle ne pourrait pas dire le contraire : il allait croiser son frère ou la démone bien plus souvent qu'elle n'allait rencontrer ses propres agents, mais inutile de débattre à ce sujet pendant des heures. La perspective de savoir la petite aux côtés de son oncle si irresponsable ennuyait suffisamment le trentenaire qui préféra se forcer à garder la bouche fermée sous peine de lancer une remarque désagréable qui sèmerait à nouveau la zizanie entre eux. Malgré tout, il ne put s'empêcher de laisser passer une phrase lorsqu'il fut question de la seule présence masculine qu'elle aurait à ses côtés.

« Si elle devient aussi tordue que lui, tu ne diras pas que je ne t'ai pas prévenue. »

Il ne cherchait même pas à avoir l'air aimable. Renan n'aimait pas ce manoir, il n'avait déjà aucune envie d'y aller lorsque le jumeau d'Abigaïl n'était plus à Star City, alors maintenant qu'il risquait de la rencontrer, il était juste impensable qu'il vienne y mettre les pieds sans y être expressément obligé ! D'ailleurs, il aurait même pu hésiter à venir ici plutôt qu'au Necropolitan s'il avait réfléchi deux minutes au moment de sortir de chez la mystique. Au moins Abigaïl était fixée : aucun Le Guerec ne mettrait volontairement les pieds dans ce manoir et ce serait à elles de se déplacer si elle souhaitait que la rencontre se fasse.

Cela dit, il semblait qu'Abigaïl n'était pas vraiment enchantée par cette perspective. Vu la manière dont elle parlait de son fils, il sentait qu'elle ne le portait pas dans son cœur, même s'il n'était responsable de rien contrairement au jumeau de la blonde. Bien sûr, la remarque qu'elle glissa sur sa tendance à voir des enfants avec des coups d'un soir l'aiguilla un peu : elle n'avait pas dû apprécier qu'il se serve d'une autre femme pour avoir un héritier. Tant pis. Elle avait aussi fait de nombreuses choses qu'il n'approuvait pas, chacun son tour. Avec un sourire feint, il lâcha quelques mots.

« Dire que j'étais encore chaste et innocent à cette époque, je vais entacher ma réputation pour tes beaux yeux. »

Une manière de lui faire comprendre que cette justification serait plus coûteuse qu'elle ne semblait le croire. Il allait finir par passer pour un gars qui s'envoyait en l'air ans protection et qui semait des bâtards à travers toute la planète, mais il le ferait. C'était juste une technique pour qu'elle comprenne bien qu'il acceptait ça pour elle et malgré ce que ça signifiait. Signe qu'il était prêt à des sacrifices, contrairement à ce qu'elle semblait penser à son sujet. Mais, soyons honnêtes : elle ne s'en rendrait certainement pas compte et ce sujet-là serait toujours tendu et épineux.

Tesla fut assez content de l'entendre confirmer qu'elle allait lui donner un moyen de racheter sa dette. Il ne voulait pas être dépendant d'elle et elle s'en doutait certainement ! Mais cette bonne nouvelle fut rapidement éclipsée par le spectre de la jalousie lorsqu'il l'entendit parler de sa vengeance à venir. Le sourire qu'elle arbora n'arrangea guère les choses : il aurait voulu la forcer à fermer la bouche et à oublier cette revanche, mais cela signifierait qu'ils se lanceraient dans une nouvelle bagarre : impensable. Au lieu de cela, il serra les dents avant de poser un regard froid et distant sur le minois de la blonde.

« Oh, tu n'as qu'à le proposer à ton frère ou à ta démone, comme ça tu auras l'excuse que je ne peux pas les toucher pour me venger. Tu pourras espérer avoir le dessus au moins une fois dans nos discussions. » Il était vexé et contrarié, il réagissait en fonction de ce sentiment. « Maintenant, si tu veux bien m'excuser j'ai plus important à faire que me disputer. On se reverra certainement quand la petite aura appris à contrôler ses capacités. »

Encore une manière de faire comprendre quelque chose : il allait lui imposer son habituel silence radio jusqu'à ce qu'il soit obligé de revenir la voir – où qu'elle le fasse. Il n'y avait définitivement que la nécromancienne qui réussissait à toujours le mettre hors de lui de la sorte.
Sans perdre de temps, il se détourna d'elle afin de quitter son domaine et regagner le sien.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



 
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_6Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_7_bisSe tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_8


Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_1Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_2_bisSe tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_6Se tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_7_bisSe tromper est le fait de tous les hommes ▬ Abigaïl - Page 2 Cadre_8
Sauter vers: