AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Spooky scary skeletons Cadre_cat_1Spooky scary skeletons Cadre_cat_2bisSpooky scary skeletons Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Spooky scary skeletons

 
Message posté : Lun 14 Mar 2016 - 17:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
15 mars 2016

Gallows End était toujours aussi lugubre. On aurait pu penser qu’en étant habitée depuis plusieurs mois maintenant la bâtisse aurait apparue comme le bijou d’architecture qu’elle aurait dû être. Mais elle restait semblable à une maison hantée, avec sa silhouette ténébreuse qui se dressait non loin de la mer, on pouvait même entendre le bruit des vagues qui venaient se fracasser contre la falaise si on tendait l’oreille. L’un des anciens habitants avait eut l’ouïe particulièrement fine et ce même son l’avait empêché de dormir dans la demeure. Il avait l’impression s’entendre les vagues charrier des milliers de coquillages qui venaient se racler contre la paroi de pierre. Ces mêmes coquillages dans son imagination distordue devenaient des squelettes de noyés qui escaladaient la falaise pour remonter jusqu’à ses fenêtres. Cet homme lança son nouveau nez depuis la plus haute fenêtre de Gallows End jusque dans les flots tourmentés, un soir de tempête. Le manoir était rempli d’histoires de ce genre.

Le jardin avait beau être entretenu, la façade et le toit rénové, une atmosphère désagréable se dégageait de la pierre et du bois, comme si les vivants n’étaient pas bienvenus. Le portier qui ouvrit à Renan ne fit rien pour arranger les choses car cela faisait des années qu’il n’avait plus eu le moindre souffle entre ses côtes. C’était un squelette habillé comme un majordome, un mille-pattes couru le long de sa mâchoire pour se refugier dans l’une de ses orbites vides. « Bienvenue milord ! Elle vous attend à l’intérieur. Mais à l’extérieur ici. Enfin, elle est ici et nulle part. Vous ne comprenez pas ? Cela viendra. » Le squelette à la voix désincarnée eut un léger rire, il fit une révérence et invita le méta-humain à entrer. Comme à une autre époque il sortit une vieille lampe à huile. Ce squelette était un vieux majordome des Gallows, quand ces derniers vivaient encore dans leur manoir. Il avait été un homme particulièrement dévoué. Si dévoué que son maître avait décidé de l’emmurer vivant avec lui dans la crypte familiale sous la maison. Maintenant il était un brave majordome squelette au service de la nécromancienne et s’occupait de l’intendance de Gallows End. « Nous allons descendre. La dame m’a dit que vous aviez déjà vu le laboratoire avant. Cela a beaucoup changé depuis votre visite. Je crois que vous êtes bon pour une petite surprise. Vous n’êtes pas cardiaque j’espère ? » Sa mâchoire se mit à claqueter vivement comme un rire. Le squelette mena Renan jusqu’à un escalier qu’il avait déjà emprunté et qui menait aux laboratoires d’Anton.

Sauf qu’il n’y avait plus de laboratoire. La cave paraissait maintenant parfaitement normale. Les tables de dissection, les bocaux remplis d’organes avaient tous disparus. En fait, s’il n’y avait pas eu le majordome tout aurait pu paraître normal. « C’est par là, milord. » Le squelette le guida jusqu’à d’autres marches, puis jusqu’à une vaste pièce qui ressemblait à une crypte. « C’est ici que sont préservés les anciens occupants. Enfin, la dame les a mis au travail vous vous en doutez bien, tout comme moi. C’est par ici. » Il s’approcha d’un sarcophage de pierre et en poussa le couvercle, révélant alors une volée de marches qui semblaient descendre dans le vide. « La dame veut installer un ascenseur pour vous savez… Ah non, vous savez pas encore. Enfin, on a plus besoin de ça. » Le squelette éteignit sa lampe à huile et la posa sur le rebord sur sarcophage puis il fit signe à Renan de descendre cette énième volée de marches.

Sans qu’il ne s’en rende compte, le méta-humain venait de franchir ce qu’Abigaïl appelait une Porte des Goules et d’entrer dans un autre monde, un endroit qui se trouvait plus particulièrement entre le monde des vivants et ceux des morts. Un endroit qui n’était pas censé exister. « Bienvenue à Erehwon milord, enfin, nulle-part comme moi je l’appelle. Vous trouverez cet endroit sous aucune carte. C’est sous le manoir et en même temps ça l’est pas. Mais venez, la dame vous attend. Elle a un goût pour la mise en scène. »

Erehwon se dressait devant eux, au bout d’une sorte de passerelle entourée uniquement de vide. Sauf que cet endroit n’était pas vide d’habitants, aucun d’entre eux n’était tout simplement vivant. Des spectres silencieux étaient en train de voleter autour de cette tour magistrale, qui semblait à la fois une ville et une retraite de sorcier. Le style évoquait l’architecture gothique et pourtant, il avait toujours quelque chose de dérangeant dans ces arches et ces murs. L’endroit tout entier était comme monstrueux, issu d’une imagination dérangée et pourtant d’une élégance certaine. Erehwon par son existence éclipsait complètement Gallows End et ses sinistres histoires. Plusieurs morts-vivants et nécromanciens s’arrêtèrent en voyant le valet de la Porte-Mort et Renan passer devant eux. Certains l’observèrent quelques instants, d’autres se demandèrent même s’ils ne devaient pas s’incliner comme s’ils étaient face à un membre de la cour pâle. « La dame a dit que les escaliers vous gêneraient pas, que vous êtes particulièrement endurant. Un truc du genre. »

Le squelette entraîna alors Renan dans une ascension qui dépassait complètement leur descente à Gallows End. S’ils avaient été encore sur la Terre Prime ils auraient dépassé le sol, voir même les arbres de la forêt de Watson et probablement certaines maisons voir même immeubles de Star City. Les morts n’avaient pas besoin de repos, ce qui leur permettait de se déplacer dans cet endroit sans s’essouffler. Mais un ascenseur ne serait probablement pas de trop non plus. L’escalier en colimaçon magistral les laissa entrevoir certaines des salles et des créatures de la base de la Moisson. Notamment des golems de chairs porteurs de bougies et de torches qui venaient éclairer des rangées et rangées de livres au rythme de leurs pas. Il y avait aussi un hall rempli de rideaux rouges. A certains endroits des meutes de goules étaient en train de se disputer des morceaux de chair. Ils franchirent même le marché, assez peu agité en ce moment. Après tout la Moisson ne comptait pas tant de monde que cela non plus et si chaque membre n’avait pas à son service tant de serviteurs, nombre des salles seraient complètement vides.

Finalement, ils arrivèrent à la salle du trône. Cette dernière était particulièrement vaste et en apparence inconfortable. Il n’y avait pas vraiment d’endroit où s’asseoir et elle était complètement vide aussi. Si ce n’était pour Abigaïl qui était sur un trône constitué de chair et d’ossement au bout de la salle, un sourire aux lèvres elle posa son regard sur Renan. Ses yeux étaient complètement noirs, ce qui n’était pas courant. « Et bien, j’ai failli attendre. J’espère que tu as apprécié la petite visite. Je me suis dit que cela te donnerait un meilleur aperçu de ce que je faisais vraiment et que la Moisson n’était pas juste un groupe de zombies dans la cave de mon bar. » La nécromancienne se leva de son trône, elle portait son costume de Lady Death, donc une robe noire et son linceul de la même couleur sur ses épaules. Sans oublier bien entendu Deuil, le corbeau qui était en réalité une faux et qui poussa un croassement à la vue du vivant.

« Bien sûr mon serviteur ne t’a pas tout montré, cela aurait pris trop de temps et j’ai des nouvelles plus importantes à t’annoncer. »
Elle fit signe au squelette qui fit une révérence avant de quitter la salle. « Mais d’abord, qu’est-ce que tu en penses ? » Abigaïl savait pertinemment que son compagnon avait la critique aisée alors qu’il avait au contraire les compliments un peu plus difficile. Peut-être que c’était ce comportement qui l’avait poussée à cette petite mise en scène. Elle aurait pu créer une porte des goules directement ici pour qu’il n’ait pas à traverser tout Erehwon comme un de ses serviteurs ou un simple membre de la Moisson. Ou elle aurait pu le rencontrer dans le manoir ou le Necropolitan, les deux endroits étaient bien plus confortables pour un vivant. Sauf qu’Abigaïl avait la peau froide en ce moment même, elle était sous sa forme de liche. Mais bien mieux conservée que la dernière fois.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 14 Mar 2016 - 21:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
En recevant l'invitation d'Abigaïl, Renan s'était demandé ce que la nécromancienne pouvait bien avoir en tête. Ce n'était pas sa paranoïa qui parlait, mais simplement une logique parfaitement pragmatique : ils n'avaient rien d'un couple normal et il était très peu probable que la jolie blonde l'invite pour le simple plaisir de sa compagnie – qui valait pourtant tous les sacrifices ! C'était donc une déduction logique qui l'avait poussé à considérer que l'immortelle avait une nouvelle à annoncer, mais laquelle ? Qu'elle avait abandonné son idée de médium ? Possible. Le seul moyen d'en être sûr restait de se rendre sur place et c'est ce qu'il fit.

Lorsqu'il débarqua devant le manoir, Renan ne put s'empêcher de repenser à sa dernière et unique visite ici : lorsqu'il avait cherché Shahren après avoir cru à sa mort pendant des jours. Ce n'était pas vraiment un bon souvenir et il avait beaucoup de mal à se sentir à l'aise ici depuis ce jour.... L'atmosphère relativement sombre n'y était pour rien : il n'avait jamais été très sensible aux auras glauques ou effrayantes.

L'accueil fut plutôt original, mais il en ne s'en étonna pas vraiment au vu des habitudes de la propriétaire des lieux. Et puis, un majordome squelette, il fallait avouer que ça avait une certaine classe. Plus que son interphone. Bien que le « milord » le gênait un peu – il n'avait toujours été qu'un manant – le trentenaire se laissa guider en silence. Faire la conversation à un squelette ne l'intéressait pas spécialement et il préférait contempler les environs pour voir ce qui avait changé depuis sa dernière et furtive visite. La disparition du laboratoire fut assez facile à remarquer et ce détail étonna Renan étant donné qu'Abigaïl avait annoncé son intention de faire revenir son frère. À croire qu'il avait réellement changé, ou qu'elle compte lui serrer la vis. Peut-être les deux ?

Tesla avait du mal à comprendre où ils se rendaient étant donné qu'ils semblaient d'ores et déjà dans la cave, mais visiblement la nécromancienne avait fait aménager une sorte de cachette secrète puisqu'ils passèrent dans une autre partie qui, il fallait l'admettre, avait de quoi décrocher la mâchoire au plus stoïque des humains ! Comme le squelette ne ferait certainement pas de rapport à sa maîtresse, Renan ne dissimula pas la surprise que cette découverte pouvait éveiller chez lui et se contenta d'emboîter le pas au squelette relativement bavard. C'est en croisant divers individus qui lui étaient totalement inconnus que le français se rendit compte que la nécromancienne s'était créé un véritable groupe qui pouvait rivaliser avec certains du Cartel Rouge. Peut-être qu'il l'avait sous-estimée, ou du moins son groupe étant donné qu'il avait toujours été conscient des capacités de la blonde.

S'en-suivi une assez longue promenade qui les faisait gravir tant de marches et de chemin que Renan se demanda s'ils ne venaient pas de dépasser certains des plus hauts bâtiments de Star City ! Comment était-ce possible ? Une sorte de rituel magique pour agrandir un endroit ? À moins qu'il ne s'agisse d'un téléporteur – ou son équivalent magique – qui les menait dans un autre lieu ? Ses connaissances en la matière étaient relativement maigres et Abigaïl saurait certainement éclairer sa lanterne ce qui le poussa à se concentrer sur sa visite accélérée. L'endroit fourmillait d'individus qui étaient clairement dépendants de la nécromancienne – ou alors elle avait préparé une soirée Halloween – et offrirait un endroit parfait pour ses activités. Oui, il apprécierait ce qu'il voyait.

L'arrivée dans la salle du trône fut la cerise sur le gâteau. L'aspect dénudé des lieux ne dérangea pas du tout Renan qui avait toujours été amateur de la décoration minimaliste et il devait admettre que cela renforçait la prestance de la personne installée sur le trône. La nécromancienne les attendait et il ne fut guère étonné de voir le sourire qu'elle arborait. Elle avait de quoi être fière. D'ailleurs, la couleur de ses yeux lui rappela vaguement la soirée où elle avait fait sa fausse-couche et il ne fut pas spécialement rassuré pour la suite des événements. Une autre contrariété ? Peut-être. Tesla garda une expression neutre en la dévisageant tandis qu'elle se redressait, puis croisa finalement ses bras sur son torse avant de répondre.

« La mise en scène, c'est pour impressionner je présume ? » Le ton neutre devint un peu plus détendu. « Et bien, je dois admettre que j'avais sous-estimé la Moisson jusqu'à aujourd'hui. Je voyais plutôt ça comme un regroupement de cadavres ambulants qui se goinfraient dans le sous-sol du Necropolitan. » Autant être honnête. « Mais j'admets que je me suis trompé. C'est une véritable organisation que tu as, tu dois même dépasser certains groupes du Cartel Rouge. Surtout maintenant que tu as cet endroit. Enfin, sauf si ça date, tu as peut-être tes secrets.... » Il ne lui reprocherait pas, lui-même en avait des tas pour elle. « Et les yeux noirs, c'est pour tester les lentilles à la mode, ou c'est pour essayer de me faire vibrer ? Parce que je te préfère quand même au naturel, sans vouloir t'offenser. »

Voilà un moment qu'il ne l'avait plus gratifiée de ses petites remarques pseudo-dragueuses, il fallait bien reprendre les bonnes habitudes ! Surtout qu'il avait toujours apprécié ce qu'il voyait en posant les yeux sur elle. Mais ces quelques paroles furent finalement balayées par les autres, plus importantes.

« Quelles sont ces fameuses nouvelles importantes ? Tu comptes lancer ta propre ligne de sous-vêtements et tu as besoin de mon avis sur la question ? Si tu fais le modèle, je veux bien te rendre ce service. »

Ce n'était pas parce qu'il donnait l'air de prendre les choses à la légère que c'était le cas.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 15 Mar 2016 - 16:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl ne l’admettrait jamais, mais elle avait effectivement cherché à l’impressionner, surtout en lui montrant l’étendu de ce sur quoi elle régnait. Bien entendu la Moisson bien qu’étant maintenant une organisation internationale n’était pas non plus la plus puissante au monde, Abigaïl savait très bien qu’elle était encore loin de pouvoir rivaliser avec la Légion ou même le Cartel Rouge dans son intégralité. Surtout que ses suivants ne suivaient pas la même courbe d’évolution qu’elle. Peut-être parce qu’elle s’était déjà accaparée les plus importants ouvrages de nécromancie, dont un d’entre eux grâce au méta-humain d’ailleurs. Bien entendu, tout ce qui comptait était que maintenant la Moisson était une référence pour ce qui était de l’art de la nécromancie et pour les populations de mort-vivants. Quiconque désirerait en apprendre plus sur la mort finirait irrémédiablement attiré par l’organisation et par Lady Death.

Un léger sourire aux lèvres, la nécromancienne laissa passer sa main aux doigts glacés le long de la joue de Renan. Il n’était pas habitué à la voir de telle humeur et elle en avait bien conscience. Ce qui rendait cela bien plus intéressant. Seulement à Erehwon elle était reine, ce qui devait faire de lui une sorte de prince consort ou quelque chose du genre. Si cette pseudo-monarchie ne s’étendait pas en dehors des limites de la nécropole, cela ne signifiait pas qu’elle ne pouvait pas en profiter quand elle était là, quitte à provoquer un peu son compagnon.

« Je suis heureuse que tu te rendes finalement à l’évidence. Bien entendu cela n’a pas été facile de construire tout ça et je dois bien admettre que tu n’y es pas totalement indifférent. Après tout, le necronomicon détenait les clefs pour ouvrir les portes de cette cité et de pouvoir l’investir comme j’étais supposée devoir le faire. Tu dois être le seul vivant à ne pas être de ma famille à mettre les pieds ici depuis des millénaires, tu devrais te sentir flatté. »

Elle-même avait tendance à revêtir sa forme de liche lorsqu’elle entrait ici, se sentant ainsi plus en phase avec la nécropole et ses multiples secrets. Car l’exploration continuait toujours, cette relique interdimensionnelle contenait beaucoup de salles que la Moisson investissait progressivement. Le plus important restant surtout qu’Abigaïl pouvait maintenant stocker autant de cadavres qu’elle voulait dans les cryptes glacées de la cité et pouvait lier toutes les branches de la Moisson. Elle pouvait ouvrir un portail pour rejoindre les catacombes de Paris si elle le désirait. Partout où la mort régnait, elle pourrait créer un portail jusqu’à Erehwon.

« Je suis en train de tester certaines choses, vis-à-vis de mes pouvoirs et de la façon dont ils fonctionnent ici. » Elle se demandait surtout si l’Archimage aurait l’ascendant sur elle dans cette cité. Erehwon n’était pas complètement sur la Terre Prime, mais cela restait un sujet délicat. La nécromancienne abandonna un peu de la puissance des âmes qu’elle avait accumulée pour retrouver ses yeux normaux. Par contre pour changer son toucher glacé elle devrait pomper un peu de l’énergie vitale de Renan. « C’est mieux ? »

Toujours plus joueuse qu’à l’accoutumée, Abigaïl retourna vers le trône ignoble, constitué de restes et pourtant doté d’une certaine prestance sur lequel elle avait été assise à l’entrée de Renan. La décoration de la salle du trône était sobre bien entendu, mais elle donnait sur d’autres salles, mais elle les montrerait à Renan en temps voulu. Ce n’était pas aussi douillet que Gallows End de toute façon.

« Rien de tout cela, j’ai bien peur que ton esprit pervers ne doive se mettre un peu en retrait quelques temps. Surtout autour d’oreilles innocentes. » Abigaïl claqua des doigts et des portes s’ouvrirent sur une vision qui devait être particulièrement étrange pour Renan. Kailee s’avançait, sauf que sa peau était légèrement plus pâle que de son vivant, de même son regard était vide de toute volonté. Au moins la nécromancienne avait remplie sa part du marché, mais la grande nouvelle n’était pas là, elle était dans ce que portait l’ancienne journaliste, maintenant esclave. Abigaïl réceptionna le paquet de tissus dans ses propres bras, laissant une mine presque attendrie apparaître sur son visage. Elle s’approcha alors de Renan.

« Je n’ai pas eu à faire grand-chose et la date coïncide avec une grossesse normale, mais voilà notre fille, Evilyn Le Guerec-Faust. » La nécromancienne montra le bébé à Renan, qui paraissait particulièrement normal. Si ce n’était que sa peau était aussi pâle que sa mère et qu’elle avait les yeux bleus. « Le second n’a jamais grandi, mais elle, elle est aussi vivante que moi à son âge. Et je sens qu’elle sera puissante, peut-être même bien plus que je ne le serais jamais. » Arrivait maintenant le moment délicat. Abigaïl ne savait aucunement comment le méta-humain allait réagir à la nouvelle. Bien sûr, c’était en théorie sa fille, tout du moins en partie. Après tout elle avait été conçue lors de leurs ébats, non ? Sauf qu’elle était morte et maintenant en vie. Renan ne ressentait pas d’émotions comme un humain normal, la nécromancienne non plus, et s’il avait accepté d’être un part de la vie de leurs enfants, elle se demandait tout de même de quelle façon il allait aborder la nouvelle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 15 Mar 2016 - 21:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Le contact glacé de la nécromancienne n'était pas spécialement agréable, surtout lorsque vous étiez plus attiré par les humains que les cadavres – comme c'était le cas du trentenaire – mais il passa outre ce détail afin d'écouter ce qu'elle avait à lui annoncer. Ainsi donc, elle avait réussi à mettre la main sur cet endroit grâce au bouquin qui leur avait valu ce voyage à l'étranger ? Comme quoi, il recelait bien plus de secrets que le français n'avait pu le croire ! Mais Tesla ne doutait pas une seule seconde du fait qu'elle avait encore des atouts dans sa manche et qu'il n'était pas au bout de ses surprises. D'ailleurs, c'était bien la première fois qu'il se montrait parfaitement honnête avec Abigaïl en lui avouant qu'il avait été impressionné. En temps normal, Renan était plutôt du genre à garder ses compliments pour lui et à souligner les points négatifs, mais parfois il fallait savoir faire preuve d'un peu de bonté.

Cela dit, il ne fallait pas trop en attendre non plus. Il avait peut-être admis ce qu'il pensait de cet endroit, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait lui baiser les pieds pour la remercier de l'autoriser à fouler ce sol alors qu'il était encore en vie. Après tout, elle l'avait invité, ce n'était pas lui qui avait imposé sa présence !

« Et tu voudrais que je te baise les pieds en te remerciant de ta grande bonté pendant qu'on y est ? »

Le ton était détendu, mais pourtant Renan ne plaisantait qu'à moitié : mieux valait ne pas trop tirer sur la corde sous peine de la voir céder. Sauf que l'immortelle semblait avoir d'autres idées en tête et lorsqu'elle parla de tests et de pouvoirs, il fut forcément intrigué. Abigaïl avait beau être attrayante d'un point de vue physique, rien ne l'attirait plus chez elle que la puissance dont elle bénéficiait. Il était donc obligatoirement intéressé par la perspective de la voir devenir encore plus importante, même s'il pensait avant tout aux avantages qu'il pourrait éventuellement tirer de ça plutôt qu'au reste.

« Tester des choses ? Tu m'intrigues.... »

Avait-elle découvert une nouvelle source de pouvoir ? Des questions qui, il l'espérait, ne resteraient certainement pas sans réponse, mais en attendant il préférait la laisser mener la danse – une fois n'est pas coutume. Lorsqu'elle parla d'oreilles innocentes il ne put s'empêcher de se demander à quoi elle pouvait bien songer et ne fut pas déçu du voyage. En voyant son ex-femme apparaître, Renan fut tout d'abord surpris, mais ce sentiment céda rapidement le pas à la satisfaction. Celle de savoir que la nécromancienne avait respecté sa parole et que Kailee ne serait plus un problème à l'avenir.

Cette apparition lui avait presque fait rater ce qu'elle tenait entre les mains et lorsque la nécromancienne s'approcha de lui pour lui présenter le tas de tissu, Renan ne songea pas une seule seconde au fait qu'il pouvait s'agir de l'enfant morte lors de la fausse-couche. Très honnêtement, il n'avait pas cru qu'elle « survivrait » à ça et s'était sincèrement imaginé qu'elle allait finir dans un cercueil avant d'avoir connu une vie digne de ce nom. Mais non. Elle était « née » après les neuf mois comme lors d'une grossesse normale et elle semblait en parfaite forme. Le regard mordoré de Tesla s'attarda sur le minois du bébé comme s'il cherchait à reconnaître quelque chose et il constata qu'elle avait surtout pris de sa mère. Étonnant ? Pas vraiment. Après tout, elle semblait avoir hérité des particularités des Faust, donc quoi de plus normal que de constater qu'elle leur ressemblait comme deux gouttes d'eau ? Il ne fut pas submergé par un instinct paternel inassouvi, ni touché par le fait de contempler pour la première fois le visage de leur fille, rien de tout cela ne lui ressemblait. Non, il était juste satisfait de voir qu'elle n'était finalement pas décédée et songea aussitôt de manière pragmatique.

« Evilyn tu dis ? C’est un petit clin d’œil à sa conception ? »

Il faisait référence au fait que la graine démoniaque – et le démon qui « veillait » sur les Faust – avaient servi de déclencheur à cette grossesse et que la première partie du prénom était une belle traduction de leur nature. Mais peut-être qu'il cherchait trop loin. Abigaïl avait l'air vraiment... heureuse ? S'en était presque perturbant.

« Tu crois que ses capacités dépasseront les tiennes ? Qu’est-ce qui te le fait penser ? » Une sensation, ou quelque chose de plus palpable ? « Tu t'es déjà chargée de lui trouver un extrait de naissance et de tout régulariser, ou est-ce que je m'en occupe ? » Ce qui ne le gênerait pas du tout. « Elle a l'air... normale. Est-ce qu'on doit s'attendre à ce qu'elle soit comme les autres enfants... ses capacités mises de côté, ou est-ce qu'on risque de se retrouver avec quelques surprises ? » Ses yeux glissèrent jusqu'au visage de la nécromancienne. « Tu as l'air... heureuse ? Je ne sais pas si le terme est adapté, mais tu as l'air différente. » Un bref sourire ourla ses lèvres. « Mais c'est peut-être le côté liche, ça te change une femme... »

Même s'il aurait préféré la voir comme lors de leurs premières rencontres plutôt que sous cette forme-là. Mais ce n'était pas le genre de choses à dire devant un enfant !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 15 Mar 2016 - 23:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bien sûr Renan ne pouvait pas la laisser apprécier ce moment, c’était trop demandé que de la laisser profiter du fait qu’il était impressionné par la Moisson. Surtout qu’elle n’était pas allée jusqu’à lui demander de lui rendre hommage ou quoique ce soit, même si dans cette dimension il aurait pu le faire. Après tout Erehwon était son royaume et elle y avait beaucoup de pouvoirs. Bien sûr tenter de retenir le méta-humain contre son gré n’était pas une option, même pour une éventuelle partie de jambes en l’air. Il n’était pas du genre à laisser qui que ce soit prendre le contrôle et probablement que devoir se faire guider par un squelette sans savoir où il allait avait déjà dû abîmer un peu sa fierté. Elle n’allait pas le pousser dans ses retranchements, même si le provoquer était particulièrement tentant puisqu’elle était sur son terrain.

« J’ai fait des petites découvertes en même temps que cette nécropole. Même si elle est surtout utile pour connecter ensembles différents endroits où la Moisson a de l’influence. » D’ailleurs s’il était suffisamment gentil elle lui ouvrirait une porte jusqu’au Necropolitan et ne le ferait pas redescendre toutes les marches pour remonter ensuite par Gallows End. « Mais je ne suis pas certaine que tu mérites de voir le fruit de mes expérimentations, après tout comme tu l’as dit, tu ne m’as pas encore baisé les pieds. » Elle s’était rapprochée de lui, avant de s’en éloigner comme pour le provoquer.

De toute façon ils devaient avoir une conversation sérieuse avant de pouvoir s’amuser. Ce qui était presque devenu une habitude entre eux maintenant. Il était loin le temps où elle forçait les choses sous l’influence de la graine démoniaque. Maintenant c’était toujours les conversations, les nouvelles et les disputes, puis ils se conduisaient comme les amants dysfonctionnels qu’ils étaient. Décidément ils n’étaient pas faits pour vivre ensemble et la petite Evilyn que Kailee venait d’apporter s’en trouverait mieux à vivre avec sa mère assurément. Enfin sa mère et son oncle, ainsi que tous leurs serviteurs. Elle se demanda d’ailleurs un moment comment Renan réagirait en sachant qu’Anton serait probablement plus proche dans la vie de sa fille que lui. Sûrement qu’il n’en aurait rien à faire, après tout il n’était pas le genre d’homme à prendre en considération ce genre de choses.

« C’est un clin d’œil à sa nature et puis je trouve que cela sonne bien. Il serait stupide de notre part de croire qu’elle n’est pas spéciale vu la façon dont elle a été conçue et surtout la façon dont elle est venue au monde. » Evilyn devait être l’un des premiers cas de morte-vivante à être revenue à la vie, et surtout à être née plutôt que créée par magie noire. Quoique la nécromancie avait dû jouer un grand rôle d’une certaine manière dans sa conception. Le bébé posa ses yeux bleus sur Renan, il était anormalement calme pour un enfant de cet âge et son regard semblait vous percer jusqu’à l’âme. Un petit détail qui avait laissé penser à Abigaïl que sa fille serait vraiment spéciale.

« Elle voit les morts tout comme moi à son âge. Sauf qu’elle a déjà démontré des capacités. Une nuit j’ai retrouvée un chat au pied de son berceau. Un chat mort-vivant. Je ne sais pas comme elle a fait, mais elle a réussi à réanimer cet animal alors qu’elle n’était née que depuis quelques heures et à lui ordonner de venir à son chevet. Je crois qu’elle grandit plus vite que la normale aussi, sans que je ne sache trop pourquoi, peut-être qu’elle capte l’énergie nécromantique comme lorsqu’elle était dans le sous-sol du Necropolitan et Erehwon en est gorgée. Pour te donner une idée… Je devais avoir six ans quand j’ai réanimé un animal pour la première fois et mon père m’avait appris à faire comment. »

Ce qui en disait long sur les dons que devait posséder Evilyn et sur ce qu’elle pourrait faire lorsqu’elle serait adulte. Bien sûr, Abigaïl aurait un avantage sur sa fille que celle-ci ne posséderait pas avant un moment : Deuil. C’était elle qui maniait le sceptre de la Moisson qui lui donnait autorité sur les nécromanciens et les morts. Arriverait peut-être un jour où Evilyn tenterait de le lui arracher, mais Abigaïl ne préférait pas y penser. Elle était mère, quelque chose qu’elle avait convoitée pendant des années alors qu’elle était convaincue d’être stérile. Si elle avait pu avoir des enfants normalement, sa vie aurait été probablement très différente. Elle n’aurait jamais eue à tuer son mari par exemple, Anton ne serait pas mort dans l’incendie et elle n’aurait pas été torturée en Italie.

« Je pense qu’il serait mieux que tu t’occupes des papiers, tu as plus l’habitude et j’ai confiance en toi. Mais il faudrait peut-être voir à quelle vitesse elle grandit avant, pour avoir une date de naissance cohérente. » Après tout, Evilyn n’était pas une enfant normale et elle avait déjà bafouée toutes les règles de la nature. « Je suppose que tu n’as pas tort, je suis différente. Mais ce n’est pas uniquement parce que j’ai une héritière digne de ce nom. »

Kailee s’approcha sous l’impulsion silencieuse de la nécromancienne pour reprendre l’enfant. Renan n’avait fait aucune remarque sur le fait que son ex-femme, qui avait été incapable d’avoir son enfant, était maintenant en train de jouer la nourrice pour une fille qu’il avait eu avec une autre. La nourrice zombie s’éloigna quelque peu et Abigaïl tendit la main. Deuil se métamorphosa non pas en faux, mais cette fois-ci en lance. Toute une série de modifications apparurent sur la nécromancienne alors qu’elle puisait dans les âmes contenues dans la faux. Face à Renan se trouvait finalement une toute autre créature. Sous cette forme elle arrivait à sa taille d’ailleurs. Des ailes blanches et aux plumes teintées de sang s’étendaient dans son dos. Sa peau était plus pâle et ses yeux tout comme ses lèvres étaient noires. Enfin son costume habituel avait laissé place à un ensemble de cuir bien plus martial. Abigaïl pointa sa lance à terre et un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres.

« Est-ce que cette vue te plaît ? Je sais que tu n’es pas un homme religieux, mais je pense que même toi sait reconnaître l’attrait d’une telle apparence et la puissance qu’elle peut receler. Tu peux toucher, ce n’est pas une illusion. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Mar 2016 - 11:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Leur comportement avait un peu changé. Abigaïl le provoquait ouvertement alors que jusqu'à présent, elle avait plutôt été... sage ? Le terme était assez mal adapté, mais disons qu'elle le laisserait généralement jouer le coq de la basse-court et assouvir ses besoins de domination. Quelque chose lui disait que ce territoire resterait celui de la nécromancienne et qu'elle ne se priverait pas de le remettre à sa place. Bon, il devait bien lui concéder ça, de toute manière, Renan sentait bien qu'il n'était pas en mesure de s'imposer dans un pareil endroit. Et puis... sa conversation avec Mélusine avait au moins eu le mérite de lui faire réaliser qu'il n'accordait pas suffisamment de confiance à la nécromancienne, alors qu'elle le méritait bien. Une fois n'est pas coutume, il esquissa un sourire presque sincère.

« Je te trouve bien provocatrice pour une fois. Tu veux me faire comprendre que c'est toi le chef ici ? »

Question rhétorique. Le ton de sa voix montrait bien qu'il ne s'en vexerait pas. Peut-être qu'elle le trouverait un peu surprenant, mais autant profiter de ce moment pour lui faire comprendre qu'il était prêt à devenir un peu plus conciliant – parce qu'il était évident qu'il ne le dirait pas clairement.

Le regard mordoré du trentenaire resta posé sur le visage du bébé. Elle était étonnamment calme, même par rapport à son propre fils qui était pourtant bien plus mature que les enfants de son âge. Force était de constater qu'elle était réellement différente du commun des mortels, même si Renan n'imaginait pas bêtement que cela se bornait à son attitude. Il était évident qu'avec une mère comme Abigaïl, l'enfant ne deviendrait qu'une puissante mystique. L'exemple qu'Abigaïl lui offrit le montrait clairement. Bon, un chat mort comme animal de compagnie... disons qu'il y avait plus normal, mais comme il était peu probable que la petite sorte du manoir avant qu'ils ne soient certains qu'elle avait atteint « son âge », ce n'était pas si gênant. Au pire des cas, les Faust se traîneraient la réputation d'une famille Addams moderne ? Son regard se reposa finalement sur la blonde – la vivante, enfin la liche, pas le zombie.

« Tu veux dire que je n'ai pas besoin de lui acheter un lapin de compagnie ou une peluche pour doudou ? J'espère juste qu'elle ne va pas te réanimer tous les animaux morts du coin, sinon tu risques de manquer de place. » Il prenait les choses à la légère, mais ce n'était qu'en apparence. « Enfin, c'est entendu pour les papiers. J'attendrai de voir quand elle s'arrêtera de grandir avant de m'en charger, inutile de se compliquer la tâche. » Son regard glissa brièvement sur la nounou, puis l'enfant. « Est-ce que je dois lui donner le nom que tu m'as cité, ou je me contente d'une Faust ? »

La question n'était pas si innocente qu'elle en avait l'air en vérité. Renan n'oubliait pas que la nécromancienne lui avait fait comprendre que l'enfant resterait une Faust et qu'elle hériterait de sa nature. Le français était prêt à parier qu'elle était totalement humaine... enfin, qu'elle n'avait pas de pouvoir méta-humain du moins alors que son père en était pourtant un. La magie semblait dotée de capacités bien surprenantes, surtout pour un profane comme lui.

Novice qui ne fut pas déçu du voyage lorsque la blonde rendit l'enfant à la nounou avant d'opérer un changement physique relativement inattendu. Renan n'avait jamais vraiment vu sa compagne modifier son apparence, hormis lorsqu'elle devenait une liche – et il n'était pas spécialement friand de ce physique-là. Mais là... c'était vraiment particulier. On aurait dit une guerrière et non plus une mystique qui utilisait ses serviteurs pour se défendre. Oh, ce n'était pas une critique, chacun avait son mode de combat, mais disons qu'il avait toujours préféré les individus qui y allaient au corps-à-corps, d'où son aversion pour la magie de matière générale – Abigaïl était l'exception.
Un sourire ourla finalement ses lèvres.

« C'est une proposition ? »

Question rhétorique, encore une fois. Portant ses yeux sur les plumes de l'immortelle, il ne se gêna pas pour les toucher. Elles n'avaient pas la même texture que celle d'Archange qu'il avait dérobée au musée d'histoire de la ville. Même s'il ne le montrait pas vraiment, Renan était impressionné et il se demanda si Abigaïl faisait tout ça pour lui montrer qu'elle n'était pas en reste, ou simplement pour le pousser à avouer qu'elle était puissante en l'impressionnant. Ou peut-être qu'elle se fichait de tout ça et qu'elle voulait juste gagner en puissance, ce qui était plus probable, même si son ego préférait la deuxième possibilité.

« Si jamais tu décides d'abandonner le Necropolitan, tu pourras toujours te recycler dans la confection de coussins en plumes de nécromancienne. » Son sourire ne l'avait pas quitté. « Je ne nie pas que c'est très attrayant, même si je te préfère sans plumes, je ne fais pas trop dans la zoophilie tu vois.... » Ne jamais répondre sérieusement, c'était presque son leitmotiv. « Et qu'est-ce que c'est exactement ? Une forme d'ange de la mort ou quelque chose de ce genre ? Tu as acquis de nouvelles capacités, ou c'est juste pour être plus performante au corps-à-corps ? » Il glissa ses doigts sur l'armure, au niveau du ventre. « Mais le cuir ce n'est plus vraiment d'actualité tu sais, le kevlar est légèrement plus résistant. Même si c'est beaucoup moins sexy, j'en conviens. »

On ne le changerait pas. Mais sous ces paroles badines, le français était étonné, bien qu'un peu inquiet. La voir prendre tant de puissance le poussait à se demander si elle avait des plans dont elle ne lui aurait pas fait part. La peur de se faire doubler persistait alors même qu'il avait pourtant envie de lui accorder un peu de confiance. On ne se refaisait pas. Finalement, préférant la laisser aborder elle-même le sujet, il glissa à nouveau les yeux vers Kailee.

« Tu as trouvé une nouvelle nounou alors ? Si j'avais su, je l'aurais gardée pour moi. »

Il ne parlait pas sérieusement, bien entendu. L'ex-femme zombie passait beaucoup moins bien dans sa décoration que dans celle du manoir gothique.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 16 Mar 2016 - 17:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Renan avait parfaitement compris ce que l’attitude d’Abigaïl révélait. La nécromancienne était la maîtresse incontestée d’Erehwon, c’était sa demeure, sa forteresse, c’était son trône qui se trouvait à seulement quelques mètres derrière elle. Alors s’il y avait bien endroit où elle n’accepterait pas de courber l’échine, même devant son amant, ce serait bel et bien ici. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il apprécie la situation par ailleurs, même si elle apprécia qu’il se montre assez bon joueur après tout. Il n’était pas en train de s’énerver et semblait plutôt prendre la chose avec philosophie. Apparemment elle n’était pas la seule qui était pleine de surprise.

« Tu t’amuses bien à prendre les choses en main dans le monde du dessus, même dans le Necropolitan et à Gallows End, il me semble tout à fait normal qu’ici ce soit moi qui commande. Je suis la reine de cette nécropole après tout. » Glissa-t-elle à son oreille avec un léger sourire, très provocant lui aussi.

Le méta-humain aimait beaucoup commander et elle le savait. Elle se rappelait parfaitement bien la façon dont il avait peu apprécié qu’elle prenne les devants quand elle était sous l’influence de la graine. Abigaïl devait admettre qu’en cet instant, elle était de particulièrement bonne humeur. Il n’y avait aucune menace, aucun détail qui venait entacher cette rencontre et aucune véritable dispute à l’horizon. Elle avait remplie sa part du marché en tuant Kailee et maintenant celle qui avait voulue être sa rivale était son esclave pour les siècles à venir. Son corps allait devenir un jouet et son esprit était obligé d’animer sa chair morte pour prendre soin d’un bébé qui n’était pas le sien. Elle avait de nouveaux pouvoirs à montrer à son amant qui semblait enfin décidé à reconnaître l’importance de ce qu’elle accomplissait et surtout, elle avait maintenant une héritière… Une véritable championne de la mort en devenir qui viendrait prendre le relai et à qui elle pourrait transmettre ses connaissances. Elle comprenait bien d’un seul coup pourquoi Renan avait voulu un fils avec ses pouvoirs et qui ne serait pas entaché par une autre influence.

« Je pense qu’elle pourra se passer de jouets en peluche, mais si tu en as envie ne t’en prive pas. Cela fera quelque chose à montrer comme souvenir de son enfance si un jour nous décidons de la présenter à de banals citoyens pour maintenir notre couverture. » Après tout, Lady Death et Tesla étaient en couple, mais le laveur de vitre et la propriétaire de bar aussi. « Si tu es toujours prêt à faire partie de sa vie, même si elle est tout sauf normale, alors je suis d’accord pour que nous l’appelions Evilyn Le Guerec-Faust. Je ne suis pas arrogante au point de croire que je l’ai conçue toute seule et je sais que tu as eu ton rôle à jouer. »

Son sourire en disait long sur le rôle qu’avait joué Renan. La nécromancienne semblait particulièrement agressive et provocante en ce jour. Probablement l’ivresse du pouvoir. Abigaïl se sentait particulièrement sous cette forme angélique, avec la puissance des âmes des trépassés qui la transformait, fusionnait avec elle pour qu’elle devienne un avatar de la mort. Un camion pourrait lui rentrer dedans à vive allure qu’elle pourrait ne rien sentir. Non, pour la première fois, Abigaïl avait l’impression de toucher le statut de divinité du doigt, de ne plus le voir comme insaisissable. Déjà elle était immortelle, mais elle avait bien l’espoir de devenir parfaitement invulnérable et de pouvoir accomplir tous ses désirs. D’un signe de la main, elle invita Renan à toucher ses ailes, comme pour bien lui montrer qu’elle ne plaisantait pas.

C’était toujours étrange de sentir quelqu’un toucher ces organes qui n’étaient pas là avant. Sauf qu’étant morte bien entendu, elle ne ressentait pas grand-chose. Même si Abigaïl n’était pas sous sa forme de liche, elle était une sorte de morte-vivante sous cette forme et ne ressentait pas grand-chose. Si ce n’était l’ivresse de la puissance qui lui donnait envie de s’envoler pour mener ses légions de morts contre les vivants, de laisser sa lance les transpercer les uns après les autres. D’ailleurs Deuil voletait maintenant au-dessus du sol. La faux avait beau être devenue une lance, elle était toujours hantée par les centaines d’âmes au service de la nécromancienne.

« A t’entendre parler ma seule forme qui te convienne et celle d’humaine… Je sais que tu aimes les femmes, mais je te trouve particulièrement limité pour quelqu’un qui a côtoyé un archidémon. Pas que j’ai envie de te voir coucher de nouveau avec un démon. »
Ajouta-t-elle aussitôt, son regard se durcissant alors qu’elle repensait à Raphaël. La destruction de son hôte avait été terrible pour le méta-humain, mais une chose formidable pour elle. « Je suis un véritable avatar de la mort, c’est l’apogée de mes pouvoirs et de mon lien avec ma faux, enfin lance. Sous cette forme je peux utiliser les âmes des morts pour devenir presque invulnérable. Tu pourrais me frapper de toutes tes forces à cet instant que je ne sentirais rien. » Bien entendu elle était toujours sensible aux flammes ou au contrôle mental. Mais elle était de toute façon immortelle. « Et le cuir était une évidence, après tout pour beaucoup de mortels je serais leur Ange de la Mort, la dernière chose qu’ils verront de leur vivant, je ne peux pas leur offrir une vision triste, non ? Et puis je sais que tu l’apprécies aussi. »

Même s’il ne semblait désirer que la nécromancienne, l’humaine encore vivante. Pour un homme qu’elle savait attiré avant tout par la puissance, c’était un détail plutôt intéressant. L’attention du méta-humain se porta toutefois une nouvelle fois vers Kailee. Décidément, cette femme même morte était une épine dans le pied de la nécromancienne.

« En effet… Je me suis dit que c’était une sorte de châtiment adéquat que de l’obliger à s’occuper de notre enfant. Après tout elle a essayé de prendre ma place à tes côtés. Mais je n’ai pas renoncé à mes autres projets et malgré tout, je pense avoir utilité de son corps. Les gens sont toujours plus aimables face à une personne avec une plastique attrayante. Même si elle est froide maintenant, il n’y a plus la moindre trace de vie en elle et elle est mon esclave. » Pour toujours. Une fois que Kailee aurait outrepassé son utilité en tant que nourrice, puis peut-être en tant que secrétaire, Abigaïl se contenterait de la suspendre à l’un des crochets dans les cryptes d’Erehwon et la laisser y attendre pendant quelques décennies entourés d’autres cadavres. Sauf qu’elle serait réanimée et consciente de son sort, de son statut de morceau de chair dénué de libre-arbitre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 17 Mar 2016 - 0:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Lorsque la nécromancienne avança avec justesse qu'ils pourraient avoir à se faire passer pour un couple normal, Renan ne put s'empêcher de se demander comment il justifierait l'arrivée d'une gamine qui risquait de prendre encore quelques années. Il avait d'ores et déjà utilisé la case du coup d'un soir qui n'avait pas osé en parler, ce n'était donc pas envisageable qu'il le fasse à nouveau, surtout qu'il n'avait jamais précisé qu'il avait déjà rencontré la blonde avant qu'ils ne débutent leur relation actuelle. Cela dit, à part Kailee il n'y avait pas grand monde qui savait ce qu'il en était réellement avec la blonde et comme son ex était morte... Même le Commandant de l'UNISON savait simplement qu'il sortait avec une blonde qui travaillait dans un bar – ou en avait un, plutôt – autant dire qu'un mensonge passerait facilement. Il suffisait d'y penser un peu.
Mais il était plus logique d'attendre encore un peu.

« Il faudra d'ailleurs réfléchir à une justification. Toi, ça ne devrait pas être trop difficile, tu l'as dit toi-même : tu n'utilises pas beaucoup ton identité de civile, mais moi.... j'ai déjà dû me débrouiller pour intégrer l'autre dans ma vie, il faudra qu'on ficelle une histoire crédible. » « L'autre » étant son fils. « Mais le plus logique serait d'attendre d'être sûrs qu'elle ne vieillira plus. On fera ça en même temps que les papiers, en attendant ce n'est pas pressant vu que je doute que tu songes à l'inscrire sur une liste d'attente pour la maternelle, non ? »

Certaines personnes étaient tellement désireuses de voir leur rejeton devenir le nouvel Einstein de ce siècle qu'elles n'hésitaient pas à postuler pour une place à la meilleure maternelle à peine après avoir eu un test de grossesse positif. Son propre fils était inscrit à l'école maternelle du coin et il allait mener une vie parfaitement normale, mais Evilyn n'entrait pas vraiment dans la même catégorie que son demi-frère.

Quoi qu'il en soit, le sujet de la nouvelle forme de la nécromancienne était bien plus intéressant et le trentenaire ne se gêna pas pour toucher les plumes qu'elle lui désignait, tout en restant relativement sage pour une fois. C'était certainement le fait de ne pas se sentir sur son territoire, il se disait qu'il devait au moins garder le contrôle sur quelque chose et rappeler à la nécromancienne que, quoi qu'elle fasse, il contrôlerait toujours ce point-là. Mais il fallait avouer qu'il fut assez amusé en voyant son regard se durcir lorsqu'elle parla de ses histoires avec les démons. Était-ce de la jalousie ? Renan avait du mal à la voir comme une femme jalouse, mais lui-même pouvait parfois l'être, même si ce sentiment se confondait avec de la possessivité. Un sourire amusé s'était dessiné sur ses lèvres, une belle opposition à l'expression fermée de la nécromancienne, mais cela ne le perturbait guère. Tesla l'écouta terminer ses explications avant de répondre d'un ton beaucoup plus guilleret qu'auparavant.

« Une vision triste ? Non, tu as raison, mais je pense quand même que tu ferais largement plus d'effet en mini-jupe et en soutien-gorge, même si je ne suis pas certain que j'apprécierais que tous les types crevés te reluquent avant d'y passer. » On ne se refaisait pas. Il en profita d'ailleurs pour remonter sa main des hanches d'Abigaïl à la l'autre partie charnue de son anatomie située plus en hauteur. « Surtout que si tu es invulnérable, tissu ou pas, ça ne changera rien non. » Il la scruta quelques secondes avant de reprendre tout en retirant sa main. « Mais tu te trompes sur ce que j'apprécie, les Archidémons ne m'ont jamais attiré, j'ai juste fait ce que j'ai dû pour avoir sa puissance. Mais vu le résultat, tu n'as pas à t'inquiéter, ça n'arrivera pas. » Ce qui était l'entière vérité. « Tu me crois capable de te mentir ? Enfin, de ne pas tenir notre accord ? Que je sache, je t'ai dit que je respecterais la fidélité qu'on s'impose. »

Ce n'était pas une question si innocente, il se demandait réellement si elle le soupçonnait d'avoir donné un coup de canif au contrat. Elle se tromperait lourdement puisque le français avait fait preuve d'une fidélité sans faille, même si parfois la tentation de se laisser aller avait pu être présente. Ce n'était pas une question de sentiment, mais bel et bien d'honneur : il avait promis une chose, il s'y tiendrait donc. Rien que pour cette raison, la disparition de l'Archidémon était une bonne chose étant donné que son Ardeur ne pourrait plus l'influencer.

Concernant Kailee, Tesla n'était pas gêné par la perspective de la voir chaque fois qu'il viendrait ici. Ce n'était plus qu'un sac de viande froide, il n'y avait plus d'esprit à l'intérieur et son ex-femme ne ferait pas sa jalouse ou sa possessive en critiquant copieusement l'immortelle. Autant dire que cette situation l'indifférait. Il n'éprouvait même pas de pitié pour elle. Son regard la détailla tout de même alors qu'il répondait.

« C'est vrai qu'elle est attrayante aujourd'hui. » Ce n'était pas forcément le cas durant leur union. « Elle pourra t'attirer quelques clients grâce à ça, surtout qu'elle est drôlement bien conservée. Ça change des zombies des films d'horreur. » Son regard se posa sur la mystique, c'était un compliment. « J'aime beaucoup l'idée que tu la remettes à sa place comme ça, même si le fait que ce soit juste un sac de viande gâche un peu le plaisir. » Quelques secondes de silence passèrent. « Tu comptes l'offrir à ton frère quand il rentrera ? »

Un moyen comme un autre d'aborder ce sujet. En vérité, même s'il n'éprouvait rien pour la journaliste, Renan n'était pas certain d'avoir envie de voir ce type s'amuser avec son ex. Question de fierté, il lui en voulait déjà suffisamment d'avoir tout fait foirer avec Shahren, il était hors de question qu'il se fasse avoir une deuxième fois. Mais allez expliquer ça à votre compagne lorsque la cible est votre ex.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 17 Mar 2016 - 17:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl avait une longueur d’avance sur Renan, dans le sens où elle avait déjà envisagée cette éventualité et s’était intéressée de près à la façon de la justifier. Elle n’avait pas douté un seul instant que Renan serait capable de lui fournir les papiers dont elle aurait besoin, il avait le bras long, ce qui la laissait toujours se demander quelle était la véritable ampleur de son organisation. Probablement quelque chose de plus puissant encore que la Moisson pour avoir une telle influence. Un jour Abigaïl pourrait prétendre à une telle maîtrise sur le monde des vivants, peut-être, mais pour le moment, se tourner vers le méta-humain restait la chose la plus simple et fiable à faire.

« Cela dépendra de la façon dont elle grandit. Et cela dépend aussi si tu veux aussi être son père officiellement. Il y a toujours l’option la plus simple de dire qu’elle vivait en Angleterre toutes ces années, chez une tante ou même une grand-mère fictive et que je ne l’ai fait venir qu’à moi maintenant. Probablement à cause de mes antécédents psychiatriques, après tout j’ai passé quelques années dans un asile à Londres. La garde de l’enfant pourrait m’avoir été retirée puis restituée. Enfin, cela dépendra de l’âge qu’elle atteindra, mais je ne doute pas une seule seconde que tu seras en mesure de créer toute la paperasse nécessaire pour qu’aucun fouineur ne vienne nous embêter. De toute façon, la fouineuse principale est à moi maintenant. »

Abigaïl montra Kailee d’un signe de la main. Personne ne s’intéressait vraiment à eux finalement. Renan n’était qu’un laveur de vitre et la nécromancienne était certaine que s’il n’avait pas eu la mauvaise idée de séduire certaines femmes pour ses missions il pourrait être un total inconnu, une pièce du décor pour beaucoup. Pour Abigaïl les choses étaient plus complexes, même si maintenant elle s’était forgée un assez beau passé. Une sorte de riche héritière anglaise qui avait sombré dans la démence et l’amnésie suite à un tragique accident. Puis elle avait décidé d’abandonner sa vie en Angleterre pour la reconstruire à partir de rien à Star City, décidant d’acheter un bar et finalement même un manoir. Les gens qui creusaient trop dans son passé s’arrêteraient généralement à son internement. Ils penseraient avoir trouvé son vilain petit secret, la chose qu’elle chercherait à cacher. Alors qu’en vérité, elle était Lady Death.

La nécromancienne eut d’ailleurs envie d’arracher le sourire des lèvres de Renan, mais elle se retint, retrouvant son calme aussi rapidement que la mention de l’archidémon l’avait irritée. Ce dernier était probablement coincé en enfer, à pourrir quelque part, loin d’Evilyn. Et si jamais il s’approchait d’elle, la nécromancienne s’occuperait elle-même de réduire son essence à néant. Peut-être que par le passé l’Archidémon avait été une menace, mais elle était une aussi maintenant.

« Je ne me baladerais pas nue juste pour alimenter tes fantasmes. Surtout que je pense que tu serais particulièrement contrarié si d’autres que toi pourraient profiter de cette vision, non ? » Elle eut un sourire moqueur. Elle aussi pouvait le provoquer, surtout quand elle était sur son territoire. « Je ne veux pas connaître les détails de ce que tu as bien pu faire avec lui. Mais je ne serais pas surprise qu’il t’ai entraîné dans des choses plutôt… particulières. Je sais aussi que tu ne rompras pas notre accord, sinon tu sais très bien ce que je ferais de mon côté aussi. » Leur petit couple fonctionnait sur la réciprocité, si Renan la trompait, Abigaïl n’aurait aucun problème à côtoyer intimement certains hommes, femmes voir même créatures si l’envie lui en prenait. « Je suis juste surprise que tu ne sois pas plus intéressée par l’exotisme que je te propose, toujours à vouloir revenir à la petite humaine en moi. » Elle savait aussi qu’il désirait avant tout la puissance. Pour le moment, elle devait être la femme qui en possédait le plus de son entourage. Un jour peut-être une autre essaierait de prendre sa place aux côtés du méta-humain, mais elle en doutait légèrement. Elle les imaginait plus accepter de partir chacun de leur côté que de rompre un jour leur petit serment tissé à l’intérieur d’un fast food et à une heure avancée de la nuit. Tout ça parce qu’un serveur avait tenté de la draguer.

Abigaïl toujours sous cette forme s’éloigna de Renan pour venir s’installer sur son trône, ses ailes lui donnant un aspect presque divin sur le fauteuil constitué d’ossements. Son sourire avait disparu et elle appuya sa tête sur la paume de sa main. Pour une fois qu’elle était joueuse, voilà que Renan appliquait avant tout son désir de crever tous les abcès avant toute chose plaisante.

« Les zombies de film d’horreur ont été perpétués par des nécromanciens amateurs. Si le corps est assez frais et avec les bons sortilèges, on peut complètement empêcher la décomposition. Cette dernière ne commence pas tout de suite de toute façon. Beaucoup de nécromanciens ont utilisé ce procédé par le passé pour obtenir des femmes qui leur auraient sinon été inaccessibles. J’aime l’esthétique d’un corps en décomposition, mais même moi je peux trouver l’odeur un peu ennuyante à la longue. Kailee ne sentira jamais mauvais et ne se décomposera jamais, sauf si j’en ai envie bien sûr. Son esprit est toujours présent dans son cadavre, elle sait ce qui lui arrive, mais elle n’a pas d’autre choix que d’obéir car elle est ma chose. »

Abigaïl croisa les doigts devant elle, braquant ses yeux noirs vers Renan. Le sujet le plus délicat arrivait.

« Anton est déjà de retour. Avec Erehwon je peux atteindre de nombreux endroits liés à la mort. Il a été plutôt simple de le faire venir et ses laboratoires se trouvent ici maintenant. Je n’ai pas prévue de lui donner ton ex-femme pour le moment, elle est à moi, pas à lui. Est-ce que cela te gênerait ? Il serait peut-être temps que tu le rencontres d’ailleurs. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 17 Mar 2016 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Souhaitait-il jouer le rôle de père pour Evilyn ? En considérant le fait qu'il avait annoncé à Abigaïl qu'il serait présent si elle avait besoin de son aide, Renan comptait bel et bien étendre cela à sa vie civile ! Le plus ennuyant, ce serait si la petite cessait de grandir à cinq ou six ans, soit la période pendant laquelle il était encore marié avec Kailee. Bien sûr, cette dernière ne pourrait plus l'accuser d’infidélité, mais leurs connaissances communes si et Renan préférait éviter de passer pour le connard de service qui sautait la première venue – surtout qu'il s'était tenu à cette foutue promesse de fidélité. Quoi qu'il en soit, avec les suggestions avancées par Abigaïl, Tesla voyait quelques possibilités s'offrir à eux, il faudrait simplement ajuster lorsqu'ils sauraient l'âge qu'elle aurait définitivement. Ou plutôt l'apparence étant donné qu'elle continuerait à n'avoir que quelques mois et cela même si elle donnait l'impression d'être une enfant.
Ou peut-être qu'elle grandirait normalement, ils n'en savaient rien après tout.

« Oui. Et c'était aussi la seule personne qui aurait pu m'accuser d'avoir été infidèle si jamais l'âge d'Evilyn tombait pendant la période où nous étions mariés. » Il parlait avec une indifférence non feinte. « Quoi qu'il en soit, je ne vois pas de raison de me cacher pour ce qui est de ma paternité. Il suffira d'adapter l'histoire à son âge définitif, mais on a au moins une marge d'une douzaine d'années pour ce qui est de justifier une grossesse. » Ils l'auraient eue assez jeunes, voilà tout. « On se basera sur ton passé dans ce cas, surtout que des policiers américains iront rarement vérifier les naissances qui ont pu avoir lieu dans un autre pays. » Il marqua une brève pause. « Ce sera préférable de prétendre que tu auras accouché en Angleterre, vu que je suis américain elle aura de toute manière droit à la nationalité et les vérifications seront plus difficiles. »

SHADOW avait aussi des bases en Angleterre, il suffirait donc de transmettre les instructions là-bas et elles seraient aussi bien réalisées que s'il s'en chargeait en personne. Il leur faudrait simplement quelques jours pour réaliser tous les piratages nécessaires à l'invention d'une naissance et tout ce qui s'en suivait, mais ce serait un véritable jeu d'enfant pour ses agents sur-entraînés.

Lorsqu'elle revint sur la tenue qu'il suggérait – en la refusant, mauvaise joueuse qu'elle était – Renan préféra s'abstenir de répondre à sa question. Il était vrai qu'il n'apprécierait pas de la voir se trimballer les fesses à l'air devant un autre type – ou même une femme en vérité. Mais il n'était pas question de lui donner ce plaisir, question de fierté. Il fut de toute manière assez content de l'entendre confirmer qu'elle ne doutait pas de lui. C'était une bonne chose, Renan n'appréciait jamais lorsque ses proches collaborateurs pouvaient s'amuser à remettre sa parole en doute. Même si, dans le cas de la blonde, elle semblait avoir une drôle de vision de sa relation avec l'Archidémon. Si elle savait ! Renan s'était débrouillé pour limiter les contacts et au final, il n'y avait eu qu'une soirée un peu bizarre et en y réfléchissant bien, il n'était pas certain que le contexte aurait déplu à la nécromancienne. Quoique... elle venait d'une autre époque, ses goûts en la matière étaient peut-être plus sages. Il la regarda s'éloigner vers son trône avant de répondre.

« Oh, mais je n'ai jamais dit que je n'étais pas intéressé. J'ai dit que je te préférais encore en humaine, mais ça ne veut pas dire que le reste me déplaît, loin de là. »

Il avait toujours été relativement ouvert sur ses choix en matière de partenaire... enfin du moment qu'il s'agissait du sexe opposé, donc autant dire que des plumes n'allaient pas le refouler. Mais la discussion était un peu trop sérieuse pour le pousser à laisser son imagination galoper et il préféra se concentrer sur l'affaire qui allait l'ennuyer : Kailee et le retour du jumeau si peu apprécié. Non, du jumeau détesté en fait. Renan regrettait presque d'avoir donné sa parole en assurant que personne ne s'en prendrait à lui, il ne l'avait jamais rencontré, mais ses conneries l'avaient suffisamment contrarié pour qu'il veuille le voir disparaître. Shahren avait été une perte pour Mannheim, certes, mais Renan n'en était pas chagriné. C'était une tête de nœuds et une réfractaire à l'autorité, il était plutôt heureux d'en être débarrassé, mais cet homme avait manqué de le faire perdre sa place et tout le travail qu'il avait investi. Ses prunelles se firent plus froides et il croisa ses bras devant lui, signe inconscient de son hostilité.

« Oh, bien sûr, je meurs d'envie de faire sa connaissance..... » Le ton disait pourtant le contraire. « Tu sais très bien que je ne l'aime pas et honnêtement, tu pourrais refiler Kailee à qui tu veux, mais pas à lui. Je n'ai pas franchement apprécié qu'il transforme ma cousine en espèce de détraquée sexuelle, déjà qu'elle n'était pas nette à la base, je n'ai aucune envie qu'il s'adonne à ses lubies sur le corps de mon ex, non. »

En vérité, il était surtout question de possessivité. Shahren lui appartenait à la fois parce qu'elle était membre de SHADOW, mais aussi parce qu'il s'agissait de sa cousine. Qu'un type extérieur se soit amusé à essayer de se l'approprier l'avait grandement irrité, par conséquent la possibilité que ce même type puisse s'accaparer une femme qui lui avait jadis « appartenu » serait certainement interprété comme un défi. Même s'il s'agissait d'un cadeau d'Abigaïl : il n'aimait pas cet homme et ce serait donc lui le fautif. Mais allez expliquer ça de manière crédible....

« Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée qu'on se rencontre. À quoi ça nous avancerait ? Tu comptes faire des réunions de famille pour Noël c'est ça ? » Ils feraient une jolie et normale petite famille ! « Je t'ai assuré que personne de mon organisme ne s'en prendrait à lui, je ne vois pas ce qu'il te faut de plus. Si tu comptes sur moi pour devenir son nouvel meilleur ami, je crois que je vais te décevoir. »

Si elle décidait tout de même de le faire venir, il ne s'enfuirait pas, mais il ne fallait pas qu'elle s'attende à ce qu'il saute de joie et propose une sortie entre « beaux-frères ». Au fond, l'idée de savoir que ce type allait côtoyer sa propre fille plus que lui l'irritait un peu, mais c'était sa fierté masculine qui parlait : il n'était pas très heureux de voir un autre coq se pavaner dans sa basse-court.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 18 Mar 2016 - 15:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était certain que le trépas de Kailee rendait beaucoup plus facile les petits ajustements qu’ils devraient faire autour d’Evilyn. Après tout la journaliste avait été une fouineuse en puissance, pire encore elle avait essayé de s’immiscer dans leur couple. Comme si elle avait eue la moindre chance. La nécromancienne n’était pas jalouse, mais ce n’était pas pour cela qu’elle appréciait voir de la vermine rôder près de ses affaires. Surtout que cette gourde de journaliste avait été incapable de voir que Renan n’était pas juste un gentil laveur de vitres. Mais elle aurait fouiné autour d’Evilyn si cette dernière avait subitement fait irruption dans leur vie. Abigaïl n’avait pas de proches qui ne savaient pas pour ce qu’elle était vraiment qui poseraient des questions. L’avantage d’être une personne réservée en théorie.

« De toute façon grâce à toi, tous mes papiers sont déjà en ordre, notamment ma carte verte. Donc il n’y aurait pas de problème de ce côté-là, je n’en doute pas. »
Surtout que les bureaux de l’immigration avaient bien plus de problèmes urgents sur les bras. S’occuper d’une anglaise et de sa fille ne devait pas être en tête de leur liste. Surtout dans une ville comme Star City. De plus elle ne doutait pas une seule seconde des capacités de Renan pour tout orchestrer à la perfection. « Elle ne sortira pas avant que sa croissance ne se soit stabilisée, je peux lui trouver tous les tuteurs nécessaires en attendant. » Après tout il suffisait qu’elle fasse appel à des esprits. « Donc je pense que tout est réglé pour notre chère et tendre fille. »

A ces mots, Kailee réagit pour retourner dans les salles adjacentes à celle où ils se trouvaient. Evilyn était d’ailleurs toujours particulièrement silencieuse, lançant un dernier regard à ses parents. Elle n’avait pas émis le moindre gazouillement ou pleur alors qu’on l’éloignait. C’était vraiment une enfant particulière, mais cela, Abigaïl et Renan le savaient déjà. Elle était plutôt satisfaite de cette entrevue par ailleurs. Renan avait plutôt bien réagit à la vue d’Erehwon, d’Evilyn et même de la nouvelle forme de la nécromancienne. Pourquoi ne serait-elle pas ravie ? Bien sûr il n’avait pas habité par un désir insurmontable en la voyant, mais cela l’aurait surprise. Son compagnon n’était pas attiré par la mort contrairement à elle, mais par la puissance pure.

« C’est tout de même surprenant, certaines personnes pourraient penser que quelqu’un comme toi aurait des goûts plus originaux. » Lança-t-elle avec un léger sourire. Pas que tous les individus puissants soient habités de déviances. Mais Abigaïl avait suffisamment côtoyé son frère pour savoir ce qui pouvait les ronger à l’intérieur. Des pulsions macabres qui grignotaient leurs pensées jusqu’à finalement exploser. Seulement Renan était maître de ses réactions, bien plus qu’Anton. Même s’il était amusant de le voir particulièrement ronchon à propos du jumeau de la nécromancienne d’ailleurs.

Abigaïl se demandait s’il le faisait exprès ou bien s’il était vraiment contrarié à l’idée de rencontrer son frère. La famille était une notion importante pour les Faust. Ils étaient une ancienne famille nécromancienne, peut-être la plus ancienne, ils étaient de la monarchie, de la noblesse dans le domaine des arts noirs et de la nécromancie. Plusieurs membres de la Moisson désapprouvaient d’ailleurs le choix de compagnon de la Porte-Mort. Certains pensaient qu’il ne valait rien du fait de son absence de pouvoirs magiques. Mais ils ne voyaient pas Renan comme elle le voyait, surtout quand elle l’observait avec ses yeux noirs. Ils ne voyaient pas le sang qu’il avait sur les mains, sa détermination froide dénuée de toute compassion. C’était un homme qui avait réussi à se lier à une banshee, à un archidémon. Abigaïl s’était relevée de son trône, se rapprochant de Renan, passant ses mains sur son torse.

« Voyons, tu sais très bien que ta cousine était une détraquée sexuelle à l’intérieur. Mon frère s’est contenté d’ouvrir une porte qui était fermée auparavant. Et puis tout s’est bien terminé, non ? Tu as pu te rendre compte à quel point elle était instable, une faiblesse pour ton organisation. Je sais que tu n’as pas apprécié, mais oses me dire que tu n’en es pas ressorti plus fort ? » Elle avait approché ses lèvres de son oreille pour prononcer ces derniers mots. Oui, elle avait envie de s’amuser, surtout avec toute la puissance qui courrait en elle en ce moment. Elle voyait les morts qui s’accrochaient à l’âme de Renan, tous ceux qui le considéraient comme responsable de leur fin. Les invoquer serait si facile. Probablement que si quelqu’un la regardait avec les mêmes yeux il verrait la même chose, toutes ses victimes bouillonnant au sein de Deuil.

« Je ne cherche pas à avoir une famille parfaite. Mais tu sais que mon frère est important pour moi. Mais ne t’inquiète pas, Kailee reste mon jouet et non le sien. Notre jouet si tu veux. » L’ancienne journaliste entra de nouveau dans la pièce, convoquée par les ordres silencieux de sa maîtresse éternelle. Sa peau était pâle, son regard totalement dénué de volonté et elle s’approcha du couple, Abigaïl avait un sourire mauvais sur les lèvres. « Mais je vois que c’est un sujet qui te mets quelque peu sur les nerfs. Mais bon, si tu ne veux vraiment pas le rencontrer je comprends, après tout ce n’est pas lui qui partage ta couche et qui peux t’aider à te détendre. » Abigaïl approcha ses lèvres noires de celles de Renan pour l’embrasser.


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 18 Mar 2016 - 17:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La manière dont la petite restait silencieuse et calme avait quelque chose d'assez perturbant, mais il ne s'en plaindrait pas. Renan n'était pas le genre d'homme qui affectionnait les cris et les pleurs, ce n'était pas sans raison qu'il tuait rapidement ses proies plutôt que de les laisser appeler à l'aide. Au moins Abigaïl n'aurait pas à s'arracher les cheveux à cause d'un bébé trop bruyant...

Son regard s'était reporté sur la blonde au moment où celle-ci parla de ses goûts et de ce que les gens pourraient en penser. En vérité, en tant que civil ils devaient plutôt l'imaginer comme un type parfaitement sage et avec une sexualité très normale, mais il était vrai que ses fréquentations avec les Archidémons ou les banshees pouvaient laisser penser qu'il avait des goûts bien différents. Au fond, Tesla ne s'intéressait pas spécialement à la nature de ses partenaires, mais bel et bien à ce qu'ils avaient comme puissance. Un bref sourire éclaira ses lèvres.

« Mes goûts sont originaux du moment que les personnes puissantes le sont. »

Ce n'était pas un secret qu'il était plus attiré par la puissance dont elle bénéficiait que par son physique, même si ce dernier était loin d'être désagréable, bien évidemment ! D'ailleurs il semblait que leur discussion suivait le chemin des précédentes... lorsqu'elle se rapprocha de lui en devenant un peu plus tactile, Renan ne put s'empêcher de se demander si elle n'essayerait pas de lui faire comprendre, la aussi, qu'ils étaient sur son territoire. Bien sûr, il n'avait jamais rien eu contre les femmes qui prenaient des initiatives, mais il était aussi très influencé par son côté dominateur qui lui interdisait de laisser quelqu'un contrôler la situation à ses dépends.

Malheureusement, ce qu'elle avait à dire n'était pas aussi agréable que la proximité instaurée par l'immortelle. Peut-être que Shahren était effectivement une détraquée – sur de nombreux plans – mais Abigaïl était loin de se douter à quel point il était passé près de la catastrophe. Quelques jours de plus et il aurait pu se faire destituer de son rôle d'Officier de la Pénombre et se retrouverait en antarctique aux côtés de sa charmante cousine. Au mieux. Sauf qu'il ne pouvait pas le dire sans devoir lui révéler des choses sur SHADOW. Son regard se contenta donc de la fixer avant qu'il ne détourne le regard d'un air neutre.

« Plus fort, peut-être, mais je suis aussi passé à deux doigts de la catastrophe. » Une preuve d'honnêteté de sa part. « Mais tu n'y peux rien. »

Mine de rien, Renan admettait que ce n'était pas sa faute. Il l'avait longtemps considérée comme responsable, qu'il change d'avis était donc une belle évolution... même si elle ne s'en rendrait pas forcément compte. D'ailleurs ce sujet avait tendance à le rendre assez grognon, surtout s'il concernait aussi le jumeau de l'immortelle, donc autant dire qu'il n'était pas fâché de la voir changer de discussion, bien que ses paroles l'intriguaient. Leur jouet ? Le sourire qui ourla ses lèvres avant qu'elle ne l'embrasse avait de quoi surprendre et intriguer : il ne l'avait jamais vue ainsi. Même lorsqu'elle était sous l'influence de la graine, son comportement avait été différent.

 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 18 Mar 2016 - 22:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 19 Mar 2016 - 0:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Spooky scary skeletons RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5008
ϟ Nombre de Messages RP : 1689
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 20 Mar 2016 - 14:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

 
Revenir en haut Aller en bas

 
Spooky scary skeletons
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Spooky scary skeletons Cadre_cat_6Spooky scary skeletons Cadre_cat_8


Spooky scary skeletons Cadre_cat_1Spooky scary skeletons Cadre_cat_2bisSpooky scary skeletons Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Spooky scary skeletons
» PPPP: pitit pitit prezidan Pétion. Scary!
» Colette M. Fresneau ~ I'm a scary gargoyle on a Tower ¤.o
» Elias and the skeletons in his closet.
» V3 # they're creepy and they're kooky, mysterious and spooky, they're altogether ooky, the Exci's family.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spooky scary skeletons Cadre_cat_6Spooky scary skeletons Cadre_cat_8
Sauter vers: