AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La magie des plantes Categorie_1La magie des plantes Categorie_2_bisLa magie des plantes Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La magie des plantes

 
Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 12:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian avait réussie à monter une exposition au muséum en un temps record. Mais n’était-ce pas la marque des bons politiciens que leur capacité à mobiliser des gens dans des délais particulièrement restreints ? Bien entendu, son objectif n’était pas véritablement d’offrir un évènement culturel important aux habitants de Star City, de passer pour une politicienne qui était aussi intéressée par la culture et son métier de pépiniériste, elle n’était pas non plus uniquement décidée à rétablir le dialogue entre les citadins et la nature. Mais c’étaient des bonus qui ne feraient pas de mal à sa réputation. Son objectif premier était de contenté son cher et tendre officier pour mettre de côté leur dernière discussion houleuse et pour cela elle devait se mettre un certain individu dans la poche.

Individu avec qui elle avait pu discuter pour mettre en place l’évènement mais qu’elle n’avait pas encore rencontré en chair et en os. Un légendaire candide qui avait même repoussé la petite blonde de poche de Renan. Lilian espérait qu’il préférait les rousses, mais elle avait fait la promesse, ou tout du moins avait signifié à son supérieur, qu’elle ne serait pas tactile avec l’homme en question. Probablement parce que faire la bête à deux dos régulièrement avec Jonas Cooper était déjà suffisant. Quoiqu’il en soit, à quelques heures de l’ouverture de l’exposition, un sourire charmant sur les lèves qui la rajeunissait de quelques années, Lilian entrait dans le musée.

Elle avait contacté de nombreuses personnes pour mettre tout cela en place. Des individus spécialisés dans le rôle que les plantes avaient jouées dans l’histoire de l’humanité. Qu’il s’agisse des mythes et des légendes de nymphes se changeant en roseaux, ou bien du légendaire « Green man » celte. Pui il y avait aussi les plantes médicinales utilisées pour créer les premiers médicaments, les rebouteuses et les sorcières. La révolution agricole et la façon dont la famine causée par un champignon en Irlande avait influencée l’histoire des Etats-Unis. C’était une gigantesque fresque végétale, mystique, scientifique et surtout historique qu’elle avait tissée. Et si elle n’avait pas été là pour rencontrer cet Adrian Pennington et le mettre dans sa poche, elle aurait déjà été très fière d’elle. Surtout qu’elle avait fait appel à de nombreuses connaissances passées, des botanistes, herboristes, docteurs en biologie végétale, mais aussi des médecins, des agriculteurs. Il y aurait toute une série de conférences dans l’une des salles du musée réparties sur les quelques semaines qui abriteraient l’évènement.

Un agent de sécurité leva les yeux lorsqu’elle arriva. Bien entendu il ne l’arrêta pas. Notamment parce qu’elle avait son badge qui la désignait comme une organisatrice de l’évènement, que son visage était plutôt connu et surtout que cet agent de sécurité n’était nul autre que Mulch. Une plante à apparence humaine qu’elle avait créée à partir de ses propres cellules et qui servirait de diversion ou de protecteur en fonction de ce qui serait nécessaire. Lilian observa sa montre.

Elle avait rendez-vous avec l’archéologue d’ici peu, pour que tous deux puissent faire une dernière visite de l’exposition avant que les gens commencent à arriver. L’homme avait apparemment passé pas mal de temps en Afrique, un endroit où les plantes jouaient encore un rôle très important pour la médecine. La passion de Lilian pour les végétaux risquait même de prendre le dessus s’il utilisait les bons mots avec elle. Après tout, si elle ne pouvait pas coucher avec lui, il fallait qu’elle trouve son plaisir autre part. Et si elle apparaissait comme véritable intéressée elle pourrait peut-être le convaincre de lui ouvrir son petit coffre à secrets. Et à artéfacts magiques.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 15:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Avec les vacances scolaires, Adrian avait eu beaucoup plus de temps à consacrer à ses activités au musée. En tant qu'archéologue, il continuait à participer à la mise en place d'expositions au musée d'histoire ou encore d'aider lorsque les responsables des lieux décidaient d'organiser des rencontres avec d'autres archéologues et les habitants de Star City. Mais cette fois-là, c'était un peu différent : il s'agissait d'une exposition initiée par une femme qui siégeait au conseil municipal de Star City. Apparemment, elle était relativement douée et intéressée par la botanique et tout ce qui en découlait, de quoi intriguer le centenaire qui touchait aussi à ce milieu – même si ce n'était qu'un peu. Il avait toujours considéré l'alchimie comme un domaine intéressant, mais ne s'y consacrait vraiment que depuis quelques mois. Cependant, cela lui avait permis de découvrir une foule de nouvelles plantes, dont certaines étaient relativement rares et qu'il avait réussi à dénicher en Afrique. En somme, le hasard avait été bienheureux.
Enfin, c'était ce qu'il pensait.

Il avait donc discuté avec la femme en question, une certaine Lilian Holland, mais sans jamais la rencontrer. C'était plutôt inhabituel pour lui étant donné qu'il n'aimait pas vraiment le téléphone, mais il fallait faire avec son époque ! Quoi qu'il en soit, l'échange avait été fructueux puisqu'ils bénéficiaient d'une bonne quantité de documents ou de plantes à présenter, mais aussi du savoir de nombreuses personnes qualifiées dans ce domaine. Autant être honnête : Adrian avait été plutôt impressionné par l'investissement de cette femme. Au début, il avait songé qu'elle avait dû proposer cette exposition parce qu'il était de son devoir de conseillère municipale d'offrir de la distraction aux habitants de la ville, mais il avait fini par comprendre que c'était plus que ça.

Mais ils allaient finir par se rencontrer. L'exposition était prête et le musée n'allait pas tarder à ouvrir, cependant ils comptaient faire un tour du propriétaire juste avant, histoire de s'assurer qu'ils n'allaient pas avoir de mauvaise surprise de dernière minute. Comme à son habitude, le centenaire était arrivé largement en avance afin de régler quelques détails sans grand intérêt – sauf pour lui – puis il se dirigeait vers l'entrée pour retrouver la conseillère lorsqu'il manqua de lui tomber dessus au détour d'un couloir. Ou plutôt de lui rentrer dedans. Pourtant, elle faisait du bruit avec ses talons, mais il était souvent trop pris dans ses pensées pour écouter ce qui se passait autour de lui – un comble lorsque vous saviez qu'il devait parfois jouer les héros.

Quoi qu'il en soit, maintenant qu'ils s'étaient rencontrés, ils allaient pouvoir s'assurer que tout était bien en place. Tout d'abord un peu surpris par cette rencontre – il s'attendait à la trouver dans le hall – Adrian retrouva rapidement sa bonhomie naturelle et lui offrit un sourire sincère.

« Mademoiselle Holland je présume ? » Sauf s'il y avait d'autres femmes qui se promenaient dans le musée. « J'étais allé vérifier un dernier détail. Je suis Adrian Pennington, je crois que nous devions nous voir avant le début de la journée. »

Il l'observa rapidement. Elle était relativement jeune, la trentenaire environ et c'était plutôt étonnant compte tenu du fait qu'elle occupait une place assez importante. Elle était jolie, une couleur de cheveux qui devait certainement la faire remarquer au milieu d'une foule, mais c'était le genre de détails qui n'intéressait absolument pas l'Archimage. En fait, il se disait plutôt qu'il l'imaginait parfaitement en hippie dans les années soixante, mais elle était un peu trop jeune pour avoir connu cette période. D'ailleurs, perchée sur ses talons elle le dépassait presque.

Eldoth tendit la main pour lui serrer, enfin si ça se faisait encore, avant d'enchaîner sur la suite.

« Enfin, sauf s'il y a un changement de programme ? Je vous avoue que je suis assez étonné que quelqu'un d'aussi occupé que vous puisse avoir le temps de se lancer dans une telle exposition. »

Mais le ton de sa voix montrait clairement qu'il était admiratif. Adrian n'était vraiment pas doué pour dissimuler ses pensées et émotions, mais cela ne l'empêchait pas de pouvoir réserver quelques surprises.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 16:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian offrit un sourire radieux à son interlocuteur lorsque ce dernier s’approcha d’elle. Bien entendu elle s’était suffisamment renseignée sur lui dans le cadre de sa mission pour savoir à quoi il ressemblait. Elle avait tout de suite remarqué qu’il n’était pas vraiment le genre d’archéologue classique, qu’il était bien plus agréable à regarder qu’elle ne se l’était imaginé pour être honnête. Après tout en apprenant que ce dernier travaillait dans un musée et avec ce que lui avait raconté Renan, elle avait plutôt imaginé quelqu’un à l’aspect négligé ou bien au physique particulièrement négligé. Ce qui n’était pas le cas et cela rendait sa mission bien plus agréable.

C’est pour cela qu’elle lui offrit l’un de ses plus beaux sourires. Pas l’un de ceux qu’elle utilisait pour charmer les hommes, avec un regard empli de braises, ni celui discret de la politicienne. Non, celui qu’elle lui offrait était peut-être le plus authentique et chaleureux de son répertoire.

« Monsieur Pennington, c’est un plaisir de vous rencontrer. Je suis vraiment désolée que mon emploi du temps ne m’ait pas permis de le faire plus tôt. J’apprécie beaucoup ce que vous avez fait pour rendre cette exposition possible. »

Elle avait opté pour un ton de voix enjoué. Il fallait l’admettre, elle aimait les plantes et cela aussi rendait la situation particulièrement facile pour elle. Pas qu’elle eut beaucoup de problèmes pour mentir et afficher de fausses émotions sur son visage. Elle était même une maîtresse dans la matière et ce brave garçon, qui semblait intrinsèquement bon n’avait aucune chance face à elle. En tout cas c’était ce que son côté calculateur pensait. A croire que Renan voulait vraiment tester sa capacité à ne pas coucher avec ses contacts. Mais elle pensait pouvoir s’en faire un ami assez rapidement, peut-être quitte à devoir jouer la politicienne vraiment concernée et passionnée, probablement avec un peu de maladresse aussi pour ne pas apparaître trop calculatrice, oui ce serait parfait.

« C’est effectivement le programme en effet. Je ne doute pas que vous ayez fait un travail remarquable, mais cette exposition est très importante pour moi, cela fait des années que j’y pense pour être honnête. » Elle lui adressa un nouveau sourire. Avant de rire à sa remarque sur son emploi du temps. Oui elle était débordée, mais pas pour les raisons qu’il imaginait. Après tout il ne pouvait pas imaginer qu’elle s’habillait de fleurs et de feuilles pour se glisser dans les appartements du directeur du Daily Herald pour lui faire une gâterie et s’assurer qu’il lui reste fidèle. Tout ça en plus de ses projets en tant que pépiniériste mais surtout membre du conseil de la ville.

« Ménager mon emploi du temps n’a pas été facile, c’est pour ça que je n’ai pas pu vous rencontrer plus tôt. Mais j’ai vu une opportunité et les gens ont répondu présent, je suis vraiment heureuse que nous y soyons arrivés. Je dois dire que les plantes ont toujours exercé une grande fascination chez moi. Je n’ai pas le temps de leur consacrer suffisamment de temps avec mon travail à la mairie malheureusement. Vous me montrez la voie ? »

Demanda-t-elle avec un énième sourire. Autant paraître chaleureuse au possible, mais pas intéressée pour autant. Lilian était habillée d’une façon particulièrement pudique quand on connaissait ses habitudes en tant qu’Harvest. Entre son tailleur et son chemisier boutonné jusqu’en haut, seuls ses cheveux étaient vraiment remarquables.

« Les plantes ont vraiment influencé toute notre histoire, mais je trouve qu’on a tendance à les oublier un peu. Cette exposition est pour moi la chance de les révéler au grand public et d’apporter un brin de verdure aux citadins. J’ai crue comprendre que ce thème ne vous déplaisait pas non plus ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 17:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Il y a bien d'autres personnes qui ont apporté leur pierre à l'édifice, je n'ai vraiment pas fait grand-chose. »

Ce n'était pas de la fausse modestie, mais bel et bien la vérité. Il n'avait pas autant de temps à consacrer au musée qu'il aurait pu le souhaiter et il n'avait été qu'une aide secondaire pour la mise en place de cette exposition. Oh, bien entendu Adrian avait fouillé dans ses affaires pour dénicher des documents – et quelques plantes – difficilement trouvables sur le continent américain, mais c'était loin d'être aussi poussé que ce que certains des contacts de la jeune femme avaient pu faire. Enfin ce n'était pas si important au final, Adrian avait de toute manière veillé à ne pas tirer les lauriers de cette exposition. Tout comme celle sur l'Afrique, il avait demandé à ne pas être cité dans les participants, notamment parce qu'il voulait éviter que des curieux ne se rendent compte que son nom était sensiblement le même que celui d'archéologues bien plus vieux. Avec l'ère moderne, il valait mieux éviter de balancer des informations à tort et à travers.

Ils prirent donc la direction des salles situées dans l'aile ouest, là où l'exposition avait été organisée. Le bâtiment était si grand qu'ils avaient pu bénéficier d'un espace assez important réservé aux expositions provisoires. Il leur faudrait deux ou trois minutes le temps d'y arriver, mais ils avaient largement le temps avant l'ouverture du musée. Quoi qu'il en soit, Adrian avait une excellente première impression de la jolie rousse : elle était souriante et respirait la bonne humeur et la positivité, de quoi réjouir n'importe qui ! Pour quelqu'un qui, comme l'Archimage, était incapable de passer une heure sans sourire une dizaine de fois, autant dire que c'était agréable d'avoir une interlocutrice réceptive – et qui ne le prenait pas pour un demeuré ou un attardé.

Ses yeux bruns se reportèrent sur la demoiselle lorsqu'elle l'interrogea sur son intérêt pour le thème des plantes. Ce n'était pas sa plus grande passion, mais il ne pouvait pas nier que ce sujet l'intéressait un minimum. Il hocha donc la tête en signe de confirmation avant de se concentrer sur les couloirs – et éviter de rentrer dans quelqu'un d'autre.

« Je ne peux pas le nier. Oh, je suis loin d'être un spécialiste, mais disons que j'ai appris quelques petites choses les concernant. J'ai passé quelques années en Afrique et les tribus que j'ai pu côtoyer les utilisaient beaucoup. Que ce soit pour l'alchimie ou pour d'autres raisons. » Il lui jeta un coup d’œil. « Mais pour ce qui est des plantes d'autres continents, je dois avouer que je ne sais que le strict minimum... et encore. » Un haussement d'épaules. « Mais ce sera l'occasion pour en apprendre davantage ! »

Ce n'était pas parce qu'il avait plus de cent ans qu'il allait cesser d'apprendre des choses ! Il y avait énormément de domaines où il devait être largement moins doué que son interlocutrice – et je ne parle pas d'un à l’horizontale. Leurs pas les menèrent finalement dans une grande salle au plafond relativement haut. C'était ici que la plupart des plantes « communes » avaient été exposées. Les plus rares bénéficiaient d'une salle secondaire et légèrement plus sécurisée, même si Adrian doutait que quelqu'un s'amuserait à en voler. Il y avait plus précieux que des plantes, du moins pour le marché noir.
Eldoth s'arrêta devant une table où étaient placés plusieurs livres et autres documents, puis il porta son attention sur la jolie rousse.

« Et vous ? Je dois vous avouer que lorsqu'on m'avait parlé d'une conseillère municipale qui se passionnait pour les plantes, j'ai eu du mal à visualiser ça. Enfin, pas que ce ne soit pas compatible, mais on se lance rarement dans la politique lorsqu'on aime les plantes, c'est plutôt en fleuriste que je m'attendrais à vous voir. » Mais elle ouvrait ses horizons, c'était une bonne chose. « Vous espérez éveiller des vocations pour que Star City se remplissent de fleuristes en herbe, ou c'est juste le plaisir de partager votre savoir qui vous a poussée à agir ainsi ? C'est un défi plutôt compliqué, les gens se passionnent rarement pour la verdure comme vous dites. » La curiosité était sincère. « Ou vous avez la fibre écologique qui vous pousse à vous lancer dans la défense des forêts en politique ? »

Ce n'était pas tellement tiré par les cheveux, après tout, le Géant Vert avait fait des choses bien pire au nom des plantes. Mais il fallait avouer que la jeune femme devait certainement passionner bien plus de personnes que son homologue masculin, comme quoi les femmes avaient souvent des avantages sur les hommes !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 19:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah en plus il était modeste ! Décidément c’était à se demander s’il ne s’agissait pas là de l’homme le plus décent du monde. Lilian n’aurait pas été surprise que Renan l’envoie tirer les vers du nez d’un saint qui ne se laisserait jamais atteindre par les plaisirs de la chair, une sorte d’ascète voir même un prêtre. Quoiqu’elle avait déjà côtoyé certains hommes qui faisaient voeux de célibat et certains cachaient très bien leur jeu. Tout comme elle en se jour, souriante, aimable et énergique. Un parfait exemple pour tous les habitants de Star City. Et cela semblait plutôt plaire à son camarade du moment vu qu’il ne s’était pas caché derrière un air renfrogné en la voyant se montrer aussi... Vivante. Après tout une exposition sur les plantes n’était-elle pas une célébration de la vie ?

« Vous êtes allé en Afrique ? Je suis jalouse, je n’ai jamais quitté le continent personnellement et très rarement le pays je dois dire. J’espère toujours pouvoir un jour effectuer une excursion dans la forêt amazonienne, mais malheureusement je n’ai pas le temps maintenant. Cela devra peut-être attendre que je sois vieille et fripée. » Commenta-t-elle avec un léger sourire. Bien entendu elle savait très bien qu’il était allé en Afrique, elle avait fait ses recherches, mais elle paraissait vraiment impressionnée et curieuse. Les hommes adoraient ça. Celui là ne devait pas faire exception. « J’espère bien ! Tout le monde devrait pouvoir en apprendre un peu plus sur les plantes. Même moi en tant que passionnée je ne cesse jamais d’être surprise par les merveilles du monde végétal. »

Bien entendu son amour pour la verdure était contrebalancé par son éternel dédain pour les autres formes de vie. Les animaux l’horripilaient, le pire étant bien entendu les enfants humains, ces créatures monstrueuses qui hurlaient tout le temps et ne servaient typiquement que de tubes, mangeant et chiant à longueur de journée. Bien sûr, officiellement Lilian Holland adorait les enfants, mais en vérité elle préférait ceux quelle pouvait créer dans un tube, comme Mulch par exemple. Ce dernier était resté en poste à l’entrée, il ne serait pas nécessaire à moins qu’il y ait du monde normalement.

Lilian observa la salle avec un sourire ravi. Qui n’était pas totalement feint. Même si elle aurait aimé quelque chose d’un peu plus puissant et sauvage. Par exemple elle aurait aimé pouvoir utiliser ses pouvoirs pour que les plantes présentes se développent, détruisant le plancher et les vitres pour étendre racines et branches ! Mais cela ne collait pas sa mission. Elle était discrète, toujours. C’était la différence entre Harvest et le Géant Vert.

« C’est superbe, je suis sûre que les visiteurs vont être ravis. » Commenta-t-elle avant de se tourner vers Adrian pour répondre à sa question. « J’ai toujours été fascinée par les plantes, depuis toute petite. Ma grand-mère avait un jardin formidable et je passais des heures avec elle, elle m’expliquait beaucoup de choses sur certaines des espèces, leurs propriétés, leur symbolique. Malheureusement pour mes parents, une carrière dans le droit était plus intéressante. J’y ai pris goût après quelques années d’étude, mais cela ne m’a pas empêché d’ouvrir une pépinière en plus de mon activité politique, même si je n’ai plus trop le temps de m’occuper des choses moi-même, dès que j’ai une occasion j’en profite. »

Elle s’approcha de quelques plantes qui étaient exposées. Certains biens protégés de vitre si elles étaient toxiques, d’autres étaient libres d’être touchées. Lilian avait notamment fait des pieds et des bras pour faire venir des spécimens plus exotiques, mais ils n’étaient pas dans cette salle.

« J’ai toujours été fascinées par les histoires que me racontait ma grand-mère, surtout celles de magie vous savez ? La façon dont les sorcières utilisaient des gouttes de belladone pour dilater leurs pupilles et pouvoir ramasser des plantes discrètement la nuit. L’ail qui repoussait les vampires parce que la plante est un hémostatique, ce genre de choses. Je me suis toujours demandée si c’était vrai, si certaines plantes avaient vraiment des pouvoirs. Vous croyez en la magie, Adrian ? Enfin, si je peux vous appeler Adrian. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Mar 2016 - 21:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Vous devriez vous laisser tenter, l'Afrique vaut vraiment la peine et je suis certain que la forêt amazonienne aussi. Mais je n'y ai jamais mis les pieds, je ne pourrais pas vous en dire plus... »

Si elle avait espéré qu'il s'épancherait sur le sujet de l'Afrique, c'était peine perdue. Adrian avait toujours assumé son passage là-bas, mais il devait mentir sur la durée de ce séjour puisqu'il serait assez étrange de parler d'une trentaine d'années après qu'il ait exercé comme archéologue diplômé. Enfin, surtout quand il arborait un physique de trentenaire du moins ! Par conséquent, il restait toujours flou sur ses voyages, se contentant de donner de grossières précisions avant de passer à un autre sujet. S'il avait précisé qu'il avait séjourné là-bas quelques temps, c'était uniquement pour justifier le fait qu'il possédait des plantes rares qui en étaient originaires alors que son doctorat ne portait absolument pas sur ce sujet.

Il écouta avec attention ce qu'elle lui expliquait à propos de ses parents qui rêvaient apparemment d'une carrière plus prometteuse que celle de pépiniériste pour leur fille. Dommage. Adrian avait eu la chance de naître au sein d'une famille en avance sur son époque puisque ses parents l'avaient laissé choisir son orientation – tout comme ses frères. Il avait pu choisir de devenir archéologue plutôt qu'ouvrier dans une usine près de chez eux et pour cette raison, l'Archimage leur serait éternellement redevable. Enfin, au moins la jeune femme avait l'avantage de se plaire dans son métier, c'était l'essentiel. Surtout si la passion avait encore une place.

Mais il fut rapidement tiré de ses pensées en l'entendant aborder le sujet de la magie. Son regard se porta sur elle et il la dévisagea avec un peu de surprise avant de reprendre une expression plus neutre. Il était vrai que l'alchimie était souvent confondue avec la magie. Après, il n'avait jamais caché qu'il pensait que de telles choses puissent exister puisqu'il avait participé à l'exposition sur l'Afrique où le sujet de la magie était lui aussi abordé. Mais disons qu'il la présentait sous un angle un peu différent de la magie qu'il pratiquait lui-même.
Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'elle l'appela par son prénom.

« Vous pouvez. » Tout le monde l'appelait par son prénom de toute manière. « Je crois surtout que les gens ont l'habitude de considérer ce qu'ils ne comprennent pas comme magique. En Afrique c'est d'autant plus vrai. Les plantes ont de nombreuses propriétés, certaines sont plus efficaces que des médicaments créés en laboratoire et ils soignent des maladies que l'on pouvait considérer comme incurables... alors les gens assimilent cela à de la magie. » Un discours bien rôdé. « Et nous sommes dans un monde qui est loin d'être banal. Vous pouvez croiser des individus capables de se transformer en torche humaine, alors je crois que la magie d'antan n'était peut-être que les pouvoirs génétiques que nous connaissons aujourd'hui. Enfin, c'est une possibilité. »

Après avoir effectué quelques recherches dans les documents des anciens Archimages, Adrian avait fini par apprendre que de nombreuses créatures mythiques ou des sorciers réputés n'étaient en vérité que des méta-humains qui n'avaient pas encore la chance d'être reconnus par la société. Mais bien entendu, il était relativement bien placé pour savoir que la magie pure existait aussi.

« Cela dit, je crois que ce n'est pas totalement improbable de penser qu'il puisse exister des pouvoirs d'une autre nature que génétique. Ce serait assez normal en y réfléchissant bien. » Il s'exprimait d'un ton calme et posé, presque scolaire. « Pourquoi ces questions, vous espérez attirer quelques sorcières qui viendront vous expliquer comment utiliser la belladone ou la mandragore ? »

L'idée semblait l'amuser. Pourtant, il savait que ce n'était pas si stupide. Il n'était pas exclu que des mages utilisant l'alchimie puissent vouloir s'emparer de certains spécimens et c'était pour cette raison qu'il avait aussi placé une protection magique sur la pièce lorsqu'il s'était retrouvé seul au musée.

« Vous avez peut-être raté votre vocation. En plus votre couleur de cheveux était réputée pour être celles des sorcières, du moins pendant le moyen-âge français. »

Pas sûr que ce soit un compliment aux yeux de la jeune femme, mais venant d'Adrian, s'en était un. Ou pas. Enfin, il ne cherchait ni à l'impressionner, ni à la séduire. Disons juste qu'il se contentait d'être lui-même.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 4 Mar 2016 - 23:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oh si Lilian voulait si désespérément mettre les pieds dans la forêt amazonienne elle le ferait. En fait elle y était déjà allée sous l’identité d’Harvest. Après tout récolter toutes les plantes nécessaires à son rajeunissement n’avait pas été facile et cela avait demandé de s’enfoncer au plus profond de la plus grande réserve de biodiversité de la planète. Mais le résultat était là, une chevelure flamboyante, une peau lisse et une poitrine ferme. Que demander de plus ? Bien entendu l’archéologue semblait bien peu intéressé par tout ça. Evey n’avait peut-être pas exagéré son rapport pour cacher son incapacité à séduire cet homme.

Si jamais elle avait choisie une approche plus classique, par exemple avec un décolleté plongeant, elle aurait été certaine de le mettre plus mal à l’aise qu’autre chose et finalement la mission n’en aurait été que compliquée. Les conseils de Renan se révélaient utiles. Pour une fois. Après tout si elle écoutait tout ce qu’il disait sur sa sexualité débridée elle finirait dans un couvent. Pas vraiment le meilleur endroit pour influencer la politique de Star City. En tout cas elle avait réussi à amener le sujet de la magie avec élégance, de manière à ne pas éveiller les soupçons de l’homme. Elle n’était qu’une gentille conseillère municipale avec la main verte et dotée d’une grande curiosité envers bien des choses. Il fallait qu’il continue de croire cela et peut-être qu’elle aurait fini sa mission avant même que les portes du musée ne soient ouvertes au public.

« C’est vrai qu’il est difficile de faire la différence entre la science et la magie de nos jours. Je ne serais pas surprise que certains mythes ne soient en fait que des histoires à propos de mutants nés à une époque où la science n’était pas capable d’expliquer leur existence. Je suis d’accord qu’il peut s’agir de la même chose pour les plantes, mais il reste une symbolique qu’on ne peut pas expliquer avec de la science, des choses un peu plus spéciales, un peu plus surnaturelles. Oh, j’aime bien réussir à allier les croyances populaires avec des propriétés chimiques des plantes, mais j’aime aussi à penser qu’il peut y avoir plus. »

Elle lui adressa un sourire tout aussi charmant que les précédents, tout en marchant tranquillement entre les différents végétaux exposés. Il n’y avait vraiment rien à redire, tout le monde avait fait un fantastique travail elle n’en doutait pas une seule seconde. Ce qui faisait de cette visite un moment parfait pour continuer leur conversation et tirer les vers du nez à cet homme.

« Ah, vous n’êtes pas totalement sceptique donc ! » Répondit-elle avec un léger rire quand il continua son discours sur la magie. Bien. Elle avait eu peur un instant qu’il ne lui laisse aucune accroche en réfutant complètement l’existence de la magie. Ce qui aurait compliqué les choses vu qu’elle souhaitait approfondir el sujet. « Je ne sais pas, vous pensez qu’il y a beaucoup de sorcières à Star City ? Enfin, si elles ne tentent pas de voler les plantes, je n’ai vraiment rien contre elles. »

Elle plongea son regard dans le sien quand il commenta la couleur de ses cheveux, laissant quelques secondes s’écouler avant de répondre, un léger sourire en coin sur les lèvres. Est-ce que cet ascète imprenable était en train de flirter gentiment avec elle ? Rien n’était impossible à Star City après tout, mais elle avait un doute.

« Vous trouvez que j’ai un nez crochu aussi, Adrian ? » Son sourire s’élargit. « Je sais que ma couleur de cheveux n’est pas commune, mais je dois dire que l’apprécie grandement, je n’en changerais pour rien au monde. Et si cela me permet d’ensorceler quelques personnes, pourquoi je m’en priverais ? » Elle pencha légèrement la tête sur le côté, toujours souriante, avant de reprendre le sens de la visite.

« Mais je dois dire qu’à part mes cheveux, il n’y a rien de magique chez moi j’en ai bien peur. Ni dans mes plantes, même si parfois j’aime à penser le contraire. J’ai vu tellement de choses merveilleuses en travaillant avec elles. Je paris que vous devez aussi avoir des objets avec des histoires aussi intéressantes que certains des spécimens que vous exposez. Avec tout ce que vous avez dû voir en tant qu’archéologue, vous n’avez rien de maudit ? Un joyau ensorcelé ou bien une momie qui tenterait de s’échapper de son sarcophage ? »

Tout était dit sur le ton de la plaisanterie, mais on arrivait au coeur du sujet : les objets magiques qui pouvaient intéresser SHADOW. Renan serait particulièrement heureux si grâce à elle ils tombaient entre ses mains et non celles de l’Ordre, elle n’en doutait pas. Sauf que cela accentuerait les dissensions au sein de SHADOW. Malheureusement, elle ne pourrait pas rester à jouer les diplomates entre les deux factions bien longtemps.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 12:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Le discours de la politicienne était assez surprenant : Adrian ne s'attendait pas à trouver une amatrice de magie ou de surnaturel dans un tel métier. Les politiciens étaient généralement plus pragmatiques que les autres, mais c'était une bonne chose de voir que la jeune femme avait l'esprit ouvert. Peut-être que son amour pour les plantes lui donnait un point de vue moins cartésien ? Possible. Au fond, ce n'était pas si important étant donné que l'exposition ne portait pas sur cet aspect-là des plantes, mais il était toujours bon de connaître le positionnement de ses interlocuteurs à ce propos, surtout lorsqu'on était l'Archimage.

Lorsqu'elle aborda le sujet des sorcières qui pouvaient s'abriter à Star City, Adrian esquissa un sourire amusé un peu comme si elle venait de lui raconter une bonne plaisanterie. Autant le centenaire pouvait sans souci parler des propriétés que les plantes possédaient, autant il ne comptait pas encore se griller en abordant celui des pratiquants de la magie pure ! Il n'oubliait pas qu’il faisait face à une politicienne et même si elle lui était très sympathique, il éprouvait toujours une certaine méfiance à leur égard. Peut-être que le fait d'avoir vu de quoi ils étaient capables pendant la guerre avait fait naître des doutes à leur sujet ? Possible. Mais il n'était pas du genre à généraliser pour autant : cette demoiselle était agréable et la discussion l'était tout autant, mais Eldoth évitait de trop parler de magie à des profanes. Cela pouvait devenir dangereux pour eux comme pour les autres et il n'avait pas spécialement envie d'intervenir pour devoir sceller des pouvoirs qu'elle aurait obtenu sans savoir ce qu'elle faisait.

« Je crois que beaucoup d'enfants vous diraient qu'ils ont une sorcière dans leur rue, mais la vérité est bien différente. Enfin, j'imagine que vous avez plus à craindre des marabouts ou des alchimistes que des sorcières. »

Et ces deux métiers étaient parfaitement réalistes, elle avait certainement déjà vu des annonces qui proposaient de trouver le grand amour grâce à la puissante magie dont ils bénéficiaient ! Mais c'était rarement le cas, malheureusement pour ceux qui tombaient dans le panneau. Quoi qu'il en soit, lorsque le silence dura un peu plus que de raison après qu'il ait fait une remarque au sujet de la chevelure de la jeune femme, Adrian se demanda s'il n'avait pas gaffé. Toutes les femmes n'aimaient pas s'entendre dire que si elles étaient nées au moyen-âge français, elles auraient certainement été brûlées pour sorcellerie parce qu'elle avait les cheveux roux. Mais fort heureusement, cette demoiselle semblait avoir un bon humour puisqu'elle répondit sur le même ton, provoquant ainsi un nouveau sourire amusé chez son interlocuteur.

« Oh, ce n'était pas une critique loin de là. Il est vrai qu'elle n'est pas vraiment commune, je ne peux que comprendre votre avis sur la question. » Après tout, certains aimaient l'originalité. « Mais je pense que votre manière d'ensorceler n'aura pas grand-chose à voir avec les sorcières dont nous parlions, donc vous ne risquez pas grand-chose. »

Peut-être plus de la sirène ou de la nymphe ! Ce qui n'était pas forcément un compliment en vérité. Plutôt comme une femme normale alors ? De toute manière, Archimage ou pas, Adrian était totalement imperméable à ce genre d'ensorcellement et il se concentra à nouveau sur la visite qui semblait satisfaire la politicienne. Cette dernière revint d'ailleurs sur le sujet de la magie pour le questionner avec innocence. Ah, l'histoire de la momie en vie, combien de fois l'avait-il entendu ? Un nouveau sourire fit son apparition avant qu'il ne secoue la tête en signe de dénégation.

« Malheureusement je crois que les films et les livres exagèrent bien le métier d'archéologue ! Toutes les grandes découvertes ont été faites au début du siècle dernier, maintenant on se contente plutôt de les étudier et de les comprendre. » Il s'abstint de préciser qu'il avait aussi exercé au début du siècle. « Alors, j'ai passé bien plus de temps dans des musées qu'à pourchasser une momie qui s'échappait ou à m'enfuir avec un joyau ensorcelé, navré de vous décevoir. » C'était la vérité : Adrian Pennington de cette époque n'avait jamais mis la main sur des objets importants, contrairement à ses « ancêtres ». « Mais si vous vous intéressez à ça, vous auriez dû proposer la mise en place d'une exposition sur les artefacts magiques maudits. Étrangement, je suis certain que ça aurait attiré beaucoup de monde. »

Elle pouvait être aussi aimable qu'elle le souhaitait, il restait l'Archimage et devait surveiller les artefacts et les mages qui existaient en ce bas-monde. Il évitait soigneusement d'aborder ce sujet avec des novices pour la bonne et simple raison que ces objets étaient un excellent moyen pour obtenir des pouvoirs magiques, mais sans les contrôler. Il avait vu bien trop d'individus soumis par leur artefact parce qu'ils n'étaient pas capables de se maîtriser. Adrian estima préférable de changer de sujet et profita du fait qu'ils arrivaient devant la salle protégée.

« La plupart de vos plantes sont ici. C'est une salle un peu plus protégée que la précédente, tous les spécimens rares ont été placés ici. » Il poussa la porte et la laissa entrer avant de lui emboîter le pas. « Vous faites pousser toutes ces plantes dans votre pépinière ? Ou vous avez fait jouer vos contacts pour les obtenir ? Certains spécimens sont vraiment rares, je ne pensais pas qu'on puisse s'ennuyer à les avoir juste pour le plaisir de les posséder. »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 18:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian pouvait très bien être l’une de ces sorcières finalement. Enfin, elle ne possédait aucun pouvoir magique contrairement à d’autres, mais elle avait ensorcelé son lot d’hommes avec ses pouvoirs. Elle pensait notamment au pauvre directeur du Herald qu’elle visitait régulièrement, comme une sorte de songe végétal et érotique. A vraie dire, elle se trouvait plus magique que certaines personnes. Son esprit divagua naturellement sur la sorcière de l’Ordre de Thulée qui avait failli complètement compromettre l’opération de Lilian à cause d’une crise de caractère. Elle n’en avait pas parlé à Renan bien entendu, le méta-humain s’en serait servi dans leur dispute plutôt musclée de la dernière fois.

« Je crois que certains enfants quand j’étais jeune pensaient que ma grand-mère en était une, avec toutes ses plantes. Mais qu’est-ce que vous entendez par alchimie ? Je ne vois pas trop ce que cela à voir avec les plantes, il ne s’agit pas seulement de transformer du plomb en or, la pierre philosophale et ce genre de choses ? »

Sa vision de l’alchimie était probablement erronée. Ce qui l’arrangeait car il ne fallait pas qu’elle apparaisse comme une personne qui en savait trop non plus. Juste une femme qui appréciait les plantes et les histoires autour de ces dernières. Comme les mythes à propos de nymphes se changeant en végétaux. Et bien entendu les recettes de grand-mère. Zoey n’avait jamais connue la sienne, mais elle avait apparemment été une part importante de la vie de Lilian. Ce qui était assez amusant quand on y pensait. En tout cas, plus elle parviendrait à inciter l’archéologue à lui parler de magie, plus les choses devraient s’aiguiller finalement sur ce qui l’intéressait. Les artefacts qu’il pouvait garder ici. Quoique Renan avait mentionné qu’il était en contact avec l’UNISON... Etait-il possible qu’il ait tout confié à l’organisation ennemie de SHADOW ?

« Je ne peux remercier que ma personnalité pour cela. Malheureusement je n’ai ensorcelé personne depuis un bon moment. Je suis divorcée depuis plusieurs années même. Il faut croire que mon charme s’est évanoui avec le temps. »

En fait elle avait utilisé son ancien époux comme parfait pantin pour s’accaparer sa fortune et sa réputation. Même encore maintenant il était complètement obsédé par elle ayant été l’homme le plus en contact au monde avec ses toxines. Sa santé risquait d’ailleurs de se dégrader d’ici quelques années et il mourrait de cause inexplicable elle n’en doutait pas. Lilian devrait d’ailleurs lui rendre une petite visite, après tout cet homme en soit était une expérimentation, le seul individu à avoir survécu à un contact prolongé avec elle. Si on faisait exception de Jack. Mais Jack n’avait jamais été un homme ordinaire.

« Vous n’avez jamais donc couru au sein d’un temple avec des rochers qui roulaient derrière vous ? Ni affronté de nazis avec un fouet ? Je suis profondément déçue. » Lâcha-t-elle avec une moue boudeuse avant de renchérir par un sourire. Elle se doutait bien que le métier d’archéologue n’était pas aussi fantastique que tous pouvaient le décrire. Il en allait de même pour le sien après tout. « Cela aurait pu intéresser du monde oui, mais mon domaine est plus le végétal, je m’en aurais voulu de commencer une exposition sur un autre thème. Une prochaine fois peut-être ? Après tout si c’est un succès nous pourrons très bien multiplier ce genre d’évènements et diversifier les thèmes. Un sur les objets maléfiques pourquoi pas ! Même si je pensais surtout à des objets avec des histoires singulières que vous pouviez exposer ici. Je n’ai pas beaucoup de temps libre et je n’ai jamais pris la peine de vraiment venir tout visiter en détail ici, à ma plus grande honte. »

Il était difficile d’accrocher son attention sur ce thème apparemment. Ce qui pouvait signifier deux choses. Soit Evey s’était complètement trompée et cet homme n’avait rien de magique, soit il cachait bien son jeu pour éviter qu’elle ne s’y intéresse trop. Il n’avait pas l’air de la soupçonner plus que cela de vouloir lui voler sa petite collection. D’ailleurs elle n’était pas une voleuse, Lilian ne faisait que jouer les éclaireuses.

Elle se concentra toutefois à nouveau sur les plantes. C’était la raison de sa venue et elle n’allait pas non plus griller sa couverture. La rousse n’était plus une débutante. Un léger sourire presque maternel ornait ses lèvres alors qu’elle observait les différents spécimens. Oui, c’étaient ses bébés. Bien entendu, ses spécimens les plus précieux étaient toujours chez elle, hors de portée des foules crasseuses de Star City. Elle n’allait pas les mettre en danger non plus.

« Oh la plupart viennent de mes jardins personnels. Mais pour certaines j’ai dû faire appel à des contacts. Des professionnels pour la plupart, ou des érudits qui ne sont que trop heureux que de pouvoir montrer leur collection. Vous savez, prendre soin des plantes n’est pas si différent de ce que vous faites dans ce musée. Vous récupérez des objets d’une époque passée, vous les entretenez, les restaurez et les montrez au monde. Je fais la même chose avec mes plantes rares. Je les fais grandir, m’assure qu’elles aient tout ce dont elles ont besoin. Même si une catastrophe vient à les menacer un jour, je sais que j’en aurais protégé une petite part. Et puis il y a une grande satisfaction à tirer du fait de prendre soin d’autres êtres vivants vous savez. Prendre soin mes plantes c’est dédier mon temps à la vie, tout comme la politique c’est dédier du temps à mes semblables. J’ai tendance à penser que chaque petite pousse est précieuse, chaque graine, chaque arbre. »

Plus précieux que les humains même. Mais elle n’allait pas développer cet aspect là de sa personnalité.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 22:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« L'alchimie c'est l'utilisation des plantes ou d'autres matériaux naturels pour confectionner des baumes ou des choses de ce genre. L'utilisation médicale si je puis dire. C'est assez variable comme terme en fait, mais je ne pensais pas à créer des lingots d'or, non. »

Pour le coup, il ne mentait pas. Adrian n'avait jamais utilisé ce domaine-là pour devenir riche ou pour créer des objets sur-puissants, il se contentait de réaliser des décoctions comme il l'avait fait pour l'agent Parker afin de lui permettre de pouvoir passer de meilleures nuits, la conscience apaisée. Cependant, l'Archimage ne comptait pas informer cette charmante jeune femme qu'il s'amusait à utiliser des recettes trouvées dans le sanctuaire de l'Archimage, ou apprises en Afrique lors de son séjour là-bas. Il resterait le simple archéologue banal.

La discussion était centrée sur des domaines qu'il maîtrisait plutôt bien et il pensait réellement que les choses en resteraient là, cependant lorsqu'elle avança le fait qu'elle avait été mariée et qu'elle sembla touchée par sa situation actuelle, Adrian se sentit un peu paumé. Il ne pouvait pas la laisser penser une chose pareille, mais à côté, il se voyait mal la complimenter – c'était à peine s'il savait comment faire.... Un sourire apparut sur ses lèvres.

« Vous êtes trop dure avec vous mademoiselle Holland, je suis certaine que bien des hommes doivent se retourner sur vous. On dit souvent que les premiers concernés sont les derniers à le voir. »

Bon, il aurait aussi pu lui dire qu'il la trouvait charmante et que cela devait aussi être le cas de bien des personnes, sauf que l'idée ne lui traversa même pas l'esprit. Il était vrai qu'elle était élégante et séduisante, mais Adrian avait tellement perdu la notion de séduction qu'il n'imaginait pas une seule seconde que son avis puisse avoir le moindre intérêt dans une pareille discussion.

Mais c'était sans importance, ils étaient ici pour parler de plantes et non pour l'entendre baragouiner des idioties. De toute manière, une femme comme elle n'avait absolument pas besoin d'un homme pour savoir ce qu'elle valait et il était même étonné qu'elle puisse douter d'elle. Cela dit, les apparences ne faisaient pas tout, il était bien placé pour le savoir ! D'ailleurs le coup des artefacts maléfiques ne le fit qu'à moitié sourire, même s'il essaye de garder bonne figure devant elle. Son sourire se figea légèrement et il lui fallut quelques secondes avant de répliquer d'un ton faussement badin.

« Ce serait certainement plus prudent d'opter pour des objets avec des histoires uniques, en effet. Ce serait dommage de découvrir l'existence des mages en les voyant débarquer ici pour nous dérober des objets maudits ou maléfiques. Je ne suis pas superstitieux, mais je préfère éviter de trop provoquer le hasard. »

C'est qu'il avait presque l'air crédible, non ?
Son regard se porta sur les plantes exposées devant eux tandis que la rousse reprenait la parole afin de lui expliquer comment elle s'était procuré toutes ces plantes. Impressionnant, mais compréhensible. Lui-même avait une certaine quantité d'objets magiques qui ne lui étaient d'aucune utilité, mais qu'il conservait pour diverses raisons – et notamment les étudier. D'ailleurs, la manière dont elle s'exprimait témoignait d'une réellement passion pour ce milieu, elle n'était absolument pas feinte. Il esquissa un sourire.

« Vous parlez avec une passion presque étonnante... on dirait que vous les considérez comme vos enfants. » Ce n'était pas une critique dans sa bouche. « Mais je ne me trompais pas : vous avez la fibre écologique, je vais faire attention à recycler mes déchets à l'avenir. » Il secoua la tête. « Désolé, je ne voulais pas avoir l'air de me moquer de vous. Disons juste que c'est assez rare de voir une telle passion, surtout chez une personne aussi jeune que vous. » Il se souvint qu'il était censé avoir le même. « Enfin, c'était ce que mon père disait. » Légère haussement d'épaules. « Enfin, vous avez vu que c'est bien protégé ici. Il y a encore une salle comme la précédente, toute l'aile est réservée à cette exposition. »

Il se détourna de la demoiselle avant de s'avancer vers la porte de la pièce pour la quitter, puis s'arrêta le temps que la jeune femme le rejoigne. Il resta silencieux quelques instants, se rendait compte qu'il avait peut-être un trop parlé, puis lorsqu'ils arrivèrent dans la pièce d'à côté, il en profita pour désigner les caméras de sécurité placées dans les coins.

« Même les pièces normales sont protégées, il y en a dans tout le musée. Sauf les réserves à cause des interférences, mais vu la manière dont c'est sécurisé, ce n'est pas bien grave. Enfin, je ne vous apprends rien je présume. »

Après tout, la mairie bénéficiait des plans détaillés du musée et donc de son système de sécurité.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 6 Mar 2016 - 16:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lilian n’avait pas vraiment vue la magie comme ça. Pour elle l’art de faire des potions c’était... De la chimie en fait, ou de la biologie. Cela n’avait rien de magique. Apparemment elle avait encore beaucoup à apprendre sur le sujet. Quand on lui avait parlé d’Alchimie elle avait toujours plus pensé aux esprits élémentaires, sylphes, salamandres et compagnie... Pas qu’elle se soit vraiment intéressée au sujet, mais elle mettait un point d’honneur à avoir une culture générale exemplaire. Et puis elle était plus âgée qu’elle n’en avait l’air.

« Je vois, je dois dire que je n’y connais rien du tout. Tout au mieux je sais faire une infusion potable avec mes plantes pour m’aider à dormir. »

Comme si elle en avait besoin. Au mieux elle faisait une concoction aphrodisiaque à partir de certaines plantes pour les glisser dans les boissons de certaines personnes. Par exemple pour motiver un peu les ardeurs de son cher Jonas. Peut-être qu’elle devrait essayer ça avec Renan. Quoique Shahren l’avait empoisonnée une fois, pas sûr qu’il voit un aphrodisiaque différemment. Mais c’était sur ses projets. Le sexe lui donnait un pouvoir sur ses interlocuteurs elle en était convaincue. Même s’il ne lui apporterait rien avec Adrian Pennington. Ce qui ne l’empêcha pas de poser sa main sur son bras avec un sourire lorsqu’il la complimenta. Ou plutôt lorsqu’il la complimenta de la manière la plus indirecte possible.

« Vous êtes gentil. Mais j’ai bien peur que ce soit surtout mon emploi du temps qui ne se mette dans le chemin de ma vie sentimentale. Je n’ai pas encore renoncée pour autant. » Répondit-elle avec un nouveau rire cristallin, avant de rompre leur bref contact physique. Avec n’importe qui d’autre elle l’aurait prolongé, aurait offert à l’homme un regard incandescent et la visiter se serait probablement terminée dans la réserve.

Un baiser et lui tirer les vers du nez serait tellement simple. Alors que la situation actuelle battait un peu de l’aile. Certes, Lilian ne doutait pas de réussir à s’en faire un ami, même à devenir assez présente dans sa vie si elle jouait correctement ses cartes et ne se montrait pas agressive sexuellement. Mais est-ce que cela allait la rapprocher de ses artéfacts ? Elle avait comme un doute. Une optique plus musclée avec Harvest allait peut-être devoir être encore nécessaire, ce qui ne la satisfaisait pas. Elle vivait de plus en plus comme un échec de devoir ligoter les hommes avant de pouvoir les embrasser. N’était-elle pas suffisamment désirable pour eux ? Ces humains décidément...

« Je ne pensais pas vraiment à des objets maléfiques. » Fit-elle avec une moue songeuse. « Enfin, je ne sais pas si la magie existe, mais vous avez toutes ces histoires d’archéologues qui tombent sur des artéfacts puissants qu’ils doivent mettre hors de portée de mauvaises mains. Bon, je ne sais pas si les exposer serait une bonne idée, mais vous devez avoir des choses de ce genre non ? Enfin, je n’imagine pas un sceptre qui propulse des rayons lasers, mais des choses dont les légendes l’affirment. Même si j’aime à croire que la magie existe, j’ai un peu de mal à me faire à l’idée que de simples objets peuvent exister. Et puis même si vous en temps qu’archéologue n’en avez pas ! »

Elle y allait un peu fort, mais c’était volontaire. Elle voulait voir sa réaction, s’il allait tout nier en bloc ou se montrer un peu plus frileux à l’idée de lui mentir. Bien entendu c’était si les informations d’Evey étaient fiables. La petite blonde était peut-être le bras droit de Renan, mais Lilian n’avait jamais vraiment pu l’éprouver elle-même. De toute façon la conversation revenait sur les plantes de la rousse. Ce qui ne pouvait être une bonne chose. La passion de Lilian était effectivement authentique et cela jouait en sa faveur. Elle n’était pas juste une politicienne un peu trop curieuse qui voulait se renseigner sur les pouvoirs mystiques du musée. Elle s’intéressait vraiment à l’exposition. Ses doigts glissèrent sur quelques feuilles, elle se retint d’utiliser ses pouvoirs pour permettre au végétal de répondre à sa caresse.

« C’est une passion... Je n’ai jamais eu de frère ou soeur et je dois dire que passer du temps avec les plantes m’a toujours semblé si naturel. » Après est-ce qu’elle avait la fibre écologique ? Pas vraiment. Car le réchauffement climatique, bien que tuant certaines espèces, en ferait apparaître d’autre. Les humains en seraient les seules grandes victimes. L’augmentation du taux de carbone dans l’air ne pouvait que favoriser la croissance des végétaux. « Ne vous inquiétez pas, je ne militerais pas contre vous parce que vous ne recyclez pas vos déchets, mais si vous le faites c’est une bonne chose ! Mais il n’y a pas d’âge pour les passions à mes yeux. Sinon notre quotidien serait bien triste vous ne pensez pas ? »

L’endroit était bien sécurisé, elle le savait. Plus même parce qu’elle était Harvest que parce qu’elle était conseillère municipale d’ailleurs.

« Oui, c’est impressionnant. Mais je suppose qu’il n’y a rien de trop pour protéger le patrimoine historique de Star City, non ? Je ne vais pas me plaindre que mes plantes soient bien protégées non plus par la même occasion. »

Elle aurait pu foncer tête baissée en lui lançant une remarque sur des objets précieux présents. Mais l’agressivité ne l’amènerait à rien avec cet homme, elle en était certaine. Il fallait qu’elle le pousse à s’ouvrir de lui-même. Renan n’apprécierait sûrement pas la nouvelle, mais Lilian pensait vraiment que cette mission prendrait du temps.

« Vous avez eu beaucoup de problèmes d’effraction par le passé, d’ailleurs ? Avec un tel système, le métier d’archéologue est peut-être plus mouvementé que vous ne le laissez supposer. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Mar 2016 - 20:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La discussion prenait un tour qui devenait légèrement gênant. Oh, Adrian était loin de s'imaginer que la jeune femme était en train d'essayer de lui tirer les vers du nez ! Il avait affaire à une conseillère municipale et non à une inconnue rencontrée par hasard et très honnêtement, le vieux mage ne s'estimait pas suffisamment important pour qu'elle se soit amusée à monter toute cette exposition dans l'unique but de le rencontrer. Or, ce serait forcément le cas si elle cherchait réellement à obtenir des informations au sujet de la magie, il n'avait donc strictement aucune raison de la soupçonner. Les choses auraient été différentes s'il s'agissait d'une inconnue bien sûr, mais que voulez-vous : le prestige de la réputation !

Quoi qu'il en soit, cette manière qu'elle avait de le questionner l'ennuyait un peu : il ne voyait pas comment dissimuler la vérité sans mentir ouvertement, mais il n'allait pas lui dire ce qu'il en était vraiment pour autant ! Le centenaire arbora un sourire peu convaincant censé laisser entendre qu'il trouvait toutes ces interrogations amusantes, mais il n'était pas nécessaire d'être un manipulateur né pour comprendre ce qu'il pensait réellement.

« Je suis surtout un archéologue de bibliothèque vous savez. À moins que le musée de Star City ne dissimule un tombeau caché, je ne risque pas de mettre la main sur beaucoup d'objets spéciaux. » Il ne mentait pas, ses artefacts venaient de son rôle d'Archimage et non de son métier. « Je crois surtout que de nombreux archéologues ont enjolivé leurs trouvailles pour essayer d'égaler Howard Carter et ses homologues. » Il haussa les épaules. « Mais vous savez, la plupart du temps, les prétendus objets spéciaux ne sont que des inventions comparables à la malédiction du Pharaon. Les égyptologues ne sont pas morts de la vengeance d'un pharaon, mais des maladies conservées dans le tombeau. C'est un peu pragmatique comme point de vue, mais c'est malheureusement souvent la meilleure explication. »

Il ponctua son discours d'un sourire aussi détendu que possible. Bon, Adrian avait totalement noyé le poisson et esquivé les questions, mais il n'avait pratiquement pas menti, c'était l'essentiel ! Dissimuler la vérité l'ennuyait toujours autant et parfois, il se demandait si le destin ne se gaussait pas de lui en l'ayant obligé à mener une double vie et à devoir mentir à tous les individus qu'il rencontrait.

En tous les cas, cette sensation de gêne fut rapidement balayée par la conversation de la rousse. Elle était agréable et il gobait toutes ses histoires, bien loin de s'imaginer qu'elle était en train de lui monter un bateau sans qu'il ne se rende compte de rien. Une chose était certaine : la méfiance ne faisait pas partie des programmes acquis dès la naissance dans le modèle « Archimage » ! Pas le sien du moins. Il répondit donc à sa question avec sincérité.

« Je pense plutôt que sans elles, nous n'irons pas très loin. »

Les passions, il aurait pu en écrire des tartines à leur sujet ! Sans elle il ne serait pas devenu archéologue, n'aurait pas découvert ce tombeau et serait mort et enterré depuis bien des années ! Au lieu de cela, il était debout dans ce musée aux côtés d'une jeune femme agréable et avec l'apparence qu'il avait dans sa jeunesse. Certes, ce n'était pas toujours aussi positif, mais disons qu'il y avait du bon dans cette situation.

Quoi qu'il en soit, cette visite allait normalement se terminer sous peu, mais il restait encore quelques détails à vérifier et c'est pourquoi Adrian la guida jusqu'à la dernière salle avant de la rassurer sur la sécurité des lieux. Mais comme il le soupçonnait, elle le savait d'ores et déjà. Malgré son jeune âge – elle devait avoir la trentaine à peu près, non ? – la demoiselle se montrait très professionnelle. Lorsqu'elle s'interrogea sur les effractions passées, Eldoth acquiesça d'un hochement de la tête.

« Une flèche connue sous le nom de « La flèche d'Apollon » a été dérobée il y a un peu plus d'un an et les criminels tentent assez souvent de s'introduire dans le musée, mais depuis le renforcement de la sécurité, c'est beaucoup plus rare. » Il était loin de se douter que la flèche en question était entre les mains du « neveu » de son interlocutrice. « Mais c'est relativement calme le reste du temps. Et puis je suis rarement confronté aux cambrioleurs. » Ils attaquaient plutôt la nuit. « D'ailleurs j'y pense, le responsable du musée a dit qu'il y avait encore quelques plants dans les réserves, il doutait de leur intérêt pour l'exposition. Vous voudriez les voir pour estimer ça ? »

Comme elle semblait partante, ils s'éloignèrent de la vitrine avant d'emprunter quelques couloirs pour finalement déboucher devant un escalier descendant au sous-sol. La réserve était protégée par une épaisse grille nécessitant une reconnaissance digitale – celle d'Adrian convenant parfaitement. Lorsqu'ils furent entrés, le centenaire la mena un peu plus loin, dans une sorte de pièce secondaire où étaient entreposés les objets les plus fragile. Les plantes étaient exposés dans une vitrine et Adrian les désigna.

« Ce sont elles. »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 6 Mar 2016 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Seulement Lilian savait de source à peu près sûre que le musée de Star City, ou tout du moins cet archéologue de bibliothèque en savait plus qu’il ne le laissait paraître. Et puis il fallait être réaliste, les objets qui atterrissaient dans un tel établissement dans une ville come Star City ne venaient pas simplement de ce qui était déterré sur place quand on construisait une nouvelle rame de métro. On était aux Etats-Unis, pas à Athènes. Aussi certains objets devaient-ils venir de loin et certains devaient posséder des propriétés surnaturelles. Adrian faisait presque trop de cachoteries pour être parfaitement honnête.

« C’est sûrement le plus logique en effet, et le plus rassurant. Comme pour les plantes finalement. Certaines se sont vues attribuer des propriétés magiques alors qu’il ne s’agit finalement que d’effets biologiques qui peuvent être parfaitement expliqués par la science. Je n’aurais pas ma petite touche de magie aujourd’hui alors. Mais je ne désespère pas ! »

Loin de là même. Cette mission prendrait le temps qu’il faudrait, surtout si Renan continuait de lui fixer des limitations stupides. Bien entendu dans ce cas précis, coucher avec Adrian ne lui aurait rien apporté, à vraie dire elle était convaincue que si elle essayait de le séduire de manière plus agressive il se renfermerait comme une huitre et elle ne pourrait rien en tirer. Soit elle devait trouver un moyen de faire un véritable passage en force grâce à ses pouvoirs, soit elle devait attendre. Ce qui signifiait devoir faire attendre l’officier de la pénombre. Le souvenir d’une certaine douleur autour de sa nuque la laissait penser que ce n’était pas forcément une bonne idée non plus.

Mais même si Adrian ne lui avait rien donné de concret, elle sentait croître entre eux les prémices d’une certaine proximité. Rien de bien romantique, mais probablement d’amical. Il semblait vraiment l’estimer pour sa curiosité et surtout sa passion pour les végétaux. Même si elle se doutait que ses sourires et son attitude très amicale en cet instant devaient jouer en sa faveur. Elle se demandait encore pourquoi cela n’avait pas fonctionné avec Jonas et qu’elle ait dû utiliser ses autres talents. Avec Adrian cela pourrait ne jamais être nécessaire, si on lui laissait du temps encore une fois. Ou si elle mettait au point sa formule aphrodisiaque pour la tester sur lui aussi. Pourquoi se contenter d’essayer de limiter les choses à SHADOW ? Surtout que si elle ne voulait pas faire attendre Renan, s’en servir comme cobaye était encore pire.

« Je suis bien d’accord avec vous, le progrès et la passion sont intrinsèquement liés. On n’accomplit rien si on se contente de faire le minimum. »

Et clairement à moins d’être passionné c’était ce que faisait la majorité de l’humanité. Cela expliquait peut-être pourquoi certaines choses fonctionnaient particulièrement mal, comme l’administration. Elle en savait quelque chose. Heureusement pour elle, son charme ne s’arrêtait pas qu’aux archéologues coincés et aux directeurs de journaux. Même les petites secrétaires pouvaient y passer pour faciliter les choses. Comme l’obtention de fonds pour mettre en place une exposition de manière express. Elle devrait faire attention à ce qu’aucun conseiller ne mette son nez là-dedans d’ailleurs. Mais si l’évènement était un succès comme elle le supposait, ils n’oseraient rien dire.

« Je suppose que ce n’était pas une simple flèche pour avoir attiré les voleurs. Elle était en métal précieux ou quelque chose du genre ? J’en ai entendu parler mais je n’ai jamais entendu les détails. » Répondit-elle avec un air concerné. Apparemment le fait qu’on puisse voler quelque chose appartenant au public, à la population de Star City l’ennuyait véritablement. Et pas seulement parce que ses plantes s’y trouvaient en ce moment. Les spécimens les plus rares et ceux qu’elle avait créée elle-même n’y étaient pas. Tout ce qui se trouvait ici était remplaçable. Même elle lui dirait sûrement Renan. « Enfin, si le nouveau système de sécurité fonctionne c’est l’essentiel, même si je suis désolée pour la perte de cet objet. »

La réserve ? Voilà qui était intéressant. Elle lança un regard à Adrian pour jauger la situation. Non, il n’y avait rien. Aucun des petits détails qui pouvaient trahir une certaine excitation sexuelle. Avec le temps elle était devenue experte pour lire ce genre de signes. Ils venaient juste de parler d’une flèche de toute façon et elle n’avait rien changé de son attitude purement amicale. Juste une coïncidence sûrement.

« Ce serait avec plaisir. Je vous suis. » Répondit-elle calmement avec un sourire toujours aussi adorable. Elle lui emboîta le pas, lançant un bref coup d’œil en la direction de l’entrée où se trouvait toujours Mulch. Est-ce qu’elle aurait besoin de la plante à apparence humaine ? Difficile à dire. Peut-être qu’elle pouvait monter une sorte d’affrontement ou d’attaque dans la réserve pour essayer de secouer un peu l’archéologue. Quoiqu’un débriefing avec Renan pourrait être appréciable.

Lilian quitta ses réflexions pour se pencher devant les différents plants. Si Adrian l’avait effectivement amenée ici pour des raisons autres que l’exposition, c’était probablement le meilleur moment pour poser sa main sur sa croupe, mais elle doutait vraiment qu’il le fasse. Discrètement toutefois, elle défit un bouton de con chemisier. Au moins elle verrait de quelle façon il réagirait à ce petit dénudement apparemment accidentel. S’il était purement asexuel ou intéressé par les hommes elle serait fixée.

« Je ne suis pas certaine qu’elle soient essentielles à l’exposition en effet. Mais j’ai peur qu’elles n’aient pas beaucoup de lumière ici. Est-ce qu’elle s’éteint quand nous partons ? »
Lilian se retourna observant apparemment les ampoules mais offrant une vue plutôt agréable à Adrian. Quel malheur que son chemisier se soit soudainement déboutonné quand elle s’était penchée ! Personne n’aurait pu prévoir cela !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Mar 2016 - 17:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5000
ϟ Nombre de Messages RP : 1730
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian avait avoué son ignorance suite aux questions de la jeune femme à propos de la flèche. La vérité, c'est qu'il savait qu'il existait une rumeur à propos d'un trésor qui y serait lié, est-ce que quelqu'un avait décidé de s'y intéresser et de tenter sa chance ? C'était probable, mais il avait malheureusement des affaires bien plus pressantes que de retrouver la trace de cet objet. Il n'était pas de nature magique, ou pas de la même manière que les artefacts dont Eldoth avait la charge, il laissait donc cette affaire à la police.

Ils se retrouvaient donc dans la réserve à observer les plants posés devant eux. L'Archimage doutait qu'ils puissent être réellement intéressants pour le public, non en raison de leur manque de rareté – certaines l'étaient assez – mais tout simplement parce qu'ils n'étaient pas assez.... valorisés ? Pas aussi verts et esthétiques que les plantes déjà exposées dans les salles qu'ils venaient de visiter et donc moins intéressantes pour le public. Peut-être que s'ils avaient eu une plante carnivore avec une tête de vache – tout point commun avec un jeu vidéo est parfaitement fortuit – les visiteurs se seraient pressés à l'entrée du musée ! Mais ce n'était pas leur objectif, mieux valait attirer les gens pour le savoir qu'ils pourraient obtenir que pour leur en mettre plein les yeux.

En parlant d'en mettre plein les yeux, Adrian avait observé les environs le temps que la jeune femme contemple les plants exposés, cherchant à vérifier que rien d'inhabituel n'était visible, puis il reporta son regard sur elle au moment où elle prenait la parole. Et là, surprise, bonne ou mauvaise, telle était la question, la conseillère lui offrit une vue plongeante sur son décolleté. En soi, ce n'était pas gênant, Adrian avait vécu trente ans en Afrique et les femmes Maasaïs se promenaient avec seulement un pagne, donc une poitrine découverte ne le perturbait pas tant, mais disons que dans le contexte... ça l'était ! Déjà, il s'agissait d'une américaine et ce n'était pas dans ses mœurs de se promener avec les seins à l'air, puis ensuite il s'agissait certainement d'un accident de bouton et l'Archimage avait l'impression de profiter d'une maladresse de la demoiselle. Bien sûr, son regard ne s'était posé qu'une fraction de secondes sur la zone en question avant de remonter jusqu'au visage de la rousse comme si elle venait de lui coller une gifle, mais c'était déjà trop pour lui. Ses joues rosirent légèrement, mais fort heureusement il avait les cheveux bruns et la peau très légèrement hâlée depuis son long séjour au soleil, cette réaction de jeune pucelle pouvait donc passer inaperçue. Mais il fallait avouer que l'air gêné et contrit qu'il arbora ensuite avait de quoi provoquer certains questionnements chez son interlocutrice.

Embarrassé par la situation, il eut un peu de mal à trouver comment formuler ça sans avoir l'air d'en avoir profité pour se rincer l’œil. Tant pis....

« Mademoiselle Holland, je crois que l'un de vos boutons s'est défait. »

Il ne chercha pas à baisser à nouveau les yeux pour vérifier si c'était bel et bien le cas, au contraire ! Ses yeux se détournèrent de la jeune femme comme si elle s'était tout à coup retrouvée en tenue d'Eve et il en profita pour jeter un coup d’œil vers les ampoules qui lui offraient un excellent moyen de détourner l'attention.

« Oui. En vérité, toutes les lampes de l'étage sont réglées pour s'éteindre dès qu'il n'y a pas eu de mouvement depuis trois à quatre minutes. Par mouvement, j'entends quelqu'un qui marche ou qui se déplace, c'est pour cette raison qu'il y a des lampes d'appoint lorsqu'il faut rester immobile. » Il lui désigna une lampe de bureau posée sur une table non loin de là. « Le conservateur trouve que ces plantes sont trop.... décharnées ? Je ne trouve pas le terme exact, mais disons qu'elles ne sont pas au meilleur de leur forme, alors elles ne feraient pas du plus bel effet, surtout à côté des vôtres. »

C'était certainement les plants les plus beaux qu'il avait pu voir depuis un bon moment : Lilian Holland était assurément une bonne pépiniériste, elle aurait aussi fait une belle carrière dans ce domaine ! Quoi qu'il en soit, ce moment de gêne était toujours assez présent et il songea à écourter les questions pour monter à l'étage et terminer la visite, mais après réflexion, changea d'avis. Elle risquait de croire qu'elle avait fait ou dit une bêtise alors que c'était juste son côté de vieux coincé qui prenait le dessus. Après tout l'effort mis en place pour cette exposition, il pouvait bien faire un effort. Après une profonde inspiration, Adrian posa les yeux sur la jeune femme.

« Vous croyez qu'il faudrait les garder ailleurs pour qu'elles s'épanouissent ? »

Apparemment, il n'y avait que les boutons de chemisier qui semblaient s'épanouir dans cette réserve !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 7 Mar 2016 - 22:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il y avait plusieurs façons dont un homme pouvait réagir à la situation dans laquelle Lilian venait de plonger Adrian Pennington. Et certaines réactions pouvaient en dire long sur le caractère de l’individu en question. Quelques hommes par exemple n’auraient pas hésité à se rincer l’œil allègrement, profitant de la vue avant de mentionner poliment toujours, que le bouton de la politicienne avait cédé. D’autres, peut-être plus malins, n’auraient jeté qu’un bref coup d’œil, se seraient peut-être permis un léger sourire mais n’auraient rien dit, pour pouvoir profiter un peu plus de la vue dans la journée qui commençait à peine. Il y avait aussi les pires, ceux qui auraient pris cela pour une invitation, comme si elle avait ouvert son chemisier pour qu’ils puissent accéder plus facilement à sa poitrine. Ceux-là étaient les plus faciles à manipuler pour la rousse.

Mais elle avait déjà une petite idée de la façon dont Adrian Pennington allait réagir et elle fut plutôt dans le vrai. Malgré son habitude pour discerner tout trouble chez quelqu’un, elle ne perçut qu’avec difficulté une maigre rougeur sur ses joues, mais ce qui révélait véritablement le malaise de l’archéologue face à ce qui n’était finalement, qu’une innocente poitrine victime d’un dysfonctionnement vestimentaire, furent ses paroles et la façon dont il les prononça. Non, cet homme n’était clairement pas habitué à la proximité des femmes. Pas de cette façon en tout cas, pas en chair et en os. Peut-être qu’il était abonné à quelques sites douteux, mais cela Lilian pourrait le vérifier depuis Mannheim probablement. Mais elle en doutait, l’archéologue ne la frappait pas comme une personne qui était juste incapable de s’épanouir sexuellement, c’était différent, plus effacé.

« Oh mon dieu… Je suis désolée. Mon dieu… »

Lilian était parfaitement maîtresse d’elle-même, ce qui lui permit d’offrir à Adrian une réaction digne de la sienne. Les joues de la politicienne s’empourprèrent alors qu’elle se retournait pour reboutonner à la hâte son chemisier. La gêne était clairement audible dans sa voix. Quel gentleman de le lui avoir fait remarquer aussi rapidement. Il était peut-être homosexuel et juste mal à l’aise face aux formes d’une femme. C’était une possibilité. Cela expliquait pourquoi Evey aurait échouée elle aussi. Peut-être qu’introduire Mulch dans leur petit jeu aurait plus d’effet.

Elle allait expliquer à quel point elle était terriblement gênée, mais déjà, l’archéologue avait changé de sujet. Soit il était particulièrement gêné lui aussi, soit la vue du décolleté de la rousse ne l’avait pas particulièrement marquée. Lilian préférait clairement la première option, elle savait qu’elle était parfaitement irrésistible. Parfois, son orgueil, même si elle ne partageait pas de sang avec lui, n’était pas sans évoquer celui de son cher neveu. Toujours un peu rouge, mais de nouveau parfaitement boutonnée, Lilian se retourna vers Adrian, braquant son regard vers les ampoules à son tour, comme si elle cherchait à éviter celui de son interlocuteur. Ah, elle savait aussi jouée la petite ingénue quand elle le jugeait nécessaire.

« Il n’est pas étonnant qu’elles soient décharnées, elles n’ont clairement pas assez de lumière…Il faut aussi garder à l’esprit que c’est encore l’hiver, si ces plantes ont été mises à germer dans les mauvaises conditions. J’ai des serres personnellement et aussi ce qu’on appelle des phytotrons, des chambres à conditions contrôlées pour que mes plantes poussent de la manière la plus adaptée possible. »

Elle se tourna de nouveau vers les plantes, les observant presque avec tristesse. S’il n’y avait pas Adrian, s’il n’y avait pas de mission, elle se serait presque permis de les toucher de ses pouvoirs pour leur donner une nouvelle vigueur. Mais dans les conditions présentes, elle devait rester parfaitement dénuée de pouvoirs.

« Cela ne serait pas de trop… Vous n’avez pas une pièce un peu plus ensoleillée où nous pourrions les mettre ? Une fenêtre orientée vers le sud ? J’ai bien peur que si nous les abandonnons ici trop longtemps qu’elles n’y survivent pas. Ce ne sont pas des échantillons particulièrement rares, mais il serait dommage de les perdre bêtement. Leur faire une place dans l’exposition est difficile, mais vous devez avoir d’autres salles pour les chercheurs comme vous, non ? Une salle de repos ou de réunion ? Un bureau ? »

Elle était déjà seule avec lui, donc elle n’aurait pas grand-chose à y gagner, si ce n’était de voir un peu plus le musée. La partie qui n’était pas ouverte aux visiteurs en tout cas. Malheureusement elle ne pensait pas que cela lui donna la moindre ouverture pour se saisir des secrets de l’archéologue.

 
Revenir en haut Aller en bas

 
La magie des plantes
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
La magie des plantes Categorie_6La magie des plantes Categorie_8


La magie des plantes Categorie_1La magie des plantes Categorie_2_bisLa magie des plantes Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La magie des plantes Categorie_6La magie des plantes Categorie_8
Sauter vers: