AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_1Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_2bisTel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Fév 2016 - 15:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
08 février 2016

Depuis qu'il avait repris du service, Adrian s'absentait de temps en temps du manoir pour aller apporter son aide à d'autres Légionnaires. Il était toutefois beaucoup plus rare qu'Eldoth s'amuse à se lancer tout seul dans des missions, surtout lorsqu'elles ne le concernaient pas directement ! Lors de son entrée dans la Légion des Étoiles, le vieux mage avait longuement discuté avec le représentant du groupe afin de lui expliquer qu'il ne souhaitait pas redevenir le héros qu'il était pendant la seconde guerre mondiale. Il avait vu suffisamment de héros se faire tuer et il avait eu son lot de missions « normales » à faire, désormais il souhaitait simplement assister ses comparses et leur simplifier la vie. Sa demande avait été acceptée et depuis, dès qu'une affaire concernait la magie ou dès qu'un Légionnaire avait besoin d'un coéquipier qui maîtrisait un minimum ses pouvoirs. Ce qui était son cas, après plus de quatre-vingts ans passés à les utiliser, c'était préférable.

Pourtant, ce jour-là, lorsqu'il quitta le manoir, Adrian avait une idée plutôt inhabituelle en tête. Il avait entendu parler d'une mission qui avait causé quelques tracas à l'un des Légionnaires qui n'avait malheureusement pas réussi à la mener à son terme. Comme il était dans l'incapacité de se charger de la clore ce soir-là, Adrian – ou plutôt Eldoth – lui avait proposé de le remplacer. Comme il avait déjà effectué plusieurs missions qui s'étaient bien terminées, l'homme avait accepté sans vraiment d'hésitation et c'était pour cette raison que le vieux mage avait besoin de quelques renseignements supplémentaires.

Il devait savoir où se trouvait une cible bien précise et quel était son passif. Malheureusement, il était dans l'incapacité de passer par la police et aucun des Légionnaire ne pouvait lui prêter main forte de ce côté-là pour le moment. La mission avait l'air assez banale, mais bizarrement, l'Archimage avait comme une mauvaise impression chaque fois qu'il s'y intéressait. Peut-être que les risques se dévoileraient sur place ? C'était possible, mais Adrian ne souhaitait pas risquer la vie de ses homologues, ni celle de ses amis. Pourtant, il avait besoin de l'aide de personnes compétentes, ne serait-ce que pour se procurer les informations qui lui permettraient de débuter sa mission. Assez naturellement, le nom de Gabriel Colt s'était invité dans son esprit et il décida de profiter d'un passage au Brett Building pour lui demander son aide.

Il attendit donc que ce soit la fin de journée, lorsque la plupart des employés s'en-allaient. Adrian espérait que ce serait le cas de Rebekha étant donné qu'il ne souhaitait pas la croiser alors qu'il était en train d'enquêter sur quelque chose de potentiellement dangereux. Elle serait capable de lui proposer son aide et il n'aurait pas le courage – ni le droit – de lui refuser ça. Fort heureusement, le centenaire ne fut pas amené à croiser la jeune femme et put se rendre directement jusqu'au bureau du Commandant qui s'y trouvait – une chance. Il toqua à la porte entrouverte et attendit l'invitation à entrer avant de le faire. Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'il vit le visage de son ami.

« Bonsoir, j'espère que je ne te dérange pas ? » Il devait avoir la masse de travail. « Comment vas-tu ? » La question était franche et la réponse l'intéressait réellement. Il enchaîna tout de même pour ne pas monopoliser Gabriel. « J'aurais juste besoin d'un petit coup de main, alors j'ai pensé à toi. » Signe qu'il lui faisait confiance. « Il s'agit d'une affaire en lien avec la Légion... » Gabriel était l'un des rares à savoir qu'il l'avait intégrée. « … il manque des informations pour retrouver un suspect et le pister. Comme les gens savent que je connais quelques personnes capables de régler ce problème, j'ai proposé de m'en charger. »

Il ne souhaitait pas que Gabriel lui demande s'il allait se lancer à la recherche de cette fameuse cible et préféra donc noyer le poisson en laissant penser qu'il se chargeait seulement de recueillir les informations. Ce n'était pas vraiment un mensonge, non ?
Adrian s'avança vers le bureau avant de poser un dossier dessus.

« Il s'agit d'un homme qui se fait appeler Dylan Baxter, apparemment c'est quelqu'un sans problèmes, mais une enquête de la Légion laisse penser qu'il pourrait avoir quelque chose à voir avec des récents meurtres. La police n'a pas le temps de s'occuper de tout ça, donc on essaye de réunir le maximum d'informations. » Ce qui arrivait assez souvent. « Le problème, c'est qu'il a disparu de la circulation et que les recherches n'ont rien donné. Alors, je me disais qu'avec toute votre technologie, vous pourriez peut-être mettre la main sur des dossiers le concernant, quelque chose qui pourrait permettre de savoir s'il a une planque en ville. Tu crois que ce serait possible ? »

Normalement oui pour ce qui était des moyens, mais pour ce qui était des droits et du temps que cela prendra, c'était une autre histoire.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 6 Fév 2016 - 20:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Papiers, papiers, et encore papiers. Gabriel levait un regard de plus en plus désespéré et abattu à chaque fois que son secrétaire lui ramenait une nouvelle pile de dossiers, un énième parapheur, ou lui transmettait un « appel urgent, important, immanquable ». Tout était pressé dans cette ville, et chacun voulait une réponse rapide, voire immédiate à ses problèmes et préoccupations. Il avait envie de sortir, ça le démangeait. Les murs de son bureau pourtant spacieux, lumineux et accueillant paraissaient toujours trop étroits et ternes dans l’esprit du commandant. De temps à autre il jetait un coup d’œil à la figure de l’Archer suspendue à sa lampe de bureau, et si la vision lui tirait un sourire elle n’était pas suffisante pour le distraire des tâches qui s’accumulaient inlassablement. Parfois il divaguait et songeait à Orianna, étendue là au milieu de sa paperasse, quelques jours auparavant… Il chassait rapidement la vision, une risette pensive aux lèvres, quand quelqu’un s’immisçait dans son territoire.

Ce fut subitement le cas lorsque Lana Ripp, l’une de ses lieutenantes, fit irruption dans la pièce. Elle avait à peine toqué avant d’apparaître, l’air agitée… Une simple vision qui fila une sueur froide à Gabriel : quand la jeune femme était ne serait-ce qu’un peu inquiète, c’est qu’un cataclysme se préparait ! Elle n’avait pas toujours été ainsi. Le major se souvenait non sans émotions des débuts de ce petit bout de fille, toute timide et rêveuse. Elle s’était endurcie avec les missions et les années, présentant la plupart du temps un air sûr et sérieux qui compensait l’apparente décontraction et les taquineries de Gabriel sur le terrain.

« Star City est à feu et à sang ?
_Quoi ? Non. Qu’est-ce que vous racontez… »


Elle avait les joues roses. Gabriel arqua un sourcil à la fois intrigué et amusé, et plongea un regard soutenu dans celui de Lana qui craqua finalement.

« Adrian est ici. Adrian Pennington.
_Génial ! Quand tu l’embrasseras, appelle-moi, je veux voir ça.
_Taisez-vous… ! »


Ah elle pouvait faire semblant d’avoir l’air en colère, son teint maintenant cramoisi et ses mains moites, qu’elle frottait l’une dans l’autre, la trahissaient à des kilomètres ! La belle avait eu un gros coup de cœur pour l’Archimage, il y a plus de deux ans, et avait fini par lui voler un baiser un soir de fête et d’ivresse… Si elle n’avait rien tenté depuis, en la présence d’Adrian elle retrouvait son attitude plus juvénile et attendrissante.

« Vous partez en mission… ?
_Intéressée ?
_Non !
_D’accord, d’accord… Pas que je sache.
_Mh…
_Je te tiendrai au courant.
_Je n’ai rien demandé…
_De rien, Lana, c’est tout naturel. »


Elle le foudroya du regard mais alors qu’elle se retournait, il fut certain d’avoir vu un sourire en coin se dessiner sur sa bouille impatiente. Il n’en fit pas cas et retourna à ses textes, espérant secrètement qu’Adrian lui paierait une vitesse et le tirerait de son marasme administratif. L’homme généreux accéda à son souhait quelques instants plus tard et fut accueilli par un très large sourire. Le major se leva d’un bond et se rapprocha de son ami les bras grands ouverts pour mieux venir l’enlacer – de gré, bien évidemment !

« Adrian, mon bel Adrian, ne pose pas des questions pareilles ! Je t’aime, tu ne pourras jamais me déranger. » Il le relâcha pour ne pas le noyer sous plus d’affection et l’invita d’un geste à s’asseoir dans un des confortables fauteuils du lieu. Il avait investi pas mal de crédits dans le mobilier, à dessein : les partenaires et collaborateurs les plus rétifs s’assouplissaient toujours une fois bien installés. « Tu as toute mon attention. » Il ne s’installa pas derrière son bureau mais dans un siège à côté de celui de l’Archimage, qu’il écouta en souriant toujours. Adrian n’était pas du genre à demander des services, à dire vrai, c’était plus l’UNISON qui venait le solliciter régulièrement… Aussi la requête serait bien sûr acceptée, mais titilla quand même la curiosité de Gabriel. « Tu veux dire que toute la Légion sait pour notre… ‘Relation’ ? Ah, je n’oserai plus regarder le Commander dans les yeux sans rougir maintenant. Tu me diras, il me met déjà dans tous mes états, lui, son œil azur et sa carrure de boxeur. » Il croisa les jambes et se saisit du dossier communiqué, qu’il parcourut rapidement. Evidemment il n’y avait rien de suspect à première vue, sinon la Légion aurait depuis longtemps avancé sans avoir besoin des ressources de l’organisme.

Dylan Baxter, ça ne lui disait donc strictement rien. Si le gus était effectivement mêlé à des affaires criminelles, il l’avait sans doute fait avec suffisamment de discrétion. Une identité secrète peut-être ? Ou alors il était sur le marché depuis peu de temps… « Yep, c’est possible. Je vais chercher et mettre quelques personnes dessus. Avec les récents évènements… » Gabriel n’avait guère besoin de les rappeler à quelqu’un comme Adrian. « Le personnel politique et mes supérieurs laissent plus de latitude dans les enquêtes, et les juges nous filent des mandats plus facilement. Je retrouverai ton gars. » Comme toujours, il s’exprimait avec conviction et aplomb, comme si les difficultés n’existaient pas – quand bien même il était fort conscient de celles-ci. « Pour toi, je ferai tout, mon amour ♫ » Chantonna-t-il en se trémoussant sur sa chaise, étirant le bras pour appuyer sur son interphone. « Lana, tu peux venir ? »

La lieutenant appelé il reporta toute son attention sur son partenaire de bien des aventures. « Du coup… Tu viens seulement à la pêche aux infos ? Ou ces meurtres ont un rapport avec la magie ? » Adrian ne s’était jamais présenté comme un homme de terrain. Cependant il lui avait sauvé la mise plus d’une fois depuis qu’ils se connaissaient… « Et… La question à 1000 points… Bekha est au courant ? J’ai eu peur à un moment que tu ne viennes plus me voir : son bureau est avant le mien, tu passes devant et pouf… » Son sourire goguenard exprimait tout ce qu’il ne disait pas avec des mots. Espiègle il adorait taquiner Adrian, tout comme Rebekha, même si cette dernière avait fini par s’habituer au jeu.

« Commandant ? Vous m’avez demandé. »

Lana apparut à l’encadrement de la porte, toute droite dans son uniforme et les mains croisées dans son dos. Gabriel remarqua immédiatement qu’elle avait pris le temps de remettre du rose sur ses lèvres, et recoiffer ses cheveux.

« Oui ! Adrian m’a communiqué un dossier, j’aimerais que tu te mettes dessus avec quelques agents. Sur le dossier hein, pas sur Adrian.
_Evidemment. Heureuse de vous revoir monsieur Pennington. »


Elle s’était un peu crispée, mais c’est un sourire qu’elle offrit à l’Archimage, de même que sa main tendue. « Je ferai mon possible pour vous aider. De quoi s’agit-il ? » D’un geste il lui confia le dossier et elle se mit à le feuilleter pendant que Gabriel plongeait ses mains dans ses poches, puis il enchaîna tranquillement. « Un homme, Dylan Baxter, a disparu. La Légion le suspecte de meurtres. A priori il n’y a rien sur lui mais en creusant un peu, je suis sûr qu’on aura des nouvelles. Combien de temps est-ce qu’il te faut ? » Lana prit une poignée de minutes pour consulter les feuilles diverses qui constituaient la pochette et pour relever plusieurs points saillants. Finalement elle releva la tête et annonça avec assurance. « D’ici dix jours, j’aurais rassemblé tout ce qu’on a sur ce Dylan. Dix jours ?? Allez, c’est pour Adrian. Fais un effort ! » Elle fronça les sourcils – pas sûr qu’il survivrait à la fin de la journée à ce rythme là – et si elle sembla douter et finalement, corrigea en levant fièrement le nez. « Huit jours. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 6 Fév 2016 - 23:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les grandes démonstrations d'amitié n'avaient jamais été le genre d'Adrian, ce qui ne l'empêchait pas d'éprouver une réelle affection pour ses amis. Gabriel le savait certainement après avoir passé quelques temps à habiter au manoir, mais l'Archimage appréciait qu'il se comporte naturellement et ne s'impose aucune barrière ! Ainsi donc, voir le Commandant manifester son affection de cette manière l'amusa sincèrement et lui rappela qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de se voir très souvent au cours des derniers mois.

Après qu'ils se soient installés dans les fauteuils pour discuter de la mission qui amenait Adrian ici, Gabriel lança quelques phrases qui ne manquèrent pas de lui rappeler qu'il avait un don pour déstabiliser ses interlocuteurs ! Le centenaire avait beau le côtoyer depuis quelques années à présent, il lui arrivait encore souvent de se retrouver incapable de répondre sérieusement. Un chance que quasiment tout le monde savait que le Commandant de la base de Star City aimait bien faire des plaisanteries ou de drôles de rumeurs pourraient circuler dans les couloirs du Brett Building...

Lorsqu'il fut question de magie, Adrian secoua la tête en signe de dénégation, mais n'eut pas le temps de répondre que déjà le prénom de Rebekha faisait une apparition surprise – c'était pire que les pokémons dans les hautes herbes. Une brève rougeur passa sur les joues du vieux mage qui ignorait totalement ce que la demoiselle pouvait bien avoir dit au Major. Adrian se doutait que ce dernier était au courant de leur relation, mais étant d'une nature réservée, il se sentait forcément gêné d'aborder le sujet.

« Tu sais qu'au travail je reste professionnel. »

Une excuse bafouillée tant bien que mal et pourtant, c'était la pure vérité ! Il en venait même à vouvoyer Rebekha lorsqu'ils étaient en compagnie d'une autre personne, si ce n'était pas du professionnalisme ! Il ne lui viendrait donc jamais à l'idée d'aller la déranger en plein travail juste pour discuter. Mais bien sûr, Gabriel ne parlait pas sérieusement et Adrian le savait parfaitement – ce qui ne l'empêchait pas de ressentir le besoin de se justifier comme un gamin pris en faute.

Fort heureusement, sa sauveuse – en la personne de Lana – apparut sur le palier de la porte et la discussion se recentra sur l'affaire qui le menait ici. Naturellement, Adrian se redressa pour la saluer. Il appréciait le professionnalisme de la jeune femme et elle était d'une compagnie agréable et rafraîchissante. La savoir sur l'affaire le rassurait un peu : il savait que le travail serait fait très sérieusement, même si c'était certainement le cas avec tous les agents de l'UNISON. Gabriel se chargea de résumer la situation, mais lorsque la demoiselle lâcha le délai qu'il lui faudrait, l'humeur d'Adrian s'assombrit un peu. Il craignait qu'en traînant trop longtemps, la situation s'aggrave. Ce sentiment qui l'habitait était peut-être lié à sa nature d'Archimage, d'où le fait qu'il avait insisté pour prendre ce dossier en charge. Il était bien placé pour savoir que la magie pouvait vite devenir incontrôlable, il était donc primordial qu'il localise cet homme avant le délai fixé par la jeune femme.

Son expression était devenue un peu soucieuse et il s'empressa donc d'adopter un air plus neutre avant de poser les yeux sur Lana.

« Et si vous vous contentez de trouver une information, est-ce qu'il serait possible que ce soit plus tôt ? Nous n'avons pas besoin de tout savoir, tout ce qu'il faudrait trouver, c'est les endroits qu'il pourrait avoir loué. Nous avons tout lieu de penser qu'il s'est caché quelque part en ville et vu qu'il n'a pas d'ami ou de famille connue... c'est forcément dans un endroit qu'il doit posséder ou louer. » Surtout parce qu'ils le soupçonnaient d'avoir entassé du matériel quelque part. « Est-ce que vous pourriez simplement trouver ça ? » Il n'y connaissait rien en informatique et ignorait totalement si ce serait rapide ou non. « Je suis sûr que vous devez avoir des tas de choses à faire, mais si vous pouviez trouver une piste pour dans un ou deux jours, ce serait vraiment parfait. »

Il se sentait un peu minable de profiter ainsi des compétences de la jeune femme, surtout qu'elle avait sans aucun doute un tas de choses à faire. Adrian était certain que si elle acceptait de l'aider, c'était uniquement parce qu'il était ami avec son supérieur, une raison supplémentaire pour se sentir ennuyé par la situation. Si elle trouvait quelque chose, Adrian se jura de demander à Gabriel ce qu'il pourrait offrir à la demoiselle pour la remercier. Un bouquet de fleurs serait certainement démodé et il ne voulait pas la mettre mal à l'aise, le Major aurait certainement une idée brillante – quoique, faudrait-il s'y fier ? Il se posait la question...

Quoi qu'il en soit, que ce soit grâce à son amitié avec le Major ou parce qu'elle avait du temps à tuer, la jeune femme sembla accepter de tenter le coup et de voir ce qu'elle pourrait trouver. Lorsqu'elle s'absenta, Adrian resta encore quelques instants pour discuter avec Gabriel et prendre de ses nouvelles avant de le laisser en paix et le quitter en l'informant qu'il pourrait le contacter au manoir s'ils avaient du nouveau.

Les heures passèrent et finalement, alors que la nuit tombait, Adrian eut un coup de téléphone destiné à l'informer que Lana avait trouvé quelque chose. L'Archimage annonça qu'il passait au Brett Building étant donné que les agents semblaient avoir décidé de rester tard ce soir-là et il retrouva Gabriel dans son bureau en compagnie de la demoiselle. Cette dernière avait trouvé une adresse qui semblait parfaitement correspondre à ce que le centenaire cherchait et il esquissa un sourire avant de la remercier. Déclarant qu'il transmettrait cela rapidement, l'Archimage réitéra ses remerciements aux deux agents avant de leur fausser compagnie.

Il regagna le manoir afin d'enfiler sa tenue d'Eldoth, profitant de l'absence de Rebekha qui devait certainement passer la soirée avec les autres garous. C'était préférable qu'elle ne soit pas là si jamais la mission tournait mal et qu'il rentrait avec quelques blessures. Il aurait le temps de les dissimuler avant son retour, même s'il était conscient que c'était une forme de mensonge – pour la bonne cause, non ?

Après s'être mis en tenue, l'Archimage quitta le manoir par la porte arrière et profita de l'obscurité pour s'éloigner de la zone résidentielle grâce à sa télékinésie qui lui permettait d'emprunter la voie des airs. La planque présumée de la cible se trouvait dans le quartier de Lincoln, le coin réputé pour ses criminels, assez loin de la zone où se trouvait le manoir. Il ne se pressa pas, préférant économiser ses forces pour la mission elle-même, mais finit par arriver sur place sans être repéré. Adrian s'était posé à une centaine de mètres du bâtiment et sonda les environs du regard avant de sentir une présence se rapprocher. C'est avec un peu de surprise qu'il distingua finalement une silhouette non loin de lui.

« Vous ne devriez pas rester ici, rentrez chez vous. »

Parce que son mauvais pressentiment ne s'était pas envolé, loin de là !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 7 Fév 2016 - 23:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oh oui, Gabriel savait parfaitement que son ami pouvait être un modèle de sérieux et de dévouement envers son travail et ses fonctions. C’était, à dire vrai, l’un de leurs points communs les plus évidents. À les voir juste comme ça à la première œillade il était facile de douter de cette affirmation et pourtant les deux hommes, chacun à leur manière, consacraient la majorité de leur énergie au bon accomplissement de leurs missions. Missions qui par ailleurs, démontraient qu’ils partageaient un socle de valeurs communes. Cet engagement ne souffrait pas d’exception, aussi il n’était pas surpris de voir Adrian s’investir de la sorte. Et c’est sans rechigner qu’il mettait l’une de ses meilleures agentes sur le coup – sans compter que cela lui offrait un spectacle attendrissant de rougeurs et coups d’œil secrets, mais ça, c’était un plus pour son plaisir personnel.

Lana ne parut pas peu fière d’accorder un « rabais » de deux jours supplémentaires, pourtant ce ne fut pas suffisant pour satisfaire les exigences de l’Archimage. Arborant un air aussi sérieux qu’absorbé, la lieutenant recueillit les doléances et hocha la tête lorsqu’il eut terminé. Elle lorgna du côté de son commandant, mais comme celui-ci ne donna pas signe de réaction, elle reprit en s’adressant directement à Adrian. « En restreignant la recherche, ce sera en effet plus rapide. Je ne peux rien promettre, mais je vais faire tout mon possible pour vous fournir ces informations dans les meilleurs délais. Sur ce, je vais prendre congé, il n’y a pas de temps à perdre. Bonne journée monsieur Pennington. » Elle inclina poliment la tête et sortit promptement de la pièce, laissant aux deux hommes l’occasion de discuter. « ‘Monsieur Pennington’… Trop mignon. » Souffla Gabriel, quand elle fut partie.

Adrian ne resta malheureusement pas aussi longtemps que le major l’aurait souhaité : ils avaient tous les deux des obligations qui les retenaient ailleurs. Il le salua chaleureusement et retourna à ses dossiers, non sans soupirer d’abattement. La journée serait longue. Les heures passèrent et il fut tenu au courant des divers avancements, parmi eux celui qui concernait son ami. Lana avançait bien et vite, épluchant les adresses connues, et trouva enfin ce qu’ils cherchaient avant la nuit tombée. Ils appelèrent immédiatement le Légionnaire qui se présenta, à nouveau, au bureau du commandant de base. « Te voir deux fois dans la même journée, ça m’emplit d’allégresse » l’accueillit Gabriel, tout sourire. Debout près de lui, Lana tendit directement une feuille à Adrian qui contenait les informations désirées. « Désolée pour le délai. Il avait bien dissimulé sa trace, un renard pareil doit s’attendre à être débusqué… Soyez prudent.. Monsieur Pennington. » Lana rougit et recula, joignant ses mains devant elle. Adrian ne tarda pas à repartir sous l’œil attentif et légèrement suspicieux de Gabriel… Déformation professionnelle : il se méfiait toujours.

« On aurait pu envoyer ça directement à la Légion, il a vraiment tenu à les récupérer en personne…
_Que voulez-vous dire ?
_Si c’était tellement urgent, pourquoi prendre le temps de se déplacer encore une fois jusqu’à nous… »


Pensive, Lana ne fit pas de commentaire. Elle voyait des milliers de raisons et d’explications, mais elle connaissait l’instinct de Gabriel. Il avait souvent raison, même si après, les pires catastrophes lui tombaient sur le coin du nez.

« Lana ?
_Oui ?
_Suis-le. Discrètement. S’il ne rentre pas chez lui… Appelle-moi. D’accord ?
_Reçu. »


La jeune femme ne perdit pas de temps pour retourner à son casier, attraper ses clés et son casque, puis sortit pour enfourcher sa moto et suivre l’Archimage à distance raisonnable. Comme elle connaissait l’adresse de son manoir elle n’avait pas besoin de lui coller au train, ce qui lui permettait de conserver une certaine discrétion. Ils arrivèrent à la bâtisse et elle coupa son moteur en amont afin de garder une vue plongeante sur le domaine. Elle constata alors de ses propres yeux qu’Adrian était sagement rentré chez lui, contrairement à ce qu’appréhendait son supérieur.

« Commandant ? Monsieur Pennington est rentré chez lui, ça fait dix minutes que je suis là et… Attendez. »

Elle vit les lumières du manoir s’éteindre et aperçut du mouvement à l’arrière puis soudain, une silhouette aux contours incertains s’éleva dans les airs. « Oh mon dieu… C’est trop cool. Quoi ? Désolée ! Je crois qu’il vient de s’envoler. C’est ce que je pensais… Merci Lana, rentre chez toi, je prends la suite. » Elle voulut protester mais Gabriel ne lui en laissa pas l’occasion, raccrochant sur le champ. Le relais était maintenant entre ses mains et une question lui taraudait l’esprit : pourquoi diable Adrian, te lances-tu dans cette aventure seul ? Les réponses pouvaient être multiples et au final, n’importaient pas forcément car ce qui préoccupait le major avant toute chose c’était la sécurité de son comparse. Il avait, lui aussi, un mauvais pressentiment à propos de ce Dylan Baxter.

Il n’avait pas rejoint son appartement et quitta donc le Brett Building au pas de course, usant de ses capacités mutantes pour arriver au quartier de Lincoln le plus vite possible. Même dans ces conditions il n’était pas certain d’arriver sur place avec Adrian. Il avait bien sûr conservé l’adresse trouvée par Lana et l’avait enregistré facilement, il connaissait les rues de ce coin mal fréquenté par cœur. Combien de fois diverses affaires l’avaient mené jusque-là ? Les mains enfoncées dans son trench noir, il se rapprochait de son objectif. Ce ne serait pas évident de tomber sur Adrian, l’obscurité était épaisse et la mairie avait tendance à délaisser l’éclairage public dans les quartiers malfamés… Contre toute attente, la chance lui sourit ! Alors qu’il progressait à l’aveugle, on l’interpella : la voix, déformée, n’était pas connue, et son mystérieux interlocuteur était masqué. Il ne reconnut pas immédiatement Adrian mais en approchant, à pas prudents, il sut qu’il était tombé juste.

Rentrer chez lui, le toupet ! « Hé, je peux te dire ça, moi aussi, méchant petit cachottier. » C’est que Salah allait se faire du mouron, sans parler de la lionne qui rodait probablement quelque part ! « Je dois avouer que tu as bien caché ton jeu, mais après toutes ces années, toute notre intimité, tu ne peux pas me masquer la vérité bien longtemps… Très élégant, d’ailleurs, ton masque. Si je ne te cherchais pas, je ne t’aurais peut-être pas reconnu. » Il aimait taquiner Adrian, mais il n’irait pas jusqu’à lui dire qu’il était capable de reconnaître le galbe de ses fesses, ce serait déplacé. « Quoique, ta tenue de super laisse deviner tes courbes avantageuses. » Finalement, si.

Il avait rejoint ses abords pour s’exprimer à voix basse, au cas où la cible se pointe à l’improviste. Il n’était pas là pour faire capoter le plan de l’Archimage, surtout pas ! Même s’il ne connaissait pas les détails du programme, il se doutait bien que l’opération exigeait un certain degré de discrétion, voire d’infiltration. « Si j’en crois mon petit doigt, tu as pas transmis les informations sur le gus… Tu travailles en solo, maintenant ? Ou pire… Tu as trouvé un partenaire ? » Il avait emprunté un ton empreint d’effroi, face à une telle trahison ! Son sourire révélait pourtant son véritable sentiment, bien qu’il soit teinté d’une sincère inquiétude. « Ah, je sais qu’on est poissards, tous les deux. » Il ne comptait plus le nombre de fois où ils avaient été à deux doigts du désastre, toutefois ils s’en étaient toujours sortis – avec panache, bien évidemment ! « Mais je vais pas te laisser prendre des risques seul, et je veux aussi te voir en action, Eldoth. Donc, je suis sur ton coup. » Cette affirmation-là n’était pas ouverte à la contradiction, même si Gabriel pouvait être sensible aux éventuelles protestations. Éventuellement. « Alors, heureux ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 8 Fév 2016 - 14:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
En demandant l'aide de l'UNISON et en prétendant qu'il transmettrait les informations, Adrian n'avait pas menti. Il comptait effectivement donner les documents au Commander ou à d'autres Légionnaires, mais il avait aussi l'intention de leur apporter l'affaire résolue en même temps. C'était juste une question de temps. L'Archimage pensait donc avoir réussi à faire illusion puisqu'il n'avait pas eu à mentir – ce qui était son véritable point faible – mais apparemment, ce n'était pas du tout le cas.

Dès qu'il entendit la voix de la silhouette, Adrian reconnut Gabriel et une sorte d'inquiétude lui étreignit le cœur. C'était étrange, il n'avait encore jamais ressenti un pareil sentiment, ce qui était forcément le signe que quelque chose clochait dans cette affaire ! Il était tout simplement hors de question de laisser qui que ce soit se mette en danger, sauf lui évidemment. Mais ce n'était pas pareil, Adrian Pennington avait vécu plus de cent ans – bientôt cent seize s'il décidait de fêter son anniversaire – et il avait donc davantage de raisons de se sacrifier en cas de besoin. De toute manière, l'Archimage refuserait obstinément que qui que ce soit d'autre se retrouve mêlé à cette affaire... et il savait être ferme lorsqu'il le voulait !

Il fut assez rassuré de voir que son ami n'était pas vexé, même si ses plaisanteries étaient toujours aussi perturbantes, car il avait effectivement craint que le Commandant ne perçoive ce silence comme une trahison. Fort heureusement, il en faudrait bien plus pour nuire à leur amitié. Son regard dissimulé par le masque resta posé sur Gabriel tandis que celui s'approchait pour le questionner brièvement avant de « s'imposer » dans la mission. Exactement ce qu'il craignait et il était hors de question que le centenaire le laisse prendre des risques. Après avoir jeté un rapide coup d’œil vers le bâtiment qu'il surveillait – aucun mouvement n'était visible – Adrian reporta son attention sur son ami pour lui répondre à voix basse.

« Pas vraiment, non. Enfin ça me fait toujours plaisir de te voir, mais pas dans ce contexte-là. » Et voilà qu'il s'emmêlait les pinceaux. « Je compte bien transmettre les informations, je ne vous ai pas menti, mais je le ferai demain, si j'ai réussi à régler ce problème. » Il soupira avant de dire le reste de la vérité. « Écoute, j'ai un très mauvais pressentiment pour cette affaire, je ne voulais pas qu'un autre Légionnaire s'en charge et encore moins que toi ou Rebekha vous vous proposiez pour vous joindre à moi. » Le ton était très sérieux. « Je n'ai pas envie qu'il vous arrive quelque chose, encore moins par ma faute. »

Adrian avait parlé de manière à bien faire passer le message : il ne comptait pas laisser ses amis participer à cette mission ! C'était d'autant plus vrai que Gabriel n'était pas en tenue d'agent de l'UNISON et qu'il risquait donc de se faire toucher par une balle qui aurait normalement été arrêté par un gilet de protection. Définitivement, l'Archimage refusait de voir le Major se mettre en danger et il l'obligerait à rester à l'extérieur, même s'il devait l'attacher au préalable !
Malheureusement, ces pensées à tendance sadomasochiste furent rapidement interrompues par un bruit aisément identifiable : une voiture qui s'approchait en ralentissant l'allure. Adrian se dissimula davantage avant de tourner la tête vers Gabriel.

« Je suis sérieux, je ne veux pas que tu restes. » Cette inquiétude étrange le tracassait trop. « On ne t'a jamais appris à obéir à tes aînés ? » Pour une fois qu'il pouvait utiliser le privilège de l'âge, il ne s'en priverait pas ! « En plus je suis sûr que Lana risquera de mettre son nez dans cette affaire si elle sait que tu m'as rejoint. »

Et il était convaincu que le Major n'avait pas dissimulé ses doutes à la charmante jeune femme. Raison de plus pour culpabiliser de la présence de Gabriel : Adrian ne voulait pas qu'il arrive quelque chose à la demoiselle.

Mais apparemment, leur cible avait décidé pour eux. L'Archimage finit par se rendre compte que le départ du Commandant risquait de devenir compliqué puisqu'une autre voiture arriva dans leur dos et s'arrêta à une vingtaine de mètres d'eux. Quatre hommes en sortirent et contournèrent le véhicule de manière à s'appuyer contre le mur du bâtiment à côté. Apparemment, ils montaient la garde. Mais pour qui ou quoi ? En tournant la tête vers le bâtiment découvert par Lana, Adrian en comprit la raison : la voiture entendue quelques instants plus tôt se stationna devant l'immeuble et un homme en sortit, accompagné d'une silhouette visiblement féminine et emmitouflée dans un épais manteau. Pourtant, il ne faisait pas si froid.

Un soupir échappa à Eldoth qui comprit que finalement, Gabriel avait toutes les raisons de participer à cette mission. Une boule se forma dans son estomac, désagréable inquiétude qui refusait de le lâcher.
Après que les silhouettes aient pénétré dans le bâtiment, le véhicule reprit la route et disparut de leur champ de vision. La voie était libre et s'ils longeaient les immeubles, ils pourraient atteindre celui qu'ils visaient sans se faire repérer par les hommes postés derrière eux. Profitant de son don de télépathie, Adrian s'infiltra dans l'esprit de son homologue, juste le temps de lui glisser quelques mots.

« Bon, ça semble un peu compromis pour ton départ, alors on va faire comme tu dis. Mais ne prends pas de risques, je suis vraiment sérieux, tu n'es pas équipé pour jouer les héros. » Lui non plus, mais ça ne l'empêchait pas de le faire. « J'ai un peu observé les environs, on peut entrer par une fenêtre située au premier étage, de l'autre côté du bâtiment. Sinon, j'ai cru comprendre qu'il y avait un boyau des égouts qui communique avec le sous-sol de l'immeuble, on peut aussi passer par là. »

C'était moins glamour, mais ils avaient déjà vu bien pire tous les deux, non ?
Adrian espérait simplement que son ami ne serait pas vexé de l'entendre protester sur sa participation, ce n'était pas un manque de confiance, loin de là, mais uniquement de l'inquiétude. Celle d'une personne qui avait perdu bien trop de personnes au cours du siècle qui venait de passer.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 13 Fév 2016 - 2:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’est qu’il allait lui briser son petit cœur, à force d’être aussi virulent ! Adrian n’avait visiblement absolument pas l’intention d’accepter la moindre aide, il s’était lancé dans cette mission en solitaire et comptait bien le rester. Gabriel comprenait particulièrement bien le sentiment : le désir d’accomplir son devoir qui s’entrechoque avec la volonté de ne voir aucun proche mis en danger – voire pire. Son travail à l’UNISON et son identité publique mettaient en grande tension ces deux impératifs, toutefois il avait toujours été contraint d’œuvrer en équipe. De faire confiance. D’accepter les risques, même les plus terribles. Son ami n’avait peut-être pas eu, en apparence, à concilier une « carrière » avec sa vie familiale et sociale mais Gabriel était certain qu’il avait, aussi, dû faire face à des dilemmes aussi difficiles et cruciaux.

Allait-il pour autant gentiment accepter d’être laissé de côté ?
Bien sûr que non.

« Tu vas régler ce problème, j’en suis sûr. Mais je veux être là pour prendre la photo de la victoire ! »

L’apparente désinvolture du major contrastait en tout point avec l’infini sérieux qui animait présentement l’Archimage. Pourtant il ne se moquait en rien, et comprenait réellement ses inquiétudes. Cependant il savait pertinemment qu’aucun raisonnement, aucune explication ne feraient changer Adrian d’avis pour le moment, pour la simple et bonne raison qu’il n’avait pas tort : des dangers, il y en avait. Des bruits de roulements et de moteur lui épargnèrent un laborieux argumentaire et les alertèrent tous deux. Gabriel plaqua sa carcasse haute contre l’immeuble pour rester dans l’ombre, sous les basses admonestations de son acolyte forcé. « Tututu. Ne sois pas vilain, j’ai fait une longue route pour venir te voir, mon ancêtre adoré. » Protesta-t-il d’un ton faussement boudeur. Il poursuivit en élevant les mains au-dessus des épaules, en signe de paix. « Lana est sagement rentrée chez elle et il n’y a aucune raison que Bekha soit au courant, on est seuls. Enfin ! Je peux pas croire que tu ne savoures pas l’opportunité, là, maintenant, après tout ce temps. » Leurs obligations respectives les empêchaient effectivement de se voir davantage qu’en coup de vent depuis quelques temps, ce qui était regrettable et fort regretté par le commandant, mais il n’avait malheureusement pas de solution miracle pour y remédier. Si ce n’est prendre le premier avion et s’isoler en amoureux sur une île désertée ? « C’est vrai quoi, au lieu de dire des bêtises… Embrasse-moi. » Il aurait volontiers initié le geste si du mouvement n’avait pas capté toute son attention.

La voiture qu’ils avaient entendue s’était rapprochée, et malheureusement, l’avait fait dans leur dos. L’infiltration allait-elle prendre fin ici et maintenant ? Par chance elle s’arrêta suffisamment loin d’eux et sans les débusquer, puis ses occupants s’en extirpèrent pour se positionner et constituer un poste de garde. Un avantage ? Ils étaient déjà à l’intérieur du périmètre qu’ils étaient censés surveiller, ce qui leur conférait un atout. Un problème ? Ils risquaient d’un moment à l’autre de faire un tour de garde pour justement, débusquer les éventuels gêneurs. D’ici là, ils devaient être partis et si possible, s’être rapprochés de l’objectif. Tandis qu’il songeait rapidement et en silence à tout cela, une voix retentit. Il sursauta, et réalisa soudain que personne ne parlait mais que les mots résonnaient dans son esprit… Il esquissa un sourire, tout en posant son regard sur son ami. Ce dernier s’était résigné à travailler en duo, ce qui provoqua un levage de pouce vers le ciel de la part du major : victoire ! Toutefois, la remarque sur son envergure à pouvoir jouer les héros le fit tiquer, si bien qu’il bomba brusquement le torse et secoua les épaules, fier comme un paon. Ah, il n’était pas aussi musculeux que le doux Commander, mais quand même !

En revanche Adrian prit quand même le temps de le renseigner sur la suite des opérations, qui se résumait à une alternative : la voie des airs ou celle des sous-sols. Les deux idées voltigèrent dans sa tête, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. La fenêtre, ce serait plus rapide, mais cela les obligerait à être durant quelques minutes à découvert. Rejoindre les égouts serait plus salissant, les possibilités de s’égarer plus nombreuses mais… Ce serait également plus discret. Puisque l’objectif était de ne pas prendre de risques, Gabriel désigna de ses deux index le sol. Ils allaient avoir le bonheur de naviguer dans un boyau. Meilleur plan de soirée entre amis !

Il crut percevoir des pas en leur direction, et se pressa donc : il longea le mur en prenant garde à ne pas faire de bruits, preste et l’œil attentif, à la recherche de la première bouche qu’ils pourraient emprunter. Il en aperçut plusieurs mais celles-ci étaient en pleine lumière, il se rabattit donc sur une autre, plus loin mais aussi bien cachée. Maudissant ses ongles courts, il s’échina sur l’ouverture jusqu’à réussir à soulever le couvercle. Dans une révérence exagérée il invita Adrian à s’aventurer et descendre le premier, et le rejoignit ensuite en prenant garde à refermer derrière eux. Lâchant l’échelle, il se laissa subitement tomber quelques mètres plus bas et grogna de dégoût. Ses chevilles venaient de s’enfoncer dans un courant d’eau à la fois suspect et odorant : adieu, les belles chaussures.

« J’adore nos rencarts. Mais on voit rien, je peux pas contempler ton beau visage… » Il farfouilla dans sa poche et en extirpa son smartphone – ah, c’est qu’il s’était modernisé – qu’il bidouilla en râlant à voix basse jusqu’à trouver la lampe-torche, qu’il brandit bien haut dans le tunnel. C’était plus grand que ce qu’il avait imaginé… « On y est… Tout va bien se passer. » Il sourit franchement puis, d’un geste sûr, posa sa main libre sur l’épaule du Légionnaire. « Et si ça foire, c’est la vie. Toi comme moi, on sait dans quoi on s’engage, et on sait pour quoi on le fait. Je protège tes arrières, parce que tu es mon ami, mais aussi parce que c’est mon devoir. » Il retira sa paluche et s’avança de quelques pas, devançant Adrian, qu’il ne regardait plus. « Alors ne te sens pas responsable s’il devait m’arriver quelque chose. On est ce qu’on est. Et parfois, il faut jouer les héros. »

Il se tourna à demi en direction d’Eldoth, puis il éleva son bras et le plia pour faire saillir son biceps à travers sa veste – très mal adaptée pour leur environnement, soit dit en passant.

« Et je suis parfaitement équipé pour ça. »

Là-dessus il ricana tout en se retournant en direction de leur objectif. Il n’était d’ailleurs pas complètement sûr de celui-ci… Aussi, alors qu’il éclairait le chemin et avançait en pataugeant, il prit le temps de s’informer plus en détails sur leur situation.

« Alors… On cherche Dylan Baxter, c’est ça ? Est-ce que c’était le type qui conduisait la femme toute emmitouflée ? » L’hypothèse avait germé dans son esprit lorsqu’ils avaient aperçu le couple, mais il n’était certain de rien. « Et, même si c’est audacieux dans ma position de demander, est-ce que tu as un plan ? J’aime l’improvisation. Mais s’il y a des étapes prévues, autant les suivre. Tu comptes apparaître soudainement dans le bâtiment et arrêter gentiment ton homme, ou… ? »

Ou quoi, d’ailleurs ? Pour l’heure ils ignoraient si les hommes présents étaient armés, s’ils gardaient quelque chose, ou s’ils se réunissaient simplement ici. En tout cas, Gabriel n’en savait rien et il se demandait si Adrian avait de son côté pu rassembler des informations sur les activités du criminel. Cela leur faciliterait le travail, même si celui-ci risquait de se compliquer. En effet le major n’oubliait pas que son partenaire semblait bardé d’appréhension, et il ne fallait jamais négliger l’intuition de l’Archimage. Jamais.

« Tu as entendu ? »

Gabriel s’était brusquement immobilisé et avait levé sa main pour faire s’arrêter Adrian. Il y avait des bruits d’eau, du mouvement, et pendant une poignée de secondes il avait été certain d’apercevoir quelque chose en face d’eux, plus loin dans le boyau. Hallucination ? Il hésita à éteindre sa lampe-torche, choisit de ne pas le faire et attendit plutôt les indications de son ami.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Fév 2016 - 21:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Même lors d'une mission qui promettait pourtant d'être dangereuse, Gabriel trouvait le temps de plaisanter ! Adrian admirait et enviait un peu cette manière qu'il avait de toujours sembler à l'aise, lui c'était plutôt le contraire en vérité. Mais chacun fonctionnait de sa manière et l'Archimage n'était pas le genre de personne à pleurer des lustres parce qu'il n'avait pas ce dont il rêvait.

Quoi qu'il en soit, après avoir exposé ses idées à son comparse du moment, Adrian obtint une réponse et hocha la tête. Les égouts semblaient effectivement bien plus discrets que les fenêtres – qui pouvaient être sécurisés d'ailleurs. Bon, les bouches d’égout aussi, mais Adrian doutait que leur ami du moment ait songé que les Légionnaires ou les agents de l'UNISON allaient joyeusement patauger dans une eau malodorante pour le cueillir par surprise. Ou peut-être que si étant donné que cette impression désagréable ne le quittait pas. Eldoth espérait simplement que si quelque chose devait arriver, ce serait à lui et non au Major. D'une part, parce qu'il ne voulait pas perdre encore un ami, mais ensuite parce qu'il savait qu'un Archimage était remplaçable tandis que Gabriel était un exemplaire unique.

Mais ils n'en étaient pas encore là ! Le duo se déplaça dans l'ombre en rallongeant légèrement le chemin jusqu'à trouver une entrée plus adaptée à une infiltration et l'empruntèrent. Ce n'était rien de très agréable, mais ils n'étaient pas venus ici pour faire du tourisme et s'il fallait patauger dans la saleté pour arrêter un criminel dangereux, ma foi, Adrian le ferait volontiers ! Ses yeux se tournèrent vers Gabriel lorsqu'il reprit la parole.

« J'ai un masque, tu ne verrais rien même avec l'éclairage d'un stade. »

Réflexion assez pragmatique c'est un fait, mais il était vrai qu'ils avaient besoin d'un peu de lumière. Eldoth pouvait toujours utiliser un sortilège pour les éclairer, cependant si leur cible pratiquait la magie à haut niveau, elle pourrait sentir la présence d'un mage et Adrian préférait l'éviter. Surtout dans un tel endroit. Fort heureusement, il semblait que le Major avait plus d'équipement qu'Eldoth ne le pensait ! Cela dit, le commentaire qu'il fit à propos d'une éventuelle complication n'enchantèrent pas vraiment le centenaire. Penser qu'il était possible de se faire tuer, c'était le meilleur moyen pour s'attirer la poisse ! De toute manière, même si tout montrait que c'était juste un incident et qu'il n'aurait rien pu faire, Adrian culpabiliserait toute sa vie si quelque chose arrivait au Commandant – et vu la longueur qu'elle risquait d'avoir, mieux valait s'arranger pour que rien ne capote.

« Arrête de parler comme ça, on dirait que tu es prêt à faire des bêtises. Il n'arrivera rien et il est inutile de chercher des excuses. »

Le ton n'était pas irrité ou même contrarié, mais plutôt nostalgique. Combien de fois avait-il entendu ces promesses durant la guerre ? Trop pour les dénombrer et malheureusement, très peu seulement s'étaient avérées valables. Cela dit, ce n'était pas ce soir qu'une telle horreur se reproduirait, Adrian se l'était promis dès l'instant où il avait compris que la Major ne partirait pas, quoi qu'il dise.

Ils commencèrent leur marche en évitant de trop traîner vers le centre du passage puisque l'eau était trop trouble pour que l'on puisse distinguer ce qui s'y cachait. Les questions de Gabriel étaient légitimes et Adrian aurait voulu l'éclairer, sauf qu'un bruit les interrompit avant qu'ils ne développent davantage. Le regard du centenaire se posa sur le boyau qui s'ouvrait devant eux, mais il ne vit rien. Fronçant légèrement les sourcils, Adrian s'approcha de Gabriel.

« Ce n'est peut-être qu'un rat ou un chat. » Mais sait-on jamais. « … ou peut-être une sécurité pour les égouts. »

Ce mauvais pressentiment l'inquiétait toujours autant et il ne comptait pas prendre cette mission à la légère. Le mieux était de vérifier que rien de dangereux ne leur bouchait le chemin. Inspirant – mais pas trop à cause de l'odeur – l'Archimage décida que leur sécurité passait avant sa discrétion éventuelle.

« Recule légèrement. »

C'était impressionnant, mais pas dangereux, cependant Adrian préférait éviter d'avoir quelqu'un directement à ses côtés lorsqu'il utilisait la magie. Sans formuler son sort à voix haute, le centenaire expédia une sorte de boule lumineuse dans le boyau qui s'ouvrait devant eux et elle vola, telle une luciole, éclairant les environs avec efficacité.

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : ce n'est qu'un gros chat.
      ÉCHEC : c'est un adversaire.

      Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
      RÉUSSITE : c'est un humain.
      ÉCHEC : c'est une créature.

      Lancer de dés #3 : (Si échec au #1)
      RÉUSSITE : l'adversaire attaque Adrian.
      ÉCHEC : l'adversaire attaque Gabriel.

      Lancer de dés #4 : (Si réussite au #1)
      RÉUSSITE : la trappe n'est pas sécurisée.
      ÉCHEC : la trappe est sécurisée.


La sphère lumineuse progressa rapidement et après s'être éloignée de quatre à cinq mètres, elle éclaira une sorte de long museau pointu, semblable à celui d'un loup. Rapidement, une impressionnante créature qui remplissait presque totalement le boyau se révéla à leurs yeux. Il ne s'agissait pas de quelque chose de vraiment amical vu la manière dont la chose montra ses dents aiguisées en émettant un grondement sourd qui avait de quoi flanquer la frousse à n'importe qui. La créature était leste et prompt à réagir. Elle s'intéressa forcément à la première proie qui se présentait à elle et à celle qui était responsable de sa révélation. Après avoir tenté d'avaler la sphère lumineuse, la bête s'élança en avant avec une rapidité que son masse ne laissait pas présager et en deux temps trois mouvements, elle fut sur Adrian. Ce dernier recula pour esquiver de justesse un coup de dents, mais la bête le percuta de plein fouet, l'envoyant en arrière et le faisant chuter dans l'eau malodorante – qui le submergea un instant. Eldoth tenta de se redresser, tout d'abord sur son séant, mais avant qu'il ne se remette d'aplomb, la bête était à nouveau au-dessus de lui. Sa seule pensée fut qu'elle ne s'en prenait pas à Gabriel, même s'il devait admettre qu'il était plutôt content de l'avoir à ses côtés sur ce coup-là.
Il formulait déjà un sort dans son esprit, essayant en même temps de repousser la bête en levant les jambes pour les placer sous le ventre de l'animal et le repousser, mais ce dernier semblait légèrement plus fort qu'un Archimage centenaire !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Fév 2016 - 21:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 18 Fév 2016 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il avait dépassé son ami de quelques pas pour ne pas dévoiler un visage moins heureux, plus soucieux, presque angoissé. Lui aussi, n’avait pas l’intention de mourir. Plus encore, il ne supporterait pas de voir un proche se sacrifier pour lui – il comprenait donc entièrement les propos d’Adrian. Un sourire mélancolique borda même ses traits lorsque le centenaire le rudoya gentiment pour ses propos, le défendant de se positionner comme prêt à donner sa vie en mission. « T’as raison, ne parlons pas de malheur ! » Proclama-t-il toutefois d’un ton léger, badin, inconséquent, complètement à l’inverse de ce qu’il pouvait ressentir. Il avait pourtant le sentiment, et l’intime conviction, que sa décontraction apparente ne trompait pas souvent l’Archimage. Ils avaient appris à se connaître après tout, depuis le temps.

Les deux hommes progressèrent de concert à travers la canalisation, se frayant un chemin en évitant l’eau nauséabonde, conscients qu’ils devaient être prudents et le plus discrets possible. Une opération plutôt délicate qui n’empêcha pas les questionnements du commandant. Etaient-ce ces derniers et le son grave de sa voix qui avaient alerté leur visiteur ? Possible mais rien de sûr, si ce n’est que Gabriel n’allait pas avoir ses réponses sur le champ. Quelque chose approchait, quelque chose qui n’était pas identifiable mais vif : quelqu’un, un animal, une..chose ? Impossible à dire au seul bruit de l’eau qui courre.

« Peut-être… » Murmura-t-il en plissant les yeux, le regard fixé sur un objectif qu’il ne pouvait pas voir. Voilà qui allait le faire regretter de ne pas avoir des sens plus aiguisés, à l’instar de moult super-héros. Inutile pour l’heure, il obéit à Adrian et fit deux pas en arrière, lui laissant de l’amplitude pour faire… Quoi au juste ? Aucune idée. Sur le terrain, Gabriel avait davantage côtoyé Adrian comme consultant, bien qu’ils aient leurs lots d’interventions musclées au compteur également ! Aussi avait-il une petite idée, ne serait-ce que théorique, des nombreuses capacités de l’Archimage. « Éblouis-moi. » Susurra-t-il seulement, non sans une sensualité exagérée au vu des circonstances. Le verbe fut pourtant tout à fait à propos puisque c’est une magie de lumière qu’utilisa son comparse afin d’éclairer l’obscur conduit où ils étaient logés.

Eux, et une sale bête beaucoup trop grosse.

« Et merde. »

Le major sursauta lorsque l’animal leur montra les dents et grogna, menaçant, prêt à l’attaque. Gabriel n’était pas assez connaisseur en comportements animaliers pour déterminer si cette espèce de loup gigantesque les avait pris pour cibles ou s’il était effrayé et souhaitait seulement se défendre. Il n’avait pas non plus le temps de se renseigner que déjà, il passait à l’attaque ! Dans le chaos qui s’en suivit, il recula et porta vivement sa main gauche à sa ceinture, jusqu’à ce que ses doigts se referment sur la crosse familière de son arme favorite. Il la brandit et la pointa en direction de la bête, mais ses mouvements vifs, brusques et sa proximité avec son ami lui interdisait de tirer. « Re-merde ! Tiens bon ! » Plus qu’une seule solution… Il se précipita en avant puis asséna de toutes ses forces un coup de pied brutal dans la gueule de l’animal qui essayait de prendre Adrian à la gorge.

Réussite : Il le touche.
Échec : La bête esquive.

Si réussite (#1)
Réussite : L’animal est intimidé.
Échec : L’animal s’en prend à lui.


Si échec (#1)
Réussite : Il prend de l’élan.
Échec : Il mord.

Si échec (#2)
Réussite : Gabriel peut tirer.
Échec : Son arme lui échappe.

Jamais de chance. Il aurait pu écrire un poème avec tous les trucs qu’il ratait ! Non seulement la bête esquiva-t-elle son coup en un bond agile sur le côté, mais en plus elle réattaqua directement ce nouvel agresseur. La douleur fut intense et ardente, elle pénétra sa chair et lui tira un cri étranglé tandis que son sang gargouillait dans la gueule du prédateur.

Heureusement, ce n’était que son bras. Il avait tout juste eu le temps de brandir le droit comme bouclier et les mâchoires du loup s’étaient refermées sur lui – c’était toujours mieux que sur sa tête, à laquelle il tenait un peu. « Saloperie… ! Lâche..moi ! » Grogna-t-il entre ses dents, mais le loup grondait plus fort. Comme un flash Gabriel se souvint de son instruction de militaire et plus précisément de l’entraînement à la maîtrise des chiens d’attaque : le loup ne le lâcherait pas, c’était une certitude, mais il pouvait encore diminuer la pression de sa morsure. Alors, il enfonça plus profondément son bras droit dans sa gueule. Il sentit distinctement des lambeaux de chair s’arracher, les vit même décorer les dents de l’affreuse bestiole, mais au moins, ses dents acérées ne s’enfonçaient plus autant.

De sa main libre et un peu tremblante – encore heureux, il lui restait la plus habile – il éleva de nouveau le canon de son arme et tira deux coups contre le museau pointu que la luciole avait débusqué, avant la tempête.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 18 Fév 2016 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Gabriel Colt' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Fév 2016 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La tête sous l'eau des égouts, Adrian sentit la pression de l'animal s'affaiblir. Lorsqu'il parvint enfin à s'appuyer sur ses coudes pour se redresser, l'Archimage vit que la bête l'avait délaissé pour s'intéresser au Major dont le bras était emprisonné dans sa bouche. Les crocs de la bête étaient relativement impressionnants, longs et aiguisés, donc autant dire que Gabriel n'allait pas s'en tirer indemne ! Commencer la mission avec un bras inutilisable n'était pas un bon présage pour la suite et une fois de plus, Adrian ne put s'empêcher de se demander si ce n'était pas un signe pour le pousser à dire à son binôme de rebrousser chemin.

Cependant, le temps n'était ni aux soliloques, ni aux palabres, le centenaire se redressa donc aussi rapidement que le sol inégal le lui permettait et put assister au tir que Gabriel tenta sur le museau de son assaillant. Adrian n'avait pas vraiment observé le combat durant le bref laps de temps nécessaire pour se redresser, mais il remarqua rapidement que son comparse avait le bras encore plus enfoncé dans la bouche de l'animal. Mauvais signe, vraiment. Il avait beau posséder des facultés supérieures à celles des humains normaux, Gabriel en restait un et il lui faudrait certainement plus que quelques secondes pour se remettre en état.

Il n'y avait qu'à espérer que le coup de feu blesse suffisamment leur assaillant pour le faire fuir. Même si Adrian avait un peu de doutes sur ce point : il semblait clair qu'ils n'avaient jamais de chance dès qu'ils collaboraient, de quoi se demander pourquoi ils continuaient à le faire !

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : la bête est effrayée.
      ÉCHEC : la bête est énervée.

      Lancer de dés #2 : (Si réussite au #1)
      RÉUSSITE : la bête part.
      ÉCHEC : la bête se soumet.


      Lancer de dés #3 : (Si échec au #1)
      RÉUSSITE : elle rate Gabriel / elle rate Adrian.
      ÉCHEC : elle touche Gabriel / elle touche Adrian.

      Lancer de dés #4 :
      RÉUSSITE : elle est sensible à la magie.
      ÉCHEC : elle est insensible à la magie.


Au lieu de se calmer ou de fuir, la tête sembla plus agacée et énervée par les tirs du Major ! Fort heureusement, sa colère la poussa à tenter de s'en prendre aux deux hommes en même temps et elle relâcha le bras du Commandant pour tenter d'expédier un coup de griffes en direction d'Adrian. Ce dernier recula juste à temps, sentant le vent dégagé par le membre de l'animal lorsque sa main griffue passa à deux doigts de son ventre, puis il envoya un projectile magique dans sa direction. Le résultat fut plutôt décevant puisque la cible ne sembla guère réagir à cet assaut et s'intéressa à Gabriel, qui devait avoir bon goût pour être aussi attrayant, puis tenta une nouvelle attaque sur lui. Heureusement, le Major n'était pas n'importe qui et il parvint lui aussi à échapper à l'assaut de l'animal qui semblait réellement se laisser dominer par sa colère et son irritation.
Il n'y avait qu'à espérer que ce soit à leur avantage.

Eldoth recula de quelques pas en formulant un sortilège dans son esprit. Si les projectiles magiques ne fonctionnaient pas, il n'avait qu'à voir plus gros ! Cette fois-ci, ce fut une sorte de rayon lumineux qui sortit des mains gantées du centenaire et toucha de plein fouet l'animal qui était suffisamment éloigné de son autre cible, mais hormis un regard irrité, il n'y eut aucune réaction.
Super. Visiblement, ils étaient tombés sur une créature immunisée à ses sorts – et ce n'était pas rien.

« Elle est immunisée à la magie. »

Le « elle » désignait la créature, Adrian n'avait pas vraiment songé à vérifier si elle portait une jupe ou un pantalon, mais Gabriel le comprendrait certainement. Quoi qu'il en soit, comme il n'était d'aucune utilité à cet instant présent, il semblait logique que ce soit lui qui s'arrange pour que son comparse puisse faire le reste du boulot en toute tranquillité ! Enfin, c’était relatif dans un égout où vous croisiez une pareille bestiole.
Décidé, il reprit la parole assez fort pour que son coéquipier l'entende.

« J'attire son attention, tu lui tires une balle bien placée pour le mettre hors d'état de nuire. » Il jeta un coup d’œil vers son ami. « Essaye de ne pas le rater s'il te plaît. »

Il ne tenait pas à servir de repas ce soir – ni jamais en fait.
Adrian ne pensait pas forcément à tuer l'animal, il était contre le fait d'ôter une vie, mais lui tirer dans les jambes ou dans un endroit qui le rendrait incapable de réagir serait une bonne chose. L'UNISON pourrait la récupérer et l'étudier pour pallier à ce nouveau problème si un jour ils rencontraient l'un de ses amis, non ?

En attendant ce moment, Adrian expédia un nouveau sortilège en direction de la bête, qui fut sans effet bien sûr, mais qui eut l'avantage de l'agacer suffisamment pour attirer son attention sur lui. La créature émit un grognement irrité avant de se détourner de Gabriel pour foncer vers l'autre protagoniste de la scène. Adrian se débrouilla pour se mettre hors de portée et s'éloigner suffisamment pour permettre à son comparse de faire feu sans le toucher, mais vu leur chance, est-ce que ce serait suffisant ? Bonne question !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 19 Fév 2016 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 579852Russite

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 634543Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 1:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tant qu’il parvenait à garder son bras enfoncé profondément dans la gueule de la créature, le risque qu’elle le broie était limité mais tout sauf nul. Ils ignoraient la nature et les capacités de cette bête, et ce qu’ils allaient apprendre n’était pas rassurant pour un sou. Profitant d’une diversion de son ami, le major se dégagea vivement des griffes de leur adversaire et recula vivement, jusqu’à ce que son échine heurte la paroi du boyau. Sonné, il eut tout juste le temps d’apercevoir la masse gigantesque bondir dans sa direction et se jeta sur le côté. Par chance il l’évita mais termina lourdement son saut dans l’eau odorante et stagnante – souillant sa blessure avec des choses qu’il préférait ne pas connaître tant qu’ils n’étaient pas assurés de sortir vivants de là.

Heureusement, le commandant faisait la paire avec l’Archimage, qui allait bien sortir une boule de feu de sa manche pour les tirer d’affaire ! Gabriel aurait pourtant dû savoir que leur coopération n’était jamais aussi simple. Adrian utilisa ses connaissances et forma un rayon qui toucha directement l’animal, au grand bonheur du commandant.

« En pleine tronche ! »

Il avait à peine eu le temps de se réjouir et d’exprimer sa joie qu’il put remarquer que la vilaine bestiole s’en tamponnait le coquillard de cette attaque. Pire, elle semblait franchement agacée par l’attitude des deux moucherons qu’ils étaient sûrement à ses yeux. « Merde. » Fut sa logique réaction tandis qu’il énumérait mentalement le rétrécissement de leurs options : les balles, ça marchait pas, la magie, non plus, apparemment. Malheureusement Adrian confirma, mais le centenaire n’était pas pour autant prêt à abandonner et lui exposa un plan. Enfin, ce qui se rapprochait le plus d’un stratagème quitte ou double, mais qui était Gabriel pour juger ? Ce n’était pas plus suicidaire que la moitié des solutions qu’il avait proposé à son compagnon d’infortune par le passé – et ils étaient encore en vie !

« D’accord, mais c’est bien parce que t’as dit le mot magique ! »

Tenant son arme favorite dans sa main gauche, il utilisa la blessée pour ouvrir le barillet et vérifier ses balles. Encore quatre avant d’être à sec et de devoir recharger, ce serait bien suffisant pour mettre leur cible « hors d’état de nuire » non ? Il le faudrait bien. Gabriel comptait sur leur bonne étoile… Peut-être allaient-ils mourir, alors. Le clapet refermé il brandit le révolver et pointa son canon vers la bête qui se mouvait autour d’eux, prédatrice, et bientôt exclusivement intéressée par le mage. Il avait rempli sa part du contrat… Il était temps pour le commandant d’en faire de même ! Il prit une profonde respiration, visa la patte arrière droite, au niveau de la cuisse, et tira par deux coups successifs.

Réussite : Il touche.
Échec : La bête esquive.

En cas de réussite
Réussite : Elle est blessée et se montre dominée.
Échec : Les balles sont inefficaces.

En cas d’échec
Réussite : Il peut tirer de nouveau, mais les balles sont inefficaces.
Échec : Elle est sur lui.


Malgré les années qui passent, le major avait encore le compas dans l’œil ! En dépit de l’angle laborieux de visée, il toucha la créature avec une justesse qui n’aurait pas fait rougir Jesse James. « Ah ! T’as vu ça ? Un pro. C’est pour toi chéri. » Toutefois, comme le voulait l’adage, il ne fallait pas vendre la peau de la bête avant de l’avoir tuée… En l’occurrence, celle-ci avait été touchée, mais n’était pas morte, et même pas blessée ! Dans l’obscurité Gabriel n’avait pas vu que les balles n’avaient pas pénétré la peau et ne l’avaient abimé que superficiellement : tout au plus venait-il de la piquer de manière désagréable. Et elle n’appréciait pas du tout d’être dérangée. Elle montra férocement les dents à son agresseur, les oreilles plaquées en arrière, et s’avança d’un pas menaçant. « Wow… » Surtout, ne pas montrer sa peur, ne pas lui tourner le dos, ne pas soutenir son regard – il n’avait plus du tout envie qu’elle croit au défi. « Ça commence à devenir désagréable. » Faible constat, et encore, il ne se plaignait pas de son bras qui le lançait. L’adrénaline lui permettait de passer outre, mais la perspective de finir en casse-croûte dans un égout plombait largement l’ambiance.

« J’ai deux… » Elle grogna plus fort, ouvrant la gueule sous le regard aussi attentif qu’inquiet de Gabriel, qui reculait à mesure qu’elle progressait. « Trois options. On essaie de l’effrayer. Peut-être avec de la lumière, une détonation, en pétant un mur. » Cela pouvait être efficace, mais ils risquaient d’être repérés par leur cible première, ou dévorés sur place. « Ou je la prends mano à mano. Peut-être que tu connais des choses pour éviter qu’elle m’arrache la gorge à la première occasion. » Ah, il adorait le catch. C’était le moment ou jamais de mettre en pratique avec autre chose qu’un texan. « Ou… On court. Yeap. Pas mieux. » Le loup gigantesque claqua des dents en avançant vivement, et il réchappa de peu à sa morsure. « Vite, s’il te plaît, j’aimerais qu’on fasse notre coming-out avant de mourir. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 1:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Gabriel Colt' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 576808Russite Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 607338Echec Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Mar 2016 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4814
ϟ Nombre de Messages RP : 1646
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsque les tirs résonnèrent, Adrian s'attendit à voir la créature s'affaisser sous les blessures, mais ce ne fut pas vraiment le cas. En regardant en arrière, l'Archimage constata qu'elle semblait immunisée aux balles, ce qui signifiait qu'ils allaient être dans une sacrée merde s'ils continuaient comme ça ! Enfin, ils y étaient déjà plus ou moins vu qu'ils n'étaient même pas entrés dans le bâtiment et qu'ils se retrouvaient déjà face à un ennemi qui leur causait de gros problèmes. Et dire qu'Eldoth avait espéré pouvoir entrer seul dans l'immeuble et se charger de la mission en solitaire... heureusement que ses amis étaient attentionnés ! Ou pas en fait, il commençait seulement à avoir confirmation de sa mauvaise impression à propos de cette mission.

Quoi qu'il en soit, les suggestions de Gabriel semblaient les plus logiques. Enfin, surtout la dernière vu qu'Adrian n'avait pas franchement envie d'annoncer leur arrivée à tout le quartier. Ils n'avaient pas beaucoup de temps avant de pouvoir se vanter d'avoir servi de repas à cette créature non identifiée. Au fond, même s'il avait du mal à l'admettre, Eldoth considérait que la fuite était encore le meilleur moyen qui s'offrait à eux : ils n'avertiraient pas leur cible de leur venue et ils ne perdraient pas davantage de temps dans ces égouts. Dire qu'ils étaient passés par ici pour se faciliter la tâche... s'ils avaient su !
Se décalant afin de se rapprocher de Gabriel, l'Archimage répliqua.

« C'est bien parce que tu as dit le mot magique... » Même si ce n'était pas utile face à cette bestiole ! « Je crois que la dernière option me semble la meilleure, surtout si on veut éviter de sonner l'alarme pour dire qu'on arrive. » Nouveau claquement de dents avant qu'Adrian ne posa la main sur l'épaule du major. « Passe devant, j'essaye de poser une barrière magique, ce n'est pas parce qu'elle est insensible à la magie que ça ne fonctionnera pas, non ? »

Oui, il essayait de se rassurer ! Mais il y avait une chance pour que le mur invisible retienne effectivement la bête, Eldoth ne perdit donc pas de temps et formula le sortilège dans son esprit avant de l'envoyer juste au moment où la créature lançait une nouvelle attaqua. Sur le coup, elle s’immobilisa juste avant de toucher l'espèce de mur pratiquement transparent, un peu comme si elle se demandait ce qui allait se passer si elle s'en approchait trop et Adrian en profita pour emboîter le pas au Major. Normalement, l'échelle qui menait à l'intérieur du bâtiment qu'ils visaient ne devait plus être très loin, mais lorsque vous étiez poursuivis par une bestiole pareille, étrangement tout semblait beaucoup plus long !

Spoiler:
 

Alors qu'il courait tant bien que mal dans les eaux malodorantes des égouts, Adrian entendit rapidement le bruit de son adversaire qui s'élançait derrière lui. Visiblement, la magie n'avait pas le moindre effet sur elle et elle avait réussi à traverser le mur de protection qu'il venait de dresser. Sans jeter un seul coup d’œil en arrière, le centenaire tenta d'accélérer l'allure pour distancer la créature, mais c'était certainement vain. À tout hasard, il lança quelques mots suffisamment fort pour que son binôme l'entende.

« Si tu l'as, grimpe et vite ! »

Il parlait de l'échelle censée les mener à l'une des pièces du bâtiment. Et fort heureusement, Gabriel avait effectivement mis la main dessus puisque le Légionnaire l'aperçut y grimper en débouchant d'un coude du boyau. Sans perdre de temps, il s'élança dans cette direction et sentit le souffle dégagé par l'arrivée de la créature qui semblait le talonner. Adrian sauta sur l'échelle dès qu'elle fut à portée de main et l'escalada aussi rapidement que possible, mais malheureusement c'était loin d'être suffisant pour battre de vitesse une pareille bête puisqu'une douleur sourde l'élança tout à coup à l'épaule. Visiblement, elle avait réussi à l'atteindre au niveau de l'épaule et à lui offrir une jolie griffure qui descendit un peu plus bas dans le dos, mais rien d'handicapant comparé à ce que Gabriel avait subi.

Grimaçant sous son masque, l'Archimage rejoignit finalement son binôme dans la pièce qu'ils avaient largement mérité d'atteindre et ensemble, ils purent refermer la plaque pour éviter que la bestiole ne leur emboîte le pas. Le cœur battant, Adrian jeta un coup d’œil autour d'eux et constata qu'ils étaient tranquilles – enfin pour le moment. Passablement essoufflé, il tourna la tête vers Gabriel.

« Tout va bien ? Ce n'était pas si compliqué finalement. »

Toujours positiver !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel
 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_6Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_8


Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_1Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_2bisTel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Tel court au danger qui n'oserait l'attendre
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger
» LHASSA APSO 10 MOIS FOURRIERE 62 DANGER EUTHA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_6Tel court au danger qui n'oserait l'attendre ▬ Gabriel Cadre_cat_8
Sauter vers: