AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_1Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_2bisFemme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Déc 2015 - 20:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Bien que Rebekha commençait à occuper une place de plus en plus importante dans la vie d'Adrian, ce dernier avait décidé de ne pas changer certaines habitudes. Notamment celles des fêtes de fin d'année en vérité. Depuis la seconde guerre mondiale, Adrian ne fêtait plus Noël qui était avant tout une fête religieuse. Même s'il était né au sein d'une famille protestante pratiquante, le centenaire avait rapidement eu du mal à prier une divinité qui laissait ses « enfants » souffrir d'une manière inimaginable. La guerre avait changé beaucoup de choses. À côté de cela, il était vrai que son séjour en Afrique avait quelque peu perturbé sa perception du temps et il avait rapidement oublié de se réjouir du passage à la nouvelle année à des autres réjouissances de ce genre ! Et le « coup de grâce » avait été l'adoption de Sallah. De religion musulmane, le jeune enfant ne fêtait, bien évidemment, pas la naissance du Christ. Adrian avait donc perdu définitivement l'habitude de considérer Noël comme une étape importante et le soir du vingt-quatre décembre était donc une soirée parmi tant d'autres.

Sallah, qui avait bien remarqué le rapprochement qu'il y avait eu entre son père et Rebekha, avait subtilement abordé le sujet lors d'une absence de la jeune femme. Il avait sous-entendu qu'il ne serait pas ennuyé à l'idée de passer le réveillon de Noël tout seul, mais Adrian avait obstinément refusé de lui fausser compagnie. S'il devait fêter quelque chose, ce serait en présence de tous ses proches – Sallah comprit – mais comme ce dernier ne souhaitait pas se joindre aux réjouissances, le sujet avait rapidement été réglé.

Cela dit, l'Archimage avait parfaitement conscience du fait que pour Rebekha, les choses n'apparaîtraient pas forcément sous un angle aussi naturel. Il ne souhaitait pas la contrarier et avait donc dû se creuser la tête pour essayer de trouver une solution qui conviendrait à tout le monde, ce qui l'avait poussé à un peu d'originalité. Toutes leurs sorties à Star City avaient mal tourné et, qui plus est, Adrian n'osait pas vraiment se montrer attention avec Rebekha par crainte de croiser certains de ses collègues et de laisser le champ ouvert à des rumeurs. Changer d'air pourrait donc leur faire du bien.

C'est pour cette raison qu'Adrian avait demandé à Rebekha si elle pourrait se libérer une journée entière de ses obligations d'agent ou si elle était trop occupée. Vu qu'il avait cru comprendre qu'une affaire sérieuse la monopolisait à côté, il n'aurait pas été étonné d'un refus, mais apparemment la fin d'année était plus libre pour tout le monde puisqu'elle répondit positivement. Il lui donna donc une date et comme elle dormait au manoir, ils n'auraient pas de mal à se retrouver à temps pour la surprise.

Le jour J, Adrian s'était levé plus tôt qu'à l'accoutumée pour s'éclipser dans son laboratoire, celui-là même où il avait donné quelques cours d'alchimie à Rebekha il y a plusieurs mois, avant de retourner dans la chambre où elle dormait encore. L'agent était encore allongée, mais il ignorait si elle dormait, aussi contourna-t-il le lit pour s'asseoir de l'autre côté et attirer son attention.

« Rebekha, tu dors encore ? » Plus maintenant si ça avait été le cas. « Je voulais te parler un peu de ce que j'avais prévu. Histoire que tu me dises si ça te convient, je n'ai pas envie de te forcer la main. » Il marqua une pause avant de se pencher légèrement vers elle pour expliquer la suite. « Je me suis dit que toutes nos sorties en ville tournaient mal, donc que c'était peut-être le signe qu'il fallait changer un peu d'air. Tu te souviens lorsque je t'ai dit qu'il était possible de se téléporter avec la magie ? Je songeais au fait qu'on pourrait aller ailleurs l'espace d'une journée. » Sans le temps de voyage c'était facile. « J'avais fait un crochet par plusieurs pays après la guerre et il y en a un qui m'avait fait penser à l'hiver. Puis, je me dis que comme je ne fête pas Noël, ce serait une manière de faire une journée qui y ressemblerait.... » Il avait même prévu le cadeau qui allait avec. « Alors, tu veux visiter la Russie ? »

Son regard sonda celui de la jeune femme, s'attendait presque à ce qu'elle lui demande s'il avait déjà consommé trop d'alcool. Ou peut-être qu'elle apprécierait l'attention, allez savoir. Pour le coup, il était incapable de dire ce qu'elle penserait de cette idée !

« Inutile de te préciser qu'il faudra bien te couvrir si tu es partante. »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 22 Déc 2015 - 10:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha avait passé, comme chaque année, le réveillon ainsi que le jour de Noël avec sa grand-mère. Elle avait évidemment convié Adrian à se joindre à eux mais son compagnon avait refusé et même si l’agent comprenait ses raisons, elle en avait conçu une certaine déception. Concrètement, Rebekha ne croyait pas en Dieu ou du moins, pas à la représentation donnée par les religions monothéistes. Elle voulait bien croire qu’il existait une puissance au-dessus des autres, quelque chose qui avait donné naissance à plusieurs mythes et qui avait eu un nom différent à travers les âges, mais elle n’était pas très portée sur les rituels. D’ailleurs, cette entité devait bien se moquer d’avoir des églises érigées à sa gloire ou que des centaines de personnes se rassemblent pour prier.
Mais c’était important pour sa grand-mère. Alors Rebekha se prêtait au jeu. Elles s’étaient rendues à l’église pour le réveillon à minuit, emmenant Gabriel mais aussi les membres de sa Fierté. Leur présence compensait un peu l’absence d’Adrian aux yeux de la tutrice de Rebekha, mais la vieille dame avait été contrariée que l’on refuse son invitation.
Toutefois, elle s’en remettrait.

L’agent avait passé la nuit du 25 décembre sous sa forme de lion, puisque la pleine lune avait eu le mauvais goût de tomber en même temps que la naissance du Christ. Avec l’aide de Gabriel, Rebekha avait trouvé et acheté un terrain ainsi qu’une vieille ferme à l’extérieur de Star City où ils pourraient courir tranquillement sans risquer de faire du mal à quelqu’un. Au fil des transformations, la jeune femme avait remarqué que ça devenait moins douloureux et qu’elle se rappelait de plus en plus de choses. Peut-être commençait-elle à prendre l’habitude, à moins que ça ne soit l’effet « meute » ? Nicky lui avait bien dit que cela changeait une vie…
Elle était rentrée le matin du 26 décembre et s’était écroulée, pour dormir pour la journée en boule au milieu des filles. Exceptionnellement, elle n’avait pas bronché pour Damian et Jonathan, mais c’était principalement parce qu’elle était épuisée. A son réveil, son premier réflexe avait été de sauter jusqu’à la salle de bain pour s’habiller et ce, malgré les courbatures.

C’est donc dans la fin de journée du 26 qu’elle rentra finalement au Manoir. Avant qu’elle ne parte pour le réveillon chez sa grand-mère, Adrian lui avait promis de se faire pardonner pour son absence et lui avait demandé de lui réserver une journée entière. Comme l’agent n’avait jamais pris de congé depuis son entrée à l’UNISON (enfin sauf pour ses séjours à l’hôpital) on ne lui fit aucune difficulté. Quant à Gabriel, tout le battage médiatique autour de Trebanche commençait à se calmer et ils surveillaient toujours le lieu indiqué par leur nouvel ami, épluchant les enregistrements afin de trouver une tête qui revenait trop souvent pour être honnête. L’analyste prenait son temps et vu l’ampleur du travail, on pouvait l’excuser.

Quand Adrian la réveilla le matin du 27 décembre, Rebekha eut un peu de mal à émerger et pour cause, la transformation lui pompait toujours beaucoup d’énergie. Heureusement, les mots « téléportation » « magie » et surtout l’idée générale de « vacances » lui donnèrent l’énergie nécessaire pour se redresser avec un grand sourire.

Vraiment ? Je veux dire… Vraiment ?

On aurait dit une enfant à qui on venait de promettre un voyage à Orlando (Disneyland). Sautant du lit, elle s’agrippa au cou d’Adrian et lui fit un câlin pour le remercier, avant de se rendre compte que ce débordement affectif n’était peut-être pas le meilleur moyen de le faire.

Euh je mh. Oui je serais très heureuse de visiter la Russie, j’ai toujours voulu voir Moscou !

Moins d’une seconde plus tard (merci la vitesse surnaturelle) Rebekha était sous la douche. Elle mit dix minutes à être propre, se laver les dents, se brosser les cheveux et surtout, trouver des vêtements adéquats. Sa température corporelle étant devenue très élevée, la jeune femme aurait pu se contenter d’un t-shirt, même par des températures extrêmes. Toutefois, ç’aurait été attirer inutilement l’attention, aussi chercha-t-elle après un pull, une écharpe, des gants, un pantalon et surtout, l’inévitable et toujours très glamour, bonnet à pompon tricoté par sa grand-mère. Gabriel avait le même depuis trois jours, d’ailleurs, ainsi que chaque membre de sa fierté.

Attrapant son sac, Rebekha y glissa le cadeau qu’elle comptait offrir à Adrian pour Noël après avoir eu un moment d’hésitation. Puisqu’il ne fêtait pas cet événement, peut-être serait-il mal à l’aise de recevoir un présent ? Elle se dit qu’au pire, quelle que soit l’occasion, un cadeau était toujours plaisant à déballer. Puis elle le rejoignit dans son laboratoire, comme il le lui avait indiqué. Visiblement, il avait tout préparé.

On prend Archimage Airlines alors? demanda-t-elle en riant. J’espère que je n’ai pas le mal de la téléportation, je n’ai pas envie que mon premier geste en Russie soit de vomir. Bonjour le glamour…

Heureusement, elle avait mis son bonnet et ses gants dans son sac aussi n’avait-il pas encore vu le niveau qu’elle pouvait atteindre en la matière.
Ah, l’hiver…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 22 Déc 2015 - 14:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Visiblement l'idée semblait plaire à Rebekha. Ou c'est du moins ce qu'il déduisit en voyant un sourire ourler les lèvres de la jeune femme. Tant mieux. Son objectif était bien de lui offrir un divertissement qui lui permettrait de se changer un peu les idées et d'arrêter de ne penser qu'à ses obligations. Cela dit, les démonstrations affectives le perturbaient toujours un peu, même s'il appréciait de voir que la jolie brune ne se bridait pas simplement parce qu'il était trop vieux pour être capable de se montrer aussi impulsif. Il lui faudrait un sacré moment avant d'être capable d'avoir des gestes naturels à son encontre, mais cela ne signifiait pas que l'envie n'était pas présente.

Quoi qu'il en soit, la perspective de visiter Moscou lui plaisait. Adrian en fut assez rassuré puisqu'il avait craint qu'un pays froid ne soit pas forcément le meilleur endroit où inviter une femme. Finalement, il n'était peut-être pas si rouillé que ça ?
Le temps qu'elle se prépare, Adrian alla enfiler les vêtements mis de côté pour palier au froid qui allait les assaillir lorsqu'ils arriveraient là-bas. Même s'il n'avait jamais été frileux, au contraire même, l'Archimage n'était toutefois plus habitué aux températures très basses. Il avait vécu plus de trente ans sur le continent africain où il passait le plus clair de son temps en manches courtes et ensuite, il avait passé trente nouvelles années enfermé dans un manoir surchauffé par un égyptien frileux. Et ce n'était pas les températures hivernales de Star City qui le prépareraient à un voyage en Russie, donc autant dire qu'il avait prévu un bonnet, une écharpe et des gants épais. En plus d'une bonne veste, bien évidemment !

Lorsque la demoiselle le rejoignit, il achevait de passer les vêtements d'hiver et se contenta d'attraper un sac qu'il avait préparé. Rien de bien important étant donné qu'ils ne passeraient qu'une journée sur place, cependant il devait bien emporter le présent qu'il avait prévu pour elle ! Eldoth lui offrit finalement un sourire lorsqu'elle parla du mal de la téléportation. Il était vrai qu'elle lui avait avoué ne jamais avoir emprunté ce genre de transport. Lui-même y avait eu recourt assez souvent, du coup son organisme s'était habitué avec le temps.

« Ne t'inquiète pas, j'ai déjà transporté plusieurs personnes et aucune n'a jamais eu à subir ce genre de désagrément. Au pire, tu seras un peu étourdie, mais normalement c'est moins brutal que la téléportation de certains méta-humains. »

Lui-même avait expérimenté celle d'Abban, le frère jumeau d'Aishlinn son ancienne apprentie et même s'il y était habitué, sa téléportation avait été beaucoup plus brutale que la sienne. De toute manière, elle verrait bien d'ici quelques minutes ! Adrian tendit la main vers Rebekha pour qu'elle le rejoigne. Le sol était couvert par une sorte de cercle qui renfermait de nombreux symboles correspondants aux sortilèges nécessaires à la téléportation. Il suffisait de se tenir au centre, de diffuser la magie dans les symboles pour les activer et le tour serait joué ! Bien sûr, ce sort nécessitait de connaître l'endroit où vous vouliez vous rendre, mais ce n'était pas un problème étant donné que l'Archimage connaissait un moscovite qui avait gracieusement accepté de les laisser débarquer chez lui. Il s'agissait d'une vieil ami dont l'Archimage avait rencontré ses parents pendant la guerre et qui était resté en contact avec le centenaire depuis la mort de ses géniteurs.
Lorsque Rebekha l'eut rejoint, il lui prit la main.

« Je te conseille peut-être de fermer les yeux. Ça va être étrange comme sensation, mais ça ne va durer que quelques secondes et on y sera. Tu peux me faire confiance, je maîtrise ce sort. »

Après tout, elle avait le droit de douter ! Il était humain et pouvait faire des erreurs. Mais pas cette fois-ci. Comme prévu, Adrian diffusa sa magie – peut-être qu'elle put le sentir puisque les garous semblaient sensibles à ça – puis ils furent transportés à des milliers de kilomètres d'ici. Rebekha dût ressentir comme un vertige, le sol qui se dérobait sous ses pieds, mais Eldoth lui tint fermement la main et quelques secondes plus tard, ils se retrouvaient debout dans un grenier froid et poussiéreux.

« Ça va ? Tu devrais t'asseoir. »

Il lui désigna une petite caisse posée non loin de là.
Youri, l'ami d'Adrian, n'était pas ici puisqu'ils étaient arrivés dans le grenier de la grange de sa demeure. L'homme était normalement absent à cette heure-ci. Il y avait huit heures de décalage entre les deux villes et c'était pour cette raison qu'Adrian avait souhaité partir assez tôt. Il était donc un peu plus de quinze heures, ce qui leur laisserait encore pas mal de temps pour profiter de la journée – et ils pourraient rentrer au milieu de cette nuit pour arriver à une heure raisonnable en Amérique.

Lorsque Rebekha serait en état de marcher, ils n'auraient qu'à emprunter l'escalier en bois qui descendait au rez-de-chaussée, puis sortir par la portée laissée déverrouillée. Ils se trouvaient en bordure de Moscou et n'auraient qu'à marcher un peu pour atteindre la ville, mais ce n'était pas le temps qui pressait – pour une fois !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 24 Déc 2015 - 11:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha n’avait encore jamais utilisé la téléportation, même avec d’autres métahumains. Oh, elle savait que ça existait mais ce serait une première pour elle, si bien qu’elle n’avait aucun point de comparaison. Elle ne se doutait même pas qu’il puisse y avoir une réelle différence entre les pouvoirs mutants et la magie, après tout l’acte était le même non ? Mais elle voulait bien croire l’Archimage, après tout c’était lui le spécialiste de la chose.
Suivant ses conseils, Rebekha ferma les yeux au moment où il lança le sol et effectivement, la sensation était étrange ! Comme sur ces manèges un peu extrêmes où on s’empêche de voir, son estomac remonta dans sa gorge, une décharge d’adrénaline irrigua son corps tandis qu’elle avait l’impression que l’univers se décomposait pour se recomposer ensuite autour d’elle. Lorsqu’ils arrivèrent, elle eut effectivement le tournis et s’agrippa fermement à la main d’Adrian. L’animal en elle n’aimait pas du tout cette expérience mais, saisissant l’invitation, Rebekha s’assit dans la poussière du grenier. Quelques instants plus tard, sa vision se stabilisa et elle se sentit apte à se relever.

Ca va… Je crois ? C’est… Un peu dingue comme expérience. Mais ça va, c’est passé. Tout a repris sa bonne place ! s’exclama-t-elle avec enthousiasme.

Étaient-ils vraiment en Russie ?
Ils le surent assez rapidement. Descendant des escaliers, ils sortirent de la grange et, au loin, Rebekha aperçut le contour des bâtiments formant cette célèbre capitale. Grâce à sa mémoire, elle se souvenait d’avoir déjà vu des photographies et saurait les orienter. Une après-midi de congé avait consisté, dans le passé, à mémoriser tous les plans de toutes les villes du monde, un peu comme un GPS. Qui pouvait savoir si ça ne serait pas utile un jour ?

Aucun doute, on est bien en Russie, dit-elle en soufflant, son haleine se transformant en buée blanche. Bon ils auraient tout aussi bien pu être au pôle nord mais c’était pour dire de.

Gardant la main d’Adrian dans la sienne, ils commencèrent à marcher dans la direction qui les intéressait. Rebekha n’avait pas trop envie de tester les taxis russes, pour une fois qu’ils avaient le droit de prendre leur temps et d’utiliser leurs jambes, elle n’allait certainement pas s’en priver.

Alors, comment ça t’es venu, la Russie ? Tu as fait tourner un globe et tu as piqué une punaise au hasard ou il y a une histoire derrière tout ça ?

L’agent était sincèrement curieuse, après tout Adrian était un homme au passé assez riche, elle doutait que ça soit la première fois qu’il vienne en Russie. Avec un pouvoir comme le sien, Rebekha se serait pris une année sabbatique et se serait amusée à faire le tour du monde. Surtout en tant qu’archéologue. Avec son image magnifiée de la profession, elle imagina Indiana Jones et se dit qu’un jour, aller en Egypte pourrait être sympas. Quoi qu’avec leur chance, ils allaient réveiller un pharaon diabolique et devraient se battre contre des momies. L’agent était presque sure qu’elle ne pourrait pas déchiqueter des cadavres de ce genre avec efficacité, même sous sa forme de lion.
L’angoisse.
Secouant légèrement la tête, elle s’obligea à revenir dans le présent, dans sa Russie où il n’y avait aucun risque de trouver une momie. Quoi que le corps de Lénine avait été conservé en état, du moins lui semblait-il… Enfin, voir un dictateur mort n’était pas trop au programme d’une sortie romantique.

Par quoi veux-tu commencer ? Le Bolchoï ? Le Kremlin ? La place rouge ? Oh il paraît que dans le parc Gorki on peut faire des montagnes russes. Quoi que vu la neige…

Effectivement, il suffisait de voir l’épaisse couche de poudreuse au sol. Heureusement, Rebekha avait opté pour une paire de bottes adaptée, qui empêcherait ses pieds d’être mouillés. Un point pour sa malédiction de garou, elle n’avait absolument pas froid et ce, même sans gants.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 24 Déc 2015 - 17:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
L'éloignement de Star City leur permettait un peu plus de liberté qu'à l'accoutumée. Même s'il n'était pas d'une nature très démonstrative, tenir la main de Rebekha ne lui posait aucun problème dans une ville où personne ne les connaissait. Mais il était vrai que là où ils vivaient, l'Archimage avait beaucoup plus de réticences. Non par honte, il était plutôt fier du lien qui l'unissait à la demoiselle, mais simplement parce qu'il ne souhaitait pas que l'un de leurs ennemis ne remarquer la proximité qu'il y avait entre eux. Ce serait la porte ouverte à toutes sortes d'attaques sournoises ! Et puis, c'était sans compter qu'avec sa nature réservée, le vieil homme ne tenait pas à devenir le centre des rumeurs – avec Rebekha, bien évidemment. C'était suffisamment gênant d'entendre certains émettre la possibilité qu'il n'y avait pas que de l'amitié entre eux, rumeurs que Gabriel semblait aimer nourrir d'ailleurs, il n'était pas nécessaire d'en rajouter des couches. Mais ici, à Moscou, personne ne ferait attention à ces deux touristes américains.
En songeant à cela, le mage se demanda surtout pourquoi il n'y avait pas songé plus tôt.

Son regard se posa sur la jeune femme lorsqu'elle lui posa une question plutôt logique. Pourquoi la Russie ? C'était un pays agréable, ou du moins un pays qui avait plu à Adrian lors de son premier passage ici. Les gens avaient une mentalité très différente des américains, pas forcément en mieux et le communisme avait fait des dégâts, mais les personnes « du peuple » lui avaient toujours semblé plus chaleureuses que les américains – une ironie lorsque vous voyiez le climat. Il haussa les épaules.

« J'aime bien ce pays. Et puis, pour moi Noël c'est une période où il doit neiger. Je t'aurais bien proposé de partir en Laponie pour rencontrer le Père Noël ou d'aller faire un tour en antarctique, mais je ne suis pas certain que ça aurait été aussi intéressant qu'ici. » Il esquissa un sourire. « Même si ça ne m'aurait pas dérangé d'y aller avec toi. »

Une manière de dire que la compagnie lui importait beaucoup plus que l'endroit où ils étaient. Cela dit, Adrian espérait tout de même que la Russie conviendrait à Rebekha et qu'elle ne se sentirait pas obligée de jouer les femmes enjouées alors qu'elle n'en avait pas envie. Son attention se détourna pour observer la foule qui les entourait. Il n'y avait pas énormément de monde pour l'heure qu'il était, mais peut-être que les moscovites préféraient profiter de la chaleur de leur foyer plutôt que de se promener dans le froid ? Possible, Adrian ne s'en plaindrait pas.

Pour ce qui était de la question de la visite du jour, Adrian n'y avait pas particulièrement songé. Ce qui lui importait était, avant tout, de passer du temps avec Rebekha. Cela dit, s'ils pouvaient en profiter pour partager un peu leurs autres loisirs, autant en profiter !

« Tu aimes le théâtre ou l'opéra ? Je sais que ce n'est pas aussi.... moderne que la télévision, j'ignore si les jeunes sont du genre à y aller à notre époque. Peut-être qu'il faudrait attendre dix ou vingt ans avant de te proposer de visiter un théâtre ? »

Il eut un sourire, avant de songer que ce n'était pas particulièrement judicieux de parler de la vieillesse qui finirait par débarquer dans sa vie. Adrian ignorait encore quelles étaient véritablement les capacités de régénération des garous et, à ses yeux, Rebekha pourrait vieillir comme n'importe qui jusqu'à preuve du contraire. Songer à ça et à ce que ça signifierait plus tard n'était pas la meilleure chose à faire ou il finirait par déprimer pour de bon. Soupirant légèrement, Adrian reporta son regard sur la demoiselle.

« On pourrait aussi trouver un cadeau souvenir pour ta grand-mère ? J'espère qu'elle n'a pas été trop contrariée que je décline son invitation... ? »

Ce serait malheureux de se mettre à dos la personne qui comptait le plus dans la vie de Rebekha.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 25 Déc 2015 - 13:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
En écoutant Adrian plaisanter, Rebekha se demanda si le père noël existait réellement. S’il y avait une entité magique qui offrait des cadeaux à certains enfants et fournissait les miracles à certaines personnes malheureuses. Si c’était le cas, il avait un système de sélection assez douteux mais tous les films de Noël qu’elle avait vu dans son enfance lui revinrent à l’esprit. Partir en expédition en Laponie pour trouver la base opérationnelle du vieux barbu vêtu de rouge aurait pu être amusant, quoi que potentiellement décevant en cas d’échec. Cela dit, Rebekha ne regrettait pas du tout le choix de la Russie. C’était un pays qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de visiter en personne et qui était porteur de toute une symbolique, en dehors des horreurs induites par la guerre froide.

Cela étant, Adrian avait raison. Un Noël se devait d’être enneigé et ce n’était pas vraiment le cas à Star City. Il y avait eu quelques flocons mais la mince pellicule de neige n’avait pas tenu face aux températures encore trop douces pour la saison. La Russie n’avait pas ce problème, c’était évident. Il suffisait de voir la buée formée par sa respiration et sa peau parcourue de chair de poule alors même qu’elle ne ressentait pas réellement le froid. Rebekha était contente d’être ici et de pouvoir contempler cette étendue blanche.

Je suis assez d’accord tu sais. Ce paysage-ci correspond beaucoup mieux à l’idée d’un Noël que celui de Star City. Tu as bien choisi.

Sauf si le père noël existait, mais inutile de lancer un aussi étrange débat.

Elle ne put s’empêcher de rire devant son inquiétude quant au théâtre. Ce n’était pas moqueur, elle trouvait simplement cela amusant qu’il se pose autant de questions. Comme s’il fallait être une petite mamie pour aimer regarder une pièce ou un ballet… Heureusement pour lui, l’agent était loin de toutes les considérations concernant la vieillesse, son esprit emporté dans la magie des fêtes.

Les jeunes… Oh Adrian tu me tues quand tu dis des choses pareilles ! s’exclama-t-elle en riant. Tu sais ça n’a rien avoir avec l’âge et ce n’est pas parce que je regarde la télévision que je ne peux pas apprécier une pièce de théâtre ou un opéra… Ça me plairait beaucoup au contraire.

Elle aimait l’idée de marcher dans ces bâtiments plein d’histoire, même si elle les avait surtout vus dans des films ou lus dans des romans. Chacun sa manière de construire son imaginaire… D’ailleurs, pendant qu’Adrian s’inquiétait au sujet de sa grand-mère, Rebekha fut prise d’une pulsion. Faisant mine d’avoir glissé, elle tomba à genoux dans la neige et, pendant que son ami s’inquiétait de savoir si elle allait bien, s’empara d’une poignée de neige qu’elle modela en boule à la vitesse de l’éclair, avant de la lui lancer sur son manteau.

Pardon… C’était tentant, se justifia-t-elle avec un air angélique. Tu es beaucoup trop sérieux. Ne te pose pas autant de questions, évidemment qu’elle a été contrariée mais elle s’en remettra. Je lui ai expliqué tes raisons et je lui ai dit que ce n’était pas très chrétien de ne pas te pardonner. Elle le gratifia d’un clin d’œil. Ca marche toujours. Mais je pense qu’un cadeau lui ferait très plaisir, surtout si tu le lui apportes en personne.

Rebekha l’aiderait évidemment à faire le bon choix. Non pas qu’elle doute du bon goût d’Adrian mais sa grand-mère avait des préférences particulières.
Se relevant, Rebekha épousseta la neige qui s’était collée à son pantalon. Ses mains n’étaient même pas rouges, ses doigts pas engourdis. Enfin de bons côtés à sa malédiction !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 25 Déc 2015 - 19:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il était toujours un peu étonné lorsqu'elle riait à cause de ce qu'il avait dit. Avec son habitude à toujours douter de lui, Adrian se demandait en permanence s'il n'avait pas dit une grosse bêtise et qu'elle se moquait de lui, puis il se rappelait qu'il avait affaire à Rebekha et non à ces individus peu amènes qui l'avaient raillés il y a plusieurs décennies de cela. Un sourire ourla brièvement ses lèvres alors qu'il haussait les épaules d'un air amusé.

« Tu préférerais que je parle des vieux ? Il faudra que je me lève tôt pour pouvoir le dire à quelqu'un. »

Parfois, Adrian se demandait si Rebekha réussissait à oublier son âge véritable. Pour lui, c'était compliqué. Il se regardait rarement dans le miroir pour la bonne et simple raison qu'il avait du mal à admettre que rien ne changeait chez lui depuis aussi longtemps, mais la jeune femme ne le connaissait pas depuis très longtemps. Même pas dix ans. Elle l'avait connu avec cette apparence et il faudrait un moment avant qu'elle ne puisse voir qu'il ne changeait vraiment pas – même si elle le savait parfaitement.
Peut-être qu'elle arrivait à le voir comme un jeune de trente ans. Ce qui expliquerait qu'elle soit parfois amusée ou surprise par ses paroles ou son comportement.

« Je prends note. Je ne savais pas que tu t'intéressais aux choses de ce genre. »

À son époque, la télévision n'existait pas et le cinéma était loin de ressembler à ce qu'il était aujourd'hui. Du coup, les seuls loisirs visuels étaient le théâtre et l'opéra, bien que ses frères n'en étaient pas très friands. Il avait beaucoup partagé ces moments avec sa mère lorsque son père ne pouvait pas y aller avec elle, une raison de plus pour se réjouir de pouvoir y retourner avec Rebekha.

Mais avant qu'ils ne puissent parler davantage, la jeune femme trébucha et Adrian voulut l'aider à se redresser, mais fut accueilli par une boule de neige à laquelle il ne s'attendait vraiment pas. Fort heureusement, elle avait visé ses vêtements et non les zones où la neige avait la mauvaise habitude de s'infiltrer sous les habits. Son expression de surprise laissa finalement place à un sourire amusé lorsqu'elle déclara qu'il était trop sérieux. C'était dans sa nature malheureusement et il en faudrait plus qu'un simple changement de ville et de continent pour que ça change ! Un léger soupir lui échappa avant qu'il ne hausse les épaules d'un air d'excuse.

« C'est plus fort que moi de toujours m'inquiéter de tout. J'arrive plutôt bien à le camoufler quand les gens ne me voient pas souvent, mais là.... »

C'était assez naturel : à force de côtoyer quelqu'un, vous finissiez par relever toutes ses petites habitudes et ses défauts. Le jour où il faudrait s'inquiéter, ce serait quand Rebekha commencerait à être agacée plutôt qu'attendrie ou amusée par ces fameux défauts ! Adrian espérait bien que cela n'arriverait jamais, mais il était bien placé pour savoir que rien n'était éternel. Les sentiments en priorité.

Ses yeux se baissèrent vers les mains de Rebekha et il constata qu'elle ne portait pas ses gants. Dire qu'il l'avait connue quand elle ne les quittait pas ! Son regard se reporta sur le visage de la jeune femme.

« Tu n'as pas froid je présume ? »

Il aurait bien tendu la main pour vérifier, mais étant donné qu'il avait lui-même des gants, ce serait inutile. Cela dit, vu la chaleur qu'elle dégageait en permanence, c'était peu probable.
Ils se remirent en route et après avoir progressé, finirent par arriver au bout de la rue et débouchèrent sur une sorte de vaste place qui bordait un petit lac. Enfin, ce qui était un lac en temps normal, sauf qu'il avait été transformé en patinoire pour l'occasion. Étant donné qu'elle le trouvait trop sérieux, ce serait peut-être un moyen de s'amuser un peu et de détendre l'atmosphère ?

« Tu sais patiner ? Moi non, mais au moins tu pourras rigoler si je tombe... et puis c'est dans le thème de Noël, non ? »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 27 Déc 2015 - 15:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha avait l’impression qu’un lancement de boule de neige était un acte issu de la quatrième dimension rien qu’en voyant la tête d’Adrian, ce qui la fit pouffer. Ce n’était pas moqueur mais son sérieux en toutes circonstances était cocasse, dans certaines situations. Elle avait espéré, pendant une seconde, qu’une attaque neigeuse pourrait produire un petit effet mais force était de constater que, même loin de Star City, il ne serait pas prompt à répliquer. Peu importait au final. Acceptant son aide pour se redresser, elle baissa elle aussi les yeux vers ses mains. Jusqu’à récemment, Rebekha n’aurait jamais enlevé ses gants en cuir mais depuis que ce lion-garou l’avait mordue, son pouvoir ne réagissait plus comme avant. A croire que sa malédiction atténuait sa mutation… Ou plutôt, l’avait modifié. Rebekha sentait désormais tout objet néfaste et pouvait éviter d’y toucher. En contrepartie, elle ne se privait pas d’un sens important. Elle supportait de moins en moins le surplus de vêtements, mais mieux valait ne pas se donner en spectacle. Elle venait d’être promue lieutenant après tout, ce n’était pas le moment de créer un scandale.

Je crois que je n’aurais plus jamais froid, confia-t-elle.

Ils arrivèrent ensuite en vue d’une patinoire improvisée. L’œil suspicieux, l’agent observa la glace. Vu la température, elle devait être épaisse mais ils étaient seuls pour le moment. Un indice ou une coïncidence ?

Oh je n’ai pas envie que tu tombes ! Avec notre chance, tu vas te casser un bras ou une jambe et c’est plutôt long un rapatriement Russie / Etats-Unis. Enfin, j’imagine.

Elle plaisantait évidemment.
Elle était certaine de pouvoir emprunter un jet quelque part.

Secouant la tête, elle approcha du bord gelé du lac et avança son pied droit pour tâter la glace. Voyant qu’elle ne cédait pas, elle se mit debout dessus et sauta, mais elle ne passa heureusement pas au travers. Rien, pas même une fissure sur la surface. Il faudrait vérifier au milieu du lac mais a priori, c’était du solide.

Après je t’avoue, je n’ai jamais patiné de ma vie alors ce sera à celui qui tombe en premier ? proposa-t-elle en s’avançant prudemment. Non mieux, le premier avec un os cassé !

Elle le prenait à la légère, avec sa guérison accélérée elle n’aurait même pas besoin d’un hôpital. Quoi qu’avec leur chance…

Et pas de triche avec un sortilège du super patineur ou quelque chose dans ce goût-là hein ! prévint-elle, feignant la suspicion avec une moue exagérée. Je suis sure que ça existe et que c’est le premier truc que t’as appris en tant qu’Archimage.

Ou pas, mais à nouveau, elle plaisantait. Rebekha se sentait euphorique et avait envie de faire quelques folies. Si bien qu’elle tenta de s’éloigner un peu plus du bord en donnant une impulsion. Ô joie, elle ne s’étala pas misérablement mais son équilibre était précaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 27 Déc 2015 - 21:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Je ne suis pas en sucre tu sais. »

Il avait peut-être plus de cent ans, mais fort heureusement son corps restait celui d'un jeune homme dans la trentaine, du coup les yaourts pour renforcer les os pouvaient encore attendre. Adrian pouvait se consoler comme ça en ce qui concernait son immortalité : si un jour il devrait vieillir, ce serait pour atteindre directement son âge réel, donc autant dire qu'il avait très peu de chances de survivre et de subir les outrages du temps qui passait !

Lorsqu'elle s'approcha du bord du lac, Adrian se demanda si c'était réellement une bonne idée d'avoir suggéré ça étant donné qu'il ignorait si la glace tenait bel et bien. Il y avait des traces sur le bord qui semblaient indiquer que d'autres personnes s'étaient aventurées sur l'eau gelée et les petits sillons qui marquaient la surface de la glace confirmaient qu'il y avait des patineurs chevronnés dans cette ville ! Cependant, avec leur chance, le moment où ils poseraient le pied là-dessus coïnciderait certainement avec un soudain réchauffement de la température qui ferait fondre la glace et ils auraient droit à un bain gratuit ! Sauf qu'Adrian ne bénéficiait pas de la chaleur corporelle de la brune et qu'il ne tenait pas spécialement à attraper une pneumonie pour la première sortie pseudo-romantique qu'il proposait à la demoiselle.

Fort heureusement, la chance semblait être de leur côté pour le moment puisqu'elle put avancer sans se retrouver à moitié immergée et Adrian finit par s'approcher du bord à son tour. Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'il l'entendit parler d'une éventuelle tricherie. Le pire étant qu'il existait certainement un sortilège de ce genre, mais ce n'était pas vraiment sa spécialité dirons-nous.

« Je n'ai pas une magie très axée sur la glace tu sais, je te rappelle que je suis spécialisé dans l'Afrique. » Il secoua la tête. « Mais maintenant que tu parles de ça, j'aurais pu le faire pour essayer de t'épater un peu, ce n'est pas faux ! »

Sauf que l'Archimage n'était pas du genre à rouler ses mécaniques pour impressionner les gens et encore moins la jeune femme qu'il aimait. Heureusement d'ailleurs, sinon il aurait rapidement perdu ses pouvoirs en s'en servant pour ses intérêts personnels !

Toujours est-il qu'Adrian décida à son tour de s'aventurer sur la glace après avoir déposé son sac en sécurité et remarqua rapidement qu'il avait surestimé ses capacités à tenir debout sur cette patinoire. Il avait imaginé que c'était glissant, mais c'était encore pire d'y être ! Après avoir fait quelques dizaines de centimètres et manqué de tomber au moins trois ou quatre fois, Eldoth redressa la tête pour voir où se trouvait Rebekha. S'il pouvait au moins la rejoindre sans se vautrer, ce serait une bonne chose !

« Ce serait bien qu'on arrive à faire une sortie qui ne se termine pas à l'hôpital. On va devoir prendre un abonnement à force. » Le ton était badin. « Mais je suis certain que Sallah serait ravi de jouer ton infirmier personnel. »

À force de concentration et surtout de beaucoup de chance, Adrian parvint finalement à rejoindre Rebekha qui lui tournait le dos et lorsqu'il s'apprêtait à s'arrêter pour éviter de lui rentrer dedans, il se rendit compte que c'était plus facile à dire qu'à faire ! Au final, le seul moyen de se stopper fut de lui rentrer dedans – légèrement cela dit – et pour éviter qu'elle ne tombe, l'enlacer pour la retenir. Les couches de vêtements qu'ils portaient sur eux leurs donnaient certainement l'air de deux bibendum chamallow, mais ce n'était pas bien grave, c'était l'intention qui comptait et le geste était suffisamment sincère pour que Rebekha constate qu'il se lâchait un peu plus qu'à l'accoutumée.

« Tu sais, je suis vraiment content de changer d'air, ça nous permet d'être un peu moins sous pression qu'à Star City. » Il lui saisit le bras pour la faire tourner légèrement de manière à ce qu'elle lui fasse face. « Là-bas, je me sens toujours un peu moins à l'aise. Je n'ai pas spécialement envie que les gens recommencent à faire comme à la présentation de ton dernier bouquin. » Lorsqu'ils avaient tous cru qu'ils étaient ensemble. « Enfin, ça me fait juste... »

Elle ne saurait jamais ce que cela pouvait bien produire puisque l'Archimage avait tenté de bouger un peu en oubliant qu'ils étaient sur la glace et que son pied dérapa soudain, le faisant chuter en arrière. Il eut le réflexe très stupide de vouloir attraper la main de la jeune femme et l'entraîna malgré lui dans sa chute. Quelques secondes plus tard, ils se retrouvaient tous les deux étalés sur la glace, leurs habits en partie humide et surtout les fesses engourdies par le choc – et le froid. Se redressant sur ses coudes pour remettre son bonnet en place, Adrian tourna la tête vers Rebekha.

« Tout va bien ? Oh, désolé, c'était un réflexe. Je t'avais dit que c'était pénible de devoir me supporter. »

Adrian avait beau sourire quasiment en permanence, il lui arrivait rarement de rire, pourtant c'est ce qu'il s'autorisa à faire à cet instant présent. Comme quoi, il suffisait de changer d'air pour que tout aille mieux ! Peut-être qu'ils devraient songer à devenir nomades pour avoir une vie de couple plus normale ? À mûrir !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 28 Déc 2015 - 18:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oui bon… Le sort du super surfeur peut sûrement se décliner à la glace ! assura-t-elle dans une parfaite mauvaise foi qu’elle ponctua d’un sourire ravi.

En fait, elle était en train d’imaginer Adrian avec un short à fleur, une chemise ouverte en équilibre sur une planche avec des flux magiques qui lui sortaient des mains pour stabiliser le tout et lui donner des airs de poseur. Bref, un tableau ridicule qui ne correspondait absolument pas au personnage mais qui amusait beaucoup la jeune femme. La version sport des neiges n’était pas vraiment mieux, avec une combinaison moulante et des super lunettes style espion de la montagne, elle se demandait vraiment ce qui lui passait par la tête pour le moment…

Occupée à maintenir son équilibre, se rendant compte que c’était beaucoup plus facile avec des réflexes surnaturels, Rebekha allait se retourner toute fière pour montrer son talent à Adrian quand ce dernier lui rentra dedans, profitant de cet accident pour l’enlacer. Agréablement surprise, l’agent se laissa aller dans cette étreinte naturelle et agréable, ce malgré les couches de vêtements.

Je comprends, murmura-t-elle.

Prête à développer son propos, elle fut entrainée dans une chute fesses les premières sur la glace. Heureusement, elle n’avait rien de cassé et vu la réaction de son compagnon, lui aussi était entier. Ouf ! Elle n’avait pas franchement envie d’entamer une carte de fidélité à l’hôpital central de Star City même si, à Moscou, ils auraient le temps de se vider de leur sang avant d’y arriver. Ces sombres considérations s’envolèrent quand elle entendit le rire d’Adrian, dont la bonne humeur était contagieuse.
Puis elle se rendit compte d’une chose…

C’est la première fois que je t’entends rire.

Cela pouvait paraître choquant vu qu’ils se connaissaient depuis longtemps mais Adrian n’était pas vraiment le genre d’homme à se laisser aller autant. Le fait qu’il ose en sa compagnie remplissait Rebekha d’une certaine allégresse doublée d’une profonde satisfaction. Elle aimait être la femme capable de le faire rire, de le détendre, de le rendre heureux. Quelques mois plus tôt, si on lui avait dit qu’ils seraient ensemble, elle ne l’aurait pas cru, plongée qu’elle était dans le déni. Pourtant, elle ne regrettait pas et aurait presque remercié Derek Neilson pour l’avoir attaquée.
Après tout, se seraient-ils avoués leurs sentiments sans le facteur de mort imminente ?

Tu sais, on ne pourra pas garder ça pour nous éternellement. La moitié de la blogosphère nous pense déjà en couple de toute façon, alors si tu as envie que ça devienne plus officiel, ça ne me dérange pas. Enfin… Le seul souci, c’est qu’on deviendra chacun la cible des ennemis de l’autre. Mais toi au moins, tu as eu le bon sens d’avoir une identité secrète, maugréa-t-elle en bougeant un peu sur place pour éviter l’engourdissement de son postérieur. Officiellement je sors avec un archéologue, ça a un côté aventure… Ah tiens je voulais te demander, tu t’es déjà battu contre des momies ?

La grande question d’une importance capitale, tandis qu’elle tentait une remise sur ses jambes. Utilisant sa vitesse surnaturelle, elle déjoua les lois de la glisse et termina par une petite révérence.

Alors, toujours pas de sortilège pour se remettre debout ? demanda-t-elle en lui tendant la main. Laisse-moi t’aider, normalement on ne devrait pas retomber, je suis assez forte pour te porter à bout de bras ! Enfin, ce serait plus impressionnant si tu pesais deux cent kilos tu me diras…

Mais il était parfait ainsi et elle l’aimait comme il était.

On réessaie et on compte les bleus à la fin ? Celui qui en a le plus a gagné.

Avec sa régénération lycanthropique, c’était perdu d’avance, mais elle s’en rendit compte un poil trop tard.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 29 Déc 2015 - 0:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian fut assez étonné de constater que Rebekha se rendit compte qu'il ne riait pas souvent. Les gens pensaient toujours, à tort, que le fait qu'il souriait en permanence faisait de lui quelqu'un de très joyeux. En vérité, il était rare qu'il se sente réellement bien et le seul fait qu'il soit capable de rire sincèrement était la preuve que la présence de la jeune femme lui faisait vraiment beaucoup de bien.

« Je ne ris pas souvent. »

Autant dire la vérité. C'était encore une chose appréciable d'ailleurs : pouvoir parler sans devoir lui mentir pour la protéger ou éviter de se trahir. Au fond, ce qui le rongeait dans ses autres relations n'existait pas avec la jeune femme et c'était certainement ce qui lui permettait de voir les choses sous un angle aussi positif.

Ce n'est que lorsqu'elle parla de l'anonymat de leur relation qu'Adrian se rendit compte que ce n'était peut-être qu'une illusion. Son côté timide le poussait à songer que tout le monde devait se rendre compte qu'une femme comme Rebekha méritait largement mieux qu'un type coincé dans son genre ! Mais apparemment, les gens préféraient croire à des histoires d'amour pourtant improbables. Au fond, il se sentait plutôt content à l'idée de savoir qu'une telle situation limiterait les tentatives d'autres hommes – ou pas ? – mais il était aussi inquiet à la perspective que quelqu'un puisse vouloir lui nuire. Bon, le fait que son identité de Super était secrète la mettait un peu à l'abri, mais tout de même...

« Une momie oui, au musée d'histoire de Star City. » En compagnie d'un agent de l'UNISON d'ailleurs. « Je n'arrive pas à me faire à l'idée que des gens puissent parler de nous, c'est vraiment bizarre. » Et ça le mettait un peu mal à l'aise, réflexe de vieux timide encore une fois. « J'ai juste envie qu'on soit tranquille, le reste m'importe peu tu sais. Ce n'est pas l'avis des autres qui va me faire changer de comportement. » Mais elle le connaissait assez pour s'en douter. « Cela dit, je ne te cache pas que je suis plus rassuré en sachant que mes ennemis ne peuvent pas forcément faire le lien avec toi... même si le fait que tu vives au manoir altère un peu cette protection, j'en conviens. » Et avec les rumeurs aussi apparemment. « Mais tu sais, le métier d'archéologue c'est plus souvent fouiller dans des vieux bouquins que combattre des momies ou visiter des tombeaux, tu pourrais aussi bien sortir avec un bibliothécaire. »

Blague à part, il était vrai qu'Adrian n'était pas spécialement convaincu que son métier pourrait flatter la réputation de sa compagne, mais elle se débrouillait très bien toute seule pour impressionner les gens, elle n'avait vraiment pas besoin de son aide. C'était plutôt le contraire et il apprécia la main tendue qu'elle lui offrit ! À nouveau sur ses deux jambes, le centenaire posa les yeux sur Rebekha au moment où elle parla de sa force. Il esquissa un sourire.

« Je dois en conclure que tu n'auras jamais besoin de moi pour ouvrir le bocal à cornichons ? Ou pour t'apporter une couverture lorsque tu auras froid ? Je vais finir par me sentir inutile. » Ce n'était pas sérieux bien évidemment. « Je vois la différence entre les femmes modernes et celles de mon époque. »

Il lui tendit finalement la main pour qu'ils reprennent leur patinage. La suite fut un peu plus facile et ils ne tombèrent plus avec autant de maladresse, mais au bout d'une petite heure, d'autres individus arrivèrent pour partager le lac gelé avec eux et bientôt, il fut plus difficile de se mouvoir sans risquer de rentrer dans un gamin ou un adulte qui patinait comme s'il était né sur de la glace. Adrian fit un signe à Rebekha vers la rive pour lui demander si elle voulait arrêter et ils rebroussèrent chemin pour retrouver la terre ferme. La sensation de ne plus glisser fut assez étrange et il lui fallut quelques pas pour s'y habituer à nouveau. Adrian attrapa finalement son sac avant de tendre la main à Rebekha.

« Viens, on va s'installer un peu plus loin, il y a quelque chose que je voulais te montrer. »

Il y avait des bancs plus loin, certains étaient protégés de la neige par un petit toit au-dessus et ils purent s'asseoir sans se transformer en bonhommes de neige. Lorsqu'elle s'installa à ses côtés, il attrapa son sac, le posa sur ses genoux et l'ouvrit pour en tirer un vieux livres qui semblait très ancien. Adrian le tendit à Rebekha avant d'expliquer de quoi il s'agissait.

« Ce n'est pas parce que je ne fête pas Noël que je ne vais pas t'offrir de cadeau, rassure-toi ! » Même s'il savait qu'elle s'en fichait éperdument. « Tu te souviens lorsque tu m'avais dit que tu voulais apprendre des sortilèges pour soigner ? Avec ce grimoire tu y arriveras. Il explique vraiment tout : les bases de la magie, la manière dont il faut employer ce sort... bien sûr, je serais là pour t'aider en cas de besoin, mais vu ta mémoire, je me disais que ce serait plus simple pour toi ? »

Il espérait juste que le présent lui ferait plaisir. Peut-être qu'il aurait mieux fait de lui trouver quelque chose de plus personnel et de moins axé vers le travail ? Le doute l'étreignit soudain et il attendit impatiemment la réaction de la jeune femme.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 29 Déc 2015 - 17:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le pire dans tout ça ? C’est que Rebekha n’était même pas étonnée qu’Adrian se soit retrouvé confronté à une momie un jour. Elle n’avait pas entendu parler de cette histoire mais ça n’avait rien d’étonnant, après tout elle ne surveillait pas tout ce qui se passait dans le département même si, comme tout le monde, elle appréciait un ragot ou un potin de temps en temps.

Je croyais que c’était rester à genoux dans la poussière avec un petit pinceau ? releva-t-elle, taquine. Tu exagères, puis en quoi ce serait mal de sortir avec un bibliothécaire, de toute façon ? J’adore les livres !

Et Rebekha avait besoin d’un homme qui lui ressemble sur ce point, le contraire serait un motif immédiat et absolu de divorce. Quel genre de personnes pouvait ne pas aimer les livres ? Quelqu’un que l’agent n’avait pas envie de fréquenter.

Attend, tu sais que je suis aussi capable de monter un meuble ikéa ? Tu n’as pas fini d’être surpris !

Elle plaisantait avec lui mais sa phrase la fit s’interroger sur les différences qui pouvaient exister entre son époque et la sienne sur un plan social. Oh depuis qu’ils se fréquentaient, la jeune femme avait effectué quelques recherches et s’il fallait admettre qu’elle n’était pas la personne la plus exubérante, en comparaison, elle l’était déjà un peu trop. Heureusement, elle n’avait pas pour habitude de mettre des jupes trop courtes ou des hauts trop décolletés. Ses chevilles restaient sagement sous son pantalon, mais elle se faisait l’effet d’une sorte de Miss Fisher dans le monde d’Adrian. Le côté libertin en moins.

Ils patinèrent encore un moment mais d’autres voulurent profiter de leur petit coin tranquille et bientôt, il y eut trop de monde pour ne pas risquer un accident. Rebekha, toujours mal à l’aise dans la foule depuis sa transformation, accepta avec un certain soulagement de s’éloigner de retourner sur la berge gelée. Ils décidèrent de s’asseoir sur un banc, jugeant que leurs fesses étaient suffisamment gelées comme ça, puis Adrian sortit un livre de son sac. L’objet semblait très ancien et elle apprit rapidement qu’il s’agissait d’un grimoire supposé lui apprendre les bases de la magie de soin. La bouche en O, Rebekha ne dissimula ni sa surprise ni sa joie. Le cadeau, en plus d’être inestimable, prouvait qu’Adrian s’intéressait à ce qu’elle disait et n’oubliait rien. Touchée, elle le prit dans ses bras pour le remercier.

Je ne m’y attendais pas du tout ! Tu n’étais pas obligé tu sais, mais ça me fait vraiment très plaisir. Je suis touchée, merci beaucoup Adrian.

Ses yeux pétillaient tandis qu’elle caressait la couverture du livre, qu’elle ne put s’empêcher d’ouvrir. Elle allait se mettre à lire, toute partie dans son enthousiasme, quand elle se rappela que ce n’était pas vraiment le moment. Refermant l’ouvrage avec soin, elle ouvrit son propre sac et le glissa à l’intérieur. Il y entrait tout juste et uniquement si elle en sortait son propre cadeau, ce qu’elle fit. Emballé dans un beau papier bleu où étaient dessinés des cloches de Noël argentées, Rebekha le tendit à Adrian et le laissa l’ouvrir.

C’est une chemise, expliqua-t-elle une fois qu’il eut déchiré le papier. Je sais ça peut paraître totalement idiot en comparaison du grimoire mais… En fait elle est un peu spéciale. J’ai demandé à un magicien de l’UNISON de m’aider à l’enchanter, enfin j’ai ramené les ingrédients et il a fait l’enchantement, donc on peut dire que c’est moi qui… Enfin bref. En gros, c’est impossible de la tacher ou de la déchirer ! Le parfait accessoire pour nos sorties à Star City, non ?

Bon d’accord, c’était à la fois drôlement malin et un peu triste de se dire qu’ils en étaient au stade où ils devaient enchanter leurs fringues pour aller au restaurant en amoureux mais vu que Rebekha avait fichu en l’air deux chemises d’Adrian, la moindre des choses était de lui en racheter une. L’agent avait choisi la plus belle qu’elle avait trouvée, dans un beau tissu qui allait avec le style de l’Archimage : classe mais pas tape à l’œil. Elle avait espéré que ça l’amuserait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Déc 2015 - 14:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Le présent sembla faire plaisir à Rebekha et Adrian en fut rassuré. Bon, il se doutait qu'elle serait heureuse de pouvoir soigner des gens, cependant l'Archimage n'avait pas songé que quelque chose d'un peu plus personnel aurait été plus approprié. Malheureusement, Eldoth ne connaissait pas suffisamment les loisirs et les intérêts de la brune pour pouvoir lui offrir un tel présent et un bijou aurait été relativement banal, surtout qu'elle portait déjà le collier qu'il avait confectionné à son attention. Non, l'essentiel était qu'elle en soit heureuse et il se montrerait plus appliqué pour son anniversaire ou la prochaine occasion de ce genre.

« Je sais, mais j'avais envie de te faire plaisir. »

Après tout, lorsque quelqu'un comptait dans votre vie, n'était-ce pas normal de vouloir le rendre heureux ? Il avait fait de même avec Gabriel en lui offrant cette bague au pouvoir si particulier. Une manière de montrer aux gens qu'ils comptaient pour lui étant donné qu'il était incapable de le faire avec des gestes, voire de simples mots. Chaque fois qu'il essayait d'arranger les choses, ça empirait et ils avaient frôlé la catastrophe avec Rebekha à cause de son incapacité à converser de manière efficace.
Mais c'était passé et à l'instant, les choses se passaient bien, autant se concentrer là-dessus.

Adrian l'aurait volontiers laissée lire tout le livre maintenant s'il n'y avait eu que cela pour lui faire plaisir, mais lorsqu'elle tira à son tour un cadeau de son sac, il dût admettre qu'il ne s'y attendait pas du tout. Si l'Archimage était du genre à aimer faire des présents aux gens, le contraire le gênait souvent parce qu'il craignait qu'ils ne se sentent obligés de lui renvoyer l'ascenseur pour ce qu'il avait pu faire pour eux. En fait, le paquet aurait pu contenir à peu près n'importe quoi, même un ticket de bus, que cela lui aurait fait plaisir. C'était le geste qui le touchait et disons que c'était suffisamment inhabituel pour qu'il en soit plus perturbé qu'en temps normal. Sallah n'était pas un Père Noël dans l'âme, même pour les cadeaux d'anniversaire.

Il l'ouvrit donc et lorsqu'elle lui expliqua de quoi il s'agissait, Adrian ne put s'empêcher de sourire sincèrement. C'était à la fois très amusant – enchanter une chemise ! – mais aussi plaisant. Si elle lui offrait cette chemise, c'était que leurs précédentes sorties ne devaient pas avoir été si catastrophiques puisqu'elle semblait vouloir recommencer, non ? Quoi qu'il en soit, le présent lui fit réellement plaisir et il la regarda d'un air mi-amusé, mi-touché.

« Ça me fait vraiment plaisir. Et c'est très original, je crois que j'aurais pu penser à tout, sauf à ça. » Ce qui était une bonne chose. « Pourtant, je ne pensais pas pouvoir encore être étonné de quelque chose à mon âge. » Il en avait vu des vertes et des pas mûres. « En tous les cas, j'espère qu'on aura l'occasion de la tester. Pas qu'on doive forcément trouver quelqu'un à combattre la prochaine fois bien sûr. » Il voulait dire qu'il apprécierait de sortir à nouveau, c'était tout. « Merci beaucoup, ça me fait très plaisir. »

Joignant le geste à la parole, il se pencha vers elle pour déposer une bise sur sa joue. Peut-être que c'était un peu trop chaste au vu de leur relation, mais pour Adrian c'était bien plus qu'une simple bise. Dans son enfance, il n'avait pratiquement jamais vu ses parents s'embrasser réellement, mais par contre les bises témoignaient de leurs sentiments. Eldoth ne songea pas vraiment que sa compagne pourrait trouver ce comportement étrange, mais peut-être qu'il finirait par se faire à l'époque avec le temps qui passait – et emprunter les habitudes de ce siècle ?

Il replaça soigneusement la chemise dans le papier avant de la glisser dans le sac où elle serait à l'abri. Même si elle était protégée contre les taches, s'ils pouvaient éviter de la tester aujourd'hui, ce serait une bonne chose ! Cela dit, ce moment était idéal pour parler un peu de la suite de leur relation et ce que Rebekha avait dit sur la glace avait fait naître quelques questions dans son esprit. Posant les yeux sur elle, il reprit d'un ton calme.

« Je me demandais, est-ce que tu te sentirais mieux si on gardait ça pour nous, ou si les autres étaient aussi au courant ? » Il parlait de leur relation. « Tu sais que je suis quelqu'un d'assez secret, mais je ne veux pas que tu acceptes ça juste pour me faire plaisir. Et puis... il est temps que je change un peu moi aussi. Je ne sais pas vraiment comment les choses se passent pour toi, mais vu que tu es la plus célèbre de nous deux, je crois que c'est à toi de décider. »

Autrement dit, même s'il aurait peut-être préféré qu'ils soient juste les deux seuls au courant de leur relation, Adrian ne verrait aucun problème à ce que ce soit un peu plus officiel si cela lui évitait des tracas au travail. Cela dit, elle avait bien plus de risques que lui de se faire draguer si elle passait pour une célibataire, donc les risques devaient être assez minimes pour elle, c'est un fait !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 31 Déc 2015 - 12:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha était ravie d’être parvenue à étonner Adrian, pour une fois agréablement. Elle n’avait pas été certaine de son coup mais elle trouvait que cette chemise était un cadeau avec de multiples significations. Non seulement elle lui serait bien utile si le karma continuait de s’acharner sur leurs rendez-vous américains mais en plus, c’était une manière de lui dire qu’elle n’était pas du tout découragée pour sortir avec lui, que du contraire. Elle comptait bien remettre ça et pour une fois, avec des précautions d’usage.
Qui commençaient par une bonne chemise.

Oh je ne me fais pas d’illusions, on attire tous les deux les ennuis comme un aimant mais au moins, cette fois, nous serons préparés ! Et au moins un de nous deux restera habillé, c’est un bon score tu ne trouves pas ? plaisanta-t-elle.

C’était toujours mieux qu’aucun des deux.
Les mains posées sur son sac, Rebekha réfléchit à la question d’Adrian et à la bise qu’il lui avait donnée. Évidemment, elle était attendue à un vrai baiser mais pour lui, c’en était l’équivalent et cela prouvait qu’il était naturellement discret. Avait-elle le droit de l’exposer comme elle avait pu l’être ? Rebekha n’y avait pas vraiment pensé jusqu’ici, les évènements de sa vie ayant fait qu’elle avait eu d’autres choses importantes à l’esprit. Notamment ces histoires de lions-garous, le fait de devenir la tutrice légale de Damian, d’essayer de trouver un bon endroit où ils puissent courir en paix les soirs de pleine lune sans risquer de blesser personne, aider les trois filles à se reconstruire, puis cette affaire avec SHADOW qui avait pris un tournant décisif, sans parler du très médiatique démantèlement de Trebanche Pharmacom. Elle aurait aimé pouvoir en discuter avec Adrian mais elle ne le pouvait pas, parce que les détails du dossier étaient classés secrets défenses. Heureusement, il était totalement apte à comprendre et ne lui en tenait pas rigueur, ce qui la soulageait. Fréquenter quelqu’un dans le même genre de situation professionnelle qu’elle constituait un soulagement non négligeable.

C’est une question compliquée. Je n’ai pas envie de te rajouter de nouveaux ennemis, tu en as suffisamment en tant qu’Archimage pour devoir en prime te taper les miens. D’un autre côté, comme nous vivons ensemble, c’est sans doute un peu ridicule de penser cela. Non pas que je ne te crois pas capable de te défendre mais…

Le spectre de ce qu’avait vécu Gabriel planait au-dessus de sa tête. Il n’y avait pas d’enfants dans l’équation et Adrian était un puissant mage mais tout de même, elle ne voulait pas qu’il meurt à cause d’une affaire sur laquelle elle travaillait. Et si SHADOW décidait de s’en prendre à lui pour l’empêcher de continuer ? Cela dit vu l’ampleur de l’organisation, ils devaient déjà être au courant.

Je pense que c’est déjà un secret de polichinelle. Même si Harris est muet comme une tombe, les rumeurs existent et on ne fait rien de mal. Alors je me dis que, tant qu’à faire, nous pourrions devenir un couple officiel. Ce sera sûrement un peu pénible au début avec les magazines peoples mais ils se lasseront rapidement, Lady Gaga ou Justin Bieber feront un nouveau scandale pour ravoir leur une. Si tu te sens prêt pour ça… Il faut aussi considérer que ça pourrait mettre en péril ton identité de super. Moi j’ai facile, je n’en ai pas, mais si quelqu’un comprend que tu es l’Archimage et que ça finit dans tous les journaux…

Ils allaient voir débarquer tous les ennemis d’Adrian au Manoir, qui n’aurait plus rien d’un sanctuaire. La situation était compliquée mais dire clairement la vérité pourrait éviter de titiller un peu trop les journalistes d’enquête. Enfin, Rebekha n’en était pas à ce niveau de célébrité, on ne la harcelait pas, sûrement parce qu’on craignait de trop casser les pieds d’un agent fédéral avec des relations, mais elle ne pourrait jurer à Adrian que ça n’arriverait jamais.

Je te parle du pire scénario possible ici, il y a peu de chance qu’on y soit, mais je pense qu’au contraire, c’est à toi de prendre cette décision. Si tu préfères qu’on ne confirme rien officiellement, on ne le fera pas. Ca ne m’empêchera pas de t’aimer.

Elle lui sourit pour le rassurer sur ce point.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 31 Déc 2015 - 22:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Pour ce qui était de rester habillé, Adrian n'avait pas franchement l'intention d'enlever des couches lors de leurs prochaines sorties animées ! De toute manière, pour battre Rebekha qui avait tout de même terminée complètement nue devant au moins trois autres hommes, il faudrait qu'il fasse fort pour battre ce record ! Blague à part, l'attention avait réellement été appréciée, surtout qu'il était vrai que les sorties finiraient par lui coûter plus cher en vêtements qu'en nourriture ou en loisir – même s'il n'était pas près de ses sous cela dit.

Lorsqu'elle aborda la question des ennemis, Adrian fut tenté de lui dire qu'il avait suffisamment d'ennemis mortels pour ne pas s'inquiéter de nouveaux, mais préféra garder cette remarque pour lui. Signaler qu'il avait toutes les chances de finir par mourir assassiné par l'un de ses adversaires n'était pas forcément la meilleure chose à faire pour rassurer sa compagne, au contraire même ! Cela dit, il ne prenait pas son inquiétude pour une insulte. Lui-même craignait en permanence pour la sécurité de ses amis alors qu'il savait parfaitement qu'ils étaient tous capables de s'en sortir dans bien des cas ! Non, c'était juste sa nature inquiète, du coup il serait ironique de reprocher à Rebekha de s'inquiéter pour lui.

« Je comprends. »

Il ne fut pas spécialement étonné d'apprendre que le coéquipier de la jeune femme semblait être au courant de la tournure de leur relation. Certainement que Gabriel aussi, à moins qu'il ne soit moins perspicace qu'il ne le faisait croire ? Vu sa propension à s'intéresser aux rumeurs qu'il entendait – parfois Adrian lui trouver des points communs avec les petites commères de son époque – il était fort probable qu'il sache déjà la vérité. Au fond, ce n'était pas tant le fait que d'autres soient au courant qui ennuyait Adrian, mais plutôt que ces fameux autres chercheraient éventuellement à se mêler de leur vie ou à les juger. Eldoth avait beau se moquer de l'avis des gens qui ne comptaient pas pour lui, il préférait tout de même éviter de se retrouver au centre d'une discussion de personnes qui ne le connaissaient pas. Et puis, c'était la sphère privée, il trouvait déjà assez pénible de devoir partager les aventures d'Eldoth, ce n'était pas pour faire de même avec sa vie privée.

Il posa les yeux sur elle lorsqu'elle prononça la dernière phrase. C'était toujours aussi étrange de s'entendre dire de pareilles paroles. Adrian avait réellement perdu l'habitude de pouvoir compter de cette manière pour quelqu'un. Mais c'était agréable et il réussissait presque à se sentir comme Adrian et non comme Eldoth – ce qu'il était depuis qu'il avait refusé de vivre sa vie d'homme.
Haussant les épaules il répondit finalement.

« Je ne te savais pas aussi célèbre, ça veut dire que je risque de passer pour le type intéressé qui traque les jeunes femmes célèbres pour les attraper dans ses filets ? » C'est sûr qu'il en avait l'attitude ! « Plus sérieusement, c'est vrai qu'il serait facile de trouver des traces me concernant en fouillant un peu mon passé. Je n'avais pas spécialement cherché à camoufler mon visage à l'époque et j'ignore totalement ce qu'on peut trouver sur le net à mon sujet ou à propos d'Eldoth. » Même si, selon June, ce n'était rien de bien inquiétant pour lui. « En vérité, je suis plus inquiet pour toi que pour mon identité. Je veux dire... même si tu vis au manoir, Gabriel aussi a séjourné là-bas quelques temps, Ginger aussi et ils n'ont jamais eu d'ennuis. Ce sera encore différent si c'est vraiment officiel pour nous deux. »

Les risques seraient forcément plus grands s'ils la voyaient comme sa compagne plutôt que comme une simple amie. Elle deviendrait une cible prioritaire. Non, définitivement, Adrian refusait obstinément de mettre Rebekha encore plus en danger : elle n'avait pas besoin de lui pour se retrouver dans cette situation. Mieux valait faire profil bas pendant encore quelques temps.

« Mieux vaut attendre encore un peu. Jusqu'à ce qu'on soit vraiment démasqués. D'ici-là, ils auront trouvé autre chose à raconter et nous laisseront tranquilles. » Il était déjà étonné que ça ait duré aussi longtemps en vérité. « J'espère juste que Gabriel ne s'amuse pas à jeter de l'huile sur le feu. » Le connaissant, il se doutait que si. « Et sinon, tu voudrais faire quoi dans une ville pareille ? Une envie particulière ? »

Après tout, c'était aussi sa journée à elle.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_6Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_8


Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_1Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_2bisFemme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» (F/RÉSERVÉE) ANGELINA JOLIE ≈ Si c'est un rêve, laisse-moi rêver. Il ne me reste plus que ça.
» Tour du monde virtuel
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_6Femme qui voyage laisse voyager son cœur ▬ Rebekha Cadre_cat_8
Sauter vers: