AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_1Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_2bisSavoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_3
 

Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Nov 2015 - 20:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
En dehors du travail, Adrian se rendait souvent au musée où il « travaillait » assez souvent en tant que bénévole. Depuis qu'il avait obtenu son nouvel artefact qui lui permettait de comprendre à peu près toutes les langues qui existaient, son travail s'était grandement amélioré. Il avait réussi à décoder des documents qui lui posaient des problèmes depuis quelques temps, depuis qu'il n'avait pas eu l'occasion de demander d'aider à June. June, l'assistante disparue. Depuis de décès de la demoiselle, le vieux mage avait beaucoup de mal à faire tout ce qui était en rapport avec son travail d'archéologue comme d'Archimage. Lorsque vous aviez collaboré avec quelqu'un pendant plus de dix ans, sa disparition vous affectait forcément. Surtout lorsque cette personne vous avait avoué la véritable nature de ses sentiments peu de temps avant.

Ses dernières semaines avaient été principalement occupées par la disparition de son assistante et par la nouvelle condition de Rebekha. Depuis que l'agent avait été mordue par un lycanthrope, Adrian essayait de lui faciliter la vie en comprenant la manière dont ces créatures fonctionnaient, malheureusement ce n'était pas spécialement probant et parfois l'Archimage avait l'impression d'être totalement inutile.
Se changer les idées en reprenant son simple rôle d'archéologue aidait donc beaucoup.

Quelques temps auparavant, il avait rencontré une jeune femme qui avait naturellement proposé son aide de traductrice. Soit-disant qu'elle était douée. Adrian n'en doutait pas une seule seconde, cependant le fait qu'il bénéficiait de son propre traducteur l'avait poussé à décliner son offre en lui suggérant d'aller voir quelqu'un d'autre si elle souhaitait réellement aider. Puis il était rentré pour vaquer à ses propres occupations.

Seulement, un problème s'était rapidement présenté suite à cette discussion. Peu de temps après qu'il soit rentré, alors qu'il essayait de lire un bouquin rédigé dans une langue qu'il ne parlait pas couramment, l'incompréhension s'était installée. Il ne parvenait pas à comprendre la signification des mots, ni même à les lire lorsqu'ils étaient trop compliqués. Le problème ? Il n'avait plus eu ce souci depuis qu'il portait l'artefact et il ne comprenait pas ce soudain changement. Comme il bidouillait pas mal d'objets magiques depuis qu'il était devenu Archimage, le centenaire avait décidé de s'intéresser à cette difficulté et il avait essayé de l'analyser un peu, mais ce fut en vain. Tout comme avec le bracelet renfermant l'Aziza : il savait qu'il ne fonctionnait pas, mais ignorait pour quelle raison.

Ce souci s'était prolongé un long moment, jusqu'à ce qu'il recroise la jeune femme du musée en vérité. Adrian n'avait plus vraiment pensé à elle, mais lorsqu'il la revit quelques jours après, il repensa à sa proposition. Même si le timing était assez surprenant, elle ne dégageait pas une puissance magique suffisante pour être capable de neutraliser un tel objet – surtout si lui en était incapable. C'était peut-être un simple hasard doublé d'une forme de chance puisqu'il pourrait pallier à son absence de connaissances en langues étrangères. Mis à part l'anglais et les dialectes des tribus d'Afrique où il avait séjourné, Adrian baragouinait juste un peu le français, mais pas assez pour le lire convenablement.

Il se dirigea donc vers la demoiselle qui ne semblait pas l'avoir aperçu et lorsqu'il s'approcha d'elle pour l'aborder, une légère hésitation se fit. Et s'il avait l'air d'une girouette ? Et si elle l'envoyait sur les roses ? Au pire, il aurait perdu quelques secondes de son temps. Ce n'était rien de bien grave. Adrian avança encore d'un pas et lui adressa la parole afin d'attirer son attention.

« Excusez-moi ? » Lorsque son regard se posa sur lui, il enchaîna. « je ne sais pas si vous vous souvenez, mais vous m'aviez proposé votre aide pour traduire des textes la dernière fois. Jusqu'à présent, je me débrouillais autrement, mais disons que je n'en ai plus la possibilité maintenant.... » Il soupira légèrement. « Est-ce que votre proposition est encore d'actualité ? »

Il l'interrogea du regard en attendant sa réponse.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 0:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les choses ne se passaient pas comme prévu. Callie s’était dit que proposer son aide pour traduire des textes serait une bonne approche, à aucun moment elle n’avait envisagé l’idée que ce Pennington décline son offre. Sauf que c’est ce qu’il avait fait, sans qu’elle ne sache quoi faire. En général quand elle cherchait à approcher une personne, elle se contentait de faire quelques recherches sur le net – voir sur l’ordinateur de la personne en question – pour trouver une idée de génie. Avec Adrian Pennington, c’était beaucoup plus compliqué, ce n’était pas comme si ce type avait une installation informatique chez lui qu’il lui serait facile de hacker. A croire que ce membre de la famille était réellement ce que Callie prétendait être : une truffe en informatique. Étonnant que ce genre de personne existe encore à notre époque.

Bref, elle était à court d’idées parce qu’elle n’avait pas envie de se présenter comme une Pennington, sans trop savoir pourquoi. Peut-être parce qu’elle venait de perdre la branche de sa famille et qu’elle n’avait pas envie d’être rejetée par une autre branche de l’arbre généalogique. En fait elle voulait juste apprendre à le connaitre sans avoir besoin d’utiliser ses compétences pour se faire une idée générale du personnage qu’était Adrian. A défaut d’avoir une idée de génie, Callie avait décidé de passer un peu plus de temps au musé, peut-être qu’à force de se croiser, ils finiraient par échanger une vraie conversation.

Ce n’était peut-être pas une si grande perte de temps, Callie avait découvert qu’elle aimait bien passer du temps dans cet endroit, surtout dans les sections où il y avait des textes originaux qu’elle pouvait comprendre sans avoir passé par la traduction officielle. L’anglaise trouvait que ce pouvoir ne servait pas à grand-chose, pas officiellement mais, là, elle aimait bien pouvoir comprendre les choses par elle-même. Bon, ça ne lui servirait à rien dans sa vie de tous les jours mais, au moins, ça occupait le temps dans une ville qu’elle ne connaissait pas encore.

Callie était en train de lire les pages d’un livre ouvert, sous scellés, trouvant dommage de ne pas pouvoir tourner les pages quand une voix se fit entendre derrière elle. Incapable de reconnaitre l’archéologue juste au son de sa voix, elle fut forcée de se tourner vers lui. C’était débile mais elle avait souri en comprenant de qui il s’agissait. Ses heures passées ici n’étaient peut-être pas si vaines que cela. Étant une fille pleine de contradiction, Callie trouvait bien qu’il ait besoin d’elle, tout en étant désolé pour lui de ne plus pouvoir s’assumer tout seul lors de traductions. Ce qui venait de se traduire par un sourire à la fois navré mais aussi ravi.

« Oui, bien sûr que je me souviens de vous. Je n’ai pas été proposer mon aide à tous les archéologues du coin en espérant avoir une réponse favorable dans le lot. »

Après tout, c’était comme de chercher un emploi : on cherchait d’abord dans les endroits connus avant de se rabattre vers les seconds choix, puis les troisièmes. Adrian était quand même un peu connu en tant qu’archéologue, un point qui arrangeait Callie : au moins elle pouvait justifier de lui avoir proposé son aide sans avoir l’air d’avoir demandé au premier venu. Elle trouvait que cela faisait moins suspect.

« Je suis désolée pour vous, enfin que vous n’ayez plus vos possibilités de traduire. » Et, sincèrement, elle pensait qu’il devait employer une personne qui venait de démissionner. « Mais oui, évidemment, ma proposition tient toujours. »

Callie ne risquait pas de l’envoyer bouler sur cette histoire, c’était même une chance pour elle. Une chance qui avait été provoqué, sans qu’elle ne le sache, par la bague qu’elle avait au doigt. Une bague parmi d’autres et un tas de bracelets aussi. Le genre de cadeau transmit de génération en génération, qu’elle portait plus par habitude et par attachement à sa famille que pour la beauté de la bague en elle-même. Franchement elle ignorait que cette dernière avait quelque chose de magique parce que, de son côté de la famille, la magie était tabou. Encore un truc transmit de génération en génération et qui, avec le temps, était devenu un sujet un peu taboue. Pour son père, la magie n’existait pas, c’était des pouvoirs que les gens qualifiaient de magique pour sortir du lot. Rien de plus. Une vision qu’il tenait de son père qui, à son tour, détestait la magie, sans que Callie ne sache vraiment pourquoi.

« Je vous propose qu’on reprenne depuis le début. » Afin de montrer qu’elle ne tenait pas à s’attacher au premier refus d’Adrian, elle tendit sa main dans sa direction comme dans une volonté de tout reprendre à zéro. « Je m’appelle Callie Smith. » Le nom le plus répandu qu’il puisse exister en Angleterre. « J’ai lu certains de vos travaux et j’avoue que, même si je n’y connais pas grand-chose en archéologie, je me débrouille plutôt bien dans les langues étrangères. » Elle n’y connaissait même rien du tout en archéologie mais était-ce vraiment important du moment qu’elle pouvait traduire des trucs ? « Alors si je peux vous aider dans une traduction ou une autre, j’en serais enchantée. »

Peut-être qu’elle aurait dû faire ça comme boulot, ce n’était pas illégal et peut-être même que ça rapportait de l’argent. Ouais, ce n’était pas une si bonne idée que cal, au bout d’un moment les gens finiraient par se poser des questions sur ses capacités. Elle préférait éviter ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian fut assez étonné de constater qu'elle avait l'air compatissante. Il n'était pas doué pour déchiffrer les émotions des gens et il aurait été bien incapable de voir qu'elle était secrètement ravie de ce qui venait de se passer. C'était d'ailleurs tout aussi surprenant d'apprendre qu'elle n'avait pas proposé son aide à d'autres archéologues. Sans être trop modeste pour autant, l'Archimage doutait franchement que ses recherches puissent lui valoir l'attention de profanes. Mais peut-être qu'il avait affaire à une future archéologue ? Allez savoir.... À moins qu'elle n'ait entendu parler des recherches menées quelques années plus tôt, celles qu'il imputait à « son père » et qui étaient largement plus poussées que les siennes. Il lui était souvent arrivé d'avoir à parler des articles publiés des décennies plus tôt, toujours en prétendant que ce n'était pas de lui, bien évidemment, alors ce n'était pas si surréaliste que ça.

Au moins, la jeune femme acceptait toujours de lui offrir son aide. Une bonne chose étant donné qu'il était un peu perdu à l'heure actuelle et que ses recherches risquaient d'être grandement ralenties. Surtout qu'il travaillait actuellement sur des ouvrages qui parlaient des lions et des créatures qui y étaient liées. Depuis que Rebekha avait été transformée par un garou issu de cette race, Adrian essayait d'amasser le maximum d'informations, malheureusement ce n'était pas aussi probant qu'il l'aurait souhaité. Le seul problème qui se posait actuellement serait de justifier qu'il faisait des recherches de ce genre. Mais peut-être que la demoiselle s'en fichait au final et qu'elle voulait juste traduire ?

Il mit ses pensées de côté le temps que la jeune femme fasse les présentations en bonne et due forme avant de lui expliquer pour quelle raison elle souhaitait lui donner son aide. C'était tout de même surprenant, les jeunes passaient rarement leurs journées au musée. Après lui avoir serré la main, il fit donc de même – bien qu'elle le connaissait déjà, visiblement.

« Et bien, enchanté. Adrian Pennington, même si vous avez l'air de le savoir. » La politesse existait tout de même. « C'est très aimable à vous de proposer ainsi votre aide, mais je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi vous vous orientez plutôt vers l'archéologie que vers d'autres milieux du genre. Je suis certain que vous trouveriez plus de possibilités de traduction au sein d'une association pour aider les immigrants ou les étrangers. Surtout que les langues que nous utilisons ici, ne sont plus vraiment répandues. »

Ou alors, plus personne ne les parlait, c'était aussi une possibilité. Le centenaire détourna brièvement son regard de la demoiselle pour observer les environs. Il s'attendait presque à voir d'autres gamins qui se moqueraient de ce professeur aussi crédule, mais non. Peut-être qu'il avait encore en mémoire l'incident de Star High ? Lorsque cette gamine lui avait balancé qu'il était le professeur le plus rasoir et chiant de toute l'école et que c'était pour cette raison qu'ils médisaient tous sur lui, Adrian avait été touché, c'est un fait. Mais toutes les jolies blondes de cet âge ne pensaient peut-être pas à mal en venant lui parler.
Il soupira légèrement en reportant son regard sur la demoiselle.

« Enfin, j'ai effectivement besoin d'une traduction et malheureusement, je ne connais pas d'autre personne qui soit qualifiée dans ce domaine. Quant à regarder sur les ordinateurs.... » Ou plutôt sur internet, mais c'était la même chose pour lui. « …. je préfère éviter. » Surtout qu'il n'en avait jamais utilisé un seul de sa vie. « Par contre, c'est réellement une langue qui n'est pas courante, je me demande même si elle n'est pas éteinte. Je doute que vous puissiez faire quelque chose, mais si vous avez envie de tenter.... »

Il baissa les yeux vers l'un des livres qu'il tenait sous le bras et en tira un. C'était un très vieil ouvrage, tiré de sa bibliothèque personnelle, qui parlait des lions et des créatures surnaturelles qui leur étaient liées. Il disait entre-autre que l'instinct réel de l'animal était plus proche de la vérité que les légendes qui couraient à son sujet. Il devait vivre en groupe et c'était souvent le mâle qui imposait sa volonté sur une foule de femelles, la notion de fidélité ne fonctionnait plus que dans un sens et l'humanité des créatures concernées, n'existait plus franchement. Un livre certainement assez étrange, mais encore faudrait-il qu'elle y comprenne quelque chose.
Tendant l'ouvrage à la demoiselle, Adrian reprit la parole.

« Vous comprenez quelque chose ? »

La langue employée était très ancienne et provenait du territoire africain, mais il y avait de fortes chances pour qu'elle n'en ait jamais entendu parler.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 15:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bien sûr qu’elle savait qui était cet homme, on ne vient pas proposer son aide à un type qu’on rencontre par hasard. Pas dans son monde en tout cas. Elle laissa passer un sourire pour dire qu’elle était enchantée également, surtout après ce revirement de situation qui lui évitait d’avoir à chercher d’autres excuses pour pouvoir lui parler. Mais bien sûr les gens étaient trop curieux, il fallait toujours qu’ils se posent des questions sur le choix des autres. Incroyable. Cependant, elle ne lâcha pas son sourire, parait que ça s’appelait être professionnel. Ou un truc dans le genre.

« C’est justement parce que les langues que vous utilisez sont peu répandus que je me suis dit que je serais plus utile. » Elle haussa légèrement les épaules. « Je suppose que c’est plus facile de trouver quelqu’un parlant une langue qui existe encore pour aider à diverses associations alors autant que je me concentre sur les personnes qui peuvent employer des langues dont plus personne n’a entendues parler depuis des lustres. »

En réalité elle n’avait jamais songé à travailler pour une association ou autre chose dans ce goût-là, Calvine avait toujours trouvé que son pouvoir ne lui servirait pas à grand-chose. Sauf avec un ordinateur, ça aidait. En tout cas, elle avait l’air de tomber plutôt bien puisque, effectivement, il cherchait à traduire quelque chose. Dans le fond, ça l’intéressait vraiment parce qu’elle se demandait sur quel genre de sujet il pouvait bien occuper son temps. Elle roula des yeux quand il parla de chercher sur un ordinateur.

« Oh ne m’en parlez pas, je n’ai jamais su effectuer une recherche convenablement sur ces machines. » Elle secoua doucement la tête dans un soupir. « Je n’y comprends strictement rien. »

Bien sûr si on pouvait déceler un mensonge avec un pouvoir, on pouvait savoir qu’elle mentait. Cependant elle restait des plus crédibles, passé pour une andouille avec un ordinateur, elle avait appris à le faire depuis assez longtemps pour que ça ne sonne pas comme un mensonge. Enfin bref, elle hocha la tête pour accepter de regarder son livre et le prit. Elle l’ouvrit et releva son regard sur Adrian quand il lui demanda si elle comprenait quelque chose.

« Vous doutez tout le temps des compétences des gens ? »

La question n’était pas méchante, elle ne le prenait même pas mal, c’est seulement que ça l’amusait parce qu’il n’avait pas l’air de croire qu’elle puisse comprendre quelque chose. Sur quoi elle replongea son regard sur le livre et les mots qui s’y trouvaient. Elle bloqua un instant après avoir parcouru quelques lignes, non pas parce qu’elle ne comprenait pas… C’était justement l’inverse. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour comprendre que ça parlait d’être surnaturel, un sujet qui avait toujours été tabou dans sa famille. Sans qu’elle ne sache pourquoi, dans sa branche Pennington, on détestait tellement la magie que s’en était devenu un tabou qu’on n’évoquait pas. Du coup, l’anglaise ne savait jamais comment se positionner face à ce sujet qu’elle avait toujours soigneusement réussi à éviter… Sauf depuis son arrivée à Star City où elle avait l’impression d’en entendre parler à tous les coins de rues, ou d’en être témoin. Après avoir passé quelques minutes à lire certains passages, elle reporta son regard sur Adrian.

« Vous avez une soudaine envie de vous entourer de plusieurs femmes ? » Question qui n’était pas tellement sérieuse, juste une façon de détendre l’atmosphère. « Parce que, en gros, sur ce que j’ai pu lire, ça dit que… Euh… » Elle replongea son regard sur le livre avant de revenir à Adrian. « Oui, voilà, que l’instinct du lion primait. En tout cas l’instinct comme on le connait, non pas celui qui est basé sur des légendes ou autre. » Ce qui lui fit légèrement plisser les yeux. « Il me faudrait plus de temps pour comprendre l’intégralité de l’ouvrage. »

Et à en juger par le peu de temps qu’elle avait passé sur le passage en question, on pouvait facilement en déduire qu’elle avait besoin du temps nécessaire à la lecture d’un livre, sans avoir besoin de passer un temps fou à faire des recherches.

« Parce que là, je suis juste tombée sur un passage qui parle, en gros, de la fidélité chez les gens pouvant… Enfin qui ont un lien avec un lion. » Des gens qui se transforment en lion ? En mode loup-garou ? Sérieusement, ça existait réellement ? « Mais vous faites quel genre de recherches en fait ? » La question avait été plus forte qu’elle et Callie se retrouva bien vite à secouer la tête. « Oublié cette question, je suppose que ça ne me regarde pas. »

En tout cas elle n’avait pas l’air des plus à l’aise avec le sujet de la magie, tout en voulant en savoir plus. C’était vraiment trop compliqué pour elle de savoir ce qu’elle voulait ou non.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 20:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La réponse de la jeune femme était parfaitement logique, mais cela n'empêchait pas Adrian de se demander comment elle pouvait bien avoir appris à parler d'autres langues aussi méconnues. Certainement un pouvoir mutant, comme June l'avait, mais c'était assez surprenant qu'elle ne le dise pas plus clairement. Les méta-humains étaient acceptés depuis fort longtemps, ce n'était donc pas inhabituel d'utiliser ses pouvoirs afin d'obtenir un travail précis ou de démontrer ses compétences. Cela dit, ce n'était pas lui qui allait mettre les pieds dans le plat en lui posant directement la question ! En fait, Adrian fut plutôt content de tomber – pour une fois – sur quelqu'un qui n'était pas né avec un ordinateur entre les mains. Il se sentit un peu moins comme le vieux d'une autre époque.

« Vraiment ? C'est une bonne surprise de voir qu'il existe encore des jeunes qui ne sont pas qualifiés dans ce domaine. »

Bon, il donnait un peu l'impression que c'était une tare alors que ce n'était pas du tout le cas, mais disons qu'il appréciait toujours de ne pas avoir l'impression d'être l'intrus qui ne comprenait jamais rien à rien. Même avec Rebekha il avait parfois l'impression d'être totalement à la masse alors même que la jeune femme faisait tout pour lui permettre de se sentir aussi normal que possible.
Mais ces pensées furent rapidement chassées lorsque la demoiselle parla du fait qu'il semblait douter d'elle.

« Oh, non, non, pas du tout ! Je suis juste surpris, mais je ne doute pas, loin de moi cette idée, vraiment. »

Il se sentit mal à l'aise d'avoir donné l'impression qu'il la prenait pour un charlatan ou quelque chose de ce genre. Ce n'était pas dans ses habitudes, au contraire ! Adrian était plutôt du genre à faire trop confiance et ce n'était pas son ancienne apprentie qui dirait le contraire. Oui, le vieux mage était trop confiant et il la croyait sur parole lorsqu'elle disait qu'elle savait parler plusieurs langues, c'était juste qu'il était étonné de la chance qu'il avait de tomber sur une pareille personne après ce qui était arrivé.

Le silence s'installa durant quelques instants tandis que la demoiselle lisait divers passages, jusqu'à relever les yeux pour lui poser une question.... bizarre. Il la dévisagea d'un air chargé d'incompréhension et de surprise, se demandant ce qui lui valait une pareille interrogation. Cela dit, lorsqu'elle expliqua la suite, il comprit un peu mieux. C'était assez gênant, surtout pour quelqu'un d'aussi renfermé que lui et il préféra donc opter pour la solution la plus simple : celle qui consistait à agir comme un professionnel.

« Oh si, je n'ai pas de secrets à cacher vous savez. » Enfin si, mais pas forcément sur ce sujet. « Je suis spécialisé sur l'Afrique et disons que j'étudie beaucoup les peuples de ce continent. Leurs us et coutumes sont beaucoup centrées sur les animaux, alors j'essayais de comprendre. Certaines rumeurs parlent d'hommes lions parmi les Maasaïs ou les Zoulous par exemple, alors j'essayais de me documenter un peu sur le sujet. »

C'était à peu près la vérité. Adrian avait décidé de s'intéresser de près aux légendes africaines étant donné que les sortilèges qu'il connaissait et qu'il avait appris en Afrique étaient tous inspirés d'animaux. Les lions étaient d'ailleurs importants dans la culture de diverses tribus où il avait séjourné, donc les étudier lui permettrait éventuellement d'en apprendre davantage et de pouvoir aider Rebekha à s'en sortir ? Il l'espérait, même si les informations relevées par la demoiselle face à lui parlaient davantage d'un comportement.... plus personnel dirons-nous. Et Adrian n'avait pas encore envie de s'intéresser à cette partie-là.

« Il y a certaines légendes de chez nous qui parlent de loups-garous, c'est un peu la même chose, mais avec les animaux de leurs pays dirons-nous. C'est un peu étrange dit de la sorte, mais la plupart des légendes sont basées sur des événements véridiques, donc je ne perds rien à fouiller de ce côté-là. » Il haussa les épaules. « Mais ce n'est pas pour mon usage personnel, non. » Il n'avait aucune envie de passer pour un vieux pervers. « Est-ce qu'ils précisent des choses sur la pleine lune par hasard ? » Le centenaire fronça légèrement les sourcils. « Il vous faudrait combien de temps environ pour traduire le livre ? » Difficile de savoir si tous les passages lui seraient utiles ou non. « Je ne sais pas quelle est votre maîtrise, même si vous avez l'air de bien vous en sortir.... » C'était peu de le dire. « Vous pourrez aussi me dire combien vous voulez être payée. »

Parce qu'il ne comptait pas lui demander son aide sans rien lui donner en retour. Lui pouvait le faire, mais le contraire n'était jamais valable, une règle importante dans la vie du vieux mage.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 11 Nov 2015 - 3:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une bonne surprise ? Ok, note pour plus tard : ne pas lui dire qu’elle était capable de créer des programmes pour aller chercher tout et n’importe quoi sur d’autres systèmes informatiques. C’était un peu bête mais elle avait envie de lui plaire d’une certaine manière, c’était la seule famille connue qu’elle avait alors… Ouais, elle garderait pour elle ses activités moins légales. Callie n’avait pas envie de le décevoir alors qu’il ne la connaissait même pas. Elle haussa les épaules dans un sourire, l’air de dire qu’effectivement, les jeunes sans compétences informatiques ça existait encore. Autant ne pas trop s’enfoncer dans un sujet délicat.

Lui demander s’il doutait de tout le monde était surtout une façon de le charrier un peu mais Adrian avait pris ça au premier degré. Ce qui, avouons-le, l’amusa un peu. Ce n’était pas méchant mais ce type devait être le plus naïf du monde pour se sentir mal, et se justifier, parce qu’on lui a dit un truc sans être sérieux. Elle se contenta d’un sourire pour essayer de le rassurer et montrer qu’elle ne lui en voulait pas. N’empêche que ça valait le coup de lui avoir demandé s’il comptait s’entourer de femmes, juste pour voir la tête qu’il faisait. Là encore ce n’était pas fait avec méchanceté, elle ne se moquait même pas, ça juste que ce genre de réaction la faisait sourire.

Cela dit ce fut vite à son tour d’avoir un air d’incompréhension. Pas de secret ? Sur ce sujet-là ? C’était vraiment étrange pour elle qui avait vécu dans une famille où l’on ne parlait surtout pas de magie ou de surnaturel. Et lui, il en parlait plutôt facilement. Callie avait juste l’impression d’avoir débarqué dans un nouveau monde et c’était un peu perturbant pour elle.

« Euh… » Autant commencé par le plus simple pour elle, avant de revenir à cette histoire de lion-garou et de pleine lune. « On n’a qu’à dire que c’est essai. Je vous traduis ce livre, si ça vous conviens et que vous avez besoin d’autres choses, là, on pourra parler rémunération. Ça vous va ? »

C’est surtout qu’il lui fallait du temps pour se renseigner sur les tarifs qui s’appliquaient dans ce genre de boulot, histoire d’être crédible. Et, en même temps, elle ne voulait pas de son argent, elle s’en faisait déjà avec d’autres moyens. Ça lui donnait presque l’impression d’extorquer sa propre famille… Ce qui était un peu le cas, en fait.

« Pour ce qui est du livre, il me faut le temps de le lire en fait. Je n’ai pas vu de passage parlant de pleine lune mais ça se trouve peut-être ailleurs. Il y a d’autres choses spécifiques que vous cherchez à trouver ? » Autant savoir s’il cherchait quelque chose en particulier ou s’il voulait se renseigner sur le sujet en général. « Dites, vous pensez que ces histoires sont vraies ? »

Parce que, pour sa part, ça lui paraissait complètement fou. Des loups-garous, ou n’importe quoi se finissant par garou, ça restait quand même… Bizarre ? D’accord on vivait dans un monde qui s’était fait envahir par les extraterrestres, où les gens avec des pouvoirs se baladaient librement et où il y avait un tas de choses difficilement explicables. Il n’empêche que les lions-garous c’était une autre histoire.

« Je veux dire, admettons que ça parle d’hommes devenant lion un soir de pleine lune, ou même un autre soir, c’est n’est peut-être qu’une image ou même une sorte de rituel. Des soirs spécifiques où les hommes se rapprochent des animaux, sans pour autant le devenir physiquement. »

Youpi les gars, ce soir on se fait une soirée à thème « grenouille » : tout le monde se rend à la mare du coin et coasse. Après tout chacun ses tripes. Elle voulait bien entendre que toutes les légendes avaient une part de vérité mais, des fois, les choses étaient vraiment déformées. Souvent à cause d’erreur de traduction parce que, justement, certaines personnes n’avaient pas su voir des images et avaient tout pris au mot. De toute façon, si la magie et les trucs surnaturels existaient sans avoir d’explications scientifiques, c’était forcément une mauvaise chose : on n’efface pas des années d’éducations en un claquement de doigt.

« Vous vous intéressez souvent à des légendes comme celles-là ? » Elle ne voulait pas que ça sonne comme une critique, du coup, elle reprit assez rapidement. « Pas que c’est une mauvaise chose, hein. C’est seulement pour avoir une idée de ce que vous pourrez trouver intéressant ou non dans une traduction. »

Peut-être que, dans le fond, il ne différait pas de la branche Pennington dont elle était issue. Il cherchait peut-être des histoires sur des légendes pour, justement, prouver que ce ne sont que des histoires et que rien n’est vrai. Le sujet était peut-être moins tabou de son côté à lui pour mieux pouvoir démonter les arguments comme quoi tout est vrai.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Nov 2015 - 13:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Très bien. »

Adrian n'aimait pas demander de l'aide sans donner quelque chose en retour, par conséquent, si sa traduction était satisfaisante, il comptait bien la gratifier d'une petite somme d'argent – au moins assez pour montrer qu'il avait apprécié le service donné. L'argent n'était pas franchement un problème pour lui, avec sa vie plus longue que la moyenne, il avait eu le temps d'économiser pas mal et de se faire un petit pécule. Et à côté de cela, les anciens Archimages avaient aussi laissé de quoi survivre correctement sans devoir travailler. Car il fallait l'avouer : mener une carrière et une vie d'Archimage de front, ce n'était pas une chose aidée, Adrian le voyait avec ses multiples occupations à star City.
Tout travail serait donc récompensé.

Lorsqu'elle le questionna pour savoir s'il croyait à toutes ces histoires, Adrian hésita. Il n'avait pas pour habitude d'avouer quelles étaient ses croyances pour la bonne et simple raison qu'il savait que la majorité des gens ne le croiraient pas. Dire qu'il pensait que les divinités existaient toutes le ferait passer pour un véritable fanatique. Prétendre que les loups-garous, les fées et les démons vivaient parmi eux lui ferait certainement perdre toute crédibilité et tous les emplois qu'il pouvait occuper. En somme, il devait agir comme un homme normal et rationnel et non comme l'Archimage qu'il était.

Sa réflexion fit durer le silence plus de temps qu'il ne l'aurait peut-être souhaité, mais cela lui donna aussi la possibilité de pouvoir entendre tout ce qu'elle avait à dire et de répondre aussi intégralement que possible. Le centenaire hocha donc la tête avant de répondre aussi professionnellement que possible.

« Oui. En vérité, c'est même ce qui occupe le plus clair de mon temps. » Il marqua une pause. « Ma famille est composée d'archéologues et mes ancêtres se sont tous intéressés aux peuples d'Afrique et à leurs croyances. Je pense que vous n'êtes pas sans savoir que l'occulte, la magie et les légendes en général, ont beaucoup d'importance pour ces personnes ? » C'était quasiment de notoriété publique. « Alors, disons qu'en effet, mes recherches sont souvent centrées sur les légendes, la magie ou toutes les croyances que la plupart des gens pourraient taxer de loufoques. C'est juste une autre culture, souvent incomprise malheureusement. »

Il ne se cherchait pas d'excuses, mais souhaitait simplement exprimer son point de vue. Bien évidemment, Adrian avait dû mentir étant donné qu'il était le seul et unique archéologue que la famille Pennington puisse connaître – du moins à sa connaissance – mais c'était pour la bonne cause. Il ne pouvait pas lancer de but-en-blanc qu'il était né avant la première guerre mondiale et qu'il jouait les héros alors que le grand-père de cette fille se baladait encore en couche-culottes.

« J'ignore si c'est possible ou si ce n'est que des légendes, c'est pour cette raison que je fais des recherches. » Entre-autre. « Mais je crois qu'il y a un ou deux siècles, les gens avaient encore du mal à croire que des individus dotés de pouvoirs puissent exister et aujourd'hui, c'est devenu naturel. Alors, je n'exclus pas que toutes ces choses puissent exister, mais que personne ne veut y croire pour le moment. Peut-être que dans un ou deux siècles, ce sera comme avec les méta-humains. » La magie avait toujours plus de mal à être acceptée, malheureusement. « Mais je pense qu'il n'est pas impossible que certains individus parviennent à entrer en symbiose avec certains animaux, à ressentir les choses de la même manière qu'eux, ou du moins de l'idée qu'ils s'en font. Le mental peut avoir un impact très fort sur le corps humain. »

Même si, dans le cas de Rebekha, ce n'était pas simplement une question de mental. Non, son corps changeait réellement pour devenir une autre créature, il l'avait vu de ses propres yeux. Cependant, il savait aussi que son mental d'humaine était influencé par sa nouvelle nature, d'où le fait que cette piste puisse être intéressante à exploiter.
Adrian scruta le visage de la jeune femme avant de reprendre.

« Ça vous semble bizarre, ou stupide ? Vous avez le droit de le penser vous savez, je sais très bien que mes recherches sont assez souvent pointées du doigt à cause de ça. Les gens ont du mal à accepter l'idée que la magie ou ce qui s'en approche puisse être considérée comme une discipline aussi sérieuse que la science. »

Pourtant, cette idée n'avait pas l'air de trop le contrarier. Normal, il avait eu près d'un siècle ou l'accepter.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 11 Nov 2015 - 16:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était d’accord avec le concept de faire un premier essai, sans parler de rémunération : parfait. A aucun moment elle ne vit l’intérêt d’insister sur le sujet ou même de chercher un autre compromis, comme une aide mutuelle, puisqu’il disait être d’accord. Pourquoi est-ce qu’elle douterait de ce qu’il avait dit ? Notons au passage que le type, il compte donner de l’argent QUE si ça lui convient, non pas pour le temps qu’elle y aurait passé même s’il n’était pas satisfait. Pfff, pas étonnant qu’il est connu l’époque de l’esclavage.

Si Callie était intéressée par la réponse d’Adrian, elle le fut encore plus qu’elle ne le pensait quand il parla vaguement de sa famille. Tous des archéologues ? Donc, en fait elle pouvait identifier deux branches de la famille Pennington : les Calvin et les Adrian – parce qu’elle se doutait bien que les livres écrits il y a plus de 30 ans étaient d’un autre Adrian Pennington que celui qu’elle avait en face d’elle. Finalement, il n’y avait pas que dans sa branche à elle qu’on manquait d’originalité. Adrian avait au moins eu l’intelligence d’être un mec et de ne pas se retrouver avec Adrianne comme prénom.

Elle écouta attentivement l’approche qu’il avait de la magie. La discipline encore incomprise qui, peut-être, verra le jour un beau matin comme ça l’avait été pour les gens avec des pouvoirs. Dans le fond ça se tenait comme théorie, elle n’était pas plus mauvaise qu’une autre. Mais si Adrian avait eu un siècle pour s’y habituer – ce qu’elle ignorait – Calvine, de son côté, avait eu 19 ans pour entendre des gens refuser la magie. D’accord, 19 ans ce n’était pas bien long mais ça correspondait à son existence tout entière jusqu’à ce jour. Ce n’était pas négligeable.

« Je ne sais pas trop quoi vous répondre. Tous les manuels pour trouver un emploi ou autres, diraient qu’il faut toujours être d’accord avec ce qu’on vous dit pour correspondre au mieux au profil qu’une personne recherche. » Et comme elle lui avait proposé son aide, c’était un peu comme si elle cherchait un boulot, non ? « Du coup, là, je suis surtout en train de me demander si je dois écouter un manuel écrit par un type qui n’y connait strictement rien ou, alors, si je dois juste répondre sincèrement. »

Adrian venait à peine de revenir vers elle pour de l’aide. Elle n’allait pas juste tout foutre en l’air en lui disant que la magie c’était de la grosse connerie. D’un autre côté, elle n’avait pas vraiment envie de lui mentir plus qu’elle ne l’avait déjà fait sur son nom ou même sur son incapacité à se servir d’un ordinateur. Elle resta silencieuse un court instant en posant son regard sur le livre et, finalement, après une inspiration elle releva le regard sur Adrian.

« En réalité, je viens d’une famille où la magie, et tous ces trucs, est devenu un sujet plus que tabou. Je ne serais même pas vous dire quand ça a commencé, tellement j’ai toujours entendu du mal de ces croyances dès qu’il en était question à la télé, dans les journaux, ou même dans la rue. » Elle laissa passer un sourire pour dédramatiser la chose. « En fait, chez moi, la magie c’était un peu l’équivalent du diable pour une famille chrétienne. »

C’était… Parce que, évidemment, ça ne tenait plus maintenant qu’il n’y avait plus de famille dans sa branche. Cela dit, elle ne prenait pas vraiment garde à la tournure de ses phrases, elle expliquait seulement les choses.

« Enfin tout ça pour dire que je ne trouve pas votre façon de voir stupide. Au contraire, il y a même une forme de logique là-dedans. » Carrément même, c’était simplement difficile à avouer. « Mais disons que jusqu’à présent je me suis plutôt dit que la magie n’était qu’une forme de pouvoir, qui provenait de l’homme, et que comme on ne l’expliquait pas forcément, on mettait ça dans la catégorie de la magie. »

Parce que si l’esprit pouvait avoir un impact très fort sur l’être humain, il ne s’agissait pas vraiment de magie mais plus d’une science inconnue. Quoiqu’il en soit, ça laissait sous-entendre qu’elle n’était pas totalement arrêtée sur ses idées. Il lui était juste difficilement concevable d’accepter que la magie existait. La seule expérience qu’elle avait avec la magie, on avait bien pris soin de lui effacer de la mémoire. Cela dit, comme elle n’avait pas envie que sa façon de penser lui fasse changer d’avis, elle préféra enchainer sur une question.

« Votre livre, je peux le garder avec moi, le temps de le lire ? Ou vous préférez que je le lise dans un endroit de votre choix, pour ne pas avoir à vous en séparer ? »

Ce livre avait peut-être une importance historique qu’il n’avait pas envie de voir disparaitre. D’ailleurs on pouvait presque s’étonner de voir une fille avoir une mauvaise opinion de la magie alors que, le doigt qu’elle utilisait pour pointer le livre portait une bague qui oscillait entre le bleu pour se fondre en rouge et se refondre à nouveau en bleu. Il n’y avait que la pierre qui changeait de couleur, le genre de petit détail insignifiant qu’elle ne remarqua même pas. Callie avait même oublié l’existence de cette bague qu’elle portait depuis des lustres par habitude et par transmission familiale plus que par esthétique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Nov 2015 - 12:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Même si elle lui avait annoncé qu'elle ne croyait absolument pas à la magie et qu'il était juste bon à se faire enfermer, Adrian n'aurait jamais refusé son aide. Il considérait que chacun était libre d'avoir ses opinions et voilà tout. June était une fana d'informatique et elle avait plusieurs fois essayé de le convertir sans qu'Adrian ne décide de la renvoyer pour autant. Puis avouons aussi qu'il était habitué à ce que les gens n'aient pas une excellente opinion de lui, donc qu'il ne les forcerait pas à changer d'avis juste pour lui faire plaisir – ou garder leur boulot. Cela dit, elle sembla comprendre d'elle-même ce qui importait réellement puisqu'elle répondit tout de même avec franchise. Apprendre que sa famille n'aimait pas spécialement la magie n'était pas si surprenant. Lui-même venait d'une où cette discipline était devenue quasiment insultante aux yeux des autres. Par sa faute d'ailleurs. Le dégoût d'un milieu provenait souvent d'une expérience contrariante, il parlait en connaissance de cause.

Si sa logique à lui était acceptable, celle de la jeune femme l'était tout autant. Adrian se voyait mal lui reprocher de croire ce que sa famille lui répétait depuis toujours. Lui-même n'avait pas cru à l'existence de cette force mystique avant d'en bénéficier, ce serait donc particulièrement déplacé de juger quelqu'un qui se trouvait dans la même situation.... Cela dit, avant qu'il ne puisse répondre à sa dernière question, les sens d'Adrian furent légèrement troublés. Pas sa vue ou son odorat, mais ceux de nature magique. En tant qu'Archimage, le centenaire avait le pouvoir – et la chance ? – de sentir la présence d'autres magiciens ou encore d'artefacts magiques. Lorsqu'un objet y avait recours, l'américain pouvait donc le percevoir. C'était justement le cas à ce moment présent, même si le signal était relativement faible, un peu comme s'il était étouffé par quelque chose.

Il sembla absent pendant quelques secondes avant de se « réveiller » et de redresser les yeux vers la jeune femme. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires avant de trouver quoi répondre.

« Euh... non, pas de problèmes, vous pouvez l'emporter. Je vous demande simplement d'y faire attention, il est relativement vieux et j'y tiens, donc j'aimerais le garder en bon état aussi longtemps que possible. »

Cependant, l'idée de refuser qu'elle l'emporte ne lui vint pas à l'esprit. Les connaissances étaient faites pour être partagées et l'américain n'imaginait pas une seule seconde refuser de partager ce qu'il avait avec quelqu'un d'autre, même une parfaite inconnue. La perspective qu'elle puisse ne jamais revenir n'était pas si improbable et il perdrait un ouvrage de valeur, cependant du moment qu'elle en prenait soin, il ne se plaindrait pas. Avec les années, Adrian avait appris à ne plus être matérialiste.

« De toute manière, je n'y comprends rien, alors le conserver chez moi ne m'avancera pas spécialement. » Il eut un léger sourire. « Enfin, pour en revenir à votre aveu, ce n'est pas parce que vous venez d'un milieu où la magie n'est pas appréciée que je vais refuser votre proposition de m'aider. Chacun a le droit d'avoir ses opinions et ses goûts. » Il haussa les épaules. « Ma précédente assistante était une véritable fana d'informatique, tout mon contraire, ça ne nous a pas empêchés de collaborer efficacement pendant plus de dix ans. » Même s’il devait avoir l'air un peu trop jeune pour travailler depuis aussi longtemps. « Tout ça pour dire que votre avis est toujours le bienvenu, du moment qu'il ne blesse personne. Enfin, si un jour nous avons à collaborer avec une troisième personne. »

Une manière de dire qu'il ne se comptait pas dans le lot. Les vexations et les mauvaises nouvelles avaient été suffisamment nombreuses dans son existence pour qu'il ne se laisse plus vraiment toucher. Enfin, c'était ce qu'Adrian voulait croire, même si la vérité était bien différente et qu'il se laissait affecter par la moindre critique négative. Se voiler la face aidait beaucoup dans la vie.
Après un rapide regard sur les environs, il reprit.

« Vous n'avez jamais été en contact avec la magie ? Je veux dire, vous n'avez jamais possédé un objet qui l'employait, ou même côtoyé quelqu'un dans ce cas-là ? » Il fronça légèrement les sourcils. « Vous savez pour quelle raison votre famille ne l'aime pas ? Enfin, vous n'êtes pas obligée d'en parler si c'est indiscret. »

Disons simplement que c'était assez perturbant de l'entendre tenir un discours semblable alors qu'il sentait clairement qu'elle dégageait une forme d'essence magique. Peut-être comme celle des futurs mages, mais peut-être aussi comme celle d'un artefact en quasi-sommeil, il ne parvenait pas encore à démêler cette sensation étrange.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 12 Nov 2015 - 15:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tu m’étonnes que le dégoût vienne d’une mauvaise expérience. La mauvaise expérience, dans la famille de Callie, sans qu’elle ne le sache, trouvait sa source dans l’homme qui lui faisait face. Tout était parti de là, il y a si longtemps qu’il n’y avait plus personne pour s’en souvenir. Plus personne hormis Adrian mais comment aurait-elle pu le savoir ? Même s’il faisait vieux par sa manière d’être, il ne faisait pas aussi vieux pour être la source de ce dégoût de la magie. Enfin loin de se douter qu’Adrian avait son sens de la magie titillé par une bague qu’elle portait, ou même par des capacités qu’elle ignorait, Callie en venait à se dire qu’elle aurait dû se taire.

Elle venait juste de lui dire qu’elle ne partageait pas vraiment le même avis que lui, craignant par la même occasion que ça tue une collaboration qui n’avait pas tellement commencé. Et Adrian, plutôt que de dire que ce n’était pas grave, sembla complètement absent. Pour l’anglaise, c’était certain, il allait lui reprendre le livre et lui dire que ce n’était pas possible de travailler avec elle, pas avec des avis si contraires. Et merde, elle aurait dû mentir. Après tout elle n’était plus à un mensonge de plus ou de moins.

Sauf que non, quand il reprit la parole ce fut pour lui dire de le garder mais d’en prendre soin. Ok, bon, il allait l’utiliser pour avoir sa traduction et allait la virer après. Elle était un peu déçue que ça se finisse comme ça. Bien sûr, elle n’en voulait pas à Adrian, elle s’en voulait à elle de ne pas avoir menti au sujet de la magie. Du coup, avec une certaine déception, elle hocha la tête. Un air qui laissa bien vite place à une sorte d’incompréhension parce qu’il était, maintenant, en train de lui dire qu’il n’allait pas refuser son aide sous prétexte qu’elle ne partageait pas les mêmes croyances. Euh… Mais alors pourquoi il avait eu l’air aussi absent tout à l’heure ? Franchement, elle ne pigeait strictement rien à la situation.

Callie essaya de se refaire le fil de la conversation pour savoir quel épisode elle avait loupé. Mais ce gars, il venait de plus en plus bizarre. Pourquoi il lui parlait d’objet magique ou d’avoir été en contact avec la magie ? En fait, il ne faisait pas qu’étudier de vieille légende, il y croyait vraiment pour avoir ce genre de question. Et puis pourquoi ça revenait sur le sujet de sa famille. Callie ferma les yeux, se concentra pour essayer de se retrouver dans cette conversation. Un élément lui manquait, c’était obligé.

« Euh, ok. De toute évidence, j’ai loupé un épisode. » Ou elle s’était simplement focalisé sur l’absence d’Adrian qu’elle avait prise pour un signe de déception. « Je ne crois pas assez en la magie pour avoir un objet de cette nature. » ça n’existait pas. « Et je ne vois pas comment j’aurais pu être proche de quelqu’un qui en aurait un. » Elle n’avait pas l’air énervé, juste de ne plus rien comprendre. « Je ne vois pas comment j’aurais pu être en contact, de près ou de loin, avec la magie. »

Elle en était presque désolée pour lui mais, dans la mesure où elle n’y croyait pas, elle ne voyait pas comment c’était possible. Ce qui était clair c’est qu’elle ne comprenait pas pourquoi il lui posait ce genre de question. Peut-être que toutes les branches de la famille Pennington avaient une tare, ils étaient tous fêlés. Du côté de Calvine, on détestait la magie pour la discréditer tout le temps et dire que ça n’existait pas. Du côté d’Adrian on voulait tellement y croire qu’on en voyait partout. A quel moment ces deux branches avaient pu coexister ? Ça l’avait tellement perdue, qu’elle ne trouva rien de mieux à faire que répondre aux questions de l’archéologue… Un peu bizarre d’ailleurs.

« Et non, je n’en sais rien, pour ma famille. Mes parents en avaient horreur, il ne fallait même pas aborder le sujet. De ce que j’ai compris, ça lui vient de ses propres parents. Ma grand-mère était pareille, une fois j’ai même cru qu’elle allait faire une crise cardiaque quand je lui ai demandé un Harry Potter pour noël. » Le problème c’est qu’elle n’avait jamais connu de parents plus éloignés que sa grand-mère alors… Quoi que en y réfléchissant bien. « Une fois je suis même tombé sur un journal que tenait mon arrière-grand-père. » On était presque conservateur dans sa branche de la famille. « Et même lui, il détestait ça. »

Et ça remontait encore plus haut dans l’arbre généalogique mais ça, elle l’ignorait complètement. Peut-être qu’elle devrait en profiter pour fouiller dans les affaires de famille, maintenant qu’il n’y avait plus personne pour lui interdire. Pourquoi elle n’avait pas pensé à faire ça, plutôt que de tout entasser dans un box en Angleterre sans même fouiller dedans ? Elle secoua légèrement la tête.

« Je suis désolée mais je ne comprends pas trop pourquoi vous posez ces questions ? » Ce n’était pas une critique mais juste une envie de savoir s’il était juste cinglé ou s’il avait une vraie raison ? « Enfin je ne sais pas, vous aviez l’air de dire que ce n’était pas grave de penser différemment et après… » Ben après elle avait un tas de questions sur un éventuel contact avec la magie. « Ben voilà quoi. »

Callie garda quand même en mémoire cette histoire d’assistante restée dix ans à ses côtés et un tas de petites autres choses qui suscitaient des questions chez elle. Mais pour le moment elle préféra se concentrer sur ce sujet parce qu’elle n’avait pas envie de rester sur cette impression d’avoir loupé un truc.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 13 Nov 2015 - 14:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il ne manqua pas de remarquer l'expression qu'elle adopta après qu'il ait parlé. Et bien ? Est-ce qu'il avait dit quelque chose de déplacé ou de stupide ? Ce ne serait pas une première, Adrian s'emmêlait souvent les pinceaux lorsqu'il devait aborder des sujets gênants, ou encore converser avec des gens qui l'intimidaient – comme la majorité des élèves de Star High en vérité.

Lorsqu'elle lui répondit à propos de la magie, Adrian constata que tout cela allait être bien plus compliqué qu'il ne le pensait. Au final, elle ne savait vraiment rien de ce milieu et elle ne se doutait pas qu'elle abritait de l'énergie magique, ou un objet qui en possédait. Super. Et comment lui expliquer qu'il la questionnait parce qu'il ressentait de la magie émaner d'elle ? Il devrait forcément expliquer qu'il la pratiquait et vu qu'elle n'y croyait pas, il passerait pour un illuminé et elle s'en irait sans demander son reste. Le problème, c'était qu'Adrian avait placé de grands espoirs dans cet ouvrage et comme sa secrétaire était morte et que son artefact traducteur ne fonctionnait plus, elle était en quelque sorte, sa dernière chance en la matière.
Mais il ne savait toujours pas quoi dire.

Cela dit, la description qu'elle faisait de sa famille était vraiment... effrayante. Il en vint presque à songer qu'il était préférable de ne pas lui demander son aide. Eldoth n'avait aucune envie de voir un père en furie débarquer chez lui en l'accusant d'essayer d'entraîner sa fille dans des histoires de magie qui ne la concernaient pas. Les disputes et les prises de bec, ce n'était vraiment pas dans sa nature. Cependant, en abordant ce sujet, Adrian s'était sabordé puisqu'il ne pouvait pas vraiment lui dire de tout oublier et continuer comme si ne rien n'était. Un soupir lui échappa avant qu'il hausse les épaules comme s'il n'y avait pas le moindre problème.

« C'est juste par curiosité. J'ai déjà rencontré des gens qui n'aimaient pas la magie, mais qui avaient été confrontés à elle par le passé et qui possédaient des objets qui y étaient liés. Alors, je me demandais si c'était aussi votre cas, c'est tout. »

Bon, il se détestait pour mentir aussi ouvertement, mais disons qu'il ne pouvait pas lui expliquer qu'il avait senti quelque chose chez elle. Soit il serait classé dans la catégorie des fous, soit dans celle des pervers pédophiles, très peu pour lui.... Le mieux était d'attendre de cerner cette sensation, notamment pour savoir d'où elle venait, artefact magique ou pouvoir en sommeil.

« J'étais sérieux en disant que votre avis n'avait pas d'impact sur notre accord. Si vous n'y croyez pas, ce n'est pas un souci, du moment que vous traduisez tout ce que vous lisez et que vous ne changez pas le sens parce que vous n'y croyez pas, le reste m'importe peu. » Il lui offrit un sourire rassurant. « Je suis désolé, j'ai tendance à m'emballer assez rapidement, mais à force d'étudier la magie et tout ce qui la concerne, j'ai pris l'habitude de la voir un peu partout. C'est une déformation professionnelle. » Ce qui n'était pas si faux. « Mais.... je me posais une question vis-à-vis de votre famille. Est-ce que ça ne risque pas de vous attirer des ennuis si vous m'aidez dans des affaires de ce genre ? Je n'ai pas envie que vos parents tombent là-dessus et qu'ils décident de vous punir à cause de moi. » Enfin, si elle vivait encore chez elle. « Cela dit, vous ne m'avez pas dit si vous habitez en ville ou non. Vos parents sont à Star City ? Dans le pire des cas, je pourrais leur passer un coup de téléphone pour leur dire que c'est purement professionnel et que vous vous contentez de traduire des ouvrages pour des recherches d'ordre archéologique. Ça vous simplifierait la vie ? »

Il était très sérieux : attirer des ennuis à quelqu'un qui souhaitait l'aider, ce n'était vraiment pas son genre. Même s'il exploitait cette jeune femme à des fins assez égoïstes au final, puisqu'il souhaitait aider Rebekha. Quelques secondes de silence passèrent avant qu'il ne reprenne.

« Vous ne leur avez jamais demandé pourquoi ils détestent tous cette discipline. Ça a l'air de remonter, c'est tout de même intriguant. Enfin, pour un archéologue, le passé, tout ça.... »

Et pas seulement, c'était aussi le côté Archimage qui parlait, mais ça, c'était une autre histoire !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 15 Nov 2015 - 18:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La conversation la dépassait et, en même temps, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être curieuse. Comment, en était de la même famille, les avis pouvaient-être aussi différent ? Qu’est-ce qui s’était passé dans la branche d’Adrian ou dans celle de Calvine, pour que les réactions face à la magie soient aussi contradictoires ? Le plus simple aurait été de lui poser la question, de lui exposer la situation mais elle ne pouvait pas le faire parce que ça impliquait de, d’abord, lui dire qu’elle avait menti sur son identité. C’était con d’avoir des questions, de savoir qu’on pouvait avoir les réponses et de ne rien dire pour ne pas mettre à jour un mensonge dit dès le début. Et puis un raisonnement un peu fou lui traversa l’esprit : si elle dénigrait l’informatique et ne l’utilisait pas officiellement, c’était bien pour mieux cacher ce qu’elle faisait vraiment alors… Alors est-ce que c’était possible que ce même principe soit adapté sur sa famille vis-à-vis de la magie ? Non, elle rejeta cette hypothèse, c’était beaucoup trop improbable.

Puis la discussion prit une autre tournure, celle de l’inquiétude d’un type qui ne la connaissait même pas. C’était juste trop bizarre pour Callie qui, en y réfléchissant bien, n’avait même pas eu des parents fichus de s’inquiéter pour elle. Pourquoi un parfait inconnu le ferait ? Elle haussa un sourcil parce qu’elle ne comprenait pas cette attitude, tout en soupirant parce qu’elle en avait marre d’être vue comme une gamine. A aucun moment ce mec n’estima qu’elle puisse vivre toute seule, sans avoir de ses parents pour la loger et lui filer à bouffer. Même avant de ne plus les avoir, Callie n’avait plus vraiment besoin de ses parents, elle avait su se débrouiller par elle-même depuis qu’elle avait compris ce qu’elle pouvait faire avec un ordinateur.

« Oui, je suis à Star City mais j’y suis venue toute seule. Mes parents sont restés en Angleterre. » Dans un cimetière de Londres, pour plus d’exactitude. « Ils ne s’inquiéteront pas de ce que je peux faire ou non comme recherche, donc vous n’avez pas à vous inquiéter sur ce point. » Oui voilà, en fait il ne s’inquiétait pas de la relation qu’elle pourrait avoir, ou non, avec ses parents. Ce qui l’inquiétait vraiment c’était d’avoir des parents sur le dos. « Et non, je n’ai jamais vraiment posé la question. » Elle haussa les épaules. « C’est le principe même d’un sujet tabou : on n’en parle pas. » Et ce n’était pas maintenant qu’elle pourrait leur demander, ça c’était le principe même de la mort : les gens ne répondent pas. « Bref, le fait de les prévenir ne me simplifierait en rien la tâche. » En plus d’être impossible.

Callie ne le connaissait pas mais, une chose était certaine, elle ne s’inquiétait pas de voir Adrian le faire quand même derrière son dos. Bon courage à lui pour chercher une famille Smith en Angleterre, il allait avoir des heures et des heures de boulot. Finalement, elle avait bien fait de donner ce nom de famille.

« Pour ce qui est de la traduction, vous n’avez pas d’inquiétude à avoir là-dessus. » Hey, c’était une professionnelle, après tout… Enfin non mais il fallait bien faire croire que si. « Ce que je pense d’un sujet n’affecte en rien les mots que je dois traduire. » De toute façon, elle n’interprétait pas, elle traduisait. « Du coup l’inverse doit s’appliquer aussi. N’allez pas croire que je vous donne un texte traduit qui ne fait office d’aucune magie, juste parce que je n’y crois pas. »

Si le livre qu’elle avait disait, quelque part, qu’il ne s’agissait pas de magie mais d’une sorte d’état d’esprit, elle ne voulait pas voir Adrian penser qu’elle avait mal fait son boulot. L’espace d’un instant elle se demanda même si elle ne devait pas taire une information de ce genre si elle la trouvait. Si elle lui donnait un paragraphe expliquant que ce n’était pas de la magie : est-ce qu’il allait la croire ou penser que c’était à cause de ses convictions ? Parce que, dans cette dernière hypothèse, il risquait de ne plus lui demander d’aide. Elle lirait le livre et aviserait à ce moment-là.

« Je peux vous demander pourquoi votre assistante ne vous aide plus ? » On ne partait pas au bout de 10 ans, sans raison ? Ça se trouve, c’était parce que Adrian était trop horrible pour le supporter encore plus longtemps ? « C’était elle qui vous aidait à traduire ? » Parce qu’il avait aussi dit ne plus pouvoir se débrouiller pour les traductions. Du coup, ça semblait être assez lié.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Nov 2015 - 22:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsqu'elle parla de parents « restés » en Angleterre, Adrian en déduisit qu'il devait avoir à une native de ce pays. Très franchement, il n'avait jamais été doué pour remarquer les accents des gens et il aurait été tout bonnement incapable de comprendre qu'il avait affaire à une étrangère avant qu'elle ne l'en informe elle-même. Cela dit, vu le nom de famille qu'elle lui avait donné, c'était assez logique, bien qu'il soit aussi fréquent sur le continent américain.

Quoi qu'il en soit, il semblait vraiment que le sujet de la magie soit très épineux puisqu'elle le remballa assez rapidement en lui faisant comprendre qu'elle ne savait absolument pas ce qui se passerait si sa famille apprenait ses occupations. Très bien. Ce n'était pas dans les habitudes d'Adrian d'attirer des ennuis à des gens qui cherchaient à l'aider, aussi aurait-il normalement décidé de revenir sur leur accord pour lui éviter des problèmes. Mais ce n'était pas vraiment normal comme situation, il ne pouvait pas refuser d'avancer dans ses recherches parce qu'une jeune femme voulait l'aider, mais que sa famille était fermée d'esprit ! L'intérêt de Rebekha passait avant. Pour une fois dans sa vie, l'Archimage décida donc de faire preuve d'égoïsme en pensant à une personne qui comptait pour lui, avant de songer aux intérêts d'une parfaite inconnue.

Arriva alors une question un peu épineuse qui le fit hésiter. Il n'avait pas spécialement envie de dire la vérité et d'annoncer que son assistante était décédée, sans quoi il risquait de provoquer une foule de questions à laquelle il n'avait pas envie de répondre. Quoique, parfois le simple fait d'annoncer un décès suffisait à imposer une sorte de gêne qui poussait les gens à éviter le sujet.
Après quelques instants d'hésitation, il finit donc par répondre.

« Oui, elle était très douée en informatique comme dit, elle utilisait pas mal de logiciels... » Même si, en réalité, sa traduction découlait de ses pouvoirs et non de l'informatique. « Mais ce n'est plus d'actualité. Elle a été victime d'un chauffard qui a provoqué un accident mortel. »

Il avait toujours un peu de mal à dire qu'elle était morte, passer par des mots détournés était bien plus simple. On ne travaillait pas aussi longtemps avec quelqu'un sans ressentir un vide au moment de sa disparition. Et c'était sans compter sur le fait qu'elle lui avait avoué la véritable nature de ses sentiments peu de temps avant cet accident fatal, raison supplémentaire pour culpabiliser de ne pas avoir été plus présent.

« Enfin, ça ne vous intéresse pas vraiment. Tout ça pour dire que je ne vous accusais pas de vouloir mentir ou modifier les traductions, mais j'en ai aussi effectué par le passé. Je suis archéologue, je sais que de nombreux textes ont été mal interprétés parce que les traducteurs se sont basés sur une interprétation personnelle alors qu'ils voulaient dire autre chose. » Il haussa les épaules. « Je ne pensais pas à de la mauvaise volonté, comprenez bien, mais simplement à une interprétation influencée par votre vie personnelle. C'est valable dans les deux sens vous savez... » Il soupira. « Enfin, passons. »

Inutile d'insister lourdement sur ce point alors qu'il était vraisemblablement réglé. Le regard du centenaire se détourna pour parcourir les environs. En temps normal, il aurait cherché une excuse pour en apprendre davantage sur elle, mais ces derniers jours avaient été si... étranges et perturbants qu'il ne savait plus vraiment comment s'y prendre. Un nouveau soupir lui échappa avant qu'il ne reprenne la parole, promenant toujours son regard sur les environs, mais sans s'arrêter sur elle.

« Je suis désolé si je pose tellement de questions à votre sujet. Mais ce n'est pas dans mes habitudes de demander de l'aide, alors disons que j'ai un peu de mal à savoir comment m'y prendre. » Normalement, c'était plutôt l'inverse. « Il n'empêche que je trouve ça étrange que vos parents ne se soucient pas de ce que vous pouvez faire. Vous êtes encore jeune... et puis tous les parents s'inquiètent pour leurs enfants. » Enfin, il ne pouvait que l'imaginer. « Cela dit, si ce n'est pas le cas, il faudra au moins que vous me donniez un numéro de téléphone et une adresse où je pourrais vous joindre en cas de besoin. »

Sait-on jamais, ce serait un bon début si elle disparaissait du jour au lendemain.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 16 Nov 2015 - 0:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah oui, il y avait aussi ça comme possibilité : qu’elle soit morte. En même temps, Callie était un peu conne de ne pas y avoir pensé avant, on ne devait pas rompre 10 ans de collaboration pour des broutilles. L’Anglaise décida de réagir comme 90% des gens dans cette situation : afficher un regard navré et éviter de poser la moindre question. Honnêtement, il avait raison, cela ne l’intéressait pas réellement sauf si c’était lui qui l’avait tué parce qu’elle avait fait une mauvaise traduction. Ça, elle préférait le savoir avant. Le problème c’est que les gens ne disent jamais ce genre de chose au début.

Callie aurait très bien pu le rassurer sur ses traductions, en lui expliquant que ça lui venait d’un pouvoir et que, par conséquence, elle n’essayait pas de comprendre une phrase parce qu’elle reconnaissait quelques mots : elle les comprenait tous. Mais, sans trop savoir pourquoi, elle n’avait pas envie d’en parler. En fait, elle n’en parlait jamais. Callie préférait profiter d’avoir un pouvoir invisible pour sembler plus humaine surtout que, jusqu’à présent, elle ne s’était jamais présentée comme une traductrice. En fait, elle n’était même pas certaine d’être particulièrement douée pour ça mais, elle ne voyait pas trop la difficulté. Peut-être qu’elle se foutait le doigt dans l’œil.

Une chose était certaine, Adrian ne semblait pas concevoir qu’une famille puisse ne pas s’occuper de son enfant. Deux hypothèses : soit il vivait dans le pays des bisounours, soit il n’avait pas d’enfants et ne comprenait pas l’envie que l’on pouvait avoir de les envoyer loin. Et puis, BORDEL, elle n’était pas jeune ! Si elle devait faire bouffer sa fausse carte d’identité à toutes les personnes lui rappelant son âge, elle en aurait pour des semaines. Elle préféra, toutefois, ravaler sa fierté à ce sujet pour que les choses se déroulent au mieux.

« Il n’y a pas de méthode pour accepter l’aide que quelqu’un. » Donc pas besoin de savoir comment s’y prendre ou non. « En général, les gens se contentent d’accepter ou de refuser parce qu’ils pensent que ça cache quelque chose. » L’aide gratuite devait se faire de plus en plus rare. En tout cas, Callie y croyait de moins en moins. « Mais, en général, personne ne s’intéresse de près à la personne qui propose son aide. » ça sortait d’où ce truc de poser plein de questions ? « Ce que je veux dire, c’est que je vous propose juste de vous aider dans votre traduction, en aucun cas vous ne devez vous sentir obligé de me poser un tas de questions sur la manière dont mes parents ont décidé de me gérer. »

Parce que, au final, c’est comme ça qu’elle comprenait les choses. Adrian ne savait pas comment réagir alors il se sentait obligé de faire quelque chose en pensant que c’était bien. Si de leur vivant, les parents de Callie n’avaient jamais été très soucieux de leur enfant, elle n’avait pas tellement envie d’entendre que ce n’était pas normal. Il y avait toujours eu une forme de fossé et d’incompréhension entre elle et ses parents mais, depuis leur disparition, elle avait du mal à entendre qu’ils n’avaient pas été de bons parents. Faut croire que c’était sa façon à elle de faire son deuil, ou de déculpabiliser parce qu’elle n’avait peut-être pas fait le nécessaire pour arranger la situation.

« Et puis peut-être qu’ils ne s’inquiètent pas parce qu’ils ont confiance dans mes choix. » Une hypothèse fausse mais qui pouvait être recevable et qui laissait entendre que, même jeune, elle était capable de faire ses propres choix. Elle secoua la tête. « Enfin, franchement, ce n’est pas important de toute façon. » Tout était relatif, il s’agissait aussi de sa famille à lui, à un degré bien différent. « Vous n’aurez pas d’ennui si c’est ce qui peut vous inquiéter. »

Et ça, elle en était certaine. C’était forcément la raison de ses interrogations. Du coup, histoire qu’il ne se sente pas obligé de lui poser un tas de questions, elle attrapa un bout de feuille dans sa poche, ainsi qu’un stylo. Rapidement, elle nota l’un de ses numéros de téléphone sur le papier avant de lui tendre.

« Tenez c’est mon numéro. Par contre, je ne suis pas toujours accrochée à mon téléphone. » L’inconvénient d’en avoir plusieurs. « Donc il se peut que je mette un peu de temps à répondre. » Histoire qu’il ne pense pas qu’elle s’est barrée avec son livre si elle ne décroche pas dans la seconde. « Il y a moyen de vous joindre autrement qu’en vous trouvant ici ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_6Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_8


Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_1Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_2bisSavoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Les NAC du Maitre de savoir
» La statue du savoir
» Savoir accepter de reçevoir...[Pv Emily]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_6Savoir c’est savoir qu’on sait ▬ Calvine Cadre_cat_8
Sauter vers: