AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_1Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_2_bisQui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?

 
Message posté : Mar 3 Nov - 20:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« On est bientôt arrivés ? » Demanda la jeune fille avec un soupir. Cela faisait maintenant un petit moment qu’ils marchaient. Le paysage changeait subitement, sans vraiment de logique, mais elle ne se souvenait pas s’être déjà éloignée au tant du domaine du Boogeyman ou du Roi Cauchemar. Mais le lapin semblait bien décidé à la mener jusqu’ici.
 
« Bientôt, Alice, bientôt. » Frank avait tout d’un cauchemar, ce qu’il était d’ailleurs. Mais pas le sien, c’était juste l’une des créatures qui rôdaient là où elle apparaissait quand elle échangeait de place avec son alter ego monstrueux. Avec ses yeux blanchâtres, son visage noir et émacié, il avait plus l’air d’un monstre que d’un lapin d’ailleurs. Même si les oreilles ne laissaient aucun doute. Elle aurait pu rire de l’ironie de la situation, mais elle côtoyait le rongeur cauchemardesque anthropomorphe depuis bien trop longtemps déjà pour se soucier du fait qu’Alice, dans un autre monde, était en train de le suivre. Au moins avait-il le bon sens de ne pas être pressé.
 
Ils passèrent une rangée d’arbres dont l’écorce semblait constituée de peau et dont les branches s’agitaient comme des mains. Bien qu’aucun d’entre elle n’osa s’agripper aux cheveux de la jeune femme. Alice avait sorti un de ses éternels cigares de sa veste et avait réussi à l’allumer avant que la flamme de son briquet ne décide de se barrer. Sûrement pour aller hanter les rêves d’un grand brûlé ou un truc du genre. Elle n’avait aucune idée de comment fonctionnait le monde onirique et ce même après y voyageant régulièrement.
 
« Regarde. »
 
Le lapin s’était arrêté, montrant du bout des griffes une forteresse gigantesque, qui flottait littéralement au-dessus d’une mer agitée. Seulement quelques mètres se trouvaient entre la forêt d’arbres-gens et la falaise qui tombait abruptement dans les flots. Puis il faudrait nager probablement un bon moment rien que pour se trouver sous la citadelle.
 
« Super Frank. Une ville dans les cieux que nous ne pouvons même pas atteindre. Et regarde-moi ça, c’est beaucoup trop lisse. Je suis certaine que ce n’est pas un cauchemar. Je n’ai pas franchement envie d’aller dans la demeure de quelqu’un qui a un esprit aussi rigide. C’est comme les gens sans cicatrices, j’ai pas confiance. »
 
« Tu n’as pas de cicatrices Alice. »
 
« Oui, mais j’ai des tatouages, c’est la même chose. Quoiqu’il en soit, à moins que tu ne saches voler, on y arrivera jamais. »


Elle s’approcha tranquillement du bord de la falaise, lançant un coup d’oeil sur les flots étranges en contrebas. C’était décidément une partie du royaume des cauchemars qu’elle ne connaissait pas. Elle donna un coup de pied dans une pierre qui tomba, en poussant un hurlement strident, et fit un plouf distant avant de disparaître dans les profondeurs.
 
« Alice... Il y a quelque chose de bizarre avec tes vêtements. »
 
« Quoi ? »
 
Elle se retourna. Son cigare avait disparu. Ainsi que sa veste en cuir, son pantalon noir, probablement son couteau aussi. Les bottes aussi s’étaient volatilisées. Un frisson de terreur se dissimula dans tout son être quand elle vit le sourire hilare sur le visage du lapin. Elle était en robe, parfaitement apprêtée, propre, avec des noeuds dans les cheveux, des souliers lustrés. La petite fille parfaite, exactement ce que son père aurait désiré. Elle n’avait même plus ses tatouages, même sans se voir elle le savait, elle n’avait plus rien de ce qu’elle était, de la personnalité cauchemardesque qu’elle s’était créée et avait tant chérie. En fait, elle n’était plus l’alter égo démente du Boogeyman en cet instant, elle était une petite fille parfaite, vêtue d’une robe.
 
« Tu sens bon. »
 
Le lapin était hilare. Elle était parfumée en plus. « Mon dieu, retire moi-ça, retire-moi ça. » Elle arracha sa robe, pour en trouver une identique dessous. Les flots en contrebas continuaient de s’agiter, préparant sûrement un nouveau supplice pour la jeune femme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Nov - 22:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
La Forteresse Onirique. Cela faisait des mois qu’elle était déserte. Enfin, façon de parler parce que les robots que Chase y avait installés ne pouvaient pas quitter les lieux, mais ça n’en faisait pas de la vie pour autant. Non, à bien y réfléchir, cela faisait certainement plus d’une année que ni Solar, ni Noctis ne s’était rendu en ces lieux, trop occupés qu’ils étaient par d’autres projets. Et puis, depuis qu’ils s’étaient installés à Fallaenn, ils disposaient de tout le nécessaire et la Forteresse n’était plus aussi utile que du temps de l’appartement que le Français occupait dans le Centre.

Du moins, c’était valable dans la théorie, mais ces derniers temps, Lukaz avait commencé à y revenir. Il lui arrivait en effet de perdre le contrôle de l’un de ses pouvoirs, le dernier qu’il avait développé et face au danger que ça représentait, le Breton avait jugé préférable de trouver un lieu où il n’allait blesser personne et où il n’allait pas causer le moindre dégât. La Forteresse Onirique avait donc semblé être le lieu idéal pour cela et Lukaz avait dès lors profité de ses séjours en ce lieu afin de faire un peu de ménage. Façon de parler, bien entendu.

Ce jour-là – ou peut-être que c’était une nuit – le Breton se trouvait dans la salle de contrôle de la Forteresse, un lieu où Chase avait jadis installé une version de son IA, MEDEE. Avec son départ, Lukaz se retrouvait en effet avec de nombreuses technologies dont il ne connaissait pour ainsi dire rien et il ne savait donc pas vraiment quoi faire. Heureusement, Médée était là, mais comme elle était une IA soumise aux protocoles créés par le mentaliste, Solar devait commencer par les apprendre s’il ne voulait pas se retrouver la victime du remake d’un film d’horreur où une intelligence artificielle devenait folle et tuait tout le monde…

« Et c’est quoi cette histoire de protocole Knightfall ? »

« Je vous conseille d’éviter de l’utiliser. C’est une forme de sécurité vraiment extrême. »

« Mais encore ? »

« Je… Mes capteurs détectent des présences, aux environs de la Forteresse. C’est une première. »

« Affiche-moi ça. »

L’écran dissipa le visage de Médée pour laisser place à une image de l’extérieur de la Forteresse. Lukaz reconnaissait les eaux sombres de la Mer des Angoisses – en fait, il s’agissait plutôt d’un grand lac – et plus loin, la lisière d’une forêt qu’il avait souvent observée du haut des fortifications. A vrai dire, le Breton se rendait compte que malgré ses visites assez nombreuses dans ce Royaume Onirique, il n’avait jamais pris la peine de quitter la Forteresse. Il était vrai que cela pouvait être dangereux mais d’un autre côté, ça pouvait aussi être une aventure des plus originales…

« Est-ce que ce sont des créatures oniriques ? »

« Je capte des signes étranges. La jeune femme semble être… vivante. »

« Vraiment ? Je ne serais donc pas le seul à pouvoir me rendre ici ? » Le Breton réfléchit un petit moment avant de prendre sa décision. « Je pourrais voler correctement, en m’éloignant de la Forteresse ? »

« D’après mes estimations, vos pouvoirs devraient fonctionner de manière relativement normale, dans ce Royaume. Néanmoins, je vous suggère d’emprunter l’Epouvante. »

« L’Epouvante ? »

« Oui, c’est un vaisseau onirique conçu par Noctis. Il sera bien plus sûr dans l’immédiat. »

« Bien, indique-moi le chemin jusqu’au hangar. »

Lukaz traversa ainsi la Forteresse jusqu’à atteindre une vaste salle située dans les profondeurs. Il ne s’était jamais rendu par ici et il fit donc quelques surprenantes découvertes, la plus importante étant bien entendu l’Epouvante. Tout droit sorti de l’imaginaire de Jules Verne – et pour cause – ce vaisseau volant ne ressemblait à rien de ce qu’on avait l’habitude de voir… Solar grimpa néanmoins à bord et il eut la désagréable surprise d’y trouver Clank, le robot qu’il avait jadis offert à Chase pour Noël. Le mentaliste aurait quand même pu l’emmener avec lui, en partant…

Bien que pas très rassuré, Lukaz décida de laisser le petit robot piloter l’engin et force était de constater que pour une fois, il n’avait rien d’un boulet, ayant parfaitement mémorisé les cours de pilotage. L’Epouvante quitta ainsi la Forteresse sans encombre et prit la direction de la forêt où se trouvaient les deux créatures que Médée avait repérées. Le vaisseau se posa à quelques mètres d’elles et une écoutille s’ouvrit sur le côté, permettant à Lukaz d’en sortir. Il remarqua d’emblée le lapin mais fut beaucoup plus attiré par l’étrange accoutrement de la jeune femme…

« Voilà qui est original ! On ne voit pas souvent des tenues aussi… sympas, dans le coin. T’es en visite ou tu habites par ici ? »

Le Breton tourna son regard vers le lapin, le détaillant de haut en bas.

« Toi, je suis certain que tu es un autochtone… Tu es le premier que je rencontre. »

Et il fallait avouer qu’un lapin de ce genre, ça ne se voyait pas tous les jours… Il restait à voir s’il allait tenter de le bouffer vivant ou s’il serait un minimum fréquentable.

« Alors, c’est quoi l’histoire ? »
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Sam 7 Nov - 15:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le tas de robes déchirées aurait dû s’agrandir, mais ces dernières disparaissaient au même rythme qu’Alice les arrachaient. Frank était parfaitement hilare, n’en pouvant plus de voir la petite protégée du Boogeyman habillée comme une poupée, alors même qu’elle donnait en général l’impression d’être un chat errant. Heureusement la jeune fille avait pour habitude de croiser des horreurs si bien que même celle-ci, qui prenait pourtant racine dans ses angoisses les plus sinistres, ne lui faisait pas totalement perdre son calme. Oui, elle avait peur. Peur d’être une petite fille parfaite, banale, sans aucune capacité. Le Boogeyman était une malédiction, mais elle en avait fait une force, une raison de vivre. Là, elle s’en sentait dépouillée, de son identité, de sa liberté.
 
Peut-être devait-elle simplement courir dans les bois, revenir dans l’étreinte des cauchemars. Là peut-être que les robes disparaîtraient. Se retrouverait-elle nue ou bien dans sa tenue habituelle ? Elle espérait que cela serait le second cas. Un bruit attira son attention et Alice se détourna de Frank et de la pile de tissu éventré qui était en train de disparaître. Le monde des rêves était si instable. Un étrange vaisseau s’approchait d’eux. S’agissait-il d’un nouveau mirage ? Car elle n’avait pas peur des véhicules volants ou quoique ce soit. Ce dernier toutefois détonnait véritablement avec l’ambiance du pays des cauchemars. Alice était habituée à croiser des monstres et quelques robots, issus des mauvais rêves d’une poignée de personne. Mais c’était différent, plus palpable.
 
Tout comme l’homme qui s’extirpa du véhicule. Cette visite impromptue lui permettait d’oublier un peu sa situation, le fait qu’elle se transformait lentement en poupée. Ce dont elle était parfaitement convaincue d’ailleurs. Elle pouvait se concentrer sur cet individu.
 
« Frank... C’est toi qui a peur des blondinets ? »

 
Le lapin avait perdu toute hilarité, redevenant parfaitement sérieux et se méfiant apparemment du nouvel arrivant. « Non, Alice, je n’ai pas peur des blondinets. De la part d’une fille qui a peur des robes je ne me moquerais pas même si c’était le cas. »
 
« Je n’ai pas peur des robes... C’est autre chose. » Elle croisa les doigts, cela ne changeait pas qu’avec ses souliers parfaitement cirés, la tenue bleue et le noeud dans les cheveux elle ne payait pas de mine. « Cette tenue n’est pas de mon fait. » Lâcha-t-elle sèchement à l’attention du blond. « C’est cette foutue mer là, qui joue avec mes neurones. Si je pouvais je m’en débarrasserais bien. Et je suis de visite... »
 
Elle fronça les sourcils, s’approchant de Lukaz pour le détailler du regard. « Je n’ai pas confiance en lui, Alice. Tu devrais retourner chez Boogey. Ce dernier ne va pas être content s’il n’est pas chez lui quand il revient. »
 
La jeune fille ignorait superbement le lapin cauchemardesque. « Et toi, avant de me demander mon histoire, tu veux pas me dire si tu viens du coin ou si t’es de visite ? Quoique t’as pas vraiment la dégaine d’un cauchemar. » Elle non plus, mais elle s’en fichait, tant qu’elle était une petite terreur dans les rues de Star City, à son échelle, c’était tout ce qui comptait. « L’histoire c’est simplement que cette foutue mer m’a affublée  de cet accoutrement ridicule. Dès que je me suis approchée je me suis retrouvée comme ça. T’as pas la dégaine d’un local, ce serait pas toi qui jouerais avec tout ça ? » Ah si au moins il lui était resté un peu de crédibilité, elle se disait bien qu’elle ne devait pas vraiment l’inquiéter avec son accoutrement. Surtout que dans le monde onirique elle était particulièrement inoffensive.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Nov - 21:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Lukaz n’était pas vraiment un explorateur du monde des rêves, même s’il s’y était rendu à plusieurs reprises. Il fallait dire que comme il lui suffisait de passer une porte pour y arriver, le Breton n’avait pas nécessairement l’impression de se rendre dans un autre monde. Les choses auraient été plus claires s’il avait dû passer par un portail dimensionnel comme on pouvait en voir dans certaines séries télévisées mais ça n’était pas le cas. Et comme il n’avait jamais quitté la Forteresse jusqu’à ce jour, ses aventures avaient été plutôt limitées et il n’avait clairement pas pu se faire à l’idée que cet endroit était vaste à n’en plus finir. Pour la première fois, en ce jour, il franchissait les murs de son château et partait à la découverte d’un monde infini, tout ça pour tomber sur une jeune femme et un lapin. Un lapin… Franchement, qui pouvait avoir peur d’un lapin ?

En vérité, Lukaz s’en moquait un peu mais ce qui l’inquiétait un peu plus, c’était qu’on puisse le prendre pour un cauchemar. Sérieusement, il faisait aussi peur que ça ? Le Breton ne s’était jamais vu comme un beau gosse, même s’il savait jouer de son charme, mais de là à avoir peur de lui… Un cauchemar, franchement !? Un rêve érotique, ça aurait quand même été beaucoup plus logique ! Heureusement, la jeune femme finit par le rassurer en lui laissant entendre qu’il n’avait pas la dégaine pour être un autochtone et c’était certainement le plus agréable des compliments que l’on souhaitait entendre dans des circonstances de ce genre.

« Tu peux m’appeler Solar. » Le voleur accompagna cette tirade d’un sourire, comme pour montrer que contrairement à ce que pensait le lapin, on pouvait avoir confiance en lui. « Je suis juste de passage, ici, tu as raison. En fait, la Forteresse est à moi, mais je viens d’un autre monde. C’est la première fois que je voyais des gens aussi près alors j’ai eu envie de voir ce qu’il en était. »

C’était la stricte vérité, mais surtout, ce qui avait motivé ce choix, c’était le fait que la jeune femme était aussi humaine que lui. Il ne savait pas grand-chose de ce monde mais il avait bien vite compris qu’on ne pouvait pas y venir physiquement aussi facilement. A priori, même un magicien qui tentait d’y voyager n’enverrait que son esprit dans ce royaume. Jusqu’à ce jour, en dehors de Chase et de lui-même, Lukaz n’avait pas entendu dire que d’autres humains faisaient souvent ce voyage. Et voilà qu’il tombait sur une autre voyageuse, à deux pas de chez lui !

« J’ai cru comprendre que tu n’étais pas du coin non plus et ça m’a intrigué… Je pensais pas qu’il existait d’autres voyageurs, comme moi, alors tu t’imagines bien que tomber sur l’un d’entre eux, juste ici, c’est étonnant ! »

Ce n’était pas rien de le dire. On pouvait même trouver ça assez louche, quand on y réfléchissait bien. Combien de chances y avait-il qu’une autre humaine arrive par le plus grand des hasards jusqu’à sa porte ? Lukaz n’était pas doué en maths mais il se doutait que les chiffres ne devaient pas voler bien haut.

« Tu es venue ici pour moi ? Il parait que j’ai un charme magnétique, mais je pensais pas qu’on se donnerait autant de mal pour moi. » Un nouveau sourire illumina les lèvres de Lukaz, mais il ne s’arrêta pas pour autant. « Ou alors, c’est une idée de ton copain ? T’es sûre qu’il est pas louche, ce lapin ? »

Parce qu’il avait vraiment une sale gueule, mais forcément, ça n’était absolument pas une raison pour le dénigrer. Ça devait être la faute de ses parents et le pauvre lapin n’y pouvait sans doute rien. Mais quand même ! Le Breton finit par s’éloigner de la jeune femme pour s’approcher un peu du bord de la falaise afin d’observer la fameuse mer.

« On l’appelle la mer des Angoisses. Enfin, c’est le nom que je lui donne, je sais pas comment les autres peuvent bien l’appeler. Il paraît que ça matérialise les peurs et si je te regarde, on dirait que ça fonctionne bien. Si tu veux que ça s’arrête, il suffit de partir. » La question était de savoir pourquoi elle ne l’avait pas encore fait. « Tu peux toujours retourner là d’où tu viens, si tu souhaites t’en débarrasser. Je suis sûr que ça fera plaisir à ton ami. » N’est-ce pas le désir que le lapin venait d’énoncer ? Il devait avoir peur de quelque chose… Ce qui était assez drôle, de la part d’un cauchemar. « La Forteresse t’intrigue ? »
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Mar 10 Nov - 23:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Solar, Solar, ce nom lui disait vaguement quelque chose. Le problème était qu’Alice avait passé son adolescence loin de Star City, dans un lycée privé où elle n’avait pas beaucoup de contacts avec l’extérieur. Principalement parce qu’elle n’avait pas cherché à en avoir. Durant toute cette époque elle avait affronté les cauchemars en compagnie de ses amis, tout en ignorant qu’ils n’apparaissaient que par sa faute, que parce que le Boogeyman se rapprochait peu à peu du monde réel à travers elle et s’apprêtait à prendre sa place. Autant dire qu’elle était trop occupée à vivre ses propres aventures pour s’intéresser à celle des autres. Quand à sa vie dans Star City...

Elle vivait dans la rue la plupart du temps, sauf quand elle se retrouvait dans le monde des cauchemars. Les types avec des superpouvoirs elle cherchait surtout à les éviter et laissait le Boogeyman s’en charger. Quand il le pouvait... Le mieux était tout de même de ne racketter que des petites frappes et des gens sans pouvoirs. Le borgne est roi au pays des aveugles. Alice était reine au pays des délinquants et autres rebuts sociétaux. Les super-vilains et les super-héros, elle les laissait aux autres. Pour le moment bien entendu, car le Boogeyman avait d’autres projets.

« Alice, mais je suppose que tu l’avais déjà deviné à cause du lapin. » Pas parce qu’une fille accompagnée par un lapin dans un monde étrange était forcément appelée Alice, mais parce que Frank l’avait appelée par son prénom quelques instants plus tôt. « Donc tu n’es que de passage mais tu as une forteresse qui flotte au milieu de l’eau. »  Elle fronça les sourcils. « Tu perds pas de temps dit donc. Enfin, sauf pour aller rencontrer les autochtones. Quoique je comprends, j’ai vu des trucs qui feraient passer Frank pour un canon de beauté. Enfin contrairement à toi je me suis retrouvée au milieu des affreux avant même d’arriver ici et j’ai toujours pas de domicile.»

« En même temps tu ne restes jamais que quelques heures, Alice. Pourquoi tu aurais besoin d’une forteresse ? Cela ne te servirait à rien. »

La jeune fille ignora superbement le lapin une nouvelle fois. Solar était après tout beaucoup plus intéressant. Probablement parce qu’il était tangible, potentiellement pas moche et surtout inédit. C’était le premier blondinet potable qu’elle croisait ici. Le premier garçon potable en fait.

« Je ne sais pas si on peut vraiment me qualifier des voyageuse... Je ne viens pas toujours ici de mon plein gré. C’est plutôt censé être une malédiction. Enfin, c’est pas très clair, disons juste que je suis venu assez régulièrement pour ne plus avoir peur de Frank et de ses semblables. » Par contre une robe, c’était une toute autre histoire. Alice se faisait l’impression d’être montée à l’envers. Le genre de personne qui câlinait des araignées mais que les poneys emplissaient d’effroi.

Elle eut un petit rire face à la remarque de Solar sur son magnétisme. C’était quoi cette manière de draguer ? Cela manquait considérablement de classe. Mais Alice elle-même n’était réputée pour sa subtilité. « Ah mon chou, c’est Frank qui m’a mené aussi. Donc si quelqu’un a été attiré par ta présence c’est lui. Je suppose que vous faites un beau couple. Plein de points communs tout ça, tout ça. » Le lapin observa Alice avec une profonde lueur de désespoir au fond des yeux. Ce qui était étonnamment expressif vu son faciès. « Frank est inoffensif et on peut lui faire confiance. Enfin, autant qu’à un cauchemar. »

« J’ai mené Alice ici parce que je trouvais la forteresse intéressante. Seulement je n’avais pas prévu qu’elle soit habitée. »

« On se ballade souvent tous les deux, pour passer le temps en attendant que je retourne sur Terre. »

Alice observa Solar ainsi au bord du ravin. Si elle se plaçait discrètement derrière lui elle pourrait le pousser dans l’eau. Est-ce qu’il se trouverait face à sa plus grande peur lui aussi ? Quoique l’effet pour Alice était quelque peu limité, une robe ce n’était pas si terrible. Enfin si, cela lui foutait carrément les miquettes. Elle observa un instant encore ses mains, s’attendant à véritablement devenir la chose insipide qu’elle craignait.

« La mer des Angoisses. Bon je me doutais que c’était pas le lac des sucres d’orges. Enfin donc il suffit que je m’en aille pour être débarrassée de cette robe. » La question était de savoir si elle retrouverait son état normal,  ou bien si les vêtements qu’elle portait avant allaient être perdus à tout jamais ? « Frank est une chochotte de toute façon. Je dois dire que la forteresse m’intrigue, ouai. Je viens de la partie cauchemardesque de ce monde, autant dire que quelque chose de beau, avec de la symétrie c’est plutôt rare. Je me demandais qui pouvait bien y vivre. J’ai ma réponse. Même si je sais pas exactement ce que tu es censé être pour pouvoir venir comme ça dans ce monde. Ou pour avoir une sorte de vaisseau spatial aussi... » Elle lança un regard au véhicule avec lequel il était arrivé.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Nov - 23:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Alice… Lukaz avait déjà rencontré une fille qui se nommait Alice, quand il avait fait ses débuts à Star City, mais du peu qu’il se rappelait d’elle, elle n’était pas très nette. Il espérait donc que celle-ci le soit un peu plus, même si à voir le décor qui les entourait, il ne pouvait que se dire que les chances étaient limitées. C’était vrai, combien y avait-il de chances pour qu’une personne saine d’esprit voyage dans le Royaume des Rêves, physiquement parlant, en compagnie d’un lapin ténébreux ? Aucune, très clairement. Bon, bien entendu, lui-même voyageait dans ce monde particulier, mais c’était bien une preuve de plus, dans un sens. Même s’il n’était pas non plus un psychopathe, on ne pouvait pas vraiment dire que Lukaz avait une âme très pure.

Quand Alice fit sentir sa perplexité concernant le fait que Solar disposait d’une forteresse alors qu’il n’était qu’un voyageur de passage, l’intéressé ne put s’empêcher de sourire. Il était vrai que ça n’était pas forcément très logique, mais il n’allait pas non plus s’engager dans un long exposé pour éclaircir les choses. Lorsque le lapin se mêla à la discussion, Lukaz eut envie de lui dire qu’on ne l’avait pas invité à y prendre part mais il n’en eut pas le temps, Alice continuant sur sa lancée. Le Breton la laissa donc terminer avant de détourner le regard de la mer des Angoisses pour se retrouver face à son interlocutrice.

« Ouais, le but de la mer, c’est d’effrayer les gens pour qu’ils ne s’approchent pas davantage de la Forteresse. Donc en repartant sur tes pas, tout devrait revenir à la normale. » Solar s’autorisa ensuite un sourire, avant de continuer. « Je ne suis rien de plus que ce dont j’ai l’air. Y a aucun piège. Quant à la Forteresse et au vaisseau, on va dire qu’ils étaient à quelqu’un d’autre et qu’il me les a laissés avant de partir dans un long voyage. C’est un peu comme un héritage. »

Ce qui n’était pas faux, sans être totalement vrai non plus. Dans les faits, on ne lui avait rien légué mais comme Noctis était simplement parti, Solar estimait que la Forteresse lui revenait de droit. Pour le reste, il n’avait découvert l’existence de ce vaisseau que quelques minutes plus tôt donc il ne pouvait rien dire de plus à ce sujet… Cela dit, il y avait un élément intéressant à mettre en lumière.

« Si je comprends bien, vous étiez tous les deux intrigués par la Forteresse… Ça vous tenterait de la visiter ? Promis, y a rien de dangereux là-bas. Enfin, tant que vous ne tripotez pas tout ce que vous pourrez trouver. Même moi, je suis pas encore au courant de tout… C’est peut-être symétrique, mais ça veut pas dire qu’on est dans le Pays des Bisounours pour autant ! »

C’était un fait, parce que même si Noctis n’avait rien eu d’un savant fou au sens où on pouvait l’entendre en général, il avait quand même créé des inventions par toujours très ragoutantes, comme ses scolopendres robots et autres créations liées à son essaim… Heureusement, dans un sens, ces petites bêtes mécaniques s’étaient envolées avec lui, sans que Lukaz ne sache trop pourquoi, et il n’allait donc plus les voir grouiller partout dans la maison. Le problème, c’était qu’il allait devoir trouver une solution pour faire remplir leurs tâches par quelqu’un d’autre…

« Bref, si ça te branche, je t’invite à boire le thé ! C’est dans la thématique, non ? Si tu préfères repartir te promener, je comprendrais, donc à toi de voir. »

Lui laissant décider ce qu’elle allait faire, Lukaz retourna vers son vaisseau, grimpant à bord pour constater que Clank n’avait toujours pas bougé. Laissant l’écoutille ouverte, il s’installa dans l’un des fauteuils et comme pour se donner plus de chance, il décida de s’adresser à Alice, une nouvelle fois, sans doute dans l’espoir qu’elle allait s’approcher et grimper à bord plus facilement.

« Tu disais que tu venais souvent ici, mais pas toujours de ton plein gré… Tu le fais comment, ce voyage ? Parce que si c’est une malédiction, tu ne m’as pas l’air très effrayée donc celui qui t’a maudit, il a quand même raté son coup… C’était quoi, l’idée ? »
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Lun 23 Nov - 16:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Repousser les gens avec leurs pires cauchemars. Cela fonctionnait probablement sur la plupart des gens qui devaient s’aventurer dans le royaume des rêves. Par contre pour les entités cauchemardesques comme Frank, Alice avait comme un doute. La personne qui avait mis en place cela réfléchissait trop comme sur Terre d’après elle. Dans un monde où la logique était uniquement en option, il fallait savoir s’armer d’un peu plus de défenses que cela. La preuve elle-même ne s’était que retrouvée affublée d’une robe. Bon, cela lui donnait effectivement envie de prendre ses jambes à son cou pour retrouver tout son attirail de petite raclure des ruelles. Mais ce n’était pas dramatique non plus. Elle imaginait mal que cela puisse avoir un quelconque effet contre le Boogeyman par contre. De quoi avaient peur les cauchemars ?

« Je vois. Et ça marche bien ? Je veux dire le truc le plus gênant pour atteindre la forteresse à mon avis c’est qu’elle flotte dans les airs, pas qu’elle soit entourée d’une flotte qui fait apparaître des cauchemars. » Elle était songeuse. Si on volait assez haut en théorie, on devrait être assez loin de l’eau pour éviter les apparitions ?

Quel était ce principe maladroit de mettre des systèmes de défense qui n’étaient pas complémentaire ? Bah c’était sûrement son côté pimbêche qui ressortait et lui donnait envie de critiquer. Probablement qu’elle était un peu jalouse car contrairement au blondinet, elle n’avait pas de domicile fixe dans le monde des cauchemars. Pour le moment tout du moins. Avec de la chance si elle embêtait suffisamment Boogey ce dernier utiliserait ses ressources pour créer une petite forteresse semblable rien que pour elle. Quoiqu’Alice n’utiliserait pas tant de systèmes de défense. C’était amusant de voir des gens se glisser à l’intérieur de temps en temps, non ? A quoi bon les effrayer si on ne pouvait pas en être le spectateur ?

« Pourquoi est-ce qu’on voudrait la visiter s’il n’y a rien de dangereux dedans ? » Lâcha la jeune fille avec un léger sourire. Frank était en train de soupirer, complètement dépité et sûrement en train de se demander ce qu’il se passerait si le terrible Boogeyman refaisait son apparition maintenant. Probablement qu’il n’apprécierait pas de voir qu’Alice vagabondait aussi loin et qu’elle se liait à d’autres voyageurs. « Donc en gros, t’as hérité d’une baraque qui te sert que quand t’es de passage par ici ? Je ne savais même pas que tu pouvais vraiment léguer des choses par ici. Les paysages changent en fonction des rêves de chacun, je suis en train de chercher ma propre zone cauchemardesque moi-même. » Un petit mensonge, car elle cherchait quelque chose d’autre, mais elle ne pouvait pas savoir si elle pouvait encore en parler à Solar. « Une petite visite serait pas de refus, ouai. »

Alice s’approcha tranquillement du vaisseau, l’observant sous toutes les coutures. Honnêtement, il ne lui plaisait pas. Elle n’avait jamais eu la moindre fascination pour les machines d’aucune sorte. La majorité du temps une belle voiture la laissait complètement de marbre, alors un tel engin n’éveillait pas grand chose en elle non plus. Frank restait non loin des arbres, alternant les regards en direction de la forêt, d’Alice et de Solar. Clairement il ne savait pas quoi faire.

« Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée, Alice. Boogey risque de ne pas apprécier. »

« Boogey n’est pas là et puis c’est juste une tasse de thé, c’est pas comme si je comptais rester là-bas toute ma vie. »

Sans attendre le lapin, elle commença monter dans le véhicule. Ce qui n’était pas vraiment facilité par son accoutrement d’ailleurs.  Mais finalement elle réussit à s’y faire une petite place. Les oreilles couchées, Frank se décida finalement à la suivre. Mieux valait ne pas la laisser seule avec un inconnu, qui sait ce que pourrait lui faire le Boogeyman dans ce cas là. La jeune femme lança un coup d’oeil sur le robot.

« C’est à toi le grille-pain aussi ? Ton pote devait être gaga de technologie, non ? J’ai jamais vraiment compris ce que les trouvaient aux robots. » Elle approcha une main pour toucher Clank, tout en répondant aux questions de Lukaz. « Au début j’était complètement effrayé. Mais disons que c’est un peu compliqué comme malédiction, je pense que le but c’est simplement de me pourrir la vie plus que de m’effrayer. J’ai perdu pas mal de choses depuis que j’ai commencé à mettre les pieds ici. Bon j‘en ai gagné d’autres aussi. »

Elle était plus difficile à tuer maintenant. Mais elle avait perdu ses amis de lycée, ses relations, la fortune familiale et même le simple droit d’être avec sa famille. Ses proches se résumaient aux horreurs qu’elle avec lesquelles elle s’était acoquinée dans le royaume des cauchemars. Frank était l’une d’entre elles, mais il y en avait d’autre.

« J’espère que je vais redevenir normale dans ta forteresse. Elle est assez éloignée de la mer pour ça ? Allez, c’est parti ! »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 2 Déc - 21:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
« Personne n’y est jamais entré. »

C’était un fait, mais cela était très probablement dû au fait que la forteresse volait plus qu’à quoi que ce soit d’autre. En effet, on pouvait douter de l’utilité de la Mer des Angoisses, dans ce monde si particulier, et Lukaz n’aurait absolument pas pu dire pourquoi Noctis avait fait un tel choix. Il y avait quand même peu de chance qu’un individu physique vienne visiter les lieux et ce n’était sans doute pas les dormeurs qui allaient représenter une menace. Quant aux cauchemars… Fallait-il s’en méfier ? Probablement pas, puisque Frank le Lapin aurait donné tout ce qu’il avait pour repartir dans l’instant. On pouvait donc en déduire que tout cela n’avait qu’un seul et unique but. En jeter plein la vue ! La frime, il n’y avait que ça de vrai.

L’occasion de frimer un peu plus encore quand Alice accepta l’idée d’une visite et grimpa à bord du vaisseau, découvrant dans le même temps l’existence de Clank. Lorsque les deux passagers eurent pris place, Lukaz ferma l’écoutille et l’Epouvante – pour ceux qui avaient oublié, il s’agissait du nom du vaisseau – prit son envol. Ce vaisseau était inspiré par le vaisseau du même nom que commandait Robur le Conquérant, dans les œuvres de l’écrivain Jules Verne, un élément qui en disait long sur la personnalité de celui qui l’avait conçu. Pour Lukaz, ce n’était qu’un moyen de transport comme un autre, même s’il était capable de voler. Au moins, le vaisseau disposait d’une sorte de GPS, lui, pour peu que ça servait, dans un monde de ce genre.

« Le robot, c’était un cadeau, mais comme il est parti sans l’emporter, je l’ai gardé. Je sais pas si je suis gagnant dans cette affaire… »

En effet, Clank n’était pas un robot très parfait, malheureusement, et s’il tentait de faire preuve de bonne volonté, il n’en était pas moins lourd. Il était un peu comme ces gens trop collants dont on essayait vainement de se débarrasser, mais sans jamais y arriver. A la différence près que lui, on l’avait volontairement choisi.

Alice expliqua ensuite en quoi consistait la malédiction, avouant qu’au départ, elle avait été très effrayée, ce qui pouvait se comprendre. Maintenant, le but était visiblement plutôt de lui pourrir la vie et ça changeait un peu des blagues plus potaches qu’on pouvait faire en général. Le reste était beaucoup plus vague, entre des choses gagnées et des choses perdues, ce qui ne révélait pas grand-chose. Dans tous les cas, Alice n’avait pas vraiment tout expliqué et Lukaz ne savait toujours pas comment elle faisait pour effectuer le voyage vers le Royaume des Rêves.

L’intérieur de l’Epouvante s’assombrit quelque peu alors qu’ils entraient dans le hangar destiné au vaisseau et que la porte métallique se refermait derrière eux. Attendant que l’amarrage ait été effectué, Lukaz ouvrit l’écoutille et en sortit le premier. Plusieurs robots araignées passèrent devant lui afin d’entrer dans l’engin pour effectuer un contrôle technique poussé sans qu’il n’ait besoin de le demander. De manière assez surprenante, c’était encore le seul endroit où il avait un certain contrôle sur les petits robots qui avaient jadis constitué l’Essaim de Noctis. Ailleurs, ils avaient disparu et le Breton se demandait s’ils avaient trouvé leur liberté, s’ils avaient été détruits ou si Noctis les avait emportés…

« Vous parlez tout le temps d’un Boogie et vous avez aussi parlé des cauchemars. Ça veut dire qu’il y a des… » Le regard de Lukaz passa d’Alice à Frank avant de revenir vers la jeune femme. « gens qui vivent dans les environs ? » C’était en tous les cas ce qu’il avait compris, mais il ne voyait pas trop comment ça pouvait se faire. Est-ce que ça ressemblait à ce qu’on pouvait voir dans des films ou des jeux vidéo ? « Mais genre, ils vivent dans des villages ? Des bâtiments ? T’as un terrier, le Lapin ? »

La curiosité de Lukaz était sincère parce que s’il était souvent venu dans ce monde, il n’avait jamais quitté la Forteresse Onirique et en vérité, il n’avait jamais envisagé qu’il puisse y avoir des créatures autochtones. Il savait que les esprits des rêveurs passaient par là mais il n’avait jamais songé pouvoir rencontrer un cauchemar. Et encore moins lui parler. Il fallait quand même dire que Frank avait l’air très… vivant.

« Venez, on passe par là. » Lukaz les entraina à sa suite en direction d’une porte qui menait à un couloir ascendant. « Je ne vous conseille pas trop d’aller vadrouiller dans les couloirs sans moi… Les petits insectes, là, ils sont pas du genre sympa. Dans mon monde, je les ai déjà vus littéralement éventrer un homme et on peut pas trop les raisonner… »

Lors de la bataille de Fallaenn contre les membres du Cénacle, les robots de l’Essaim avaient littéralement arraché les globes oculaires d’un homme avant d’entrer dans la bouche d’un autre pour lui déchiqueter le système digestif. Des souvenirs pas très ragoutant, mais il valait mieux pour Alice qu’elle n’ait pas à vivre un tel événement. Ils arrivèrent finalement au bout du couloir et Lukaz poussa donc une porte, traversa un autre couloir et déboucha dans la cour centrale de la Forteresse, un lieu où il avait passé bien du temps à s’entrainer.

« Et en fait, quand tu n’es pas prisonnière ici, tu viens d’où ? »
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Jeu 3 Déc - 14:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Personne n’y était jamais entré. D’accord. Mais cela servait plutôt le point qu’essayait de marquer Alice. Cette citadelle volait, était entourée par une mer qui matérialisait vos pires cauchemars. La personne qui l’avait construite devait particulièrement aimer sa solitude et surtout ne pas vouloir être dérangée. Car bon, il fallait admettre qu’il avait protégé sa citadelle avec la volonté d’un type qui sortirait un bazooka pour éliminer une souris. Un peu trop de zèle probablement. Mais il y avait des horreurs qui volaient. Juste que ces dernières n’étaient pas toutes dangereuses. La plupart étaient plus moches que vraiment méchantes. Même s’il y en avait des plutôt cruelles et sinistres. Comme le Boogeyman, ou le Nightmare King qu’Alice traquait aussi.

« Oh, il est plutôt mignon comme robot. Bon je suis pas une grande fan des nouvelles technologies. Mais y a pire. »

Elle tapota le crâne de Clank pour voir s’il réagissait. Les robots qu’elle avait croisés dans son existence étaient principalement des cauchemars. Bien entendu il y en avait à Star City, pas qu’un peu même d’ailleurs. Mais ceux de la dimension des cauchemars étaient bien différents. Si on passait ceux qui avaient la dégaine de Schwarzy, ils avaient quasiment tous une tronçonneuse et une scie circulaire. Clank paraissait bien innocent en comparaison, quoi qu’il pouvait peut-être cacher des surprises dans son intérieur. Il devait faire un sidekick moins inutile que Frank, le lapin tout moche, qui tremblait à l’arrière de l’Epouvante.

Une fois qu’ils entrèrent dans la citadelle, l’effet de la mère des angoisses disparut. Alice perdu alors ses noeuds dans les cheveux, sa jolie robe et ses souliers bien cirés. La poupée avait laissé place à la petite traînée qui hantait les rues de Star City. Veste de cuir cloutée, jean noir élimé, chaussures ayant connues de meilleurs jours, tatouages... Et bien entendu elle avait retrouvé ses « petits » outils. Pas qu’elle ait eu une grande utilité pour un couteau en cet instant.

« Ah, ça va mieux. » Elle observa un instant les robots araignées. Ils ressemblaient plus à des cauchemars, eux. Bon, elle n’était pas arachnophobe pour deux sous, loin de là. Elle appréciait même beaucoup la personnification de l’arachnolphobie pour l’avoir croisée quelques fois. Une femme charmante, un peu veuve noire sur les bords toutefois. Elle avait promis à Alice de lui apprendre deux trois trucs. « Boogey... Je ne sais pas vraiment si c’est une personne à proprement parler. Tu vois comment les gens appellent la personne avec qui ils sont en couple leur meilleur moitié ? Boogey est ma pire moitié. Mais on est pas ensemble. » Ajouta-t-elle avec un léger sourire. « Les cauchemars... Comme Frank, je ne pense pas que ce soient vraiment des personnes, mais plutôt des archétypes, un peu l’incarnation des gens qui ont peur des costumes de lapins flippants pour Frank. Après il y a les ombres des dormeurs et d’autres bestioles pas nets qui doivent être de vrais gens. Je suppose que ceux là, ce sont les formes sombres que voient les gens quand ils souffrent de paralysie du sommeil. »

La jeune femme parlait beaucoup et s’intéressait à tout, lançant des regards un peu partout autour d’elle, surtout ce qui pouvait attirer son attention pendant plus d’une demi-seconde.

« Je n’ai pas de terrier. » Commença Frank avec un air renfrogné. « Nous n’avons pas forcément de besoins physiques, besoin de dormir, de manger ou de boire, pourquoi nous embêter avec un foyer ? »

« Certains en ont, Frank est juste SDF. » Commenta Alice en suivant Lukaz. « Arachnides, pas insectes, si ce sont des araignées. Je suppose que l’endroit est bourré de pièges alors ? Cela colle avec le côté forteresse volante entourée de flotte. Quoique vu que personne n’y est jamais entré d’après toi, l’utilité est limitée, non ? » Alice avait les yeux tournés en l’air, à la recherche de trucs intéressants. Elle donnait l’impression d’être ce genre de personnes à courir dans un musée, probablement à la recherche d’une connerie à faire.

Elle leva les yeux au ciel quand ils arrivèrent dans la cour. C’était grand et surtout cela lui donnait envie. Elle n’avait pas vraiment de domicile à Star City, voyageant de squat en motels minables et ainsi de suite. Dans le monde onirique c’était pire alors la forteresse lui faisait envie. Elle voulait la sienne.

« C’est grand... Sinon je viens de la Terre Prime, Star City. Grande ville, beaucoup de gens bizarres avec des capacités bizarres. » Elle ne voyait aucune raison de lui faire des cachotteries. Solar avait été tout sauf agressif depuis le début. Et Alice comptait bien sur le Boogeyman, toujours, pour la sortir des mauvais pas dans lesquels elle pouvait se fourrer. Autant dire qu’elle se méfiait rarement des gens, surtout de ce côté là de sa réalité.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Déc - 21:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Lukaz avait écouté les explications données par Alice pendant qu’ils se déplaçaient dans les couloirs, mais il n’en comprit malheureusement pas grand-chose. En gros, son Boogey, c’était comme la personne avec qui on pouvait être en couple, sauf que dans le cas présent, ils n’étaient pas ensemble… Il fallait l’avouer, ça n’avait pas beaucoup de sens ! Tout ce qu’il fallait retenir, c’était que cet être, quoi qu’il puisse être, n’était pas vraiment une personne. Il devait donc plutôt s’agir de l’incarnation d’un quelconque concept métaphysique ou quelque chose de ce genre. Bref, rien qui ne mérite que Lukaz perde quelques neurones à trop y réfléchir !

Alice poursuivit ensuite en précisant que pour elle, aucun cauchemar ne pouvait être considéré comme pour personne puisqu’ils étaient tous l’incarnation des peurs des hommes. Lukaz s’imaginait déjà la forme que pouvait prendre l’arachnophobie et il en frémit. Il n’en avait pas spécialement peur lui-même, mais à force de côtoyer les robots de Chase, il avait quand même développé un certain malaise devant ces bestioles. A propos de peur, le voleur eut aussi le réflexe de se demander quelle forme pouvait bien prendre sa plus grande peur, étant donné que ce qu’il craignait le plus, c’était le noir absolu – et ça n’avait aucun lien avec une quelconque peur infantile.

Tout cela restait toutefois trop compliqué pour lui. Ça aurait probablement intéressé Chase mais ce dernier n’était plus dans le coin et Lukaz avait toujours été un homme d’action plus qu’un homme d’esprit. Non, lui, ce qui l’intéressait, c’était le concret, le matériel, tout ça. Par exemple, une histoire de terrier ! Lukaz lança alors un regard vers Frank pour indiquer :

« Parce qu’avoir un terrier, c’est cool pour inviter ses potes ou pour s’amuser. Après, si tu préfères traîner dans les bois, c’est ton droit, je juge personne. »

C’était vrai, même si le but premier d’une maison était de se mettre à l’abri, on n’avait pas forcément besoin d’avoir des besoins physiques pour en avoir une. Une demeure avait bien d’autres avantages et une entité, quelle qu’elle soit, avec un semblant d’intelligence, de conscience, de sentiments ou quoi que ce soit d’autre encore, devait s’en rendre compte. Mais on pouvait supposer que Frank n’avait pas ce qu’il fallait pour avoir une demeure dans ce royaume. Il suffisait de le jauger du regard pour le voir…

« On va dire que l’architecte de la Forteresse était du genre très méfiant, ça explique un peu toutes ces précautions. Mais c’est vrai que ce n’est pas forcément utile vu que je doute qu’un autre humain puisse un jour découvrir cet endroit… Après, on n’est jamais trop prudent ! »

Quoi qu’il en soit, ils finirent par arriver dans la cour, en plein soleil, ce qui n’était pas pour déplaire à Lukaz. Ce dernier put en même temps découvrir la nouvelle tenue d’Alice, du même genre que ce qu’il aurait pu porter lui-même, ce qui n’était pas forcément une bonne chose pour la jeune femme. Cela étant dit, ça les rapprochait un peu plus l’un de l’autre et on était donc en droit de penser qu’ils avaient d’autres choses en commun.

« Ça te va mieux que la robe, c’est sûr. » Lukaz s’autorisa un sourire, sourire qui ne fit que s’agrandir un peu plus encore quand la jeune femme dévoila d’où elle venait. « Ah ouais ? C’est amusant, ça, on vient du même endroit ! »

Il y avait aussi un élément intéressant dans la formulation employée par Alice. Elle avait bien précisé qu’elle venait de la Terre Prime, pas de la Terre, ce qui impliquait qu’elle en savait sans doute plus qu’elle ne le laissait voir sur le voyage entre les mondes et l’existence de ces autres mondes. Il restait néanmoins à découvrir pour qui elle travaillait ou au moins, avec qui. Lukaz n’avait pas nécessairement envie de prendre des risques et comme elle n’avait pas vraiment réagi quand il avait donné son nom de criminel, elle ne devait pas avoir entendu parler de lui. Pourtant, on l’avait maudite…

« Venant d’une fille maudite qui voyage dans le Royaume des Rêves, je trouve ton choix de mots très amusant. » Solar afficha un nouveau sourire. « Qu’est-ce qu’une gentille fille comme toi a pu faire pour qu’on la maudisse ? Tu as fait des bêtises à Star City ? » Avant qu’elle ne réponde, Lukaz fit un geste de la main, indiquant qu’il n’avait pas fini. « Bon, on est dans la place, qu’est-ce qui te ferait envie, maintenant ? J’dois peut-être avoir des trucs à grignoter quelque part, si jamais tu as faim. Sinon, y a peut-être quelque chose en particulier que tu voudrais voir ? Tu peux toujours dire et si j’ai ça en réserve ça nous occupera. Puis au pire, on peut toujours faire quelques folies. » Bien entendu, il n’y avait pas le moindre sous-entendu tordu dans cette dernière phrase. « Au fait, comment tu repars dans notre monde ? Parce que moi, j’ai juste à passer une porte mais ça m’a pas l’air de fonctionner comme ça pour toi… »
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Mer 9 Déc - 11:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Frank ne répondit pas à la remarque de Solar, se contentant de suivre Alice du regard, comme s’il la surveillait. Apparemment le lapin se sentait responsable pour la jeune femme, ce qui n’était pas surprenant si on considérait qu’il était effrayé par le mystérieux Boogey. Mais Alice quant à elle, n’avait que faire de l’anxiété du lapin, elle observait avec de grands yeux tout ce qui l’entourait. Après tout le monde des rêves permettait de réaliser des prouesses architecturales, mais elle avait surtout l’impression de se trouver dans le repère d’un individu particulièrement paranoïaque.

« Très méfiant ? C’est un euphémisme. Ma théorie c’est qu’il devait être un peu... » Elle se tapota le crâne, montrant clairement qu’elle pensait l’architecte de ce lieu un peu cinglé. Ce qui était probablement assez ironique de sa part. Alice ne donnait pas l’impression d’être particulièrement saine d’esprit. « Et avec un balais dans le cul. Enfin, ça pourrait être un peu plus original, non ? Il aurait pu puiser dans les rêves et les cauchemars des gens pour bâtir tout et n’importe quoi. Une maison en pain d’épice, un labyrinthe, oh ce serait amusant un labyrinthe, il aurait pu lâcher ses robots dedans et pour traquer les intrus. Cela aurait été bien plus amusant à regarder je pense. Enfin, il aurait fallu des intrus. » Car bon, d’après Solar elle était la première à entrer dans la forteresse depuis un moment et elle avait été invitée.

« Et on peut être trop prudent. Regarde si j’avais été trop prudente je t’aurais pas suivi ici et je serais repartie dans les bois. Tout ça parce que tu pourrais être un monstre tentaculaire derrière ton visage de blondinet ou une sorte de psychopathe violeur. Mais si on est trop prudent, on passe à côté de nombreuses opportunités, ce qui est peu amusant. »

La cour encore une fois manquait d’extravagance et de décoration pour elle. La jeune femme aurait placé des épouvantails et des Jack’o’lantern un peu partout. Pour donner à l’endroit un aspect plus lugubre. Oui ce serait beaucoup plus amusant comme ça. Mais non, c’était encore sobre. Quelle tristesse. La jeune femme sortit une cigarette de sa veste et l’alluma avec son briquet.

« Ouai, j’ai même retrouvé tous mes petits outils. Tu viens de Star City aussi donc ? » Elle souffla sa fumée dans la direction de Frank qui se mit à tousser. Plus pour le principe que parce que cela le gênait vraiment. Ce lapin était une véritable lopette aux yeux d’Alice. Le souffre douleur de plusieurs autres cauchemars. « Tu traînes dans quel coin ? » Solar, Solar... C’était peut-être à Star City qu’elle avait déjà entendu ce nom.

Alice se mit à rire. Oui sa formulation de mots était amusante. Peut-être parce qu’elle était étrange elle-même. Une petite brune qui semblait s’être extirpée d’une poubelle, la joie de dormir dans la rue, arpentait le monde des cauchemars et traînait avec le lapin le plus effrayant du monde. Autant dire qu’elle avait la palme de la bizarrerie pour le moment. Bon, Solar habitait quand même dans une forteresse apparemment créée par un super-vilain bizarre. Du genre chauve à caresser un chat assis dans un fauteuil chromé.

« Mon chéri, je ne suis pas une gentille fille. Mais cela n’a rien à voir avec ma malédiction. » Elle tira sur sa cigarette, un sourire content aux lèvres. « C’est même tout le contraire. Si j’ai fais beaucoup de bêtises à Star City c’est à cause de ma malédiction. Je l’ai juste récupérée parce que je suis née, une grande histoire familiale. Boogey a dû considérer que j’étais la plus mignonne de la portée et a décidé de me pourrir la vie. Donc me voilà, à échanger ma place avec lui de temps en temps. Un dans le pays des Cauchemars, l’autre sur la Terre Prime. Quand Boogey en a fini en bas il se contente de faire son truc. Je disparais d’ici et me retrouve sur Terre à l’endroit d’où il est parti. Je suppose qu’il arriverait ici aussi. Donc ce serait peut-être mieux que je sois partie avant qu’il ne vienne d’ailleurs. »

« Oh oui... Quoique non, je suis certain que notre hôte adorerait rencontrer monsieur Boogey. » Ricana le lapin cauchemar.

« Ta gueule Frank. » Alice s’approcha de Solar, réduisant la distance entre eux à quelques centimètres. « Qu’est-ce que tu proposes comme folie exactement ? Car je suis en train de me demander ce qu’un type comme toi peut faire tout seul dans un endroit pareil. Cela n’a pas l’air très animé. Enfin, j’ai un petit creux, ouai, un peu soif aussi. Tu as une cuisinière robotique ? T’aurais pas une baignoire ou une douche pendant qu’on y est ? Je dois dire que celle que j’ai à Star City me sort une eau un peu trop brune à mon goût. » Oui, la vie d’Alice n’était plus vraiment touchée par le luxe depuis qu’elle marchait main dans la main avec un esprit de la peur. « Sauf si tu as une autre idée en tête. Après tout c’est toi le maître des lieux maintenant, non ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Déc - 22:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Si Lukaz se basait sur les propos d’Alice, elle n’était pas vraiment impressionnée par la Forteresse Onirique. Il était vrai que l’architecture n’était pas particulièrement originale et que ça ne faisait ni rêver ni cauchemarder, mais Chase avait cherché l’aspect utilitaire avant tout, quand il avait conçu ce lieu. Il devait s’agir d’une retraite paisible où l’on pouvait se tenir loin des dangers de la Terre Prime et un labyrinthe n’aurait donc pas été très utile ni même très pratique. C’était d’autant plus vrai que les robots n’avaient pas besoin d’un labyrinthe pour traquer les intrus… Le fait qu’Alice ait une idée de ce genre donnait toutefois un autre aperçu de la psyché de la jeune femme. Comme on aurait pu s’en douter en voyant son véritable accoutrement, elle n’avait pas l’air d’une sainte. Tant mieux ! Il aurait été dommage qu’il s’agisse d’une Légionnaire…

La suite aiguisa l’intérêt du voleur, Alice évoquant en effet la belle ville de Star City. Pourquoi avait-elle pensé qu’il pouvait venir de là ? Est-ce qu’elle avait des informations à son sujet qu’elle n’avait pas révélé ou est-ce que ça avait simplement été un hasard ? Difficile à dire, mais au moins, une chose était certaine, elle venait de Star City. Elle ne devait cependant pas être très connue parce que Lukaz n’avait jamais entendu parler d’elle et il avait encore moins entendu parler de ce Boogey. La seule personne affilée aux cauchemars qu’il avait connue, ça avait été Colin Lockhart mais il n’y avait clairement pas le moindre lien entre Alice et lui.

« Je viens bien de Star City, en effet. » Le Breton s’autorisa un rapide sourire avant de poursuivre. « Je passe pas mal de temps à Chinatown, en général, mais il m’arrive aussi d’aller vers Lincoln. »

Autrement dit, Lukaz passait son temps dans des quartiers pas forcément très sûrs et largement sous le contrôle du Cartel Rouge. Il s’agissait d’un moyen de sous-entendre son affiliation, parce qu’il y avait de grandes chances que la jeune femme comprenne ce qu’il voulait dire, si elle était elle-même informée de ces choses-là. C’était d’autant plus vrai que le nom de Solar était quand même relativement connu dans le monde criminel et que si elle ne le connaissait pas, ça impliquait qu’elle n’avait aucun lien avec le monde dans lequel il évoluait lui-même. Dans le cas contraire, peut-être qu’elle finirait par en dire un peu plus !

Quand Alice s’adressa à lui en l’appelant « mon chéri », Lukaz ne put s’empêcher de sourire par réflexe mais il écouta ensuite très attentivement ce qu’elle lui exposait. Elle confirma ainsi qu’elle n’était pas gentille mais que c’était plus ou moins dû à sa malédiction, une malédiction qu’elle s’était vue imposer par un pur hasard. Ce n’était vraiment pas de chance, c’était certain, mais elle avait quand même l’air de prendre ça vachement bien. Il y avait toutefois un point qui gênait Lukaz…

« Euh… Tu veux dire que ton Boogey, il pourrait débarquer comme ça, au milieu de la Forteresse ? Mais il prévient quand même avant, non, qu’on puisse prendre nos dispositions ? »

Ça aurait quand même été très bizarre de se retrouver d’un coup face à une entité cauchemardesque, surtout qu’il aurait été compliqué de lui expliquer la situation. Comme il ne savait rien de ce Boogey, si ce n’était qu’il avait un nom assez ridicule, Lukaz aurait sans doute eu du mal à se défendre et il ne savait pas du tout si les araignées lui seraient utiles. De toute façon, avant qu’il ait eu le temps de demander autre chose, Alice avait répondu à une autre de ses questions.

« D’accord… Donc quand on te propose de faire des folies, toi, tu demandes à manger et à prendre un bain ? Et après, tu trouves que cette Forteresse manque d’originalité ? » Lukaz laissa apparaitre un grand sourire sur ses lèvres avant de faire un signe de sa main à Alice. « Allez, viens par-là. »

Le Breton l’entraîna alors en direction de ce qui faisait office de donjon, à savoir un impressionnant édifice circulaire qui se dressait droit vers les cieux oniriques. Une grande porte permettait d’y entrer et des vitraux ornaient la paroi, offrant ainsi un moyen à la lumière d’entrer et d’illuminer les lieux. Alors qu’ils s’approchaient, les battant s’ouvrir pour leur laisser le passage, dévoilant en même temps un hall monumental illuminé de lumière. Cela n’avait évidemment rien d’effrayant ou de cauchemardesque, mais ça avait une grande utilité pour Lukaz. Le voleur se dirigea alors vers un escalier et ils entreprirent l’ascension de la Tour.

« Tu disais que tu échangeais ta place avec ton Boogey, là. Mais, qu’est-ce qu’il va faire sur Terre ? J’veux dire, si c’est un cauchemar, c’est quoi son but ? Foutre les jetons aux enfants, comme dans le film avec les monstres, là ? Genre ça lui fait du bien, tout ça. » Lukaz parlait bien entendu de Monstres et Cie. « Parce que je vois pas trop ce qu’il gagne à faire l’aller-retour comme ça… Ça serait pas plus simple qu’il te laisse faire ? Tu m’as l’air bien équipée donc j’imagine que tu t’y connais, dans ces choses-là… »

Tout dépendait bien entendu ce que la créature cherchait mais ça ne devait clairement pas être des biens matériels. Peut-être qu’il avait une sorte de mission sacrée ou un autre truc du genre mais Lukaz se demandait seulement si Alice était au courant de quoi que ce soit. Ils arrivèrent finalement sur un palier et le voleur poussa une grande porte avant d’entrer dans ce qui ressemblait à une suite. Il y avait une partie salon et plus loin, un lit trônait sous un puit de lumière. Lukaz se laissa tomber dans un fauteuil avant de tendre la main vers la porte qui lui faisait face.

« La salle de bain est là. Je pense que tu t’en sortiras toute seule mais si tu veux un peu d’aide, je peux venir te frotter le dos sans souci. » Un sourire ponctua les propos. « Si tu laisses tes vêtements par terre, les araignées vont s’en occuper. Elles te les ramèneront propres. Je t’assure ! Tu trouveras sûrement un peignoir en attendant. » Et il ne s’agissait en aucun cas d’un piège quelconque ! « Par contre, j’ai pas de cuisinière robotique et tu veux pas goûter ce que Clank prépare. Tu devras te contenter d’un sandwich. Ou partager des carottes avec ton lapin. » Posant les pieds sur la table basse, le Breton regarda une araignée quitter la pièce en vitesse. « Des idées, j’en ai toujours beaucoup en tête mais c’est pas certain que ça t’intéresse. » Et au vu du sourire, il n’y avait pas de doute à avoir sur la nature de ses idées. « Et puis, si l’autre doit bientôt revenir, vaut mieux qu’on ne fasse pas n’importe quoi… » Parce que l’idée d’avoir introduit le loup dans la bergerie n’était vraiment pas très plaisante.
 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Jeu 17 Déc - 20:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
China town et Lincoln. Pas vraiment des beaux quartiers. Ce qui convenait particulièrement à Alice d’ailleurs. De cette manière il y avait peu de chances pour qu’un jour Solar n’aille croiser une des connaissances de son ancienne vie. « Oh j’ai croisé une petite brune qui s’appelait Alice et qui faisait des trucs avec des cauchemars ! » « Alice ? Comme Alice Crumrin, celle qui est dans un asile psychiatrique ? » Venait ensuite une série d’explication peu convaincantes de sa part si jamais Solar faisait sa petite enquête sur qui elle étai vraiment. Quelque chose qui mettrait en colère le grand papa Crumrin et ne ferait que compliquer sa relation déjà tumultueuse avec le Boogeyman. Non, elle préférait typiquement un mec qui venait d’un quartier un peu plus mal famé de Star City plutôt que de la marina. Elle avait toujours eu un truc pour les mauvais garçons. Même si Solar n’avait pas vraiment la carrure d’un biker ou l’allure d’un tueur à gage.

Mais si Alice savait bien une chose c’était que les apparences étaient trompeuses. « Je traîne plutôt dans les Marais pour ma part. Même si j’erre de temps en temps dans d’autres quartiers. » Elle essayait surtout d’éviter les endroits où elle pouvait croiser les réminiscences de l’ancienne Alice Crumrin. Celle qui enfant s’était habillée de la même manière que la poupée que la mer des angoisses avait créée. On était tellement mieux habillé tout en noir, à faire changer les grands mères de trottoir quand elles nous croisaient. Enfin, c’était typiquement ce que pensait Alice. Le Boogeyman n’avait pas besoin de faire attention à sa tenue pour faire fuir les passants.

« Nos dispositions ? » Alice eut un léger rire. Oui le Boogeyman pouvait en théorie s’amuser à apparaître pendant des moments bien cocasses. « En fait il peut réapparaître à n’importe quel moment. Suffit qu’il en ait marre de son côté, ou qu’il n’y ait plus personne suffisamment effrayé pour le maintenir dans le monde réel. Par contre non, y a aucun signe avant-coureur. Je peux être là et paf en une fraction de seconde, y a Boogey à ma place. Un conseil d’ailleurs, ne l’appelle pas Boogey, c’est LE Boogeyman pour ceux qui ne sont pas dans ses petits papiers. » Elle avait insisté sur l’article. « Je te dis ça au cas où il débarquerait. Probablement que tu devrais lui expliquer ce qu’il fait là et tout. Mais tu peux aussi simplement le laisser partir. Tant que t’as pas peur il s’intéressera pas à toi. »

Le Boogeyman détestait les gens trop stupides pour avoir peur. Car oui, le courage c’était ignorer ses peurs, aussi le croque-mitaine était capable d’affronter sans mal certains super-héros. Mais des demeurés ? C’était une toute autre histoire.

« C’est qu’une question d’habitude. Je me ballade constamment dans le monde des cauchemars, des folies j’en vois au quotidien. Des douches propres et un bon repas, pas tant que ça. Tu imaginais un truc plus original peut-être ? » Elle lui adressa un coup d’oeil complice. Il fallait être stupide pour ne pas deviner ce que Solar pouvait avoir en tête. Alice pouvait être complètement détachée du monde réel et de ce qui l’entourait, perdue dans ses pensées, mais elle n’était pas naïve bien au contraire.

Elle savait ce que les garçons voulaient quand ils invitaient une fille à venir visiter leur grande maison. Boogey devait être le seul à ne pas être en accord avec cette règle. Pour des raisons évidentes.

La jeune femme continua d’observer tout ce qui s’étendait autour d’elle alors qu’il l’emmenait à l’étage. Ah le plaisir de pouvoir prendre une douche sans avoir à éviter des cafards ou imaginer qu’un camé était en train de la mater via un trou dans le mur. Il fallait qu’elle trouve un moyen de se faire de l’argent régulièrement et se trouve un logement potable.

« Il aime assez faire peur aux enfants ouai. C’est même un de ses passe-temps favoris. Mais il apprécie aussi effrayer les adultes. Jusqu’à ce que mort s’en suive généralement. Même si tu ne le verras jamais tuer quelqu’un lui-même. Il laisse la peur faire exploser leur coeur ou les pousser au suicide. Ou bien les horreurs, des sortes de petits gobelins que j’appelle des sombrelins. Ils le suivent et il n’est pas rare qu’ils boulotent un type ou deux pour le plaisir. Enfin du coup, il se nourrit de la peur environnante et quand il n’y en a plus il revient ici et je retourne là-bas. Il est assez décent pour s’éloigner du carnage avant. »

De toute façon difficile de faire coïncider leurs deux descriptions. Les rares témoins visuels décrivaient un type masqué de deux mètres de haut et elle n’était qu’une toute petite fille. Bien innocente malgré ses tatouages et son allure de criminelle.

« Me laisse faire quoi ? Tuer des gens ? Je n’ai pas de super-pouvoirs. C’est lui mon super-pouvoir. Donc je le laisse faire. Et puis il me sauve la mise. Quand je suis vraiment effrayée il apparaît automatiquement. Je pense qu’il peut toujours me surveiller et choisir quand apparaître. »
Peut-être qu’elle était en train de trop en dire à Solar. Après tout elle venait de lui avouer qu’elle n’avait pas de pouvoir là maintenant tout de suite. Bon elle avait toujours un couteau et Frank. Ce dernier était d’ailleurs particulièrement silencieux.

Alice lui fit un signe discret de disparaître avant d’entrer dans la suite. Elle observa le lit, la pièce en général. Décidément cela lui rappelais son ancienne vie. Le matelas devait être particulièrement confortable. Mais elle était quasi-certaine qu’elle n’aurait pas le temps d’en profiter.

« Des robots ménagers, c’est plutôt pratique. Tu es sûr qu’ils ne vont pas faire de trous ? » Elle se détacha de sa veste qu’elle étala presque religieusement sur le lit. « Un sandwich c’est très bien... Et tu as quoi comme idées en tête ? Je suppose que ça à a voir avec le fait de me laver le dos non ? » Restait à voir si Solar était capable d’agir et non pas seulement de parler. Surtout avec la menace du Boogeyman.

La jeune femme se déshabilla complètement devant lui, laissant tomber ses vêtements en une pile sombre au sol. Elle lui adressa un clin d’oeil avant de se diriger vers la salle de bain.

« Je ne suis pas contre, reste à voir si tu n’as pas peur du grand méchant Boogeyman. Mais normalement si je ne suis pas effrayée et si tu ne l’es pas non plus il ne devrait pas y avoir de raison. »

Elle disparut de la chambre pour s’approcher de la douche. Il y avait effectivement des peignoirs dans un coin, mais elle s’occupa surtout d’allumer le jet d’eau et d’en ajuster la température. Pas trop chaud pour commencer. Après tout elle ne voulait pas se brûler. Restait à voir si le maître de la forteresse n’était que du vent où il se montrerait plus entreprenant. Peut-être que la simple vue des figures torturées et cauchemardesques sur la peau d’Alice avait pu l’effrayer. Il y avait le Boogeyman, qu’on aurait pu confondre avec le Slenderman d’ailleurs. Mais il y avait aussi de nombreuses horreurs qu’elle avait croisé. Dont Frank, une araignée cauchemardesque, quelques petits sombrelins. Le tout avait été dessiné par les soins d’Alice, ce qui faisait de sa peau une sorte d’ouvrage horrifique par excellence mais particulièrement cohérent. Peut-être qu’elle aurait moins de mal à payer son loyer si elle ne dépensait pas les primes du Boogeyman en tatouages.

Fermant un instant les yeux elle s’avança sous le jet d’eau. Cela faisait un bien fou. Les douches n’étaient pas nombreuses dans le monde des cauchemars. Ou alors elles étaient liées à des cauchemars bien particuliers et y entrer était une bien mauvaise idée. Cela faisait du moment qu’elle n’avait pas pu se laver dans une douche propre. Encore plus longtemps qu’on ne lui avait pas frotté le dos.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 18 Déc - 0:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Lukaz Le Guen
Cartel Rouge

Personnage
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Solar

ϟ Âge : 34
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 7384
ϟ Nombre de Messages RP : 789
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
ϟ Liens Rapides :
Quand Alice évoqua trainer dans les Marais, Lukaz ne put s’empêcher de sourire. Il aurait certainement pu parier sur cette réponse, parce que ça correspondait bien à la personnalité de la jeune femme. Non pas qu’il fallait une personnalité particulière pour y vivre mais il était évident qu’on n’allait pas s’installer dans ce coin si on voulait élever des enfants dans un environnement favorable… Les Marais, Lukaz les connaissait, même s’il n’y allait pas régulièrement. Uniquement pour rendre visite à l’une ou l’autre de ses connaissances, mais c’était suffisant pour cerner l’ambiance générale.

« J’y vais parfois aussi, dans les Marais. »

Le Breton avait jugé la précision utile, mais il ne s’étendit pas sur le sujet parce qu’ils étaient ensuite partis en direction de la partie habitation de la Forteresse Onirique. Les pensées du voleur étaient d’ailleurs très occupées par les révélations faites par Alice. Le Boogeyman, parce que c’était visiblement comme ça qu’il fallait l’appeler, se rendait sur Terre pour faire mourir de peur des gens avant de revenir dans ce monde sans prévenir personne. Pas même Alice… Ça voulait donc dire que la prochaine fois que Lukaz se retournerait, il pourrait avoir le plaisir de découvrir ce charmant personnage ? Voilà qui était pour le moins inquiétant…

Encore que selon Alice, il pouvait être suffisant de laisser partir la créature. A priori, si on n’avait pas peur, il ne s’intéressait pas à nous. Bien, ça, c’était plutôt une bonne nouvelle ! En effet, de manière globale, Lukaz n’avait pas vraiment peur. Dans les situations qui provoquaient généralement la peur, c’était son instinct de survie qui prenait le dessus et l’adrénaline l’aidait donc à avancer. En dehors de cela, le Breton n’était cependant pas du genre à avoir peur des araignées, des insectes ou des rats, même s’il ne les appréciait pas forcément non plus. A vrai dire, la seule peur qu’il pouvait ressentir, c’était celle de l’obscurité totale mais dans la situation actuelle, il n’y avait aucune raison pour que ça se présente. Et puis, de toute façon, l’esprit de Lukaz était toujours protégé des intrusions par le bouclier mental établi par Chase. Ça devait bien empêcher le Boogeyman de trouver ses peurs, non ? En tous les cas, que ce soit vrai ou non, Lukaz y croyait. On s’accrochait à ce qu’on pouvait.

En résumé, ce que le Breton retint, c’était qu’il n’avait à priori aucune raison de craindre le Boogeyman, si ce dernier devait faire son apparition et qu’Alice n’était pas réellement une menace, puisqu’elle n’avait pas le moindre superpouvoir. C’était donc ce qui pouvait expliquer les propos qu’elle avait tenu un peu plus tôt à ce sujet. Dans le même temps, la brune avoua aussi qu’il lui arrivait d’avoir peur, ce qui provoquait visiblement l’apparition de la créature des cauchemars. Ainsi donc, ils étaient vraiment très liés…

« Il est donc comme ton garde du corps, en fait. »

Un garde du corps des plus originaux qu’on ne pouvait toutefois pas éviter puisqu’il apparaissait quand il le voulait. Dur, dur. Mais il n’était toutefois plus temps de penser à cela parce qu’Alice attirait l’attention du voleur d’une toute autre manière. Depuis le début, Lukaz s’était comportait avec elle comme il le faisait avec toutes les filles attirantes qu’il rencontrait. Il s’agissait d’une forme de drague pas forcément très efficace et pas forcément très plaisante, mais c’était sa manière d’être. Il n’avait pas fréquenté le monde des gens aisés autrement que pour voler des bijoux et des portefeuilles, on ne pouvait donc pas attendre de lui qu’il récite de la poésie. Cela dit, aussi inutile que son style pouvait l’être, il semblait avoir fait mouche… C’était en vérité aussi surprenant qu’inattendu. Lukaz n’avait effectivement pas eu l’impression qu’Alice était réceptive à sa manière d’être et s’il avait continué, c’était plus par habitude qu’autre chose.

Pourtant, la jeune femme venait de se déshabiller intégralement devant lui, sans faire preuve de la moindre pudeur. Bien sûr, Lukaz ne s’était pas gêné pour se rincer l’œil et il l’avait donc détaillée de haut en bas sans rien cacher de son attitude, la suivant du regard alors qu’elle partait en direction de la salle de bain. Comme si ça ne suffisait pas, Alice se mettait à le provoquer en retour, mettant en même temps à mal son égo de mâle. Il fallait avouer que le risque que le Boogeyman se retrouve soudainement sous la douche n’avait rien de très enchanteur mais d’un autre côté, attendre sur ce canapé, c’était prendre le risque de rater une occasion. Comme Alice l’avait mentionné un peu plus tôt, si l’on se montrait trop prudent, on pouvait passer à côté d’une belle occasion. C’était vrai, Lukaz ne pouvait pas le nier. C’est sans doute pour cela qu’il ne lui fallut pas longtemps pour prendre sa décision. Se relevant de son canapé, il retira ses vêtements les uns après les autres jusqu’à se retrouver aussi nu qu’Alice.

Dans cette tenue, Lukaz prit à son tour la direction de la salle de bain, détaillant une nouvelle fois les courbes du corps de la jeune femme. Bien entendu, dans le même temps, il ne put pas rater les tatouages qui l’ornait, des tatouages pour le moins effrayants. Bon, ils ne faisaient pas vraiment peur en eux-mêmes mais il était évident que ce n’était pas le premier venu qui allait choisir de tels modèles. Ils n’avaient par exemple rien à voir avec le tatouage de scorpion que portait Lukaz, mais cela leur faisait néanmoins un point en commun.

 
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Ven 18 Déc - 16:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un garde du corps. Ce n’était pas faux, mais c’était hélas bien plus que cela. Le Boogeyman était un reflet de sa personne qu’elle devait prendre en compte continuellement. Il lui avait ouvert les portes d’un autre monde et lui avait permis de devenir une fille exceptionnelle. Pourtant la voilà qui se trouvait bien souvent à l’accuser de tous ses déboires. D’une certaine façon c’était aussi son bouc émissaire même si elle n’oserait jamais l’admettre.

Lorsque son destin avait été mêlé à celui de l’esprit de la peur, sa vie avait radicalement changée. Trois années de lycée pendant lesquelles elle avait combattu des monstres, des horreurs qui profitaient de leur lien pour envahir son école. Pendant tout ce temps elle avait cru que c’était à cause du bâtiment. Qu’il devait se trouver sur un passage vers les enfers ou ce genre de chose. Pendant trois années elle avait combattu les horreurs et elle avait adoré ça. Elle s’était sentie plus vivante que jamais. A pouvoir entrevoir une vie moins ennuyante que celle qui l’attendait. En fait c’était probablement à ce moment là qu’elle s’était rendue compte à quel point sa vie serait morose. Alors quand elle avait appris qu’elle était responsable de tout cela, que le Boogeyman était lié à elle, elle avait saisi cette occasion et tout abandonné. Toute décence, tout espoir de retrouver un semblant de vie normale.


 
Revenir en haut Aller en bas

 
Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_6Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_8


Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_1Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_2_bisQui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Un portail dans Strayana ?
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques
» Bonjour dans toutes les langues
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_6Qui a mis de la lumière dans mon cauchemar ?  Categorie_8
Sauter vers: