AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_1« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_2bis« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

« Jeux de fauves » ft. Adrian

 
Message posté : Dim 1 Nov 2015 - 12:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Soirée du 30 octobre 2015

Rebekha avait vécu sa deuxième pleine lune trois jours auparavant et ç’avait été aussi éprouvant que la première fois. Elle sentait encore courbaturée et les cernes sous ses yeux démontraient la fatigue que cela engendrait forcément. Elle avait dormi plus de vingt heures d’affilées et ne s’était levée que suite à l’appel de son estomac. Heureusement, la prison magique mise au point par Adrian fonctionnait à merveille et si elle avait eu des instincts de chasse très poussés, elle s’était toujours heurtée à un mort. C’était rassurant, de se dire qu’elle pouvait seulement se blesser elle-même. Ce qui était arrivé, d’ailleurs, à force d’essayer de griffer un mur magique.

L’agent vivait très mal ces phases lunaires, probablement parce que, comme le précisait le livre, elle était seule. Ce n’était jamais bon pour un jeune lycanthrope. Elle devait trouver un alpha, qui l’aiderait à dompter sa bête et surtout, une meute avec qui elle pourrait courir. Adrian avait quelques contacts, ils avaient d’ailleurs rencontré l’auteur du premier livre que Rebekha avait lu sur le sujet qui lui avait annoncé des nouvelles relativement amères concernant les fiertés : Il n’y en avait qu’une à Star City et elle n’était pas vraiment recommandable. Violent, leur chef tuait tous les lions susceptibles de lui faire de l’ombre et ne conservait que les femelles ou les mâles très soumis, pour des raisons évidentes. Il vivait d’ailleurs à leurs crochets. En échange d’une protection, il les exploitait d’horribles manières et cela avait révolté Rebekha, qui avait demandé pourquoi personne ne faisait rien. La réponse lui avait fait froid dans le dos : Chaque animal s’occupait des siens et même si cela ne plaisait pas à l’Ulfric des loups ou même au roi des rats, personne n’interviendrait parce que cela ne les concernait pas. Ce serait risquer la vie de leurs amis pour sauver des inconnus. L’agent s’était alors résolue à saisir la justice mais leur contact l’en avait dissuadé. Selon lui, les pertes seraient terribles. Le seul moyen de changer les choses était de tuer l’actuel roi-lion.

L’entretien avait eu lieu quelques jours avant la pleine lune et Jason (leur contact) avait été navré de ne pas pouvoir l’inviter parmi eux, arguant que leur Ulfric ne pourrait pas domestiquer sa lionne puisque leurs animaux étaient totalement différents et que cela mettrait toute la meute en danger. Rebekha avait bien compris cela et ne lui en tenait pas rigueur. Il lui avait donné le numéro personnel de deux rois-lions, l’un à l’autre bout du pays et l’autre à Washington, lui conseillant de voir plutôt avec eux. Mais l’agent ne comptait pas quitter Star City, même temporairement. C’est donc l’esprit embrouillé et tracassé qu’elle s’était transformée à la pleine lune et le soir suivant.

Trois jours plus tard, cette situation la tracassait encore mais elle intériorisait. Adrian avait assisté à l’entretien avec Jason et savait ce qui tourmentait Rebekha, même s’il n’avait pas abordé le sujet. Sans doute attendait-il qu’elle le fasse et l’agent lui en était reconnaissant même si elle vit en son invitation à dîner une sorte de tentative, dans le but de créer une ambiance propice à cela. A moins qu’il ait simplement envie de passer du temps avec elle. Après tout, ils s’étaient avoués leurs sentiments, dormaient ensemble toutes les nuits (de manière chaste) mais n’avaient pas eu l’occasion d’avoir une vraie activité de couple. Que l’idée soit venue à l’Archimage l’étonnait agréablement, même s’il n’était pas impossible d’y voir l’intervention d’Andrew. Qu’importe, Rebekha était heureuse de pouvoir sortir avec l’homme qu’elle aimait, au point d’oublier la malédiction qui pesait sur chacune de leurs aventures à l’extérieur du Manoir.

Depuis un mois qu’elle vivait au manoir Pennington, elle avait fait transférer sa garde-robe, si bien qu’elle avait des tenues adaptées à un souper en ville. Elle opta pour une robe bleue nuit avec des escarpins. Le modèle était assez basique, élégant sans être osé. Elle avait relevé ses cheveux dans un chignon compliqué qui était en fait un pur accident capillaire dont le résultat lui avait plu. Si bien qu’elle l’agrémenta de laque pour le faire tenir, avant de se souvenir que l’odeur, déjà forte du temps de son humanité, était encore pire maintenant. Quand elle eut fini d’éternuer, elle descendit l’escalier où Adrian l’attendait. Il était fidèle à lui-même, dans un costume simple qui lui allait très bien. Salirait-il encore sa chemise ? Suspens…

Vous ne m’avez pas dit où nous nous rendions exactement… Est-ce une surprise ? lui demanda-t-elle avec un sourire qui faisait presque disparaître les cernes sous ses yeux. Pour une fois, elle s’était d’ailleurs maquillée. Elle n’avait pas envie d’avoir l’air au bord de l’épuisement pour leur première sortie en amoureux.

En amoureux…
Elle se mordit la lèvre en souriant de plus belle.
Cela sonnait vraiment très bien.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Nov 2015 - 20:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les dernières semaines avaient été relativement mouvementées et occupées. Adrian avait quelque peu délaissé ses autres obligations pour se concentrer sur le « problème » de Rebekha et essayer de rendre sa première transformation – celle liée à la pleine lune du moins – aussi agréable que possible. Créer une « prison » qui puisse lui résister n'avait pas été spécialement compliqué. Adrian avait su imposer un sceau suffisamment puissant pour maintenir Sarevok emprisonné pendant une longue période, autant dire qu'assurer la sécurité d'une lycanthrope était assez aisé.

La rencontre avec l'autre individu dans cette situation avait été relativement utile, même si elle était aussi inquiétante à la fois. Ils avaient pu apprendre qu'il y avait bel et bien « un refuge » à Star City, mais qu'à l'heure actuelle, celui-ci ressemblait davantage à la porte des Enfers qu'à un lieu où elle pourrait se sentir bien et apaisée. Le fait de ne pas être capable de « suffire » à la jeune femme le faisait aussi culpabiliser. Il avait beau savoir qu'elle avait besoin de rester proche de ses semblables, c'était tout de même ennuyant de se dire qu'il ne pourrait jamais réussir à lui donner ce qui lui était nécessaire pour survivre. De la vieille école, le centenaire avait été élevé dans l'optique qu'il devait rendre la vie des gens qu'il aimait, aussi aisée que possible. Malheureusement, ce n'était pas le cas avec Rebekha et quelque chose lui disait que ce n'était que le début.

C'était principalement pour cette raison qu'il avait décidé de la faire sortir un peu. Essayer de lui faire passer un moment agréable en lui montrant qu'il avait compris ce qu'elle lui avait demandé – à propos de leur relation – et qu'il faisait donc tout son possible pour y arriver. L'invitation était relativement simpliste, mais Rebekha s'en douterait certainement. Il n'était pas homme à faire des folies et elle savait pertinemment que le centenaire n'allait pas lui proposer une soirée inoubliable. Pas dans le sens exubérant du moins, ce serait simplement une soirée normale. Ce qui, pour des personnes comme eux, était un exploit en vérité.

Adrian l'attendait donc au bas de l'escalier, vêtu de manière toujours aussi sobre qu'à l'accoutumée, tout en restant présentable. Peut-être qu'il passerait pour un excentrique vu que son style était quelque peu dépassé, mais c'était sans importance, la seule personne dont l'avis comptait réellement, connaissait son passé et ne trouverait pas cela bizarre ou dérangeant.
Lorsqu'elle le rejoignit dans le hall, il fut assez content de voir qu'elle semblait de bonne humeur et presque... normale. Songer qu'elle n'avait peut-être pas l'esprit accaparé par sa nouvelle condition était assez rassurant et agréable.

« Vous êtes très belle. » Ce qui était vrai, même s'il ne l'avait jamais dit aussi clairement. « Et pour l'endroit... disons qu'il risque d'être un peu banal, mais je ne suis pas très doué pour les choses exubérante, j'espère que ça vous plaira tout de même.... »

Pour sa part, il était prêt à se rendre dans n'importe quel endroit du moment qu'elle l'accompagnait. La compagnie des gens avec qui il était lui importait plus que l'endroit en lui-même, même s'il était vrai que sa nature réservée le poussait à se sentir plus à l'aise dans un restaurant banal.

Ils quittèrent donc le manoir, laissant Sallah tranquille et empruntant un taxi qui les mena jusqu'à un quartier un peu plus vivant à cette heure-ci. La nuit était déjà tombée comme l'hiver approchait et ils eurent le temps de parler un peu jusqu'à ce que le véhicule ne s'arrête devant un restaurant assez normal en apparence. C'était un endroit plutôt agréable, calme et du genre familial. Ce n'était pas le haut de gamme, mais c'était de la qualité. De toute manière, l'Archimage n'était pas à l'aise dans un lieu trop riche, même si Rebekha devait y être davantage habituée que lui vu son passé et son travail d'écrivain....

Après être entrés dans le bâtiment, ils furent placés à une table situés près des fenêtres qui donnaient sur un petit jardin arrière – désert à cette heure-ci. L'ambiance était calme et tout était réuni pour que Rebekha puisse penser à autre chose qu'à ce qui hantait ses jours et ses nuits. Cependant, Adrian avait tout de même envie de la rassurer un peu sur ce point, même s'il ne comptait pas en parler toute la soirée.

« J'avais envie de passer un peu de temps avec vous, puis que vous puissiez vous changer un peu les idées. Le manoir a fini par devenir un endroit moins paisible qu'auparavant je le crains. » Elle avait l'air épuisée et stressée. « Mais si jamais vous êtes trop fatiguée ou que vous avez envie d'interrompre la soirée, surtout dites-le. Je préfère que vous vous sentiez bien plutôt que vous ne vous forciez... »

Elle serait capable de se forcer la main pour ne pas le vexer ou pour éviter que la soirée ne se termine trop tôt, mais Adrian préférait la savoir dans de bonnes conditions mentales. Ils pourraient toujours remettre cela à un autre jour après tout. Ce n'était pas vraiment le temps qui manquait.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 2 Nov 2015 - 14:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha rosit devant le compliment. Elle n’était pas habituée à en recevoir, simplement parce qu’elle avait toujours eu des relations strictement professionnelles dans le cadre du travail. Evidemment, il lui arrivait que l’un ou l’autre suspect essaie de la déstabiliser en la complimentant, histoire de la cantonner à son rôle de femme, mais Rebekha avait été à bonne école. Puis cela n’avait rien avoir avec un compliment venu du cœur, comme l’était celui d’Adrian.

Et vous êtes toujours aussi élégant. Elle lui sourit. Ai-je l’air d’une femme exubérante ? Je suis certaine que l’endroit sera très bien.

Et de fait, elle s’en rendit rapidement compte une fois qu’ils arrivèrent sur place. L’endroit n’était pas très éloigné du Manoir, du moins pas en taxi. Adrian lui tint la porte d’un établissement familial qui semblait proposer une cuisine de qualité sans les chichis qui allaient habituellement de pair, chose dont elle fut reconnaissante. Pour ne rien gâcher à l’ensemble, l’endroit était relativement calme, ce qui était reposant pour ses oreilles. Heureusement, à ce sujet, Rebekha avait rapidement progressé et apprenait à maintenir les bruits parasites loin de son esprit, même si elle souffrait de migraines récurrentes. Cela ne changeant pas de son habitude, on pouvait dire qu’elle vivait presque normalement, excepté les soirs de pleine lune.

Je suis contente que vous ayez ce genre d’envie. Ne vous inquiétez pas, je suis certaine que ce sera une bonne soirée, où aucune goutte de sang ne viendra tacher votre chemise et où nous rentrerons à une heure décente.

Elle rit, comme si cela allait conjurer le sort mais se maudit intérieurement d’avoir dit cela tout haut. A tous les coups, ç’allait encore leur attirer des problèmes. Heureusement, une jeune serveuse interrompit ses pensées. Elle devait avoir dix-sept ans, des cheveux marron, un uniforme composé d’une jupe et d’un petit tablier qui n’avait rien de vulgaire. Elle ressemblait, au contraire, à quelqu’un de très sage. Elle se présenta comme étant Lindsey et proposa de leur apporter des boissons.

Et pourquoi pas une bouteille de champagne ? Histoire de fêter tout ce que la vie peut apporter de bien.

Elle consulta Adrian du regard après lui avoir pris la main et la jeune fille s’éloigna pour descendre dans le cellier. Ce ne serait probablement pas quelque chose haut de gamme mais Rebekha s’en moquait totalement. Elle avait juste envie d’un peu d’alcool avec des bulles et de trinquer avec son compagnon.

J’espère que vous boirez un peu aussi ? Je me rends compte que je ne vous ai jamais vu consommer d’alcool. Il y avait tellement de choses qu’elle ignorait à son sujet ! Pourtant, il lui avait raconté une bonne partie de sa vie, là où elle avait toujours été relativement discrète sur tout un tas de choses. Pas pour se cacher, mais elle n’avait pas pour habitude de s’épancher. Si vous voulez rester dans le classique, nous pourrions aller voir un film aussi ? Je parie que vous n’êtes pas entré dans une salle de cinéma depuis… Elle réfléchit. Avant le numérique ? hasarda-t-elle, taquine. Ce n’est pas perturbant, parfois ? demanda-t-elle, beaucoup plus sérieuse. De comparer les changements, je veux dire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 2 Nov 2015 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il espérait bien que cette soirée ne se terminerait pas comme les autres ! Disons qu'il avait principalement eu à essuyer le sang de la jeune femme et que même si elle était désormais dotée d'une régénération, Adrian ne tenait pas à la voir souffrir. Et puis, comment bâtir une relation digne de ce nom si les soirées se soldaient toutes de manière aussi sombre ? Très franchement, si Adrian devait constater que sa proximité nuisait plus à Rebekha qu'elle ne lui apportait du bien, il n'hésiterait pas une seule seconde à lui demander de s'éloigner de lui. Lui faire du mal n'était pas dans ses projets, bien au contraire.

Au moment du passage de la jeune serveuse, lorsque Rebekha l'interrogea du regard, il hocha la tête pour confirmer que cette suggestion lui allait. Il était vrai que l'Archimage ne buvait que très peu d'alcool, voire pas du tout en fait. Il avait vécu dans des endroits où ces boissons n'étaient pas fréquentes et arrivé à Star City, disons qu'il était resté ancré dans ces habitudes-là. Son regard se reporta sur la demoiselle au moment où elle lui parlait justement de cela avant d'aborder la suite de la soirée. Le cinéma ! Adrian se souvenait encore de sa seule et unique expérience alors que ça remontait à plus de cent ans. Autant dire que cela n'avait rien à voir avec le cinéma actuel....
Un sourire ourla ses lèvres.

« Si, beaucoup. Disons que c'est plus perturbant de voir le changement opéré au courant des trente dernières années comparé à celui des quatre-vingts avant. » Depuis son retour à Star City, il se sentait « ailleurs ». « La dernière fois où j'ai été au cinéma, c'était aussi la première. C'était en dix neuf cent dix si je me souviens bien, c'était plutôt comme la télévision actuelle. Les films étaient davantage des petits épisodes d'une dizaine de minutes et vous aviez les informations avant. Surtout celles de la guerre en fait. » La première, évidemment. « Je n'y suis jamais retourné depuis. Je me sentais un peu trop à côté de la plaque pour le faire. » Son sourire s'accentua doucement. « Dites-vous qu'à mes yeux, l'équipement du manoir est relativement moderne. »

Alors même qu'il datait des années soixante-dix, une période que Rebekha ne connaissait pas. Le décalage entre leurs deux générations était relativement important et un peu bêtement, l'Archimage craignait vraiment que cela ne vienne interférer entre eux un de ces jours. Lorsque le charme du début se serait envolé et qu'elle le verrait simplement comme le vieillard qu'il était.

« Mais vous avez raison, je ne bois pas beaucoup d'alcool. J'étais adolescent et jeune adulte en pleine prohibition, boire c'était s'attirer des ennuis. Puis mes voyages en Égypte en en Afrique n'ont pas arrangé les choses, il était plus aisé de trouver de l'eau ou du thé que de l'alcool. Quant à maintenant... Sallah est pratiquant et ne boit pas d'alcool, donc c'est devenu une habitude. Mais elles sont faites pour être changées. »

Ce qui signifiait qu'elle ne devait pas culpabiliser ou s'inquiéter en se demandant si elle était soumise au même régime au manoir. Sallah s'était rapidement fait à la présence de la demoiselle, qui était une habituée d'un côté, ce qui signifiait qu'elle pouvait agir comme chez elle.

« Vous vous y connaissez bien en cinéma ? Ou en sorties en général ? Vous avez l'air plus au fait que moi, j'espère que ça ne vous dérangera pas de jouer les professeurs... »

Parce qu'elle était assurément la plus qualifiée des deux.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 15:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha n’avait jamais eu des cours d’histoire du cinéma et ne s’y était pas vraiment intéressée, aussi ignorait-elle comment tout avait commencé et quelle forme pouvait prendre une séance filmographique à l’époque des « premiers temps » du cinéma. C’était perturbant de se dire qu’Adrian avait connu cette invention pourtant centenaire désormais. Elle avait trop facilement tendance à oublier qu’il venait d’une autre époque, alors même que ses manières étaient un rappel flagrant. Pourtant, l’agent le savait mais l’information était très facilement occultée. Non pas que ça la gêne ou qu’elle ait un problème avec son immortalité. Le plus souvent, d’ailleurs, elle n’y pensait même pas. De temps en temps, elle trouvait même cela amusant. Notamment quand il lui permettait de comparer deux époques. Car elle aimait l’Histoire, elle jugeait qu’il était important de savoir en tirer des leçons afin de ne pas répéter des erreurs semblables. Evidemment, le gouffre entre la théorie et la pratique tenait de l’abyssal.

Oh je vois… Donc quand moi j’ai l’impression d’évoluer dans un magnifique musée, vous c’est tout le contraire ? demanda-t-elle en souriant. Mon dieu si nous y allons vraiment ça va vous faire un choc. Ca a beaucoup évolué depuis… Écran géant, son dolby, et même la 3D ! Vous risquez d’être un peu déboussolé, mais je gage que votre curiosité vous titille un peu ?

Ou pas, en fait elle s’amusait surtout à le taquiner. L’agent ne voulait pas l’obliger à pratiquer une activité où il ne serait pas à l’aise. Cela étant…

Vous ne sortez pas assez. Je n’arrive pas à croire que j’ai trouvé quelqu’un de pire que moi dans ce domaine. Elle secoua la tête. Cela ne m’ennuie pas de jouer les professeurs vous savez, je pense que ça peut être très amusant au contraire. Si vous ressentez vraiment l’envie de découvrir quelques éléments de modernité évidemment… Ne vous forcez pas juste pour me faire plaisir. Mais je suis certaine que vous pourriez trouver un intérêt dans le cinéma. Peut-être pas dans les productions pour le divertissement mais il existe toute une passerelle du cinéma documentaire que vous trouverez probablement fascinant. Cela traite d’énormément de sujets… J’en ai vu très peu sur la magie mais vous qui êtes archéologue à la base, vous devriez trouver votre bonheur.

Rebekha était une adepte de Discovery Channel, elle était presque certaine que l’Archimage ignorait l’existence de telles chaînes sur le câble, auquel cas il se serait probablement muni d’une télévision beaucoup plus tôt. Elle n’en avait pas vue dans l’enceinte du Manoir, passait-il vraiment tout son temps libre dans son laboratoire ? Était-ce une bonne idée de lui faire changer ses habitudes ? Elle se mordit la lèvre inférieure tout en réfléchissant sur la question. Il avait déjà accepté de boire de l’alcool alors qu’il avait passé presque toute sa vie sans le faire. Elle ignorait vraiment beaucoup de choses, autant sur lui que sur Sallah.

Vous faire découvrir le cinéma semble tellement banal à côté de tout ce que vous avez déjà pu voir de vos propres yeux… Vous n’avez été que sur le continent africain ou vous avez un peu fait le tour du monde ? Ce doit être fascinant… Moi, en dehors de l’Angleterre et de la côte Est des Etats-Unis, je n’ai jamais rien vu d’autre. Enfin, une fois quand j’étais petite, on a été à Disney World avec ma grand-mère, vous savez, en Floride…

Sa grand-mère avait toujours une photographie d’elles deux en compagnie de Mickey et Pluto, qu’elle avait fièrement fait encadrer dans son salon, au-dessus de sa cheminée. Seule avec une enfant à charge, la vieille dame n’avait jamais pu lui offrir de vacances en dehors de celles-là et Rebekha ne les avait jamais oubliées. C’était peu de choses mais elle n’avait pas eu besoin de plus.

Ôtez-moi d’un doute, vous voyez de quoi je parle ?

Après tout, le premier Disney datait des années 1930. Etait-il déjà archimage à cette époque et donc trop accaparé par sa fonction ? Dédier sa vie entière à une cause, Rebekha connaissait très bien cela mais elle avait eu la chance d’avoir une grand-mère, même encore maintenant, qui se donnait à fond pour lui changer les idées, la sortir un peu de ce carcan imposé. Quelqu’un avait-il pris la peine de faire cela avec Adrian ?

Elle aurait poussé plus loin sa réflexion si la jeune serveuse n’était pas revenue avec deux flutes et leur bouteille, qu’elle posa sur la table. Elle fit sauter le bouchon et versa deux coupes avant de les laisser. Bekha prit la sienne et l’avança vers Adrian, pour trinquer.

A…Nous ?

Elle ne put s’empêcher de sourire, ravie au point d’en oublier sa désagréable situation de lycanthrope. Ce « nous » sonnait très agréablement à ses oreilles.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 20:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian ne put s'empêcher de sourire d'un air amusé lorsqu'elle décrivit le sentiment qu'il éprouverait certainement en découvrant le cinéma actuel. Rien que le fait de se dire qu'il existait des films qui duraient plusieurs heures, était une chose surprenante. Il n'avait vraiment pas évolué avec son temps puisqu'il s'était exilé sur le continent africain – dans des tribus perdues – pendant les années où les technologies avaient fait un saut en avant. Autant dire qu'il s'était totalement coupé du monde et qu'il avait du mal à trouver le rythme actuel. Ce n'était pas par manque d'envie, mais simplement parce qu'il ne savait pas comment s'y prendre.... et qu'il se complaisait dans ses habitudes, bien évidemment.

« Je suis toujours curieux de découvrir de nouvelles choses, même si je ne le montre pas vraiment, j'en conviens. » Il était ancré dans ses habitudes en somme. « Mais en effet, je risque d'être perdu dans toutes les activités qui concernent les choses actuelles. Cela dit, si ça vous intéresse, on pourrait faire un échange de bons procédés : je vous montre quelque chose de mon époque et vous de la vôtre ? » Il marqua une pause. « Enfin, uniquement si ça vous intéressera. »

Et disons qu'il n'y avait plus spécialement d'activités de son époque, mais l'idée lui plaisait assez. Quoique, ce n'était pas forcément une bonne idée de se complaire dans le passé. C'était à cause de cette mélancolie du passé que le vieux mage ne voulait pas tout rénover chez lui. Il se sentait bien dans ce milieu familier, dans cette époque qui lui rappelait de bons souvenirs. Malheureusement, elle ne reviendrait jamais et il devrait faire avec. Parfois, Adrian se disait qu'il devrait tout jeter pour repartir à zéro, sans s'accrocher au passé, mais ce serait aller à l'encontre même de sa nature – et de son métier. Il esquissa un nouveau sourire pour rassurer la demoiselle.

« Et rassurez-vous, je ne vais pas accepter juste pour vous faire plaisir. Vous savez, je peux avoir l'air de me laisser marcher sur les pieds, mais n'oubliez pas que les personnes d'un certain âge ont l'habitude d'être très têtues. » Et avec lui, c'était assurément le cas. « C'est une bonne chose que vous soyez plus au fait des choses modernes, ce n'est pas Sallah qui allait me conseiller telle ou telle activité, alors vos conseils sont les bienvenus. Et j'aurais tendance à dire qu'il faut tester quelque chose pour savoir si l'on aime ou non. »

Ce qui signifiait donc qu'il serait ravi de faire des choses en sa compagnie – par là, j'entends des activités et pas autre chose ! Cependant, cela l'inquiétait un peu, il ne fallait pas le nier. Pourquoi ? Parce qu'Adrian craignait sincèrement que Rebekha ne se rende compte que la différence d'âge était trop importante pour qu'ils soient compatibles et qu'elle finisse par décider qu'il était préférable qu'ils ne restent qu'amis. Une pensée qui ne manquerait pas de le perturber quelques temps encore – au moins un quart de siècle s'ils se voyaient aussi longtemps ! D'ailleurs, lorsqu'elle parla de Disney World, Adrian dût fouiller les tréfonds de son esprit avant de se souvenir de quoi il s'agissait.

« Vaguement.... je n'y ai jamais été, j'étais déjà trop âgé lorsque le premier a ouvert... » Il avait déjà trente ans. « Mais je crois que je vois. »

Avant qu'il ne puisse développer davantage, la serveuse revint vers eux pour servir la boisson, puis les laissa en tête-à-tête. Lorsqu'il vit Rebekha sourire, le vieux mage ne put s'empêcher de faire de même. Ce « nous » était vraiment étrange et il avait même du mal à y croire.

« Oui, je trouve que ça sonne bien. » C'était sincère. « À nous alors. »

Ils burent et Adrian constata que la présence de la demoiselle semblait améliorer le goût de la boisson, à moins qu'il ne s'agissait simplement de l'abstinence de l'alcool ? Son regard dévia brièvement de la jeune femme alors qu'il réfléchissait, avant de revenir sur elle.

« Vous aimez voyager ? Vous savez, si un jour vous avez envie de passer quelques jours dans un autre pays, vous pouvez me le dire. » Il songea qu'il ne lui avait jamais précisé ce point. « Mes capacités me permettent de me téléporter dans des endroits que j'ai déjà visité et pour répondre à votre question, durant la seconde guerre mondiale, j'ai beaucoup bougé. Alors, si un de ces jours vous avez envie de changer d'air, vous pourrez le dire et on s'épargnera le temps de voyage. »

Ça n'avait peut-être l'air de rien, mais qu'Adrian convie la jeune femme à un voyage purement personnel était un véritable exploit. En temps normal, il aurait forcément cherché à justifier ça de manière professionnelle pour agir en tant qu'Archimage et non en tant qu'Adrian, mais les choses semblaient plus simples avec elle. Une question lui vint alors en tête.

« D'ailleurs... vous avez revu votre grand-mère depuis la sortie de l'hôpital ? Est-ce qu'elle va bien ? »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 12 Nov 2015 - 10:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce serait un vrai plaisir ! s’exclama Rebekha.

Elle aimait les échanges de bons procédés et elle était curieuse d’en apprendre davantage sur Adrian. Par le choix de leurs activités, il se dévoilerait probablement un peu plus à elle et l’agent ne pouvait nier qu’elle apprécierait grandement. Il lui avait déjà raconté plusieurs éléments clés de sa vie mais c’était parfois dans les détails que l’on pouvait apprendre à réellement connaître une personne. Bref, Rebekha était curieuse et ravie de cet arrangement. D’autant qu’il ne s’obligeait pas pour lui plaire mais bien par curiosité. Elle acceptait de croire qu’il avait jusqu’ici simplement manqué d’occasions…

Ils burent à leur santé et la discussion dériva sur les voyages. Si elle aimait cela ? Evidemment ! Enfin…Elle le pensait du moins.

Disons que je n’ai jamais vraiment bougé du coup je ne sais pas si j’apprécie cela ou non. Un nouvel environnement est toujours une cause de stress supplémentaire pour moi, d’autant plus depuis mon accident maiiis cela n’enlève rien à mon envie de découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles cultures. J’ignorais qu’il vous était aussi facile de voyager, releva-t-elle, un peu surprise. J’oublie parfois votre rôle et les pouvoirs qui vont avec. Vous auriez fait un contrebandier formidable en fait, pas besoin de se préoccuper de la douane… Elle sourit. Heureusement que vous avez une conscience en béton.

En titane. En adamantium même.

Vous voyageriez avec moi ? Voilà une chose que vous pourriez me faire découvrir, même si ce n’est pas réservé qu’à votre époque mais comme vous avez découvert ces lieux il y a longtemps… Mettons que cela compte ?

Intérieurement, elle se réjouissait à la perspective d’un voyage où, a priori, rien ne pourrait venir gâcher leur sortie mais d’un autre côté, pouvaient-ils se le permettre avec leurs responsabilités ? Elle s’interrogeait sur le sujet quand il lui demanda des nouvelles de sa grand-mère.

Oh oui très bien, elle est remise de ses émotions et très heureuse que je ne sois pas toute seule. Elle m’a beaucoup parlé de vous au téléphone, elle est tellement curieuse ! s’exclama-t-elle en secouant la tête, dépitée. C’est gentil de vous in-

Les mots moururent dans sa bouche quand une odeur vint lui chatouiller les narines. Brusquement, elle tourna la tête vers la baie vitrée du restaurant devant laquelle passait un homme. Elle ne vit pas les détails de son visage, pas plus qu’elle ne fit attention à ses vêtements. Un grognement monta dans sa gorge et elle se prit la tête entre les mains, haletante. Pas à cause de la douleur, mais parce qu’elle sentait la lionne en elle s’agiter. Si bien qu’elle comprit assez rapidement.

Je crois que je viens d’en sentir un autre. Il est passé juste devant, murmura-t-elle.

La voix de leur expert lui revint en tête, arguant que tous les lions de Star City étaient des criminels violents. Avait-elle le droit de laisser passer cette chance ? Fallait-il mettre tout le monde dans le même sac ? Après tout, il s’était contenté de passer devant un restaurant.

Désolée, c’est la première fois que ça m’arrive. Je crois que ça va ne vous en faites pas, mais c’est incroyable. Dès que j’ai eu cette odeur dans le nez, je savais au plus profond de moi que c’était un lion.

Et l’odeur s’attardait, si bien qu’elle prit la main qu’Adrian avait laissé sur la table et la frotta contre sa joue pour remplacer la fragrance du lion par celle de l’Archimage. Elle soupira d’aise et se rendit compte à ce moment-là que la serveuse attendait pour leur donner les menus, l’observant d’un air un peu étrange. Gênée, Rebekha se reprit, essayant de ne pas se comporter comme un félin et prit le menu.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Nov 2015 - 13:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Un sourire amusé ourla les lèvres du vieux mage lorsqu'il entendit les paroles de Rebekha au sujet de sa conscience. Peut-être qu'avant d'être Archimage, il aurait effectivement pensé à exploiter de tels pouvoirs à des fins malhonnêtes ! Car, avouons-le, l'Adrian Pennington qui avait vu le jour à Washington n'avait rien de l'homme bon sous tous rapports. Mais le sort qu'il encourrait s'il utilisait ses pouvoirs à mauvais escient avait certainement permis de lui forger un tout nouveau caractère et la mentalité qui allait de paire. Cependant, il préféra éviter de préciser cela à Rebekha. D'une part, parce qu'il n'avait pas envie qu'elle s'imagine, certainement à raison, qu'il était devenu aussi respectueux des lois par intérêt personnel. D'autre part, parce qu'il pensait que ce n'était pas spécialement le bon moment pour annoncer qu'il perdrait ses pouvoirs et donc son immortalité s'il agissait ainsi. Disons qu'il avait quelques doutes sur le fait que son apparence de centenaire puisse être du goût de la jolie brune – s'il y survivait.

Lorsqu'elle lui parla de voyager en sa compagnie, Adrian fut assez content et rassuré de constater que cela semblait lui plaire. Bon, il n'était pas convaincu qu'un passage dans une tribu africaine qui ne connaissait pas la technologie, puisse lui plaire, mais il avait fréquenté d'autres endroits et côtoyé d'autres peuplades qui avaient évolué avec leur temps. Ils trouveraient bien un terrain d'entente sur ce point.

« Surtout que je n'y suis plus retourné depuis, alors ce serait une découverte pour vous et re-découverte pour moi. »

Un moyen supplémentaire de partager quelque chose ensemble en somme ! D'ailleurs, lorsqu'il avait parlé de la grand-mère de Rebekha, Adrian s'intéressait réellement à la réponse. Elle avait une grande importance dans sa vie et par conséquent, le centenaire s'en souciait forcément. De plus, la vieille femme – qui était plus jeune que lui – avait l'air de beaucoup tenir à sa petite-fille, il était logique qu'Adrian veuille apprendre à davantage la connaître étant donné qu'il avait ce point commun. Cela dit, la discussion s'interrompit rapidement comme l'agent se redressa soudain pour jeter un coup d’œil par la baie vitrée, incitant l'archéologue à faire de même. Il vit simplement un homme qui passait, mais rien qui n'attirait réellement son attention. Pourtant, Rebekha émit un grognement animal qui laissait penser qu'il n'était pas si net.

Lorsqu'elle parla « d'un autre », il comprit immédiatement à quoi elle avait fait référence et ne put s'empêcher de s'inquiéter un peu. Il se souvenait de ce que l'autre lycaon avait dit : cet individu n'était pas du genre à faire dans la dentelle et ils ne pouvaient pas vraiment rester ici à attendre. Pourtant, la demoiselle avait l'air de vouloir continuer la soirée comme si ne rien n'était... enfin hormis le regard intrigué que la serveuse leur servait. Il avait à peine remarqué le comportement un peu étrange de Rebekha, mais visiblement la jeune femme était moins habituée que lui à voir des choses qui sortaient de l'ordinaire... Il prit à son tour le menu et la serveuse s'éloigna pour leur laisser le temps de choisir ce qu'ils allaient commander, sauf que l'Archimage ne se voyait pas en rester là vu ce qui venait de se produire. Posant le menu sur la nappe, il regarda son interlocutrice.

« Je présume que vous vous souvenez aussi bien que moi de ce que notre ami a dit ? Si vous en avez senti un autre, ce n'est certainement pas un dans votre situation. Enfin, quelqu'un qui n'a rien à se reprocher je veux dire. » Puisqu'elle avait un comportement irréprochable. « Peut-être qu'il pourrait bien nous mener au responsable de tout cela, à celui qui vous a... contaminée ? » Après tout, c'était apparemment un dominant, peut-être le « chef » de tout ce petit monde ? « Nous pourrions le suivre et essayer de localiser l'endroit où il se rend ? Ce serait un moyen de retrouver le responsable et peut-être d'apprendre des choses qui pourraient vous être utiles. »

Bien sûr, il avait une pointe de regret à l'idée de se dire que cette soirée serait encore dédiée « au travail », mais en un sens, ce n'était pas exactement le cas. Rebekha était devenue plus qu'une simple collègue, par conséquent il aurait à vivre sa condition au quotidien. Lui permettre de mieux la supporter était donc aussi bien personnel quel professionnel. Et puis... il se sentait mal pour elle chaque fois qu'il la voyait souffrir ou subir cet instinct qu'elle ne pouvait pas contrôler. Lui offrant un sourire rassurant, le centenaire reprit la parole d'un ton apaisant.

« On pourra toujours remettre cette soirée une autre fois. Ce n'est pas perdu, votre bien-être passe avant le reste. »

Il attendit tout de même son avis. Si Rebekha acceptait, il payerait les consommations et ils pourraient se lancer à la poursuite de cet homme – qui avait peut-être lui aussi senti sa présence – dans le cas contraire, ils continueraient simplement leur soirée comme ils l'avaient prévu de base. Enfin, s'ils y arrivaient.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 25 Nov 2015 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle avait craint qu’Adrian lui propose cette chasse au lion. Evidemment, c’était le plus raisonnable. Leur interlocuteur avait eu l’air d’un homme fiable, il y avait donc quatre-vingt-dix pourcent de chance que le lion dont l’odeur s’éloignait soit un criminel. Et s’ils choisissaient de rester assis à cette table et de profiter de leur dîner ? Et si quelqu’un se faisait tuer pour leur égoïsme ou pire ? Aucun d’eux ne pouvait passer une bonne soirée en sachant cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête. Ce serait contraire à leur essence même.
Pourtant, pendant une seconde, Rebekha l’envisagea et elle s’en sentit coupable. L’agent avait tellement envie de passer une bonne soirée sans que rien ne vienne troubler leur petite idylle. Fallait-il s’enfermer au Manoir pour cela ? Même pas, elle en était certaine. Poussant un soupir, maudissant leurs deux sens du devoir, irréprochables pour ne pas changer, elle déposa son menu.

Je sais que ce n’est pas perdu mais vous savez… Elle secoua la tête. Non, elle n’allait pas s’apitoyer sur son sort. Peu importe. C’est la meilleure chose à faire. Pas tant pour moi, mais pour les innocents qui pourraient être victimes.

C’était se faire juge que de partir du principe que le lion-garou était coupable alors même qu’elle n’avait assisté à aucun crime, mais le souvenir de son agression était beaucoup trop vif dans son esprit. Elle avait survécu par miracle, peut-être en partie grâce au collier magique qu’Adrian lui avait offert et qui ornait toujours fièrement son cou. Un autre n’aurait pas cette chance. Elle se leva donc et ils laissèrent tous deux de quoi payer la bouteille dont ils avaient à peine profité, avant de sortir au pas de course. Une fois sur le trottoir, Rebekha inspira en essayant de retrouver l’odeur du lion. Une chance pour elle, son odorat semblait être « programmé » pour distinguer ces fragrances en priorité. Bientôt, elle put occulter la crasse, la pollution, la sueur de l’humanité et se concentrer sur ce qu’elle cherchait.
Pour autant, l’agent ne se faisait pas confiance. Elle prit la main d’Adrian pour avancer, un contact qui l’apaisa délicieusement.

Ils marchèrent longtemps, tournant tantôt à droite, tantôt à gauche, avançant jusqu’à ce que l’air se teinte d’iode, annonçant la proximité du port, des quais de chargement et surtout, des entrepôts. Ils eurent enfin leur proie en visuel, en train de discuter avec un autre homme et jetant des regards suspicieux par-dessus son épaule. Heureusement, l’Archimage et l’agent Lawson étaient dissimulés.
Et, évidemment, aucun d’eux ne s’étaient dit que si Rebekha pouvait sentir le lion, l’inverse était aussi vraie.

Vous pensez que c’est leur repaire ? demanda-t-elle en chuchotant.
Vous devriez leur demander.

Elle sursauta et leva la tête pour voir le toit du conteneur contre lequel ils étaient appuyés. Là, un homme se tenait à quatre pattes, dans une position qui rappelait un félin, comme s’il avait des muscles à des endroits improbables du corps.

T’es pas pas discrète, jolie chatte. Je ne savais pas qu’il y avait une femelle solitaire sur notre territoire. Personne n’a pensé à t’apprendre les règles de l’espèce ?
J’ai été…Je suis devenue l’une de vous récemment. Après une attaque.
Il pue la magie, ton petit copain. J’aime pas ça.
On ne vous demande pas de l’aimer, rétorqua-t-elle, agacée d’être tutoyée par un inconnu aux allures de biker fantasme pour midinette. Je cherche celui qui m’a attaquée, plusieurs chefs d’inculpation pèsent contre lui.
Ah ouais ? Genre ?
Genre agression aggravée sur agent fédéral, tentative d’assassinat, double homicides sur des agents de police et à mon avis, beaucoup d’autres délits.
Et c’est toi l’agent fédéral ? Mh ouais, ça craint. On a besoin de femelles mais une comme toi va apporter plus d’ennuis qu’autre chose. Vaut mieux vous buter tous les deux.

Deux lions transformés sortirent de l’ombre, crocs en avant, leurs muscles roulant sur leur pelage jaune. Rebekha serra la main d’Adrian un peu plus fort, dépassée par les évènements et priant pour qu’il ait une sorte de bouclier qui leur permettrait de partir et de revenir avec des renforts.
N’avait-il pas dit qu’il pouvait se téléporter, tout à l’heure ?

Loin de moi l’idée de fuir mais je pense que c’est un bon moment pour partir en voyage.

Même si elle espérait qu’ils n’atterriraient pas en Afrique.
Et qu’il ne fallait pas un long rituel compliqué pour y arriver…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 25 Nov 2015 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsqu'ils se retrouvèrent dans la rue, Adrian se demanda vraiment s'ils prenaient la bonne décision. Il ne se voyait pas laisser fuir un criminel – si ce que leur avait dit l'autre garou était vrai – mais il craignait un peu d'embarquer Rebekha dans cette histoire. Et si elle se découvrait tellement d'atomes crochus avec ces individus qu'elle lui faussait compagnie pour se lancer dans une carrière de délinquante ? Ils ignoraient tant de choses à propos de sa nouvelle condition, il n'était pas improbable qu'elle se mette à faire des choses qu'elle n'aurait jamais imaginé oser faire quelques semaines plus tôt. La preuve, elle s'était invitée dans sa chambre alors qu'elle se sentait seule, la Rebekha « d'avant » n'aurait jamais tenté une telle chose – l'aurait-elle seulement envisagé ?
Alors, oui, Adrian s'inquiétait vraiment.

Il la laissa diriger leur progression puisqu'ils se servaient de son odorat et lorsqu'ils se retrouvèrent à proximité du port, Adrian ne put s'empêcher de s'inquiéter un peu. Ils allaient être isolés et il craignait vraiment pour la santé de la jeune femme. Lui-même avait fait son temps et il ne se souciait plus de sa sécurité depuis belle lurette, mais ce qu'il craignait se passait : il se concentrait davantage sur ses sentiments pour l'agent que sur leur mission. Tenir à quelqu'un était à double tranchant puisque vous en veniez à vous inquiéter de chaque difficulté que l'autre pouvait rencontrer. Il fallait qu'il relativise et se dise qu'avec ses nouvelles capacités, Rebekha résisterait bien mieux que lui. Enfin, il l'espérait. Mais face à un autre garou, peut-être que ce serait différent ?

La présence de l'un d'entre eux permettrait certainement d'être fixé et l'Archimage ne put s'empêcher de froncer les sourcils en entendant l'autre parler de « son odeur ». Ils étaient capables de sentir la magie ? Peut-être qu'ils comprendraient qu'ils n'avaient pas affaire à un débutant et qu'ils décideraient de se montrer conciliants ? Vu les paroles que l'individu prononça, c'était assez peu probable en vérité. De plus, l'entendre taxer Rebekha de « femelle » avait quelque chose d'agaçant. Adrian n'était pas d'une nature jalouse et il comprenait amplement que d'autres hommes soient attirés par l'agent, cependant il trouvait ce terme particulièrement réducteur. Il se comportait comme un véritable animal et c'était inquiétant pour la suite.

En sentant la pression de la main de Rebekha sur la sienne, Adrian se sentit un peu coupable. Il n'était pas capable de les évacuer d'ici en un claquement de doigts et il n'avait pas envie qu'elle soit blessée. Sans quitter les deux « lions » du regard, l'américain répondit d'un ton dépité.

« Il me manque un peu de temps et de place... ce n'est pas instantané. »

Autrement dit, cela demandait un rituel et lui prendrait un peu de temps. Cependant, ils n'en avaient pas, ils devaient donc agir autrement. Utilisant l'artefact qui lui permettait de générer un bouclier, Adrian les protégea de la première charge en faisant apparaître le champ de force qui les engloba. Le lion, lancé, le percuta de plein fouet et retomba au sol avec un grognement de contrariété. Le problème ? Ce champ de force les empêchait de bouger, ils ne pourraient donc pas attendre éternellement ici que quelqu'un vienne les trouver ! Qui plus est, s'ils étaient sur le territoire du groupe, il y avait peu de chances pour qu'ils n'aient pas installé des systèmes permettant de brouiller les appels. Sauf s'ils n'étaient pas spécialement prudents, bien évidemment.

Levant les yeux vers l'autre homme, l'Archimage reprit la parole.

« Vous croyez vraiment qu'un agent fédéral va se promener ici sans être suivi ? Attaquez-là et vous vous retrouverez avec une foule d'agents sur le dos. »
« Vraiment ? Et toi tu l'es ? » Adrian ne répondit pas. « J'en doute. Si t'es avec elle, c'est plutôt la sortie entre bourgeois, donc je suis certain qu'aucun agent ne la surveille. »

C'était logique et Adrian ne sut pas vraiment quoi répondre. Sans perdre de temps, l'homme sauta lestement sur le toit du conteneur suivant. Il semblait décidé à ne pas les laisser partir.

« Je crois que je vais prévenir quelques personnes en plus. Je me demande combien de temps ton truc tiendra face à nos attaques. »

Certainement pas éternellement. Adrian glissa son regard sur Rebekha. Peut-être que s'il parvenait à attirer une partie de leurs adversaires loin d'ici, elle pourrait s'éloigner et chercher de l'aide ? Bon, la perspective de la laisser seule ne lui plaisait pas du tout, mais il devait lui montrer qu'il avait confiance en ses capacités : elle parviendrait à tenir tête à l'un de ces garous et elle pourrait s'éloigner pour chercher des renforts. Bien que n'étant pas amateur de ce procédé, Adrian usa de sa télépathie et glissa quelques pensées dans l'esprit de la brune.

* Je vais les attirer plus loin, il y en aura certainement un qui va rester, mais je vous fais confiance pour vous en débarrasser. Il faudra appeler de l'aide ensuite. *

Autrement dit, ce serait à lui d'aller en première ligne et à elle de se débrouiller pour appeler des secours ! Sans lui laisser le temps de répondre, Adrian déploya volontairement une grosse dose de magie. Le garou l'avait sentie lorsqu'il s'était approché, il comprendrait certainement qu'il ne devait pas laisser un type comme ça se balader sur son territoire. Brisant provisoirement la sécurité du bouclier, le vieux mage lâcha la main de Rebekha pour s'éloigner sur le côté, esquivant de très peu la charge de l'un des lions qui manqua de peu de le déséquilibrer. Son plan fonctionna plutôt bien puisqu'il avait déjà les deux lions aux trousses après avoir fait seulement quelques pas. Problème : un Archimage ne courait pas aussi rapidement qu'un lion en chasse, il valait donc mieux que Rebekha s'empresse de chercher de l'aide.

Après avoir tourné au coin d'un conteneur pour éviter une nouvelle charge, Adrian fit disparaître le champ de force afin de permettre à sa comparse de remplir sa mission.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 26 Nov 2015 - 10:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rebekha devait vraiment arrêter de croire naïvement que la magie, c’était comme dans les films. Evidemment que ce n’était pas instantané, évidemment qu’il fallait du temps. Il s’agissait quand même de se téléporter quelque part, pas de prendre le thé un dimanche matin. Se mordillant la lèvre inférieure, l’agent réfléchissait à toute allure. A droite comme à gauche, il y avait un énorme lion, bien plus gros que ceux que l’on pouvait trouver en captivité et certainement plus expérimenté que Rebekha. Au-dessus d’eux, l’homme qui leur parlait ressemblait à un chef. Peut-être le fameux Roi-Lion dont leur avait parlé Jason ? Difficile d’en être certaine. Toujours est-il que la situation semblait sans issue. Même si elle prenait sa forme animale, que pourrait-elle faire ?

Perdue, acculée, montrant encore une fois à quel point le terrain ne lui convenait pas, Bekha regardait les animaux s’écraser sur le bouclier de l’Archimage quand ce dernier eut une idée, qui était à creuser. Il voulait faire diversion, attirer les lions plus loin pour permettre à Rebekha d’utiliser son téléphone et d’appeler du secours. Combien de temps mettrait une équipe d’intervention ? Ils allaient le découvrir. Adrian lâcha sa main et la jeune femme pria pour qu’il revienne entier ou qu’il dispose d’un sort capable de le faire courir plus vite sans nécessiter un long temps de préparation. Dès que la sécurité du bouclier s’étiola, elle s’empara de son portable et appuya sur le 1, qui était le raccourci pour Harris. L’homme sur le toit se jeta immédiatement sur elle. Rebekha avait le choix entre amortir sa chute ou garder le téléphone en main, elle opta pour la seconde solution. Décrochant un coup de pied dans le ventre de son agresseur, elle roula sur le ventre et se releva au moment où Harris décrochait.

Localise mon téléphone et amène la cavalerie, on est tombé sur la planque de l…

Un rugissement puissant la coupa au milieu de sa phrase. Une vague de pouvoir s’échappa de son agresseur, forçant l’agent à tomber à genoux avec une irrésistible envie de lui présenter son flanc. Jason l’avait prévenu, elle subissait le pouvoir de l’Alpha. Jeune, inexpérimentée, probablement pas dominante ou en tout cas il était trop tôt pour le dire, elle ne pouvait que céder. Vaguement, elle entendait son coéquipier crier son nom dans le combiné puis raccrocher. Il était en route. Mais d’où ? Du Brett Building ? Il arriverait probablement trop tard.

Des pieds apparurent dans son champ de vision et, difficilement, elle releva la tête pour regarder d’un air mauvais le chef des lions.

Oh, on a encore la force de faire ça ? Dommage d’éliminer un si beau potentiel.

Impossible de ne pas remarquer la transformation de sa main. Sur un corps humain, il parvenait à avoir une patte de lion aux griffes meurtrières, qu’il leva à une vitesse impressionnantes. Bekha avait des réflexes elle aussi, désormais, si bien qu’elle évita l’attaque de peu. Le cœur battant à la chamade, elle se sentit à deux doigts de perdre le contrôle.

Vas-y, montre-moi à quoi tu ressembles.

Ses yeux avaient changé de couleur et, avec stupeur, l’agent se retrouva face à ceux de l’animal qui l’avait attaqué. Elle voulut dire quelque chose, mais seul un grognement rageur s’échappa de sa gorge. Jamais encore elle ne s’était tr ansformée en dehors de la pleine lune, elle craignait les ravages qu’elle pourrait provoquer. Elle craignait la balle humaine qui viendrait lui ôter la vie en pensant bien faire. Dans le meilleur des cas, on la droguerait et elle se réveillerait dans un zoo, le genre de moment gênant qu’on ne lui laisserait pas oublier.

Tu suintes la peur. Tu ne devrais pas. Accepte ta bête au lieu de la combattre.

Ce conseil récolta un regard haineux.

Ce n’est pas une malédiction, c’est un cadeau. Un cadeau accidentel, certes, mais tu devrais être honorée, en faire meilleur usage que celui d’un toutou des humains.

Pensait-il vraiment qu’il allait la convaincre ?

On fait un deal, si tu me bats, je me laisse arrêter.

Il ricana. C’était ridicule, jamais elle n’y arriverait, il était tellement plus puissant ! Il voulait seulement jouer avec elle, mais cela lui permettrait peut-être de gagner assez de temps pour que l’UNISON arrive. Alors, elle s’abandonna à cette énergie qui pulsait pour sortir de son corps. Elle tomba à genoux et poussa un rugissement tandis qu’elle semblait exploser. Un liquide visqueux, transparent, salissait le sol où elle s’était transformée tandis que son pelage jaune foncé était sec. L’Alpha avait déjà pris sa forme animale et la fixait. Désorientée, Rebekha mit plusieurs secondes à retrouver ses esprits, temps dont il profita pour lui sauter dessus. Ses canines déchirèrent son flanc, la douleur fit couiner Rebekha. Elle s’attendait à guérir instantanément, comme lors des tests qu’elle avait effectués au Manoir en se coupant plus ou moins profondément, mais ce ne fut pas le cas. Peut-être parce qu’ils appartenaient à la même espèce ? Elle donna un coup de patte qui le griffa à l’œil, essayant de se dégager et perdant un morceau de chair au passage.

Il avait non seulement la puissance mais aussi l’expérience. Depuis combien de temps était-il ainsi ? Peut-être même était-il né garou, pour ce qu’elle en savait. Sans compter qu’il était dominant et avait survécu après avoir été criblé de balles. Rebekha ne pouvait que gagner du temps en priant qu’Adrian se soit débarrassé de ses poursuivants. Aussi adoptait-elle une posture la plus défensive possible, essayant de donner des ordres à cette part animale d’elle.
Echec plus ou moins critique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 26 Nov 2015 - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian n'était pas particulièrement fier de lui lorsqu'il planta Rebekha sans bouclier pour aller faire son entraînement du moment. Il était loin de se douter que l'homme qui les avait repérés était le chef de ce joyeux petit groupe, à ses yeux, il ne s'agissait que d'un individu lambda qui avait eu la chance de se trouver ici. S'il avait su, son comportement aurait certainement été grandement modifié, mais ce n'était pas le cas.

Il se retrouva donc à courir en songeant qu'une fois de plus, sa sortie avec Rebekha tournait à la catastrophe. Et après, les gens se demandaient pour quelle raison il n'avait pas envie de quitter son manoir pour aller boire un verre avec des amis ? Même avec Gabriel, les sorties devenaient... hors de contrôle. Non, définitivement, il était parfaitement bien dans son manoir, éloigné des habitants de cette ville et de leur folie.
Mais l'heure n'était pas aux regrets et Adrian se rendit rapidement compte qu'il n'allait pas être capable de faire le poids face à ces deux lions. Quelques secondes à peine après qu'il ait tourné au coin d'un conteneur pour se glisser entre deux autres – où la course des prédateurs serait grandement ralentie – le vieux mage se rendit compte qu'il avait mal calculé son coup. Effectivement, les lions pouvaient moins bien progresser, mais même là, ils restaient plus rapides que lui. Et comme il avait eu l'excellente idée de se coincer entre une deux conteneurs, Adrian se retrouvait obligé d'accélérer le rythme pour atteindre le bout de se couloir métallique avant que les animaux ne le rattrape.
Plus facile à dire qu'à faire.

Peu de temps après le début de cette course effrénée, Adrian sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine. Dans deux minutes, il sortirait tout seul ! Ce n'était vraiment plus de son âge et le vieux mage put constater qu'il devait se remettre à l'exercice avec plus d'entrain s'il ne voulait pas mourir à la prochaine mission un peu rythmée – enfin s'il survivait à cette sortie avec Rebekha.

Le bout du « couloir » arriva enfin, sans qu'il ne se soit fait rattraper par les lions qui étaient visiblement gênés par la proximité des deux conteneurs – qui rendait l'espace juste suffisant pour un humain pas trop gros – mais le soulagement fut de courte durée. Adrian se retrouvait maintenant face à une vaste étendue de macadam qui l'obligerait à courir à découvert, le terrain de chasse idéal pour des prédateurs pareils. Malheureusement pour lui, il ne bénéficiait pas de plusieurs heures pour réfléchir sur la marche à suivre et il s'élança donc, non pas vers l'étendue déserte, mais le long des conteneurs parfaitement alignés. Derrière lui, les lions débouchaient déjà hors du couloir et ne tardèrent pas à le repérer pour lui emboîter le pas.

Au bout d'une dizaine de mètres, ils avaient déjà gagné beaucoup de distance et le rythme du vieux mage diminuait. Il n'avait jamais aimé l'endurance et était du genre à préférer rater son bus plutôt que de lui courir après, donc autant dire qu'il ne se sentait pas capable de tenir encore longtemps.

C'est à ce moment qu'il repéra une ouverture non loin de là. Plusieurs morceaux de contre-plaqué en bois avaient été balancés en un tas qui serait certainement envoyé à la décharge sous peu. En se mettant à quatre pattes, on pouvait aisément se glisser en dessous pour se protéger – de lions furieux par exemple. Comme les prédateurs étaient à deux doigts de lui sauter dessus, l'Archimage n'hésita pas et se laissa tomber au sol avant de rouler sur le côté pour se glisser sous les plaques abîmées. Le lion le plus proche projeta sa patte en avant dans l'espoir de l'attraper à la dernière minute, mais il parvint seulement à le griffer sur le flan – pas au point de l'éventrer, fort heureusement – et Adrian put ramper pour s'éloigner d'eux.

Problème ? Il n'y avait pas de sortie. Les plaques étaient tombées aléatoirement et n'offraient qu'un abri relativement limité. De là où il était, Adrian n'entendit même pas le cri poussé par Rebekha – et c'était tant mieux – il n'était pas certain d'avoir fait le bon choix, mais dans le feu de l'action.... Ses soucis n'avaient pas fini de s'aggraver puisqu'il vit rapidement des morceaux de bois tomber du « plafond » lorsque l'un des lions sauta sur le tas de contre-plaqué et entreprit de griffer le tout pour se ménager un passage jusqu'à la proie terrée là-dessous. Définitivement, il n'enviait pas le sort des animaux de la savane !

Comprenant bien qu'il s'était mis dans une merde pas possible, le centenaire commença à passer ses sorts en revue pour tenter d'en trouver un qui pourrait lui permettre de se sortir de ce mauvais pas. Dommage qu'il n'ait jamais songé au jour où il se retrouverait enfermé sous un tas de planches en bois, cerné par des lions !

Pendant ce temps, à quelques kilomètres de là, la voiture du coéquipier de Rebekha filait à toute allure vers le port dans l'espoir d'arriver à temps cette fois-ci.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 26 Nov 2015 - 15:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pour une fois dans leur vie, le malchanceux couple allait inverse la tendance.

Lorsque l’agent Lawson avait été attaqué par un lion-garou et avait contacté Jason pour obtenir de l’aide et des réponses, ce dernier lui avait conseillé d’appeler le Roi-Lion de New-York pour rejoindre sa fierté. Hésitante, la jeune femme avait sans arrêt remis ce coup de fil à plus tard au point que plus d’un mois s’était écoulé. Alerté par ce silence, sachant à quel point les premiers mois de la vie d’un garou pouvaient être dangereux, l’homme avait dépêché sur place l’un de ses seconds qui était en train de chercher le chemin du Manoir Pennington lorsqu’il avait repéré une odeur de lions. Ni une ni deux, il avait ordonné au taxi de s’arrêter juste à temps pour voir la silhouette d’Adrian être coursé par deux de ses congénères.

Cet homme s’appelait Nicky et faisait office d’exécuteur pour les siens. Sachant que le territoire était hostile, le Roi-Lion avait envoyé un homme capable de survivre et d’éventuellement défier le Roi local. Il n’en avait aucune envie mais aux grands maux les grands remèdes. Ils deviendraient tous des cibles si la fierté de Star City commençait à s’en prendre à des agents de l’UNISON.
Armé de révolvers avec des balles en argent, il utilisa sa vitesse améliorée pour arriver près d’Adrian au moment où l’une des planches de bois cédait. Il tira, visant la tête et toucha le premier lion, qui s’écrasa sur l’Archimage en l’éclaboussant de sang. Son corps bloqua l’attaque du second, qui se retourna vers Nicky. Un jeune, inexpérimenté, vu la manière dont il bondit en découvrant son ventre. La balle fusa, le cueillit en plein cœur et le tua.

J’espère qu’aucun des deux n’était Rebekha Lawson, dit-il en approchant de la cachette d’Adrian.

Il dégagea le corps du lion avec son pied (ce qui démontrait sa force surhumaine) et tendit la main à la victime juste dessous.

J’espère que vous n’en avez pas avalé. Faudra passer un test, mais… Il s’arrêta un instant pour renifler l’air. Vous êtes un sorcier ? Ca devrait aller alors. Faites quand même attention.


Pendant ce temps, Rebekha continuait d’occuper son adversaire comme elle le pouvait, c’est à dire avec une certaine difficulté. Blessée, la perte de sang commençait à la faire tanguer au moment où elle entendit le bruit de plusieurs moteurs. Harris avait probablement du brûler tous les feux rouges de la ville pour être ici en un temps record mais elle s’en moquait. Elle espérait juste qu’il était équipé convenablement. Plusieurs coups de feu sifflèrent au-dessus de la tête de Rebekha.

LE PLUS GROS DES DEUX ! VISEZ LE PLUS GROS ! L’AUTRE C’EST REBEKHA !

Il avait l’air assez paniqué à l’idée que, dans la confusion de la bataille, une balle se perde et touche sa coéquipière. Son adversaire en prit plusieurs, mais cela le ralentit à peine. Par contre, il releva brusquement la tête au moment où il allait arracher la gorge de l’agent Lawson, observant l’endroit par où s’était enfuit Adrian… Avant de tourner lui-même les talons et prendre la poudre d’escampette. Du côté de l’entrepôt, les choses avaient bougé. Des voitures démarrèrent, Harris ne lui poursuivit pas mais une autre unité s’en chargea. Si elle avait été dotée de son esprit humain, Rebekha se serait demandée pour quelle raison l’homme avait brutalement fuit mais elle était trop occupée à avoir mal.

Ne l’approchez pas, restez loin. Je ne sais pas si… Rebekha ? demanda-t-il, hésitant.

La lionne tomba sur le flanc, évanouie. Elle reprit forme humaine, ses blessures se résorbant d’elles-mêmes. En constatant sa nudité, son coéquipier se précipita pour la couvrir de sa veste et appeler une ambulance. A peine décrochait-il son téléphone qu’Adrian arriva avec Nicky.

C’est inutile, ça va aller. Elle va dormir plusieurs heures, c’est totalement normal.
Mais elle est blessée.
Non, ça va se résorber tout seul. La transformation efface ce genre de traces, plus difficilement quand la blessure vient d’un autre garou mais ça va aller faites-moi confiance.
Et vous êtes ?
Comme elle. Je viens de New-York, j’ai été envoyé pour l’aider et vous aider à nettoyer la fierté de Star City. L’homme que vous cherchez s’appelle Derek Neilson, ancien dans l’armée, il a été infecté durant une attaque et viré pour « comportement inadapté » parce qu’il a mangé son supérieur hiérarchique. Il était présumé mort, pour le monde des humains, il l’est… Il a perdu le contrôle de sa bête à ce moment-là mais, rejeté de tous, il a commencé à haïr les humains et surtout, le gouvernement. De ce qu’on sait, l’armée c’était toute sa vie, d’où le mercenariat. Bref, aujourd’hui il se contrôle très bien, il n’est à Star City que depuis quelques mois, il a tué l’ancien Roi-Lion pour prendre sa place. Vu que le duel était officiel personne n’a rien pu faire.

Il parlait très vite pour donner un maximum d’informations.

On pourrait peut-être discuter de tout ça ailleurs ? Ce n’est pas parce qu’elle ne peut pas tomber malade qu’il faut la laisser dormir sur de l’asphalte gelée. Je répondrais à toutes vos questions.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 27 Nov 2015 - 17:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian était en train de se dire qu'il allait bel et bien mourir ici, ce soir, lorsqu'un bruit étrange se fit entendre et que le corps du lion traversa les planches de bois pour s'écraser sur lui. L'odeur du sang fut plus que désagréable et, un peu bêtement, il songea qu'une fois de plus, une sortie avec Rebekha se solderait par une chemise pleine de sang. Ils allaient réellement finir par passer leurs soirées enfermés dans le manoir.... Mais là n'était pas la question : L'Archimage repoussa tant bien que mal le corps avant d'être aidé par un homme qu'il ne connaissait pas. Acceptant la main tendue, le vieux mage se retrouva sur ses pieds, une nouvelle fois étonné de constater que les garous – vu que s'en était certainement un – pouvaient sentir la magie qui l'habitait.

« Je pense que ce sera bon. » Il l'espérait surtout, subir le même sort que Rebekha ne le motivait pas vraiment. « Aucun n'est Rebekha, elle est aux prises avec un autre garou, j'ai essayé d'éloigner ces deux-là pour qu'elle appelle à l'aide. »

Et elle se retrouvait encore à se battre contre cet individu, ce qui ne manqua pas de déclencher une vague d'inquiétude dans l'esprit du mage qui se détourna de son interlocuteur pour rebrousser chemin. L'homme lui emboîta le pas et Adrian se rendrait compte plus tard qu'il ne lui avait pas posé la moindre question. Il aurait aussi bien pu se retrouver avec un autre garou hostile qui essayait de le manipuler ! Mais son inquiétude était trop présente pour qu'il songe à autre chose qu'à aider la demoiselle.

Ils arrivèrent donc sur les lieux de l'affrontement après avoir emprunté le chemin déjà parcouru par le centenaire. Rebekha était allongée sur le sol, humaine et seulement recouverte d'une veste. Ses habits devaient s'être déchirés, du moins en partie, lorsqu'elle s'était transformée. L'avait-elle fait sciemment, ou avait-elle subi les désagréments de ses nouveaux instincts ? Une question qui l'inquiéta sérieusement, car si la jeune femme était capable de changer de forme hors des soirs de pleine lune, sa vie deviendrait beaucoup plus compliquée à l'avenir.

Le collègue de Rebekha était là, mais l'Archimage s'intéressa davantage à la jeune femme en s'approchant d'elle pour s'agenouiller à ses côtés et vérifier si elle était réellement en bonne santé. Sans la découvrir – c'est qu'il était étouffé par la pudeur – Adrian constata qu'elle semblait effectivement dormir tandis que son corps se régénérait. Décidément, elle ne pouvait plus mettre le nez dehors sans être grièvement blessée. Un pincement au cœur se fit sentir avant que le mage ne lève les yeux vers les deux hommes qui parlaient. Celui qui l'avait aidé était donc un garou, comme Adrian l'avait soupçonné, venait de leur donner de nombreuses informations sur leur cible. Rien de bien réjouissant en perspective. Le mage ne reprit la parole que lorsqu'il fut question de trouver un autre endroit pour discuter.

« On peut aller chez moi. Rebekha pourra se changer lorsqu'elle se réveillera, comme ça. » Il jeta un coup d’œil à Harris. « Votre voiture est dans le coin ? »

C'est qu'ils n'allaient pas trimballer Rebekha à moitié nue dans tout Star City... Toujours est-il qu'ils purent l'évacuer rapidement et installèrent la demoiselle sur l'un des sièges arrière avant de prendre la direction du manoir. Sallah était déjà au lit et ne se leva pas en entendant pourtant des bruits inhabituels au rez-de-chaussée. Rebekha fut transportée dans sa chambre et allongée sur son lit – avant d'être un peu recouverte – puis ils se rendirent dans la cuisine pour discuter un peu.
Installés autour de la table, ils purent enfin en apprendre un peu plus sur toutes ces histoires.

« C'est cet homme qui l'a transformée, est-ce qu'il pourrait revendiquer son droit sur elle ? Il a parlé d'elle comme d'une femelle en disant qu'ils en manquaient, est-ce que vous pensez que sa transformation peut avoir quelque chose à voir avec cette histoire, ou il cherchait simplement à se nourrir ? »

De nombreuses questions défilaient dans l'esprit du centenaire, mais il ne pouvait pas toutes les poser. L'interrogation principale était de savoir ce qu'ils devaient faire pour se débarrasser de cet homme, l'arrêter et éviter que les lions sous ses ordres ne continuent à prendre Star City pour leur lieu de chasse. Les nouvelles n'étaient pas excellentes puisqu'il semblait qu'ils devraient le tuer. L'arrêter pour respecter les règles des humains ne semblait malheureusement pas envisageable. Adrian était assez contrarié par cet aveu, mais surtout inquiet pour Rebekha. Après la discussion et les précisions apportées, l'Archimage reprit la parole.

« Je comprends ce que vous voulez dire. Est-ce qu'il ne serait pas envisageable de songer que les choses finiront par s'arranger ? »
« Ce serait comme d'espérer que les criminels traqués vont arrêter de violer la loi. »
« Je vois. Mais une équipe de l'UNISON peut s'en charger. Je ne veux pas que Rebekha soit mêlée à ça, elle a déjà manqué de mourir deux fois après l'avoir croisé, une troisième serait peut-être fatale. »

Et il était hors de question qu'il l'envoie au casse-pipe.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 1 Déc 2015 - 15:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Nicky comprenait les inquiétudes du mage. Vu qu’il portait l’odeur de Rebekha et vice versa, il en avait immédiatement déduit qu’ils devaient être ensemble et sa question le confirmait. Pour des non-initiés, l’univers des garous, à plus forte raison celui des lions, pouvait paraître flou et terrifiant. Beaucoup de mythes circulaient sur les loups, mais ce n’était pas leur cas pour leur race, pas plus que pour les léopards, les rats, es hyènes et toute autre espèce du même genre. Ce qui était tant mieux, d’une certaine manière.

D’abord il faut que vous compreniez qu’on n’est pas chez les vampires. Les garous n’ont pas de lignée, enfin sauf les tigres mais ce sont des cas particuliers qui ne nous occupent pas ici. Quand un garou transforme quelque d’autre, le plus souvent par accident, aucun lien particulier ne les unit. Un lion appartient à sa fierté, au Roi-Lion de celle-ci et c’est pour cette raison qu’il est important de donner cette charge à quelqu’un qui n’en abusera pas. C’est le cas de celui qui m’envoie, mais hélas pas de la majorité des dominants. Notre univers est fait de violence, comme la vie sauvage. Nous respectons les lois humaines lorsque nous interagissons avec eux, mais nous avons nos propres règles entre nous.

Harris avait refusé de s’asseoir, préférant rester debout pendant toute la discussion, les bras croisés, contre le mur du fond. Il ne disait rien mais écoutait avec attention. Son visage, absolument neutre, ne laissait pas transparaître le fond de sa pensée et c’était peut-être mieux ainsi. Lorsqu’Adrian eut terminé de demander quelques précisions sur les lions-garous, il avoua qu’à ses yeux, l’UNISON devait se charger de l’affaire et Rebekha être laissée en dehors. Un point de vue que Harris soutenait à 200%.

Je comprends que vous vouliez protéger votre femelle, mais elle est l’une d’entre nous désormais et elle doit apprendre nos règles, expliqua Nicky.
Vous voulez dire qu’elle doit devenir une tueuse ? Intervint finalement Harris.
Je veux dire que Rebekha Lawson va devoir s’habituer à ce genre de choses. Nous nous sommes renseignés à son sujet, nous savons quels genres de problèmes elle a pu traverser avant d’être attaquée par Derek, nous avons plus ou moins compris la nature de sa mutation et comme tout mutant infecté par le virus de la lycanthropie, elle risque de développer une Bête relativement puissante. Elle a de l’avenir, du potentiel, preuve en est sa transformation de ce soir. En dehors de la pleine lune, de manière plus ou moins contrôlée, alors qu’elle est si jeune…
Je suis de l’avis d’Adrian. Rebekha a une chance insolente mais elle finira par tourner. Elle a échappé deux fois à ce type, juste avant il y a eu le Magus, et mieux vaut ne pas se faire tout l’historique. Elle est un aimant à emmerdes, il vaudrait mieux lui éviter celle-ci. J’ai la moitié des agents en service qui cherchent Derek Neilson, on a fait passer sa photo, on le retrouvera vite.
Et que ferez-vous une fois que ce sera le cas ? Vous n’avez même pas de balles en argent dans vos armes de service alors que vous vivez dans un monde où vous côtoyez chaque jour des créatures qui y sont sensibles. Plus qu’au fer. Si Derek se sent acculé, il va faire un carnage et peut-être emmener toute sa fierté avec lui dans la tombe. Or, même si beaucoup sont des criminels, ce n’est pas le cas de tous. Je sais de source sure que des lions soumis ont été forcés à des choses affreuses pour ne pas subir le courroux de Derek. On m’a aussi envoyé pour les aider.
Que proposez-vous ?
Attendez qu’elle se réveille. Elle a son odeur dans le nez, elle remontera mieux sa piste que moi qui ne l’ai que vaguement senti. En plus, elle connaît Star City, elle n’est pas gênée par les fragrances nouvelles.
Ça peut prendre des heures ! Et quand bien même, ce n’est pas un… Un chien !
Non, c’est une lionne. Vous devriez commencer à vous y habituez.
Je n’ai pas de leçons à recevoir d’un tueur. D’ailleurs, pourquoi n’êtes-vous pas dehors à chercher Neilson ? Puisque vous êtes si fort.
Vous êtes conscients que vous hurlez particulièrement fort ? marmonna Rebekha.

Elle avait sa tête des mauvais jours. Les traits tirés qui hurlaient « café ! », un équilibre précaire qui la faisait se tenir au chambranle et surtout, l’estomac qui gargouillait. Nicky l’avait certainement entendu arriver, que ce soit à cause du froissement des couvertures dans lesquelles elle s’était enroulée ou à cause du craquement de l’escalier.

Personne ne règlera ça à ma place.

Elle regardait Adrian droit dans les yeux en disant cela. C’était lui qui l’avait réveillée, en disant qu’il ne voulait pas qu’elle soit mêlée à cela. Comme si, tout au fond d’elle, son subconscient avait fait un rejet au point de réussir à ouvrir ses yeux qui lui semblaient collés.

Mais je ne cracherais sur l’aide d’aucun d’entre vous.

Sa voix s’était un peu radoucie, contrairement au grondement de son estomac.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
« Jeux de fauves » ft. Adrian
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_6« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_8


« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_1« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_2bis« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» le jeux du sam... sam'dit !!
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Les événements de Juin du K fée des jeux
» Adrian Aucoin
» Université de Boston - Adrian dans son bureau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_6« Jeux de fauves » ft. Adrian Cadre_cat_8
Sauter vers: