AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_1« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_2_bis« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_3
 

« Rêves d'incube » ft. Renan

 
Message posté : Jeu 29 Oct 2015 - 14:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Soirée du 29 octobre 2015.

Depuis la magnifique –et particulièrement sanguinaire- nuit qu’ils avaient passé ensemble dans la forêt, Raphaël s’était montré particulièrement obligeant avec Renan. Ils avaient mené ensemble plusieurs missions, il s’était déplacé par trois fois directement à la base et ce malgré les quelques problèmes qu’il rencontrait avec son homonyme archange. Il avait été jusqu’à l’entretenir de cette petite contrariété passagère, lui conseillant la prudence et lui montrant une photographie de Tomas Tarabotti pour qu’il sache qui ne pas affronter. Évidemment, il ne le prenait pas pour une lâche mais Renan était un homme intelligent sachant choisir ses batailles et il ne doutait pas qu’il n’avait aucune envie de se faire tuer bêtement contre un serviteur du seigneur.

Néanmoins, derrière toutes ces attentions et cette bonne volonté, un problème continuait d’agacer la créature, à savoir la fréquence avec laquelle ils avaient des rapports intimes. Depuis la forêt, ce n’était arrivé qu’une seule autre fois et même si, piqué par l’Ardeur, ç’avait forcément été agréable, il se sentait lésé. Combien de fois par semaine couchait-il avec la nécromancienne ? Probablement bien davantage, tout cela parce qu’elle avait un vagin. Quel esprit étriqué !
Et quelle jalousie mal placée…
Il était temps que la situation évolue, qu’il pose un ultimatum. Renan serait dans une fâcheuse posture si Raphaël venait à se lasser de leur collaboration… Heureusement, la créature s’amusait assez avec l’Officier de la Pénombre pour faire un geste.
A sa manière.

Depuis plus d’un an désormais qu’ils se connaissaient, Raphaël avait appris à attirer Renan au Cirque avec une technique très simple : ne plus donner aucune nouvelle. Et vu leur proximité du mois passé, cela se révéla payant assez rapidement. La créature aimait à penser qu’il lui manquait, que ce soit vrai ou non. Quand Kell l’informa par la pensée que l’Officier venait de passer par l’entrée secondaire (et ainsi d’entrer sans être forcé de se déguiser, un petit privilège de plus) du Cirque, l’Archidémon était occupé à s’envoyer une jeune sorcière blonde. Jeune, c’était peu de le dire. Elle devait avoir seize ou dix-sept ans, pas plus, mais c’était la nouvelle venue du culte de l’Envie et il était bon de l’accueillir de la meilleure des manières. Surtout qu’il avait besoin de nourrir l’Ardeur et était désespérément en manque de sang magique. Plus que le sexe, Raphaël était accro à l’hémoglobine des sorciers et, la faute à son immortel ennemi, il était privé du meilleur des crus. Il devait bien palier…

Renan fut conduit par Kell, son chef de la sécurité, qu’il avait déjà rencontré plus d’une fois même s’ils ne s’étaient probablement pas énormément parlé. Le saluant d’un signe de tête, le vampire l’amena jusqu’à la chambre de son maître. Le fait qu’elle soit insonorisée permis au mutant de ne pas se douter de ce que Raphaël était en train de faire, du moins avant que la porte ne soit ouverte…

C’est ouvert, informa l’archidémon aux yeux dorés après que le vampire eut frappé deux coups secs.

La gamine jouissait finalement, ce qui lui permit de se nourrir de son énergie. Le pouvoir aurait dû balayer tous les occupants de la pièce mais il le retint, se doutant que cela ne mettrait pas son patron chéri de bonne humeur.

Repoussant sa fidèle évanouie dans les draps, il enjoignit d’un regard à son vampire de s’en occuper tandis qu’il se relevait, totalement nu, sans avoir évidemment mis de préservatif. Non pas qu’il soit susceptible d’attraper des MST de toute façon. Quant à la pudeur, encore un concept inconnu… Il se dirigea vers une chaise où était posée une robe de chambre assortie à ses yeux redevenus rouges, et s’enroula dedans.

Quelle surprise patron chéri, tu aurais dû appeler je me serais arrangé pour terminer à temps. Il passa à côté de lui pour l’entrainer vers le petit salon, puisqu’il s’était envoyé la fille dans sa chambre. Celle-là même qu’il partageait normalement avec Siobhan. Une nouvelle adepte de ma secte. C’est étrange j’ai l’impression que ma proximité fait fleurir leurs vocations…Note je ne vais pas m’en plaindre. Il haussa les épaules. Bref, qu’importe. Que puis-je faire pour toi ?

Il lui souriait, insolent, attendant venir l’éventuelle remarque et préparant déjà la pique à lui retourner. Enfin si tant est que Renan réagisse comme il s’y attendait, ce qui, en fait, était rarement le cas. Et cela constituait une partie de son intérêt…Même si la situation n’avait pas vraiment été une mise en scène, c’était un concours heureux de circonstance dont il comptait bien profiter. La probabilité que Renan le surprenne en pleine action était très grande puisqu’il devait coucher quotidiennement avec quelqu’un pour se nourrir et il était étonnant que ça ne soit jamais arrivé avant.

Un spécialiste aurait appelé cela de la nymphomanie clinique, mais en Enfer, on avait un mot très simple pour cela : Incube.
Certains avaient tendance à oublier qu’il l’était pour moitié.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Oct 2015 - 17:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Depuis leur sortie dans les bois, Raphaël s'était montré relativement coulant et respectueux de la hiérarchie ce qui, venait de lui, était un véritable exploit. Renan en était presque venu à espérer que la créature allait se montrer conciliante sur la durée, malheureusement pour lui, il fut rapidement déçu. Après quelques échanges de bons procédés, l'Archidémon passa aux abonnés absents, ne se rendant même plus à la base de Mannheim et obligeant le trentenaire à aller au Cirque des Damnés pour savoir ce qui se passait. Au fond de lui, le français était persuadé que l'Archidémon avait simplement trouvé un nouveau jouet et qu'il avait oublié ses occupations, les lui rappeler était donc nécessaire.

Légèrement agacé de s'être fait avoir en pensant que Raphaël se montrerait dorénavant sérieux, le trentenaire avait emprunté l'entrée secondaire qui lui évitait de devoir se déguiser pour s'entretenir avec la créature. Il détestait vraiment cette situation et sa récente dispute avec Siobhan n'arrangeait pas vraiment les choses. Maintenant, en plus de l'ambiance qu'il n'aimait guère, Renan avait à se remémorer le côté hautain et plein de dédain de la rouquine et son irritation augmentait légèrement.
Sauf qu'il savait bien que ce n'était pas le meilleur état d'esprit à avoir pour une discussion avec Raphaël.

Il se laissa donc guider jusqu'au propriétaire des lieux et ne fut guère étonné d'entendre des bruits équivoques. Pour le coup, il s'attendait presque à trouver la créature occupée avec Siobhan – ce qui ne lui faisait pas spécialement envie – mais fort heureusement, il ne s'agissait que d'une gamine quelconque. Cependant, sans être coincé, Renan n'avait jamais été amateur de voyeurisme et espéra donc que la conclusion était proche. Cette dernière ne tarda guère, permettant à Raphaël de retrouver une tenue légèrement plus vêtue pour qu'il puisse le mener dans la pièce d'à côté. Le silence du français montrait sa légère contrariété, tout comme il n'aimait pas le fait d'être obligé d'assister à ce genre de spectacle, il arbora donc une expression neutre et ne répondit pas au sourire de la créature. Il préféra une pique bien sentie.

« Apparemment, c'est difficile d'arriver à un autre moment vu que tu as l'air de faire passer tes parties de jambes en l'air en priorité. » Par rapport au côté professionnel du moins. « Je comprends mieux pourquoi tu disparais souvent, sans donner de nouvelles bien évidemment, sinon c'est moins drôle. » La contrariété était clairement audible. « Tu devrais peut-être dire à tes employés de ne pas introduire tes visiteurs si tu es déjà occupé, ce serait plus simple. Je n'ai pas à t’appeler, je n'aurais pas à venir ici si tu respectais notre accord. » Même s'il était agacé, Renan tempéré toutefois ses paroles pour ne pas trop énerver Nagato. « J'aimerais éviter de faire des cauchemars après mes visites ici. »

Une manière de dire qu'il n'appréciait pas ses habitudes et qu'elles ne collaient vraiment pas aux siennes. Oh, Raphaël avait eu l'occasion de constater que son « patron » n'était pas aussi coincé qu'il en avait l'air, mais disons que c'était à de rares occasions et uniquement en privé. L'exhibitionnisme ne faisait vraiment pas partie de ses fantasmes, ni même de ses préférences.

Son regard se détourna du visage de la créature pour fixer les murs qui lui semblaient tout à coup beaucoup plus intéressants que le reste. Il soupira doucement avant de réfléchir à la manière dont il pourrait présenter les choses sans que Raphaël ne se montre offusqué ou ne s'amuse à retourner les choses à son avantage, comme il avait l'habitude de le faire en temps normal. Après quelques secondes de silence, le trentenaire reprit d'un ton légèrement plus calme, mais toujours agacé.

« Je pensais que notre dernière sortie t'avait mis dans de bonnes conditions, mais apparemment ça n'a duré que quelques jours. » Voire semaines au mieux. « Je me demande à quoi ça sert si tu retombes dans tes habitudes. Je t'ai déjà dit que j'ai autre chose à faire que toujours venir ici pour te chercher. » Son regard se reporta sur l'asiatique. « Je fais des efforts en te rendant visite sans que ce soit professionnel, j'espérais que tu en ferais aussi. Mais apparemment je me suis lourdement trompé. »

Il faisait référence à leur nouvel accord qui comprenait l'évolution de leur relation. Renan en parlait toujours avec un air presque professionnel, mais c'était une manière de garder le contrôle sur tout. Raphaël avait eu l'occasion de voir que le français aussi savait se lâcher, même si c'était certainement au moins aussi rare que de voir la créature se comporter avec une forme de dévotion professionnelle...
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 1 Nov 2015 - 10:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Renan était visiblement très agacé de la situation. Même si cela amusait le démon (dans une moindre mesure) il trouvait quand même son patron chéri particulièrement culotté. N’était-ce pas lui que l’on négligeait, dans cette histoire ? Et voilà qu’il avait droit à des reproches. Décidément, la vie sur la Terre Prime venait avec son lot d’injustices…

Notre accord… Notre accord… Ah oui je me souviens, quel ingrat je suis, toi qui fait tant d’efforts pour me rendre la vie agréable, releva-t-il avec force de sarcasme et d’ironie, tandis qu’il se servait un verre de whisky.

Faisant tourner l’unique glaçon, il s’installa dans l’un des fauteuils et désigna une place en face de lui à Renan, d’un signe de tête.

Laisse-moi te remémorer la date de notre dernière « sortie » comme tu l’appelles. C’était le 7 septembre, enfin la nuit du 6 au 7 septembre. Nous sommes actuellement et sauf erreur de ma part, le soir du 29 octobre. Ce qui fait que presque deux mois se sont écoulés depuis que tu m’as gratifié de tes aimables et très extatiques attentions. Si je ne compte pas le petit coup vite fait entre les deux, qui sera resté mémorable pour sa brièveté.

Il parlait calmement, peut-être trop pour que ça soit réellement rassurant. Portant son verre à ses lèvres, il but une gorgée qui fit disparaître le goût de la sorcière, ce qui n’était pas plus mal.

Je n’ai pas l’impression que tu es très familier avec mes habitudes de vie. Tu as l’air de croire que mes « parties de jambes en l’air » ne sont là que pour me faire prendre du bon temps, mais tu te trompes lourdement. Au cas où j’aurais –encore- besoin de te le rappeler, je suis à moitié incube. Je ne doute pas que tu auras fait des recherches à ce sujet…Mais laisse-moi ici encore éclairer ta lanterne : Un incube est un type de démon tirant son énergie du sexe. Donc quand je couche avec quelqu’un, ça me nourrit de la même manière que les âmes que je dévore. C’est nécessaire à ma bonne santé, comprends-tu ? Et, à l’instar d’un humain qui a besoin de trois repas par jour, j’ai besoin de nourriture quotidienne.

Tranquillement, il posa son regard sur Renan, tournant légèrement la tête sur le côté, son verre contre sa joue. Il lui sourit.

Une nourriture que tu ne me fournis pas, patron chéri. Et je commence à… Me lasser, de toujours devoir attendre ta bonne humeur pour « m’envoyer en l’air » avec toi. Je pensais que nos relations avaient évolué favorablement, que tu prenais un certain plaisir dans nos échanges intimes, surtout avec un petit coup de pouce de l’Ardeur. Tu sais… Un trou, c’est un trou, et je suis encore assez coulant pour te laisser utiliser le mien sans réclamer que tu me rendes la pareille. C’est une grande faveur que je te fais, tu es un de mes amants réguliers. Enfin, théoriquement. Et j’en ai assez peu. Le regard qu’il lui lança était assez éloquent. Mais j’aime me sentir désiré, patron chéri. Et je crains fort qu’une visite par mois ne soit pas suffisante pour satisfaire mes appétits. Oh je ne te demande pas d’y pallier seul, tu n’y survivrais pas. Néanmoins je sens poindre la lassitude. Or, si tu te rappelles bien des termes de notre accord, tu es supposé me divertir, me stimuler. Alors, qui de nous deux manque de professionnalisme ? demanda-t-il, provocateur.

C’était jouer à un jeu dangereux, mais l’Archidémon devait faire comprendre à Renan le risque qu’il prenait en se comportant ainsi. La créature lui avait offert ses faveurs et le mutant ne parvenait pas à les apprécier à sa juste valeur. Très certainement, c’était encore une histoire de culture humaine mais Raphaël avait fait suffisamment d’efforts. Il exigeait d’être récompensé en conséquence. Dans le cas contraire, son patron chéri verrait à quoi ressemble vraiment de la mauvaise volonté même si, bien entendu, il n’avait aucune envie d’en arriver là. Croisant les jambes, il l’observa en attendant sa réponse.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Nov 2015 - 12:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
L'ironie dont Raphaël fit preuve n'avait rien de très encourageante. Renan le connaissait suffisamment à présent pour savoir quand la créature était en train de se moquer de lui ou de le provoquer et, assurément, c'était le cas à cet instant présent. Il resta malgré tout silencieux, préférant entendre la totalité de son plaidoyer avant de s'énerver et de se justifier. Enfin, surtout la deuxième partie étant donné qu'il n'avait pas vraiment l'occasion d'exploiter la première sans vexer ou contrarier son interlocuteur. Tesla s'installa donc dans le fauteuil en fixant l'Archidémon avec une attention non feinte. La manière qu'il avait de pouvoir lui citer chaque date et chaque rencontre qu'ils avaient pu avoir ne présageait rien de bon. Visiblement, il avait dû ruminer toute cette histoire un bon moment, ce qui expliquait certainement qu'il se soit montré aussi distant et absent de Mannheim....

Une chose était totalement véridique par contre : Renan ne se rendait pas vraiment compte de l'importance que tout cela pouvait revêtir pour Raphaël. À ses yeux, s'il était effectivement succube, s'était uniquement au niveau de ses envies que les choses changeaient, mais il n'avait jamais vraiment imaginé que ce soit aussi obligatoire que de manger. Pour lui, c'était plutôt une sorte de moyen de remplacer des choses plus banales. Sa régénération par exemple avait beau être efficace, Renan avait toujours songé qu'elle n'était pas son seul moyen de se soigner. Apparemment si. Il devait vraiment apprendre beaucoup de choses sur les Archidémons.

Au final, tout ce que Renan comprenait de ce discours, c'était qu'il devait lui rendre visite plus souvent et faire preuve de plus d'initiative le concernant. Sans les faits, c'était faisable puisque le français faisait beaucoup de choses contre sa volonté pour le bien de SHADOW, mais il n'était pas sûr d'en avoir vraiment envie. Il devait faire des efforts pour comprendre les besoins de la créature, mais cette dernière refusait de comprendre le concept de l'hétérosexualité. Une fois de plus, l'impression de toujours être le seul à faire des efforts, se fit sentir. Il soupira légèrement, se demandant s'il n'était pas en train de se lancer sur un chemin qui n'avait pas de retour. Dès l'instant où il avait accepté de passer au stade supérieur, il s'était fait avoir et Raphaël en demandait toujours plus. Où s'arrêterait-il ? Bonne question.
Cela dit, que son professionnalisme soit remis en doute l'irrita beaucoup.

« Ne remets pas mon sérieux en doute. Tu n'as même pas idée de tout ce que j'ai pu faire contre ma volonté, juste par professionnalisme. » Le ton de sa voix était un peu agacé. « Je n'y peux rien si au moment de notre accord, tu n'avais pas précisé clairement quels étaient les termes précis. Et je te rappelle que tu avais le corps de Cornelia à cette époque, ça change beaucoup. » Il n'aurait pas eu autant de mal à remplir cette part du marché. « Je veux bien concevoir que j'ai sous-estimé tes besoins en la matière, mais tu ne fais pas beaucoup plus d'efforts me concernant. Tu refuses de comprendre qu'un homme n'est pas forcément attiré par un autre et même si j'avoue que tes pouvoirs atténuent ça, le reste du temps, je dépends de ma nature, comme toi. » Donc de ses goûts en matière de partenaires. « Ce n'est pas toi le problème, c'est ton hôte. La différence est importante. Si tu étais dans le corps d'une femme, je n'aurais pas de soucis à remplir cette part du marché. »

Il espérait simplement que le mettre un peu en avant de la sorte lui permettrait de se calmer un peu. Ou plutôt de s'énerver étant donné qu'il était effroyablement calme, ce qui était beaucoup plus inquiétant que de le voir agacé ou contrarié. Cependant, Renan ne comptait pas se laisser effrayer, il comptait mettre à profit cette discussion. Autant en apprendre un maximum sur les besoins de l'Archidémon vu qu'il était loin d'avoir les connaissances nécessaires pour savoir à quoi s'attendre. Parfois, Renan se disait qu'il était fou d'avoir eu l'idée de s'allier à une telle créature alors qu'il n'y connaissait rien.
Inspirant profondément, il reprit la parole d'un ton posé.

« Mais je l'admets, je n'ai pas été très investi ces derniers temps, cela dit j'ignorais totalement que c'était aussi important pour toi. Pour être totalement honnête, je pensais simplement que ta nature de succube te donnait des avantages qui pouvaient pallier à tes autres pouvoirs bloqués par les sceaux, mais à mes yeux, ce n'était absolument pas vital. » Il haussa les épaules. « Je te rappelle que je ne connais rien à la magie, je ne sais pas grand-chose des succubes et cela même si j'ai effectivement fait quelques recherches. Tu ne m'as jamais dit que c'était aussi primordial pour toi. Je te prenais juste pour... » Il chercha les termes adaptés. « ...quelqu'un à la libido très développée. » C'était un euphémisme. « Donc tu peux me faire un cours accéléré sur la question, que je sache vraiment à quoi m'attendre. Et ce que tu attends de moi. » Même s'il avait compris l'idée générale. « J'ai d'autres obligations et si je passais aussi peu souvent, ce n'est pas sans raison non plus. Surtout que tu m'as l'air de ne pas manquer de volontaires à côté. Je veux bien être vaniteux, mais je doute être aussi exceptionnel que ça. » Il le fixa avec sérieux. « Ce n'est pas plutôt une manière de me montrer que tu décides et que j'obéis ? »

Disons qu'il avait vraiment du mal à croire que Raphaël s'énervait simplement parce qu'il devait trouver quelqu'un d'autre pour le remplacer s'il ne venait pas assez souvent. Il l'avait suffisamment dit, les humains se ressemblaient tous à ses yeux, donc c'était forcément une affaire de domination, soit quelque chose que Renan aurait beaucoup de mal à accepter.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 2 Nov 2015 - 11:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Raphaël fronça légèrement les sourcils derrière son verre, en entendant Renan admettre que le problème ne venait pas de lui-même mais de l’hôte occupé par l’archidémon. Un concept qu’il avait un peu (beaucoup) de mal à comprendre, il fallait l’avouer. L’orientation sexuelle n’existait pas, à Dis. Les critères étaient beaucoup plus subjectifs. Aussi, il pouvait concevoir que le corps de Nagato n’était pas à son goût mais pas que ce soit parce qu’il était un homme. La différence existait et Renan avait visé juste avec sa phrase, même si l’apprendre contrariait beaucoup la créature. Lui qui l’avait pris pour un homme de bon goût ! Enfin, tout le monde ne pouvait pas tenir la distance dans ce domaine…

Donc tu coucherais souvent avec moi si j’étais dans le corps d’une femme… releva-t-il, pensif. Sauf que tu as tué mon corps féminin.

Cela dit, le changement plaisait énormément à la créature. Il se plaisait bien, à l’intérieur de l’asiatique et risquait de mettre du temps à se lasser, si tant est qu’il se lasse un jour. Nuls doutes, le corps de Nagato aurait le temps de prendre quelques rides.
Mais là n’était pas la question. L’archidémon poussa un soupir devant l’analyse de Renan. Cela risquait d’être long, comme discussion. Pourtant, c’était nécessaire et pour une fois, son patron chéri ne semblait pas réfractaire à l’idée de l’écouter. Que de changements en si peu de temps… Il n’allait pas s’en plaindre.

C’est une question de respect, chéri. A partir du moment où tu as l’honneur de figurer au rang de mes amants réguliers, qui se comptent, aussi incroyable que cela puisse paraître, sur les doigts d’une main, la moindre des choses serait d’en profiter. Et ce n’est pas ce que tu fais. C’est blessant.

Il le gratifia d’une moue contrariée.

Les autres ne sont que de la bouffe, tu es un peu plus que cela. Tu es… Une personne, à mes yeux, pas juste de quoi me sustenter. Et l’air de rien, c’était déjà quelque chose ! Alors oui, certes, j’ai une libido extrêmement développée mais c’est le contrecoup d’un pouvoir très puissant. As-tu une idée du nombre de grands dirigeants réduits à l’état de marionnette grâce à une succube ou un incube ? On sous-estime le pouvoir du sexe, mais c’est une drogue bien plus dangereuse que la Meta-X. Comme tout pouvoir psychique digne de ce nom, ça demande de grandes quantités d’énergie, surtout pour le maintenir sur le long terme. En matière de magie distique, le sexe est une des trois composantes principales. Tu commences à comprendre ? Oui, je suis un pervers, mais c’est induit par mes besoins vitaux. Un peu comme… Il réfléchit à une comparaison. Quelqu’un qui devient gros parce qu’il aime manger ? Quelque chose comme ça.

Il n’était pas certain que ça soit entièrement pertinent mais même s’il avait longtemps vécu parmi eux, les humains restaient un mystère sur certains points culturels.

Pour te donner une idée, je dois me nourrir de l’énergie dégagée par un orgasme au moins une fois par nuit. Tout dépend de l’intensité évidemment, mais c’est le minimum. Ce qui fait que sur deux mois de temps, j’ai au moins soixante rapports sexuels.

Des chiffres qui pourraient donner le tournis à un être humain lambda, encore plus quelqu’un comme Renan qui n’accordait pas tant de crédits que cela à ce genre de choses. Raphaël ne pouvait s’empêcher de sourire.

Et sur tout ce temps, toi, tu as participé une fois et demi… Parce qu’il a fallu que je me nourrisse une seconde fois cette nuit-là. Tu commences à comprendre le problème de proportions, pour un de mes amants réguliers, patron chéri ? Et ma lassitude devant cette situation ? On a tous des choses à faire, je gère un club extrêmement populaire, je suis la onzième fortune immobilière de Star City, j’ai quelques affaires avec le Cartel Rouge, j’ai même eu le temps de manipuler un Légionnaire pour qu’il travaille à me débarrasser de certains agaçants envoyés distiques et réussi à faire tomber le Daily Herald sous notre coupe. Sans compter les nombreuses missions que nous effectuons ensemble.

Il jubilait littéralement de lui montrer à quel point il était efficace. D’ailleurs il ne lui avait encore jamais parlé du Kitsune et de Jonas Cooper, deux bonnes nouvelles d’un coup !
Laissant son verre, Raphaël se glissa sous sa forme d’ombre près de Renan. Très près, assez pour pouvoir poser son front sur le sien et souffler contre ses lèvres :

Je veux plus d’attention de ta part, geignit-il. Je ne peux pas changer de corps pour le moment, juste prendre ma forme d’ombre si tu préfères baiser les « monstres ». Il joignit le geste à la parole, recouvrant le corps de Nagato d’une pénombre animée d’où ressortaient deux yeux d’un rouge éclatant. Il ne ressemblait plus à un homme, ni même à une femme. C’était une créature cauchemardesque vaguement humanoïde, qui suscitait les peurs primaires de l’humanité. C’était ce qu’on craignait, enfant, de trouver sous son lit. Et la raison pour laquelle, adulte, on accélérait toujours le pas dans une ruelle sombre. Ou utiliser davantage d’Ardeur. Je peux ouvrir tes orientations sexuelles tu sais, faire tomber les barrières dans ta tête… Avec son index, il jouait avec le col de Renan. Mais juste pour moi.

Son ton était tranchant, possessif. Il ne pratiquerait jamais la fidélité, il en était incapable, mais il avait toujours détesté partager. Comme si on pouvait avoir besoin d’un autre amant que lui dans sa vie !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 2 Nov 2015 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Raphaël voyait toujours les choses à son avantage, comme le fait que c'était Renan qui avait tué son corps alors même que c'était uniquement parce que l'Archidémon l'avait attaqué. Si ce dernier ne s'était pas montré aussi hostile, il n'aurait pas eu à le repousser et il serait encore dans le corps de Cornelia. Mais cela ne semblait pas vraiment le déranger, Nagato avait davantage l'air de correspondre à ses habitudes, donc c'était déplacé de lui « reprocher » ça. Même si Renan ne le soulignerait pas.

Lorsqu'il fut question de respect et du fait qu'il devait se sentir honoré de figurer au rang de ses amants, Renan eut beaucoup de mal à dissimuler l'amusement que cela provoquait chez lui. Comme s'il allait changer ses habitudes juste parce qu'un Archidémon avait décidé qu'il était digne de figurer à cette place. Rien que pour cette raison, il avait presque envie de faire le contraire, par pur esprit de contradiction. Cela dit, il préféra rester silencieux pour écouter l'exposé offert par Raphaël et fut assez surpris de tout ce qu'il apprit. Très franchement, même en s'imaginant que la créature était très portée sur la chose, il n'avait jamais imaginé que ce puisse être à ce point-là. Il était vrai que du coup, la participation de Tesla devenait relativement insignifiante. En temps normal, il aurait comparé cela à l'activité que Raphaël mettait dans les missions de l'organisme, mais disons qu'ils ne pratiquaient pas vraiment de la même manière et que Renan aurait tout de même préféré lui rendre service d'une autre manière. Question d'ego.

Cependant, sa concentration fut brièvement brisée par les paroles de Raphaël concernant un Légionnaire ainsi que le journal anti-super de la ville. Qu'est-ce qu'il avait fait exactement ? Sur le point de poser la question, le trentenaire fut toutefois interrompu par le rapprochement opéré par son interlocuteur, lequel lui fit vraiment penser à une petite amie jalouse doublé d'un chien qui réclamait l'attention de son maître. Mais ces comparaisons étaient bien mieux dans son esprit que prononcées à haute voix. Une chose était sûre : il avait beau avoir des mœurs libérées, l'autre forme de la créature l'intéressait encore moins que celle de l'asiatique, mais il tenait à préciser certaines autres choses.

« Ne parle pas comme si j'avais l'habitude d'aller m'envoyer en l'air avec tous les types que je rencontre. » Ce qui n'était clairement pas le cas. « Mais non, je n'ai pas envie que tu fasses quoi que ce soit de ce genre. Je te l'ai déjà dit, je n'ai pas envie que tu utilises tes pouvoirs sur moi, arrête d'insister pour arranger les choses comme ça à chaque fois. » Le ton de sa voix restait calme et posé. « Je ne savais pas que c'était aussi.... fréquent si je puis dire. Je comprends mieux. » Mais avait-il réellement envie de faire des efforts ? Bonne question. « C'est un peu comme lorsque tu ne viens pas travailler à Mannheim pendant quelques temps en somme... » Une manière de lui faire comprendre qu'ils devraient faire un échange de bons procédés. « Même si j'admets que tu as fait quelques efforts ces derniers temps. Bien que j'aimerais aussi t'y voir plus souvent. »

Après tout, c'était certainement aussi vital que pour lui. Renan ne comptait pas rester éternellement le larbin sous les ordres de l'Ombre et il avait besoin de Raphaël pour atteindre ses objectifs. Mais pour le moment, le trentenaire n'en avait jamais vraiment parlé au concerné. Détournant légèrement la tête pour ne pas se voir imposer la présence de son interlocuteur, il enchaîna.

« Mais ne viens pas te plaindre que je ne réagisse pas comme tu le voudrais. Ce n'est pas parce que tes autres habitués se plient en quatre pour toi que je vais faire de même. Ce n'est pas dans mon caractère, je ne vais pas te baiser les pieds pour te faire plaisir et ça, tu le savais très bien avant que nous n'en arrivions là. Tu ne peux pas me reprocher ce que tu savais. » Renan n'avait jamais dissimulé son caractère entier après tout. « Mais je suis prêt à faire un effort maintenant que tu as éclaircis les choses. Sauf qu'il faudra que tu comprennes certaines choses. » Même s'il doutait que ce soit dans ses capacités. « Je n'ai pas envie que tu m'imposes tes décisions ou tes choix. J'ai accepté beaucoup de choses pour te faire plaisir et cela même si ça allait à l'encontre de mes envies, mais j'ai aussi mes limites. » Ce qui risquait de coincer, mais tant pis. « Tu me laisseras prendre les choses en main pour que je sois certain que tu ne te laisseras pas emporter par... tes habitudes. »

Présenté de la sorte, ça n'avait pas l'air de grand-chose, mais la vérité c'était qu'il y aurait beaucoup d'interdits et Renan soupçonnait Raphaël de le soupçonner. Cela dit, s'il espérait avoir quelqu'un qui dirait oui à tout ce qu'il déciderait, la créature n'avait qu'à se contenter de sa sorcière rousse qui semblait incapable de prendre la moindre décision de son propre chef.
Et comme une dernière chose le taraudait...

« De quel Légionnaire parles-tu ? Et qu'est-ce que tu as fait avec le Herald ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 6 Nov 2015 - 10:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oh cela, il s’en doutait bien et si Renan avait eu ce genre d’habitude, Raphaël aurait certainement consacré une partie de son énergie à méthodiquement éliminé tous ses amants. Par pur principe. Il n’acceptait pas qu’on puisse avoir envie de quelqu’un d’autre après avoir couché avec lui. Le cas d’Abigaïl était différent, la nécromancienne devait être délicieuse même si la créature et le mutant ne l’entendaient pas identiquement de la même façon. L’archidémon se serait contenté de la vider de son sang te, d’accessoirement, la baiser au passage là où l’officier de la pénombre avait juste planté une petite graine dans son ventre. D’ailleurs, où en était-ce, cette histoire ? Il ne l’avait plus revue depuis son passage au Cirque et mieux valait que cela continue, vu à quel point elle lui en voulait.
Aucun sens de l’humour.
Mais il n’avait pas envie de penser à la blonde. Il voulait juste convaincre Renan de se comporter un peu plus comme un véritable amant et lui faire prendre conscience de l’honneur que lui avait fait Raphaël en le gratifiant de cette distinction. Heureusement, il avait l’air de commencer à comprendre…

Je te laisse déjà prendre les choses en main patron chéri, rétorqua-t-il, boudeur, sans pour autant bouger de place. Il était tranquillement assis sur ses genoux désormais. Tu te souviens, dans la forêt ? L’éclat de ses yeux témoignait que lui n’avait rien oublié. Ce peut-être comme ça tout le temps, je m’en moque. Tu peux me dominer au lit si ça te fait bander, je ne suis pas farouche. J’aime donner autant que je reçois. Il gloussa. Et je te l’ai déjà dit un nombre incalculable de fois. Tant que tu me donnes du plaisir, tu peux choisir comment, mais je veux que tu sois vraiment impliqué…

Et il était sincère, il n’était pas intéressé par la manière dont Renan allait s’y prendre tant que le résultat était là. Evidemment s’il pouvait ressortir le poignard une fois de temps en temps, il ne serait pas contre mais il savait que ce serait encore une autre bataille à mener. Un affrontement qui pourrait tourner en sa faveur car en posant ses questions, Renan lui avait permis d’étaler ses mérites.

Je ne viens peut-être pas à la base, mais je travaille quand même figure toi ! Pour le Légionnaire, je parle du Kitsune. Tu sais, le protecteur de Chinatown ? J’ai réussi à m’attacher son amitié. Il me prend pour l’archange Raphaël, gloussa la créature. Il m’a aidé à tuer plusieurs démons et à sauver quelques alliés. Les vampires de l’Eclipse, notamment. Il vient parfois ici, c’est une créature puissante tu sais ? Un bon investissement.

En avait-il déjà parlé à Renan ? Il n’en était pas certain, mais ce n’était pas un secret pour tout qui s’intéressait un peu à la société mystique de Star City.

Quant au Harald, j’ai rencontré Jonas Cooper à une journée porte ouverte ainsi que sa très charmante sœur. Il ne s’est pas montré très aimable avec moi, je ne sais pas exactement pour quelle raison… Il fit mine de réfléchir, puis haussa les épaules : Visiblement, il n’a pas aimé mes compliments. Enfin toujours est-il qu’il n’a pas voulu me donner l’information que je recherchais à la base et qu’il m’a menacé. J’ai donc enlevé sa sœur et j’en ai fait une nymphomane, elle est complètement subjuguée par mon pouvoir. On a un deal lui et moi… Je garde la condition particulière de sa petit Casey sous silence et il fait tout ce que bon me semble. Tu veux voir un des enregistrements avec elle ? Il a tellement peur que je décide de me lancer dans le commerce du porno avec Casey Cooper en guest star qu’il est à mes pieds. Note j’ai presque envie qu’il rompe notre contrat tellement elle est douée.

Enfin ça, c’était la situation du point de vue de Raphaël. Nuls doutes que Jonas Cooper le vivait autrement mais leur collaboration portait ses fruits.

Enfin du coup, on peut surveiller tout ce qu’ils publient et on n’aura plus jamais aucun problème avec eux. Tu vois patron chéri, j’ai bien travaillé non ? susurra-t-il contre les lèvres de Renan. Je n’oublie pas ma part du marché, je n’ai pas besoin de venir tous les jours à la base pour tenir mes engagements. Sauf si ça te fait plaisir de m’y voir ? Je pourrais faire un effort pour une juste compensation.

Après tout, le pauvre chéri avait été affreusement négligé.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Nov 2015 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
En temps normal, Renan n'aurait pas laissé Raphaël se comporter avec tant de familiarité. En dehors de leurs soirées dédiées à cette activité, le français avait toujours beaucoup de mal à accepter les « marques d'affection » dont la créature pouvait le gratifier. Ou plutôt les marques de propriété vu qu'il agissait davantage pour son intérêt que pour celui de son partenaire. Mais ce soir-là était un peu exceptionnel : il n'avait pas envie de le contrarier davantage et était bien décidé à trouver un terrain d'entente pour améliorer leur relation qui semblait à nouveau battre de l'aile. Et dire qu'il avait naïvement cru que cette sortie en forêt avait été suffisante pour le calmer quelques mois... ou années tant qu'à faire.

Toujours est-il qu'il écouta attentivement ce que l'Archidémon lui expliquait et fut légèrement inquiet après quelques précisions qui ne l'enchantèrent pas, mais il décida de ne pas se montrer trop fermé au risque d'irriter la créature. Il était impressionné, il fallait l'avouer. Le Daily Herald était effectivement un avantage non négligeable, mais Renan avait toujours trouvé les Cooper trop.... conservateurs pour être correctement manipulés. Il espérait simplement que l'Archidémon n'était pas trop gourmand et ne titillerait pas le propriétaire du journal au point de devenir sa cible principale. Parfois, les pires connards étaient prêts à sacrifier un pion pour le bien du plus grand nombre et le Cooper lui semblait tout à faire capable d'en arriver là. Quant au Kitsune.... il y avait plusieurs raisons de s'en méfier.

Le trentenaire ne reprit la parole que lorsque Raphaël laissa entendre qu'il pourrait faire plus souvent acte de présence en échange de quelque chose. Même s'il soupçonnait que ce ne soit pas ça, Renan songea qu'il pouvait éventuellement s'intéresser à une forme de liberté un peu plus digne de ses habitudes.

« Une juste compensation ? Si tu es efficace au travail – et ça m'a l'air d'être le cas vu ce que tu viens de me dire – je pourrai prouver à mes supérieurs que tu es loin d'être incontrôlable et que tu es vraiment efficace. Tu pourrais éventuellement bénéficier de plus de libertés, ou du moins de moins de surveillance. » Il le regarda dans les yeux, essayant de voir s'il était sur une bonne piste. « Peut-être même que je pourrais plaider en ta faveur pour que l'Ordre ne soit jamais autorisé à t'approcher et cela même si tu devenais un peu plus... bravache si je puis dire. »

Par là, le Breton entendait qu'il n'aurait plus perpétuellement la menace du contrôle magique au-dessus de la tête. Renan espérait vraiment que cette perspective serait séduisante aux yeux de la créature, mais il n'y avait aucune raison pour que ce soit le contraire. S'il y avait bien une chose qu'il semblait aimer autant, si ce n'est plus, que le sexe, c'était sa liberté.
Sans imposer de distance pour montrer sa bonne foi, Renan enchaîna d'un ton légèrement caressant – un peu comme pour amadouer son interlocuteur.

« Je dois admettre que je suis impressionné. Sans vouloir te vexer, je ne te croyais pas capable de faire ça. Enfin, pas que ce soit les moyens qui te manquaient, mais tu n'as jamais vraiment fait dans la dentelle depuis que je te connais. Je ne pensais pas que tu prendrais la peine d'échafauder tous ces plans, c'est tout. » Ce n'était donc pas ses capacités qu'il remettait en doute, mais son caractère assez impulsif. « Mais je vais me permettre quelques conseils, même si je suis sûr que tu y as déjà songé.... Méfie-toi du Kitsune. On a déjà beaucoup approché Hive et tu as vu ce qui est arrivé à Shahren.... » Après être quasiment morte, elle avait été exilée loin de Star City. « Approcher un deuxième Légionnaire est risqué. Puis on sait que l'Archimage traîne dans le coin et il collabore certainement avec la Légion, j'espère juste que tu ne l'as pas gratifié de ta graine où il pourra te pister comme un lapin. » Même si Raphaël n'apprécierait certainement pas la comparaison. « Quant aux Cooper.... je ne serais pas étonné qu'il soit prêt à sacrifier sa sœur pour obtenir la paix, ils n'ont jamais été influençables ou faciles à manipuler, alors fais attention au retour de manivelle. Les simples humains peuvent parfois être aussi dangereux que tes autres adversaires. »

Surtout lorsque l'humain en question avait une foule de journalistes sous ses ordres et qu'il pouvait décider de leur rendre la vie impossible s'il le souhaitait. Renan détourna finalement le regard pour réfléchir au reste de la discussion. Il ne voyait pas d'autre issue que d'accepter la demande de Raphaël sans rien contester. Ce n'était pas spécialement dans ses habitudes, ni même dans ce qu'il avait envie de faire, mais si l'enjeu était aussi important, il était prêt à faire à peu près n'importe quoi. Sauf qu'il ne présenterait pas les choses de la sorte, ou la créature serait capable d'en profiter pour lui demander tout ce qui lui passerait par la tête.

« Et pour le reste... je me souviens de la forêt oui, mais je me souviens aussi de t'avoir dit que ce serait la seule fois. C'était exceptionnel et tu le sais très bien. » Il voulait être sûr que le message était bien passé. « Mais si tu m'assures que tu ne vas pas t'amuser à changer l'accord en cours de route, très bien. Je n'ai jamais dit que je refusais d'être impliqué, je t'ai aussi plusieurs fois expliqué que je remplissais toujours mes accords, quels qu'ils soient. C'est juste que tu ne m'as jamais précisé toutes ces choses. » Ni qu'il n'était pas simplement nymphomane. « Et au pire des cas, tu n'auras qu'à passer à Mannheim et piocher parmi les agents, je suis certain qu'il y en a quelques-uns qui ont déjà dû te taper dans l’œil. »

Certes, il pouvait donner l'impression de prostituer ses agents, mais si c'était pour le bien de l'organisme, il n'avait pas à être le seul à donner de sa personne ! Et la jeune femme avec qui il était quelques instants plus tôt n'avait pas l'air de s'en plaindre non plus.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 17:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Raphaël répondit à la proposition de Renan par un petit soupir dépité. Certes, ce qu’il proposait était plutôt intéressant, on ne pouvait le nier. L’archidémon n’avait pas du tout aimé la manière dont l’organisme avait essayé de contrôler ses actions ni les menaces qui avaient été proférées à son encontre par l’agent ténébreux. Tout ça pour une pauvre histoire de graine démoniaque… Visiblement, ces individus ne connaissaient rien à sa culture et ne comprenaient pas l’honneur qu’il avait fait à Renan. Mais, même s’il avait tenté d’expliquer son point de vue à l’Officier, des mesures avaient dû être prise et ce que tous avaient vu comme une tentative de manipulation d’un supérieur (sérieusement, est-ce que ça lui ressemblait ?!) s’était soldé par une série de menaces comprenant l’Ordre de Thulé et un éventuel contrôle magique. Cela, il l’avait extrêmement mal vécu, inutile de le nier. Renan et lui s’étaient disputés à ce sujet et ç’avait manqué de mal se terminer, Raphaël avait d’ailleurs fait preuve d’une exceptionnelle maîtrise de lui-même à cette époque, se jurant toutefois qu’il se vengerait des empêcheurs de tourner en rond.

Quant à son dégoût pour l’Ordre de Thulé, il remontait à la seconde guerre mondiale et même s’il avait conscience que ses membres n’étaient plus les mêmes qu’à l’origine, il n’avait pas apprécié que l’on essaie de le contrôler. Visiblement, ç’avait donné des idées à certain… Secouant légèrement la tête, il revint à l’instant présent.

Ce n’était pas déjà le cas ? Je veux dire, j’ai été assez clair, si un seul membre de cet Ordre tente de m’approcher, je lui arrache la tête. Je ne veux pas avoir à faire avec eux. Je me suis lié avec toi parce que tu me plaisais et que tu es un médicament efficace contre mon immortel ennui. Je t’aiderais à atteindre tes objectifs tant que tu remplis ta part du contrat…

Toutes les facettes de cette part.

Mais je vois ce que tu veux dire oui, disons que je m’en contenterais même si ça ne changera pas grand-chose à ma situation actuelle. Je fais quand même ce que bon me semble non ? Hormis t’insérer ma petite graine. Il gloussa. Enfin c’est vrai que ça n’a rien de très officiel… Fais comme tu le sens si tu penses que ça peut me plaire.

Une manière détournée de dire que ce n’était pas suffisant.

Ça ne me vexe pas chéri mais tu sais, on ne survit pas pendant des millénaires en jouant le gros bourrin. Je suis capable d’énormément de subtilité, plus que tu ne peux l’imaginer. Je n’ai pas peur de voir Cooper se retourner contre moi, il a l’air de vraiment tenir à sa petite sœur et si jamais il bouge, crois-moi que le scandale sera à la hauteur. Nagato a déjà une réputation sulfureuse, il ignore tout de ma nature exacte et n’a aucune preuve que je sois responsable des agissements dont il est la victime. Et le Herald ne serait pas le premier à trainer Nagato dans la boue. Au pire je jouerais la carte de l’acharnement médiatique. Pauvre moi, tellement critiqué…

Il aurait presque pu avoir l’air désespéré s’il ne riait pas autant, ainsi pendu au cou de l’Officier de la Pénombre.

Quant au Kitsune… Je sais, mais je ne suis pas Shahren. Non, il était pire, mais mieux valait ne pas relever. Je ferais attention, promis. Tu t’inquiètes pour moi ? demanda-t-il, taquin. Puis je saiiiis que la forêt c’était exceptionnel mais ose me dire que ça ne t’a pas plu ? Je te prête un poignard quand tu veux pour te défouler, patron chéri. Je te sens un peu tendu.

Il gloussa puis se releva finalement, après avoir entendu la proposition faite par Renan. Dans l’immédiat, il préférait mettre quelques pas entre eux. Il redevint sérieux, le changement était radical, presque effrayant. Son sourire s’effaça, ses traits devinrent plus durs, sa voix très froide.

Je ne change rien en cours de route, tes perceptions sont juste désespérément…Étriquées. J’avais espéré que tu serais un peu plus imaginatif et entreprenant. Hélas, il me faut tout expliquer, tout exiger, je peux même te fournir une liste de ce dont j’ai envie alors que je me serais contenté d’une approche un peu plus fébrile, de l’un ou l’autre geste déplacé trahissant ton envie et ta motivation à l’idée de me plaire. Aaah patron chéri, tu es une perpétuelle source de frustration… Tu n’imagines pas à quel point.

Il soupira, théâtrale, tragique.

Ca ne te ferait rien, que je couche avec d’autres agents, pas vrai ? demanda-t-il en le scrutant. Même pas le début d’une once de jalousie, visiblement, releva-t-il, vexé. Je songerais à ta proposition. Il y en aura sûrement l’un ou l’autre de moins ingrat dans le tas !

Il croisa les bras sur sa poitrine et lui tourna le dos, visiblement contrarié. Non mais franchement !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Nov 2015 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Visiblement, la compensation n'était pas suffisante aux yeux de l'Archidémon. Dommage, Renan avait espéré qu'il soit suffisamment intéressé par cette liberté qu'il ne pouvait pas prendre de force.... Il fronça légèrement les sourcils en comprenant bien que la créature cherchait à lui faire savoir qu'il n'était pas satisfait. Évidemment, il allait devoir lui promettre encore davantage.

« Ce qui signifie que ce n'est pas le cas. » Il soupira doucement. « Tu n'inséreras rien chez moi de toute manière, alors en effet, ça ne change peut-être rien à tes yeux, mais moi je vois la différence. Que tu prennes le droit de faire quelque chose ne signifie pas que tu l'as, c'est la différence avec SHADOW et moi. » À comprendre que l'organisme le sanctionnera au lieu de dire « oui ». « Je pourrais te proposer l'accès à certains artefacts spéciaux, il y en a que tu n'as jamais vu, mais est-ce que ce serait suffisant ? Ce serait plus simple que tu me dises si tu attends une récompense de ce genre ou simplement quelque chose de plus charnel. » Le ton de sa voix était légèrement lassé. « Des fois, j'ai l'impression que tu penses que je ne peux rien t'offrir de réellement intéressant. »

Par là, Renan voulait dire qu'il avait la vague impression que la créature ne voyait que les perspectives charnelles qui pouvaient s'offrir à eux alors que le français avait tout un réseau d'informateurs et quelques mystiques puissants sous ses ordres. C'était un peu comme si une jolie fille n'était intéressante que pour son physique et non pour ce qu'elle avait dans la tête. Forcément, l'ego du trentenaire était mis à mal face à cette constatation, même s'il aurait pu être ravi de constater qu'une créature comme Nagato pouvait autant s'intéresser à lui. Mais en vérité, Renan se disait que l'Archidémon accepterait de coucher avec n'importe quoi vu son activité en la matière, alors ce n'était pas spécialement valorisant.

Toujours est-il que son interlocuteur avait sérieusement réfléchi à la perspective de voir le Cooper se retourner contre lui. Franchement, Renan doutait que Le Daily Herald se lance dans une guerre contre Nagato, ce serait à l'encontre des principes du journal, mais lorsqu'un individu était poussé à bout, c'était parfois surprenant de voir ce dont il était capable. Comme le sujet du quotidien était abordé, une autre idée traversa l'esprit du Breton, mais il ignorait si la créature était au courant... Certainement pas. Même si son ex-femme portait encore son nom, Raphaël ne se souvenait peut-être pas du patronyme en question. Il l'appelait toujours par son surnom ridicule, alors c'était possible qu'il n'ait pas fait le lien. Cela dit, il préféra garder ses pensées pour lui en constatant que la créature se redressa tout à coup pour s'éloigner. Sur ses gardes, Renan se demanda s'il allait avoir droit à une nouvelle crise qui leur coûterait cher à l'un comme à l'autre. Mais non. Apparemment, c'était juste son absence de jalousie qui le contrariait. Tesla fronça légèrement les sourcils en scrutant son interlocuteur.

« Alors quoi ? Tu es énervé parce que je ne suis pas jaloux, c'est ça ? » Il soupira légèrement. « Je ne le suis pas. Au mieux, je suis possessif. Pour la jalousie, il doit y avoir des sentiments, ou encore penser que quelqu'un pourrait me surpasser et ça, je ne le crois pas. » Il parlait de manière générale, pour le sexe, Renan ne se considérait pas comme un expert en la matière. « Et c'est mieux ainsi. Si j'avais à être jaloux, Raphaël, je refuserais que tu touches quelqu'un d'autre, ce qui poserait légèrement problème pour ta santé vu ce que j'ai cru comprendre. Donc, je finirais par en avoir ras-le-bol et je mettrais fin à notre accord. Par conséquent, je pense que c'est préférable pour toi comme pour moi que je ne sois pas jaloux. »

C'était l'entière vérité, Abigaïl l'avait constaté par elle-même. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'ils avaient décidé d'officialiser leur relation – chose qu'il n'avait jamais précisé à l'Archidémon d'ailleurs. Lassé de rester immobile, Renan se redressa à son tour.

« Tu exiges des choses que je ne peux pas te donner. Mis à part quand je viens te voir pour ce genre de choses, notre relation reste professionnelle et tu le sais très bien. Je ne vais pas m'amuser à te tripoter dans mon bureau juste pour te montrer que je m'en tiens à notre accord. Je ne mélange pas le plaisir et le travail. » En espérant que le terme « plaisir » fasse son effet. « Mais je ferais des efforts lorsqu'on se verra en dehors. Enfin, sauf si tu préfères te contenter des autres agents, vu ce que tu as dit, ça le laisse penser.... » Il soupira à nouveau. « Et ne critique pas mon côté frustrant, je suis persuadé que si je faisais tout ce que tu voulais, tu te serais lassé depuis longtemps. »

Raphaël avait l'air d'être le genre de personne qui voulait se procurer ce qui lui était refusé. C'était peut-être pour cette raison qu'il avait autant insisté pour que leur relation évolue de cette manière d'ailleurs ? Parce qu'il s'était montré distant dès le début ? Possible. Renan ne le cernait toujours pas....

« Tu sais, je n'ai jamais dit que je n'aimais pas ce que je faisais avec toi. Mais je ne suis pas comme toi, je n'ai pas une armée de... personnes aux mœurs discutables sous mes ordres. Je fais partie d'un organisme quasi-militaire, je ne peux pas m'offrir autant de liberté que toi. » Il esquissa un léger sourire. « Mais dis-toi que le jour où je deviendrai l'Ombre, ce sera moi le chef et je serai libre de faire ce que bon me semblera.... » Une manière de le motiver à l'aider. « … j'irais même jusqu'à dire que tu pourras faire ce que bon te semblera. Et que je n'aurais plus à m'inquiéter pour toi, oui. » Même s'il se souciait davantage de perdre son investissement. « Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose et tu le sais très bien. »

Même s'il avait visiblement besoin de l'entendre le dire. Un énième soupir lui échappa tandis qu'il détournait son regard pour s'éloigner de quelques pas et contempler le mur comme s'il était soudain très intéressant.

« Puisque tu as des contacts avec le Herald, il se pourrait que je te demande ton aide un de ces jours. Alors, je compte sur toi pour garder le contrôle. Mais je suis assez étonné que tu te sois attaqué à la sœur plutôt qu'au grand chef en personne. Peut-être que tu finis tout de même par comprendre le principe de l'hétérosexualité finalement ? »

Une perspective qui l'amusait sincèrement, oui !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 11 Nov 2015 - 13:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Toujours des excuses, des promesses et des détours. Si Raphaël comprenait globalement ce que lui disait Renan, il ne s’en satisfaisait que difficilement. C’était son côté maniaque du contrôle et imbu de sa personne. Il voulait tout contrôler, il cherchait à ce qu’on lui obéisse et qu’on comble ses moindres désirs tout en sachant que, paradoxalement, cela conduirait à un ennui relativement… Mortel. Renan n’avait pas tort en affirmant que la créature se serait déjà lassé de lui s’il avait accédé au moindre de ses désirs. Pourtant, il voulait tout de même le voir plus entreprenant à son égard, plus prévenant aussi, tout en sachant très bien que ce n’était pas dans le caractère de l’Officier. Bref, ils étaient quelque peu dans une impasse et il fallait s’en sortir au risque de tourner en rond.

Il était agacé, mais la perspective d’une solution, même sur le long terme, atténua un peu son humeur qui se calma totalement quand l’Officier affirma qu’il n’avait pas envie qu’il lui arrive malheur. Pouvait-il le croire ? Il décida de se laisser berner sur ce point, avant de sourire devant sa pique.

Ce concept est ridicule, tu connais très bien mon avis sur le sujet. Mais… Non. Si j’ai décidé de m’en prendre à la sœur c’est simplement parce que je la trouvais plus à mon goût. Cela dit, vu à quel point son frère est coincé et probablement homophobe, tu te doutes bien qu’il est le prochain sur ma liste. Je compte bien l’enfermer dans ma Cave et le dépraver. Je le tiendrais par le sexe et plus par la peur, tu me suis ?

Puisque visiblement Renan n’était ni possessif ni jaloux, il pouvait bien étaler ses plans pervers avec d’autres hommes. C’était aussi une manière de voir si cela provoquerait ou non une réaction. De toute manière, l’archidémon ne se laissait guider par les exigences de personne.

Je continue à dire que l’hétérosexualité est juste une excuse, affirma-t-il en le défiant du regard. Mais peu importe. Après tout, nous sommes ici pour nous approprier la plus grande organisation criminelle de la Terre Prime, le reste tient du divertissement accessoire. C’est rare de te voir parler aussi franchement de tes projets, d’ailleurs… Releva-t-il en s’asseyant sur le fauteuil le plus éloigné de Renan. Je n’ai pas oublié que je dois t’aider là-dessus, mais n’oublie pas que je ne pourrais le faire qu’une fois tous les sceaux brisés. C’est une bonne voie, mais qui sait si tu ne possèdes pas un artefact qui accélèrerait les choses en me rendant la maîtrise de ma magie.

Et qui lui permettrait de mettre à exécution les desseins qu’il ourdissait avec Morrigan depuis la mise en place du Pacte et que la déesse lui avait si justement rappelé au moment où il s’apprêtait à mettre un terme à la vie de Siobhan.

L’Ordre ne risque-t-il pas de grincer des dents si je m’approprie leurs jouets ? Dans mon souvenir, ils sont plutôt possessifs à l’égard de leurs jolies trouvailles, qu’ils n’hésitent pas à voler. Ce qui me fait penser qu’ils doivent peut-être avoir quelque chose qui m’appartient, même si je doute que ça se trouve à Star City.

Il se tut plusieurs secondes, songeur, avant de répondre à l’interrogation qui ne manquerait pas d’arriver de la part de Renan.

Mon grimoire. Enfin, celui de Bélial, qu’il m’avait confié pour accomplir une tâche et qui m’a été dérobé par un mage de l’Ordre quand j’avais le dos tourné. Il préférait taire la manière exacte dont ça s’était déroulé mais disons que son côté incube lui avait, pour une fois, vraiment desservis. Il contient peut-être l’une des clés pour me débarrasser plus rapidement des sceaux et récupérer une partie de ma magie. J’avais rajouté des annotations et plusieurs pages de notes, je ne l’avais pas depuis très longtemps mais j’avais espéré que mon alliance avec ce sorcier et la descendante de Morrigan de l’époque pourrait me permettre de déverser mes Légions sur l’Europe déjà affaiblie et… Enfin bref toujours la même histoire.

Conquérir la dimension, asservir ses habitants, en faire un vivier pour les âmes, des buts très diaboliques.

Ce sont des arcanes primordiales en démonologie et magie distique qui a sûrement permis à l’Ordre de faire de grandes avancées dans ce domaine. L’ont-ils toujours ou quelqu’un l’a-t-il récupéré ? Si tu veux me faire plaisir sans baisser ton pantalon, voilà une piste exploitable. Bon amusement avec les mages, conclu-t-il avec un sourire de salaud, conscient d’à quel point Renan pouvait les détester.

Chacun sa petite vengeance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 11 Nov 2015 - 17:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Imaginer Nagato en train d'essayer d'obtenir les faveurs du Cooper était... amusant ? Non, pire que ça. Honnêtement, Renan soupçonnait surtout qu'il allait se manger un râteau monumental. Ce type avait l'air tellement coincé qu'il était possible que l'ardeur n'ait strictement aucun effet sur lui. Enfin c'était une manière de parler, mais disons simplement que le français avait du mal à croire que quoi que ce soit de ce genre puisse un jour se produire.

« Évite juste de rendre ça public, s'il s'adonne à ce qu'il critique dans son journal, je doute que sa fiabilité soit encore de rigueur après et il ne servirait plus à rien. » Un léger sourire ourla ses lèvres. « J'ai l'impression que plus on te repousse, plus tu t'accroches. Tu es difficile à cerner, tu sais. »

Et c'était bien ce qui l'ennuyait puisqu'il était tout simplement incapable de comprendre ce qu'il devait faire avant que tout ne lui explose en plein visage. La preuve avec cette entrevue : Renan n'avait absolument pas soupçonné le fait que l'Archidémon allait lui faire une nouvelle crise de jalousie parce qu'il ne s'occupait pas assez de lui, c'était même plutôt le contraire à ses yeux.

Quant au reste... il était vrai que le français ne parlait pas souvent de ses projets. Mais c'était pour une bonne raison : les murs avaient des oreilles et il n'avait aucune envie d'être évincé parce qu'il avait eu l'idée de devenir le nouveau grand patron. L'Ombre aimait les gens ambitieux et compétents, mais pas lorsqu'ils briguaient son poste. Il écouta donc attentivement ce que Nagato lui disait et lorsqu'il fut question d'une chose qui pourrait être en possession de l'Ordre de Thulé, le Breton s'interrogea forcément.

« Et qu'est-ce que c'est exactement ? »

Renan n'avait jamais entendu parler du grimoire de Bélial, mais il était vrai qu'il ne connaissait pas énormément de choses qui concernaient l'Ordre – et pour de bonnes raisons. La tâche allait être vraiment très compliquée, déjà pour localiser le grimoire en question, mais ensuite pour se le procurer. Bien que le français avait une idée derrière la tête. Encore faudrait-il qu'elle porte ses fruits, il ne comptait donc pas en parler avant de tenir le fameux livre entre ses mains, question de fierté. Cela dit, il en venait presque à sa demander si Raphaël n'avait pas volontairement choisi une mission qui dépassait normalement ses droits, histoire qu'il admette qu'il ne pouvait pas le faire et qu'il lui propose un lot de consolation. Paranoïaque ? À peine.

« Qu'est-ce qui te fait rire ? Le fait que tu penses que je vais te dire que c'est hors de mon champ de compétences et que je te propose autre chose, ou que j'échoue ? » Il soupira avant de se retourner pour le regarder avec sérieux. « Je vais le faire, je vais non seulement trouver ce grimoire, mais je vais aussi le faire de manière réglementaire, comme ça personne ne pourra me reprocher d'essayer de doubler l'Ombre. » Il avait l'air réellement sûr de lui. « J'espère que tu n'as pas balancé ça simplement parce que tu pensais que j'allais me planter ou te proposer un lot de consolation ? Sinon, tu risques d'être déçu. »

Mais il devait s'en douter, non ? Raphaël, sous la forme de Cornelia, avait collaboré avec Renan sur plus d'une mission et il savait ce dont il était capable. Enfin, jadis puisqu'à l'heure actuelle, le trentenaire avait clairement amélioré ses compétences et qu'il était désormais immortel – chose qu'il avait soigneusement dissimulée.

« Tous les artefacts que j'ai à ma disposition ne sont pas à l'Ordre. En fait, il y en a une belle collection qu'ils ne peuvent pas toucher. C'est un groupe indépendant de mes agents, alors je peux garder ce que je veux pour moi. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils me détestent tellement. Mais aussi parce qu'ils sont jaloux que j'ai refusé de te partager... » Et encore, c'était un euphémisme. « Mais crois-moi, j'ai tout autant hâte que toi de te voir regagner ta puissance. J'en ai ras-le-bol de suivre des ordres que je ne donne pas. » Il marqua une pause. « Cela dit, j'espère que ça ne durera pas encore des années. Ce serait dommage que tu puisses finalement m'aider lorsque je n'en aurais plus besoin. » Il haussa les épaules. « Mais c'est entendu, je vais le localiser et ensuite je me débrouillerai pour l'obtenir. »

Peut-être que la créature n'apprécierait pas spécialement d'apprendre qu'il se débrouillait pour trouver d'autres personnes à côté qui pourraient l'aider à atteindre ses objectifs, mais il devait le suffisamment le connaître pour se douter qu'il n'avait pas qu'un seul plan. Croisant ses bras sur sa poitrine, le français reprit sur un sujet qu’il espérait plus léger.

« On a donc un accord ? J'essayerai de venir sous peu dans ce cas... et de me montrer plus proche de tes attentes. En espérant que ce sera suffisant pour toi, cette fois-ci. »

Vu qu'il avait l'air de toujours en vouloir davantage. Cela dit, il voyait mal ce que l'Archidémon pourrait demander de plus, ils avaient quasiment atteint le sommet !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 25 Nov 2015 - 9:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il ne doutait pas une seule seconde que la tâche soit dans le champ de compétence de Renan. Il ne s’était pas allié avec lui uniquement pour pouvoir mater à loisir ses jolies fesses musclées mais bien parce qu’il comptait parmi les mutants les plus puissants qu’il avait pu rencontrer au cours de sa longue vie. Dans un monde dominé par le métal, le pouvoir de l’Officier était une aubaine, surtout qu’il avait appris à ses dépens qu’il était capable d’utiliser cette capacité au niveau moléculaire, pour manipuler le fer dans le sang. Il était délicieusement meurtrier, il aurait même pu choisir d’exterminer Nagato sur un coup de nerfs mais non, il continuait à céder à ses caprices. Raphaël aimait à croire qu’il était spécial à ses yeux et invincible le reste du temps. C’était plus facile d’oublier la supériorité du mutant sur son corps humain, là où lui pouvait l’exterminer sur un plan magique. Enfin… Plus ou moins. N’existait-il pas des boucliers anti-mutations ? Prochaine étape importante : se fabriquer un sortilège dans ce sens.
Bref, Renan avait un grand potentiel en plus d’avoir un caractère qui, bien que frustrant dans la plupart des cas, permettait au moins de ne pas s’ennuyer une seule seconde. Donc non, il ne craignait pas un échec de sa part mais il savait à quel point les sorciers de Thulé pouvaient être vicieux. Heureusement, l’Officier n’était pas sensible à ce type d’attraits.
Et tant mieux, ça lui aurait fait tellement de monde à massacrer. Renan était sien, peu importe ce qu’il pouvait clamer de contraire.

Tu crois que j’oserais faire ça ? Releva-t-il, l’air outré. Puis, il rit. J’avoue, je pourrais totalement le faire, mais ce n’est pas dans mes projets. Si tu arrives réellement à mettre la main sur le Grimoire de Bélial, il est possible que je récupère la maîtrise de ma magie d’ici peu. Ce qui signifie qu’avec les sacrifices adéquats, je pourrais lancer des sortilèges comme la NuitÉternelle ou encore déchainer mes Légions sur Star City.

Il avait dit cela d’un ton badin, comme si ce n’était pas grand-chose, mais son regard brillait d’excitation à la perspective de sentir à nouveau le pouvoir courir dans ses veines. Il avait été coupé de sa source pendant trop longtemps… Plus qu’archidémon, plus qu’ombre, plus que cauchemar, plus qu’incube, il était une créature magique et les sceaux dans son dos prouvaient que ç’avait été vrai au moins un temps.

Et tu as refusé de me partager parce que tu n’aimerais pas qu’un autre me… Manipule ou juste pour les embêter ? Vilain garçon,le disputa-t-il en lui donnant une petite tape sur le bout de son nez. On a un accord patron chéri. Et je veux bien voir les objets que tu gardes pour toi, sait-on jamais, il y en a peut-être l’un ou l’autre qui ont de l’intérêt. Pour moi je veux dire.

Une précision histoire de ne pas blesser son ego, ce qui avait un côté comique. N’était-il pas l’excentrique égocentrique pour qui on devait se plier en quatre ? Il sourit intérieurement, déjà impatient de recevoir la prochaine visite de Renan. Dans ces moments-là, il ressemblait avantage à une femme. Heureusement, son corps pouvait passer pour les deux, avec les accessoires adéquats.

Et tu pars déjà ? demanda-t-il, une moue boudeuse plaquée sur les lèvres. Je n’ai même pas le droit de t’enlever ton pantalon pour me consoler de toute la peine que tu me fais, cruel patron chéri de mon cœur…

Une reine de tragédie n’aurait pas fait mieux. Il exagérait chacun de ses mots, se donnant en spectacle au point qu’il aurait pu fendre le cœur de par sa détresse. Enfin, encore aurait-il fallu que Renan en possède un, ce dont Raphaël doutait. Heureusement pour eux deux, c’était plus une qualité qu’un véritable défaut.
L’archidémon avait toujours aimé les trous, peu importe où ils se situaient. La poitrine faisait autant l'affaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 25 Nov 2015 - 14:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
« Rêves d'incube » ft. Renan  RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les promesses de Nagato étaient intéressantes. Renan se demandait toujours si la créature tiendrait ses promesses le jour où elle obtiendrait à nouveau l'intégralité de ses pouvoirs. Il n'ignorait pas que certains sceaux avaient sauté grâce à l'agent ténébreux pourtant chargé de surveiller l'Archidémon – et d'éviter que Renan ne puisse le rendre trop puissant. Il ne serait pas étonné d'apprendre que ces deux-là s'alliaient pour essayer de le baiser, au sens figure du terme. C'était dans le caractère de Raphaël : il s'intéressait aux gens qui pouvaient l'aider à atteindre ses objectifs, mais se fichait pas mal de la personne derrière. Quant à Dante... l'Officier ne savait que penser de lui. Après l'avoir mis en garde contre l'Archidémon et cela à de nombreuses reprises, voilà qu'il faisait exactement ce qu'il lui avait déconseillé et qu'il allait jusqu'à libérer ses pouvoirs alors qu'il était chargé d'empêcher que cela n'arrive. Comment ne pas songer qu'ils étaient en train de s'allier pour le doubler ? Les deux individus rêvaient de grandeur, que l'un regagne ses pouvoirs et que l'autre devienne l'Ombre n'était pas si improbable.
Alors, oui. Renan serait méfiant vis-à-vis de Nagato et de son nouvel ami.

Il resta silencieux, lèvres scellées pour ne pas trahir ce qu'il pensait de toutes ces histoires. Le mieux était de flatter un peu son interlocuteur pour endormir sa méfiance – parce que Renan était convaincu qu'il ne lui faisait pas confiance – et se contenta d'esquisser un bref sourire totalement factice lorsque la créature accepta de voir la collection d'artefacts en sa possession. La lance resterait certainement hors de sa portée, mais il pourrait y jeter un œil.

Cela dit, la conversation touchait effectivement à sa fin. Le Breton n'avait pas l'intention de se laisser avoir par le mélodrame de l'Archidémon : il n'avait aucune envie de se montrer attentionné avec lui à ce moment précis et vu la scène à laquelle il avait assisté en arrivant ici, Raphaël n'avait pas besoin d'énergie. Il se redressa donc sans accorder d'attention particulière à son interlocuteur.

« Tu n'as pas de cœur, ne me fais pas croire que j'y ai ma place. » Qui plus est, il ne le souhaitait pas vraiment. « Tu demanderas à ton amie de te consoler... » Il parlait de la fille avec qui il était à son arrivée. « Ou alors tu pourras en profiter pour aller appeler ton nouvel ami, le Cooper, je suis certain qu'il viendra en courant pour te rendre service. » On y croyait tous. « Et puis, ce serait tellement banal. Tu me demandes de l'attention, je me plie immédiatement en quatre pour te faire plaisir... je préfère te faire mariner un peu pour que ma prochaine venue te fasse plaisir. »

Tant pis si l'Archidémon se vexait en entendant ça, Renan n'était pas ici pour satisfaire sa libido, mais bel et bien pour régler un problème. Une certaine nécromancienne pourrait en témoigner : il ne s'amusait pas à mêler les histoires professionnelles aux histoires plus intimes. Que cela lui plaise ou non, la créature devrait attendre que le français vienne lui rendre visite uniquement pour s'occuper de leur relation.

« La prochaine fois que tu viendras à Mannheim, tu auras droit à une visite de la salle où les artefacts sont gardés dans ce cas. » Il esquissa un bref sourire. « Je n'aime pas partager, tu devrais le savoir. On a un point commun tous les deux, tu vois.... » Il n'était pas vraiment partageur non plus... « Et c'est encore valable aujourd'hui. Tu peux te taper qui tu veux, je m'en fiche, mais ce n'est pas la même chose pour les affaires. »

Un avertissement visant à lui faire comprendre qu'il avait intérêt à ne pas essayer de le doubler ou de le remplacer. Sur ces quelques mots, le français se détourna pour se diriger vers la sortie. Inutile d'en faire trop, ils allaient se revoir sous peu et Renan comptait bien faire en sorte que ce soit Raphaël qui se déplace jusqu'à Mannheim. Question de fierté.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



 
« Rêves d'incube » ft. Renan
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_6« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_8


« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_1« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_2_bis« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_3
 Sujets similaires
-
» PARTY UP ft. Renan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_6« Rêves d'incube » ft. Renan  Categorie_8
Sauter vers: