AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Faites la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 30 Aoû 2012 - 20:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
L’été prenait fin et cela voulait donc dire que bientôt, les bus scolaires circuleraient à nouveau dans les rues de la ville pour conduire les écoliers et les lycéens dans leurs établissements d’enseignement. Bien entendu, Lukaz n’était absolument pas concerné par cela, encore que le retour des cours signifiait aussi l’absence des gens chez eux en journée et donc, la possibilité pour lui de recommencer à commettre des crimes. C’était là quelque chose qui était bien plus compliqué en été avec la présence à la maison des enfants, des adolescents et bien entendu des adultes en vacance. Pourtant, malgré la rentrée scolaire qui approchait, il y avait une tranche de la population qui n’était pas encore concernée par cela : les étudiants. En effet, ces derniers avaient encore droit à du répit avant de devoir reprendre le chemin des cours et en attendant, bien qu’ils puissent être occupés par des démarches administratives multiples, ils se faisaient doucement à l’autre facette de la vie universitaire, à savoir la détente et la fête.

Lukaz n’était évidemment pas étudiant. Il n’avait jamais réellement été à l’école alors comment aurait-il seulement pu l’envisager ?! Pourtant, cela ne l’empêchait pas de fréquenter les fêtes étudiantes puisque c’était là un bon moyen pour lui de trouver un ou plusieurs partenaires pour s’amuser jusqu’à l’aube. Aussi étrange que cela puisse le paraitre, Lukaz aimait ces fêtes parce qu’il y retrouvait un peu l’ambiance de joie, de délire et d’amusement qu’il avait connu plus jeune, quand il vivait parmi les forains. Certes, l’ambiance était loin d’être dans le même ton, mais dans le fond, la comparaison n’était pas si mauvaise que ça non plus. Pour l’occasion, Lukaz avait donc décidé de partager cette ambiance avec quelqu’un d’autre, même si ce n’était pas dans ses habitudes de se rendre dans de tels lieux accompagnés. Il avait choisi de contacter Colin pour le lui proposer et ce dernier avait accepté, le rendant euphorique, sans que le Français ne comprenne trop pourquoi.

C’est ainsi qu’une fois la soirée bien entamée, Lukaz avait quitté son domicile pour prendre les transports en commun jusqu’à l’Université de Star City où devait se dérouler la fête qu’il comptait rejoindre. Normalement, si tout se passait bien, il devait retrouver son compagnon sur place. Le Français espérait que les choses se déroulent bien parce qu’il devait bien l’avouer, il ne savait pas comment Colin réagirait dans un tel lieu. Pourquoi s’inquiéter ainsi ? Parce qu’il avait vu ce dont il était capable au Circus ! Alors bien sûr, les problèmes pouvaient amener du piment dans une soirée trop calme, mais s’il aimait bien l’excitation, il préférait au maximum éviter les ennuis avec les forces de l’ordre… Ces pensées s’évanouirent en même temps qu’il sortait du métro et après quelques minutes de marche, Lukaz parvint enfin au lieu de rendez-vous. Scrutant les environs, il repéra enfin Colin. « Hey ! T’es déjà arrivé ? Je t’ai pas trop fait attendre ? » S’approchant pour lui donner une tape amicale sur l’épaule, ne sachant trop comment le saluer, Lukaz reprit rapidement. « Alors, t’es prêt à faire la fête ? C’est une bonne façon de recommencer les cours, nan ? Mais ne parlons pas de ça maintenant, on a bien mieux à faire ! »
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Lun 3 Sep 2012 - 12:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    On ne pouvait pas dire que l’été de Colin s’était si bien passé que ça. En fait, la période estivale avait surtout était marquée par sa rencontre avec Tesla qui lui avait laissé un lourd sentiment d’amertume. Cependant, ses activités au sein du Cartel Rouge lui permirent de se vider un peu la tête, mais le souvenir restait, comme un fantôme qui le hante. C’était soit à cause de son orgueil, soit à cause de son pouvoir qui était encore actif sur son ennemi. Car il était bien décidé à garder le lien psychique intact. Plus pour pouvoir lui mettre une raclée la prochaine fois que pour en apprendre plus sur son organisation. Certes, son orgueil empiétait sur son professionnalisme, mais il était comme ça, d’autant que sa formation en tant que Gladiateur du Circus le poussait à garder ce genre d’attitude. Ainsi il s’attelait à ses tâches avec un air un peu absent, fournissant de fait des sortes de vacances à tous ceux avec qui il travaillait, car il était moins occupé à essayer de leur faire peur, cela dit, les autres membres du Cartel n’en continuent pas moins de le craindre, ce qui était bien suffisant pour le « nourrir ».

    Donc le travail ne fonctionnait pas trop pour lui faire changer les idées, mais ce qui marchait en revanche, c’était les études. Sans en faire sa priorité de l’été, Colin consacra un bon morceau de temps à ses travaux et recherches. En tant normal, il était 70% Gula et 30% Colin, mais pendant ces derniers mois, son côté étudiant avait grignoté 30 bons % à son alter ego super vilain. Toutefois, cela ne voulait pas dire qu’il sociabilisait plus que cela, seulement, lorsqu’il se trouvait à la bibliothèque ou sur le campus, il refreinait ses envies de terroriser les autres. Après, lorsqu’un nid de craintes ou de stress passait à côté de lui, il lui arrivait bien sûr de le suivre des yeux à la manière d’un Casanova qui vient d’établir un premier contact visuel avec sa proie, mais cela n’allait pas plus loin. Il se contentait de se nourrir avec ses activités au Cartel. Au final, le quotidien du jeune homme était actuellement plus « normal » que « mauvais », à ceci près qu’il n’avait que très peu de contacts sociaux en dehors de ceux qu’il avait au sein du Cartel, mais pouvait-on vraiment désigner cela comme liens sociaux ? C’est donc un immense changement de le voir se rendre à une fête étudiante aujourd’hui, chose qu’il n’avait pas faite depuis ses premiers pas à la fac (la curiosité l’y avait poussé, et bizarrement, cela s’était toujours mal fini, avec des cris et des mouvements de paniques, allait savoir pourquoi…). La question est donc : pourquoi diable va-t-il se rendre à celle-ci ? La réponse : à cause d’un mystère. Lukaz, un garçon pas tellement mystérieux au final (bon il a un super pouvoir, mais qui n’en a pas à Star City?) mais ce qui intriguait Colin, c’était l’effet que le blondinet avait sur lui ; une sorte de fascination inexpliquée qui provoquait de drôles de réactions psychologiques chez l’étudiant. Donc rien que par curiosité, Colin avait une bonne raison d’y aller.

    Plus tard, ce jour là, avant de retrouver Lukaz, Colin se préparait gentiment, un jean noir, un T-shirt blanc un poil moulant mais pas trop, et une veste noire pour un ensemble sombre ou sobre selon les interprétations. Ne parlons pas des sous-vêtements, il est encore trop tôt pour savoir si ceux-ci seront exposés ce soir. Ainsi équipé, le jeune homme se mit en route et finit par arriver avec deux trois minutes d’avance. Lorsque Lukaz arriva, Colin eut une sorte de mini infarctus, inquiet pour sa santé et troublé réalisant qu’il ne tombait pas par terre, son accueil se révéla un peu plus froid que ce qu’il aurait fait en temps normal.


    – Salut… Non, je… Il évita de parler trop vite pour ne pas manquer d’air, juste au cas où. Ca fait à peine trois minutes que je suis là.

    Simple et direct, cela ne changeait pas à son habitude du moins telle était son habitude lorsqu’il était en mode « étudiant ». Ce comportement en lui-même devait bien répondre à la question de Lukaz concernant l’humeur festive de l’étudiant. Pourtant, Colin était plus complexe que ça.

    – Prêt.

    D’autant que ce qui se rapprochait d’un sourire était dessiné sur son visage. Et peut-être que Lukaz n’était pas encore habitué à lui, mais un observateur aguerri verrait là qu’il s’agit, pour une fois d’un vrai sourire. Pas le genre de ceux qu’il a lorsqu’il fait semblant, pas non plus ceux de Gula lorsqu’il est monstrueusement heureux de terroriser. Un nouveau genre de sourire.

    Lukaz, le mangeur de soleil – c’était la désignation que Colin lui avait donné sans que celui-ci en ait conscience – proposa de ne plus parler études et d’y aller ce qu’il accepta d’un hochement de tête. Mais à peine avaient-ils fait deux pas qu’un son strident résonna dans tout le campus. Colin n’était pas un expert, mais son oreille crut reconnaître la voix d’une femme, et elle devait avoir de l’expérience en tant que groupie. Mais encore une fois, ce n’était qu’une déduction de novice. Mais le contenu de cette voix féminine et son intonation exagérément enjouée lui avait mis la puce à l’oreille.


    – LUKAAAAAAAAZ !!!

    Ses oreilles entendaient encore les points d’exclamation lorsque ses yeux virent l’origine de ce bruit inhumain : une jeune étudiante, taille légèrement inférieure à la moyenne, frange, une couleur qui n’avait pas grand-chose de naturelle, une jupe assez courte pour être qualifié d’européenne et un décolleté qui lui paraissait incroyablement raisonnable par rapport au vulgaire que le reste de la tenue exprimait. Exaspéré, agacé mais impassible (sauf peut-être la mâchoire qui se contracta une fois) Colin vit cette créature s’approchait de Lukaz au pas de course, paupières dansantes et déhanché de parade en guise d’accompagnements. Pas besoin d’étudier la psychologie pour voir là un équipement spécial mission séduction. Et un rapide scan télépathique confirma les craintes de Colin : le monstre se rendait à la même fête qu’eux.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Sep 2012 - 15:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz avait quitté son domicile pour rejoindre le campus universitaire afin de se rendre à une fête étudiante et c’est là qu’il avait retrouvé Colin. C’était un garçon un peu étrange qui l’intriguait autant par son attitude générale que par certains aspects de sa personne qu’il semblait partager avec le Français, notamment au niveau de leurs pouvoirs. Lukaz essayait donc d’en apprendre plus sur lui, même s’il ne savait pas réellement pourquoi il le faisait. Curiosité, quand tu nous tiens ! Bref, une fois arrivé sur place, il chercha donc Colin et lorsqu’il l’eut enfin repéré, il se dirigea vers lui, le saluant au passage. L’accueil reçu en retour fut quelque peu mitigé, mais c’était quelque chose qui pouvait être compréhensible. Quand on avait pour habitude de participer aux « fêtes » du Circus, on était en droit de douter de la capacité d’amusement que pouvait procurer des fêtes plus classiques. Il pouvait même sembler logique que Colin n’ait jamais fréquenté de tels lieux et ça pouvait donc expliquer sa retenue. Comme il répondit malgré tout être prêt, Lukaz était en droit de penser qu’il ne se forçait pas trop pour le suivre.

Observant le sourire qui s’affichait sur les lèvres du brun, le Français se demanda un moment ce que ça pouvait bien dissimuler, mais il se ravisa rapidement pour sourire en retour. C’est alors que la situation évolua, un cri strident se faisant entendre. Il ne fallut guère de temps pour constater que c’était là la voix d’une jeune fille et que cette dernière connaissait Lukaz. Malheureusement pour elle, la réciproque n’était pas nécessairement vraie. Du moins, Lukaz devait certainement la connaitre, mais il ne se rappelait tout simplement plus d’elle. En effet, en général, lorsqu’il s’amusait à une fête, il ne gardait en tête que ceux qui en valaient réellement la peine et cette demoiselle, si on pouvait utiliser un tel terme, n’en faisait pas partie. De toute façon, il était accompagné et la simple présence de Colin était plus intéressante pour lui que cette… fille. S’il ne se rappelait pas d’elle, c’est qu’elle n’avait pas du faire des étincelles, la fois précédente.

Cherchant à dissimuler tant bien que mal son exaspération, Lukaz décida de minimiser un peu la situation. « En voilà une surprise ! » Ou pas, mais bon, s’il souhaitait s’en débarrasser rapidement, il valait mieux se montrer aimable. « Tu vas aussi à la fête ? » Si la réponse était oui, il y avait intérêt à espérer qu’elle avait perdu ses amis dans la foule, parce que si elle était venue seule, c’était le début de la fin… Préférant ne pas l’inviter ouvertement à rester avec eux, Lukaz ne lui présenta pas Colin. Par contre, il tenta au mieux de plonger son regard dans celui de son compagnon, cherchant à afficher une expression qui dirait « Pitié, fais la fuir ! ». Il espérait juste que le jeune homme comprendrait et qu’il n’hésiterait pas à se faire plaisir. Dans le cas contraire, ils risquaient d’avoir un parasite accroché à eux toute la soirée et ça, ce n’était absolument pas prévu au programme. Se rapprochant un peu de son compagnon du soir, Lukaz tenta d’appuyer un peu sa demande muette d’un chuchotement. « Colin… » Puis, reposant son regard sur la fille, il lui offrit un sourire artificiel, attendant une éventuelle réaction.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Ven 14 Sep 2012 - 21:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    Mine de rien, Colin était un chouia psychologue, déformation universitaire diront certains. Mais dans l’ensemble voyant qu’il utilisait sa perspicacité au service de la peur, les gens avaient tendance à ne pas se méfier de ses capacités dans ce niveau. Car s’il n’était pas toujours acteur, Colin savait très bien observer et en déduire ce qu’il y avait à déduire. Ainsi, il ne parvint pas à passer à côté de l’ennui ressentit par Lukaz lorsqu’il vit cette fille s’approcher d’eux. Il devina également que cet ennui gagna en importance lorsqu’il vit qu’elle voulait leur taper la causette, ou plutôt taper la causette à Lukaz ce qui était des plus impolis.

    Un manque de politesse qui ne faisait ni chaud ni froid au mentaliste car, pour ce qu’il savait et d’après ce qu’il survolait dans l’esprit de cette tarte, il préférait aussi bien qu’elle ne lui parle pas. La seule chose qui le dérangeait vraiment, c’était d’avoir à rester dans le même périmètre qu’elle. Mais il ne dit ou ne fit rien, par politesse et respect envers Lukaz. Précisons au passage que peu de personnes pouvaient se vanter d’avoir véritablement ces privilèges. Prenant son mal en patience, Colin attendit patiemment une réaction de Lukaz pour mettre fin à cette rencontre malheureuse. Pendant ce temps là, ses oreilles prenaient cher.


    – Oui je dois y rejoindre une copine qui est nouvelle en ville. Oh, il faut absolument que je te la présente !!!

    Pendant qu’elle était en train de faire le récit inintéressant de la vie de son amie, Colin constata que Lukaz essayait de communiquer avec lui sans que la squatteuse ne le voie. Intrigué, le mentaliste usa de sa télépathie et finit par comprendre ce qu’il voulait dire. Lorsque le voleur ajouta un discret chuchotement, Colin hocha la tête en affirmation tout en arborant un sourire amusé, il était agréablement surpris d’une telle demande. Décidant de s’y mettre, il scruta la demoiselle d’un air songeur, plongeant un peu plus profond dans sa psyché.

    – … et elle est super sportive, tu verrais. Elle joue aux tennis. Au lycée elle pouvait batter tous les garcons ! Et puis ses parents…

    – Excuse-moi, mais il me semble que je t’ai déjà vue quelque part. l’intérrompit Colin ce qui la fit se tourner vers lui avec une expression relativement comique sur le visage, eh oui, il avait osé l’interrompre en plein processus de « séduction ». Mais ce n’était pas fini… Interloquée, elle le regarda de bas en haut avant de répondre d’une voix qui se voulait catégorique mais qui ne parvenait pas à cacher une certaine hésitation.

    – Je ne crois pas qu’on se soient déjà vus…

    – Non mais moi je t’ai vue… En photo je pense… Ca y’est ! C’était dans un journal Texan il y a trois ans ! Je m’en souviens parce que j’ai fait un exposé sur l’homme qui…

    Jouant la comédie à la perfection, tout le monde voyait Colin s’interrompre avec l’air d’avoir fait une belle gaffe. Alors que bien sûr il l’avait fait en en étant on ne peut plus conscient. Intérieurement, il était aux anges, car il savait ce que ces paroles allaient signifier pour elle, sa joie intérieure s’intensifia en voyant que l’effet était réussi. La fille se mit à pâlir et la panique se lisait clairement dans son regard. Elle répondit avec une voix toute timide :

    – Non…

    Gula n’ajouta rien, car il savait que la bombe allait s’activer d’elle-même. Il n’avait plus qu’à savourer la peur qu’elle générait tout en gardant un air gêné. Sa victime, forte mine de rien, se refit une contenance et se tourna vers Lukaz avec un air désolé et un visage toujours aussi pâle :

    – Désolée, je viens de me rappeler que j’avais un truc urgent à faire avant de faire la fiesta. Je dois te laisser. On se verra là-bas !

    Elle jeta un dernier regard plein de confusion et de crainte à Colin avant de leur tourner le dos et de s’en aller, d’un pas plutôt rapide. Suite à ce départ, Colin prit une longue inspiration ravie, comme s’il se trouvait en face de la mer et qu’il voulait profiter de son air. Avec ce qu’il venait d’absorber, il sera en forme pour faire la fête comme l’indiquait son visage qui était radieux.

    – J’crois pas qu’elle viendra. Mais bon, on ne sait jamais… Ne t’inquiète pas, je ne ferai pas ça à tout le monde une fois là-bas. Enfin sauf si Lukaz le lui demandait évidemment, cela risquerait de créer une ambiance assez spéciale. On y va ?


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Sep 2012 - 23:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
En se rendant à cette fête, Lukaz n’avait vraiment pas pensé qu’il rencontrerait une personne qui chercherait à s’arroger son attention de cette manière. Bon, il fallait bien avouer que très souvent, il ne se souvenait pas de ce qu’il avait fait lors de ces fameuses fêtes, ce qui faisait aussi qu’il ne se rappelait pas des personnes présentes ou avec lesquelles il avait trainé. C’était évidemment à tempérer selon le contexte et sa propre situation, mais c’était l’une des possibilités les plus fréquentes. Toutefois, cela voulait aussi souvent dire que les autres personnes concernées par ces frasques nocturnes n’avaient plus de souvenirs réels des événements et de fait, en se rendant à des fêtes dans les semaines qui suivaient, Lukaz ne risquait pas de les rencontrer à nouveau.

Pourtant, ça venait d’avoir lieu et par le plus grand des hasards, il avait sans doute fait la pire des rencontres possibles. Punition quelconque pour son comportement un peu trop libre ? Et puis quoi encore !? Cherchant à dissimuler son exaspération, Lukaz fit mine de s’intéresser à la discussion que lui tenait la fille tout en essayant d’attirer l’attention de Colin pour qu’il la fasse partir. Pourquoi Colin ? Déjà, parce que c’était avec lui que Lukaz sortait en ce soir, mais aussi parce que le jeune homme avait un talent certain pour faire peur aux autres, talent que le Français n’avait pas encore réussi à percer réellement. Attendant donc une réaction de sa part, Lukaz répondait aux propos de la fille au nom inconnu d’un air un peu blasé mais en essayant malgré tout de limiter les interactions futures possibles. Il était absolument hors de question qu’il la revoit plus tard et il ne tenait vraiment pas à rencontrer cette fameuse copine. Une sportive ? Et alors, qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Il ne jouait pas au tennis lui, alors il s’en moquait comme de sa première paire de chaussettes.

C’est alors que son sauveur agit enfin ! Il commença par attirer son attention avec une banalité avant de faire référence à une photo dans un journal du Texas, trois ans plus tôt. C’était quand même rudement précis comme intervention ! Si c’était juste, il n’y avait pas à dire, il était talentueux. Mais si c’était faux, et bien il était difficile de dire ce qu’il se passerait alors. Visiblement, Colin savait quand même ce qu’il disait puisqu’il enchaina sur un exposé scolaire à propos de… Ben de quoi alors ? Il ne continua pas, mais ça fit quand même son petit effet sur la jeune fille. Son expression changea du tout au tout et elle pâlit avant de s’excuser et de partir en prétextant avoir une chose à faire. Pour être efficace, ça l’était ! Impressionné, Lukaz l’observa partir avant de reposer son regard sur son compagnon de la nuit, souriant avec joie. « Alors là, bravo ! Je me suis jamais débarrassé des gêneurs aussi vite. Je sais pas à quoi tu faisais référence, mais ça ne devait pas être cool du tout. » Sans doute une sombre histoire comme il en existe beaucoup. Un crime horrible, peut-être ? Bah, qu’importe. Elle était partie, c’était l’essentiel. Est-ce que Colin s’était comporté de mauvaise façon ? Pour le commun des mortels, sans aucun doute, mais Lukaz se moquait totalement de la sensibilité des autres, alors que cela ait pu faire du mal à la fille, et bien tant pis. Son compagnon avait juste assuré. « On y va ! »

Attrapant le bras du jeune homme, Lukaz les entraina tous les deux vers la porte du bâtiment où semblait se dérouler la fête, entrant pour constater qu’il y avait déjà pas mal de monde et suffisamment de musique pour que l’on n’entende pas ce qui se disait entre les différents groupes de personnes. « Tu veux boire un truc ? » N’attendant même pas vraiment la réponse, Lukaz se dirigea vers le bar installé dans un coin et il demanda une bière. « T’en prends une aussi ou tu veux autre chose ? » Une fois que Colin eut à son tour son verre, le Français se rapprocha un peu plus près de lui. « Ca a du être vraiment efficace, ton truc tout à l’heure. Tu avais une bien meilleure mine après son départ que lorsque tu es arrivé. Alors franchement, si ça peut te mettre en forme pour la nuit, fais-toi plaisir, y a suffisamment de monde ici pour que ça ne se remarque pas. » Un sourire et un clin d’œil accompagnèrent ces quelques propos. Etait-ce une invitation à se laisser aller ? Oui, totalement. Ils étaient là pour s’amuser, non ? Alors pourquoi donc Colin aurait du réfréner ses ardeurs ? Il n’y avait aucune raison valable à cela, bien au contraire. « Bon, je ne sais pas trop si tu es habitué à ce genre de fêtes, mais au cas où, ici, on ne se bat pas avec les autres. » C’était un fait, ça n’avait rien à voir avec les soirées du Cartel… « Tu sais danser ? Je dois bien avouer que je serais assez curieux de te voir bouger ton corps, tu sais. Ca te tente ? » Souriant de plus belle, Lukaz but une gorgée de son verre, attendant de voir ce que dirait ou ferait son beau compagnon en réaction à ses propos.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Mar 9 Oct 2012 - 13:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    Avoir fait fuir cette fille avait bien rechargé les batteries de Colin, avec cette énergie, il sera capable de faire face à toute éventualité lors de cette soirée. Non pas qu’il comptait se battre ou affronter un véritable danger, mais ayant déjà vécu ce genre d’expérience sociale, et surtout après avoir observé les autres sujets, il avait compris qu’il s’agissait parfois d’une activité assez intense. Donc il valait mieux être préparé. Sans oublier le facteur Lukaz qui demeurait une inconnue bien mystérieuse. Et puis de toute façon, lorsqu’on est le bras droit de la criminelle la plus puissante e la ville, on a même pas besoin de raison pour garder ses précautions en toute circonstance. Cela dit, depuis le fiasco Tesla, Gula ne s’était pas nourri avec autant de plaisir.

    – Question de point de vue, moi j’ai trouvé ça cool. déclara-t-il avec un sourire de mauvais garçon.

    Ensuite, Lukaz les mena à la soirée en question, sans la parasite dont ils venaient de se débarrasser. Mais d’après les prédictions de Colin, celle-ci ne devrait pas sortir de chez elle pendant une bonne semaine, donc ils étaient tranquilles. La soirée dans une sorte de résidence étudiante, peut-être la maison d’une fraternité quelconque, ce genre de détails passait au dessus du jeune mentaliste. Il y avait du monde et tout le monde avait à la main soit un verre, soit un paquet de chiffre et parfois même les deux. Montrant son expérience en la matière, Lukaz ne se fit pas attendre pour offrir un verre.

    – Une bière.

    Une fois servi, Colin ne se fit pas attendre pour porter le goulot à ses lèvres. Lukaz lui ne se fit pas attendre pour se rapprocher de lui, ce qui ne manqua pas de lui faire ressentir une sorte de secousse bizarre au niveau de la poitrine du mentaliste. Il regarda Lukaz avec un regard inconsciemment brillant et joyeux, le reste de son visage restait neutre cependant. Avant de lui répondre, il but une nouvelle gorgée pour se donner de la contenance.

    – J’apprécie, l’attention, sincèrement. Mais je préfère me retenir, tu vois, combiner mon pouvoir à l’alcool ce serait un peu comme mettre de la nitro dans de l’essence. Boom !

    Colin conclut son explication par un sourire avant de trouver un mur sur lequel appuyer son dos tout en écoutant les conseils de Lukaz sur le comportement à adopter pour ce genre d’évènement. Le sourire de Colin s’élargit avant de lancer un regard provocateur dans les yeux de son interlocuteur.

    – Oh merci, j’ai maintenant une petite idée de ce que tu penses de moi. Et bien sache que je sais parfaitement m’amuser sans… non en fait tu as raison… mais je sais me tenir, rassure-toi.

    Ses lèvres s’étirèrent encore en un sourire après avoir dessiné une moue faussement sérieuse. Puis il écouta la proposition de son camarade d’une oreille attentive. Oreille qui s’attarda ensuite sur le fond sonore de la fête avec une expression songeuse. Puis il répondit à l’offre :

    – Ok, d’abord tu me fais boire, ensuite tu veux me voir danser… On peut dire que tu sais ce que tu veux… eh bien j’accepte de danser… seulement si tu parviens à mettre du bon son dans cet endroit.

    Un air de défi bien tracé sur le visage, Colin maintint son regard sans ciller un instant. Savourant inconsciemment cet échange qui l’amusait de façon étrange. Lukaz avait remué les braises et Colin s’était enflammé, suffisamment pour défier son compagnon de soirée. Le mentaliste était en forme et cela ce voyait, encore mieux, il l’avait montré, le garçon soleil semblait d’humeur festive mais les apparences n’étaient pas suffisantes pour Colin Lockhart, il voulait des actes.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 31 Oct 2012 - 3:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Après s'être débarrassé de la parasite, Lukaz et Colin s'étaient enfin rendus à la fête. Là, ils commencèrent par commander deux bières avant de s'écarter un peu du bar. Se rapprochant de son compagnon de soirée, le Français remarqua son regard brillant, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Écoutant la réponse de Colin, il but à son tour une gorgée de bière découvrant que visiblement, l'alcool rendait le pouvoir du jeune homme bien plus terrifiant qu'en temps normal. Après ce qu'il avait fait à l'entrée du bâtiment, on était en droit de se demander ce que ça pourrait bien donner s'il se lâchait vraiment ! Malheureusement, ça ne serait pas ce soir que ça arriverait. Suivirent donc quelques conseils pas forcément utiles mais que Lukaz préféra malgré tout faire, du moins jusqu'à ce qu'il entende la réaction de Colin face à cela... Il n'avait pas voulu dire cela négativement, mais c'était à priori ainsi que l'avait pris le jeune homme. Cherchant à se rattraper, Lukaz n'en eut pas l'occasion parce que la réponse à son autre question ne tarda pas à arriver.

Cette réponse était en réalité un défi, à savoir qu'il devait d'abord mettre du bon son dans cette salle. Mais qu'est-ce qu'il entendait seulement à ce niveau ? « Alors d'abord, te trompe pas... C'est pas parce que je te vois comme quelqu'un de violent que je disais ça. En fait, j'aime bien te regarder te battre... Vraiment. C'est spécial, c'est clair, mais ça n'empêche que c'est fascinant. Enfin, passons. Le problème, c'est juste qu'ici, c'est que des ploucs qui t'arrivent pas à la cheville alors autant éviter les accidents, nan ? J'pense que tu seras d'accord. En plus, j'aimerais bien finir cette soirée autrement qu'avec la police, si tu vois ce que je veux dire. » Ça, c'était évident, surtout qu'en temps nomal il évitait la police comme la peste alors ce n'était pas pour se retrouver entre leurs mains pour une histoire de fête qui dérape. Il ne doutait pas qu'une arrestation finirait vraiment très mal pour lui vu sons passif alors autant l'éviter au maximum. « Nous disions donc que tu voulais de la meilleure musique... C'est un peu gênant ça... Tu vois, le souci, c'est que la musique, c'est pas vraiment mon truc. Alors oui, je sors souvent dans des boites, je fais la fête et tout, mais c'est pas pour autant que je connais ce que j'entends. T'aimes quoi toi ? Parce que bon, le bon son, c'est dépendant de la personne. T'es plutôt rock ? A moins que tu préfères les trucs hard et un peu trash du Circus ? Ou t'es plutôt musiques de films d'horreur peut-être ? Ça va bien avec ton style, ça... »

La question pouvait sembler bizarre ou farfelue, voire les deux, mais pourtant, elle était totalement sérieuse. Lukaz et la musique, ce n'était pas une histoire d'amour. Il n'avait pas trop le temps d'en écouter et quand ce temps arrivait enfin, il l'occupait avec des garçons, des filles, de l'alcool ou de la drogue... Autrement dit, il n'avait pas le temps de s'y intéresser plus que cela. « Alors voilà ce qu'on va faire. Tu me dis ce que tu veux comme musique et je m'occupe de faire passer ça pour le reste de la soirée. Comme ça, je te verrais danser et si ça me plaît, qui sait, je ferais peut-être d'autres efforts pour toi... Alors, c'est quoi ton choix ? » Lukaz se doutait bien que ça n'allait pas être quelque chose de facile, mais il s'en moquait. Il avait de nombreux atouts alors il parviendrait bien à convaincre le DJ ou celui qui en faisait office. Colin n'était pas le seul à être spécial... Ne restait plus qu'à attendre la réponse, pour voir quoi faire. Attendre, et boire de la bière.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Ven 9 Nov 2012 - 23:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    Lukaz n’en était peut-être pas conscient, mais pour un membre standard du Circus, s’entendre dire que l’on aime le voir se battre, ça équivalait à une déclaration d’amour. Et venant du jeune Français, Colin ne prenait pas le compliment à la légère. Heureusement, il n’était pas homme à rougir aisément. Cela dit, le jeune voleur parvint à lui dérober un bien rare: un sourire tire jusqu’aux oreilles, pas le genre de chose qui arrive toutes les semaines… Mais à part cette démonstration faciale, le jeune mentaliste ne changea pas son comportement de manière bouleversante. Ce fut donc avec un air mystérieux qu’il répondit :

    – Je serai sage… Si sage que si des flics arrivent… déjà, ce sera pas à cause de moi, mais surtout ils n’auront même pas l’idée de me soupçonner de quoi que ce soit.

    Dit-il avec un air pas sage du tout qui lui allait horriblement bien mais qui fut vite remplacé par un rire amusé. Il sentait que Lukaz avait essayé de s’expliquer et d’amortir des propos qu’il avait peut-être jugé dérangeant. Heureusement, il en fallait plus pour froisser Gula. Il avait beau avoir des tendances prononcées de psychopathe, il fallait toucher les points sensibles pour le faire sortir de ses gonds. Sachant que le beau blond avait une marge de manœuvre incroyablement plus souple que la moyenne, les risques étaient relativement faibles. Et ce n‘était pas en lui demandant de ne pas faire le « bad boy » qu’il allait froisser son orgueil. Au contraire. Et lorsque le Français suggéra de mettre de la musique de film d’horreur pour coller avec le style de Gula, ce dernier eut un autre éclat de rire. Décidément, le mangeur de soleil accumulait les miracles.

    – Tu veux vraiment réveiller le monstre qui est en moi ?

    Le sourire qui accompagnait ces propos ne parvint pas à masquer le semblant de vérité qui résidait dans ces mots. Même en charmante compagnie, il n’essayait pas de cacher sa véritable nature : il était un monstre. A force d’entendre ses proies le lui crier, il s’en était convaincu. Et puis il avait déjà eut la puce à l’oreille bien avant de se faire des ennemis.

    Cependant l’ambiance ne réclamait pas un approfondissement du sujet. Non l’ambiance était à la fête. Il était temps d’oublier tous les récents échecs. Et Lukaz était une des rares personnes capables de produire un tel effet. Déjà il ne faisait pas partie du Cartel. Et mine de rien, ça jouait beaucoup.


    – Du jazz… il y en a qui bougent et qui devraient passer dans ce genre de soirée…

    Qui l’eut cru? D’ailleurs, l’étudiant attendait la réaction de Lukaz pour voir ce qu’il allait en penser. C’est vrai qu’en regardant et surtout en connaissant un peu le phénomène Gula, on ne s’attendait pas à le voir écouter du Jazz. Héritage paternel. Mais avant de pouvoir analyser la moindre réaction, un jeune homme rentra littéralement dans Lukaz en lui renversant au passage le contenu orangé de son verre. Colin fut passablement agacé par cette intrusion maladroite digne d’un vrai gueux. D’autant que l’individu en question était visiblement bien imbibé, peut-être pas assez pour aller vider son estomac dans l’immédiat, mais suffisamment pour empêcher le mentaliste de faire un tour dans l’esprit du bouseux. Un télépathe prudent et sain d’esprit évite instinctivement ce genre de visite chaotique qui équivaut à une entrée dans la rave la plus psychédélique et bruyante d’Ibiza.

    – ‘xcuse-moi.

    Mais comme promis, Colin allait être sage. Ne pas flanquer à ce macaque la trouille de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Déc 2012 - 0:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Suite à ce qui était visiblement une mauvaise compréhension de ses propos, Lukaz avait cherché à se rattraper en expliquant un peu ce qu'il avait essayé de dire. Bien sûr, c'était peut-être loin d'être clair et bien dit, mais l'essentiel était dans ce qu'il dégageait, ce qui serait très certainement bien plus démonstratif que tous les mots qui pouvaient passer par ses lèvres. Et visiblement, cela fonctionnait, puisque Colin laissa un très grand sourire apparaître sur son visage, ce qui fit rudement plaisir au Français. Peut-être même davantage que la certitude de savoir que le combattant du Circus ne chercherait pas les ennuis et qu'il ferait son possible pour éviter d'attirer l'attention de la police, si cette dernière devait venir sur les lieux. Après tout, quoi de mieux que cela pour savoir que l'autre avait envie de continuer cette soirée tout en appréciant sa compagnie ? C'était tout simplement parfait !

Lukaz s'était ensuite renseigné sur ce que Colin entendait au sujet de la musique, parce que même s'il aimait s'amuser en musique, il était vrai qu'il n'y connaissait pas grand-chose... Dans le même temps, Colin était quelqu'un de plutôt étrange et mystérieux et de ce fait, même en s'y connaissant en musique, le Français aurait été incapable de dire ce que le jeune homme pouvait bien apprécier... Quand un nouveau rire retentit et qu'une question fut posée, Lukaz laissa apparaître un petit sourire avant de répondre, brièvement. « Oh, je compte bien réveiller le monstre, mais seulement plus tard... » Comprendrait-il seulement l'allusion ? C'était très probable et sa réaction à ce sujet serait un excellent signe à étudier pour savoir comment poursuivre la soirée ! Vint alors la réponse attendue et celle-ci surprit effectivement Lukaz. Du jazz ? Alors là, il n'y aurait jamais pensé ! Comme quoi, on peut toujours être très surpris par quelqu'un, même s'il construit sa vie autour du crime et de la peur.

« J'ai bien fait de demander, je ne m'attendais pas à ça... On dirait qu'il me reste encore beaucoup à découvrir de toi... Peut-être que la prochaine fois, on ira explorer ton univers plus en... profondeur, qu'en penses-tu ? » Un petit sourire amusé vint orner les lèvres de Lukaz à l'issue de ces propos, avant qu'il ne reprenne rapidement... Ou du moins, qu'il ait voulu reprendre puisqu'un individu l'empêcha de poursuivre. Lui rentrant dedans sans la moindre grâce, il lui renversa aussi le contenu de son verre sur le tee-shirt. Ben tiens, en voilà un qui ne faisait pas les choses à moitié... S'excusant plus ou moins, l'individu fut repoussé quelques mètres plus loin par Lukaz qui préférait éloigner la source d'une quelconque nuisance, surtout en présence de Colin. Il ne serait pas très malin de lui donner une raison de s'énerver ! « Pouah, j'vais être tout collant maintenant... Une chance que c'était un vieux truc ! Si tu permets... » Déposant sa bière non loin de lui, Lukaz retira son vêtement taché qu'il utilisa ensuite pour s'essuyer du mieux possible avant de s'en débarrasser dans une poubelle. « C'est peut-être pas la tenue la plus décente qui existe, mais je pense que tu t'en fous, nan ? » Puis de toute façon, il ne serait sans doute pas le seul à dévoiler son corps au cours de cette soirée. « Nous disions donc, du jazz ? C'est parti ! »

Récupérant sa bière et saisissant Colin par le bras, Lukaz l'entraîna à sa suite en direction du type qui s'improvisait DJ de la soirée et qui était là pour mettre l'ambiance. Au passage, le jeune homme s'arrêta au bar pour commander une nouvelle boisson qui ne lui était absolument pas destinée. A quelques mètres du musicien, les deux compagnons s'arrêtèrent. « Attends moi là, j'en ai pour deux minutes ! » Se dirigeant alors vers le DJ, Lukaz chercha à lui faire mettre du jazz pour le reste de la soirée en lui offrant toutes sortes de choses en échange, à commencer par la bière ! Puis il lui parla des drogues auxquelles il avait accès avant de lui proposer de satisfaire certaines de ses envies dans une arrière-salle. Comme cela ne semblait pas marcher, à moins que l'autre appréciait le fait de se faire prier, Lukaz mit sur le tapis certaines fêtes auxquelles il se rendait parfois, mentionnant qu'il pourrait s'y amuser avec toutes les filles (ou tous les garçons) de son choix. Bien sûr, il omit de parler des psychopathes et autres tueurs qui y étaient souvent présents, mais le type le découvrirait bien assez tôt... Celui-ci sembla malgré tout intéressé et après avoir réglé certains aspects d'ordre technique, il accepta de passer du jazz, espérant que Lukaz ne se moquerait pas de lui, indiquant qu'il le paierait, dans le cas contraire...

Souriant tout en lui serrant la main, Lukaz revint alors vers Colin au moment même où la musique changeait, provoquant visiblement certaines réactions de désapprobation dans la salle. Eh bien tant pis pour eux ! « Alors, qu'est-ce que t'en dis ? Ça te convient ? Je t'ai... » Toujours torse nu, Lukaz se rapprocha autant que possible de Colin, jusqu'à pouvoir lui chuchoter à l'oreille. « … impressionné ? » Toujours tout sourire, il but une gorgée de sa bière, attendant de voir ce que serait la réaction de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Sam 26 Jan 2013 - 10:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    L’avantage principal lorsqu’on étudie la psychologie, c’est qu’on a tendance à comprendre les sens caches des propos entendus (en plus de renforcer l’efficacité des capacités psy de Gula). L’inconvénient, en revanche, c’était la surinterprétation possible et l’élaboration des hypothèses les plus invraisemblables, et complètement fausses en général. De fait, lorsque le beau blond émit le désir d’éveiller le monstre en Colin, celui-ci y vit deux interprétations possibles : soit il y avait là un appel sexuel, soit un désir morbide de déchaîner les pouvoirs de Gula. Autant le dire tout de suite, les deux scénarios plairaient énormément au mentaliste. Par contre, sa réaction à l’un serait diamétralement opposée à l’autre, et en cas d’erreur, les conséquences risquaient d’être… dangereuses pour leur relation. Or, étonnamment, Colin tenait à garder celles-ci en termes positifs. Pour faire court : le dilemme était de taille. Le « plus tard » faisait pencher la balance du côté de la séduction classique et physique, mais l’étudiant en psychologie ayant ses propres fantasmes, le choix restait délicat. Heureusement, Colin savait se montrer un minimum subtil lorsqu’il le fallait, chose qui était d’ailleurs fort appréciée par sa patronne.

    – J’espère alors que tu apprécieras le monstre.

    Entretenir son côté mystérieux était sa façon d’éviter à choisir et laissait à Lukaz le choix de l’interprétation sans pour autant mettre de côté l’aspect provocateur que le brun tenait à exprimer. De la même façon, il aimait surprendre, et pour cela, en plus d’utiliser sa télépathie de la façon la moins attendue possible, il avait d’autres cordes à son arc, comme sa personnalité particulière que lui-même ne parvenait toujours pas à expliquer, comme si elle était constituée d’une série de paradoxes. Ainsi, il aimait le jazz, contrairement à ce que ses pouvoirs, ses activités et son apparence laissaient entendre. Et cette nouvelle ne manqua pas de surprendre le Français, ce qui ravit Colin, pour une raison inexplicable. Le petit bonus fut la nouvelle allusion de Lukaz qui encore une fois, aux oreilles du mentaliste, comportait une double signification, voire même une triple si on parlait uniquement de choses comme la musique, mais il était à peu près sûr que cette catégorie était hors jeu.

    Cette fois-ci, Colin n’eut le temps de répondre que par un sourire car un casse pied arriva pour renverser sa bière sur les habits de Lukaz, évitant par chance d’atteindre Colin qui se dit qu’il devrait lui briser le cou par principe, avant de réaliser que le liquide donnait au vêtement de Lukaz un aspect esthétique des plus alléchants. Finalement, il aurait presque envie de le remercier, mais le maladroit fut vivement chassé par Lukaz avant que Colin n’ait pu faire quoique ce soit. La suite, l’étudiant l’apprécia particulièrement en observant son compagnon de soirée retirer son T-shirt pour finir torse nu. C’était encore mieux. Cela ne choqua pas Colin qui n’était pas touché par des détails aussi dérisoires que la pudeur, d’autant qu’il avait déjà vu plus du corps de Lukaz… Quant aux autres spectateurs potentiels, il s’en fichait un peu, les considérant majoritairement comme étant de la simple chaire à canon. Bref, cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Avec un sourire innocent (train complètement inhabituel sur ce visage), il déclara :


    – Tant que tu es à ton aise.

    Cette phrase s’accompagna d’un étirement des zygomatiques, muscles qui n’avaient pas l’habitude d’être utilisés ainsi, soit dit en passant. Non content d’offrir un spectacle visuel ravissant, Lukaz établit un contact physique en entraînant Colin vers le DJ. Le mentaliste se laissa faire et suivit son camarade de bon cœur. Il l’observa procéder sans rien dire, analysant la méthode qui était plutôt simple au final, mais montrait bien que le blondinet n’était pas dépourvu d’ingéniosité, loin de là. En y repensant, Colin n’était pas sûr de savoir ce que Lukaz faisait de son temps. Il savait qu’il se rendait dans des endroits dits « dangereux » tel que le Circus et qu’il possédait des pouvoirs solaires. Ces deux caractéristiques étant suffisants pour attirer l’attention de Gula, il n’avait pas jugé bon d’en savoir plus, mais ce soir, il était plus que jamais intrigué.

    Lorsque Lukaz revint, la musique commença à changer pour le plus grand plaisir des oreilles de Colin qui ne fut pas vraiment surpris par les ressources de son compagnon, le succès de cette tâche lui avait semblé inévitable. Au pire, il aurait mis son savoir faire sur le coup, mais là, il n’y en avait pas besoin. Colin laissa Lukaz s’approcher et masqua son plaisir en buvant une nouvelle gorgée de bière. Son rythme cardiaque fut quelque peu altéré par le souffle du Français qui lui effleura l’oreille et le cou, mais il essaya de ne rien en faire paraître et tourna la tête pour regarder Lukaz dans les yeux, sans s’éloigner d’un millimètre. Un sourire de défi sur les lèvres, il répondit :


    – Je suis satisfait, je te l’accorde… mais impressionné… Il manœuvra de sorte que ce soit lui qui chuchote dans l’oreille de Lukaz, cette fois. Il te faudra en faire un peu plus pour y arriver…
    – Psssst ! Les gars, ça vous dit un peu de weed ?


[la « chute » me plaisait, alors j’ai laissé comme ça ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Mar 2013 - 21:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lorsque Lukaz apprit que Colin était un adepte de jazz, il fut rudement surpris et cela même si au fond, il ne s'était pas attendu à une réponse particulière étant donné qu'il n'y connaissait pas grand chose en musique. Mais à bien y réfléchir et même si ça pouvait faire cliché, il l'aurait plutôt vu danser sur les trucs un peu sombres et plus électroniques qu'on diffusait au Circus. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences ! Ainsi donc, après une mésaventure alcoolisée qui signa la fin de son vieux tee-shirt, Lukaz chercha une bière au bar avant de traîner Colin en direction du DJ de la soirée, histoire de le convaincre de passer du jazz plutôt que le reste de sa sélection. Ça ne fut pas très évident mais après négociation, la musique changea, au grand damne des autres fêtards, ce dont le Français se moquait autant que de sa chemise disparue. Revenant alors auprès de Colin, il chercha à savoir si cela lui convenait et surtout, ce qu'il en pensait.

Joueur comme cela n'était pas permis, le brun fit en sorte de pouvoir chuchoter à son tour à l'oreille de Lukaz, lui laissant entendre que si la situation présente lui plaisait effectivement, il était loin d'être impressionné. Vraiment ? Et pourquoi donc ? Est-ce qu'il le testait simplement afin de voir jusqu'où il était prêt à aller ou au contraire, est-ce que c'était réellement sincère ? Mais soit, il allait lui falloir en faire davantage ! Sauf qu'une nouvelle fois, le destin s’immisçait entre eux... A croire qu'ils avaient fait quelque chose de mal pour qu'on s'acharne ainsi sur eux ! Oui, bon, ils avaient peut-être bien fait quelques trucs répréhensibles mais quand même, ce n'était pas une raison... Après la fille chiante qui était venue leur tenir la jambe avant même qu'ils arrivent à la fête et le type au verre renversé, c'était ce dealer du dimanche qui croyait jouer au méchant. Pathétique.

Fermant les yeux pour se laisser le temps de récupérer un peu de son calme, Lukaz braqua ensuite son regard sur le jeune étudiant. « Ça se voit pas qu'on est occupé, là ? » C'était vrai, quoi, c'était quand même très malpoli d'interrompre des gens comme ça, surtout pour des broutilles pareilles ! « Alors écoute, tu va me faire plaisir et tu vas voir plus loin. Ça nous intéresse pas ton truc, là. Si tu avais des trucs valables, je m'intéresserais éventuellement à ce que tu proposes, mais ce que tu fais pousser dans ton placard, franchement, je me torcherais même pas avec... Alors tire toi où moi je te fais goûter à un truc qui va littéralement te faire exploser la tête. » Redirigeant son attention vers Colin sans plus faire attention à l'autre pecno, Lukaz espéra simplement qu'il comprendrait et qu'il se tirerait parce que le cas échéant, il allait s'attirer de sérieux ennuis.

« C'est dingue ce soir, à croire qu'ils ont tous décidé de nous faire chier ! Franchement, je viens pas souvent dans ce genre de fête mais je pense que ce sera la dernière ! Je sais pas comment tu fais le reste du temps, ça doit être lourd... » Inspirant un grand coup, il laissa toutefois un sourire revenir sur son visage avant de reprendre la parole. « Nous disions donc que tu n'étais pas encore impressionné ? C'est sérieux ? Monsieur m'a l'air d'être plutôt difficile, ce soir... Faut que je fasse quoi ? Que je sculpte une statue en sucre de toi à l'aide d'une petite cuillère tenue dans ma bouche ? Et tu es prié de dire non ! » Oui, mieux valait être clair dès le départ, des fois qu'il réponde par l'affirmative ! Quelque chose disait à Lukaz que Colin en serait probablement capable... « Alors, qu'est-ce qui pourrait impressionner ta grandeur, très cher ? » Ponctuant cette phrase, Lukaz afficha un grand et joyeux sourire. Il avait oublié l'autre chieur et sa drogue de brocante.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Ven 29 Mar 2013 - 23:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    Le regard de Colin se figea, il se força à le détourner pour ne pas regarder celui qui venait de les interrompre… Un de plus, un de trop… Mai savant que Gula ne voit rouge, ou plutôt noir en l’occurrence, Lukaz haussa le ton à la grande surprise du brun. C’est uniquement cela qui empêcha le mentaliste d’utiliser la force récupérée grâce à la première casse pied pour tordre le cou du dealer qui tombait mal. Cela dit, il ne prit pas de risque, et ne posa pas les yeux sur l’enquiquineur. A la place, il chercha à concentrer son attention sur autre chose en parcourant le reste de la salle. Des gens qui buvaient, une bande de garçon qui semblaient reproduire des scènes obscènes, des filles qui gloussaient plus ou moins fort – charmants extraits de l’espèce humaine – rien qui ne soit vraiment digne d’intérêt jusqu’à ce que le regard de Colin se pose sur un rouquin maigrichon qui tenait son verre en plastique de façon nerveuse. L’angoisse de cet étudiant intriguait Colin qui le fixa pendant un petit moment, mais il s’arrêta pile au moment où Lukaz avait réussi à chasser le dernier parasite en date. Colin lui adressa un regard étonné, positivement étonné.

    – Wow.

    Lukaz s’indigna ensuite de ne pas voir le mentaliste plus impressionné alors que la violence verbale dont son ami venait de faire preuve était plutôt étonnante. Colin le laissa s’indigné en éclatant d’un rire amusé. C’était assez bizarre d’être avec Lukaz. Déjà, être avec quelqu’un qui connaissait son secret mais continuait d’agir de façon naturelle, c’était assez exceptionnel, mais il y a avait quelque chose de vraiment particulier chez lui… Cependant, Colin n’avait pas le temps d’y réfléchir maintenant, son esprit était trop occupé à essayer de lui trouver un défi digne de lui.

    – Non, pas en sucre, ça serait trop facile… Colin fit ensuite mine de réfléchir, cherchant une réponse du regard comme si elle était cachée dans la pièce. Puis il reposa les yeux sur son camarade de soirée. En fait, j’crois que j’suis juste difficile à impressionner, t’y peux rien. Par contre… Le regard du mentaliste se fit vaguement mystérieux, il observait Lukaz comme s’il cherchait à l’analyser, avec une étincelle de malice dans les yeux. Si tu arrives à me surprendre, j’pense que ça forcera mon admiration… C’est pas facile de surprendre un mec comme moi…

    C’était le cas de le dire, entre sa télépathie qu’il utilisait sans complexe et ses connaissances en psychologie, les humains avaient de plus en plus de difficulté à étonner le jeune homme. Bien sûr, il existait des êtres d’exception qui forçaient son admiration sans rien faire. Atia, Livia (d’une certaine manière), La Geisha… Lukaz était dans une catégorie à part, ce n’était pas vraiment de l’admiration, non pas que Gula ne lui porte pas d’estime, mais c’était… différent… Peut-être à cause des pouvoirs du blondinet… peut-être parce que d’une certaine façon, ils se ressemblaient à ce niveau. Colin n’avait pas d’explication à donner, surtout qu’il n’avait vu Lukaz à l’œuvre qu’une seule fois. Mais en lui donnant un tel challenge, le jeune Lockhart aurait peut-être un élément de réponse à se mettre sous la dent.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2013 - 22:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
La drogue... C'était quelque chose que Lukaz prenait de manière assez régulière, mais ça n'était pas que pour le plaisir. En effet, s'il se droguait, c'était avant tout pour palier au manque de soleil, ce dernier étant pour ainsi une drogue naturelle pour lui. Étrangement, en pleine journée, les effets de la drogue étaient dissipés par le soleil et il ne ressentait donc pas le moindre effet secondaire. Un peu comme si son corps faisait ce qu'il fallait pour lui permettre de ne pas en souffrir... Mais la nuit, c'était différent. Très différent, même. Pourtant, en ce soir particulier, la situation semblait lui permettre de ne pas avoir recours à de tels produits, bien qu'il ne pouvait pas dire pourquoi. Une réaction à la présence de Colin ? Ça serait étrange, mais après tout, pourquoi pas... Et puis de toute façon, il était peu probable que la drogue proposée par l'étudiant soit du genre de ce qu'il pouvait trouver au Circus alors il était possible que ça ne lui fasse pas ressentir ce dont il aurait eu besoin pour se sentir bien. Et plutôt que de prendre de la merde, il valait mieux refuser. Une précaution d'usage, parce qu'on ne savait jamais quelles conséquences cela pourrait avoir sur ses pouvoirs...

Laissant finalement ces considérations de côté, Lukaz reporta son attention sur Colin pour le voir éclater de rire face à ses propos. Ben tiens, voilà qui changeait ! Au moins, c'était ça de pris dans l'affaire. Par contre, pour la suite, c'était vraiment pas simple du tout ! Colin aurait pu lui demander de remplir les Douze Travaux d'Astérix que ça n'en aurait pas été plus compliqué ! « T'es un mec difficile à impressionner mais tu veux que je te surprenne... Et tout ça après que j'ai découvert que tu aimais le jazz, ce que j'aurais jamais pu imaginer... Ça va, quoi, tu vas pas du tout dans les extrêmes ! » C'était vrai, pour le coup, c'était plutôt Lukaz qui avait été surpris jusqu'à maintenant, alors surprendre Colin... Au vu de l'histoire du jazz, on pouvait imaginer qu'il aimait des choses à l'opposé des clichés habituels concernant les gens comme lui, mais c'était compliqué à savoir... Une soirée romantique au clair de lune ? Naaaan, y avait juste aucune chance. Mais qu'est-ce qui pourrait seulement surprendre Colin ?

Souriant, Lukaz rapprocha un peu son visage de Colin pour lui chuchoter quelques mots, laissant dans le même temps sa main glisser en direction de son bas-ventre. « J'vois bien un truc pour te surprendre, là, maintenant... Mais tu le connais déjà, alors pas sûr que ça marche vraiment... » Puis soudain, il eut l'illumination. C'était même une évidence, pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ! Gardant toutes ses idées pour lui, il reprit néanmoins la parole. « Mais si tu veux de la surprise, je peux te garantir quelque chose que tu n'imaginerais même pas... Et t'as pas intérêt à tricher ! Joue le jeu, s'te plaît. Si tu es partant, on a qu'à partir d'ici, de toute façon, y a pas grand chose à faire. T'en dis quoi ? On reste pour écouter le jazz ou tu veux la surprise du siècle ? » Titiller ainsi la curiosité du gladiateur, c'était le meilleur moyen de rendre la surprise encore plus forte. Accepterait-il seulement l'idée ? Si oui, ils n'avaient qu'à quitter les lieux de la fête. De toute façon, à part des emmerdes, ils n'y avaient rien trouvé d'intéressant, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas






Message posté : Lun 22 Avr 2013 - 23:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

    La réaction de Lukaz face au challenge que lui posait Colin ne désappointa pas ce dernier. Le mentaliste regarda son compagnon avec un air de défi mais aussi une certaine curiosité qu’il avait relativement bien dissimulée jusque là. Tout chez ce garçon l’intriguait ou presque. Son physique lui faisait un effet unique et sa mentalité le stimulait comme pas possible. Cerise sur le gâteau, il semblait qu’il faisait le même effet au jeune homme solaire. Le mentaliste avait l’impression de trouver en lui un camarade de jeu comme on en trouvait dans les cours de récréation des écoles maternelles. Un copain qui vous suit toujours dans les folles aventures, qui en propose autant. Le genre de jeux qui provoque un enthousiasme à la fois puéril mais sincère, pur. Sauf qu’ici, il y avait peut-être une dose de séduction... Et sauf qu’aussi, Colin n’avait jamais vraiment de camarade de jeu même en maternelle, mais il connaissait le principe... vaguement.

    – Ne me dis pas que tu as peur des extrêmes Lukaz... Colin s’arrêta en le regardant droit dans les yeux. En plus de l’amusement, on pouvait trouver dans ceux du brun de la provocation et bien sûr un soupçon de séduction. Si Gula désignait le péché de Gourmandise, il ne pouvait pas s’empêcher de penser que, par moment, la Luxure avait son lot. ...je ne te croirais pas.

    Un homme qui possède des pouvoirs comme les siens et qui traîne dans des endroits comme le Circus devait certainement avoir une notion des « extrêmes » plus large que celle du commun des mortels. Le petit jeu de séduction qui avait commencé... à partir du moment où les deux garçons s’étaient retrouvés en fait, et plus le temps passait, plus la température semblait monter. L’un faisait un pas, l’autre répondait avec deux et ainsi de suite. Intérieurement, Colin se livrait à un petit jeu en faisant de son mieux pour séduire de façon indirecte et subtile, un jeu dans lequel il créait ses propres règles selon ses caprices. Là il venait en quelques sortes de marquer un point car Lukaz se montra bien entreprenant dans sa déclaration, mais un tantinet vague en laissant place à la libre interprétation. Le genre de propos que Colin appréciait au plus haut point. Réprimant un frisson de plaisir, il répliqua avec un air étonnamment innocent qui ne dupera certainement pas l’homme soleil.

    – On ne sait jamais... Tu sais je suis plutôt lent à la détente par moment. Peut-être que ça marchera encore...

    FAUX ! Certes le plaisir sera bien présent, mais la surprise... peut-être pas, quoique, avec Lukaz... Le mentaliste prenait soin, ou faisait de son mieux en tout cas, de ne pas laisser trop d’indices concernant l’effet que lui faisait son compagnon blond. Pas question de laisser transparaître un signe de « faiblesse » au jeu stupide auquel ils se prêtaient. Un jeu qui se mit momentanément sur pause (ou pas) lorsqu’une petite ampoule de génie s’alluma dans le regard de Lukaz. Il avait une idée de surprise à lui soumettre. Le mentaliste le regarda d’un air sceptique, évitant de sourire pour se donner une allure – mais bordel, pourquoi avait-il autant envie de sourire ce soir ? – il prit également soin d’arborer à nouveau un visage d’enfant innocent lorsque Lukaz émit l’hypothèse d’une tricherie de la part de l’ancien gladiateur. Son air angélique disparut comme de la fumée au vent lorsqu’il entendit son compagnon se moquer gentiment de lui et de son Jazz. Avec un air faussement outré, il lui répondit :

    – D’accord Sunshine, je te suis.

    Ce qu’il fit. Mais en se dirigeant vers la sortie à la suite de son challenger, Colin vit son attention se porter de nouveau sur le petit rouquin qu’il avait remarqué tout à l’heure. L’étudiant était en train de se piocher dans un paquet de chips lorsqu’un groupe de garçons s’approcha de lui bruyamment.

    – Hey Techno Drew, c’est l’heure du bizutage... et c’est toi qui ouvre le bal !!!

    Après avoir jeté un regard de dégoût vers cette fraternité stupide – pas besoin de télépathie pour avoir une idée de ce qu’ils avaient en tête – Colin croisa le regard du prénommé Drew. Il y avait vraiment quelque chose de spécial chez ce garçon, mais Gula n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Ayant d’autres affaires plus urgentes, il s’arracha du spectacle pour quitter cette fête qui n’avait rien de fameux... mis à part la musique. Pourtant, la suite promettait déjà d’être plus intéressante.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Juin 2013 - 21:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge
En ligne

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 33
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6680
ϟ Nombre de Messages RP : 724
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Crédits : Smiley Vanille
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : célibataire libertin
ϟ Métier : voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Colin était un garçon surprenant. Très surprenant. Même quand on pensait le connaître, il arrivait à sortir la carte que l'on avait pas imaginé au point de chambouler tout ce que l'on croyait jusque là. Il était donc hors de question que Lukaz se retrouve à la traîne et il se devait de le surprendre à son tour pour titiller sa curiosité et son intérêt ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il aimait cette étrange relation qu'il y avait entre Colin et lui... Le Français commença donc à jouer sur un terrain connu qui n'aurait rien de très surprenant pour son compagnon, encore qu'il pouvait aller dans une zone non encore explorée... Mais ce n'était pas le moment, non. Plus tard, certainement qu'il y aurait droit mais pour le moment, Lukaz avait autre chose en tête. Oh oui, tout autre chose !

« Lent à la détente... C'est dommage, tu sais pourtant que j'aime quand ça réagit de suite. » Laissant planer un silence douteux, Lukaz cherchait à troubler l'esprit de son compagnon afin qu'il ne comprenne pas où il voulait en venir. Plus il penserait qu'il tentait de le conduire au lit, mieux la suite le surprendrait ! En tous les cas, le Français ne se retint pas de sourire comme un diable quand Colin accepta de le suivre. Ils se dirigèrent donc vers la sortie la plus proche et à peine les portes franchies, Lukaz glissa sa main dans celle de son compagnon. Pas comme un petit couple en sortie romantique, non, juste pour le plaisir du contact physique. « Viens, c'est par là. »

Entraînant Colin à sa suite, Lukaz contourna le bâtiment dans lequel se déroulait la fête pour se retrouver à l'arrière, non loin de la porte fermée de l'escalier de secours. Jetant un œil aux alentours, il s'assura que personne ne les voyait et s'approcha de la porte. « J'espère que tu n'as rien contre les trucs illégaux... Donne-moi une minute. » Souriant, le Français présenta son dos toujours nu depuis qu'il s'était débarrassé de son tee-shirt taché un peu plus tôt et utilisant ses pouvoirs, il fit naître un petit soleil dans le creux de sa main. Ce dernier fut rapidement introduit dans la serrure de la porte qui ne tarda pas à faire quelques étincelles avant d'exploser dans un bruit de petit pétard. Il n'y eu toutefois pas d'écho et ils eurent donc le plaisir de rester seuls ! Faisant volte-face, Lukaz tira la porte qui grinça doucement. « Après toi, princesse. » Laissant passer Colin, il lui emboîta le pas en refermant la porte derrière lui et ils grimpèrent les marches, une à une, jusqu'à arriver sur le toit du bâtiment.

Reprenant la main de Colin dans la sienne, le Français se dirigea vers le centre du toit avant de s'arrêter et de faire volte-face, se collant tout contre le jeune gladiateur. « Tu imagines tout ce qu'on pourrait faire comme folies, ici ? » Rapprochant son visage un peu plus encore, au point que leurs nez pouvaient presque se frôler, Lukaz reprit la parole, sur un ton de murmure. « On voit bien les étoiles, ce soir, c'est beau. Tu ne trouves pas ? Tu voulais une surprise alors tu vas en avoir une. Tu te souviens, de ce matin où tu m'as vu au soleil ? Tu as compris que je m'en nourrissais et tu sais plus ou moins ce que je peux en faire... Mais tu ne sais pas tout. Alors, prêt pour ta surprise ? Colle-toi à moi, mon grand et sers-moi fort... On va s'envoler vers les étoiles. Littéralement. » Souriant de plus belle, Lukaz attendit de voir la réaction que Colin allait manifester avant de l'embrasser sans aucune hésitation ni gêne. Il voulait être surpris ? Que dirait-il de ça ?
Revenir en haut Aller en bas








Faites la fête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Faites entrer l'accusé
» Qu'est-ce que vous faites à cette heure ?
» Que faites-vous en ce moment ?
» Comment vous faites vos signature avec les pokemon
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-