AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_1À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_2bisÀ conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_3
 

À conseil avisé il est intelligent d'appliquer

 
Message posté : Sam 5 Sep 2015 - 7:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela faisait donc une semaine que les cours avaient repris et une semaine que Franziska pleurait la perte de sa liberté. Certes, d’un côté, elle retrouvait ses amis, certaines personnes qu’elle prenait plaisir à revoir tant son horaire chaotique de sa fin d’été ne lui avait pas permis une vie sociale des plus réjouissantes. Elle avait sut accorder du temps à ses deux meilleurs amis, à savoir Christopher et Dylan, tout comme elle s’assurait de passer voir son ancien leader de temps à autre, ne serais-ce que pour vérifier qu’il s’en sortait toujours, avec le retour de son petit ami. Mais outre ce cercle plus que fermé qui regroupait d’autres légionnaires dont un qui avait sut marquer ses vacances à sa façon, le temps avait été une ressource qui, bien malheureusement, lui avait manqué. Elle était donc bien heureuse de retrouver les larges terrains de sport de la Star High et ces personnes qu’elle allait côtoyer fréquemment jusqu’à la fin de sa désormais dernière année de lycéenne. Il s’agissait-là d’un sujet délicat alors qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’elle prévoyait faire à la sortie du lycée et si elle comptait bien aller à l’université. Ce qui se trouvait problématique comme elle n’avait plus que quelques mois avant de d’envoyer ses applications.

Ce que la vie d’adolescente pouvait être difficile.

Et si, pour beaucoup d’étudiants, le samedi se voulait être une journée de repos où se prélasser dans son lit était une activité aussi plaisante que nécessaire, pour la blonde, si cela avait longtemps été le cas, son horaire s’en retrouvait toutefois désormais chamboulée. Un peu plus tôt dans la semaine, elle avait approché son professeur de magie à la recherche d’aide concernant son cristal et le contrôle qu’elle souhaitait avoir sur ce dernier. Car force était de constater qu’elle manquait terriblement de contrôle et que les accidents étaient vite arrivés, chose qu’elle déplorait. Il lui avait donc dit qu’il lui reviendrait avec la date de leur première rencontre, qui, au final, se vit être le premier samedi du mois de septembre. Ce n’était toutefois pas pour lui déplaire alors que plus elle en apprenait sur son cristal et plus vite ils travaillaient dessus et mieux s’en sortirait-elle.

Il était encore tôt lorsqu’elle s’était tenue à l’affût de ce que faisait Matthis. Non pas qu’il l’intéressait en outre mesure en règle générale, mais, en cette matinée, elle avait besoin qu’il quitte la demeure. Chose qu’il faisait en règle générale. Car si elle ne s’était jamais réellement intéressée à sa vie sociale, elle se doutait que, depuis le temps, il devait faire autre chose que surveiller ses moindre faits et gestes. Du moins, elle l’espérait. Une fois qu’il fut hors de la maison, adressant que quelques mots à la blonde qui sortait de sa chambre en laissant sous-entendre qu’elle irait prendre son petit-déjeuner, elle fila toutefois jusqu’à la chambre de Matthis. Elle savait qu’il y rangeait les bouquins concernant les cristaux, leur histoire et l’implication qu’ils avaient eue et comme elle savait que les Kaiser avaient toujours cherché à préserver cela au sein d’un cercle très restreint, elle se doutait qu’il ne la laisserait pas partir avec de tels ouvrages pour les présenter à qui elle voulait. Se saisissant des deux livres qui semblaient particulièrement vieux, elle les enfonça dans son sac de sport qu’elle avait destitué de sa tenue d’entraînement pour y mettre lesdits livres et d’autres babioles alors qu’il faisait désormais office de sac à main.

Quittant finalement la demeure alors qu’il devait être peu avant l’heure du dîner (il lui avait bien dit qu’elle pouvait arriver quand elle le désirait) elle s’arrêta à l’arrêt de bus et attendit patiemment en échangeant quelques messages avec son gay de meilleur ami (il s’agissait-là d’une façon facile de différencier son voisin et l’ancien Alpha). De ce qu’il lui disait, il allait passer la journée avec Andrew, chose qui était somme toute presque dommage comme elle n’aurait pas la chance de croiser le kenyan entre les murs d’une maison dont elle ne savait pas trop à quoi s’attendre. Elle ne s’était jamais imaginé où le professeur Pennington pouvait-il bien vivre. Une demeure assez austère et certainement dénuée de couleur vive. Il semblait apprécier les classiques en ce qui concernait la décoration intérieure.

Deux bus plus tard alors qu’elle eut dut effectuée un transfert, elle se retrouva… Face à un manoir. D’accord. « Si j’apprenais qu’j’avais un cousin qui vivait dans un endroit comme ça, c’clair que j’voudrais v’nir y vivre. » Il n’était pas rare que la demoiselle se parle à elle-même, bien qu’elle évitait généralement de le faire de vive voix lorsque d’autres personnes se retrouvaient autour. « ‘Fin, y’a les Kaiser, ils sont plein aux as mais… Ouai, y’a rien à envier, au final. » Et elle se reprenait même elle-même, ce qui pouvait presque être surprenant pour quelqu’un ne connaissant pas l’allemande. Elle s’avança vers la porte où elle toqua quelques coups, désormais un peu mal à l’aise. Elle aurait bien apprécié qu’Andrew soit là, en réalité. Cela lui aurait donc fait quelqu’un qu’elle connaissait bien et avec qui se serait-elle sentie à l’aise. L’idée d’envoyer un message à Chris en lui exigeant de lui prêter son petit-ami venait de traverser son esprit. Elle n’eut toutefois pas la chance de s’étendre sur le sujet alors que ses pensées se dispersèrent que la porte s’ouvrit devant elle.

Ce n’était pas le professeur Pennington. « B’jour, j’voudrais… » Et voilà qu’il repartait. La blonde se retrouvait désormais seule sur le pas de la porte, une expression surprise se dessinant sur son visage alors qu’elle balançait entre être vexée ou simplement incertaine de ce qu’il venait de se passer. Quelques instants plus tard, ce fut son professeur qui se présenta devant elle. Chose qui la soulagea quand même un peu. « Professeur Pennington ! » Elle n’avait certainement jamais été aussi joyeuse que de le voir apparaître devant elle. Elle fit son entrée dans le manoir alors qu’il l’invitait à le faire, ne serais-ce que parce que els cours devant la porte se voudraient somme toute assez difficile. Elle retira ses sandales avant de s’avancer dans le manoir, pas politesse. « V’allez bien ? » Elle était toujours très enthousiaste. « J’ai amené deux bouquins. » Elle désigna son sac. « J’sais pas trop s’il y’a des trucs qui pourrait nous être utile, mais j’pense qu’oui. » Elle eut toutefois l’aire soucieuse. « Y’a quand même des trucs zarbs, dans ces livres. Parce que s’ils ont été traduit par moment en anglais, d’autres en allemand, m’semble qu’y’a une langue bizarre aussi qui y traîne. » Elle s’emballait, encore. « Et j’me dis qu’l’important doit s’trouver dans un message codé, ou quelque chose… » Car bombarder son professeur de supposition et d’informations alors qu’elle se trouvait toujours debout non loin de l’entrée se voulait être une excellente idée.

« ‘Fin, bref, ouai, ça r’semble à un langage codé. » Ou de la langue utilisée par les Anciens Atlantes, accessoirement créateurs des cristaux du Zodiaque. « Mais on aura l’temps d’voir ça, non ? » Et s’il lui disait qu’il n’avait pas le temps de s’attarder à ces détails, il était fort probable que la blonde se décide de piquer une crise. Parce que c’était ce qu’elle savait faire de mieux. « V’avez passé une chouette semaine ? J’sais qu’la rentrée, c’pas facile pour les élèves mais j’ai aussi entendu qu’c’est chiant pour les profs. » Et un agréable sourire qu’elle adressa au professeur Pennington.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Sep 2015 - 20:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La première semaine de rentrée scolaire n'avait pas été une sinécure. Entre l'engueulade dont il avait été gratifié par la jeune Kaiser et les nouvelles têtes qui le dévisageaient comme s'ils avaient affaire à un extra-terrestre, Adrian n'avait pas été mécontent de retrouver le calme de son manoir. Andrew n'était apparemment pas présent ce jour-là et l'Archimage se retrouvait donc seul avec Sallah, du moins jusqu'à ce que son élève particulière arrive. Particulière dans le sens où il lui donnait des cours en dehors des heures habituelles et non parce qu'elle avait une manière de penser ou de se comporter qui était bizarre, notons bien.

Naturellement, Adrian avait prévenu Sallah du fait qu'il allait avoir la visite d'une jeune femme qui venait du lycée pour prendre quelques cours particuliers à propos de la magie et la nouvelle ne l'enchanta pas spécialement. Le quinquagénaire n'aimait pas vraiment voir des inconnus se pointer au manoir pour la bonne et simple raison qu'il devait jouer un rôle qui n'était pas réellement le sien. Bien évidemment, Adrian le comprenait parfaitement et il n'aimait pas imposer ce genre de choses à son fils adoptif, cependant il se voyait mal dire à Franziska de se débrouiller seul parce que son fils adoptif, qui avait l'air d'avoir pratiquement le double de son âge, n'aimait pas voir d'intrus dans leur demeure. Déjà qu'il avait mis du temps à ne plus passer pour le professeur bizarre... Au pire, elle pourrait se consoler en se disant que Sallah snobait tout le monde et qu'il n'adressait pas encore la parole à Andrew qui vivait pourtant là depuis quelques semaines à présent.

Il avait donc vaqué à ses occupations jusqu'à ce que la jeune femme décide de débarquer au manoir. Depuis la soirée qu'il avait faite avec Rebekha dans un bar, l'Archimage avait le plaisir d'arborer une lèvre fendue et un nez partiellement cassé, rien de très valorisant, mais surtout quelque chose d'assez peu pratique pour passer inaperçu – le bleu qui ornait son nez étant assez voyant. Adrian était installé dans son bureau à potasser quelques ouvrages lorsque quelqu'un frappa à la porte. Sallah se dirigea naturellement vers l'entrée pour vérifier de qui il s'agissait, puis constatant qu'il s'agissait de la fameuse élève, décida de la planter sur le palier afin d'en avertir le centenaire. Ce dernier jeta un coup d’œil à l'horloge de la pièce pour constater qu'il était pratiquement midi. Il n'avait pas vu le temps passer ! Quittant son bureau, l'Archimage se dirigea jusqu'à l'entrée pour constater que la pauvre Franziska avait été abandonnée sur le palier tandis que Sallah était retourné se réfugier dans la cuisine. Il la fit donc entrer avant de se diriger vers le salon directement sur la droite, puis tourna la tête vers elle tandis qu'elle lui expliquait qu'elle avait apporté les fameux livres.
Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'elle se renseigna sur sa rentrée. Être honnête ? Non, Adrian préféra tabler sur le comportement habituel : prétendre que tout allait bien et que tout était parfait, même si vous étiez aux portes de la mort.

« Une bonne semaine oui, c'est toujours un peu compliqué de reprendre le rythme, mais tout s'est relativement bien passé. Pour vous, je ne doute pas que ce soit le cas non plus ? » Elle avait l'air d'être la coqueluche de l'école, normal que tout se passe bien. « Pour les livres, il n'y aura normalement pas de problèmes. J'ai appris pas mal de langues au cours de mes études et de mes recherches, donc je devrais pouvoir m'en sortir. »

Et disons aussi qu'il avait un avantage puisqu'il possédait un artefact qui lui donnait la possibilité de pouvoir comprendre et parler toutes les langues vivantes et mortes de cette planète. Autant dire qu'un langage qui n'était plus parlé aujourd'hui serait encore facile à comprendre pour lui. Cependant, Adrian ne comptait pas étaler ce savoir devant son élève qui devait continuer à le voir comme un simple professeur d'histoire et de magie – craignos, d'après ses propres paroles.

« Installez-vous. » Il lui désigna les fauteuils présents dans le salon. « Je n'ai pas encore pu faire des recherches approfondies depuis notre dernière discussion, cependant j'ai trouvé quelques brèves références qui étaient faites à propos de cristaux censés avoir des capacités liées aux constellations zodiacales. Bon, ce n'était peut-être pas ce que nous cherchons étant donné que les signes du zodiaque sont fréquemment utilisés, mais sait-on jamais. »

Il glissa ses mains dans ses poches en détournant brièvement le regard pour réfléchir à la suite. Il n'avait pas eu énormément de temps pour préparer cette première rencontre, notamment parce qu'il continuait de faire ses recherches à propos des pouvoirs d'Andrew, mais aussi parce qu'il avait eu quelques autres petits tracas entre-temps. Comme cette bagarre dans le bar. Un soupir lui échappa avant qu'il ne reporte son regard sur la blonde.

« Vous pourriez me montrer vos ouvrages pour commencer ? Et si vous êtes toujours d'accord, vous pourrez me laisser voir votre cristal. Si je visualise un peu mieux, cela pourra toujours m'aider dans mes futures recherches. Surtout si les autres cristaux ont tous le même aspect. »

Sauf si elle avait mieux à proposer, ou quelque chose de nouveau à préciser ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 2 Oct 2015 - 15:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La blonde avait fait quelques pas dans le manoir tout en se lançant dans des explications plus ou moins houleuses et particulièrement imprécises de ce qui se trouvaient dans les livres qu’elle avait amené. Après tout, si elle se trouvait ici aujourd’hui, ce n’était pas pour prendre un thé tout en échangeant des banalités avec son professeur mais bien pour discuter de ce qui causait de nombreux soucis à la blonde, à savoir cet artefact magique qui logeait à la base de sa nuque. « Ça s’est bien passé. » Sa rentrée. « Les entraînements ont repris. » Avec la Team Alpha. « C’cool d’revoir les gens. Et les nouvelles têtes. M’tarde d’voir qui est-ce qu’va y avoir dans la Team Alpha ! » Et ce, quand bien même son ancienne équipe lui manquait-elle terriblement.

Elle se retrouva à suivre son professeur jusqu’au salon, ou, tout du moins, ce qui lui semblait faire office de salon. Sans téléviseur toutefois. Andrew l’avait prévenu vaguement qu’il était un peu vieux jeu, démodé et pas franchement marrant mais qu’il était sympathique et qu’il était facile de lui faire confiance. Elle ne s’attarda donc pas sur ce léger détail alors qu’elle prenait place sur un sofa, laissant son sac tomber à ses pieds, un bruit sourd se faisant entendre alors que les livres qu’elle trimballait avec elle heurtait le sol. Elle n’avait jamais été une grande fan de bouquin et donc, de ce fait, n’en avait jamais réellement pris soin. De toute, ils étaient vieux et s’ils avaient survécus aussi longtemps, c’est qu’ils devaient être solides. « J’m’attendais pas d’toute façon à c’que vous m’sortiez genre une liste détaillée d’tout c’qui a à savoir sur les cristaux hein. » Elle haussa les épaules. « J’sais qu’v’avez une vie. » Du moins, très certainement. C’était ce qu’elle s’imaginait. Car aussi vieux jeu pouvait-il être et presque ennuyant, elle se disait que tout être humain normalement constitué ne pouvait passer son temps enfermer entre les quatre murs d’un manoir. Elle n’y arriverait pas.

Elle se retrouva à jeter un coup d’œil à son professeur. « Puis j’vois qu’vous avez eu d’autres problèmes à régler. » Car si la blonde s’était essayée de ne passer aucun commentaire sur ce nez forcément cassé, c’était certainement trop en demander à la grande gueule Kaiser. Il était évidemment impossible pour cette demoiselle que de ne pas souligner l’énorme bleu qui trônait au centre du visage du professeur. Ce devait être très récent compte tenu qu’il ne l’affichait pas lors de leur dernière rencontre. Avait-il des idées héroïques ou s’était-il simplement retrouver au mauvais endroit au mauvais moment ? Peut-être encore une idée farfelue d’Andrew qui l’aurait amené dans une situation plus ou moins dangereuse. Connaissant le personnage, la blonde n’en serait que très peu surprise. « J’pense pouvoir dire qu’les cristaux s’ressemblent tous. D’moins, d’ce qu’on m’a dit que d’ce que j’ai vu. » Elle fit mine de penser quelques instants. « J’ai pas tout à fait été franche en fait j’pense. J’ai rencontré un autre porteur. Pas plus loin qu’cet été. Il portait trois cristaux mais genre… T’sais, moi, j’maîtrise quand même bien mon cristal, si j’me compare à lui, même si y’a des échapper pas cool. Lui, y’en contrôlait pas aucun. » Elle fronça les sourcils. « V’pensez qu’le nombre de cristal porté peut affecter l’contrôle ? » Ce qui serait, somme toute, assez logique.

Elle s’éparpillait. Encore. « ‘Fin, d’solée. » Elle haussa les épaules. « J’ai tendance à penser à voix haute dans l’idée qu’les autres comprennent l’chemin mental qui c’passe. Pour résumé, j’ai rencontré un autre porteur, cet été, mais ehh, j’avais pas trop envie d’en faire part parce que l’altercation s’est un p’tit peu mal passé. » Elle rigola, légèrement, un peu nerveusement, en passant une main dans ses cheveux. « L’est un peu agressif. Pas foncièrement méchant comme en fait, j’les connaissais d’avant, mais genre, quand il a vu qu’j’étais porteuse, il a pas super bien réagi. » Et elle s’était faite éclatée la gueule. La première d’une liste longue qui s’est poursuivie lors des semaines suivantes. « Mais là, les bouquins ! » Autant ne pas remémorer de douloureux souvenirs qui avaient affecté plutôt violemment sa fierté. Et puis, depuis, elle s’était améliorée ! Un peu, du moins.

Sortant donc les lourds bouquins de son sac, elle tendit le premier à son professeur de magie. « Si j’vous en parlais c’est juste pour vous faire savoir la possibilité d’porter plus d’un cristal. » Elle n’était pas certaine qu’elle lui en avait fait part avant. « Mais j’pas doué pour raconter des trucs du coup ça prend t’jours trois fois trop d’temps. » Mais elle eut un adorable sourire alors qu’elle hochait doucement de la tête. Il pouvait bien lui pardonner, non ? « Puis j’ai pas d’problème à c’que vous r’gardiez mon cristal. Mais faudra m’donner un truc que j’puise t’nir comme il apparaît que quand j’utilise mes pouvoirs. Et, bah, comme la vie c’génial, faut qu’sécrète d’l’acide si vous voulez l’observer. » Elle, elle n’en avait pas grand-chose à faire, en fait. Mais s’il voulait éviter les trous dans son joli parquet, peut-être allait-il bien devoir se plier à la demande.

« C’bouquin là, c’lui l’plus difficile à comprendre comme y’a des passages qui sont ni en anglais, ni en allemand, ni en n’importe quelle langue qu’j’ai déjà vu. » Et pourtant, les Kaiser avaient fait observer le livre par quelques spécialistes. À croire que personne ne connaissait la calligraphie du langage écrit des anciens atlantes. « J’trouve ça assez spécial sachant qu’bahh… Y’a des gens qui sont supposés s’y connaître qui s’y sont attarder. » Mais elle haussa des épaules, l’air de rien. « J’peux d’jà vous dire que ehh… Chaque cristal sont liés à une constellation différente et que donc, ont des pouvoirs différents. » Félicitation Sherlock, un point de plus pour Griffondor ! Comme s’il ne s’agissait pas déjà d’une évidence pour un professeur de la magie. « Puis ils sont vieux. Très vieux. Même qu’y’en a qui ont été perdus au cours des années. » Et qui n’avaient jamais été retrouvés, si elle se fiait aux histoires que lui avait raconté Matthis lorsqu’ils venaient d’arriver en ces terres inconnues. « ‘Fin, j’vous laisse lire un peu et j’me tais. »

Une seconde de silence. Une minute de silence.

« Et sinon, il s’est passé quoi pour vot’ nez ? »

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Oct 2015 - 20:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Fidèle à lui-même, Adrian resta silencieux devant la multitude de déclarations et de questions que la jeune femme lui posa. Il ignora d'ailleurs superbement la déclaration de la demoiselle à propos des « problèmes » qu'il avait dû régler. Oui, l’hématome qui ornait son nez était difficile à ignorer. Se faire casser le nez laissait des traces, mais fort heureusement tout était revenu en place et il ne passerait pas pour un boxeur à la retraite. Il l'observa en silencieux tandis qu'elle lui parlait de l'ancien porteur qui possédait plusieurs cristaux sur lui. Avait-il tué les autres porteurs pour se les accaparer ? Étant donné que Franziska lui avait expliqué qu'elle mourait si quelqu'un lui retirait le sien. Il fronça légèrement les sourcils, répondant très brièvement tandis que son esprit s'activait.

« C'est tout à fait possible oui. Plus vous en avez, plus vous développez votre maîtrise, plus les choses deviennent faciles. »

Il comptait tout approfondir, mais devait réfléchir à tout ça avant de dire une bêtise. D'ailleurs, l'arrivée des bouquins le persuada qu'il était préférable de vérifier ce qu'il pensait avant d'aller trop loin. Adrian attrapa donc le bouquin tendu et l'observa quelques secondes, non sans avoir offert un sourire rassurant à la jeune femme. Alors qu'elle continuait de parler, Eldoth ouvrit le livre tout en l'écoutant attentivement. Il reconnut rapidement l'écriture qui était inconnue pour la jeune femme. Comment ? Tout simplement parce qu'il était habité par l'essence d'un ancien Atlante et qu'il bénéficiait donc de son savoir, puis aussi qu'un artefact récemment acquis lui permettait de comprendre à peu près toutes les langues qui existaient et avaient existé dans ce monde.

L'Archimage resta muré dans un silence attentif jusqu'à ce qu'elle décide de lui laisser un peu de temps pour feuilleter cet ouvrage. Il commença par parcourir les premières lignes rédigées en ancien atlante, mais n'eut pas le temps d'aller bien loin avant que la curiosité de la blonde ne se manifeste à nouveau. Son nez ? Adrian posa un regard hésitant sur Franziska. Mentir l'ennuyait toujours et, après tout, il n'y avait rien de secret dans ce qui était arrivé.
Après une brève hésitation, il répondit donc.

« Je suis sorti avec une amie, elle s'est faite draguer et le prétendant a cru que je le provoquais en lui demandant de la laisser en paix et il m'a envoyé un poing en plein visage. » Ridicule, mais il l'assumait. « Je ne sais pas me battre. » Même si la précision était inutile. Son regard se reporta sur l'ouvrage. « C'est de l'ancien atlante. Pas très étonnant que peu de monde en ait entendu parler, je crois que, hormis les atlantes, il n'y a pas grand monde pour le parler ou le lire. » Sauf quelques connaisseurs. « Mais je maîtrise ce sujet. »

Mais il vaudrait peut-être mieux qu'il garde la lecture pour un peu plus tard, à l'heure actuelle Franziska avait l'air d'avoir envie de parler. Il referma donc le livre avant de poser les yeux sur le visage de la jeune femme. Peut-être qu'elle avait des réponses concernant les questions nées dans l'esprit du vieux mage ?

« Dites-moi, cet homme dont vous m'avez parlé, l'autre porteur du cristal.... vous avez dit qu'il avait d'autres cristaux, plusieurs ? Mais je croyais qu'ils avaient souvent des porteurs ? Est-ce qu'il les avait volés à d'autres ? Et si je me souviens bien, vous aviez dit que vous enlever le vôtre vous tuerait, n'est-ce pas ? Est-ce que c'est ce qu'il a fait ? » Il fronça les sourcils. « Ou est-ce qu'il s'agissait de cristaux sans porteurs ? » Après tout, c'était aussi envisageable, bien que surprenant. « Il a essayé de vous prendre le vôtre ? » Ce qui les renseignerait sur la nature de cet homme. « Mais attendez deux minutes, je vais chercher quelque chose pour utiliser votre pouvoir. »

Il se redressa, quittant le siège pour se diriger vers une étagère qui pliait légèrement sous le poids des ouvrages. Il attrapa une babiole sans grand intérêt qu'il gardait plus par habitude que par réel intérêt. Revenant vers la demoiselle, Adrian lui tendit l'espèce de petite sculpture délavée par les années.

« Vous pouvez utiliser vos pouvoirs là-dessus si vous voulez. »

Pour qu'il puisse voir apparaître son cristal. C'était le seul intérêt de la manœuvre, même si ce serait certainement bref étant donné qu'elle aurait tôt fait de détruire l'objet prêté. Cela dit, ce serait peut-être suffisant pour éveiller des souvenirs dans son esprit ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
À conseil avisé il est intelligent d'appliquer
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_6À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_8


À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_1À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_2bisÀ conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Bizutage intelligent.
» Collaboration Monastère et Conseil d'Artois
» RPG ===>conseil
» conseil modèle de slack
» Besoin de conseil !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_6À conseil avisé il est intelligent d'appliquer Cadre_cat_8
Sauter vers: