AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_1[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_2bis[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen

 
Message posté : Mar 14 Juil 2015 - 16:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Citation :
Un menu, un cercueil : fruits de mer mal préparés ? Allez savoir ce qui se trame dans les restaurants situés dans le quartier de Marina. En tout cas, rien de bon apparemment. Depuis quelques temps, les clients s’étant rendus dans les restaurants spécialisés dans les produits de la mer ont eu des réactions bizarres. Nombreux sont ceux qui ont du être alités pendant plusieurs jours. Pourtant, deux inspections de l’hygiène n’ont rien pu expliquer. Cette histoire cache peut-être quelque chose de louche. Un empoisonnement à grande échelle ? Un produit dangereux ? L’apparition d’une nouvelle maladie ? Peut-être qu’il y a là de quoi agrandir son arsenal de poisons, ou encore de quoi participer aux progrès de la médecine. En attendant, il faut mettre un terme à cette situation... ne serait-ce que pour préserver l’économie locale.

Quelques jours plus tôt...

Le soleil était à son apogée en cette journée d'été. Vagues de chaud et chaleur insoutenable pour une partie de la population. Si la plupart des gens se prélassaient sur les plages, à bronzer et profiter de la mer, j'évitais toute sortie prolongée. Je faisais quelques exceptions quand il s'agissait de voir mes amis, quand je ne réussissais pas à trouver d'excuse valable. Ce n'était pas que je détestais le soleil, c'est que lui et mon corps ne faisaient pas bon ménage. Le teint pâle n'aidait pas vraiment à vrai dire et je me transformais rapidement en écrevisse après une exposition prolongée. Il était largement préférable pour moi de rester à l'intérieur, ce que j'appréciais. Je pouvais profiter de la fraîcheur de ma pièce spéciale au sous-sol tout en regardant des films et en jouant.
Mais comme toute mère se souciant de son fils, la mienne me demande « gentiment » de sortir dehors de par ce beau-temps. Ainsi naquit la tradition du jeudi, où je traînais à la Marina pour déguster des fruits de mer ainsi que des sushis quand l'envie se présentait. Au final, je ne regrettais pas de l'avoir écouté puisque chaque semaine je pouvais m'empiffrer à l’œil étant donné qu'elle venait avec moi entre ses services à l'hôpital.

Comme tous les jeudi, on se rejoignit sur place. Étant donné que j'étais à la maison, j'avais peu de route à faire. Kingston et la Marine étaient adjacents, et Cheyenne Street n'était pas si loin des restaurants. Un trajet d'une quinzaine de minutes en bus, beaucoup moins que ma mère qui devait conduire depuis le centre-ville. Un mal pour un bien puisque ces temps-ci, elle faisait énormément de service le soir à l'hôpital. Qui dit période estivale dit aussi vacances, elle était l'une des seules à ne pas les prendre à cette période et à rester travailler. Je n'avais pas trop l'occasion de la voir, et ce rituel du jeudi à la Marina nous permettait de passer du temps ensemble. Même si nous étions loin d'avoir les mêmes goûts, je tenais d'elle pour mon caractère. J'étais d'ailleurs jaloux de sa peau, elle qui était si bronzée tandis que je n'avais pas cette chance. Elle, au moins, elle ne prenait pas un coup de soleil à la moindre occasion.
Simplement vêtu d'un short et d'un T-shirt Doctor Who, j'attendais ma mère au restaurant où nous avions convenu de manger aujourd'hui. Je fis en sorte de me mettre à l'ombre pour ne pas cuire sur place en l'attendant. Après plusieurs minutes d'attentes, je reçus un SMS. Elle allait être en retard à cause des bouchons, mais elle n'allait plus tarder. Elle me dit tout de même de rentrer m'installer et de l'attendre à l'intérieur pour ne pas que je meure de chaud. Ni une ni deux, j'entrais dans le restaurant. Une sympathique serveuse m'amena jusqu'à une table libre. Je n'osai pas la regarder dans les yeux, j'étais trop timide pour cela. Elle devait en plus être à peine plus vieille que moi. Ces minutes d'attentes furent catastrophiques puisque la serveuse revint quelques minutes plus tard pour me demander si j'avais choisi quoi commander. Malheureusement, ma mère n'était pas encore arrivée et je ne sus pas quoi lui répondre si ce n'est un bafouillement. Une honte intersidérale qui aurait pu être bien pire si je n'avais pas été sauvé in-extrémis par l'entrée de la femme qui m'avait mis au monde. Enfin, pouvait-on appeler ça un soulagement ? Manger avec sa mère un midi en pleine vacance, alors qu'on est majeur et qu'on aurait pu sortir avec des amis. J'espérais que la serveuse ne pensait pas à ça.

Je noyais mon stress dans les fruits de mer, commandant plus d'un plat pour assouvir ma faim et me faire oublier tous les évènements précédents l'arrivée de ma mère. Homard et crevettes remplirent mes assiettes, jusqu'à que je les vide entièrement. En revanche, mon ventre, lui, prit du volume. Je me sentais totalement repu tandis que ma mère me regardait avec stupéfaction, surprise de ce que j'avais pu engloutir.
Une fois que tout le monde eut fini de manger, on partit chercher des glaces avant de retourner à la voiture. Quoi de mieux qu'un dessert comme celui-ci avec une chaleur pareille ? Et même si j'avais bien mangé au restaurant, il y avait toujours de la place pour une glace.

Tout se déroula plutôt bien jusqu'en milieu d'après-midi. Ma mère retourna travailler, tandis que j'étais rentré à la maison pour retourner dans ma tanière de geek. Mais alors que je regardais pour la millième fois Blade Runner, une douleur insoutenable me prit au ventre. Après avoir vomi mes tripes aux toilettes, je contactais ma mère. Je n'avais jamais ressenti ça auparavant, je ne pouvais même plus marcher. J'avais l'impression de mourir, ce fut les plus longues minutes de ma vie. Je pleurais presque lorsque j'entendis l'ambulance arriver. Transporté à l'hôpital le plus proche, on me prit en charge. La douleur était passée, maintenant mon corps entier était pris d'une soudaine fatigue. Comme si mes forces avaient été drainées par une force mystérieuse. Le verdict tomba : intoxication alimentaire. Vous n'imaginez pas comment un lavage d'estomac est horrible. Je m'en rappellerais toute ma vie, et je ferais tout pour que cela n'arrive plus.
La situation n'était pas pour me déplaire non plus : on m'avait prescrit de rester au lit pendant plusieurs jours. Dispensé de sortie, et je pouvais regarder autant de films que je voulais sans entendre de sermon de la part de ma mère. Mais j'étais tout de même énervé. D'où cette intoxication provenait ? Dès lors que j'eus accès à mon ordinateur, je fis des recherches sur Internet. Il s'avéra que mon cas n'était pas isolé : beaucoup d'intoxications ont eu lieu à la Marina, forçant les gens à être alité comme moi. C'était décidé, le prochain article sur mon blog portera sur ce phénomène inexpliqué. Si encore cela n'aurait concerné qu'un seul restaurant, les services de l'hygiène auraient pu trouver le problème avec une inspection. Mais là, c'était une situation globale aux restaurants de la Marina. Un mystère des plus étranges.

Aujourd'hui...

Plusieurs jours avaient passé depuis l'intoxication alimentaire dont j'avais été victime. Finalement sur pied, je pouvais mener de plus amples recherches sur ce qu'il se passait à la Marina. Il devait y avoir une raison pour que tant de personnes soient malades après avoir mangé dans les restaurants. Et cela n'en concernait pas qu'un, mais plusieurs. Est-ce que c'était dans les fruits de mer ? Dans l'eau ? Dans tous les cas, cela devait être commun à tous les restaurants. Ce n'était peut-être pas mon boulot d'enquêter. Mais ce n'était pas comme si je comptais résoudre ce mystère, faire arrêter des méchants. Tout ce que je voulais, c'était obtenir des réponses. Je ne voulais pas avoir d'ennuis, imaginez un peu que le Cartel soit derrière cet empoisonnement de masse. Je ne ferais qu'un simple travail de reconnaissance, juste creuser en surface. S'il s'avère que je ne cours aucun danger, je pourrais éventuellement continuer pour fournir un article plus important et pourquoi pas des preuves à la police. Il y avait fort à parier qu'ils devaient déjà être en train d'enquêter. En tout cas, je l'espérais. Ils ne pouvaient pas laisser passer cela.

C'était peut-être la première fois de ma vie que je me sentais aussi confiant. Calepin, stylo, sac-à-dos, j'étais fin près à me rendre sur les lieux du « crime ». Je n'en avais pas parlé à mes parents, mais après tout, ils ne savaient même pas que je tenais un blog. Cette histoire n'était pas simplement un article, c'était aussi une vengeance. J'ai eu si mal, j'ai été cloué au lit pendant des jours. Même si j'ai pu me refaire les classiques de la science-fiction, il n'empêche que je n'aie pas apprécié du tout cette situation. Il fallait mettre les projecteurs sur ce qu'il se passait à la Marina. On ne pouvait pas attendre que les intoxications cessent par magie, même les inspections n'avaient rien détecté. Mais il devait bien y avoir une raison à tout ceci, sinon comment expliquez-vous que j'ai fini à l'hôpital ? Et cette raison, je la trouverais.
Le bus m'amena jusqu'à la Marina. J'avais noté plusieurs restaurants sur une feuille, où des empoisonnements avaient été recensés. Bien qu'il y en eût un certain nombre, il semblait évident que je commence par celui où je m'étais rendu avec ma mère. De mon point de vue, c'était un bon point de départ. Je pénétrais donc dans l'établissement qui m'avait envoyé au lit pendant une bonne semaine, et ne perdit pas de temps pour me diriger vers un des serveurs.

    « Bonjour. Pourrais-je parler à votre supérieur s'il vous plaît ? J'ai des questions à lui poser suite à de récents évènements. Et si jamais il ne veut pas se montrer, dîtes-lui que j'ai mangé ici Jeudi dernier et que grâce à ça, j'ai eu une intoxication. »


Agressif. Je m'étais impressionné moi-même et dès lors que l'homme se tourna pour partir chercher son responsable, je ne pus cacher ma joie en levant mon poing. Ce ne fut que de courte durée, me rappelant que j'étais en public et qu'on avait dû certainement me voir. Je passais d'un sentiment de confiance, à celui de gêné.
Le serveur revint rapidement avec une femme à ses côtés. P*tain...Si j'avais su que son supérieur était une personne de sexe féminin, j'aurais commencé par un autre restaurant. La galère. Je n'étais pas du tout à l'aise pour parler avec les femmes. Mais maintenant qu'elle était là, je ne pouvais pas détaler. Quoique...Non. Je devais rester, pour trouver les réponses que j'étais venu chercher.

    « Vous voyez ça ? » dis-je en sortant un bout de papier. « C'est la note de mon hospitalisation. J'ai mangé ici, et on a dû me faire un lavage d'estomac. Et je ne suis pas le seul, apparemment d'autres personnes ont été empoisonné. Alors j'aimerais qu'on me dise pourquoi vous n'êtes pas fermé et que vous continuez de servir ! »


Je ne lui avais pas laissé le temps d'en placer une, et j'avais même élevé la voix. C'était bien la première fois que cela arrivait. Je tentais de placer un « excusez-moi » mais maintenant, j'étais en plein bégaiement. Dans quelle situation j'étais allé me fourrer cette fois...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Juil 2015 - 21:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il était relativement rare qu'Adrian mette les pieds dans un restaurant pour la bonne et simple raison qu'il n'aimait pas vraiment les lieux publics. Pourtant, ce jour-là la situation était différente. Il avait dû parler avec son ancienne assistante pour la persuader de revenir travailler pour lui et aussi pour s'excuser de ce qui avait pu se passer avant son congé forcé. Elle avait donc suggéré l'idée de se retrouver dans l'un de ces restaurants, chose qu'Adrian avait acceptée, bien évidemment ! Le repas avait été relativement normal. June était toujours tendue à la perspective d'avoir cette discussion, mais rapidement, la jeune femme avait retrouvé son naturel : maladroite et parlant sans réfléchir, mais c'était quelque chose d'agréable et de ressourçant comparé à ce long silence. Tout était redevenu normal et au terme de la conversation, la rouquine avait accepté de revenir travailler au manoir. Apparemment, son métier actuel n'était pas aussi agréable qu'elle l'avait escompté et par conséquent, c'était une solution qui les satisfaisait tous les deux.

Après une petite heure, le duo s'apprêtait donc à s'en-aller lorsque le regard d'Adrian fut attiré par quelqu'un d'autre. Il s'agissait d'un jeune homme, certainement à peine majeur et relativement normal. Il se fondait bien dans la masse. Peut-être était-ce parce qu'il agissait de la même manière qu'Adrian le remarqua de la sorte, ou peut-être était-ce simplement parce qu'il avait une expression déterminée, toujours est-il que le centenaire l'observa s'approcher de l'un des serveurs pour lui poser une question. Eldoth était un peu plus loin, mais le restaurant était assez bruyant en raison des familles – en vacances – qui s'y trouvaient et des enfants qui criaient pour attirer l'attention de leurs parents. Il ne comprit donc pas la totalité de ce qui se disait, mais capta le gros de la conversation : il était question d'intoxication et visiblement de lavage d'estomac. Rien de bien dramatique, mais cet incident rappela quelque chose à l'Archimage : il avait eu vent d'empoisonnement suspect dont la source était encore non identifiée. Étrange.

June s'était éloignée, prête à quitter le bâtiment et elle remarqua à retardement qu'Adrian était resté en arrière. Lorsqu'elle revint à ses côtés, ce fut pour lui jeter un regard interrogateur.

« Tout va bien ? » Il posa ses yeux sur elle.
« June, est-ce que vous avez aussi entendu parler d'empoisonnements alimentaires dans le coin. » Elle parut réfléchir quelques secondes.
« Oui, les autorités ne savent pas si c'est un problème d'hygiène, une nouvelle maladie ou des empoisonnements volontaires. Enfin, il me semble. Je ne me suis pas trop penchée sur le problème, ce n'est pas votre spécialiste. »

C'était le moins que l'on puisse dire. En général, June enquêtait uniquement sur les faits divers qui semblaient concerner la magie ou une créature magique. Il nota d'ailleurs que la jeune femme semblait avoir continué ses recherches alors même qu'elle était censée ne plus travailler pour lui. Une constatation qui ne manquerait pas de le faire sourire dans d'autres circonstances, mais cette fois-là, c'était un peu différent. Son attention se reporta sur le jeune homme qui semblait un peu perdu devant la responsable qui était apparemment en train de lui parler. Sans trop savoir pourquoi – peut-être parce que le jeune homme avait l'air paumé et qu'il connaissait ce sentiment par cœur – Adrian décida d'aller voir s'il pouvait l'aider. Jetant un coup d’œil à June, il l'informa de sa décision :

« Allez au manoir, je vais voir si je peux l'aider. Essayez de chercher quelques articles à ce sujet lorsque vous serez rentrée. »

Elle acquiesça avant de s'éloigner vers la sortie, manquant au passage de se prendre les pieds dans le tapis, puis se rattrapa et sortit du bâtiment. Adrian se détourna pour s'approcher de la responsable qui conversait toujours avec le jeune inconnu, puis ils se planta aux côtés de ce dernier. La femme lui jeta un coup d’œil, comme pour essayer de deviner ce qu'il voulait.

« Je peux vous aider ? »
« Désolé, mais j'ai vaguement entendu votre discussion, vous êtes au courant qu'il n'y a pas qu'ici qu'il y a eu des empoisonnements ? » Elle sembla un peu soulagée.
« Oui, j'en ai entendu parler. Mais comme je le disais à monsieur, je n'y suis pour rien. Nous avons fait contrôler nos stocks après les premiers problèmes et tout est normal. De plus, nous ne sommes pas les seuls à acheter ces poissons et crustacés, or les autres restaurants n'ont eu aucun problème. » Et comme il fallait tout explorer, Adrian tourna la tête vers le jeune homme.
« Vous êtes certain que vous n'avez rien consommé d'autre qui pourrait avoir déclenché cet empoisonnement ? »

Le ton n'était ni accusateur, ni hostile, il cherchait simplement à explorer toutes les options pour être certain qu'il n'y avait pas d'explication banale et basique à ces événements.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Juil 2015 - 22:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
    « Désolé, Monsieur, mais nous ne sommes pas responsables. Des experts ont tout vérifié, cela ne provient pas de notre restaurant. »


Désemparée, elle répondit tant bien que mal aux violentes accusations que j'avais profané à l'égard de son enseigne. Apparemment, leurs stocks avaient été vérifiés dès lors qu'ils eurent vent des intoxications, et les résultats étaient négatifs. Aucun poison n'avait été détecté si je pouvais me fier à ce qu'elle disait. Mais tout de même...D'où cela pouvait venir alors ? Il devait bien y avoir une raison à ces intoxications, non ? Elles ne pouvaient pas apparaître par magie, surtout seulement dans le secteur de la Marina.
Si seulement j'avais eu les accréditations nécessaires, je lui aurais demandé de voir les papiers prouvant l'innocence du restaurant. Elle pouvait toujours mentir, mais je faisais preuve de mauvaise foi dans ce cas-là. Je ne savais plus quoi lui dire maintenant qu'elle m'avait cloué le bec avec sa réponse.

Une tierce personne se joignit à la conversation. Un homme qui devait avoir approximativement la trentaine, une chevelure plutôt similaire à la mienne. En revanche, j'étais légèrement plus grand que lui. Ce dernier s'intéressait de près au sujet de cette petite dispute. Il souleva le fait que les empoisonnements n'avaient pas eu lieu uniquement dans ce restaurant. C'était une chose dont j'avais déjà pris note, mais pas évoqué. Le temps passait au lit suite à cette intoxication m'avait permis de recueillir des informations sur Internet comme le nom de plusieurs établissements ayant envoyé des gens à l'hôpital. Il finit mon discours en me questionnant sur ce que j'avais pu manger d'autres ce jour-là. Après avoir réfléchi quelques instants, fouillés dans ma mémoire, je me souvins d'un somptueux dessert. Une glace à la vanille et à la fraise. Mais cela ne pouvait pas être l'élément que je recherchais...Si ? Non, cela ne collait pas. Le problème n'était pas le dessert, mais le restaurant. Ou plutôt les restaurants pour ne pas pointer celui-ci en particulier.

    « Euh...j'ai bien mangé une glace. Mais des témoignages que j'ai pu recueillir sur internet et d'autres sources, le seul point commun est les fruits de mer. Ou peut-être pas, mais les restaurants sont potentiellement la source. Je ne dis pas que vos experts ont mal fait leur boulot... Mais avez-vous tout vérifié ? Eau, fruit de mer, je ne sais pas moi... Peut-être que c'est quelque chose de pas détectable ? »


Une idée me vint à l'esprit. Ou plutôt une hypothèse. Les fruits de mer proviennent d'ici même, des alentours de la Marina. Mais qu'est-ce qu'il y a eut récemment ? Enfin, plutôt trois ans en arrière. Ou deux, je ne me rappelais pas exactement. Mais un vaisseau s'était crashé sur la côte de Star City, dans l'océan Atlantique. Et s'il avait contaminé les eaux ? Ou libéré des choses qui auraient pu faire muter les crustacés pour qu'ils soient empoisonnés ? Cela remontait tout de même à quelques années, mais que sait-on des extra-terrestres après tout ? Des suppositions totalement farfelues dont je ne préférais même pas parler avec la gérante et l'inconnu. Je n'avais pas envie de l'on me prenne pour un fou et que je perde toute crédibilité.

    « Comme je vous l'ai déjà dit, les services de l'hygiène n'ont absolument rien découvert d'anormal. Alors maintenant si vous le voulez bien, je vais vous inviter à partir à moins que vous souhaitiez commander. Dans tous les cas, cette conversation s'arrête ici. »


Je l'avais bien cherché. J'avais été beaucoup trop agressif et direct dans mes propos. J'aurais dû faire une approche beaucoup plus douce. Pourtant, cela ne me ressemblait pas d'agir comme ça. Mais le fait que j'avais été malade pendant des jours et qu'en plus, la gérante était une femme m'avaient mis dans un état d'anxiété. Peut-être que j'aurais mieux fait de me calmer et de bien prendre le temps d'expliquer la situation, mais maintenant, c'était trop tard. Je me retrouvais comme un imbécile à me faire « virer » du restaurant. Dépité, je me tournais vers la sortie. Mon regard croisa celui de l'homme qui s'était joint à la conversation. C'est vrai, qui c'était lui ? Il semblait avoir connaissance du phénomène qui sévissait dans la Marina. Peut-être qu'il en savait un peu plus que moi ? Si je ne posais pas la question, je ne pouvais pas savoir. Mais d'abord, il fallait sortir d'ici, avant que je ne me fasse éjecter d'une manière plus brutale.

    « Dîtes Monsieur, est-ce qu'on peut continuer cette conversation à l'extérieur ? Vous semblez avoir connaissance du sujet dont nous parlions. » dis-je en le regardant, avant de me diriger vers la sortie. « Vous allez me prendre pour un paranoïaque, mais je suis sûr que ça vient des restaurants et pas d'autres choses. J'en ai la conviction. J'ai déjà la liste de tous ceux où on a recensé des empoisonnements. Tous dans la Marina. Cela ne peut pas être une coïncidence... Est-ce que vous avez des informations supplémentaires ? Une idée d'où ça pourrait provenir, des pistes concrètes peut-être ? »


Au moment où je disais cela, j'avais déjà sorti mon calepin et stylo à la main, je m'apprêtais à noter tout ce qu'il pourrait m'apporter. Peut-être n'avait-il rien à me fournir, mais au moins je ne regretterai pas de l'avoir laissé filer sans le questionner. Alors que j'attendais fermement sa réponse, j'eus le tic de remettre en place mes lunettes avec mon index. Une vieille habitude que j'avais depuis que j'étais gamin, dont je n'avais pas réussi à me détacher. Au moins, cela me donnait un air d'intello. À moins que j'aie ce réflexe parce que j'en suis un, je ne sais plus...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Juil 2015 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Visiblement, le jeune homme avait contrarié la responsable puisque celle-ci l'invita à s'en-aller avec une certaine dureté. Adrian n'en fut qu'à moitié étonné : il était rare que les gens soient indifférents face à de telles accusations ! Après tout, l'adolescent venait de laisser entendre qu'il avait frôlé la mort par leur faute et même s'il confirmait être au courant des autres empoisonnements, il semblait toujours les cibler en priorité. Même si elle n'avait rien à se reprocher, la jeune femme devait forcément se sentir agacée par ces insinuations et comme elle ne tenait pas à perdre sa place pour avoir été accusée d'une pareille chose, il était logique qu'elle se montre aussi ferme. Cependant, le vieux mage comprenait aussi la réaction du jeune inconnu qui devait avoir eu la peur de sa vie – et tout ça pour avoir mangé quelques crustacés et poissons dans un restaurant spécialisé. Au final, les deux avaient raison d'agir comme ils le faisaient, mais ce n'était pas cette constatation qui allait faire évoluer les choses.

Son regard se glissa naturellement sur l'inconnu lorsque celui-ci s'éloigna pour gagner la sortie, mais apparemment il n'avait pas baissé les bras. Il voulait parler de toute cette histoire ? Peut-être enquêter là-dessus ? C'était assez surprenant : il n'avait rien d'un policier, mais peut-être qu'il cachait bien son jeu. Quoi qu'il en soit, Adrian accepta de le suivre à l'extérieur et écouta attentivement ce qu'il avait en tête. Visiblement, ce jeune homme avait déjà une idée derrière la tête et devait vouloir tirer cette affaire au clair. L'Archimage s'apprêtait à répondre lorsqu'il vit son interlocuteur tirer un calepin de sa poche pour suspendre son stylo au-dessus comme s'il comptait prendre des notes. Un journaliste peut-être ? C'était une explication valable pour justifier sa curiosité, mais du coup, Adrian se montra forcément beaucoup moins à l'aise. En fait, il regretta carrément d'avoir eu l'idée de se mêler de cette histoire qui, au fond, ne le regardait pas. L'Archimage n'avait jamais vraiment apprécié les journalistes : même s'il savait parfaitement qu'ils faisaient leur travail, il n'aimait pas l'idée d'y participer. Même si ses propos étaient rapportés comme « une source anonyme ». Après une brève hésitation, il releva les yeux vers le visage de l'inconnu.

« Vous êtes journaliste ? Je ne sais pas si vous devriez vous mêler de ces histoires vous savez... je comprends que vous en ayez envie après avoir été victime d'un empoisonnement, mais c'est plus l'affaire des autorités, non ? »

Habituellement, Adrian n'était pas homme à conseiller ce genre de choses : il aimait voir les gens bouger et participer à la vie des autres, y compris en aidant leurs semblables, mais disons que cette fois-là, les choses étaient différentes. L'idée de voir un journaliste mettre son nez dans cette histoire le tracassait un peu. Eldoth avait de mauvais souvenirs d'eux à l'époque où il jouait encore au héros et il ne souhaitait pas franchement les côtoyer plus que de raison – même s'il ne risquait pas d'attirer leur attention, c'est un fait. Cependant, le vieil homme savait aussi qu'en décourageant le jeune homme, il risquait de le voir partir seul à l'avenir et celui-là n'avait pas l'air d'être doté de compétences particulières. Enfin, les apparences étaient souvent trompeuses, il était bien placé pour en parler, mais mieux valait penser ainsi et se tromper que d'apprendre sa mort en lisant les journaux du lendemain. C'est pour cette raison qu'il ne laissa planer que quelques secondes de silence après sa dernière phrase, avant de reprendre la parole.

« Enfin, je n'ai pas entendu grand-chose de plus que ce qui est noté dans les journaux. Je n'ai pas internet alors je ne sais pas si ça diffère beaucoup de ce que vous avez pu trouver de votre côté, mais c'est à peu près ce que vous avez résumé. » Il n'avait même pas d'ordinateur, autant dire que ses possibilités pour s'informer étaient assez réduites. « J'ai entendu dire que certains empoisonnements avaient été fatals. J'imagine que des autopsies ont dû être faites, non ? Ou même pour votre intoxication alimentaire, ils n'ont pas réussi à identifier les raisons de tout cela ? » Vu qu'il n'était pas médecin, il ne savait pas comment tout cela fonctionnait. « Je présume que vous avez déjà des pistes si vous avez décidé de venir ici, n'est-ce pas ? »

Et si c'était bien un journaliste, il devait déjà avoir une idée bien précise et compter vérifier son hypothèse. Il n'y avait qu'à espérer que cela ne le pousse pas à se mettre en danger – avec les gens présents autour de lui !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 16 Juil 2015 - 0:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Déçu, honteux, c'est la tête basse que j'empruntais la porte de sortie du restaurant. Tous les yeux s'étaient rivés sur moi pendant quelques instants, les mots de la gérante avaient été perçus par la plupart des clients. Mais que pouvais-je dire, je l'avais bien cherché. Une énième fois, j'avais manqué de tact et fait preuve de maladresse dans mon discours. Je n'étais vraiment pas doué pour cela, on pouvait se demander si j'avais une once d'éloquence. C'est pour cela que je préférais Internet, parler au travers d'un écran, écrire. Je me sentais plus libre, plus courageux, de cette façon. Bizarre n'est-ce pas ? La logique voudrait que ça soit l'inverse, mais que voulez-vous. Un jour peut-être, j'arriverais à être autant à l'aise à l'oral qu'à l'écrit. À cet instant, il n'y avait qu'une seule chose positive : l'inconnu m'avait suivi à l'extérieur. Curiosité, ou simple coïncidence ? Après tout, il pouvait très bien avoir fini de manger et voulait simplement partir. De ce fait, cela serait un grand moment de solitude maintenant que j'avais sorti mes affaires pour prendre des notes et avait commencé à lui poser des questions. Tous les yeux s'étaient rivés sur moi pendant quelques instants, les mots de la gérante avaient été perçus par la plupart des clients. Alors qu'il semblait bien plus enclin à parler au tout début, maintenant, j'avais l'impression qu'il ne voulait plus me répondre. Et voilà, j'avais encore tout gâché. Bravo Dylan, bravo. Il faut toujours que tu en fasses trop. Ces derniers temps plus que d'habitude.
Miracle, l'homme se mit à me répondre. En revanche, ce n'était pas tellement ce à quoi je m'attendais. Sa question était en relation avec ce que je tenais dans les mains. Il tenta par la même occasion de me faire prendre conscience de la situation, que je ne devrais pas être là puisque ce n'était pas mon boulot. Il marquait un point, mais c'était les vacances. Qu'est-ce que je pourrais faire d'autre ? Et cela rajoutait un peu d'action dans ma vie de banal citoyen, je m'ennuyais tellement ces temps-ci. Il fallait bien que je trouve une occupation.

    « Moi, journaliste ? Pas du tout ! Je ne le suis pas et je ne souhaite pas le devenir...Je suis plutôt du genre scientifique, vous voyez ? Et je sais que ce ne sont pas mes histoires, mais quand bien même, cela fait déjà plusieurs temps que les intoxications ont commencées. Comme la dame l'a dit, les experts n'ont rien trouvé d'anormal. Alors bon, il n'y a aucun mal à ce que je jette un coup d’œil. Qui sait, si je peux me rendre utile pour une fois et aider les autorités. » je marquais une légère pause, il fallait maintenant le rassurer quant à la présence du calepin. « Si c'est le calepin qui vous gêne, je peux le ranger. C'est juste pour ne pas oublier et garder une note, mais je peux très bien m'en passer. Peut-être que si j'arrive à éclaircir tout cela, je pourrais proposer un article au Daily Star Online. Même si je ne souhaite pas devenir journaliste, qui ne rêve pas d'avoir son nom sur un journal comme celui-ci ? »


Avoir droit à un article dans le Daily Star Online, c'était synonyme de se voir propulser sur le devant de la scène pour les entreprises. Si j'y parvenais, je pourrais peut-être parvenir à me faire recruter par d'importantes sociétés pour un stage ou une alternance avec l'HIT. Cela n'empêchait en rien mon travail à la Nouvelle Aube et puis ce n'était pas forcément pour maintenant. Si je pouvais déjà tisser des relations pour un travail après les études, c'était parfait. Résoudre cette enquête pourrait m'y aider, ou juste fournir une piste concrète aux autorités compétentes. Je voyais aussi cela comme un devoir envers les autres citoyens de Star City. Les héros faisaient temps pour nous aider, nous protéger, cela leur ferait un boulot en moins si je m'en occupais. Et puis de cette façon, je pouvais me sentir comme un héros à mon tour en trouvant la source de l'empoisonnement. Peut-être que je n'irais pas jusqu'à l'arrêter, déjà parce que je ne savais pas ce que c'était pour le moment, mais surtout parce que je ne voulais pas me mettre en danger. Je comptais bien devenir un important scientifique, je ne pouvais pas tout gâcher.

L'inconnu finit par parler des informations qu'il possédait sur le sujet. Mais une partie de sa phrase me choqua. « Je n'ai pas Internet ». Mes yeux s’écarquillèrent, et je fixais l'homme stupéfait. Comment était-ce possible de ne pas avoir internet à cette époque ? Je pouvais encore comprendre que certaines personnes âgées soient contre les nouvelles technologies, mais lui. Il devait avoir dix ans de plus que moi à tout casser. Un technophobe peut-être ? Il ne semblait pas pauvre, au contraire, alors cela ne pouvait pas venir de ses moyens. Cela devait être un choix de vie. Je passais tellement de temps sur mon ordinateur chaque jour. Est-ce qu'il avait au moins un téléphone ? En tout cas, j'étais bien intrigué par cet homme.

    « Des pistes, des pistes...Pas tant que ça à vrai dire. Comme je vous l'ai dit, je suis plutôt du genre scientifique. Mais on ne m'a laissé accéder à aucun résultat, chiffre, ou autre. Du coup, je ne peux rien exploiter. On m'a dit que l'intoxication était de source inconnue. Ils ne savaient même pas si cela venait d'un poison, d'un produit pas frais, d'une mauvaise préparation, ou autre. Je pourrais très bien récupérer les échantillons et les analyser dans les laboratoires de l'HIT, mais ça implique plusieurs infractions. Du coup, je suis obligé de recueillir des informations comme je peux. La seule hypothèse que j'ai pour le moment est en rapport avec le crash du vaisseau. Vous allez me prendre pour un fou, surtout qu'il date de trois ans. Mais bon, je n'ai rien de concret pour le moment. Je pense juste que ça vient des stocks ou en tout cas de l'eau. »


Hors de question que je m'introduise dans l'hôpital pour récupérer les échantillons, et que j'entre par infraction à l'HIT pour les analyser par moi-même. Et puis quand bien même je le voudrais, je ne pourrais pas. Ce n'est pas avec tous les films d'espionnage que j'ai pu voir que je pourrais faire des choses de ce genre-là. Si je voulais des échantillons, il fallait que je les obtienne de moi-même. Et pour les analyser, obtenir l'autorisation des professeurs de l'institut. Ce qui s'avérait plutôt compliqué, je préférais largement une étude de terrain comme celle-ci. Mais pour que cela marche, je devais encore m'améliorer. Avec mon tact légendaire, j'obtiendrais sûrement aucune information dans les autres restaurants. Mais il n'y avait pas de solutions auxiliaires, ou du moins pas que j'imaginais. Cependant, il m'apprit un point important. Je n'étais pas au courant qu'il y avait eu des morts. Je pouvais m'estimer heureux dans être ressorti indemne. Je pensais que cet empoisonnement ne faisait que clouer au lit, mais c'était pire que je ne le croyais. S'il y avait des décès, cela faisait une raison de plus pour enquêter. On ne pouvait pas rester dans cette situation, où je pourrais aller manger mes fruits de mer sinon ?
J'avais pris soin de ranger mon calepin dans mon sac à bandoulière pour ne pas gêner l'homme. D'ailleurs, comment s'appelait-il ? On était en train de parler et d'échanger nos avis, mais je ne connaissais même pas son nom. Je devrais peut-être me présenter, ou peut-être pas. Est-ce que c'était vraiment utile ? Dans tous les cas, ça me semblait malpoli de ne pas le faire.

    « Maintenant que j'y pense, je ne me suis même pas présenté. Je m'appelle Dylan, je suis étudiant à l'HIT. Je suis désolé de vous prendre de votre temps de cette façon, vous avez peut-être autre chose à faire qu'écouter les divagations d'un jeune homme. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Juil 2015 - 15:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Pas un journaliste, mais un scientifique ? Adrian aurait tout imaginé, sauf ça, assurément ! Il côtoyait pas mal de personnes de science depuis qu'il travaillait avec l'UNISON, mais aucune ne semblait du genre à aller sur le terrain pour comprendre les raisons de tel ou tel problème. Non, en général ils attendaient que les agents de terrain leur apportent ce dont ils avaient besoin et étudiaient le tout. Peut-être qu'il avait simplement affaire à un nouveau genre de chercheur, allez savoir, toujours est-il qu'Adrian était d'un naturel confiant et qu'il n'avait donc aucune raison de douter des explications du jeune homme. Eldoth était la preuve vivante qu'à plus de cent ans, il était encore possible d'être naïf et idéaliste. Il tenta de dissimuler le fait que l'idée de voir le DSO se mêler de cette idée, ne l'enthousiasmait guère. Que ce soit pour un simple article informatif ou autre chose, Adrian préférait se tenir à bonne distance de ces histoires : il voulait juste mener sa petite vie et ne pas voir d'étranger être au courant de ce qu'il faisait de ses journées. Cela dit, si ce n'était que la partie scientifique qui intéressait le jeune homme, Adrian ne voyait aucun problème à ce qu'il prenne autant de notes qu'il souhaitait ! Sa paranoïa était clairement atrophiée.

Le vieux mage avait bien remarqué que son annonce à propos d'internet avait étonné l'inconnu, mais il y était habitué et fit donc mine de ne rien constater. Ses explications étaient plutôt logique1 et vu qu'il avait lui-même avoué qu'il n'était pas un super-héros en herbe, mieux valait lui apporter son aide, non ? L'Archimage se devait non seulement de surveiller l'utilisation de la magie sur la Terre Prime, mais aussi d'aider ses semblables – ce qui était le cas de l'adolescent, à moins qu'il ne dissimule bien son jeu. Il hocha la tête pour indiquer qu'il avait tout compris et que cela ne le dérangeait guère, puis retrouva l'usage de la parole lorsque les présentations furent de rigueur.

« Moi c'est Adrian. Je suis professeur d'histoire à Star High. » Et quelques autres choses qu'il garderait pour lui. « Ne vous inquiétez pas, vous ne me prenez pas mon temps : si j'avais eu quelque chose à faire, je ne serais pas venu me mêler de vos déboires avec la responsable. » Autrement dit, il était l'instigateur de cette situation. « Et pour les notes, ne vous gênez pas si c'est important. Ce n'était pas contre vous, mais je n'aime pas spécialement les journalistes, alors si c'est pour vos recherches, oubliez ce que j'ai dit. »

Autrement dit, s'il ne comptait rien écrire à propos de ce qu'ils feraient là, mais uniquement expliquer ce qui était arrivé – du moins s'ils parvenaient à tirer cette affaire au clair – Adrian ne voyait aucun inconvénient à ce qu'il prenne autant de notes qu'il voulait. Son regard se détourna brièvement pour se diriger vers le bord de mer. Logiquement, si la source de ce problème venait du crash du vaisseau alien, les effets secondaires seraient arrivés bien plus tôt, non ? Il fronça légèrement les sourcils en réfléchissant : Eldoth avait été au nombre des participants à la mission des Port Royal et il avait pu constater que l'un des prisonniers évadé avait réussi à échapper à l'UNISON et à se dissimuler. Il était désormais arrêté, mais avait causé d'énormes dégâts avec ses créatures, autant dire que l'hypothèse n'était donc pas si loufoque que ça. Son attention se reporta sur le dénommé Dylan.

« Je ne trouve pas votre idée si folle. Certes, le crash remonte à quelques années, mais vous devez avoir entendu parler des événements de Port Royal et avoir appris qu'ils étaient en lien avec le crash, non ? Donc votre hypothèse me semble plus probable qu'elle ne le semblerait en temps normal. » Il haussa les épaules. « Cela dit, je ne vais pas vous mentir : si c'était le cas, je pense que les pêcheurs auraient remarqué ça depuis belle lurette. Le mieux serait peut-être d'aller voir directement à la source et de leur poser la question. Enfin, je pense. Après tout, si plusieurs restaurants de fruits de mer ont eu ces problèmes, c'est peut-être le distributeur la cause. » Il désigna un chemin qui s'éloignait de la route principale. « Je vous accompagne et on va leur poser quelques questions ? »

Il attendit la confirmation du jeune homme avant de se diriger vers la plage la plus proche. Plusieurs bateaux étaient accostés aux quais et quelques-uns semblaient appartenir à des personnes « moyennes » puisque leurs embarcations se démarquaient très nettement à côtés des yachts luxueux. Eldoth désigna finalement un bateau en assez mauvais état et dont la peinture du nom s'était estompée à force de navigations. Qui disait vieillesse, disait généralement expérience. Le duo s'approcha du navire et put constater qu'un homme, la soixantaine, le visage mangé par une épaisse barbe blanche, se tenait debout sur le pont. Il les regarda d'un air interrogateur avant de prendre la parole.

« Désolé m'sieurs, si vous voulez une balade en bateau, faut aller voir les spécialistes ! »
« Non, en fait nous voulions vous poser des questions sur l'eau. »
« Sur l'eau ? »
« Oui, est-ce que vous avez remarqué quelque chose d'inhabituel ? Des poissons qui meurent plus souvent, des choses de ce genre... ? »
« Oh... pas spécialement. Enfin, ça dépend depuis combien de temps. »
« Les trois dernières années. » Un sourire ourla les lèvres de l'homme.
« Ah, le crash, c'est ça ? » Il regarda Dylan. « Vous êtes journaliste tous les deux ? »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 16 Juil 2015 - 21:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un moulin à paroles. J'avais enchaîné les monologues sans qu'il puisse réellement répondre ou montrer son point de vue. Mais peut-être était-ce voulu de sa part, il se contentait de hocher sa tête en guise d’approbation. Est-ce qu'il était trop poli pour me couper dans mon élan, ou préférait-il avoir l'entièreté de mon opinion avant de se lancer dans la conversation ? En tout cas, il savait tout à présent. J'en avais éventuellement trop dit dans ma lancée. Aussi bien que je m'excusasse une fois que j'eus fini. Il y avait encore plusieurs endroits à visiter pour avoir un début d'information exploitable, je ne ferais mieux de ne pas trop m'attarder ici. Je pensais qu'il allait répondre simplement et s'en aller, me laissant mettre mon nez dans des affaires qui n'étaient pas les miennes. Mais sa réaction me surprit. Il se présenta à son tour. Je grimaçais légèrement lorsque j'entendis où il travaillait. Star High, la fameuse école de Star City pour les gens de la haute société, les riches. Avec ça, aucun doute que son niveau de vie soit élevé. Être professeur là-bas devait payer énormément, en même temps quand on voyait les élèves qu'il y avait. L'avantage des écoles privées. Qui plus est, sa matière était l'histoire. Voici la potentielle raison pour laquelle il n'a pas internet. Mais ce n'était qu'une supposition, sûrement loin de la vérité.
Contre toute attente, il s'intéressa à ma quête. Il avait eu quelques réticences quand il a cru que je n'étais qu'un journaliste, mais mes propos l'avaient rassuré. Il est vrai que mon enquête avait plus un but scientifique que journalistique. Ce que je voulais, c'était identifier la menace, et pourquoi pas décrocher un article dans le DSO. Mais il ne sera bien évidemment pas orienté sur des spéculations ou des fabulations, mais sur des recherches et des chiffres concrets.

Point encore plus ahurissant. Il trouvait ma théorie...crédible. Vous y croyez ? Mon imagination débordante n'avait pas été considérée comme de la folie cette fois. Le seul hic était le temps écoulé depuis le crash, mais il souligna un fait des plus intéressants : les évènements de Port-Réal. Je les connaissais bien, j'en avais même rédigé un article sur mon blog. Bien évidemment sous mon pseudonyme. Il n'avait que quelques centaines de vues, mais c'était déjà ça. Je n'avais pas fait la connexion entre ces deux incidents, mais il est vrai qu'un des échappés du vaisseau aurait fait apparaître les monstres. Peut-être que là encore, c'est un alien ayant attendu de recouvrir ses forces pour passer à l'action. Comme il l'avait dit, si cela provenait de la source les pêcheurs et autres personnes rodant autour de la côte avaient dû remarquer quelque chose d'utile. Il proposa de se rendre sur place pour interroger plusieurs individus en espérant qu'ils aient vu un élément qui pourrait nous aider. Au final, cette aventure solitaire pour trouver la vérité, se transformer en un duo avec Adrian. Je ne m'y étais pas attendu, mais tant mieux. Il semblait bien plus à l'aise que moi pour parler.

    « Oui, les monstres de Port-Réal. J'étais sur place et j'ai réussi à en réchapper par chance. Il est vrai que c'est lié directement au crash et pourtant, il y a une durée considérable entre ces deux évènements. Peut-être qu'encore une fois, c'est un alien ayant été contraint de récupérer ses forces ? Ou un organisme qui se serait diffusé dans l'eau...En tout cas comme vous l'avez dit, allons vérifier tout ça sur les plages et ports des environs. Encore merci de me venir en aide, mais surtout en aide aux habitants de la Marina. »


Toute cette histoire, c'était pour eux. Un peu pour moi aussi, avoir de la renommée ne me ferait pas de mal. Mais je voulais vraiment venir en aide à la population, pour une fois que c'était dans mes cordes. Là, il n'était pas question de super-villain en train de mettre à feu et à sang une partie de la ville. Ce n'était qu'une simple enquête, et je pouvais à tout moment me retirer si les risques devenaient trop importants. Quoique maintenant avec Adrian, peut-être que l'on pourrait bien obtenir le fin mot de cette histoire.
La route ne fut pas longue jusqu'à la plage la plus proche. Je restais en arrière, laissant l'historien me guider. Il semblait bien plus douer que moi pour ce genre de chose. Il finit par me montrer un vieux bateau au loin avant de s'y diriger. Pourquoi celui-là ? Cela pouvait très bien appartenir à un vieux homme expérimenté, comme à un jeune peu soucieux de son équipement. Heureusement pour nous, ce fut un homme d'une soixantaine d'années qui possédait l’embarcation. Dès lors que nous arrivions devant sa possession, il nous suggérer de rejoindre l'autre côté de la place si nous voulions une ballade en bateau. Adrian prit la situation en main, ce qui était préférable. Je n'avais pas envie d'encore tout gâcher. Il n'y alla pas par quatre-chemins et parla directement de l'eau et d'une potentielle pollution ou un changement qu'il aurait pu y avoir. Et puis son regard se posa sur moi. Assez surpris, je fis un pas en arrière. Et là, la question qui tue : journaliste ? Qu'est-ce qu'ils avaient tous avec les journalistes aujourd'hui ? Déjà, deux fois que l'on m'appelait comme ça. J'avais la tête de l'emploi ? Cette fois, c'était à moi de répondre puisqu'il s'était adressé à moi.

    « Non Monsieur, on est pas journaliste. On veut simplement obtenir des réponses sur ce qu'il se passe dans la Marina. Vous avez eu vent des empoisonnements qu'il y a récemment eu dans les alentours ? »

    « Oui mon p'tit gars. C'est tragique, il y a eu des morts, j'crois bien ! Vous êtes des enquêteurs du coup ? Vous croyez que ça a à voir avec l'eau ? »

    « Non plus, on veut juste aider les autorités. Les experts n'ont rien trouvé d'anormal dans les restaurants, alors on vient directement à la source. Depuis le crash de vaisseau, y a-t-il eu des anomalies notables dans les environs ? »

    « C'est mieux que je vous montre, suivez-moi. »


Enfin de bonnes nouvelles. On aurait dit qu'il savait quelque chose. Il ne nous ferait pas le suivre s'il n'avait rien en même temps. Il attrapa une canne sur son « épave » avant d'ouvrir la marche. Il nous mena jusqu'à une masse de roches un peu plus loin sur la plage. Il monta sur ces derniers tout en fixant l'eau comme s'il cherchait je-ne-sais-quoi. Dès lors qu'il eut ce qu'il recherchait, il pointa sa canne dessus en nous faisant signe de nous approcher. Il y avait tout un attroupement de poissons morts à cet endroit.

    « On en retrouve quelques-uns comme ça de temps à autre. Après, je ne sais pas si c'est en lien avec le crash. Et pour les poissons encore vivants, regardez. »


D'un mouvement vif, il frappa le dessus de la surface avec sa canne pour faire sortir un poisson. Pour un homme de son âge, il avait encore de la ressource. En tout cas, il prit dans ses mains l'animal qui était en train de gigoter. Il le frappa violemment sur le rocher pour le tuer. Impossible de savoir ce qu'il voulait nous prouver jusqu'à qu'il sorte un canif de sa poche et ouvre la bête. Là, une différence était notable. Je n'étais pas du tout expert, mais normalement le sang n'était pas de cette couleur.

    « Qu'est-ce que tu en penses Adrian ? Cela pourrait venir du crash, comme d'une pollution engendrée par une usine, ou encore un méta qui provoquerait ça. Mis à part ces trois hypothèses, je n'en vois pas d'autres. »


Cela devenait de plus en plus bizarre. Si les poissons et autres fruits de mer récupérés par les restaurants étaient dans cet état, cela pouvait provenir de là. Mais pourquoi étaient-ils dans ces conditions ? Je me creusais l'esprit, activant mes méninges pour trouver une réponse. Je bloquais totalement. Me tournant vers Adrian, j'espérais qu'il ait une piste nous permettant d'avancer. Tout ce que je pouvais faire était récupéré quelques poissons pour faire des analyses, si toutefois les professeurs de l'HIT m'y autorisaient. Encore faudrait-il que j'aie l'équipement requis pour récupérer des échantillons, je ne me voyais pas transporter des poissons dans mon sac à bandoulière.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Juil 2015 - 13:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les gens se méfiaient toujours des journalistes, Adrian l'avait appris avec le temps. Le vieil homme aurait aussi bien pu se braquer que les envoyer paître avec un langage fleuri et propre aux marins ! Mais il ne le fit pas puisque le jeune Dylan s'empressa de lui expliquer qu'ils étaient simplement des civils désireux d'aider les autorités. Dans une autre ville, cette déclaration aurait pu sembler étrange pour la bonne et simple raison que les policiers étaient là pour s'occuper de ce genre de choses, mais à Star City, n'importe quel civil pouvait dissimuler un Super-Héros. Mais non, ils n'étaient ni des fouineurs, ni des enquêteurs, juste deux individus parfaitement lambda. Qui plus est, ils n'avaient absolument pas la dégaine de journalistes : que ce soit le jeune homme avec son style plutôt détendu, ou lui – qui sentait le professeur à mille lieues à la ronde – aucun ne correspondait au stéréotype.

L'homme accepta finalement de leur montrer quelque chose et les invita à la suivre jusqu'à un amas de rochers non loin de son navire. Lorsqu'il leur désigna une certaine quantité de poissons morts, l'Archimage ne dissimula pas sa surprise : il était véritablement étonné de constater que personne n'avait réagi avant ! Et ils n'étaient pas au bout de leurs peines : les poissons vivants aussi étaient touchés comme l'homme leur indiqua en décidant d'en tuer un et de leur présenter l'intérieur de l'animal. Un sang étrangement coloré, mais ce n'était pas forcément mortel. Parfois, certains animaux changeaient de physiologie pour s'adapter à leur nouvel environnement, mais cela ne signifiait pas obligatoirement que les gens qui les consommaient allaient en subir les conséquences.
Son regard se porta sur Dylan au moment où celui-ci l'interrogeait.

« Un changement d'environnement. Certains animaux peuvent s'adapter dès que leur environnement habituel est modifié. Peut-être que c'est quelque chose de plus bénin : des travaux dans leur zone d'habitat naturel, ou bien le crash qui a effectivement provoqué des effets secondaires. Par forcément un empoisonnement cela dit, ça peut être un simple changement physique, mais qui n'entraîne rien de plus grave. »

Le vieil homme les regarda quelques instants, un peu comme s'il était en train de contempler deux étrangers aux idées totalement loufoques. Cependant, le léger sourire qu'il arborait – pratiquement dissimulé par son épaisse barbe blanche – laissait penser qu'il s'était aussi interrogé sur ces soudains changements.

« Vous êtes calés en poissons ? »

« Pas vraiment, non. Mais j'ai déjà croisé ce genre de comportement chez d'autres animaux. » Il leva les yeux vers le loup de mer. « Vous avez déjà votre idée, n'est-ce pas ? C'est pour ça que vous nous avez montré ça. J'imagine que vous devez déjà avoir réfléchi à la question et tiré votre propre conclusion. »

« Ah, les jeunes. C'est la première fois depuis longtemps qu'on me demande mon avis ! »

Les jeunes... Malgré sa soixante, l'homme était largement plus jeune que l'Archimage qui avait au moins l'âge d'être son père, si ce n'est son grand-père. Mais si l'individu ne voyait aucun problème à le considérer comme normal malgré ce qu'ils disaient sur les aliens, s'il se mettait à parler de son âge avancé, le marin risquait surtout de leur tourner le dos pour aller appeler les infirmiers en blouse blanche ! À la place, il resta silencieux et attendit calmement que l'homme approfondisse sa réponse pour leur expliquer son idée.

Spoiler:
 

« Moi, je pense que c'est des terroristes ! »
« Des terroristes ? »
« Oui ! Vous savez, comme ceux qui avaient fait un attentat à la Statue de la Liberté. Des gars qui détestent l'Amérique et qui veulent lui nuire. »
« Vous avez des preuves ? »
« Nan, aucune, mais c'est mon instinct et je me trompe rarement. »

Il y avait toutefois une différence entre pouvoir prévoir la prochaine tempête en mer et savoir si c'était des aliens ou des terroristes qui nuisaient aux restaurants en bord de mer ! Mais Adrian garda sa pensée pour lui, préférant hocher la tête d'un air faussement convaincu. Il glissa ses yeux vers Dylan, histoire de vérifier s'il avait autre chose à demander, mais l'homme sembla se désintéresser d'eux pour rebrousser chemin et regagner son bateau. Eldoth attendit qu'il soit hors de portée pour s'adresser à Dylan.

« Je crois que c'est une hypothèse envisageable, mais il faut vérifier des deux côtés. Les analyses seraient longues et coûteuses, nous risquerions de voir d'autres victimes entre-temps, donc je pense que le mieux ce serait éventuellement d'aller voir à la station d'épuration. Les eaux sont rejetées là-bas, techniquement s'ils veulent empoisonner les poissons, c'est l'endroit idéal. Enfin, sauf si vous avez une autre idée. »

Adrian avait tendance à fonctionner sur le mode des archéologues : prouver que son hypothèse était justifiée en éliminant toutes les autres ! Mais peut-être que les scientifiques procédaient différemment ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Juil 2015 - 13:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 17 Juil 2015 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Qu'est-ce qui avait pu causer ces phénomènes chez les poissons ? D'un côté, certains mourraient. Et de l'autre, leur sang en était modifié. Peut-être que ces deux évènements ne résultaient pas d'un même problème, mais ça semblait peu probable. En tout cas, comment cela se faisait-il que jusqu'à présent personne ne s'en était préoccupé ? Est-ce que c'était récent ? Le vieux matelot précisa qu'il trouvait des poissons comme cela « de temps à autre ». Cela ne devait pas être fréquent au point d'avoir attiré l'attention des autorités sanitaires. Maintenant, il fallait découvrir la source de ce problème, et vérifier si elle avait pu causer les empoisonnements. Comme Adrian le précisa, cela pouvait être lié à un changement de leur habitat naturel. Dans ce cas-là, ça n'aurait été qu'une mutation parmi tant d'autres qui aurait prospéré grâce à la sélection naturelle. Et même si cela avait été provoqué, le fait que le sang soit étrangement coloré n'était pas synonyme de poison. Après, des analyses pourraient permettre d'en être sûr, ou de par exemple voir si ce sang n'avait pas une réaction en entrant en contact avec l'humain. Encore une théorie farfelue sortie tout droit de mon esprit imaginatif, mais qui restait envisageable.
J'en avais presque oublié la présence du vieil homme. Que devait-il penser de toutes ces idées ? Pour, contre, sans avis ? Peut-être qu'il s'en fichait un peu, ou nous trouvait fous à parler d'alien. Mais c'était la réalité, le quotidien. Il questionna Adrian sur ses connaissances dans le domaine aquatique. Ce dernier affirma avoir déjà vu des comportements similaires chez d'autres espèces. Il ne s'attarda pas longuement sur ce fait et demande à l'ancien ce qu'il pensait de tout cela. C'est vrai, avait-il une hypothèse différente de la nôtre ?

Je restais bouche bée devant sa supposition. Des terroristes...sérieusement. Cela sonnait assez raciste tout de même, mais pas forcément étonnant de la part de quelqu'un aussi âgé. Sûrement avait-il dû participer aux guerres et en avait gardé de mauvais souvenirs. Qui plus est, il n'avait aucune preuve. Ce qui était aussi notre cas. En un certain sens son hypothèse était aussi plausible que celle d'Adrian ou la mienne. Je n'avais, de ce fait, pas le droit de me moquer de son idée. L'instinct du loup de mer avait parlé. Je me tournais vers Adrian pour voir sa réaction. Il ne semblait pas plus convaincu que moi. Je garderais tout de même cette idée si nos pistes ne menaient à rien, mais pour le moment, il fallait que l'on explore les nôtres jusqu'au bout.
Le vieux marin ne tarda pas avant de filer pour retourner auprès de son épave. Il ne restait plus qu'Adrian et moi. Je jetais un dernier coup d’œil au-dessus du regroupement de poissons morts, avant de me retourner vers le professeur qui était en train de me parler. Il proposa d'aller visiter la station d'épuration.

    « Je suis bien d'accord, il pourrait y avoir d'autres victimes le temps qu'on fasse analyser ça. Mais faudra le faire un jour ou l'autre pour avoir des preuves si ça vient bien de là. La prochaine fois que je passerais par-ci, je penserais à prendre mon matériel. Allons-y ! Ah, et aussi...Vous n'êtes pas obligé de me vouvoyer. Cela me fait plutôt bizarre, je n'ai pas l'habitude. »


On ne m'avait encore jamais vouvoyé. Pourtant, il était plus âgé que moi, et j'étais encore mineur. Je ne comprenais donc pas la raison de cette politesse, mais peut-être que cela faisait partie de ses codes moraux et sociaux. En tout cas, je préférais me faire tutoyer. Mais je continuerais bien évidemment de le vouvoyer, cela semblait logique.
Ainsi, on marcha encore quelques mètres - voire kilomètres, je ne comptais plus - pour rejoindre la station. Il n'y avait plus de sable, ce n'était plus la mer, mais un simple littoral. Je me demandais tout de même...est-ce que c'était légal d'entrer là-dedans ? N'y avait-il pas des gardes ou des employés ? Je ne m'y connaissais pas du tout, mais peut-être que c'était opérationnel de façon à ce qu'il n'y ait besoin de personne sur le site.

Spoiler:
 

La station semblait plutôt vide, mais c'était dur à déterminer à première vue puisqu'elle était vaste. Je ne savais pas exactement ce qu'on cherchait ici. Des indices ? Une anomalie ? S'il y avait un problème avec le système, quelqu'un s'en serait rendu compte. Enfin, j'espérais que la commune envoie fréquemment des agents pour vérifier le bon fonctionnement. En tout cas maintenant, il fallait regarder un peu partout. Est-ce que par exemple, le problème venait des eaux usées arrivant à la station ? Il fallait s'accorder sur une façon de vérifier tout ça.

    « On fait comment ? On se sépare pour couvrir plus de terrain ? Ou on reste ensemble pour être sûr de ne rien louper ? Le problème est que l'eau pourrait être empoisonnée à de nombreux endroits. À l'entrée, à la sortie, dans les étapes de purification. Cela va nous prendre pas mal de temps pour tout vérifier. » alors que je parlais, on entendit un bruit de ferraille. « Vous avez entendu ça ? Qu'est ce que c'était ? »
Je croyais que la station était vide ? Est-ce que je m'étais trompé ? Cela pouvait très bien être un bruit provenant de l'épuration, mais jusqu'à présent, on ne l'avait encore jamais entendu. Il était préférable de vérifier. Je m'avançais dans la direction d'où le bruit provenait. On se rapprochait d'une cuve plutôt importante, même si je ne savais pas à quoi elle servait. C'est alors que je remarquais au loin une silhouette. Je la pointais immédiatement du doigt pour avertir Adrian sans faire de bruit. Cela ne ressemblait certainement pas à un employé, pourquoi il serait vêtu de la sorte ? On ne porte pas de capuche en plein jour, et en plein été, si on est innocent. Discrètement, on se rapproche de lui. Il fallait découvrir ce qu'il faisait ici, et pourquoi pas l'intercepter. Si on le retenait, il pourrait sûrement nous donner des informations.
Une fois assez près, et avec l'aide d'Adrian, je jetais un caillou de l'autre côté pour faire diversion avant de lui lancer mon sac dessus pour le déstabiliser. Si je devais le stopper, je n'avais aucune chance. Je préférais laisser Adrian tenter le coup, et si jamais je lui donnerais un coup de main.

    « Allez-y Adrian, il est sonné. Attrapez-le ! »


Peut-être un peu trop facile de se reposer sur les autres de cette façon. Mais je l'avais presque assommé et je me préparais à intervenir si l'historien me le demandait. Au fond de moi, j'étais surexcité. C'était peut-être notre première piste concrète, on ne pouvait la laisser s'échapper !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Juil 2015 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dylan Trevino' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531 [Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534 [Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Juil 2015 - 12:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Le vouvoiement faisait partie inhérente des habitudes du centenaire. Il était né et avait grandi à une époque où le respect primait sur tout le reste, il n'était donc pas envisageable de se mettre à tutoyer quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer ! Et cela même si ce n'était qu'une jeune homme à peine sorti de l'adolescence. Après tout, il vouvoyait encore l'agent Lawson alors même qu'ils se connaissaient depuis de nombreuses années et qu'il avait une véritable affection pour elle. Non, le jour où il tutoierait quelqu'un avant plusieurs mois de discussion, n'était définitivement pas arrivé !

Il préféra se concentrer sur la suite de leur mission, puisque s'en était devenue une, observant les environs de la station d'épuration lorsqu'ils y arrivèrent. Il n'y avait aucune trace suspecte et Adrian n'avait donc aucune raison de soupçonner la présence de terroristes – actuelle ou récente – mais étant donné qu'ils ne savaient pas vraiment ce qu'ils cherchaient, disons qu'il n'était pas forcément certain de son jugement. Ils pénétrèrent finalement dans le bâtiment, une vaste salle qui semblait vide, avant que Dylan ne brise le silence pour émettre une suggestion. Se séparer semblait effectivement être une bonne idée, surtout qu'ils n'étaient pas à la poursuite d'un Super-Vilain extrêmement dangereux. Adrian espérait que, mis à part quelques rats, tout ce qu'ils croiseraient de dangereux serait une flaque d'eau qui pourrait les envoyer à l'hôpital en les faisant glisser. Pas très glorieux, avouons-le, cependant l'Archimage n'était pas un homme d'action, mais uniquement un mage qui combattait le plus souvent à distance.

Alors que Dylan terminait de parler, un bruit métallique attira leur attention et Adrian regarda naturellement dans cette direction. Il dût emboîter le pas au jeune homme avant de voir une silhouette qui se tenait non loin de là et ne semblait pas travailler pour les propriétaires de la station d'épuration. Lorsqu'ils furent assez près, Eldoth essaya de distinguer les traits du visage de l'individu, mais la capuche qu'il – ou elle – portait les en empêchait. Toujours est-il que lui qui n'avait jamais été un homme d'action fut tout de même mis à contribution pour saisir l'envahisseur. Pas très certain de réussir à l'intercepter, l'Archimage tenta tout de même le coup. En réceptionnant le sac de Dylan, l'homme encagoulé avant fait volte-face dans leur direction, ce qui lui permis de voir Adrian se diriger vers lui. Parviendrait-il à l'immobiliser malgré son manque flagrant de compétences martiales ? Bizarrement, le vieux mage en doutait un peu, mais parfois le hasard réservait quelques surprises !

Spoiler:
 

C'était visiblement le cas cette fois-là puisque l'archéologue parvint à faire chuter l'homme en visant un point sensible qu'il avait appris à connaître avec le temps – et je ne vous parle pas de le priver de sa future descendance – il cibla les jambes ! En le balayant rapidement, Adrian eut le plaisir de le voir tomber en écrasant au passage le sac de Dylan. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il ne transportait rien de trop précieux ou fragile dans son sac. Le vieil homme n'était vraiment pas vêtu d'une manière qui lui permettait de se mouvoir correctement – suffisamment pour combattre – donc il s'empressa de se redresser pour s'approcher de l'homme, plus imposant que lui au demeurant, pour lui attraper le bras pour le forcer à se retourner et faire face au sol. Il glissa dans le dos le bras de l'homme qu'il tenait toujours, une manière de l'empêcher de s'enfuir trop rapidement ou de les attaquer s'il restait simplement assit au sol. L'individu émit un geignement contrarié alors qu'Adrian utilisa sa main libre pour tirer la capuche du sweat-shirt en arrière, dévoilant le visage d'un homme agacé. S'il avait été amateur de jeux vidéos, Adrian aurait pu le comparer au célèbre Commandant Shepard, les yeux bleus en moins, cependant il n'y connaissait rien et se contenta donc de songer que le visage de l'homme ne lui disait rien. Ils ne s'étaient jamais rencontrés.

« Qui êtes-vous ? »
« Le Père Noël, je suis en avance. »
« Être sarcastique ne vous avancera à rien, vous savez. Vous devriez parler pour éviter que ça ne se retourne contre vous. »
« C'est des menaces ? »
« Aucunement. La police s'occupera de vous faire comprendre ce que vous risquez. »
« Parce que vous êtes des flics ? »
« Oh, non. Mais on va les appeler. Enfin, sauf si vous nous expliquez ce que vous faites ici. On peut trouver un arrangement. »

Adrian leva les yeux vers Dylan pour lui faire comprendre qu'il ne relâcherait pas un criminel s'il était bien de cette caste-là, toutefois s'il ne s'agissait que d'un simple squatteur, ils n'auraient aucune raison de vouloir lui causer des ennuis. Ce n'était pas très « légal » surtout pour un Légionnaire, mais il avait parfois des avis assez arrêtés sur les techniques employées par la police. L'homme sembla réfléchir et répondit finalement d'un ton très détendu.

« Ok. J'étais venu vérifier ce que j'avais fait. »
« L'empoisonnement des poissons vous voulez dire ? » L'homme hésita un instant, comme s'il était étonné de cette découverte.
« Nan. »

Adrian leva alors les yeux vers Dylan.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Juil 2015 - 12:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adrian Pennington' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 7 Aoû 2015 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L'inquiétude me gagnait peu à peu. Je n'étais pas très rassuré de me balader dans cette station d'épuration. Certes, elle était clairement déserte. Mais justement, c'est toujours pendant ces moments qu'il y a des morts dans les films d'horreur. Quand on s'y attend le moins, quand tout semble allait pour le mieux. Je ne savais pas si je devais être rassuré ou non par la présence Adrian. Il n'était pas plus costaud que moi, et malgré le fait qu'il était plus vieux, j'étais plus grand que lui. Qu'est-ce qui pourrait arriver à deux jeunes hommes sans défense se pavanant dans un endroit désert et glauque ? L'état de la station n'arrangeait pas les choses. Alors quand un bruit métallique retentit dans le bâtiment, mon cœur s'arrête quelques instants. Mon corps eut une réaction instinctive : un sursaut. Heureusement, je retins le cri qui allait sortir de ma bouche. Impossible de savoir si c'était un dysfonctionnement des appareils, ou que quelqu'un d'autre était présent sur les lieux. La seconde option ne me rassurait pas trop, mais c'était à cause d'elle que je n'avais pas fait de bruit. Au cas où il y aurait un psychopathe tueur, je ne préférais pas révéler notre position. Simple question de bon sens. C'est à ce moment-là que dans les films, les futures victimes s'écrient : « Qui est là ? ». Comme si la personne allait vous répondre...En tout cas, la fuite n'était pas une option. Il fallait découvrir ce qui se tramait !
Rapidement, on arriva au niveau d'un homme vêtu d'un sweater à capuche. Ma réaction ne fut peut-être pas la meilleure, mais dans le feu de l'action, je m'étais emporté. On avait réussi à s'approcher de lui sans attirer son attention, on pouvait l'appréhender. Je n'avais pas réellement réfléchi lorsque je lui lançais mon sac pour l'assommer en criant à Adrian de l'attraper. Déjà, mon sac était quasiment vide. Cela ne lui ferait rien, à part le gêner. Et de deux, il était averti de notre présence maintenant. Pas vraiment intelligent, mais que voulez-vous. Je n'avais pas voulu prendre le risque qu'il nous remarque ou qu'il parte, alors j'avais agi sans penser aux conséquences.

Le suspens était à son comble. Mon sac le percuta sans vraiment lui faire mal, mais il le gêna assez pour que le professeur puisse l'attraper et le plaquer au sol. J'étais d'ailleurs impressionner de sa prestation remarquable. Il réussit à le maîtriser efficacement, même si dans la bagarre mon sac avait bien amoché. Heureusement que je n'y avais rien mis d'important comme mon ordinateur ou mon téléphone. En tout cas, voilà que le vagabond était bloqué au sol par Adrian qui lui faisait une clé de bras. Il retira la capuche pour révéler un homme. Il n'avait rien de remarquable, je n'avais jamais vu sa tête. Un monsieur tout le monde. La question a un million : qu'est-ce qu'il faisait ici ? Imaginez un peu que ça soit un employé...Non, il ne se baladerait pas vêtu de cette façon surtout avec le temps qu'il faisait. Mais si s'en était un, on aurait des problèmes. Immédiatement, l'historien commença à mener un interrogatoire. Son narcissisme ne me fit pas rire du tout, mais cela prouvait qu'il n'avait rien à voir avec les employés de la station. C'était un intrus, et ses réponses faisaient peser de lourds soupçons sur lui. Pour jouer le jeu jusqu'au bout, lorsqu'Adrian parla d'appeler la police, j'attrapais mon téléphone et fis mine de taper dessus. Pour le moment, je n'allais pas les contacter. J'aimerais bien entendre ce que l'homme avait à dire avant, je ne voulais pas avoir fait tout ceci pour rien, pour devoir laisser la suite aux autorités.

    « T'es un rigolo toi. Je ne crois pas que tu devrais parler de la sorte, surtout vu la situation dans laquelle tu es. Fais ce que mon ami te dit, peut-être qu'on pourra s'arranger. »


À vrai dire, j'appellerais la police dans tous les cas. Il n'avait rien à faire ici et s'il s'avérait que c'était un suspect dans l'affaire des empoisonnements, il devait se faire interroger par les autorités compétentes. Mais d'abord, par nous. Si on pouvait avoir une longueur d'avance sur la police, et résoudre le mystère avant eux, ça serait formidable.
Finalement, sa langue se dénoua. Il était venu ici pour voir ce qu'il avait fait. Voilà qui était intéressant. En revanche, cela n'avait rien à voir avec l'empoisonnement des poissons. En tout cas, ce n'était pas son but principal, mais peut-être que ça en découlait. Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Est-ce que le vieux matelot avait raison ? Est-ce que tout ceci n'était qu'une histoire de terroriste ? Si cet homme était un mutant, il ne se serait pas laissé capturer de la sorte. À moins que ses pouvoirs ne soient pas très puissants. Les faits étaient là, il avait fait quelque chose. Mais quoi ? C'est ce qu'il fallait découvrir maintenant.

Spoiler:
 

Je m'avançais vers la cuve près de nous. S'il avait fait quelque chose, c'était potentiellement ici. On l'avait trouvé à errer près de ce coin, autour de ce dispositif. Peut-être que le bruit métallique était un objet qu'il avait fait tomber dans la cuve ? Pour le savoir, il fallait monter. J'escaladais donc l'échelle qui permettait d'aller tout en haut du réservoir. À ma plus grande surprise, c'était vide. Soit ce n'était pas ici, soit il avait fait disparaître les preuves pouvant l'incriminer. Je redescendais donc pour retrouver Adrian et l'inconnu. Il n'avait pas l'air d'avoir parlé depuis.

    « La police ne devrait plus tarder maintenant. Leur central se situe à un peu plus d'une demie-dizaine de minutes. À peu près le temps qui a passé depuis que j'ai lancé une alerte sur leurs serveurs. Si tu ne veux pas parler maintenant, tu y seras forcé tout à l'heure. C'est toi qui choisis, la méthode douce, ou la forte. »


J'avais toujours rêvé de dire ça. La fameuse phrase que sortent les enquêteurs dans les séries policières pour faire parler les suspects. C'est toujours à ce moment-là que ces derniers craquent. Est-ce que ça allait marcher dans la réalité ? Le coup de la police était du bluff, pour le moment. C'est en entendant sa réponse que je les appellerais, peu importe la nature de celle-ci. Alors que je commençais à douter de la véracité de ma méthode, il daigna parler.

    « Vas-y, c'est bon, lâche moi un peu. Je ne sais pas ce que c'est votre empoisonnement des poissons là. Mais cette station, elle aurait dû sauter. J'avais foutu une bombe artisanale dans cette cuve, mais comme vous l'avez vu, c'est vide ! Et les employés ne sont pas venus ici depuis la semaine dernière, donc je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'vous jure ! »


Une bombe ? Qui l'aurait cru, c'était vraiment un terroriste. De là à savoir s'il avait un lien avec les empoisonnements. C'était envisageable, après tout, on ne peut jamais être sûr de la stabilité d'une bombe artisanale. Peut-être qu'un des composants s'est déversé dans les cuves, empoisonnant les poissons. Mais cela se serait vu lors des inspections ? Je n'étais pas expert dans ce domaine-là, je n'en avais pas la moindre idée. Le plus louche restait la disparition de son dispositif. Est-ce qu'il s'était totalement dissous dans l'eau ? Cela serait vraiment bizarre...Il devait y avoir une tierce personne d'impliquée, et peut-être que c'était elle la réelle responsable. Mais ce n'était que des spéculations. Pour le moment, je coupais le microphone que j'avais activé pour récupérer les aveux de l'homme. La police aurait une confession pour l'incriminer de tentative de destruction d'une propriété publique, ou quelque chose du genre. Par la même occasion, je contactais réellement la police. On ne pouvait pas laisser cet homme partir avec ce qu'il nous avait dit, il pourrait réitérer sa tentative loupée. Le temps que les forces de l'ordre arrivent, on pourrait peut-être en tirer plus de lui. Je n'avais pas menti sur la distance entre le poste de police le plus proche, et la station. Je me rapprochais d'Adrian pour lui parler, tout en prenant soin de ne pas parler assez fort pour que le terroriste entende :

    « Qu'est-ce que tu en penses ? La cuve est réellement vide, la bombe n'a pas pu disparaître comme ça. Elle n'a même pas explosé, alors je ne vois pas ce qu'il a pu se passer. J'aurais bien dit que son dispositif n'étant pas stable, cela a entraîné l'empoisonnement de l'eau puis des poissons, mais on aurait retrouvé des résidus. Après, il peut mentir et avoir caché ou détruit sa bombe avant notre arrivée. Dans tous les cas, la police arrive. On ne peut pas le garder nous-même, encore moins le relâcher. Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Est-ce qu'on reste à l'arrivée des autorités ? Ils vont sûrement nous demander ce qu'on faisait ici, et poser un tas de questions. On pourrait l'attacher et laisser l'enregistrement de ses aveux. Ils trouveront des preuves dans son logement de toute façon, s'il a vraiment confectionné une bombe. »


Je n'avais pas vraiment envie de me faire amener au poste pour avoir arrêté un criminel. On n'avait pas plus le droit que lui d'être ici, on serait sûrement mis en détention pour violation de propriété privée. La situation n'était vraiment aisée, dans quel merdier je m'étais encore fourré ? Le temps passait, et l'on pouvait déjà entendre les sirènes. La police n'allait plus tarder. Il fallait prendre une décision, peu importe ce qu'il dirait, je suivrais Adrian. Il était plus âgé, plus mûr. Surtout plus réfléchis. Le plus difficile restait à venir. Quelle serait notre piste à présent ?

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Aoû 2015 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4510
ϟ Nombre de Messages RP : 4111
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Dylan Trevino' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 1233591204271157401469499775534 [Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531 [Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

 
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_6[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_8


[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_1[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_2bis[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» [Divers] Menu transcendant et prêche
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» [Hell In a Cell] Victoire de CM Punk.
» Hell in a Cell 2012 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_6[Un menu, un cercueil] Hell's Kitchen Cadre_cat_8
Sauter vers: