AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un nouveau poisson dans la mare Categorie_1Un nouveau poisson dans la mare Categorie_2_bisUn nouveau poisson dans la mare Categorie_3
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

Un nouveau poisson dans la mare

 
Message posté : Mar 9 Juin 2015 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il n’y avait aucun répit pour Abyss et elle n’en demandait aucun. Elle vivait pour servir, pour accomplir la volonté de la pénombre et si cette dernière ne voyait pas l’utilité de la laisser se reposer ou développer des activités personnelles, c’est qu’elle devait se contenter d’obéir et de suivre les ordres. Toutefois, elle ne pouvait pas nier une certaine anxiété et ce même si elle en identifiait toutes les raisons. Ce sentiment était par trop humain et elle n’en appréciait pas vraiment les conséquences. Aussi fit-elle son possible pour en cacher le moindre symptôme en arrivant dans la salle du téléporteur.

Le monde avait changé. Il lui paraissait déjà tellement étrange à son époque, avant qu’elle ne finisse congelée. Le monde de la surface avait été une sorte de terre étrangère, de monde à part dans lequel elle n’existait que pour ses missions. Son univers à elle avait été l’océan et bien entendu la base sous-marine où elle était née. Puis il s’était résumé à un caisson gelé et enfin à la base principale de l’organisation. Cela avait été son seul foyer et son seul lien à l’humanité pendant ces derniers mois. On l’avait forcée à ingurgiter plus de deux décennies d’informations mais elle n’en voyait pas l’intérêt. Après tout, elle imaginait difficilement qu’on l’envoie en mission auprès des humains. Oh elle avait compris que les aliens étaient chose courante, surtout après l’invasion des Grues. Mais cela ne signifiait pas qu’elle s’afficherait à la face du monde dans sa parure d’écailles. Mais SHADOW préférait que son cerveau soit rempli de dix informations inutiles pour une qui le serait plutôt que de risquer d’avoir un agent inutile sur le terrain.

Cela, c’était quelque chose qu’elle pouvait comprendre et elle n’en attendait pas plus de gens aussi barbares que des humains. Elle ne les méprisait pas, mais dans son cerveau, des créatures minuscules s’agitaient, emmagasinant des informations sur les singes sans poils. Heureusement, ces êtres avaient les mêmes objectifs. Sinon elle aurait été trahie par sa propre matière cérébrale.

« Agent Abyss, vous êtes prête ? »

Elle hocha la tête, c’était la seule réponse à donner. Elle ne possédait de toute façon aucune possession matérielle qu’elle puisse emmener avec elle. Finalement, elle se rapprochait presque plus des clones que des véritables agents, si ce n’étaient pour ses capacités bien entendu. Mais dans l’esprit des scientifiques et d’autres agents, ce qu’elle était avant tout, c’était une coquille vide bonne à obéir. Ils avaient presque raisons.

Il y eut de la lumière et un instant plus tard, la femme aux écailles bleues se retrouva à l’autre bout du monde, ou tout du moins c’était à quoi cela ressemblait. Elle se trouvait au milieu de la banquise et maintenant c’était le paysage urbain qui l’environnait. Elle ne pouvait pas le voir étant sous terre, mais elle le savait, tout comme elle savait que l’océan atlantique, oh doux foyer si proche et à la fois si loin, se trouvait à proximité. Qu’est-ce qu’elle aurait aimée pouvoir s’immerger dans l’eau froide et salée, retrouver le carcan d’obscurité des profondeurs, la fange où elle avait été élaborée, les ténèbres où vivaient ses créateurs.

Mais ses désirs n’étaient que de vagues idées aussitôt assassinées par sa psyché. Elle était là pour servir. Abyss cligna des yeux pour mieux détailler la pièce dans laquelle elle venait d’arriver. Une fraction de seconde elle batailla la pulsion instinctive de se camoufler, de disparaître. Seulement on l’attendait et elle doutait que son nouveau responsable apprécie de la voir disparaître juste après son arrivée. Elle ne connaissait pas la peur, pas le stress, c’étaient là des émotions humaines indignes de ses créateurs. Admettre ses défauts c’était admettre que le peuple des abysses avait commis des erreurs. Un tel raisonnement n’était pas acceptable.

Sans plus attendre, elle se présenta auprès du responsable le plus proche. Un petit jeu venait de commencer toutefois car comme à chaque nouvelle rencontre elle allait pouvoir guetter les réactions qu’entraînait son physique particulier. Peu de gens de SHADOW étaient impressionnables mais ils n’étaient pas à l’abri de vices cachés ou de dégoûts profonds.

"Agent Abyss" se présenta-t-elle succinctement.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 11:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
En tant qu'Officier de la Pénombre, Renan avait l'avantage d'être au courant des nouveautés avant les autres agents de Mannheim. Ainsi donc, lorsque la base de Niflheim l'avait contacté pour l'informer qu'un nouvel agent leur serait envoyé, le français ne s'était pas étonné. Son dossier était arrivé le jour même et il avait passé une bonne partie de l'après-midi à l'étudier soigneusement. Sans avoir de mémoire photographique, le Breton avait développé une certaine capacité au fil des années : il mémorisait facilement les données intéressantes sur ses agents. Les informations qui pourraient permettre de l'appâter ou encore de le menacer en somme. Dans le cas de cette femme, les possibilités étaient assez minimales. À part en lui promettant une balade à la plage pour la remercier de sa fidélité, il n'y avait pas grand-chose qui pouvait l'enthousiasmer. C'était tout l'avantage et le problème de ces individus dévoués : ils n'avaient besoin de rien d'autre que de vous servir, mais une fois qu'ils lâchaient l'affaire, impossible de les convaincre de revenir vers vous. Et Renan n'était pas naïf, ni idéaliste : tout le monde finissait par trahir. Lui-même en était la preuve flagrante : dévoué à la cause de SHADOW et fidèle à l'Ombre depuis plus de la moitié de sa vie et pourtant il rêvait de la remplacer, de devenir la future Ombre avec des desseins un peu plus originaux que la domination du monde. Tout le monde trahissait, c'était dans la nature humaine.
Ou mutante.

L'arrivée avait été déterminée pour quelques jours plus tard, Renan avait donc pris la décision de l'accueillir en personne. Il le faisait assez souvent, un peu comme un éleveur qui voulait voir sa nouvelle bête pour savoir s'il avait acheté un étalon ou un vulgaire poney sans intérêt. Et puis, c'était une manière comme une autre de montrer qu'il était toujours disponible et que ses agents ne devaient pas hésiter à venir le voir s'ils avaient le moindre doute. Qu'il n'accorde sa confiance à personne ne signifiait pas qu'il ne devait pas provoquer celle des autres pour les persuader de lui avouer tous leurs secrets. C'était la meilleure solution pour trouver comment s'assurer la fidélité – volontaire ou forcée – de ce nouvel agent on ne peut plus prometteur.

Il s'était donc rendu dans la salle de téléportation où l'agent Abyss devrait se matérialiser. Comme à l'accoutumée, il portait la tenue des agents de SHADOW. Son rôle d'Officier lui donnait bien quelques avantages de ce côté, mais il avait toujours souhaité garder une sorte de « proximité » qui était malheureusement mise à mal par les uniformes trop valorisants. Son titre était glissé lors de la première rencontre et le reste coulait de source. De toute manière, avec un dossier comme celui-là, il était fort probable qu'elle soit aussi respectueuse face à un simple agent que face à un Officier aussi gradé que lui.

Lorsque la silhouette de l'agent se matérialisa sur la surface de téléportation, le Breton tourna son attention vers elle. Il lui fallut quelques instants avant de s'approcher de lui, un peu comme si elle avait compris qu'il était le responsable de l'endroit. Il y avait bien deux ou trois agents de base, mais ils étaient affairés à autre chose : encore une situation volontaire, il voulait qu'elle le voit comme la personne la plus apte à l'accueillir. Après sa brève présentation, le français hocha la tête.

« Je sais. »

Son regard mordoré resta posé sur le visage de la jeune femme durant quelques instants avant qu'il ne la regarde de haut en bas, mais sans aucune lubricité. C'était... une analyse, une manière de voir à quoi il avait affaire et rapidement son attention se reporta sur le minois de l'agent. Il attrapa un vêtement soigneusement plié et posé sur une console à ses côtés, puis le tendit à son interlocutrice.

« C'est un uniforme, à vous de voir si vous voulez le porter ou non, je ne sais pas ce qui vous permet d'être le plus efficace et le plus à l'aise. » L'ordre des priorités, l'efficacité, puis l'aisance. « Je suis l'Officier Tesla. C'est moi qui suis responsable de la base de Mannheim, vous serez sous mes ordres. » Une simple précision. « Je me disais que nous pourrions profiter de votre arrivée pour faire plus ample connaissance. J'aime savoir quelles sont les motivations et les attentes des gens sous mes ordres. » Il marqua une légère pause. « Ce qui n'est pas écrit dans le dossier, je veux dire. » C'était assez clair. « En attendant, suivez-moi, je vais vous présenter les lieux. »

Une manière de lui dire qu'il savait beaucoup de choses sur elle, mais qu'il était convaincu d'en avoir encore beaucoup à apprendre. Renan lui laissa le temps d'enfiler la tenue si elle le souhaitait, sinon il s'éclipsa vers la porte de la salle pour déboucher dans un corridor austère. La base n'avait rien d'un endroit décoré ou accueillant, c'était fonctionnel et pratique, rien de plus. Alors qu'ils parcouraient le couloir pour se diriger vers la zone principale de la base et son cœur – et je ne parle pas de la cuisine – il reprit la discussion.

« Vous avez déjà été en Amérique, alors ? »

Il connaissait déjà la réponse, mais c'était un détail.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abyss détailla du regard l'homme qui lui faisait face. Ainsi donc c'était le dénommé officier Tesla dont on lui avait parlé et donc son commandant pour ce qui allait probablement être les années à venir. Typiquement, elle pourrait presque le considérer comme son propriétaire et devoir lui obéir au doigt et à l'oeil. Physiquement, il n'était pas déplaisant selon les standards humains, autant dire qu'il laissait la créature des profondeurs parfaitement indifférente. Apprendre à discerner la beauté selon les yeux des humains avait toujours été ardue. Elle avait rapidement compris que certaines femelles de l'espèce ainsi que certains mâles pouvaient bénéficier d'un traitement de faveur en fonction de leur apparence physique. C'était d'ailleurs pour cela que ses créateurs lui avaient donné une telle silhouette même s'ils avaient négligé l'effet que pourraient avoir ses écailles finalement.

"Merci" dit-elle en récupérant le tissu qu'il lui donna. Un uniforme. Il n'avait jamais été requis d'elle qu'elle porte quoique ce soit lorsqu'elle était à Niflheim, mais les scientifiques cherchaient à l'observer sous toutes les coutures, pas à ce qu'elle soit à l'aise d'une quelconque manière et il était clair qu'elle ne le serait pas en portant des tissus qui l'entraveraient de cette manière. "Mais je ne pense pas en avoir l'utilité. Le port de vêtements m'est étranger et risquerait d'entraver mes mouvements tout en m'empêchant d'utiliser mes capacités de camouflage efficacement." Chaque partie de son organisme était capable de prendre la couleur et la texture de son environnement pour disparaître, mais cela ne s'étendait pas à ce qu'elle portait. Ce qui impliquait d'ailleurs aussi pourquoi elle ne possédait rien à elle. Les objets qui survivraient à des missions aquatiques étaient peu nombreux et de toute façon elle ne pouvait rien emporter sur elle. Toutefois, elle conserva l'habit qu'il lui avait donné en le calant sous son bras. Même si dans l'immédiat elle n'en voyait pas l'utilité elle ne pouvait nier que l'avenir nécessiterait peut-être qu'elle reconsidère la chose. Surtout qu'elle avançait maintenant en territoire inconnu.

"Je suis à vos ordres. Si vous avez des questions j'y répondrais." Lâcha-t-elle presque de manière automatique. Elle devait lui paraître ennuyeuse et elle l'était. Après tout, elle avait été créée pour servir et non pas pour se développer une personnalité propre et posséder des motivations personnelles ou même des désirs. Bien entendu, elle n'était pas totalement parfaite mais elle avait appris à mettre de côté toute pulsion personnelle qui pouvait apparaître dans son cerveau et y était parvenue à chaque fois jusqu'à présent. "Je ne pense pas avoir beaucoup de choses que je puisse ajouter qui ne soient pas dans mon dossier." Notamment après tous les mois que les agents et scientifiques de SHADOW avaient passé à le rendre le plus complet possible. Elle avait quelques secrets, comme la présence de ses créateurs dans sa tête, mais elle ne pouvait les lui révéler, elle ne pouvait les révéler à personne. Même si elle essayait il y avait de fortes chances que les êtres unicellulaires interfèrent avec ses connexions neuronales et ne la transforment en légume bavant le temps qu'elle reprenne ses esprits. "J'ai été conçue en tant qu'arme, une offrande de la part d'un autre peuple et je suis la possession exclusive de l'organisation désormais. "Je n'ai pas spécialement d'attentes et de motivations particulières mise à part celles de tout organisme classique. Mais je suppose que vous n'êtes pas intéressé par cela. Mis à part cela, je n'ai qu'une affinité pour l'océan." Bien entendu elle faisait allusion à ses besoins primaires de se nourrir, respirer, dormir, déféquer et bien d'autres. Clairement pas les meilleurs sujets de conversation pour qui que ce soit. Abyss avait appris par expérience que les gens n'aimaient pas spécialement qu'elle parle d'eux comme de vulgaires animaux.

Elle suivait l'homme calmement, ne perdant pas une miette du décors qui l'entourait. C'était ennuyeux mais elle s'y attendait. Une partie de son être désirait aller dehors, pouvoir rejoindre la mer, mais elle ne se faisait pas d'illusions, cet homme ne lui faisait peut-être pas confiance et risquait de se contenter de la confiner ici comme les individus de Niflheim.

"Je suis venu aux Etats-Unis, en effet. Mais c'était il y a très longtemps. Les temps ont changé depuis et je doute de reconnaître quoique ce soit ou quique ce soit." La guerre froide était terminée, la technologie avait fait un bond en avant et les ennemis n'étaient plus SHADOW ou les soviets mais bel et bien les terroristes et super-vilains. Tout du moins était-ce ce qu'elle avait principalement retenu de sa cure de mise à jour. "Mais vous le savez sûrement déjà. Mes expériences sur le terrain ont toutes été marquées par leur brièveté." Notamment parce que la plupart s'étaient résumées à de l'assassinat ou de l'espionnage sur de courtes durées. Le reste de ses travaux elle les avait menés depuis son ancienne base sous-marine. Mais elle espérait finalement que cela ne soit pas le cas ici. Mannheim était trop au sec pour elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 20:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Elle était très protocolaire et assez ennuyeuse de prime abord. Cela dit, comme Renan l'avait expliqué à une certaine nécromancienne, il appréciait d'avoir des gens obéissants et appliqués sous ses ordres. Les discussions pimentées et ponctuées de sous-entendus amusants, c'était généralement pour les personnes considérées comme des associés – l'exemple avec Raphaël – ou des individus extérieurs au groupe – comme avec la nécromancienne. C'était certainement parce qu'il ne s'autorisait à se comporter comme Renan – et non Tesla – qu'avec ces personnes-là, tandis que ses agents avaient droit au côté professionnel et parfois impersonnel.

Mais là n'était pas la question, aussi préféra-t-il se concentrer sur le vif de la discussion pour s'entendre répondre qu'il n'apprendrait rien de plus que ce qu'elle avait dans son dossier. Dommage. Il était un peu déçu, autant l'admettre, mais son expression resta parfaitement neutre tandis que son regard se posait alternativement sur les murs et le sol qui se dessinaient devant eux. Elle avait l'air d'être relativement facile à vivre, mais encore fallait-il que les choses soient aussi simples qu'elles semblaient l'être. Parfois, les surprises étaient plus désagréables qu'elles n'y paraissaient. Lorsqu'elle retomba dans le silence, il lui décrocha un regard neutre.

« Oui, je sais déjà tout ça. Mais j'aime bien avoir les deux versions d'une histoire. Et puis, la discussion est un excellent moyen de se faire une idée du caractère de votre interlocuteur. »

Et pour le coup, il devait admettre qu'elle n'avait pas l'air très... éveillée ? Quelque chose lui disait que s'il se lançait dans des sous-entendus pour animer un peu cette conversation, elle risquait de ne pas se montrer très réceptive. Tant pis, si tel était le cas, il ne perdrait pas son temps à essayer de la dérider, son objectif principal restait de supplanter l'Ombre et non de devenir le meilleur ami de tous ses agents. Aucun ne pouvait prétendre à ce titre d'ailleurs, c'était assez parlant en toute logique.

Ils passèrent une première porte suffisamment renforcée pour retenir un rhinocéros en pleine charge, ce qui laissait présager des créatures et méta-humains que l'on pouvait trouver ici. Après quelques secondes de silence, le Breton reprit donc la parole.

« Vos besoins seront comblés ici. Pour ce qui concerne les choses de base du moins, pour l'océan, je pense qu'il faudra attendre un peu. » Son regard effleura le visage de l'agent. « Je vais être honnête : je ne vous fais pas confiance. Ce n'est pas contre vous, mais je sais que les gens sont souvent prompts à la trahison et même si vous n'êtes pas humaine sur le plan génétique, je doute que vous changiez beaucoup d'eux, psychiquement parlant. » Il haussa les épaules. « Vous m'êtes peut-être dévouée maintenant, mais je suis certain qu'avec un peu de motivation d'un autre côté, vous n'hésiteriez pas à changer de bord. » Il leva la main pour parer à toute dénégation. « Pas la peine de nier, les paroles n'ont pas grande importance pour moi, je voulais simplement que vous sachiez à quoi vous en tenir. »

Habituellement, il ne disait pas les choses avec autant de franchise, mais la fidélité exacerbée de cette femme demandait une approche un peu différente. Pendant quelques temps, ils marchèrent sans que le français n'aborde le sujet de sa dévotion à SHADOW et se contenta de faire le guide touristique en lui présentant notamment la salle d'entraînement où les autres agents s'occupaient de garder leur forme physique et bien évidemment, de développer leurs autres capacités. Elle eut aussi droit à la présentation d'un endroit où étaient stockés des dizaines de « costumes » destinés à l'infiltration, même si elle ne risquait pas franchement d'en avoir besoin compte tenu de ses pouvoirs. Leurs pas les menèrent bientôt sur le chemin de l'aile dédiée à l'Ordre de Thulé – et qu'il ne comptait pas lui faire visiter en détails – mais il choisit de ralentir un peu le rythme pour revenir sur un autre sujet.

« Je sais qu'à Niflheim, il n'était pas question de vous laisser vous intégrer dans la vie des autres humains, mais j'aimerais que les choses changent ici. Vous avez un physique pour le moins remarquable, mais ce n'est pas un problème. Il existe des systèmes qui permettent de donner une autre apparence et qui vous aideraient à vous intégrer parmi les humains. » Même s'il n'était pas dérangé par son apparence actuelle. « Vous pourriez effectuer des missions d'infiltration, peut-être même avoir une vie de couverture en dehors de vos missions pour l'organisme. Bien sûr, tout dépendra de votre motivation à ce propos et il ne sera pas question de vous lâcher immédiatement dans la nature, vous serez chaperonnée quelques temps, mais c'est une possibilité envisageable. »

Même si ce n'était pas encore confirmé : tout dépendrait d'elle.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 23:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Deux versions de l’histoire… Cet homme était-il méfiant à ce point ? Abyss ne savait plus vraiment trop quoi penser. Est-ce qu’il avait voulu la piéger en la forçant à parler pour voir si elle lui dirait des choses contraires à ce qui était marqué dans son dossier ? Ou bien est-ce qu’il ne faisait pas confiance à ses propres responsables de Nilfheim et qu’il pensait qu’ils lui avaient caché quelque chose ? L’existence du peuple des profondeurs était une information classifiée qu’Abyss maniait avec précaution, le dernier scientifique qui en avait pris connaissance en était mort, mais là encore cela n’avait été qu’un teste. L’officier de la pénombre devait être au courant lui. Après tout, sans cela, il aurait dû mal à vraiment comprendre les origines de Jenny et bien entendu comment la contrôler, ou plutôt pourquoi elle était dévouée à la cause.

Mais c’était bien là le problème assurément, elle était dévouée à la cause et non pas à l’individu. Etait-ce cela qu’il craignait ? Qu’elle se dresse sur son chemin dans sa propre ascension au-travers de l’organisation ? Elle n’y aurait aucun intérêt et ses motivations cachaient de toute façon un but extérieur. Elle ne servait SHADOW que parce que ses créateurs y voyaient un intérêt. Que l’organisation cesse d’être intéressante et soit ils abandonneraient Abyss pour retourner dans les profondeurs, soi ils l’utiliseraient à d’autres fins.

« Même si je n’ai pas accès à l’Océan, y a-t-il une étendue d’eau à disponibilité ? Autre chose que vos douches. » Il voulait de la personnalité apparemment, aussi lui en donnerait-elle quelque peu. Elle n’aimait pas laisser l’eau ruisseler sur son corps alors que son instinct la poussait à s’y immerger. C’était à ses yeux comme affamer quelqu’un mais en lui donnant toujours à manger, juste pas suffisamment pour son métabolisme. Mais sa question sur l’océan n’avait été que le prélude d’une sorte de réprimande sur sa prétendue loyauté.

Jenny pencha la tête sur le côté, écoutant calmement ce qu’il disait. S’il y faisait attention, Tesla pouvait voir qu’elle ne cligna pas une seule fois des yeux alors qu’il lui parlait. Pendant un instant elle était d’une immobilité presque parfaite et on aurait pu croire qu’elle était une statue et non pas une véritable personne, là, en face de lui. « Vous faites erreur sur plusieurs points. » Lâcha-t-elle finalement. Elle ne devrait probablement pas répondre, après tout il lui avait demandé de ne pas nier. Mais c’était aussi son devoir de corriger son responsable si elle en voyait l’utilité. « Ma psyché ne fonctionne pas comme la vôtre. Je ne ressens pas les émotions de la même façon que vous et je ne trouve pas de désirs non plus dans ces choses. Vous devriez me considérer comme une arme plus que comme une personne. Mais là encore, je comprends votre réticence, une arme peut se retourner contre quelqu’un si elle est maniée par d’autres mains que les siennes. » Elle ne niait pas le fait qu’on pouvait la manipuler pour l’utiliser contre lui, c’était une possibilité. Mais elle voulait qu’il comprenne que cela ne serait pas par son initiative. « La question est de savoir quel autre côté m’utiliserais contre vous ? Vous êtes au service de SHADOW tout comme moi. Craignez-vous vos subordonnés ? » Une pointe d’un bleu sombre émergea du poignet de Jenny. « Je peux m’occuper d’eux si vous le désirez et si cela vous rassure. Quoiqu’il en soit, vous êtes celui qui prend les décisions, pas moi. » Sous-entendu que si elle devait se retourner contre lui, il en serait probablement responsable. S’il voulait la gagner à sa cause, il y aurait beaucoup de chemin à faire assurément. Abyss n’avait pas cligné des yeux une seule fois.

Mais ce fut le reste de leur conversation qui la désarçonna d’une nouvelle façon. Qu’il ne lui fasse pas confiance était d’une logique absolue. Après tout elle avait déjà subie les conséquences des suspicions des humains par le passé. On la voyait comme une bombe à retardement, mais ce qu’il lui proposait là était inédit et honnêtement, elle n’y avait pas pensé. « Quel serait l’intérêt exactement ? » Demanda-t-elle de but en blanc. « Je peux m’infiltrer presque n’importe où actuellement et me faire endosser une identité humaine ne demanderait pas uniquement des ajustements physiques. Comme je vous le disais il y a peu, je ne pense pas comme vous, ni comme le reste de votre espèce. » Bien entendu, le simple fait qu’elle puisse parler venait brouiller cette notion. La parole devait apparaître comme l’un des faits marquant de l’humanité. Abyss se souvint d’une phrase que lui avait répliqué un ancien agent. « Tout ce qui a le don de parole a le don de mensonge. » Probablement. « Je ne suis pas certaine de la viabilité d’un tel projet, mais je dois admettre que je ressens presque ce que vous appelez de la curiosité. Les probabilités que j’atteigne un niveau d’imitation de la psyché humaine convaincant pour me mêler à la population est extrêmement faible toutefois. Je me dois donc de demander si vous avez des intérêts particuliers à cette manœuvre ou des cibles bien définies que vous souhaiteriez que j’infiltre. » Le fait que ce soit une demande énoncée au passage la gênait quelque peu. Cela manquait de rigueur et de méthode.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juin 2015 - 11:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Il y a des cuves d'eau salée pour certaines expériences, on devrait pouvoir vous en privatiser une. »

C'était l'avantage d'une base secrète comme la leur : les expérimentations qui y étaient menées offraient de nombreuses possibilités et dans ce cas de figure, l'agent Abyss pourrait profiter des aménagements réalisés pour d'autres expériences. Après tout, il n'allait pas lui faire construire une piscine d'eau salée ou lui installer un aquarium géant, non ? Autant profiter de ce qu'ils avaient à leur disposition !

De toute manière, ce sujet fut assez rapidement mis au second plan étant donné que l'agent lui souligna qu'il se trompait. Vraiment ? Coulant un regard neutre vers elle, Renan se demanda si elle voyait cela comme de l'insubordination ou comme son devoir – expliquer à l'ignorant qu'il se fourvoyait. L'ego de l'Officier était très développé, cependant pas au point de ne pas être capable d'entendre une simple correction. Et quand bien même l'aurait-il été à un moment, les quelques mois passés aux côtés d'un Archidémon archi-pénible lui avaient appris à mettre de l'eau dans son vin. Il se vexait moins facilement et les précisions apportées par la création écailleuse étaient relativement logiques. Cependant, Tesla avait trop souvent entendu ce genre de discours par le passé pour y prêtre réellement attention. De nombreuses créatures magiques avaient prétendu qu'elles n'étaient pas soumises aux mêmes lois que les humains et pourtant, quelques mois ou semaines plus tard, elles se comportaient comme tels. Personne ne pouvait être sûr de son évolution, lui le premier d'ailleurs. Si son oncle lui avait dit qu'un jour il pactiserait avec un Archidémon pour supplanter l'Ombre, il ne l'aurait jamais cru.

Malgré tout, il lui prêta attention et fut amusé de l'entendre proposer de « s'occuper d'eux ». Comme s'il n'était pas capable de régler tout seul ses problèmes ! Elle était bravache d'une certaine manière, mais peut-être était-ce simplement lié au fait qu'elle ne s'embarrassait pas des codes sociaux habituels ? Possible. De toute manière elle semblait sceptique quant à la possibilité d'avoir une vie civile et une fausse identité, à croire qu'un peu de liberté l'effrayait. En un sens, c'était assez intéressant puisqu'elle n'éprouvait apparemment pas le besoin de s'éloigner de la base et qu'elle les trahirait moins volontiers, mais ça ce serait avant qu'elle ne découvre ce que c'était réellement. Renan lui proposait cette idée uniquement dans le but de le confronter à la liberté et de voir comment elle réagirait. Ensuite seulement, il déciderait si elle pouvait y rester et en profiter ou non. Tesla avait d'ailleurs relevé que son corps n'était vraiment pas soumis aux mêmes lois que celui des humains puisqu'elle le fixait sans cligner des yeux une seule fois. Un peu perturbant, mais les chats faisaient de même.

« Pas des cibles bien définies, non. Un groupe, éventuellement. Les célébrités comme le maire et d'autres individus influents sont très difficiles à approcher et demandent beaucoup d'application, cependant les agents ne bénéficient pas tous d'une invisibilité comme la vôtre. De plus, votre corps n'est apparemment pas soumis aux mêmes lois que les nôtres. Êtes-vous à sang froid ? Dans les abysses, c'est le plus logique je présume. » Il haussa les épaules. « Les caméras thermiques ne vous démasqueraient pas, vous seriez l'agent d'infiltration idéal, mais il serait plus compliqué de vous mettre au plus près de vos cibles en tant qu'anonyme qu'habituée. »

Bien évidemment, il était toujours possible de la larguer au pied de l'immeuble du maire et de lui dire de l'infiltrer en se rendant invisible. Cependant, Renan savait qu'avoir un contact auprès de la cible était toujours mieux et s'il avait bien quelques hommes entraînés dans ce but-là, ils ne possédaient pas les capacités de cette femme et seraient plus facilement repérables s'ils devaient s'infiltrer quelque part en pleine journée de travail.

« Rassurez-vous, les humains ne sont pas tous très normaux. Et puis... vous êtes spécialiste dans l'art du camouflage, voyez cela comme un camouflage psychique ? » Un sourire ourla ses lèvres. « Mais si vous préférez rester au stade de l'arme qu'on dépoussière une fois par mois et qu'on lâche sur le lieu de la mission sans plus de détails, ça ne me dérange pas. » Il n'allait pas la forcer à gagner en compétences après tout. « Vous savez, je ne suis peut-être pas Officier depuis bien longtemps, mais j'ai eu l'occasion de constater que les gens se connaissent souvent moins bien qu'ils ne voudraient le faire croire. Ils se mentent à eux-mêmes, se cachent leurs désirs. Le problème, c'est que le jour où ils découvrent qu'ils désiraient vraiment ce qu'ils niaient convoiter, ils deviennent obsédés par l'idée de combler ce vide et c'est là qu'ils deviennent gênants. » Il détourna son regard d'elle. « Vous êtes une bonne arme, j'en conviens, mais je n'aime pas me reposer sur ses acquis et j'aime améliorer ce que j'ai déjà. Une arme qui ne sert qu'à une chose ne représentera jamais autant d'intérêt qu'une arme à multiples usages, mais si vous préférez passer vos journées à attendre ici que nous ayons besoin de vos services, ce n'est pas un problème comme dit. » Son attention se reporta sur elle. « Mais moi, je n'ai pas besoin que vous vous occupiez de mes problèmes, je sais les résoudre seul. »

Ce qui venait très certainement de son besoin maladif de tout contrôler, mais ça, c'était un simple détail.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 11 Juin 2015 - 20:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Une cuve d'eau salée serait appréciable, aussi Abyss hocha-t-elle la tête en signe d'appréciation. Bien entendu ce mouvement était loin d'être aussi automatique pour elle que pour un humain lambda. De toute façon son visage manquait d'expressivité depuis qu'elle était arrivée ici,  enfin même depuis qu'elle était "née". C'était presque comme parler à une statue une fois encore. Toutefois, elle aurait apprécié une étendue d'eau plus profonde et large, de manière à ce qu'elle puisse nager. Mais s'immerger serait déjà une nette amélioration par rapport à des douches classiques aussi ne se permettrait-elle pas de jouer les prétendues princesses de ce côté là.

Et puis la conversation de toute façon avait pris un tour bien plus intéressant. Ils en venaient au vif du sujet, à ce que son responsable attendait véritablement d'elle. Car si l'officier essayait bien évidemment de sonder la créature arrivée sous son service, il en était de même pour elle. Jenny détaillait du regard l'homme, analysant ses expressions faciales, pour le moins peu nombreuses, mais elle n'en attendait pas moins de la part d'un officier. On ne pouvait pas être agent de SHADOW si on en savait pas parfaitement mentir. Jenny était une exception, car elle avait été une pièce particulière sur l'échiquier, une qu'on ne faisait apparaître que brièvement sur le plateau avant de la cacher de nouveau.

"Je suis exotherme, oui. Cela signifie que mon corps prends la température de mon environnement. vous pouvez me toucher si vous voulez vérifier, je suis plus froide qu'un homo sapiens sapiens dans des conditions standards. Mais cela signifie que je suis sensible aux hautes chaleurs. Je suis incapable de transpirer ou de frissonner pour réguler ma température." Mais de la même façon elle était moins sensible aux basses températures qu'un humain classique. C'est d'ailleurs ce qui lui permettait d'afficher ses écailles au monde sans porter de vêtements et de passer des heures dans l'eau froide sans craindre d'attraper un rhume. D'ailleurs elle doutait qu'elle soit sensible à ce type de maladie, n'étant pas du tout humaine. "Donc en théorie, oui, des caméras thermiques ne pourraient pas discerner ma présence, ou difficilement." Après tout, un échauffement dû à l'activité physique existait toujours. "De la même façon, si j'apparais sous la forme humaine que vous me proposez, ils pourront remarquer que ma signature thermique n'est pas celle attendue. Mais je suppose que là encore, c'est un détail. Certaines personnes pourraient toutefois dès lors me considérer comme une création artificielle." Ce qu'elle n'était pas à ses yeux. Car si elle avait été conçue plus cinquante ans plus tôt dans une éprouvette, cela ne signifiait pas pour elle qu'elle n'était qu'une machine. Elle était une arme, mais une arme biologique, un être vivant à part entière.

"Un camouflage psychique ou psychologique. Oui, vous avez parfaitement raison. Une manoeuvre de cette manière me permettrait d'obtenir des informations sur la psychologie humaine qui m'échappent encore et de me familiariser avec les interactions sociales classiques. Même si ce n'est pas utile pour ma manière de fonctionner habituelle, je consens que cela peut présenter un avantage non-négligeable dans mon évolution future." Il avait raison sur plusieurs points. Elle ne voulait pas être une arme maniée seulement en de rares occasions. Même si le confinement ne lui faisait pas peur, après avoir passé vingt ans dans une prison de glace et des mois enfermés dans sa cellule à Niflheim, elle ne pouvait nier qu'elle servirait mieux sa cause en étant présente à l'extérieure. Mais le discours sur les obsessions et les désirs était quelque chose qui lui était étranger. Elle avait penché la tête sur le côté une nouvelle fois, sorte de tic qu'elle avait quand on lui énonçait des préceptes qui lui étaient parfaitement étrangers. Son corps et son esprit étaient ses armes, son corps était déjà une création parfaite du peuple des profondeurs ou tout du moins était-ce ce qu'elle avait été conditionnée à croire. Son esprit pouvait profiter de nouveaux atouts et réflexes au cas où ses capacités physiques se retrouvent limitées.

Dans son cerveau, les créatures microscopiques étaient en train de disserter à une vitesse fulgurante, interceptant tout ce qu'il se passait et donnant leur verdict sur ce que proposait l'officier de la pénombre. "Je suis une arme à votre service, si vous voulez m'améliorer, c'est votre choix. Mais à quoi sert une arme si vous ne l'utilisez pas pour régler vos problèmes ? Ou ceux de SHADOW. Mais ces derniers sont aussi vos problèmes par extension, non ? J'accepte votre offre, mais je vois beaucoup de problèmes se profiler. La texture de ma peau est différente de la votre et un procédé d'illusion ne permettrait pas de le changer, une modification chirurgicale de mon anatomie me ferait perdre mes capacités de camouflage ce qui serait contre productif. Ce sont à mes yeux les problèmes les plus évidents. Mais je suppose qu'il en existe d'autres d'un sens plus social. Malheureusement, je n'ai pas les connaissances adéquates pour en saisir toutes les subtilités et pour y trouver une solution."

Bien entendu, il  devait avoir les solutions. Après tout, c'était lui qui proposait le projet à Abyss. Les créatures des profondeurs dans sa tête s'interrogeaient toutefois. Est-ce que donner une apparence humaine à leur création, même factice, ne perturberait-il pas son identité et créerait des problèmes psychologiques sans précédents ? Quoiqu'il en soit, par simple curiosité scientifique et par volonté évolutive, ils étaient prêts à tenter l'expérience. N'étant qu'une extension du cerveau de Jenny par bien des aspects, elle était donc à son tour d'accord.


"Je suppose d'ailleurs que je devrais m'acquitter de toutes les obligations sociales de votre espèce et donc par exemple, porter des vêtements ?" Elle lança un coup d'oeil à l'uniforme qui se trouvait encore sous son bras.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juin 2015 - 22:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Un sourire ourla ses lèvres lorsqu'elle lui proposa si aimablement de la toucher. Il ne fallait généralement pas l'inviter une deuxième fois, mais il était vrai que cette fois-là, c'était strictement professionnel. Ce n'était pas tous les jours qu'une femme vous faisait une telle proposition – même avec des écailles.

« C'est une invitation ? »

En vérité, il n'était pas certain qu'elle était capable de comprendre les sous-entendus qu'il pouvait parfois glisser dans ses discussions. Elle ne devait certainement pas avoir un mode de reproduction similaire aux humains, du coup les blagues graveleuses risquaient de perdre leur charme. Mais ce n'était pas bien grave, elle devrait se faire à ce genre de discussion si elle voulait s'intégrer au monde des humains ! Après tout, le sexe et tout ce qui gravitait autour avait une place importante dans la société actuelle.

Toujours est-il qu'elle avait un avantage certain en n'étant pas soumise aux mêmes règles biologiques que les humains. Bien sûr, comme elle l'expliquait, ils pourraient comprendre qu'elle n'était pas tout à fait humaine, mais il serait aisé de la prétendre méta-humaine pour justifier qu'elle était ainsi faite. Ce serait tout de même un avantage, ou du moins ça l'était aux yeux du Breton. Il semblait d'ailleurs que cette possibilité était en bonne voie : l'agent Abyss avait l'air de considérer l'infiltration comme une nouvelle corde intéressante à accrocher à son arc. Très franchement, Renan trouverait vraiment dommage qu'elle n'exploite pas son invisibilité et son organisme unique pour tous les domaines qui s'offraient à elle. Mais il ne l'obligerait pas, même s'il le pouvait. Pourquoi ? Parce que les agents n'étaient jamais aussi bons que lorsqu'ils se dévouaient corps et âme à leur objectif et ce n'était possible que s'ils étaient vraiment motivés par leur rôle. Bien sûr, ce n'était pas toujours possible, mais lorsqu'il en avait la possibilité, Renan préférait que ce soit le cas.

Après la foule de questions qui se posa, Tesla prit quelques secondes pour réfléchir et trouver des réponses convenables. Il lui fit d'ailleurs signe de le suivre et reprit sa marche en direction de la zone où se trouvaient les laboratoires, passant devant la loge de l'Ordre en le désignant brièvement avant de préciser que ce n'était pas un endroit très intéressant pour elle. Ce n'est que lorsqu'ils eurent dépassé cette zone qu'il reprit la parole.

« Pour les vêtements, je dirais que tout dépendra de la situation. Les systèmes qui permettent de donner une autre apparence ne gèrent pas le toucher comme vous l'avez dit, mais ils peuvent simuler des habits. Même si ce sera beaucoup moins réaliste qu'une tenue portée directement sur votre corps, c'est un fait. » Il lui jeta un coup d’œil. « Ce sera à vous de voir, mais les femmes humaines adorent les vêtements, elles en font une sorte de parade : c'est celle avec les plus beaux vêtements qui attirera l'attention. » Il la regarda à nouveau de haut en bas. « Évidemment, l'hologramme vous fera garder la même silhouette et d'après les critères humains, vous être très bien bâtie. Vous attirerez forcément l'attention en étant camouflée sous une apparence humaine, alors il faudra peut-être contrebalancer avec des tenues moins tape-à-l’œil. » Il observa une brève pause. « Après tout, plus vous serez attirante, plus les gens chercheront à vous approcher et pourraient avoir les mains baladeuses. » Il s'arrêta soudain avant de tendre la main vers elle. « Donnez-moi votre bras. »

Renan attendit qu'elle s'exécuta avant de lui saisir le poignet et d'utiliser son autre main pour la passer sur sa peau. Tout d'abord il vérifia sa main avant de remonter jusqu'à son avant-bras, son coude, puis le reste du bras jusqu'à son épaule. Il y avait effectivement des zones plus « rugueuses » que d'autres, mais qui pourraient assez bien être camouflées sous des vêtements adaptés à sa morphologie. Il relâcha son bras.

« Je dirais que tout dépend des endroits, mais normalement vous devriez pouvoir camoufler les reliefs sous des habits. Mais en soi, ce n'est pas désagréable à toucher, je doute que les gens soient horrifiés s'ils sentaient ça à travers vos vêtements. » Enfin lui n'en était pas dégoûté du moins. « Quoi qu'il en soit, vous pourrez toujours faire un essai et voir si cela vous conviendra. Vous pourrez commencer à porter l'hologramme ici pour voir comment les choses se passent. Il faudra peut-être rencontrer le scientifique qui s'occupera de la confectionner. » Il songeait notamment à Shahren. « Vous avez parlé de vos yeux... » Renan la scruta avec attention. « Vous ne clignez jamais des paupières ? Enfin, si vous en avez. Je vous avoue que je ne suis pas très au fait du fonctionnement de votre organisme. Vous êtes soumis aux mêmes besoins et désirs que les humains ? Vous en avez parlé avant, mais vous n'avez pas détaillé. »

Une fois de plus, le trentenaire se détourna d'elle pour reprendre sa marche d'un pas tranquille, mais soutenu. Il avait quelques idées concernant la manière dont elle pourrait être intégrée au monde actuel, mais il devait encore la sonder un peu et vérifier sa fiabilité.

« Je sais que vous avez été... mise à jour si je puis dire, mais il vous faudra côtoyer des humains pour savoir comment ils vivent. Ce n'est pas pour tout de suite, je veux vous voir à l’œuvre avant, mais si vous correspondez à mes attentes, vous serez placée sous la responsabilité d'un agent qui vous hébergera sous une fausse identité et vous aidera à vous intégrer à ce monde. » Il ne savait pas encore qui. « Je pense que des cours à côté vous serviraient pour le début, mais il n'y a rien de mieux que le terrain pour apprendre je crois. » Il lui jeta un coup d’œil. « Qu'en pensez-vous ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Une invitation ? » Jenny n’était pas certaine de vraiment comprendre sa question. Elle venait de le lui proposer, bien évidemment que c’était une invitation, mais peut-être y avait-il un sens caché derrière ces paroles. Après tout l’officier n’avait pourtant pas l’air stupide ou accablé par ce que les humains appelaient la timidité. « Je vous propose de toucher ma peau pour vérifier que ma température est plus basse que la votre. » Elle failli lui demander s’il avait bien compris, mais clairement cette partie là de leur conversation n’était pas la plus naturelle pour elle. Après tout, elle avait vu des contacts physiques entre des êtres humains de manière régulière, sans elle-même en éprouver aucun par ailleurs, mis à part les différentes sondes et examens dont l’avait affligée les scientifiques de Niflheim.

La visite continuait dans les entrailles de la base souterraine. Abysse ne prêta aucun intérêt à la loge de l’Ordre. Après tout sa vision de la magie était assez arrêtée. Pour elle, un mage était surtout un individu qui jouait avec des puissances qui le dépassait, empruntant les pouvoirs d’entités cosmiques dont il ne pouvait imaginer la puissance et dont il n’avait probablement même pas conscience. Si elle s’était risquée à une métaphore, un mage était un enfant de cinq ans avec un lance-flamme dans les mains qui était convaincu de contrôler le feu. Sans même se rendre compte que son pouvoir n’était pas le sien, quelqu’un lui avait juste donné l’arme et dit d’aller s’amuser avec et cinq minutes plus tard, il était convaincu que l’arme était une extension de sa personne. C’était d’un barbarisme.

« Si la situation ne demander pas l’utilisation de mes pouvoirs de camouflage ou de mes autres capacités le port de vêtement peut ne pas être un problème. Cela demandera juste une période d’adaptation ainsi qu’un apprentissage des subtilités vestimentaire dont votre espèce semble affrioler. » Apparemment les humains, n’étaient pas heureux que la nature ne les aient pas doté de pétales colorées qui leur émergeaient de la croupe et des épaules avaient décidé de s’en inventer eux-mêmes. Mais même Jenny pouvait comprendre comment fonctionnait une parade nuptiale et la façon dont les vêtements pouvaient y jouer un rôle. « Mes créateurs ont conçu ce corps pour le rendre attractif. De la même manière qu’une plante carnivore utilise des couleurs vives et produit du nectar pour attirer ses proies. Toutefois ils ont sous-estimé l’importance de la couleur de peau ainsi que sa texture. » En même temps, elle ne voulait pas ressembler à une humaine, tout simplement parce qu’elle n’en était pas une. Elle était Abyss, la créature des profondeurs et même si ce titre avait l’air tiré d’un mauvais film d’horreur, c’était ce qu’elle était. « Je devrais donc porter une tenue la moins attirante possible pour contrebalancer cette erreur de conception. C’est logique. » Après tout si un contact physique compromettait sa couverture, elle devrait probablement se cacher sous des vêtements épais. Avec de l’entraînement, elle pourrait probablement imiter la même texture que la peau humaine en puisant des capacités mimétiques, comme celles des pieuvres. « C’est une stratégie évolutive répandue. » Comme un animal qui apparaissait comme peu appétissant pour ne pas se faire dévorer. Bien entendu, ces derniers avaient aussi tendance à afficher des couleurs vives pour révéler à d’éventuels agresseurs qu’ils étaient venimeux.

Elle se laissa faire quand il décida de la toucher, comme elle l’avait invité à le faire. Pourquoi avait-il prit tant de temps avant de se décider ? « Ces excroissances ne sont pas communes sur votre peau toutefois, sauf en cas de présence de tissu cicatriciel ou bien de maladie. Est-ce que je dois me préparer une explication de ce genre pour justifier un tel relief ? » Cela serait logique, mais elle savait aussi que les individus malades étaient souvent mis en marge de la communauté, car ils étaient plus faciles à dévorer par les prédateurs et amenaient des risques d’épidémie. Elle porta son regard de son bras sur lui quand il mentionna ses yeux. « Je possède deux paires de paupières différentes. Une paire est transparente et me permet de voir sous l’eau sans abîmer ma rétine. Elle me protège aussi de la dessiccation lorsque je suis en dehors de l’eau, m’évitant de devoir fermer mes deuxièmes paupières. Celles-là ne mes servent que pour me protéger de la lumière et ne sont utiles que quand une source lumineuse est braquée directement dans ma direction. » Elle cligna des yeux volontairement donc, pour révéler des paupières bien évidement bleues et normales selon tous les critères classiques de paupières. « Le reste de mon organisme est globalement le même que vous. Mon alimentation est principalement protéique et lipidique et par conséquent je suis exclusivement carnivore, ou piscivore selon vos standards.  J’ai besoin d’oxygène et je respire avec des poumons en dehors de l’eau et des branchies quand je suis émergée. » Elle montra du doigt sa nuque où se trouvaient des petites fentes à peine perceptibles. « Ma température est plus basse et comme énoncé précédemment je suis exotherme. Je ne possède pas de cycle de menstruations semblable à celui des mammifères mais possède selon toute vraisemblance des œufs fécondables mais contrairement aux femelles de votre espèce, leur nombre n’est pas limité et ils se renouvellent continuellement. Mon système digestif est à peu près semblable au vôtre, bien que mes intestins soient probablement moins longs. Je peux modifier la structure de mes cellules épidermiques et je possède des dards produisant de la tétrodotoxine à plusieurs endroits de mon anatomie. Vous désirez d’autres précisions ? »

Elle lui emboîta le pas continuant la visite. Elle s’était attendue à beaucoup de choses décidemment, mais rejoindre la société humaine n’en faisait pas vraiment partie. Loin de la terroriser, l’idée avait presque son charme. Après tout, les profondeurs se devaient de connaître les individus de la surface que les menaçaient.

« M’introduire dès maintenant dans la société serait une erreur. En effet il est plus optimal de consolider mes connaissances sur les habitudes sociales et la culture populaire de votre espèce avant que je tente de me faire passer pour l’un d’entre vous. » En tout cas elle retrouvait bien la méfiance inhérente à SHADOW quand il lui parlait d’un agent qui serait chargé de la chaperonner. Après tout, on n’allait pas lui laisser de grandes libertés avant longtemps, si ce n’était pas jamais. « Quelle genre d’évaluation envisagez-vous pour tester mes capacités de camouflage psychologique ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 13:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Bon, apparemment elle ne comprenait pas les sous-entendus, ce qui promettait de compliquer un peu leurs conversations futures. Il faudrait d'ailleurs vérifier à ce qu'elle soit un peu mise au courant des détails de ce genre, sans quoi elle risquait de soulever quelques questions une fois qu'elle serait en mission d'infiltration. Bien sûr, ce n'était pas pour l'immédiat, mais il était toujours bon de relever les sujets qu'il faudrait aborder lors de sa formation pour le terrain. Il hocha la tête lorsqu'il fut question de lui expliquer comment les vêtements étaient censés fonctionner. Lui-même avait dû se débrouiller pour trouver des tenues qui se fondaient parfaitement dans la masse et évitaient qu'il ne retienne trop l'attention.

« Ce n'est pas un problème, quelqu'un vous expliquera comme les femmes s'habillent et quels sont les meilleurs vêtements pour votre corpulence. » En évitant les tenues trop seyantes ou près du corps. « Mais ce n'est pas une erreur de conception. Que vous soyez attrayante pourra aider pour certaines missions ponctuelles. Pouvoir attirer une cible par le charme plutôt que par la violence est toujours utile, mais on verra ça le moment venu. »

Il lui était assez souvent arrivé de demander à Evey d'appâter un homme pour le conduire à un endroit précis et pouvoir lui régler son compte en toute discrétion. Lui-même ne se privait pas de faire du charme lorsqu'il en avait la possibilité et que son interlocutrice – ou interlocuteur – était réceptif à son physique. Mais bien évidemment, une fois de plus il faudrait former un peu l'agent Abyss à ces choses-là. Vu que son anatomie n'était apparemment pas similaire en tous points à celle des humains, il n'était pas exclu qu'elle ne puisse pas remplir certaines missions. Non parce qu'il fallait qu'elles aboutissent sur un contact physique – c'était très rarement le cas – mais simplement parce qu'elle n'aurait pas la séduction innée. Les animaux ne séduisaient pas après tout.

Lorsque la créature aquatique reprit à propos de ses excroissances, Renan hocha la tête. En effet, il avait songé à lui conseiller de prendre une apparence « amochée » en prétendant avoir été victime de brûlures par exemple, mais c'était le mieux pour marquer les esprits. Tout le monde se souvenait généralement des individus avec des particularités physiques de ce genre – c'était la même chose pour les tatouages par exemple. Il vaudrait peut-être mieux qu'elle garde cette idée sous le coude pour se sauver d'une éventuelle situation où quelqu'un aurait senti ses écailles, mais sans voir ce que ses habits dissimulaient réellement. Enfin, ils verraient en temps et en heure. Pendant ses brèves réflexions, Tesla eut droit à un cours accéléré sur les paupières et l'organisme de son interlocutrice qui ne manqua pas de l'impressionner. Elle avait un corps parfaitement adapté à la vie sous-marine, tout en étant capable de vivre sur terre comme n'importe quel humain. Forcément, ça forçait le respect et Renan se sentait intrigué. Il apprécierait de la voir à l’œuvre sous l'eau, ne serait-ce que pour voir de quoi elle était capable. Quoi qu'il en soit, ses précisions sur son mode de reproduction étaient... amusantes ? C'était un peu le terme oui, il l'imaginait bien pondre une tripotée d’œufs pour leur offrir de nouveaux représentant de son espèce. À bien y réfléchir, ce n'était pas si idiot que ça.

Il garda ses pensées pour lui le temps qu'ils reprennent la marche et qu'elle en vienne à l'interroger à propos des évaluations qu'elle pourrait passer pour qu'il vérifie sa capacité à se camoufler. Bonne question. Il avait déjà plusieurs idées, même si elle devrait d'abord être formée avant de pouvoir en arriver là.

« Et bien, par exemple le fait de tenir votre rôle sur la durée. Il vous sera confié une fausse identité avec une quantité d'informations à retenir : origine géographique, situation maritale, des choses de ce genre. Si vous parviendrez à tenir le rythme, je crois que ce sera un bon début. Mais pour commencer, je pense qu'on se bornera à des petites missions ponctuelles. Comme de devoir jouer un rôle pour obtenir quelque chose de précis. » Par exemple en jouant une future cliente dans un magasin privé. « Et si vous les remplirez, vous aurez un rôle plus important : une mission d'infiltration sur la durée qui vous demandera une certaine stabilité. J'espère que vous êtes patiente, parce que ce sera l'affaire de plusieurs semaines. »

Et à terme, si elle parviendra à remplir sa mission avec brio, Renan pourrait décider de la laisser vivre comme n'importe quel agent : obtenir un appartement, un véritable emploi et intervenir sur des missions qu'il déterminerait à l'avance. En somme, jouer l'agent lambda de SHADOW et non plus un muté sifflé à chaque fois que ses compétences étaient requises ! Mais ils n'en étaient pas encore à ce point.

« Pour votre peau, vous pourrez toujours prétendre avoir été brûlée et souffrir de cicatrices ou des choses de ce genre, mais il serait bon que ce soit uniquement si vous êtes démasquée. Les humains prêtent beaucoup d'attention aux choses « anormales », si vous arrivez avec un visage et des bras balafrés, vous retiendrez l'attention et ce n'est pas ce que nous cherchons. » Au contraire même. « Vous avez parlé d’œufs fécondables, est-ce que je dois comprendre qu'il existe d'autres représentants de votre espèce, ou vous vous débrouillez toute seule ? » Comme certains animaux actuellement existants. « Et vos dards, je présume que vous vous contrôlez bien et qu'ils ne risquent pas de sortir sous le coup de la surprise ? Ce serait assez malvenu que vous tuiez quelqu'un qui vous aurait effrayée par accident. » Et même s'il n'avait pas l'intention de la tripoter au quotidien, il préférait savoir à quoi s'en tenir. « En tous les cas, je trouve votre organisme positivement impressionnant et intéressant. »

Il retomba dans le silence en poursuivant sa marche. Rapidement, ils arrivèrent face à une épaisse porte qu'il ouvrit après un contrôle drastique, puis le duo put pénétrer à l'intérieur de ce qui semblait être un vaste laboratoire. Une foule de chercheurs se pressaient autour d'eux sans sembler les remarquer, l'agent Abyss devait se sentir un peu « chez elle » étant donné que tous les laboratoires de SHADOW se ressemblaient, que ce soit ici ou à Niflheim.

« Et là, je présume que je ne vous apprends rien si je vous dis que c'est nos laboratoires. Il y en a encore à l'extérieur pour des expériences un peu plus risquées. Vous aurez peut-être l'occasion de rencontrer ses chercheurs. Sauf si vous préférez les éviter ? »

Il la regarda d'un air interrogateur, se demandant si elle éprouvait une quelconque hostilité à l'égard des individus qui l'avaient entourée pendant quelques temps depuis sa « renaissance ».
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 18:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L'art de s'habiller correctement allait prendre du temps. Bien entendu elle avait déjà quelques notions de base, comme la subtile différence entre les sous-vêtements et les vêtements. Par contre, elle avait rapidement été confuse quand on lui avait montré des maillots de bains ou d'autres types d'habits plutôt courts. Aussi peu logique que cela puisse paraître, ce n'était pas la quantité de tissu qui déterminait si le vêtement était censé être par-dessus ou par-dessous un autre. La classe sociale, l'environnement jouaient des rôles aussi importants que la température par exemple. Cela allait être compliqué, comme apprendre une toute nouvelle langue, mais elle ne doutait pas d'y parvenir.
 
"Donc mes créateurs n'ont pas fait d'erreur. Ce corps possède des attraits pour vos parades nuptiales." C'était la théorie bien entendu, mais elle ne l'avait jamais vraiment mis en pratique. Elle avait déjà remarqué des réactions  étranges de certains scientifiques à son égard, comme une augmentation de la sudation, une dilatation des paupières et une accélération du rythme cardiaque. Mais c'était rare la plupart du temps. Elle apprendrait apparemment à utiliser cet atout négligé depuis trop longtemps, mais ce serait plus tard. A entendre l'officier en parler, cela demandait une maîtrise qu'elle n'était pas prête d'avoir. Sûrement que ces parades nuptiales demanderaient beaucoup plus de don de sa personne et de connaissances des appétits humains qu'elle n'en possédait pour le moment.
 
Avec de la chance toutefois, l'homme était en train de comprendre l'étendu des différences qui se dessinaient entre l'humanité et la créature des profondeurs. Abyss avait été crée avec une apparence anthropomorphe en tant que leurre, mais aussi pour permettre aux agents de SHADOW de pouvoir se familiariser avec sa présence. Clairement elle aurait pu être plus efficace sans les excroissances inutiles au niveau de sa poitrine et avec une masse musculaire beaucoup plus importante. Sa mâchoire avait aussi été une grande déception, même avec la deuxième rangée de dents pointues qu'elle possédait derrière ses lèvres, elle ne possédait pas la puissance d'un requin. Cela lui aurait permit pourtant de se défendre même si on lui sectionnait les bras. Mais finalement, cela allait être enfin utile en lui permettant de se camoufler cette fois-ci au sein d'une autre espèce. Qu'y avait-il de plus redoutable qu'un prédateur infiltré parmi ses proies ?
 
"Je vois. Donc je dois m'attendre à enchaîner plusieurs missions différentes de pouvoir me lancer dans un rôle sur la durée. C'est logique. Est-ce que le module de camouflage dont je serais équipée me présentera une nouvelle identité pour chaque mission ? Ou bien préfèrerez-vous que je me contente d'un seul rôle que je devrais jouer de manière ponctuelle." Ce qui s'avèrerait risqué d'ailleurs. Quoique probablement ils pourraient faire disparaître son ancienne identité en cas d'accident de sa part si le besoin s'en ferait sentir. Son physique ne serait plus fixé comme il l'était à présent et elle pourrait changer d'identité comme bon lui semblerait, si la technologie locale le permettait, ce dont elle n'était pas certaine. "Avec suffisamment de temps, je pense pouvoir émettre une signal nerveux pour donner à mes cellules épidermiques la texture de la peau humaine." Après tout, elle était déjà capable d'imiter son environnement pour se camoufler, pourquoi ne pas imiter un humain ? "Il faudra juste que je découvre les stimuli appropriés de manière ce que mon camouflage soit moins instinctif et plus contrôlé par ma psyché." Car pour le moment, elle se contentait de choisir si elle voulait se camoufler ou non. Elle n'avait pas besoin de réfléchir à ce à quoi ressemblait les surfaces qui l'entouraient pour les imiter, son cerveau le faisait automatiquement sans son aide. Par contre, cela serait plus compliqué pour imiter la peau humaine car il n'y aurait pas forcément de référentiel.
 
"Je suis actuellement la seule et unique membre de mon espèce. Je ne me qualifierai même pas comme appartenant à une espèce de ce fait. Toutefois les scientifiques de Niflheim ont étudié mes fonctions reproductives. Je produits des oeufs comme n'importe quel poisson ou amphibien que je dois pondre en milieu aqueux. Ils n'ont pas réussi à les faire éclore jusqu'à présent, un stimuli extérieur doit être nécessaire. Il ne me semblerait pas impossible que mes créateurs m'aient conçue pour avoir des coïts avec des mâles de votre espèce pour engendrer la maturation et l'éclosion de ma progéniture. Toutefois, vu que mon génome est particulièrement différent de celui de votre espèce, il est possible qu'il s'agisse d'hybridogénèse et que le matériel génétique du "père" soit supprimé lors de la croissance de ma progéniture. Cela demanderait plus d'expérimentation, mais mes responsables ont préféré tabler sur mes talents actuels que sur d'éventuelles fonctions procréatrices." Elle était douée pour tuer, pour infiltrer les bâtiments ennemis, pour créer des monstres aussi. Mais rien ne supposait qu'elle soit capable d'engendrer une nouvelle espèce. "Mes dards sont contrôlés par la partie consciente de mon cerveau. La réponse n'est pas instinctive mais contrôlée. Sans cela j'aurais causé la mort d'un grand nombre de scientifiques de Niflheim, cela aurait été une erreur de conception terrible." Elle ne répondit pas à sa remarque sur son organisme. Elle n'était en rien responsable pour sa création, le peuple des profondeurs avait sélectionné les gènes qui les intéressaient et élaboré la technologie nécessaire à sa naissance.  Les compliments, même honnêtes, lui glissaient sur les écailles sans l'impacter.
 
Elle embrassa du regard le laboratoire. Oui, tout était semblable à ce qu'elle avait vu à Niflheim. Son propre "aquarium" où on avait évalué certaines de ses capacités était absent toutefois. "Je doute que je puisse me permettre d'éviter les chercheurs de l'organisation. J'ai moi-même participé à plusieurs projets scientifiques visant à élaborer des mutants et hybrides dans les années soixante. Toutefois vos scientifiques ont tendance à trouver mes approches déstabilisantes. Mais si vous le désirez, je pourrais apporter mon support à vos différents projets, bien que je doute que cela soit utile. Je risquerais plus de perturber vos chercheurs. Par contre, vous comptez continuer l'étude de mon organisme comme ce fut le cas à Niflheim ? Ils n'ont toujours pas réussi à recréer la technologie de mes créateurs et à m'imiter." Oh ils avaient fait des progrès, mais comprendre un autre peuple dont la psychologie était aux antipodes de celle des humains était impossible. Jenny posa son regard sur certains objets. Elle s'était longtemps demandée si on n'allait pas la disséquer à Niflheim. Un moment elle avait cru que ce serait le cas aussi ici. Mais apparemment, elle avait encore son utilité au sein de l'organisation en restant en vie. Sauf si toute la conversation précédente n'avait été qu'une machination pour endormir d'éventuels soupçons et la rapprocher de la table opératoire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 23:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les réponses apportées à sa multitude de questions étaient intéressantes. Elle pourrait éventuellement se produire pour créer de nouveaux mutés qui lui ressembleraient et c'était une donnée qui intéressait beaucoup le Breton. Il comptait bien évidemment attendre de voir de quoi elle était capable, mais suivant son évolution, il pourrait devenir intéressant de multiplier les possibilités et les évolutions – dans d'autres directions à chaque fois – pour bénéficier d'un large panel de mutés. Et cela permettrait aussi de posséder une créature comme elle dans chaque base de l'organisme, ce qui n'était pas négligeable en y réfléchissant bien ! Cependant, avant de chercher à se lancer dans un pareil projet, Tesla voulait s'assurer que cette arme était aussi utile et infaillible qu'elle prétendait l'être ! Il n'était pas du genre à investir sans avoir vérifié un minimum la marchandise avant de se lancer. Prudence est mère de sûreté.

Le regard du français se posa sur l'agent Abyss tandis qu'elle observait les environs avec un certain intérêt, ses yeux si spéciaux s'attardant sur quelques objets. Elle n'avait pas l'air d'éprouver de la crainte et c'était une excellente chose. Il aurait été ennuyé que ses éventuelles rencontres avec les scientifiques de la base puissent poser des problèmes, voire créer des tensions. Il ne reprit la parole qu'après avoir promené à son tour son regard sur les environs.

« Peut-être, oui. Il y a une scientifique du groupe qui se prétend plus intelligente que les autres et qui semble persuadée d'être capable de faire ce que bon lui semble du moment qu'elle le veut. Tenter de reproduire cette technologie pourrait être un défi intéressant pour tester ses capacités. » Il en salivait d'avance, l'idée de voir Shahren se vautrer l'enthousiasmait beaucoup. « Vous pourrez éventuellement lui apporter votre aide, mais je suis certain qu'elle prétendra que vous n'êtes pas assez qualifiée pour ça. » Son regard se reporta sur elle. « En tous les cas, je ne vois pas de problèmes à ce que vous puissiez vous mêler à leurs affaires si vous en avez l'envie. Du moment que vous ne troublez pas leurs projets et que vous ne faites capoter aucune recherche... Et si vous les troublez trop, vous n'aurez qu'à vous habiller un peu avant de venir ici. »

Un sourire amusé creusa des fossettes au coin de ses joues avant qu'il ne retrouve son sérieux. Pour lui, il en fallait plus qu'une mutante recouverte d'écailles et aux proportions parfaites pour le perturber, mais certains hommes de science étaient plus facilement impressionnables et risquaient effectivement de passer plus de temps à reluquer leur assistante qu'à travailler. Bien sûr, ce n'était qu'une plaisanterie visant à vérifier son hypothèse précédente : elle ne comprenait pas les sous-entendus ou le second degré. Au pire des cas, il se promènerait avec un panneau « sarcasmes » ou « sous-entendu louche » pour l'aider à comprendre comment les humains – ou du moins lui – fonctionnaient.

« Pour votre identité, je pense que ce sera un rôle sur la durée une fois que vous serez autorisée à vivre à l'extérieur. Avec votre chaperon. Ce sera plus facile pour justifier le fait que vous entriez dans sa vie. Mais pour les missions de test, ce sera des identités inventées spécialement pour cette sortie et qui disparaîtront juste après. Je vais demander à ce que votre hologramme soit changé à chaque fois, vous ne conserverez le même que pour la mission durable. » Pour des raisons logiques. « Vous pensez être capable de vous donner une apparence plus humaine ? Ce serait une bonne chose. Même si les hologrammes sont fiables, ils ne le seront jamais autant que vos propres pouvoirs, donc si vous vous sentez le courage et la capacité de vous lancer là-dedans... »

Il ne pouvait qu'approuver ! Renan adressa finalement un signe à la jeune femme pour qu'elle le suive et ils quittèrent la zone des scientifiques. Mis à part une certaine quantité de corridors, il n'y avait plus grand-chose d'intéressant si l'on exceptait les salles de réunion, les bureaux et la zone de repos. La plupart des agents quittaient la base pour retourner à leur vie civile à la fin de leurs missions, mais les mutés et d'autres individus cantonnés à Mannheim pouvaient bénéficier de ces zones. Lorsqu'ils fut dans le couloir, Renan reprit.

« Même si ce n'est pas notre priorité, je crois qu'il serait bon d'étudier plus en profondeur vos possibilités de reproduction. Vous l'avez dit vous-même : il est impossible – pour le moment – de vous dupliquer si je puis dire. S'il suffirait que vous ayez un partenaire pour régler ce problème, ce serait bénéfique pour l'organisme. » Il marqua une brève pause. « Je ne dis pas ça pour vous flatter, mais si vous êtes aussi utile que votre dossier le laisse paraître, avoir la possibilité de posséder un représentant de votre espèce dans chaque base de SHADOW serait un gros avantage pour nous. » Il haussa légèrement les épaules. « Mais ce n'est pas pour tout de suite, bien entendu. Je pense simplement que ce serait bien de chercher déjà de ce côté pour lorsque nous en aurons besoin. » Et il ne lui demandait pas vraiment son avis. « Je présume que vous n'aurez pas de grossesse incapacitante comme les humaines alors ? S'il faut vous mettre à l'arrêt pendant plusieurs mois pour mener ce projet à terme, ce serait plutôt ennuyant. »

Bien entendu, ce n'était pas encore décidé et ils n'allaient pas commencer leurs recherches dès le lendemain, mais puisqu'ils étaient en train de discuter de tout cela, autant approfondir la question au maximum. De plus, vu qu'elle disait que la séquence ADN du géniteur serait éliminée lors de la maturation des œufs, ils n'auraient pas besoin de sélectionner les meilleurs spécimens en leur possession. En bref, un projet qui demandait de la réflexion, mais qui pourrait toujours être intéressant. Encore plus s'ils comprenaient sa biologie et pouvaient faire en sorte que les œufs se développent sans l'intervention de leur génitrice.
Ils s'étaient approchés de la zone des salles de réunion et des bureaux lorsqu’il enchaîna.

« Vous avez parlé des années soixante et de votre aide... je me posais une question qui était peut-être expliquée dans votre dossier, je l'ignore... » Il n'était pas très doué en biologie. « … mais votre espérance de vie est-elle comparable à celle des humains, ou est-ce que vous bénéficiez plutôt des avantages propres aux espèces sous-marines ? Voire d'autre chose. »

L'immortalité l'intéressait toujours, mais il doutait que ce soit le cas de cette femme-là. Disons juste que les longues espérances de vie avaient quelque chose d'attrayant à ses yeux. L'air de rien, il lui fit brièvement la présentation des lieux en précisant que son bureau se trouvait aussi ici et qu'il était ouvert à tout le monde. S'il devait gagner sa confiance pour avoir sa fidélité à vie – voire plus – autant s'y prendre dès le début.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 13 Juin 2015 - 10:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jenny observait calmement tous les appareils qui se trouvaient autour d'elle. Le technologie avait fait un véritable bond en avant quand elle était dans sa cuve cryogénique à Nilfheim. Toutefois lors de sa remise à niveau autour de la culture humaine, elle avait pu se familiariser avec certaines des nouvelles machines. Certaines d'ailleurs avaient été utilisées sur elle. Après tout, elle aurait mal pu donner toutes les explications sur son métabolisme et ses capacités reproductives sans cela. Toute connaissance venait avec un sacrifice, mais Abyss n'avait jamais eu de sens de l'intégrité, aucun humain sain d'esprit ne se serait adonné à tous les tests qu'elle avait subie et en serait sortie indifférente comme elle.

"Je n'aimerais pas que la découverte d'une technologie dépassant votre scientifique d'élite ne cause des dommages fondamentaux à son amour propre et son cortex cérébral entraînant une perte en productivité. Êtes vous certains que vous voulez lui faire étudier la cuve élaborée par mes créateurs ? Leur espèce est apparue il y a des millions d'années sans jamais souffrir des cataclysmes écologiques qui ont tué plusieurs espèces et permit à la vôtre de dominer la surface." Autrement dit, la technologie dont parlait Abyss était plus ancienne que les dinosaures probablement. C'était ce qu'avait pensé un des scientifiques en faisant une datation au carbone sur les équipements qui avaient été retrouvés dans l'ancienne base sous-marine de SHADOW. Mais il n'en était resté que quelques pièces, quelqu'un, ou quelque chose avait récupéré certaines machines. Elle leva les yeux en direction de Renan. "En quoi mon absence de vêtement viendrait-elle perturber leurs projets ? Je faisais plus référence à mon mode de pensée étrange par rapport au vôtre. Oh... Je vois. Cela rejoins l'attraction suggérée par ma morphologie, c'est cela ? La même raison pour laquelle vous voulez que je porte des vêtements que vous qualifierez de... peu suggestif ?" Abyss n'était pas aux faits de toutes les subtilités des sous-entendus de Renan, mais elle n'était pas stupide et pouvait apprendre. Bien entendu, elle était loin d'être capable de prendre les sous-entendus de l'officier et de surenchérir. Cela viendrait peut-être après quelques mois, ou bien jamais.

Elle hocha la tête quand il mentionna l'hologramme. C'était parfaitement logique et ce qu'elle avait imaginé. Ainsi elle ne gâcherait pas une identité prometteuse lors de ses premières missions en cas d'erreur de sa part. C'était d'ailleurs le plus gênant, la possibilité de faire une erreur. Elle était habituée à prendre en compte certaines réactions humaines, comme la fuite, l'attaque... Mais généralement elle se contentait de les approcher camouflée et une fois suffisamment prés de les assassiner avec son venin. Ce qu'elle devrait faire à l'avenir demandait plus d'improvisation et d'initiative. "Mes cellules sont capable de changer de couleur et de texture pour imiter mon environnement." Aussitôt elle lui offrit une démonstration, disparaissant en quelques secondes. Enfin si ce n'était pour le vêtement qu'elle portait toujours sur son bras et pour quelques ombres fugaces. C'était du camouflage, pas de l'invisibilité et par conséquent il n'était pas parfait. "Je pense pouvoir avec un certain apprentissage imiter votre morphologie, la couleur de votre peau, de vos cheveux, la texture de votre peau. Un contact physique prolongé avec un être humain sera nécessaire toutefois, pour que mon cerveau puisse enregistrer toutes les variations corporelles classiques chez votre espèce. Ensuite je devrais pouvoir imiter un humain et avec quelques variations de couleur et de forme je devrais même pouvoir me créer plusieurs identités."

Ce qui lui permettrait de ne pas dépendre de la technologie de SHADOW et de ses possibles imperfections. Après tout, une illusion était vite contournée par certaines personnes. "Toutefois je doute de pouvoir imiter des vêtements. Cela compliquerait le processus et nécessiter un ajout de masse." Tout n'était pas parfait... Mais son camouflage serait toujours plus efficace qu'un hologramme, notamment parce qu'elle pourrait imiter la peau humaine au toucher ce qui éviterait, au cas où on la bousculerait, d'avoir de mauvaises surprises. Par contre il faudrait toujours qu'elle apprenne à fermer les paupières plus souvent et à afficher un visage moins rigide et plus expressif.

"Il n'y a aucune garantie que ma progéniture possède les mêmes capacités que ma personne. Mais je le ferais pour servir l'organisation." Après tout, c'était la raison de son existence. "Si mes créateurs ne m'ont pas élaborée comme stérile c'est qu'il doit y avoir une raison. Mon génome étant compliqué, il est possible qu'il ne soit pas passé dans son intégralité à ma progéniture et que cette dernière présente une morphologie différente. Lors de mes expérimentations avec les scientifiques de Nilfheim, je pondais des oeufs, qui devaient rester immergés pour survivre. Cela demandera d'ailleurs beaucoup de teste pour obtenir les paramètres de maturation idéals en terme de chaleur, de salinité etc. Mais je suppose que vous placerez des scientifiques sur l'élaboration d'un procédé fiable."

L'idée de devenir une sorte de pondeuse au service de SHADOW ne semblait en rien la gêner. Même les créatures unicellulaires dans son cerveau ne semblaient pas s'en incommoder. Est-ce qu'ils avaient un moyen de se multiplier et d'aller infecter les oeufs à naître de Jenny ? C'était une possibilité. La créature des profondeurs continua sa visite aux côtés de l'officier, observant calmement les bureaux qu'il lui présentait. Apparemment elle n'en aurait pas à elle, ce qui ne la surprenait pas, qu'irait-elle faire dans un bureau ?

"Je n'ai pas d'idée précise de mon espérance de vie étant la première de mon espèce. J'ai passé deux décennies dans une cuve cryogénique ce qui a grandement influencé mon vieillissement et de la même façon, je suis née adulte avec ce corps. Je n'ai jamais eu à passer par des stades infantiles. J'ignore donc qu'elle est ma véritable espérance de vie. Toutefois, aux vues de mes capacités de régénération, il y a une possibilité que je puisse survivre plus longtemps qu'un être humain. Bien entendu, ce n'est qu'une théorie qui ne sera confirmée que par de véritables observations scientifiques."
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Juin 2015 - 16:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Un nouveau poisson dans la mare RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Absolument certain. »

Le fait de voir Shahren péter les plombs ne l'effrayait pas franchement. Certes, leurs relations s'étaient légèrement améliorées au cours des derniers mois, mais il n'en était pas encore arrivé au stade où il souhaitait la préserver et ne lui offrir que les recherches qu'elle pourrait apprécier. Ajoutez à cela qu'elle possédait une super-intelligence et qu'elle pouvait donc être la plus apte à décrypter ces secrets, puis si elle échouait.... il reprendrait son avantage sur elle et par la même occasion, prouverait à tout le monde qu'elle n'était pas infaillible. Il était gagnant quoi qu'il fasse ! Renan eut aussi l'occasion de constater que l'agent Abyss pouvait apprendre assez rapidement. Elle comprit seule qu'il avait parlé de son physique puisque ce dernier pouvait être attrayant et il perçut cela comme encourageant pour la suite. Visiblement, elle avait d'excellentes capacités d'apprentissage qui pourraient grandement faciliter son évolution et son intégration au monde des humains.

Alors qu'ils progressaient dans les couloirs de la base, il eut droit à une petite démonstration de son camouflage qui se révéla effectivement très impressionnant. Certes, il y avait encore une possibilité de la repérer, cependant elle n'était pas soumise aux règles des températures corporelles qui pouvaient faire repérer un individu invisible. Disons que ça s'équilibrait. Renan hocha la tête suite à ses explications qui faisaient d'elle un métamorphe idéal pour les missions d'infiltration. C'était en partie ce qu'il avait eu en tête au départ, même s'il ne comptait bien évidemment pas délaisser ses talents de tueuse ou de muté lambda !

La discussion glissa ensuite vers ses possibilités de reproduction et elle ne sembla pas contrariée à l'idée qu'elle puisse servir de poule pondeuse. Ou plutôt de poulpe pondeuse vu son milieu. Cependant, il lui semblait que ce projet serait relativement compliqué et qu'il leur demanderait du temps pour être mis en place : il faudrait certainement des tas de données et d'expérimentations avant de pouvoir faire en sorte qu'ils aient le milieu idéal pour permettre leur éclosion. Cela dit, ils avaient encore du temps devant eux et Renan ne s'inquiétait pas vraiment : SHADOW bénéficiait de l'aide de nombreux chercheurs très qualifiés, il n'y avait donc aucune raison pour qu'ils n'y arrivent pas et cela même s'il leur faudrait plusieurs années pour atteindre leur but. Le français était quelqu'un de très patient. Il acquiesça suite à sa dernière question.

« Oui, il se pourrait même qu'un projet soit formé autour de cette idée. Il faudra sans aucun doute de nombreuses données et technologies pour réussir à atteindre ces objectifs. »

Mais il ne s'inquiétait pas à ce sujet : même si SHADOW avait d'autres projets très prenants, Renan bénéficiait d'une certaine liberté. Il y avait plusieurs missions en cours, mais pas au point qu'il ne puisse pas organiser de nouvelle équipe dédiée à la recherche de ces données. Quant aux chercheurs, ils étaient là pour servir l'organisme, ils pourraient donc se concentrer sur cette tâche durant quelques temps.

En ce qui concernait son espérance de vie, elle ne semblait pas avoir d'idée précise, mais étant donné qu'elle n'était pas née enfant, il y avait aussi de fortes chances pour qu'elle ne passe pas par le stade de la personne âgée. C'était plutôt une bonne chose : lui-même s'il avait pu choisir, aurait décidé de passer directement du stade d'adulte au maximum de ses performances, à cela de cadavre. Vieillir et se décrépir avait quelque chose de profondément contrariant qu'il ne souhaitait vraiment pas expérimenter. Il hocha la tête.

« Je vois. Peut-être qu'ils pourront en apprendre plus en étudiant votre ADN ou en observant la manière dont vos œufs pourront se développer. Enfin, ce n'est pas quelque chose de primordial, j'ose espérer que vous n'allez pas mourir de vieillesse du jour au lendemain. » Ce serait un investissement inutile sinon. « Je vais demander aux chercheurs de préparer un hologramme pour votre première mission d'infiltration. Cela vous laissera le temps de vous cultiver un peu sur les relations avec les humains et pour vous entraîner à les côtoyer. Mieux vaut oublier l'idée d'imiter les vêtements je pense, ce sera toujours plus réaliste si vous serez vraiment habillée et vous pourrez toujours les enlever si vous avez besoin de vous infiltrer quelque part un de ces jours. De toute manière, j'ai cru voir qu'ils ne se camouflaient pas. » Vu qu'il avait encore vu son uniforme. « Nous ne sommes pas pressés à ce niveau, vous continuerez vos missions normales à côté. » Ce qui lui fit songer à quelque chose. « J'aurai besoin de votre aide d'ici quelques jours. Une mission pourrait correspondre à vos capacités et comme je comptais la superviser, ce sera l'occasion idéale de vous voir à l’œuvre. »

De plus, si elle se révélait bonne infiltratrice, elle serait amenée à changer souvent de style vestimentaire pour pouvoir s'adapter à la situation. Mieux valait qu'elle se borne à l'apparence physique, qu'elle en possède plusieurs et qu'ils s'occupent de lui donner des vêtements avant les missions. Après cela, Renan termina en lui faisant visiter la zone de repos, expliquant qu'il s'agissait d'un endroit où elle pourrait dormir ou se sustenter si elle en avait besoin, tout en communiquant avec d'autres agents si l'envie lui en prenait. Il se retourna finalement vers elle.

« Est-ce que vous avez des questions ou des déclarations à me communiquer ? Si ce n'est pas le cas, vous pourrez aller voir dans la zone de recherche pour demander à ce qu'ils vous montrent les bassins d'eau salée dont je vous ai parlé plus tôt. Et d'ici deux jours, je veux vous voir prête à sortir pour la mission. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 13 Juin 2015 - 17:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Si l'officier décidait rendre folle une de ses scientifiques en lui présentant des secrets au-delà de sa compréhension, c'était son choix. Abyss ne pouvait qu'obtempérer mais trouvait ce manque d'esprit de communauté, quelque peu dérangeant. Ainsi donc il n'hésitait pas à sacrifier des pièces. C'était logique, parfaitement normal selon certains points, mais elle cela détonnait largement avec son discours sur l'amélioration des compétences de la créature des profondeurs. Elle doutait qu'il s'amuse à lui faire acquérir de nouvelles capacités de camouflage pour ensuite la faire disparaître tout simplement. Il faudrait qu'elle reste utile. La scientifique en question avait peut-être outrepassée son utilité d'ailleurs. Ou bien c'était encore un cas dépendant de relations beaucoup plus complexes dont les humains avaient le secret.
 
Quoiqu'il en soit, Jenny n'insista pas. Elle avait ses ordres et déjà plusieurs projets qui se profilaient pour les semaines voir mois à venir. Devenir une parfaite copie d'une humaine pour se mêler à la population, avoir des coïts avec des humains pour engendrer des oeufs et donner des informations sur la technologie de ses créateurs. Elle ne se faisait pas beaucoup d'illusions sur le troisième projet, ce serait sûrement un échec. Même avec un génie, rattraper quarante ans de recherche sur des pièces incomplètes serait un véritable miracle. L'esprit cartésien d'Abyss ne croyait pas aux miracles. Par contre elle pourrait s'en mal se consacrer à ses deux autres projets et à leurs implications bien entendu. Les deux finalement s'accordaient sur une découverte et une étude plus approfondie de son organisme et du fonctionnement de ses capacités.
 
"Ma production d'oeufs ne semblant pas limitée, si vous voulez que le projet soit réalisé dans des délais respectables, lancer la production le plus tôt possible serait avisé. Vos scientifiques ne pourront pas expérimenter sans matière première et l'élaboration du milieu de développement le plus adéquat pour les oeufs serait alors retardé."
 
Il n'y avait aucune lubricité dans sa voix, seulement un constat froid et dénué d'émotions comme elle en avait tout le secret. Jenny ne ressentait rien et elle se demandait même si elle ressentirait une quelconque émotion à l'idée de devenir ce que les humains appelaient une "maman". Des instincts paternels puissants existaient chez les mammifères mais rien n'indiquait qu'elle en était dotée, sinon sûrement aurait-elle lancée elle-même sa propre reproduction des années auparavant. On avait bien essayé de la cloner, mais cela avait été un échec retentissant. Jenny était convaincue que ses créateurs avaient prévu bien des choses pour elle et avaient fixé des limites et des pièges dans son génome pour s'assurer qu'elle ne pourrait être utilisée que selon leur propre plan. Et leurs plans avaient tendance à s'étaler sur des siècles. Car même si les individus n'avaient pas une espérance de vie élevée, leur pensée collective elle était intemporelle. Certaines fonctionnalités de leur création ne se révèleraient qu'en temps voulu.
 
"Je n'ai pour le moment pas montré de véritables signes de vieillesse, pas selon vos standards en tout cas. La possibilité que ma mort ait été programmée à ma naissance existe, mais qu'elle soit demain ne serait pas en accord avec les objectifs de mes créateurs. Ces derniers voulaient voir l'Ombre réussir. Je ne mourrais sûrement qu'après cette réussite." Elle pouvait parler de sa propre mort avec une telle décontraction que cela aurait pu en effrayer certains. Mais elle ne craignait pas l'oubli, de même qu'elle ne haïssait pas la vie. Elle avait un objectif et son existence serait dépourvue d'intérêt une fois que ce dernier serait rempli. "Des vêtements ne pourront pas se camoufler. Seules mes propres cellules sont capable de le faire et il n'y a aucune raison logique pour que cela s'étende aux vêtements que je porte."
 
Elle écouta attentivement quand il mentionna une mission. "Serait-ce une mission d'infiltration où je devrais me présenter en possession de l'hologramme ou une mission ne faisant appel qu'à mes capacités naturelles ?" Peut-être les deux... Mais il voulait apparemment tester ses capacités, sûrement que la mettre sur le terrain sous une forme humaine qu'elle ne contrôlerait pas encore serait risqué. Quoiqu'il en soit, elle avait l'habitude de telles évaluations, n'ayant connu que cela depuis son éveil. Au moins elle aurait sûrement l'occasion de pouvoir sortir de Mannheim et d'un laboratoire, ce qui serait un changement presque agréable. Les évaluations où elle devait laisser les scientifiques travailler alors qu'elle était attachée sur une table opératoire n'étaient pas des plus jouissives. Elle avait largement préférer empoisonner le scientifique qu'elle avait rencontré avant d'être mutée à Mannheim.
 

Deux jours pour se préparer. C'était beaucoup trop. Elle n'avait besoin que de quelques heures de repos dans la cuve ainsi que d'un repas pour se remettre de la téléportation. Pour le reste, elle n'avait besoin de rien, si ce n'était se familiariser avec l'éventuel hologramme et les vêtements, mais là encore, la mission proposée ne le nécessiterait peut-être pas. Son corps était la seule arme dont elle avait besoin et ce dernier ne l'avait quasiment jamais trahi. Il aurait pu lui dire qu'ils partaient en mission dès maintenant et elle aurait approuvé.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Un nouveau poisson dans la mare
 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
Un nouveau poisson dans la mare Categorie_6Un nouveau poisson dans la mare Categorie_8


Un nouveau poisson dans la mare Categorie_1Un nouveau poisson dans la mare Categorie_2_bisUn nouveau poisson dans la mare Categorie_3
 Sujets similaires
-
» (terminé)1 nouveau message dans la boîte de réception de Robin S. Fury
» Un portail dans Strayana ?
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un nouveau poisson dans la mare Categorie_6Un nouveau poisson dans la mare Categorie_8
Sauter vers: