AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

A request which makes speak Categorie_1A request which makes speak Categorie_2_bisA request which makes speak Categorie_3
 

A request which makes speak

 
Message posté : Ven 5 Juin 2015 - 8:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
1 juin

Comme à son habitude depuis quelque temps, Alyah était assisse dans la salle d'entrainement à soulever des altères pour se garder en forme. Depuis qu'elle était arrivée, elle n'avait pas beaucoup de chose à faire pour dépenser son surplus d'énergie comme elle faisait comme auparavant. De nature hyperactive, la jeune éfrit avait besoin de toujours faire quelque chose pour occuper son esprit et son corps. Peu importait quoi, elle avait ce besoin de bouger et de se divertir. C'était ainsi qu'elle réussissait à retenir ses pulsions destructrices et dangereuses pour éviter de commencer à détruire ce qu'il y avait dans la base. Jusqu'à présent, elle se retenait bien. Elle n'avait causé aucun problème majeur avec de grosses incidences. Elle avait eue seulement de petits ennuis de parcours, comme par exemple des chaises, des tables et toutes sortes de mobilier en bois qui ont été endommagée parfois légèrement parfois grandement par elle, souvent sans qu'elle le veuille réellement. Ce n'était pas de sa faute si après un certain temps à être assisse sur un fauteuil, ce dernier commence à souffrir. Ils sont si confortables en fait... Tellement plus que les blocs de pierre qu'elle utilisait à l'époque dans son monde natal. Bref, jusqu'à date, elle se tenait tranquille à l'écart comme lui avait demandé l'Ombre pour que leur association tienne le coup. Il lui avait demandé de ne pas apporter de problèmes à l'unité de Shadow qui était à Star City ou simplement d'attirer le regard sur eux. Alors, elle avait due renoncée sur le coup renoncer à beaucoup de choses. Mais bon, au moins, elle se comptait chanceuse. Elle avait un lieu où se reposer, manger et s'entraîner. Ça aurait pu être bien pire selon elle. Ça aurait bien pu être comme en 1995..... Où elle s'était retrouvée seule et sans rien pour survivre. Alors malgré qu'elle détestait certaine chose de sa vie du moment, elle faisait des efforts pour suivre ce qu'on lui avait dis.

Plongée dans ses pensées un peu éparses, la jeune femme finit par échapper un long soupir alors qu'elle reposait les deux altères qu'elle avait prise dans ses mains pour s’entraîner. Elle devait vraiment plus s'endurcir. Elle n'était vraiment pas assez forte. Ah comment elle aurait aimé avoir quelques décennies de plus pour être bien plus forte. La majorité de sa caste possédait une force bien supérieure aux humains. Mais elle, avec son maigre vingt-sept ans, était encore loin du compte. Ça l'énervait relativement beaucoup, mais en même temps... C'était si excitant d'affronter des adversaires bien plus fort que soi. Alors d'un coté, le fait d'être encore jeune et loin de son plein potentiel amusait et passionnait énormément la jeune créature mystique. Souriant fortement à cette pensée, riant même légèrement, elle se dirigea vers un banc pour s'y asseoir pour relaxer un instant avant de recommencer ce qu'elle faisait auparavant.

Mais alors qu'elle s'asseyait, un homme se pointa devant elle. N'y prêtant aucune attention sur le coup, Alyah ferma les yeux en soupirant faiblement. Elle avait bien le droit à une petit pause pour relaxer un peu, non ? Mais l'homme toussa légèrement, obligeant la jeune éfrit à sortir de son instant de tranquillité.

- Qu'est ce que tu veux ? Mon poing ? Lâcha-t-elle sur le coup.
- Veuillez me suivre et cessez ce genre de stupidité. Une personne souhaite vous parler.

Haussant un sourcil sans parler plus, Alyah acquiesça alors et se releva d'un léger saut. Elle observa l'homme un moment et hocha la tête pour lui faire signe qu'elle le suivait. Rapidement, l'homme s'engagea dans le couloir pour se diriger vers une intersection. Le suivant en silence, Alyah détailla dans sa tête les couloirs qu'elle prenait. Mais rapidement, elle ne comprenait pas où elle allait. Elle n'était pas venue souvent dans ce secteur de la base. Alors, elle était quelque peu perdue. Elle avait bien remarquée, que l'homme leur avait fait traversé plusieurs couloirs... Mais ça ne l'aidait vraiment pas à se repérer. Jusqu'à ce qu'ils débouchent enfin devant la porte de ce qui semblait être un bureau. Du moins, c'était l'impression qu'elle avait en regardant aux alentours. L'homme, devant elle, toqua à la porte puis l'ouvrit aussitôt, faisant signe à Alyah d'attendre un instant. Il ressortit l'instant d'après, ayant avertis son supérieur de l'arrivée d'Alyah comme il avait demandé. L'homme avait fait de son mieux pour éviter que le faite que le commandant souhaitait rencontre la jeune éfrit en privé ne s'ébruite. Il avait donc tenté d'éviter certain secteur, la raison pourquoi il avait pris tant de détours dans les couloirs. Saluant simplement de la main l'homme alors qu'il partait, Alyah finit par toquer à la porte à son tour, puis l'ouvrit aussitôt pour entrer à l'intérieur de la pièce, refermant derrière elle.

Puis, elle attendit simplement, les bras croisés sous sa poitrine, alors qu'elle restait là debout au centre de la pièce.

- Voila, comme 'demandé' je suis là... Et après ? Dit-elle finalement sans détour, alors qu'elle regardait un peu autour d'elle. Elle portait encore comme à son habitude un uniforme des agents de Shadow... Même si cela faisait peut-être son vingtième ensemble qu'elle portait...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Juin 2015 - 11:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Les créatures magiques défilaient à Mannheim et cela depuis bien longtemps. La plus magistrale restait tout de même l'Archidémon Raphaël qui, par ses pouvoirs, dominaient très largement toutes les autres. Malgré tout, Renan avait décidé qu'il ne devait pas se fermer à d'autres possibilités et lorsqu'il avait entendu parler de l'Éfrit qui animait un peu l'Ordre de Thulé, son intérêt s'était éveillé. En soit, le feu ne l'avait jamais spécialement intéressé, il avait toujours trouvé ces pouvoirs très clichés – le feu, les méchants, un amalgame bien facile – mais il fallait avouer que le Feu Infernal que l'Archidémon lui avait fait subir avait quelque peu affaibli son intérêt pour la chose. Dans son esprit, les Éfrit n'était rien de plus que des créatures liées au feu et à la religion des pays maghrébins, mais il était vrai que le français n'avait jamais été très au fait des choses concernant les créatures magiques et la magie en général. Peut-être qu'ils savaient faire autre chose que produire du feu ? Renan l'espérait franchement, sans quoi ils ne valaient pas grand-chose de plus qu'un vulgaire briquet – ils étaient certes moins portatifs, mais au moins un autre fumeur ne risquait pas de vous l'embarquer au passage.

C'était donc pour cette raison qu'il avait fait convoquer l'Éfrit – ou l'Éfrit avec un « E » comme c'était une fille ? Si elle était Belge, ça pouvait éventuellement le faire, sinon mieux valait éviter. Blague à part, Tesla espérait bien pouvoir apprendre comment ses pouvoirs permettraient un avancement au sein de SHADOW. À moins qu'il ne s'agissait encore d'une créature sans intérêt envoyée pour combler les vides et satisfaire les sorciers de l'Ordre qui chouinaient de ne pas avoir de nouveau sujet d'expérimentation ? Il le verrait en temps et en heure, ma foi !

Un peu après qu'il eut demandé à l'un de ses hommes d'aller lui chercher l'Éfrit en question, celui-ci frappa à la porte de son bureau avant d'entrer pour l'informer qu'il l'avait trouvée en train de s'entraîner et qu'elle attendait à l'extérieur. En espérant simplement qu'elle n'allait pas embaumer son bureau d'une odeur de transpiration flamboyante, l'Officier de la Pénombre lui fit signe de disposer – l'agent s'exécuta – avant que l'Éfrit ne frappe à la porte et soit, à son tour, invité à entrer. Lorsque la femme pénétra dans le bureau, Renan lui jeta un regard destiné à la jauger. Physiquement parlant, c'était une assez jolie femme, même s'il n'avait jamais été sensible au charme des filles du sud, préférant largement les blondes aux brunes, mais elle se défendait assez. Ce détail sans intérêt relevé, il nota surtout qu'elle avait l'air bien fragile et commença à douter de l'intérêt de cette entrevue. Il espérait pour elle qu'elle était comme l'Archidémon et qu'elle dissimulait une forte puissance dans une enveloppe charnelle discutable, sinon leur conversation serait rapidement expédiée !

Après ces quelques considérations mineures qui n'engageaient à rien – et qui n'étaient pas visibles sur son visage à l'expression neutre – il lui désigna la chaise installée devant le bureau auquel il était attablé. La pièce était très sommaire : des murs blancs et sans la moindre décoration, un canapé austère dans un coin ainsi qu'un bureau avec trois chaises. Sur le mur situé derrière lui, l'on pouvait aussi trouver plusieurs étages de tiroirs destinés à accueillir des documents importants auxquels lui seul avait accès. En gros, une pièce qui ne reflétait strictement rien de son occupant et qui avait uniquement un usage professionnel. Dès que l'Éfrit daigna s'installer, le trentenaire prit enfin la parole. Sa voix était posée et un léger accent français, pratiquement gommé avec le temps, filtrait au travers de ses mots.

« Et après, tu vas t'asseoir et écouter. » Après tout, c'était lui le chef, autant asseoir son autorité dès le début. « Je suis l'Officier de la Pénombre de cette base, autrement dit c'est à moi que tu vas devoir rendre des comptes et c'est aussi moi qui pourra décider de ce que tu feras. » Rien de bien important en somme. « Donc, j'ai considéré que c'était préférable que je te rencontre pour savoir ce que tu pouvais apporter à cette base. Après tout, tu n'es pas ici pour passer tes journées à flemmarder sur une chaise en attendant que l'Ordre trouve quoi faire de toi. Sinon tu risques de prendre racine, même si c'est dur pour un Éfrit, j'en conviens. » C'était juste un trait d'humour. « Je ne suis pas aussi calé que les sorciers de l'Ordre en ce qui concerne les créatures magiques, donc tu pourrais commencer par me parler un peu de toi, histoire que je sache comment utiliser tes capacités. »

La vérité était assez différente : il s'était soigneusement documenté sur cette espèce et il avait aussi lu avec attention le dossier de l'Éfrit, autant dire qu'il savait ce qu'elle pourrait faire pour eux ! Mais c'était une manière comme une autre de savoir ce qu'elle voudrait lui dire et ce qu'elle essayerait de garder pour elle. En général, c'était un moyen infaillible pour savoir ce que votre interlocuteur craignait – et ce qui était donc utilisable pour faire pression sur lui.

Son regard se détourna brièvement du visage de l'Éfrit pour se poser sur l'uniforme qu'elle portait. Il semblait que c'était celui des agents de base, mais compte tenu du fait qu'elle avait apparemment une chaleur corporelle différente des autres humains, ce n'était peut-être pas la tenue plus adaptée. Reportant son regard sur le minois de la créature, il reprit.

« Ils ne t'ont pas donné les tenues ignifugées ? Est-ce qu'ils ont simplement oublié, ou c'est que c'est le seul moyen que le professeur Sharan a trouvé pour se rincer l’œil une ou deux fois par jour ? »

Si elle brûlait ses vêtements, il doutait que ses sous-vêtements résistent aussi ! Finalement, sous ses airs studieux, le professeurs de l'Ordre avait un petit côté de stalker pervers assez inattendu !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
À peine avait-elle put émettre son commentaire que déja, elle fut coupée par l'homme qui l'avait convoqué. Ne se préoccupant pas réellement de la hiérarchie jusqu'à tout récemment, elle avait encore un peu de mal à comprendre certain rang. Il y en avait tellement que c'était relativement mélangeant pour elle qui était habituée à deux rangs. Celui de seigneur et celui de serviteur. Alors qu'elle tournait un moment la tête pour observer la pièce, elle finit par poser son regard vers son interlocuteur et après une très longue seconde d'hésitation qui n'en était pas vraiment en fait, Alyah finit par se rapprocher de la chaise pour s'asseoir aussitôt dessus alors qu'elle étudiait attentivement l'homme devant elle. Sur le coup, elle devait admettre qu'il semblait bien sur de lui. Peut-être avait-il de bonnes capacités ? Au premier regard, elle lui donnait largement un sept sur dix pour la forme physique. Elle ne pouvait pas dire si il était plus en forme qu'il n'en paraissait. Alors, elle ne l'évaluait pas plus haut. Peut-être que si un jour, elle le voyait s’entraîner ou se battre, elle réviserait probablement son jugement. Mais à part ça, il n'avait rien de si intéressant pour lui. Peut-être que cette pensée pouvait être interprété de manière désagréable ou quelque chose du genre, alors que dans le fond, pour la jeune créature du feu, ce genre de pensée était tout à fait normal. Elle ne comprenait pas encore très bien comment on pouvait être intéressée par autre chose que la force ou la puissance d'une personne. Elle ne voyait pas ce qu'une personne pouvait avoir d'autre que ça. Mais bon, elle garderait tout cela pour elle et tenterait peut-être de mieux comprendre un jour. Mais pour l'heure, elle devait songer à autre chose... Comme quoi répondre au cher officier de la pénombre qui l'observait tout comme elle pour l'évaluer.

- Parlez de moi ? Mmhhh... Durant un bref instant, elle sembla un moment réfléchir. Puis sourire apparu subitement. - J'aime détruire des trucs ? Mettre le feu partout.. Ce genre de choses. Petit mouvement de la main droite faisait mine comme si c'était rien d'intéressant. - La routine habituelle en quelque sorte. Enchaîna-t-elle en souriant toujours un peu.

Gardant un moment le silence après avoir parlez pour ne dire au final que des choses inutiles, elle inclina la tête de coté alors qu'elle plissa un moment son front. Son regard se baissa un moment vers ses vêtements puis elle finit par hausser les épaules.

- Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à voir une personne nue ? Enfin, pour moi, c'est naturel. Alors, je ne me préoccupais pas vraiment de cet aspect de la chose. Surtout que j'ai encore du mal à m'y habituée à ce mode de vie... C'est embêtant. Léger soupir, sa main droite vint se glisser dans ses cheveux, ses doigts jouant avec une mèche de ses longs cheveux bruns.

Durant un instant, elle resta ainsi à jouer avec sa mèche de cheveux. Les paupières mi-closes, elle semblait un moment songeuse. Sur le coup, elle ne semblait plus se préoccuper de la présence de Renan. Elle semblait même un peu perdue dans ses pensées sur le coup. Comme si elle réfléchissait à quelque chose de vraiment important. Sa tête finit par se redresser après un instant, son regard se posa sur l'officier de la pénombre. Mais bizarrement, elle le regardait tout en ne le voyant pas. C'était un moment un peu étrange où la personne tellement plongée dans ses pensées ne voit pas ce qui l'entoure. Mais après une longue minute qui sembla s'éterniser, elle finit par hausser les épaules.

- C'est amusant quand même. Si loin de mon monde natal, je ressens toujours parfois sa présence. Il va le regretter de m'avoir envoyer sur terre, le jour que je reviendrai. Court silence. - Comme vous le savez. Je suis une Éfrit, une créature du plan élémentaire du feu. J'ai conclu une entente avec l'Ombre pour une aide mutuelle potentielle. Ce pourquoi je suis ici pour remplir ma part du marché. Fatalité déja connue. - Le feu est mon domaine et par simple déduction, l'eau est mon ennemi. Et ne croyez pas que je n'ai aucune expérience en combat. Je me bat depuis les premières heures de ma création. J'ai été crée pour ça me battre. Il n'en reste que pour ma caste, je suis encore très jeune... Lente inspiration, puis expiration. - Pour l'heure comme vous avez dis, je traîne à la base et je m’entraîne. Les machins de thulée ont peur que je cause des ennuis si je sors trop souvent. C'est embêtant. Surtout que j'aurais été curieuse de voir si cette ville à bien changée ces dernières années. Termina-t-elle simplement alors qu'elle croisait ses bras sous sa poitrine, et ses jambes une par dessus l'autre. Elle observait en silence le commandant sans rien ajouter de plus. Un sourire plutôt léger, voir même un peu fade enjolivait ses lèvres.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Juin 2015 - 15:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Détruire des choses ? La routine ? Renan fut déçu en entendant les réponses de l'Éfrit, il s'était attendu à quelque chose d'un peu plus fin et d'un peu plus... SHADOW. En vérité, l'Officier fut presque étonné de constater que l'Ombre avait daigné lui accorder de l'intérêt si son seul but était de brûler des choses – il y avait plus discret pour un organisme top secret comme le leur. Malgré tout, sa déception ne se manifesta pas sur son visage et il la regarda avec une neutralité parfaitement maîtrisée. Peut-être qu'elle se jouait de lui en s'amusant à se faire passer pour une idiote sans intérêt, ou peut-être que c'était la vérité ? Allez savoir. Le jugement du français était assez dur, mais disons qu'il avait toujours de grandes attentes en ce qui concernait ses agents – et il considérait que c'était le cas de cette Éfrit. Malheureusement, les gens avaient souvent tendance à s'enthousiasmer à la simple idée de posséder une créature magique et ils délaissaient la chose la plus importante : est-ce que cette créature était vraiment utile ?

Il resta donc silencieux en la contemplant alors qu'elle adoptait un air parfaitement idiot, paupières à moitié closes et regard aussi vide que le cerveau d'une blonde. Et bien... s'il avait eu du foin sous la main, il lui en aurait lancé un peu parce qu'elle lui rappelait vaguement les ruminants du champ en face de la maison de ses parents, en France. À croire qu'ils avaient recruté Paris Hilton. Malgré tout, il décida de ne pas trop partir sur des préjugés, préférant s'assurant qu'elle était aussi sotte qu'elle en avait l'air ou lui faire comprendre qu'il ne servait à rien d'essayer de l'arnaquer pour se soustraire à son devoir. À moins qu'il ne s'agissait du comportement normal des Éfrits ? Il n'en savait rien, mais si tel était le cas, le français s'estima heureux d'avoir recruté un Archidémon plutôt qu'un Éfrit !

Arriva alors le passage sur les explications. Il avait déjà lu tout cela dans son dossier, cependant c'était toujours une bonne chose d'entendre la version de la première personne concernée, ne serait-ce que pour voir si elle était tentée de lui mentir ou de dissimuler des données. Lorsqu'elle eut terminé, il resta quelques instants silencieux avant de répondre d'un ton posé.

« Je peux les comprendre. Et pourtant, je ne suis pas spécialement en bons termes avec les membres de l'Ordre. » Et encore, c'était un euphémisme. « Vu que vous avez discuté avec l'Ombre, j'imagine qu'elle a dû vous expliquer que notre organisme est secret et qu'il est primordial de préserver notre anonymat ? » Question rhétorique, aussi enchaîna-t-il sans lui laisser le temps de répondre. « Alors, il me semble que détruire des trucs et mettre le feu partout ne soit pas spécialement ce qui est le plus apprécié ici. Alors oui, je comprends qu'ils aient peur que vous causiez des ennuis en sortant. »

Le ton de sa voix était très affable, même s'il pouvait donner l'impression de sermonner une enfant désobéissante. Disons simplement qu'il s'exprimait ainsi pour bien lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas ici pour plaisanter et qu'à la première bêtise qu'elle ferait, ce serait un passage dans les douches de la base – sans sous-entendu lubrique, bien évidemment. Son regard s'appesantit sur le visage de l'Éfrit avant qu'il n'enchaîne.

« Je ne remets pas en doute vos capacités de combattante, ni l'utilité de vos pouvoirs, entendons-nous bien sur ce point, cela dit en l'état actuel des choses, je crois que vous nuirez plus à l'organisme que vous ne l'aiderez. » Il la désigna d'un geste de la main. « Regardez simplement votre réflexion sur les vêtements : vous ne connaissez pas le mode de vie des humains de la Terre Prime, vous serez donc facilement reconnaissable, or il se trouve que les agents de cette base sont formés pour être aussi discrets et anonymes que possible. Si vous voulez réellement aider l'Ombre, il vous faudra améliorer ce point. » Ce n'était pas une sanction, mais bien une aide. « Pour vous répondre, il n'y a pas de mal à voir une personne dénudée, mais les humains ont généralement un sentiment qui s'appelle la pudeur. La nudité les rend vulnérables, alors ils ne veulent pas se dévoiler devant quelqu'un en qui ils n'ont pas confiance. Par conséquent, voir quelqu'un se promener en tenue d'Adam ou d'Eve n'est pas vraiment fréquent et vous vous feriez remarquer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. »

Et comme précisé plus tôt, ce n'était absolument pas les objectifs de l'organisme. Donc, pour la première fois depuis longtemps, il était en accord avec l'une des décisions de l'Ordre de Thulé et aurait été le premier à mettre le professeur Sharan en garde s'il avait lancé cette Éfrit dans la nature.

« Il vous faudra des cours accélérés sur le mode de vie des humains avant de pouvoir espérer vous promener dans la nature. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 11 Juin 2015 - 11:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un simple petit hochement de la tête fut la première réaction de la jeune femme qui gardait le silence alors qu'elle écoutait religieusement les paroles de l'officier de la pénombre. Elle avait cette drôle d'impression d'être gronder comme si elle avait fait quelque chose de mal. Habituellement, elle aurait probablement mal pris ce genre de paroles de la part d'un supérieur. Mais pas cette fois. Elle écoutait sans réplique, sans rien ajouter. Son regard suivait les mouvements de l'homme alors qu'elle se remémorait toute sa discussion avec l'Ombre. Elle devait faire profil bas de se qu'elle se souvenait. Shadow était une organisation qui prônait la subtilité et l'anonymat. Deux choses qui n'allaient pas très bien avec Alyah. Et pourtant, elle avait accepté de rejoindre le groupe pour avoir plus de chance dans son projet personnel. Alors, elle faisait avec et tentait de gros efforts pour ne pas causer trop de problèmes. Jusqu'à présent, tout allait plutôt bien. Elle n'était pas beaucoup sortie, mais lors de sa dernière mission, tout avait plutôt bien été. Elle n'avait pas tout rasé comme elle l'aurait fait habituellement. Et puis, elle avait réussit à éviter de faire trop de dégâts sur les bâtiments comme demandé. Alors, elle n'était pas si dévastatrice que tout le monde pensait. Elle n'était pas débile au point de ne pas prendre en considération les demandes qu'elle recevait. Mais bon, elle devait vivre avec. Les étiquettes et les préjugés ont souvent des peaux dures et disparaissent difficilement, de ce qu'elle avait crue comprendre. Dans tous les cas, ce genre de détails n'allait pas l'arrêter pour ôtant.

Quoique le chef de cette belle base marquait plusieurs points importants. Alyah était réellement tout sauf discrète. Elle passait difficilement inaperçue pour le moment. Comme elle ne connaissait que peu de choses du mode de vie humain ou simplement de la terre elle-même, la jeune femme était plutôt facile a piéger avec quelques questions bien posées. Et à l'instant qu'elle sentirait qu'elle pouvait être coincée ou avoir un problème, il était certain à presque cent pour cent qu'elle allait réagir stupidement et violemment. Elle avait toujours fait ainsi depuis qu,elle est née. Réagir vivement sans trop réfléchir permettait parfois de rester en vie plus longtemps. Parfois même ça évitait même des ennuis, car tu les détruit avant même qu'ils songent à s'attaquer à toi. Bon parfois, cette manière est totalement brouillonne, car les erreurs sont facilement possibles. Mais bon, Alyah n'est certainement pas du genre à regretter quoique ce soit du genre. Donc tout allait bien pour elle, du moins c'était ce qu'elle pensait intérieurement, malgré qu'une partie de ses pensées était bien divisée sur la question.

- Il ne faut pas croire que je suis assez débile pour détruire tout joyeusement. J'ai apprise de ma petite erreur d'il y a vingt ans. Mais ça c'est de l'histoire ancienne, de toute manière qui se souviendrait de moi. Court silence. - Jusqu'à présent, je ne pense pas avoir causé le moindre ennui grave. Mais vous savez. Malgré ma bonne volonté, il va arriver quelques fois, où je vais avoir le 'Besoin' d'incendier un bâtiment quelconque pour me ressourcer. Sauf si je voyage jusqu'à un volcan actif pour m'y plonger. Mais pour l'heure, je n'ai pas ce besoin. Mais je vous avertirai si le besoin s'en fait sentir et je verrai avec vous pour éviter un problème majeur si je le faisais seule. J'espère que cela vous va ? Fit-elle simplement, en observant l'homme un moment sans rien ajouter sur le coup.

Durant un instant, elle resta immobile à attendre de connaître sa réaction. Elle était curieuse de savoir si sa franchise allait lui valoir encore une réprimande en fait. Puis après un instant de songes, elle se rendit compte qu'en réalité, elle n,avait même pas répondue à ses dernières paroles. Et tenta bien vite de se rattraper.

- Alors, j'admets que ma compréhension des humains est encore éparse. Pour dire, j'ai encore du mal avec votre hiérarchie car elle est un peu complexe. Mais bon, je vais m'y habituer à force à ça. Petit silence. - Un cours en accéléré ? À quoi songez-vous ? Car je ne suis pas certaine de bien comprendre ce que vous suggérez. Enfin, dans tous les cas, cela serait bien intéressant si après cela, je pouvais sortir pour faire autre chose que simplement des missions... Je suis curieuse de revoir la ville pour l'étudier à nouveau une nouvelle fois comme avant. Dit-elle sincèrement en observant un moment son interlocuteur avant de détourner son regard vers un mur, comme pensive à l'idée de pouvoir sortir réellement de cet endroit. Elle était un peu curieuse de comprendre les petits humains finalement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juin 2015 - 14:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Elle n'était pas assez débile pour tout détruire ? Renan la regarda en silence, songeant simplement que c'était elle qui venait clairement de lui dire qu'elle aimait détruire les choses. Une chose était certaine : qu'elles soient humaines ou Éfrit, les personnes de sexe féminin manquaient toutes de logique. La manière dont elle s'adressait à lui, lui donnait vaguement l'impression qu'il était stupide de ne pas comprendre qu'elle avait besoin de faire flamber des bâtiments pour se sentir bien. Il s'en fichait pas mal, elle était loin d'être la seule à avoir des capacités spéciales et pourtant, les autres mutés ou créatures magiques de l'organisme n'avaient pas besoin de traitement de faveur. Même l'Archidémon – pourtant très capricieux – n'avait jamais mis l'anonymat de SHADOW en danger, c'était la preuve que n'importe qui pouvait s'y tenir. S'il n'avait tenu qu'à lui, Renan l'aurait cantonnée à la base jusqu'à ce qu'elle soit capable de se maîtriser totalement, mais étant donné que l'Ombre avait décidé de la mettre sur le terrain, il n'allait pas aller à son encontre. Et si elle faisait une connerie, étant donné que son affiliation allait à l'Ordre de Thulé, il n'aurait pas à se soucier des retombées. Ce serait Sharan qui en prendrait plein la tronche et l'Éfrit serait simplement soumise à un rituel pour la contrôler, rien de bien insurmontable en somme.

Renan resta silencieux jusqu'à ce qu'elle termine de lui répondre. Vu ce qu'il venait d'entendre, la perspective de la laisser sortir n'était pas à l'ordre du jour. Et certainement pas seule, elle devrait être soigneusement chaperonnée pour éviter de faire des boulettes étant donné qu'elle avait l'air de ne pas tout comprendre aussi clairement que Renan le souhaitait – ou alors elle s'exprimait mal. Il haussa les épaules d'un air calme et indifférent, ne laissant rien transparaître de ses pensées, avant de répondre.

« Peut-être pas si accélérés que cela en fait. » Plutôt prolongés. « Je parlais de cours pour comprendre le mode de fonctionnement des humains. Comme je vous l'ai dit, il est primordial que l'anonymat des agents soit conservé et c'est aussi bien valable pour l'identité civile que pour celle de... super si je puis dire. J'aurais même tendance à dire que la première est plus importante que l'autre. » Il la regarda avec sérieux. « Contrairement à ce que vous avez l'air de penser, ce n'est pas de l'histoire ancienne et ce n'est pas oublié. SHADOW existe depuis des décennies, l'organisme est censé avoir disparu il y a près de septante années et cela n'empêche pas l'UNISON d'avoir soupçonné notre présence et d'être certain que nous existons encore. Alors non, l'histoire ancienne ne s'oublie pas en un claquement de doigts. Une femme qui incendie des immeubles attirera l'attention et ce sera noté quelque part, puis si vous recommencez, ils pourront sortir ce petit dossier et se rappeler de vos agissements passés. » Il secoua la tête. « Les immortels sont légion à Star City, il n'y a pas prescription comme vous semblez le penser. »

Une fois de plus, il ne la sermonnait pas, mais cherchait simplement à lui montrer qu'ils n'étaient pas dans un monde où les pauvres humains oubliaient les bêtises faites par un Éfrit il a une vingtaine d'années. Il existait des unités spécialement dédiées aux recherches sur des crimes « surnaturels », par conséquent les bêtises que l'Éfrit pourrait faire risquaient de leur attirer de réels ennuis, contrairement à ce qu'elle avait l'air de penser.

« Et je ne vous ai pas traitée de débile. Je vous ai traitée d'inconsciente. J'ai l'impression que vous prenez tout cela comme un jeu, à moins qu'il ne s'agisse de votre caractère, je l'ignore. Mais vous avez intégré l'organisme, alors il va falloir vous plier à certaines de ses contraintes... comme d'apprendre à qui vous parlez. Si vous aviez prêté un peu d'attention à ce détail, vous auriez su que je déteste particulièrement que les agents me déclarent qu'ils aiment tout détruire, en agrémentant le tout d'un sourire en prime. » Cette fois-ci, c'était un peu un sermon. « Mais je n'ai pas de temps à perdre avec ces détails, je voulais principalement savoir si vous étiez apte à prendre part à des missions de plus grande importance, mais je dois vous avouer qu'après vous avoir entendu parler, j'ai de gros doutes à ce propos. » Autant être honnête. « Alors, selon moi il vous faudra surtout vous concentrer sur les conventions sociales et les objectifs de notre groupe. L'anonymat, les choses de ce genre. » Il haussa les épaules. « Vous dépendez de l'Ordre de Thulé et non de mes ordres directs, donc vous pouvez parfaitement n'en faire qu'à votre tête si bon vous semble, mais si je vous dis tout cela Éfrit, c'est parce que les créatures magiques désobéissantes sont soumises à un contrôle magique. Alors, si vous souhaitez conserver votre liberté, je vous conseille de réfléchir à ce que je viens de dire. »

Il en avait déjà assez de devoir surveiller une créature magique particulièrement envahissante, il ne comptait pas rempiler avec une autre qui, en plus, semblait le prendre pour son ami et non son supérieur. À croire que c'était le cas chez toutes ces créatures !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 2:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alors donc selon son supérieur, elle n'allait pas être aussi facilement oublié ? Pourtant qui aurait envie de se souvenir d'une furie enflammée qui défendait la ville, il y a de cela une vingtaine d'année ? Pour Alyah, c'était inconcevable que cela soit possible. Quoique d'un autre coté, il avait probablement raison sur ce qu'il avançait. Il était né sur la terre et donc savait bien plus comment pensait les humains. Tandis qu'elle... Elle n'était venue que quelques fois dans ce monde. La plupart des fois, elle n'avait simplement rien fait. Elle était passée dans la ville, elle avait fait quelques pas par-ci par-là par curiosité, avant de repartir dans son monde. Il n'y avait eue qu'une seule fois où elle était restée plus longtemps. Alors, peut-être que dans le fond, il avait raison. Elle était mieux de se tenir tranquille pour ne pas être trop vite suspectée. Et si ces fameuses agences donc il parlait, existaient réellement. Elle allait devoir être bien plus prudente. Deja qu'elle jouait un jeu très dangereux en complotant contre son Maître. Elle ne devait pas attirer plus l'attention. Elle savait très bien qu'une fureur élémentaire avait le bras bien plus long que bien d'autre être aussi puissant. Comparé à ce que les humains appelaient divinité, son maître n'a aucun problème à créer une brèche entre les deux dimensions. Alors, il pouvait la surveiller s'il le souhaitait. Mais elle se doutait fortement, qu'il n'allait pas le faire. Il devait être déja en plein conflit ouvert contre d'autres seigneurs du feu. Envoyer un serviteur de haut rang dans une autre dimension était bien souvent pris pour une déclaration de guerre de la part des autres entités primordiales. C'était comme si le seigneur envoyait un servant chercher des alliés pour l'aider à les détruire ou encore qu'il tentait d'envahir un autre monde pour accroître son pouvoir pour mieux diriger par la suite. Et bon, les êtres du feu éternel ont souvent tendance à être très prompt au conclusion, donc à la riposte violente...

Dans tous les cas, Alyah était certaine que son maître n'allait pas s'occuper d'elle. Du moins, tant qu'elle ne faisait rien d’extrême. Dans l'autre cas, si elle faisait quelque chose d'important qui pourrait faire trop bouger les choses à Star City... Elle était certaine qui reviendrait l'épier à nouveau.

- Je ne pensais point qu'il y avait des êtres chez les humains qui pouvaient posséder une espérance très longue. J'avais crue voir divers pouvoirs que certains possédaient lors de mes voyages. Mais je dois avouer que ma perception de tout cela était limitée, car le temps à chaque fois me faisait défaut. Moment de réflexion. - Mais je ne pense pas que ce que j'ai fais en 1995 soit quelques que la majorité des gens qualifieraient de 'méchants'. Mais mes souvenirs sont vagues.

Passant légèrement sa main droite dans ses longs cheveux bruns, elle resta un moment ainsi donnant même l'impression d'être embarrassée par les allégations de l'officier. Dans tout ce qu'il avait dit, beaucoup de choses étaient réelles. Ne cherchant habituellement à ne pas voir les faits réels qui entourait sa personne, la jeune éfrit tentait généralement de se voiler la face. Peut-être bien plus par habitude et instinct que par sa propre volonté. Alors, quand elle entendant tout ce que l'homme lui disait, elle était plutôt perplexe. C'était bien des choses qu'elle croyait avoir bien appliqué jusqu'à présent. Mais il faut croire qu'elle était loin d'être parfaite comme elle aurait espérée.

- Bien... je... eum... Ses mains vinrent finalement se retrouver sur ses jambes, alors qu'elle liait ses doigts ensembles. - Je n'ai point envie d'avoir plus d'entraves que je n'en ai déja. Déja que je suis liée à mon Maître d'une certaine manière... Je n'ai pas envie d'avoir d'autres liens pour me retenir. Petit soupir, elle finit par regard l'officier avec un regard qui semblait bien différent d'auparavant. Elle était bien plus sérieuse cette fois-ci. - Vous connaissez déja mon dossier complètement, j'en suis bien certaine. Alors, vous savez bien que je joue aussi une partie d'échec très dangereuse, où je dois faire profil bas pour éviter d'être trop vite repéré par mon Maître. C'est pour cela que la proposition de l'Ombre a été une bénédiction pour moi. Elle détourna un instant son regard. - Alors, je ferai comme vous voudrez pour la suite des choses. Je ne souhaite pas que cette association trouve une dénouement ennuyant. Alors, si pour cela, je dois 'apprendre' à être plus discrète. Je ferai ainsi. Car d'un autre coté, tant que je ne déclenche rien d'important dans cette ville ou le monde en général, mon Maître m'oubliera probablement complètement. Il a déja probablement fort à faire avec les autres de sa caste. Tant qu'à être franche. - Donc, je ferai comme vous demanderez, Monsieur. Conclue-t-elle simplement en inclinant légèrement la tête vers l'avant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 11:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Le fait qu'elle ignorait qu'il puisse exister des immortels était assez représentatif de ce que Renan voulait dire : elle risquait de se lancer dans des actions en pensant qu'il n'y aurait aucune retombée alors qu'au contraire, elle pouvait être en train de se condamner. Par ailleurs en s'affiliant à un Archidémon, Renan s'était renseigné à propos de la magie et avait appris qu'il existait un Archimage qui était apparemment immortel – en matière de vieillesse du moins. Ce qui signifiait que si une Éfrit trop bravache s'amusait à semer la zizanie à Star City, il la renverrait chez elle en claquant des doigts. C'était d'ailleurs pour cette raison que Raphaël se montrait si « docile » : pour éviter d'attirer l'attention sur lui. Enfin, en partie. Bien évidemment, si jamais l'Éfrit se faisait renvoyer dans son monde, Renan n'en aurait pas grand-chose à faire : elle n'était pas irremplaçable et du moment que SHADOW n'était pas en danger à cause d'elle, son sort lui importait peu. Après tout, elle ne lui était pas affiliée et il doutait que l'Ordre de Thulé daigne lui accorder le « privilège » de profiter de ses talents.

Quoi qu'il en soit, elle semblait comprendre pourquoi est-ce qu'il se montrait aussi directif et autoritaire. C'était une manière comme une autre de lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas ici pour s'amuser. Puis, par la même occasion, pour asseoir son autorité. Avec l'Archidémon, Tesla avait fait l'erreur de se montrer trop coulant et maintenant l'entité démoniaque le considérait comme un « ami » et non un supérieur : il ne comptait pas recommencer avec l'Éfrit. Chacun à sa place et tout le monde ne s'en porterait que mieux !

Elle sembla reprendre un peu de sérieux avant de souligner que sa position vis-à-vis de son maître était très délicate. Certes, mais elle n'était pas la seule dans ce cas-là. Renan – même s'il s'en cachait – briguait le poste de l'Ombre et par conséquent ne voyait aucune raison de bichonner et privilégier une personne qui voulait plus ou moins la même chose que lui. Tesla ne bénéficiait de l'aide de personne ni d'aucun avantage par rapport aux autres Officiers de la Pénombre, il était donc la preuve qu'il était possible de fomenter dans le dos de quelqu'un et de remplir son rôle avec efficacité. Bien entendu, jamais le français ne dévoilerait ça à l'Éfrit et il se contenta donc d'acquiescer d'un hochement de la tête.

« Officier. Pas monsieur. » Autant poser les bases tout de suite. « Je n'ai pas vocation à vous faire rater vos projets, en vérité je dirais même qu'ils ne me regardent pas. Sans vouloir vous offenser, peu me chaut que vous soyez là pour supplanter votre Maître ou pour devenir la prochaine miss USA, la seule chose qui m'intéresse, c'est ce que vous êtes capable de faire pour l'organisme. » Le reste viendrait plus tard. « Avant de pouvoir profiter des avantages de SHADOW, il va vous falloir donner quelque chose en retour. Pour y arriver, vous allez devoir être un agent exemplaire et ce n'est pas en vous faisant remarquer à l'extérieur que vous y arriverez. Alors, croyez-moi sur parole lorsque je vous dis que tout ce que je viens de vous expliquer n'a été précisé que dans votre intérêt. » Et celui de l'organisme aussi, bien entendu. « Peut-être que vous avez raison, peut-être que personne n'a remarqué ce que vous avez fait lors de votre dernier passage sur Terre, mais peut-être que si. Êtes-vous prête à courir le risque d'être dans le faux ? Pas moi. Si le secret de SHADOW n'était pas menacé par ce risque, je vous aurais laissé vérifier par vous-même, mais là c'est différent. »

Au moins comprendrait-elle que si elle commençait à causer des ennuis à SHADOW, il n'hésiterait pas à se débarrasser d'elle plutôt que de mettre l'organisme en péril. Bien sûr, elle dépendant de l'Ordre de Thulé, mais ce dernier avait obligation de ne pas entraver l'avancée des agents de Mannheim, ce qui serait le cas si leur Éfrit faisait des siennes. Il aurait alors le droit d'intervenir sans craindre de préjudices. Mais ils n'en étaient pas encore là, autant laisser ce point de côté pour se concentrer sur quelque chose d'un peu plus... positif.

« Il existe de nombreux immortels et de nombreux mages capables de vous soumettre à leur volonté. Parmi eux, il y a d'ailleurs une sorte de grand manitou qui pourra vous renvoyer chez vous s'il venait à croiser votre route. Croyez-moi sur parole : dans ce monde, votre Maître est certainement la dernière personne que vous devez craindre. » Il soupira légèrement. « Avez-vous eu une mise à niveau de l'histoire de ce pays. Ou du monde en général ? Il y a eu de nombreux événements qui ont poussé les autorités à se montrer beaucoup plus méfiantes qu'à l'accoutumée, vous promener en ville ne sera donc pas aussi aisé qu'auparavant. Vous avez l'avantage de bénéficier d'une apparence humaine pour vous fondre dans la masse, mais apparemment vos connaissances en matière de règles sociales sont assez minces ? » Il la sonda du regard. « Qu'est-ce que vous maîtrisez ? » L'amitié, l'obéissance, …. « Et quels sont vos besoins ? Pour pouvoir rester en vie et au meilleur de votre forme j'entends. J'ai bien compris pour le feu, mais il y a peut-être d'autres choses ? »

Autant s'arranger pour avoir un Éfrit aussi performant que possible en lui donnant les moyens d'être en forme. C'était purement intéressé et en aucun cas dans le but de la bichonner !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 21:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Malgré ses réserves personnelles envers tout ce que l'officier disait, elle restait malgré tout attentive aux remarques et aux avis de l'homme face à elle. Il avait raison sur bien des points et elle devait admettre qu'elle n'avait aucunement envie de courir le risque de devoir retourner dans son monde trop vite. C'était certain que la mort allait l'attendre si elle revenait sans que sa mission principale soit complète. Elle ne voulait pas courir ce risque. Vraiment pas. Elle était bien trop jeune pour cela. Elle avait trop de projets pour cela. Alors, elle était bien décidée à tenter de faire profil bas à l'avenir. Alyah ne voulait pas attirer toute l'attention de la population en général sur elle. Finalement, la terre était bien plus amusante qu'elle n'aurait crue au début. Il y avait bien plus de dangers que ce à quoi elle s'attendait. Et ici, elle commençait toujours avec une longueur de retard plutôt qu'à égalité comme dans son monde. Ça rendait la chose bien plus critique et dangereuse pour elle. Attirer l'attention sur elle était un bien trop grand risque qu'elle ne pouvait pas prendre à la légère. Pour cela, elle devait remercier l'officier de la pénombre pour lui avoir fait remarquer tous ces détails qu'elle n'avait pas prise en compte auparavant. Finalement, Shadow restait encore le meilleur choix qu'elle avait à prime à bord. Si elle avait été seule, elle aurait déja eue droit à un allez simple pour son monde. Grâce à Shadow, elle restait à l'écart où elle ne pouvait pas créer de gros problème. Au final, c'était vraiment gagnant d'avoir du accepter d'être un peu moins libre de ses mouvements. En plus, ce n'était pas le seul avantage qu'elle pouvait en retirer. Mais bon, tout cela allait venir à point si elle prenait son temps.

- Je conçois un peu mieux finalement que finalement, les contraintes de Shadow impose me sont bien plus profitable que je n'aurais cru à prime à bord. Être cachée me permet de ne pas être vue et ainsi de ne pas avoir trop d'ennui. Moment de sincérité qui semble même d'un remerciement à l'intention de l'officier.

Après ses courtes paroles, elle se mit à nouveau à réfléchir. Les dernières demandes de son interlocuteur étaient bien plus ardues que celles d'avant. C'était des sujets donc elle n'avait jamais réellement réfléchit depuis son arrivée. Qu'avait-elle besoin pour vivre ? EN réalité, elle ne savait même pas réellement. Depuis qu'elle était sur terre, elle vivait plus ou moins comme une humaine. Du moins, partiellement. Elle devait manger comme eux... Ou peut-être qu'elle le faisait que pour mieux les éviter ? La certitude n'y était pas, ça c'était certain. D'un autre coté, elle se blessait comme eux et elle avait même remarque quelque chose qui ressemblait un peu à du sang s'écouler de ses plaies. Mais après tout ça, elle n'était même pas certaine. En fait, en vingt-sept ans de vie, elle ne s'était jamais réellement arrêtée pour réfléchir sur des détails du genre. En fait, elle n'avait fait que se battre et rien d'autre. Alors, devoir parler de ce genre de choses la bloquait bien plus qu'elle n'aurait crue.

- Je ne connais pas grand chose de votre monde en réalité. Je connais plus ou moins la base car j'ai pu étudier un peu la terre quelque fois et glaner des informations éparses. Mais cela reste somme toute très faible en fait. Je sais ce qu'on pourrait appeler la base, mais encore là... Je dois admettre que quand je faisais des recherches à l'époque mon attention se portait bien plus sur où se trouvait vos volcans... Petite gêne. - Pour l'histoire de votre... comment vous avez dit déja... Pays ? Je ne sais presque rien. Je ne suis pas assez ancienne pour avoir pu le regarder alors qu'il naissait. Alors que par rapport à la ville, je ne connais peut-être pas toute son histoire. Mais en revanche, je sais ce qui est arrivée au cours des vingts dernières années car j'ai pu voir la plupart des événements importants qui sont arrivés. Je dois admettre que pour certain, je ne les ai pas réellement compris. Comme voir ce gros truc tomber dans... l'eau. C'était bien étrange. Je connais que peu de choses, je l'admets. Admettre est déja un bon début. - Les règles sociales de votre monde sont très différentes de celle de où je viens. Ici, c'est quand même très complexe et j'ai un peu de mal à m'adapter à certain détail. Alors que sur le plan du feu, la loi du plus fort est la principale source de toutes les règles sociales. Le plus fort dirige, les autres écoutent ou meurent. C'est simple... Et 'barbare' de ce que j'ai crue comprendre. Explication toute simple. - Mes besoins ? À part le fait que j'ai besoin de me ressourcer, le reste... Je ne suis encore qu'au supposition. C'est la première fois que je suis si longtemps loin de mon plan, alors c'est très étrange encore. Je m'habitue peu à peu à cette enveloppe de chair et de sang, même si je trouve toujours aussi étrange la sensation quand l'on est blessé. Simple constatation. - Ce que je maîtrise ? Je ne suis pas sûre de comprendre votre interrogation ? À part me battre, je n'ai à vrai dire jamais rien apprise. Constatation désolante. - Donc je suppose que cela fera une chose de plus à apprendre... Termina-t-elle finalement, alors qu'elle inclinait légèrement la tête de coté. Elle semblait malgré tout très calme. Elle avait vue bien pire dans sa vie, elle était certaine que tout irait bien si elle s'en donnait un peu la volonté.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juin 2015 - 23:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Elle n'apporta pas grand-chose de plus que ce qui était déjà présent dans son dossier et Renan se contenta donc de hocher la tête. Le fait qu'elle était au courant de l'histoire des vingt dernières années le laissait un peu sceptique. Comment se débrouillait-elle pour découvrir le danger de l'extérieur si elle avait été consciente des récentes attaques dont la Terre avait été victime ? Peut-être était-ce sa logique qui posait problème et qui l'empêchait de comprendre que face à une pareille menace, les autorités chargées de protéger ce pays allaient redoubler d'efforts pour pouvoir éviter que cela ne se reproduise ? Il ne pouvait que supputer étant donné qu'il n'était pas dans l'esprit de l'Éfrit, mais ce mode de fonctionnement le perturbait un peu. Il s'était attendu à quelque chose de plus... proche des humains, malheureusement ils allaient devoir s'adapter et lui traduire tout ce qu'elle verrait pour qu'elle puisse le comprendre clairement. Au final, c'était un peu comme de s'occuper d'un enfant qui avait de difficultés de compréhension ! Pour le coup, Tesla fut assez content à l'idée que ce serait au professeur Sharan de s'occuper de cette partie-là. Jouer les nounous, très peu pour lui.

Il la regarda d'un air neutre avant de hausser les épaules. Renan ignorait quelle était sa rapidité d'apprentissage et, par conséquent, ne pouvait pas vraiment faire de projets sur la suite. Quoi qu'il en soit, de toute manière les décisions la concernant ne lui revenaient pas : elles seraient prises par le responsable du projet Wotan et le français n'aurait pas la possibilité d'intervenir à moins que quelqu'un le lui demande clairement. Il décida d'ailleurs de préciser ce point.

« Vous n'avez aucune connaissance magique, ni aucun lien avec cette dernière ? Mis à part le fait que vous veniez d'un autre monde je veux dire. » Même si les aliens aussi étaient dans ce cas-là. « Vous dépendez actuellement de l'Ordre de Thulé, je pense que vous l'avez compris ? » Sait-on jamais. « Moi, je suis en charge de la base dans laquelle nous sommes, mais l'Ordre n'est pas placé sous ma responsabilité. Voyez cela comme un électron libre : il est hébergé ici, mais ses membres sont plus ou moins libres de faire ce qu'ils veulent sans me rendre des comptes, du moment que cela n'interfère pas avec mes missions. » C'était normalement assez simple à comprendre. « Ce qui signifie donc que vous ne dépendrez pas de mes ordres. Habituellement, je ne rencontre pas les créatures magiques à leur service... » Car il ne la voyait que comme un outil. « …mais au vu de votre passé, j'ai préféré mettre les choses au clair. Personne ne vous a renseigné sur les choses de ce genre là-bas ? »

C'était un peu étonnant, mais ils avaient peut-être d'autres choses à faire que renseigner leurs nouvelles recrues sur des choses plus ou moins vitales. Renan agissait toujours ainsi lorsqu'il accueillait un nouvel agent dans ses rangs – du moins un qui n'était pas habitué à leur monde – il cherchait à palier aux manques et à éviter que les choses ne leur échappent au cours d'une mission. Il était primordial d'avoir une base saine et solide sur laquelle s'appuyer et pour le moment, l'Éfrit lui apparaissait plutôt branlante.
Après l'avoir observée quelques secondes, il reprit.

« Je ne peux que vous conseiller de demander aux membres de la loge de Thulé de vous renseigner sur toutes ces choses. Savoir comment se comporter en public, comprendre ce qui s'est passé ici et ce que ça a provoqué... la base en somme. Ils auraient dû vous prévenir pour l'Archimage. Mais peut-être qu'ils sont débordés.... » Autant leur laisser le bénéfice du doute. « Si vous vous bornez à attendre qu'ils vous aident, vous risquez de patienter longtemps et d'être sortie uniquement pour les missions. À vous de voir si vous voulez vous intégrer davantage dans la société humaine, ce n'est pas moi qui peux décider pour vous. » Il esquissa un léger sourire. « Ici, ce n'est malheureusement pas le plus fort qui dirige, mais celui qui arrive à être le plus sournois. Je n'ai pas envie de m'opposer au professeur Sharan pour obtenir votre garde, mais vous pourrez éventuellement participer à des missions avec mes agents si vous vous révélez utile lors de vos autres sorties. »

Même s'il ne les dirigeait pas, il avait tout de même le droit de demander à ce qu'un mystique ou une créature précise lui soit confiée le temps d'une mission. Mais encore devait-il avoir une raison d'agir ainsi, bien entendu !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 13 Juin 2015 - 13:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Prenant note de toute la complexité énervante que représentait en fait l'Ordre de Thulée, Alyah resta malgré tout très silencieuse alors qu'elle écoutait toutes les informations que l'Officier de la pénombre lui indiqua. Il ne faisait que répéter des choses qu'elle avait bien comprise depuis longtemps. D'un coté, elle trouvait cela bien énervant de devoir réentendre toujours la même rengaine, tandis que de l'autre coté, c'était la première personne qui lui expliquait vraiment clairement tout. Rose ne lui avait dit que le professeur était le chef de l'ordre à Mannheim et que l'officier de la pénombre dirigeait. Des explications un peu fades en réalité, mais jusqu'à présent très correct. Mais là, plus elle écoutait le trentenaire, plus elle trouvait tout cela compliqué et énervant. Ce qu'elle avait accepté en discutant avec l'Ombre c'était d'aider Shadow tout simplement dans sa globalité. Elle se fichait bien de qui elle aidait. Que cela soit Thulée ou peu importe quelle autre division. Elle était là pour prêter main forte, pas pour participer aux stupides querelles entre regroupement. C'était ainsi qu'elle le voyait depuis le tout début. Et puis le temps avançait, plus elle croyait qu'elle se devait de mettre au clair ce qu'elle avait bien voulue accepter au départ.

Malgré tout cela, elle devait donner cela à l'homme face à elle. Il était quelque peu 'fascinant'. Il savait choisir les bons mots quand il énonçait ses idées. Et il n'avait pas besoin d'élever la voix pour se faire comprendre. Et elle devait admettre qu'elle trouvait cela très instructif. Surtout qu'il semblait sincère dans ses paroles. C'était le premier qui semblait vouloir 'l'aider' même s'il ne l'avait pas formulé ouvertement. Dire qu'au départ, elle croyait qu'il n'allait que la juger sans ajouter d'important. Elle devait vraiment remettre en compte ce qu'elle avait pensée de lui au départ et lui offrir le crédit d'être une personne qui cherchait l'efficacité peu importe la méthode.

Passant un moment sa main dans ses cheveux, elle la redescendit sur ses cuisses alors que son regard sembla bien vite se durcir, alors qu'elle affichait un masque bien plus sérieux qu'auparavant.

- Les gens de Thulée peuvent agir comme il veule sans vous avertir. Bien. Mais moi, non. Je ne suis pas dans la même situation qu'eux. Au vue de l'accord passé avec l'Ombre, je suis en obligation de vous avertir pour que vous pouvez informer l'Ombre de mes avancées, pour que notre association soit correctement respectée et bénéfique. Raisonnement viable. - Et pardonnez-moi, Officier de la pénombre, mais je me moque bien de quel groupe s'occupe de moi. Je suis ici pour aider Shadow quel qu’il soit. Que ce soit le professeur ou vous, je me dois d'aider. Ça fait partir de ma tâche. Et puis... Vérité crue. - Je suis avec l'Ordre car ils ont plus de connaissances avec mon monde. Mais c'est tout. En fait, je suis presque certaine que je suis assignée à Thulée seulement car ils sont ceux qui m'ont convoqués. Simple pique. - Oui, je suis crue. Mais je suis très sérieuse de ce que j'avance. Malgré ce que je laisse paraître, je prend très au sérieux mon accord avec l'Ombre car cet accord est une pièce importante de mon puzzle. Alors, je ne veux pas échouer. J'ai accepter d'aider Shadow. Alors, j'aiderai. Demandez, ordonnez. Peu m'importe. J'aiderai Shadow dans son ensemble et non des groupes séparés. Enchaîna-t-elle simplement toujours sur un ton direct et un peu tranchant.

Elle n'était pas fâché, ni même énervée dans sa voix. Elle était même trop sérieuse. C'était bien rare qu'elle l'était. Mais quand cela arrivait, c'était que quelque chose donc elle tenait beaucoup était en péril. Alors là, elle changeait brusquement du tout au tout. Et c'était dans ce genre de moment qu'elle était bien plus dangereuse car elle se mettait à réfléchir et à être bien plus attentive.

- J'admets que tout cela est dit sur un ton très franc. Mais voila, je voulais être bien clair. Alors, j'espère que vous ne verrez pas mes paroles comme une agression envers vous. Excuse polie. - À propos de l'archimage, je croyais que c'était un mythe pour faire peur. Mon erreur, je prend note et je ferai attention encore plus. Courte réponse inutile. - En réalité, cela n'est peut-être pas dans mon dossier. Je ne suis pas certaine de l'avoir énoncé auprès de l'Ombre. Mais j'ai 'besoin' de passer plus de temps dans le monde humain. J'ai une tâche à accomplir pour mon maître. Et il me faut la possibilité de pouvoir bouger en société pour la mener à bien, car je ne pense pas que je pourrai ici. C'était faux tout en étant vrai. Elle voulait aussi juste apprendre. - Alors toute aide serait un bénéfice net. Si je ne peux toujours compter sur les membres de la loge. Alors, je chercherai ailleurs. Je ne m'arrêterai pas simplement à un groupe en particulier. Je suis donc toute ouïe. Jusqu'à présent, vous êtes la personne qui m'a le plus appris avec cette simple conversation, Officier. Conclusion simple. - Et ma garde comme vous dîtes... Si j'ai bien compris, les agents de la loge agissent souvent indépendamment. Alors, j'ai bien droit d'appuyer de la manière que je veux vos agents si mes talents sont requis. Mais pour l'heure, je présume que je dois m'atteler pour être plus... humaine.

Finit-elle par dire simplement alors qu'elle fixait toujours l'homme de la pénombre. Elle était toujours aussi sérieuse qu'auparavant, mais sa voix n'était plus aussi tranchante. Elle termina même par un petit sourire à sa toute dernière phrase.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Juin 2015 - 16:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
A request which makes speak RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5144
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Elle n'avait pas l'air de comprendre qu'elle n'était rien de plus qu'une « employée » et qu'en tant que telle, elle devait suivre les ordres qui lui étaient donnés. Peut-être que dans son monde, les gens faisaient ce qu'ils voulaient sans tenir compte des règles et de la hiérarchie – ce serait cohérent avec cette loi du plus fort dont elle parlait – mais ici, ce n'était pas le cas. L'Éfrit avait été placée sous l'égide de l'Ordre et non de l'Officier de la Pénombre, elle dépendrait donc d'eux que cela lui convienne ou non. Apparemment, c'était l'Ombre qui avait décidé que les choses seraient ainsi et, par conséquent, le français ne se dresserait pas contre cette décision. S'il avait s'agit d'une créature aux pouvoirs uniques, peut-être que les choses auraient été différentes, mais pour le moment, aux yeux du Breton elle possédait les mêmes capacités qu'un mutant contrôlant le feu ou qu'un pyromancien. Rien d'irremplaçable, donc rien qui ne méritait de braver l'autorité de l'Ombre.

Tesla l'écouta avec patience et neutralité tandis qu'elle lui expliquait qu'elle se fichait pas mal des règles qu'il venait de lui énoncer et qu'elle lui faisait comprendre qu'elle n’hésiterait pas à manger à tous les râteliers si elle avait quelque chose à y gagner. Bon, ce n'était pas clairement ce qu'elle disait, mais honnêtement, Renan interprétait ses paroles de la sorte. Elle lui disait bien qu'elle ne s'arrêterait jamais à un groupe particulier, donc qui lui disait qu'elle ne s'amuserait pas à aller voir ailleurs si au cours d'une mission, un autre organisme lui proposait quelque chose de plus intéressant que ce que SHADOW lui offrait pour le moment ? Assurément, ce n'était pas son genre et il préférait la laisser entre les mains de l'Ordre puisque, comme elle l'avait si bien souligné, ils connaissaient mieux son mode d'origine que lui.

Son expression resta parfaitement neutre, même lorsqu'elle lui offrit un sourire visant certainement à lui faire comprendre qu'elle n'était pas bien méchante et qu'il gagnerait à l'aider. Manque de chance, il n'avait jamais été sensible aux manifestations de ce genre – même si lui les employait fréquemment.

« Il y a une chose que vous n'avez pas l'air de comprendre Éfrit, c'est qu'ici, vous n'êtes qu'une employée. Non, une esclave plutôt, comme les employés sont payés. Quoi qu'il en soit, vous n'êtes pas assez bien placée pour décider de votre affiliation, vous avez été placé sous l'égide de l'Ordre, ce qui me laisse à penser que l'Ombre veut vous voir de ce côté-là et non du mien. Ce que je vous expliquais n'est pas négociable, je le faisais uniquement dans le but de vous faire comprendre comment les choses fonctionnent ici. » Malgré tout, son ton restait affable. « Sans vouloir vous vexer, vous ne représentez pas assez d'intérêt à mes yeux pour que je brave l'autorité de l'Ombre pour obtenir votre aide sans en faire la demande à l'Ordre auparavant. Et comme je ne nourris pas d'excellentes relations avec eux.... » Et encore, c'était un euphémisme. « … ce n'est pas le genre de choses qui arrive fréquemment. »

Au contraire. Sa dernière collaboration avait été avec une sorcière de l'Ordre et même si elle s'était bien passée, il n'avait senti aucune entente particulière avec elle. Pourtant, à ses yeux il était primordial de lier quelque chose avec ses agents, que ce soit de l'hostilité, de l'admiration ou quoi que ce soit d'autre. L'indifférence ne lui convenait pas, il ne savait pas comment manipuler son interlocuteur et c'était à l'opposé de sa manière de fonctionner. Donc non, il ne comptait pas côtoyer à nouveau l'Ordre de Thulé avant un bon moment.

« Et vous l'avez souligné vous-même : ils connaissent mieux votre monde que moi. Ils seront donc plus aptes à vous apprendre ce qui vous fait défaut. » Ce qui était logique. « Mais que les choses soient claires, je n'ai jamais rien eu contre la franchise. Les faux-semblants m'irritent au plus haut point, alors je ne vois pas pour quelle raison je me sentirais agressé parce que vous me dites le fond de votre pensée. » Il avait entendu bien pire. « Je vais me répéter, mais vous n'êtes pas libre de vos choix, Éfrit. Vous dépendez d'eux, alors je vous déconseille sincèrement d'aller voir ailleurs s'ils ne vous donnent pas ce que vous souhaitez, sinon vous êtes certaine de finir avec un contrôle mental sur le dos. » Il avait déjà vu ça par le passé. « Comme je l'ai dit, il est possible que je puisse un jour avoir besoin de vos services, mais ces requêtes devront toujours être approuvées par l'Ordre. Mon discours précédent n'était pas un encouragement à l'émancipation, mais un simple rappel des choses. Donc je vous conseille de faire profil bas et de vous montrer docile si vous ne voulez pas finir avec plus d'ennuis que dans votre propre monde. SHADOW ne plaisante pas avec la fidélité. »

Pour le moment, Renan avait du mal à imaginer qu'elle puisse durer au sein de l'organisme : elle n'était pas assez... liée ? C'était un peu le terme, mais elle semblait trop prompt à retourner sa veste alors même qu'il ne s'agissait que d'explications et non d'une tentative de débauche. Rien ne disait qu'elle ne ferait pas la même chose en étant face à un membre du Cartel ou d'ailleurs. Ne tenant pas spécialement à ce que la présence de l'Éfrit dans son bureau soit prise pour ce qu'elle n'était pas, Tesla décida de mettre un terme à cette conversation.

« Quoi qu'il en soit, je souhaitais seulement avoir un aperçu de vos compétences et de votre monde de fonctionnement. Je crois que ce sera suffisant pour aujourd'hui, vous devriez retourner auprès de l'Ordre pour essayer de vous arranger avec eux. »

Ou directement avec l'Ombre si elle s'en sentait le courage.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



 
A request which makes speak
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
A request which makes speak Categorie_6A request which makes speak Categorie_8


A request which makes speak Categorie_1A request which makes speak Categorie_2_bisA request which makes speak Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Last request ♠
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» [ EN COURS ] You reek of freedom and it makes my skin crawl ▬ JUN
» Joshua – « Everybody makes sacrifices. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A request which makes speak Categorie_6A request which makes speak Categorie_8
Sauter vers: