AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_1La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_2bisLa curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_3
 

La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian

 
Message posté : Lun 13 Avr 2015 - 11:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
5 avril 2015 - Musée de Star City

Shahren était une femme ne manquant pas d’occupations, surtout depuis qu’elle avait mis en branle le projet « Hive » et s’était plus ou moins réconciliée avec Renan après presque dix ans de prise de tête. Tout un programme… Ce dernier conservait néanmoins son mauvais caractère et attendait des résultats rapides. Shahren faisait de son mieux pour lui en fournir, hélas, elle était dans une impasse. L’héroïne de la Légion avait eu un planning plutôt chargé, ce qui l’avait empêché d’honorer leurs deux derniers rendez-vous et laissait Shahren devant un mur infranchissable. D’autant que Renan ne lui avait toujours pas ramené les échantillons promis, elle ne pouvait donc pas travailler « à domicile ». Elle tombait à cours de cobaye, elle se cassait les dents sur la synthétisation du sérum de suggestion mentale à partir des cellules de Jay Lane et en venait à piquer des colères de frustration.

C’est en jetant une énième pile de papier sur le sol qu’une image attira son regard. Une photographie de Nagato, le nouveau corps de Raphaël.
Immédiatement, les connexions se firent dans son cerveau.

La magie, c’est ce que la science n’a pas encore expliqué.
Et s’il y avait matière à exploiter de ce côté-là, pour le sérum ?

Le problème étant de savoir comment convaincre Raphaël de l’aider. Il était nécessaire pour elle d’en apprendre plus sur sa condition pour trouver des éléments intéressants. Elle ne connaissait rien sur lui, hormis son obsession vis à vis de Renan et la teneur de certains de ses pouvoirs. D’ailleurs, pourrait-elle les reproduire sur un tiers ? Etait-il possible de reproduire les caractéristiques d’une essence à un niveau plus biologique ? Parce que même s’il était fait de pure énergie, il avait une consistance étudiable…
Mais où trouver ces informations ? Par où commencer ? Internet pouvait se révéler être une mine d’or mais comment trier le vrai du faux quand on n’a de base aucun savoir sur le sujet ? Shahren n’était pas très versée en Histoire, pas même celle de Star City. Elle connaissait l’actualité récente, elle avait vécu l’invasion TERMINUS mais globalement, elle était presque incapable de dire où commençait l’Antiquité et où se terminait le Moyen-Âge. Principalement parce que ça ne l’avait jamais intéressé…

Il fallait qu’elle trouve un spécialiste, quelqu’un qui pourrait la renseigner. Après quelques délibérations internes, elle se résolut à se rendre au musée de Star City. Pas celui des héros, l’autre, avec les collections de vieux objets. Elle avait quand même cherché un peu sur google et s’était rendue compte que la présence démoniaque remontait à loin. Peut-être y avait-il certains artefacts archéologiques en rapport ? Elle aurait aimé pouvoir tout vérifier de son laboratoire mais c’était impossible. Elle allait donc devoir se résoudre à sortir et pas seulement pour se rendre à Mannheim. Le centre-ville, le nord du Star Park…La simple idée lui nouait le ventre mais elle avait lu quelque part que prendre l’air était bon pour les neurones… Cela lui montrerait peut être de nouveaux horizons ? Quoi qu’il en soit, elle s’installa sur le siège passager de sa bentley et laissa Adam conduire. Elle avait son permis mais elle détestait toucher un volant…

Ils trouvèrent une place dans un parking sous-terrain et se rendirent à pied jusqu’au bâtiment style grec. Adam portait des lunettes de soleil pour dissimuler son œil bionique et de la fausse peau sur ses mécha-greffes en ethereum pour ne pas attirer l’attention. Même si dans une ville comme Star City, il en fallait beaucoup, mieux valait se montrer un minimum discret. Pour preuve elle portait une robe noire assez simple avec des talons et une veste à longue manche, qu’elle regrettait d’avoir enfilée. Autant le vent frais des docks la rendait nécessaire, autant en plein centre-ville elle avait un peu chaud…
Ils gravirent les marches, payèrent l’entrée et se retrouvèrent en plein milieu du musée… Sans savoir où aller. L’endroit comportait trois étages et malgré le plan que le guichetier lui avait remis, elle était bien incapable de dire par où commencer.

Une aile « archidémon » c’était trop demander ? Râla-t-elle tout haut.
On pourrait demander à un employé ? suggéra Adam, avec son habituel esprit pratique.
A quoi ça ressemble, un employé de musée ?

Il était encore tôt, Shahren n’avait pas dormit de la nuit et avait de toute façon un horaire relativement décalé n’ayant pas conscience du jour ni de la nuit vu le temps qu’elle passait enfermée. Elle s’était pointée dix minutes après l’ouverture. Elle avisa un homme occupé à observer une espèce de plaque en roche assez vieille et elle l’approcha.

Excusez-moi, je cherche un employé du musée… Ou peut-être que vous pourrez me renseigner, euh… Il y a une aile consacrée aux démons ici ou je me suis totalement plantée d’endroit ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Avr 2015 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Passer du temps au musée était naturel pour Adrian. Durant les dernières décennies, il n'avait pas trop été dans l'ère du temps et avait clairement délaissé son métier d'archéologue au profit de son rôle d'Archimage, cependant le centenaire était bien décidé à se rattraper. C'était d'autant plus vrai que le conservateur des lieux était aussi Hermès, un dieu antique et parfois un peu désobéissant qu'Adrian souhaitait surveiller de près. Il essayait donc de passer au moins une fois par semaine, autant pour voir comment les choses avançaient au musée que pour se ressourcer un peu. La proximité de pareils pièces lui plaisait beaucoup, il se sentait plus à l'aise qu'au centre-ville ou dans un autre lieu de divertissement. Malheureusement, depuis quelques temps, il repensait aussi à se rencontre avec le jeune Jonathan Pennington, descendant présumé de son frère aîné, mais aussi un voleur qui n'avait pas hésité à dérober des pièces gardées au musée. Une certaine déception l'étreignait donc chaque fois qu'il posait les yeux sur des pièces Atlantes, irrémédiablement liées à ce vol et à cette déception.

Il était donc arrivé juste quelques minutes après l'ouverture et s'était aussitôt dirigé vers la pièce qui motivait sa venue ici. La veille, une collègue archéologue l'avait appelé pour lui demander de passer parce qu'elle avait repéré des choses étranges sur une plaque rocheuse trouvée en Égypte – et elle savait qu'Adrian était assez qualifié dans ce domaine. Il s'en approcha donc pour commencer à observer ce qui avait éveillé la curiosité de l'autre archéologue. Mais son attention fut bientôt coupée par une voix féminine qui lui adressa une question pour le moins... surprenante ? Oui, c'est le cas. Le centenaire détourna son regard de la pierre pour le poser sur une jeune femme accompagnée d'un homme. Ils devaient avoir la trentaine. Peut-être un couple ou alors un duo d'étudiants qui faisaient des recherches sur les démons ? Forcément, pour l'Archimage c'était assez dangereux, sauf si ce n'était que le côté théologique qui intéressait et non la démonologie. La demoiselle avait des traits agréables, elle était même qualifiable de jolie, mais son visage semblait un peu... fermé ? Ce n'était pas le terme. Disons juste qu'elle n'avait spécialement l'air enchantée de devoir demander de l'aide. Hormis cela, elle semblait plutôt agréable, mais le physique ne faisait pas tout, ce n'était pas parce qu'une femme était belle qu'elle était forcément aimable.

Un sourire sincère ourla les lèvres du mage. Il avait l'habitude de toujours sourire, c'était plus fort que lui, même avec de parfaits inconnus.

« Je ne suis pas employé ici, mais je suis consultant, alors je dois pouvoir vous aider. » Mais vu qu'elle s'en fichait de son C.V, il enchaîna bien vite. « Pour ce qui est des démons... pas spécifiquement, non. Mais il faut dire que c'est un musée d'histoire, généralement les expositions sont plus basées sur des choses réelles et vu que peu de personnes croient à l'existence des démons... je pense que ce serait assez mal vu du public. »

Il ne disait pas que c'était son cas, signe qu'il y croyait peut-être. Et c'était forcément le cas, Adrian avait croisé bon nombre de démons, d'archidémons ou d'autres créatures issues des Enfers. Il commençait à avoir un bon nombre d'ouvrages, certains écrits de sa main sous la forme de journaux destinés aux prochains Archimages. En somme, il devrait pouvoir aider cette jeune femme, cependant il ne le ferait pas aussi facilement. Adrian était conscient que beaucoup de personnes innocentes en apparence dissimulaient des desseins moins angéliques. Peut-être que cette inconnue cherchait un moyen de se lancer dans la démonologie ? Il n'allait certainement pas l'y encourager ! De plus, son identité actuelle d'archéologue trentenaire l'empêchait d'étaler ses véritables compétences et connaissances. Après quelques secondes de réflexion, il reprit la parole.

« Cela dit, je suis archéologue et j'ai un peu touché à ces histoires. Enfin, j'ai potassé pas mal de bouquins à ce sujet dirons-nous. » Ouvrages qu'il ne céderait pas facilement cela dit. « Mais si vous me disiez ce que vous cherchez précisément, ce serait plus simple de vous aiguiller. C'est pour vos études ? » Son regard passa de la demoiselle à son ami. « Vous préparer peut-être une thèse à ce sujet ? »

Ce n'était pas de la curiosité mal placée, il cherchait simplement à comprendre ce qui motivait la jeune femme. Ce n'était pas tous les jours que deux jeunes gens – qui avaient l'air plus âgés que son enveloppe physique – venaient poser des questions de ce genre. C'est donc avec un silence attentif qu'il attendit la réponse du duo.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 13 Avr 2015 - 20:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Visiblement, Shahren avait touché le gros lot en interrogeant cet homme qui s’avérait être un consultant du musée. Elle se demanda vaguement en quoi consistait ce travail mais son attention fut détournée par la remarque de l’inconnu. Elle n’avait pas du tout songé au fait que poser des questions sur les démons pourrait être mal vu ou même que quiconque puisse encore douter de l’existence de telles créatures. Pas dans leur univers, c’était ridicule ! Et pourtant, il avait l’air convaincu… Y croyait-il, lui ? Fronçant légèrement les sourcils, Shahren se mordilla la lèvre inférieure, signe qu’elle réfléchissait.

C’est tout de même quelque chose, releva-t-elle. Les super-héros, les mutants, les aliens, pas de problème mais les démons, non ? Les gens sont vraiment idiots. Ne me dites que vous n’y croyez pas ? Je veux dire, c’est tellement évident

Le ton méprisant de sa voix ne laissait pas de toute quant à la façon dont elle percevait « les gens » en question ni de l’opinion qu’elle aurait de lui s’il avouait ne pas croire aux démons. Comprendrait-il que cela s’adressait à l’humanité de manière générale ? D’ailleurs, elle se demanda immédiatement qui il était précisément, espérant qu’elle n’avait pas demandé de l’aide à un humain lambda. Le comble de la déchéance… C’était cette pensée qui expliquait la contrariété décelée par Adrian. Shahren détestait les gens sans particularités, elle les assimilait à des insectes.

L’homme lui expliqua ensuite qu’il était archéologue et qu’il connaissait assez bien le sujet des démons, ce qui eut pour mérite de la rassurer. Finalement, elle avait eu un bon instinct en allant l’interroger… A moins que ça ne soit de la chance ? Non, elle préférait se dir que son super-cerveau avait décelé quelque chose chez cet homme. Elle ne croyait pas au hasard…Néanmoins, elle déchanta vite quand il lui posa certaines questions… Embarrassantes. Devait-elle mentir sur son statut ou avouer très clairement la raison de sa visite ? La scientifique n’était pas très à l’aise avec les mensonges (quel euphémisme !) ni même avec les codes sociaux de manière générale. Elle ne côtoyait pas grand monde…Excepté ces derniers temps, étrangement. Etais-ce le début d’une nouvelle période de sa vie ? Elle espérait que non. Sortir du laboratoire était vraiment trop stressant. Sans la présence d’Adam dans son dos, bien qu’en retrait, elle aurait déjà été en pleine crise de panique.

Bref, Shahren ne savait pas mentir et était très au fait des implications de cette faiblesse. Heureusement ce n’était pas au point de laisser échapper des informations sur SHADOW ou son statut. Elle pratiquait très bien l’omission, mais de là à se construire une autre identité…Même avec Hive, elle s’était montrée plus ou moins honnête.

Euh…Comment dire…En fait… Pas exactement.

Elle croisa le regard d’Adam, qui se contenta d’hausser les épaules. Lui aurait été capable de mentir, et de le faire très bien. Mais pas elle. A un moment ou à un autre, elle se serait embrouillée et ç’aurait été une catastrophe. Il s’en serait forcément rendu compte et peut-être trop tôt, du coup elle aurait perdu une bonne occasion.

Disons que… Je connais un démon.

Elle se félicita de ne pas avoir précisé qu’il s’agissait d’un archidémon. Les petites omissions, elle maîtrisait quand même.

Il est un peu… Spécial dans son genre. Je ne dirais pas « mais pas méchant » parce que ce serait mentir, c’est en plein dans son caractère mais disons qu’il ne me fait aucun mal. Il se contente de passer parfois pour me parler, on a des… Des amis en commun. Mais bon bref, moi je suis une spécialiste en science, génétique, robotique, mais la magie, tout ça… Je n’y comprends rien. Et je me suis dit que ça pouvait poser problème dans la mesure où je pourrais me faire rouler.
Euh, Maî… Il s’interrompit brusquement, regarda Adrian puis déglutit. Depuis l’histoire avec Sarah, il évitait de l’appeler Maîtresse en public. Shahren. C’est peut-être trop en dire à quelqu’un que tu ne connais pas non ?
Ah tu penses ? Je ne sais pas, monsieur a dit qu’il s’y connaissait dans le domaine. Avec un peu de chance c’est un praticien ! Si je ne lui explique pas le problème il ne peut pas le sucer de son pouce et encore moins m’aider. Non ? demanda-t-elle en se tournant vers l’inconnu.

Elle espérait, en réalité, qu’il soit bien un praticien. Non seulement elle pourrait se détendre un peu puisqu’il appartiendrait à la même classe qu’elle (dans le sens humain avec amélioration). Ce serait moins dérangeant de dépendre de ses conseils et de son savoir.

Oui… Mais on ne parle pas de démons comme ça. Peu de gens les apprécient et beaucoup ont tendance à les chasser. Alors…

Elle finit par comprendre l’allusion.

Ah… Oui…Eh zut…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 11:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian ne pouvait qu'approuver ce que disait l'inconnue. Il était vrai que les gens se montraient particulièrement fermés d'esprit concernant la magie dans son ensemble. Combien de fois avait-il vu des inconnus le dévisager comme s'il sortait d'un vaisseau spatial, juste parce qu'il avait eu la naïveté de leur avouer qu'il s'intéressait à la magie pendant son voyage en Afrique ? Trop pour les dénombrer ! Eldoth savait donc parfaitement ce qu'elle voulait dire, mais le ton qu'elle employa le perturba un peu. Il n'avait jamais eu de sentiments négatifs à l'égard d'inconnus et cela même lorsqu'ils avaient pu lui nuire – comme en médisant sur lui par exemple. Son entrée dans la Légion avait d'ailleurs confirmé ce comportement et à ce jour, il pouvait dire sans grande difficulté qu'il n'avait aucun ennemi. En tant qu'Adrian Pennington, en tant qu'Archimage c'était autre chose.

Le mépris de la jeune femme avait donc quelque chose de troublant, mais il ne s'arrêta pas vraiment là-dessus : la suite de ses explications méritait toute son attention. Elle connaissait un démon ? Adrian ne parvint pas à retenir un froncement de sourcils légèrement contrarié. Mauvaise nouvelle, très mauvaise nouvelle même ! Techniquement, il devait lui demander où était ce démon, quel était son nom et s'occuper de le renvoyer chez lui. Tel était son rôle d'Archimage, cependant il ne pouvait pas le faire aussi franchement sans risquer de se dévoiler. Il allait donc simplement la questionner pour obtenir les informations nécessaires à ses recherches, puis lorsqu'il le retrouverait, il le renverrait chez lui.

Le bref échange entre les deux jeunes gens ne le troubla guère. Il avait noté l'hésitation de l'homme, mais assimilait son « maî » à un « mais » interrompu. Le regard d'Adrian s'arrêta sur la demoiselle lorsqu'elle sembla comprendre que ses aveux sur ses liens avec un démon pouvaient lui nuire.

« Votre ami a raison : les gens n'aiment pas entendre parler de démons. Encore moins les croyants si vous voulez tout savoir, ils ont tendance à grincer des dents. »

Et il parlait en connaissance de cause. La famille Pennington était protestante et même si Adrian n'était plus croyant comme les commun des mortels – côtoyer des dieux, ça vous change un homme – il avait fréquenté pas mal de personnes dans ce cas-là. Les rares fois où le sujet des démons était venu sur le tapis, ses interlocuteurs s'étaient vexés et l'avaient plus ou moins traité de sataniste. Uniquement parce qu'il prétendait que les démons existaient réellement et qu'ils pouvaient parfois être plus malins que les humains. Pourtant, c'était bien le cas. Le centenaire soupira légèrement avant de reprendre la parole.

« Et même si vous rencontrez un pratiquant de la magie, je ne suis pas convaincu qu'il vous l'avoue. » Ce qui était l'entière vérité. « Mais je comprends ce que vous voulez dire à propos de son existence. Si ça vous rassure, je suis spécialisé dans la magie africaine, alors oui, j'y crois. »

Ça, c'était le côté « Adrian Pennington » qui était réellement spécialisé dans ce domaine, mais Eldoth, c'était la magie de manière générale. L'américain détourna brièvement son regard de la demoiselle pour observer son ami qui avait l'air plus conscient du « danger » qu'ils couraient avec une curiosité pareille. Peut-être qu'il n'aimait pas l'idée de fréquenter un démon – ou que son amie le fasse ? L'attention du mage revint sur l'inconnue.

« Vous savez, connaître un démon, c'est une très mauvaise chose. Ils sont tous spéciaux dans leur genre et ils ont tous l'air inoffensifs. Mais ils ne le sont pas, c'est pour ça qu'ils sont en Enfer et pas au Paradis. » C'était assez évident cela dit. « Il ne vous fait aucun mal pour le moment, mais comprenez que ces créatures considèrent les humains comme des jouets ou des animaux de compagnie. Si votre sacrifice est nécessaire pour qu'il obtienne ce qu'il convoite, il le fera sans hésiter. Ils n'ont pas de sentiments, si ce n'est l'égoïsme. Vous serez forcément abusée et roulée dans la farine. La seule chose que vous aurez à gagner, c'est des ennuis. » Il conservait un ton très calme malgré sa tension. « Vous n'en connaîtrez jamais assez pour pouvoir avoir une relation réellement... humaine avec ces créatures. Vous devriez vous en éloigner le plus rapidement possible. » Il soupira légèrement. « Il est à Star City ? »

Histoire qu'il puisse lui rendre une petite visite.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 12:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La scientifique commençait à comprendre qu’elle avait commis une erreur en parlant aussi franchement. Heureusement, l’inconnu semblait être ouvert d’esprit. Il prit même la peine de lui expliquer qu’il fallait particulièrement se méfier des croyants quand on abordait le sujet des démons. L’était-il lui-même ? Peut-être…Il semblait avoir un certain a priori sur la question mais il avait dit que c’était le cas de beaucoup de gens. Peut-être était-il simplement dérangé par la représentation commune du mal absolu. Shahren étant dépourvue de ces conceptions, elle avait du mal à comprendre tout cela. Sans compter qu’elle ignorait énormément de choses au sujet des religions. Presque tout en fait… A sa connaissance, aucune divinité ne bossait à SHADOW et quand bien même, elle ne les avait jamais rencontré. Sa mère n’était pas croyante, encore moins pratiquante et personne à la CIA ne s’était mêlé de lui apprendre quoi que ce soit sur la Bible. Alors à SHADOW… Encore moins. Devon s’était uniquement préoccupé de développer ses capacités pour la robotique dans un premier temps et la génétique ensuite. Elle n’était pas une femme de culture, c’était définitif… Pas par incapacité, mais plutôt par manque d’intérêt. Son super-cerveau pouvait assimiler un nombre important d’information et les retenir sur le long terme, elle l’avait déjà prouvé.

Pourquoi se cacher d’avoir un don ? demanda-t-elle, les sourcils froncés. Quand on est un héros à la limite, pour protéger son identité civile, idem pour les vilains, mais sinon je ne vois pas… Nous évoluons dans un monde moderne, non ? Je suis sure que d’ici une heure, au moins un tiers des gens dans le musée seront des mutants.

Rapide estimation. Elle n’avait malheureusement pas un radar pour les détecter, ç’aurait été plus facile pour ses expériences…

La conversation revint ensuite vers Raphaël bien qu’il ne soit pas encore explicitement nommé… Et ne le serait pas, c’était plus prudent. Evidemment elle connaissait le nom qu’il se donnait et celui de Nagato mais elle était persuadée que tout cela, ce n’était que des pseudos. Il en changeait comme bon lui semblait, un peu comme les corps… Bien que pour lui, l’expérience ait l’air plus complexe. Et il avait l’air d’aimer être Nagato, mieux valait qu’elle ne soit pas responsable d’un éventuel malheur. Non seulement il lui tomberait dessus en revenant mais Renan aussi par-dessus le marché.

Bref. Le discours du consultant était très clair et dévoilait son opinion au sujet des créatures démoniaques : Pas bonne du tout. Cela fit réfléchir Shahren. Certes, elle savait l’archidémon impulsif, dangereux, violent, joueur, colérique aussi. Mais son absence de sentiment avait quelque chose de réconfortant, comme un écho à son propre état. Elle n’avait pas envie de lui attirer des problèmes et ce même s’il risquait très probablement de la tuer un jour. Après tout, elle avait assisté à son combat avec Renan, via les caméras. Elle connaissait ses pouvoirs tout comme lui reconnaissait ses capacités et s’y intéressait. La raison précise, elle n’avait pu que la déduire. Ils pourraient tout deux tirer quelque chose d’une collaboration scientifiquement orientée, même si Renan risquait de ne pas apprécier. Cela dit, en bonne maniaque du contrôle, Shahren voulait avoir les bonnes cartes en main pour ne pas se faire avoir.

Je vois que vous faites partie des gens à l’opinion…Tranchée sur le sujet ? Releva-t-elle en se demandant s’il existait un rapport entre la magie africaine et les démons ou si son opinion venait d’autre chose. Elle n’y connaissait absolument rien et même si elle savait vaguement qu’il existait plusieurs types de magie, elle aurait bien été incapable de les nommer. Vous dites qu’ils sont égoïstes et manipulateurs mais… Comme la majorité des êtres humains en fait. Elle haussa les épaules. Et je ne parle même pas des super-vilains. Je crois que tout est une question de point de vue, un peu comme avec les extra-terrestres ou les mutants. Cela dit, autant être prudente et c’est ce que je recherchais à être en venant ici. On se fait plus facilement rouler par ce qu’on ne connaît pas du coup avec les bons éléments, je pourrais éviter le pire.

Après tout, elle pourrait convaincre un novice en génétique de sa capacité à exécuter toute une série de pseudo-miracles, lui faire avaler qu’on pouvait ressusciter les morts avec la science par exemple. Mais s’il s’instruisait sur le sujet, ses chances de succès seraient bien moindres…
Cela dit, elle faisait preuve d’un peu d’égocentrisme à croire qu’elle serait capable de se sauver de Raphaël s’il ne l’avait pas décidé. Heureusement, il préférait son « patron chéri ».

Mais je n’ai pas l’impression que vous allez pouvoir m’aider. Vous semblez détester ces créatures.

Elle avait bien relevé la question quant à savoir s’il se trouvait à Star City et n’eut même pas besoin de croiser le regard d’Adam pour savoir qu’il valait mieux ne pas répondre. Après tout, elle ne connaissait rien de cet homme… Certes, elle aurait dû y réfléchir avant de lui raconter son histoire (c’était bien là sa malédiction) mais rien n’était encore perdu. Derrière ses lunettes, l’œil bionique d’Adam enregistrait la conversation. Elle pourrait montrer son visage au démon et lui dire de se méfier s’il rôdait dans les parages, en espérant juste qu’il ne se mette pas en colère.
Cela étant, vu le niveau de sa discrétion… Comment aurait-elle pu se douter qu’il fallait prendre garde à ne pas trop parler de lui ? Elle était certaine que tous les gens se sont entourages avaient décelé son statut démoniaque. C’était presque trop évident. Raphaël était un cliché ambulant.

Vous ne connaitriez pas, par hasard, un spécialiste qui ne cherchera pas à connaître l’adresse du démon en question ? demanda-t-elle avec un petit sourire. Surtout que je ne l’ai pas donc, mh…

Et ce n’était pas un mensonge. Elle ne connaissait pas du tout le nom ni le numéro de la rue où se trouvait le Cirque des Damnés et elle ignorait qu’il vivait dans le sous-sol du club.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Pourquoi dissimuler son don ? Pour de nombreuses raisons. Pour ne pas s'attirer d'ennuis auprès des criminels qui voudraient vous éliminer ou vous posséder ou encore pour garder votre anonymat. Adrian se demandait souvent comment le Commander, sa famille ou même l'Amiral faisaient pour supporter d'avoir une telle célébrité. À leur place, il serait angoissé en permanence et se méfierait de chaque personne qui lui adresserait la parole ! Ou pas. La méfiance n'était pas dans sa nature, mais disons qu'il s'inquiéterait de savoir si les gens l'approchaient pour mieux le connaître lui, ou si ce n'était que ses pouvoirs qui les intéressaient. Au final, ce n'était pas si différent, mais Eldoth voyait des centaines de raisons qui pousseraient un humain – ou un métahumain – à dissimuler ses véritables capacités. Quelque chose lui disait toutefois que ce ne serait pas le genre de cette inconnue. Si elle était métahumaine ou mage, elle le dirait ou le montrerait ! Cela dit, le vieillard ne sentait aucune magie émaner d'elle et elle ne semblait pas s'y connaître, ce qui plaidait en faveur de la thèse mutante.

Il resta silencieux en l'écoutant résumer ce qu'il venait de dire avant de présenter les démons comme des créatures semblables aux humains. Ce n'était pas le cas, pas du tout. Cette femme semblait assez sûre d'elle, certainement une personne très intelligente, mais ce n'était pas son domaine et elle risquait de s'y casser les dents. Le centenaire inspira légèrement, l'observant avec sérieux et neutralité, essayant de ne pas la juger trop rapidement. Lorsqu'elle retomba dans le silence, son regard se détourna à nouveau d'elle pour se poser sur l'homme. Ce dernier avait l'air plus... raisonnable qu'elle. Malheureusement il ne semblait pas être prêt à lui offrir un quelconque soutien, Adrian décida donc de reporter son attention sur la demoiselle pour lui répondre. Le tout d'un ton calme et posé, bien entendu.

« Si j'en connaissais un, je ne vous donnerais pas son adresse, parce qu'il vous nuirait. » Le ton de sa voix se fit plus conciliant. « Mademoiselle, loin de moi l'idée de vous empêcher de vous renseigner sur ces créatures, mais je suis assez inquiet après avoir écouté votre discours. Je ne déteste pas les démons, je m'en méfie simplement. Je n'aime pas les savoir parmi les humains parce que je sais ce qu'ils peuvent leur faire. » C'était la vérité, il ne haïssait pas les démons, ils étaient comme ils étaient. « Je veux vous aider, mais pas en vous jetant dans les bras de l'une de ces créatures. »

S'il avait pu savoir à qui il avait affaire, Adrian aurait pu la mettre en garde de manière plus efficace. Et si c'était un démon lié à la luxure ou au désir ? Chaque créature avait sa manière d'agir, une succube ne s'y prendrait pas de la même manière qu'un démon lié aux cauchemars, par exemple. Malheureusement, quelque chose lui disait que cette jeune femme ne lui en dirait pas davantage. Elle semblait le prendre pour une personne hostile aux démons et craindrait certainement qu'il cherche à renvoyer « son ami » dans son monde. Et c'était ce qu'il avait l'intention de faire, toutefois Eldoth ne comptait pas la braquer, il préférait encore mettre du temps à retrouver ce démon, mais garder un œil sur elle pour s'assurer qu'elle ne risquait rien. Il décida donc de l'encourager à lui faire confiance.

« Les humains ne sont pas comparables aux démons, même les Super-vilains. Ce serait comme de comparer un tigre à un humain : ils n'auront pas les mêmes besoins, donc pas les mêmes désirs ou comportements. » C'était assez simple à expliquer au final. « Un démon ne verra un humain que comme un hôte éventuel ou une personne à exploiter. Oh, il pourra bien vous faire croire que vous l'intéressez parce que vous êtes différente des autres, mais au final ce sera simplement pour vous manipuler. Au mieux, vous pourrez être considérée comme un jouet très divertissant qu'il se sera approprié, mais cela ne sera pas sain pour vous. » Il soupira légèrement. « Mais vous avez raison, apprendre à les connaître vous aidera mieux, cependant la meilleure solution resterait de vous en éloigner définitivement. » Il la fixa. « Vous êtes une femme intelligente, ça se voit du premier coup d’œil. Et bien, dites-vous que ce démon s'en moquera pas mal, il s'estimera toujours supérieur à vous. » Au mieux. « Est-ce que vous savez de quel genre de démon il s'agit ? Le comportement ne sera pas le même face à un démon lié aux ténèbres qu'à une autre... spécialisation. Ce sera plus simple pour vous conseiller. »

Et aussi le retrouver et se préparer à l'affronter, bien entendu. Mais ça, il le garda pour lui. Ce n'était pas un mensonge, juste une manière de se montrer prudent !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 20:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’homme tenta de nuancer son discours mais Shahren se méfiait toujours de lui. Elle n’avait pas du tout un bon instinct pour jauger les gens, contrairement à Adam, ce qui était l’une des nombreuses raisons de sa paranoïa. Instinct de survie oblige... Encore une raison pour laquelle le cyborg était indispensable. La scientifique était à la fois trop paranoïaque et trop imbue de sa personne pour parvenir à considérer correctement les gens et donc, par extension, à comprendre leurs sentiments ou à ressentir de l’empathie pour eux. A moins qu’ils n’en valent la peine et son opinion était encore indécise au sujet du consultant. Elle n’accordait son attention qu’à une poignée d’individus, en ferait-il partie un jour ? Certaines mauvaises langues diraient qu’il valait mieux que non, pour lui… Mais peut-être était-il le pire des salauds, sous son apparence de trentenaire bien habillé. Ne jamais se fier aux apparences… Elle en était un parfait exemple.

Shahren aurait aimé demander ce qu’il était exactement. Il y avait de fortes chances qu’il s’y connaisse en magie et donc soit un magicien, parce qu’après tout pourquoi s’intéresser à autre chose que son domaine de prédilection ? Enfin… C’était sa manière de voir. A moins que, comme elle, il ait rencontré des ennuis avec ces créatures ? Elle voulait poser la question et allait le faire mais Adam, la devançant parce qu’il la connaissait par cœur, lui lança un regard appuyé pour la dissuader. Si bien qu’à la place, elle dit :

Les humains sont très doués pour se faire mal tout seul… Ils n’ont pas besoin de démons.

Cette déclaration pouvait sembler blasée surtout pour une femme de son âge mais Shahren ne portait aucun amour à l’Humanité de manière globale. Elle les considérait comme des animaux et du coup, ne voyait pas en quoi les démons ou n’importe quelle autre créature du même type devraient poser un problème. Chacun avait sa place dans l’univers tout comme chaque synapse avait son utilité dans un cerveau. Sinon, elle ne serait pas là.

Je suis une femme pragmatique. Je vois ça comme une grande chaine alimentaire. Vous parlez du tigre… Mais l’homme torture le tigre, le chasse, le tue, le mange, parfois il le traque juste pour le plaisir ou pour obtenir sa fourrure. Disons qu’un démon agit identiquement de la même manière avec les humains, c’est un schéma en cascade. Cela étant, ce n’est pas une raison pour se laisser faire je suis bien d’accord avec vous et je conçois l’instinct de conservation qui en découle,expliqua-t-elle, consciente qu’ils n’avaient pas du tout la même opinion mais de cela, elle en avait l’habitude. Et je ne compte pas finir « dans ses bras ».

Elle eut un frisson de dégoût bien visible. Elle n’appréciait pas vraiment le contact de la chair et Raphaël était beaucoup trop dominateur pour lui plaire d’une quelconque manière que ce soit.

Pour être franche, si je pouvais m’en éloigner, je le ferais. Il m’interrompt tout le temps dans le cadre de mon travail et je ne sais pas si vous avez déjà tenté de mettre un a…démon dehors mais c’est comme vouloir empêcher un tsunami avec une digue en carton. Surtout que comme vous le soulignez, il a tendance à se croire supérieur ce qui m’énerve prodigieusement.

Surtout qu’à ses yeux, il ne l’était pas. Qui des deux avait le super cerveau ? Niveau intelligence, elle estimait le surpasser. Leurs deux egos n’étaient pas vraiment compatibles. Heureusement, elle avait assez d’instinct de survie pour s’écraser et se taire, mais ce n’était pas de gaité de cœur. Qu’appréciait-elle chez lui, déjà ? Ah oui, son potentiel…

Pendant qu’elle pestait, le consultant lui demanda de quel type de démon il s’agissait, ce qui l’arrêta dans son monologue. Elle tourna le regard vers Adam, qui haussa les épaules. Pour lui, il n’y avait donc pas de danger à révéler cette information… Après tout, Raphaël était l’archidémon des ombres et des cauchemars, ce qui signifiait que techniquement, il avait d’autres démons sous ses ordres, affiliés à sa spécialité. Si elle avait compris au moins la base de la hiérarchie des Enfers… Ce qui n’était pas dit. Elle avait transposé à ce qu’elle connaissait, en réalité. L’hésitation des deux fut visible pendant trois secondes, puis Shahren se décida à parler.

Ombre et cauchemar. Je l’ai déjà vu utiliser un feu totalement noir qui brûle tout sur son passage, jusqu’à ce qu’il décide d’y mettre un terme. FeuInfernal je crois qu’il appelle ça… Je pense que même de l’eau ne peut pas l’éteindre. Je sais qu’il invoque des espèces de créatures cauchemardesques, qu’il manipule totalement les ombres. Je soupçonne qu’il possède des pouvoirs plus psychiques mais il ne les a pas essayé sur moi je pense, ou je ne m’en suis pas rendue compte.
Non, il n’a rien fait, rajouta Adam d’un ton catégorique.

Elle aurait bien voulu savoir comment il en était si certain mais elle préférait ne pas épiloguer devant l’homme dont elle ne connaissait toujours pas le nom. Shahren n’était pas très douée pour saisir le bon moment où glisser son prénom. D’ailleurs quand il s’agissait de social, elle n’était pas douée pour grand-chose.

Il y a réellement une différence en fonction de l’affiliation ? demanda-t-elle, curieuse. Je ne sais même pas comment sont structurés les Enfers, ajouta-t-elle, à la fois dépitée et agacée. Une moue boudeuse déforma ses lèvres.

Elle détestait ne pas savoir quelque chose.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Avr 2015 - 19:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les remarques existentielles sur le mal que les humains pouvaient se faire entre eux – ou aux animaux – n'avaient plus vraiment d'impact sur Adrian. Il avait plus de cent ans, il avait largement eu le temps d'entendre ce genre de discours, surtout durant les années soixante alors que le mouvement hippie battait son plein. La réplique de la jeune femme le laissa donc assez indifférent : pour lui, le fait de comparer l'impact d'un démon à celui d'un humain était bien le signe qu'elle était sur la mauvaise voie. Il lui semblait plus qu'évident qu'une personne avec cette mentalité ne serait jamais capable de comprendre le danger que représentait réellement une pareille créature.

Malgré tout ce qu'elle disait ensuite et le frisson de dégoût qu'elle eut, Eldoth avait toujours du mal à se dire qu'elle était apte à côtoyer un démon. Le simple fait qu'elle refusait de lui dire où cette créature vivait en était la preuve : elle le protégeait et s'imaginait certainement que c'était très amusant ou très original d'avoir un démon dans son carnet de contact. Bon, Adrian supputait beaucoup, mais disons qu'il avait été clairement habitué à ce genre de comportement de la part des jeunes qu'il rencontrait et cette fille entrait dans le lot.

L'instant d'hésitation qu'il y eut lorsqu'il posa la question à propos des compétences du démon ne lui échappa guère. Est-ce que c'était parce qu'elle ne connaissait pas la réponse, ou qu'elle hésitait à la donner ? Vu que le jeune homme ne prit pas la parole et qu'elle pouvait lui fournir les informations demandées, Adrian en déduisit qu'elle se méfiait simplement de lui. Une sorte de contrariété naquit dans son esprit, chose suffisamment rare pour être soulignée. Il était toujours agacé de voir des jeunes se mettre inconsciemment en danger, persuadés de tout maîtriser alors qu'ils n'étaient rien de plus que des jouets pour les démons. Mais fort heureusement, il bénéficiait d'une grande maîtrise de lui-même et pouvait retrouver son calme sans que la moindre expression agacée ne se soit dessinée sur son visage. Adrian se concentra donc sur ce qu'elle lui expliquait avant d'acquiescer d'un hochement de la tête.

« C'est assez compliqué à résumer, mais considérez que c'est un peu comme dans une entreprise : il y a un grand patron, des personnes assez importantes situées juste en dessous, puis encore plus bas, d'autres subalternes qui exécutent le sale boulot si je puis dire. » Il ne comptait pas trop détailler. « Les archidémons sont les chefs des 666 légions de l'Enfer et sont donc les supérieurs des démons si vous voulez. Ces derniers ont assez souvent les mêmes capacités que l'archidémon qu'ils servent, ils sont seulement moins puissants, bien entendu. » Mais il y avait des exceptions. « Vous pourriez donc avoir affaire à un archidémon comme à un démon. Ce sera simplement beaucoup plus dangereux si c'était le premier, mais j'ai l'impression que ce n'est pas ce qui vous intéresse vraiment. »

Et le ton de sa voix montrait bien qu'il désapprouvait qu'elle se désintéresse ainsi de sa propre sécurité. C'était à croire qu'elle se fichait pas mal de savoir qu'elle allait peut-être – certainement même – servir de jouet à une pareille créature. Avec les indications données, Adrian ne pouvait pas en apprendre beaucoup plus étant donné que le feu dont elle parlait était normalement assimilé à pratiquement toutes les créatures démoniaques, cependant les créatures cauchemardesques plaidaient en faveur d'un démon lié aux cauchemars et aux ténèbres. Rien de bien encourageant : une pareille créature pourrait s'infiltrer dans les rêves d'une personne pour la manipuler. Mais il n'en savait pas encore assez pour se lancer dans des hypothèses.

« Vous savez, votre vision de la chaîne alimentaire est un peu faussée. Si nous avions affaire à un humain doté de grandes capacités, je ne dirais pas. Mais là, c'est un démon. Ils ne sont pas faits pour vivre parmi les humains, ils n'appartiennent donc pas à notre chaîne alimentaire comme vous dites. Vous ne pouvez pas comparer deux choses qui n'ont aucun lien entre elles. » Adrian soupira légèrement. « Le meilleur moyen de se débarrasser d'un démon envahissant mademoiselle, c'est de le renvoyer chez lui : en Enfer. J'ai bien compris que vous le refusiez, mais sachez qu'il existe des personnes capables d'agir ainsi et si elles apprenaient que vous le protégiez, vous risquez d'avoir de gros ennuis. » Ce n'était pas des menaces, mais juste un avertissement. « A-t-il déjà utilisé ses pouvoirs de contrôle mental sur des personnes ? Enfin, est-ce qu'il a déjà trouvé des... moyens d'occupation ? C'est peut-être triste à dire, mais s'il a déjà de quoi se divertir, vous risquez moins que s'il est à la recherche d'un nouveau jouet. » Il marqua une légère pause. « Mais ce n'est pas une raison pour laisser les autres en pâtir. »

Parce que personne ne méritait d'être sous le joug d'un démon.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 16 Avr 2015 - 9:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Shahren était coincée et commençait à se sentir oppressée. Elle n’aurait jamais dû demander de l’aide à un inconnu, la subtilité n’était décidément pas son fort… Et après on se demandait pourquoi elle ne sortait jamais de son laboratoire ? La blague ! Certes, elle était parvenue à grappiller quelques informations mais elle avait décelé la désapprobation dans le ton de son interlocuteur. Elle ne parvenait pas exactement à comprendre sur quel point il remettait sa vision des choses en question mais cela aussi, était un point qu’elle avait en horreur. Elle avait beau comprendre son point de vue, elle le trouvait totalement faussé. Il fallait avoir une vision d’ensemble ! Quand deux mondes entrent en collision, le plus faible des deux devient le jouet de l’autre. Ils parlaient ici de démons, mais c’était le cas pour n’importe quelle autre nouvelle dimension ou même peuple alien. Evidemment, ce n’était pas une raison pour refuser de se défendre et Shahren était justement présente dans ce but. Pour le moment, l’archidémon se contentait de venir discuter, poser des questions sur la robotique et ses travaux, la taquiner un peu, mais comme avec tout le monde. En dehors de cela, il préférait très nettement Renan, ce qui satisfaisait la scientifique. Mais si les choses venaient à changer ? Mieux valait être prête. Sans compter qu’elle envisageait un rapprochement pour ses recherches. Mais, afin de le convaincre de se laisser étudier, il était nécessaire qu’elle ait toutes les cartes en main. Son interlocuteur lui fournissait des bases sur la hiérarchie infernale mais elle était plutôt ici pour parler de synthétisation d’essence. Comment aborder le sujet ? Au final, elle s’était plus empêtrée qu’autre chose avec son habituelle franchise désinhibée.

Je ne le protège pas, soupira-t-elle. Mais ce n’est pas de mon ressort. Imaginez que je trouve quelqu’un pour le bannir, le jour où il reviendra sur Terre je n’aurais pas le temps de demander grâce qu’il m’aura déjà réduite en charpie. Contrairement à ce que vous semblez croire, monsieur, je n’ai aucunement envie de mourir.

Ce qui était la vérité, bien que partielle. Elle ne voulait pas mourir, mais elle ne « protégeait » par Raphaël uniquement pour se protéger elle-même. Il y avait toute la dimension concernant ses travaux dont elle ne pouvait pas parler, puisque ça concernait très directement SHADOW. Plutôt que de risquer de se trahir, elle préférait opter pour le silence complet à ce sujet. Après tout, elle ignorait toujours son identité. Seul Adam devait être au courant. Foutu œil bionique… Si elle avait eu un peu plus confiance en son serviteur, elle aurait accepté l’opération. Hélas, la seule paire de mains qui obtenait grâce à ses yeux étaient les siennes justement.

Et je n’ai aucune confiance en ces personnes que vous évoquez, qui pourraient éventuellement m’aider. Je pense qu’elles feraient plus de mal que de bien, je préfère me débrouiller sur ce point… Ce que je cherche surtout, c’est approfondir le sujet pour le comprendre, le maîtriser et éventuellement m’en servir quand le moment sera venu. Comme je vous l’ai dit, ce n’est pas du tout mon domaine, je ne connais même rien à la religion pour mettre éventuellement les choses en perspectives. Et ce que j’ai trouvé sur Internet au sujet de la démonologie me semblait assez… Suspect.

En réalité, elle avait été incapable de trier le vrai du faux puisqu’elle n’avait aucune base, ce qui l’avait profondément frustrée. Internet était une bien belle invention, mais il fallait être capable de s’en servir correctement, sans se tromper d’angle.

Il est entouré par d’autres personnes plus intéressantes que moi, mais je suis presque certaine qu’il ne les a pas contrainte, expliqua-t-elle. Que du contraire… Ils sont dans une dynamique d’échange de bons procédés et il a une…Petite amie ? Je ne sais pas si le terme est correct. Une sorcière, c’est tout ce que je sais.

Enfin elle connaissait aussi son prénom : Siobhan et savait qu’elle était enceinte, mais elle ne voyait pas en quoi cela était pertinent et elle le laissa donc de côté.

Il est loin d’être un ange mais n’a rien fait de plus répréhensible qu’un vilain lambda pour le moment. Même si ça peut être aussi ridicule qu’étonnant, il semble diminué.

Elle n’avait pas bien compris cette histoire de sceau et à dire vrai, ne s’y était pas non plus intéressée plus que cela. De toute façon, elle doutait que Renan lui réponde alors Raphaël… Encore moins.

Mais avant de continuer cette conversation j’aimerais m’assurer que ce n’est pas une perte de temps, monsieur… Monsieur comment, déjà ? Comprenez que j’ai besoin d’informations sérieuses et que je ne cherche pas à me faire avoir, dans le cas contraire je m’en serais tenue à Internet, précisa-t-elle avec un petit sourire dénué de chaleur. Et je serais probablement morte dans la semaine… Chose que j’aimerais aussi éviter, tant qu’à faire. J’ai beaucoup trop de travail pour disparaître maintenant.

Et c’était dit le plus sérieusement du monde…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Avr 2015 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Elle ne le protégeait pas ? Pourtant, Adrian en avait le désagréable sentiment. Peut-être pas volontairement, mais elle le faisait tout de même en refusant de parler de lui. Il songea à lui préciser que les bannissements étaient généralement définitifs puisque les démons ne pouvaient pas venir sur Terre en claquant des doigts, mais il se retint. Elle risquait de lui demander plus de précisions et à l'heure actuelle, il n'était pas encore convaincu qu'elle était vraiment digne de confiance. De plus, sa manière de vouloir apprendre des choses sur les démons tout en refusant de les voir comme des créatures réellement dangereuses n'encourageait pas spécialement Adrian à lui donner des informations. Elle risquait encore de les interpréter à sa manière et il savait parfaitement qu'il était dangereux de vouloir mêler une personne inconsciente aux histoires qui concernaient des démons.

Le fait d'apprendre que la créature avait déjà commencé à se faire son petit harem n'était pas très encourageant : il y avait donc des innocents qui subissaient les affres d'une créature qui n'avait rien à faire sur cette planète. Mauvaise nouvelle, très mauvais même. Quant à l'annonce de la présence d'une sorcière, Eldoth ne fut guère étonné : il s'agissait certainement de la mage qui l'avait attiré sur terrain. Si elle était sa « petite amie » au sens littéral du terme, c'était assez inquiétant. Cela signifiait certainement que le démon devait avoir un lien avec des succubes ou quelque chose de ce style puisque ces créatures étaient asexuées et ne s'intéressaient pas forcément au sexe de la même manière que les humains. Cela dit, une fois de plus, le centenaire ne pouvait que supputer sans être réellement sûr de ce qu'il imaginait : il lui manquait trop d'informations.

Son esprit fonctionnait à plein régime alors que la demoiselle revenait sur un sujet plus terre-à-terre, savoir s'il était capable de l'aider ou non. Son attitude était assez désagréable et Adrian ne pouvait pas s'empêcher de ressentir un léger malaise en sa présence. Pourtant, il avait l'habitude que des gens ne soient pas chaleureux avec lui, mais cette femme dégageait quelque chose de spécial – et pas dans le bon sens du terme. Il haussa finalement les épaules.

« Monsieur Pennington. » Pour une fois, il ne l'invita pas à utiliser son prénom. « J'ai déjà eu à étudier les démons, ou à en rencontrer, donc je dois pouvoir vous aider. J'ai un certain niveau de connaissance les concernant, mais visiblement mon point de vue ne semble pas trop vous convenir. » Inutile de se voiler la face. « Pour être tout à fait honnête avec vous mademoiselle, j'ai l'impression que vous interprétez les choses comme cela vous arrange et que si je vous expliquais comment vous comporter avec un démon, vous ne prendriez que ce qui vous intéresse pour oublier le reste. Ce n'est pas ma manière de faire, je ne vais certainement pas vous encourager à approcher ce démon en vous conseillant alors que vous vous mettrez en danger à cause de votre vision de ces créatures. »

Ce qu'il voulait dire par là, c'était que s'il lui apprenait comment s'y prendre et comment se protéger de lui, elle ne retiendrait que ce qui l'intéressait – comme elle venait de le montrer – et se mettrait donc en danger. Adrian refusait d'être responsable d'une pareille chose. Il soupira doucement avant de reprendre la parole. Malgré sa décision pratiquement prise de ne pas lui en dire davantage, il ne voulait pas la laisser repartir sans insister un peu plus sur le danger de ces choses.

« Je sais que ce que je vous dis ne vous plaît pas, mais c'est très sérieux. Les démons peuvent avoir l'air gentils, même attirants pour certains. Vous me parlez de cette petite amie, le terme est très mal adapté. Il la considère davantage comme sa propriété et ne se privera pas pour aller voir ailleurs si un autre humain attire son attention. Mais si elle s'amusait à faire la même chose, laissez-moi vous dire que ce serait sa dernière bravade. » Un peu comme un humain jaloux, mais en plus dangereux. « Je sais très bien qu'ils peuvent être intrigants. Ils savent comment s'y prendre pour tenter les humains : ils leur proposent ce qu'ils désirent et en profite pour leur soumettre un contrat. Indirectement la plupart du temps et l'humaine ne se rend généralement pas compte de ce qui se passe. » Il la regarda avec sérieux. « Il en sera de même pour vous mademoiselle. S'il daigne s'intéresser à vous, il voudra quelque chose en échange. Passer un contrat avec un démon est vraiment une mauvaise idée. » Ce n'était pas une idée reçue. « Cela dit... pour ce qui est des informations sur internet, je ne peux pas vous dire si elles sont bonnes ou non, je n'utilise pas ce support. » Il n'avait même pas d'ordinateur. « Si vous me disiez plus précisément de quoi vous voulez vous protéger, ou plutôt ce que vous comptez demander à ce démon, je pourrai peut-être vous éclairer davantage. »

Sauf si elle faisait demi-tour parce que sa réponse concernant son aide ne lui convenait pas. Il comptait de toute manière se lancer à la recherche de ce fameux démon, qu'elle accepte de lui en dire plus ou non n'y changerait pas grand-chose.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 21 Avr 2015 - 10:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La langue de Shahren claqua contre son palet, signe de son agacement. Elle avait vraiment essayé de faire semblant de croire à ce que lui disait ce monsieur Pennington ou du moins, d’avoir l’impression de s’y intéresser, mais ce n’était pas le cas. Elle désirait obtenir des informations. Le plus simple aurait été d’interroger les mages noirs de SHADOW mais elle savait que cela remonterait forcément aux oreilles de Renan et qu’elle aurait donc besoin de se justifier, chose qu’elle ne voulait pas faire. Elle n’imaginait pas une seule seconde l’identité réelle de la personne qui lui faisait face, ni quel danger courrait désormais l’archidémon par sa faute.

Elle s’apprêtait à prendre congé quand l’homme recommença à parler, comme si malgré ses mots il cherchait malgré tout à la convaincre. Etais-ce de l’inquiétude ? Elle n’avait jamais compris comment on pouvait ressentir ce genre de choses à l’égard de parfaits inconnus, elle qui était incapable de s’inquiéter pour autre chose que ses expériences. Elle faillit à nouveau l’envoyer se faire voir quand l’une de ses propositions attira son attention.

Et si elle n’avait pas besoin de passer par Raphaël pour avoir ses réponses ?

Après tout, elle n’y avait vu qu’un moyen un peu moins risqué que les autres pour savoir s’il était possible de synthétiser des pouvoirs magiques pour les faire devenir mutants et donc reproductibles. Elle savait que cela frôlait l’hérésie et que n’importe quel praticien l’aurait envoyé balader. L’ego mal placé (dit-elle…) des spécialistes. Pouvait-elle parler de son projet à cet homme ? Etait-il capable de l’aider ou devait-elle justement se méfier ? Après tout, elle ne savait rien à son sujet. Elle aurait voulu être télépathe pour pouvoir communiquer avec Adam et apprendre ce que lui savait déjà sur ce monsieur Pennington. Il n’avait pas l’air bien dangereux, plutôt dans le genre prof de fac. Et comme elle n’avait jamais vu un film de sa vie, elle ignorait qu’il fallait justement se méfier de ceux qui ont l’air les plus inoffensifs…

Shahren Matvieiv… dit-elle en tendant lentement la main après qu’il eut terminé.

Elle n’avait pas de fausse identité. C’était le nom qu’elle avait pris après sa « mort » simulée à la CIA, il correspondait à celui d’une brillante diplômée en génétique qui travaillait dans une entreprise privée, une couverture de SHADOW. C’était également son nom dans la vie de tous les jours mais puisqu’elle n’était pas agent, elle n’avait pas besoin d’avoir dix identités. Normalement, puisqu’elle ne sortait jamais, elle n’avait même pas besoin de cet emploi factice mais Jack avait insisté, à l’époque. Au cas où.

Je pense que vous vous méprenez. Je ne suis pas intéressée par le démon en lui-même, mais il est le seul moyen que j’ai actuellement à disposition pour mener à bien mes recherches. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, je suis une généticienne et je mène des recherches que beaucoup jugeront surréalistes et un peu trop avant-gardistes, j’en ai totalement conscience… Je cherche à transgresser la frontière entre magie et mutation. Reproduire les pouvoirs d’une créature comme un démon, par exemple, mais cela fonctionne aussi avec n’importe quoi d’autre, sans les inconvénients inhérents à leur condition.
Pour la curiosité scientifique, précisa Adam. Nous sommes des généticiens théoriciens, pas des praticiens. Pendant notre temps libre, nous aimons bien nous pencher sur des problèmes aux apparences impossibles à résoudre comme celui-ci.

Elle se demanda ce que pouvait apporter la précision mais elle ne laissa rien paraître. Adam s’était exprimé d’un ton tranquille, avec son sourire aimable qu’elle lui voyait parfois lorsqu’il était en mission pour SHADOW (elle ne manquait jamais de le surveiller). Il s’était glissé dans le rôle de son collègue pour le moment et, parce qu’elle le connaissait, elle savait que cela lui demandait un gros effort. En partie pour lutter contre le conditionnement de plusieurs années qu’elle lui avait imposé…

Et comme le précisait ma collègue, le démon côtoie une personne de notre connaissance, qui est un autre collègue. Nous n’avons vu sa sorcière qu’une seule fois, je pense qu’ils ont avoir tous ensemble mais personnellement, j’ai préféré rester le plus possible à distance. Il nous a parlé quelques fois et l’idée de ce problème nous est venue ensuite. Hélas comme nous ne connaissons rien à la magie, nous avons tendance à faire certains… Amalgames. Vous l’avez bien vu. D’où le besoin d’aide.

Shahren se rendit compte qu’elle aurait dû laisser Adam parler dès le début. Elle se composa un air à la fois coupable et agacé à la fois, comme si avouer son ignorance était une torture (ce qui était le cas) et se souvint de justesse que, dans ces cas-là, mieux valait baisser les yeux. Le cyborg lui avait appris quelques trucs sociaux…
Le comble.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Avr 2015 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Loin de rassurer Adrian, les aveux de la jeune femme ne firent que l'inquiéter davantage. Connaître un démon était une chose, mais vouloir reproduire ses pouvoirs, c'était totalement autre chose ! C'était juste pour que ces créatures ne puissent pas user de leurs pouvoirs que l'Archimage voulait impérativement les renvoyer dans leur monde. Il ne pouvait décemment pas cautionner une pareille idée, puis encore moins l'approuver. Même la magie. Vouloir permettre à n'importe qui de maîtriser la magie transformerait ce monde en un véritable foutoir. En tant que « policier » de la magie, il devait forcément se montrer prudent lorsque de semblables projets se présentaient à lui, surtout que cette jeune femme avait l'air d'être du genre à se montrer bornée. Rien ne lui disait qu'ils n'allaient pas continuer leurs recherches seuls de leurs côtés et que le résultat serait catastrophique – pour eux. Car Adrian avait suffisamment étudié la magie pour savoir qu'elle n'était pas génétique et qu'il n'était donc pas envisageable de faire de produit qui permettrait d'offrir une maîtrise parfaite de cette technique. Pas plus que celle d'un démon étant donné qu'elle était liée à son essence démoniaque et non à ses gènes ou à ceux de son hôte.

L'histoire de la curiosité scientifique ne le convainquit pas davantage. Adrian avait du mal à croire que des personnes soient capables de se contenter de toucher au côté théorique. Combien de fois avait-il entendu parler d'individus qui souhaitaient juste étudier la magie et finissaient par y toucher ? Trop pour entrer dans ce genre de jeu-là. Non, malheureusement pour elle, Shahren avait touché pile à l'endroit sensible qui achevait de braquer l'Archimage. Et elle venait de s'offrir une surveillance accrue de sa part, bien entendu. Il n'était pas envisageable de laisser un démon se balader en liberté à Star City maintenant qu'il connaissait son existence.

« Je peux d'ores et déjà vous dire que vous perdez votre temps. La magie et les pouvoirs démoniaques ne sont pas génétiques, ils ne peuvent pas être copiés et reproduits. Ce serait comme de prétendre que vous pouvez créer une pilule qui permettra à n'importe qui d'apprendre à parler Chinois. La magie s'apprend comme n'importe quelle discipline, elle n'est pas comparable à la mutation. Quant aux démons... » Il marqua une légère pause pour trouver comment organiser ses pensées. « Eux non plus ne sont pas concernés par la génétique. Leurs pouvoirs sont liés au rôle qu'ils occupent, essayer de donner les pouvoirs d'un démon à un simple humain serait une perte de temps. » La seule solution étant de le faire posséder par le-dit démon. « Je crois que ce n'est pas vraiment ce que des généticiens peuvent créer. Sans vouloir vous vexer. Je ne doute pas de vos compétences, mais je connais suffisamment la magie pour savoir que vos projets sont irréalisables. »

Il n'avait pas besoin de préciser qu'il était lui-même pratiquant ou même qu'il côtoyait des personnes qui étaient aussi scientifiques et avaient déjà tenté de comprendre la magie – notamment de savoir pour quelle raison les pouvoirs d'Eldoth le rendaient insensible au vieillissement. Cette jeune femme ne lui inspirait pas confiance. Son ami, oui. Il semblait plus modéré et plus capable de se montrer prudent, mais elle, disons qu'elle avait démontré une tendance nette à n'en faire qu'à sa tête. Ou du moins c'était ainsi qu'il avait interprété son « refus » de comprendre le danger que les démons pouvaient représenter. Adrian était souvent trop prudent, il préférait encore passer à côté d'une relation intéressante que d'enseigner des choses à une personne qui lui semblait dangereuse – et c'était le cas, même si ce n'était pas forcément volontaire de la part de la demoiselle.

Après quelques instants de silence, il haussa les épaules, se doutant que son refus entraînerait certainement le départ du duo.

« Il y a une grosse différence entre la magie et les démons. Si vous aviez seulement de l'intérêt pour la première, je vous aurais volontiers aidée, mais je trouve votre intérêt pour les pouvoirs démoniaques un peu... dérangeant ? Non, plutôt inquiétant. Vous n'avez pas l'air de vous rendre compte de ce dans quoi vous vous lancez et je crains ne pas être capable de vous faire comprendre tout cela. Je préfère donc m'abstenir de participer à tout cela. Navré. »

Au moins personne ne lui reprocherait de ne pas avoir été sincère. Adrian n'avait pas pour habitude de dissimuler ce qui le motivait réellement à agir de telle ou telle manière et ce n'était pas parce que cette femme ne lui semblait pas digne de confiance qu'il se mettrait à mentir ! Il avait tout de même un certain sens de l'honneur.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_6La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_8


La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_1La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_2bisLa curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» La curiosité est un vilain défaut ..... | Guerrier => Iris
» La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_6La curiosité est un vilain défaut ft. Adrian  Cadre_cat_8
Sauter vers: