AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_1Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_2bisDes questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Des questions sans réponse et des livres - Adrian

 
Message posté : Dim 12 Avr 2015 - 21:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle voulait comprendre, pouvoir continuer d’évoluer, poursuivre sa vie en connaissance de cause et la vivre au quotidien, tout en admettant qu’elle n’était pas comme les autres, oui c’était ça en fait le problème. Ne pas se sentir différente même avec ce genre de capacité. Et apprendre s’il y avait déjà eu des antécédents ? D’autres champions divins ? Etrange pensée qui la dérangeait encore. Elle avait du mal à s’y faire vraiment. Et même s’ils en avaient déjà parlé avec Andrew, elle ne comprenait pas pourquoi Eros l’avait choisie elle, pourquoi ? Elle était peintre, pas …une marieuse, enfin, comment pouvait-elle voir la chose différemment ? Elle aurait du alors être conseillère conjugale plutôt. Ça aurait été tellement plus approprié.

D’un autre côté, elle se sentait inutile, ne savait que faire de ses pouvoirs qui dans un autre sens, ne l’avaient pas beaucoup aidé, elle. Peut-être que c’était encor un de ces défis à la con. Peut-être que comme dans ces films qu’elle avait vu où il était question de magiciens ou de super héros ou dans ce genre, ne pouvait-elle pas utiliser ses pouvoirs dans son propre intérêt ?

Elle aurait pu demander à Andrew, mais il avait un goût prononcé pour les énigmes et se refusait à lui répondre clairement. Comme cette simple question : Qu’attendait Eros d’elle ? D’accomplir sa mission, Ben voyons ! Voilà qui l’avait beaucoup avancée dans sa quête de la compréhension. Elle devait se montrer patiente, allons donc, ils l’avaient faite patienter pendant quatre ans dans une cellule. Est-ce que tous les dieux de l’Olympe étaient ainsi ? Est-ce que tous avaient des prêtres à leur botte, chargés de faire le sale boulot pour eux ? enfin Sale…. Ok, elle ne facilitait pas vraiment la tâche d’Andrew, mais ses révélations avaient été un tel choc.

Elle n’arrivait pas encore à croire que l’Olympe faisait partie de la réalité, de même que ses dieux et ses chimères, les fameuses légendes de la mythologie. Et puis comment aurait-elle pu y croire ? Elle n’avait aucune preuve tangible ! Rien, si ce n’était ses pouvoirs, mais pour elle, ce n’était pas vraiment significatif ! En clair, Megan était une sceptique et il lui fallait des preuves concrètes au-delà de ce qu’Andrew avait pu lui raconter. Même si en quelque part, elle voulait y croire….. mais ça ne suffisait pas !

C’est donc en proie aux doutes, en quête de connaissance et de preuves de la réelle existence des dieux de l’Olympe que Megan s’était rendue à la bibliothèque de Star City, ville symbole et refuge de tous les supers héros du monde. Ils devaient obligatoirement en savoir un rayons sur le sujet.
Ainsi, depuis plusieurs heures était-elle penchée sur des œuvres relatant de la mythologie de l’existence prouvée ou non des licornes, un livre traitant des douze travaux d’Hercule, sans y avoir pu dénicher la moindre preuve réelle à ses yeux, et moins encore de renseignements sur les champions divins qui auraient vécus à Star City, des histoires récentes donc, pas des faits relatés par Homère et ses compères ! Quelle galèèère ! Ok ok, elle avait peut-être un peu trop lu. Elle était gavée, frustrée, fatiguée, et les mots tournaient dans sa tête comme une ritournelle qui la narguait, entêtante… ridicule, agaçante !


- HOOO ASSEZ ! s’emporta-t-elle brusquement en faisant claquer un livre en le refermant. Puis elle se prit la tête dans les mains, ignorant les regards de reproches autour d’elle. Il n’aurait plus manqué que l’un d’eux lui fasse encore un reproche, et ça aurait été la goutte de trop.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Avr 2015 - 16:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il était courant qu'Adrian aille passer du temps à la bibliothèque parce que même s'il possédait une énorme quantité de livre dans son manoir, certains ouvrages intéressants se trouvaient encore dans ce lieu public. Dans la section des livres anciens plus précisément et Adrian avait dû batailler pour obtenir le droit d'y avoir accès – même si son métier d'archéologue avait beaucoup aidé. Il passait donc au moins une fois par semaine dans cet endroit, parfois seulement pour échanger des informations avec la responsable de l'accueil. Elle avait la soixantaine et s'obstinait à traiter Adrian comme un enfant, lui répétant souvent qu'elle aimerait que son fils soit aussi sérieux que lui. Combien de fois avait-il été tenté de lui dire qu'elle avait l'âge d'être sa fille – voire petite-fille ? Trop pour les dénombrer, mais malheureusement ce n'était pas possible alors il se contentait de sourire d'un air compréhensif et d'attendre que ses remarques se tarissent.

Ce jour-là, c'était la nouvelle employée qui était au poste. Une jeune libraire qui s'était recyclée dans ce métier. Elle avait approximativement le même âge que son ancienne assistante – à comprendre la trentaine – et était aussi timide et coincée qu'elle. Il se contenta donc de lui expliquer qu'il avait besoin de consulter quelques livres dans la zone publique et qu'il en profiterait certainement pour faire un tour dans celle à accès restreint. Il rendit quelques livres, puis lui souhaita un bon après-midi avant de se diriger vers la salle la plus proche.

Il y avait quelques personnes installées dans les fauteuils qui feuilletaient des bouquins d'un air plus ou moins concentré, puis d'autres individus assis autour des tables souvent encombrées de livres. Rien de bien inhabituel en somme ! Le centenaire se dirigea donc vers une table libre où il déposa ses quelques affaires avant de se tourner vers les vastes bibliothèques à sa disposition. Il s'occupa pendant une bonne heure avant qu'une voix ne l'interpelle. Forcément, dans ce silence, l'homme ne put s'empêcher de la regarder d'un air intrigué, constatant que c'était une demoiselle installée plus loin. Apparemment, elle était un peu dépassée ! Vu la manière dont elle tenait sa tête entre ses mains, Eldoth se demanda si elle n'était pas au bord de la dépression. Il songea à l'approcher pour lui proposer son aide, puis se souvint des paroles de son apprentie qui n'avait de cesse de lui dire qu'il devait arrêter de vouloir aider toutes les personnes qu'il rencontrait.

Il hésita pendant quelques instants avant de finalement reporter son attention sur la jeune femme. Il ne pouvait décemment pas la laisser dans l'incompréhension sans avoir tenté de l'aider ! Au pire, elle l'enverrait paître, au mieux, elle lui demanderait de l'aide et lui expliquerait ce qui la rendait si irritable. Adrian s'approcha donc de l'inconnue puis une fois arrivé à ses côtés, s'éclaircit la gorge de telle sorte à attirer son attention. Vu qu'elle se masquait le visage, c'était préférable pour éviter de se retrouver planté à côté d'elle !

« Mademoiselle, vous allez bien ? » Il posa les yeux sur elle. « Je n'ai pas envie d'avoir l'air indiscret, mais vous avez l'air d'avoir quelques légers problèmes.... »

Son regard se posa sur les livres qu'elle avait disposés autour d'elle, puis se reporta sur la jeune femme. Elle avait l'air jeune, des yeux très clairs et assez surprenants vu la couleur de ses cheveux. Relativement jolie – il fallait bien l'admettre – elle avait des traits qui pouvaient laisser penser qu'elle venait d'Europe, mais ce n'était qu'une supposition. Une légère moue semblait ourler ses lèvres, lui donnant un air contrarié, mais peut-être était-ce dû à son énervement précédent ?
Après quelques secondes de silence, le centenaire reprit la parole.

« Je viens assez souvent ici, alors si jamais vous avez besoin d'aide... » Il haussa légèrement les épaules. « Je n'ai pas d'impératif pour le moment, donc si ça peut vous dépanner... vu que vous m'avez l'air un peu perdue. »

Il en resta là. Visiblement elle avait l'air un peu énervée et il ne tenait pas à ce qu'elle soit agacée par sa proposition. Parfois, les gens prenaient ses tentatives d'aide pour une approche intéressée, comme s'il pouvait essayer de lui faire la cour. Sauf que ce n'était pas son genre et logiquement, ce serait assez visible. Il aurait bien pu lui préciser ça, mais ce serait assez bizarre, elle pourrait aussi bien se vexer d'un quelconque manque d'intérêt. En fait, Adrian ne savait absolument pas comment son approche serait interprétée, il préféra donc rester silencieux, debout à côté de la table, attendant de voir ce qu'elle allait décider.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 0:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle se traita d’idiote, et elle traita mentalement Andrew de tous les noms d’oiseau ! Tout cela ne lui prendrait pas autant la tête s’il acceptait de répondre à ses questions. Mais non, ça aurait été trop simple, et Andrew semblait croire qu’elle apprendrait mieux et aurait une meilleure expérience en faisant ses propres recherches. En tout cas il n’avait rien fait pour l’aider à mieux comprendre sa « situation »…oui elle ne savait pas comment appeler ça autrement. Il voulait qu’elle découvre sa voie par elle-même, mais il ne lui donnait aucun indice, si ce n’était encore et encore des énigmes. Oh bon sang, elle avait mal à la tête ! Il lui avait parlé de révélation et que quand elle l’aurait, tout deviendrait soudain limpide. Mais oui, bien sûr ! La limpidité même !

Elle faillit balancer tous les livres par terre, avant de se rappeler que non seulement ils n’étaient pas à elle mais qu’en plus elle se trouvait dans un lieu public, une bibliothèque qui plus est. Et dans ce genre d’endroit, on ne faisait pas un foin pareil !

Enfin, il était apparemment trop tard pour se montrer discrète puisqu’elle avait réussi à attirer l’attention d’un autre des visiteurs de la bibliothèque. Il s’était manifesté à elle par un bruit de gorge typique et elle leva enfin les yeux de ses bouquins, laissant sa pauvre chevelure tranquille. De fait quelques boucles venaient se rebeller devant son visage. Elle afficha d’abord une expression surprise, puis la gêne qui se traduisit par une grimace dépitée.


- ho désolée, je vous ai dérangé. J’étais tellement concentrée que j’ai…
- CHuuutt, gronda une vieille dame à une autre table, regardant par-dessus ses lunettes.
- roh la barbe, marmonna Megan, puis elle adressa un large sourire un peu forcé à son interlocuteur qui en plus s’inquiétait pour elle.
- je crois que je ne suis pas ce qu’on appelle un rat de bibliothèque, ajouta-t-elle cette fois en chuchotant. Alors oui, je suis un peu… perdue.

Elle l’observa un instant, hésita quelques secondes à peine avant d’ajouter dans un sourire.

- c’est gentil de me proposer votre aide en tout cas…. Mais c’est une quête impossible je crois…


Elle lui adressa un regard de chat potté et y ajouta un soupir désemparé.

- il y a un tas d’œuvre sur la mythologie, les dieux, tout ça, sur l’olympe. Mais d’aucun qui ne réponde vraiment à mes questions…

Bon là elle en venait à un sujet délicat. Comment lui expliquer qu’elle faisait des recherches sur des champions divins, sans lui révéler qu’elle en était elle-même une ? Enfin de ce qu’on lui en avait parlé. Oui, elle avait encore du mal à croire, de fait elle cherchait aussi une preuve de leur véritable existence, et pas seulement des légendes, des contes et des histoires. Mais peut-être qu’un regard extérieur trouverait les réponses qu’elle n’avait peut-être pas vues ? Ou peut-être ne regardait-elle pas dans les bons livres. De fait, elle ne pouvait refuser son aide, elle était même soulagée qu’on le lui proposât.

-je me disais…. Il s’agit là de contes, de légendes. Rien de concret, juste des histoires …inventées.


Elle le regarda, guettant sa réaction. S’il allait la prendre pour une folle. Il pouvait encore partir, sans avoir l’air d’un mufle. Sinon, elle avait peut-être encore un peu d’espoir. Ne lui avait-on pas dit maintes fois qu’elle se trouvait dans une ville à nulle autre pareil ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Avr 2015 - 11:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Apparemment, d'autres personnes étaient moins compréhensives qu'Adrian. Ce dernier se fichait pas mal d'être « dérangé » par les manifestations de mauvaise humeur d'une inconnue : il considérait que la bibliothèque appartenait à tout le monde et que les livres ne protesteraient pas d'un peu de bruit. Malheureusement, beaucoup de monde semblait croire qu'il fallait impérativement faire vœu de silence en s'installant ici. Il offrit donc à l'inconnue un sourire qui se voulait rassurant. Tant pis pour la vieille femme. Elle était donc bien perdue et visiblement, assez gênée de devoir demander de l'aide. Ce n'était pas bien grave : si elle débutait ici, il fallait bien qu'elle commence quelque part ! Pour ce genre d'aide, Adrian était plutôt qualifié pour la bonne et simple raison qu'il ne posait jamais de questions indiscrètes et ne jugeait pas les gens sur leurs lectures. Même si elle avait annoncé qu'elle cherchait un livre sur le Kamasutra, il se serait contenté de l'aiguiller vers la bibliothécaire – parce qu'il ne pourrait pas franchement l'aider sur ce registre-là.

Par contre, pour ce qui était de la mythologie et des dieux, c'était davantage son domaine ! Certes, Adrian n'était pas spécialisé dans la Grèce Antique, cependant il côtoyait assez souvent leurs divinités, donc il devait pouvoir l'éclairer un peu, non ? Surtout qu'elle s'intéressait à des histoires réelles. Il fallait avouer que l'annonce avait de quoi surprendre et l'espace d'un instant, Adrian la dévisagea en se demandant s’il avait affaire à une déesse. Mais non. Rien de tel ne se dégageait d'elle et l'Archimage sentant toujours la présence des divinités.

Il hocha finalement la tête, indiquant qu'il allait l'aider, puis désigna la chaise à côté d'elle – ce serait plus simple pour converser sans devoir hausser la voix.

« Permettez ? »

Lorsqu'elle l'y autorisa, Adrian tira le siège – en silence – avant de s'installer à côté d'elle. Son regard se posa sur quelques bouquins qu'elle avait devant elle et il semblait effectivement que ses recherches s'axaient dans cette direction. Connaissait-elle une divinité ? À moins qu'elle ne soit une mage en herbe désireuse de se mêler de ces histoires ? Non, il ne sentait rien de magique se dégager d'elle, pas comme avec les autres pratiquants de la magie. Mais il y avait bien un petit « quelque chose ». Comme si elle avait eu mailles à partir avec une divinité ou une créature magique et qu'elle aurait été « marquée » par cette dernière.
Sa réflexion s'interrompit finalement et il leva les yeux vers la demoiselle.

« Vous voulez dire que vous cherchez des traces plus... réelles des manifestations des divinités de la Grèce Antique ? En effet, je crains que dans ces livres vous ne trouviez pas grand-chose. Et puis vous savez, la plupart de ces ouvrages sont écrits d'un point de vue.... pragmatique je dirais. Pas par des esprits très ouverts. C'est plus la mythologie que les faits réels qui les intéressaient. » Mais il ne donna pas son avis sur la question. « Dans des livres plus récents, vous auriez plus de chances. Avec l'arrivée des métahumains et toutes ces choses, les gens se montrent plus ouverts, mais pas au point de parler ouvertement des divinités je pense. »

Il parlait à voix basse, veillant à ne pas attirer l'attention des autres personnes installées aux tables environnantes. Son avis était fait bien évidemment, Adrian croyait en l'existence des divinités puisqu'il allait la possibilité de les côtoyer. Cependant, il savait que ce n'était pas souvent le cas chez le commun des mortels, la curiosité de cette femme était donc assez surprenante. Mais pas dans le mauvais sens. Et forcément, son côté Archimage le poussait à s'intéresser à cette inconnue, surtout qu'elle avait l'air perdue. Son regard de chat potté faisait son effet : il titillait le côté chevalier blanc du vieux mage.

« Mais il existe des livres avec des récits plus... réels. Malheureusement, ils sont bien souvent remisés dans la catégorie de la science fiction. » Il eut un sourire désolé. « Ou alors, il faut connaître des personnes qui s'intéressent à ce genre de choses. Il y en a un bon nombre. » Dont lui. « Sans vouloir me montrer indiscret... pour quelle raison recherchez-vous de tels récits ? »

Il pourrait mieux l'aiguiller et lui expliquer ce qu'elle voulait savoir. Enfin, si c'était une jeune femme respectable et non plus personne qui essayait de profiter des dons offerts par les divinités, bien entendu !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 15 Avr 2015 - 23:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il n’eut pas l’air d’avoir envie de fuir. Bien au contraire, il lui demanda en plus l’autorisation de s’assoir. Bien sûr ! Avec un grand sourire elle l’invita à s’exécuter. Elle était contente qu’il ait accepté, et à présent deux fois plus curieuse d’apprendre, d’entendre, d’écouter tout ce qu’il aurait à lui dire. Parce que s’il n’avait pas reculé à ses questions, c’était bien la preuve qu’il devait s’y connaitre la moindre ? N’est-ce pas ? Sinon, il ne se serait pas installé pour lui dire ensuite qu’il n’y connaissait rien. Bon elle devait se calmer un peu mais elle était si désespérée, et son crâne protestait depuis un moment, malmené par cette quête éperdue du savoir vrai et non pas du savoir mythologique ! Ahhh la mythologie, c’était pourtant une de ses passions, un de ses sujets de prédilection en peinture, sans jamais avoir imaginé un jour en venir à faire des recherches sur l’existence prouvée ou non de ces dieux et déesses dont moult histoires emplissaient tant de livres, dont certains étaient étalés devant elle. Pfiouuu !

Alors dès qu’il fut assis, il eut son entière attention, concentrée en un regard d’un bleu-vert limpide, brillant d’intérêt, tout son corps tourné vers lui. Il avait cette sérénité qui émanait de lui, tranquille assurance, et ce désir de vouloir l’aider, elle, qui la rendait confiante. Oui, lui il allait pouvoir l’aider, sûr !

Elle hocha la tête à sa question. Oui c’était ça, des histoires moins fantasmagoriques, et imagées, des faits concrets, des preuves ! Elle resta donc pendue à ses lèvres, buvant le moindre de ses mots, paroles, marquant tour à tour la déception, parce qu’il lui disait que ces livres ne lui donneraient pas les réponses qu’elle cherchait, et l’espoir à nouveau parce qu’il avait toutefois des solutions à lui proposer.


- des livres de science fiction ?

Elle était surprise, naturellement. Pourquoi avoir rangé des récits concernant la Grèce Antique dans la catégorie des livres de science fiction ? Mais au fond, quelle importance ? Elle voulait juste savoir. Et il avait justement de précieux conseils à lui donner.


- des personnes qui s’intéressent à ce genre de chose ? Que voulez-vous dire ? Des personnes qui sauraient où chercher ce genre de fait ? Vous en connaissez ? Et vous savez s’il y a eu dernièrement des évènements en rapport avec… avec euh… ça ? La mythologie ?

Voilà qui était très troublant, infiniment troublant et qui piquait sa curiosité au vif. Et elle avait encore tant de questions ! Mais…. elle n’était pas la seule à être curieuse et ses questions avaient tout naturellement réveillé celle de son interlocuteur. Alors quand il lui demanda le pourquoi de son intérêt, elle fut prise de court.
Embarrassée, elle regarda autour d’elle comme si elle avait craint d’être surprise en flagrant délit de bêtise, puis son interlocuteur qu’elle connaissait à peine.


- c’est…. Plutôt compliqué…et difficile à aborder comme sujet….

Elle soupira et reprit en le dévisageant.


- Comment réagiriez-vous vous, si tout à coup on vous déclarait que toutes ces histoires là… ces dieux et ces déesses existaient vraiment ? Ne chercheriez-vous pas à vérifier ? Je sais à quel point ça peut paraitre insensé,… c’est justement mon problème.

Elle regarda à nouveau les livres qu’elle avait feuilletés encore et encore, sans y trouver de réponse. Tout ça parce qu’elle avait du mal à avaler les révélations d’Andrew, et tout ce qui s’en suivait naturellement, le fait qu’elle avait été choisie par Eros… qu’il avait décidé de faire d’elle une championne divine. Là oui elle aurait voulu trouvé d’autres exemples, des personnes qui avaient connu la même histoire, peut-être pour se sentir moins seule, et moins perdue…. Ou moins cinglée ! Oui elle avait vraiment du mal à lâcher prise avec son esprit très terre à terre ! Des preuves, elle ne pourrait être convainque que par des preuves ! Et pas des histoires qui ne tenaient pas debout ! Des dieux qui se transformaient en cygne pour coucher avec des femmes mariées, mais bien sûr… ou l’autre qui avait des ailes à ses pieds pour apporter ses messages, Mais bien sûr ! …….. En clair, Megan était un contraste en soit. Si rêveuse était elle, elle gardait un esprit très cartésien.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 16 Avr 2015 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La jeune femme avait l'air assez surprise devant les paroles d'Adrian et ce dernier songea qu'il devait apprendre à avoir un humour plus d'actualité s'il voulait éviter d'embrouiller ses interlocuteurs ! Il fit donc un geste de la main pour lui indiquer que c'était sans importance, préférant se concentrer sur le reste de la discussion. Lorsqu'elle lui demanda s'il connaissait des personnes capables de l'aider dans ce domaine, il acquiesça d'un hochement de la tête. Bien sûr. Lui pour commencer, puis d'autres mages qu'il avait rencontrés au cours de ses voyages et qui s'intéressaient aussi de très près aux divinités. Cela dit, avant de savoir ce que l'inconnue désirait réellement savoir, Adrian préférait attendre. Mieux valait éviter de passer pour un fou en disant qu'il pratiquait la magie et qu'il avait déjà eu l'occasion de tailler une bavette avec des divinités de l'Olympe ! Bien sûr, même si elle lui avouait avoir un lien avec ces dernières – vu que ses recherches semblaient s'axer sur les dieux grecs – Adrian ne dirait pas les choses aussi clairement.

Ce n'est que lorsqu'elle commença à lui expliquer les raisons de sa curiosité qu'Eldoth fut réellement intrigué. Elle avait l'air embarrassée, mais très sérieuse en même temps. Il semblait qu'elle s'interrogeait sur l'existence ou non de ces personnes et que beaucoup de choses semblaient dépendre de la véracité ou non de cette annonce. Adrian plongea son regard dans celui de la demoiselle et la dévisagea avec un sérieux non feint avant de se décider à lui répondre. S'il ne comptait pas lui avouer qui il était réellement – à savoir l'Archimage – il pouvait tout de même l'aider en lui divulguant les informations dont elle pourrait avoir besoin.

« En fait, il se trouve que ça m'est arrivé à moi aussi. » Ce qui était l'entière vérité. « Je suis né parfaitement humain, mais après quelques temps, j'ai hérité de certains pouvoirs qui appartenaient à d'autres personnes avant et ils concernaient en partie l'existence des divinités, des créatures magiques et de toutes ces choses. Sur le coup, j'ai eu beaucoup de mal à y croire, mais après avoir rencontré certaines de ces créatures, mon avis a changé. » Et des divinités aussi, mais il passa ce point sous silence. « Je suis archéologue, alors j'ai profité de mes relations pour me renseigner un peu là-dessus. J'ai obtenu pas mal d'ouvrages qui traitent de la question et puis j'ai fait mon enquête à côté et j'ai pu apprendre beaucoup de choses intéressantes. »

Tout le long de son discours, Adrian avait observé la jeune femme pour essayer de voir si elle le prenait pour un fou ou si elle était d'accord avec ce qu'il disait. En même temps, Eldoth ne pouvait pas s'empêcher de se poser des questions à son sujet. Elle disait avoir soudain appris l'existence des divinités et de ce qui leur était lié, mais comment ? Côtoyait-elle l'une d'entre elles, ou avait-elle été choisie pour devenir une championne divine ? Adrian avait déjà rencontré pas mal de personnes dans ce cas-là, investis de pouvoirs d'un dieu ou d'une déesse qui souhaitait que ce mortel agisse en leur nom sur Terre. C'était bien leur seul moyen d'influencer les humains étant donné qu'ils étaient interdis de séjour dans ce monde depuis que le Pacte avait été instauré. Avait-elle appris quelque chose de ce genre ? Le mieux était peut-être de le demander. Après tout, il n'y avait pas énormément de solutions pour expliquer ses paroles : soit elle fréquentait une divinité, soit elle était liée par un lien de championne ou de famille – même si cela remonterait à très longtemps.

Après quelques secondes de silence, il reprit donc la parole.

« Vous avez croisé la route d'une divinité ? Ou alors, vous avez hérité de quelque chose que vous ne connaissiez pas ? » Des pouvoirs, elle comprendrait si elle était dans ce cas-là. « Il n'y a pas beaucoup de personnes qui entendent parler de leur existence et ceux qui le font ne le croient généralement pas. Vu que vous avez l'air de vous sentir obligée d'y croire, j'en déduis que vous devez avoir vu quelque chose qui vous y pousse, non ? Vous avez peut-être été touchée par la grâce divine ? »

Il ne se moquait pas d'elle, sa déclaration était très sérieuse et elle se sentirait peut-être moins gênée de lui dire ce qu'elle avait sur le cœur. Sauf si elle le prenait pour un fou, bien entendu !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 17 Avr 2015 - 1:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Megan restait suspendue à ses lèvres mais à ce début d’aveux, ses yeux s’écarquillèrent et elle manqua rater le reste des explications, trop troublée par ces quelques mots. Quoi à lui aussi ? Que lui était-il arrivé ? Il avait été choisi par un dieu ? Mais comment avait-il su ? Comment avait-il deviné pour elle ? Qu’est-ce qu’elle avait raté ? Elle s’était trahie ? Ses pensées se bousculaient, paniquées, complètement déraisonnées. Mais c’était IDIOT ! IDIOT ! Et il lui fallut quelques secondes de plus pour l’entendre cette petite voix là, la voix de la raison ? Oui oui, ils étaient déjà plusieurs à lui avoir dit qu’ici à Star city, la différence n’était pas une honte, ni une tare, ni … ok non il parlait de métahumain. Est-ce qu’un champion divin faisait-il partie de cette catégorie ? Mon dieu son esprit s’emballait comme un cheval fou…. Elle devait se calmer !

- vous avez hérité de pouvoir ? Murmura-t-elle comme si elle était proche du malaise. Son esprit tournait trop vite, elle avait du mal à saisir, à décortiquer le discours de ce gentil personnage qui voulait l’aider. L’aider pas la juger. Elle n’allait pas être condamnée parce qu’on l’avait choisie malgré elle. C’était quoi cette crise qu’elle faisait ? Une sorte de traumatisme dû à son jugement ? A son enfermement en prison ? Elle devait sans cesse se souvenir qu’il n’était pas rare de croiser des métahumains à Star City. Et lui, cet homme face à elle, ne venait-il pas de lui avouer avoir des pouvoirs ?

- Quoi? vous dites? vous avez rencontré des créatures ?


Pourquoi avait-elle ce sentiment qu’elle allait se sentir mal ? Pourquoi l’aveu d’une chose dépassant l’entendement la rendait si réactive ? Si mal à l’aise ? oh et puis quoi ? C’était pas grand-chose de rencontrer des créatures, des monstres ? Non ? Mais de quel genre de créature voulait-il parler ? Est-ce qu’elle voulait vraiment le savoir ? Elle n’en était pas sûre du tout. Elle avait eu envie de pleurer tout à l’heure en ne trouvant aucune preuve concrète de l’existence des dieux et de leur Olympe, mais à présent que cet univers devenait peu à peu tangible, elle disjonctait. Il n’y avait pas d’autre terme.

Et puis au milieu, il lui révéla être un archéologue ! C’était presque comique pour la peine. Un archéologue ! Qui d’autre qu’un tel scientifique aurait pu lui parler de l’existence de créatures fantastiques ? Un archéologue bien sûr. Maiis bien sûr, et sans doute avait-il chez lui un fossile d’une corne de licorne ? Pauvre bête…..

Quoi ? Il avait mené son enquête et la sienne avait semble-t-il mieux porté ses fruits que les recherches de Megan. Alors elle commença à se dire que son manque d’ouverture d’esprit était peut-être au fond, le seul frein dans sa quête de savoir. Elle n’était pas prête pour « l’acceptation », et LUI le savait….Lui Eros qui devait en cet instant s’amuser de la voir dans tous ses états pour…. Si peu !

Et tandis que Megan tentait de réunir le peu d’esprit sensé qui lui restait, son charmant interlocuteur l’acheva par la question ULTIME !


- une divinité ? murmura-t-elle, comme si elle manquait de souffle. Ho oui justement la semaine passée, j’en ai rencontrée une, un dieu charmant entre nous.

Le pire, oui le pire c’est qu’elle disait vrai en croyant énoncer une grosse plaisanterie pas drôle du tout. Mais comment aurait-elle pu savoir pour Hermès ? Et si elle avait su, est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Elle réalisa soudain qu’elle pouvait le blesser en répondant ainsi, alors que c’était une ultime rebuffade de sa part. Elle éclata soudain en sanglot, créant un léger remous parmi les autres clients de la bibliothèque et se cacha le visage dans les mains.

- pardon, je suis confuse, vraiment, je vous demande pardon. Je ne voulais pas être ironique, je vous assure….. vous m’croyez n’est-ce pas ? Ho non au fond, vous n’êtes pas obligé, moi après tout je n’y crois pas, c’est pour ça oui, c’est sûrement pour ça qu’ils refusent de répondre à mes questions… .lui Andrew, mon mentor, c’est un disciple d’Eros, il a été chargé par son dieu de me guider… tu parles, il me guide rien du tout. Il fait tant de mystères ! Il m’a déballé toutes leurs petites magouilles et après démerdes-toi ! Oui voilà, on vous annonce que vous avez été choisi par le dieu de l’amour en personne, alors que jusque là vous étiez persuadé qu’il faisait juste partie du folklore, et paf !!! à vous de vous débrouiller avec ça. Je suis navrée vraiment….. je ne voulais pas y croire….je ne pouvais y croire….

Elle sembla se calmer un peu, et leva des yeux humides vers son interlocuteur.

- alors…. Alors vous vous y croyez ? Vous… vous avez aussi été choisi comme… comme champion divin ? HO là là je ne m’habituerai jamais à ce terme.

Elle eut un hoquet et fouilla la poche de sa veste à la recherche d’un mouchoir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Avr 2015 - 14:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian n'avait jamais été très doué pour comprendre ce que les autres ressentaient et même avec sa télépathie améliorée qui lui permettait d'avoir une sorte d'empathie, il était toujours pris de court lorsque son interlocuteur avait l'air perdu. Et c'était le cas de la demoiselle qui parlait d'une manière assez étrange. Sa voix était bien teintée d'un accent, mais le centenaire doutait que ce soit véritablement la raison de son comportement. Sa remarque concernant une divinité fut interprétée au sens premier, aussi Adrian fut-il un peu... perdu ? Paniqué ? Tout cela en même temps, lorsque la demoiselle éclata en sanglots. Bon. Les jeunes femmes qui se mettaient à pleurer soudainement, Adrian n'avait jamais su comment s'y prendre, il songea bêtement à lui tapoter l'épaule pour la rassurer, mais se ravisa. En plus d'être inutile, c'était surtout stupide ! Les personnes autour d'eux semblaient contrariées et s'imaginaient certainement qu'il torturait mentalement la malheureuse demoiselle pour qu'elle réagisse ainsi, mais c'était le dernier de ses soucis.

Elle lui expliqua alors ce qui lui était arrivé et Eldoth put donc considérer qu'il saurait s'y prendre. Des champions divins, il n'en avait pas rencontré des centaines, mais suffisamment pour savoir ce qu'ils pouvaient ressentir en voyant leur vie être totalement changée du jour au lendemain. Et puis, il s'y connaissait pas mal en matière de divinités, alors si cela pouvait aider l'inconnue.... Il lui offrit un sourire rassurant lorsqu'elle le questionna sur ce qu'il pensait d'elle, puis glissa une main jusqu'à la poche de son veston pour en tirer un mouchoir tout neuf qu'il lui tendit maladroitement. Il allait vraiment devoir prendre des cours pour apprendre à consoler les demoiselles.

« Bien sûr que je vous crois. » Il disait cela comme une évidence. « Mais non, je ne suis pas tout à fait dans le même cas que vous. Je ne suis pas un champion divin, mais j'en ai côtoyé quelques-uns. J'ai juste été choisi pour hériter des pouvoirs d'un mage qui a mailles à partir avec les divinités. J'en ai rencontré quelques-unes là aussi. » Le ton de sa voix se voulait rassurant alors qu'il la regarda. « Cette divinité que vous avez rencontrée... par hasard, ça ne se serait pas passé au musée de Star City ? »

Il ne précisa pas lequel de manière à ce que la divinité concernée ne puisse pas l'accuser d'avoir éventé son secret si jamais il s'était trompé. Cela dit, les seules divinités qu'il n'avait pas bannies et qui étaient du genre à se présenter à un champion divin d’Éros, c'était Hermès. Bon, Adrian ne l'avait jamais trouvé charmant, plutôt moqueur, mais c'était peut-être parce qu'il était imperméable à son « charme ». Il lui manquait certainement une poitrine pour que cela agisse vraiment. Mais là n'était pas la question, Eldoth se concentra à nouveau sur les aveux de l'inconnue dont il ignorait toujours le prénom, avant de reprendre la parole.

« Si ça vous rassure, les personnes liées aux divinités aiment bien jouer avec le mystère. Vous n'êtes pas la seule dans ce cas-là. » Perdue ou championne divine. « Vous êtes la championne d’Éros alors ? C'est plutôt... original. Je n'avais jamais rencontré quelqu'un qui soit affilié à cette divinité. » Et il se demanda bêtement quelles seraient ses missions. « Cela dit, je sais que les autres champions avec qui j'ai conversé ont tous fini par comprendre ce que leur divinité attendait d'eux. » Il marqua une légère pause. « Ça va vous paraître un peu étrange, mais vous n'avez rien ressenti de... différent, depuis que vous avez appris cette nouvelle ? Parfois les dons s'éveillent avant que la personne soit au courant, mais peut-être que ce n'est pas votre cas. »

À dire vrai, il lui manquait peut-être certaines informations utiles, cela dit il ne comptait pas spécialement s'amuser à décortiquer la vie de la demoiselle. D'une part parce que ce serait gênant pour lui, mais aussi pour elle ! Son attention se détourna brièvement de l'inconnue pour observer les alentours et constater qu'il y avait plusieurs regards tournés vers eux, généralement désapprobateurs, mais aussi curieux. Ce n'était peut-être pas le meilleur endroit qui soit pour discuter d'un pareil sujet. Son regard se reposa alors sur la jeune femme.

« Vous voulez aller dans un endroit plus tranquille pour discuter ? » Tranquille dans le sens discret. « Si vous voulez, je peux vous inviter à passer chez moi : vous pourrez lire les livres dont je vous ai parlé. Je les ai tous conservés et je doute qu'ici vous trouviez quelque chose de vraiment utile pour vous.... »

Et il n'avait pas la tête du mec louche qui essaye d'attirer une innocente jeune femme dans son manoir pour la tuer et enterre son cadavre dans son jardin ! De toute manière, il n'en n'avait pas.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 23 Avr 2015 - 9:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Megan faisait de grands efforts pour se reprendre. Elle était ridicule de s’être donnée en spectacle ainsi et s’en voulait mais… voilà, sa sensibilité finissait chaque fois par la trahir, une sensibilité à fleur de peau qui faisait qu’elle était toujours très réactive, trop souvent, oui sans doute trop. Si elle savait lire les émotions des autres et les ressentir, elle avait bien du mal à canaliser les siennes, un comble pour une empathe , ou peut-être parce que ça ne faisait pas longtemps qu’elle découvrait l’étendue de ses pouvoirs….

Renonçant à trouver un mouchoir, elle accepta volontiers celui que lui tendait son interlocuteur dont elle perçut le malaise face à sa réaction. Voilà qui l’aida à recouvrer l’entièreté de son sang-froid. Enfin pas seulement, parce que les paroles qu’il prononça ensuite, furent comme un puissant calmant, mêlé de la surprise d’apprendre qu’il paraissait vraiment au point sur ce sujet et que contrairement à elle, il ne réagissait pas de manière extrême, pas de surprise, pas d’étonnement, non. Il avait l’air de trouver ça normal ! De fait, elle se sentit encore plus idiote par ses réactions.
Elle termina de s’essuyer le visage, et cessa quand il lui parla du musée. Quel était le rapport ? Le musée ? Elle en tira donc les conclusions qui s’imposaient. Il y avait une divinité qui se promenait à Star City. Voilà qui eut le chic de lui couper la chique !


- c'est-à-dire que….euh non, je faisais juste une plaisanterie….. il y a vraiment une divinité qui se trouve ici à Star City ?

Elle secoua la tête :

- et moi qui avais du mal à y croire…. Alors c’est vrai, tout est vrai…. Eros, oui, il s’agit bien de lui. Je ne sais pas si c’est original, et je ne comprends pas vraiment pourquoi il m’a choisie moi. Je ne suis pas… enfin je ne crois pas être… euh, spécialement expérimentée sur le sujet de l’amour.

Elle accompagna cet aveu d’un sourire un peu crispé, embarrassée. Après tout en prison, on n’avait pas vraiment le temps de flirter, de sortir avec les petits copains ou de vivre des expériences sexuelles. Pas que ça en manquait, loin de là, les filles savaient très bien pallier à l’absence de partenaires. Mais Megan n’était pas spécialement attirée par ce genre d’expérience, et les conditions ne s’étaient jamais vraiment prêtées à étudier ….le sujet… ! Elle fit une grimace. Ok, elle avait ….STOP on ne va pas raconter comment elle a perdu sa virginité tout ça, juste qu’elle avait déjà eu l’occasion de faire des expériences, et surtout de comprendre les rouages des sentiments humains. Bien qu’à présent, elle savait que c’était en partie grâce à ses pouvoirs si … particuliers !

- je sais ce qu’il attend de moi… Andrew me l’a dit. Mais j’avoue que sur le moment je ne l’ai pas cru bien sûr. Tout ce que j’ai ressenti, c’est une profonde perplexité.

Elle dévisagea l’homme qui faisait montre de tant de patience avec elle et de compréhension ! Même si c’était très inattendu pour Megan.

- ah si vous parlez de mes dons et bien… ils se sont manifestés bien avant, bien que je ne les maitrise pas tous…. J’ignorais même posséder de telles …de telles euh…facultés. Mais lire dans les cœurs m’a toujours paru si naturel… je croyais que j’étais juste très intuitive. Tu parles ! Quelle naïve je fais quand même. Pour le reste, c’est encore très nouveau pour moi. J’avoue avoir beaucoup de mal à …à utiliser de telles capacités.

Elle se demanda s’il allait vouloir savoir lesquelles et si elle allait oser lui en parler. Puis se trouva à nouveau ridicule. Il connaissait des divinités et des champions divins, merde ! il était la dernière personne devant laquelle, elle devait se gêner de parler de ses capacités. Cependant quand il lui proposa de poursuivre la conversation ailleurs, elle fut un instant décontenancée, puis méfiante, et enfin elle comprit, en le voyant regarder autour d’eux. Bon sang il n’allait pas l’emmener dans une cave pour profiter de sa grande naïveté, et lui faire subir toutes sortes de tortures….(oui Megan a une imagination débordante !)…. Il s’inquiétait juste d’être entendu par des oreilles trop curieuses. Et puis elle sentait sa sincérité. Il ne lui mentait pas. Il voulait juste lui prêter des livres, rien d’autre.
C’est donc une Megan rassurée qui lui répondit avec un sourire retrouvé :


- oui volontiers ! Hum encore désolée si je vous ai mis dans l’embarras.

Elle regarda à son tour autour d’eux et revint à son mystérieux inconnu, pour ajouter sur un ton léger :


- enfin avant, permettez-moi de me présenter, Megan Hope,…. Et vous êtes ? Je ne voudrais pas que vous croyez que je suive le premier inconnu venu jusque dans son antre, hein, je ne suis pas le genre de proie facile, enfin je veux dire, de fille facile, enfin non ce n’est pas la bonne expression.

Et enfin pour se sortir des sables mouvants dans lesquels elle s’enfonçait, elle conclut :

- j’ai encore un peu de mal avec la langue.

Et elle lui offrit un large sourire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Avr 2015 - 16:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Bon, Adrian devait vraiment revoir son humour puisqu'il n'arrivait même pas à comprendre lorsque ses interlocuteurs plaisantaient. Cela dit, à sa décharge, vous commenciez à avoir une autre vision des choses lorsque vous fréquentiez plus souvent des divinités et des créatures magiques que des humains ! Le centenaire haussa les épaules comme pour indiquer que c'était sans grande importance. Il ne pourrait pas donner de nom de toute manière. Sans vouloir être mauvaise langue, Hermès avait l'air suffisamment occupé à charmer ce qui passait à portée de main, Adrian n'avait pas besoin de lui envoyer la championne du dieu de l'amour....

Quoi qu'il en soit, elle semblait se poser beaucoup de questions, notamment une qui était plus évidente : pour quelle raison avait-elle été choisie ? Là, Adrian ne pouvait pas vraiment lui répondre avec exactitude, juste lui donner des exemples de personnes dans son cas, le reste, ce serait à elle de comprendre. Mais lui-même avait été dans ce cas : sélectionné pour devenir le futur Archimage alors qu'il ne croyait même pas que la magie existait réellement. Finalement, leurs cas n'étaient pas si différents. Il l'écouta donc avec beaucoup d'attention et de patience – comme quoi, être professeur ça servait bien ! – puis se décida à reprendre la parole lorsqu'elle s'emmêla un peu les pinceaux. Adrian espérait pour elle qu'elle n'avait rien d'une fille facile, en effet, mais ça ne le regardait pas spécialement, même s'il avait compris ce qu'elle voulait dire.

« J'ai compris l'idée. » Il rigola légèrement. « Vous êtes étrangère alors ? De Russie je pense, non ? Je connais quelqu'un de là-bas et son accent ressemble beaucoup au vôtre. » Sauf qu'Aleksandr était légèrement plus vieux que la jeune femme. « Enfin, je ne voudrais pas que vous croyiez que j'invite tous les jours les femmes que je rencontre à venir chez moi. Mais c'est un peu exceptionnel dirons-nous. » C'était le moins qu'ils puissent dire. « Enfin, je m'appelle Adrian Pennington et ne vous inquiétez pas, vous ne m'avez pas embarrassé du tout. »

C'était plutôt le fait qu'elle risquait d'être interdite de bibliothèque à vie s'ils parlaient un peu trop au goût de leurs voisins de table. Il l'abandonna le temps de replacer ses livres sur les étagères et de la laisser faire de même, quitte à lui donner un coup de main pour qu'ils puissent reprendre leur discussion plus rapidement, puis l'accompagna à l'extérieur du bâtiment. Il faisait assez beau, ou du moins le soleil était présent, même si la température était loin d'être caniculaire. Le temps idéal pour une petite balade, surtout que le manoir n'était pas si loin. Son attention se porta vers la jeune femme.

« Ça vous dérange si on y va à pied ? Ce n'est pas loin. Et si vous voulez appeler quelqu'un pour dire où vous allez.... »

Au cas où elle s'inquiétait tout de même de pouvoir tomber sur un gars louche qui l'amènerait dans sa cave ? De toute manière, la cave d'Adrian était occupée par un nexus magique et il ne comptait donc pas y emmener qui que ce soit ! Si la demoiselle était d'accord, il prendrait la direction de la Kane Street et si elle préférait un taxi, il se chargerait d'en interpeller un. Dans les deux cas, la discussion pouvait se poursuivre.

« Vous savez, c'est difficile de savoir pour quelle raison on est choisi et pas un autre. Moi-même je ne sais pas encore pourquoi j'ai hérité de mes pouvoirs et si ça vous rassure, je ne croyais pas en l'existence de la magie avant d'être concerné par tout ça. Vous êtes loin d'être la seule. » C'était généralement rassurant pour les gens. « Vous avez parlé d'un certain Andrew, c'est un ami à vous ? » Peut-être un guide ? « Mais ce n'est pas grave si vous n'y connaissez pas grand-chose. C'était aussi mon cas au début, ça se fera avec le temps. Enfin pas les relations amoureuses, mais l'expérience avec vos pouvoirs je veux dire. » Pas qu'elle s'imagine qu'il allait l'inscrire à un speed dating. « Vous êtes empathique alors ? C'est uniquement valable pour ce que les gens ressentent, ou vous aussi vous ressentez la même chose ? » Ce pouvoir pouvait être à double sens. « Votre rôle est peut-être simplement lié au fait qu'il faut permettre aux gens de comprendre leurs sentiments, ce n'est pas forcément de leur faire trouver l'âme sœur. Enfin, je crois qu'il y a beaucoup d'autres moyens aujourd'hui, vous risqueriez d'être au chômage si c'est le cas. » Un sourire ourla ses lèvres. « Est-ce que vous connaissez tous vos pouvoirs, ou vous en découvrez encore ? »

Ce n'était pas de la curiosité malsaine ou déplacée, juste une envie de l'aider et d'en apprendre plus à son sujet pour savoir comment s'y prendre !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 24 Avr 2015 - 22:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Megan hocha la tête, tandis qu’il reconnaissait comme Raphaël l’avait fait avant lui, son accent.

- oui de Moscou .

Et comme Raphaël aussi, il semblait connaitre un autre « russe ». Elle sourit et lui serra spontanément la main tandis qu’il lui donnait son nom.

- et bien, je suis enchantée monsieur Pennington. D’ordinaire dans ces cas là, on dit que c’est la providence qui vous a mis sur ma route, mais…. je commence à avoir des doutes sur ces choses là aussi. Comment croire encore à la providence après tout ce que vous m’avez appris ? Quoiqu’il en soit, je vous suis reconnaissante, et je le suis aussi envers celui ou celle qui a décidé de permettre à nos chemins de se croiser.

Enfin, si lui ne comprenait pas son sens de l’humour, Megan elle perçut parfaitement la plaisanterie et rit doucement. Après tout, il n’avait pas le profil d’un séducteur, ce qui n’était pas le cas d’un certain directeur de musée. Non vraiment, on ne pouvait pas comparer les deux hommes. Mais c’était plutôt rassurant d’un côté de pouvoir se confier librement à quelqu’un comme cet Adrian qui semblait vraiment comprendre son problème, sans vouloir « profiter » de la situation. De fait, elle voulait bien croire au caractère exceptionnel de la rencontre et de son invitation, sûre que ça ne devait pas être tous les jours qu’il rencontrait un champion divin.

Bon à présent qu’ils s’étaient entendus pour se rendre chez Adrian, ils rangèrent chacun les livres empruntés, Megan ne manquant pas de remercier Adrian pour son coup de main, puis ils quittèrent la bibliothèque pour se retrouver soudain sous la lumière éblouissante du soleil. Megan sourit et soupira en appréciant la douceur des rayons en cette saison printanière. Aussi à l’invitation d’Adrian, s’empressa t’elle d’accepter la promenade à pied.


- oui volontiers, allons-y à pied, j’adore marcher.

En fait, elle y avait pris goût particulièrement après son expérience avec les taxis de Star City qui avait mal tourné. Et Megan n’avait pas encore eu le temps de songer à acheter un véhicule, voir même pourquoi pas un vélo, un moyen agréable et plus proche des gens qu’une voiture, parce qu’elle appréciait toujours observer les badauds et que souvent cela l’inspirait pour de nouvelles toiles. Donc au final, l’achat d’une voiture était loin d’être sa priorité. Quant à la suggestion d’Adrian d’appeler quelqu’un pour le prévenir de la destination de Megan, elle ne put s’empêcher de répliquer, regard amusé pour cet homme aux manières si prévenantes :

- non ça ira, nul ne m’attend. Oui je sais, je ne devrais peut-être pas dire ça à un homme que je viens tout juste de rencontrer, ne sait-on jamais ?

Elle rit et ajouta :

- Mais je ne pense pas que je risque quoique ce soit en votre présence.

Surtout parce qu’elle ne ressentait aucune mauvaise intention de sa part, et cela depuis le début. Sauf que parfois son côté méfiant parlait avant son pouvoir de lire dans les gens. Encore quelque chose qu’elle allait devoir travailler. Ils se mirent donc en route, marchant en direction de Kane Street, tandis qu’Adrian expliquait encore, pouvant à présent parler librement puisqu’ils n’étaient plus dans l’espace protégé de la bibliothèque. Et Megan n’était pas au bout de ses surprises avec les révélations d’Adrian. Alors quand il évoqua ses propres pouvoirs, elle cessa de marcher :

- vous aussi ? Vous avez …des pouvoirs ? … de la magie ?? Oh !

Oui ça avait de quoi laisser sans voix ! Oui d’accord, elle allait devoir se faire une raison, elle était loin d’être la seule. Ok, il fallait qu’elle apprenne à gérer ça aussi. Megan se remit en marche tachant de réagir moins vivement à ce qu’il allait encore lui apprendre. La magie, les pouvoirs, les dieux et les champions divins. C’était NORMAL ! Elle devait cesser de s’inquiéter ainsi. Et tout allait bien n’est-ce pas ? Elle n’était ni en danger, ni menacée, ni blessée etc….ok.

- Andrew… au départ il s’est présenté comme un mécène qui a tout de suite adoré ce que je peins… je suis artiste peintre, lui précisa-t-elle avant de poursuivre. Il m’a aidé… à venir m’installer ici.

Elle passa sous silence le fait qu’il était venu la voir en prison et était intervenu pour la faire libérer. Ce secret là était trop honteux pour elle.

- il a dit qu’ici mon talent serait reconnu à sa juste valeur. Il m’a offert un logement et… et puis il m’a appris ce que j’étais, pourquoi j’avais ces pouvoirs. Il m’a menti, ce n’est pas vraiment un mécène, c’est …. Il m’a dit qu’il était un disciple d’Eros et que ce euh dieu l’avait envoyé pour me guider. Tu parles, ajouta-t-elle dans un grondement.
Elle marcha en silence un instant puis répondit à ses questions sur ses pouvoirs.


- oui empathique, c’est ça…. Je sais deviner tout ce que les gens ressentent, leurs intentions, leurs envies, leurs émotions, absolument tout. Je lis en eux comme dans un livre, tout comme je sais que vous n’avez aucune mauvaise intention envers moi.

Elle lui sourit et poursuivit :

- leurs émotions ne m’atteignent en principe pas. Ca dépend de l’intensité et ….de mon humeur, de la façon dont je suis, fatiguée, nerveuse, là j’ai tendance à me laisser dépasser et à absorber le…trop plein d’émotion….et j’ai déjà eu l’occasion d’intervenir à plusieurs reprises pour aider les gens, mais j’ignorais tout de mes pouvoirs… j’avais juste senti leur détresse ou vous savez ces choses qui font qu’on a envie de les aider, qu’on ne peut les laisser seul… Alors oui je ne crois pas que ma mission se bornerait simplement à aider les gens à trouver l’âme sœur.

Elle rit, parce qu’elle se sentait un peu nerveuse à parler de tout ça ainsi, se révéler autant. Et conclut finalement :

- il m’a dit… que je pouvais influencer les sentiments des gens, influencer leurs vies, et contrôler les battements de leur cœur. Ca m’est déjà arrivé, mais j’ignorais alors que c’était… que c’était un pouvoir… et il ma dit aussi que quand je comprendrai, je recevrai un dernier présent.

Elle le dévisagea alors, regard intense qui reflétait son trouble.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 26 Avr 2015 - 16:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Parfois, Adrian en venait à se demander comment il devait prendre le fait qu'il n'éveillait jamais la crainte chez les gens qu'il rencontrait. Il avait beau dire des choses parfois un peu étranges, personne ne semblait envisager qu'il puisse être dangereux. Bon, pour le coup c'était une bonne chose puisqu'il ne l'était pas, mais tout de même... Enfin, là n'était pas la question ! L'aveu qu'il avait fait à propos de ses pouvoirs magiques semblait être plus impressionnant que son absence totale d'hostilité. Il se contenta d'esquisser un sourire approbateur, se doutant bien que la demoiselle ne devait pas croiser des mages tous les jours – ou alors elle ne s'en rendait pas compte.

Arriva alors l'explication concernant l'homme dont il avait été question juste avant. Un mécène qui l'avait fait venir ici. Pourquoi à Star City précisément ? Apparemment, il n'avait aucun lien avec son métier, ou du moins pas prioritaire, c'était donc qu'il devait être concerné par Éros – ce qu'elle confirma. Mais pourquoi Star City ? La question le taraudait forcément, il avait déjà croisé pas mal de champions dont certains savaient qu'il était l'Archimage, il y avait donc des chances pour que l'un d'entre eux l'ait renseigné. Mais comme Adrian avait tendance à se sous-estimer, peut-être avec justesse, il pensait plutôt que la raison était différente. Si ça se trouvait, l'homme vivait simplement en ville et il n'y avait pas de justification spéciale.

Il l'écouta avec attention et sans l'interrompre une seule fois, puis lorsque le silence retomba, Eldoth tourna les yeux vers la jeune femme. Elle semblait... perdue. Et soucieuse de savoir ce qui allait lui arriver, une chose parfaitement normale soit dit en passant. Malheureusement, elle était la première championne d’Éros qu'il rencontrait et il était bien incapable de dire ce qu'était ce fameux présent. Un pouvoir ultime ? Qui lui permettrait de remplir plus efficacement les missions confiées par son dieu ? Certainement, mais les possibilités étaient nombreuses. Un sourire rassurant se peignit sur les lèvres d'Eldoth.

« Un dernier présent, il doit sans doute faire référence à une capacité ultime. Quelque chose qui soit étroitement lié à Éros. Mais là... je crois que sans recherche, c'est compliqué de trouver une réponse claire. Peut-être que ce sera un arc aux capacités spéciales, ou alors un pouvoir lié à ceux que vous possédez déjà, voire une aura particulière. Il faudrait se baser sur des écrits faisant référence aux champions d’Éros pour en savoir plus. » Et il serait là pour l'aider. « Je comprends mieux ce que vous voulez dire concernant ce fameux Andrew. Il ne peut certainement pas vous aider directement. Parfois, les disciples des divinités n'ont pas le droit de se montrer trop clairs avec les futurs champions, autant pour vérifier leurs capacités que leur dévotion. » Même s'ils n'avaient rien demandé. « Mais vous a-t-il dit pour quelle raison est-ce qu'il vous a fait venir à Star City précisément ? Un hasard, ou parce que cette ville a quelque chose de vraiment important pour vous ? »

Mais peut-être qu'elle n'en savait rien ? Cet homme n'avait pas été très clair avec elle et elle pouvait être dans le flou total. Adrian était assez content d'être tombée sur elle : il pourrait l'aider un peu et lui permettre de se sentir moins dépassée. Parfois, même s'ils ne trouvaient pas davantage de réponses à deux, le simple fait de ne pas être seul aidait beaucoup à se sentir moins perdu. La marche progressait bien et ils arrivaient de la Kane Street, ils n'auraient plus beaucoup à parcourir avant de pouvoir entrer dans le manoir.

« Découvrir vos pouvoirs va déjà être une chose compliquée, cependant, vous semblez avoir déjà des bases, il faudra apprendre à les développer. » Il prit quelques secondes pour réfléchir. « Votre empathie doit certainement être liée à une sorte de télépathie, vous pouvez sonder l'esprit des gens, inconsciemment, puis les aider en fonction. J'ai appris à développer un peu ce genre de pouvoir, je pourrai peut-être vous aider. » Après tout, lui aussi était télépathe. « Avez-vous ressenti quelque chose de spécial lorsque vous avez aidé ces gens ? Un sentiment de plénitude, voire de satisfaction, mais différente des fois précédentes ? » Il la sonda du regard pendant quelques secondes. « Mais il faudra aussi que vous appreniez à bloquer les émotions lorsque vous n'êtes pas en mesure d'y faire face. Si vous vous laissez dépasser par tout cela, vous risquez d'en devenir folle. Pas forcément au sens littéral du terme, mais votre travail sera colossal, alors autant vous ménager. »

Il n'avait aucune envie de l'aider à se suicider, même si elle ne le ferait pas volontairement. Il savait ce que c'était de se dédier entièrement à son rôle et il ne le souhaitait vraiment à personne. Après tout, une championne du dieu de l'amour qui n'était pas capable d'avoir une vie sentimentale épanouie, ce serait comme un cordonnier mal chaussé : ça allait en proverbe, mais certainement pas dans la vraie vie !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 27 Avr 2015 - 12:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Leur marche les avait menés peu à peu devant un grand manoir. Mais si en temps ordinaires, Megan aurait été ravie d’observer le paysage, les architectures qui se mariaient joyeusement dans un joli mélange de couleur, si les badauds, touristes, et autres gens pressés d’aller et venir autour d’eux, continuaient de marcher en leur accordant parfois un regard curieux, elle, ne les voyait plus, complètement captivée par la conversation et tout ce qu’elle découvrait encore grâce à son nouvel « ami » Adrian. S’étant calquée automatiquement sur son pas, elle ne prit même pas garde qu’ils s’étaient arrêtés.

- une capacité ultime !


Son esprit vagabonda un instant, essayant d’imaginer quelle pouvait être cette fameuse capacité. Une qui lui aurait été fort utile, c’était de savoir se battre après tous les ennuis qu’elle avait déjà rencontré. Même si Andrew lui avait laissé entendre qu’elle aurait pu s’en sortir avec les pouvoirs qu’elle possédait déjà mais apparemment, elle ne savait pas correctement s’y prendre. Et ce n’était pas Andrew qui allait l’aider à apprendre à les maîtriser.
Mais ce vagabondage intempestif prit aussitôt fin quand il évoqua le fameux arc, le cliché de chez cliché, Cupidon lançant des flèches d’amour sur ses victimes.


- ho mon dieu, ne put-elle s’empêcher de s’exclamer à l’idée. Un arc, mais enfin ! Vous me voyez me promener avec un arc et des flèches ? Oh et tiens, vais-je devoir me promener toute nue aussi ? Non ça va, je fais juste de l’ironie. C’est tellement déstabilisant. J’espère que ce n’est pas de ça qu’il s’agira. C’est guère pratique à emporter vous savez.

Elle sourit pour tempérer ses paroles.

- je crois en effet qu’il serait bien d’en apprendre plus sur Eros.

A vrai dire elle était soudain fort curieuse d’en découvrir plus, beaucoup plus que ce que la mythologie en racontait, pire, que ce que les contes populaires en disaient, le fameux petit chérubin et son arc. Puis elle se renfrogna :

- parce que c’est clair qu’il ne m’a pas révélé grand-chose, et il semblerait en effet qu’ils aiment à me laisser mariner dans mon ignorance. Je sais qu’ils m’ont déjà testée, même si ça me dépasse. Ils voulaient sans doute connaître mon endurance, ma résistance face aux problèmes, car des problèmes j’en ai rencontré pas mal. C’est en tout cas ce qu’Andrew a laissé entendre, qu’il s’agissait là d’épreuves. Mais je n’avais pas pensé à de la … dévotion.

Elle analysa cette nouvelle idée, cette suggestion d’Andrew, sourcils froncés, regard ailleurs. De la dévotion ? Megan n’avait jamais été croyante, ni pratiquante, ses parents ne l’avaient pas été. Alors être dévouée à un dieu qui jusque là avait toujours fait partie de la mythologie ? On ne pouvait pas devenir soudain croyant ou dévoué à un dieu du jour au lendemain, pardi ! Mais est-ce que c’était là une ultime épreuve ? Dans ce cas, elle avait encore un long chemin à faire. Et surtout il fallait oui, qu’elle en sache un peu plus sur Eros, plus que ce que les clichés en montraient, ne se voyant pas du tout se prosterner ou prier un sale gamin tout nu armé d’un arc et de flèches qui tirait sur les gens pour les rendre amoureux. Elle marmonna alors pour elle-même :

- ça aurait été quand même mieux qu’il m’en parle de lui-même cet Eros.


Elle soupira et se tourna vers Adrian :

- oui je dois apprendre à mieux gérer mes pouvoirs pour commencer, c’est sûr. Je ne vois pas trop comment sauf si je m’amuse à le tester sur les gens en les utilisant comme des cobayes.

Megan afficha soudain un petit sourire en coin, en dévisageant Adrian.

- hmmm non pas vous, au cas où j’échoue, il vaut mieux éviter n’est-ce pas ? Je plaisante, rassurez-vous !

Elle rit soudain comme pour soulager la tension qu’elle avait ressenti jusque là. Et c’est seulement qu’elle réalisa qu’ils s’étaient arrêtés. Megan jeta un coup d’œil alentours, avant de conclure :

- quand à mon empathie, non, c’est… je vais essayer de vous l’expliquer sans m’emmêler… je ne vois pas ce que les gens pensent, je n’entre pas dans leur esprit. Je sais seulement ce qu’ils ressentent. Ce sont comme des auras colorées qu’ils émettent, ce sont aussi des gestes qui parlent plus fort encore que des mots, les regards aussi, les attitudes, le tout formant un… un ensemble. C’est un peu comme le parfum que les fleurs émettent qui les entourent, et à leur parfum, vous savez deviner ce qu’elles sont. Ou autre chose…. Si vous souriez, ça veut dire que vous êtes content, c’est ce que les autres peuvent comprendre, moi je verrai au-delà, je verrai dans le regard si le sourire est sincère ou pas, je sentirai s’il y a de l’attirance, ça oui, c’est quelque chose aussi de très fort, ça émane des gens comme une aura brûlante, bien que ça ne brûle pas. Enfin je vous l’ai dit c’est compliqué à décrire, mais voilà je sais décrypter un langage invisible aux yeux des autres, sans pour autant connaître leurs pensées, juste leurs désirs, leurs intentions, intentions de faire du mal, désir de plaire…. Vous comprenez ?

Puis elle réalisa qu’elle avait oublié sa question au sujet de Star City et répondit donc dans sa lancée :
- et euh, non je ne sais pas du tout pourquoi il m’a envoyée ici, même si je vous avoue que ça m’intrigue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 27 Avr 2015 - 20:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Oh, il espérait pour elle qu'elle n'aurait pas à se balader les fesses à l'air, non que cela risquait d'être désagréable – bien au contraire, même s'il refusait de trop faire travailler son imagination sur ce point – mais disons qu'elle risquait de provoquer de nombreux accidents si elle déambulait nue dans les rues de Star City. Et puis elle risquait d'attraper froid la pauvre, même en étant originaire de Russie. Enfin de toute manière, il était inutile de supputer à ce sujet : ils en apprendraient davantage en faisant des recherches, ou avec le temps !

Enfin, ils avaient pas mal de travail sur les bras, mais plutôt que de bavarder sur le trottoir, Adrian décida de l'inviter à l'intérieur avant de répondre à tout ce qu'elle venait de lui dire. Bien sûr, il ne manqua pas de remarquer que sa voisine – une octogénaire qui passait son temps derrière sa fenêtre – les regardait et allait certainement se répandre en rumeurs auprès de leurs voisins, mais Eldoth commençait à avoir l'habitude. Après plus de quarante années passées dans cette rue, les habitudes devenaient assez faciles à comprendre. Ils pénétrèrent donc dans la bâtisse où le silence régnait quasiment. Seul des bruits d'activité venaient de la cuisine, indiquant que le fils du propriétaire des lieux était – encore – occupé à cuisiner pour un régiment. Après avoir débouché dans le hall, Eldoth invita la jeune femme à s'installer dans le salon où il faisait relativement chaud. Sallah avait tendance à mettre le chauffage quasiment jusqu'en été pour la bonne et simple raison qu'il ne s'était jamais fait au climat de ce pays – beaucoup moins clément qu'en Égypte. Adrian offrit un siège à la jeune femme avant de vérifier si elle ne voulait rien boire, puis lorsque tous ces détails furent réglés, il enchaîna sur le sujet qui les avait menés ici.

« Peut-être que c'est un simple hasard pour Star City ? Cette ville est réputée pour son lien avec les Supers et en un sens, les champions divins peuvent entrer dans cette catégorie. Sinon, je vous avoue que je n'ai pas vraiment d'explication à ce sujet. » Cela dit, il ne connaissait pas cet homme. « Concernant votre empathie, je crois que je vois ce que vous voulez dire, oui. C'est la même chose avec la magie : un pratiquant expérimenté peut savoir lorsqu'il est en présence d'un autre mage. Une sorte d'aura se dégage de lui. Je présume que votre pouvoir provoque la même sensation, mais de manière générale. » Il fronça légèrement les sourcils. « Cela dit, je vous avoue que je ne sais pas à quelle.... catégorie c'est lié. Les pouvoirs mentaux ou que sais-je. Vous dites que vous avez réussi à savoir que j'étais sincère avec vous ? C'est que les pouvoirs mentaux ne vous perturbent pas. Il est impossible de lire dans mes pensées, mais cela ne bloque pas votre capacité pour autant. C'est peut-être simplement instinctif, une sorte de pouvoir passif que vous avez en permanence avec vous. »

Adrian s'était installé sur l'accoudoir d'un siège situé non loin de Megan – une habitude qui faisait toujours grincer Sallah des dents. Son regard se détourna de la jeune femme alors qu'il observait les livres entreposés dans les très nombreuses bibliothèques qui dissimulaient presque entièrement la couleur des murs de la pièce. Si la demoiselle avait eu le moindre doute sur la véracité des talents magiques d'Adrian, le nombre impressionnant d'artefacts magiques qui occupaient chaque coin du manoir aurait tôt fait de lui montrer qu'il ne mentait pas !
En pleine réflexion, le centenaire reprit la parole.

« Vous savez, les pouvoirs qui découlent de divinités ont souvent un lien étroit avec la foi. Prenez l'exemple d'un prêtre exorciste, sans sa foi en l'existence d'un Dieu, il ne parviendrait à rien. Jusqu'à présent, les champions que j'ai pu rencontrer avaient tous un lien avec leur divinité. Parfois, ils l'avaient directement rencontrée, parfois, ils sentaient sa présence.... Je pense que tout dépend du dieu concerné. » Et apparemment, Éros n'était pas très liant. « Ces problèmes dont vous avez parlé, ils sont de quel ordre exactement ? Liés à votre rôle, ou simplement au fait qu'il soit impossible de vivre normalement à Star City ? » Il plaisantait un peu, mais la question était sérieuse. « Et vous savez, même s'il est vrai que c'est un peu étrange, vous entraîner sur des cobayes vous serait très utile. Pas de manière offensive bien entendu, mais en cherchant à comprendre plus rapidement ou plus précisément quels sont leurs sentiments par exemple. Quant à vos pouvoirs plus... risqués si je puis dire, vous pouvez toujours demander de l'aide. Beaucoup de héros le sont devenus après avoir eu des amis assez aimables pour jouer les cobayes avec eux. »

Lui, c'était plus simple étant donné qu'il était devenu Archimage juste avant la seconde guerre mondiale, il avait donc largement eu le temps d'expérimenter ses pouvoirs sur des adversaires qui en voulaient à sa vie ! Avant d'aller chercher des bouquins traitant des divinités grecques et des champions divins, Adrian attendit de voir si Megan avait d'autres questions dont les réponses se trouveraient dans ses très nombreux ouvrages.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 28 Avr 2015 - 10:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ils étaient donc arrivé, et Megan accorda un instant son attention au charmant manoir avant de remarquer elle aussi la voisine curieuse. Aussi lui accorda-t-elle spontanément un signe de la main en guise de salut. Signe auquel la dame répondit machinalement avant de soudain laisser tomber le rideau. Elle ne semblait pas contente ! Soit, Megan passa outre se détail pour suivre son hôte jusqu’à l’intérieur de la grande maison, et fut aussitôt surprise et impressionnée par le nombre de statuettes et autres babioles, décos et objets aussi divers et variés qu’une décoration d’intérieur pouvait l’être. A aucun moment pourtant elle ne tilta sur leur possible valeur magique, n’y connaissant strictement rien dans ce domaine. Megan pensait juste avoir affaire à un collectionneur d’antiquité, allié sans doute à un grand voyageur vu la variété de styles. Elle n’était pas si loin du compte finalement.

Elle s’installa ensuite dans le vaste et confortable canapé, un peu surprise par la chaleur qui régnait dans la maison. Aussi prit-elle soin de retirer son manteau qu’elle posa sur le siège derrière elle. Puis quand il lui proposa à boire, accepta-t-elle volontiers un verre d’eau. A leur entrée dans la grande maison, elle avait entendu des bruits venant sans doute de la cuisine d’après les sons, et à présent elle se demandait par pure curiosité qui était celle, ou celui qui tenait compagnie à cet homme qui s’installait à présent face à elle. Mais elle n’était pas là pour satisfaire à sa curiosité, mais pour en apprendre plus sur elle-même, sur Eros et sur ce qui l’attendrait peut-être à l’avenir.

Alors Megan se concentra sur Adrian, et sur ce qu’il lui dit. Oui peut-être que d’avoir choisi Star City n’était qu’un simple hasard ? Non, elle n’y croyait pas vraiment, pas après avoir déjà vécu plusieurs incidents toujours en lien avec les supers qui se réunissaient particulièrement dans cette ville. Aussi lui fit-elle part de ce qu’elle savait désormais :


- peut-être aussi parce qu’il s’est dit qu’ici, j’apprendrai mieux à développer mes capacités, après tout, nous sommes parait-il entourés de supers, et… vous aussi n’est-ce pas ? Vous m’avez parlé de magie, est-ce que…. est-ce qu’on peut dire que vous aussi vous en êtes un ? Enfin oui je sais nous ne sommes pas venus pour parler de vous mais, j’ai déjà rencontré plusieurs personnes ici, et j’ai découvert que Star City était vraiment un…. Comment dire ? Un concentré de supers humains ou vous dites je crois métahumains ? D’un côté, ça rend les choses plus faciles, vous comprenez ? pour en parler je veux dire. Je n’aurai jamais pu avouer tout ce que je vous ai dit aujourd’hui à mes amis d’autrefois. Et quand je pense que nous venons à peine de nous rencontrer !

Elle lui sourit, à la fois surprise de se sentir autant en confiance et un peu gênée cependant d’être tant au centre de l’attention. Parce que Megan ne faisait pas du tout partie des personnes qui aimaient parler d’elles pendant des heures et oui devenir le centre d’attention, ce n’était pas pour elle. Mais bon là, la situation était différente n’est-ce pas ? Elle avait eu besoin d’aide, et il s’était proposé. Elle n’avait donc pas à être gênée de lui confier ses secrets, ou presque.

Elle approuva par contre totalement le côté instinctif de son pouvoir. C’était exactement ça, elle utilisait son empathie depuis très longtemps déjà, et elle avait toujours cru que ça faisait partie de l’ordre des choses de comprendre mieux que quiconque ce que ressentaient les gens. A présent bien sûr, elle savait qu’il n’en était rien.

Quant à sa foi, et aux déclarations d’Adrian sur le lien créé avec son dieu, le fait qu’ils devaient avoir foi en leur dieu pour réussir dans leur mission, cela eut pour résultat de lui arracher une grimace de contrariété. Elle n’en était pas là, elle en était même très loin. Cependant déjà une petite voix soufflait en elle et malgré sa colère après s’être sentie abandonnée en prison, elle avait déjà envie d’y croire. Mais il lui fallait un signe, il lui en fallait plus pour lâcher prise avec ses dernières réticences.


- un lien… ça m’aiderait à mieux comprendre. Vous pensez donc qu’une telle chose est possible ? Vous croyez qu’un jour Eros s’adressera à moi….. ?

Elle soupira, ayant du mal à croire qu’après tout ce temps, Eros lui enverrait un signe. Mais c’était peut-être là justement la clef à son problème. Elle devait apprendre à y croire pour le voir, plutôt que voir pour y croire. Puis elle changea complètement d’attitude, perdant son air concentré et ses sourcils froncés pour dévisager Adrian avec crainte et honte, tandis qu’il lui demandait quels avaient été ces fameux problèmes. Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit, tandis qu’il poursuivait, en lui parlant de l’aide que pourraient lui apporter d’autres « supers »….
Le silence s’installa tandis qu’elle fixait son verre d’eau.


- et bien je suppose que la moindre des choses, avec toute la patience dont vous faites montre envers moi, et votre gentillesse… .c’est que je sois honnête avec vous. Et après vous pourrez toujours me mettre à la porte… Je….. ce n’est pas simple d’en parler. A vrai dire, nul n’est au courant sauf Andrew, et….ceux que j’ai laissé là-bas en Russie.


Elle n’osait toujours pas le regarder :

- j’ai fait quatre ans de prison, lâcha-t-elle brusquement. Et en principe j’avais écopé d’une condamnation à vie, mais Andrew est intervenu et a réussi à me faire libérer. Je … j’ai été condamnée pour avoir tué un homme, c’était mon tuteur… mais c’était de la légitime défense, vous savez !

Elle le regarda enfin, regard d’animal acculé.

- il…il avait tenté d’abuser de moi, ce n’était pas la première fois, toujours avec ses sales pattes à …

La colère se réveilla brutalement, mais Megan s’interrompit pour prendre sur elle.

- bref….on m’a condamnée à perpétuité, sans tenir compte de ce fait. Personne ne voulait m’écouter de toute façon, mais Andrew est parvenu à rétablir les faits… Ce qu’il y a, c’est qu’ils le savaient dès le départ, et ils ont attendu quatre ans pour soudain se réveiller et se dire qu’ils pourraient peut-être faire quelque chose !


Oui ça non plus ça n’aidait pas à avoir la foi en quelqu’un pour qui Megan avait encore de la rancune. Elle ne pouvait comprendre que pour un dieu le temps s’écoulait différemment et qu’il l’ait quelque peu oubliée ? Avant de s’intéresser à nouveau à elle et de lui envoyer son disciple.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Des questions sans réponse et des livres - Adrian
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_6Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_8


Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_1Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_2bisDes questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Esti de gagn de sans-dessin
» [2000] liste sans véhicule V5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_6Des questions sans réponse et des livres - Adrian Cadre_cat_8
Sauter vers: