AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_1Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_2bisPour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Pour la reine ! [Mission Êta]

 
Message posté : Sam 21 Mar 2015 - 12:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’était une belle journée pour un entomologiste. Le soleil montait son bout de nez et certains insectes commençaient à sortir de leur torpeur pour venir s’épanouir partout dans la campagne de Star City. Un jour parfait pour Hive qui répondait à un appel à détresse lancé à la région. Le soleil lui faisait du bien à elle aussi… Parfois elle se demandait si elle n’était pas plus exotherme qu’endotherme. Cela se trouve, la bonne quantité de chaleur elle n’aurait jamais été capable de grandir ou de devenir Hive. Mais c’étaient des considérations qu’elle devrait tester en laboratoire pas sur le terrain.

On avait rapporté la présence d’abeilles génétiquement modifiées qui auraient formé une ruche dans un chantier avoisinant. En temps normal Sarah aimait beaucoup les abeilles et appréciait aussi les organismes génétiquement modifié. Bien entendu avec toutes les polémiques actuelles, mieux valait cantonner leur utilisation à des structures contrôlées telles que des usines ou des laboratoires et clairement pas les relâcher en liberté. Mais avec ce qui se baladait dans les rues de Star City de toute façon… Jusqu’à un certain point, Sarah était elle-même un organisme génétiquement modifié.

Elle ne prendrait pas le site d’assaut tout seul, pas tout de suite. Pour l’instant elle se contentait d’attendre dans une clairière avoisinante, voletant à un mètre au-dessus du sol. Ses coéquipiers, s’ils montraient leur nez, ne rateraient pas son costume noir et jaune de toute façon et elle savait qu’elle pouvait compter sur eux pour ne pas foncer droit dans le tas et mettre à mal toute l’opération. Car elle savait qu’ils auraient affaire à quelque chose de délicat. Ces abeilles formaient probablement un tout nouvel organisme, une nouvelle espèce et elle ne se sentait pas trop avoir des pulsions génocides. Après tout, est-ce que parce qu’une espèce avait été créée par un humain un autre humain devait-il avoir le droit de l’éradiquer ? Elle serait essentielle sur cette mission, assurément… Mais bon, après tout, ils n’avaient entendus que des rapports, cela se trouvait il s’agissait juste d’une bande d’abeilles un tantinet plus grosses que la moyenne.

Hive étendit ses sens pour voir si elle captait quelque chose d’anormal dans les bois et champs avoisinant le chantier. Rien de spécial, vraiment, mis à part la propre collection d’insectes qu’elle avait ramené. Quelques frelons asiatiques qu’elle devrait vraiment ramener au laboratoire sinon les apiculteurs du coin allaient la détester. Une seule de ces bestioles était capable de tuer toute une colonie d’abeilles à miel… Elle avait aussi amené quelques parasitoïdes d’œufs d’abeilles, au cas où ces dernières auraient pondues une armée n’attendant que de submerger Star City. Bien qu’elle en doutait. Cela ne serait probablement qu’une mission de routine.

Elle avait presque envie de prendre les devants d’ailleurs, de foncer pour voir à quoi il en tenait. Peut-être qu’elle pouvait régler la situation seule et ne ferait que perdre du temps à ses camarades. Heureusement, Sarah n’était pas du genre trop tête brûlée…

Elle repensa à tout ce qu’elle avait laissé en plan pour venir là. Sa main monta toucher son cuir chevelu où la blessure qu’elle avait écopée quelques temps plus tôt finissait de cicatriser. Heureusement que ses cheveux cachaient le tout. Ce qui n’avait pas empêché son père d’entrer dans une rage folle. En partie parce qu’il se sentait responsable pour ce coup. C’était son dîner organisé qui avait entraîné sa fille dans les quartiers mal famés de Star city. Par contre ici, face aux abeilles et éventuellement un apiculteur biologiste fou, elle ne pourrait s’en prendre qu’à elle-même.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 21 Mar 2015 - 17:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Aleksandr, tout à sa joie d'avoir enfin vu le Soussanine quitter la cale sèche et le carénage pour retrouver la caresse des flots, n'aurait pu rêver d'un meilleur jour pour une mission de premier ordre. Ce ne serait pas la première mission d'Aleksandr, à Star City, depuis son retour, au début du mois de septembre de l'année 2014. Cette mission qui le conduirait dans les terres, à la campagne ou presque, à l'ouest de la ville, loin des grandes artères urbaines. Les nouvelles étaient mauvaises, dans ce coin-là. D'étranges manifestations y avaient attiré l'attention de la Légion des Étoiles et à force de recouper les informations et de réunir les quelques renseignements que différentes équipes parvinrent à compiler, ils avaient rassemblé assez de matière pour diligenter une mission en bonne et due forme afin d'aller sur place évaluer et au besoin neutraliser toute menace pour l'ordre et la sécurité du voisinage, donc de Star City. Que savaient-ils, exactement ? Peu de choses, en fin de compte, sinon qu'un site de construction ancien et désormais à l'abandon complet s'était vu investi par un super-vilain qui en fit le centre de ses activités. Celui-ci s'était fait connaître sous le nom d'Apiculteur et avait dévoyé ses connaissances en biologie entomologique pour se créer une petite armée d'abeilles mutantes, de tous les types et de toutes les sortes. Fallait-il s'attendre à trouver sur place des abeilles géantes ou des essaims assassins comme on n'en voit que dans les films de seconde ou troisième zone ? Aleksandr n'était pas sûr mais préférait s'attendre à tout. Le criminel aurait-il transformé le chantier et toutes ses structures en ruche immense pour sa petite troupe insectoïde ? C'était à prévoir et à redouter, les témoignages relatifs à l'endroit et les quelques photographies parvenues jusqu'à eux ne laissaient aucun doute sur l'état d'enracinement de l'Apiculteur sur les lieux. Cette vermine avait répandu sa racaille, littéralement. 

Sur place, il diligenta un petit escadron qu'il conduirait lui-même. L'Amiral, en grande tenue aux couleurs, cette fois, de la Moscovie – il portait d'ailleurs l'écusson des princes moscovites, le fameux cavalier perçant un dragon de sa lance, l'Amiral donc serait accompagné de quatre Préobrajenskies eux-mêmes en uniforme. Boris, Youri, Ivan et Nicolas, quatre habitués de l'entourage d'Aleksandr, qui savait pouvoir compter sur eux pour les missions importantes ou délicates. Et naturellement, l'élimination d'un Apiculteur criminel et versé dans la manipulation génétique des organismes vivants comptait dans ces missions-là. Non loin du site de l'opération, dans une clairière voisine, il retrouva une consœur Légionnaire, Hive, qu'il connaissait pour avoir déjà collaboré avec elle par le passé. Il la reconnut immédiatement à son costume singulier, noir et jaune, ailé et bourdonnant, approprié donc à la mission du jour... L'Amiral avait bien recommandé, d'ailleurs, à son fidèle Boris, dont l'humour douteux était au diapason de ses origines géographiques, de ne point céder à la tentation de blaguer sur l'essaim qui se gonfle. Mais quand ils la virent, tous, avec son cortège insectoïde, véritable petite flottille d'êtres minuscules et dangereux, ils s'interrogèrent : devaient-ils s'enthousiasmer ou s'inquiéter ? En dehors d'Aleksandr et de Nicolas, aucun des Préobrajenskies ici présents n'avaient déjà vu à l’œuvre la Légionnaire, mais les néophytes et puceaux du jour optèrent pour l'enthousiasme que dictaient leur haut moral et la haute rigueur de leur discipline martiale.

 « Hive, un plaisir, comme toujours. Quelle est la situation ? »

Sa main droite serrait la garde du sabre qu'il tenait à son flanc, et l'autre passa sur sa nuque, distraite. Les Préobrajenskies se tenaient derrière lui, sereins comme le filin d'une arbalète et patients comme des huîtres. Ils attendraient volontiers, en silence, attentifs aux paroles de l'Amiral comme à celles de l'alliée du jour. Aleksandr d'ailleurs écoutait ses remarques, ses explications et ses conseils avec beaucoup de sérieux – il n'était pas entomologiste et connaissait, bien entendu, les exceptionnelles affinités de Hive pour les petites créatures à six pattes. Elle était donc tout à fait désignée pour sinon diriger les opérations, au moins imposer à l'appui de sa science les directives à suivre sur le terrain. Une fois ces quelques brefs échanges terminés, ils progressèrent dans les bois.

 « Comment comptez-vous procéder ? »

Par cette question, Aleksandr démontrait qu'il cédait volontiers la primauté des initiatives à sa collègue légionnaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 21 Mar 2015 - 18:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sarah avait envoyé ses éclaireurs tout autour d’elle. C’était la première technique qu’elle avait vraiment cherché à développer, aussi ne fut-elle pas surprise de voir l’un de ses camarades et ses soldats se rapprocher d’elle. L’un d’eux écrasa d’ailleurs sans s’en rendre compte un scarabée qui marchait paresseusement dans l’herbe. La super-héroïne n’y prenait aucun ombrage, loin de là. Après tout, il s’agissait de choses qui arrivaient. Ce qui comptait, c’étaient les informations qu’elle pouvait capter, qu’elle pouvait récupérer des bois qui entouraient le site. Peu de fleurs avaient encore commencé à s’ouvrir et à répandre leur pollen à cette époque de l’année. Hive redescendit au sol pour se présenter devant l’amiral, un léger sourire aux lèvres.

Elle le connaissait un peu, mais n’avait pas spécialement affinité avec son aspect pour le moins martial. Il était redoutablement efficace et un stratège accompli, cela par contre, Hive n’en doutait pas le moins du monde. Son point de vue et son aide seraient vraiment précieuses dans la situation dans laquelle ils se trouvaient face à l’apiculteur.

« Salutation, Amiral. Les rapports font état de la présence de l’apiculteur dans une sorte de chantier, non loin de là, où ses créations auraient installé une ruche. J’ai envoyé quelques uns de mes petits éclaireurs ailés me donner un rapport de la zone. Il n’y a pas grand-chose à noter pour le moment, les structures du chantier semblent être prises dans une sorte de produit organique, mais rien d’étonnant face à une ruche. »

Hive jeta un bref coup d’œil aux hommes qui accompagnaient l’amiral. Elle ne savait jamais vraiment comment les traiter… Ils ne l’avaient jamais vraiment frappé comme des héros de la Légion, mais plutôt comme des soldats. Finalement, c’était presque comme s’ils ne formaient qu’une seule machine bien huilée avec l’Amiral. Un peu comme Hive et ses insectes, mais elle se doutait bien que c’était une comparaison qu’ils auraient trouvés réductrice.

« J’ignore quelles modifications ont été apportées aux abeilles de l’apiculteur et pour le moment je n’ai pas été capable de capter leur signature psychique comme avec d’autres insectes. La saison est avec nous en tout cas, il y a encore peu de fleurs d’ouvertes donc la majorité des abeilles doivent toujours être à l’intérieur de la ruche, si tant est qu’elles suivent leur comportement classique. A vraie dire, si nous avons affaire à des individus de grande taille, je ne suis pas certaine qu’ils se nourriront encore de nectar. »

Mais comme tout organisme ces abeilles auraient besoin d’une source de nourriture. Préférablement sucrée. Elle ignorait quelles modes de nutritions alternatifs ces créatures avaient bien pu développer à cause de l’apiculteur et elle était curieuse, vraiment curieuse. Chose qu’elle ne montrerait pas à Aleksandr par professionnalisme.

« Le chantier est abandonné depuis un moment. Il est entouré d’une rangée d’arbres que nous pouvons voir. Sauf à un endroit, un chemin où passaient les véhicules. Il y a du grillage tout autour du site, après les arbres et avant la ruche. Je ne pense pas que les grilles d’entrées doivent être verrouillées. Je ne compte pas vous dire comment placer vos hommes, Amiral, mais je pensais pour ma part prendre un peu d’avance sur vous, survoler le site par précaution. Comme je le disais, vous ne devriez pas avoir de problème à traverser les bois, je n’y ai capté aucune présence hostile.


Mais je vais être honnête. Je crains qu’au moment où je survolerais la ruche, ou bien où vous ou vos hommes sortirons des bois, qu’il y ait des réactions. Face à une telle intrusion, la ruche enverra des éléments pour se défendre, avant que nous ne puissions entrer dans la structure. Malheureusement, je n’ai pas beaucoup d’informations sur ce à quoi nous devrons faire face si cela arrivait. Les créatures sont peut-être encore engourdies par l’hiver. Je tiens à dire que nous pouvons avoir affaire à de simples animaux, qui ne sont pas responsables de leur situation. Mon objectif est d’évaluer le danger que peuvent représenter ces insectes, pas de pratiquer leur élimination. »

Elle n’en avait pas envie et ne s’y résoudrait que si c’était nécessaire. Le véritable criminel là était l’apiculteur qui avait réalisé des expériences de manière déraisonnée et à des fins malhonnêtes. Ni le vivant, ni la science n’auraient dû voir ce genre de choses arriver.

« Il y a fort à parier que ces abeilles seront aussi effrayées de vous que vous le serez d’elles. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 21 Mar 2015 - 23:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Comme il s'y attendait, Hive fut diserte. Elle fit plus que l'informer, elle lui fournit un véritable arsenal de renseignements qu'il saurait mettre à profit pour mener à bien la présente mission. Il dut d'ailleurs, à plusieurs reprises, faire preuve d'un surcroît d'efforts pour maintenir son attention – ce qui se traduisit par un froncement de sourcils tantôt discret, tantôt évident. Il n'était pas féru d'entomophilie pour deux sous, mais respectait grandement les connaissances de Hive, qu'il devinait grandes et inestimables, au moins pour la suite de la mission. Hive évoqua donc le chantier, l'apiculteur, de petits éclaireurs ailés... il tiqua silencieusement. Là encore, tout comme sur la colline aux lanternes, le soir où il se fit la réflexion du bel usage qu'un commandant pourrait faire d'une armée de macchabées, il s'imagina à la tête d'une force d'appoint constituée d'insectes, et envisagea les nombreuses possibilités qu'offrirait pareille réserve de « soldats ».

Il n'irait jamais jusqu'à mettre en pratique la plupart des idées tactiques qui déjà lui venaient. Pourtant, il devait bien reconnaître qu'un escadron d'unités à l'image de Hive offrait d'exceptionnelles perspectives. Elle évoqua un produit organique. L'imprécision lui déplut, mais il devina qu'ils devraient déterminer, sur place, la nature et la composition de ce « produit organique », en espérant qu'il ne s'agissait pas là encore d'un de ces purs produits de la folie des sciences contemporaines. Il en avait assez vu, au cours de sa longue carrière, pour savoir ce qu'il avait à redouter et à craindre d'un apiculteur criminel – doublé d'un génial généticien. Ce dernier détail, du reste, était ce qui inquiétait le plus l'Amiral. Qu'aurait-il fait de ces précieuses créatures que sont les abeilles ? Comme si elle avait lu dans ses pensées, aptitude que l'Amiral ne comptait pas dans les rangs des capacités de sa collègue Légionnaire, celle-ci lui fit part de son ignorance au sujet des créations de l'Apiculteur. Il se contenta de hocher la tête et d'incliner son front de côté. La longue description qu'elle fit ensuite suscita un regain d'intérêt, puisqu'elle faisait l'état des lieux et du chantier. Abandonné. Protégé par les arbres qu'ils voyaient de leur position.

Accessible par un chemin assez large pour des véhicules. Site clos par un grillage. Ce genre d'informations touchaient droit au cerveau de l'Amiral qui savait très nettement quoi en faire, puisque l'évaluation du terrain et la réaction tactique étaient sa spécialité. Il n'enseignait pas ces choses là à la Star High pour des nèfles ! Il l'écouta donc jusqu'au bout, et les dernières paroles de Hive lui arrachèrent une moue qui n'était pas réprobatrice, mais légèrement marrie de voir le peu de crédit que lui accordait sa consœur qui semblait insinuer qu'il n'était rien de plus qu'un marteau pour enfoncer des clous. Bien sûr, la pensée d'Aleksandr n'alla pas si loin, puisqu'il ne doutait pas une seconde que tous deux sauraient se mettre d'accord sur la marche à suivre.

 « Mon but n'est pas de passer ici chaque abeille par le fil de mon épée. L'objectif est clair : déterminer la menace et la neutraliser. L'élimination de l'Apiculteur m'intéresse moins que sa capture et sa traduction devant les tribunaux. Toutefois, si nous devons nous défendre contre des forces hostiles, peu importe leur nature, nous frapperons indifféremment. » Ces quelques mots jetés avec l'accent caractéristique du vieux russe pouvaient paraître durs, cruels et implacables, mais à la vérité le méthodique Aleksandr n'était pas insensible aux silencieuses sollicitations de l'héroïne qui partagerait avec lui la conduite de cette mission. De toute évidence, elle considérait les abeilles comme les otages de l'Apiculteur et non comme ses féales. Cette subtilité n'était vraiment du goût de l'Amiral, qui n'avait pas les mêmes affinités que Hive pour les insectes, mais il saurait s'en accommoder et même se l'approprier, pourvu qu'elle gardât à l'esprit ce qu'il s'apprêtait à dire ainsi :  « Si nous trouvons une solution pacifique au problème des abeilles, et de tous les autres insectes présents sur les lieux, alors nous la suivrons. L'apiculteur est notre ennemi, pas Mère Nature. Mais vous devez bien comprendre pourquoi je ne peux exiger de mes hommes qu'ils ne se défendent pas contre les assauts de ce que nous trouverons dans cette ruche géante, quoi que nous y trouvions d'ailleurs. » Il serait malheureusement inflexible sur ce dernier point.  « Nous y allons ? » Après les derniers détails, ils firent mouvement en suivant les suggestions données par Hive – signe qu'en dépit du potentiel désaccord qui n'en était pas vraiment un, l'Amiral continuerait à lui faire pleinement confiance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 13:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Sarah avait peut-être été un peu dure avec ses derniers sous-entendus. Elle n’imaginait pas ses interlocuteurs comme une machine de guerre monstrueuse qui allait tout détruire sur son passage. Elle savait juste comment certaines personnes réagissaient face à certaines situations, surtout face à certaines créatures. Il y avait des gens qui auraient désiré simplement brûler la ruche et l’apiculteur avec. Mais c’était contre les principes de Hive. Certes, cet homme était un criminel, il avait joué avec les règles de la nature, et encore, s’agissait-il vraiment de règles ? Aux yeux de Sarah c’étaient plus des principes arbitraires fixés par l’humanité à cause de son anthropocentrisme.

C’était ce qu’elle craignait le plus en fait, l’anthropocentrisme, que parce que l’opinion publique n’arriverait pas à s’identifier à des abeilles, des insectes ou même d’autres créatures, ils n’auraient même pas le choix dans leur existence.

« Je ne vous accuse pas d’être des bouchers, loin de là, et je ne demande pas non plus à vos de hommes de s’allonger par terre et de laisser des abeilles mutantes les dévorer non plus. Je tiens juste à signifier que réaliser le génocide d’une nouvelle espèce potentielle, juste à cause des conditions de sa création, à cause de l’homme derrière leur existence, n’est pas quelque chose que je cautionnerais. »

Il était trop facile de considérer un être vivant comme une arme, surtout de nos jours. Sarah pouvait être considérée comme telle, et même Abatthur, plusieurs décennies plus tôt, avait été enrôlé dans l’armée américaine d’une certaine façon. Si ces créatures qu’elles allaient rencontrer pouvaient vivre en paix dans les environs, Hive et Gensect trouveraient un moyen que cela ait lieu, quitte à leur aménager des structures.

« L’important est à mes yeux de mettre l’apiculteur derrière les barreaux. Mais ne vous inquiétez pas, je ne laisserais pas mon affinité pour les insectes obscurcir mon jugement. Ma fidélité va avant tout à l’humanité. »

Elle défendrait les hommes d’Aleksandr aux dépends des abeilles, c’était certain. Hive était humaine avant tout, même si elle n’en avait plus le génome et de temps en temps même pas l’apparence physique. « Allons-y en effet. Je vous retrouverais de l’autre côté des arbres, au niveau du chantier. »

Tout allait bien se passer. Toutefois elle ressentait toujours une pointe d’appréhension avant une mission. Il y avait toujours un risque que les choses se compliquent. Elle s’envola au-dessus des arbres, accompagnée de ses propres serviteurs et pris de l’altitude pour observer le chantier de manière plus détaillée. Les quelques bâtiments qui avaient été construits, trois en fait, étaient rectangulaires et devaient posséder quatre étages. Ils étaient tous recouverts d’une structure semblable à celle d’une ruche, comme une sorte de papier, que les abeilles avaient dû sécréter à partir d’arbres avoisinants. Des tunnels de cette matière organique mais potentiellement morte reliaient les bâtiments entre eux. Cela faisait beaucoup de lieux à fouiller et elle craignait que la ruche puisse bien s’étendre aussi sous terre. Quelques engins de chantier étaient toujours là, parfois enveloppés dans la même structure, parfois simplement laissés à la merci de la rouille et de la végétation.

Citation :

Jet n°1
Réussite : Aucune abeille mutante ne sorte de la ruche.
Echec : Une poignée d’abeilles d’environ un mètre cinquante de long sortent de la ruche.

Jet n°2 : si échec :
Double réussite : toutes les abeilles se dirigent sur Hive.
Une réussite : toutes les abeilles vont dans les bois vers Aleksandr et ses hommes.
Double échec : les abeilles se séparent pour attaquer les deux intrus.

Dans un concert de bourdonnements les abeilles s’échappèrent de leur ruche. Apparemment ces dernières avaient avant tout été mutées pour leur donner une taille colossale. Hive se demanda si elles mourraient comme leurs collègues plus petites une fois qu’elles piquaient quelqu’un. L’apiculteur avait dû palier à ce « défaut », mais de toute façon, la femme-insecte n’osait imaginer la dose de venin que de telles choses pouvaient relâcher avec une piqûre.

Sarah essaya d’utiliser son pouvoir d’entomopathie pour comprendre ces créatures, et pour tenter de les contrôler. Mais c’était difficile, comme essayer de comprendre un tout nouveau langage. Ces insectes réagissaient par instinct, pour défendre leur ruche. Il y avait quelque chose d’autre, comme si une autre présence empêchait Hive d’entrer en contact avec elles. La super-héroïne vit que les créatures vrombissantes filaient dans les bois, sûrement à la rencontre d’Aleksandr et de ses hommes. Ils n’avaient pas dû la considérer comme une menace, soit parce qu’elle était en partie un insecte elle-aussi, soit parce qu’ils ne l’avaient simplement pas vue. Si c’était la première solution, elle serait peut-être capable de se glisser dans la ruche sans être découverte.

Quoiqu’il en soit, Hive fondit en piquée en direction des insectes. Elle n’allait pas laisser ses alliés affronter cette menace seule.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 13:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Sarah Stinger' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 1233591204271157401469499775534 Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 19:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Ils avancèrent dans les bois. Aleksandr songeait encore aux paroles rassurantes de l'autre Légionnaire. Au moins étaient-ils d'accord sur l'essentiel, et feraient-ils de l'Apiculteur leur cible principale, de sa capture leur objectif. Ils parcoururent donc les bois pour gagner la structure et le chantier, mais ils furent rapidement devancés, en quelque sorte, puisque leur progression n'échappa guère aux sentinelles de l'immense ruche. Par l'un des moyens propres aux insectes, qui ont des secrets insoupçonnés pour communiquer et même s'informer. Ils ne les virent pas tout de suite, mais au lourd bourdonnement que tous entendirent, il ne fit plus aucun doute sur la suite immédiate des événements : ils allaient devoir se battre contre ces... premiers adversaires. Alors qu'ils n'avaient pas quitté la forêt, et qu'ils demeuraient donc sous le couvert des arbres, Aleksandr les vit, ces créatures qui n'étaient monstrueuses qu'à raison de leur taille – car à les voir, leur forme ne les distinguait pas d'abeilles plus traditionnelles. Les pattes, les ailes, les antennes... tout était là, mais bien plus gros que ce que la Nature avait sans doute prévu. La main de l'Apiculteur n'était pas étrangère à ces transformations. Aleksandr se demanda, en les voyant voler vers eux, ce que Hive penserait de pareilles créatures. Les observerait-elle avec crainte, curiosité, colère ? Il n'eut pas le temps de prolonger sa réflexion. Il tira son sabre et leva une main sûre pour intimer à ses hommes l'ordre de cesser toute progression.

 « Halte ! Si nous devons combattre ces choses, nous le ferons ici, sous les arbres ! » L'ordre était clair. Hors de question d'aller pour eux à découvert, là où ils se feraient cueillir comme de vulgaires souris par des aigles ! Les Préobrajenskies obéirent et se déployèrent autour de l'Amiral, qui vit fondre sur lui la poignée d'abeilles géantes. Celles-ci ne semblaient pas avoir considéré Hive comme cible de leur hostilité – se pouvait-elle que ces adversaires insectoïdes eussent manqué de la voir, de la repérer ? Il n'y crut pas une seconde. Il attendit ordonna à ses hommes d'adopter une formation resserrée. Puis, quand les abeilles furent à l'orée des arbres, et qu'il était évident qu'elles s'engouffreraient dans la forêt. Là, ils ne devraient avoir aucun problème à les neutraliser, quitte à les tuer une par une, quand bien même l'idée déplairait à l'autre légionnaire. On ne choisit pas toujours son bûcher, ni son adversaire, ni les solutions à ses problèmes !

    Jet de dé :
    Réussite : Les abeilles rebroussent chemin.
    Échec : Les abeilles persévèrent.


Le bourdonnement se fit plus proche. Elles étaient là.

 « Преображенский ! » Aleksandr fit une bon de côté pour esquiver l'assaut d'une première abeille et fendit l'air de son sabre. Elle eut l'aile tranchée. Mais il en faudrait plus pour dissuader ces adversaires de mener contre eux leur assaut. Heureusement, l'Amiral et ses hommes avaient bien plus en réserve ! Alors ils combattirent avec toute la fougue et la discipline qu'on leur connaissait. Ils s'opposèrent à ces créatures en usant de toutes les possibilités du terrain, et comme le couvert des arbres, ainsi que leur proximité, nuisaient au déploiement des hyménoptères, qui se trouvaient sur un terrain fort désavantageux... il ne leur fallut pas beaucoup de temps pour prendre l'avantage, et emporter une première victoire sur les forces de l'Apiculteur.

Aleksandr avait donné l'ordre d'user, là, contre les abeilles, d'armes blanches. Boris, Ivan, Youri et Nicolas s'étaient donc armés de longs couteaux de combat pour mieux nuire aux abeilles, dont ils tranchèrent les membres ou percèrent les flancs. Une première tomba morte, l'autre s'écroula de fatigue et de faiblesse. Ils se soucieraient de les achever plus tard. Il fallait s'occuper de celles qui combattaient encore, ce qu'ils firent, avec assez de succès pour provoquer chez leurs ennemies du moment une fuite. Retraite tactique ou véritable débâcle ? Aleksandr n'aurait su le dire : il ne parlait pas le langage des abeilles. Mais l'intervention de Hive, qui avait contribué sans surprise à ce résultat, lui permit de reprendre, avec elle, la conversation là où ils l'avaient laissée.  « Notre ennemi est préparé, et prévenu. Mais avant de poursuivre... que doit-on faire de ces... blessés ? » Il désigna de la pointe de son sabre, derrière lui, les corps partiellement mutilés des deux abeilles qui avaient péri ou presque dans cette première escarmouche.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 19:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aleksandr Suvorov' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 1233591204271157401469499775534
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 21:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Hive n’eut pas le temps de rejoindre les combattants russes que déjà les abeilles rebroussaient chemin et passaient en bourdonnant autour de l’héroïne. Une nouvelle fois ces dernières l’ignorèrent, mais elles cette fois-ci cela devait être à cause de leur sinistre défaite aux mains de la Légion. L’héroïne trouva alors les hommes qui avaient combattus les insectes, elle remarqua aussitôt les créatures amochées qui s’agitaient encore pathétiquement, comme si elles essayaient désespérément de reprendre leur envol pour rejoindre la ruche. Elle ne pouvait toujours pas capter leurs ondes cérébrales ce qui était sûrement une bonne chose, sans quoi elle n’y aurait vu que la peur brute que les animaux ressentaient face à la mort. Fuir ou attaquer, c’était le premier choix qui s’appliquait dorénavant, mais les abeilles en étaient incapables.

Sarah se posa devant les hommes, toujours entourée de sa propre cohorte de créatures. Il n’y avait pas de blessés à déplorer parmi les combattants de la Légion ce qui était une bonne chose. Elle était réputée pour contrôlée les insectes, qui sait si certains n’auraient pas cru qu’elle avait été trop tendre avec les abeilles en question et aurait pu éviter qu’une attaque ait lieu.

« Achevez-les. Vu leur état elles mourront de toute manière. Les abeilles ont beau être des insectes sociaux, elles ne perdraient pas leurs ressources pour soigner des guerrières blessées. Elles sont censées mourir au combat, l’essaim avant tout. »

Mais Sarah ne prit pas part à la sinistre exécution. Elle n’était pas une tueuse. Elle n’avait jamais pris la vie de qui que ce soit et même si de nombreux insectes étaient morts sous ses ordres, aucun animal ou être humain n’était mort à cause de Hive. Certains y verraient sûrement de la faiblesse, mais la légionnaire savait très bien qu’elle n’était ni un soldat, ni une guerrière. Si elle blessait c’était par nécessité.

« Ces abeilles ne répondent pas à mes ordres, pour le moment. Je suppose que l’apiculteur a surtout modifié génétiquement leur reine, et nous allons rencontrer plus de ces guerrières, mais il est aussi possible que nous croisions autre chose.


Quoiqu’il en soit j’ai eut une vue plus claire de la ruche. Les bâtiments sont au nombre de trois exactement, et pris dans le même matériau que des ruches classiques. Rien de bien dangereux de ce côté. Par contre je ne connais pas les effectifs exactes à l’intérieur, ni où se trouve l’Apiculteur. Je suppose qu’il doit être aux côtés de la reine… Elle est l’élément clef c’est certain. »

Comme aux échecs finalement. La reine était la pièce maîtresse qui protégeait son petit roi frêle et humain qu’était l’apiculteur. Sarah se rapprocha un instant des cadavres des abeilles pour évaluer l’étendue des modifications génétiques qui leur avaient été apportées. Elle saisit l’un des dards et tenta de le retirer d’un coup sec.

« Bon, évitez de vous faire piquer, ces abeilles ne mourront pas avec vous je pense, mais laisserons juste de gros trous. »

Même si des organes étaient toujours rattachés à l’excroissance pointue, il y avait peu de chance que cette dernière reste coincée dans l’organisme d’un simple humain. Le groupe n’avait qu’une seule chose à faire désormais : continuer vers la ruche et faire une percée dedans. Sarah se saisit de l’une des antennes et l’étudia. C’était l’un des moyens de communication très prisé par les insectes peut-être qu’elle pourrait comprendre comment communiquer avec elles.

La ruche se dressait d’ailleurs devant eux. Il y avait plusieurs ouvertures possibles, mais une seule accessible à pied. Les abeilles ou l’apiculteur savaient très bien qu’ainsi leur nid serait plus facile à défendre. Hive hésita un instant à passer par l’une des fenêtres sans vitres aux étages supérieurs, mais cela n’aurait servi à rien de se séparer maintenant. D’ailleurs, Sarah envoya quelques éclaireurs dans l’entrée sombre de la seule entrée.

Citation :

Jet n°1 : 
Double réussite : aucune abeille ne sort les attaquer.
Une réussite : les abeilles survivantes du premier assaut reviennent à l'attaque.

Double échec : une demi-douzaine d'abeilles avec des mandibules hypertrophiées et un aspect plus agressif sortent attaquer les légionnaires.

Jet n°2 : si une réussite ou moins au précédent.
Double réussite : les abeilles ignorent une nouvelle fois Hive.
Une réussite : les abeilles la prennent pour l'une d'entre elle et tentent de l'emmener dans la ruche.
Double échec : les abeilles attaquent aussi Hive.

Jet n°3 : si une réussite au premier. 
Réussite : Hive arrive à se défendre.
Echec : Hive est prise par surprise et une abeille parvient à l'emporter dans la ruche. (Une tentative de sauvetage de la part d'Alek et des autres est toujours possible !)

Un comité d’accueil les attendait, sûrement excité d’ailleurs par les frelons que Sarah avait envoyés en éclaireurs et qui étaient des prédateurs naturels des abeilles. Seulement, cette fois-ci ils avaient affaire à une force bien plus effrayante que la première fois. Les mutations génétiques avaient été plus importantes sur ces guerrières là, et elles faisaient passer la première vague d’assaut pour de vulgaires ouvrières. Plus élancées, leur chitine était plus développée, formant presque des lames au niveau de leurs pattes. Mais le plus impressionnant était sans aucun doute les mandibules sinistres qui claquaient dans l’air et qui n’avaient rien à faire sur le visage d’un insecte normalement plutôt pacifique.

« Je ne vous ferais pas la morale si vous les amochez salement celles-là… »

Aussitôt Sarah envoya ses propres légions et se prépara au combat. Est-ce que les attributs de leurs adversaires parviendraient à percer sa propre chitine ? Elle le découvrirait bien assez tôt. Si elle ne pouvait pas vraiment contrôler ces créatures, au moins pouvait-elle tenter de les déstabiliser un moment pour donner l’avantage à ses camarades. Une nouvelle fois, Hive tenta d’effectuer un contact avec ces guerrières, tout en slalomant autour d’elles dans les cieux, esquivant les coups de pattes et les mandibules claquantes.

Malheureusement pour elle, il y eut une réponse, et une réponse à laquelle elle ne s’attendait pas ! Quelque chose l’avait empêché de contrôler les ouvrières plus tôt et elle avait pensé qu’il s’agissait de la reine. Ces abeilles là étaient plus intelligentes et captèrent directement la tentative d’Hive. Mais au lieu d’être désorientées elles semblèrent l’assimiler à l’appel d’un de leurs proches. La prenaient-elles pour une larve ou bien pour une reine esseulée ? Sarah ne le savait pas, mais l’une des guêpes la prit par surprise alors qu’elle débattait avec une autre. Les six pattes de la créature se refermèrent comme un étau autour des bras de l’héroïne. Elle s’attendait presque à sentir la piqûre du dard, mais il n’en fut rien.

Cette abeille là s’éloigna de ses consoeurs pour s’orienter en direction du tunnel sombre. Hive tentait silencieusement de la faire lâcher prise, forçant en même temps sur ses muscles, mais elle risquait de finir dans l’antre de ces créatures avant d’avoir réussi à se défaire de l’étreinte de l’hexapode. Un juron bien senti s’échappa de ses lèvres au même moment. Cette mission commençait mal, alors qu’elle aurait dû être dans son élément, Sarah se sentait tout particulièrement inutile.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Mar 2015 - 21:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Sarah Stinger' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531 Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531 Pour la reine ! [Mission Êta] 1233591204271157401469499775534

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2015 - 1:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Aleksandr fut presque déçu d'apprendre que les abeilles ne respectaient pas les conventions internationales, notamment celles de Genève. Il put donc, lui-même, achever les créatures tombées au combat, et blessées, qui attendaient que leur sort fût réglé. Il le fit sans cruauté, par considération pour Hive, mais aussi parce qu'il n'était pas dans sa nature de savourer la violence, qu'elle fût commise contre un être humain ou un animal. Sa foi l'inclinait à respecter le vivant indifféremment. Quand ce fut fait, l'héroïne expliqua qu'elle ne pouvait contrôler leurs ennemis insectoïdes. Cela serait fâcheux – le contraire eût été un avantage de taille dans leur lutte contre l'Apiculteur, et la garantie qu'aucune abeille ne mourrait inutilement. Elle mentionna ensuite trois bâtiments couverts du même matériau des ruches classiques. Il s'en réjouit – ce matériau-là serait connu de Sarah, de toute évidence, ce qui leur épargnerait de désagréables surprises et de vilaines déconfitures. Elle désigna leur objectif, Aleksandr se l'appropria : il fallait trouver la Reine et la libérer de l'emprise de l'agriculteur. « Avez-vous entendu, soldats ? On ne se laisse pas piquer. » L'évidence parlait d'elle-même. Hive ne tira rien de plus du cadavre de ces deux malheureuses abeilles tuées au combat. Ils s'avancèrent donc en direction de la ruche – en espérant cette fois que tout irait pour le mieux, au moins jusqu'au carillon de la porte d'entrée. Hélas, le hasard n'était pas de leur côté, puisqu'un comité d'accueil les attendait précisément là où ils étaient contraints de passer pour pénétrer la structure. Et quel comité ! Pas les danseuses hawaïennes avec leurs colliers de fleurs, non ! Six abeilles de taille fort respectable, dotées de mandibules énormes – même s'il n'était pas spécialiste ou féru d'entomologie, Aleksandr devinait que ces mandibules n'avaient rien de proportionnées aux prévisions de Mère nature ! Qu'était-ce au juste, le fruit des amours coupables d'une fourmi obèse et d'une abeille géante ? Hive avait beau tenir des discours très encourageants sur le vivant, la génétique et toutes ces choses, Aleksandr avait du mal à ne point considérer ces choses comme des aberrations...  « Merci madame ! » dit-il en tournant sur lui-même, dégainant de la même façon les deux hypnopistoles qu'il pointa sur l'escadron aérien qui les menaçait directement. Les Préobrajenskies l'imitèrent en cela, et bientôt ils tirèrent à vue sur ces bêtes monstrueuses. Les tirs de blasters n'eurent pas l'effet escompté. Ils gênaient les abeilles ou suscitaient leur surprise, mais il fallait de toute évidence calibrer la puissance des tirs un peu plus haut pour espérer les affaiblir durablement et réellement. Aleksandr fut interrompu quand il s'apprêtait à le faire, par une vision d'horreur qui le fit tout arrêter. Hive venait d'être faite prisonnière ! D'un claquement de langue, et dans un russe des plus... coléreux, il s'écria :  « Boris ! Ton couteau ! » Boris lança l'arme blanche et Aleksandr la rattrapa.

Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il ferait mouche. Ou abeille, haha !

    Jet de dé n°1 :
    Deux réussites : Le couteau fend l'aile de l'abeille.
    Une réussite :Le couteau touche la tête de l'abeille.
    Échec : Le couteau touche une autre abeille.

    Jet de dé n° 2 (si au moins une réussite au jet n°1) :
    Réussite :L'abeille flanche et vrille de côté.
    Échec : L'abeille tombe au sol.


« La balle est une chose folle, seule la baïonnette sait ce qu'il en est. » Cette maxime avait fait la renommée du stratège qu'il était, au XVIIIème siècle. Il prouvait une fois de plus qu'il avait mille fois raisons ! Ce qui faisait donc mille et une... bref ! Le couteau s'en alla trouver la tête de l'abeille qui venait d'enlever Hive pour la retourner à la ruche comme une vulgaire fugitive. Elle tomba au sol, raide morte, ses ailes immobiles comme des foulards de soie et tendues comme du cellophane sur un plat de tartiflette. Hive aurait peut-être souffert de la chute, mais au moins elle était libre à présent ! Et le combat continuait. La mort de leur camarade alerta les abeilles monstrueuses, si bien qu'elles émirent des sons affreux et incompréhensibles aux militaires ici présents qui, pourtant, n'en démordait pas : ils devaient s'en défaire et en découdre avec elles.

Aleksandr rangea ses pistoles, tira à nouveau son sabre et fendit l'air pour rejoindre Hive, et l'assister au mieux – un allié à terre et la cible privilégié de l'ennemi. Il ne doutait pas de sa capacité à se relever de ce mauvais pas, de ce faux pas, mais il ne comptait pas rester les bras croisés pendant qu'elle risquait d'être à nouveau prise en otage par ces monstres qui, d'ailleurs, cherchèrent à le saisir sans y parvenir : les mandibules plusieurs fois traversèrent son torse sans qu'il parût s'en soucier.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Mar 2015 - 1:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aleksandr Suvorov' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 1233591204271157401469499775534 Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2015 - 17:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Foutus insectes… Bon, ce n’était pas quelque chose que Sarah pouvait dire souvent. Elle les trouvait fascinants bien au contraire, mais pour le coup, elle n’aimait pas trop être leurs victimes. Tant de gens avaient peur de ces petites bestioles, parfois à raison, alors qu’elle aurait pu nager dans une marre de fourmis à balle de fusil sans ressentir le moindre picotement. Alors quand elle était réduite à l’état de demoiselle en détresse par l’une des créatures qu’elle était censée pouvoir contrôler, apprécier voir même dans certains cas idolâtrer, elle le prenait mal. Surtout aux vues de l’image que cela devait renvoyer aux Préobajenskies d’Aleksandr. Bonjour l’héroïne.

Mais c’était aussi pour cela que la Légion existait et que les Légionnaires n’allaient pas seuls en mission. Elle ne put pas voir le tir du russe, seulement son résultat. La chute la bouscula quelque peu, mais son exosquelette absorba les chocs sans mal. Avec un grand renfort de grognements adressés à elle-même, la super-héroïne se débarrassa de l’étreinte des multiples pattes de l’abeille morte. Ses camarades étaient encore en train de se battre contre les russes… Elle pouvait tenter de les déstabiliser encore, mais c’était prendre le risque d’être entraîné dans le cœur de la ruche. Ces abeilles ne l’avaient pas prise pour de la nourriture, ni pour une des leurs, sinon après tout elles seraient venues au secours des éclaireurs un peu plus tôt.

Sarah décolla pour continuer le combat alors même qu’elle tentait de trouver un sens à tous ces éléments. Une de ces guerrières avait abandonné le combat pour l’emmener dans la ruche. Soit l’apiculteur avait des désirs pour le moins suggestifs vis-à-vis de l’héroïne au costume jaune et noir, soit c’était quelque chose d’autre. Préférant croire que les insectes ne réagissaient pas aux pensées libidineuses potentielles d’un super-vilain, elle imagina donc une autre hypothèse.

Hive envoya son essaim personnel se faufiler dans les gueules de l’une des guerrières avant de foncer elle-même sur une autre. Elle se saisit de ses ailes après une pirouette et malgré la peine qu’elle ressentit en faisant cela, les arracha pour clouer la créature au sol. Qu’est-ce qu’elle aurait détesté qu’on lui fasse subir la même chose. Mais c’était pour la bonne cause, si jamais l’apiculteur envoyait ces guerrières là sur la ville, cela serait une catastrophe. Une autre des créatures mutantes finit par convulser alors que des frelons étaient en train de la lacérer de l’intérieur. Les insectes mangeaient des insectes, très souvent, c’était naturel, enfin, en partie. D’habitude ces frelons faisaient face à des abeilles sien plus petites et préféraient les décapiter.

« Merci pour le coup de main, ou plutôt de couteau, Amiral. » Lâcha Sarah en se rapprochant de lui. Un plan germait dans sa tête, un moyen qu’ils auraient d’atteindre le cœur de la ruche sans peut-être avoir besoin de lutter contre des hordes de guerrières. « Cela vous dirait d’écouter un plan sûrement dangereux et stupide ? »

Au même moment elle asséna un coup de poing à l’une des bestioles qui se dirigeaient vers eux, fracturant la chitine de la créature et l’assommant sur le coup. Peut-être qu’en envoyant l’un des corps à Gensect elle serait capable de trouver un moyen de libérer ces abeilles de l’emprise de l’apiculteur, même si elle commençait à douter que tout ne soit que l'influence d'un homme.

Citation :

Jet n°1 :
Réussite : les guerrières survivantes continuent de combattre seules.
Echec : une nouvelle demi-douzaine des créatures émergèrent de la ruche autour d’eux.

Jet n°2 :
Réussite : l’entrée de la ruche est toujours ouverte.
Echec : des ouvrières commencent à sceller la seule entrée accessible à pieds.

Alors qu’ils n’en avaient pas encore finis avec la première vague d’assaillantes, d’autres jaillirent de toutes parts. Un nouvel escadron volant, frais et dispo, se dirigeait vers eux, émergeant de nombreuses fenêtres et autres ouvertures qui constellaient la ruche. Malheureusement pour quasiment toutes inaccessibles. Et les choses n’étaient pas parties pour s’arranger. Sarah vit des ouvrières en train de déposer l’espèce de matériel qui formait la structure principale du foyer des abeilles. Ainsi elles essayaient de fermer la seule entrée par laquelle les Préobajenskies et Aleksandr pouvaient entrer. Enfin, à moins qu’elle ne s’amuse à les porter un à un par un autre des trous. Ce qui serait difficile sir les bestioles continuaient à affluer.

« Quand j’ai essayé d’entrer en contact avec ces guerrières, elles ont essayé de m’entraîner dans la ruche. Vous l’avez vu vous-même. »

Hive bondit en l’air pour décocher un coup de pied dans la tête d’une autre abeille. La chitine rencontra la chitine et l’insecte (pas Sarah, l’autre) fit un vol plané un peu plus loin. Le petit essaim de la super-héroïne continuait ses ravages, mais à chaque attaque, il diminuait. Il lui faudrait un peu de temps pour réussir à reformer ses forces, et les bois locaux ne lui donneraient sûrement pas des espèces aussi efficaces que celles qu’elle avait ramenées.

« Je me disais que cela pourrait être notre seul moyen d’entrer au cœur de la ruche, sans devoir affronter toutes celles qui la défendent. Si ces abeilles me prennent pour une larve ou pour une reine, elles m’emmèneront tout droit au cœur de la forteresse ennemi en quelque sorte. »

Seulement, c’était dangereux. Même pour elle. Une fois à l’intérieur, la reine pouvait bien décider de la dévorer, si reine il y avait, et l’apiculteur pouvait avoir quelques autres atouts dans leur sac. L’intellect d’Aleksandr et ses pouvoirs pourraient être des ressources inestimables pour ressortir une fois entré.

« Cela vous dirait une petite escapade jusqu’à la cour de sa majesté ? »

Si elle attrapait Aleksandr et qu’elle envoyait son signal, elle était presque sûre que les abeilles ne feraient pas de différence. Elles les attraperaient tous les deux et les emmèneraient là où ils voulaient aller. Bien entendu, cela signifiait se retrouver coupé des renforts, en territoire hostile. C’était la seule raison pour laquelle elle lui demandait son avis avant de se lancer d’ailleurs.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Mar 2015 - 17:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4440
ϟ Nombre de Messages RP : 4041
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Sarah Stinger' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Pour la reine ! [Mission Êta] 8033271204271157071469499775531
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Mar 2015 - 23:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


Aleksandr salua d'un regard la gratitude de Hive, qui remerciait le coup de main en forme de couteau.  « J'écoute. » Il n'avait aucune idée du plan dangereux et stupide qu'elle comptait lui proposer, mais dans la situation présente – le combat acharné contre des abeilles hypertrophiées de la mandibule, il était preneur de tout ce qu'elle suggérerait. Elle évoqua ce qu'il avait vu et ce qu'il avait empêché : la capture de l'héroïne par les grosses bestioles velues.

Autour d'eux, Boris, Youri, Ivan et Nicolas s'arrangeaient pour qu'ils ne fussent pas dérangés, mais ils ne pouvaient prévenir les agressions aériennes. La proposition qu'il entendit l'inquiéta un peu. Ce que Hive suggérait, c'était tout bonnement de diviser leurs forces, et tandis que l'Amiral et Hive s'occuperaient du cœur, qui des Préobrajenskies ? L'idée n'était pas mauvaise, en vérité, car pendant que les quatre soldats feraient diversion à l'entrée de la ruche, en jouant avec les extérieurs et notamment le couvert des bois, eux seraient tout droit portés jusqu'au centre névralgique des opération de l'Apiculteur. Mais était-il bien certain qu'il pourrait pénétrer de la sorte dans la ruche ? Les abeilles ne comprendraient-elles pas la supercherie et le piège ?

Hive était la spécialiste en la matière, Aleksandr n'avait pas envie de douter d'elle. Il pouvait de toute façon pénétrer dans la ruche en dépit de ses remparts de cire ou de toute autre matière, puisqu'il n'avait aucun souci à traverser la matière. Mais seul, à l'intérieur, il serait coupé de tout et de tous, ce qui n'était pas l'idéal, pour un chef de guerre, dont le rôle est justement de coordonner les troupes ! Mais avec la précieuse aide de Hive, s'ils parvenaient tous deux jusqu'à l'intérieur de la ruche sans encombre, ils pourraient très certainement obtenir les meilleurs résultats au meilleur prix, puisqu'ils s'épargneraient un trajet long, pénible, chemin qu'ils paveraient du cadavre de centaines d'abeilles injustement placées entre eux et leurs objectifs... il comprit donc que non seulement la proposition de Hive était un geste tactique qu'il aurait aimé inspirer, mais aussi le moyen, pour elle, de respecter ses idéaux et ses principes.

Il ne pouvait que respecter pareille démonstration de vivacité d'esprit au milieu de l'adversité. Les Préobrajenskies attendaient leurs ordres. L'Amiral mesurait à la hâte les conséquences de son choix tout en posant sur Hive des yeux aux couleurs du mystère. Le tranchant de son sabre alla priver une abeille de ses ailes, et d'une voix sérieuse comme au premier jour, il répondit :  « Nous procéderons ainsi. » Il se tourna vers ces hommes qui n'obéissaient qu'à lui. Ils n'avaient rien manqué de la conversation et l'on pouvait lire, sur leurs visages, un brin d'appréhension.  « Manœuvre de harcèlement, je veux qu'en permanence des abeilles quittent cette ruche pour venir vous chercher dans ces bois ! »

Puis, il se rapprocha et tendit les bras vers Hive.  « Allons-y. » Il n'était absolument pas certain de l'expérience qu'il allait vivre. Il se promit de ne pas paniquer.

    Jet de dé n°1 :
    Réussite : La manœuvre les conduit jusqu'au cœur de la Ruche.
    Échec : La manœuvre les conduit jusqu'à l'Apiculteur.

    Jet de dé n° 2 (si réussite au jet n°1) :
    Réussite : Ils ne rencontrent aucune hostilité.
    Échec : Aleksandr génère l'hostilité des abeilles.


La manœuvre opéra... au moins pendant un temps. Ils firent illusion d'abord, et furent ainsi invités à entrer... ou plutôt, ils furent conduits presque manu militari à l'intérieur de l'édifice dont Aleksandr put observer l'intérieur à loisir – sans réelle considération pour l'étroite proximité de Hive, car l'Amiral savait rester professionnel. Mais il remarqua très vite que la demoiselle semblait tout à son aise parmi les insectes de la ruche, tandis que lui... peu à peu, l'Amiral percevait la grandissante hostilité de chacune des filles de la Reine de cette hyperstructure insectoïde. Ce ne serait d'ailleurs qu'une question de temps avant que l'abeille qui les transportait ne s'aperçût du simulacre... mais il était trop tard, le cheval de Troie se trouvait en ville ! Et lui, tel Ulysse... enfin, il ne fallait pas aller si vite en besogne. L'abeille-taxi s'enfonçait dans la ruche et la moiteur qui régnait en ces lieux lui parut plus faible que ce qu'il aurait cru, mais c'est sûrement que l'Amiral ignorait le rôle joué par les abeilles et notamment leurs ailes, pour l'aération des conduits et des alvéoles. Il n'avait jamais rien vu de tel, d'ailleurs... ces matières organiques qui couvraient l'armature, la charpente et les cloisons du chantier... c'était à la fois terrible et fascinant.

Mais il n'eut pas le temps de s'adonner à sa passion naissante pour les abeilles, car ils atteignirent bientôt... eh bien, ce qui ressemblait à un laboratoire incrusté dans une alvéole géante... mais un cortège d'hyménoptères en colère les poursuivaient, qui en avaient après lui !  « Elle nous mène jusqu'à notre hôte ! Je m'éclipse et ferai diversion, c'est notre chance de le neutraliser sans trop endommager les abeilles ! » Il s'abandonna à l'intangibilité et s'arracha à l'étreinte des pattes de celle qui les transportait tous deux. Il tomba au sol, s'inquiéta de voir son pied s'enfoncer dans une matière... visqueuse, et ne resta point où il se trouvait, pour s'épargner les contacts inquisiteurs d'insectes furibonds. Il disparut à travers une paroi après avoir jeté un coup d’œil de droite et de gauche, pour évaluer la cartographie sommaire des lieux. Il retrouverait très vite Hive auprès de cette silhouette qu'il avait deviné être le cerveau de toute cette grotesque opération : l'Apiculteur.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Pour la reine ! [Mission Êta]
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_6Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_8


Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_1Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_2bisPour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Un ptit pet' pour Afro-boy [Mission avec Kirik]
» Baptême de Dõna Margaux
» Petit imprévu pour une première mission [PV Halibel & Byakuya]
» Pour la reine à la grosse tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_6Pour la reine ! [Mission Êta] Cadre_cat_8
Sauter vers: