AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_1C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_2bisC'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_3
 

C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Jan 2015 - 21:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
L'hospitalisation de Sallah avait pris un peu plus de temps que prévu et Adrian avait assez mal vécu cette période en raison de l'interdiction qui visait à éviter du stress inutile au patient en recevant des visites d'étrangers. Seuls les membres de la famille étaient autorisés à le voir et il avait donc fallu attendre que l’Égyptien ne soit en meilleure forme pour que son père adoptif ne puisse le voir. Après cela, il avait encore fallu patienter deux bonnes semaines pour que le quinquagénaire ne puisse regagner le manoir avec obligation de faire attention à sa santé. Inutile de préciser qu'à partir de ce moment, Adrian avait interdit à Sallah de faire le moindre effort, songeant même à l'obliger à ne plus accéder à la cuisine pour éviter qu'il ne se fatigue inutilement, mais devant les protestations de l'intendant, Eldoth avait changé d'avis. Finalement, il avait été décidé qu'ils engageraient une femme de ménage – ce que Sallah avait toujours fermement refusé – pour s'occuper d'entretenir le manoir et qu'il ne passerait plus ses journées dans la cuisine, mais s’octroierait plusieurs – longues – pauses par jour. Bien sûr, Adrian se montrait aussi attentionné qu'une maman poule en allant jeter de fréquents coups d’œil à l'endroit où Sallah était, juste histoire de vérifier qu'il allait bien. Et bien entendu, pas une seule fois le centenaire n'avait parlé des sentiments qui l'avaient habité durant l'absence de son fils adoptif. C'est que l'on était pudique chez les Pennington – enfin certains du moins.

Pendant cette période assez sombre pour lui, Adrian avait été conscient de ne pas avoir été particulièrement agréable ou joyeux à vivre, mais il y avait certaines choses qui étaient au-dessus de ses forces. S'il pouvait feindre la bonne humeur en toute occasion le reste du temps, lorsqu'il était question de ses proches, les choses changeaient malheureusement. Pourtant, Heather avait été relativement présente et avenante, lui remontant souvent le moral et devenant une présence rassurante. Quant à Aishlinn... après l'aveu d'Adrian, elle s'était montrée polie et posée, mais le mage craignait que quelque chose ne soit cassé entre eux. Elle ne l'avait pas repoussé en fuyant le manoir, cependant elle n'était plus comme avant, exubérante, liante ou même chaleureuse. En bref, il sentait que quelque chose coinçait, mais sans oser en savoir plus sur le moment. Chaque problème devait être réglé séparément et à cette période, son attention était centrée sur Sallah.

Avec le retour de l'intendant, Adrian avait commencé à songer à ce qu'il pourrait dire à la jeune femme. Lui demander ce qui n'allait pas, histoire de crever l'abcès ? Allez savoir, il hésitait vraiment. Poser la question à Heather lui avait effleuré l'esprit, mais quelque chose l'en empêchait, sans qu'il ne sache quoi. Une sorte de retenue qui lui disait que c'était à lui et non à quelqu'un d'autre de régler cette histoire. Il avait suffisamment menti comme ça pour ne pas se donner à fond là-dedans.

Il travaillait déjà depuis un moment lorsque le bruit de la porte d'entrée se fit entendre. Adrian posa son stylo à plume et referma le livre qu'il était en train de consulter, avant de quitter son siège pour gagner l'entrée. Logiquement, il n'y avait qu'elle et Sallah qui possédaient les clés du manoir, Heather téléphonant encore avant de rendre visite. Comme l'intendant était installé dans la bibliothèque – Adrian l'avait vérifié deux minutes plus tôt – il n'y avait pas trente-six solutions possibles ! Lorsqu'il déboucha dans le hall, ce fut pour constater qu'effectivement, son apprentie qui n'était plus seulement son apprentie, se tenait debout non loin de l'entrée. Comme à l'accoutumée, Eldoth esquissa un sourire censé refléter sa perpétuelle bonne humeur, avant de la saluer.

« Bonjour Aishlinn. » Tant qu'à faire, autant jouer le jeu jusqu'au bout. « Est-ce que ça va bien ? »

Oui, qui sait, peut-être qu'elle allait soudainement retrouver sa bonne humeur habituelle et lui dire qu'elle lui avait pardonné ses mensonges, voire qu'elle ne lui en avait jamais voulu ? Tu parles. Adrian avait beau essayer de se voiler la face, il savait qu'il avait fait une belle connerie sur ce coup-là et qu'Aishlinn risquait bien de lui en vouloir éternellement. Et lorsque vous aviez l'espérance de vie d'Eldoth, l'éternité n'était pas juste un terme. Bref, le centenaire espérait vaguement que tout rentrerait dans l'ordre, qu'ils retrouveraient leur entente d'avant, mais malheureusement il semblait qu'une loi disait que dès que l'une de ses relations s'arrangeait, une autre se cassait la gueule à côté. Forcément, les choses s'étaient grandement améliorée avec Heather, il fallait donc que l'autre personne qui comptait le plus dans sa vie ne décide d'en disparaître.

Sauf s'il se montait la tête tout seul, bien évidemment. Pour une fois, il apprécierait de se tromper.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 20 Jan 2015 - 22:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ces derniers temps Aishlinn avait compris pourquoi il ne fallait pas accorder sa confiance aux autres personnes qu’Abban. A chaque fois, ces gens se servaient de cette confiance pour manipuler ou pour mentir. Il y avait, d’abord, eu son père qui se servait d’elle et qui causait plus de tort que de bien, il lui avait fallu du temps pour s’en apercevoir et se faire passer pour lui histoire de comprendre à quel point il n’en avait rien à faire de ses enfants. Le problème avait finalement été réglé en envoyant ce père dans un monde parallèle, là où il ne pourrait plus causer de tort à l’un des jumeaux et surtout à Abban qui montait en flèche au sein du Cartel Rouge.

Et puis, il y avait Adrian. Le tout gentil Adrian qui prônait la sincérité et les relations de confiance pour, en fait, mieux se permettre de mentir sur ce qu’il était, ce qu’il faisait et même l’âge qu’il pouvait avoir. Un coup dur pour l’Irlandaise qui n’avait rien vu venir. Adrian, elle lui avait tellement fait confiance qu’elle ne s’était jamais vraiment interrogée sur quoi que ce soit parce que c’était lui, parce qu’il ne pouvait pas mentir et encore moins à elle. Aishlinn avait été particulièrement stupide sur ce coup-là.

Elle avait eu envie de devenir meilleure, de mieux choisir ses activités, elle s’en était même éloignée d’Abban et, probablement à tort, elle avait décidé que tout cela avait été fait sous l’influence d’Adrian. Celui-là même qui lui avait menti sur tant de choses importantes. Peut-être que lui aussi elle aurait dû l’envoyer dans un autre monde mais, soyons honnête, il en reviendrait et puis… ça la saoulait d’être aussi faible mais elle n’arrivait pas à le détester assez pour vouloir lui nuire d’une façon ou d’une autre. Elle était distante parce qu’elle lui en voulait mais elle n’avait pas quitté le manoir, elle avait continué à venir parce qu’elle pensait qu’Adrian avait besoin d’aide pendant que Sallah était hospitalisé. Peut-être qu’elle se voilait la face, qu’elle utilisait l’état de Sallah comme une raison de rester et cacher, qu’en réalité, elle était incapable de fuir le mage. Franchement, elle n’avait pas envie de s’interroger parce qu’elle n’avait pas envie de comprendre qu’elle était si peu importante qu’Adrian n’avait pas jugé bon d’être honnête avec elle.

C’est dans ces circonstances un peu étrange qu’elle avait été au manoir, se servant des clés pour entrer. Au moins Sallah n’aurait pas à se bouger jusqu’à la porte et elle ne risquait pas de tomber nez-à-nez avec Adrian si celui-ci voulait éviter tous efforts inutiles à Sallah. Une méthode qui foira complètement puisque, à peine arrivée dans l’entrée, que le mage se pointa devant elle.

« ‘Jour. » Toujours restée polie mais elle entreprit de ranger la clé dans sa poche ce qui lui donnait une bonne excuse pour ne pas avoir à croiser le regard d’Adrian. « Oui, ça va. » Ce n’est qu’à ce moment qu’elle releva le regard vers lui, et le reste fut prononcé dans un sourire et un ton ironique. « Comme toujours, pourquoi ça n’irait pas ? »

La question était rhétorique, elle n’avait aucune envie d’ouvrir le dialogue avec Adrian parce qu’elle ne savait pas comment elle y réagirait. Ce qui était certain c’est qu’elle lui en voulait vue l’ironie qu’elle mettait dans une réponse qu’il avait l’habitude de prononcer. C’était gamin de répondre comme il le faisait, de jouer sur le même plan que lui avec ironie juste pour essayer de lui dire que ce n’était pas cool. Ça n’avait rien de mature mais, dans le fond, peut-être qu’elle avait seulement envie de le mettre à sa place à elle, pour qu’il comprenne ce que ça pouvait faire.

« J’viens juste voir Sallah. » Elle réajusta son sac même si elle ne semblait pas en avoir besoin. « J’devais lui filer des conseils pour faire moins épicé durant ses repas, c’pas recommandé pour lui. »

Elle avait longtemps cru que ce n’était pas recommandé pour Adrian non plus mais, en fait, en tant qu’immortel, il ne devait pas vraiment craindre les problèmes d’estomac… Elle n’en savait rien. Oh, peut-être qu’elle devrait demander à Heather puisque, en revanche, la Cooper semblait être informée de beaucoup de choses. Ouais, définitivement elle en voulait à Adrian mais plutôt que de le dire, ça restait sous forme de rancune qu’elle préféra ravaler. Dire les choses, comme elle l’avait toujours fait, au final, c’était juste lui dire qu’il avait de l’importance et qu’elle voulait arranger la situation. Mais là, elle prenait tout mal et elle en avait marre de toujours être celle qui ouvre le dialogue. Bref, autant faire comme lui, laisser les choses se passer.

« Ouais, bref… »

Parce qu’elle n’allait pas rester figée dans l’entrée, Aishlinn se décida à avancer pour essayer d’aller trouver Sallah. Le seul problème c’est que ça impliquait de passer devant Adrian. Ok, il y avait juste à espérer qu’il se pousse, qu’il ne lui parle pas et que surtout il ne lui pose pas de questions. Aishlinn n’était pas habituée à tout garder pour elle et, du coup, elle savait qu’elle était capable de tout lâcher sans prévenir à la question de trop.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Jan 2015 - 23:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Et bien, les choses ne s'étaient pas arrangées d'elles-mêmes, malheureusement ! En voyant la froideur avec laquelle Aishlinn lui répondit, Adrian comprit qu'elle lui en voulait toujours autant et dans un sens, il la comprenait parfaitement. Lui qui prônait la sincérité et l'entente cordiale depuis qu'ils se connaissaient, avait admis qu'il mentait depuis le début. Oui, il n'était pas le mage lambda trentenaire qu'il prétendait être, il avait menti en disant qu'il contacterait l'Archimage pour régler des problèmes et avait laissé la jeune femme croire des choses totalement fausses. C'était la même chose que de lui mentir ouvertement en vérité. Alors, comment s'étonner qu'elle puisse lui en vouloir et qu'elle le singe en répondant que tout allait parfaitement bien. Son sourire à lui l'avait quitté et il n'arborait plus qu'une expression navrée. Pas du comportement de la demoiselle, mais du sien. Comment est-ce qu'il avait pu agir comme ça aussi longtemps avec elle et sans culpabiliser davantage ? Mentir était finalement devenu une seconde nature pour lui ? Peut-être, allez savoir. Au final, ça n'importait plus. Ces interrogations, il aurait dû les avoir avant d'en arriver là. Maintenant ? C'était trop tard, tout simplement.

Elle ne venait donc que pour Sallah et tout le reste le lui importait pas. Cette annonce lui provoqua un léger pincement au cœur, mais encore une fois, sans qu'il ne puisse lui en vouloir. C'était mérité et encore, elle était relativement douce avec lui. Pourtant, malgré cette froideur et cette distance qu'elle lui imposait, le centenaire n'était pas décidé à lâcher l'affaire. Aishlinn lui avait bien conseillé de se montrer un peu égoïste de temps en temps et de dire aux gens lorsqu'il ne voulait pas que les choses se passent ainsi, non ? Et bien il comptait suivre ses conseils. Avec Heather, cela avait été probant, pourquoi les chose seraient différentes avec Aishlinn ? De toute manière, vu le point où ils étaient, les choses ne pouvaient pas réellement empirer. Adrian aurait beaucoup de mal à la voir venir au manoir tout en l'ignorant de la sorte, ce serait encore pire que si elle disparaissait totalement de sa vie.

C'est pourquoi, lorsque la jeune femme avancer d'un pas pour essayer de mettre fin à la conversation, Adrian réagit par instinct. Il savait qu'elle était intangible et qu'à l'intérieur du manoir, elle pouvait à nouveau utiliser son pouvoir, mais cela ne l'empêcha pas de tendre la main pour attraper le bras d'Aishlinn, entre le coude et l'épaule, pour qu'elle ne s'en-aille pas. Il ne serra pas fort, juste une poigne ferme pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas qu'elle parte. Son regard se posa sur elle et avant qu'elle n'ouvre la bouche pour protester, il prit la parole.

« Attends, ne t'en va pas, j'ai quelque chose à te dire. » Il ne lui laissa pas le temps de l'interrompre. « L'autre fois, tu m'as dit que je devais parfois me montrer égoïste et que les gens avaient de temps en temps besoin de comprendre lorsqu'ils comptaient... et bien c'est le cas. Aishlinn, depuis qu'on a parlé de mes mensonges, j'ai bien compris que tu m'en voulais énormément et je te comprends. Tu as parfaitement raison. » Il soupira légèrement avant d'enchaîner. « Je n'aurais pas dû te mentir alors que je te demandais d'être sincère avec moi et même si je te donne toutes les raisons que je trouvais justifiées jusqu'à présent, je sais que ça ne changera rien. » Pourtant, ça lui coûtait de dire ça. « J'ai été stupide. J'aurais dû te dire la vérité dès que j'ai compris que je commençais à te voir autrement que comme une simple apprentie. Mais j'avais peur que tout cela arrive justement, que tu penses que je te mentais volontairement et que tout s'arrête, alors je me suis dit que j'allais me taire et attendre que les choses se passent. Mais plus les jours défilaient et moins j'osais me demander comment j'allais te l'avouer. »

Parce qu'il en avait toujours eu l'intention et ce n'était pas un mensonge. Pourtant, elle risquait de ne pas le croire vu le comportement qu'il avait pu avoir avec elle jusqu'à présent. Elle allait forcément croire qu'il disait ça maintenant pour qu'elle lui fasse à nouveau confiance, mais ce n'était pas le but recherché. Des tas de phrases se bousculaient dans son esprit, pourtant Adrian ne savait pas comment exprimer ce qu'il avait sur le cœur. S'il lui disait qu'il avait gardé une distance par peur qu'elle ne comprenne ce qui allait se passer : qu'il n'allait pas vieillir, mais elle si et qu'ils finiraient par devoir mentir sur leur relation, elle ne le croirait pas. Même lui n'y croyait plus. Est-ce que c'était bien la véritable raison de ce silence ? Allez savoir... au final, sans trop savoir quoi dire pour sa défense, Eldoth décida simplement de parler de ce qu'il ressentait à cet instant présent.

« Je m'en veux beaucoup, je sais que j'ai fait une énorme connerie. Même à mon âge, je ne suis pas à l'abri des bêtises tu vois, puis peut-être que tu sais pourquoi il n'y a pas grand monde ici. » Parce qu'il décevait toujours les gens. « Si tu décidais de ne plus me faire confiance, je comprendrais.... mais je n'ai pas envie que tu m'ignores comme ça, que tu fasses comme si tout allait bien alors que je sais que ce n'est pas le cas... » Sa voix mourut. C'était exactement ce qu'il faisait avec elle depuis des mois. « Je suis désolé d'avoir agi comme ça. Je sais que ça n'excusera rien, mais je ne veux pas que les choses se passent comme ça. Tu comptes vraiment pour moi, je ne peux pas te laisser me tourner le dos sans rien dire. »

Même si tout cela ne porterait peut-être pas ses fruits. Il comptait essayer un bon nombre de fois, par plusieurs moyens et cela jusqu'à ce qu'elle coupe définitivement les ponts ou que les choses s'arrangent. Après tout, ça valait la peine qu'il se donne à fond, au moins une fois.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 25 Jan 2015 - 12:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dans un réflexe, sans savoir s’il était volontaire ou non, Aishlinn se dématérialisa quand il la rattrapa. Elle resta face à lui pourtant mais elle avait préféré ne pas garder trop longtemps cette main sur ce bras. Ce geste elle le redoutait autant qu’elle l’attendait. Elle l’avait espéré, vraiment espéré, parce que c’était le signe qu’il agissait différemment avec elle et que, finalement, elle avait quelque chose de spécial pour lui. Et c’est justement pour cette raison qu’elle avait autant redouté ce geste. Depuis qu’il avait dit la vérité, elle lui en voulait en se basant sur le fait qu’il ne la trouvait pas assez importante pour lui mentir depuis tout ce temps. Ce geste c’était celui qui risquait de faire voler en éclat tout ce qu’elle en avait déduit injustement, c’était le geste qui risquait fort de la faire flancher. Elle ne voulait pas flanche. Elle ne voulait pas être faible.

Alors Aishlinn fit la seule chose qui était à sa portée, elle tenta de rester hermétique à tout ce qu’il était en train de lui dire. Elle lui faisait face, elle semblait l’écouter mais, en réalité, tout ce qu’il disait ressortait aussitôt. L’Irlandaise ne voulait pas réfléchir à ses arguments, à ses excuses et à tout ce que pourrait la faire changer d’avis. Ce qu’elle ignorait c’est que son cerveau, lui, il écoutait tout ce qui était dit, il rangeait toutes les phrases d’Adrian dans une petite case prête à exploser à tout moment pour qu’Aishlinn puisse enfin prendre conscience du pas en avant qu’il était en train de faire. Mais encore inconsciente de tout ce qui se tramait dans son petit cerveau, Aishlinn attendit qu’Adrian cesse de remuer les lèvres pour garder son air distant.

« C’est cool j’t’ai dit. » Tout allait bien dans le meilleur des mondes… Trop crédible. Elle désigna la direction de la cuisine. « Mais j’ai un emploi du temps chargé alors, faut vraiment qu’j’aille l’voir parc’que j’peux pas rester. » Elle leva un pouce. « Mais c’est cool, t’inquiète. »

Le truc c’est qu’il n’y avait absolument rien de vrai dans ce qu’elle venait de dire mais Adrian n’avait pas son emploi du temps alors, il ne pouvait pas vérifier. Du coup, elle s’éloigna vers la cuisine, le fait de s’être dématérialisée avant laissait présager qu’il ne servait à rien de la retenir. De toute façon ça n’aurait servi à rien. L’Irlandaise avait fait deux pas dans la direction voulue qu’elle se figea sur place, la petite case que son cerveau avait préparée pour elle venant d’exploser sans qu’elle n’y prenne garde. Elle essaya bien de lutter pour rester sur ses positions, pour prouver qu’elle était forte et qu’on ne pouvait pas l’atteindre par les sentiments mais… Échec total.

« T’sais quoi ? » Elle soupira en s’en voulant déjà d’avoir flanché et se retourna vers Adrian. « J’t’en veux pas énormément Adrian, on est bien au-d’là d’ça. » Elle gueulait direct, cela dit c’était bon signe chez elle. Aishlinn communiquait en criant avant de se calmer et d’avoir un discours plus posé. « Tu croyais quoi en fait ? Que j’allais rien voir quand j’continuerais d’vieillir pendant qu’tu boug’rais pas d’un iota ? » Elle secoua la tête l’air de ne pas comprendre. « J’sais pas, j’ai l’air d’être aussi débile qu’ça pour qu’tu dises qu’j’verrais rien ? » Elle soupira, carrément vexée. « Puis c’que j’me dis là, t’vois, c’est qu’j’dois être la seule à fréquenter c’manoir et à n’pas être au courant. » Enfin maintenant elle l’était mais là n’était pas la question. « L’autre blonde là, Dana, j’suis sûre qu’elle sait. June n’en parlons même pas. Puis Ginger la famille prodige aussi. » Sallah, ben, forcément… « Même celle qu’i’sort d’nulle part elle l’sait alors qu’franch’ment quand t’vois les antécédents d’la famille, on s’dit qu’c’est surtout à elle qu’tu d’vrais l’cacher. »

Et, à bien y réfléchir, c’était surtout ça qui ne passait pas, sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte. Heather, dont la famille tenait le Herald, et qui était assez récente dans la vie d’Adrian était au courant de tous ses petits secrets et pas elle ? C’était carrément déconné. Puis ça l’emmerdait que Ginger soit au courant de quelque chose et pas elle, parce que Aishlinn était certaine que la Pennington était au courant. Ils étaient de la même famille après tout.

« J’suis venue ici, j’ai été honnête parc’que tu m’as d’mandé d’l’être. » Elle lui avait quand même fait comprendre ses activités assez rapidement, même sans être rentrée dans les détails au début. « Tu as prôné une franchise tout en sachant qu’tu mentais. J’dois faire quoi moi, maint’nant ? » Le ton continuait d’être élevé même si sa voix semblait vouloir flancher à chaque fin de phrase. « Comment j’suis supposée t’croire quand tu dis qu’tu m’vois pas que comme une apprentie alors qu’tu mens mais, qu’à côté d’ça, tu vas dire tes secrets à d’autres personnes ? »

Finalement qu’il ait menti, il lui fallait juste un peu de temps mais, elle pouvait le comprendre. Par contre, en rien, elle ne se sentait spéciale parce qu’il en avait parlé à la Cooper et qu’il avait continué à lui cacher la vérité à elle. Et, quand on écoutait son discours, c’était surtout ça qui ressortait. Aishlinn avait toujours été jalouse et possessive, ça c’était surtout vu sur son jumeau parce qu’elle ne s’attachait pas aux autres mais Adrian avait débarqué là-dedans. Elle avait ce besoin de se sentir unique pour avoir l’impression d’être appréciée et là, tout ce qu’elle pensait, c’était qu’elle n’était qu’une vulgaire apprentie avec les clés du manoir Pennington. Pff, il avait dû lui filer pour éviter qu’elle tape une crise la dernière fois, voilà tout.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Jan 2015 - 18:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsque la jeune femme se détourna pour prendre la direction de la cuisine après lui avoir dit que tout allait bien, Adrian eut le sentiment que tout était terminé. Si elle refusait de lui parler – en l'empêchant de la retenir – que pouvait-il faire de plus ? Oh, le mage n'avait pas oublié qu'elle lui avait dit qu'il fallait être tenace pour que l'autre sache qu'il comptait pour vous, mais là... il était juste paumé en fait. Soupirant légèrement, il resta planté sur place, essayant de trouver une solution en rapidité, mais il n'en eut pas besoin. Finalement, après quelques pas, la demoiselle fit volte-face pour augmenter le ton et se mettre à lui hurler ses critiques et reproches. En vérité, c'était préférable qu'elle agisse ainsi, si elle était énervée, c'est qu'elle devait être réellement concernée par la situation, non ? Si elle était restée calme, Adrian serait beaucoup plus inquiétant, mais fort heureusement, ce n'était pas le cas.

En ce qui concernait ses reproches, ils étaient justifiés. Comment avait-il pu considérer que son mensonge pouvait durer ? En fait, il avait toujours imaginé qu'elle finirait par être au courant, tout en refusant de visualiser la scène en question. Maintenant qu'il était en plein dedans, le centenaire se sentait particulièrement mal à l'aise et n'osait pas l'ouvrir. Peut-être qu'il se trompait, mais sous les critiques de son apprentie, Adrian pensait sentir une pointe de jalousie. L'était-elle de Dana, de Ginger ou même d'Heather ? Ce serait stupide, il avait des sentiments différents pour chacune d'entre elles et n'en aimait aucune plus que l'autre. C'était spécial pour chacune d'entre elles, mais allez expliquer cela alors que vous étiez incapable de vous comprendre vous-même. Ce n'est que lorsqu'elle retomba dans le silence qu'il se décida à répondre, ne laissant pas passer beaucoup de temps par crainte de ne plus oser se lancer s'il tardait trop.

« Ces personnes sont au courant pour des raisons bien précises. Dana, c'est parce que j'ai rencontré son grand-père et que nous étions très amis. J'ai connu son père lorsqu'il était bébé et elle aussi, elle me connaît depuis sa naissance, je pouvais difficilement lui cacher ça. » Le ton de sa voix était très calme et posé, mais avec une pointe d'inquiétude. « Ginger ? Elle ne sait rien, même pas que je suis un mage. Elle me prend juste pour un archéologue trentenaire et coincé. Sallah ? Inutile de préciser. June ? Elle n'a appris après avoir travaillé un an pour moi et uniquement parce que j'avais besoin de ses talents pour mes affaires d'Archimage. Mais elle ne sait rien de plus, de ma vie personnelle par exemple. » Il avait toujours été très distant avec elle, malheureusement. « Et Heather... c'est différent. Je ne pensais pas sympathiser avec elle lorsque nous nous sommes rencontrés, mais je ne pouvais pas la laisser me revoir tout en sachant que sa famille est hostile à ce que je suis. Je lui ai dit pour qu'elle puisse faire un choix... et aussi parce qu'elle a surpris une conversation entre Sallah et moi et que je devais mettre les choses au clair. »

Il devait avoir l'air de se trouver des excuses et, honnêtement, Adrian ne lui en voudrait pas si elle croyait une pareille chose. Il avait demandé de l'honnêteté tout en lui mentant ouvertement, comment expliquer cela alors que lui-même ignorait pourquoi il se comportait ainsi ? Il écarta les bras en signe d'impuissance avant de les laisser retomber le long de son corps.

« Pour les mensonges, je sais que j'ai été hypocrite, que je ne suis pas un exemple. Mais crois-moi, je ne l'ai pas fait de gaieté de cœur. Aishlinn, il faut que tu saches que je n'ai pas que des amis dans ce monde et je me disais qu'en cachant ce que je suis, je t'éviterais d'être en danger. » Surtout si le lien n'était pas fait entre eux. « Après... je ne peux pas te dire pourquoi j'ai agi comme ça. Je ne le sais pas moi-même. Je me disais qu'en évitant de te dire ce que j'étais réellement, tu me verrais juste comme Adrian. Tu sais, je n'ai plus beaucoup de relations aujourd'hui et les seules personnes qui viennent me voir, me demandent généralement d'agir comme l'Archimage. Avec toi, c'était un peu différent. Comme avec Sallah, tu me vois comme moi et pas comme mon rôle. »

Il fut étonné de constater que c'était exactement ça. Aishlinn agissait avec lui comme avec un trentenaire coincé et non un type immortel qui était censé assurer la sécurité en matière de magie. Et maintenant ? Les choses changeraient, assurément, mais tant pis. Rien n'était éternel, sauf quelques individus et bien évidemment, sa bêtise. Un nouveau soupir lui échappa avant qu'il ne termine.

« Au début, je ne pensais vraiment pas m'attacher autant à toi, c'est pour ça que j'ai gardé ce secret. Et quand j'ai compris que je tenais réellement à toi, je me suis dit que si je t'avouais ça... ce serait une manière de me rappeler en permanence que j'allais te voir vieillir et mourir comme les autres. Comme ça sera un jour le cas avec Sallah. » Il essaya de conserver un ton neutre. « Mais je commence à avoir l'habitude. Si ça te console, dis-toi que toi tu oublieras rapidement cet incident, mais moi j'ai encore une bonne centaine d'années au moins pour y repenser tous les jours. »

Peut-être que le fait de savoir qu'il culpabiliserait éternellement, allait la consoler ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 15 Fév 2015 - 21:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Voilà pourquoi elle ne voulait pas lui parler : maintenant qu’il répondait elle sentait vaciller toutes les jolies – ou pas – théorie qu’elle s’était faite sur son mensonge. Dana ? Ok, admettons que l’excuse était valable parce que, même en y mettant de la mauvaise foi, elle ne voyait pas comment il aurait pu cacher son secret à l’Atlante. Ginger ? C’était un sérieux soulagement de savoir qu’elle en savait encore moins qu’Aishlinn, cette fille était juste une plaie et elle pouvait rester dans l’ignorance toute sa vie tellement elle n’apporterait jamais rien de bon à Adrian. Heather ? Elle, ça restait un fichu problème. Putain Adrian était bien un mec ! Centenaire ou pas, il suffisait qu’une fille toute mignonne débarque avec son joli sourire pour qu’elle ait le droit à toutes les confidences du mage… Confidences sur l’oreiller ? Aishlinn secoua la tête en préférant ne pas y songer. Si elle avait longtemps voulu voir Adrian batifoler à droite et à gauche, parce que c’était normal, plus ça allait et moins elle ne pouvait l’imaginer avec une vie sexuelle épanouie. Le mage était un peu devenu cette figure paternelle et personne n’avait envie d’imaginer ce genre de personne pendant un ébat, c’était vraiment trop dégoutant. Beurk.

Par contre, de son point de vue, c’était des conneries de balancer qu’il n’avait rien dit pour ne pas la mettre en danger. Il croyait quoi ? Qu’elle était une petite sainte incapable de se défendre toute seule ? L’idée qu’elle puisse le voir comme une figure paternelle lui semblait logique, mais qu’il puisse la voir comme une enfant sans défense ça l’énervait profondément. La logique Irlandaise était tout sauf logique. Un énervement qui retomba quand il parla de voir vieillir les gens, alors qu’il restait le même. Et merde, qu’est-ce qu’elle pouvait faire contre ce genre d’argument qui était bien réel ? Alors que sa crise, à elle, finalement était bien égoïste et basée sur la jalousie. Elle soupira alors que le timbre de sa voix retrouvait son volume habituel.

« Ça m’console pas du tout. Qu’tu passes une vie à culpabiliser ou qu’j’passe une vie à r’gretter, ça reste une vie. »

D’accord la durée de la vie d’Aishlinn n’était pas du tout la même que celle d’Adrian mais ça n’empêche qu’ils passeraient, tous les deux, leur temps à culpabiliser ou à regretter s’ils n’arrangeaient pas les choses. Parce que, de toute évidence, continuer à éviter ou à en vouloir Adrian, elle le regretterait. Et pas seulement pour une ou deux semaines, ça resterait tout le temps. Et elle ne voyait ce qu’il y avait de réjouissant ou de réconfortant à savoir qu’il s’en voudrait encore pour une centaine d’années. Elle lui en voulait mais, en aucun cas elle ne lui voulait du mal.

« Ça m’saoule qu’tu dises qu’tu veux m’éviter des ennuis. » Elle releva son regard sur Adrian. « J’suis pas une enfant qu’on a b’soin d’protéger. » Elle secoua la tête pour bien appuyer son propos. « J’sais m’protéger toute seule. » Bon, d’accord des fois c’était un peu foireux mais, dans les faits, elle était encore en vie donc elle ne se débrouillait pas si mal. « Au cas où t’aurais oublié, j’pas la vie la plus calme du monde. Et j’ai encore moins b’soin toi pour savoir m’faire des ennemis. » Ça, elle arrivait très bien à le faire toute seule, surtout quand elle changeait d’orientation professionnelle. « C’est là la différence entre toi et moi. J’savais qu’j’pouvais t’apporter des ennuis, ça m’a pas empêché de t’dire les choses. Et m’sort pas le refrain du : j’suis l’adulte donc c’est normal, parc’que c’est l’genre de discours qui m’gave encore plus. »

Sa vie, elle l’avait construite avec un jumeau et sans adulte autour d’eux. Une construction chaotique, peut-être mais, n’empêche que le truc qui vise à dire que c’est aux adultes de protéger les jeunes, elle n’y avait jamais cru. C’était même une grosse connerie selon elle. Aishlinn avait suffisamment fait confiance à Adrian pour lui dire dans quel milieu elle évoluait alors que lui… Il gardait le secret.

« Parc’que j’suis obligée d’croire qu’t’as fait ça en pensant qu’j’pouvais pas m’protéger puisque, à côté, tu l’dis sans soucis à la Cooper. » Ah ben oui, forcément, elle était une adulte donc elle ne devait pas avoir besoin de protection elle. Pff, si ça ce n’était pas profondément injuste ! « Sérieus’ment, t’croyais quoi ? Parc’que t’allais dire qu’t’étais l’MégaMage, j’allais soudain’ment voir comme c’type ? » Elle secoua la tête l’air de trouver l’idée ridicule. « J’m’en fiche de c’qu’tu fais tes soirées ou de tes activités, c’pas ça qui m’intéresse. » Elle soupira. « Sérieux Adrian, si j’avais continué à t’voir comme un prof, qu’j’venais qu’pour ça, j’aurais compris tes réticences mais ça c’est juste abusé quoi. » Elle releva les bras avant de les laisser retomber. « Il fallait quoi pour qu’tu m’fasse confiance : qu’j’sois une vieille de trente ans avec un joli sourire, c’est ça ? »


Parce que la Cooper, elle, elle avait directement eu le droit à la confiance du mage, contrairement à l’adolescence.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Fév 2015 - 22:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
C'était quitte ou double et fort heureusement, Aishlinn décida de lui laisser une nouvelle chance. Enfin, c'est du moins de la sorte qu'il interpréta la diminution de volume et le changement opéré dans le timbre de sa voix. Elle ne lui en voulait pas au point de lui souhaiter des souffrances sentimentales et c'était une bonne chose, parce que l'Archimage s'en serait encore plus voulu s'il avait constaté que le changement était aussi radical – cela aurait été le signe qu'il l'avait réellement blessée au plus profond de son âme. Cela dit, elle avait du mal à comprendre pourquoi est-ce qu'il voulait autant la chaperonner. Pouvait-il lui en vouloir ? Certainement pas. Elle n'avait pas été habituée à dépendre d'un adulte et Adrian était un véritable papa-poule lorsqu'il s'y mettait. Que ce soit avec Aishlinn ou Dana – ou Sallah – le centenaire avait un besoin presque vital de s'assurer que tout allait bien – et il se bridait ! En temps normal, l'Archimage aurait été encore plus pénible et sur-protecteur, mais il savait que l'Irlandaise avait besoin de tranquillité et qu'elle pouvait se débrouiller sans lui, cependant il ne pouvait pas totalement se débarrasser de ce sentiment de protection. Par contre, elle avait parfaitement raison quant au fait qu'il n'aurait pas dû lui cacher la vérité : il ne voyait pas de raison pour justifier son comportement à l'heure actuelle, mais c'était fait et il ne pouvait rien y changer !

Le sujet d'Heather revint sur le tapis et, apparemment, elle avait du mal à encaisser le fait qu'il pouvait avoir dit la vérité à la Cooper, mais pas à elle. Est-ce que c'était de la jalousie ? Il en doutait légèrement : les gens n'étaient pas jaloux lorsque ça le concernait, c'était plutôt une sorte de fierté blessée, ou quelque chose de ce type. Adrian ne voyait pas cela d'un regard négatif, c'était juste qu'il avait du mal à envisager que quelqu'un puisse se montrer possessif ou attaché à lui. Hormis Sallah, mais c'était différent. Il hocha la tête d'un air affirmatif suite aux dernières paroles de la jeune femme, puis reprit la parole d'un air toujours aussi navré.

« Je sais que j'ai fait une erreur et crois-moi, je le regrette vraiment. » Un léger haussement d'épaules. « Je sais que tu as raison et je me rends compte que je faisais fausse route avant, mais je ne sais pas quoi te dire... » C'était un peu faible comme réponse, aussi enchaîna-t-il. « Et tu as un joli sourire tu sais. » Il fallait bien détendre l'atmosphère, non ? « Plus sérieusement... que tu aies trente ans ou seulement dix, ça ne changera rien pour moi. Tu sais, à mon âge, même Sallah a l'air d'un enfant, alors honnêtement, je ne fais pas de différence à cause de ça. » Un soupir lui échappa. « Je ne sais pas pourquoi j'ai réagi comme ça... je ne vous vois pas de la même manière toutes les deux. Si j'ai plus envie de veiller sur toi que sur Heather, c'est parce que je te considère plus comme la fille que je n'ai pas eue. Je te l'ai déjà dit. » Que la Cooper, c'était un autre registre. « Et puis... tu as une vie légèrement plus dangereuse qu'elle. Elle n'a pas les mêmes problèmes que toi, donc c'est parfaitement normal que je me fasse plus d'inquiétude pour toi que pour elle : elle ne risque pas de voir revenir ses anciens employeurs pour lui régler son compte. »

Présenté de la sorte, ce n'était pas forcément très clair, mais dans l'esprit d'Adrian, ça l'était ! Aishlinn avait appartenu à une organisation criminelle et elle avait parfois encore des contacts avec eux, tandis qu'Heather vivait dans un appartement avec la sécurité améliorée et certainement des gardes du corps pour veiller sur elle. Et puis, soyons honnêtes, Abban avait davantage l'air d'être du genre à s'attirer des ennuis que le jumeau d'Heather, du coup l'influence qu'elles pourraient avoir n'était absolument pas la même. Bref, aux yeux du mage, il était évident qu'Aishlinn avait beaucoup plus de chances de se retrouver dans les ennuis que la Cooper. Ou alors ce n'était pas le même genre. Le jour où l'Irlandaise débarquerait en lui parlant d'un mariage arrangé, peut-être que les choses changeraient, mais à l'heure actuelle, il n'arrivait définitivement pas à les voir de la même manière.

« Aishlinn... les ennuis que tu peux m'attirer n'ont vraiment rien à voir avec ceux que je peux t'apporter. Tu sais, j'ai été dans un organisme un peu comme la Légion des Étoiles lorsque j'étais plus jeune, alors les sorties comme la dernière fois aux docks, je connais bien. » Même si elle allait avoir du mal à le voir dans ce rôle. « Lorsque je parle de mes ennemis, c'est plutôt du genre l'ancien Archimage déçu qui cherche à se venger, des adversaires que je ne suis pas sûr de pouvoir battre, donc oui, ça m'inquiète que tu puisses y être mêlé. » Surtout s'il n'était pas en mesure de la protéger. « Ne le prends pas mal s'il te plaît, c'est plus fort que moi de vouloir jouer les protecteurs. Sallah en a assez soupé si tu veux tout savoir et dis-toi que je fais des efforts avec toi, histoire de ne pas être trop envahissant. » Il soupira. « Je sais que tu peux te débrouiller seule, mais c'est dans ma nature de m'inquiéter pour tout ce qui concerne les gens à qui je tiens. Ça n'a rien à voir avec le fait d'être adulte ou non, j'ai juste peur qu'il vous arrive quelque chose. » Ce n'était pas pour rien qu'il ne s'attachait pas à beaucoup de personnes. « Mais, pour te répondre : oui, j'avais peur que tu changes en apprenant qui je suis vraiment. Tu sais, dans mes relations actuelles, il n'y a pas beaucoup de monde qui vient me voir pour parler à Adrian, ils viennent généralement pour avoir affaire à l'Archimage. » Il haussa les épaules. « Je sais que ce n'est pas ton genre... ce n'est pas contre toi, c'est plutôt que j'ai perdu l'habitude de penser que je peux intéresser quelqu'un pour autre chose que mes connaissances en matière de magie. » Ce qui était normal, vu son âge. « Je suis désolé d'avoir pu te laisser penser le contraire. »

Et c'était sincère.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 16 Fév 2015 - 15:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah ben ça, pour avoir fait une erreur, il en avait fait une. Et de taille. C’était compliqué pour Aishlinn qui ne savait pas comment il convenait de réagir face à ces situations. A la base, elle n’accordait pas sa confiance, ça évitait les illusions et les déceptions qui allaient avec. Adrian avait été une exception et, du coup, elle était un peu paumée. Est-ce qu’il convenait de continuer à lui faire la tête, alors qu’elle ne le voulait pas, juste pour marquer le coup ? Est-ce que, au contraire, elle devait effacer toute cette histoire pour prouver qu’il était important ? Parce que, en réalité, il avait l’air parfaitement honnête dans ses excuses et tentatives d’explications. Elle ne comprenait pas tout parce qu’elle ne savait pas ce que c’était que d’avoir un adulte qui s’inquiétait pour elle, c’était une grande première pour elle. Mais oui, il avait l’air sincère et il semblait s’en vouloir.

Forcément elle minimisait les problèmes qu’il pouvait avoir, même s’il était question d’un ancien mega-mage ou autre chose. Elle imaginait tellement Adrian comme un vieux, posé dans un manoir à lire des livres et entouré de vieux objets, qu’elle avait du mal à le voir dans une vie de super-héros. D’ailleurs, en y réfléchissant, les super-héros, ce n’était pas un peu à l’opposé de son monde ? Merde, ça craint ça. Quoi qu’il en soit, Aishlinn était jeune alors il ne pouvait rien lui arriver. Elle était intangible alors elle ne risquait rien. Adrian, lui, il s’inquiétait vraiment pour rien. Elle secoua la tête comme pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas à s’inquiéter pour elle.

C’est après qu’elle ne sut pas trop quoi lui dire. C’était triste, non, de l’entendre dire que les gens ne s’intéressaient pas à lui pour ce qu’il était. En même temps, ça lui semblait assez improbable parce qu’il était vraiment quelqu’un de bien et d’intéressant sans avoir besoin de parler de la magie. Comment les gens faisaient pour ne pas le voir ? Pff, les gens étaient tous débiles, voilà tout. Pas grave, c’était eux qui passaient à côté de quelque chose.

« Ouais ben s’rait p’t-être temps d’changer un peu tes habitudes et tes croyances, surtout quand elles sont fausses. » Elle soupira légèrement. « Sérieus’ment Adrian t’es resté trop longtemps enfermé dans ton manoir, faudrait voir qu’les choses changent et qu’y a des gens qui n’viennent pas juste parc’qu’tu t’y connais en magie. Tu peux pas d’mander aux autres d’te faire confiance si tu leurs fait pas confiance en r’tour. » Elle secoua rapidement la tête pour se reprendre sur ce qu’elle venait de dire. « ‘Fin, j’dis pas qu’faut faire confiance à tout l’monde, les gens s’en servent trop après, c’trop naze. Mais, ‘fin, j’sais pas quand des gens commencent à v’nir régulièr’ment pour autre chose que c’qu’ils étaient v’nus faire à la base, tu d’vrais p’t-être commencer à t’dire que c’pas juste pour c’que tu es mais parc’que c’est toi. »

Bon, elle donnait son exemple parce que, à partir du moment où elle avait commencé à venir pour autre chose que des cours de magie, elle estimait qu’il aurait pu avoir un peu plus confiance vis-à-vis de sa manière de voir le mage. Aishlinn lui en voulait parce qu’il ne lui avait pas fait confiance mais, dans le fond, elle commençait à comprendre pourquoi c’était ainsi.

« C’est zarbe pour moi, t’sais ? J’veux dire, à part Abban, y a pas d’gens pour s’inquiéter pour nous. Alors j’comprends pas trop, si j’me suis débrouillée jusqu’ici, j’continuerais à l’faire, c’est tout. Puis si vraiment j’ai des ennuis à cause de toi, t’sais, j’aurais juste à m’enfuir et j’viendrais t’le dire. » Elle haussa les épaules dans un léger sourire. « Parait qu’j’suis difficile à attraper ou à ret’nir. » Bref, elle ne voulait pas qu’il s’inquiète pour elle et, si ça pouvait l’aider, elle venait presque de lui faire la promesse de venir le voir si elle avait un souci à cause de lui. « J’pas une vie dang’reuse, elle est seul’ment un peu différente d’la vie d’Madame-tout-l’monde. » Bon, d’accord ce n’était pas totalement honnête mais, elle ne s’inquiétait pas donc c’était une forme de vérité, non ? « J’veux pas qu’tu t’inquiètes pour moi, y a pas d’raisons. Tu d’vrais prendre c’temps pour d’autres occupations, j’sais pas moi, l’saut en parachute, l’rollers, ou… » Elle laissa passer un léger soupir en haussant les épaules. « Ou pour passer du temps avec elle. »

Et là elle parlait de la Cooper comprenant que la confiance que lui accordait Adrian cachait forcément quelque chose. Enfin bref, qu’il prenne moins de temps à s’inquiéter et qu’il s’occupe un peu plus de lui, en tant qu’Adrian Pennington et non pas en tant que Mega-mage. D’ailleurs, elle prit un petit moment avant de se décider à reprendre.

« Puis, en y réfléchissant bien, heureus’ment qu’tu m’as pas dit qui tu étais au début. J’crois qu’j’aurais fuis l’plus vite possible d’ce manoir. » Bon elle n’en était pas très fière mais c’était une réalité. « Franch’ment Méga-mage, ça craint carrément ton truc, pff. » Bon là, elle essayait de dédramatiser un peu la situation. « Hey, ça veut dire qu’tu mets des collants ? Genre, j’sais pas, comme les clichés des supers héros. » Elle secoua la tête. « Non parc’que ça, c’est franch’ment une faute de goût. Ouais d’ailleurs, va vraiment falloir qu’on r’travaille ton style, ça va pas du tout. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Fév 2015 - 15:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Oh, ses croyances n'étaient pas fausses, loin de là, mais Aishlinn ne se rendait simplement pas compte de ce qu'était réellement la vie d'Adrian. Que ce soit pour la Légion ou l'UNISON, il avait toujours été présent pour les aider lorsque la magie se mêlait de la partie, mais pourtant, même après plusieurs années de bons et loyaux services, il n'avait que très peu d'amis liés à cette activité. Même sa récente entrée dans la Légion des Étoiles n'était due qu'à un souci pratique, non pour sa personnalité ou le civil qui se trouvait derrière le masque. Dans un sens, il l'avait accepté depuis belle lurette : sa vie se serait terminée depuis bien longtemps s'il n'était pas l'Archimage, pour quelle raison se plaindrait-il que c'était la première chose que les gens voyaient chez lui ? Oui, Adrian ne s'en plaignait pas, mais il était vrai que cette manière de penser mettait à mal certaines de ses, rares, relations. Il avait donc droit à un cours bien mérité sur la confiance et se sentit une fois de plus coupable de ne pas avoir été à la hauteur avec Aishlinn. Il s'était même montré au ras des pâquerettes pour le coup. Il avait encore pas mal de travail s'il voulait réussir à changer sa manière de se percevoir, mais ce n'était pas vraiment le temps qui lui manquait. Adrian faisait déjà de gros efforts avec Aishlinn et Heather, il ne fallait pas trop en demander à la fois.

Quoi qu'il en soit, la question de sa sécurité semblait vraiment poser problème pour Aishlinn, malheureusement elle était tombée sur un centenaire sur-protecteur qui ne pourrait pas imaginer diminuer son inquiétude pour elle. Il l'avait déjà fait à plusieurs reprises, mais la stopper totalement n'était pas dans ses capacités. Malgré tout, le Pennington nota que son apprentie parlait d’Heather – car il s'agissait bien d'elle – avec une certaine.... tension ? Ce n'était peut-être pas le mot, mais disons qu'il se demandait si la rencontre s'était réellement aussi bien passée qu'il l'avait pensé. Que la jeune femme n'apprécie pas la Cooper serait vraiment mortifiant pour lui, aussi songea-t-il à aborder ce sujet, mais Aishlinn sauta rapidement sur autre chose, l'obligeant à garder ça pour lui, pour le moment.

Il fut un peu « consolé » lorsqu'il l'entendit avouer qu'il avait bien fait de lui cacher sa véritable nature au début de leur relation, au moins ne s'était-il pas foiré sur toute la ligne ! Mais bien vite, le sujet dévia pour revenir sur son style vestimentaire qui avait déjà été sujet à discussion quelques mois plus tôt. Qu'est-ce qu'ils avaient tous avec ses habits à la fin ? Secouant la tête d'un air négatif, le centenaire s'empressa de couper court à toute tentative de changement.

« Ça va très bien, mon style. Forcément, ce n'est pas à la mode, mais je m'en fiche bien. Est-ce que je dois te rappeler quel âge j'ai ? Tu as déjà vu un grand-père se balader dans une tenue à la mode ? Non, alors le problème est réglé. » C'était bien l'un des rares sujets où il savait se montrer ferme. « Mais, pour ton information : non, je ne porte pas de collants. Toutes les tenues des Supers ne sont pas comme ça tu sais. » Il réfléchit pendant quelques secondes. « Tu te souviens, le fond d'écran de l'ordinateur de June ? Celui qui avait posé les problèmes.... » Puisqu'elle s'était enfuie juste après la découverte. « Et bien... disons que c'était moi. Enfin Eldoth. C'était et c'est mon surnom, j'étais un peu connu pendant la seconde guerre mondiale. »

Juste un peu. La preuve, il n'avait pas le droit à une bande dessinée totalement dédiée à son personnage, mais juste des interventions dans celles des Supers-héros plus célèbres à l'époque. Bon, il était peu probable qu'Aishlinn soit au courant de ce détail et il ne s'en plaindrait pas : l'utilisation de son image l'avait toujours gêné et il n'avait jamais osé jeter un coup d’œil à ces bandes dessinées.

« D'ailleurs à ce propos... j'étais juste consultant pour la Légion et l'UNISON jusqu'à présent, mais il y a quelques semaines, le Commander m'a proposé d'intégrer le groupe de manière plus officielle... Et puis bon, comme ça pouvait aider, j'ai dit oui. » Une manière de lui annoncer qu'il était désormais un Légionnaire. « Mais ça ne change rien, personne ne le sait, c'est juste que je pourrai mieux intervenir. Enfin bref. » Il ne tenait pas à s'étaler sur ce sujet. « Je me demandais quelque chose, rapport à ce que tu as dit avant.... » Pas sur sa manière de se percevoir, il ne voulait pas revenir là-dessus, mais par rapport à la Cooper. « Est-ce qu'il y a un problème avec elle ? Je ne sais pas, mais tu as l'air... de ne pas trouver ça forcément bien. »

Il ne parlait pas de la Légion, bien entendu, mais elle comprenait certainement qu'il faisait référence à Heather. Il n'y avait pas beaucoup de « elle » dans la vie d'Adrian et l'autre plus importante se trouvait devant lui. Bien sûr, il s'y attendait : il en avait parlé avec la concernée, beaucoup de ses amis risquaient de voir d'un mauvais œil qu'il puisse sympathiser avec une Cooper, mais venant d'Aishlinn, ce serait plus difficile à admettre, autant l'avouer. Pourtant, il avait prononcé cela sur un ton léger, un peu comme si la réponse, quelle qu'elle soit, n'importait guère. D'ailleurs, Adrian avait pris soin de ne pas revenir sur le sujet de ses inquiétudes à son sujet, sachant parfaitement qu'il ne pourrait pas arrêter et qu'elle ne comprendrait jamais pour quelle raison il agissait ainsi. Autant faciliter la vie à tout le monde !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 16 Fév 2015 - 16:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Non mais c’est carrément pourri comme excuse. » Elle secoua la tête dans un soupir. « T’connais beaucoup d’cent’naires qui ont l’air d’avoir trente ans ? » c’était, pour le coup, l’âge qu’il avait l’air d’avoir qui comptait. « Puis c’est nul c’que tu dis, genre parc’qu’on est vieux, on a pas l’droit d’être à la mode ? » Hors de question qu’elle s’habille de longues robes à fleurs, avec des bas horribles, quand elle sera vieille. « Franch’ment, j’vois pas où est l’problème. T’pourrais au moins essayer, juste une fois, t’vois. Si ça t’plait pas, on laisse tomber mais, au moins, t’auras essayé. » Elle afficha un grand sourire. « En plus j’suis d’très bon conseils dans c’domaine. »

Ce qui était vrai mais, il y avait peu de chance que ses choix vestimentaires soient appréciés d’Adrian. Ce type devait être le plus réfractaire au changement qu’elle connaisse. Enfin, l’avantage de parler de cela, c’est que ça lui avait laissé le temps de digérer le fait qu’il appartenait à la Légion des étoiles. Franchement, il lui cachait combien de choses encore dans ce style-là ? Retarder une réponse à ce sujet permettait à Aishlinn de prendre sur elle, plutôt que de hurler au scandale. Si elle voulait qu’Adrian lui fasse confiance et fasse des efforts, elle devait peut-être commencer à en faire aussi. Si elle ne hurlait pas dès qu’il avouait quelque chose, peut-être qu’il aurait plus de facilité à lui dire les choses par la suite. L’irlandaise laissa passer un soupir.

« La légion, hein ? Ça craint carrément. » Ne pas hurler ne voulait pas dire qu’elle allait le féliciter, la Légion c’était presque le camp adverse pour elle. « Sérieus’ment, ça craint, j’vais bientôt connaitre plus d’gens d’la Légion que d’l’endroit d’où j’viens. »

A croire qu’elle était vraiment en train de changer, et de tout extrapoler aussi. En réalité, sans compter Adrian, elle ne connaissait qu’une autre personne de la Légion. Mais c’était Jace Roberts alors ça comptait pour plusieurs tellement les gens le connaissaient, non ?

« Atta, d’manière complêt’ment hypothétique. » Bien sûr, tout était toujours très hypothétique chez Aishlinn. « Il va s’passer quoi l’jour où, par exemple, vous avez un type dans l’collimateur et que vous apprenez que l’type en question est super bien équiper parc’qu’il a fait appel à des gens pour s’équiper ? »

Voler du matériel pour des gens qui n’en feraient pas un bon usage, elle l’avait fait. Si Aishlinn essayait de se racheter une conduite, ça n’avait pas toujours été le cas et il n’était pas impossible que ce genre de situation arrive. Qu’est-ce qu’il se passerait si, par hasard, le boulot d’Adrian entrait en conflit avec les activités de l’Irlandaise ? Le mieux était probablement qu’elle ne lui parle plus de rien, qu’elle s’en tienne à son activité au restaurant sans avoir à parler des extras. Des siens, de ceux d’Abban ou des gens qu’elle pouvait connaitre. Voilà pourquoi elle aurait fui s’il avait dit tout cela dès le début, ne pas graviter dans le même monde déclenchait forcément des conflits d’intérêts à un moment ou à un autre.

« Et, pour Heather… » Elle haussa les épaules. « J’en sais rien, en fait. » Une partie d’elle était jalouse que la Cooper ait été au courant des secrets d’Adrian avant elle, ça devait forcément jouer sur son ressentiment. Du coup, peut-être qu’elle n’était pas objective. « J’trouve ça bordélique comme situation, c’t’une Cooper quand même. ‘Fin, j’sais pas, ils véhiculent quand même des idées assez arrêtées et, ben…J’vous vois mal profiter d’une bonne entente, ou d’une relation, comme vous l’voulez parc’que ça f’ra tache dans l’tableau des Cooper, j’suppose. » Sans parler du fait qu’elle avait un jumeau et qu’Adrian ne serait probablement pas une priorité. C’était quelqu’un de bien, de son point de vue, il méritait une personne avec qui tout se passerait bien. Une Cooper, forcément, ça devait compliquer un tas de choses. « Laisse tomber, j’crois juste qu’j’prends tout mal parc’que ça m’saoule qu’elle ait été mise au courant avant moi. » Elle haussa les épaules. « Elle avait l’air plutôt cool. »

Si Aishlinn se voulait objective, elle ne voyait pas tellement ce qu’elle pouvait reprocher à Heather. A la limite c’était son nom qui posait problème, pas elle en particulier.

« Puis elle est sur’ment plus saine qu’une fille qui garde ton image en fond d’écran, ça, t’vois, c’est carr’ment flippant comme délire. » Non mais sérieusement qui faisait encore ça ? C’était aussi ridicule que d’avoir la photo de son petit-ami sur son téléphone en écran de fond. N’importe quoi. « Toute façon, t’es grand, t’sais c’que tu fais j’suppose. » Quoique… Il avait l’air vraiment handicapé dans ce domaine. « J’espère juste que t’essayes pas d’approcher la Cooper en mode années 50. » Elle secoua la tête. « Parc’que sérieux, ça craint carr’ment c’truc. » dans vingt ans, ils n’auraient toujours pas mangé au restaurant en tête à tête. « J’crois qu’t’es vraiment resté trop longtemps dans ton manoir, et qu’il te manque quelques notions d’comment s’passent les choses maint’nant. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Fév 2015 - 17:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Peu importait qu'il ait l'air d'avoir trente ans, mentalement parlant il se sentait comme un arrière-grand-père et n'avait aucune intention de changer son style vestimentaire ou remanier tout le manoir pour faire une décoration moderne ! Bien évidemment, du haut de ses vingts ans, Aishlinn ne pouvait pas comprendre ce que c'était que de s'accrocher à des choses qui vous rappelaient une époque désormais révolue et il ne tenait pas spécialement à en parler : ça faisait partie des discussions difficiles pour lui. Et bien évidemment, le fait que la demoiselle se propose pour l'aider à changer de garde-robe ne l'encouragea pas vraiment à lui répondre positivement : il avait vu comment June était rentrée de sa journée shopping avec l'Irlandaise ! Si elle était indéniablement plus à la mode et très jolie, il avait eu du mal à la reconnaître et le changement lui avait semblé beaucoup trop radical. Autant dire qu'il imaginait déjà le pire avec Aishlinn qui prendrait les décisions en matière de vêtements.

Cela dit, des sujets plus sérieux revenaient dans la conversation et le fait qu'elle s'inquiète de ce que la Légion pourrait découvrir à propos de quelqu'un qui aiderait des méchants à s'équiper, ne le rassura pas. Bon, l'idée de ne pas s'inquiéter pour elle était à oublier : il échafaudait déjà les pires plans possibles ! Mais il n'eut pas le temps de la questionner plus sérieusement à ce propos puisqu'elle revint sur l'histoire de la Cooper et comme il le craignait, ne semblait pas vraiment enthousiasmée par cette amitié. Adrian ne savait pas s'il devait lui avouer qu'il n'avait pas l'intention de se montrer publiquement aux côtés d'Heather, même amicalement parlant. S'ils étaient amenés à se rencontrer à l'extérieur, il agirait comme s'ils ne se connaissaient pas, pour son intérêt à elle. Mais était-ce une bonne idée de l'avouer ? Pas forcément, surtout vu l'opinion qu'elle semblait avoir de ses compétences à conter fleurette à une femme. Et qu'est-ce qu'il lui faisait croire qu'il avait l'intention de le faire. Eldoth lui décrocha un regard à la fois interrogateur et hésitant.

« Tout dépend de ce que tu entends par « les choses » je dirais. » Non, en fait il préférait ne pas le savoir. « Et je n'essaye pas de « l'approcher » comme tu dis, c'est une personne que j'apprécie, voilà tout. Ne va pas te faire des films. Est-ce que je dois te rappeler la gaffe que tu as fait la dernière fois ? » Lui demander si elle avait couché avec lui par exemple. « Et je te signalerai que je suis né en dix neuf cent, les années cinquante, je ne draguais plus depuis belle lurette, alors non, si j'avais à le faire, ça ne serait pas de cette manière-là. » Ce serait encore plus vieux jeu. « Puis, tu sais, Heather a une éducation conservatrice, certainement plus proche de la mienne que de la tienne. »

Il ne reparla pas de June étant donné que la pauvre avait assez « payé » son admiration pour lui en se récoltant un vent de sa part. Adrian culpabilisait encore à ce souvenir et ne tenait pas franchement à devoir en parler avec Aishlinn, non à cause d'elle, mais parce qu'il ne voulait pas ridiculiser June – même si elle avait plus ou moins disparue de sa vie désormais.

« Tu sais, Heather n'a pas choisi ce que sa famille peut véhiculer comme idée, je trouverais ça réducteur de lui dire que je ne veux pas être son ami parce que je ne suis pas d'accord avec eux. Elle subit suffisamment de discrimination à côté je pense. » Il haussa les épaules. « Et de toute manière, ce n'est pas comme si j'avais l'intention de lui parler ou de la fréquenter publiquement. Mis à part les gens du manoir et son jumeau, personne ne sait qu'on s'entend bien, donc ça ne lui posera pas de problèmes. »

Voilà, il avait plus ou moins avoué la vérité en prenant soin d'édulcorer le tout. Au fond, Heather était bien plus à plaindre que lui, parce qu'elle était considérée comme une anti-supers alors qu'elle n'avait clairement rien contre eux. Ajoutez à cela qu'il était désormais membre officiel de la Légion et vous compreniez qu'il avait longuement dû songer à cette question. En parlant de Légion d'ailleurs....

« Et concernant ton hypothèse... on aurait une raison de tomber sur un type bien équipé qui demande de l'aide aux autres ? » Il la sonda du regard. « Je ne sais pas. Je présume qu'on essayerait de retrouver la trace de cette fameuse personne pour éviter qu'il n'en vende à d'autres.... » Une certaine inquiétude pesait sur ses mots. « Pourquoi, j'ai une raison de m'inquiéter là ? Parce que c'est le cas.... »

Autant être franc ! Histoire d'alléger un peu la discussion et de ne pas trop mettre la pression à la jeune femme, Adrian décida de tout de même répondre à ce qu'elle avait dit à propos de sa garde-robe. Mieux valait couper la tête du serpent avant qu'il ne devienne trop gros !

« Et tu m'excuseras, mais j'ai quelques doutes sur la compatibilité de nos goûts vestimentaires. J'ai déjà vu tes exploits sur June, ne l'oublie pas. »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 18 Fév 2015 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Évidemment que ce n’était pas une bonne idée d’avouer des choses à Aishlinn, pff ! Avec un peu de chance, l’irlandaise apprendrait que Heather n’était pas considérée simplement comme une amie, quand ils auraient une armée de gamins. C’est comme ça qu’il fonctionnait, non ? Il attendait qu’une gaffe soit faite pour se décider à dire la vérité. Les vieux, de toute façon, ça ne changeaient pas. Ils restaient bloqués dans leurs vieilles habitudes et, la plupart du temps, ils restaient persuadés d’être dans leur bon droit. Comme si avoir les cheveux gris donnait des avantages : avoir la priorité dans une file d’attente, avoir le droit de tricher au même jeu, avoir la possibilité d’entendre ce qu’ils voulaient bien comprendre. Adrian c’était un vieux, qui en prenait les avantages sans vraiment prendre les inconvénients du temps. c’tte arnaque !

Bon, dans les faits, Aishlinn ne savait pas trop s’il disait la vérité ou non. Tout ce qu’elle comprenait c’est qu’il lui reprochait une gaffe qu’elle avait faite. Ouais, ouais, non mais tout le monde aurait posé la même question à Adrian, c’était tout à fait normal de demander à quelqu’un s’il couchait avec une personne. Par contre, elle bloqua complètement sur le fait qu’il ne draguait plus dans les années 50. Elle eut besoin de ses mains pour compter le nombre de dizaines qui séparaient ces années à aujourd’hui. 10… 30… 50… 60… Oh Mon Dieu – et elle n’avait rien de croyante – pas de drague, pas de coucherie, pas d’activité sexuelle… Mais comment il avait fait pour survivre ? Hey, en fait, il venait de carrément choquer Aishlinn : c’était possible de rester aussi longtemps inactif ?

Aishlinn avait complètement décroché de la suite de son discours, abasourdi par une nouvelle qu’elle n’imaginait pas possible. Elle ne se reconnecta au discours d’Adrian qu’au moment où il fut question de la légion. Est-ce qu’il avait une raison de s’inquiéter ? Oh… Aishlinn haussa les épaules, tourna la pointe de son pied sur le sol, entortilla ses doigts, détourna le regard. En bref, elle avait toutes les attitudes d’une gamine qui venait de faire une connerie mais qui ne préférait pas l’avouer. Alléger le tout en reparlant de son style vestimentaire fut une très bonne idée – selon Aishlinn- qui s’anima en un instant.

« Woah, hey, mais… » Très indignée la petite Irlandaise. « J’ai fait du très bon boulot avec June, j’ai fait c’qu’elle voulait, pas s’lon mes gouts j’te signale. » Non parce que ça sonnait comme une critique cette dernière phrase. «Puis tout’façon, j’vois pas c’que tu perds à essayer. » Elle posa un regard de chat potté sur Adrian. « Juste une fois ? » De toute façon, elle avait l’argument ultime. « Juste une journée, c’pas la mort. Puis tu m’dois bien ça, non ? »

Si elle devait lui rappeler qu’il lui mentait depuis bien longtemps, elle le ferait. Aishlinn restait une Irlandaise venue au monde dans un univers de vol où tous les arguments étaient bons à utiliser. La morale dirait que jouer là-dessus n’est pas juste mais bon, Aishlinn et la morale c’était toujours un peu incertain. Avec un peu de chance, elle n’aurait pas à le dire clairement et Adrian comprendrait de lui-même. Ce qui la forçait un peu à revenir sur les autres choses qui avaient été dites.

« Et pour mon hypothèse, laisse tomber, c’tait qu’une hypothèse. » Mais bien sûr. « Y a pas à s’inquiéter, tout est cool. » Du moment que certaines choses ne remontaient pas à la surface. « ‘Fin non, tout n’est pas cool. »

L’irlandaise reprit un air des plus sérieux à la suite de ses paroles. C’était une réalité, tout n’était pas aussi génial dans le meilleur des mondes. Il y avait, tout de même, un foutu problème qui devait bien refaire surface à un moment ou à un autre. En fait, elle ne savait pas trop comment aborder ce problème, surtout avec lui. En temps normal, avec d’autres personnes, elle aurait surement su comment expliquer les choses mais parfois, le simple fait que ce soit Adrian, compliquait tout. Elle prit quelques secondes pour réfléchir, ouvrit la bouche et la referma dans la seconde. Finalement, c’est après une longue inspiration qu’elle décida de se lancer.

« D’puis les années 50 ?! » Personne n’avait dit que son problème était lié à la pseudo hypothèse qu’elle avait faite. « C’t’un truc de ouf ça ! » Elle secoua la tête. « Atta, ça veut dire qu’si tu dragues pas d’puis tout c’temps, c’est qu’tu… C’est qu’tu couches pas non plus ? » Et à voir la tête de l’Irlandaise, ça avait l’air d’être le plus gros crime contre l’humanité qu’on pouvait faire. « Ben ça explique pourquoi t’as l’air aussi coincé, en même temps. » Comme s’il passait à côté de l’essentiel. « hey j’sais pas si t’es au courant mais les choses ont évolué, hein ? J’veux dire, on est plus obligé d’attendre l’mariage… d’ailleurs, s’tu veux mon avis c’était une grosse conn’rie c’délire : s’engager sans un essai sur route, c’est complèt’ment con. » Mais ce n’était pas le sujet, donc elle reprit sa ligne directrice. « ‘Fin bref. Pareil, maint’nant on a quand même des moyens d’se protéger et tout, coucher veut pas forc’ment dire engag’ment, famille et toute ces conn’ries. » En clair, aujourd’hui, il pouvait y avoir tous les avantages sans le moindre inconvénient. « Si t’es en vie, faudrait p’t-être songer à en profiter un peu, d’cette vie, non ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Fév 2015 - 13:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
L'expression arborée par Aishlinn ne rassura pas du tout Adrian, bien au contraire ! Il semblait clair qu'elle avait quelque chose à se reprocher et forcément, vu ce qu'ils venaient de dire, il était logique de penser qu'elle devait avoir fourni des armes dangereuses à quelqu'un. Un « méchant » ? C'était probable au vu de ce qu'elle avait émis comme hypothèse, mais l'Archimage essaya de conserver sa neutralité – chose difficile. Très honnêtement, il ne savait pas ce qu'il ferait si un jour une enquête de la Légion des Étoiles l'obligeait à devoir se confronter à la jeune femme. Il y avait certaines choses qu'il préférait ne pas imaginer. Du coup... il fut presque aussi soulagé qu'elle du changement de discussion. Presque seulement, parce qu'il n'avait pas du tout envie de se retrouver avec une Aishlinn motivée à le faire changer de garde-robe, sur le dos. Bon, si ce n'était l'affaire que d'une journée, c'était discutable, surtout qu'elle lança l’argument massue, prompt à le faire culpabiliser et idéal pour l'obliger à faire ce qu'elle souhaitait. En plus, il n'y aurait qu'Aishlinn et Adrian avait cru constater que c'était Abban le plus acharné de la mode parmi les deux jumeaux, c'était réjouissant non ? Pas franchement en fait, mais bon.... ce serait minime pour racheter sa faute, une manière de montrer qu'il était prêt à faire des efforts ?

Eldoth n'eut pas trop l'occasion de la question davantage à ce sujet vu qu'elle commença à parler de l'hypothèse pour signaler qu'il y avait bien un problème. Vraiment ? Forcément, le signal d'alarme habituel résonna dans l'esprit du centenaire qui était déjà en train d'échafauder les pires hypothèses qui puissent exister. Pour peu, il s'attendait à voir débarquer le Commander à la porte du manoir pour embarquer Aishlinn sur son épaule ! Sauf que... ce n'était pas à cause de cela qu'Aishlinn avait un problème et lorsqu'elle commença à parler de la vie privée du mage, ce dernier dût prendre quelques secondes pour comprendre à quoi elle faisait référence. Puis il se referma comme une huître. Finalement, elle avait raison : il était coincé sur certains plans ! Adrian n'avait jamais aimé parler de sa vie privée de manière générale, mais là, c'était encore pire. Secouant la tête d'un air agacé, il détourna le regard pour lui faire comprendre qu'elle abordait un sujet qui ne la regardait pas, mais c'était peine perdue, il en fallait plus pour décourager une Irlandaise exubérante.

« Non, non et non. » Il leva la main comme pour stopper la jeune femme. « Je suis désolé Aishlinn, mais il y a des sujets qui ne te regardent vraiment pas et là, s'en est un. » Oui, Adrian espérait se débiner aussi facilement. « Tu ne sais pas comment je vois les choses. Tu ne sais pas pourquoi j'agis comme ça, mais j'ai de bonnes raisons de le faire et je n'ai certainement pas l'intention de changer quoi que ce soit, juste pour être en phase avec cette époque. » Il lâcha un soupir avant de croiser ses bras devant lui. « Je profite de ma vie comme je l'entends, ce n'est pas parce que les jeunes de ton âge ne pensent que par ça que je vais faire pareil. » Et une ultime précision pour la route. « Et je te signale simplement que je n'ai jamais parlé de mariage. »

Aussi bizarre que ce soit à visualiser maintenant, à son époque, Adrian avait mené une vie qui ne faisait pas forcément l'unanimité. À son époque, c'était bien l'abstinence jusqu'au mariage qui primait par-dessus tout, mais le mage ne s'était jamais marié et ce n'était pas pour autant qu'il pouvait postuler au groupe des « centenaire et toujours puceau », donc il était normal de songer qu'il n'avait pas été un modèle de droiture à une période de sa vie. En fait, c'était justement pour équilibrer ce manque de sérieux qu'Adrian avait décidé de tirer complètement un trait sur tout ce qui était en lien avec ça. Même si aujourd'hui les histoires d'une nuit étaient possibles, ce n'était pas son genre, comme quoi son indépendance de l'époque était bien loin de celle d'aujourd'hui. Avec le comportement qu'il avait étant jeune, il jouerait plutôt le rôle du type parfaitement normal à présent.

Mais il s'agissait définitivement d'un sujet qu'il ne tenait pas à aborder avec Aishlinn, sans quoi elle finirait forcément par revenir sur les personnes qu'il fréquentait et sur Heather. Bref, un parallèle qu'il ne souhaitait pas voir apparaître tout simplement. Le mieux était donc d'offrir un sujet plus intéressant pour détourner la discussion.

« Pour la journée... ce sera d'accord. Mais seulement pour une journée ! Tu ne reviendras pas ensuite pour recommencer, ou je ne sais quoi. C'est bien parce que c'est toi. » Et parce qu'il culpabilisait aussi, bien entendu. « Et uniquement toi et moi, c'est bien ça ? » Pas d'autre personne amatrice de mode en somme. « On verra ça plus tard. »

Oui, il espérait plus ou moins s'en tirer en oubliant qu'ils devaient faire une sortie pareille. Bon, c'était sans compter sur Aishlinn qui était plutôt douée pour se souvenir des choses embarrassantes pour lui, mais il fallait faire avec. À choisir entre la discussion sur son relooking provisoire et sa vie sexuelle inexistante, le choix était rapidement fait. Même si c'était un peu comme avoir le choix entre mourir écartelé ou dévoré par une meute de loups affamés – oui, oui, l'idée de l'agonie était volontaire.

« Et puis tu sais Aishlinn, ce n'est pas parce que je fais désormais partie de la Légion que tu dois être méfiante avec moi. Je veux dire, si tu as des problèmes comme la fois dernière, tu ne t'adresseras qu'à Adrian, pas au reste. »

En somme, il ne jouerait pas au Légionnaire, mais juste au papa-poule sur-protecteur qu'il était.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_6C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_8


C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_1C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_2bisC'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» C'est de ta peur dont j'ai peur [Harleen Quinzel/Jonathan Crane]
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
» [UPTOBOX] La Gloire et la peur [DVDRiP]
» Maman j’ai peur ! (TERMINE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_6C'est de ta peur que j'ai peur ▬ Aishlinn Cadre_cat_8
Sauter vers: