AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Le vice, toujours sombre, aime l'obscurité ▬ Nagato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 15 Oct 2014 - 23:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
16 octobre 2014

Raphaël l'emmerdait. C'était une litanie qui s'était installée dans son esprit depuis que Renan l'avait planté en compagnie de son fan club, dans l'infirmerie où Cornelia avait rendu l'âme. Ils ne s'étaient pas recroisés depuis, Tesla l'ayant soigneusement évité pour ne pas se remémorer la défaite cuisante subie ce jour-là, puis bien évidemment, la manipulation dont il avait été victime. Victime, c'était un mot difficile à encaisser pour une personnalité aussi dominatrice et avide de maîtrise que l'était celle du français. Habituellement, c'était lui qui exploitait les faiblesses et la méconnaissance des gens pour la tourner à son avantage, mais là, ça avait été le contraire. Raphaël avait exploité son manque de connaissances des démons et de leurs habitudes. Résultat ? Il s'était fait rouler, en beauté !

Par conséquent, même si cette réaction était enfantine, pour ne pas dire carrément puérile, le trentenaire avait délégué pas mal de tâches à d'autres agents pour passer le moins de temps possible dans l'enceinte de Mannheim. Il n'avait pas envie de croiser le démon ou sa garce de chienne qui ne manquerait pas de lui lancer quelques remarques acerbes sur ce qu'elle avait pu surprendre en revenant avec Siobhan. En bref, Tesla avait finalement occulté tout ce qui s'était passé ce jour-là, un peu comme s'il s'agissait d'un simple mauvais rêve.
Sauf que ce n'était pas le cas. Et qu'il ne se réveillerait pas pour se sentir soulagé d'y avoir échappé.

Tout cela aurait pu durer encore bien longtemps si un agent des renseignements n'était pas venu l'informer qu'ils avaient retrouvé la trace d'un druide qui éveillait l'intérêt de SHADOW depuis un moment. Il s'agissait d'une sorte de mage, mais dont les compétences étaient dirigées vers l'invocation de créatures magiques – ou dieu seul sait comment on appelait ça. En somme, c'était ce que Renan aimait et recherchait. Il souhaitait des collaborateurs de qualité et voulait donc approcher cet individu pour le persuader de les rejoindre – voire l'y forcer s'il s'y refusait. Autre problème ? Il semblait que les capacités de Raphaël pourraient être très utiles pour attirer ou maîtriser leur nouvelle recrue. Superbe nouvelle... qui signifiait que Renan allait devoir faire équipe avec lui étant donné qu'il ne comptait pas déléguer cette tâche à n'importe qui. L'annonce avait pas mal contrariée Tesla qui avait tout de même admis qu'il devait profiter des talents de l'archidémon étant donné qu'il avait suffisamment payé pour les obtenir, mais là, un autre souci se posait. Et pas des moindres : la présence de l'archidémon devenait rare à Mannheim.
Raphaël l'emmerdait.

Bien évidemment, l'archidémon avait décidé de tester son nouveau corps et de s'amuser un peu avec lui ! Le trentenaire demanda, de mauvaise grâce, à obtenir les informations à propos de l'hôte de Raphaël et eut le déplaisir d'apprendre qu'il semblait passer le plus clair de son temps dans une espèce de club aussi louche que celui où Renan avait approché le démon la première fois. Non. En fait c'était même pire. Le regard qu'il offrit à l'agent de renseignement en disait long sur ses pensées à cet instant précis et cela ne s'arrangea lorsqu'il apprit la spécificité de l'endroit : il allait être déguisé pour y entrer.

« J'ai une tête à fêter Halloween ? »

Assurément non ! Si Renan ne rechignait pas à se « déguiser » en adoptant d'autres styles pour ses missions, il détestait plus que tout devoir enfiler un costume pour les soirées costumées. L'idée d'envoyer un autre agent lui caressa l'esprit, mais il songea aussitôt que le démon était capable de refuser de le suivre. Au final, il n'avait pas le choix et cette perspective ne fit que l'irriter davantage. Tesla hésita de longues minutes avant de finalement en venir à une conclusion bien simple : il allait enfiler un putain de costume et retrouver ce putain de démon dans son antre pour lui rappeler qui était le patron. Pas lui.

Retrouvant sa gnaque habituelle, le trentenaire se rendit auprès de l'agent en charge des tenues prêtées aux agents pour les missions et lui présenta la situation en précisant bien qu'il n'avait pas envie d'un costume trop voyant – sa nature discrète reprenait le dessus. La jeune femme qui avait vu le spécimen lorsque Cornelia devait infiltrer le Herald, cerna immédiatement le problème et lui proposa assez rapidement une tenue passe-partout dans un tel endroit : celle d'un tueur en série. Renan ignorait qu'ils s'habillaient différemment du commun des mortels, mais apparemment dans la tête des citoyens de cette ville, c'était le cas. C'est donc à grand renfort de faux sang, de fausse arme et de fausses cicatrices qu'il gagna ce qu'il espérait être le droit de passage dans ce club qu'il détestait déjà. Au final, il aurait pu aller en mission et se présenter là-bas ensuite, l'effet aurait été plus réaliste. Mais la logique des gens lui échappait.

La nuit était bien avancée lorsque le Français se présenta devant les portes de ce fameux club. La décoration, le nom, la clientèle, tout l'agaçait, lui rappelant trop le démon responsable de son caractère exécrable depuis quelques jours. Fort heureusement, son « costume » fut considéré comme suffisamment acceptable pour qu'il puisse entrer dans le bâtiment et Renan se lança donc dans la tâche la plus difficile : mettre la main sur Raphaël. Après s'être suffisamment éloigné de l'entrée, le Breton enfila une veste par-dessus le maillot de corps sans manches et souillés de faux sang. Il n'avait pas envie de s'attirer les railleries de Raphaël. Ne subsistaient que les fausses cicatrices et le faux couteau accroché à sa ceinture.

Ses pas le menèrent près de ce qui se trouvait être le bar et tandis qu'il promenait son regard sur les environs, Renan fut assez étonné de voir la charmante silhouette d'une sorcière Irlandaise qui ne lui était pas inconnue. La petite chose suivait le maître. Si peu étonnant. S'approchant du bar, il interpella Siobhan qui, bien évidemment, le reconnut malgré les postiches. Lui accordant quelques phrases agréables pour se rappeler à son bon souvenir, Tesla lui demanda de lui faire venir Raphaël pour « affaire urgente », puis patienta jusqu'à ce que celui-ci décide de se pointer. Les minutes s'égrainèrent tandis que Renan faisait son possible pour éviter d'engager la conversation avec les individus autour de lui et ce n'est que lorsque le nouveau corps de l'archidémon se présenta non loin de là qu'il daigna bouger. Se rapprochant de lui, Tesla ne lui laissa pas l'occasion de fanfaronner, l'admonestant aussitôt d'un ton légèrement agacé.

« Aurais-tu oublié que nous avions un accord ? » Et au cas où il aurait bien oublié : « Personne ne t'a vraiment croisé là-bas et cela depuis ta... nouvelle lubie. »

Il parlait de son hôte. Et le terme « là-bas » désignait la base de Mannheim. Dès son changement de corps, Renan avait fait modifier les empreintes et d'ADN enregistrés dans la base pour permettre à Raphaël d'obtenir de nouveaux accès aux locaux de SHADOW. Pourtant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il en avait profité ces derniers temps et même si l'absence du démon ne lui avait pas pesée – au contraire – Renan était énervé de voir qu'il essayait d'échapper à sa promesse.

« J'avais besoin de ton aide pour plusieurs sorties, mais il semblerait que tu te sois fait de nouvelles priorités.... » Les bras ballants, le regard posé sur Raphaël, Renan détourna finalement son attention pour observer les environs. « Mais j'imagine qu'un endroit comme ça doit être bien plus ton style que ce que tu trouves là-bas. Manque de bol, ce n'est pas dans mes projets de changer la décoration, alors il va falloir te bouger un peu les fesses et venir avec moi. » Ses yeux se posèrent à nouveau sur le démon. « Maintenant. »

Il pouvait avoir l'air agacé d'avoir été mis de côté, mais en vérité, cela avait été un soulagement. À l'heure actuelle, Renan n'était pas contrarié ou jaloux de l'indifférence de Raphaël et de son intérêt pour autre chose – ou quelqu'un d'autre – il était simplement énervé de constater que le contrat était en train de se rompre.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Ven 17 Oct 2014 - 21:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
J’adore cette vie ! songea Raphaël, les bras écartés, tournant sur lui-même dans son salon particulier au sous-sol. Il avait toujours été un grand amateur de luxe. Pour le meilleur des démons, il était nécessaire d’exiger le meilleur et rien de moins…Ce Nagato avait un certain style, Raphaël regrettait presque d’avoir dévoré son âme sans chercher à approfondir d’avantage leur relation. Ils avaient l’air de se ressembler, du moins sur le plus important…A savoir la décoration et la garde-robe. Un sujet important, la garde-robe. Même s’il avait bien d’autres choses en commun.
Le démon tourna la tête vers l’une des choses en question, assoupie dans les draps en soie.
Des tas de points communs.

Il ne savait pas comment gérer le fait que SIobhan lui avait choisi un corps avec lequel elle avait couché plusieurs fois avant de le connaître, comme si elle avait fait ses courses au magasin et reniflé plusieurs grappes de raison avant d’en choisir une pour la grignoter devant la télévision. Au fond, il préférait occulter ce petit détail. Non seulement il avait récupéré sa capacité de transfert et pourrait changer d’hôte quand bon lui semblerait mais en plus, via Nagato, il avait hérité d’une boîte de nuit absolument sublime. Le Cirque des Damnés était un établissement conçut pour plaire à Raphaël et l’archidémon jugea que parfois, le destin faisait bien les choses.
Comment avait-il ne jamais pu se rendre ici ? Sérieusement…Il avait perdu tellement de temps !

- Eh, c’est l’heure de bosser. Mérite le droit de dormir là, l’interpella-t-il.

Il ignora la remarque cinglante qu’il reçut en retour et se dirigea vers la salle de bain, qui possédait une baignoire à pied. Raphaël adorait ce genre d’équipement, délicieusement rétro, qui l’embaumait d’un sentiment nostalgique. Il n’avait pas conscience d’en être capable mais il avait toujours trouvé ce type de baignoire adapté à son style de vie, à sa personnalité bien affirmée.
De la logique de démon.
Il céda au vice de se faire couler un bain bouillant pendant que de l’autre côté, il entendait la porte claquer après avoir eu droit au concerto de grommellement. Raphaël se déshabilla et à nouveau, s’observa dans le miroir. Un être humain aurait probablement été profondément perturbé par un changement aussi radical d’apparence, mais l’archidémon était plutôt heureux, même s’il avait eu la même tête pendant quinze ans. Après avoir honoré une dernière fois le corps de Cornelia en fêtant son sexe mâle retrouvé, il lui avait offert une tombe décente dans un cimetière, sans trop savoir ce qui l’avait poussé dans ce sens. Il avait également eut l’amabilité de détruire son âme, histoire de lui éviter une éternité de tourments infernaux. D’où lui venait cette magnanimité soudaine ? Lui-même en avait été…Circonspect, faute d’un meilleur terme. En même temps, il n’avait jamais partagé l’intimité de quelqu’un aussi longtemps et aussi profondément. Quinze ans dans le même corps…Hati ne pouvait se vanter d’entretenir une relation aussi profonde avec lui.
Elle aurait très certainement voulu.
Mais qui aurait refusé, sérieusement ?

Il ferma les yeux, sans savoir exactement combien de temps. Un coup fut frappé à la porte, discrètement.

- Patron ? Désolé de vous déranger mais…
- Alors dégage ?
- Quoi?
- Rien, laisse tomber, soupira-t-il.
- Euh…Ok. Enfin c’était juste pour vous dire que le type que vous vouliez qu’on surveille, bah il est là. Mac l’a laissé entrer, comme vous vouliez, même s’il n’avait pas un costume original.

L’inopportun visiteur lui tendit une tablette et lui montra une image prise par les caméras de sécurité du club. Raphaël ne fut pas vraiment surpris et il trouva même l’effort de son patron chéri assez admirable. Il s’était attendu à le voir forcer la porte et le ramener à Meinheim par la peau des fesses. Il commença à glousser. Tout ceci faisait partie d’un plan soigneusement réfléchit. Raphaël n’avait pas aimé la manière dont Tesla l’avait planté-là avec le cadavre de Cornelia, même si ça lui avait permis d’inaugurer dignement son nouveau corps. Pour le punir, il s’était donc résolu à l’ignorer pour le forcer à venir vers lui.
Diabolique.

C’est donc vêtu d’un pantalon en cuir noir, d’une veste brodée rouge et d’un magnifique chapeau haut de forme, le tout accompagné d’un maquillage blanc prononcé, de larges traits au crayon et d’une canne en guise d’accessoire ultime que Raphaël se présenta au rez-de-chaussée du cirque des damnés. Il trouva Tesla assit au bar et visiblement, d’une humeur massacrante.

- Je n’oublie jamais rien patron chéri. Que vas-tu imaginer ?

Il adopta un air vaguement chagriné. Il s’installa au bar et Siobhan glissa un verre de sang devant lui. Elle avait une coupure fraîche à l’avant-bras. Parfait. Il porta le breuvage à ses lèvres et le sirota en encaissant la suite des reproches.

- Si tu avais tant besoin de moi, pourquoi avoir attendu si longtemps pour venir me chercher ? J’étais ici, je n’ai pas bougé. Je prenais mes marques et j’attendais ton coup de fil…Oh, mais il n’y a pas eu de coup de fil ?

L’archidémon n’était pas idiot, il savait que Tesla était vexé à cause de leur affrontement. Même si le corps de Cornelia avait reçu une blessure mortelle, techniquement, Raphaël était le vainqueur car il aurait pu laisser Tesla brûler indéfiniment dans les flammes de Dis, jusqu’à ce qu’il devienne totalement fou ou qu’il trouve un moyen de se suicider. Il avait éprouvé la puissance du démon et comprit que, peu importe le nombre d’hôte qu’il tuerait (surtout dorénavant), il n’en viendrait pas à bout si facilement. Frustrant, pour un homme aussi égocentrique, maniaque du contrôle absolu.

- Je suis vraiment heureux de te revoir tu sais ? Vraiment…Et ça me touche que tu sois venu ici, couvert de sang, rien que pour me faire plaisir…J’aurais préféré du vrai mais je passerais sur ta négligence et ton habituel détestable goût pour la discrétion... Après tout, c’est la fête non ? This is Halloween ! Et toute l’année en plus.

Il gloussa et fit un geste vers Siobhan, qui apporta un autre verre à Tesla.

- C’est moi qui offre. Ça te dirait un face à face plus…privé ?

Le ton employé ne laissait aucun doute sur ce qu’il entendait par là. Il n’avait pas conscience qu’il possédait désormais un surplus de chair passablement dérangeant pour certains mâles humains qualifiés d’hétérosexuels.
L’archidémon était loin au-dessus de ces considérations.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Ven 17 Oct 2014 - 23:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La tenue de Raphaël était tout bonnement... excentrique. À l'opposé de ce que Renan aimait en vérité, mais il décida de ne pas y porter attention, préférant se focaliser sur les réponses qui lui étaient apportées. Et quelles réponses ! Des excuses, des moqueries, une raison de plus pour Tesla de s'énerver. Le démon le cherchait et son ego le supportait mal. Il fit toutefois tout son possible pour rester calme, laissant Raphaël commander sa boisson pour avaler ce qui ressemblait à du sang. S'il voulait jouer à ça, ma foi.... L'Officier de la Pénombre pouvait se montrer très patient. Ce dernier ne se dérida pas même lorsque le propriétaire des lieux lui offrit un verre : il n'avait pas l'intention d'accepter quoi que ce soit venait du démon. Cependant, lui qui s'imaginait avoir cerné son interlocuteur, fut clairement étonné par la dernière phrase lancée. Une expression de surprise passa sur son visage étant donné que le ton employé par Raphaël ne laissait planer aucun doute quant à ce qu'il avait en tête. Il était réellement en train de lui proposer ça ? Finalement, l'expression étonnée céda le pas un air indifférent alors qu'il répondait d'un ton à la fois sec et moqueur.

« Quelque chose de plus privé ? ! Tu plaisantes ou quoi ? » Il le regarda comme s'il venait de lui proposer d'aller faire un tour sur la lune. « Ça ne m'intéresse pas du tout te concernant. Et de toute manière, je ne suis pas venu ici pour cette raison. » Il lâcha un soupir. « Tu me fais assez perdre mon temps pour ne pas t'amuser à débiter de pareilles conneries, alors tu seras bien aimable de garder tes propositions pour toi. » Les inflexions de sa voix montraient bien qu'il était sérieux. « Tu n'es pas franchement mon genre. Et même si c'était le cas, n'espère pas obtenir quoi que ce soit de moi après la manière dont tu m'as manipulé la dernière fois. »

Et pourtant, dieu savait que ça lui coûtait d'avouer qu'il avait été manipulé. C'était lui qui endossait ce rôle habituellement, accepter qu'il avait joué le rôle du type qui se faisait plumer était donc particulièrement désagréable. Il sentit l'habituel goût amer de la défaite lui venir en bouche, mais refusa l'idée même de jeter un coup d’œil au verre qui lui avait été si aimablement offert par Raphaël. Ce dernier avait l'air de pouvoir croire qu'il avait pris le dessus et qu'il pouvait gratifier Renan de petites attentions pour le récompenser de son adoration. Ou peut-être que c'était un simple cadeau comme un autre, disons surtout que Tesla avait tendance à se monter la tête lorsqu'il était en position de faiblesse.
Son regard se détourna brièvement vers Siobhan qu'il regarda avec un peu plus d'intérêt, avant d'en revenir à Raphaël pour aborder la raison de sa venue ici.

« Tu dis que tu n'as rien oublié, mais tu as pourtant l'air de ne pas avoir compris que ce n'était pas toi le chef dans toute cette histoire. » Jusqu'à nouvel ordre, c'était encore lui le responsable de Mannheim. « Je n'ai pas à te passer de coup de fil pour que tu viennes pointer. C'est à toi de ramener tes fesses pour savoir s'il y a besoin de ton aide. C'est comme ça que ça fonctionne ici. »

Cette défaite l'obligeait à réaffirmer sa position et à lui faire comprendre qu'il n'avait pas affaire à un rigolo qui ne comprenait rien à rien. Cependant, Renan ne se faisait pas d'illusions : après un pareil échec, il y avait fort à parier qu'il ne parviendrait plus à regagner sa place initiale dans l'esprit de Raphaël. Amère découverte. Et bien sûr, dans son esprit le démon devait forcément avoir compris le rejet qu'il venait de lui imposer, il avait légèrement tendance à oublier que son interlocuteur n'était pas soumis aux lois de l'hétérosexualité ou aux choses de ce genre. Dans un sens, Renan ne se plaignait pas du fait que la créature s'abritait désormais dans un corps masculin : il séduirait bien moins facilement les agents de la base !

Restait encore à éclaircir le sujet de sa venue ici. Il s'y était obligé parce qu'il avait besoin de Raphaël sur cette mission, mais certainement pas pour lui faire plaisir. Un air agacé collé au visage, Tesla reprit d'un ton lassé.

« Et ne te fais pas d'illusions. Je ne suis pas venu ici pour te faire plaisir et si tu m'y obliges encore une fois, tu en auras du faux sang, mais ce sera celui du crétin qui garde ton entrée et m'empêchera d'entrer. » Parce qu'il ne comptait pas se déguiser une nouvelle fois. « Maintenant arrête de me faire perdre mon temps et va passer quelque chose de moins voyant : j'ai besoin de ton aide sur une mission. » Et, d'ajouter tout en sachant qu'il n'aimerait pas. « Mais si tu es trop occupé, je peux te remplacer par le mage en qui j'ai tellement confiance. »

Il n'était pas certain que ce soit une excellente idée de titiller sa jalousie vu la manière dont il avait réagi la fois dernière, mais bon ! En vérité, Renan n'était même pas sûre que cette jalousie puisse encore exister étant donné que Raphaël avait plus ou moins eu ce qu'il voulait. La suite le lui dirait bien.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 20 Oct 2014 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Raphaël était surpris par la réaction de Tesla. Surpris et un peu agacé. Avait-il oublié qu’ils avaient déjà couché ensemble ? En quoi cela serait-il différent, cette fois-ci ? A moins qu’il n’ait finalement compris, pour la graine ? En tous les cas, Raphaël la sentait toujours pulser, pile à l’endroit où il l’avait laissée et il aurait bien aimé jouer de sa suggestion pour faire en sorte de la développer en stimulant le désir de sa victime. C’aurait été tellement facile ! Une petite impulsion, une phrase bien tournée et Tesla se plierait à sa volonté. Il ne portait pas la plume, il n’avait pas de barrières mentales particulières, il était aussi perméable à la magie que n’importe qui dans le rez-de-chaussée du Cirque des Damnés.
Mais il n’avait pas envie de tricher. Ils avaient déjà été trop loin pour tout gâcher sur un coup de tête. Après tout, ils s’étaient quasiment entretués avant de littéralement baiser à mort. A sa mort, certes, une mort qu’il n’avait pas totalement vécue grâce à l’intervention de Siobhan, mais tout de même. Ce genre d’expérience ne pouvait que forger des liens…
Intérieurement, le démon sourit.

- Manipulé ? demanda-t-il avec la plus pure innocence.

Une innocence à laquelle personne n’aurait l’intelligence de croire, encore moins Tesla. Un Tesla remonté, qui était en mal d’autorité et qui cherchait à la raffermir. Il avait choisi la mauvaise personne pour piquer sa crise de nerfs, Raphaël n’étant pas franchement du genre à s’abaisser et à remuer la queue.
Enfin…
Sans commentaires.

Venir lui-même chercher ses missions, se soumettre aux ordres, suivre comme un gentil petit chien, menacé d’être remplacé par un autre (et il savait très bien de quel autre il était question) faisait grincer des dents à l’archidémon, même s’il ne se départissait pas de son sourire de façade. Seule une légère crispation dans les doigts pouvait trahir son agacement. Il resta mortellement silencieux jusqu’à ce que Tesla termine sa tirade, puis bu une nouvelle gorgée du sang de Siobhan. Il ne semblait pas avoir écouté, les yeux fixés sur les fesses de la sorcière qui lui tournait le dos pour préparer un cocktail. Pourtant, il n’avait pas perdu une miette du discours.
Un frisson de pouvoir le parcourut, tandis que le sang magique pénétrait son organisme.

- Je te trouve culotté, patron chéri. dit-il, un peu trop calmement. Je me suis toujours montré agréable, sympathique, une vraie crème en somme, presque [i]un ange. Tu es encore en vie, là où d’autres seraient morts mille fois et je suis encore assez gentil pour ne pas te rappeler que j’ai gagné notre petit combat. Avec tout ce que cela implique.

Il fit apparaître des flammes noires, qui entourèrent ses doigts posés contre son visage, leur éclat malfaisant se reflétant dans les iris du démon.

- Je pourrais te rafraîchir la mémoire, mais je suis encore suffisamment magnanime que pour ménager ton ego. Tu as relevé le défi, tu as perdu, mais tu es libre. Tu continues de mener tes petites affaires, notre arrangement tient toujours…Tout ce que tu dois faire, c’est être sage et me proposer de quoi me distraire. Oh et me parler correctement, parce que tu vois, je n’ai pas quitté une prison pour une autre. Personne ne me donne d’ordres.

Les flammes s’intensifièrent sur la main de Nagato. Elles ne brûlaient pas Raphaël, parce qu’il était le lanceur du sortilège, mais quiconque le toucherait risquerait d’avoir une mauvaise surprise. Il semblait sur le point de perdre le contrôle, comme la dernière fois.

Puis soudain, il recommença à sourire et le feu s’évanouit.

- Mais je vais mettre cela sur le compte d’une mauvaise humeur passagère. Tu sais ce qu’on va faire ? On va effacer toutes les vilaines choses que tu as dites, surtout la dernière, et on va repartir comme avant. Tu vas venir vers moi avec une mission amusante, je vais t’aider parce que j’adore faire plaisir à mon petit patron chéri, on va bien s’amuser tous les deux puis on se quittera en bons termes, jusqu’à la prochaine fois. Tu ne crois pas que c’est beaucoup mieux comme ça ?

Malgré son sourire et son apparente insouciance, Raphaël ne comptait pas essuyer un refus. L’avertissement était latent mais perceptible, pour quelqu’un d’aussi intelligent que Tesla. Il lui offrait une échappatoire, uniquement parce qu’il l’aimait bien à sa manière tordue. Une occasion en or de ne pas finir la tête arrachée et plantée au bout d’une pique. Et il acceptait même d’aller jouer avec lui sur sa petite mission…
Un démon compréhensif, on aura tout vu.

Hélas pour Tesla, en Enfer, on n’oublie jamais rien.
Un peu comme les éléphants.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 20 Oct 2014 - 19:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
L'innocence prétendue de Raphaël ne trompait personne et certainement pas Renan. Même si le démon avait l'air de ne rien écouter, Tesla était persuadé qu'il tendait l'oreille avec attention et ne se trompa pas ! La réponse ne se fit guère attendre et le ton employé par Raphaël fut... peu engageant. Une sorte d'alarme se déclencha dans l'esprit du trentenaire qui avait déjà expérimenté la colère de son interlocuteur et ne tenait pas franchement à réitérer l'exploit. Toutefois, son visage resta obstinément neutre. Il voulait donner l'impression de ne pas se soucier de ce qui était en train de se dérouler devant lui, un peu comme s'il ne craignait rien. Bien sûr que Renan était conscient que l'archidémon lui offrait un avantage indéniable, il avait été plutôt clair là-dessus lors de leur dernière « discussion ». Mais, malgré tout, le Français était un individu vaniteux qui exigeait d'avoir ce genre de traitement de faveur, quel que soit son interlocuteur. Aussi, les attentions accordées par Raphaël lui apparaissaient comme normales et le fait de toujours se le faire rappeler avait tendance à l'irriter. Le seul moment où le visage de Tesla laissa transparaître sa contrariété fut lorsqu'il entendit la créature lui rappeler qu'il avait perdu le combat. Bien sûr. Même si Cornelia était morte, il avait tout de même perdu.
Amer souvenir qui n'arrangeait en rien son humeur. Quant au « tout ce que cela implique », il préféra ne pas demander ce que cela signifiait précisément.

La situation s'échauffait sérieusement, avant de retomber d'un coup. Renan n'avait pas cillé, même si le signal d'alarme dans son esprit s'était intensifié. Il était d'une humeur exécrable, mais pas assez aveugle pour ne pas comprendre qu'il allait devoir faire très attention. Habituellement, il n'avait pas de mal à contenir ses émotions, mais là c'était différent : c'était la première fois qu'il se retrouvait dans la position du dominé, voire du soumis vu la situation actuelle.

Son regard se détourna de Raphaël tandis que ce dernier commençait à dresser le plan de la soirée. Renan n'aimait pas se faire dicter ses agissements – un point commun avec le démon – mais il n'était pas vaniteux ou stupide au point de ne pas comprendre qu'il ne pouvait pas refuser. S'il le faisait, ce serait certainement la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Accusant le coup, Tesla observa une personne qui se promenait non loin de là, mais sans la voir. Il réfléchissait. Finalement, le trentenaire lâcha un sourire étouffé par le brouhaha ambiant, puis reporta son regard mordoré sur l'archidémon dominateur.

« Si. Peut-être. » Il parlait de mauvaise grâce, c'était évident. « Effaçons aussi les vilaines choses que tu as pu dire dans ce cas, ce sera plus facile pour repartir sur de bonnes bases. »

Il ne fallait pas trop lui en demander : si Renan acceptait de fermer sa bouche et d'accepter ce que Raphaël venait de lui dire, ce n'était pas pour se soumettre, comme un gentil chien bien dressé, pour autant ! Il semblait que ses paroles n'étaient pas bien passées, notamment celle concernant son éventuel remplacement ce qui tendait à laisser penser que la jalousie de l'archidémon encore encore présente. Pour le coup, Tesla ne savait pas s'il devait s'en réjouir ou s'en désolé. La jalousie valorisait la personne au centre de l'attention, toutefois lorsque l'individu qui éprouvait ce sentiment était capable de vous faire souffrir mille morts pour l'avoir prétendument trompé avec un autre, la donne changeait légèrement.

Le regard de Renan se posa finalement sur le visage de l'hôte de Raphaël après avoir papillonné sur les environs. Il se fit force pour retrouver son air indifférent et maîtrisé. Et Dieu savait que c'était une épreuve vu les sentiments bouillonnants qui l'habitaient à cet instant précis – et cela depuis sa défaite.

« Comme je te l'ai dit, j'ai besoin de ton aide. » Il avait insisté sur le terme, accentuant le tout d'un ton caressant. « Mes informateurs m'ont parlé d'un mage, ou plutôt d'un druide, dont les pouvoirs seraient très utiles à l'organisme. J'ai l'intention de le recruter de son plein gré, mais j'ai aussi besoin de quelqu'un pour... assurer mes arrières en quelque sorte. Il semblerait qu'il soit lié à une créature magique, mais nous ignorons quelles sont ses particularités. Je me disais que tu ne devais pas les craindre et que tu serais largement à la hauteur de la tâche. » Il avait retrouvé ses anciens automatismes, flattant le démon. « Alors, aussi seyant soit ce costume, pourrais-tu, s'il te plaît, passer quelque chose de moins voyant pour l'occasion ? » Renan s'accorda un sourire en coin. « Est-ce que je suis suffisamment poli à ta convenance ? »

Phrase qui, cette fois-ci, avait été prononcée d'un ton provocateur. On ne se refaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Sam 25 Oct 2014 - 14:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Si, peut-être.
Raphaël dut se faire violence pour réprimer le sourire triomphant qui menaçait de déformer ses traits. Il savait que Tesla était à fleur de peau, il le sentait confusément, ce qui témoignait parfaitement de l’intensité des émotions de son soi-disant supérieur. Si, via la petite graine plantée en lui, il pouvait deviner la nature exacte des sentiments de Tesla, alors ils devaient être encore plus violents qu’il ne l’imaginait. Raphaël aimait beaucoup produire ce genre d’effets sur les personnes qu’il fréquentait, en particulier sur cette personne bien précise. Toutefois, il savait se retenir de pousser le bouchon un peu trop loin et céda à sa bouche la pâle esquisse d’un sourire vaguement heureux. Ainsi, son patron chéri put reprendre un peu de contenance et recommencer sa tirade, sur un ton bien plus adapté.

Raphaël était intrigué par cette histoire de druide et de créature magique. Il connaissait relativement bien tout ce qui tournait autour de la mythologie celtique, en témoignait l’intérêt qu’il portait à Siobhan. Il avait un passif assez intense avec ceux que les humains appelaient les Tuatha De Danàan, si bien qu’il était effectivement le mieux placé pour cette mission. Cela dit, il n’appréciait pas beaucoup que Tesla tente de recruter une autre créature magique. Il y voyait une tentative de l’évincer et même si l’archidémon était persuadé d’être irremplaçable (on peut toujours rêver) il voyait d’un mauvais œil la possible future arrivée d’un nouveau praticien de la magie. Rapidement, le calcul fut fait dans sa tête : Il allait accompagner Tesla et s’arranger pour que ce druide et sa créature passent pour des clowns.

- C’est l’évidence même et cela me semble particulièrement prometteur, ronronna-t-il en sirotant la fin de son verre de sang.

Seule Siobhan sembla avoir compris ses véritables intentions, mais elle ne dit rien.
Brave petite.

- Si tu penses que c’est le mieux…Mais je le fais uniquement pour toi, patron chéri,dit-il avec une moue boudeuse, baissant les yeux sur ses superbes habits qu’il allait devoir troquer contre quelque chose de moins voyant.

Il rendit son verre à Siobhan et se leva, sans tenir compte de la petite provocation lancée par Tesla. Raphaël savait qu’il était frustré et pouvait bien lui passer un caprice ou deux. Poussant sa chance, il lui déposa un baiser sur la joue. Un baiser très près de sa lèvre, notons.

- Je reviens tout de suite.

Un murmure et il disparut, littéralement. Ainsi, Tesla n’avait pas la possibilité de répliquer. Gloussant comme un enfant, le démon se faufila dans ses quartiers pour trouver quelque chose d’un peu plus passe partout. Il se souvint de la tenue qu’on l’avait obligé à porter pour la mission sur Elm Street et se dit que ce devait être la définition d’une « tenue passe partout » pour Tesla. Sauf que Raphaël ne l’entendait pas de cette oreille. Au mieux, il acceptait d’opter pour un ensemble sobre et unicolore. Ainsi, il s’habilla d’un pantalon noir près du corps, d’un t-shirt désespérément sobre de la même couleur et d’une veste en cuir. Il se sépara de ses gants rouges pour les remplacer par des noirs et opta pour une coiffure banale. Déprimant.
Puis il réapparut juste derrière Tesla, comme par magie. Ou plutôt, par un transfert d’ombre.

- Qu’est-ce que je ne ferais pas pour toi, soupira-t-il. Je me sens quelconque. J’espère que ton petit druide en vaut la peine… Ou à défaut, que son âme soit bonne à manger. Alors, où est-ce qu’on se rend ? Je n’ai pas en mémoire qu’un druide ait déjà passé la porte de cet établissement, après Nagato ne l’avait peut-être pas spécialement identifié comme tel. Tu as une photo ou quelque chose ? Des informations ?

Histoire d’oublier sa tenue, il fallait au moins qu’il puisse rassasier sa dévorante curiosité ! Tout en l’écoutant, il l’entraina vers l’extérieur du bar. Il avait échangé quelques mots avec Siobhan, lui confiant la gestion de l’endroit en son absence. Il prévint également son chef de la sécurité, une créature surnaturelle nommée Xetesk. Et oui, une femme…Mais quelle femme ! Une fois tout cela terminé, ils purent mettre les pieds dehors.

- On prend la tienne ou la mienne ? demanda-t-il.

Il parlait évidemment de la voiture…
Parce que oui, Nagato possédait une magnifique Bentley Continental noire dont il était tombé amoureux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 25 Oct 2014 - 19:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Surprenant, mais Raphaël avait l'air intéressé par la mission ! Renan s'était attendu à ce qu'il lui annonçât qu'il ne voyait aucun intérêt à ce genre de pérégrination, mais il n'allait pas s'en plaindre ma foi. Tesla préféra rester silencieux lorsque le démon se plaignit de la perspective de devoir changer de vêtements, il n'avait pas envie de se lancer – encore une fois – dans un débat stérile à propos de leurs styles vestimentaire respectifs ! Cependant, peut-être que l'Officier aurait mieux fait de détourner son attention histoire d'éviter ce qui suivit et après la « bise » donnée par l'archidémon, Renan sentit, une fois de plus, la colère monter en lui. Il détestait les démonstrations affectives en public et là c'était tout sauf de l'affection : il cherchait juste à le contrarier. Et c'était réussi.

Agacé, irrité et tout un tas d'autres qualificatifs de ce type, le trentenaire attendit que son binôme daigne faire son retour, ce qui ne tarda pas, étrangement. Renan avait craint de devoir attendre des heures que Raphaël se pomponne, mais peut-être que les choses se passeraient mieux qu'il ne le craignait ? Seule la suite le lui dirait. Quoi qu'il en soit, Tesla dût avouer que l'asiatique avait fait des efforts, sa tenue était relativement passe-partout, surtout pour quelqu'un avec des goûts aussi... excentriques. Après quelques nouvelles protestations pour la forme, le patron de la boîte prit donc les devants, dispensant quelques conseils à la jolie rouquine derrière le bar, avant de se diriger vers l'entrée du bar. Renan lui résuma brièvement ce qu'il y avait à savoir sur ce druide.

« Déjà, c'est une druide, pas un druide. Même si je sais que ça ne change pas grand-chose pour toi.... » Ce n'était pas une critique, juste une constatation. « Et je doute qu'elle soit du genre à traîner dans ce genre d'endroit.... » Son regard désapprobateur se promena sur les environs. « C'est une femme donc, une Irlandaise. Entre trente et quarante ans. Jolie, si ça a de l'importance pour toi. » Il glissa sa main vers l'une de ses poches pour en tirer une photographie qu'il tendit à Raphaël. « C'est elle. »

Il s'agissait d'une femme dans la tranche d'âge désignée, cheveux clairs et assez longs, belle et classe. Le genre qui pouvait sans problèmes attirer les regards des jeunes hommes et cela même habillée avec un sac poubelle. En somme, quelqu'un qui plairait certainement à Raphaël vu que l'aspect extérieur avait l'air d'importer pas mal à ses yeux.

Ils se retrouvèrent donc à l'extérieur et le démon s'interrogea sur le moyen de transport qu'ils allaient emprunter. Vu la tenue de son nouvel hôte, Renan doutait que la voiture soit plus discrète, il préféra donc opter pour celle que SHADOW lui prêtait gracieusement....

« La mienne. Je n'ai pas envie d'attirer l'attention. »

Sans ajouter de détails, il se dirigea donc du côté où se trouvait le véhicule avant d'y prendre place et d'attendre que Raphaël installe son royal popotin sur le siège passager. Puis ils prirent la direction d'un autre quartier de la ville. Renan savait de source sûre que cette femme avait une créature magique fidèle qui la suivait comme un petit chien. Apparemment elle aimait beaucoup la « promener » dans une zone fréquentée par des personnes peu recommandables et il semblait que personne ne lui cherchait des noises. Une femme de caractère et qui savait s'imposer, typiquement ce que le Français aimait chez les gens. Le voyage ne prit pas longtemps et Renan resta silencieux, peu désireux de se lancer dans une discussion « amicale » avec son binôme. Il voulait minimiser au maximum les contacts avec lui et se borner à ceux qui concernaient les missions.

Il arrêta la voiture non loin de la zone industrielle : plusieurs groupes étaient visibles non loin de là. La plupart du temps il s'agissait de petits jeunes qui voulaient jouer les gros bras, rien qui ne les inquiète en gros. Renan quitta la voiture, fermant sa veste de manière à masquer les fausses taches de sang, laissant le couteau factice à l'intérieur, mais conservant la pseudo cicatrice qui ornait sa joue. S'il allait montrer son visage à des inconnus, autant en présenter un modifié, non ? Ils se dirigèrent ensuite vers une zone plus « calme », il n'y avait que quelques lampadaires – dont certains qui ne fonctionnaient plus – et repérèrent de loin une silhouette féminine, classe et bien habillée. Elle était seule face à un gros bras qui n'était apparemment pas content et en approchant, Renan saisit les bribes d'une dispute.

« Tu m'avais dit que ça fonctionnerait ! »
« La magie est capricieuse, c'est comme ça. Maintenant va-t-en. »
« Espèce de.... »

Avant qu'il n'en dise plus, une autre silhouette se matérialisa aux côtés de l'homme qui fut frappé par je-ne-sais-quoi et se retrouva projeté quelques mètres plus loin. Sans demander leurs restes, ses copains l'emmenèrent et quittèrent les lieux, laissant le binôme seul avec l'inconnue. Cette dernière se retourna vers eux, offrant un sourire presque poli.

« Je peux vous aider ? » Le regard de Renan se posa sur l'apparition.
« Impressionnant. » Et il était sincère.
« Je sais, c'est ma spécialité : faire de l'effet dès la première rencontre ! »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mer 29 Oct 2014 - 16:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Ils choisirent donc de prendre la voiture de Tesla pour aller rendre une petite visite à cette mystérieuse druidesse. Raphaël observa le paysage tandis que son compagnon du jour s’enfonçait dans un mutisme dont le démon s’amusait beaucoup. Ils arrivèrent rapidement aux abords de la zone industrielle où se trouvaient de nombreux groupes, mais le démon ressentait une énergie magique toute particulière qui lui fit froncer les sourcils. Il chercha dans sa mémoire une correspondance tandis qu’il refermait la porte de la voiture désespérément banale prêtée par SHADOW. Puis la lumière se fit dans son esprit quand il posa les yeux sur la silhouette tout à côté de la druidesse.

- C’est pas vrai ! s’exclama-t-il tandis que Tesla entamait la discussion.

Raphaël regarda Lywenn et Lywenn regarda Raphaël. La banshee le fusillait littéralement du regard tandis qu’une sincère surprise (et un tantinet de contrariété) déformaient les traits du démon. C’est que la créature et lui avaient un passif…Raphaël avait été parmi les premiers démons à arriver sur Terre grâce au christianisme et une fois qu’il eut fait le tour du continent, il s’était tout naturellement rendu sur l’île de Bretagne. Là-bas, il avait rencontré les druides, la grande prêtresse de Morrigan, Morrigan elle-même, certaines créatures de type faë…Dont Lywenn. Ils s’étaient découverts avec une certaine curiosité, leurs dimensions n’ayant, visiblement, jamais été en contact avant ce jour. Hélas, comme toujours avec Raphaël (qui s’appelait autrement à l’époque) les choses avaient rapidement tourné au vinaigre.

- Nechtan, cracha la banshee.
- Tant de haine en un seul mot, c’est impressionnant…On ne tirera rien de ces deux-là Tesla.
- Rien tirer ?

L’attention de la druidesse se porta sur le demon et ses sourcils se froncèrent légèrement.

- Oh, je vois…Ce n’est pas bien de voler ce qui n’est pas à soi.
- Ne lui parle pas, Erin ! Il est du genre à cracher un fiel mortel.
- Je ne vois pas ce que tu veux dire par là…
- Ah non ? demanda-t-elle, l’air menaçant.
- J’ai comme l’impression qu’ils se connaissent, pas vous ? demanda la prénommée Erin à Tesla.

La rousse était superbe, un magnifique modèle d’irlandaise et surtout de McKeltar. Raphaël ne pouvait s’empêcher de la détailler de bas en haut, tout en gardant un œil sur la banshee, qui fulminait. Une banshee était une créature venue de la Faery ou plus exactement, le lien entre les Tuatha De Danaan et l’île des Morts, supposément située au large de la Grande Bretagne. Lywenn était liée à la lignée des McKeltar et ce depuis le commencement. Ils comptaient parmi les premières lignées de druide et avaient reçu le don de magie de la part du petit peuple. Lywenn était un guide, une protectrice, un focus et bien plus encore.

- Puis d’abord, c’est Raphaël maintenant.
- Peu importe le nom, c’est toujours la même créature immonde qui se cache dans cette enveloppe.
- J’arrive pas à croire qu’après presque deux millénaires, tu sois encore contrariée à cause de cette histoire, soupira-t-il. Bon, on s’en va ?
- Quelle histoire ? demanda Erin à Lywenn.
- Oh, trois fois rien, pesta la banshee. Il a failli détruire la lignée des McKeltar !
- Attend…C’est ce Nechtan LA ?!
- Ouais.
- Trois fois rien… marmonna-t-il en ayant le bon goût de presque paraître gêné. Tesla, elles ne voudront certainement pas travailler avec moi donc à moins que tu ne me jettes…Mais tu ne le feras pas, précisa-t-il avec un peu moins d’aplomb qu’il aurait aimé. On peut laisser la dernière McKeltar à ses petits trafics.

L’histoire était complexe. Plusieurs siècles auparavant, Raphaël se trouvait donc en Irlande, dans les Highlands et était intéressé par le pouvoir des McKeltar. Ainsi, il avait décidé de posséder Finéen McKeltar, qui avait un corps délicieusement esthétique (ça avait son importance…) en plus d’une grande puissance magique. Après avoir dévoré son âme, il avait pris sa place mais Lywenn s’était aperçue de la supercherie en découvrant le corps de l’ancien hôte de Raphaël, qu’il n’avait pas eu le temps d’enterrer. Prise d’une rage folle d’avoir ainsi été trahie, elle s’était vengée en tentant d’infliger son Baiser Mortel directement à son essence. Echappant de justesse à ce qui aurait pu être un sombre trépas définitif ou du moins une éternité d’enfermement dans une dimension avec laquelle il n’avait rien avoir, il avait décidé de se venger, par pur esprit de contrariété. Il avait donc tué un par un chacun des membres de la lignée McKeltar, sans qu’elle ne puisse l’en empêcher puisqu’il l’avait au préalable enfermée dans un miroir.

Miroir que, visiblement, Erin McKeltar avait découvert, même si le sortilège ne semblait pas totalement rompu.

Quant à savoir comment Erin pouvait être une McKeltar, Raphaël avait dû rentrer à Dis pour s’occuper d’une autre affaire, négligeant ainsi la femme de Damrhàn McKeltar, enceinte au moment du massacre et qui avait eu le bon goût de se cacher. Entre temps, le démon n’était retourné qu’en Angleterre et n’avait plus jamais frayé avec les druides ou les créatures de Faery. Morrigan exceptée, mais c’était encore une autre histoire.

- Puis tu sais, les banshees, c’est vraiment nul… argumenta-t-il. Je peux faire cent fois mieux.
- Dans tes rêves, crevure infernale !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 29 Oct 2014 - 21:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'avait pas trop compris pourquoi Raphaël s'énervait et il était bien décidé à ne pas se laisser déranger par ses protestations. Mais c'était sans compter sur la banshee qui lâcha quelque chose que le Français ne comprit pas, avant que l'archidémon ne se lance dans une sorte de dispute. Les choses échappaient une fois de plus à l'Officier qui n'était pas du tout – mais alors pas du tout – enchanté de constater qu'apparemment, Raphaël avait des démêlés avec la créature qui assistait la druidesse. Super. Dire qu'il avait espéré que sa présence allait lui faciliter la tâche, en fait c'était plutôt le contraire : il était surtout en train de lui plomber toute l'affaire ! Tesla devait se contenir, même si l'envie de tailler une veste à Raphaël était très présente : ce démon allait toujours lui pourrir la vie ? ! Lorsqu'il l'avait recruté, Renan espérait que les choses allaient s'arranger pour lui, mais en réalité tout dérapait et partait en couille depuis ce soir maudit. Il aurait mieux fait de refuser les défis qui lui étaient proposés et rentrer sagement à Mannheim.

Le trentenaire resta silencieux tout le long de l'échange entre les deux créatures magiques, ne prenant même pas la peine de répondre à la question rhétorique de la prénommée Erin. Cette dernière semblait d'ailleurs avoir attiré l'attention de Raphaël – il avait un problème avec les rousses ou quoi ? – mais ce n'était pas pour plaire à la banshee qui risquait de leur causer de véritables ennuis. Quelle merde. Ce n'est que lorsque son avis fut plus ou moins demandé que le Français décida de briser son silence.

« Mais tu n'es pas une banshee. Qui te dit que ses pouvoirs ne me seront pas plus utiles que les tiens ? » Il n'aimait pas se faire dicter sa conduite. « Ce n'est pas parce que tu as des ennuis avec quasiment tous les habitants de cette planète que je vais tirer un trait sur mes projets. » Son regard se posa sur l'asiatique. « Tout le monde est remplaçable. »

Oui, il le cherchait. Mais disons que leur « relation » était plutôt mal barrée à l'heure actuelle. Renan avait l'impression de s'être fait rouler dans la farine bien comme il faut et la perspective de se séparer du démon lui avait clairement effleurée l'esprit. Pourtant, il était conscient de sa puissance et aussi de sa force. Rien ne lui prouvait pas qu'il n'irait pas le balancer à l'UNISON – même si ce serait indigne de son esprit tordu – voire de lui causer des ennuis plus difficiles à régler. Et puis, il avait trop donné pour obtenir sa « fidélité » ! Il avait été jusqu'à donner de lui-même, alors ce n'était pas pour le laisser filer à la première contrariété venue. Donc non, Renan n'avait pas en projet de se passer des talents de l'archidémon, mais il ne comptait pas non plus le faire avec la druidesse et sa banshee. Tesla connaissait un peu ces créatures et il savait qu'elles pouvaient être très utile, surtout si celle-ci possédaient une enveloppe charnelle qui pouvait attirer les faveurs des humains. C'était toujours mieux que celle de Raphaël, du moins dans certaines missions.

« Il y a comme de la tension dans l'air on dirait. » Le Français posa les yeux sur elle.
« Druidesse et devin en plus ? Tu es du genre à avoir plusieurs cordes à ton arc ? »
« Oh, non, pas devin, juste observatrice. Même si ton ami a l'air du genre à s'attirer des ennuis dès qu'il ouvre la bouche. » C'était peu de la dire.
« Ce serait dommage de te fermer des portes juste à cause de lui. »
« Allons-nous en Erin ! » Renan soupira.
« Une discussion, juste nous deux sans les animaux de compagnie, ça me semble plus simple, non ? »

Raphaël allait certainement être irrité, voire énervé par la manière dont Renan l'avait désigné, mais ce dernier s'en fichait. À l'heure actuelle, il essayait de flatter l'ego de la quadragénaire et ne se gênerait pas pour délaisser le démon si cela lui permettait de la mettre dans sa poche. Tesla était un peu comme les enfants : dès qu'il avait un nouveau jouet, les anciens ne l'intéressaient plus autant ! Pour le coup, son attitude et son ton caressant lorsqu'il s'adressait à la rouquine, étaient similaires à ceux employés lorsqu'il avait approché Cornelia les premières fois.

« C'est tentant. Mais je ne me sépare jamais d'elle, question de prudence. »
« Dommage. »
« Et c'est quoi cette porte ouverte que je ne dois pas fermer ? »
« Tu travailles seule, n'est-ce pas ? J'ai cru comprendre que tu n'étais pas forcément bien lotie depuis que tu es arrivée en ville... si je te disais que tu as la possibilité de travailler pour quelqu'un avec des moyens et qui te mettrait à l'abri du besoin.... ? »
« Je te demanderais où est l'arnaque. »
« Nulle part. Je demande juste de la fidélité en échange. » Elle rigola.
« Tu vas un peu vite en besogne. » Ce fut au tour de Renan de sourire.
« Pas de ce genre-là. » Le regard de la femme se posa sur Nagato.
« Et lui, il peut se montrer fidèle ? »

La question avait l'air sincère, comme quoi la réputation de Raphaël le précédait réellement.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 2 Nov 2014 - 14:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Pendant que Lywenn et Raphaël se disputaient, Erin et Tesla semblaient se rapprocher, un peu trop au goût du démon. Il n’aurait pas pu deviner, en voyant simplement la photo, qu’il s’agissait d’une descendante des McKeltar bien qu’en y regardant de plus près, elle ressemblait à l’une de ses ancêtres qu’il avait connu. Hélas pour lui, sa mémoire lui faisait parfois défaut et comment le lui reprocher ? Il avait quand même plusieurs millénaires d’existence dans les jambes, impossible de se souvenir de chaque visage. Ce défaut l’avait mis dans une situation détestable, où Tesla se permettait de sous-entendre que chacun était remplaçable. Vexé, Raphaël lui lança un regard mauvais. Non, chacun n’était pas remplaçable. D’ailleurs, le démon n’était pas « chacun » il n’appartenait pas au commun pour être ainsi assimilé à un groupe général. Il était unique et il n’acceptait pas que Tesla lui parle de cette façon. Il avait bien conscience que leur relation s’était dégradée depuis leur affrontement mais sincèrement, était-il responsable de la faiblesse de son « patron chéri » ? Ce n’était pas sa faute, s’il n’était qu’un mutant et pas une créature magique millénaire. Il n’allait pas en plus retenir ses coups ? Même si techniquement, Tesla avait tué son hôte, il n’empêche, il n’avait pas effleuré son essence une seule fois. Que du contraire, c’était Raphaël qui s’était implanté en lui et il ressentait son trouble à travers la toute petite graine qui se développait dans son corps.

Ils auraient pu simplement en rester là, mais il avait fallu que le terme « animaux de compagnie » soit prononcé. Pendant une seconde, Lywenn et Raphaël eurent un instant de parfaite communion. Les deux créatures étaient prêtes à fondre sur Tesla et à lui apprendre la politesse, mais Lywenn contrôlait mieux ses émotions que lui. Quant à l’Archidémon…

- Je ne suis pas un chien ! cracha-t-il, autant pour l’agent que pour la druidesse.
- Ça reste à prouver.

La goutte d’eau.
Les flammes noires jaillirent de la pénombre, s’enroulant autour des bras du démon. Lywen grimaça, sachant mieux que quiconque ce que pouvait provoquer ce fléau. Erin ne laissa rien paraître mais la crispation de son corps en disait long. Elle s’était déjà entourée d’un bouclier magique. Naïve…Quant à Tesla, il était le seul sans défense. Raphaël aurait voulu lui envoyer son FeuInfernal en pleine figure mais une petite voix en lui le retint. Rien avoir avec la conscience ou ce genre de conneries, non. Mais il avait encore besoin de Tesla et de SHADOW, il avait besoin de ses ressources pour retrouver certains objets perdus au fil du temps et pour tenir à distance les sbires de Bélial. Le remplaçant de Tesla serait moins facilement manipulable, il devrait tout recommencer à zéro…
Alors, pour passer sa frustration, il envoya un fouet d’ombre bousculer Lywen, qui s’écrasa sur le sol dans un petit cri de surprise. Il tourna ensuite les talons.

- Je t’attends dans la voiture.

Les ombres l’entouraient toujours, floutant sa silhouette jusqu’à ce qu’elle se fonde dans la nuit. Il n’allait pas directement s’enfermer dans l’habitacle métallique. Il avait besoin de tuer quelqu’un, de passer ses nerfs sur quelque chose, n’importe quoi. Il y avait une chance sur un millier pour qu’ils tombent sur ces deux femmes précisément et forcément…
A croire que quelqu’un tirait les ficelles, quelque part et cherchait à le rendre fou.

Pendant ce temps, bien loin de la sombre humeur du démon, Erin observait la silhouette de l’asiatique s’éloigner.

- J’aurais tendance à croire qu’il est très susceptible, non ?
- C’est bizarre qu’il n’ait tué personne… marmonna Lywenn, véritablement perplexe devant le comportement de l’Archidémon. Ce n’est pourtant pas un sorcier qui l’aurait assujetti… dit-elle en se tournant vers Renan.
- Son amant peut-être ? suggéra Erin. Les beaux garçons sont trop souvent homosexuels… ajouta-t-elle en se tournant elle aussi vers Renan, une moue déçue sur le visage.

Visiblement, la créature et la druidesse attendaient des explications, oubliant presque la raison de la venue de l’agent ténébreux. Ou peut-être cherchant à détourner son attention ? Pour Lywenn, il fallait se méfier de tout qui fréquentait Raphaël. Pour Erin, la parole de Lywenn ne pouvait être mise en doute.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 2 Nov 2014 - 16:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Décidément, ils avaient perdu leur don pour communiquer ? C'était du moins ainsi que Renan voyait la situation étant donné que Raphaël se vexait dès qu'il ouvrait la bouche – pour parler – et inversement. La remarque qu'il lança d'ailleurs sur le fait qu'il n'était pas un chien lui rappela étrangement ce qu'il avait lui-même dit lors de leur petite confrontation dans son bureau. Cependant, bien décidé à ne pas laisser l'archidémon ruiner sa prise de contact avec l'Irlandaise, Tesla se contenta de lui décrocher un regard agacé. Ce qu'il pouvait être susceptible ! Et bien sûr, la banshee en profita pour rajouter une couche et titiller encore plus l'ego d'un Raphaël déjà suffisamment irritable. Celui-ci s'énerva de manière clairement visible et même s'il n'en avait pas l'air, Renan se tendit imperceptiblement. Il était prêt à s'en prendre – à nouveau – au corps de son hôte si le démon tentait de l'attaquer, mais étrangement il se contenta de s'en prendre à la pauvre banshee qui s'affala sur le sol dans un léger cri de surprise, avant de s'éclipser.
Il attendait dans la voiture. On aurait tout vu.

Cela dit, il n'allait pas se montrer déçu de voir l'archidémon s'éclipser ! Celui-ci était trop... concerné pour faire preuve de calme et Renan n'avait aucune envie de voir ses projets tomber à l'eau. Il reporta donc son attention sur la druidesse et sa banshee qui s'étonnaient toutes deux de voir Raphaël réagir avec autant de... contrôle. Ironique si l'on considérait qu'il s'était tout de même clairement montré hostile, mais vu la manière dont leur dernière discussion avait tournée, Renan lui concédait volontiers ce qualificatif. La remarque que l'Irlandaise lui lança alors ne manqua pas de l'agacer. Son amant ? Elle le prenait pour le régulier de Raphaël ? Une pensée qu'il ne pouvait même pas envisager, bien qu'elle n'était pas si loin de la vérité. Il avait plutôt « connu » son ancienne apparence, ce qui était très différent. Cela dit, il avait droit à un pseudo compliment censé l'apaiser. Manque de bol, Tesla était déjà convaincu d'être un beau garçon – on est sûr de soi ou on ne l'est pas ! – aussi cette remarque tomba totalement à plat.

« Il me semblait que j'étais ici pour te parler de ma proposition et non de ma vie sexuelle. »

Chaque fois que Raphaël était dans le coin, les choses déviaient ! Il allait sérieusement devoir recadrer les choses et leur faire comprendre que le patron, c'était lui. S'il devait rabaisser l'archidémon pour y arriver, ma foi... c'était acceptable. Tesla avait de toute manière oublié l'idée de jouer sur le plan de la séduction avec la créature – pour le moment du moins – ce qui réduisait donc drastiquement leurs possibilités de communication. Après tout, Raphaël passait beaucoup par ce biais-là.

« Mais si ça t'intéresse tellement, sache que ce n'est rien de plus qu'un employé. Enfin en quelques sortes vu qu'il n'est pas payé. L'avantage d'employer des démons. » Autrement dit, il n'y avait rien entre eux. « Je ne suis peut-être pas un sorcier, mais j'ai d'autres moyens de lui mettre la pression. Considérez qu'il n'est rien de plus qu'un agent lambda, il ne vous posera pas de problèmes. »

La remarque s'adressait aussi bien à la banshee qu'à sa maîtresse. Le regard de Renan alternait d'ailleurs entre les deux femmes avant de s'arrêter plus précisément sur Erin. C'était elle qu'il voulait engager. Les problèmes apportés par Raphaël ne viendraient pas parasiter son plan.

« Je réitère donc ma proposition précédente : tu aurais beaucoup à gagner en travaillant pour moi. »
« Comme me faire traiter d'animal de compagnie ? » Il esquissa un léger sourire, secouant la tête.
« Non. Pas toi. Disons simplement que les druidesses avec tes talents sont rares. Tu as des connaissances qui m'intéressent beaucoup et tu es d'ailleurs bien plus agréable à regarder que les autres mages que je peux côtoyer. » Compliment grossier, mais qui fit son petit effet.
« Vraiment ? C'est toujours agréable à entendre, mais il m'en faudra un peu plus pour accepter. »
« J'aimerais beaucoup une démonstration de tes talents et de ceux de... ton amie. » Son regard se posa sur la banshee.
« Tu te proposes comme cobaye ? »
« Non. Mais je peux t'en apporter un. Et on discutera plus en détails de ce que tu obtiendras comme avantages en travaillant avec moi ? »
« Il sera là ? » L'archidémon.
« Je ne sais pas. Mais peu importe. J'en ai soupé de ses crises, dis-toi que tu n'auras plus forcément à le supporter bien longtemps si tu acceptes. »

Elle hésita un instant, s'entretint dans une autre langue avec sa banshee, avant d'accepter et de lui donner un lieu de rendez-vous où ils se rejoindraient dans une heure. Excellent. Renan le salua brièvement avant de rebrousser chemin vers la voiture... où il ne trouva pas le démon. Penché en avant, bras appuyé sur la portière dont la fenêtre était descendue, Renan soupira avant de se redresser pour regarder les environs. Son attention se posa finalement sur une silhouette familière.

« Tu as fini de bouder ? » Le ton était calme et plus aussi tendu qu'avant étrangement. « Je croyais que tu attendais dans la voiture ? » Il secoua la tête. « Passons. Elles nous ont donné rendez-vous dans une heure, on doit amener un cobaye pour une démonstration de leurs pouvoirs.... » Il sonda le regard de Raphaël. « Je te dépose chez toi ou tu m'accompagnes ? Ne t'en sens pas obligé, ça me laissera l'occasion de me rincer l’œil tranquillement comme ça. »

Bon il poussait un peu, espérant que cette provocation inciterait Raphaël à l'accompagner, parce que mine de rien, il restait son atout principal et cela même s'il avait dit le contraire à Erin. Il mentait toujours autant, rien n'avait changé.
Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Jeu 6 Nov 2014 - 14:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Une victime.
Où ?
Là.

C’est un gamin, il n’a même pas seize ans. Un casque enfoncé sur sa tête, des cheveux mi- longs, il regarde droit devant lui comme s’il ne cherchait pas à attirer l’attention. Il aurait dû, pour cela, remonter un peu son pantalon, enlever la chaine qui pendait le long de sa cuisse, mettre un autre t-shirt, oublier le sweat trop large, effacer le tatouage qu’on voyait remonter sur sa gorge et arracher les piercings qui dénaturaient son visage. Mais avec ou sans ces particularités, Raphaël l’aurait quand même remarqué. Il était l’être vivant le plus proche de lui, le plus susceptible d’apaiser sa frustration. Il se matérialisa alors devant le jeunot et l’attrapa par la gorge. Le mouvement brusque fit tomber le casque du gamin, offrant un fond sonore au démon.

Il ne s’encombra pas de mots, de jolie mise en scène, d’un sourire enjôleur se transformant en cauchemar ineffable, non. Il n’avait pas envie d’être subtil, il voulait simplement détruire. Il solidifia ses ombres pour bâillonner le gamin dont il ne voulait absolument pas entendre la voix, puis d’un geste sec, arracha sa gorge.
Au fond, il avait bien fait de s’habiller en noir.
Sa trachée dans la main, Raphaël fut éclaboussé par le sang. Il entrouvrit les lèvres pour cueillir quelques perles perdues et ferma les yeux, un frisson lui parcourant l’échine. C’était insuffisant. Tristement et affreusement insuffisant. Il serra le poing autour de la trachée, des restes sanglants de cartilages qui crissèrent sous ses doigts que la rage avaient rendu meurtriers. Il laissa tomber son trophée et porta la main rougie d’hémoglobine à ses lèvres, la léchant pensivement, espérant que ces mouvements de langue parviendraient à apaiser le feu qui brûlait en lui. Peine perdue. Mais qui ne tente rien n’a rien…

Un bruit de pas vint troubler ce moment hors du temps. Raphaël, invisible dans l’obscurité, observa Tesla revenir vers la voiture et le chercher. Il fut tenté de l’ignorer et de s’en aller, le plantant là avec ses désirs stupides. Ego blessé, l’archidémon n’aimait pas qu’un humain le foule au pied mais la vengeance viendrait assez tôt…Et elle sera terrible.

- J’attends où je veux, rétorqua le démon, avançant dans la lumière pour dévoiler son triste maquillage. Ca te plairait hein ? Que je me casse.

Il en avait une furieuse envie, à dire vrai mais par pur esprit de contradiction, il s’appuya contre la voiture, les bras croisés, le regard dardé sur son patron chéri qu’il ne chérissait plus tant que ça depuis quelque temps. Dire qu’ils s’entendaient si bien, auparavant…Le petit accident corporel avait-il affecté leur relation à ce point ? L’archidémon avait espéré raffermir son emprise, le contrôler, le manipuler à sa guise et s’emparer de l’organisation pour utiliser toutes ses ressources à ses grands projets…Il s’était bien trompé. Rien n’était simple, lorsqu’il s’agissait de Tesla. C’était à la fois profondément agaçant et plutôt…Excitant.

- Mais non. Je vais rester, histoire d’être là pour te dire « je t’avais prévenu » au moment où ton petit test va déraper, où Lywenn se retournera contre toi en comprenant ce que tu veux vraiment faire de sa petite Erin et quand rien ne se placera entre toi et le Baiser Mortel de la banshee…Oui, je serais là pour voir ça, et j’embrasserais ton cadavre. Il eut un petit sourire mauvais. Je le garderais peut-être même pour jouer.

Immonde, dégoûtant. Le démon se mit à glousser et disparut à nouveau dans les ténèbres. Tesla avait parlé d’une proie à offrir aux irlandaises en guise de cobaye. Celui dont il s’était débarrassé était un peu trop mort pour convenir mais le quartier n’était pas à proprement parlé désert. Assez rapidement et à quelques mètres de là, au détour d’un entrepôt, le démon tomba sur une bande de jeunes. Invisible, il s’empara de la fille la plus proche qui disparut soudain aux yeux de ses camarades. Ils clignèrent tous leurs paupières d’un air ahurit, avant de regarder les seringues avec lesquelles il s’injectait un peu trop de drogues. Le démon venait d’effacer leur amie de leur vie et peut-être de sauver les leurs…
Il enferma sa victime shootée dans une bulle de ténèbres où elle n’entendait rien, ne sentait rien, ne voyait rien, n’était rien. Elle pouvait hurler, personne n’en saurait jamais rien. Il la poussa à l’arrière de la voiture, avant de s’installer sur le siège passager.

- Et oui, j’ai choisis une fille uniquement parce que Lywenn préfère les garçons.

Gamin, lui ? Totalement.

- Quoi ? demanda-t-il, les bras croisés.

Donc non, il n’avait pas vraiment fini de bouder.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 6 Nov 2014 - 20:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il était couvert de sang et Renan pensa aussitôt qu'ils allaient avoir des emmerdes s'ils restaient trop longtemps ici. Il apparaissait clair que le démon était allé se défouler sur quelqu'un d'autre et en un sens, le Français était assez soulagé qu'il ne se soit pas énervé contre lui cette fois-ci. Le souvenir du feu sur sa peau était encore trop ancré dans son esprit pour que Tesla puisse prendre ce sujet à la légère. Il se contenta donc d'un léger soupir devant la mauvaise volonté – et humeur – évidente de son interlocuteur. C'était à lui d'être irrité, pas à Raphaël ! Ce dernier avait obtenu tout ce qu'il voulait et bien plus encore tandis que Renan devait ruminer seul sa défaite. Franchement, il l'énervait. Mais il décida de se contenir et d'éviter d'aggraver la situation en le titillant un peu trop. Le Français ne devait pas oublier qu'il avait affaire à un archidémon et pas à un simple agent, les risques en cas d'erreur étaient très élevés.

L'Officier de la Pénombre se contenta de fixer l'asiatique qui reprenait la parole pour le « mettre en garde », même si ses mots ressemblaient plus à une foule de reproches qu'autre chose. Mais le trentenaire fit un effort et écouta patiemment son interlocuteur capricieux qui lui annonçait une bien sombre issue. Est-ce qu'il le prenait pour un débutant ? ! Ce n'était pas la première fois que Renan avait à recruter une sorcière ou une créature magique, ni même les deux en une fois. Mais visiblement le caractère assombrit de Raphaël le poussait à être provocateur, pour ne pas dire carrément hostile. Renan fut tenté de lui demander ce qu'il entendait réellement par « jouer avec son cadavre », mais calma cette pensée, ne souhaitant pas franchement entendre parler de certains sujets... carrément repoussants. Parce qu'en effet, le Français avait tout de même des limites, surtout lorsque les discussions concernaient son corps sans vie.
Mais ce moment n'arriverait pas.

Il attendit encore une fois que Raphaël ne revienne avec leur cobaye et la colle à l'arrière de la voiture avant de s'installer à son tour, rapidement rejoint par Tesla. Ce dernier lâcha un soupir face aux paroles de son voisin de siège, avant de répondre d'un ton qui se voulait très calme – et l'était bel et bien – même s'il bouillonnait intérieurement.

« À tes heures, tu peux être pire qu'une garce tu sais. » Il glissa la clé dans le contact. « Finalement, tu as raison : vous êtes bien asexués. »

Il parlait du fait que Raphaël lui avait longuement expliqué que les démons n'étaient ni mâle ni femelle et Renan avait eu du mal à le concevoir au début, mais en voyant le comportement du démon, les choses devenaient plus claires. Il décida toutefois de ne pas le sermonner, se doutant que cela ne ferait qu'irriter davantage son interlocuteur, puis démarra tout simplement. Le lieu de rendez-vous n'était pas très éloigné de la zone et sans trop de problèmes pour se repérer – il connaissait la ville comme sa poche – le Français les mena à bon port. Une heure plus tard, ils étaient donc sur place et prêts à la suite. Enfin... presque. Avant de sortir, le Breton tourna la tête vers l'archidémon.

« J'ai bien compris que tu ne les portes pas dans ton cœur, mais s'il te plaît, fais un effort. Je sais me débrouiller pour recruter, tu devrais le savoir, mais avec un binôme qui me met des bâtons dans les roues, c'est autre chose. » Le ton de sa voix restait très conciliant. « Je sais que c'est difficile pour toi, mais essaye d'éviter de les énerver. Je m'occupe de me mettre la sorcière dans ma poche et la banshee suivra. Ne me sous-estime pas. » Il secoua la tête. « Désolé, mais ce n'est pas ce soir que tu pourras me voir crever. » Cette fois-ci, il se montrait plus provocateur. « Sois sage et tu auras une jolie récompense lorsque tu repasseras à Mannheim. »

Bon, il avait le sentiment de parler à un enfant ou à un chien, mais Raphaël semblait fonctionner ainsi. Peut-être que la perspective d'une récompense le rendrait plus aimable ? Renan songeait à quelques âmes vu que le démon semblait s'en satisfaire, en espérant que ce soit suffisant à son goût.

Sans perdre davantage de temps, le trentenaire sortit de la voiture. Ils firent de même avec le cobaye avant de s'approcher du bâtiment et repérer une porte laissée grande ouverte à leur attention. Il s'agissait d'une ancienne usine de textile récemment fermée. En pénétrant dedans, Renan vit de nombreuses machines qui n'avaient pas encore été évacuée, puis en débouchant dans la salle principale : Erin et sa banshee. Elles étaient toutes les deux installées, l'une sur une chaise et l'autre debout à côté d'elle. Un sourire se dessina sur les lèvres de la druidesse lorsqu'elle les vit.

« Vous voilà... bien accompagnés semble-t-il. » Elle faisait référence au cobaye.
« C'était l'accord, non ? »
« En effet ! » Erin se redressa pour s'approcher d'eux.
« Attends ! » La banshee la suivit de près avant de regarder Raphaël. « Il est obligé d'être là ? Je préférerais qu'il s'en aille. »
« Écoutez, il fait partie de l'organisme au même titre que n'importe quel agent. Si vous travaillerez pour nous, vous aurez à le côtoyer alors autant régler ça dès maintenant. »
« Allons-nous en ! »
« Et débrouillez-vous pour survivre seules ? Pas sûr que ce soit une bonne idée. Surtout si Raphaël décidait de terminer son travail, si vous ne bossez pas avec nous, vous serez seules. »

Oui, il les menaçait clairement au travers du démon. À voir si ce dernier apprécierait ou non.
Certainement pas. Pour changer.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Mar 11 Nov 2014 - 22:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
- Ca, c’est toi qui le dit.

Tesla n’avait pas conscience de la dangerosité d’une banshee, Raphaël en aurait mis sa main à couper. Et il aimait beaucoup sa main, c’était utile pour maintenir les petites choses pendant que…Bref c’était un membre pratique. Lywenn possédait de terrifiants pouvoirs que le démon avait déjà vu à l’œuvre et avait déjà vécu. Il aurait aimé que son patron chéri renonce à son déraisonnable projet mais il n’était pas vraiment bien placé pour lui donner des conseils à suivre, encore moins des conseils raisonnables. Le monde à l’envers ! S’il voulait se rendre au rendez-vous et risquer sa vie, c’était son problème après tout. Et tant pis s’il y laissait la peau, chacun ses pro…
Récompense ?
Le mot interrompit le fil des pensées du démon, qui tourna la tête vers Tesla.

- Quoi, tu crois que je suis un genre d’animal à qui tu peux agiter un bout de viande pour qu’il obéisse ? râla-t-il.

C’est vrai, il n’avait rien d’un chien ! L’humain avait tendance à oublier qui des deux était un archidémon, qui des deux tenait l’âme de l’autre entre ses mains, qui des deux avait introduit une graine démoniaque dans l’autre et surtout, qui des deux prenait les véritables décisions ! Raphaël voulait bien lui laisser une illusion de contrôle mais il n’obtenait certainement pas assez en échange pour le moment.

- Je veux bien plus ou moins me taire, seulement si je peux choisir mon cadeau.

Une condition des plus acceptables, non ? Mais les termes de leur accord devraient attendre pour être débattu, puisqu’ils arrivaient sur le lieu de rendez-vous. Raphaël sortit le cobaye sans même la toucher, usant des ombres pour l’emmener jusqu’à l’entrepôt où se trouvaient Erin et Lywenn. Il ne reçut pas un accueil des plus chaleureux de la part de Lywenn, ce qui ne le surprit pas vraiment. Elle lui vouait une haine farouche, certaines mauvaises langues affirmeraient qu’il y avait une bonne raison à cela…Erin, par contre, ne semblait pas plus incommodée que cela par sa présence, à moins que l’air détaché et souriant qu’elle affichait ne soit qu’une façade ? Le démon avait du mal à lire en elle, ce qui n’était pas étonnant pour une sorcière.

Il fut assez satisfait de voir Tesla reprendre pour lui, bien qu’il n’apprécia pas vraiment être mis au niveau de « n’importe quel agent ». Il ouvrit la bouche pour rétorquer, puis la referma tandis qu’il utilisait son statut pour menacer les deux femmes. Il oscilla un instant entre contentement et agacement, puis opta pour la seconde solution, dardant un regard brûlant sur Erin.

- Je prendrais mon temps avec elle, promis, susurra-t-il.
- Dis comme ça, on aurait presque envie d’en savoir plus, répondit-elle, enjôleuse.

Raphaël gloussa et passa sa langue sur ses lèvres. Elle l’emballait sûrement juste pour plaisanter mais ça n’avait aucune importance. D’un coup, il oubliait Tesla, la banshee et même la victime qu’il trimballait dans son dos. Il avait bien envie de se rapprocher de cette sorcière…Décidément, il avait un truc avec les irlandaises rousses. Mais un vent glacial l’empêcha de faire un pas dans la direction de sa future victime, qu’il avait plus envie de baiser que de martyriser, en cet instant précis.

- N’y pense même pas, menaça Lywen, en détachant chaque syllabe.

Le démon leva les mains devant lui.

- C’est bon, c’est bon, on ne vas pas s’énerver…Tiens, fais un bisous à la fifille pour montrer à patron chéri ce que tu sais faire, histoire qu’il puisse rajouter un nouveau nom sur la « liste des personnes que je ne peux pas, absolument pas, approcher de près ou de loin, à qui je ne peux absolument pas nuire et gnagnagna… » râla-t-il en faisant un geste confus de la main, qui traduisait son passable agace.
- Il a l’air un peu contrarié… soupira Erin. Soit, parlons plus sérieusement cette fois-ci. Si vous êtes vraiment capable de faire ce que vous avez dit tout à l’heure, j’accepte de vous aider et de travailler pour vous. Mais le jour où vous cesserez d’assurer notre protection et de nous entretenir, notre accord sera rompu. Je pense que c’est un bon deal ?

L’irlandaise ne prit pas la peine d’attendre la réponse. Visiblement, elle considérait son exigence comme acquise vu qu’elle demanda à Lywen, en ancien celtique, de montrer ses pouvoirs. La banshee était clairement contrariée mais elle accepta finalement de se pencher sur la jeune fille. Raphaël écarta ses ombres, rendant l’usage de ses sens à la victime. Elle poussa un cri en voyant la forme fantomatique de Lywen, un cri qui mourut presque instantanément sur ses lèvres. Penchée sur elle, une main sous son menton, la bouche ouverte, Lywen aspirait son âme. Contrairement à la technique de Raphaël, tout était visible. Un mince filament argenté sortit de la bouche de la junkie, tandis que la température alentour semblait avoir chuté soudainement de plusieurs degrés. Les yeux de Lywen devinrent totalement noirs, et un vent magique l’entoura tandis que l’âme finissait d’être arrachée. Sauf que, contrairement à Raphaël, Lywen ne dévorait pas son tribu. Elle le gardait emprisonné dans de petites billes noires, qu’elle envoyait ensuite sur l’île des Morts.
Le processus n’avait, dans la réalité, duré que quelques secondes mais lorsqu’on l’observait, la fascination morbide donnait l’impression d’un calvaire infini. Un frisson parcourut le corps de Nagato, Raphaël croisa les bras et détourna le regard.

- Baiser Mortel, Siphon d’Âme, ce pouvoir a plusieurs noms…Quant à moi, disons que… La Terre se mit à trembler sous leurs pieds. Je suis pleine de ressources ! s’exclama-t-elle avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 12 Nov 2014 - 14:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il n'avait pas relevé lorsque le démon avait parlé de choisir sa récompense, mais Renan comptait bien lui accorder cette requête s'il se montrait coopératif lors de leur entretien avec la druidesse. Inutile de perdre son temps à discuter de ce genre de détails si, comme Tesla le soupçonnait, Raphaël ne tiendrait pas sa langue.

Quoi qu'il en soit, il sembla apprécier les remarques de son binôme sur ce qu'il pourrait faire aux deux « femmes », même si l'Irlandaise avait l'air peu inquiétée par cette perspective. Une vantarde doublée d'une femme sûre d'elle ? Intéressant. C'était des traits de caractère que le Français appréciait chez ses proches collaborateurs et il ne fut guère étonné de voir le démon glousser de contentement en semblant agréablement touché par les sous-entendus d'Erin. Décidément, il ne pensait qu'au sexe. Et après il osait lui faire croire qu'il n'était pas sexué, la bonne blague. Il devait avoir des gènes de lapin dissimulés quelque part, ce n'était pas possible autrement. Cependant, avant qu'ils n'aient le droit d'assister à l'accouplement d'un archidémon et d'une druidesse, la banshee intervint pour refroidir l'atmosphère et les ardeurs d'un Raphaël qui se montra étonnamment docile. Et bien ! Pour le coup, elle monta dans l'estime du Breton qui était toujours à la recherche de moyens pour soumettre le démon.
Il allait sérieusement devoir s'intéresser à cette créature.

Quoi qu'il en soit, après cette petite intervention du démon, Erin accepta finalement la proposition de Renan qui se montra ravi. Il avait réellement envie de savoir comment se comportait une banshee, tout comme il était réjoui par l'idée d'en découvrir plus sur la magie employée par la druidesse. Oh, bien sûr, il avait Siobhan qui lui avait d'ores et déjà expliqué des choses à ce sujet, cependant elle restait à la botte de Raphaël et Renan avait besoin de quelqu'un qui ne soit pas dépendant d'une créature qui le considérait comme un vulgaire divertissement. Avant de laisser son humeur s'assombrir à ces pensées, Tesla préféra se concentrer sur la démonstration qui leur fut offerte.

La banshee s'approcha du cobaye du jour qui sembla comprendre que les choses n'étaient pas à leur avantage, mais avant qu'elle ne puisse s'échapper, la créature se chargea de lui absorber son âme. C'était bien plus... délicat ? Que lorsque Raphaël s'y mettait. Il comprenait mieux le terme de « baiser mortel » étant donné que sa gestuelle laissait effectivement penser qu'elle était en train de l'embrasser. Une chose qui changeait aussi : ils pouvaient voir l'âme sortir du corps de la junkie et c'était bien plus parlant pour un novice comme Renan. Il avait un petit côté superficiel : les choses clinquantes et la magie « visible » l'impressionnaient bien plus que de simples sensations. Alors oui, il était vrai que le Français apprécia bien plus cette démonstration que celle dont le démon l'avait gratifié la première fois – peut-être parce qu'il n'était pas le cobaye cette fois-ci ?

Lors le supplice fut terminé, ce fut au tour d'Erin de leur faire une micro démonstration et Renan crut donc comprendre qu'elle avait des pouvoirs liés à la terre ou à quelque chose d'approchant. Ce n'était pas si étonnant pour une druidesse cela dit : ils étaient plus proches de la nature que de nombreux autres mystiques. Un sourire effleura les lèvres de l'Officier de la Pénombre.

« Je vois ça... j'espère bien en voir plus à l'avenir. » Il parlait de magie. « Mais tu en imposes déjà pas mal avec elle. » Son regard caressa la silhouette de la banshee. « C'est impressionnant, assez original aussi je dois dire. Mais je suis ravi d'avoir proposé un autre cobaye. » Son attention se reporta sur Erin. « Et toi aussi tu sais faire ça ? »
« Un baiser mortel ? » Elle sembla amusée par la question.
« C’est toujours bon de savoir à quoi s'attendre. »
« Pourquoi, tu as l'intention d'essayer ? » Il négligea volontairement de lui répondre.
« C'est étrange qu'elle n'ait pas cherché à se débattre. C'est comme les insectes, elle immobilise sa proie avant d'attaquer ? »
« Peut-être, il y a de... »
« Ne dis rien Erin ! Je ne leur fais pas confiance ! » Renan glissa son regard vers elle.
« Tu ne fais confiance à personne on dirait. »
« Pas aux démons, ni à ceux qui se montrent si proches d'eux ! »
« Tu ne sais rien sur ma proximité. Évite de dire des sottises et laisse les grands parler entre eux. » Au moins Raphaël verrait qu'il n'était pas le seul à subir l'arrogance de Renan.
« Nous sommes engagées alors ? »
« On dirait bien, oui. Il faudra encore que je m'occupe de léger détails, mais la suite devrait arriver rapidement. Ne t'en fais pas, je vous retrouverai lorsque ce sera bon. »

Il garda tout de même une attention assez présente, s'attendant éventuellement à ce que la druidesse ne cherche à s'en prendre à lui, mais c'était plutôt de la banshee qu'il fallait s'inquiéter étant donné qu'elle n'avait guère apprécié les remarques humiliantes du Français et qu'elle le dardait déjà de ses prunelles pleines de colère.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





Le vice, toujours sombre, aime l'obscurité ▬ Nagato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Le vice, toujours sombre, aime l'obscurité ▬ Nagato
» « Le vice, toujours sombre, aime l'obscurité. » - Nuage du Vice [16/07/15]
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» Un coin sombre dans les Cachots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-