AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Confiteor Deo omnipotenti [Renan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 4 Oct 2014 - 16:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits




Confiteor Deo omnipotenti


Louis savait sa nature bien loin des forces vives de la religion catholique, mais il avait été élevé, sur la côte basque, dans le respect de la foi chrétienne. Il ne reniait jamais son héritage – Armide, reine de Damas, fut l'ennemie jurée des Croisés, à l'aube du Moyen Âge. Mais il ne reniait pas non plus l'éducation qu'il reçut et avait donc beaucoup de respect pour ses coreligionnaires catholiques. N'était-il pas lui-même baptisé ? Sans doute était-ce pourquoi cette mission éveillait en lui des pensées contradictoires. Quand Renan vint à lui, plus tôt dans le mois de septembre, pour le questionner au sujet de l'archidémon dont il s'était temporairement fait un collaborateur et un allié, Louis comprit très vite que s'il désirait protéger l'officier de la Pénombre des néfastes influences de la créature infernale, il devrait mettre la main sur un objet assez puissant pour tenir en joug Raphaël et ses noires machinations. En l'état, sa magie n'y suffirait pas, et même s'il avait acquis le double de la puissance de son aïeule vénérée, jamais Louis n'aurait pris le risque de lutter contre l'archidémon en faisant appel à forces de la magie infernale, car il savait que toute tentative de ce genre ne serait rien de plus qu'un pis-aller temporaire : on ne lutte pas contre un démon avec des armes qui tirent leur puissance des plans infernaux. Louis savait donc qu'à défaut de suivre une formation accélérée au Vatican pour devenir un maître exorciste, ce qui l'aurait obligé à renier pour toujours son avenir de sorcier, le seul moyen d'aider au mieux Renan serait de mettre la main sur un objet pétri de la divine puissance. Le concours d'une créature investi des pouvoirs de Dieu pour lutter contre Raphaël leur étant refusé par principe – Louis doutait que les charmes de Renan suffissent à lui lier les services d'un archange – il leur faudrait faire appel aux compétences alchimiques de Louis pour tirer profit de tout objet susceptible de les aider dans leur projet.

Et quel meilleur objet que la relique conservée en la cathédrale Saint Georges de Star City ? Tous les catholiques fidèles de la ville savaient que les lourds murs du lieu sanctifié abritaient un fragment de l'aile de l'archange Raphaël, précieusement déposé dans le reliquaire de la cathédrale. Les plus fervents d'entre eux venaient en toute hâte, lors des offices, pour approcher du coffret richement décoré et admirer la relique exposée à leur vénération. Louis n'était pas de ceux-là, car sa piété connaissait certaines limites, mais il connaissait l'existence du fragment et en avait bien sûr informé Renan. Et quant ce fragment serait en leur possession, rien n'empêcherait Louis de concevoir une protection qui préserverait son patron des empressements de l'archidémon. Tous deux avaient donc convenu de s'occuper ensemble de cette mission. Elle était trop importante pour la confier à d'autres agents, et Louis s'estima très honoré de la confiance que lui accordait Renan. Il s'arrangerait pour ne le point décevoir, cette fois encore. Il ne courait pas après une promotion, mais en se préparant, comme Louis s'apprêtait à manger, son ventre lui inspira cette pensée particulière : Renan le récompenserait-il en crêpes bretonnes ? Chassant de son esprit cette blagueuse pensée, Louis s'organisa pour être à l'heure et à dire vrai, il fit preuve d'un zèle qu'on ne lui aurait pas jusque-là soupçonné.

En effet, il avait dès le vingt-trois septembre fait le nécessaire pour disposer à sa convenance de la soirée du vingt-quatre. De la même façon, il avait profité de l'après-midi de ce même jour pour faire un achat qui lui permettrait de se rendre à la cathédrale, mais point sous les traits qu'on lui connaissait. En effet, à quoi bon aller prier comme les autres fidèles, quand il y avait mieux à faire dans l'intérêt de la mission qui débuterait dans la nuit du lendemain ? Le mardi, donc, il se rendait chez un artisan costumier spécialisé dans la production d'habits liturgiques, là où il saurait trouver son bonheur : le déguisement le plus approprié à ce qu'il comptait faire, à savoir un habit complet de religieuse. Pour justifier de son achat, il invoqua la prochaine entrée dans les ordres de sa sœur, et l'artisan, loin de se montrer réticent ou suspicieux, félicita l'événement et s'empressa de fournir à Louis ce que ce dernier demandait : la tunique noire, la ceinture de corde, le bustier de coton, la guimpe blanche, le scapulaire de bois et la voilette noire. C'est ainsi accoutré que Louis se rendit donc, le mercredi, peu avant les vêpres, sur les lieux du futur crime et sacrilège. Il savait la manœuvre risquée et sensible, mais n'aurait opté pour une autre approche pour rien au monde, tant le frisson qu'il éprouva en s'approchant de l'évêque fut incomparable. Ce plaisir coupable qu'il éprouvait justifier à lui seul son choix d'agir ainsi. Avant que le saint homme ne pût voir son visage, et donc découvrir le pot-aux-roses, Louis s'était agenouillé, tête baissée, de sorte que l'évêque ne put rien faire que ce que la pratique rituelle exigeait, à savoir tendre la main pour recevoir le cérémonial baiser.

Mais Louis avait été prévoyant et quand ses lèvres, enduites d'un peu de son sang, touchèrent la main du religieux, celui-ci fit les frais d'un sortilège que Louis maîtrisait désormais à la perfection.

    Lancer de dé n°1 :
    Réussite : L'évêque ne résista en aucune manière au sortilège et tomba tout entier sous la coupe de Louis.
    Échec : L'évêque résista au sortilège et n'éprouva pour Louis qu'une confiance faible et spontanée.


Et tout alla pour le mieux ! Quand il se releva, Louis trouva l'évêque apathique et... totalement sous contrôle. Voilà qui était parfait ! Il invita l'homme en soutane à le conduire jusqu'à l'autel, là où ils pourraient parler comme le feraient deux religieux sans trop attirer l'attention. Ils n'étaient pas seuls dans la cathédrale, mais qui se préoccuperait d'une nonne discutant avec un évêque qui la conduisait dans le bâtiment ? Quand ils furent à l'écart, Louis questionna l'évêque et ce dernier lui apprit tout ce qu'ils désiraient savoir : en dehors des heures d'expositions, la relique était conservée dans les entrailles de la cathédrale, après la crypte, là où l'archidiocèse tenait ses archives et ses affaires les plus secrètes. Louis demanda également si l'évêque vivait et donc dormait sur place et ce dernier répondit par la négative. Et à quelle heure fermaient les portes du saint lieu, ce soir ? À vingt-trois heures, après la séance de lecture biblique. Louis se vit proposer d'y participer mais il déclina, et, se prenant au jeu du rôle qu'il s'était attribué, demanda où était la chapelle dédiée à la vierge Marie. L'évêque lui en indiqua le chemin et, sans mot dire, laissa Louis seul quand ce dernier le lui ordonna. Là, Louis pria, pour la forme, puis se promena dans la cathédrale afin d'en examiner les contours. Il remarqua aussi une porte latérale par où Renan n'aurait aucun mal à entrer, plus tard.

Sous son document, Louis portait l'habit plus laïc et plus approprié des agents de Shadow, qu'il portait lors des missions qu'on lui confiait. Demeurant en retrait pendant l'office du soir, et patientant jusqu'à l'heure prévue, Louis avait informé l'officier de ces éléments d'information afin de convenir du meilleur moment pour qu'ils se retrouvassent et débutassent leur mission. Louis attendit donc à l'intérieur de la cathédrale, sous l’œil endormi des saints de marbre, de pierre et de vitrail.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 4 Oct 2014 - 16:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Louis d'Ax' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 0:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4481
ϟ Nombre de Messages RP : 1451
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il semblait que pour se protéger, Renan allait avoir besoin de l'aide d'un objet qui n'était pas si facile à obtenir. Enfin si, il suffisait de le voler, mais dans la mesure du possible le trentenaire aurait préféré pouvoir l'acheter sur le marché noir, quitte à devoir y mettre le prix. Toutefois, comme Louis lui avait parlé d'un fragment d'aile d'archange qui, ô ironie, s'appelait Raphaël. Si ce n'était pas un signe ! Bref, ils allaient devoir mettre la main dessus après quoi le mage pourrait s'en servir pour confectionner la fameuse protection qui devrait lui assurer une certaine sécurité contre l'archidémon. Quelque chose lui disait qu'il risquait de devenir de plus en plus insupportable et Renan ne tenait vraiment pas à expérimenter d'autres pouvoirs de l'intéressé.

Après l'information de Louis, Renan lui avait donc fait savoir qu'ils se rendraient tous les deux à la cathédrale qui abritait la relique et s'en empareraient. Il lui faisait totalement confiance et si jamais quelque chose d'imprévu se produisait et que le fragment d'aile ne se révélait pas être le vrai, au moins seraient-ils fixés de suite. Enfin, Tesla imaginait qu'une personne aussi qualifiée que son binôme du moment allait s'en rendre compte.

Ils avaient donc fixé une heure précise et le trentenaire attendait non loin de là que le moment idéal se présentât à eux. Minuit – l'heure du crime – était passée lorsque Tesla s'introduisit dans l'église par une porte latérale qui avait visiblement été laissée ouverte pour l'occasion. Il était dans son habituelle tenue pour de telles missions et se fondait plutôt mal dans le décor, cependant lui n'avait pas songé à passer une tenue de prêtre pour passer inaperçu. Son regard se promena sur les environs et il repéra rapidement la nonne qui se trouvait non loin de lui. Il fut à deux doigts de se débarrasser d'elle lorsque son visage se tourna vers lui et qu'il reconnut son binôme. Et bien... Renan ne verrait plus jamais les nonnes de la même manière ! Les deux comparses s'approchèrent l'un de l'autre et Tesla ne put s'empêcher de lancer une petite remarque sur la tenue de Louis.

« Et bien... la robe vous va à ravir. » Il baissa brièvement les yeux. « Je m'y suis laissé prendre. Je vais garder ça en mémoire pendant un bon moment je crois. »

Tant qu'il n'en rêvait pas la nuit, ma foi.... Renan détourna finalement son attention de la charmante Louise à ses côtés pour contempler les environs. Ils allaient devoir s'introduire dans le reliquaire pour se procurer l'objet tant désiré. S'il avait bien suivi les plans de la cathédrale, cette zone se trouvait dans les cryptes et nécessitait de passer par plusieurs autres pièces plus ou moins faciles à rejoindre. Quoi qu'il en soit, ils allaient devoir se démerder pour ne croiser personne : si Louis était déguisé, Renan serait rapidement démasqué et ils devaient essayer d'éviter les pertes. Pas que le Français soit croyant, au contraire, mais il ne souhaitait pas laisser trop de traces.

« On y va. »

Si tant est que l'endroit était bel et bien désert.

      Lancer de dé #1 : (j'ai oublié un des deux lancers donc Lukaz l'a supprimé et j'ai relancé, mais c'était un échec la première fois donc je garde ça !)
      RÉUSSITE : personne ne vient.
      ÉCHEC : un prêtre retardataire est là.

      Lancer de dé #2 : (Si échec au lancer #1)
      RÉUSSITE : Renan le tue.
      ÉCHEC : il se cache immédiatement.


Un bruit de porte se fit entendre non loin de là et lorsqu'il tourna la tête, Renan vit une porte s'ouvrir et laisser place à un prêtre retardataire qui referma l'huis derrière lui avant de lever les yeux vers les deux autres protagonistes.

« Mais... ? C'est fermé, que faites-vous là ? ! »

Avant qu'il ne puisse leur reprocher autre chose, Renan avait levé la main pour se servir d'une longue tige de métal qui servait à allumer les chandelles en hauteur et la modela à sa guise pour l'enrouler autour du cou du prêtre et serrer jusqu’à ce que son visage change de couleur. Le problème dans l'étranglement, c'était que ça prenait quelques minutes avant que la cible ne rende l'âme ! Tesla s'approcha de lui tandis que le prêtre se débattait faiblement avant de tomber dans l’inconscience, puis de rendre l'âme. Sous les yeux de dieu. Le Français se pencha finalement vers lui pour tâter son pouls et vérifier qu'il n'était plus de ce monde : c'était bien le cas.

« Il est mort. » Il se redressa. « Apparemment, on va avoir quelques surprises ce soir. » Il baissa à nouveau les yeux vers l'homme avant de reprendre. « Je crois que je vais vous reprendre votre idée. »

Joignant le geste à la parole, il s'accroupit pour commencer à dévêtir le prêtre en commençant par sa chemise. L'homme était plus enveloppé que lui, ainsi lorsque Renan l'essaya, il pouvait l'enfiler par-dessus sa tenue d'agent de SHADOW. Excellent ! Il lui fallut quelques minutes pour ôter le pantalon de l'homme avant de l'enfiler lui-même, puis il fallut se débarrasser du corps gênant. La cagoule ôtée – forcément – le Breton lança une plaisanterie à l'attention de Louise.

« Je m'en occupe seul ma sœur, je m'en voudrais que vous froissiez votre robe... »

Il utilisa la barre en métal pour alléger le poids de l'homme et le poussa vers le confessionnal où le corps passerait inaperçu jusqu'au lendemain, ce qui serait largement suffisant ! Puis, lorsque ce fut fait, Renan se retourna vers son binôme, remettant son col en place.

« Honneur aux femmes. »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 0:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 1:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits


Quand Louis approcha de Renan, il vit sur le visage de son compatriote toute la surprise que pouvait susciter son déguisement. Il y avait de quoi être gêné mais avec tout le sérieux dont il était capable, Louis décida de demeurer concentré et professionnel – il était là pour accomplir une mission, non pour se divertir. La remarque de Renan toutefois fut accueillie par un sourire. Louis n'était pas peu fier de lui. « C'est un compliment que vous me faîtes, car le but était bien de me fondre dans le décor de cette cathédrale. » Et c'était chose faite de toute évidence ! Si Renan lui-même s'y était laissé prendre, nul doute que tout autre n'y aurait également vu que du feu. Louis se demanda ce qu'aurait pensé Raphaël, l'archidémon, d'un tel accoutrement... avant de se raviser plutôt que d'aller plus loin dans ses réflexions. Sans doute le prince des Cauchemars aurait-il vu d'un œil lubrique le déguisement du magicien. Il aurait certainement fait moult remarques obscènes, alors Louis se félicitait de le savoir loin de lui et loin d'ici. Louis et Renan s'apprêtait à bouger quand un bruit de porte se fit entendre, par écho, dans la nef. Qui donc était là à cette heure si tardive ? Un fidèle ? Un pèlerin ? Un prêtre ? Cette dernière possibilité paraissait la plus probable, car à cette heure-ci, la cathédrale était fermée au public, et Louis n'avait pu y demeurer si tard qu'à la faveur de son déguisement et du sortilège dont il avait frappé l'évêque qui, lui, était parti depuis longtemps désormais. Cette présence intruse gênait leurs plans, et pas seulement parce que le clerc les avait remarqué. Mais l'officier de la Pénombre sut gérer la situation avec toute la promptitude qu'elle exigeait, et le prêtre mourut étranglé par une corde de métal que le breton put manier à l'aide de ses pouvoirs. Quelques minutes furent nécessaires mais quand elles achevèrent leur course, le prêtre était mort. Ce dernier devait subir un dernier outrage, puisque Renan reprit à son compte l'initiative de Louis et enfila un déguisement qui lui allait à ravir – il faisait un prêtre très convaincant. Raphaël aurait très certainement ri de ce spectacle et tiré profit de la situation pour assouvir quelque fantasme odieux.  « Je vous en prie, mon père. » Louis s'amusa d'abonder dans le sens de la plaisanterie de l'officier. Tandis que ce dernier abritait le corps inerte dans le confessionnal, Louis ne put s'empêcher de murmurer, sur le docte ton des chants grégoriens qu'il connaissait :  « Ego te absolvo. »

Quand par la suite Renan lui céda la préséance, en s'appuyant sur le prétexte de la galanterie, Louis fit une moue faussement indigné. Il était très à l'aise, dans son déguisement, et savait qu'il les préserverait de mauvaises surprises dans les sous-sols de la vieille bâtisse, car quoi de plus naturel qu'une religieuse, si tard, en ces lieux ? Renan lui-même, accoutré comme un religieux, passerait inaperçu. En tout cas, ils seraient plus discrets que s'ils avaient revêtus les tenus plus traditionnels des agents de Shadow en mission. Louis guida donc Renan. Ils passèrent devant l'autel du Sacré Cœur, contournèrent la haute chaire, passèrent l'autel liturgique qui, au milieu du sanctuaire, faisait face à la nef, contournèrent le maître-autel et son baldaquin, derrière lesquels Louis désigna un trio d'escaliers menant aux sacristies et aux cryptes, leur destination.  « C'est par ici. »

    Lancer de dé n°1 :
    Réussite : Rien n'empêchait d'emprunter ces escaliers.
    Échec : Une grille de métal bloquait l'accès à ces escaliers.


Louis désigna les escaliers et fut surpris de constater que les grilles métalliques qui, d'ordinaire, en dehors des offices religieux, fermaient l'accès à ces parties-là de la cathédrale, étaient cette nuit là ouvertes.  « C'est ouvert... c'est très curieux. Il y a sûrement quelqu'un là-dessous. » C'était la seule explication possible, car ce que les sacristies et les cryptes abritaient étaient trop précieux et même trop coûteux pour qu'on laissât ainsi l'accès libre pendant la nuit... Certes, les grilles de métal n'auraient pas gêné leur progression – Renan en aurait fait ce qu'il voulait. Mais là, si les portes étaient ouvertes, cela signifiait que les attendait un petit comité d'accueil. Peut-être un agent d'entretien qui faisait des heures supplémentaires ? Ou un religieux chargé de veiller sur les reliques, ou sur les ossuaires ? Ou un pèlerin tardif ? Ou pire, un autre voleur ? Les possibilités étaient nombreuses, la prudence était de mise, et le sérieux plus que jamais nécessaire. Ils étaient néanmoins tous deux bien équipés pour résister à tout ce qu'ils rencontreraient après ces escaliers. Sauf peut-être s'ils y trouvaient l'archange Saint-Raphaël en personne, mais la probabilité était infime... Ils avaient, en effet, plus de chance de croiser dans les entrailles du saint lieu le congrès annuel des mamies gâteaux. Hélas !

 « Nous devons nous tenir prêts à tout. Croyez-en mon expérience, les catholiques ont le goût du spectacle. S'ils ont protégé activement les trésors qu'abrite cette cathédrale, les dérober ne sera pas du gâteau. Mais je doute que nous ne puissions en venir à bout. Le jeu en vaut bien la chandelle. Et avec de la chance, rien ne protégera la relique... rien qui ne sorte de l'ordinaire, je veux dire. » Louis s'interrompit et, goguenard, rajouta avec l'air parfaitement feint des bigots qui ne manquent jamais, le dimanche, la messe, la quête, la communion et la confession :  « Une petite prière pour la route ? L'aide de Dieu n'est jamais superflue, n'est-ce pas, mon père ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 1:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Louis d'Ax' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4481
ϟ Nombre de Messages RP : 1451
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Louis prit les devants et Renan lui emboîta le pas, promenant son attention sur les environs pour s'assurer qu'aucun autre prêtre suicidaire n'allait débarquer, mais il ne semblait pas que ce soit le cas. Le duo arriva finalement devant des escaliers et alors qu'ils s'apprêtaient à les emprunter, la charmante sœur constata que quelqu'un avait visiblement eu la même idée qu'eux. Quelqu'un les avait précédés et il y avait donc fort à parier qu'ils allaient tomber sur quelqu'un qui risquait de ne pas les laisser « emprunter » aussi facilement une relique aussi précieuse. Tant pis, dans ce cas ils passeraient sur les cadavres pour l'atteindre ! Tesla fronça légèrement les sourcils en soupirant de lassitude : ils n'allaient jamais pouvoir mener une mission à son terme sans prendre le risque de se faire attraper. C'était les règles de la malchance !

Ils devaient donc rester sur leurs gardes et Renan prêta foi aux conseils de Louis qui avait l'air d'avoir beaucoup plus d'expérience que lui en matière d'église ou même de religion. La dernière fois où il y avait mis les pieds, c'était peu de temps après son mariage lorsque son ex-femme avait lourdement insisté pour qu'ils s'y rendent ensemble vu que lui-même avait refusé que leur union soit célébrée à l'église. Bref, autant dire qu'il ne se sentait pas du tout l'âme d'un prêtre et qu'il n'avait aucune envie de mettre le nez plus loin dans toute cette affaire ! La « proposition » de son binôme le fit toutefois sourire.

« Je préfère compter sur ma propre aide. Puis je ne connais aucune prière malheureusement. » Il détourna les yeux vers les escaliers. « Et je ne suis pas certain qu'il nous aura encore à la bonne après cette mission. »

Ils allaient tout de même se servir d'un morceau d'aile d'archange pour se protéger d'un archidémon !
Quoi qu'il en soit, ils allaient entrer dans le vif de l'action et le duo emprunta les escaliers pour se retrouver dans une sorte de couloir qui débouchait sur une pièce plus vaste. Aucun bruit ne semblait en provenir, mais cela ne signifiait pas qu'il n'y avait personne cela dit ! Renan promena son attention sur les environs pour essayer de s’imprégner de l'endroit avant qu'ils ne débouchent dans la fameuse pièce.

      Lancer de dé #1 :
      RÉUSSITE : la pièce est déserte.
      ÉCHEC : il y a des personnes.

      Lancer de dé #2 : (Si échec au lancer #1)
      RÉUSSITE : c'est des prêtres.
      ÉCHEC : c'est des civils.

      Lancer de dé #3 :
      RÉUSSITE : ils les prennent pour des religieux.
      ÉCHEC : ils les démasquent.

      Lancer de dé #4 :
      RÉUSSITE : la zone n'est pas protégée.
      ÉCHEC : la zone est protégée.


La pièce avait beau être silencieuse, elle n'était pas déserte pour autant ! Trois prêtres étaient debout et semblaient attendre quelque chose. Leurs regards se levèrent vers les deux nouveaux arrivants et semblèrent hésiter l'espace d'un instant.

« Mon père. Ma sœur. Puis-je vous aider ? » Renan hésita une fraction de secondes.
« Nous devons rejoindre le reliquaire. Il... » Un prêtre leva la main.
« Nous vous attendions. Quelqu'un nous a averti que des individus mal intentionnés en avaient après nos reliques. »
« Vraiment ? »
« Vous savez que vous ne sortirez pas d'ici en vie. »
« Je vous trouve bien bravache. Mais c'est amusant, j'allais vous dire la même chose. »

Alors que la discussion se terminait, l'un des prêtres s'éloigna de la zone en empruntant une autre ouverture qui devait certainement mener à l'endroit que les agents cherchaient à rejoindre, laissant les deux restants seuls avec leurs adversaires. Qu'à cela ne tienne, s'ils devaient tuer des prêtres, ce n'était pas ce qui allait arrêter Renan ! Ce dernier leva la main pour déployer son pouvoir, stoppant une espèce de croix bardée de piques que l'un des hommes venait de lui envoyer. Ils n'étaient pas sans défense semble-t-il !

Tesla recula d'un pas pour essayer de prendre un peu de recul, mais son pied perdit son maintien lorsqu'il sentit l'une des pierres du sol s'enfoncer sous son poids. Ce n'était pas un problème de régime, mais uniquement une protection mise en place par les prêtres puisque cela déclencha un système de défense qui expédia une espèce de fléchette en direction du Français qui ne parvint pas à l'esquiver et la sentit s'enfoncer dans sa peau. Promptement, il l'arracha avec agacement avant de s'intéresser à nouveau à leur cible histoire de se débarrasser de ces emmerdeurs en tenue de prêtre !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 14:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 16:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits


C'était même une évidence, Louis comme Renan encouraient le courroux des cieux pour s'être mis en tête de dérober la relique conservée sous les dalles sacrées de la cathédrale Saint-Georges. Si ce faisant ils ne se fermaient pas pour toujours les portes du paradis et de la Rédemption, alors Louis voulait bien avaler tous les chapeaux ronds de la terre. Mais ils n'étaient pas à l'article de la mort, et auraient sans doute tout le loisir d'expier leur péché. Ils iraient voir un prêtre, recevraient l'absolution, et la vie continuerait. Il pourrait tout aussi bien ignorer les conséquences morales et spirituelles de leurs actes et s'attacher à vivre dans le plus complet des athéismes. Autant de possibilités qu'ils pourraient explorer – une fois la mission accomplie, bien sûr. Inutile de faire attendre l'archidémon. Ils descendirent l'escalier et trouvèrent au bas de celui-ci un couloir des plus simples : le mur nu, peu de lumière. Louis suivit Renan jusque dans la première pièce et comme il fallait s'y attendre, ils y découvrirent un comité d'accueil. Trois prêtres, deux grands et un petit, comme les trois membres du groupe à succès dont le nom échappait à Louis... Peut-être était-ce eux, les prêtres chanteurs ? Pas le temps toutefois de quémander un autographe. Légèrement mal à l'aise, Louis aurait volontiers pris l'initiative de clouer le bec de ces trois religieux, mais Renan avait déjà répondu à la question très tendue du plus grand des trois prêtres. Après un très bref échange qui se solda par un match nul car il était encore trop tôt pour départager les bravades, Louis vit la situation s'échauffer quelque peu. Le plus petit des prêtres les abandonna, tandis qu'un autre croyait qu'un crucifix armé projeté contre Renan suffirait à lui nuire. C'était mal calculé, car ce dernier n'eut aucune difficulté à stopper dans sa course la croix de métal. Toutefois, la pièce donna raison aux propos antérieurs de Louis, qui avait bien prévenu qu'il fallait s'attendre à des protections spectaculaires au sens dramatique et théâtral du terme. Renan fut la cible d'une fléchette jaillie hors d'un piège déclenché par le pas qu'il posa malencontreusement sur une pierre trafiquée.

Louis manqua aussi de voir son visage piqué au vif par un de ces matras de fer, mais fort heureusement la guimpe blanche interrompit la course du projectile qui se ficha dans le voile noir de la nonne. Jamais Louis aurait parié sur l'efficacité d'une telle protection, mais il comprenait mieux à présent pourquoi le dogme catholique n'avait que très peu varié sur la question des tenues rituelles de son clergé. Il s'était rapproché d'une lourde colonne qui soutenait la voûte qui les surplombait, où l'on pouvait admirer une très belle frise présentant la prière la plus connue du monde chrétien, le fameux Pater Noster gravé dans la pierre dans la langue des Romains. Mais Louis n'eut guère le temps d'en admirer la qualité et les dorures. Il jeta un regard circulaire autour de lui, à l'affût de la moindre solution pour venir à bout des deux prêtres qui, de toute évidence, protégeraient les reliques au péril de leur vie.

    Lancer de dé n°1 :
    Réussite : Il y a dans la sacristie un pied de passiflore.
    Échec : Il n'y a dans la sacristie que des fleurs décoratives.

    Lancer de dé n°2 :
    Réussite : Les prêtres ont des armes à feu.
    Échec : Les prêtres ont des armes d'hast.

    Lancer de dé n°3 :
    Réussite : Les prêtres attaquent.
    Échec : Les prêtres protègent le chemin du reliquaire.

    Lancer de dé n°4 :
    Réussite : Louis ne parvient pas à percer le secret du dallage.
    Échec : Louis identifie un marquage au sol.


Malheureusement, ce bref coup d’œil lui suffit à remarquer les pistolets dans les mains des prêtres : il ne pourrait donc les attaquer de front, à cette portée, c'était suicidaire, même pour lui. Toutefois, Renan n'aurait aucun mal à les délester de ces armes, alors Louis ne s'inquiéta guère. Et ses derniers doutes s'envolèrent quand il remarqua, dans un coin de la pièce, à l'abri d'une autre colonne, un gros pot de céramique qui abritait un pied de passiflore. Ô joie ! Il n'y avait que dans les églises les plus traditionalistes qu'on trouvait conservé un pied de cette fleur dont l'apparence rappelait la Passion du Christ : les soixante-douze filaments centraux évoquaient précisément le nombre d'épines de la couronne du Christ, le pistil et ses trois styles représentait les trois clous utilisés pour la crucifixion, les cinq étamines rappelaient par leur teintes rougeâtres les cinq plaies du crucifié, la feuille à pointe très aiguë se faisait l'écho de la lance de Longinus tandis que sa face intérieure, marquée d'une multitude de taches rondes et sombres, évoquait les trente pièces d'argent que reçut le perfide Judas pour avoir trahi Jésus. Cette symbolique si particulière justifiait la présence ici de ce végétal, pour le plus grand bonheur de Louis qui en connaissait les vertus de plante grimpante. Et ces dernières faisaient d'admirables armes entre les mains d'un phytokinésiste compétent, ce qu'il était !

Les prêtres choisirent de garder les accès au ventre de la cathédrale, le chemin du reliquaire, là où était sans doute parti le troisième. Tant pis pour eux, s'ils n'attaquaient pas, la bonne sœur improvisée ne se ferait pas prier ! Louis anima la plante qui, aussitôt, répandit sur le sol de la sacristie trois lianes qui grossirent jusqu'à devenir monstrueuses et menacer les deux hommes d'église. Ceux-ci, surpris de toute évidence par ce qu'ils considéraient peut-être comme la manifestation du démon, n'eurent toutefois pas la réaction de panique que Louis espérait puisqu'ils tirèrent à bout portant sur l'agresseur végétal. La première liane fut tranchée net par le tir nourri des deux pistolets, mais les deux autres n'eurent pas à rougir de ces quelques salves. Louis leur adressa toutefois cet ultimatum – car il éprouvait l'écho des douleurs perçus par son allié de verdure :  « Un peu de silence, messieurs, dans la maison de Dieu ! »

Et tandis qu'il occupait les deux hommes, espérant que Renan achèverait de les neutraliser, Louis scrutait le sol à la recherche d'un indice quelconque, d'une indication qui lui permettrait de savoir à l'avenir où ils pourraient poser sereinement le pied. Il nota alors que la pierre sur laquelle il avait marché et qui avait déclenché un piège portait une inscription particulière, le chrisme, et par le plus grand des hasards, la pierre qui déclencha le piège sous le pied de Renan portait le même symbole. Sans doute était-ce là une des clefs de lecture d'un marquage au sol destiné à piéger les visiteurs indésirables... Quand ils en auraient fini avec les prêtres qui leur faisaient obstacle, Louis partagerait cette information avec Renan, car elle était peut-être capitale.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 16:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Louis d'Ax' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 19:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4481
ϟ Nombre de Messages RP : 1451
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Lorsqu'il reposa les yeux sur les prêtres, ces derniers venaient de tirer des armes à feu de leurs poches – ou soutanes plutôt. Franchement ? Est-ce qu'ils espéraient faire quoi que ce soit contre un mutant qui contrôlait le magnétisme ? Certes, ces adversaires l'ignoraient et ne s'y attendaient certainement pas, mais tout de même ! Toutefois, le temps qu'ils prirent à réagir fut moins long qu'il ne le pensait et Louis fut la cible des premiers tirs, ou plutôt ses plantes qui envahissaient bientôt la petite salle. L'Officier de la Pénombre avait déjà vu le pouvoir de son comparse à l’œuvre et se doutait qu'il en faudrait plus pour le blesser, cependant dès que les lianes se lancèrent à l’attaque, elles furent stoppées dans leur élan par les projectiles métalliques qui les abîmèrent gravement. Louis retenait leur attention et Renan décida donc de se lancer lui aussi dans le feu de l'action.

Tout d'abord, il immobilisa les nouvelles balles qui furent tirées en direction de la charmante nonne, puis employa son don pour arracher les armes des mains de leurs propriétaires. Ce n'était pas bien compliqué pour quelqu'un possédant un don comme le sien et les expressions qui apparurent sur les visages des deux prêtres valaient clairement le détour. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres du trentenaire.

« La prochaine fois, je vous conseille de rester à l'eau bénite et au pieu. »

Pas qu'il se considérait comme un démon cela dit ! Sans perdre davantage de temps, Tesla fit pivoter les armes pour les diriger en direction des prêtres et, sans leur laisser le temps de réagir, utilisa sa compétence pour « appuyer » sur la gâchette et faire feu. Que diraient les policiers qui enquêteraient sur cette affaire en constatant qu'ils avaient été tués par balle, quasiment à bout portant et d'un angle qui semblait dirigé vers le plafond ? Ajoutez à cela qu'il n'y avait aucune empreinte digitale exceptée celle des prêtres et vous compreniez le casse-tête que cela allait devenir...

Quoi qu'il en soit, le plus important était de tuer ces deux assaillants et de se lancer à la poursuite de l'autre avant qu'il ne puisse cacher ou faire disparaître la plume d'archange dont Renan avait clairement besoin. Il ne tenait vraiment pas à devenir le nouveau jouet d'un démon narcissique.
Mais encore fallait-il que rien ne vienne se mêler de leur plan parfaitement huilé pour tout ficher par terre....

      Lancer de dé #1 :
      RÉUSSITE : Renan les tue.
      ÉCHEC : Renan les blesse.

      Lancer de dé #2 :
      RÉUSSITE : la fléchette n'est pas empoisonnée.
      ÉCHEC : la fléchette est empoisonnée.

      Lancer de dé #3 : (Si échec au lancer #2)
      RÉUSSITE : Renan peut encore bouger normalement le temps de la mission.
      ÉCHEC : Renan perd peu-à-peu ses sensations.

      Lancer de dé #4 :
      RÉUSSITE : ils entendent l'autre prêtre.
      ÉCHEC : ils n'entendent rien.


À son grand étonnement, Renan ressentit une brusque et étrange sensation d'engourdissement au niveau de sa main et, inconsciemment, il laissa les armes pivoter sur le côté au moment du coup de feu. Résultat : les balles touchèrent bien les prêtres, mais les blessèrent seulement au lieu de les tuer. Ce n'était pas un problème : Louis allait pouvoir s'en charger, mais la sensation d'engourdissement ne s'atténua pas, pire, elle s'accentua même. Son regard se porta vers sa main qu'il avait levée en l'air pour lui jeter un coup d’œil comme s'il s'attendait à voir quelque chose qui expliquerait cet échec, mais non. Tout était parfaitement normal, si ce n'est qu'il avait un peu de mal à fermer la main et à l'ouvrir à nouveau. Ce qu'il sentait était comparable à ce que n'importe qui éprouvait après avoir trop longtemps gardé un membre dans la même position et à ce que celui-ci « s’endorme ». Mais pas lors d'une mission ! Bordel, c'était ça le cap de la trentaine ? Même plus capable d'assurer une mission aussi bidon ?

Il releva finalement les yeux vers Louis pour voir si celui-ci s'était occupé de se débarrasser des deux prêtres gênants – le contraire les ferait vraiment passer pour des incapables, avouons-le – puis il se glissa à ses côtés. Pour le moment, il garda sa gêne pour lui et grand bien lui fit : un bruit de pas fut soudain audible comme si le prêtre fuyard venait seulement de s'éloigner de la zone. Un peu comme s'il avait attendu la fin du combat pour savoir quoi faire.

« On dirait que notre troisième ami est encore dans les parages. » Il soupira. « C’est piégé, il faut faire attention. » Ce qui lui fit repenser à la fléchette justement. « J'ai.... » Il leva légèrement sa main, toujours gagnée par l'engourdissement, avant de reprendre. « Ma main s'engourdit tout doucement, ce n'est pas normal. »

Mais il n'avait pas l'air inquiet pour autant. Il était de toute manière hors de question qu'ils repoussent la mission juste pour cette simple sensation de gêne, donc autant enchaîner. Renan baissa à nouveau son bras avant de faire un signe du menton vers l'autre issue pour inviter Louis à ouvrir la marche.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 19:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 21:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Indépendant Neutre

avatar
Indépendant Neutre
Afficher le profil
De Principatibus

ϟ Âge : 28
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 19/09/1989
ϟ Arrivée à Star City : 25/04/2014
ϟ Nombre de Messages : 7867
ϟ Nombre de Messages RP : 817
ϟ Célébrité : Francisco Lachowski
ϟ Crédits : Cookie
ϟ Doublons : /
ϟ Âge du Personnage : Antédiluvien
ϟ Statut : /
ϟ Métier : Fondateur et patron secret de la Rose des vents ; propriétaire de Fragonard - Parfums et cosmétiques ; propriétaire du Jardin du Dragon
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Cheveux indisciplinés, bruns. Yeux chocolats, étirés. Peau hâlée. Lèvres pleines, grande oreilles. Grande taille. (193 cm). Grands pieds. (Pointure 45)
ϟ Pouvoirs : ♦️ Dragon (Ω)
♦️ Clairvoyance mystique (Ω : reconnaissance et identification des êtres et objets magiques)
♦️ Cœur de Feu (II : immunité et soin par le feu)
♦️ Magie des dragons (Strun Bah Qo, )
♦️ Cérébropyre (VI : super-intelligence, super-mémoire, bouclier de protection mentale, réseau de projection mentale)

♦️ Voyage dimensionnel (III)
♦️ Failles dimensionnelles (I)

♦️ Divination élémentaire (Ω : hydromancie, pyromancie)
♦️ Maître du feu (Ω : pyrokinésie, œil d'Héphaïstos IV, météores d'Héphaïstos IV)
♦️ Maître de l'eau(Ω : aquakinésie, griffes de Borée IV, frisson de Borée IV)
♦️ Maître de l'air(Ω : aérokinésie, fouet d’Éole IV, spirale d’Éole IV)
♦️ Maître de la terre(Ω : géokinésie, fléau d'Hadès II, rupture d'Hadès IV)

♦️ Maître des Potions (Ω : dont élixir de Jouvence, hystérie collective, potion de soins, potion d'anthropomorphisme, venin de Cronos, sérum de vérité, potion de résistance, antidote universel)
♦️ Maître de l'Hermétisme (Ω)
♦️ Mithridatisation (Ω)

♦️ Morguse (IV : robe, capuchon, gants, bottes)
♦️ Oeil de Pravladon (I : négation de la magie)

♦️ Gobelins (Torgnole, Châtaigne, Coquillard, Golodon, Sakashima, Napoléon, Tatie Musaraigne, Tali'Koris, Ishaï, Carcasse)
ϟ Liens Rapides :     


    PrésentationRPLiens
    JournalDestinExploits


Il fallait s'y attendre : les armes à feu se révélèrent très vite inefficaces. Contre un ennemi tel que Renan, elles n'étaient que des babioles insignifiantes et inutiles. Les balles s'immobilisèrent, les prêtres perdirent jusqu'à la possession des pistolets et parurent si surpris qu'ils affichèrent des expressions faciales plus déconfites que les mines farouches des angelots qui peuplent les toiles d'Albrecht Dürer. La méthode Renan fit la preuve de son efficacité et les journaux bientôt seraient diserts au sujet du double suicide de deux prêtres catholiques en la sainte cathédrale Saint Georges. Louis vit les deux pistolets qui s'animaient comme par enchantement – mauvaise blague – et qui se tournaient contre leurs anciens possesseurs. L'affaire semblait faite, Louis entendit et vit le coup de feu... mais il s'étonna de constater que les balles, loin de frapper les prêtres d'un coup mortel, ne purent que les blesser. Aussitôt, Louis s'inquiéta, mais il n'oublia pas de réagir : profitant des blessures qui touchaient les deux hommes, il rua sur eux deux lianes assassines qui les étranglèrent bien vite, et bien férocement. Chaque liane s'insinua autour de la taille d'un prêtre, l'enroula jusqu'à le comprimer à la manière d'un de ces serpents d'Amazone, s'entortilla autour du cou offert et le serra si fort qu'il finit par se briser. Louis ne prit pas son temps, il y alla violemment et sans subtilité, ce qui pouvait surprendre et changer de sa façon ordinaire. Mais il était préoccupé : jamais Renan n'avait fait montre de négligence, son erreur était révélatrice d'un problème dont Louis estima rapidement l'importance. Cela justifiait pleinement son empressement à régler leurs comptes à ces deux gêneurs. Qu'ils aillent au diable ou ailleurs ! Louis se rapprocha bien vite de Renan en évitant de marcher sur les dalles qui, au sol, portaient l'inscription qu'il avait remarqué plus tôt. Il était indispensable de ne pas déclencher d'autres pièges, car après les flèches viendraient peut-être les fosses de la mort et les chambres d'ignition !

Dans un râle d'agonie, les deux prêtres moururent. Ils n'étaient plus à vrai dire que deux dépouilles inertes où la passiflore plantait ses griffes – ses racines. Voilà qui donnerait du grain à moudre aux bigots et aux superstitieux qui, plus tard, découvriraient là les corps, s'ils les y laissaient. Mais d'autres préoccupations, pour le moment, s'imposaient à Louis. Il écouta Renan et quand celui-ci évoqua l'engourdissement de ses mains, Louis songea presque aussitôt aux fléchettes. Leurs pointes étaient-elles enduites d'un poison particulier ? Il chercha, sur le sol, la fléchette qui avait touché Renan et, quand il la retrouva, l'attrapa avec précaution. Il approcha sa pointe de ses narines et, délicatement, en renifla les contours, espérant y trouver le reliquat d'une odeur qui put le renseigner sur le poison qui, peut-être, provoquait les engourdissements de Renan. Ses compétences alchimiques allaient faire la preuve de leur utilité, ou bien...

    Lancer de dé n°1 :
    Réussite : Louis ne parvient pas à identifier le poison.
    Echec : Louis parvient à identifier le poison.

    Lancer de dé n°2 (Si échec au lancer n°1) :
    Réussite : Louis détient sur lui l'antidote.
    Echec : Louis ne détient pas sur lui l'antidote.


    Lancer de dé n°3 (Si réussite au lancer n°1) :
    Réussite : Louis détient sur lui un antidote à large spectre.
    Echec : Louis ne détient sur lui aucun antidote à large spectre.

    Lancer de dé n°4 (Si réussite au lancer n°3) :
    Réussite : Le poison entre dans le spectre de l'antidote.
    Echec : Le poison n'entre pas dans le spectre de l'antidote.

    Lancer de dé n°5 (Si réussite au lancer n°2/n°4) :
    Réussite : L'antidote fait rapidement effet.
    Echec : L'antidote fait lentement effet.


 « Les fourbes, ce n'est pas là un poison très répandu... Ce pourrait être tout ou n'importe quoi, il y a trop peu de résidu sur cette pointe pour que j'identifie la nature... de l'acédie peut-être ? Cela expliquerait les engourdissements... je ne peux vous en dire davantage ! Toutefois... » Sous sa robe de nonne, Louis chercha sa ceinture utilitaire, la trouva et y guetta la présence de deux petites fioles qu'il emportait presque toujours, « au cas où », car elles contenaient un fluide très précieux, un antidote à large spectre capable de lutter contre la plupart des poisons mineurs parmi les plus répandus. Cela valait bien le coup de proposer à Renan ce remède, même s'ils ignoraient la vraie nature du poison qui frappait l'officier de la Pénombre. « Cet antidote couvre un large spectre de poisons, peut-être serait-il pertinent d'en boire tout de suite, avant que d'autres effets plus terribles du poison ne se manifeste ? Je vais en boire aussi. » Louis, évidemment, laissait Renan libre d'accepter ou non cette proposition. De son côté, il but l'intégralité du contenu de la deuxième fiole – cet excès de prudence ne pouvait que le préserver des risques et périls futurs. Tandis que Renan faisait son choix, Louis lui rapporta les informations qu'il n'avait pu encore partager avec lui, à cause du combat qu'ils menaient tantôt contre les deux prêtres – ces deux-là étaient morts, et ne les gêneraient plus.

 « Avez-vous remarqué ce symbole, sur certaines dalles, au sol ? On appelle cela un chrisme. C'est l'un des plus anciens symboles chrétiens. Il est formé des lettres khi et rhô, majuscules, qui sont les deux lettres qui débutent le mot « Christ » ; et là vous voyez l'alpha et l'oméga, qui témoignent du Christ comme origine et aspiration de toute chose. Constantin le Grand le fit inscrire sur ses bannières, car il croyait en la prophétie qu'il vit en rêve... In Signo hoc Vinces... Vous serez victorieux sous ce signe... J'ai remarqué qu'on trouvait ce symbole gravé sur les dalles qui déclenchèrent les pièges à fléchette... nous devrions éviter d'y poser le pied à l'avenir. Voyez, il y en a d'autres... » Un simple test leur permettrait de confirmer cette théorie, mais Louis ne désirait pas tenter le diable – était-ce seulement possible, dans une cathédrale ? Après tout, il n'était pas sûr qu'un même piège fût caché sous ces autres dalles, et peut-être ces coquines abritaient d'autres facéties... Louis avait comme Renan entendu l'autre prêtre qui n'était pas bien loin. Mais avant de prendre l’initiative de la poursuite de leur mission, il voulait entendre l'avis de l'officier sur ces marquages au sol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 21:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3595
ϟ Nombre de Messages RP : 3226
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Louis d'Ax' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#5 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 6 Oct 2014 - 11:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4481
ϟ Nombre de Messages RP : 1451
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La perspective de finir la mission en traînant la patte n'avait rien de réjouissant et Renan commençait à regretter de ne pas avoir observé le sol en pénétrant dans la pièce. Louis l'avait pourtant prévenu qu'il pouvait y avoir des pièges, non ? Mais bon, malgré toutes ses bonnes intentions, le Français restait humain et aurait beaucoup de difficultés à analyser chaque dalle du sol lors d'un combat, le tout en réussissant à se défendre et protéger son binôme des balles ! La chance n'avait pas été de leur côté ce coup-ci, mais fort heureusement Louis avait été plus performant et réservait encore quelques bonnes surprises à Renan puisqu'il s'empressa de retrouver la fléchette l'ayant touché pour finalement proposer une solution. Les robes d'une nonne pouvaient receler des choses intéressantes si l'on se basait sur celle de sœur Louise qui tira deux fioles qui semblaient pouvoir régler leur problème. Pour le coup, Tesla le croyait sur parole : il n'avait jamais été très féru d'alchimie et des compétences approchantes, mais ne crachait pas dessus si elles pouvaient l'aider dans sa tâche. Pour le coup, si cet antidote pouvait l'empêcher de finir avec tous les membres totalement engourdis, Renan l'absorberait même s'il était fabriqué à partir d’œil de triton et de queues de lézards !

Il attrapa donc la fiole pour en boire tout le contenu avant de se concentrer sur ce que disait Louis. Les dalles étaient donc marquées ? Raison de plus pour se tape la tête contre les murs à ne pas avoir remarqué quelque chose d'aussi simple. L'Officier de la Pénombre hocha la tête, d'accord sur le fait qu'ils allaient éviter de se ramasser de nouvelles fléchettes à l'avenir. Jouer les cibles pour que je-ne-sais-qui puisse s'entraîner pour les soirées fléchettes des pubs Irlandais, très peu pour lui ! Le regard de Renan se glissa sur diverses dalles avant qu'il ne réponde de vive voix.

« Vous avez raison. Évitons de poser le pied sur tout ce qui est marqué, ce sera plus simple. Je préfère perdre une bonne surprise que me ramasser un nouveau piège en plein visage. J'aimerais rester en vie ne serait-ce que pour voir la tête de notre cher ami lorsqu'il verra notre relique. »

Là, il parlait de Raphaël bien évidemment. Ce serait sacrément con de crever avant d'avoir pu énerver un peu l'archidémon, non ? Quoi qu'il en soit, ce sujet étant réglé, mieux valait se lancer à la poursuite de leur nouvel ami pour éviter qu'il ne fasse trop de bêtises pendant leur absence. Les yeux du Breton restèrent principalement dirigés vers les dalles du sol pour vérifier qu'il ne marchait sur aucune qui soit marquée, cependant il n'omettait pas de jeter des coups d’œils aux environs. Rien ne leur prouvait qu'il n'y avait pas d'autres pièges dans les murs ou au plafond. En temps normal, Renan n'aurait pas pensé qu'un tel endroit puisse être aussi dangereux, mais visiblement la relique était très précieuse aux yeux des prêtres de la cathédrale.

Le couloir emprunté par le prêtre était assez long et plusieurs dalles marquées furent évitées sans dommages, mais un porche se situait au bout du corridor. Il était relativement petit et obligeait les passants à se pencher pour pouvoir le passer. Se retrouver la nuque exposée de la sorte ne l'enchantait pas, malheureusement pour lui, le Français avait toujours été assez grand et ne tenait pas à être raccourci pour avoir essayé de passer une porte. Il ne restait qu'à voir si quelque chose indiquait qu'il y avait un piège ou non.

      Lancer de dé #1 :
      RÉUSSITE : ils remarquent des symboles.
      ÉCHEC : ils ne remarquent rien.

      Lancer de dé #2 :
      RÉUSSITE : le porche n'est pas piégé.
      ÉCHEC : le porche est piégé.

      Lancer de dé #3 : (Si échec au lancer #2)
      RÉUSSITE : Louis n'est pas touché / Renan n'est pas touché.
      ÉCHEC : Louis est touché / Renan est touché.

      Lancer de dé #4 :
      RÉUSSITE : le prêtre les attend.
      ÉCHEC : le prêtre n'est pas là.


Pas la moindre trace de symboles cette fois-ci, les pierres étaient vierges de toute trace et semblaient assurer une bonne sécurité à ses visiteurs. Renan échangea un regard avec Louis avant de lui faire signe de rester en arrière : il passerait en premier pour vérifier que c'était bien le cas et si l'endroit était piégé, au moins serait-il le seul à être touché ! Enfin, c'était ce que Tesla prévoyait, mais visiblement les prêtres de l'endroit avaient de la ressource puisque dès que le Français passa le pas de la porte – en prenant pourtant soin de ne pas toucher le sol grâce à sa capacité à « voler » – il sentit que quelque chose ne tournait pas rond. Un cliquettement se fit entendre et lorsque l'Officier tourna la tête vers le porche, ce fut pour constater qu'un dispositif assez compliqué et essentiellement composé de bocaux et de tuyaux, avait été installé au-dessus de la porte. C'était apparemment une sorte de « bombe » fabriquée à partir de pièces relativement basiques et utilisant du souffre et d'autres matériaux de ce genre. Malheureusement, Renan n'eut pas le temps d'avertir son binôme puisqu'une mini explosion se déclencha, touchant les deux agents qui furent projetés plus loin – chacun de son côté.

Le choc avait de quoi sonner n'importe qui et lorsque Renan reprit ses esprits, ce fut pour constater qu'il était allongé par terre, non loin de l'entrée et qu'il se trouvait dans une nouvelle pièce, assez similaire à la première, mais en plus vaste. Non loin d'eux se tenait l'autre prêtre, les bras croisés sur son torse comme s'il les attendait.

« Je déteste cette foutue religion. »

Après ça, il ne mettrait jamais plus les pieds dans le moindre lieu de culte ! Son attention se porta vers la zone où se trouvait Louis tandis qu'il se redressait, espérant qu'il n'avait pas été trop grièvement blessé.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein





Confiteor Deo omnipotenti [Renan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» « La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini. » - Ernest Renan
» La figure de style, une approche percutante | Renan le Guerec
» Quand le Destin nous file un coup de pied aux fesses, on ne lui sourit pas... - Renan
» Cadeaux de Renan
» [Mission Récupération 2ème partie]A la poursuite d'une ombre (Renan - Erika)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-