AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Différents points de vue au service d'une même cause peuvent se révéler complémentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message posté : Ven 26 Sep 2014 - 2:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Être un dieu a ses avantages, et non des moindres. L'immortalité, évidemment. Nos Domaines, dans lesquels nous tendons à être sans égal -ceci n'est cependant vrai que lorsque nous disposons de nos pleines capacités. En l'occurrence, dans mon cas, à l'heure actuelle, c'est loin d'être le cas-. Notre constitution asgardienne également, bien plus apte à résister aux menaces que la frêle carcasse humaine, déjà fort peu pourvue au demeurant de part le caractère éphémère de leur souffle de vie. De fait, dans la situation actuelle, je me situe quelque part entre ces deux extrémités, mon réceptacle étant tout ce qu'il y a de plus humain, mais mon essence divine le renforce dans tous les domaines. Je suis donc plus fort, plus résistant, plus endurant que les humains. J'ai donc également besoin de moins de repos, ce qui me permet de sillonner les rues de nuit depuis quelques temps, sous l'identité de Pénitent, un nouveau super-héros au costume noir et gris n'agissant qu'à la nuit tombée. Tentant par tous les moyens de garder ma nature divine secrète, je fais aussi peu usage de mes dons que possible, exception faite de mon sens ombrageux bien évidemment. Pour le reste, ma grande expérience des combats et mes capacités martiales suffisent en général à m'occuper d'un criminel lambda; si tant est que cette catégorie existe à Star City, chose dont je viens maintenant à douter. Je ne peux qu'être impressionné par le nombre de personnes aux capacités extraordinaires parcourant les rues, les cieux ou les égouts de la ville. Tout bonnement stupéfiant. Et fascinant.

Je termine donc ma patrouille de nuit, quadrillant le quartier du centre, lorsque je perçois une alarme qui se déclenche, en provenance d'un magasin d'électronique, et détecte un individu louche qui en sort et s'engouffre dans une ruelle attenante, une sorte de grand sac sur le dos, contenant sans nul doute de l'équipement informatique. Le casseur se dirige rapidement vers l'autre bout de l'allée, s'éloignant de la scène du crime avec son butin. L'environnement sombre semble réconforter le malfrat, qui enchaîne les contrallées pour s'éloigner toujours plus du lieu de son larcin, semblant clairement savoir où il va. Ce qu'il ne sait pas, en revanche, c'est qu'il est entré sur mes terres. Alors qu'il rejoint une camionnette garée un peu plus loin et dissimule son sac dans le coffre, je sors des Marches pour me matérialiser à ses côtés. Il me semble plus que temps d'intervenir, avant qu'il ne quitte le quartier.

"Stoppe toi immédiatement, tu n'iras pas plus loin. Hors de question que tu tires le fruit de tes méfaits ! "

La première réaction de l'homme est de tenter de fuir avec sa camionnette, il saisit donc la poignée de la portière. Je m'y attendais cependant, et repousse donc avec force cette dernière, dans un claquement métallique. Le casseur sort immédiatement un couteau à cran d'arrêt, dans une tentative d'intimidation manifeste. Manœuvre qui ne m'impressionne évidemment guère, comme je le lui fais savoir.

"Piètre lame que voilà, mais piètrement maniée, tout concorde. Viens donc, je t'en prie, mais ne te fais pas trop d'illusions. Je suis venu pour t'arrêter, et ceci n'y changera rien.

-Ta gueule, va caguer gogole de carnaval ! "


Hum. Encore un brave gars doté d'un sens aigu de l'observation. Il est vrai que j'ai également eu du mal à m'habituer au concept du costume les premières fois. Mais son agressivité verbale n'est pas isolée, puisqu'il se fend brusquement pour tenter de me percer de son canif. Le geste est vif, mais un peu brouillon. Je repousse son bras de la paume de la main avant de venir l'enserrer d'une clé au niveau du coude et de le bloquer fermement, avant de pousser jusqu'à la limite de la luxation. Avec un hurlement de douleur, le pillard lâche son arme, puis pousse un cri de rage.

"Sale bâtard, tu vas voir ! "

D'un coup l'une de ses mains prend feu, et j'ai tout juste le temps de m'éclipser dans les Marches qu'une traînée de feu emplit l'espace exigu de la ruelle là où je me trouvais une fraction de seconde auparavant. La lumière des flammes est vive, aussi je m'en éloigne rapidement, regagnant un coin plus sombre, moins désagréable. L'autre profite alors de mon aparente absence pour prendre la fuite à toutes jambes.

Je dois avouer que le malfrat m'a surpris. À le voir me menacer d'un simple couteau, je n'aurais pas cru qu'il fasse partie de la catégorie des supers. Sans doute gardait-il cela comme une botte secrète, en dernier recours, et effectivement j'ai été pris au dépourvu. Le voilà qui traverse la 11th Avenue, et s'engouffre dans Star Park. Voilà qui est préoccupant, un parfait terrain de jeu pour un manipulateur du feu, mais il me faut l'arrêter, aussi je me lance à sa poursuite tout en réfléchissant à la meilleure tactique à adopter, mais sur le plan des ombres. À cette heure tardive, il n'y a heureusement pas de passants, je perçois cependant au passage quelques clochards endormis sous un des pdess, je repasse donc dans le plan matériel momentanément pour les secouer et les prévenir :

"Sortez tout de suite du parc, ça va devenir invivable sous peu."

L'avantage de ne pas se reposer sur la vue est que malgré ce détour je n'ai pas perdu la trace du fuyard. Je repars donc en chasse, mais commence à mettre à exécution mon plan. Alors que je réduis la distance qui nous sépare, les effets commencent à se faire sentir. Les animaux rentrent se peletonner dans leurs terriers, les feuilles des arbres se recroquevillent, déjà la rosée commence à givrer. Je veux éviter toute nouvelle surprise, tout incident, aussi je refroidis l'ensemble du parc, en essayant de le faire progressivement afin de ne pas entraîner trop de dégâts. Cependant lorsque j'ai pratiquement rattrapé le criminel, je fais brutalement chuter le mercure dans un rayon restreint nous englobant tous deux, puis repasse dans le plan matériel au dernier moment pour lui tacler les jambes et le déséquilibrer. Je ressens alors le froid mordant, bien qu'étant en partie protégé par ma résistance divine. Et une certaine habitude des températures très basses, remontant maintenant à bien des éons.

Nous nous relevons vite l' un comme l'autre, et le premier réflexe de mon adversaire estde tenter d'embraser à nouveau l'air. Sans réel succès néanmoins car les degrés ont continué leur chute dans notre environnement immédiat, chacune de nos respirations générant un nuage de vapeur, nuée fugace.

"Comme tu peux le voir, j'ai pris quelques précautions cette fois-ci, pas question de finir en torche humaine. Si tu as du mal à respirer c'est normal, ne t'étonne pas trop. De toute façon, ne t'inquiète pas, tu ne vas pas finir la nuit ici. Je te conseille de te rendre maintenant, pour t'éviter tout désagrément supplémentaire. "

La réponse du truant prend la forme d'un poing en direction de ma face, que j'esquive au dernier moment avant de contrer d'un coup bref dans l'abdomen. L'homme se plie alors en deux de douleur, et un crochet dans la tempe le met hors de combat, il s'écroule au sol, inconscient. Je sors alors d'une des poches de mon costume une paire de menottes en nylon et lui attache les mains autour d'un lampadaire, puis fais remonter la température des environs à des valeurs de saison, tout en appelant la police pour leur signaler le casse, l'emplacement du butin et du malfrat. le tout avec un téléphone jetable que je prends garde de ne jamais ramener à mon domicile.

Une fois ceci fait, je m'apprête à quitter les lieux et repasser par les Marches d'Ombre, lorsque je remarque une présence qui se rapproche, venant directement dans ma direction. Intrigué, je reste sur place, me retournant pour lui faire face, et décide d'attendre la personne qui vient à ma rencontre, curieux de ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Ven 26 Sep 2014 - 17:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4333
ϟ Nombre de Messages RP : 1426
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours coiffés, yeux marrons, a souvent un sourire en coin, assez renfermé
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la Magie
- Espérance de vie accrue
- Forme astrale
- Illusions sensorielles
- Télépathie
- Télékinésie
- Champ de force
- Choc mental
- Serviteur (Aziza)
- Omnilinguisme
- Clairsentance
- Maîtrise de l'alchimie I
- Invocation de l'ancêtre II
- Force du Lion II
- Endurance du guépard I
- Peau du Rhinocéros I
ϟ Liens Rapides :
Star City était assurément une ville surprenante. Adrian n'avait jamais autant rencontré de personnalité originale que depuis qu'il y était installé. Créatures magiques et divinités s'y côtoyaient, prouvant à l'Archimage qu'il avait bien fait de poser ses valises ici. Il n'aurait pas été mieux à sa place ailleurs dans le monde !
C'est avec cette assurance que le mage s'occupait de régler des affaires en souffrance. Depuis qu'il avait décidé de mettre de côté sa solitude, pourtant si délectable, le centenaire avait beaucoup de travail en plus. Il devait notamment préparer les jeunes étudiants de Star High – du moins ceux qui s'intéressaient à la magie – à ce que la vie leur réserverait dans ce domaine-là ! Ce n'était pas à prendre à la légère étant donné que cela signifiait tout de même qu'ils allaient en grande partie se baser sur ses conseils pour mener leur vie de Super et Adrian n'avait aucune envie d'être responsable de leurs blessures, voire pire. Il prenait donc cette affaire très au sérieux.

Mais le rôle d'Archimage passait au-dessus du reste. Dans un sens, c'était obligatoire étant donné que les manifestations étaient beaucoup plus importantes que celle de simple archéologue. Il lui arrivait assez souvent de ressentir des troubles dans la magie, voire des manifestations plus fortes qui indiquaient la présence d'une créature magique ou quelque chose de similaire.
Ce fut le cas ce soir-là.

Adrian travaillait sur les prochains cours de Star High lorsqu'une étrange sensation le prit à la poitrine. Il l'avait déjà ressentie quelques mois plus tôt lorsqu'il avait eu « le plaisir » de croiser une divinité qui officiait pour un groupe de Super-vilains. Lorsqu'elle utilisait ses pouvoirs de manière très poussée, les effets arrivaient jusqu'à l'Archimage qui avait donc pu déduire que quelqu'un enfreignait les règles du pacte. Ni une, ni deux, il s'était empressé de la localiser pour la renvoyer dans son monde, là où elle n'aurait jamais dû partir. Est-ce que ce serait encore le cas ce soir-là ? Adrian faisait des exceptions comme dans le cas d'Hermès, mais il ne pouvait pas laisser traîner une pareille affaire. C’est pourquoi il lâcha tout ce qu'il était en train de faire pour s'empresser d'enfiler une veste légère, avant de quitter le manoir – non sans avoir prévenu Sallah qu'il avait une urgence.

Eldoth avait à peu près situé la zone d'effet, mais elle se trouvait quasiment de l'autre côté de la ville et il lui fallut donc emprunter un taxi pour se rendre non loin du Star Park en croisant les doigts pour que la manifestation ne se soit pas envolée entre-temps. Mais il semblait que ce ne soit pas le cas, non. Plusieurs clochards se tenaient à l'extérieur du parc, observant les lieux comme s'ils s'attendaient à ce qu'ils se changent en hôtel de luxe. Adrian s'approcha d'eux pour les questionner rapidement et l'un des hommes lui appris qu'il y avait apparemment « une bagarre de supers » dans le parc et qu'un type lui avait conseillé de s'en-aller pour le moment. Il n'avait vu personne quitter les lieux, ce qui était plutôt engageant même si Eldoth se doutait que les individus de ce genre pouvaient s'envoler au nez et à la barbe de tout le monde.

C'est après ces quelques précisions que le mage se dirigea vers le parc pour tenter de suivre la piste qu'il ressentait. Adrian n'avait toujours pas compris comment se manifestait cette capacité à sentir la magie et les créatures ou divinités, mais il savait s'en servir et c'était là tout ce qui comptait. Après une brève visite d'un coin du parc, il finit par trouver ce qu'il cherchait. Une silhouette était debout, non loin d'un individu appuyé contre un lampadaire auquel il était attaché. Certainement l’œuvre d'un héros, mais la nature divine de l'homme ne faisait aucun doute. Le regard de l'Archimage se promena sur le costume de l'individu, mais sans réussir à l'identifier. Il allait devoir aller à la pêche aux renseignements.

« Je ne vous veux aucun mal. Plutôt étrange comme discours compte tenu de ce que l'homme venait de faire.
Mais il est suffisamment rare d'avoir la visite de divinités sur Terre pour que je rate un tel rendez-vous. Ainsi l'homme comprendrait que sa nature était dévoilée.
L'endroit n'est visiblement pas trop propice à une discussion, mais il va falloir que nous en ayons une tous les deux. Le pacte est très clair au sujet de la présence d'individus comme vous, mieux vaut régler cela à l'amiable, je suis certain que vous êtes d'accord avec moi ? »

Adrian n'avait pas l'intention de s'en prendre à l'homme, cependant il savait quel était son rôle : celui d'empêcher les divinités à venir semer la pagaille sur Terre. Il était donc hors de question que cette rencontre se solde par un échec de sa part, l'Archimage savait être très têtu à ses heures. Et dans de tels moments, il valait mieux ne pas l'avoir sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas



I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 27 Sep 2014 - 23:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Le nouveau venu ne semble pas menaçant, mais réussit dès ses premiers mots à me surprendre. Et la surprise n'est pas des moindres, puisqu'il a réussi d'entrée de jeu à démasquer ma nature divine. Voilà qui est surprenant, mais embêtant également, car s'il annonce des intentions pacifiques, il semble pour l'instant posséder une vaste connaissance du divin, et l'origine de ce savoir reste mystérieux. Ainsi en va-t-il également des autres capacités qu'il peut dissimuler, évidemment. Lorsqu'il évoque le Pacte, je ne peux que constater que le doute n'est plus possible, il ne peut en aucun cas s'agir d'un néophyte. Les termes du Pacte sont en effet connu de très peu de personnes en dehors des divinités. L'établissement de ce dernier remonte en effet à fort longtemps, et seule une poignée d'initiés doivent encore en avoir connaissance. Cet individu mérite donc toute mon attention.

Cependant, comme l'a si justement suggéré mon interlocuteur, il ne serait pas avisé de rester dans les parages lorsque les forces de l'ordre vont débarquer. Je réponds donc à l'homme, tout en commençant à marcher. Ma voix est légèrement étouffée par le casque qui incarne la face du Pénitent, complètement fermé, les orifices d'aération permettent cependant de la rendre audible.

"Il n'y a personne dans les environs immédiats, cependant je vous l'accorde, mieux vaut s'éloigner avant de se retrouver à répondre à d'interminables et harassantes questions."

Sur ces mots, sans attendre réellement de réponse, je m'éloigne du criminel entravé, pour traverser le parc en direction d'un bois. J'y distingue une petite bâtisse d'entretien qui pourra nous dissimuler aux regards indiscrets, particulièrement des officiers de police, je me dirige donc dans sa direction puis la contourne. Le cas échéant, je pourrais évidemment passer dans les Marches pour me soustraire aux indiscrets, mais n'en vois pas l'intérêt dans l'immédiat, puisque l'autre a attiré mon attention. Je suis curieux de voir ce qu'il a à dire, néanmoins la convenance veut que je réponde tout d'abord à ce qu'il a évoqué. Et sans doute commencer par les présentations, afin de ne pas rester entre illustres inconnus.

"Je dois avouer être intrigué par votre connaissance du Pacte, qui est loin d'être anodine. Et me fait dire que je n'ai pas affaire à n'importe qui. Peut-être êtes-vous un prêtre? De fait nul besoin de le dissimuler plus longtemps je suppose. Je suis Höd Odinson, habitant d'Asgard. Et je n'ai nulle intention de nuire, mon seul désir est d'apprendre à connaître cette surprenante cité et d'y apporter un peu d'Ordre. J'ai le crime en horreur, et... je veux faire mes preuves. Puis-je maintenant savoir avec qui je converse à l'instant?"

Je réfléchis quelques instants, avant de décider d'enchaîner directement sur ce qui semble être le vif du sujet. Nul besoin de tourner autour du pot toute la nuit, surtout que le lieu reste peu adéquat à s'étaler sur le sujet.

"Puisque ceci semble être au centre de vos préoccupations, mieux vaut que vous sachiez dès à présent que je n'ai en aucun cas dérogé au Pacte. Dans le cas contraire, mon père n'aurait certainement pas donné son aval à tout ceci. Et la situation ne durerait pas depuis maintenant un bon millénaire. Pour tout dire, je ne suis pas physiquement présent ici en cet instant, non, mon enveloppe charnelle est restée en Nifflheim. Ce corps n'est donc qu'un réceptacle humain tout ce qu'il y a de plus banal, fortifié par mon essence divine il est vrai. Et si cela peut vous rassurer, il ne s'agit pas de possession forcée. Non, ma douce Hel me met simplement à disposition pour un temps certains des corps de ceux qu'elle a rappelés à elle."

Sentant un certain nombre de présences entrer rapidement dans le parc, je ne peux que supposer qu'il s'agit des policiers au vu de leur rythme et des formes que je commence à distinguer. Il est sans doute temps de s'agiter un peu plus. J'ai cependant encore un certain nombre de questions en suspens, et suis curieux de voir ce que cette personne hors du commun pourrait avoir à m'apprendre.

"Et bien, il semblerait que nous ayons sous peu de la compagnie, peut-être serait-il plus sage de poursuivre cette conversation dans un endroit moins agité? Je suis ouvert à toute suggestion."
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 28 Sep 2014 - 17:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4333
ϟ Nombre de Messages RP : 1426
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours coiffés, yeux marrons, a souvent un sourire en coin, assez renfermé
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la Magie
- Espérance de vie accrue
- Forme astrale
- Illusions sensorielles
- Télépathie
- Télékinésie
- Champ de force
- Choc mental
- Serviteur (Aziza)
- Omnilinguisme
- Clairsentance
- Maîtrise de l'alchimie I
- Invocation de l'ancêtre II
- Force du Lion II
- Endurance du guépard I
- Peau du Rhinocéros I
ϟ Liens Rapides :
L'homme ne semblait pas agressif et cela n'étonna pas spécialement Adrian. Il ne sentait rien de mauvais émaner de lui et c'est ce qui le décida à lui emboîter le pas pour s'éloigner un peu en direction du bois où se situait une petite cabane derrière laquelle l'individu se glissa. L'Archimage se contenta de l'y rejoindre avant d'écouter ce qu'il avait à dire étant donné qu'il devait certainement avoir pas mal d'explications et de questions en tête après une telle entrée en matière. Ce qu'Eldoth apprit fut très intéressant : il avait affaire au dieu Höd – qu'il connaissait au travers des légendes et écrits à ce propos – qui était donc présent sur Terre avec l'aval de son père. Tant mieux, il n'avait pas envie d'apprendre qu'une autre divinité avait élu domicile à Star City sans y avoir été autorisé ! Cependant, avant qu'Adrian ne puisse reprendre la parole, les policiers appelés par son interlocuteur arrivèrent et il fut jugé préférable de quitter les lieux. Le regard du centenaire se posa sur lui, songeant qu'il risquait de ne pas se fondre dans la masse en prenant un taxi. Mieux valait opter pour une sortie plus discrète !

« Il y a une zone dégagée par là. Il désigna la zone de la colline aux lanternes.
Il faut marcher un peu, mais à une heure pareille il n'y a normalement pas grand monde. »

Même s'ils allaient devoir traverser des zones un peu peuplées, mais vu l'heure personne ne ferait attention et c'était sans compter que les individus qui vivaient à Star City étaient habitués à croiser des Supers à quasiment tous les coins de rue. Quoi qu'il en soit, étant donné qu'ils ne pouvaient pas parler tranquillement ici, Adrian prit donc la liberté de guider son interlocuteur jusqu'à la zone dont il parlait. Cela demanda tout de même une bonne dizaine de minutes de marche, mais au moins ne risquaient-ils pas de se faire tomber dessus par des policiers qui quadrillaient la zone pour vérifier que personne ne traînait dans le coin après cette arrestation.

Lorsqu'ils furent sur place, le mage se tourna vers l'homme qui s'était présenté comme une divinité. Il y avait beaucoup de choses à éclaircir et Adrian décida de jouer franc jeu dès le début.

« Pour commencer, autant être honnête avec vous : je suis au courant du Pacte et de votre nature divine parce que je suis l'Archimage. J'ai senti la manifestation de votre aura divine lorsque vous avez utilisé vos pouvoirs et j'ai donc décidé de venir voir sur place de quoi il en retournait précisément. Le ton de sa voix restait calme et posé.
Il y a eu beaucoup de visites de divinités à Star City ces derniers temps et pas forcément de très... pacifiques. J'ai dû intervenir pour en renvoyer chez eux et cela même s'ils occupaient le corps d'un mortel. Comme Anubis par exemple.
C'est pour cette raison que j'ai souhaité pouvoir m'entretenir avec vous. La présence d'une divinité sur Terre doit être surveillée de près et cela même si je ne doute pas de vos intentions pacifiques compte tenu de ce que j'ai cru voir dans le parc. »

Ses paroles n'étaient pas des menaces, il tenait simplement à faire comprendre les raisons de sa venue ici, puis à apprendre quelles étaient les raisons de sa venue sur Terre. Il avait apparemment une mission à remplir, sans quoi son père n'aurait certainement pas accepté de le laisser fouler le sol de Star City, toutefois Adrian avait besoin d'être au courant des détails de ce genre pour pouvoir se préparer à la suite. Parce qu'en sachant qu'il avait la visite d'un Asgardien, l'Archimage se devait forcément de garder un œil sur lui, aussi bon soit-il. Les choses dérapaient rapidement et souvent, c'était donc une assurance comme une autre.
Après quelques instants de silence, il reprit.

« J'aimerais simplement connaître la véritable raison de votre venue ici et vos projets à venir. Je dois pouvoir être en mesure de vous retrouver si jamais... si jamais les choses tournaient mal. Comprenez bien que j'ai de nombreuses personnes à surveiller et je suis parfois obligé de me montrer un peu trop... chaperon. Chose qui avait déjà agacé certaines divinités.
Mais c'est pour le bien de tout le monde. »

Et s'il cherchait effectivement à aider les humains, il était évident que ce serait quelque chose d'acceptable pour lui.
Revenir en haut Aller en bas



I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 1 Oct 2014 - 2:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
L'homme me dirige donc vers un coin plus calme, à distance respectable de la cohue, afin d'éviter toute mauvaise surprise. Je lui emboite le pas, tout en surveillant les environs, peu désireux d'éveiller l'attention. Bien que connaissant un peu les codes régissant les super-héros -surtout depuis ma brève incarnation en Jordan Spencer lors de l'invasion Terminus, et d'un ou deux autres par la suite-, je ne souhaite pas risquer le moindre dérangement au cours d'une conversation qui me semble importante. Je passe même brièvement dans les Marches pour faire un léger détour lorsqu'un groupe de fêtards croise notre route, mes sens me permettant de les détecter bien avant qu'eux ne soient en mesure de nous voir.

Le trajet n'est pas bien long pour atteindre le lieu qu'il avait en tête, fort heureusement, et bientôt mon interlocuteur reprend la parole, pour entrer dans le vif du sujet. L'Archimage, voilà qui explique bien des choses. Et qui est surtout particulièrement rassurant. Cela montre que le mystique est attentif aux événements surnaturels de ce monde, tel qu'il est sensé l'être de par son rôle. Il est également rassurant de savoir que j'ai face à moi un allié potentiel de grande puissance, ce qui est loin d'être négligeable. Tout dépend évidement de l'issue de notre discussion actuelle. Autant jouer cartes sur tables également, donc.

Lorsqu'il m'annonce que d'autres êtres divins animés de viles intentions ont été renvoyés dans leur domaine alors même qu'ils s'étaient incarnés également, je ne peux m'empêcher d'y voir une forme de notification, mais le ton que prend l'homme ne semble pas contenir la moindre once de menace, palpable comme latente, aussi je ne m'en formalise pas. Tout au plus doit-il s'agir d'une information sur la situation actuelle de la ville. Son explication qui arrive ensuite sur la surveillance des dieux présents sur Terre coule de source. Je reste silencieux alors qu'il continue ses explications, me demandant finalement de but en blanc mes intentions en venant ici, puis ajoutant que la surveillance risque d'être relativement constante. Ce qui en soit n'est pas un problème, comme je le lui fais savoir. Pour ce qui est de mes raisons, même si je répugne à les évoquer, peu sont plus dignes de confiance et méritent de savoir que l'Archimage en personne. J'entreprends donc de répondre point par point à son discours.

"Je comprends parfaitement qu'un certain contrôle soit nécessaire, afin de veiller au bon ordre, et puis aisément l'accepter. Pour tout dire, je suis certain que ma douce épouse garde nuit et jour un oeil sur ma personne, ceci ne changera donc que peu mon quotidien. Quant à la raison de ma présence sur Midgard... en un mot comme en cent, il s'agit ni plus ni moins que de pénitence. Je ne sais à quel point vous êtes familier avec mon histoire, dans quelle mesure cette dernière a-t-elle été transmise dans la culture humaine, mais sachez ceci: j'ai il y a bien longtemps commis un crime, bien qu'ayant été dupé je n'en ai pas moins... je suis un fratricide. Et si j'en ai payé le prix de ma vie, ce concept en Asgard prend une forme toute particulière, puisque j'en ai simplement été restreint à siéger en Nifflheim, aux côtés de mon épouse Hel."

Je pousse un soupir, toujours honteux à l'évocation de ma faute.

"Je trouvais cependant ma punition bien trop clémente comparativement à ce qu'endurait par ma faute mon frère Baldr, aussi ai-je demandé à Hel et Odin la permission d'entamer un cycle d'incarnation sur Terre afin de faire acte de rédemption, et racheter mes erreurs. Mon erreur. Ma douce Hel a depuis la charge de trouver parmi ses nouveaux arrivants des hôtes temporaires. Leur temps en Midgard étant écoulé, ils acceptent de me céder leur enveloppe charnelle pour un temps, temps qu'ils n'auraient de toute façon pas usé d'eux même. J'ai beaucoup erré au fil des siècles et des incarnations, mais ai été intrigué par cette cité lorsque j'y ai mis les pieds pour la première fois, au cours de l'invasion Terminus. La proportion d'individus hors-normes m'a semblé particulièrement élevée, dans un camp comme dans l'autre. Et puisque nombre d'individus animés de mauvaises intentions sévissent ici, il m'a semblé que c'est bien ici que je pourrais me rendre le plus utile. Mon seul but est donc d'offrir mes services à l'Ordre et la Justice, sans arrière-pensée ou plan machiavélique en tête. Tout ceci serait indigne de moi, je suis bien loin de tisser des machinations contrairement à des individus du calibre de Loki et ses sbires, ou d'autres aussi peu recommandables."

Je conclus donc ma réponse en lui assurant mon soutien de la manière la plus claire qui soit.

"Je ne cherche qu'à contrer les exactions de toute sorte, aussi, si d'aventure vous aviez besoin de soutien, sachez que vous pouvez compter le mien comme acquis, Archimage."

J'en profite à présent pour soulever l'une des interrogations qui me sont venues à l'esprit, curieux de la réponse que le mage m'apportera.

"J'ose espérer vous avoir apporté satisfaction avec ces quelques éclaircissements. Il me vient cependant à l'esprit que mes pérégrinations m'ont rendu peu apte à capter certains points d'actualité. Aussi, Archimage, sans chercher le moins du monde à vous offenser, puis-je savoir sous quelle appellation l'on vous connait?"
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Mer 1 Oct 2014 - 14:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4333
ϟ Nombre de Messages RP : 1426
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours coiffés, yeux marrons, a souvent un sourire en coin, assez renfermé
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la Magie
- Espérance de vie accrue
- Forme astrale
- Illusions sensorielles
- Télépathie
- Télékinésie
- Champ de force
- Choc mental
- Serviteur (Aziza)
- Omnilinguisme
- Clairsentance
- Maîtrise de l'alchimie I
- Invocation de l'ancêtre II
- Force du Lion II
- Endurance du guépard I
- Peau du Rhinocéros I
ϟ Liens Rapides :
Les explications fournies par la divinité furent plus que claires. Adrian s'était toujours intéressé à la mythologie en raison de son statut d'archéologue, toutefois il ne s'était jamais spécialisée dans les scandinaves. Toutefois, le sanctuaire de l'Archimage recelait bon nombre de précieux ouvrages et certains portaient sur ces personnes. Eldoth était donc au courant de ce qui était arrivé à Höd et espérait que ses informations étaient un minimum dignes de confiance. Toujours est-il que le résumé qui lui fut offert collait relativement bien aux connaissances du mage et ce dernier avait donc tout à fait raison de penser que ce serait le cas dans la globalité de cette mythologie.
Ainsi donc la divinité souhaitait faire pénitence pour permettre à sa faute d'être rachetée ? Adrian ignorait jusqu'à où allait sa culpabilité et combien d'années de servitude il comptait s'imposer avant de se considérer comme lavé de toute honte. Peut-être quelques mois, peut-être des décennies entières. Dans tous les cas, la vieillissement ralenti d'Adrian lui permettrait de veiller sur Höd pendant un bon moment – enfin, si personne ne réussissait à se débarrasser de lui d'ici-là. Mais à l'heure actuelle, Eldoth devait surtout savoir ce qui risquait de se passer si la nature de l'homme était découverte. Il y avait de nombreux organismes prêts à tout pour acquérir les services d'une divinité et cette question demandait à être éclaircie.

Toutefois, avant qu'il ne puisse formuler la question le mage se retrouva avec une interrogation plutôt logique. Comment était-il connu dans ce monde ? Il était peu probable que la divinité puisse avoir entendu parler de lui, sauf s'il avait tendu l'oreille lors de ses précédents passage sur Terre, ce dont Adrian doutait un peu. Comme Höd avait été honnête, il décida de faire de même et de dire la vérité.

« Je n'ai plus fait d'action publique depuis de longues années, aussi je doute que mon identité puisse vous être d'une quelconque utilité... Bien qu'il avait fait des interventions publiques dans les dernières années, mais son nom avait été tût.
Pendant la seconde guerre mondiale j'opérais sous le pseudonyme d'Eldoth, j'étais membre de la Ligue de Liberté, mais cela remonte à bien longtemps. Pour les humains du moins.
J'agis de manière discrète, mon statut d'Archimage n'est connu que de quelques rares personnes, aussi je doute sincèrement que vous ayez pu entendre parler de moi avant aujourd'hui. »

Il n'avait pas jugé utile de préciser ce qu'il était dans la vie civile pour la bonne et simple raison qu'Adrian Pennington n'était rien sur Terre. Il n'était qu'un simple petit archéologue originaire – soit-disant – d'une famille d'archéologues et suivait les traces de ses ancêtres. Point barre. Rien de bien transcendant donc.
Il préférait se concentrer sur l'autre sujet : celui qui concernait le besoin de pénitence de son interlocuteur. Les questions principales étant : comment, combien de temps, puis aussi que faire face à des adversaires très puissants. Adrian n'était pas pessimiste de base, bien au contraire, mais il avait croisé suffisamment de choses navrantes en tant qu'Archimage, pour craindre ce qui pourrait se passer si cet individu attirait l'attention d'un grand bonnet du crime organisé. Les divinités devaient rester inconnues du public, il en allait de la sécurité du plus grand nombre.

« J'ai bien entendu vos explications et je les crois sans peine. J'ai entendu parler de votre... erreur et pas uniquement par les légendes qui peuvent circuler sur votre peuple. Cela dit, il y a d'autres questions qui me viennent, plus terre-à-terre dirons-nous. Après tout, son rôle restait de protéger les humains des divinités et non le contraire.
Vous avez parfaitement raison lorsque vous dites que cette ville regorge de Supers et malheureusement bien souvent de mauvaises personnes. Certaines d'entre elles bénéficient de moyens très impressionnants, même pour moi. Dites-vous que les divinités dont je vous ai parlé précédemment avaient été « embauchées » par ces individus et j'ai tout lieu de croire qu'ils ont les moyens de contraindre des personnes de votre envergure à leurs ordres. Il était donc aisé de deviner où il voulait aller.
Je voudrais savoir si vous vous êtes préparé à cette éventualité ? Rien ne nous dit que vous ne pouvez pas être démasqué et devenir la cible de ces organismes. Mon but est de protéger les humains de cette planète et je dois prendre en compte la possibilité que vous ne puissiez plus être aître de vous-même. »

Ce n'était sans doute pas réjouissant comme présentation des faits, mais Adrian préférait être sincère et explorer toutes les options avant de se retrouver dans un cas de figure qu'il n'avait pas analysé et face auquel il ne serait pas préparé. Le centenaire ne cessait de fixer son interlocuteur d'une expression d'intérêt non feint. Malgré tout cela, Eldoth trouvait la quête de Höd très digne et espérait pouvoir l'y aider.

« Mais je vous remercie de vos intentions. Nous manquons toujours de bonnes volontés désireuses de faire le bien. Et si je pourrai vous aider moi aussi, quel que ce soit vos besoins, n'hésitez pas. Je suis aussi là pour assurer la sécurité des divinités en un sens. »

Même si ce n'était pas tous les jours qu'il le faisait, certes.
Revenir en haut Aller en bas



I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 12 Oct 2014 - 19:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Ainsi donc se fait-il connaître sous le pseudonyme d'Eldoth. Bien, au moins un nom à mettre sur un visage, et tout particulièrement dans le cas de cet interlocuteur que je vais manifestement être amené à revoir à l'occasion de par son rôle de veilleur. Un allié potentiel de poids en cas de nouvelle machination des agents de Loki, à n'en pas douter, voilà qui est parfait. L'évocation de ce que les humains ont appelé "Seconde Guerre Mondiale" fait aisément resurgir quelques souvenirs des tréfonds de ma mémoire, des souvenirs que j'ai conservés d'une précédente incarnation. Qui ne me paraît pas remonter à bien loin, de mon point de vue asgardien, mais au vu de la chronologie en Midgard, suffisamment longtemps pour laisser s'épanouir puis s'étioler une vie humaine. Voilà qui est amusant, l'homme est donc plus vieux qu'il n'en a l'air. Ce qui n'est sans doute pas si étonnant de la part d'un être suffisamment puissant pour porter le titre d'Archimage.

"La Guerre... Voilà qui remonte à la fois à une éternité et en même temps un simple soupir. L'homme est prompt à faire la guerre, en cela sa nature se rapproche fidèlement de la notre. J'ai moi-même brièvement participé à ce que vous appelez la Seconde Guerre Mondiale sur Terre, dans un territoire appelé Norvège. Je dois d'ailleurs avouer avoir été fort surpris de l'évolution des engins métalliques que vous appelez avions depuis cette période. L'humanité est toujours encline à faire preuve d'inventivité lorsqu'il s'agit de développer de nouveaux moyens de tuer et détruire, mais parfois ces innovations trouvent leur place dans un tout autre domaine. Vous me voyez en tout cas honoré de pouvoir faire votre connaissance, Archimage Eldoth, puisque c'est ainsi que l'on vous nomme."

L'humain amène par la suite un sujet de conversation autrement plus préoccupant, et qui me fait hausser un sourcil -évidemment, avec le casque, tout ceci ne sert pas à grand chose-, je dois avouer mon incrédulité face à cette situation. Ce n'est que lorsqu'il évoque des méthodes de contrainte efficaces sur les dieux que je saisis la gravité de la situation. Si des hommes sont capables d'user de techniques de coercition pour employer d'autres divinités, son interrogation suivante quant au risque de me retrouver subjugué prend tout son sens. Et me contrarie autant qu'elle fait naître en moi une fugace sensation de malaise. Je suis cependant déterminé à continuer mon acte de contrition sur Terre, aussi ne vais-je pas laisser ce genre d'obstacles m'arrêter, d'autant plus lorsqu'une solution on ne peut plus simple s'impose à mon esprit, liée à ma condition actuelle.

"Voilà qui est en effet préoccupant, et mériterait que l'on s'attarde sur de tels mécréants. Je suspecte cependant que si vous m'en parlez ainsi, l'écheveau n'est pas aussi simple à démêler que l'on pourrait le croire, et qu'un assaut frontal se révélerait sans doute plus hasardeux encore que de tenter de battre Thor à un concours de boisson. Je ne m'attendais certes pas à ce que vous me révéliez l'existence d'adversaires aussi coriaces parmi les hommes, mais puis comprendre votre circonspection quant à ma préparation. "

Le sujet est suffisamment sérieux -et mon interlocuteur suffisamment important- pour que je décide finalement de confier plus avant ma réflexion à ce sujet. Après tout, s'il en est un capable en Midgard d'agir à ce sujet, ce sera bien l'Archimage. Je continue donc.

"S'il est virtuellement impossible de faire pression sur moi -je n'ai, après tout, rien à perdre en ce monde, et nul ne peut me faire miroiter ce à quoi j'aspire-, il est vrai que toute forme de manipulation mentale ou d'illusion pourrait me duper. Cela a déjà été le cas de par le passé, comme vous devez le savoir, aussi suis-je douloureusement conscient de cette faille. De fait je m'emploie à la combler, mais ne suis pas arrivé à des résultats satisfaisants pour l'instant. Sachez donc que si mon enveloppe charnelle est renforcée par mon essence divine, elle n'en reste pas moins mortelle, et son temps sur Terre est normalement déjà écoulé. Je ne doute donc pas qu'un mystique tel que vous, formé aux Arts Occultes, pourrait l'oblitérer en un instant si nécessaire. Ou tout du moins m'en séparer. Et suis parfaitement paré à ce genre de situation. Si je n'ai donc pour l'instant aucun moyen de m'en prémunir activement, je ne redoute nullement une nouvelle mort "humaine" si cela se révèle nécessaire. Et vous en remercierai par la suite, soyez en assuré. La mort n'est après tout pour moi qu'une éternelle compagne, avec laquelle je badine au quotidien. Tout ceci ne représenterait donc qu'un léger délai dans ma quête, dont je pourrai m'accommoder."

La proposition d'aide de l'Archimage en retour de la mienne est clairement bienvenue, aussi marqué-je mon assentiment d'un hochement de tête, avant de sourire légèrement en réaction à sa mission de protection des dieux. Je me décide aussi finalement à retirer le heaume moderne qui ceint mon chef. Par déférence envers mon interlocuteur, continuer à lui dissimuler mon visage me semble inconvenant. Quand bien même s'agit-il d'une apparence vouée à rester temporaire.

"J'apprécie votre proposition, et ne manquerai pas de vous solliciter si la situation l'exige. Par définition cependant, mon fardeau se doit de ne pas être partagé, aussi en va-t-il de même pour ma quête. Je saisis néanmoins l'inanité d'un combat en solitaire face à certaines menaces, soyez-en assuré."

Une interrogation découle cependant de cette proposition d'alliance, qui me semble avoir son importance.

"S'il est évident que vous pouvez sentir toute manifestation de mes pouvoirs, et que je suis maintenant en mesure de vous reconnaître à une certaine distance, je ne suis cependant versé ni dans l'art de la communication ésotérique, ni dans celui de la télépathie, aussi suis-je perplexe à ce sujet..."

Après tout, il est certain qu'en tant qu'Ase jamais je n'ai eu besoin de me soucier de ce genre de menus détails, et le caractère personnel de mon combat m'a jusqu'alors épargné ces soucis. Mais face à l'apparition de menaces intangibles, il est bon de chercher à se préparer au mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 0:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4333
ϟ Nombre de Messages RP : 1426
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours coiffés, yeux marrons, a souvent un sourire en coin, assez renfermé
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la Magie
- Espérance de vie accrue
- Forme astrale
- Illusions sensorielles
- Télépathie
- Télékinésie
- Champ de force
- Choc mental
- Serviteur (Aziza)
- Omnilinguisme
- Clairsentance
- Maîtrise de l'alchimie I
- Invocation de l'ancêtre II
- Force du Lion II
- Endurance du guépard I
- Peau du Rhinocéros I
ϟ Liens Rapides :
Si une chose était certaine, c'était bien que cet homme, ou plutôt divinité, avait un style d'élocution très appréciable. Adrian était à ce jour plutôt habitué aux paroles agressives et peu stylées, il regrettait souvent l'époque où les mots étaient soigneusement choisis et pesés avant d'être prononcés. C'était revigorant. Par ailleurs, ils étaient d'accord sur un point : l'humanité était très douée pour inventer de nouveaux moyens de déclencher des guerres et de faire souffrir. Il était le premier à s'en sentir navré, pour ne pas dire désespéré.

Toujours est-il qu'il semblait prendre conscience de la puissance et des capacités de certains criminels de la ville. La dernière chose qu'Adrian souhaitait, c'était de devenir le renvoyer dans son monde parce qu'un Super-Vilain aurait réussi à trouver un moyen – magique ou autre – de le contrôler. Pour une fois qu'il pouvait compter sur l'aide d'une divinité, ce serait regrettable qu'elle rejoigne le camp adverse. L'expérience passée de Höd devait effectivement le rendre plus sensible que n'importe qui à la manipulation mentale et c'était une chose qui rassurait assez le centenaire, même s'il n'ignorait pas que cela ne le rendait pas invulnérable pour autant. Eldoth resta donc silencieux le temps que son interlocuteur retire son heaume pour dévoiler le visage de son hôte actuel, avant de s'intéresser à des détails plus... pratiques. Ce n'était pas faux : comment pouvaient-ils se joindre en cas de besoin. Pour Adrian, ce n'était pas bien compliqué vu que la divinité n'aurait qu'à déployer ses pouvoirs comme ce soir, mais pour Höd... Le centenaire prit quelques secondes pour réfléchir.

« C'est vrai que cette question est un peu problématique... Il regarda l'homme.
Je présume que vous devez avoir une vie civile pour assurer votre anonymat ? Vous êtes formé aux nouvelles technologies ? Enfin, nouvelles... je parle du téléphone en vérité. Si ce n'est pas une urgence extrême, c'est déjà une solution provisoire. Lui-même n'était pas très intéressé par les technologies alors un dieu...
Sinon, j'ai un manoir dans la Kane Street. Je peux vous donner l'adresse pour que vous veniez directement me voir en cas de problème, ce sera plus pratique et j'y suis quasiment toujours. »

Finalement, c'était plutôt les détails secondaires qui risquaient de poser problème. Quelle idée de ne pas avoir inventé un moyen qui permettait de communiquer par la pensée sans être doté de la télépathie ! Mais ils allaient devoir faire avec. Dans tous les cas, Adrian ne voyait pas de problèmes à donner des informations personnelles le concernant : Höd n'était pas maléfique, il ne sentait rien qu'en se tenant à ses côtés. Lui fournir son adresse et d'autres détails de ce genre pour faciliter les contacts ne poserait donc pas problème. Toutefois... il hébergeait l'une de ses descendantes – ou plutôt de feu son frère aîné – et elle n'était pas au courant de sa vie d'Archimage, il y aurait donc quelques points à préciser à ce sujet si le moyen proposé par Adrian convenait à la divinité.
En attendant, il avait besoin de répondre à certains autres points abordés par Höd.

« En ce qui concerna la guerre... je ne peux qu'appuyer vos dires. Et malheureusement, les choses sont loin de s'arranger. Le bien et le mal ne cessent toujours de lutter et certains n'hésitent pas à en profiter pour tirer leur épingle du jeu. Au moins vous ne serez pas dépaysé d'une époque à l'autre. Le ton de sa voix était légèrement désolé, il regrettait souvent ces combats incessants. Adrian était aussi lassé de cette situation, mais il faisait avec.
Et vous avez raison pour ce qui est de neutraliser votre hôte. Mais très honnêtement, je préfère éviter d'en arriver là. D'une part parce que vous êtes l'une des rares divinités qui semble désireuse de ne pas me compliquer la vie, au contraire, puis ensuite... je n'aime pas devoir « tuer » quelqu'un et cela même si le temps de son précédent propriétaire est écoulé. Il avait toujours répugné à user de violence et bannir des dieux était malheureusement la même chose comme bien souvent l'âme de l'humain disparaissait en même temps.
Je me posais une question : en ce qui concerne votre quête... avez-vous déjà des plans précis, ou est-ce que vous vous laissez porter par les événements ? Comme bien des supers qui essayaient de faire le bien en vérité.
Savez-vous qu'il existe de nombreux organismes peuplés d'individus qui souhaitent faire le bien ? Ils se regroupent pour mettre leurs forces en commun, vous allier à eux ou du moins leur proposer votre aide pourrait éventuellement vous permettre d'atteindre votre objectif plus rapidement. Il eut un léger sourire.
Même si je sais que vous n'êtes pas vraiment limité dans le temps. »

Être immortel apportait indéniablement des avantages, il savait de quoi il parlait et n'arrivait pourtant pas à la cheville d'une divinité sur ce plan-là !
Revenir en haut Aller en bas



I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 21 Oct 2014 - 10:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Manifestement ma question sur les moyens de communication tombe à point nommé, puisque l'Archimage réfléchit aux différentes alternatives qui s'offrent, évoquant les téléphones, puis révélant posséder un manoir en ville, et offrant de m'en révéler l'adresse. Cette marque de confiance inconditionnelle m'honore, aussi je m'empresse de répondre par l'affirmative.

"Et bien, pour tout dire oui, je sais me servir de ces machines bourrées de technologie, grâce aux connaissances de mon hôte. De plus, cet homme était relativement aisé, aussi n'ai-je pas à me plaindre. Cependant, je dois avouer que leurs dernières innovations, et plus particulièrement les écrans tactiles, sont loin de me simplifier la tâche... Je m'en accommode cependant tant bien que mal."

Je hoche la tête à l'évocation de Kane Street, bien que n'ayant moi-même qu'une connaissance sommaire de la ville. L'avantage de ne pas se reposer sur la vue habituelle pour repérer les individus étant que je peux les repérer à une plus grande distance. Même si je suppose en cet instant qu'il s'agira peut-être d'une absence de présence sur une certaine zone, selon les probables sorts de protection qui entoureront sa demeure.

"Je ne manquerai pas de me déplacer si nécessaire, effectivement, ce sera plus commode. Quant à l'identité de mon hôte et son adresse, je ne vois aucun obstacle à vous les révéler, ces derniers restant de toute façon par définition des repères temporaires. J'ose cependant espérer maintenir cette enveloppe charnelle en bon état plus longtemps que lors de mon dernier passage en cette cité, lors de l'attaque de Drones! Ah, rarement eu une incarnation aussi brève que cette dernière c'en avait été désorientant!"

Je réfléchis quelques instants alors qu'Eldoth me confie répugner à tuer, quand bien même s'agirait-il d'une coquille vide. C'est tout à son honneur, et cela a le mérite de me faire réfléchir à différentes alternatives. Bien évidemment pas technologiques, puisque ce domaine ainsi que les possibilités qui en découlent restent globalement assez flous pour moi, mais heureusement je peux me pencher sur d'autres solutions que je connais mieux. Je m'en ouvre donc à mon interlocuteur, afin de le rassurer au moins en partie:

"Je pense cependant qu'il serait sans doute salutaire de chercher une alternative, et bien que n'étant que peu versé dans l'ésotérisme, j'ai cependant des connaissances certaines, et sans doute plus concrètes que la plupart des habitants de Midgard, dans un domaine particulier: les propriétés des reliques asgardiennes ayant échoué en ce monde, pour une raison ou une autre. Tout du moins celle qui n'auront pas été dénaturées par quelque sombre arcane. Certains sont particulièrement connus pour leur résistance proverbiale, tant physique que spirituelle, et après réflexion je pense qu'il pourrait se révéler sage de chercher dans cette direction. Une des écailles du légendaire Jörmungand par exemple pourrait après l'apposition de quelques runes adéquates se révéler fort utile dans ce domaine." Je réfléchis à nouveau quelques instants. "Ce ne sera sans doute pas aisé à trouver, évidemment, ni même à transmettre d'une incarnation à l'autre, mais cela pourrait sans doute se révéler salvateur par la suite, c'est une évidence. D'autres talismans asgardiens pourraient être confectionnés évidemment, en particulier un objet en provenance des forges des dvergar. Pour ce qui est de leur possible présence sur cette Terre, cependant, elle est anecdotique, évidemment, et ma condition ne me permet pas de retourner en Asgard ou tout autre Royaume lié pour tenter d'en acquérir un. Ne restera qu'à tenter des recherches par des moyens conventionnels ou non, et voir ce qu'il en ressortira."

La question de l'Archimage concernant ma quête de rédemption me laisse un peu perplexe. Elaborer des plans afin d'obtenir le pardon de mes pairs, et plus particulièrement de mon divin paternel? Non, cela me semblerait trop proche des machinations élaborées par Loki, une conduite fort peu honorable en somme. Cependant il ne me semble pas que le mystique humain l'ait entendu en ce sens, aussi je me contente de répondre simplement.

"Nul besoin de planifier, l'expiation ne peut être le résultat d'actes en demi-mesure, aussi j'agirai pour la cause du Bien aussi longtemps que nécessaire."

Je complète ensuite très rapidement ma réponse après l'évocation d'un travail en équipe, ainsi que mon absence d'échéance réelle dans ma quête.

"Oh, je connais leur existence, oui, j'ai même par la force des choses fait brièvement partie de la FORCE, puisque l'un de mes hôtes en était membre. Mais si je ne refuserai jamais une collaboration ponctuelle, je ne puis accepter de partager mon fardeau, il est mien propre, et se doit de le rester. Pour ce qui est d'une échéance, il en reste néanmoins une qui demandera mon retour, et non des moindres. Il est cependant sans doute probable que ma quête ne touche à sa fin qu'à son avènement: le jour du Ragnarök. Car telle est l'ampleur de ma faute."

Un sourire amer est apparu sur mon visage à mesure que j'évoquais la durée de ma contrition puis le funeste événement à venir, mais je le balaie bien vite, hors de question de laisser envisager que je puisse avoir du ressenti envers un sort que j'ai volontairement choisi.

"Sachez que j'apprécie au plus haut point cette conversation, il est plaisant de pouvoir faire tomber le masque pour une fois, et ne pas se parer de faux semblants afin de préserver les apparences. Et savoir un allié dans les environs en cas de nécessité est rassurant. On ne sait après tout jamais ce que les agents de Loki et autres êtres maléfiques peuvent bien manigancer hors de notre portée."
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 25 Oct 2014 - 16:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles
Afficher le profil
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4333
ϟ Nombre de Messages RP : 1426
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec
ϟ Âge du Personnage : 118 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours coiffés, yeux marrons, a souvent un sourire en coin, assez renfermé
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la Magie
- Espérance de vie accrue
- Forme astrale
- Illusions sensorielles
- Télépathie
- Télékinésie
- Champ de force
- Choc mental
- Serviteur (Aziza)
- Omnilinguisme
- Clairsentance
- Maîtrise de l'alchimie I
- Invocation de l'ancêtre II
- Force du Lion II
- Endurance du guépard I
- Peau du Rhinocéros I
ϟ Liens Rapides :
Bon, les choses étaient claires : Adrian était moins doué en matière de technologies, qu'un dieu Nordique qui n'avait pas dû utiliser bien souvent des téléphones portables ou autres technologies de ce type. En soit, c'était un peu humiliant, mais Eldoth assumait son côté « à côté de la plaque », disons que cela faisait partie de sa personnalité – oui, on se consolait comme on pouvait. Ce détail mis à part, il était rassurant de savoir que l'hôte de Höd lui permettait de mener une vie normale et surtout, faciliterait leurs prochaines discussions. Bien sûr, il faudrait qu'ils trouvent une raison de justifier leurs rencontres, surtout si l'hôte en question était aisé et donc très certainement assez connu dans son milieu. Mais Eldoth ne se faisait pas de soucis pour ce point : il avait développé un certain talent pour trouver des excuses afin de justifier les situations de ce type, même si, à son grand dam, cela lui donnait l'impression d'être un menteur hors pair ! Il conserva toutefois ses tracas pratiques pour lui, fronçant légèrement les sourcils en entendant parler d'une attaque et d'une incarnation brève, mais songea que la durée d'une vie devait déjà sembler brève à un immortel. Même lui avait du mal à voir l'importance d'une année dans une vie avec le vieillissement ralenti dont il bénéficiait.

Il écouta ensuite le reste des explications et questions de son interlocuteur. Lorsque ce dernier lui parla de la difficulté de transmettre certaines choses d'une incarnation à l'autre, Adrian songea à quelque chose de bien précis. Il était ici pour préserver la magie, mais aussi pour porter assistance aux créatures magiques dans le besoin. Un Dieu, ça entrait dans le lot, non ? La perspective de pouvoir aider Höd dans sa quête lui plaisait beaucoup, mais il garda le silence, le temps que l'Asgardien lui montre qu'il avait dit une boulette en parlant de perdre moins de temps à aider les gens. Venant d'un type qui avait mis sa vie privée totalement à la poubelle, c'était plutôt ironique par ailleurs. Toutefois, lorsque l'homme reprit pour mettre en avant qu'il était plaisant de pouvoir revêtir sa véritable identité de temps en temps, l'Archimage esquissa un sourire.

« Pour être honnête, je pense la même chose que vous. Ma fonction d'Archimage n'est connue que de très peu de monde et c'est assez agréable de pouvoir parler sans devoir mentir par omission. Surtout lorsque vous étiez un maniaque de l'honnêteté comme lui.
Mais comme vous parlez d'avoir un allié, j'ai songé à quelque chose, par rapport à ce que vous avez dit plus tôt. Il faisait référence à ses explications sur les reliques.
J'ignore à quel intervalle vous vous réincarnez, mais sachez que le rôle d'Archimage perdure. Même si à votre prochain passage je ne serai certainement plus là, il y aura un successeur pour vous prêtre main forte. Les Archimages bénéficient d'un moyen de communication efficace. Et d'une documentation importante.
Par conséquent, si vous éprouverez le besoin de transmettre certaines choses d'une enveloppe à l'autre, vous n'aurez qu'à m'en parler et nous pourrons trouver une solution pour que cela devienne possible. »

Il n'y avait rien de dissimulé derrière sa proposition : Adrian agissait autant en raison de son rôle d'Archimage, que par envie d'aider les autres. Il avait toujours eu ce besoin d'apporter son soutien dès qu'il le pouvait et comme son apprentie le lui disait si bien, ça finirait par lui retomber dessus à trop vouloir aider les gens ! Mais ce cas de figure était très différent, un Dieu qui cherchait la rédemption, ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion d'en croiser ! Pour une fois que l'un d'entre eux ne lui causait pas de tracas.... Eldoth resta silencieux quelques secondes avant d'enchaîner sur la suite de ses interrogations.

« Je suis désolé si je vous ai donné l'impression de vouloir planifier quoi que ce soit. Je cherchais simplement à trouver des solutions pour vous aider, mais je n'avais apparemment pas saisi l'importance de votre action. Il eut un sourire désolé.
C'est chose faite désormais. Enfin, sachez que votre assistance sera toujours appréciée par les habitants de cette ville et cela même si vous n'agissez pas de concert avec la Légion des Étoiles ou d'autres groupes de ce type. »

Après tout, lui-même ne faisait partie d'aucun de ces organismes. Il était évident qu'il pouvait faire autant de bien – si ce n'est plus – en agissant de la sorte, du moment qu'il ne nuisait à personne. Et cela, même si Adrian ne lui avait parlé que brièvement, il ne doutait pas une seule seconde que ce soit le cas : Höd n'avait pas l'air d'une personne mauvaise, bien au contraire !
Restait un dernier point à aborder :

« En ce qui concerne les reliques dont vous avez parlé, vous pensez qu'elles pourraient vous aider dans votre quête, ou qu'elles agiraient plus précisément sur votre hôte ? J'imagine que posséder une pareille chose vous permettrait peut-être de regagner une infime partie de vos capacités originelles ? Après tout, un Dieu sur Terre qui ne bénéficiait pas de son corps ne pouvait pas utiliser sa véritable puissance.
En tant qu'Archimage, je suis chargé de veiller à ce que la magie n'emprunte pas de mauvaise voie, mais je suis aussi là pour trouver et mettre à l'abri des artefacts ou reliques de ce type. Il se pourrait que le Sanctuaire de l'Archimage m’en apprenne davantage sur toutes ces choses, tout comme il serait envisageable que nous puissions chercher de ce côté si cela pourrait vous aider. »

Il souhaitait réellement l'aider, mais c'était à Höd de voir ce qu'il désirait réellement faire. Parfois, acquérir plus de capacités permettait aussi de mieux aider les autres.
Revenir en haut Aller en bas



I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 11 Nov 2014 - 14:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
J'écoute attentivement la proposition que me fait Eldoth. Se servir du soutien de l'Archimage et de ses successeurs pour conserver certains artefacts utiles en ma possession? Je n'avais encore jamais pensé à m'appuyer sur des habitants de Midgard pour ce faire, de part le caractère aléatoire du temps et du lieu de mes réincarnations, mais avec l'appui d'un être aussi puissant que l'Archimage, cela pourrait devenir réalisable. Et si je dois mener à bien ma quête seul, cela n'exclut pas un appui extérieur ponctuel. Je dois avouer que j'avais regretté de ne pouvoir conserver l'épée runique d'Høtherus, qui m'aurait été bien utile en de nombreuses occasions par la suite, mais avait renoncé à la posséder faute de moyens de la récupérer durablement. Je suis donc très clairement tenté par son offre, et le lui annonce céans:

"Ma foi, vous me voyez honoré de cette proposition, et ce pourrait effectivement se révéler fort utile. Entre les artefacts que j'ai un temps possédés, et ceux égarés par mes frères et soeurs lors de leurs visites, bon nombre pourraient avoir leur usage. Si jamais d'aventure vous tombiez sur l'épée runique d'Høtherus, d'ailleurs, sachez que j'apprécierais énormément de pouvoir en saisir à nouveau la garde. Le délire technophile des Hommes leur a parfois fait oublier l'efficacité et la beauté du tranchant d'une lame effilée."

Je marque une pause, avant de revenir sur le point de mes réincarnations.

"Pour ce qui est de la fréquence de mes changements d'hôte, c'est à vrai dire fort variable. S'il s'agit pour moi d'un bref instant à chaque fois, d'un souffle, je suppose qu'en Midgard cela pourrait aller de moins d'une heure à plusieurs années. Certains passages sont donc assez peu commodes, tellement courts que je n'ai guère le temps de reprendre mes esprits avant de devoir m'habituer à nouveau à un réceptacle. Je ne manquerai pas à l'occasion de vous confier quelques reliques si je mettais la main dessus et souhaitais les conserver pour un usage ultérieur. Je ne sais comment cela pourrait fonctionner dans les coutumes midgardiennes, une sorte de leg sans doute."

J'hoche la tête en notant l'humilité dont ce puissant maître des arcanes est capable de faire preuve, preuve s'il en est de sa droiture d'esprit.

"Vous en êtes tout excusé, cela peut être perçu comme une simple différence de point de vue je suppose. Difficile parfois de se mettre au diapason lorsque l'on appartient à deux cultures qui ont depuis longtemps divergé."

J'acquiesce lorsqu'Eldoth évoque les reliques asgardiennes, et entreprends de lui expliquer en toute franchise le lien étroit qui m'unit à ces objets:

"Pour tout vous dire, je suis effectivement bridé par mon incarnation. Je ne puis exprimer qu'une parcelle de ma puissance, tant par souci de ne pas détruite l'enveloppe charnelle de mon hôte que par limitation brute. Le lien qui m'unit à Asgard, et même à Nifflheim, reste ténu lorsque je suis en ce monde. Et des artefacts issus de mon plan originel, infusés d'énergie divine, pourraient ainsi me servir de catalyseur, renforçant ce lien et me permettant de puiser plus avant dans mes capacités sans augmenter pour autant le poids qui pèse sur mon habitacle. Vous conviendrez sans doute qu'il est après tout assez risible pour un dieu de l'Hiver de devoir se restreindre à faire s'abattre la morsure du gel sur quelques hectares quand auparavant mon contrôle s'exerçait pratiquement à l'échelle du globe pour éviter de trop éreinter mon hôte! Enfin, je n'en aurais de toute façon pas l'usage dans ma quête, ce n'est donc que secondaire. Si jamais vous trouvez dans votre Sanctuaire quelque élément originaire d'Asgard, je me ferai un plaisir de l'examiner, et voir s'il peut se révéler d'une aide quelconque. Tant qu'il ne s'agit pas d'un des innombrables traquenards de Loki..."

Sur ces mots, je sens qu'il est plus que temps pour moi de reprendre ma veille. Si l'entrevue a été brève, elle ne s'en est pas moins révélée fructueuse, et je bénis la Gaefa de m'avoir accordé cette rencontre, et ce nouvel allié de poids. Nul doute que nous serons amené à nous rencontrer à nouveau par la suite. Je renfile mon casque, vérifiant brièvement l'absence d'individus alentours avant de saluer l'Archimage, épiloguant en quelques mots:

"Crane, Lucius Crane, voilà le nom de cet humain. Je sais où vous trouver au besoin. Qu'Odin veille sur vous et pourfende vos ennemis de sa lance."

Et sur ces dernières paroles, je m'éclipse dans les Ombres, pour reprendre ma ronde dans la ville.
Revenir en haut Aller en bas



Différents points de vue au service d'une même cause peuvent se révéler complémentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-