AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_1Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_2bisIl n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_3
 

Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 24 Sep 2014 - 23:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
24 septembre 2014

Voilà déjà un an qu'Adrian travaillait à Star High et pourtant, il avait encore du mal à se dire que c'était bel et bien le cas ! Trop habitué qu'il était à vivre sa petite vie bien réglée, le mage éprouvait une grosse difficulté à se faire à l'ambiance de l'école. Ses propres années d’étude remontaient à si longtemps qu'il avait presque oublié les sentiments que cela éveillait chez lui à l'époque. En bref, même après un an à travailler ici comme professeur – pas à temps complet cela dit – Adrian se demandait toujours comment est-ce qu'il arriverait à s'intégrer à cet univers bien trop actif et réactif à son goût. Lorsque vous étiez habitué à vivre avec un quinquagénaire taciturne et une trentenaire coincée qui n'ouvrait quasiment jamais la bouche, vous vous retrouviez forcément perturbé et largué face à une classe entière de jeunes adolescents.
Et quelque chose lui disait que ce n'était pas près de passer.

La rentrée était arrivée avec son lot de chamboulements. Adrian avait attendu le jour J avec une certaine forme d'anxiété, ayant plus de mal à affronter une classe de lycéens qu'un archidémon en colère. Finalement, les difficultés étaient là où on les imaginait. Les cours avaient donc repris, les présentations faites et Adrian avait eu le plaisir – ou pas suivant les cas – de voir qui allaient être les étudiants de cette année. Une formalité pliée assez rapidement et qui laissait donc place au programme en lui-même, chose que le centenaire maîtrisait largement mieux. Sallah – le fameux quinquagénaire – lui avait suggéré de passer un peu plus de temps à Star High histoire de rencontrer d'autres professeurs ou élèves et d'apprendre à les connaître. C'était certainement la meilleure chose à faire, même si l'idée de sympathiser avec les jeunes gens le laissait parfois sceptique lorsqu'il voyait la manière dont ils se comportaient entre eux. Définitivement, les jeunes d'aujourd'hui n'avaient plus rien à voir avec ceux de son époque.
Malheureusement.

Ce matin-là, il arriva donc à Star High dans l'idée de combler ce manque de proximité avec les autres employés – ou étudiants – de l'établissement. Pourtant, il fallait avouer que l'idée lui posait encore quelques problèmes : comment savoir qui approcher – ou même comment s'y prendre – si vous ne connaissiez pas les gens face à vous ? Adrian avait la très mauvaise habitude de vouloir personnaliser toutes ses prises de contact ou discussions et les nouvelles rencontres ne lui venaient pas naturellement. C'était difficile à imaginer pour lui compte tenu du fait qu'il avait été très liant dans ses jeunes années. Visiblement, le vieillissement ne l'arrangeait pas.

C'est avec ces questionnements plein la tête que le professeur-archéologue débarqua dans le cour. Les cours avaient déjà débuté et logiquement Adrian n'aurait pas besoin d'en dispenser avant une bonne partie de la journée, mais c'était pour autre chose qu'il était ici. Plein de bonnes résolutions, il laissa vaquer son regard sur les environs comme si l'inspiration soudaine allait lui venir, mais non. Il avisa simplement une silhouette qui n'avait rien de familière et qui semblait s'affairer non loin d'un tas de matériel. Peut-être un agent d'entretien ou quelque chose du genre ? Adrian n'en avait aucune idée et s'apprêtait à passer son chemin lorsqu'il entendit une série de bruits qui attira à nouveau son attention. En regardant du côté de l'homme inconnu, Eldoth constata que plusieurs seaux venaient de tomber par terre, entraînant d'autres affaires dans leur chute. Il était difficile de devenir un super-héros sans apporter son aide à tout bout de champ et comme son apprentie lui disait perpétuellement : il voulait toujours aider tout le monde.

C'est pour cette raison que le centenaire s'approcha de l'homme et son matériel, posant ses livres et le reste de son fatras sur une table non loin de là – à l'abri de l'eau et de toutes ces choses que les agents d'entretien utilisaient. Ramassant un seau qui avait roulé plus loin que les autres, Adrian s'approcha de l'homme avant de prendre la parole.

« Je crois que vous avez perdu ça. Il tendit le fameux seau fugueur.
Vous êtes nouveau ici ? Je ne crois pas vous avoir déjà vu. Enfin, je ne connais pas grand monde alors désolé si ce n'est pas le cas. »

Ce serait bien sa veine que cet employé bosse là depuis déjà plusieurs années sans qu'Adrian ne l'ait remarqué. Il n'avait absolument rien contre les agents d'entretien, sa mère l'était jadis, mais parfois les malentendus étaient rapidement arrivés.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 27 Sep 2014 - 23:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La rentrée. S'il y avait bien une chose qui nous rendait nerveux, mon père et moi, c'était la date fatidique de la fin des vacances. Nous étions tous deux peu habitués à la ferveur des établissements scolaires occidentaux. Moi, parce que j'ai passé toute mon enfance sur une île à prendre des cours par correspondance. Et Jim, simplement car il n'avait plus mit les pieds dans une salle de classe depuis ses dix-huit ans. Et encore, il s'agissait là de lycée japonais, bien différent de ces bons vieux États-Unis d'Amérique. La dernière fois que mon père franchit le seuil d'une école occidentale, il avait sept ans -si on ne comptait pas celle où il m'a emmené pour ma rentrée-. Donc, revenir, ou plutôt venir, dans un établissement aussi prestigieux que Star High l'avait rendu un peu anxieux.

Heureusement pour lui, il ne s'y présentait pas en temps qu'élève ou encore professeur, mais comme technicien de surface. Un métier que beaucoup considérait ingrat, or je ne connaissais pas encore d'entreprises légales qui recrutait des ingénieurs en maîtrise du katana. De tout manière, Jim, mon père, avait choisi d'user de son savoir gratuitement, aidant le pauvre et le démuni sous l'alias de Yojimbo, non de faire payer ses services. J'admirais mon père pour cela, et aussi pour le fait qu'il ne pouvait s'empêcher de me raconter ses journées -et ses nuits de patrouille- quand il avait le temps. Ainsi, ce 24 Septembre, son premier jour officiel de travail à Star High, fut l'une de ses histoires.

Jim avait décroché son travail en même temps qu'il avait été reçu dans la Légion des Étoiles. Sûrement que l'un des héros de la ville avait des relations ou un très bon poste dans l'établissement. On lui avait donné rendez-vous le 24 à cinq heures et demi du matin. Un horaire des plus épuisant, surtout quand on a passé la nuit à courir après une bande de voleur de voitures. Toutefois, mon père a toujours été habitué aux nuits blanches, ou du moins en donnait la parfaite illusion. Hormis quelques bâillements répétés, et un pansement sur la joue gauche, son superviseur ne remarqua rien d’anormal quand il lui fit visiter le lycée. Avant l'ouverture des portes pour professeurs et élèves, Jim avait pu découvrir tous les endroits important pour lui à Star High. Son casier, les placards, les débarras, les consignes de sécurités des salles de travaux pratiques et, bien sûr, la machine à café. Après une bonne heure et demi de visite, de consignes et de présentations avec les autres "petites mains" du lycée, il était temps de se mettre au travail.

Encore un peu nerveux, mon père échangea son blouson en croco pour une tenue unie bleue réglementaire et attendit que les premiers cours ait commencé pour passer dans la salle qu'il devait nettoyer. En entrant ses ustensiles dans les mains, il poussa un premier soupir mêlant soulagement et détermination. Pendant un an, il avait fait le ménage dans une école bien moins prestigieuse que Star High et la différence était tout de suite visible. Certes, il y avait des graffitis au blanco sur les tables, des cours de la veille encore écrit sur le tableau et des papiers par terre, mais ce n'était rien comparé à son ancien emploi. Néanmoins, vu le standing de l'établissement, mon père savait qu'il aller devoir faire briller l'endroit comme un sous neuf. Il posa donc son matériel, replaça son chapeau de cowboy sur son crâne dégarni, se retroussa les manches et décida de s'organiser.

Tout d'abord, l'ambiance. Il enfourna des écouteurs dans ses oreilles et appuya sur le bouton "Play" du lecteur MP3 que je lui avais offert pour son dernier anniversaire. Il s'était mit sa playlist préférée mêlant tous les morceaux favoris des bars et des camionneurs du midwest. Ensuite, l'outil. Il avait le choix, nettoyer en premier le tableau, les tables ou le parquet. Il opta pour les secondes. Il saisit donc l'éponge et se mit au boulot sur la soundtrack de Sons of Anarchy. Il enchaina le nettoyage a un bon rythme, du moins d'après ce qu'il m'affirmait, mais finit par se laisser entraîner par la musique. Il se mit donc a danser en travaillant. Une bonne idée pour passer le temps, sauf quand il y a trois seaux pleins à portée de coup de pied. Et boum ! D'un magnifique pas endiablé, il fit un strike, renversant eau, savon et dissolvant sur le sol. Il se baissa donc pour les ramasser quand, soudain, Jim aperçu une ombre. Il leva les yeux et découvrit un homme habillé avec une certaine élégance venue du passé. Il dit quelque chose en tendant l'un des seaux, mais mon père ne comprit pas. Il avait encore de la musique dans les tympans et n'entendait rien à part ça. Il retira donc l'un de ses écouteurs et tendit l'oreille. Il le fit à temps pour capter la seconde partie des paroles de l'inconnu. Il s'excusait de ne jamais avoir vu Jim dans le coin. Ce dernier, se redressa et sauta sur l'occasion :

"Ne vous en faites pas, en quinze ans de travail à Star High, personne ne se rappelle jamais de moi."

Mon père baissa alors la tête, remit son écouteur, attrapa le seau et fit même frémir une petite larme au bord de ses yeux. Lui et son humour parfois enfantin. Il finit néanmoins par se mettre à sourire, ne pouvant cacher sa vanne trop longtemps. Il retira ses écouteurs, essuya ses mains et lança à son interlocuteur, toujours avec sa mine enjouée et son fort accent du sud des USA :

"Non, j'rigole, j'ai commencé aujourd'hui. Je suis Jim Jones, enchanté !" Dit-il en tendant sa main vers l'inconnu. "Ça fait plaisir de voir quelqu'un aime les vêtements excentriques par ici. je commençais à me sentir seul avec mon stentson et mes santiags."

Sourire amical jusqu'aux oreilles, Jim ne cherchait pas à se moquer. Il était juste de ces gens directs et de bonne humeur cherchant à illuminer un petit peu la journée des autres, avec des résultats variant du tout au rien en fonction des individus.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 28 Sep 2014 - 17:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La première réplique de l'homme ne manqua pas de déstabiliser Adrian. Il avait beau être parfaitement à l'aise lorsqu'il était question de magie, de démons ou autres, les relations sociales posaient toujours autant problème. Son regard se teinta d'une expression de légère surprise lorsque l'homme lui déclara qu'il bossait ici depuis quinze ans avant de lui tourner le dos. Il venait de faire une grosse gaffe ! Entrouvrant la bouche, le mage songea à s'excuser ou à trouver une explication pour rassurer l'homme, mais rien ne lui vint en tête et il resta finalement bêtement debout à chercher quoi faire pour rattraper sa boulette. Quelle mauvaise idée, la socialisation n'était vraiment pas pour lui !
Enfin, c'est ce qu'il songea jusqu'à ce que l'homme ne redresse la tête pour arborer une expression plus enjouée. Et bien ? La gêne céda le pas à l'incompréhension pendant quelques secondes avant que l'homme ne lui annonce que c'était une plaisanterie. Bien, il devait vraiment revoir son humour parce que cette idée ne lui avait pas effleurée une seule fois l'esprit. Cependant, Eldoth n'était pas du genre à se vexer pour des choses de ce genre – ou se vexer tout court – et il arbora donc son habituel sourire en coin. Être perpétuellement de bonne humeur, ou du moins en avoir l'air, vous facilitait beaucoup la vie.

Sans vérifier si l'homme s'était essuyé les mains, Adrian attrapa la main qui lui fut tendue pour la serrer d'une poignée de main franche. Puis il eut droit à une remarque sur les habits, le laissant une nouvelle fois un peu hésitant. Des vêtements excentriques ? Il n'avait jamais considéré ses tenues comme telles, mais il est vrai que cette mode était dépassée depuis quelques décennies déjà. Que voulez-vous, les habitudes avaient la vie dure... Relevant les yeux vers l'homme il reprit la parole.

« Oh, c'est vrai que ce n'est pas forcément très à la mode. Mais il s'en moquait bien.
Heureusement les gens ne jugent pas trop à la couverture ici.[/color][/b][/font] Même s'ils côtoyaient des lycéens qui s'arrêtaient souvent à l'aspect des gens.
Et puis ça ne fait pas de mal de se démarquer un peu.[/color][/b][/font] »

Et il parlait en connaissance de cause, Adrian n'était pas franchement du genre à rentrer dans le moule des trentenaires d'aujourd'hui – ce qu'il n'était pas, justement. Quoi qu'il en soit, il n'était pas spécialiste dans les discussions sur les textiles, ou les conversations tout court, ce qui le décida à revenir sur le point précédent. L'homme avait donc commencé son travail le jour même ? Une excellente raison pour essayer de se montrer sociable et d'en apprendre un peu plus sur lui. Pour une fois qu'il pouvait faire une bonne action en se montrant amical, il n'allait pas refuser ! C'est donc sans se départir de son éternel sourire en coin qu'il enchaîna d'un ton calme.

« Vous avez débuté aujourd'hui alors ? Vous avez de la chance, c'est le début ils sont encore calmes et assez civilisés... Parce que la fin d'année dernière avait été plutôt... animée ?
Vous ne venez pas de Star City n'est-ce pas ? Enfin, votre accent ne me dit rien et ça fait un moment que je suis en ville. »

Depuis près de quarante ans, il avait eu le temps d'apprendre ce qu'était l'accent du coin et cela même s'il avait passé le plus clair de son temps enfermé chez lui. Disons qu'il avait aussi suffisamment voyagé pour reconnaître les types d'accents et, étant lui-même originaire de Washington, il savait que ce n'était pas originaire de cette zone-là. Bref, il apparaissait clair que l'homme venait de débarquer fraîchement ici, peut-être pour recommencer une nouvelle vie, allez savoir. Il l'apprendrait au fil de la discussion, ou pas. Ce n'était pas dans les habitudes du centenaire d'être intrusif dans ses conversations et si l'homme n'abordait pas lui-même la question, Adrian n'oserait certainement pas le faire.
Il nota à ce moment qu'il ne s'était même pas présenté.

« Oh ! Et désolé, je m'appelle Adrian Pennington. Je suis professeur ici, depuis un an. »

Même s'il passait assez peu de temps ici étant donné que ses cours étaient notamment destinés aux jeunes supers et plus précisément, à tout ce qui concernait la magie. Mais il valait mieux éviter de balancer une information pareille dès la première discussion, il n'y avait pas mieux pour passer pour un fou !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 16:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Mon père ne put qu'acquiescer à la première série de réponse de son interlocuteur. les habitants de Star City n'était, en général, ne se fiaient pas trop aux apparences des autres. Dans une ville où votre voisin peut être un Super comme un criminel masqué, il fallait mieux apprendre à voir au-delà du look. Néanmoins, des endroits comme Star High était quand même accompagner de son lot de préjugé. Même s'il ne me l'avait jamais dit, Jim allait sans doute avoir droit à une myriade de surnoms stupide dans le lycée. Pour l'instant, il n'avait pas encore croisé d'élèves, mais cela finirait par arriver. Attrapant sa serpillière, mon père commença à éponger les liquides qui se répandaient sur le sol, espérant que le mélange javel, détergent ne commence pas à y faire des trous. Il en profita aussi pour ajouter à propos de l'apparence :

"Vous avez bien raison ! Il faut savoir assumer ce que l'on est et ce que l'on aime, surtout dans une ville avec autant de personnes à la double identité."

Petite référence plus ou moins subtile à la présence des Super. Jim m'a toujours appris que connaître le point de vue des gens sur les Super était important. or, il ne fallait pas les juger pour cela. Un anti-super pouvait très bien avoir des raisons valables de détester les héros et essayer de comprendre ses raisons était toujours mieux que de les opposer. Comme quoi, Jim pouvait parfois se montrer philosophe. Essorant une première fois sa serpillière dans un seau vide, mon père écouta l'avertissement du professeur à propos de l'animation au sein de l'établissement. Ses collègues de la Légion l'avait déjà prévenu. Jim ne put s'empêcher de sourire d'impatience. Il avait hâte d'arriver à la fin de l'année, non pas à cause des vacances...enfin, pas seulement, mais pour assister aux évènements inattendus qui pourrait secouer l'établissement. Il se calma assez vite néanmoins et se contenta de répondre sur le ton de la plaisanterie :

"C'est bien de ne pas commencer trop tôt non plus. A la fin des vacances, le personnel d'entretien doit se regrouper pour un énorme ménage d'avant rentrée. Entrer un moins plus tard m'a permis d'y échapper."

Il lâcha alors un petit rire en pensant à la galère qu'un tel jour aurait pu être en le combinant à la vie de justicier. Quoique, en y repensant, les hauts autorités de la Légion, et donc du lycée, lui aurait permis de zapper le ménage. Grâce à son nouveau status, mon père pouvait quitter son job à tout moment de la journée pour suivre ses affaires héroïques en étant couvert par une grande partie du personnel, et même quelques élèves. En attendant, il avait encore un parquet à sauver et il continuait de nettoyer avec énergie en restant attentifs aux réactions de son interlocuteur. Ce dernier avait conclu, de part l'accoutrement et l'accent de mon père, qu'il n'était pas de Star City. Une affirmation qui fit sourire Jim, trop content que quelqu'un le prenne vraiment pour un type du sud des USA. Ou moins étranger à la ville. Il se redressa alors, tout fier et répondit :

"En fait, je suis né ici et vécu jusqu'à mes sept ans à Kingston. Après, mon père et moi on a déménager au Nouveau-Mexique où j'ai rencontré une étudiante Japonaise et où j'ai élevé le fils que j'ai eus avec elle. Puis, nous sommes revenu ici mon fils et moi l'année dernière."

Un petit soupir mélancolie conclu alors la phrase de mon père. Ma mère lui manquait énormément, mais, comme il lui avait promis, il irait de l'avant. Ainsi, en quelques secondes, il repris son sourire et demanda :

"Vous dites que vous êtes en ville depuis longtemps ? Vous avez dû en vivre des trucs intenses ? Surtout en voyant à quel point la ville à changée."

Jim était très intéressé par le développement de Star City depuis son départ pour l'Asie. Il essayait toujours de rester en contact avec sa cité natale. Une tâche difficile quand on est isolé sur une île au large des côte Japonaises. Il ne pouvait cacher son excitation quand, un an auparavant, nous étions revenu. Croiser une personne ayant vécu à Star City longtemps pourrait lui permettre de se remettre à niveau. Quand son interlocuteur finit par se présenter, Jim lui sourit en faisant un signe de la tête :

"Enchanté Adrian ! Qu'enseignez vous donc ? Vous faites des cours du soir ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Oct 2014 - 21:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Le regard d'Adrian resta posé sur l'homme tandis que celui-ci se lançait dans une bataille contre les taches du sol. À croire que tous les élèves décidaient d'embarquer le plus de saletés possibles histoire d'ennuyer les agents d'entretien. Il ne répondit rien au sujet des doubles identités pour la bonne et simple raison que lui en avait une. Une triple même. Il était à la fois Adrian Pennington, Eldoth, puis l'Archimage. Fort heureusement, chaque identité n'avait pas son propre style vestimentaire, sans quoi les choses deviendraient rapidement trop compliquées. En tous les cas, la perspective d'une année animée n'avait pas l'air de franchement déranger le prénommé Jim, ce qui était plutôt une bonne chose lorsque vous bossiez dans un endroit aussi agité à ses heures. D'un autre côté, emménager à Star City pour trouver la vie paisible tant rêvée, c'était comme de s'installer à Alexandrie pour éviter le sable et la chaleur. Incompatible.
Quoi qu'il en soit, l'excuse du ménage pré-rentrée était une bonne raison pour arriver après tout le monde.

« Cela dit, ils n'ont pas l'air d'avoir décidé de vous épargner maintenant. »

Certains élèves devaient avoir été croisés avec des cochons vu la manière dont ils salissaient tous les endroits qu'ils investissaient, Adrian le voyait rien qu'à l'état de la salle de cours après la fin de la journée. Mais Jim avait l'air de prendre les choses du bon côté et c'était un comportement que l'Archimage appréciait ! Il croisait bien trop souvent des individus sombres et déprimés, donc inutile de dire que c'était revigorant et vivifiant de voir une autre personne capable de percevoir les choses sous un angle positif. C'était bien ce que tout le monde lui reprochait, non ? Être trop positif.

Le sujet glissa à nouveau vers les origines du prénommé Jim qui n'était pas né au Texas ou dans un endroit de ce genre contrairement à ce qu'Adrian avait imaginé. Sur le coup, il se sentit un peu ridicule d'avoir basé son analyse sur le look de son interlocuteur : ce n'était pas parce que vous vous habilliez comme un Africain que vous l'étiez, non ? Bref, ce moment d'égarement le perturba un peu, mais fort heureusement le centenaire était habitué à masquer ses émotions et il n'eut aucune peine à le faire à cet instant. La mélancolie qui passa brièvement sur le visage de l'agent d'entretien ne lui échappa d'ailleurs pas. Adrian avait trop souvent ressenti ce sentiment pour l'ignorer lorsqu'il le percevait chez quelqu'un d'autre. Ils étaient à trois au Japon, mais à deux à Star City, soit son épouse était morte ou s'était séparée de lui. Dans le deux cas, ça ne devait pas être facile à vivre et Eldoth avait perdu suffisamment de personnes pour compatir – logique à son âge me direz-vous. Sa naturelle empathie le rendit un peu triste pour son interlocuteur, mais celui-ci enchaîna rapidement avec une question que déstabilisa le professeur et l'obligea à se montrer inventif. Il ne pouvait pas parler des cours qu'il donnait étant donné qu'il ignorait si Jim était au courant de la particularité de l'école et il fallait donc ruser. Le centenaire ne mentait jamais, ou très rarement et il décida de faire de même cette fois-ci.

« Hum, oui, j'enseigne des suppléments si je puis dire. Je suis archéologue à côté, alors j'enseigne ce que j'ai appris en quelque sorte. Ce qui n'était pas faux comme il avait appris la magie en étant aussi archéologue.
Mais bon, ce n'est pas toujours très passionnant pour des jeunes de leur âge. Dans tous les cas, que ce soit la magie ou l'archéologie.
Ça va vous sembler stupide, mais j'ai vraiment cru que vous étiez texan ou quelque chose de ce type. Je vous avoue qu'habituellement je ne fais pas dans les clichés, mais je n'avais vraiment pas croisé grand monde avec votre style avant aujourd'hui. »

Il aurait peut-être mieux fait de la fermer, mais Adrian aimait dire les choses comme elles étaient, voilà tout. Le mage détourna brièvement le regard de l'homme en train de s'affairer – pendant que lui ne faisait rien, quelle éducation – pour promena son attention sur les environs.

« Je suis ici depuis un moment oui. Ma famille est originaire d'ici et de Washington, je suis né là-bas et j'ai déménagé ici pour prendre la suite de mon père lorsqu'il est mort. Ça, c'était le mensonge étant donné que le « père » c'était lui il y a quelques années, mais n'ayant physiquement pas assez vieilli pour rester crédible.
Mais j'ai vu quelques événements plus mouvementés oui. L'invasion, la tentative de sacrifice de masse et quelques autres situations plutôt animées si je puis dire. De toute manière à Star City ce n'est pas ce qui manque et même pour de simples citoyens. Ce qu'il n'était pas cela dit.
Et il y avait une raison particulière à ce que vous décidiez de venir vous installer ici plutôt que dans les autres endroits où vous avez habité ? »

Une question logique que lui-même s'était posée à l'époque où il revenait d'Afrique après une quarantaine d'années d'exil volontaire.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 19:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jim sourit en écoutant la première réponse de son interlocuteur. Il avait raison, la salle était pour le moins en désordre, mais mon père avait déjà vu pire. les lycéens occidentaux ont toujours cette fâcheuse habitude de marquer leur territoire de manière à faire criser le premier technicien de surface venu. Si les plus sages se contentaient de dessins au crayon à papier sur les tables, d'autres pouvaient montrer une fibre bien plus artistique. Origamis en barre de céréales, fresques au blanco, sculpture sur dossier de chaise. Pendant un an, mon père avait vu à quel point un adolescent ennuyé pouvait développer comme techniques créatives. Néanmoins, les élèves de Star High arrivait à être un peu plus propre que la moyenne. C'est d'ailleurs ce que s'empressa de remarquer Jim et essorant sa serpillière :

"Vous savez, à côté de certains lycées publiques de banlieue, celui est tout juste égratigné, du moins dans cette salle. Le vrai test sera la salle de TP de biologie."

En effet, c'est au nombre de restes de grenouilles disséquées laissés partout qu'on peut vraiment juger de la bonne tenue d'un lycée. Enfin, voilà comme mon père voyait les choses. Oui, parfois mon père avait des idées bien encrées sur certains domaines. Le fait de ne pas tuer ses ennemis, de ne jamais dénigré un pain au melon ou que les vrais rednecks ont un instincts sans pareil pour éviter les gros ennuis. Ainsi, quand Adrian lui expliqua qu'il était professeur d'archéologie aux cours du soir et qu'il changea assez rapidement de sujet, Jim stoppa son nettoyage. Le prof n'avait pas beaucoup rencontré de cowboys à Star City, ce qui tapait droit dans l'un des préceptes de Jim. Il regarda son interlocuteur et lui fit un grand sourire en répondant à sa question de son accent sudiste :

"Mais ça c'est parce que nous autres les rednecks, on est pas vraiment attiré par les feux de la cité du futur. Toutes ses histoires de Super, on est bien mieux dans un bar au bord d'une vieille route en terre. L'agitation des villes a toujours un peu effrayé les gens comme moi je suppose."

A vrai dire, Jim était parfois un peu trop secoué par la quantité impressionnante d'évènements et le mouvement incessant de Star City. Il était né en ville, mais une grande partie de sa vie était partagée entre une île au milieu de nul part et une petite bourgade japonaise. La première fois qu'il est aller à Sapporo après des années d'isolement, il me disait avoir eut un sacré choc. Surtout qu'il avait prévue de demander à ma mère de sortir avec lui le lendemain. En cela, il comprenait le peu d'envie que les campagnards américains avaient de rejoindre la ville. Cependant, Jim était aussi un citadin dans l'âme, un peu comme Adrian. Le professeur était en effet un enfant de Star City, sur plusieurs générations qui plus est. Mon père ne pu s'empêcher de sourire de nouveau :

"Vous aussi vous n'êtes pas la première génération de votre famille à habiter ici ? Mon arrière arrière grand père a aidé à construire certaines rue du centre ville vous savez. C'est d'ailleurs pour ça que je suis revenu. Je voulais que mon fils ait la chance de vivre quelques temps ici, comme ses ancêtres, en plus d'avoir une éducation de premier choix et la possibilité de goûter les meilleures glaces au citron de la côte est."

Mon père ricana et repris son travail avant de s'arrêter de nouveau. Il avait soudain eut une idée qui pourrait sans doute mettre en retard, mais qui rendrait la discussion plus agréable. Il passa rapidement un dernier coup de serpillère sur le sol et déclara :

"Dites-moi Adrian, ça vous direz si on allait discuter devant la machine à café. Je paye mon coup à boire." Dit-il en secouant son porte monnaie, déclenchant le tintement des quelques pièces qu'il y mettait. "Comme ça vous pourrez m'expliquer un peu ce que vous faites en temps qu'archéologue. Me suis toujours demandé si ce travail tenait plus du Indiana Jones que rat de bibliothèque. Vous avez beaucoup voyagé ?"

Jim se dirigea alors vers la sortie de la salle en y emportant ses seaux. La machine à café n'était pas très loin et il avait encore trois bon quarts d'heure pour finir de nettoyer le tableau et quelques tables. Il avait assez de temps pour un petit café en compagnie d'un archéologue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 21:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Eldoth n'avait pas côtoyé franchement beaucoup de lieux publics au cours des dernières années, aussi croyait-il Jim sur parole lorsque celui-ci lui assura que Star High était bien tenu comparé à d'autres lycées. D'un côté, tous les établissements de ce type n'avaient pas la chance d'être gérés par une héritière à la tête d'une fortune colossale, pas plus qu'ils n'abritaient des cours « spéciaux » qui servaient à former de futurs héros de la Légion des Étoiles – ou indépendants suivant les cas. Toujours est-il que les « aveux » d'Adrian avaient l'air d'intéresser l'agent d'entretien puisque sa révélation à propos de son manque de connaissance en matière de cow-boy et autres, lui valut un regard agrémenté d'un sourire. C'était surprenant, il avait toujours imaginé que le terme « redneck » avait tendance à être perçu de manière négative par les concernés. C'était un peu comme de traiter une personne à la peau noire de nègre par exemple – ce que le mage avait toujours trouvé particulièrement insultant d'ailleurs. Mais il garda ses pensées pour lui en préférant écouter les explications de Jim qui, au final, rejoignaient assez bien l'idée qu'il s'était fait des cow-boy au travers des rares films qu'il avait pu voir à ce sujet.

Lorsqu'il fut question des ancêtres originaires de la ville, Adrian fut, une fois de plus, assez ennuyé de devoir mentir. Disons que non, il était effectivement la première génération de Pennington installée à Star City, mais expliquer cela alors que le premier du nom avait posé ses valises dans les années quatre-vingts, ça posait problème. Il allait donc devoir mentir. Encore. Et le tout en souriant et en croisant les doigts pour que Jim ne pose pas davantage de questions.

« C'est cela oui. Mais ma famille n'a rien fait d'aussi glorieux pour la ville. On est juste... des habitants. Ce qui était parfaitement vrai pour le coup.
Mais c'est une bonne chose que vous soyez revenu sur les traces de vos ancêtres. Un peu de changement ça fait du bien de temps en temps, surtout si vous n'arrivez pas ici sans connaître le coin. »

Enfin si, dans un sens c'était le cas comme Adrian doutait qu'il puisse savoir tous les secrets de la ville juste parce que son ancêtre s'était installé ici il y a quelques décennies.

C'est alors que Jim proposa finalement une petite pause à la machine à café. Pourquoi pas. Ce serait plus pratique et plus agréable pour le cow-boy de tenir un gobelet de café qu'un manche à balais. Et s'il le proposait ma foi, c'est qu'il devait avoir le temps – Adrian ne tenait pas à lui attirer d'ennuis. Après avoir accepté, il emboîta donc le pas à son interlocuteur et le duo se retrouva dans le couloir, non loin d'une espèce de petit hall qui comportait quelques sièges et une machine à café pour les professeurs – et élèves – qui travaillaient dans cette aile du bâtiment. Le temps que Jim choisisse ce qu'il souhaitait consommer, Eldoth en profita pour répondre à la question précédemment lancée.

« C'est amusant, mais chaque fois que je dis que je suis archéologue, les gens me parlent d'Indiana Jones. Il avait fini par savoir qui il était.
J'ai pas mal voyagé oui. En Afrique et en Égypte principalement, mais aussi un peu dans le reste du monde, comme en Europe par exemple. Il y a un peu trop de choses à voir pour avoir le temps de tout faire en une vie. Et même en plusieurs, il savait de quoi il parlait.
Mais la plupart du temps, c'est surtout des recherches sur papier et des choses de ce genre, ça n'a rien des films d'aventure que les jeunes adorent regarder. Et ça déçoit souvent lorsque je l'avoue. »

Combien d'élèves étaient repartis déçus et bredouilles alors qu'ils s'attendaient à ce qu'Adrian leur avoue avoir dérobé des tas de trésors dans des temples maudits ? Beaucoup trop pour les dénombrer. Cependant, il était vrai que sa vie était bien plus animée qu'il le prétendait, sauf qu'il ne pouvait pas l'avouer compte tenu du fait que cela touchait son rôle d'Archimage.

Le regard toujours posé sur Jim, le centenaire prit quelques secondes pour réfléchir à comment poser ses questions sans vexer son interlocuteur – il avait toujours du mal à formuler correctement ce qui lui traversait la tête.

« Ma question va peut-être vous sembler idiote... mais je croyais que le terme « redneck » était plutôt péjoratif ? Enfin j'ai été surpris que vous l'employiez. Il eut un sourire.
Et votre métier cache-t-il des moments trépidants, ou nous en sommes au même point à ce sujet ? Sa question n'avait rien de moqueuse ou critique au contraire.
Votre fils est élève à Star High ? Il a quel âge d'ailleurs ? Jim n'avait pas l'air vieux, il devait donc être encore assez jeune. Peut-être en primaire ?
Si vous n'avez pas envie d'en parler, je comprendrais. »

Il ne forçait jamais les gens à parler d'eux, Adrian n'aimait pas être intrusif, même s’il s'intéressait toujours aux gens qui le côtoyaient.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 20 Oct 2014 - 23:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tout en marchant dans le couloir menant à la salle à café réservée au personnel de Star High, Jim écouté sont interlocuteur avec un fascination que j'imaginais toute enfantine. Les voyages. Même s'il avait fait l'aller-retour au Japon, il n'avait pas voyager tant que ça. Même là-bas, il restait sur l'île à s’entraîner et ne sortait que pour faire plaisir à ma mère, ou m'emmener chez le dentiste. Il fallait le voir s'émerveiller comme un gamin quand nous vécûmes quelques temps au Nouveau-Mexique. Alors, quand Adrian lui parla de ses voyages en Afrique et en Europe, il était tout ouïe. Il devait avoir une flopée de question en tête et réussit, par je ne sais quel miracle, à les ordonner et à en poser une partir sans trop s’emmêler les pinceaux à force d'enthousiasme :

"Vous êtes un véritable globe-trotter ma parole ! Comment c'est l'Egypte ? On raconte que tous ces temples sont plus que les étendus sauvages de l'Ouest. Et le Nil ? Est ce qu'il vaut notre Mississippi national ?"

Que vous disais-je, un véritable enfant. Il en avait oublié le long et fastidieux côté recherche en bibliothèque. Enfin, mon père était comme ça, toujours à voir les bonnes choses et à aller de l'avant. Je me suis toujours demandé comment il pouvait y arriver avec autant de facilité après les évènements du Japon. Va de l'avant qu'il ne cessait de répéter et ne te fit qu'à ton propre jugement. Ainsi, quand son interlocuteur lui demanda pourquoi il se qualifié lui même de Redneck, il lui sourit et lui répondit simplement :

"C'est ce que nous sommes après tout. Cowboy amateur de country et de bière, ça fait un peu long vous ne trouvez pas ? Enfin, j'dis ça, évitez de dire redneck si vous n'en êtes pas un."

Mon père en avait fait l'amer expérience dans un bar d'Albuquerque. Quatre points de sutures que ça lui avait coûté. Bien sûr, il ne s'est pas défendu, fallait pas non plus attirer trop l'attention sur nous. Toujours était-il que, quelques semaines plus tard, il avait refait la même chose, mais en utilisant son accent du sud et ses habits de cowboy. Résultat ? On lui avait offert des bières. Comme quoi un chapeau et une paire de santiags peuvent changer bien des perspectives.

Arrivant enfin devant la resplendissante machine à café, mon père fouilla ses poches alors qu'il était interrogé sur son boulot. J'imaginais Jim raconter qu'il avait fait le pied de grue devant un garage démontant des voitures volées pendant une partie de la nuit et qu'il s'était battu en kimono et katana contre un gars tenant un pot d'échappement. Lui aussi l'imaginait sans doute, mais il se contenta de l'occupation de son alter-égo :

"Ça dépend, si vous aimez le nettoyage, la paye médiocre et le harcèlement par les petits caïds de lycée, ce métier est passionnant. Donc oui, nous en sommes plus ou moins au même point. Thé, soupe ou café ?"

S'en suivit la question qu'Adrian n'aurait jamais dû poser. La question interdite. La question qui allait lui valoir...d'entendre toutes les petites histoires me concernant durant un bon quart d'heure. Les père célibataires peuvent être d'un gâteux parfois. Sans plus attendre, Jim sourit et sortit son vieux portefeuille usé. Il l'ouvrit et en extirpa une photo de moi faisant une grimace. Un beau petit brun aux yeux bleus et aux traits asiatiques tirant la langue et faisant un nez de cochon. Heureusement, à cette époque j'étais trop jeune pour avoir la honte. Mon tendit le morceau de papier à son interlocuteur et commença son petit discours :

"Mon gosse ? Tenez le voilà ! Il s'appelle Roy et il a sept ans. C'est tout le portrait de sa mère, à part les yeux et peut être la calvitie qui sait. C'est un véritable petit ange, même s'il est un peu turbulent à l'école et s'amuse à faire du kung fu ou un truc dans le genre. Je l'ai inscrit au dojo de Maître Lee, faut dire que ça coûte un bras. Mais ça lui plait, c'est le principal. Puis ça l'occupe, faut dire qu'il a passé une bonne partie de sa vie dans une ferme isolée, alors la grande ville, ça peut en stressé plus d'un. C'est un p'tit gars courageux mon Roy. Et vous, vous en avez des enfants ?"
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 21 Oct 2014 - 0:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4863
ϟ Nombre de Messages RP : 1664
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il semblait que les voyages intéressaient Jim. Eux aussi. En vérité, c'était assez perturbant de tomber sur une personne aussi positive et enthousiaste ! Adrian était davantage habitué aux individus blasés, voire totalement hermétiques à tout ce qu'il pouvait dire. Combien de fois lui avait-on reproché d'être trop enjoué et de ne certainement pas avoir la conscience tranquille à toujours sourire ? Bref, là n'était pas la question, mais le mage était plutôt content de parler enfin avec une personne qui voyait la vie sous un angle positif, même s'il avait apparemment aussi eu son lot de problèmes d'après ce qu'Adrian croyait comprendre de ses explications.
Quoi qu'il en soit, fidèle à son côté « prof », le centenaire se fit une joie de répondre point par point aux questions lancées par son interlocuteur.

« Difficile de tout résumer en quelques phrases. L’Égypte, c'est chaud, plein de sable, plein d'animaux parfois surprenant, mais c'est aussi plein d'histoire et de rencontres intéressantes. Pas très développée comme réponse, certes.
Tout est très grand là-bas, c'est vrai. Les pharaons avaient besoin de montrer leur prestige et le faisaient au travers des édifices qu'ils faisaient construire. C’est majestueux à voir, mais à l'entretien ça devait être assez horrible. Une plaisanterie comme une autre.
Le Nil est surtout plein de crocodiles, mais je crois que rien ne peut se comparer au Mississippi. C'est un pays intéressant à découvrir, si vous en avez un jour l'occasion, vous devriez y aller. »

En vérité, Adrian avait beaucoup plus de sentiments pour ce pays – et l'Afrique de manière générale – que pour l'Amérique, mais il préféra s'abstenir de le préciser parce que cela l'obligerait à parler des années passées là-bas et à mentir à propos des dates. En bref, une fois de plus sa fausse identité l'obligeait à s'abstenir de conseiller quelqu'un – ou de parler sincèrement tout simplement.
Suite à l'explique de Jim sur les rednecks, Eldoth s'autorisa un sourire.

« Je prends note du conseil, merci. »

Cependant, l'Archimage doutait du fait qu'il puisse mettre les pieds dans un bar de cow-boys sans attirer l'attention avant même d'avoir ouvert la bouche. En général, son style attirait des commentaires pas forcément agréables, aussi n'essayait-il pas d'aggraver son cas en lançant des termes pouvant être interprétés comme des insultes. Surtout compte tenu du fait qu'il n'utilisait pas la magie pour la vie de tous les jours et qu'il n'était pas vraiment un monsieur muscles.

Toujours est-il qu'après avoir pris chacun une boisson, l'agent d'entretien sembla enchanté par la question d'Adrian concernant son fils. Cela n'étonna pas vraiment le mage, il avait remarqué que les parents étaient prompts à parler de leur progéniture et cela était loin de le contrarier. En vérité, son côté papa-poule était ravi de croiser des parents comme Jim et il fut sincèrement ravi que le cow-boy acceptât de partager un peu de sa vie de famille avec lui. Eldoth n'était pas intrusif, mais en raison de sa vie de famille désastreuse, il était toujours heureux de voir d'autres personnes s'en tirer mieux que lui sur ce point – ce qui n'était pas vraiment dur en vérité. Il attrapa donc la photographie tendue et constata que l'enfant avait des traits asiatiques. L'épouse – ou ancienne épouse ? – de Jim devait donc être Japonaise vu qu'il avait parlé de ce pays plus tôt dans la discussion. Cependant, sauf si l'agent d'entretien en parlait, Adrian n'aborderait pas le sujet : lorsque les gens évitaient de parler d'un point précis, ce n'était pas pour qu'il le titille avec ses gros sabots. Au moment où l'Américain lui retourna la question, Adrian fut un peu prit de court et son trouble dû se remarquer. Oui, il avait adopté un enfant il y a plus de quarante ans de cela, mais à ce jour Sallah – l'enfant – avait passé la cinquantaine et semblait plus âgé que lui. Alors, même si cela lui coûtait affreusement de « renier » son fils, le mage répondit par un mensonge.

« Non. Je ne me suis jamais marié et puis... mon travail est trop prenant. Voyager c'est bien, mais en famille c'est plus difficile voyez-vous. Il emprunta un ton léger comme si ce sujet ne le tracassait pas.
Il est très mignon. Il a l'air en forme. Les enfants mentaient rarement dans leurs expressions.
Il s'intéresse aux arts martiaux, ou c'est le sport en général ? Enfin c'est une bonne chose, j'imagine qu'à cet âge-là ils doivent être pas mal actifs, ça leur permet de se dépenser un peu. Même s'il n'était lui-même jamais passé par là.
Ça ne doit pas être facile de se retrouver dans une ville pareille, mais les enfants s'adaptent assez rapidement. S'il se fait des amis de son âge, ce sera certainement plus facile à opérer comme changement. Plus facile qu'en étant adulte, sans aucun doute !
Vous avez l'air d'être un vrai papa-poule comme on dit. Le ton amusé montrait bien que ce n'était pas une critique.
Vous vous débrouillez aussi en kung-fu ? Les petits garçons rêvent souvent de ressembler à leur père si je ne m'abuse. »

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_6Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_8


Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_1Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_2bisIl n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» valeur en point
» Votre plan de travail
» mes créations au point compté
» J'ai plus de point de destin, May Day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_6Il n'y a point de travail honteux ▬ Jim Cadre_cat_8
Sauter vers: