AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Règlement de compte entre pies voleuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message posté : Sam 9 Juin 2012 - 3:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Andrew marchait, les mains dans les poches, le long d’une raille de train. La journée avait été calme et sans surprise. Une journée de routine comme on les connait tous quoi. Il s’était levé à 5h00a.m. pour recevoir un chargement une heure plus tard à l’entrepôt où il travaillait. Rien de très compliqué, si bien qu’à 11h30 tout était déchargé, rangé et classifié dans les registres de son employeur. N’ayant plus rien pour l’occuper, ce dernier déclara que la journée de travail de son employé était terminée. Remettant ses clés à leur propriétaire, Andrew sorti du vaste bâtiment et appela Helios qui le rejoint en peu de temps. L’attendant habituellement à la porte de l’entrepôt, l’animal de promenait néanmoins librement dans le secteur de temps à autre, mais toujours à portée de voix de son maître. Tous deux s’étaient ensuite dirigés au centre-ville où le jeune homme avait donné rendez-vous à un ami pour l’heure du lunch. S’attardant sur la terrasse bien après que son ami soit retourné travailler, Andrew se rendit ensuite chez lui pour se reposer, sachant pertinemment qu’il ne serait pas couché avant très tard le soir même.

Le jeune Cox quitta les railles pour pénétrer dans un dédale de conteneurs industriels. À côté de lui, Helios suivait le pas, la tête haute, sachant exactement où ils allaient. Il y avait quelques années déjà qu’ils se rendaient régulièrement dans les docks à la tombée de la nuit pour s’y entrainer, loin du regard des curieux. Ils avaient bien dû changer d’endroit à quelques reprises au cours de ces années, suivant le va et vient des activités illégales qui s’y déroulaient, mais ce n’avait pas été un problème; les docks étaient tellement vastes et diversifiés. En effet, il y avait là plusieurs parcs à conteneurs, vides et rouillés pour la plupart, ainsi que de nombreux entrepôts désaffectés occupés par différentes organisations criminelles ou par de simples rats de gang de rue. Toutefois, la majorité de ces bâtiments demeuraient systématiquement inutilisés et c’était souvent ceux-là qui étaient les plus intéressants pour Andrew en raison de leur architecture qui lui offrait un parcours challengeant et diversifié.

Cette nuit-là, ils allaient profiter des quelques étoiles visibles en ville et s’amuser dans un parc a conteneurs. Dès qu’Andrew trouva qu’ils étaient suffisamment entourés de ces imposants entreposeurs métalliques, il tourna la tête vers Helios, sourire en coin, puis détala. Donnant quelques mètres d’avance à l’homme, Helios lui donna rapidement la chasse. Le but du jeu ? Attraper Andrew ! Parfais pour le cardio, ce jeu donnait l’opportunité à Andrew de pratiquer l’utilisation de son don sous la pression; utilisant son contrôle sur l’attraction pour déstabiliser et ralentir le chien ou encore la répulsion pour se propulser à quelques mètres dans les airs et effectuer des sauts de façon à éviter ou semer l’animal.

Après plusieurs minutes de course ainsi, Andrew localisa un conteneur en particulier et couru en sa direction. À quelques mètres de ce dernier, il sauta et se propulsa encore plus haut en utilisant son don. Il atterrit sur le bloc de tôle géant dans un bruit métallique qui résonna dans la structure vide sous ses pieds. Incapable de suivre son maître là-haut, Helios s’arrêta à côté du conteneur et se plaignit de la situation.

- Désoler mon vieux, mais tu sais que je suis pas capable de t’amener ici avec moi ! Aller, 5 minutes et on reprend. Tu devrais en profiter toi aussi; t’es presque plus essoufflé que moi !

Cox se laissa retomber sur la paroi fraiche et gondolée, les jambes pendant dans le vide et les yeux perdus entre les quelques étoiles visibles. Il repensa à ce que Renan lui avait apprit quelques jours auparavant. L’homme, auquel Andrew répondait directement, lui avait glissé un mot sur son prochain assignement; il n’avait pas tous les détails encore, mais ce nouveau contrat allait apparemment lui demander plus de préparation et de temps d’exécution que ces précédents. Quelque chose à voir avec de l’espionnage industriel et une quelconque formule biologique doué d’intérêt pour le SHADOW, selon ce qu’il en avait saisi. Il espérait seulement ne pas avoir à se dégoter un autre job de couverture; il était un piètre joueur en entrevue et avait particulièrement détesté le processus d’embauche à l’entrepôt, même si le tout avait été très informel.

Il fut interrompu dans ses pensées par un jappement sourd et guttural de la part d’Helios. Sachant pertinemment ce que cela signifiait, il descendit immédiatement de son conteneur en maugréant :

- Ces sales rats, ils sont pas foutu de rester de leur côté du terrain sans empiéter sur le mien. C’est quoi cette fois-ci, une de leurs transactions illégales ou un newbie qui s’est encore perdu? Demanda-t-il à Helios, comme si l’animal allait répondre. Se dernier émit toutefois un léger bruit. Ouais, on dirait bien que les jeux sont terminés pour ce soir. Dommage, je commençais tout juste à devenir meilleur que toi ! Tu ralentis Helios, you’re becoming no match for me ! Il va falloir que je me mette à surveiller ton régime de près !

Andrew rit sous le regard attentif du chien qui donnait l’étrange impression de le comprendre. Puis, le silence retomba. Pas un bruit ne s’élevait entre ces conteneurs qui normalement amplifiaient tout son. Pourtant, Helios ne se trompait jamais. Sans qu’Andrew ne sache trop comment, le colley savait quand il y avait quelqu’un dans les parages, ce qui était utile pour ne pas être surpris à utiliser ses pouvoirs et être classifié de mutant. Ainsi il pouvait passer incognito tout en raffinant la maîtrise de son don. Contournant la boite métallique, il entama une routine de musculation des plus banales, espérant que l’inconnu ne s’attardera pas trop longtemps dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Juin 2012 - 20:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Ces derniers temps, Lukaz avait une vie plus que remplie, c’était le moins qu’on puisse dire. En journée, son métier d’homme à tout faire l’occupait pleinement en raison des très nombreuses réparations qu’il avait à réaliser ici et là. Parfois, c’était un tuyau à réparer ou une prise électrique à installer, mais il pouvait aussi s’agir d’une clôture à repeindre ou de tas d’autres boulots. Au contraire, la nuit, il alternait entre les sorties diverses et variées et son autre travail, celui qui consistait à se rendre dans un lieu précis pour y voler un objet. Les objets en question pouvaient être de toutes sortes puisque souvent, ce n’était pas eux qui comptait mais bien la manière dont Lukaz s’y prenait pour les récupérer. Ainsi, il pouvait autant voler une statuette antique qu’un vulgaire objet du quotidien.

Dans le cas présent, c’était la deuxième option qui importait. En effet, Lukaz devait se rendre dans le quartier des docks où se trouvaient divers entrepôts que squattaient souvent des bandes criminelles afin d’y dénicher un objet très particulier. Le casque à cornes du chef d’un gang de motards… C’était dangereux et difficile à mettre en œuvre mais c’était justement pour ça que Raphael lui avait donné la mission. Lukaz devait faire la preuve de ses talents de voleur et quoi de mieux qu’un défi hors du commun ! Malheureusement, il devait d’abord réussir à mettre la main sur ce gang et comme il n’avait pas eu la possibilité de les infiltrer, ça se révélait un peu plus difficile que prévu. Fouiller tout un quartier occupé par des entrepôts et parcouru de rails, ça ne se faisait pas en cinq minutes !

Cela dit, dans le silence qui régnait en ce début de nuit étoilée, Lukaz pouvait facilement tendre l’oreille et repérer les bruits suspects, ce qui lui permettait de se guider et de peut-être tomber par hasard sur ceux qu’il cherchait. D’ailleurs, il entendait un vacarme plus ou moins intense un peu plus loin et visiblement, ça s’éloignait dans le sens opposé. Il n’avait pas la moindre idée de ce dont il pouvait s’agir, mais il se dirigea malgré tout dans cette direction, poussé par son insatiable curiosité. Il s’arrêta à nouveau lorsqu’il entendit les aboiements d’un chien. Ca, ce n’était pas très bon signe, surtout s’il avait trouvé ceux qu’il cherchait. Un chien, ça pouvait être très dangereux et même s’il avait une chance de lui faire peur avec son pouvoir, ce n’était jamais quelque chose de 100% sûr.

Après un certain temps, Lukaz se remit finalement en marche, prenant le soin de faire le tour afin de venir finalement par l’autre côté. En même temps, s’il y avait bien un chien, ça ne changerait pas grand-chose et il en était conscient mais il espérait que la surprise soit de son côté. En tous les cas, pas le moindre signe d’une moto dans les environs… Finalement, arrivant au coin d’un gros conteneur métallique, Lukaz entendit à nouveau du bruit. Se penchant à l’angle, il jeta un coup d’œil et repéra bien un chien, mais aussi un jeune homme tout seul entrain de faire du sport. Visiblement, il s’était bien trompé… Le truc, c’est qu’avec la présence du chien, il ne savait pas trop quoi faire. Repartir en sens inverse au risque de se faire poursuivre ? Se montrer et se faire attaquer ? Un choix pas très évident…

En réfléchissant, il prit finalement la décision de se montrer pour diminuer les risques. Sortant en pleine lumière, il appela le jeune homme d’une voix forte. « Drôle d’endroit pour s’entrainer ! » Lukaz ne le reconnut qu’ensuite, revoyant en lui un petit voleur qui lui avait piqué un contrat en disparaissant presque littéralement sous ses yeux. « Alors ça, pour une surprise… » Puis, revoyant le chien. « Si tu peux le retenir, j’ai pas très envie de me faire bouffer… »
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Dim 10 Juin 2012 - 23:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Andrew s’adossa au conteneur tout près de lui et se laissa glisser jusqu’à se retrouver assis par terre. Il se massa les biceps sans se presser tout en effectuant quelques moulinets avec ses épaules. Posant les yeux sur Helios, il se rendit compte qu’il y avait quelques minutes déjà qu’il l’avait averti de la présence d’un indésirable, mais il n’avait entendu aucun bruit depuis. Toutefois, tout laissait à croire que le chien présentait encore la présence d’un intrus; lentement et de façon très attentive, il n’avait cessé de décrire des demi-cercles autour de son maître. Va et vient incessant qui lui donnait un petit air de militaire en garde. Loin d’importuner Andrew, ceci l’avait plutôt fait rire mais surtout intrigué la première fois qu’il avait noté ce comportement chez l’animal; ne lui ayant jamais appris à se battre ou à lui servir de chien de garde personnelle, il s’était toujours demandé d’où l’animal pouvait bien tirer ce jeu. Parce qu’il s’agissait bel et bien plus d’un jeu que d’une défense étant donné l’évidente faiblesse de la garde de ce dernier; les airs. Peut-être était-ce par manque d’entraînement, ou tout simplement parce que les chiens ne volaient pas, mais ni le regard, ni les oreilles de l’animal ne scrutaient jamais le ciel. Mais ça, qui le remarquerait ? Mise à part un œil averti et observateur comme celui d’Andrew bien sûre. Laissant flotter un pâle sourire amusé sur ses lèvres, le jeune homme se releva et repris l’entrainement.

Andrew se relevait à peine d’un exercice au sol quand une voix l’interrompu. Il soupira, irrité, tout en tournant la tête vers l’indésirable. Helios avait bien raison après tout. Il regarda le nouveau venu d’un œil mauvais, puis détourna la tête et reporta son attention sur son entrainement. « Qu’est-ce que je disait ! Un newbie. Et il est même pas capable de passer son chemin sans faire un commentaire celui-là ! Bon, j’étais rendu où avant que cet abruti débarque… Et il est surement pas à jeun pour s’adresser à un étranger comme ça; tout le monde sait quel genre de gens se tiennent dans les docks à cette heure de la nuit. Ah ouais ! J’en étais là… ». Mais comme il s’apprêtait à entamer son prochain mouvement, Andrew hésita au point d’interrompre son action; cette silhouette et cette tête lui paraissaient tout à coup familières.

- Alors ça, pour une surprise…

Visiblement l’autre aussi semblait se rappeler de lui. Soudainement, tout lui revint clairement; à quelques mètres de lui se tenait l’homme sur qui il était tombé nez-à-nez il y avait quelques mois déjà. Tous deux s’étaient retrouvés au même moment dans ce musé pour dérober le même objet. Il refit donc face au truand et le considéra de loin. Son commentaire au sujet de l’animal le fit sourire, un sourire hautain et supérieur; ce voleur, même amateur qu’il puisse être, avait donc peur des chiens ! Connaissant pertinemment Helios pour savoir qu’il était un chien au caractère très doux et qu’il n’attaquerait que si lui-même l’y ordonnait, Andrew ne se donna même pas la peine d’esquisser un geste en direction de son compagnon à quatre pattes. Au lieu de ça, il s’adressa à l’intrus tout en avançant vers lui :

- Alors ? T’es venu te venger d’être reparti les mains vides à causes de moi ? Je dois avouer que ça en valait la peine que je reparte avec ce bijou, bien plus que pour l’objet en soit; la face que tu as faite quand tu t’es enfin rendu compte de ton échec ! Si je n’avais pas été invisible je l’aurais volontiers ri !

Cox s’arrêta à mi-chemin entre sa position initiale et celle de son homologue et glissa ses mains dans ses poches. Il laissa Helios prendre quelques pas devant lui pour provoquer l’autre et lui signifier qu’il se foutait bien de ce qu’il venait de lui dire. Usant de ce ton arrogant et hautain qu’il affectionnait tant, il lança, sourire en coin :

- Et ça c’est passé comment au fait quand tu es revenu les mains vides ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 11 Juin 2012 - 14:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
En sortant de l’abri fourni par le conteneur métallique, Lukaz avait pu discerner toute l’irritation que son apparition provoquait chez le jeune homme qu’il avait interrompu dans ses exercices. Il était vrai qu’il aurait pu repartir dans le sens opposé comme si de rien était, mais il n’avait pas eu envie de se retrouver avec un chien dangereux collé aux fesses… Alors il avait opté pour ce choix même si maintenant, ça semblait plutôt être le mauvais choix. L’ignorant d’abord superbement, le jeune homme s’était alors adressé à son chien, en profitant pour se moquer du Français… Ce dernier ne dit rien et laissa passer, reconnaissant en même temps celui qui se trouvait face à lui. Ce misérable petit voleur lui avait piqué un objet convoité avant de disparaitre sous ses yeux !

Et apparemment, lui aussi se souvenait maintenant. Il se retourna à nouveau vers Lukaz pour lui faire face un sourire moqueur et hautain s’affichant sur ses lèvres. Ne doutant de rien, il émit donc l’hypothèse que le jeune homme était revenu se venger pour cette défaite et il s’amusa même à imaginer le retour de Lukaz les mains vides. Qu’est-ce qu’il imaginait donc ? Qu’il s’était fait rosser ? Pour qui est-ce qu’il pouvait donc bien travailler si c’était ainsi qu’on le traitait !? Il s’avança alors vers Lukaz en glissant les mains dans ses poches, n’hésitant pas à le provoquer un peu plus encore. Mais en même temps, il avait tellement bien joué qu’il n’avait pas fait attention à ce qu’il avait dit… Et ça, c’était tant mieux pour lui !

« Je ne sais pas pour qui tu bosses, mais ça m’a l’air d’être de drôles de rigolos. Moi j’ai pas eu le moindre souci. D’ailleurs, ils ont bien aimé l’histoire à ton sujet et ça les a plutôt intrigués… » En effet, un type qui pouvait disparaitre en un clin d’œil, ça avait de quoi intriguer et rendre curieux ! Mais c’était aussi très difficile d’en apprendre plus à son sujet. Et puis, contrairement à ce que disait Lukaz, il n’y avait pas de « ils » mais un seul et unique homme. Mais quitte à la jouer sérieux et à tenter de lui faire peur, autant le faire à fond ! « Cela dit, tu viens de me donner la réponse à ces interrogations. Tu deviens donc vraiment invisible ? C’est cool ça et ça va plaire aux gens à qui j’en parlerais, c’est sûr ! » Petit sourire moqueur pour voir la tête que l’autre ferait en entendant ça. « Par contre, je crois que tu te tiens un peu en trop haute estime… J’avais pas la moindre envie de me venger et si je suis arrivé là, c’était uniquement par hasard. Maintenant, peut-être que le hasard me donne une nouvelle chance… »

Ou pas, évidemment. En plus, qu’est-ce que Lukaz voulait faire ? Lui rentrer dans le lard ? Non, l’autre était un peu plus grand et plus musclé donc il n’avait pas la moindre chance, d’autant qu’il avait un chien. Comme en plus il faisait nuit, ses pouvoirs étaient un peu affaiblis alors il valait mieux tenter de la jouer finement. « D’un autre côté, je sais pas si ça serait très malin de se défier ici… Pas que j’ai peur de toi, hein, je suis sûr de gagner contre toi dans un duel à la réglo. Le truc, c’est qu’on ne doit pas être seul dans le coin et comme ton chien a pas l’air d’un tueur… Je sais pas ce qu’il en est, mais moi je résiste pas aux balles alors si on pouvait rester discret… » Bien sûr, l’autre jouait la provocation, mais il ne devait pas être totalement idiot non plus. Donc il comprendrait sans doute où se situerait leur intérêt commun.
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Lun 11 Juin 2012 - 23:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
- Des rigolos… je peux pas savoir, j’ai jamais échoué, moi. Et puis tes petits copains ont beau chercher tant qu’ils voudront; c’est plutôt difficile de retracer un homme invisible, tu trouves pas ?

Bien qu’il en laisse sous-entendre le contraire, Andrew n’aimait pas du tout l’idée que ce mec en ait parlé à ses contractants, ou associés, peu importe ce qu’ils étaient. Bien entendu il avait figuré que cette rencontre et sa réaction ce jour-là avait fait parler de lui, et c’est justement ça qui l’énervait un peu en ce moment. Bien qu’aucun de ses papiers ne soient vrais, il y avait toujours la possibilité qu’on le suit, si ce n’était pas déjà fait, et qu’on finisse par remonter jusqu’au SHADOW. Et puisqu’il n’était pas invisible à longueur de journée, une telle hypothèse était tout à fait plausible, encore plus s’ils étaient plusieurs et qu’ils formaient une association le moindrement organisée. Mais avec un peu de chance, l’inconnu ne l’avait pas revu depuis cette nuit-là et donc ignorait encore tout de lui, ce qui voulait dire pas de filature, ni de problème pour son supérieur. N’empêche, il allait devoir être très prudent et se débarrasser de cet homme le plus rapidement possible sans qu’il ne le suive. Andrew affichait un air un peu lasse pour dissimuler son irritation, essayant de suggérer à l’autre, dans son mauvais jeu d’acteur, que ce qu’il venait de lui dire le laissait indifférant. Durant ce temps, l’homme avait laissé tomber un commentaire qui surprit un peu Andrew par son contenu, mais aussi par le sourire moqueur de l’homme, comme s’il venait de placer un bon coup. Cox rappliqua rapidement :

- Ne me dis pas que tu avais pas pigé avant ? C’était plutôt clair la première fois, non ?

Puis il lui signala finalement qu’il n’était pas là pour se venger. « Dommage, pensa Andrew, ça aurait pu être amusant… » Ne comprenant pas trop ce qu’il voulait dire en parlant d’une nouvelle chance du hasard, Andrew se contenta de l’observer, silencieux. Il nota tous détails qui pouvaient lui être utiles s’il avait un jour à le retrouver. Il nota aussi au passage qu’il avait une belle gueule, et qu’en d’autres circonstances le jeu aurait été tout autre, mais cette pensée s’éteignit rapidement.

- Ha ha, d’accord, elle est bien bonne celle-là ! Je vois qu’ils sont plutôt mou tes contractants. Ils prennent bien soin de toi j’espère, et ils doivent te faire croire bien des choses pour que tu me sortes pareille ânerie que tu me pourrais me battre.


Pour ce qui était du reste, il dû cependant s’avouer qu’il avait raison; attirer l’attention sur eux n’était pas la meilleur des idées et il savait très bien à quel point une bagarre avait le don de toujours attirer les foules, même au mieux de nulle part. Cox laissa planer un silence entre les deux hommes. Un silence sourdement habité par la respiration régulière de l’animal planté entre eux. N’ayant pas trop envie de socialiser avec un voleur qu’il considérait comme inférieur à lui pour l’avoir une fois surclassé lors un vol, Andrew avait espéré pouvoir ce débarrasser de lui avec la simple pression qu’il lui avait servit au début, bien que ce n’était rien de très imposant. Mais comme il le constatait à présent, il aurait dû employer les grands moyens dès le départ, car l’homme devant lui relançait la conversation et ne semblait pas vouloir partir de sitôt. Et dommage pour lui, il était trop tard pour les grands moyens auxquels il pensait. Et pour ce qui était de la porte de sortie rapide, elle n’impliquait malheureusement pas Helios, puisqu’il ne pouvait étendre le pouvoir du Threshold au chien. Donc, pour le bien d’Helios, il allait devoir se tenir relativement tranquille. Par contre, hors de question de devenir copain-copain avec cet ancien concurrent.

- Donc si t’as pas l’intention de te venger et que, comme tu dis, t’as autre chose à faire, je vois pas pourquoi tu reste là.

Comme l’autre n’avait décidemment pas l’air de vouloir bouger, il rajusta légèrement son tir; autant glaner des informations quitte à l’avoir devant lui. Il fit quelques pas vers l’homme de façon à se retrouver à la hauteur du chien. Toutefois, il se garda bien de respecter un bon deux mètres entre eux. Après tout, l’autre ne pouvait qu’en savoir plus sur lui que lui-même en savait sur l’autre.

- Alors, tu veux quoi ? C’est sûrement pas pour me contempler que tu restes ici. Et on est d’accord que tu ne mettras pas la main sur cet objet via moi; ça fait longtemps qu’il a disparu si tu veux mon avis. Et puis comme tu dis, mon ami ici présent n’a peut-être pas la tête d’un tueur, mais il se fera un malin plaisir à t’utiliser comme lapin. Un aboiement de la part du chien vint peser sur son argument. Je t’écoute, dis-moi tout. lança-t-il d'un ton qui invitait faussement aux confidences.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Juin 2012 - 14:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz avait laissé passer la petite pique que l’autre voleur lui avait lancé. Pourquoi devrait-il y répondre après tout ? Il avait été choisi par Raphael pour devenir son élève et ce choix n’avait pas été fait sans raison. Alors l’autre pouvait dire ce qu’il voulait, ça ne changeait rien au fait que Lukaz était un bon voleur, parfois talentueux. Et puis bon, qui pouvait rivaliser avec un voleur invisible ? Personne, à moins d’être un robot capable de voir les choses qu’on ne voit normalement pas ou qu’on soit doté d’un œil bionique. C’était donc vrai que sa propre menace sonnait plutôt creuse, mais Raphael n’était pas n’importe qui et il avait des contacts plus que valables. Si ça se trouve, il pouvait très facilement obtenir le moyen de le traquer, par exemple en utilisant des lunettes thermiques. Mais ce n’était pas un problème immédiat.

La remarque suivante montra aussi que le jeune homme n’avait pas totalement compris sa phrase. Oui, ça avait semblé évident qu’il soit devenu invisible, mais la raison en restait obscure. Il avait pu le devenir par lui-même, mais ça avait aussi pu être le résultat de l’utilisation d’un appareil sophistiqué. Or visiblement, étant donné la phrase utilisée par lui, il avait plus ou moins laissé entendre que c’était bien lui qui devenait invisible. Et ça, oui, c’était intéressant. Mais Lukaz pouvait aussi n’avoir pas compris et faire erreur… Il fut tiré de ses pensées lorsque l’autre lui posa une question, se rapprochant par la même occasion un peu. La distance diminuait toujours plus et ça devenait vraiment très intéressant…

« Oh, tu sais, je ne suis pas pressé. Et puis même si j’ai autre chose à faire, je trouve la situation actuelle tellement plus intéressante… » Souriant, il laissa planer un petit silence, que l’autre se fasse toutes les idées dont il avait envie. Ce qu’il sous-entendait ? Absolument rien, même si le jeune homme était mignon. Il essayait juste de l’embrouiller, histoire de lui faire perdre le contrôle et de pouvoir faire ce dont il avait envie. « Je veux des tas de choses, à bien y réfléchir, mais tout dépend de ce que tu as à proposer. Pour l’objet, je m’en doute et je m’en fous, je ne le voulais pas, de toute façon. C’est pour ça que je te l’ai laissé. » On peut bien rêver en couleur, non ? Mais en même temps, c’était vrai, il n’avait pas voulu de l’objet. Tout ce qui avait compté, c’était le cambriolage en lui-même et même s’il n’avait pu ramener la preuve, il l’avait réussi puisqu’il s’en était sorti. Puis au final, à la place de l’objet, il avait découvert un homme invisible ! « On pourrait rester là des heures à s’admirer l’un l’autre, si tu veux. Mais bon, comme la nuit tombe, ça deviendra compliqué. Tu faisais quoi avant que j’arrive ? Tu t’entrainais, non ? Le chien fait vraiment un adversaire potable ? Je veux dire, je me doute qu’il court vite mais il peut pas trop grimper là-haut, nan ? » A moins que le chien ne soit capable de voler, bien sûr… « Qu’est-ce que tu dirais de mettre un peu de piment là-dedans ? » Les mini-bombes solaires de Lukaz pouvaient effectivement faire un très sérieux piment, pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Lun 18 Juin 2012 - 2:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Andrew n’en revenait pas. Mais qu’est-ce qu’il venait de dire à l’instant, que la situation l’intéressait ? « Merde, mais c’est impossible de se débarrasser de lui ! Et il a l’air de vraiment apprécier, à le voir sourire comme ça. » Il fallait bien se rendre à l’évidence ; soit ce gars n’avait pas peur, soit il s’agissait d’un des pire imbéciles qui soit. Quoi qu’il en soit, la provocation pour le chasser c’était pas gagnant. Andrew allait devoir se trouver un nouveau registre, mais lequel ? La provocation était son joker; puissant, se pli à toute situation et peu même être utilisé quand c’est le tour de jeu de l’adversaire ! Étant donné le grand intérêt de l’autre dans la situation, l’indifférence serait peut-être jouable… c’était à voir. Mais c’est qu’Andrew ne se doutait pas de ce qui allait lui être proposé sous peu !

- Ha ha ! Ton jeu d’acteur est pas si pire, j’y ai presque cru pendant un moment. Voir que tu as pu infiltrer un bâtiment sous surveillance constante pour un objet que tu voulais pas. Tu sais, si tu manques de passe-temps, je peux t’en proposer moi !

Et voilà qu’il balançait encore son joker de la provocation, ce n’était pas gagné d’avance. Comme l’intrus continuait de parler, Andrew le perdait complètement de plus en plus. De quoi se mêlait-il avec toutes ces questions ? Mais bien sûre qu’il s’entrainait, et oui, Helios ferait un adversaire redoutable s’il venait à l’entrainer dans ce but. Mais qu’es-ce que ça pouvais lui faire à lui ça ? Il était difficile à suivre entre ses questions sorties d’on ne sais trop où. Et puis il y avait le fait qu’il trouvait la situation intéressante. Toutefois, la confusion d’Andrew atteignit son apogée quand il lui demanda si son compagnon à quatre pattes était capable de grimper sur les conteneurs; que préparait-il avec tout ça ? Ce ne fut pas très long qu’Andrew l’apprit, et quand cet inconnu eu terminé sa phrase, un sourire et un regard ayant soif de challenge était déjà accrochés solidement à la figure d’Andrew. « fuck la carte de l’indifférence, hein ! Je vois pourquoi la situation lui paraissait si intéressante, maintenant ! » Cox reconsidéra son ancien concurrent de contrat et nouvel adversaire de jeu avec un air défiant. Croisant les bras sur son torse, il lança :

- Tiens, tu veux t’amuser tout à coup. C’est pas toi qui avait peur et qui voulait éviter le bruit il y a à peine quelques minutes de ça ? Je te rappel, comme tu l’as dit plus tôt, que t’es sans défense contre les gens qui sillonnent ces lieux et qu’ils sont tous armés. Et puis tu veux faire quoi une fois là-haut ?

Andrew était curieux de savoir pourquoi il avait parlé de grimper sur un de ces conteneurs, ou n’était-ce que pour se mettre hors de porté d’Helios ? Si c’était le cas c’était un peu inutile étant donné le contrôle d’Andrew sur le chien, mais ça, il n’allait surement pas rassurer l’autre en lui en parlant !

Puis une pensée effleura son esprit; l’avait-il vu assis là-haut avant qu’Helios ne le mette en garde ? Avait-il vu leur séance d’entrainement ? Si oui, cela signifiait que la protection qu’Helios lui avait toujours offerte contre les voyeurs était défaillante. Après toutes ces années passées à s’entrainer avec l’animal et à côtoyer la place, combien de gens savait pour son don et leur entrainement, disons-le, particulier ? Était-ce pour ça qu’il avait toujours eu relativement la paix en s’entrainant; qu’il n’avait jamais été chasé ou embêté par un gang plus que par de nouveaux membres qui s’égaraient ? Savaient-ils tous pour lui et son petit secret, ce qui les menait à le craindre et à le laisser tranquille ? Mais non, c’était ridicule, comment pouvaient-il avoir peur d’un seul homme alors que certains de ces gang était des gangs criminels hautement organisés qui jouaient dans les meurtres… malgré que le fait qu’il soit un mutant change complètement la donne; mieux vaut pas prendre le risque de se le mettre à dos, des chances qu’il soit plus dangereux qu’il ne paraisse, qu’ils se disaient peut-être.

Le jeune homme se ressaisi finalement et se rendit compte qu’il devait bien s’être écoulé quelques secondes pendant qu’il pensait, les yeux perdu dans le sol recouvert de béton à leur pieds. Il ramena son regard sur l’autre. C’était absurde tout ça; il avait confiance en Helios. Son regard devint plus rude; il était prêt, qu’il le lance son défi, il allait s’amuser. Un sourire arrogant vint ponctuer cette idée.

- Va pour le piment. Ça tombe bien, j’aime l’épicé. J’ose espérer que ce que tu as derrière la tête est plus explosif que de s’admirer l’un l’autre. Tu veux que je t’aide à monter là-haut peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Juin 2012 - 16:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lorsque le jeune homme réagit à ses propos, Lukaz sourit mais il ne dit rien. Il se disait donc être un excellent voleur en dénigrant les talents du Français, mais il venait de prouver le contraire. Il faisait encore partie de ces voleurs qui entraient pour piller des biens divers et variés alors que le Français était passé à un autre niveau. Pour lui, l’objet importait peu, c’était le défi qui comptait ! Entre voler une relique sans surveillance dans un petit musée et voler le stylo à encre préféré du chef de la police au cœur même de son bureau, le choix était vite fait ! Mais à quoi bon perdre du temps à l’expliquer ? Que l’autre se croit meilleur était bien plus intéressant. De cette manière, il se méfierait moins et Lukaz pourrait gagner bien plus facilement.

Les propos suivants firent encore plus grandir le sourire du jeune Français. Décidément, ce type était vraiment génial ! Il tentait de jouer sur ses grands airs, mais il avait encore besoin de prendre des leçons. C’est pourquoi il lui répondit, point par point, sans omettre le fait de le provoquer un peu, juste pour tester ses réactions. « Oh, je parlais du bruit d’une bagarre. Ces types, ils ont tendance à trouver tous les moyens pour faire usage de leurs poings alors je préférais éviter de leur en donner un. Mais je pense qu’on peut s’amuser tout en douceur et sans les alerter… A moins que tu aimes un peu de sauvagerie. Dans ce cas, je pense pouvoir te faire crier comme personne… » Lukaz appuya son sous-entendu par un sourire un peu pervers, juste pour voir ce que ça ferait. Il enchaîna toutefois rapidement. « Et qui te dit que je suis sans défense ? Je t’ai aussi dit que j’étais meilleur que toi et tu ne m’as pas cru… » Et hop, un petit doute lancé au passage. En effet, Lukaz n’était absolument pas sans défense et si la situation devenait risquée, il lui suffirait de s’envoler pour s’en éloigner. L’autre pourrait être invisible, oui, mais il avait un chien et ça, c’était évident que ça allait être sa faiblesse. Il avait bien plus à perdre que Lukaz dans l’histoire. « Là-haut ? Je sais pas, on pourrait admirer le coucher de soleil ? Je pensais juste que ça serait plus confortable pour toi que le béton du sol… Mais va pour le piment ! Je t’assure que je peux te donner quelque chose de très explosif. »

Le sourire du jeune homme se fit un peu plus grand encore. Que devait-il faire ? L’effrayer ? Ca pourrait être amusant. Les mains dans le dos, Lukaz ne bougea pas mais il fit naitre un petit soleil dans chacune d’elle. Puis, d’un geste vif, il ramena ses mains vers l’avant et envoya les soleils de part et d’autre de son compagnon du moment, les laissant exploser juste derrière lui mais sans que ça n’ait la moindre conséquence. Un geste particulièrement fou ? Oui, mais ça faisait partie de son plan. « Assez explosif pour toi ? Par contre, je pense que tes chers voisins ne vont pas tarder à arriver, maintenant. Je pense que ce genre de situations n’est pas ce qu’ils apprécient le plus sur leur territoire. Tu deviens invisible donc tu t’en fous… Mais ton chien, il fait pareil ? » Pourquoi dire tout ça alors que ça avait toutes les chances d’énerver l’autre ? Bonne question… « Si tu veux, je connais un coin beaucoup plus tranquille pour s’amuser. Et je pourrais même te montrer que ça peut être explosif de s’admirer. » Le sourire s’afficha une fois de plus sur son visage. « Alors, tu décides quoi ? Il doit nous rester trois ou quatre minutes, maintenant… » La balle était dans son camp. Qu’allait-il décider ? Frapper Lukaz et partir de son côté ? Ou plutôt le suivre par curiosité et/ou intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Mer 20 Juin 2012 - 6:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Les premiers propos de son vis-à-vis jetèrent Andrew dans la confusion. Son visage était mat, sans sourire, ni expression. Seulement la confusion. Il voyait bien qu’il y avait un double sens à ce qu’il venait de lui dire, mais laquelle de ces explications devait-il prendre pour interpréter son discours? L’une ne cadrait définitivement pas avec la situation, mais le sourire que l’étranger arborait laissait sous-entendre que c’était bel et bien l’interprétation à prendre. Toutefois, son rapide enchainement balaya la confusion qui se transforma en amusement. Balançant la tête en arrière, Andrew éclata de rire en lui lançant :

- Ha ha ! tu la ramènes encore celle-là !


Les événements qui suivirent s’enchainèrent plutôt rapidement. Si bien qu’il ne distingua pas vraiment le temps qui s’écoula entre ce que l’intrus lui dit et le moment où il se retrouva accroupi, les deux bras protégeant sa tête à la vue d’une masse de lumière volant en sa direction. Par réflexe, il jeta un rapide coup d’œil derrière lui pour évaluer les dégâts laissés par il ne savait trop quoi, mesurant en même temps la force de frappe de son adversaire. Conclusion ? Suffisamment puissant pour le blesser sérieusement. Andrew jeta un œil à Helios en se retournant. L’animal, intact, se relevait après s’être probablement écrasé par terre à la vue du projectile. Bien qu’il se soit arrangé pour éviter la menace, il aurait probablement réagit trop lentement pour l’éviter si le tire lui avait été destiné. Il était vulnérable dans cette histoire. Bien qu’Andrew sache pertinemment que ce qui avait été lancé n’avait pas été destiné à les atteindre, il dit tout de même au tireur :

- Un mutant, hein ? Ouais… pas si mal. Malgré que tu as besoin de rattrapage côté précision.

Avec un tel commentaire, il était certain que sa prochaine cible allait être Cox. Est-ce qu’Andrew était stupide ? Bien sûre que non ! Et il n’allait pas commettre la même imprudence deux fois. Il était mentalement près à se protéger si besoin était. Mais d’un autre côté, l’homme devant lui l’aurait déjà blessé ou même tué si tel était son désir. Au lieu de ça, il semblait comme lui vouloir s’amuser un peu, mais à quel point allait-il pousser le challenge ? Et qu’avait-il de caché encore ?

Soudainement, Andrew se rappela que, même si l’invisibilité n’était pas son pouvoir mutant mais bien un pouvoir dû au pendentif à son cou, l’homme devant lui n’en savait rien et, bien qu’il sache qu’il soit un mutant, il ignorait en fait son vrai pouvoir mutant. Il décida donc de la jouer ainsi; il allait faire de l’invisibilité son pouvoir principal et éviter d’utiliser de façon évidente son pouvoir sur la gravité. Et pourquoi ne pas pousser l’illusion jusqu’à lui faire croire qu’il devenait intangible aussi. Un peu d’ingéniosité et un truc ou deux devrait faire l’affaire. Ça allait rendre les conversations avec ses contractants intéressantes et brouiller leur enquête, si enquête il y avait.

« Merde ! »
Le regard de Cox sur l’homme devant lui redevint dure; avec ce que cet idiot venait de lancer comme projectile il était certain que les gangs autour allaient rappliquer. En plus qu’il faisait encore clair, ils allaient facilement les retrouver. Grâce à lui, il allait devoir se tenir tranquille et changer d’endroit pour s’entrainer pour les prochaines semaines, sinon plus. Mais un élément de la situation actuelle était plus urgent : Helios. Ce gars marquait un point; le chien était une victime trop facile et il valait mieux le mettre en sécurité avant tout autre chose. Sans se retourner, il ordonna à l’animal :

- Helios, on se retrouve là-bas.

Le chien rappliqua avec un jappement sec comme pour s’opposer à l’ordre, mais Andrew fit un geste de la main, paume vers son compagnon à quatre pattes qui baissa la tête presque simultanément pour après se retourner et détaler sans ajouter un son. Ce que ce geste avait été en vérité ? Une légère répulsion avec son pouvoir mutant pour secouer l’animal et le contraindre à obéir. Andrew détestait faire ça et il se sentait mal d’avoir recours à cette force contre son ami, mais la situation ne lui laissait ni le temps ni le choix. Une vingtaine de secondes suffirent pour que le bruit de raclement des griffes du chien contre le béton se dissipe dans le calme éphémère de cette soirée.

- Assez explosif tu me demandes ? J’ai déjà vu mieux, mais je dois avouer que c’est pas si pire… pour un amateur.

L’expression d’Andrew changea pour un regard plus joueur accompagné d’un sourire à la même tendance. Il couvrit la distance entre eux et s’arrêta juste devant son nouveau compagnon avant de s’adresser à ce dernier :

- Soit. je te connais pas, mais je vais te faire confiance sur ce coup là. C’est toi après tout qui nous a mit dans cette situation, non ?
Il tendit la main comme pour voir si son vis-à-vis allait conclure cette entente. Alors ? On bouge ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 5 Juil 2012 - 15:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz avait décidé de faire exploser deux petites sphères de lumière au milieu de tous ces conteneurs métalliques. Pour quelle raison ? En réalité, il n’en savait rien. C’était venu comme ça. L’autre voulait un peu de piment dans leur échange et il le lui avait donné. Est-ce qu’il apprécierait la surprise ? Ca, c’était beaucoup plus difficile à imaginer, par contre. Le maître comme son chien eurent le réflexe de se protéger avant de se remettre debout, conscients de ce qui venait d’arriver. Au passage, le jeune homme n’hésita pas à le provoquer une nouvelle fois. Décidément, il n’en ratait pas une ! Après quelques instants, comme s’il en prenait enfin conscience, il renvoya son chien chez lui en faisant quelque chose d’assez étrange… Un simple geste de la main fit terre l’animal et surtout, il le fit détaler en sens inverse. C’était quoi encore ce délire ? En plus d’être invisible, c’était un télépathe animalier ? Enfin, un truc du genre… Ca pourrait expliquer la grande attention qu’il semblait vouer à son chien. Il valait donc mieux éviter de s’en prendre à lui si on ne voulait pas mettre le maître en colère.

Après cela, le sale jeune, puisqu’on pouvait clairement l’appeler comme ça, reprit la parole pour jouer à nouveau les provocateurs. Un instant, Lukaz eut envie de le clouer sur place pour voir s’il ferait encore le malin devant les loubards du coin. Mais bon, comme il devenait invisible, ce n’était pas très utile… Lui faire avaler un soleil pour voir s’il trouverait ça plus explosif ? C’était une idée à méditer, c’était certain. Il fit alors quelques pas pour se rapprocher au plus près de Lukaz et lui expliqua que sur ce coup, il lui faisait confiance. Lui tendant la main, il demanda s’ils allaient bouger ou non. Souriant, le Français offrit une poignée de main solide et franche tout en acquiesçant. « Oui, on bouge. T’as pas intérêt à trainer. »

Toutefois, avant de partir, Lukaz fit apparaitre deux nouveaux soleils dans ses mains, laissant le temps à son compagnon d’admirer le spectacle. Il les envoya ensuite voler dans les airs par-dessus les conteneurs afin de les faire retomber le plus loin possible de leur position actuelle. De cette manière, l’explosion attirerait les criminels du coin tout en leur laissant le temps de fuir plus loin. Saisissant le bras de l’autre jeune homme, Lukaz le tira à sa suite et commença à courir en prenant garde à ne pas faire trop de bruit. Quelle direction prendre ? Très simple, plein nord ! En s’y prenant bien, ils pourraient finir par atteindre le quartier des Marais et de là, le retour en ville ne serait plus très compliqué. En plus, comme Lukaz habitait dans le coin, il pourrait toujours tenter de se ramener un petit plaisir nocturne à la maison…

Les minutes défilaient à mesure qu’ils avançaient, sortant de l’ombre pour se cacher derrière un nouveau conteneur. Par deux fois, ils durent éviter des groupes de personnes, mais ils ne furent jamais repérés. Du moins, c’est ce que pouvait laisser penser leur situation. Ils finirent soudain par déboucher sur la rive de la Redford, à quelques centaines de mètres à peine du pont Lincoln. La ville s’étendait sous leurs yeux et ils savaient maintenant qu’ils risquaient beaucoup moins. Lukaz finit par s’arrêter afin de reprendre son souffle. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas couru comme ça, préférant généralement voler à travers les airs. Mais là, il n’avait pas trop le choix, à moins de laisser tomber l’autre type. Comme il était un peu responsable de la situation, il n’avait évidemment pas pu se résoudre à agir ainsi. Scrutant les environs, il finit par reposer son regard sur le garçon en question. « Tu cours pas trop mal, mais qu’est-ce que tu fais comme bruit… Une chance que tu saches devenir invisible, tu volerais pas grand-chose sinon. » Affichant un nouveau sourire sur ses lèvres, il se décida à se rapprocher aussi près que possible. « J’ai aussi constaté que tu étais du genre très bavard… T’es aussi doué pour tout ce qui touche l’utilisation de ta langue ? » Le sourire se fit plus gourmand alors que Lukaz n’avait pas la moindre idée de ce que dirait ou ferait son compagnon involontaire.


HP : Je te mets le lien du plan de la ville, si tu veux te situer Wink
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Dim 8 Juil 2012 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
La poignée de main ferme de l’étranger ravit Andrew, heureux de voir qu’il allait assurément y avoir du divertissement dans la soirée. Alors qu’il allait placer un commentaire, l’homme fit apparaitre deux de ces boules d’énergies dans ses mains. Cox se retrouva quelque peu hésitant sur le coup. D’un côté il se souvenait très bien que les projectiles précédents lui avaient presque été destinés, donc tous les muscles de son corps étaient en alerte et prêts à réagir. Mais d’un autre côté, il ne pouvait cacher son intérêt et sa curiosité devant ce don d’une nature différente de tout ce qui lui avait été donné de voir chez les membres du SHADOW. Bien entendu, il avait déjà vu des blasters à l’action avec leurs rayons d’énergie qui sortent de la paume de leur main comme une balle du canon de son fusil, mais jamais personne n’avait "condensé de l’énergie" ainsi. Au contraire, tous semblaient s’en débarrasser le plus vite possible.

La démonstration fut rapidement écourtée quand le créateur des boules lumineuses les lança plus loin dans les docks. Andrew les suivit des yeux mais n’eut même pas le temps d’entendre atterrir leur diversion qu’une main lui saisit fermement le bras et le tira vers l’arrière. Débalancé, Andrew revint rapidement à la priorité du moment; fuir. Il reprit vite son équilibre et, calquant son pas à celui de l’autre, se mit à le suivre au travers les dédales de conteneurs. Où allaient-ils ? Il n’en avait aucune idée, bien que ça lui semble être vers le nord. Il espérait du moins que ce soit dans cette direction, car les autres point cardinaux ne débouchaient sur rien de très intéressant.

Aux yeux d’Andrew, cette fuite leur prenait une éternité. Bien qu’il ait déjà eut à fuir et à couvrir de très grandes distances à couvert, il avait toujours détesté cette porte de sortie. Mais bon, on ne peut pas toujours y échapper, quoi. Et puis, la vue qu’il avait sur son guide n’était pas si banale que ça ! Si bien qu’à deux ou trois reprises, il passa très près de terminer sa course dans le jeune voleur qui s’arrêtait soudainement de courir. À un moment il lui avait paru plus pratique de simplement devenir invisible et de marcher sans plus de façon devant un groupe de personne qui retardait leur progression, mais il s’était vite fait à l’idée que son pendentif ne lui permettait pas d’étendre son invisibilité à son compagnon et qu’il ne pouvait quand même pas lui fausser compagnie ainsi. Après tout il était en train de les sortir d’un faux pas… faux pas dont il était l’auteur, mais ça, Andrew le considérait comme un détail négligeable maintenant. Et puis, s’il s’éclipsait, le jeu serait terminé et la soirée avec. Mais celui-là lui donnait l’impression que d’une façon ou d’une autre il pouvait agrémenter sa soirée.

Au grand bonheur du jeune homme, l’étranger finit par s’arrêter. Ils étaient à découvert sur la rive de la Redford. Il fit quelques pas vers la rivière, détendu; il était convaincu qu’ils étaient hors de danger, ils étaient des professionnels après tout. Et puis, il avait toujours un joker dans sa manche si quelque chose venait à leur tomber dessus. Au son de la voix devenue familière avec la soirée, Andrew se retourna. Il fut surprit par la remarque du jeune homme qui le piquait au sujet de sa course. Si bien qu’il rappliqua aussitôt :

- Hey ! Doucement, je suis pas si bruyant que ça ! Puis dans un léger rire, il ajouta d’un ton amical, par contre, on dirait que tu manque de cardio un peu, tu trouves pas ?

Bien que lui aussi était essoufflé de leur longue course. L’inconnu vint ensuite surprendre Andrew avec une question des plus suggestives agrémentée d’un sourire que le jeune homme ne pu s’empêcher de souligner. Inconsciemment, le sourire du jeune homme se mit à ressembler étrangement à celui de son vis-à-vis alors qu’il fit quelques pas lent autour de lui :

- Je dois dire que tu laisses pas ta place non plus quand vient le temps de parler. Il referma la distance entre eux, que ce dernier avait laissée très étroite, et continua. Et puis, ça dépend toujours de quelle utilisation du parle…

D’une main légère il glissa ses doigts de la joue de l’homme jusque dans ses cheveux courts cendrés. Il rapprocha encore davantage son visage du sien jusqu’à ne plus pouvoir être plus près puis, d’un pas agile et rapide, le contourna et mit un pas de distance entre eux.

Dos à son compagnon, Andrew ne pu empêcher un sourire particulièrement espiègle et satisfait venir se coller à ses lèvres.

- Mais comme je disais, ça dépend de ce que tu entends par là.

Nonchalant, face à la rivière, il attendit impatiemment la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Juil 2012 - 17:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
La course sans poursuite avait duré un certain temps, mais finalement, les deux jeunes hommes étaient arrivés sur les rives de l’un des deux fleuves qui traversaient Star City. Là, ils pourraient souffler un peu avant de retourner tranquillement vers la ville pour y choper un bus ou un métro qui les reconduirait vers chez eux. Seulement, ils n’en étaient pas encore là. Pour l’instant, Lukaz se contentait de provoquer un peu l’autre garçon, cherchant à s’amuser autant qu’à tester les réactions qu’il recevrait en retour. L’autre semblait en effet avoir pas mal de répondant et il n’était pas du genre à se laisser faire. Peut-être un peu trop grande gueule, mais ça finirait clairement par lui passer. De ce fait, Lukaz ne répondit pas à la remarque de son compagnon, l’éludant par un simple sourire. En même temps, il était vrai qu’il manquait d’entrainement dans ce domaine. Lorsqu’il s’exerçait à la course, c’était davantage dans le sprint que dans le marathon…

Se rapprochant ensuite, le Français se fit plus taquin, curieux de voir ce que dirait ou ferait l’autre garçon. Et quelle surprise ! Le sourire qu’il reçut en retour fut des plus suggestifs et par là même, des plus surprenants. Il s’était attendu à tout sauf à ça, il fallait bien l’avouer. Mieux encore, le jeune homme se rapprocha en prononçant quelques mots avant de lever sa main pour la laisser glisser le long de la joue de Lukaz puis dans ses cheveux. C’était vraiment sérieux, là ? Apparemment oui, puisque c’est à ce moment que son visage se rapprocha toujours plus, jusqu’à ce qu’il finisse par le contourner afin de s’éloigner dans son dos. Cela n’empêchait pas Lukaz d’être vraiment très surpris. Il avait certes joué à ce jeu-là le premier, mais il ne s’était absolument pas attendu à obtenir une telle réponse aussi vite ! Ca rendait les choses tellement plus intéressantes pour la suite.

Inspirant profondément, Lukaz écouta les nouveaux propos que tenait son compagnon de route et un sourire vint orner ses lèvres. Est-ce qu’il était vraiment conscient de ce qu’il faisait ? Se doutait-il de ce vers quoi ça allait le conduire ? Il valait mieux pour lui, sans quoi il risquait de ne pas tenir le choc. Ignorant volontairement la remarque, Lukaz fit volte-face et s’avança vers le provocateur. « On t’a jamais appris à ne pas tourner le dos à un inconnu ? » Pointant son doigt en avant, il l’enfonça doucement dans les côtes du jeune homme. « Imagine que j’ai été armé… Si on m’avait payé pour te faire des choses, j’aurais facilement gagné, là… » C’était vrai, mais par chance pour le jeune homme, ce n’était absolument pas le cas. Encore que Lukaz avait très envie de lui faire certaines choses… Alors, pourquoi ne pas tenter le diable ? Modifiant la position de sa main, le Français la posa à plat sur le flanc de son compagnon, approchant en même temps son visage de son oreille droite. « Quant à l’usage de la langue… » Souriant toujours plus, Lukaz passa la sienne entre ses lèvres avant de la laisser glisser contre l’oreille du voleur invisible. Puis, très rapidement, il s’écarta de quelques pas afin d’éviter tout retour de flamme trop violent. « On peut en faire tant de choses que je ne pourrais tout t’expliquer. Et puis, ce n’est pas vraiment un lieu approprié, je trouve… » Une invitation à bouger ? Peut-être, mais pour aller où ? C’était à voir. Tout dépendrait de ce que le garçon dirait de ça. « D’ailleurs, même si je trouve que le mystère rend très séduisant, t’as pas un nom ? Moi c’est Lukaz… » Ca serait quand même plus simple de l’appeler par son prénom !
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Dim 15 Juil 2012 - 22:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Après avoir prit le visage de l’inconnu dans sa main, Andrew s’était éclipsé d’un rapide pas sur le côté pour terminer dos à ce dernier. Ne pouvant le voir, tout ce qu’il avait comme suivit était alors ce que son ouïe lui rapportait. Il n’en fallut pas long pour que le son d’une profonde inspiration se rende jusqu’à lui. Comment devait-il l’interpréter ? Était-ce bon signe ? Jusqu’ici son vis-à-vis l’avait tenté plus d’une fois avec des remarques suggestives et des expressions qui en disaient encore plus long. Mais n’était-il après tout qu’un de ces agaces qui ne vont pas au-delà des mots, ceux même qui donne l’impression d’avoir peur de goûter ? Avec les années, Andrew était assurément tombé sur un ou deux de ces gars, mais il avait appris à jouer selon les règles de l’autre. Concernant son compagnon actuel, il n’avait aucune idée d’où tout ça le mènerait, mais il n’était pas inquiet; il finirait bien par découvrir les règles selon lesquelles il jouait et s’y accommoderait avec plaisir. Et puis, la vie est un jeu après tout… pourquoi ne pas en profiter !

Les propos de son compagnon et le doigt qui vint pointer dans ses côtes le fit sourire. Tournant légèrement la tête, il regarda vers la main du jeune homme. Qu’on l’ait payé pour lui faire du mal ? Il devait avouer que si c’était le cas, il avait une méthode des plus subtiles et gagnantes. Il tâchera de s’en rappeler lors de son prochain contrat de ce type, ça pourrait rendre le travail pas mal plus intéressant. Mais en ce qui concernait le moment présent, il y réfléchit très rapidement pour finalement se dire qu’il n’aurait pas pu le prendre au dépourvu ainsi, il était trop doué pour se laisser faire ainsi. Il lui lança donc :

- Qui sait, peut-être. Mais vu la façon dont tu as réagit il y a un instant à peine, je ne pense pas que tu sois là pour ça. Et puis… si on t’as vraiment payé, je dirais plus que c’est pour me faire des choses bien différentes que de me tuer, je me trompe ?

Andrew n’eu pas vraiment le loisir d’en ajouter plus quand le doigt qu’il sentait au travers son t-shirt se transforma vite en la paume d’une main. Mais ce qui le surprit à ce moment fut le contact chaud et humide derrière son oreille. Une vague de frisson lui traversa le dos et instinctivement il se retourna en tendant la main, comme pour attraper l’autre, mais il était déjà à quelques pas de lui, comme s’il avait prédit la réaction d’Andrew. Le jeune homme lui servit un sourire : « Il est peut-être pas seulement un agace après tout ! ». Andrew ne cacha pas son plaisir à entendre le commentaire qui suivit; ce qu’il venait tout juste de se dire était donc vrai et la soirée était loin d’être terminée ! Toutefois, ce qui ne manqua pas de l’étonner fut que le jeune homme lui donna ensuite son nom, mais pour le moment Andrew se contenta de servir un sourire espiègle à son compagnon avant de disparaitre.

Invisible, il laissa couler quelques secondes pour laisser son nouveau compagnon de jeu, Lukaz, le temps de réaliser qu’il s’était volatilisé, et peut-être s’amuser de sa réaction un peu. Bien que ça devait inévitablement arriver à un moment ou a un autre de la soirée, Andrew était un peu déstabilisé qu’il lui ait donné son nom, si c’était bien là son vrai nom. Mais d’une façon ou d’une autre, il avait la certitude que ça l’était. Restait à déterminé si lui allait donner son vrai nom ou pas, car il avait beaucoup à perdre avec le SHADOW si l’autre se jouait de lui.

Dans un complet silence, il se déplaça et contourna Lukaz pour venir se planter juste derrière lui en diagonale. Très près de l’homme mais sans que son épaule ne touche la sienne, il relâcha son contrôle sur le talisman à son cou et redevint visible. Le regard perdu dans la rivière, il dit :

- Et tu pense peut-être que tu es plus à l’abri d’une menace de ce genre avec un gars comme moi à proximité ? marquant une courte pause il ajouta, et tu disais que j’étais bruyant…

Andrew regarda son vis-à-vis avec un sourire en coin avant de lui déballer :

- Lukaz… c’est charmant ! Comme ça, Lukaz, tu ne supportes déjà plus le mystère ? C’est dommage, je l’aimais bien ce secret qui planait moi. Et puis, étant donné ton occupation de voleur, j’aurais pensé que tu serais plus habitué et confortable à nager dans le mystère, non ? Mais je dois avouer que Lukaz c’est bien plus agréable à l’oreille que l’inconnu… Je m’appelle Charles. Bon d’accord, ce n’est pas aussi jolie que Lukaz, mais tout de même !

Le pseudonyme avait traversé ses lèvres sans aucune hésitation ni réflexion. L’ayant utilisé durant longtemps lors d’un contrat il y a 2 ans de cela, le nom lui était venu naturellement. Glissant les doigts le long du col de son propre t-shirt, il ajouta :

- Vu que j’habite un studio à l’autre bout de la ville et qu’Hélios a pas l’air de trop t’aimer, je propose qu’on aille tout simplement chez toi. À moins bien sûre que t’ais une autre idée, mais bien que je sois partant pour un peu tout ce que tu pourras proposer, je pense aussi qu’on devrait pas trop trainer…


D’un léger mouvement de l’avant-bras il avait ramené sa main dans le bas-dos du jeune homme et avait laissé ses doigts glisser le long de sa ceinture. Servant un clin d’œil à Lukaz, Andrew ne pu empêcher un sourire friand de naitre à ses lèvres. Et comme il terminait de parler, un coup de tonnerre inattendu vint faire vibrer le ciel sombre où la nuit s’était installée une vingtaine de minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Juil 2012 - 14:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge
Afficher le profil
Solar

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/07/1985
ϟ Arrivée à Star City : 22/05/2012
ϟ Nombre de Messages : 6176
ϟ Nombre de Messages RP : 699
ϟ Célébrité : Tom Felton
ϟ Crédits : self
ϟ Doublons : Ezekiel Nakamura
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire libertin
ϟ Métier : Voleur du Cartel Rouge
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Blond cendré, yeux bleus, finement musclé, svelte et agile, un piercing à la langue, deux piercings dissimulés et un tatouage à découvrir...
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise des lames

- Absorption d’énergie solaire
- Absorption de la lumière
- Force solaire (8T)
- Résistance solaire
- Régénération solaire

- Projection d’énergie solaire
- Explosion aveuglante
- Stroboscope
- Rayon solaire
- Flèche solaire
- Lame solaire
- Sabre-laser

- Immunité solaire
- Immunité aux laser

- Vol solaire

- Forme invisible

- Forme lumineuse

- Physiologie solaire
- Subsistance solaire

- Photoportation

- Contrôle thermique

- Brouillage mental

- Costume renforcé
- Costume autorégulé
- Protèges-poignets lance-fléchettes
- Lunettes de vision nocturne
- Lunettes ultra-photoniques
- Ceinture utilitaire (recycleur d'air, balles fumigènes, billes incapacitantes, bombes collantes, bombes électriques, boule disco lévitante, émetteurs à ultrasons, spray réfrigérant)
- Armes : accumulateur stellaire, filet d'Hélios, pistolet tranquillisant pliable, revolver apache de maître
- Technologies : Book My Life, Cœur du Projet Manhattan, projecteur holographique portable, séquenceur cryptographique

- Clé des Rêves

- Scorpio (super-voiture)
- Nisshoku (super-voiture)
- Nautile bioluminescent (submersible)
- Char solaire

- Kamui Kaguya/Kagutsuchi
- MEDEE (intelligence artificielle)
- Clank (robot)
- Mutin Lutin Malin Pesti (lutin)

- Fallaenn (base)
- Forteresse Onirique (base)
Lukaz avait décidé de jouer la carte à fond pour voir ce qu’il pourrait tirer de la situation présente et il fut donc plutôt ravi de voir un sourire apparaitre sur les lèvres du jeune homme. Ce dernier aurait pu l’abreuver d’insultes en tous genres, mais il était visiblement amusé voire enchanté par la tournure que prenaient les événements. Et pour tout avouer, c’était tant mieux ! Mais c’est alors qu’il sembla s’évaporer, comme s’il devenait invisible ! Qu’est-ce que ça voulait dire ? Est-ce que l’autre comptait utiliser son pouvoir pour s’échapper discrètement ? Ou alors, est-ce qu’il allait lui faire payer son insolence par de la violence physique ? Difficile à dire, mais Lukaz se tendit un peu plus, près à répliquer s’il le fallait. De toute façon, être invisible ne le protégerait pas contre les grenades solaires alors il avait plus qu’intérêt à ne pas jouer au con !

Cherchant autour de lui d’éventuelles traces, comme des empreintes qui se dessineraient subitement sur le sol, Lukaz tendit aussi l’oreille, essayant d’entendre des crissements de semelles sur le sable, des raclements de pieds sur le sol ou tout autre son qui signifierait un déplacement quelconque. C’est alors qu’une silhouette réapparue, juste derrière lui, plutôt près, pour tout dire… Au moins, le Français savait que l’autre ne lui voulait pas de mal, sinon il aurait facilement pu le tuer. Mais à quoi rimait donc cette démonstration ? Essayait-il de lui montrer que c’était lui qui menait la danse ? Peut-être bien… Ca collerait bien à son assurance frisant l’arrogance. L’autre prit alors la parole, jouant sur le même tableau que Lukaz en mettant en avant la menace qu’il pouvait représenter, revenant aussi sur la petite remarque qui faisait de lui quelqu’un de bruyant. Le jeune Français ne répondit rien, mais il se permit un sourire. L’autre marquait un point, il ne pouvait le nier.

Reprenant la parole, l’autre garçon revint sur la révélation du prénom, expliquant ensuite s’appeler Charles. Surprenant et étonnant, il fallait l’avouer ! Il enchaîna ensuite en expliquant qu’il habitait bien trop loin pour aller chez lui et qu’ils feraient donc mieux d’aller chez le Français. Ben voyons ! Il n’eut toutefois pas l’occasion de répliquer que la main du dénommé Charles vint glisser dans son dos puis le long de sa ceinture. Un petit gourmand ? Bien… Très bien, même ! Faisant volte-face pour se retrouver face à son compagnon, Lukaz leva les yeux vers le ciel zébré d’éclairs avant de reprendre la parole. « Je te l’ai dit, j’aime le mystère… Mais je trouve que dans certaines situations, c’est nettement mieux de susurrer ou de crier un prénom. Tu ne penses pas ? » Se mordillant la lèvre inférieure, il s’éloigna alors de quelques pas vers l’arrière. « Et pourquoi donc je prendrais ce risque ? Je te connais à peine, je sais que tu voles pour vivre et tu deviens invisible… Tu crois vraiment que je vais attirer le loup dans la bergerie ? » Souriant, il ne tarda pas à enchaîner. « Je veux bien prendre le risque, mais il me faut des assurances… Charles. »

En effet, Lukaz avait limite l’impression de se faire avoir dans cette affaire et même s’il voulait faire des efforts, il était hors de question de le faire sans avoir la moindre assurance qu’il ne risquerait rien par la suite. Lukaz revint finalement vers l’autre jeune homme, se rapprochant aussi près de lui que possible, leurs visages se frôlant presque. « Mais on peut aussi aller ailleurs, si tu n’es pas frileux… Comme dans les films, sous la pluie… C’est sexy, nan ? » Se glissant la langue sur ses lèvres, le Français posa alors sa main à plat sur le torse de son compagnon. « T’es sûr de ton coup ? Tu serais vraiment partant pour tout ce que je peux proposer ? Tu ne sais pas les risques que tu prends, là… » Souriant à nouveau, il enchaîna. « Je suis un garçon gourmand. » Rompant le contact, il repartit de quelques pas vers le nord, se retournant pour inviter Charles à le suivre. « Alors, on reste dans le coin ou on va chez moi ? Tu peux me garantir que tu ne profiteras pas de ce que tu pourras apprendre sur moi alors que tu me caches tout sur toi ? »
Revenir en haut Aller en bas




Lumos !

Message posté : Jeu 19 Juil 2012 - 6:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Ce Lukaz avait tout un cachet. Alors qu’Andrew se tenait immobile, invisible, toujours à l’endroit d’où il s’était dérobé des yeux de l’autre homme, ce dernier le cherchait un peu partout autour de lui. S’efforçant de ne pas rire, puisqu’il se devait de rester silencieux, il ne pu toutefois s’empêcher de sourire en voyant l’autre, tendu, essayant de trouver en vain un homme invisible autour de lui. Mais ne voulant pas le faire attendre trop longtemps non plus, Andrew s’exécuta et prit place derrière lui où il parla avant de tenter à son tour l’homme et lui renvoyer la balle.

Ce dernier se retourna bien vite vers lui pour prendre la parole et lui lancer une remarque sur le mystère qu’il ne comprit pas immédiatement, mais il se trouva un peu bête quand, au même moment où l’autre reculait un peu, il saisit la portée de ses propos. Il ne pu alors s’empêcher de baisser sa tête en souriant avant de ramener son regard sur le blond; il avait donc devant lui un homme qui, en plus de ne pas être qu’une simple tentation de parure, avait l’air de vouloir jouer dans plusieurs registres… ce nouveau compagnon s’avérait, du point de vu du jeune voleur, particulièrement inspirant. Il fut toutefois étonné par la suite quand l’autre lui remis sous le nez le risque qu’il courait en le ramenant chez lui. Cox dû toutefois avouer qu’il avait raison et que sa demande d’assurance était justifiée. Mais au lieu de répliquer comme ses lèvres brûlaient d’envie de le faire, il se tut et le laissa continuer, peut-être allait-il bouger de l’avant et poser ses conditions de lui-même. En quand il le ferait, Andrew aurait enfin une première version des règles du jeu, ce qui lui permettrait de prendre avantage et de tourner la partie à son goût dès qu’ils mettraient les pieds chez ce bel inconnu.

Mais pour l’instant, au lieu des conditions auxquelles le jeune Cox s’attendait, une proximité avec le jeune homme lui fut servit comme prix de consolation, ou objet de détournement d’attention, ce qui fonctionnait plutôt bien. Si bien que lorsqu’il lui demanda s’il était près à accepter tout ce qu’il proposerait, le goût tant enivrant du défi mêlé à la présence de Lukaz si près de lui poussa Andrew à rappliquer immédiatement :

- Absolument partant !

Le court commentaire qui suivit brisa ce qui lui restait de contrôle sur lui-même et son expression changea. Par chance pour lui, l’autre rompit le contact et s’éloigna avant qu’il ne puisse bouger le moindre muscle, ce qui lui permit de remettre les pieds sur terre. Avec un peu de chance il n’aura pas remarqué. Lorsque Lukaz l’invita à le suivre, il s’attarda un moment où il était pour lui lancer :

- Le métier et tout ça, c’est loin d’être ce qui m’occupe la tête là, ça je peux te le garantir. Et puis c’est vraiment pas de ta confiance que je veux abuser en ce moment, croix-moi…

Quelques gouttes de pluie isolées vinrent l’interrompre. Levant les yeux vers le ciel lourd, il les reporta ensuite vers l’homme à quelques mètres de lui. Il se tenait dans un raie de lumière qui s’était faufilé de leur côté de la haie d’arbres qui les séparait d’une rue calme.

- Je sais pas si t’étais sérieux tout à l’heure, mais si tu trouves ça sexy sous la pluie tu risques d’être servi ! … et moi aussi, ajouta-t-il pour lui-même tout en le dévorant des yeux, maintenant qu’il avait plus de perspective à cette distance.

D’un pas rapide, Andrew se retrouva à la hauteur de Lukaz et se mit à marcher à côté de lui, mains dans les poches.

- C’est faux, je ne te cache pas tout de moi. je trouve même qu’on est plutôt quitte côté information; je connais ton don et ton prénom, et tu connais mon don et mon prénom… c’est kif-kif jusqu’à maintenant ! Et puis, si tu ne me fais pas confiance et que tu préfères un autre endroit, je suis certain qu’on trouvera un paquet de places tranquilles. Par exemple il y a … le jeune voleur claqua des doigts, les yeux au ciel, comme s’il tentait de ramener une idée rapide à sa mémoire. Puis, il secoua la tête et apporta sa main à son cou pour se frotter la nuque en disant, non désolé, y’en a aucune qui me vienne en tête là… et puis, je préfère encore te donner une assurance plutôt que de me casser la tête sur ça en ce moment... comme je n’ai pas grande assurance matérielle sur moi, il exposa ses poignets vides, aillant laissé tout bijou chez lui, il va falloir que tu m’éclaires. Il marqua une courte pause avant de continuer dans un sourire en coin, et si je te dis que je tiens toujours ma parole, ça compte ça ?
Revenir en haut Aller en bas



Règlement de compte entre pies voleuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» RÈGLEMENT DU QUIDDITCH
» Règlement de compte
» Oui, oui Arn a une vie sociale autre que du règlement de compte...
» [RPFB] Règlement de compte
» Règlement de compte [PV Matt, Aaron, Ari, Zack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-