AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_1Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_2bisCarnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_3
 

Carnet de notes de Siobhan O'Reilly

 
Message posté : Sam 12 Juil 2014 - 22:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur







Carnet de notes
ϟ Nom : O’Donnell, Atkins
ϟ Prénoms : Siobhan, Ellen
ϟ Adresse : Little Italy
ϟ Numéro de téléphone : 848-1325
ϟ Adresse e-mail : siobhan.o-reilly@gmail.com
ϟ Métier : serveuse dans un café du Ashton Mall à mi-temps (13h30-19h)
Sommaire

ϟ Oghams
ϟ Pouvoirs
ϟ Contacts
ϟ Historique
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 13 Juil 2014 - 14:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur


L'Alphabet Druidique
BEITHE. Le Bouleau. C’est le symbole d’un nouveau départ. Il est utilisable pour insuffler de la force d'une part, mais aussi pour influer sur le destin en la faveur de l'utilisateur. Cette rune est cependant connue pour avoir moins de fiabilité que d'autres, et est donc à tracer avec précautions.
HUATH. L'Aubépine. Symbole de la pureté impénétrable, il est utilisé par les druides pour protéger leurs sites sacrés depuis des temps immémoriaux, mais aussi pour bénir les plus jeunes. Les arts noirs l'utilisent de façon dévoyée, proscrite, dont nous ne ferons pas mention ici.
LUIS. Le Sorbier. Il s’agit d’une protection vis à vis de la magie. Luis apporte également le discernement et le contrôle. Il sert de catalyseur pour augmenter l'acuité et la fréquence de rêves prémonitoires chez les hommes et femmes doués du don de divination. Dans ses usages les plus noirs, aujourd'hui disparus, il servait à désigner le gardien d'une Garde de Sang, mais aussi comme premier des trois remparts qui la composaient : il empêchait toute manifestation magique de traverser la Garde.
DUIR. Le Chêne. Il apporte force et endurance, et permet la synthèse des opposés. Les possibilités qu'il offre sont nombreuses. Il s'agit du second rempart, le rempart physique, des Gardes de Sang.
FEARN. L'Aulne. L’Aulne procure une protection d'ordre mentale. Il s’agit d'un relai de la force intérieure de chacun. Utilisée sur une personne, elle permet donc d’élever une barrière face aux pouvoirs psychiques. Cependant, seul, cet ogham n’est pas suffisamment efficace pour protéger de toute intrusion dans la psyché d’autrui.
TINNE. Le Houx. Symbole de la ténacité, dans la vie quotidienne ou au combat. Il améliore les capacités, rétablit l'équilibre des esprits brisés, et apporte l'endurance à celui qui l'utilise. Tinne représente aussi la puissance, et peut servir de base à de nombreux sortilèges pour leur apporter plus d'efficacité.
SAILLE.Le Saule. Symbole de la nuit, Saille peut véhiculer l’intuition, le ressenti, la sensibilité, selon le bon vouloir du druide. Utilisée sur une personne avec la magie adéquate, il crée une sorte de sixième sens, peut développer l'empathie. Il permet également de dissimuler des objets ou des êtres vivants, s'il est correctement associé avec d'autres runes.
COLL. Le Noisetier. Il est utilisé surtout dans l'art de la divination, mais est également capable de porter les énergies. Utilisé quand on a besoin de stocker du pouvoir pour l'appeler ultérieurement, il permet également d'accéder à des souvenirs enfouis ou oubliés, ou au contraire de les dissimuler.
NUIN. Le Frêne. C’est l’arbre de la renaissance et de la transformation dans la culture druidique. Il relie les différents plans d’existence, les différentes dimensions... Dans l'art de la magie, il sert à relier différents objectifs du pouvoir : il permettra par exemple d’allier Fearn et Luis, c’est à dire protection magique et psychique.
QUEIRT.Le Pommier. Il possède deux aspects : symbole de la connaissance pour les Druides, c’était celui de la force pour les Guerriers. Il permet de donner de la force à ceux qui combattent, et d'augmenter les capacités mémorielles des érudits. Quand on relie entre eux des oghams qui se marient mal habituellement, il est possible d'utiliser Queirt pour stabiliser le sort et y apporter un peu d'équilibre.
MUIN. La Vigne. Elle apporte la capacité d’attente. Permet de calmer les esprits pour attendre le bon moment. Elle peut être utilisée comme protection psychique en dissimulant l’esprit de l’utilisateur aux éventuelles intrusions extérieures, mais si la présence de celui-ci est décelée, elle ne fera pas barrière.
AILM. L'Épicea. Il apporte l’énergie qui peut manquer au sort. Cette rune est relativement peu utilisée par les druides, mais sert de focus pour les sorts lancés à plusieurs, équilibrant les différentes magies.
GORT. Le Lierre. Il représente le lien, solide. Un attachement inébranlable. Il sert de fil entre la magie et la personne/l’objet recherchée dans les sorts de localisation, d'attache entre deux esprits (les druides font état d'un usage néfaste permettant d'assujettir un des deux à l'autre)... etc.
OM. L'Ajonc. il permet aux recherches d’aboutir et est donc utiliser pour mes sorts de localisation. Il détourne l’attention d’autrui, et éloigne la magie très efficacement.
NGEATAL. Le Roseau ou le Genêt. Il symbolise le renouveau et les armes spirituelles. Sans capacités mentales, il sert à neutraliser des sorts, à éviter toute interférence avec une magie déjà présente, mais peut aussi permettre à l'esprit d'être protégé face aux épreuves.
ÚR. La Bruyère. Elle exalte les énergies magiques, et est à utiliser avec beaucoup de précaution… Si Úr peut appuyer et améliorer les effets d’un sort, elle peut aussi avoir des effets imprévisibles.
STREIF. Le Prunelier. C’est le symbole de la discorde. Il permet de troubler ou d’affaiblir l’ennemi, voire même d’infliger la douleur.
EADHA. Le Peuplier. Il représente la mémoire. Utilisé sur la peau, il augmente la capacité à se remémorer de détails, d’évènements. Utilisé entremêlé à d’autres oghams, il peut permettre à un sort de perdurer dans le temps, au lieu de n’avoir qu’une durée très limitée.
RUIS. Le Sureau. C’est l’arbre de la mort, et il peut la véhiculer en tant que tel. Il s'agit d'une magie sombre qui ne devrait être utilisée. De plus, il faut avoir un contrôle total de l’être qu’on cherche à tuer ainsi, et nul n’est capable de connaître autrui à la perfection. A l'opposé, il apporte également la régénération, et peut donc servir à sceller des blessures et à les guérir.
ICHO. L'If. Le bois d’if absorbe bien la magie. La rune qui le représente peut avoir le même effet. Cependant, il représente avant tout le passage vers d’autres niveaux d’existence. Ses usages ont toujours été relativement mystérieux.
ÉABHADH. Le Tremble. Représentation de la mort, Éabhadh peut être utiliser pour blesser autrui mais pas pour le tuer. Aucun être vivant ne possède une énergie magique suffisante, et celui qui s'y risquerait pourrait bien en mourir. En fait, la seule application où il donne la mort, c’est quand il est lié à Ór (l’obligation) et Ailm (l’énergie) dans un sort de contrainte. Ces sorts sont cependant proscrits.
ÓR.Le Fusain. C’est la base de tous les geisa, les sorts de contrainte. Il représente l’honneur et le fait de remplir ses obligations. Ór promet le châtiment à celui qui rompt un serment prêté dans le sang et scellé sur cet ogham...
UILLEANN. Le Chèvrefeuille. Il révèle ce qui est dissimulé, que ça soit un sort, une personne, un objet. Il permet de distinguer le vrai du faux et fonctionne notamment sur les illusions.
IFÍN. Le Groseiller. il représente l’histoire et l’écriture chez les Druides. Parfois utilisé pour fixer des textes ou des sorts à une surface, mais d’autres solutions plus logiques existent.
EMHANCHOLL. Le Hêtre. C’est le symbole de Manann, dieu de la connaissance caché.
GAÉLIQUE PRIMAIRE. Il est intéressant de remarquer que les magiciens du sang notamment étaient capables d'utiliser un langage runique appelé gaélique primaire, pour créer des cercles de pouvoir, et notamment dans leurs interactions avec des êtres issus d'un autre plan appelés démons dans le folklore populaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 21 Aoû 2014 - 19:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pouvoirs & Artefacts

Personnage par Liam-stock

Maîtrise de la magie du sang _ En tant que descendante de Morrigan, déesse membre des Tuatha Dé Danann, je suis capable d'utiliser mon sang comme énergie magique. Ma magie, c'est mon sang, et mon sang est ma magie. L'un et l'autre sont liés irrémédiablement. J'utilise généralement les oghams comme fédérateurs de mes dons, ce qui permet d'éviter de perdre le contrôle d'un sort, mais aussi de le faire durer dans le temps. Les applications pratiques de ma magie sont limitées seulement par ma capacité à imaginer les sorts que j'utilise, à lier les oghams entre eux de façon efficace et cohérente, et évidemment, au potentiel de mon adversaire, quand adversaire il y a. Sorts de garde, localisation de personnes, d'objets préalablement marqués, je me sais également capables d'utiliser ma magie de façon offensive... En mêlant mon sang à celui d'autrui, je pourrais créer une marionnette, en blessant un ennemi, je pourrais le vider de son sang... L'efficacité de mes capacités dépend énormément de la personne sur laquelle je les utilise. Le tout est de réunir la concentration et le temps nécessaire.

AMÉLIORATION - Initiation à la magie de Dis _ A force d’échanger son sang avec Raphaël, et grâce à sa nature de sorcière de sang qui la prédispose à ce genre de pouvoir est désormais capable d’utiliser des sortilèges issus de la magie de Dis, autrement dit la magie démoniaque. Même si elle n’est pas encore tout à fait capable de se débrouiller seule. En revanche, l’archidémon peut grâce à cela l’utiliser comme focus, c’est à dire comme la personne à travers laquelle il modèle le pouvoir pour former un sort et donc atteindre un but précis.

Personnage par Devious-stock - Paysage par Mistress Crow

Manipulation du sang _ Siobhan s'est découvert la capacité de manipuler son sang à volonté, dés lors qu'il coule hors de son corps. Elle peut ainsi tracer des runes, des cercles de pouvoirs, en un claquement de doigts. Le sang matérialise la moindre de ses envies, sans que cela ne requière l'usage de sa magie (si ce n'est le fait qu'elle doit tout de même se faire saigner, comme toujours). La vitesse à laquelle elle peut procéder est directement liée à sa propre vitesse, de manière tout à fait rationnelle : son don ne peut évidemment pas agir plus vite qu'elle ne pense.

Améliorations à venir:
 
Pouvoirs à venir:
 


Corbeau de Morrigan _ Il s'agit d'un corbeau stylisé travaillé dans de l'argent, hérité directement de l'illustre ancêtre de Siobhan. Ce corbeau était censé améliorer les qualités guerrières de celui ou celle qui le portait, mais avec le temps, ses propriétés se sont peu à peu estompées. Aujourd'hui, l'objet est monté en bracelet sur une lanière de cuir, et avertit sa porteuse de tout danger potentiel, mais développe aussi son intuition au combat. Il pourra donc arriver à la jeune irlandaise d'avoir un mouvement réflexe qui lui sauvera la mise, mais ce n'est pas toujours le cas...


Triskel d'Ogme _ Ce triskel taillé dans du bois d'if recouvert d'un métal quelconque, le bois absorbant le mieux l'énergie druidique, a pour propriété de permettre le stockage du pouvoir. Il permet à Siobhan d'avoir une réserve d'énergie en permanence, pour le cas où elle aurait besoin de lancer un sortilège particulièrement puissant par exemple, ou dans l'éventualité où elle fatiguerait à cause de trop nombreux sorts jetés. Le pendentif peut être rechargé via le sang de Siobhan, ou par le biais de sacrifices rituels. Plus le sacrifice est doté de pouvoir, plus la réserve accumulée sera importante.


Dague sacrificielle druidique _ C'est l'arme qui sert de dague sacrificielle à Siobhan. Elle l'emmène quasiment partout, dissimulé sous une illusion ou une autre pour éviter d'attirer l'attention. Imprégné de sang depuis des millénaires, elle renferme son propre pouvoir, et augmente donc l'efficacité des sorts de la druidesse. Il est à noter également qu'elle s'en est servi si souvent que la dague est imprégnée de sa magie jusqu'à la garde, et peut donc servir de lien entre Siobhan et sa cible quand la sorcière n'a pas le temps de mêler son sang à celui de sa victime potentielle...
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 21 Aoû 2014 - 19:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Contacts


Faith Rosenbach - 28 ans - Indépendante neutre

Faith travaille dans le café dont j'ai été récemment viré. Dotée de dons de guérison extrêmement performants, elle m'a rafistolé plus d'une fois, et sans poser de questions. Je la considère comme une amie sur qui je peux compter en cas de pépins, mais je ne la mêlerais jamais à ma vie plus que ça... Même si je suis quasiment sûre qu'elle ne dirait pas non. Mlle Rosenbach est en effet armée d'une moralité plus que douteuse, j'en ai bien peur. Je ne sais pas trop si elle travaille déjà pour le Cartel, notre amitié reste ... prudente. Nous avons atteint un statu quo confortable : je ne pose pas de questions, et elle non plus.
Je la côtoie régulièrement, et en cas de problème, je sais que d'un coup de fil, elle sera là pour me ramasser à la petite cuillère.
Pearce O'Reilly - la Triade

Je n'aurais jamais imaginé rencontrer un membre de ma famille aux Etats-Unis, encore moins à Star City, et c'est pourtant ce qui est arrivé. Pearce O'Reilly étant le frère de ma mère, je me suis découvert un oncle perdu. Bien que je ne sois pas fan des liens du sang à l'origine, il faut bien avouer que j'ai fini par apprécier Pearce et son sale caractère. C'est lui qui m'a trouvé mes premiers contrats quand il a compris que je tenais à rentrer dans le monde souterrain, et que je comptais le faire qu'il m'aide ou non. Ce à quoi il a répondu, et je cite "si je te laisses faire, tu vas te faire tuer en moins de deux, et cette chère Morrigan va venir me sonner les cloches, à tous les coups. Autant limiter les dégâts." - tout à fait charmant.
Etant donné que le pouvoir se passe par le côté féminin de la famille, Pearce est tout ce qu'il y a de plus normal, si ce n'est qu'il est expert en armements (à son grand désarroi, moi, je n'y comprends goutte, à tout ce tralala), et qu'il a fini cloué dans un fauteuil roulant. Je ne me suis pas trop intéressée à ses activités criminelles, mais je sais qu'il fait partie d'un groupe éclectique (pour avoir croisé certains de ses membres chez lui) dépendant de la Triade.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 21 Aoû 2014 - 19:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Chronologie
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Carnet de notes de Siobhan O'Reilly
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_6Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_8


Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_1Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_2bisCarnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Carnet de notes de Siobhan O'Reilly
» Quelques pages du carnet de notes de Rachel Lévi
» Carnet de Chasse
» Carnet d'un espion malade | Luigi di Paliano
» Carnet d'une ombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_6Carnet de notes de Siobhan O'Reilly Cadre_cat_8
Sauter vers: