Un retour aux sources [Adrian Pennington] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_1Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_2_bisUn retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Un retour aux sources [Adrian Pennington]

 
Message posté : Mar 11 Mar 2014 - 16:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela faisait quelqu’un temps déjà qu’elle était rentrée des Docks, saine et sauve, sauvée par une femme qu’elle appréciait énormément, à savoir Sydney Stevens. Cela faisait quelques temps déjà qu’elle évitait de passer trop de temps à l’intérieur de son appartement, au plus grand damne de son chiot. Si au départ, elle n’avait pas été tant secoué, réussissant à passer outre ce qui s’était passé et vivant assez normalement, plus le temps passait et plus elle se sentait mal à l’aise entre les murs de l’endroit qui était chez elle. Comme s’il avait fallu du temps à sa tête pour bien assimiler tout ce qu’il s’était passé. Parce que, encore aujourd’hui, il y avait certaines zones floues, pas tout à fait sure de tout ce qu’elle avait bien pu faire. Elle n’arrivait plus à se servir de l’eau de chez elle, les douches se faisaient laborieuses tant elle pouvait paniquer et ses nuits devenaient difficiles, hantés par certains cauchemars qui s’étaient imposer à son esprit. Ce matin-là, elle s’était réveillée en sueur vers les cinq heures, calmant sa respiration éreintée. Elle avait besoin d’air. Et surtout, elle avait besoin de changer d’air. Passant outre la douche matinale, elle sorti quelques vêtements de sa penderie qu’elle enfila, nouant ses cheveux en une queue de cheval derrière sa tête. Elle attrapa son téléphone pour appeler le Major Colt, qui avait été informé des derniers évènements et qui fut aussi témoin de la fatigue de l’Atlante. Le Major répondit, avec son habituelle bonne humeur, alors que Dana lui demandait s’il lui serait possible de prendre deux ou trois jours de congé. Elle avait réellement besoin de partir, d’évacuer le stress et d’oublier un peu ce qu’il se passait ici. « Et puis, j’ai tout envoyé les dossiers que je devais remplir hier soir » insista-t-elle, souriant doucement.

Finalement, la réponse fut positive et elle raccrocha. Enfilant une paire de basket, elle attrapa son chiot dans ses bras en lui caressant le sommet du crâne. L’Atlante déposa dans un sac de la nourriture pour l’animal qu’elle avait adopté peu avant Noël, quelques jouets aussi et un coussin, pour qu’il puisse se sentir à l’aise. Puis, elle quitta son appartement sans un regard en arrière, presque soulager de verrouiller la porte. Le fait était que de savoir que certains avaient tenté de l’attaquer à l’intérieur même de son appartement et qu’ils avaient réussi à l’empoisonné rendait plus que mal à l’aise la jeune demoiselle. Entrant dans sa voiture, elle fit entré Dridri dans sa petite cage, qui se roula en boule, peu embêter par les voyages en voiture. Elle arriva rapidement devant un lieu qu’elle connaissait, à savoir chez Adriel. C’est lorsque ce dernier vint l’ouvrir qu’elle lui adressa un large sourire innocent, tenant entre ses mains l’adorable petite boule de poil et quelques trucs nécessaires à sa survie. « Adriel, je sais que je t’en demande beaucoup, par moment, mais j’ai vraiment besoin de partir, pour deux ou trois jours. » Elle lui avait vaguement raconté ce qu’il s’était passé, sans entrer dans les détails cependant. Elle avait soigneusement évité de parler de l’infraction – ou pas, elle ignorait comment ils avaient pu l’atteindre – qui avait eu lieu, histoire de ne pas l’inquiéter en outre mesure. « Et puis, avec le boulot, tout ça, j’ai besoin de changer d’air, mais, surtout de revoir mes parents. » Et il dut comprendre, qu’elle souhaitait se rendre à Atlantide. Elle entendit un sourire las avant qu’il ne tende les bras, ne pouvait sûrement pas résister au sourire innocent qu’elle affichait et à l’air très certainement hypocrite de Dridri. « Je te revaudrai ça ! » lui affirma-t-elle avant de lui faire la bise et de rejoindre sa voiture.

Prenant une direction qu’elle connaissait par cœur, ayant décidé de s’y rendre de plus en plus souvent, histoire de sortir l’Archimage de sa monotonie habituelle, elle se stationna finalement devant le manoir Pennington. La dernière fois qu’elle s’y était rendue, elle y avait plutôt rencontré Aishlinn, l’apprentie du mage, plutôt que ce dernier en personne. Si elle avait trouvé cela plutôt amusant, aujourd’hui, elle espérait franchement tomber sur son aîné. Elle toqua à la porte, presque timidement, comme par peur de déranger quiconque. La porte s’ouvrit finalement sur une silhouette qu’elle aurait aisément reconnue. « Dites-moi qu’Adrian est là aujourd’hui, s’il vous plait Sallah » lui demanda-t-elle en rigolant doucement, comme s’il avait un quelconque pouvoir sur les horaires du mage. Ce dernier hocha doucement de la tête et la laissa entrer, pour finalement retourner vaquer à ses occupations. Elle retira ses baskets pour avancer dans le manoir, se rendant jusqu’au bureau de ce dernier, convaincue qu’il s’y trouverait. La demoiselle toqua à la porte et attendit patiemment qu’il vienne lui ouvrir. Elle se mordilla la lèvre inférieure, craignant légèrement de le déranger dans son boulot. Il lui avait affirmé que cela ne le dérangeait pas en outre mesure, mais pour une jeune femme aussi sérieuse et appliquée que Dana, elle savait que ce pouvait être embêtant.

Adrian apparut finalement dans le cadre de porte et Dana lui adressa un large sourire, bien qu’encore un brin timide, toujours cette petite crainte de le déranger. « Bon matin Adrian » lui dit-elle, toujours souriante. Dana, c’était une jeune femme douce et agréable, la majorité du temps avec un large sourire sur le visage. « Je voulais savoir si prendre deux ou trois jours de congé te tenterais, en fait. » Bon, il n’était pas obligé de rester pour tout son séjour, mais l’Atlante avait vraiment besoin de passer ces quelques jours auprès des siens. Il y avait peut-être aussi ces cauchemars où elle voyait le royaume en ruine, sa famille et son peuple morts, qui la poussaient à souhaiter s’y rende, s’assurer qu’ils aient bien et, surtout, se ressourcer. « Parce que, tu vois, j’ai réfléchi à ce qu’on avait dit, la dernière fois et puis, en fait, je voulais savoir si tu étais tenté de venir à Atlantide avec moi. » La demande pouvait sembler peut-être surprenante, comme la dernière fois qu’ils avaient discuté sur le sujet, elle avait semblé peu encline quant à s’y rendre, sachant que le retour sur Terre serait certainement douloureux. C’était comme ça à chaque fois qu’elle revenait du royaume où se trouvaient les siens. « Tu n’es pas obligé de m’accompagner non plus hein, mais j’aimerais bien y aller avec toi. » Elle prit une de ses boucles blondes entre ses doigts, jouant avec comme pour chasser un certain malaise. Parce qu’elle n’aimait pas s’imposer ni faire ce genre de demande, par crainte d’en venir à ennuyer l’Archimage, qui avait sûrement autre chose à faire que de s’occuper des états d’âmes d’une jeune adulte.

« C’est surtout que j’ai de la difficulté à rester trop longtemps à mon appartement, c’est dernier temps » commença-t-elle. De toute façon, elle avait besoin d’en parler, d’évacuer le certain malaise qui venait la prendre aux tripes. Et qui de mieux qu’Adrian pour lui donner quelques précieux conseils avisés ? « Quelques profondéens, un groupuscule qui semble en vouloir aux Atlantes, ont réussi à s’infiltrer chez moi. J’ignore comment, mais ils ont réussi à m’empoisonner, à faire quelque chose avec ma tête je crois bien et le lendemain matin, je ne répondais plus de mes actes. » Elle soupira tandis que son corps fut parcouru de frisson. Elle n’appréciait pas spécialement se remémorer ce qui s’était déroulé, en grande partie à cause de tout ce qu’elle avait pu cracher au visage du Corbeau. « Ça s’est bien terminé, mais je n’ai pas encore tout à fait conscience de tout ce qu’il a pu ce passer là-bas en fait. » C’était encore flou, comme si son souvenir de la journée était entouré d’un épais brouillard. Elle avait quelques flash, par moment, comme ses cauchemars où elle retrouvait la citée perdue d’Atlantide en ruine, détruite par elle ne savait quoi. « Donc disons qu’être chez moi me rend un peu mal à l’aise en ce moment. » Elle eut un petit rire nerveux. « Et comme j’avais besoin d’air, je me suis dit qu’il serait temps pour une petite virée à Atlantide. » Qui de mieux qu’Adrian pour l’accompagner là-bas, sérieusement ? Un sourire sincère se dessina sur ses lèvres, sachant l’ombre qui avait parcouru son regard alors qu’elle lui avait relaté, dans les grandes lignes, ce qu’il s’était passé. « Alors, ehh… S’il te plait ? » L’Atlante espérait qu’il allait dire oui, quant à mettre ses travaux de côtés quelques jours pour l’accompagner. Au fond, cela lui ferait du bien, de voir sa famille, de changer de décor, tout en gardant quelqu’un qui saurait sûrement gérer le mal du pays qui suivrait évidemment la visite.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Mar 2014 - 13:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Enfermé dans son bureau comme quasiment tous les jours, Adrian effectuait quelques recherches qui, pour une fois, n'étaient pas liées à la magie. Elles étaient centrées sur le mentalisme et tous les pouvoirs qui s'en approchaient. Sa récente discussion avec Chase lui ayant donné beaucoup de matière à exploiter, le centenaire avait entrepris d'explorer tout cela plus en profondeur pour pouvoir offrir quelque chose de palpable à Heather lorsqu'elle repasserait au manoir, mais aussi pour ses propres besoins. Les habituées – car il n'y avait finalement que des filles qui passaient souvent – du manoir étant passées il y a peu, le mage ne s'attendait pas à avoir la visite d'une autre personne, mais lorsque le heurtoir de porte se fit entendre jusqu'au bureau, il comprit qu'il s'était peut-être trompé. Continuant malgré tout ce qu'il était en train de faire, Adrian comprit que cette visite lui était destinée lorsque quelqu'un frappa à la porte de la pièce où il se trouvait, le poussant à se lever pour aller voir qui pouvait donc venir au manoir. C'est sans grande surprise que son regard se posa sur un visage familier : celui de Dana. Toutefois, elle avait l'air épuisée, un peu comme si son travail était devenu trop prenant et il adopta aussitôt une expression à la fois intriguée et un peu inquiète. Lorsqu'il tenait à quelqu'un, l'Archimage avait tendance à s'inquiéter au moindre soupir de contrariété du – ou de la – concerné.

Le sourire qu'elle arborait pouvait toutefois atténuer ses « craintes » et il lui répondit par l'un de ses éternels sourire avant de la saluer à son tour. La question qui arriva ensuite avait de quoi surprendre. Prendre des jours de congés ? Lorsqu'elle enchaîna, il comprit qu'elle avait enfin décidé d'accepter la proposition qu'il avait faite lors de leur dernière discussion : l'emmener en Atlantide pour qu'elle puisse voir sa famille. À ce niveau, même si Dana lui avait demandé un mois entier de son temps, il l'aurait fait parce qu'elle représentait beaucoup pour lui. Mais la suite des explications ne fut pas vraiment rassurante. Elle avait été victime d'un semblant d'attentat et lui n'était au courant de rien ? Forcément, la culpabilité et la crainte débarquèrent dans son esprit avec leurs grands sabots et le mage ne parvint pas à dissimuler l'inquiétude que cet aveu éveillait chez lui. Même si elle assurait que tout allait bien, il ne pouvait pas s'empêcher de se demander si elle ne pouvait pas avoir des effets secondaires qu'elle ignorerait. Au final, comme Dana concluait sur une question qui ne demandait qu'une réponse, Adrian esquissa un léger sourire.

« On y va dès que tu le veux. Deux, trois jours ou même plus, je te l'ai déjà dit : tu peux me le demander dès que tu en as envie et pour aussi longtemps que tu le souhaites. Son sourire s'effaça rapidement pour laisser à nouveau place à l'expression soucieuse.
Tu as été empoisonnée ? Et tu ne m'as rien dit ? Enfin, avant aujourd'hui je veux dire. Qui était là pour t'aider ? Et ils sont rentrés chez toi ? Oui, lorsque le mage s'inquiétait, il posait beaucoup de questions.
Je ne suis pas franchement certain que ce soit une bonne idée de rester vivre dans le même appartement. S'ils ont réussi à entrer une première fois, ils savent comment faire et rien ne les empêche de recommencer. Le plus prudent, ce serait que tu ailles vivre ailleurs quelques temps et que tu déménages ensuite. C'était peut-être un peu excessif, mais pas à ses yeux.
Si tu ne sais pas où aller, après le séjour en Atlantide tu pourras toujours venir ici quelques jours tu sais. Il y a des chambres d'amis libres. Mais il avait dit cela d'un ton calme, ne souhaitant pas lui imposer sa proposition.
Le Commandant Colt est au courant de ce qui t'es arrivé ? »

Peut-être qu'il jouait trop au papa poule, mais c'était plus fort que lui : Adrian avait besoin d'être sûr que sa protégée était bien en sécurité et si cela signifiait qu'elle devrait s'installer au manoir pour les dix ans à venir et chambouler toute la vie de ses habitants, il ne s'en plaindrait pas. Bien sûr, le mage ne comptait pas forcer la demoiselle à rester ici, c'était à elle de choisir ce qu'elle voulait faire et si Dana préférait aller chez son ami Adriel, il ne râlerait pas. Le tout était qu'elle ne reste pas seule dans un appartement où elle avait eu la visite de personnes mal-intentionnées. Retrouvant un air légèrement plus paisible, l'Archimage reprit la parole.

« Le temps de préparer quelques affaires et on pourra y aller. Enfin, si tu as ce qu'il faut sur toi. On devra monter à l'étage dans ma salle de travail, c'est le seul endroit du manoir où il est possible de se téléporter vers l'extérieur. Le reste étant protégé pour éviter les intrusions ennemies.
Si tu voudras, tu pourras aller faire la conversation à Sallah pour lui expliquer qu'il aura le manoir presque pour lui seul pendant quelques jours. Presque seulement, puisqu'une autre Pennington était désormais installée ici.
Je me demandais... cet empoisonnement dont tu as parlé, il n'a pas d'effets secondaires ? Il faudra en parler à tes parents Dana, histoire qu'ils puissent s'assurer qu'il n'y a rien là-dessous. »

Après tout, qui mieux que le Roi des Atlantes pourrait s'assurer que la demoiselle ne courait aucun risque ? Bon, Adrian n'était pas ravi à l'idée que le couple royal allait apprendre que sa fille, sous sa protection, avait été victime d'une attaque, mais la sécurité de Thétis passait avant tout le reste !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 14 Mar 2014 - 15:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bon, croire qu’elle pourrait laisser tomber une telle bombe sans qu’Adrian ne s’en inquiète, c’était mal connaître l’Archimage. Un sourire reconnaissant vint cependant étirer ses lèvres alors qu’il lui affirmait qu’il pouvait bien s’y rendre avec elle. Après tout, ne lui avait-il pas offert, qu’il était prêt à y aller dès qu’elle en avait envie. Ce qui faisait chaud au cœur à Dana. À la vue de sa mine soucieuse, l’Atlante aurait peut-être dut amener les derniers évènements avec plus de tact, ce qui aurait peut-être permis à Adrian de mieux prendre la nouvelle. Ou tout du moins, le préparer mentalement au fait que sa petite protégée avait été victime d’un assaut dont elle n’avait même pas eu conscience, et ce, dans son propre appartement. Inspirant, elle réfléchissait à ce qu’elle allait répondre alors que la mage la bombardait de question, ce qui, à son avis, était plutôt rare, sachant que c’était plus souvent elle qui enchaînait les questions et les commentaires sans lui laisser un instant de répit. « C’est Sydney qui est venue me récupérer aux Docks, en fait. » Car, inconsciente comme elle l’avait été et privée de son bon sens de raisonnement, elle s’était jetée tête perdue dans ce qui fut évidemment la gueule du loup. « On pense qu’ils sont plutôt passé par la tuyauterie. Comme pour m’atteindre au travers l’eau que j’utilisais quotidiennement. » L’emploi du passé était nécessaire dans sa phrase. Elle ne buvait que de l’eau en bouteille, n’utilisait que cette même eau et prendre sa douche était devenue un supplice tant elle pouvait craindre un simple jet d’eau sortant de son appartement. « Ils ne sont donc, à priori, pas rentré chez moi. » Ce qui n’était, au bout du compte, pas plus rassurant que s’ils avaient fracturé sa porte comme des voleurs.

« J’imagine que même si je déménage, ils trouveront sûrement un moyen de me retrouver. » Elle glissa une main dans ses cheveux, signe de nervosité de la part de la jeune demoiselle, qui craignait de déménager et de se retrouver dans le même état que lorsqu’elle avait attaqué verbalement celle qu’elle voyait presque comme une mère. « Et sinon, oui, le Commandant Colt est au courant. J’ai fait une halte à l’UNISON avant de me rendre aux Docks. » Et, au passage, elle en avait profité pour assommer l’un de ses collègues, alors que ce dernier avait tenté de la raisonner et de l’empêcher de quitter le bâtiment. Ce même collègue qui avait immédiatement contacté Sydney, parce que l’agent Anthony Pierce était injoignable – toujours de la faute de Dana – et qu’elle était partie en uniforme et avec ses armes. « Merci de l’offre, Adrian, mais tu sais très bien que je ne souhaiterais pas déranger. Tu ne penses pas qu’il serait possible de protéger mon appartement ? Un peu comme tu le fais avec ton manoir ? » Car Dana en était consciente, si personne n’était encore venu s’en prendre au manoir, c’était bien parce qu’il s’était assuré que personne n’y arrive. Et puis, elle aimait bien son petit appartement, qu’elle occupait depuis un certain temps déjà. « Je doute que Sallah apprécie avoir un chiot dans les pattes » commenta-t-elle avec un sourire sur les lèvres. Pauvre petit chiot qui se voyait encaisser les absences courtes mais assez régulières d’une maîtresse incapable de rester trop longtemps entre les murs de son appartement, comme si elle craignait une nouvelle attaque ennemie.

Elle hocha doucement de la tête, souriant au mage. « Ne t’inquiète pas quant aux effets secondaires » le rassura-t-elle, comme elle était certaine qu’il n’en avait pas. Profitant du fait qu’Adrian parte chercher ses affaires pour se rendre jusqu’à sa voiture, où elle avait laissé ce qu’elle comptait amener à Atlantide. Elle n’amenait que très rarement des valises, se contentant de son sac à main pour voyager là-bas. Un sourire paisible se dessina sur ses traits alors qu’elle regagnait le manoir, contente de faire une visite surprise à ses parents. Habituellement, elle leur faisait parvenir peu avant un avertissement qui les préparerait pour l’arriver de leur fille. Mais comme cette fois-ci, son idée de partir pour le royaume d’Atlantide fut un peu de dernière minute, il lui aurait été un peu difficile de les prévenir de sa venue. D’un pas léger, elle gagna la cuisine pour s’appuyer contre le cadre de porte, envoyant la main à Sallah qui s’afférait déjà derrière les fourneaux. « Je t’emprunte Adrian pour quelques jours, considère donc que tu auras la paix et le manoir à toi tout seul » lui affirma-t-elle en souriant doucement, alors que ce dernier levait finalement la tête vers la demoiselle. « Seul… Comme si c’était possible. » Retournant à ses fourneaux, Dana haussa un sourcil, plutôt surprise de cette réponse. Bon, il était sur qu’Aishlinn semblait pouvoir venir quand elle le voulait, mais en temps normal, elle ne vivait pas ici, ce qui laissait donc le loisir à l’intendant d’être seul. À moins que les choses aient changé depuis sa dernière visite. « À la prochaine ! » lui annonça-t-elle finalement, tournant les talons pour rejoindre l’Archimage à l’étage, là où ils pourraient quitter Star City pour les profondeurs de l’océan.

Arrivant devant la salle, elle poussa la porte pour finalement y attendre Adrian, s’appuyant contre l’un des murs. Lorsque ce dernier revint, elle inspira, se doutant qu’il valait peut-être mieux lui dire de quoi en retournait réellement son empoisonnement. Il serait sûrement le mieux placer pour comprendre, à la vue de son titre d’Archimage. « Pour en revenir aux effets secondaires, si je sais qu’il n’y en a pas, c’est surtout car j’ai été… Libérée ? De l’emprise, avant de quitter les lieux. » Sa rencontre avec un démon, bien qu’à l’apparence d’un jeune enfant, lui arrachait encore quelques frissons d’effroi. « De ce que j’ai compris et de ce que Sydney m’a raconté, il s’agirait d’un lien du sang. Ils en ont injecté une certaine dose dans le système d’eau qui passe dans mon appartement. Et une fois que la personne à ingérer cette certaine quantité de sang, le propriétaire du sang peut faire, en quelque sorte, ce qu’il veut de la victime. » Ses souvenirs de cette journée étaient encore flous, mais elle était en mesure de répéter ce que le Corbeau lui avait raconté, quant à l’emprise mentale qu’ils avaient eu sur elle. « Et, bien évidemment, qui d’autres qu’un démon est en mesure d’utiliser une telle magie ? » Elle avait dit cela sur un ton léger, bien qu’elle se doute que c’était plus grave que ce qu’elle pouvait bien le laisser entendre. « C’est aussi pour cette raison que je préfèrerais protéger mon appartement que de déménager. Car s’ils en ont encore après moi, ils sauront me trouver. » Et cette pensée effrayait la demoiselle, qui en faisait encore des cauchemars, ce qui rendait son sommeil terriblement plus difficile.

Mais il était vrai que le père de la blonde saurait peut-être quoi faire. Elle craignait toutefois de lui en parler, ne souhaitant pas voir la vie qu’elle menait sur la terre ferme y être retirer par la faute d’un groupuscule retorse qui en avait après les Atlantes. « Quant à en parler à mon père, ce serait assez pour ramener le Roi des Mers sur la terre ferme. » Car, quand bien même était-il le roi d’Atlantide et que par conséquent, il ne devait normalement pas quitter le pays, l’attachement qu’il portait vis-à-vis sa fille unique pourrait possiblement l’amener à quitter son trône, l’histoire de quelques temps. « Mais s’il faut, je lui en parlerai. » Non pas qu’elle aimait cacher des choses à ses parents, mais elle préférait éviter de leur parler de l’attaque démoniaque dont elle avait été la victime. Finalement, ce que lui avait dit Sallah lui revint en tête, ce qui lui fit de nouveau hausser un sourcil, jetant un regard intrigué à Adrian. « Et sinon, est-ce qu’il y a quelqu’un d’autre que Sallah et toi qui vit ici ? Il ne m’a pas semblé particulièrement content que tu partes quelques jours, en profitant même pour dire qu’il ne pourrait très certainement pas être seul. » Il ne fallait pas en vouloir à Dana. Après tout, elle était une éternelle curieuse et, bien évidemment, elle ne pouvait pas laisser passer la possibilité qu’il y ait quelqu’un d’autre vivant ici.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Mar 2014 - 20:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les explications de Dana avaient beau censé être rassurantes, Adrian ne se sentait pas moins inquiet en apprenant que ces individus n'étaient pas entrés chez elle pour faire leur empoisonnement. Le simple fait qu'ils aient choisi d'utiliser l'eau prouvait qu'ils pourraient l'atteindre où ils le souhaitaient et c'était une raison supplémentaire pour le mage de s'inquiéter pour la santé de sa protégée. Il resta toutefois silencieux, l'écoutant alors qu'elle lui expliquait qu'elle ne serait pas davantage à l'abri en déménageant. Ce n'était pas faux. S'ils avaient réussi à la trouver une première fois, une deuxième ne poserait certainement pas de problème ! Et demander à Dana de déménager sans arrêt n'était bien évidemment pas envisageable. Bref, tous les problèmes étaient mis en évidence, mais les solutions quant à elles semblaient refuser de faire surface. Si au moins le Commandant était au courant, c'était un bon début, mais le côté « papa poule » du mage le forçait à rester toujours aussi inquiet pour la santé et la sécurité de la demoiselle. L'Archimage pouvait retourner la question dans tous les sens, seule l'idée de la voir aménager ici semblait viable. Mais Thétis avait une autre solution en tête et lorsqu'elle lui demanda s'il ne pouvait pas protéger son appartement comme il l'avait fait pour le manoir, il hocha la tête.

« Si, c'est possible. Mais il faudrait que je les améliore un peu, le manoir est construit sur un nexus et toutes les protections sont beaucoup plus efficaces. Je dois réfléchir à ce qui pourrait être utile. »

Ce qui signifiait qu'il comptait bien lui offrir ces protections et très certainement, dès leur retour d'Atlantide ! Adrian ne badinait pas lorsqu'il était question de la sécurité des gens à qui il tenait et laisser traîner Dana dans un appartement non sécurisé ne serait-ce qu'une journée de plus, n'était pas envisageable pour lui.
Il la laissa donc aller chercher ses affaires pour s'occuper de réunir quelques choses pour y aller. Il n'y avait pas grand-chose à emporter et ils ne comptaient pas rester bien longtemps, ce devoir fut donc rapidement rempli et il quitta sa chambre pour aller rejoindre la salle de travail où Dana l'attendait déjà. Elle n'était pas vraiment chargée non plus, ce qui faciliterait la téléportation sans aucun doute – même s'il n'était pas à quelques affaires près. Comme Thétis l'informait du fait qu'elle avait été libérée de l'emprise du poison, il l'écouta avec grande attention. Un lien du sang ? Un démon ? Et elle n'avait pas eu l'idée de venir lui demander son aide ? Adrian n'était pas vexé, ce n'était pas dans son genre, mais ce qu'il connaissait de ce genre d'empoisonnement n'était pas vraiment pour le rassurer. Il essaya toutefois de garder un air neutre pour ne pas l'inquiéter alors qu'elle poursuivait pour lui faire savoir qu'elle préférait éviter d'en parler à son père. C'était compréhensible, même si, à la place du Roi Atlante, Adrian aurait voulu être au courant. Lui ne dirait rien estimant que la jeune femme était suffisamment grande pour prendre ses décisions toute seule et il voulut lui faire savoir, mais l'Atlante posa alors une question qui l'étonna un peu.

« Oh, euh, oui... une nouvelle pensionnaire depuis quelques temps. Comment expliquer cela de manière claire ? Une chance que Dana soit au courant de sa véritable identité.
C'est une jeune femme, elle doit avoir à peu près ton âge. Elle s'appelle Ginger et elle a eu quelques ennuis avec la police dernièrement. Même si « ennuis » n'était pas le mot approprié selon lui.
Il se trouve que c'est la descendante de mon frère Gabriel. Il a eu des enfants qui en ont eu et ainsi de suite. Elle vient de Washington, mais elle vit en ville depuis quelques temps. Disons que comme elle a l'air du genre à s'attirer des ennuis, j'ai préféré qu'elle vienne vivre au manoir histoire que je puisse voir que tout allait bien pour elle. Et accessoirement se racheter aussi.
Malheureusement le courant ne passe pas trop bien avec Sallah... puis moi non plus en fait. Elle est un peu... diva sur les bords. Difficile à supporter et pas très aimable. Mais elle finira bien par se calmer. »

Il avait dit cela avec une conviction qui laissait penser qu'il y croyait vraiment, mais en vérité, Adrian n'était pas sûr d'y arriver avec Ginger. Qui vivra verra ! Le mage se détourna finalement de Dana pour approcher d'une table et attraper une craie avant de commencer à dessiner des symboles sur le sol qui serviraient à la téléportation. Après quelques instants, il se redressa finalement, reposant la craie à sa place initiale avant de nettoyer rapidement ses mains tout en s'adressant à Dana.

« Je ne dirai rien à ton père, si tu auras besoin de le faire, je sais que tu le feras. Un gage de confiance en somme.
Mais pour les effets secondaires.... Lorsqu'on rentrera, j'aimerai quand même que tu me laisses un peu t'examiner. Si c'est bien en rapport avec du sang de démon, ça peut être plus dangereux que tu ne le penses et je m'y connais un peu dans ce domaine, alors.... Il n'en dit pas plus.
Enfin tu sais qu'en attendant que ton appartement soit protégé, tu seras la bienvenue ici si tu ne voudras pas rentrer seul. »

Il n'insista pas davantage là-dessus, faisant signe à la jeune femme qu'ils pouvaient commencer. Lui tendant la main pour attraper la sienne, Adrian usa de la formule magique servant à se téléporter, visualisant l'endroit qui l'intéressait, à savoir : l'Atlantide ! Quelques secondes plus tard, après une sensation peut-être étrange pour quiconque n'avait jamais été téléporté, ils se retrouvèrent dans une ruelle un peu retirée du centre de l'animation, dans le monde natale de la jeune femme.

« Bienvenue chez vous princesse ! »
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 27 Mar 2014 - 3:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un sourire franc étira ses lèvres à l’intention de l’Archimage. « Merci » lui dit-elle sincèrement, sachant qu’elle pouvait compter sur lui quant au danger qu’offrait désormais son appartement. Elle ne s’y sentait plus à sa place depuis, sentant un malaise qui la rendait plus qu’inconfortable entre les murs de ce qui était pourtant chez elle. Au moins avait-elle Adrian pour la soutenir et être présent pour elle, lorsqu’elle en avait besoin. Certes, il y avait aussi d’autres personnes sur qui elle pouvait sincèrement compter, mais Adrian resterait toujours la figure un peu plus paternelle, la personne vers qui elle allait d’ordinaire lorsqu’elle en avait réellement besoin. N’étant pas le genre de demoiselle à embêter inutilement ceux qu’elle aimait, c’était qu’elle avait une entière confiance en lui et un profond attachement pour lui demander de l’aider à assurer sa sécurité et de l’accompagner à Atlantide, même si cela signifiait de le déranger dans son travail quotidien d’Archimage. Finalement, elle se rendit jusqu’à sa voiture pour se saisir de ce qu’elle allait amener avec elle jusqu’à Atlantide, faisant un détour par la cuisine pour saluer Sallah et lui faire part du fait qu’elle kidnappait Adrian pour les prochains jours. Puis elle regagna finalement le bureau d’Adrian, le seul endroit où ils étaient possibles de se téléporter d’après l’Archimage. N’étant pas doter d’un tel talent, Dana ne pouvait confirmer mais cela ne la surprenait guère, compte tenu des précautions qu’il avait prises en protégeant son manoir de quelconques attaques qui pourraient survenir.

Sur un ton qui se voulait léger, elle reprit de plus belles ses explications quant à ce qui s’était déroulé avec Sydney. Le lien du sang, les démons, tout ça. Rien de bien joli, en fait, comme cela confirmait à Dana le doute que quelqu’un – ou plusieurs personnes – en avait après elle. Surtout après les Atlantes, de ce qu’elle avait pu comprendre de la part de la profondéenne, celle qui s’était occupée du cas de Dana. Finalement, comme pour ne pas permettre à Adrian de commenter – principalement car elle venait de déclarer qu’elle ne souhaitait pas en parler à son père – elle rebondit sur la remarque qu’avait passé Sallah, remarque qui avait attisée la curiosité de la blonde. Si elle ne s’était pas attendue à ce qu’il réponde par l’affirmative, elle le regarda carrément surprise lorsqu’il lui parla d’elle. Alors comme ça, Adrian avait fait dans l’humanitaire et avait décidé d’héberger une demoiselle à problème ? « Il y a donc une autre Pennington en ville ? » Bon, peut-être ne portait-elle pas le même nom de famille que le trentenaire, mais cela lui avait semblé comme évidence. Sans quoi il n’aurait sûrement jamais remonté jusqu’à elle. « En bref, elle n’est pas du tout comme toi, c’est bien ça ? » Aux premiers abords, la supposée descendante de la famille Pennington n’avait rien pour plaire à Dana, qui avait un peu mauvaise les femmes un peu trop arrogantes et difficiles à supporter. « Et par soucis avec la police, tu entends quoi par là ? » L’Atlante ne souhaitait pas voir son centenaire – et seul – favori s’attirer des ennuis à cause d’une délinquante qui aurait un lien de sang avec lui. « J’espère qu’elle ne te mènera pas trop la vie dure » affirma-t-elle en lui adressant un sourire sincère.

Évidemment, si Adrian semblait convaincu qu’elle allait se calmer et être un peu moins détestable, c’est qu’il devait avoir raison. Du moins osait-elle le croire, comme il avait laissé entendre qu’il en était certain. Elle le suivit du regard alors qu’il dessinait quelques traits sur le sol, sûrement en vu de la téléportation. Bien que rassurée par l’homme, elle n’était pas spécialement à l’aise par le mode de déplacement. Les dernières fois, ce furent les soldats Atlantes qui étaient venus la chercher sur la terre ferme pour l’amener au royaume sous-marin. Mais comme il s’agissait d’une visite surprise, elle avait dut trouver un moyen de s’y rendre par elle-même et l’Archimage s’était naturellement imposé dans ses pensées. « Je verrai en temps et lieu alors » lui dit-elle finalement, peu convaincue quant à laisser savoir au roi Atlante qu’elle avait été victime d’une attaque par des êtres aux pouvoirs étendus dont elle ne connaissait pas l’ampleur et qui pouvaient se montrer dangereux. Sans compter ce groupe que Sydney semblait connaître, qui en avait après les Atlantes. Mieux valait éviter d’en parler à son père, elle en était certaine. Ne serais-ce que pour pouvoir revenir à la surface, sachant son père parfaitement capable de la retenir à Atlantide comme les risques pouvaient s’avérer dangereux. « D’accord, tu pourras m’examiner. Mais je te le dis que je vais mieux. » Si l’on oubliait ses cauchemars récurrents et la sorte de paranoïa qui s’était installée avec la crainte de se retrouver de nouveau sous le contrôle mental de ses personnes, elle allait parfaitement bien.

Elle se saisit de la main d’Adrian, fermant les yeux en appréhendant la suite. Elle l’écouta distraitement réciter la formule, sans trop y porter attention, les yeux toujours clos. Lorsqu’elle les rouvrit, c’est un décor connu de la princesse qui s’afficha sous ses yeux clairs. Jetant un regard à Adrian, une moue agacée se peignit sur ses traits, suivit bien rapidement d’un rire moqueur. « Tu sais que j’ai horreur que tu me surnommes ainsi. » Quand bien même était-elle la princesse de ce royaume qui l’avait vu grandir, elle n’en était pas moins une agente de l’UNISON du nom de Dana Taylor, dont le réel titre n’était connu que depuis peu. Tenant toujours la main de l’homme dans la sienne, elle le traîna donc pour rejoindre une rue un peu plus achalandée. « Direction le château ! » Le ton était enjoué et sur ses lèvres était dessiné un sourire espiègle, peut-être un peu enfantin. Elle était contente de rejoindre ce royaume qui était le sien, ce peuple qui l’avait vu grandir. Passant sa main libre dans ses cheveux blonds alors qu’elle marchait d’un pas rapide entre les rues qu’elle connaissait bien. Un peu plus loin s’élevait une large et imposante structure, le château où devait normalement se trouver ses parents. « Regarde maman, c’est la princesse » « Chéri, tu ne penses pas que c’est Thétis là-bas ? » « La princesse aurait-elle ramené un futur roi ? » « Regarde, c’est la fille du roi ! » Si sur la terre ferme elle bénéficiait d’une certaine réputation, son titre de princesse était connu de tous, ici-même. C’est en leur rendant de larges sourires enjoués et des salutations qu’elle poursuivit sa route jusqu’au château.

La rumeur avait dut se rendre rapidement là-bas, comme à peine eut-elle le temps de monter les marches – et de lâcher la main de l’Archimage au passage – que les portes s’ouvraient sur l’imposante silhouette de son père. C’est donc dans une attitude parfaitement enfantine qu’elle se jeta au cou du roi Atlante. « Papa ! » s’exclama-t-elle, un sourire rayonnant sur les lèvres. Elle ne venait pas souvent, par peur de la déchirure qui s’en suivrait. Mais à chaque fois, c’était toujours avec plaisir qu’elle retrouvait ses parents. « Quelle belle surprise est-ce que nous avons là » dit-il simplement, plus calme et posé que sa fille unique – et encore, Dana était une jeune demoiselle particulièrement calme et sereine, en règle générale –. « Allez, rentrons. Cela vaut aussi pour toi, Eldoth. » S’il connaissait le nom de l’homme qui avait accompagné la princesse jusqu’ici, c’était par habitude qu’il employait ce pseudonyme. Sa mère ayant travaillé avec lui alors qu’il arborait son surnom de super et lui-même ayant déjà fait équipe avec ce dernier lorsqu’il s’était trouvé sur la terre ferme pour l’Alliance Héroïque, c’était une habitude qui était resté au roi. « J’espère qu’elle ne t’as pas déranger dans ton travail pour venir ici » lança-t-il d’un ton léger, avant de poser ses prunelles aussi claires que celles de Dana sur ladite demoiselle. Niveau caractère, la blonde ressemblait en tout point à son père, calme et posée, bien que sachant s’imposer et se faire entendre. Elle n’était pas à la tête d’une équipe d’agent pour rien. Ils rejoignirent un salon privé, alors que Dana se laissait tomber sur l’un des sofas confortables, aux côtés de sa mère, posant son sac sur le sol à ses pieds.

« Alors, que nous vaut cette visite surprise ? C’est bien la première fois que tu viens sans prévenir. Et ne pense pas que je dis ça comme une critique » tenta-t-il de se justifier alors que Dana rigola doucement. Puis elle glissa un regard vers Adrian, cherchant le sien, comme pour avoir son avis. « J’avais envie de venir, prendre quelques jours de congé pour passer du temps avec vous. » Car ses parents devaient se douter qu’elle était une agente impliquée qui faisait souvent passer son travail avant sa vie personnelle. « Vous restez combien de temps ? » « Deux ou trois jours. C’est ce que j’ai demandé à l’UNISON. » « Eldoth, tu es sur que ça ne te pose pas de problèmes être ici ? Ta compagnie est toujours la bienvenue, mais je ne voudrais pas que Thétis t’attire des ennuis. » Il eut un sourire amusé suite au regard agacé que lui jeta la princesse, avant que cette dernière ne lève les yeux au ciel. « Et puis sinon, vous allez bien tous les deux ? » Dana hocha doucement de la tête, bien que consciente qu’il ne serait peut-être pas aveugle face à ses cernes et son teint un peu terne. « Rien de bien grave n’est arrivé dernièrement ? » Dana se tendit légèrement, cherchant de nouveau le regard d’Adrian, cherchant surtout à se rassurer. « Rien du tout » répondit-elle avec le sourire, le regard toujours posé sur Adrian, lui demandant silencieusement de ne rien dire. « Je m’en voudrais s’il t’arrivait quoique ce soit alors que je ne suis pas là » affirma le roi. Ce fut à son tour de glisser le regard vers Adrian, ayant bien remarqué le soutient qu’avait cherché Dana. « Vous voulez quelque chose à manger ou à boire ? » demanda finalement la mère, brisant le silence qui s’était installer depuis quelques instants dans la salle.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Mar 2014 - 14:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Aux questions de Dana, Adrian préférait éviter de répondre. Lui indiquer que Ginger était une mentaliste qui abusait des gens en les manipulant pour les obliger à faire ce qu'elle souhaitait, n'était pas une excellente idée pour la rassurer. Et si le mage ne souhaitait pas quelque chose, c'était bien que la demoiselle se fasse du souci pour lui ! L'Archimage était là pour veiller sur l'Atlante, mais les rôles ne pouvaient en aucun cas être inversés, ou du moins, il le refusait. Dana était jeune, elle devait donc penser à elle et non se farcir l'esprit de tracas inutiles. C'est donc avec un sourire on ne peut plus rassurant qu'il lui répondit brièvement.

« Elle n'est pas comme moi non, mais ce n'est rien de grave, ne t'inquiète pas. »

Il montrait bien plus d'assurance qu'il n'en avait réellement, mais peu importe ! Le mage procéda donc à leur téléportation de manière à ce que la jeune femme puisse enfin retrouver les siens et apparemment, l'effet fut instantané. Rien qu'en voyant le sourire qu'elle arborant et le ton enjoué qu'elle employait, Adrian était récompensé. Lorsque vous aimiez quelqu'un – et c'était le cas de la demoiselle – vous étiez forcément heureux lorsqu'ils manifestaient leur joie. Quoi qu'il en soit, une chose était certaine : Dana ne passait pas inaperçue ! Même si le mage le savait déjà, c'était toujours surprenant de voir la manière dont son peuple pouvait la percevoir. Quant à lui, il n'était rien de plus qu'un visiteur lambda – du moins de son avis – et ne se soucia donc pas des questions que sa présence pouvaient éveiller. Adrian laissa Thétis faire son devoir de princesse : saluer les passants qui la reconnaissaient, soit la totalité des personnes qu'ils pouvaient croiser.

Lorsqu'ils arrivèrent devant le château, le roi les attendait déjà. Dana s'empressa de rejoindre son père, montrant bien qu'elle avait vraiment envie – et besoin – de se retrouver auprès des siens. Adrian la rejoignit quelques secondes plus tard alors que le roi portait son attention sur lui. Si le mage connaissait la famille royale comme « des personnes », il avait toujours été à leurs côtés en tant qu'Archimage et donc Eldoth, il n'y avait par conséquent aucune raison pour que le roi l'appelle autrement. Le mage lui offrit d'ailleurs un sourire rassurant lorsque le père de Dana se renseigna sur le dérangement que sa présence ici pouvait occasionner. Décidément, tous les Atlantes craignaient de pouvoir l'importuner ! Au moins le roi ne pouvait-il pas nier qu'il avait éduqué sa fille lui-même : elle avait exactement les mêmes inquiétudes que lui. Ils se rendirent donc dans un salon privé où Dana trouva rapidement ses marques et où Adrian s'installa à son tour avant de porter son attention sur le père et la fille qui entamèrent une conversation. Le fait que la sécurité de la jeune femme soit abordée n'enchanta pas franchement le centenaire qui allait devoir s'abstenir de parler pour tenir la promesse faite à Dana, cependant il ne tenait pas à mentir au roi pour autant. Peut-être que son intervention ne serait pas nécessaire ? Au contraire ! Le regard que lui lança la jeune Atlante n'échappa pas à son géniteur qui tourna aussi son attention vers un mage sous pression. Fort heureusement, la reine intervint à ce moment pour aborder un sujet plus léger, laissant à Eldoth le temps de réfléchir à la manière de répondre convenablement.

« Pas pour ma part, merci. Son regard se posa sur le roi.
Thétis est sous bonne garde, la fille du Corbeau veille sur elle comme sur la prunelle de ses yeux, moi aussi et le Commandant Colt fait bien attention à ce qu'elle n'ait pas le moindre problème. Un sourire se dessina sur ses lèvres.
Je crois pouvoir dire sans trop me tromper, qu'elle est en sécurité. Il en mentait pas, il dissimulait simplement quelques informations.
D'ailleurs elle ne m'attire absolument aucun ennui, c'est même moi qui lui ai dit que si elle souhaitait venir ici, je pouvais prendre un peu de temps pour elle. Elle n'a fait qu'accepter ma proposition. Il hocha légèrement la tête.
Ce n'est pas vraiment le temps qui me manque après tout, puis je peux bien faire ça pour elle. Et pour vous tous en fait. »

Parce que, finalement, le roi représentait aussi quelqu'un qu'Adrian appréciait beaucoup, même s'il avait été beaucoup moins proche de lui en raison du fait que ses passages en Atlantide restaient assez rares et que le roi n'avait jamais vécu dans la même ville que le mage. Si jamais Dana venait à avouer la vérité à son géniteur, l'Archimage ne craignait pas vraiment de se retrouver dans une situation gênante : il expliquerait simplement qu'il ne souhaitait pas parler de tout cela à la place de la demoiselle, chose parfaitement compréhensible selon lui. Après quelques instants, son regard se porta sur Dana, puis revint vers le toi.

« J'imagine qu'avec tous les événements récents, vous ne devez pas vous ennuyer ici. Il faisait référence aux dernières interventions des Profondéens.
D'ailleurs si vous avez besoin d'aide, je suis disponible. Même si ce n'était pas son genre de jouer les héros. Enfin ce n'était plus son genre.
Cela dit, je ne vais pas vous déranger longtemps, je suis venu ici pour accompagner Thétis et pour lui éviter le temps de voyage, mais j'aurai de quoi m'occuper à côté, donc ne vous inquiétez pas à ce propos. Il ne souhaitait pas que le roi s'imaginait qu'il attendait leur attention ou même d'être hébergé ici, Adrian était bien décidé à se débrouiller de son côté.
Est-ce qu'il y a une raison particulière de s'inquiéter pour la sécurité de Thétis ? »

L’insistance du roi avait été un peu étonnante, mais parfois c'était simplement les sentiments qui dictaient les craintes et non des faits bien réels.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 30 Mar 2014 - 21:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le roi hocha donc de la tête tandis que la princesse eut un discret soupire de soulagement. Un peu plus et elle craignait qu’il ne brise leur promesse alors que son père avait posé un regard lourd de sous-entendu sur Adrian. La mère de Dana quitta finalement la pièce pour aller chercher quelque chose à manger pour cette dernière et son mari, les laissant tous les trois à leur discussion. Si elle aussi s’inquiétait parfois de la sécurité de sa fille à la surface, cette dernière avait toujours semblé franchement heureuse lorsqu’elle leur racontait diverses histoires concernant ce qu’il se passait à la surface. Et elle était une adulte désormais, elle était en mesure de s’assurer de sa propre santé. La reine faisait sûrement plus confiance à Dana et à ses propres capacités que le faisait le roi sûrement trop protecteur envers sa fille unique. « C’est vrai, Sydney veille sur moi dès qu’elle en a la possibilité, comme il nous arrive à quelques occasions de travailler ensemble. » C’était même elle qui était venue la sauver de la précédente attaque des profondéens qui avait failli coûter cher à la princesse qui s’était vue être privée de bon sens et de rationalisme. Le roi adressa finalement un sourire sincère à Eldoth alors qu’il lui confirmait pouvoir s’éclipser un peu de son travaille pour faire une visite à Atlantide. Chrysaor avait toujours eu un profond respect pour l’Archimage qui avait, autrefois, travailler avec sa propre mère avant qu’ils se rencontrent. Et il était rassurer que ce soit lui qui s’occupe, en partie du moins, de la sécurité de sa fille alors qu’elle vivait sur la terre ferme. Parce qu’il tenait à elle comme à la prunelle de ses yeux, voir peut-être même plus. Il ne se le pardonnerait jamais, si quelque chose venait qu’à lui arriver.

Le roi eut un léger rire alors qu’Adrian abordait le sujet des derniers évènements qui avaient eu lieu à Atlantide. Dana releva la tête, intriguée. Si elle en avait entendu parler, elle n’était plus tout à fait au courant de tout ce qu’il se passait à Atlantide. Elle se doutait que ce devait avoir un lien avec les profondéens, reconnus pour ne pas spécialement apprécier les Atlantes, mais elle n’en savait rien de l’histoire. « C’est bien aimable de nous offrir ton aide. Mais la dernière attaque de front s’est déroulée il y a un petit moment déjà. » Il n’y avait donc plus à s’inquiéter. Du moins, c’était ce que laissait sous-entendre le roi. Peut-être n’agissait-il ainsi que pour éviter d’inquiéter Dana, qui, il le savait trop bien, était parfois un peu trop empathique pour son propre bien. « Et puis, la sécurité a été décuplée. Il n’y a donc rien à craindre. Je me fais peut-être vieux, mais je sais encore comment défendre le royaume. » Cela avait été dit avec humour, compte tenu qu’Adrian avait très certainement le double de l’âge de l’actuel roi d’Atlantide. Bien que, physiquement, Chrysaor laissait voir quelques rides soucieuses sur son front et sa barbe parsemée de blanc. Mais il gardait encore cette prestance qui faisait de lui un roi respecter et écouter par son peuple. « Je m’assure simplement qu’ils ne risquent rien. Après tout, c’est à moi de veiller sur le peuple. » Et il tenait son rôle très à cœur. Rôle qu’allait bien évidemment prendre Dana un jour. Et il n’avait aucun doute quant à l’excellente reine que ferait nécessairement sa fille unique. Elle portait ses gênes et lui ressemblait sur bien des points, aussi bien physiquement que dans sa façon de penser, d’agir et de se comporter.

La reine revint avec quelques grignotines que quelque chose à boire pour la petite famille nouvellement réunie, et ce, pour un temps limité. « Oh, dès que le vent que Thétis et toi étiez à Atlantide, je me suis arrangé pour te faire préparer une chambre. Ce n’est pas tous les jours où nous avons la chance d’avoir un inviter de marque. » Parce que, en effet, pour le roi d’Atlantide, Eldoth était un invité dont il fallait prendre soin. Sans compter qu’il prenait la peine de se déplacer pour permettre à la princesse de venir rejoindre sa famille et son peuple pendant quelques jours. Pour le roi, c’était la moindre des choses que de lui offrir de rester dormir sous le toit du château. Et aussi d’apprécier d’être en sa compagnie. Dana riva son regard sur Adrian, se demandant pourquoi avait-il aborder de nouveau le sujet quant aux risques qu’elle pouvait possiblement encourir en étant à la surface. Elle avait été soulagé de voir que son père était passé sur le sujet sans ne rien ajouter, alors que l’Archimage le ramène sur le tapis ne lui plaisait guère. Mais elle n’allait très certainement pas lui en vouloir. Elle ne pouvait pas lui en vouloir alors qu’il ne cherchait que le bien de la princesse. « Nous savons qu’un groupuscule de profondéens se sont rendus à la surface. » La jeune Atlante manqua de s’étouffer avec sa boisson. Elle tenta, du mieux qu’elle le pouvait, de faire passer ça pour une toux passagère, histoire de ne pas éveiller les soupçons. « Je souhaitais simplement m’assurer qu’ils ne s’en étaient pas pris à Dana. Comme nous ignorons leur plan et pourquoi se sont-ils retrouvés dans les environs de Star City, j’étais un peu inquiet. » Il marqua une pause, passant son regard de Dana à Adrian. « Quel père ne le serait pas ? »

Voilà que Dana se sentait coupable de mentir de la sorte à son père. Ou, tout du moins, lui cacher ce qu’il s’était déroulé quelques temps plus tôt. Mais elle craignait se voir retirer le droit de vivre à la surface à cause des dangers qu’il pouvait y avoir vis-à-vis sa personne. Le regard de la princesse glissa donc sur le centenaire, comme si elle cherchait à savoir comment allait-il réagir, mais pas assez longtemps pour éveiller de nouveaux les soupçons du roi. « Mais j’imagine que je me fais du souci pour rien. Thétis est une adulte maintenant. » Chose que ne semblait pas vouloir comprendre le Corbeau, c’est-à-dire Sydney, qui, bien que c’était pour son bien, agissait parfois de façon beaucoup trop protectrice, écrasant les envies de liberté de l’Atlante. « Vous me le diriez de toute façon, non, si quelque chose de grave venait qu’à arriver ? » La blonde posa ses prunelles claires, les mêmes que son père, sur ledit père. « Oui, bien sur… Évidemment. » Ce qu’elle pouvait détester mentir de la sorte à son père. « Tu m’avais simplement l’air un peu fatigué. Mais là encore, je crois bien que c’est simplement le boulot. » Dana s’était dédiée à l’UNISON, y travaillant avec ardeur et motivation, y passant sûrement beaucoup trop de temps. Plus que ce qu’une jeune adulte devrait, en fait, pour mener une vie saine et équilibrée. Mais au moins aimait-elle son travail. « Eldoth, dit-moi au moins que tu essaies de la convaincre d’avoir un mode de vie un peu plus balancé. » Et il ne pouvait pas avoir plus raison, à vrai dire, vu comment Adrian cherchait à faire en sorte qu’elle se comporte comme toutes jeunes adultes de son âge. À la différence qu’elle, elle était promise à être à la tête d’un royaume sous-marin.

La porte du salon privé s’ouvrit sur l’un des hommes de main du roi Chrysaor. « Majesté » commença l’homme en s’inclinant « le chef militaire aimerait vous voir. » Il hocha donc la tête pour se redresser ensuite, adressant un sourire à Eldoth et à sa fille. « Je reviens, cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps. » Puis il quitta la salle d’une démarche droite et fière que l’on reconnaissait aussi très bien chez Dana. La reine se leva aussi à son tour, invitant la princesse et l’Archimage à en faire de même. « Profitez-en pour vous installer. Eldoth, j’ai fait arrangé ta chambre près de celle de Thétis, elle pourra donc t’y amener. » Vu la grandeur du palais, c’était peut-être plus évident ainsi. Puis la reine quitta la salle, embrassant au passage sa fille. Elles auraient tout le temps pour discuter au cours des heures à suivre. L’agente de l’UNISON entraîna donc Adrian au second étage, se saisissant de sa valise au passage, ne lui laissant même pas la chance de s’opposer au fait qu’il allait pouvoir loger ici le temps qu’ils seraient à Atlantide. « Si je lui en parle, il va s’énerver. » Surtout qu’elle avait préféré taire l’information alors qu’il le lui avait demandé. « Il va vraiment s’énerver. Ce qui n’est pas une bonne chose. » Son père était surtout doté d’une force étonnamment élever qui effrayait quelque peu la demoiselle. Jamais il n’oserait lever la main sur elle, mais elle préférait éviter de le voir en colère. « Je ne peux pas lui dire, il sera en colère car je ne lui en aurais pas parlé plus tôt. Mais si je ne lui dis pas et qu’il l’apprend, je peux déjà creuser ma tombe. » Elle glissa une main sur son visage alors qu’elle poursuivait sa marche jusqu’à la chambre d’Adrian. « Ce doit bien être ici » lui dit-elle finalement en s’arrêtant devant une pièce. « C’est toi l’homme sage et réfléchi entre nous deux. Je devrais faire quoi ? » Et voilà que sa décision dépendant maintenant du centenaire, en espérant qu’il puisse et veuille l’aider. Parce que pour le moment, la jeune et réfléchie Atlante n’était pas certaine de la manière à s’y prendre pour faire face à son père.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Avr 2014 - 14:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Je n'en doute pas une seule seconde. »

Il parlait du fait que le roi d'Atlantide était capable de défendre son royaume. C'était un fait, il faisait un souverain plus que parfait dans le rôle du protecteur ! Adrian avait largement eu l'occasion de voir grandir le jeune enfant qu'il était à l'époque et depuis le début, l'Archimage avait compris que la lignée royale de ce peuple était largement capable d'assumer ses obligations. Lorsque son regard se posait sur Dana, il voyait la même chose : une jeune femme douée pour approcher les gens, protéger ses proches et surtout, capable de mener à bien sa tâche. En somme, le mage ne doutait pas une seule seconde du fait que le Roi savait parfaitement comment s'y prendre pour mettre son peuple en sécurité et il ne pouvait être que rassuré par les explications qui lui étaient données. Son aide n'avait pas été proposée par désir de se rendre indispensable, mais vu qu'il connaissait la propension qu'avait Dana à éviter de lui demander son assistance lorsqu'elle en avait besoin, Adrian préférait préciser ce point avec son géniteur. Sait-on jamais, peut-être que ce gène était héréditaire ?

Quoi qu'il en soit, le Roi n'avait pas l'air d'être du même avis que l'Archimage concernant son séjour au palais. Ce dernier avait « espéré » pouvoir les laisser en famille pour qu'ils se retrouvent tous les trois sans que personne ne vienne les importuner, mais apparemment ça ne serait pas le cas. Un léger sourire amusé se dessina sur les lèves d'Adrian lorsqu'il entendit parler d'invité de marque. Aux yeux de presque tous les Atlantes, il n'était rien de plus qu'un visiteur lambda et les égards dont il bénéficiait pouvaient avoir l'air suspects vus de l'extérieur. Une raison de plus, à ses yeux, pour qu'il se contente de séjourner ailleurs, mais expliquer cela à quelqu'un qui ne vous voyait que comme un héros ayant collaboré avec ses ancêtres n'était pas forcément aisé.

« Ici je ne suis qu'un simple visiteur pourtant. »

Ce n'était pas une critique, bien évidemment, mais simplement une manière de rappeler qu'il ne représentait pas grand-chose en comparaison du rôle qu'il avait. Au final, que ce soit sur Terre ou ailleurs, Adrian Pennington n'intéressait pas les gens, c'était uniquement l'Archimage qui se révélait utile. Mais il s'y était fait avec le temps.

Le Roi embraya alors sur la question posée par Adrian à propos de son inquiétude pour Thétis. Lorsqu'il parla de Profondéens de visite à la surface, le regard du centenaire ne dévia pas du visage du souverain. Il avait entendu parler d'une attaque qui aurait eu lieu sur d'autres groupes – bien qu'il ignorait lesquels ou même dans quelles conditions – et décida donc de ne pas faire le lien avec l'attaque dont Dana avait été victime. Même si le fait de mentir le gênait beaucoup, Adrian avait promis quelque chose à la jeune femme et il s'y tiendrait donc ! À la question rhétorique du roi, l'Archimage décida tout de même d'y répondre.

« Je ne le suis pas, mais j'imagine que ça doit être plus que naturel en effet. Mais j'ai entendu dire qu'il y avait eu une attaque sur un groupe de Supers qui vivent en ville. »

Il avait beau ne pas avoir d'enfants biologiques, Adrian avait un peu connu ce rôle par le biais de Sallah et il savait ce que c'était que de s'inquiéter de l'avenir ou de la santé et la sécurité d'une personne. Puis avec Dana, il avait été suffisamment inquiet en apprenant l'attaque dont elle avait été victime, inutile de dire que s'il avait été son véritable père, les choses auraient certainement été bien amplifiées. Bref, le mage compatissait largement à la situation, mais il ne prononçât rien de plus à ce propos parce qu'il l'avait promis, encore une fois. Peut-être que l'explication fournie apaiserait un peu les craintes du souverain ? Pas vraiment. La manière dont il les questionna pour s'assurer qu'ils ne dissimuleraient pas une donnée importante, avait le don de mettre le centenaire mal à l'aise. Comment répondre positivement à une pareille question ? Mentir ou esquiver une question était deux choses bien distinctes. Adrian évitait de parler de lui ou de son rôle lorsqu'il avait des questions personnelles, mais si quelqu'un lui demanderait clairement s’il était l'Archimage, il ne pourrait pas démentir. Bref, pour le coup il préféra rester silencieux jusqu'à ce que le roi se renseigne sur la vie privée de sa fille.

« Oh oui, j'essaye, mais je ne suis pas le meilleur exemple qui soit. Thétis est jeune, elle a largement le temps de découvrir tout ce qui s'offre à elle. »

Le ton se voulait rassurant. Il ne mentait pas : comment faire sortir Dana de son appartement alors qu'il venait de passer dès de quarante années dans mettre le nez dehors ? Fort heureusement, un garde intervint à ce moment pour demander l'assistance du roi et ce dernier les quitta quelques instants, certainement de quoi leur laisser le temps de discuter un peu de ce qui venait de se passer. C'était certainement ce que le destin attendait d'eux puisque la reine aussi les laissa en tête-à-tête après que le mage l'eut remerciée de leur hospitalité. Emboîtant le pas à Thétis, l'Archimage posa ses yeux sur elle lorsqu'elle lui parla, inévitablement, du mensonge qu'elle faisait à son père. Après quelques secondes de réflexion, Adrian répondit avec franchise.

« Je pense que tu devrais lui dire. Tu sais Dana, il le saura forcément un jour et s'il l'apprend de la bouche d'une autre personne, je pense qu'il sera beaucoup plus énervé. Voire blessé. Son regard sonda celui de la jeune femme.
Il tient énormément à toi et c'est ce qui le pousse à vouloir te couver comme ça, mais il sait que tu es adulte et il sait que tu es la future reine. Je crois qu'il est prêt à comprendre que tu peux aussi te débrouiller seule. Si tu lui expliques que tu as voulu garder ça pour toi de manière à ne pas l'inquiéter, je pense qu'il comprendra. Puis te voir en bonne santé suffira à le rassurer, il ne t'en voudra certainement pas. Quelques secondes de silence.
Il pourra peut-être te conseiller. Tu es une femme à présent, plus une enfant, je suis certain qu'il saura te juger comme telle. Tu sais ce que tu fais, mais tu as aussi le droit d'avoir des conseils de temps en temps et je pense que personne ne connaît mieux les Profondéens que le roi d'Atlantide. Adrian arbora un sourire encourageant avant de reprendre sur un ton plus léger.
Mon conseil vaut bien que tu plaides en ma faveur non ? Je voulais vous laisser entre vous et aller ailleurs le temps de ton séjour ici, ce sera certainement mieux, surtout si ton père sait que j'ai menti. »

Et s'il avait été comme son apprentie, il aurait agrémenté le tout d'un regard digne du chat potté, sauf que c'était loin d'être dans ses cordes.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 7 Avr 2014 - 17:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Un soupire franchit les lèvres de l’Atlante alors qu’elle écoutait attentivement les conseils avenants de l’Archimage. Au fond, elle savait qu’il avait raison. Que, si elle lui cachait et qu’il finissait par l’apprendre, elle pouvait bien creuser d’ors et déjà sa propre tombe comme ce ne prendrait que quelques heures avant qu’elle s’y retrouve. Elle n’avait jamais vraiment crains son père, il s’agissait plus qu’elle craignait de se voir retirer son droit de vivre à la surface, compte tenu qu’il pouvait s’agir d’un univers hostile et dangereux pour l’héritière du trône d’Atlantide. Elle hocha donc doucement de la tête, réfléchissant surtout à comment allait-elle amener le sujet à son père. Commencer en lui disant qu’elle lui avait précédemment menti serait très certainement une mauvaise idée car elle aurait tôt fait de prononcer ces quelques mots que, déjà, il refuserait sûrement d’entendre la suite. Un sourire amusé vint cependant se dessiner sur ses lèvres. « Ce n’était pas toi qui m’avait dit me considérer encore comme une enfant ? » Elle ne faisait que reprendre les paroles du centenaire, bien qu’elle ne fût pas réellement vexée. Après, si aujourd’hui elle ne devait avoir que quelques années, physiquement, de moins que lui, il y avait presque un siècle qui les séparait. De son côté, elle le verrait sûrement toujours comme le centenaire un peu vieux jeu, tout droit sorti d’une autre époque, qu’il était.

La suite lui arracha un air soucieux, comme si elle allait faire une décision d’une importance capitale. Posant une main sur son menton, posant ses prunelles azurées sur l’homme, elle haussa finalement des épaules. Il avait déjà accepté de l’accompagner jusqu’ici, de faire une pause dans son travail pour lui permettre de rejoindre les siens. « D’accord, d’accord » commença-t-elle, sachant que, de toute façon, il trouverait certainement un moyen de s’éclipser dès qu’il le pourrait. Et puis, elle avait conscience de ce qu’il avait dit au roi, ce qui ne plaiderait sûrement pas en sa faveur lorsque le roi allait savoir la vérité. Et c’était de sa faute, au fond, s’il avait dit lui mentir effrontément, car elle avait été trop lâche pour aborder elle-même le sujet. « Mais, je pose deux conditions. » Un sourire malicieux se dessina sur ses traits fins alors qu’elle fit de nouveau mine de réfléchir à ce qu’elle pourrait bien lui demander. « Premièrement, accepte au moins de manger avec nous, ce soir. Je suis sure que mon père en serait ravi. » Parce que le roi avait toujours eu un profond respect pour Eldoth et qu’il s’agissait d’une personne qu’il appréciait. Tant pas sa compagnie que de savoir qu’il gardait un œil sur sa fille unique, l’héritière du trône. « Et puis, si mon père m’accuse de t’avoir laissé filer, je dis que tu m’as torturé jusqu’à ce que j’accepte de te laisser partir. » Un rire franc franchi ses lèvres, lui signifiant qu’elle n’était évidemment pas sérieuse. Revenir ici lui faisait du bien, en fait. Elle retrouvait la certaine légèreté qu’elle avait toujours eue mais qui s’était faite plus rare après les derniers évènements.

« Oh, et mon père était sérieux lorsqu’il a dit t’avoir fait préparer une chambre, hein. Donc si tu veux t’y installer pour les jours à venir, tu auras tout le calme nécessaire pour tes recherches ou je ne sais quoi. » Elle s’en voulait un peu d’avoir déranger le mage, c’était donc la moindre des choses de lui offrir un endroit où travailler. Sans compter que le garder sous la main serait plus aisé lorsqu’il sera question de retourner à la surface, comme les moyens de communication se trouvaient un peu restreint, Dana n’ayant pas pris la peine de traîner son téléphone portable, sachant qu’il n’aurait sûrement pas résister à un voyage dans les profondeurs de l’océan. « Je vais sortir. Donc si ma mère me cherche, dit-lui simplement que je suis à l’extérieure. » Après tout, la princesse n’avait pas toujours le loisir de fréquenter les rues qui l’avaient vu grandir, comme elle vivait actuellement à la surface. Elle descendit les escaliers pour finalement franchir les larges portes du château, inspirant profondément. Elle salua les gardes avec un large sourire alors que ces derniers hochaient de la tête. Cela lui faisait du bien, de retrouver les siens, ce royaume où elle allait un jour régner. Elle espérait simplement être à la hauteur des attentes du peuple et, surtout, à la hauteur de l’excellent roi qu’était actuellement Chrysaor, le père de la blonde, homme respecté par son peuple.

Alors qu’elle saluait plusieurs personnes, discutait de façon aimable avec ceux qui venaient l’accoster, elle retrouvait le plaisir de se sentir de nouveau chez elle. Elle avait senti ce besoin presque viscéral de revenir ici et de parcourir ces rues qu’elle connaissait bien. Une fois le dernier couple avec qui elle avait échangé quelques banalités – ce n’était pas tous les jours que l’héritière se baladait tranquillement dans la rue – une jeune demoiselle s’approcha d’elle. « Princesse » glissa une voix qui fit frissonner ladite princesse, cette dernière se tournant cependant vers la propriétaire de cette voix qui venait encore hanter ses cauchemars. « Je constate que tu es venue vérifier toi-même qu’Atlantide était toujours bien là et que tes chers parents étaient toujours en vie. » Cette fille, avec son visage enfantin, ses cheveux bruns encadrant ses traits fins, sans compter la sucette qu’elle tenait entre ses lèvres, elle la connaissait. Et ce n’était certainement pas pour la rassurer. « Tu viens faire quoi ici ? » demanda sèchement l’Atlante, son visage impassible de toute émotion. Elle tenta de faire en sorte que sa voix soit la plus tranchante possible, que son regard ne reflète pas la peur qui commençait à naître en elle. Parce que Dana n’aimait pas montrer ses émotions, ni même laisser un avantage à la demoiselle. « Suite à l’échec de ma dernière mission, on m’a envoyé ici » répondit-elle avec un gloussement amusé. Et il n’était pas difficile de concevoir que, avec l’aide des profondéens qui ne semblaient pas être démuni de ressource, elle avait très bien pu manipuler les gardes pour pouvoir s’installer ici comme si c’était parfaitement normal. Mauvais signe.

La gamine se balançait sur ses talons, un sourire enjôleur et moqueur sur les lèvres, alors qu’elle dévisageait la princesse, une expression presque malsaine peinte sur ses traits. « Alors princesse, on a perdu sa langue ? Même pas de salutation, même pas de questions d’usage. Je serais presque vexée par ton insolence. » Les iris clairs de ladite princesse étaient toujours posés sur la gamine. « Désolée mais j’ai autre chose à faire. Si tu veux bien m’excuser… » Elle contourna la profondéenne, toujours cette crainte qui lui nouait l’estomac, reprenant d’un pas calme la direction du château. Or, la petite main de la demoiselle à la sucette lui agrippa le bras, la faisant presque sursautée. « Et moi je crois que tu n’as rien de mieux à faire que de passer du temps avec moi. Ne serait-il pas ingrat que d’ignorer ainsi une citoyenne du royaume ? » Aucune réponse de la part de la princesse. Elle préféra se dégager et repartir vers le château au pas de course. À peine était-elle sortie une trentaine de minutes qu’elle regagnait déjà les murs rassurant du château, sous les regards soucieux des gardes. C’est sans même y réfléchir qu’elle monta les escaliers, dans l’espoir de trouver encore Adrian dans la chambre que ses parents avaient fait préparer pour ce dernier.

La princesse ne se laissait jamais gagner par la panique. Or, l’idée de débuter un affrontement et devenir le centre d’attraction ne lui aurait pas plus. Sans compter qu’elle doutait pouvoir quoique ce soit contre cette dernière, sachant qu’elle était nettement plus puissante qu’elle. Ce n’était que par un coup de chance, et surtout parce que la gamine avait été occupée avec Dana, que Sydney avait réussi à lui enfoncer une fléchette dans le cou, la faisant sombrer dans un lourd sommeil. Elle s’arrêta net face à la chambre d’Adrian, toquant à la porte qui avait été refermée de manière particulièrement insistante. La porte s’ouvrit finalement sur une Dana à bout de souffle, penchée vers l’avant, les mains sur ses genoux. « Adrian… Je… Il y a… C’est eh… » Elle inspira profondément avant de relever son regard vers l’homme. « Une profondéenne. » C’était clair, concis et précis et il ne pouvait y avoir aucune méprise sur la chose. Le regard que jetait Dana portait à croire que ce devait être une du groupuscule qu’elle avait affronté en compagnie du Corbeau. Dire qu’elle avait révélé, dans la panique du moment, la véritable identité de cette dernière. Encore aujourd’hui, elle s’en voulait. « Je sais pas ce qu’elle fait là, comment elle est arrivée, mais je sais que c’est elle. Je sais. Je l’ai reconnu. Difficile à oublier aussi… » Sa voix se faisait pressante alors qu’elle avait préféré la voie de la lâcheté plutôt que de faire face à la demoiselle. Mais Adrian avait sûrement plus d’expérience dans le domaine. Sans compter son père, qu’elle devrait nécessairement aller voir. « Ils sont forts, ceux-là. Plus que ce que je pensais. Plus que ce que mon père pensait, en fait. » Réussir à infiltrer la société Atlante, ce n’était pas rien.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Avr 2014 - 14:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« Moi c'est différent. Je suis beaucoup plus vieux, puis en plus, je ne suis pas ton père. »

Différence qui, à ses yeux, était très importante. Adrian avait beau ignorer ce que c'était réellement que d'avoir son propre enfant, il se disait qu'à la place du roi, il n'aurait pas apprécié que sa fille unique puisse lui dissimuler une pareille chose par crainte de l'énerver. Même s'il était bien en colère, cela n'empêcherait pas le souverain de comprendre que son enfant était devenu une femme capable de remplir des missions d'importance pour l'UNISON et donc, de se défendre. Pas seule évidemment, mais elle avait suffisamment d'amis ou d'alliés pour ne pas avoir besoin d'aller seule au devant du danger.

Le centenaire la regarda finalement lorsqu'elle accepta de le laisser opter pour une chambre moins « royale ». Le souhait d'Adrian était bel et bien de pouvoir laisser la famille entre elle sans devoir s'imposer et en aucun cas il ne voulait empêcher Dana de le voir ou de lui demander son aide – au contraire. S'il était resté sur place plutôt que de rentrer et revenir la chercher plus tard, c'était bien pour pouvoir lui apporter son assistance, par des conseils ou autre chose. Un regard interrogateur se manifesta lorsque Thétis parla de conditions contre son acceptation, cédant rapidement le pas à un sourire amusé. C'était dans ses cordes que de remplir ces demandes. Il hocha donc la tête pour confirmer que ça lui convenait.

« Je devrais pouvoir faire ça. »

En ce qui concernait le fait que le souverain lui avait bel et bien fait préparer une chambre, Adrian n'en doutait pas. Cependant, comme il l'avait analysé à son arrivée ici, le mage ne souhaitait pas soulever de questions quant à sa présence ici. L'Archimage était ainsi fait qu'il éprouvait d'énormes difficultés à apparaître comme « un privilégié ». Ce besoin de dissimuler sa véritable identité le poussait naturellement à éviter le feu des projecteurs et soyons honnêtes, loger au palais royal Atlante n'était pas vraiment très discret. Le roi devait être habitué à ce pan de la personnalité d'Eldoth étant donné qu'il était devenu ainsi après les guerres mondiales, au moment où il avait abandonné sa vie de super-héros pour s'adonner uniquement à celle d'Archimage. Il resterait toutefois sur place le temps de trouver un autre endroit, ce qui se ferait certainement dans l'après-midi ou dans la soirée. Lorsque Thétis annonça qu'elle allait faire un tour à l'extérieur, le mage lui confirma donc sa demande, précisant donc qu'il resterait sur place quelques heures encore.

Il entra donc dans la chambre histoire de poser sa valise – sans la déballer donc – le temps de se remémorer un peu où il s'était arrêté lors de ses dernières visites. Adrian ne s'attendait pas à recroiser Dana avant le soir, aussi lorsque quelqu'un frappa avec insistance à sa porte environ une demi-heure plus tard, le trentenaire se demanda ce qui pouvait bien se passer. Était-ce le roi qui avait appris que sa fille et Eldoth avaient tenté de lui mentir ? Se redressant pour aller ouvrir l'huis, le centenaire fut surpris de trouver une princesse essoufflée qui avait l'air d'avoir vu un fantôme. En vérité non, un Profondéen, ce qui était bien plus inquiétant vu les circonstances. Forcément, l'Archimage ressentit aussitôt une vive inquiétude et une série de questions se pressa dans son esprit : avait-elle été touchée ? Attaquée ? Menacée ? Vu son regard, Dana avait l'air de connaître cette femme, mais avant qu'il ne puisse lui poser toutes les interrogations qui se présentaient à lui, la demoiselle reprit pour terminer ses précisions d'une manière qui n'était pas franchement encourageante. Levant la main, Adrian effleura le bras de Dana sans un geste qui se voulait rassurant.

« Ne t'inquiète pas. Ils peuvent être forts, ils ne sont pas invulnérables pour autant. Ce dont il était persuadé.
Elle était là lorsqu'ils t'ont attaquée ? Où est-elle maintenant ? Malgré ses inquiétudes, Adrian essayait de rester très calme pour ne pas inquiéter Thétis.
Tu vas aller chez ton père, lui dire ce dont nous avons discuté avant en lui précisant bien que tu comptais le faire avant de l'apercevoir. Puis tu lui diras que tu viens de la revoir et qu'ils doivent s'assurer que personne n'est entré dans le château. Cela dit, le roi savait certainement ce qu'il avait à faire.
Moi je vais essayer de retrouver cette fille dont tu viens de parler. Où est-elle ? Est-ce qu'elle t'a dit quelque chose qui pourrait nous renseigner sur ce qu'elle compte faire ou où elle veut aller ? Il était assez expérimenté pour faire face à ce danger, logiquement.
Que les choses soient claires Dana, tu ne sors plus du château tant qu'elle n'aura pas été retrouvée. Tu n'es pas venue ici pour te mettre en danger. Et avec assurance, il termina sur une note rassurante.
Je m'occupe de tout. »

Implicitement, il lui demandait de lui faire confiance, mais est-ce qu'elle l'estimait assez compétent pour le laisser faire ? C'était une autre question !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 8 Avr 2014 - 17:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C’était ce côté calme d’Adrian que Dana appréciait beaucoup. Elle-même d’une nature calme et réfléchie, il lui arrivait par moment, sûrement dut à sa jeunesse, que la panique commence à monter. Un peu comme en ce moment même, alors qu’elle venait de croisé celle qui hantait encore trop souvent ses cauchemars, celle qui lui avait répété d’une voix doucereuse qu’Atlantide avait connu une fin particulièrement tragique. Ce n’était donc pas tant le fait de se retrouver face à une profondéenne qui secouait de la sorte la blonde. Mais elle avait évité de le dire à Adrian, qu’elle était continuellement réveillée par des cauchemars, pour ne pas l’inquiété. Sans compter qu’elle ne lui avait pas non plus fait part de ce que les profondéens avaient fait d’elle, lorsqu’elle s’était retrouvée sous le poison qu’ils leur avaient injectés. Lui faire croire que son pays, son monde, son peuple étaient morts avait été une douloureuse torture. Elle inspira profondément, tentant de retrouver son calme. « Ils ont quand même trouvé un moyen de se retrouver ici » répliqua-t-elle un peu trop sèchement à son goût. « Désolée » lui dit-elle de suite après, réalisant qu’il ne méritait pas de faire les frais de sa panique grandissante. Hochant doucement de la tête, elle signifia ainsi à Adrian que la jeune fille avait bel été présente lors de l’attaque qui s’était déroulée aux Docks, quelque temps plus tôt. Elle l’écouta avec attention, cherchant à reprendre le contrôle sur ses émotions. Car actuellement, elle n’était pas dans un état propice pour réfléchir.

Elle hocha de nouveau de la tête suite aux indications de l’Archimage, bien que peu tenter de lui laisser régler ses propres problèmes alors qu’elle se retrouverait enfermer au château. « Elle est petite » commença-t-elle en levant son bras pour lui signifier la grandeur de ladite demoiselle. « On dirait une gamine en fait. » Ce qui était assez étonnant, mais terriblement trompeur en réalité. « Elle a toujours une sucette aux lèvres ou encore dans les mains. » C’était un signe distinctif dont elle se rappelait clairement. Signe qu’elle revoyait aussi dans ses cauchemars. « Je ne sais pas où elle est en ce moment. Et, à priori, elle serait venue ici comme elle a échoué sa mission à la surface. » Mais outre cela, l’Atlante ne connaissait pas les plans de la nouvelle venue et en était que peu rassurer. « Mission qui me concernait » laissa-t-elle finalement tombée, bien que cela devait être évident, compte tenu que c’était à elle qu’ils s’étaient attaqués. À Sydney aussi, mais il s’était surtout agit de dommage collatéraux et parce qu’elle s’était trouvée au mauvais endroit au mauvais moment en tentant d’aider sa protéger qui n’avait plus toute sa tête. « Je vais aller voir mon père. Mais s’il te plait, fait attention à toi, ils sont retorses. » Elle n’ajouta cependant rien quant au fait de ne pas sortir du château. Oh, elle n’allait pas chercher à sortir, mais elle ne souhaitait pas faire de promesse, si jamais sa présence était nécessaire à l’extérieure.

Parcourant le château d’un pas rapide, elle tomba rapidement dans les quartiers militaires, où devait nécessairement se trouver son père. Elle salua ceux qu’elle croisa sur sa route, ces derniers surpris par sa présence dans de tel lieu. Elle s’enfonça un peu plus entre les couloirs pour finalement arriver devant une large porte massive. Elle inspira profondément, tentant de garder son calme, pour finalement toquer trois coups. « Nous avions demandé à ne pas être déranger » maugréa Chrysaor de l’autre côté de la porte. Il avait toujours été ainsi, ayant en horreur être embêter alors qu’il se retrouvait en intense réflexion. Et alors qu’il se trouvait avec le chef militaire, c’est qu’ils devaient s’entendre sur le plan à avoir concernant les profondéens, même si la menace s’était fait moins présente ces derniers temps.

La porte s’ouvrit donc sur la silhouette massive du roi. « Thétis ? » Il changea immédiatement d’expression en voyant l’air presque paniqué de sa fille unique. « Entre, entre. » Elle ne se fit pas prier et tomber donc face au chef militaire, un homme d’une quarantaine d’années sûrement, grand et solidement bâti, qui avait la prestance nécessaire pour assurer un tel poste. « Que se passe-t-il ? » Autant en venir droit au but. Dana commença donc par lui parler de ce qu’il s’était déroulé à la surface, quelques temps plus tôt, évitant soigneusement le sujet du contrôle mental ou encore des cauchemars qui en avaient suivi. La réaction du paternel fut, pour le moins, assez immédiate et rappelait à la blonde pourquoi est-ce qu’elle avait évité de lui en faire part. S’étant installer de l’autre côté du bureau qui occupait la pièce, son poing s’abattit violemment sur ce dernier, ce dernier se brisa sous la force herculéenne de l’homme. Dana resta immobile, attendant avec réticence ce qui allait suivre. « Et l’idée de m’en parler tout à l’heure ne t’as pas effleuré l’esprit ? » Voilà, il était en colère et elle le savait. Elle hocha finalement de la tête, sachant que rien de ce qu’elle pourrait dire ne calmerait le roi.

Mieux valait laisser l’énervement retomber avant de tenter une approche tactique. « Mais là n’est pas le sujet » le coupa-t-elle avant qu’il ne commence ses réprobations dut à l’inconscience qu’elle avait eu de ne pas lui parler dudit groupe de profondéens. « Il y a une profondéenne qui se balade comme si de rien n’y était dans les rues. » Elle avait finalement réussi à changer l’attention de place et le roi posa donc un regard soucieux sur sa fille, inquiet quant à ce qu’elle allait dire. Et surtout, inquiet de savoir qu’ils avaient laissés passer une telle menace. « C’est elle qui m’a attaqué. J’ai prévenu Adrian, ou enfin, Eldoth, il est sur le coup. » Pour le coup, peut-être aurait-elle dut éviter de dire qu’elle avait couru avertir l’Archimage avant de se rendre ici. Mais le père n’y porta pas attention et se tourna vers le chef militaire. « Je ne veux que personne n’entre dans le château. Et lancer des patrouilles dans tout le royaume. » Dana reprit donc sa description de la profondéenne, pour finalement gagner le salon personnel, tout en étant bien évidemment suivie de deux gardes. Rien ne devait arriver à la princesse. Du moins, tel étaient les ordres du roi qui voulait s’assurer qu’elle soit en sécurité et qu’elle ne risquait rien. Car après tout, elle était tout ce qu’il avait et se trouvait à être la future reine du royaume.

De son côté, la profondéenne s’était rapprochée du château avec un sourire narquois. Elle avait au moins eu la confirmation que la princesse se trouvait au royaume et que, par conséquent, elle était accessible. Certes, il serait plus difficile de mettre la main sur elle et de l’attirer avec eux, sachant qu’elle serait inévitablement protégée. Sans compter que la princesse l’avait reconnue et avait sûrement dut avertir son père, le pitoyable roi Chrysaor. Mais elle ne doutait pas de réussir, sachant qu’elle avait eut le temps, depuis qu’elle avait été exilé ici, pour préparer son attaque. D’un pas léger, elle s’avançait tout en regardant plusieurs gardes sortir du château et partir dans diverses directions. Voilà. La chasse était lancée. La profondéenne ignorait si elle devait s’en réjouir ou non. Elle poursuivit donc sa course, aux côtés d’une demoiselle qui la suivait sans broncher. Se faire passer pour la gamine d’une Atlante était étonnamment facile. Elle gravit les escaliers, toujours accompagnée de sa pseudo mère. Les gardes la firent rapidement arrêter et les observèrent, soucieux. « Nous avons appris que la princesse Thétis était rentrée et elle ne cesse de répéter qu’elle veut la voir. Serait-il possible ? » Celle à l’apparence d’enfant leva des yeux à presque faire pitié vers les gardes alors que la femme à ses côtés hochait doucement de la tête, comme pour approuver ses propos. « C’est que… La princesse n’est pas disponible pour le moment. » La profondéenne eut une exclamation presque insultée et assez sonore tout en croisant les bras sur sa poitrine. « C’est toujours comme ça. Ils se disent présents mais ne font rien pour le montrer. » L’enfant semblait mécontent tandis que les gardes se regardèrent, consterner. Le roi avait donné des ordres qu’ils ne pouvaient enfreindre, comme la sécurité de la princesse était en jeu. Personne ne devait entrer dans le château et la princesse ne pouvait en sortir. « Revenez un peu plus tard ? » avançait-il, incertain. Soupirant, elle tourna les talons, toujours avec cette expression de mécontentement, sortant un calepin de ses poches. Mieux valait éviter de contrarier une profondéenne.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Avr 2014 - 20:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La réponse sèche de Dana ne perturba ou ne dérangea guère Adrian. Il sentait bien qu'elle était sous pression et qu'elle ne devait pas se sentir bien, aussi toutes les remarques désagréables qu'elle pourrait faire passeraient tout simplement à la trappe. Il arrivait à supporter sans broncher, les critiques et les insultes d'une descendante éloignée qu'il ne connaissait même pas, ce n'était pas pour piquer la mouche dès que la jeune femme qu'il considérait comme sa fille s'emportait un peu ! Bref, c'est d'un haussement d'épaules qu'il fit comprendre à l'Atlante qu'elle n'avait pas s'en soucier. Le fait qu'elle confirme que cette Profondéenne était bel et bien celle présente lors de l'attaque précédente suffisait à excuser tout le comportement irritable qu'elle pouvait avoir. Les précisions arrivèrent alors. Petite, comme une enfant, avec une sucette en main ou à la bouche. Bon, il n'y avait qu'à espérer que ce n'était pas le cas de toutes les gamines d'Atlantide ! Cependant, Adrian bénéficiait d'un avantage certain pour vérifier l'origine de la jeune femme : la couleur de ses iris. Les Atlantes étaient connus pour leurs yeux bleus très clairs, quant aux Profondéens ils possédaient des iris couleur marron. Quand bien même cette personne porterait des lentilles, ses yeux n'obtiendraient jamais l'éclat propre aux Atlantes. Il suffisait donc de repérer une personne qui correspondrait au physique décrit par Dana, puis ensuite de vérifier son origine en vérifiant la couleur de ses yeux. Adrian nota toutefois que la princesse n'avait pas répondu concernant le fait de rester en sécurité dans le château, mais il espérait que sa peur et la surveillance du roi seraient suffisantes. À la demande qu'elle lui fit, l'Archimage répondit par la pareille.

« Et toi aussi. »

Une manière de lui faire comprendre qu'il avait noté l'absence de réponse concernant sa propre sécurité. Dana avait la sale tendance à vouloir éviter des ennuis à ses proches, quitte à devoir se coller elle-même dans les ennuis et c'était une chose qu'Adrian ne pouvait pas envisager.

Il la laissa s'éloigner tout en espérant que Dana suivrait sa demande, puis quitta la chambre pour se rendre en direction de l'entrée du palais. La Profondéenne se trouvait à l'extérieur et c'était donc vers elle que le mage se dirigeait. Il veilla tout de même à contrôler les environs afin de s'assurer que rien ni personne n'avait eu le temps de s'infiltrer dans le palais, mais il fallait croire que Thétis avait été très rapide à réagir. En effet, après une inspection des environs et alors qu'il sortait du château, l'Archimage eut l'occasion de constater que les gardes changeaient de comportement. Lui-même se trouvait à l'extérieur et en approchant à nouveau de l'entrée, il constata que l'interdiction de pénétrer dans l'enceinte de la demeure royale avait été donnée. Un soulagement évident. Mais est-ce que les Profondéens n'allaient-ils pas tenter d'entrer de manière plus subtile ? Par la force c'était peu probable, à moins d'être stupide évidemment. Il était aisé de constater que l'endroit était beaucoup trop bien protégé ! Cependant, l'attention du centenaire fut rapidement attiré par autre chose : une femme et une enfant – la sienne ? – qui se dirigeaient vers les gardes. Naturellement, en raison de l'avertissement de Dana, Adrian s'approcha d'elles pour écouter l'échange qui se fit et l'insistance qu'avait la petite à vouloir rencontrer la princesse était.... étrange. C'était certainement la Profondéenne. Ni un, ni deux, le mage s'approcha des deux femmes au moment où elles faisaient demi-tour et que l'une d'elle tirait un calepin de sa poche.

« Excusez-moi ? Lorsque l'attention de la femme se posa sur lui, Adrian reprit.
C'est un peu surprenant de chercher à rencontrer la princesse maintenant, elle a pour habitude de sortir dans les rues pour rencontrer les habitants. Pourquoi ne pas l'attendre là-bas tout simplement ? Son regard sonda celui de la femme pour vérifier la couleur de ses iris.
Et c'est plutôt malvenu de critiquer la présence d'une personne qui a toujours tout fait pour être proche de son peuple, vous ne croyez pas ? »

Cette fois-ci, son attention se porta sur l'enfant. Tout y était, petite taille, apparence d'enfant, sucette à la main et évidemment, yeux beaucoup trop sombres pour être assimilés à ceux d'une Atlante. C'était bien la personne qu'Adrian cherchait. Ce dernier avait l'air parfaitement détendu et ne semblait certainement pas dangereux, mais il se tenait prêt à utiliser sa magie pour immobiliser la jeune femme – et éventuellement son assistance si c'était aussi une Profondéenne. Il était, pour Adrian, hors de question de laisser cette femme s'en tirer, quitte à devoir la blesser pour la neutraliser. La tuer n'entrait par contre pas en ligne de compte. D'une part parce qu'il était contre le meurtre et ensuite, parce qu'elle devait pouvoir les renseigner sur ce qui se fomentait contre Atlantide. Après quelques secondes de silence, Adrian orienta la discussion sur quelque chose de moins agréable.

« Les yeux marrons se repèrent facilement au milieu d'une foule comme ici. Surtout lorsqu'une telle menace pèse sur la Princesse. Vous pensiez réellement que vous réussiriez à l'approcher pour lui faire à nouveau mal ? C'est bien mal connaître les gens qui l'entourent. Vous n'avez eu que de la chance la première fois, ça ne se reproduira plus, vous perdez votre temps. Le ton n'était même plus agréable.
Je vous conseille de vous rendre directement. Réfléchissez bien avant de vous décider. Vous pourriez avoir une surprise si vous pensiez pouvoir vous en tirer aussi facilement. »

Il ne menaçait pas, il avertissait simplement. Libre à la jeune femme de tenter de s'enfuir, mais elle s'exposerait à un retour de flammes assez douloureux.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 9 Avr 2014 - 1:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Agacée, la profondéenne s’arrêta dans son élan, son carnet toujours en main, une sucette entre les lèvres. Elle tourna donc les talons pour faire face à l’inconnu, un homme d’une trentaine d’années environ, qui lui faisait face. Au moins n’était-il pas un garde. Sans quoi elle aurait presque pu craindre pour sa couverture. Sa fausse mère s’était aussi retournée pour accepter les critiques de l’homme. Dotée d’un regard vide, elle semblait surtout suivre les directives de l’enfant à ses côtés. « Ce n’est pas tous les jours que la princesse vient au royaume » argumenta la dame pour répondre au brun qui se tenait sous ses yeux inexpressifs. Bon, peut-être aurait-elle dut s’arranger pour que son pantin soit un peu plus crédible. Mais bon, peut-être se laisserait-il berner. Elle avait réussi à berner toute la population Atlante, et ce, depuis un certain temps déjà. Certes, la princesse l’avait reconnue, mettant à mal sa couverture, mais n’empêcherait certainement pas la réussite de sa mission. Elle préféra ignorer le dernier commentaire et tira sur le bras de sa pseudo mère, comme l’aurait fait un enfant. Or, elle dut s’arrêter une nouvelle fois, toujours son calepin entre les mains. Bon. Semblerait-il qu’elle avait affaire à une menace sérieuse. Vu le ton de voix de son interlocuteur, elle ne pouvait que supposer qu’il n’était pas franchement content que quelqu’un s’en prenne à la princesse. « Pourquoi faut-il qu’elle soit toujours entourée d’abrutis capables de risquer leur vie pour la protéger ? » soupira la profondéenne.

Tout en se retournant vers l’homme, la femme qui se tenait à ses côtés se dissipa en vapeur, laissant la gamine seule. « Ce sont mes yeux qui m’ont trahi ? » demanda-t-elle avec un sourire espiègle aux lèvres, tenant toujours entre ses dents sa sucette. Elle n’avait pas l’air plus apeuré qu’il le fallait de l’homme qui avait toutefois cherché à faire une menace. « Merci, la prochaine fois j’essaierai de parfaire mon déguisement. » Elle haussa les épaules, comme si c’était quelque chose de parfaitement normal. Après tout, pourquoi nier ? Il avait deviné sa véritable identité, à croire qu’il avait réellement été à sa recherche. La princesse avait fait vite, très vite. Saisissant le bâton de sa sucette, elle sortie cette dernière d’entre ses lèvres et observa de ses yeux foncés l’homme. « Ce qui me fait marrer, en fait, c’est que tu te permets de me menacer, moi, comme ça. Comme si j’avais peur d’un homme tentant de se faire passer pour un preux chevalier. » Elle inclina doucement la tête sur le côté, le dévisageant toujours. « C’est quoi, tu veux sauver la princesse pour te la taper ? » Elle eut un rire presque sarcastique. Les propos qu’elle pouvait tenir contrastaient sans aucun doute avec son apparence de gamine presque innocente. Son regard glissa ensuite vers le château. « Je vais t’apprendre quelque chose. Mais c’est un secret. » Elle eut un gloussement. « Il y a des glyphes et des enchantements tout autour du château. » Elle hocha vigoureusement de la tête, pour finalement reposer ses iris sur la silhouette de l’homme. « Un mouvement de trop et, j’te l’jure, le château part en fumé. » Pour confirmer ses propos, une explosion se fit entendre, démolissant les escaliers qui se trouvaient devant le palais, envoyant au sol les deux gardes du même coup. « Oups. »

Dans le château, la princesse Atlante releva la tête au son de l’explosion. Ce fut assez pour qu’elle soit debout en moins de deux et se dirige vers la porte du salon privé. C’était sans compter les gardes qui se postèrent sur son chemin. « Princesse, il vous est interdit de quitter la salle. » Elle n’en avait que faire, d’être restreinte ici ou pas. Vu d’où provenait l’explosion, elle savait d’ors et déjà que sa mère – qui se trouvait dans ses quartiers – était hors de danger. Mais elle allait très certainement s’inquiéter assez rapidement. Pour peu que son père ait au moins eu la décence d’aller la prévenir de la menace qui pesait sur le princesse. Non, ce qui l’inquiétait, malgré le fait qu’il était l’un des mages les plus puissants, c’était Adrian. Il était hors de question que le mage s’expose à des risques alors qu’elle restait sagement assise dans le salon privé. Hors de question. Elle tenta donc de se frayer un chemin. « Thétis, les ordres du roi sont les ordres. Nous ne pouvons vous laisser franchir cette porte. » Elle fit mine d’abdiquer et recula de quelques pas, s’assurant de bien avoir les trois gardes à bonne portée. « Et puis, je suis désolée de vous dire… » Elle marqua une pause alors qu’ils hésitèrent quant à la démarche à suivre. « Que je SORS. » La fin eut pour effet de les clouer au sol, inconscient. « Désolée » s’excusa-t-elle en sortant de la pièce. Elle avait d’autres chats à fouetter.

C’est avec empressement qu’elle regagna l’entrée, où de la fumée s’élevait dans les airs. Génial pensa-t-elle vaguement. N’y réfléchissant pas deux fois, alors que les flammes s’élevaient du lieu de l’explosion et qu’il devait, elle en était sure, y avoir des gardes, elle leva les deux bras vers l’avant, faisant s’élever deux grandes vagues d’eaux des bassins qui se trouvaient des deux côtés du grand et massif escalier. Les vagues s’abattirent sur les flammes naissantes, éteignant du même coup le feu. La fumée se dissipa dans l’air, permettant à Dana de poser ses prunelles claires sur la profondéenne et sur l’Archimage. Vu la démonstration qu’elle venait de faire, il y avait fort à parier qu’Adrian avait dut se douter qu’elle était là. Elle ne lui avait rien promis, elle avait donc normalement le droit de se retrouver là. Son regard clair, bien qu’assombri par la colère, se posa finalement sur la profondéenne. Les vagues se trouvaient toujours en suspension dans les airs, comme si Dana n’était pas trop sure à savoir si elle noyait la femme ou non. Bien qu’au final, de par son ascendance profondéenne, elle n’y pourrait pas grand-chose. Son regard glissa aussi au niveau des escaliers désormais détruits et des deux gardes au sol, dont l’un se relevait, bien qu’un peu sonné par la vague qui s’était abattue sur lui.

La profondéenne riva son regard sur la princesse qu’elle venait d’apercevoir au travers la fumée qui s’effaçait. « Elle est bien téméraire, la petite. Ça me surprend qu’elle ne soit toujours pas morte. » La profondéenne gloussa une nouvelle fois, tout en sortant un crayon de sa poche. « C’est dommage. Une cible facile est bien moins intéressante. » Après tout, Dana s’exposait elle-même au danger, en ayant quitté le confort du salon privé pour rejoindre l’extérieure, animée par une colère que peut lui connaissait. Mais voilà, personne n’avait le droit de s’attaquer à son peuple et s’en sortir indemne. Et cette demoiselle éveillait en elle des sentiments qu’elle éprouvait que très peu souvent, s’apparentant à la haine. Dana n’était pas de celles qui laissaient les autres attaquer ceux à qui elle tenait sans réagir. « Franchement, j’aurais honte d’avoir un roi aussi lâche qui laisse sa fille aller au front. Et honte d’avoir une princesse qui n’assure même pas la protection des siens. Ni d’elle-même. » Une nouvelle explosion se fit entendre, faisant presque sursauté l’agente. L’explosion était trop loin pour qu’elle les calme avec l’eau qu’elle manipulait toujours. Or, tourner le dos à la profondéenne serait peut-être dangereux. Elle croisa alors le regard d’Adrian. Une demi seconde, tout au plus. Elle lui faisait confiance, à cet homme. Elle hocha donc de la tête et dévala ce qui restait des grands escaliers pour s’élancer vers le côté ouest du château, se demandant avec horreur combien d’explosion y aurait-il encore. Elle en profita pour faire s’élever l’eau des bassins qui entouraient le château, presque heureuse de ces décorations qu’elle avait longtemps trouvées inutiles. La profondéenne leva un regard vers l’Archimage avec un sourire narquois aux lèvres. « Tu crois qu’il va falloir que je fasse exploser le château ou l’on va me donner ce que je veux avant ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Avr 2014 - 21:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5024
ϟ Nombre de Messages RP : 1738
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Visiblement la Profondéenne n'avait pas apprécié l'intervention d'Adrian et lorsque la « mère » s'éclipsa tout à coup, il n'en fut pas vraiment étonné. C'était assez normal dans un sens. À moins d'avoir manipulé mentalement une Atlante, il était peu probable qu'elle soit accompagnée d'une autre personne de sa race, ce serait bien trop dangereux. Le centenaire resta silencieux tandis que la jeune femme posait des questions. Ce n'est que lorsqu'elle parla d'une « prochaine fois » que l'Archimage ouvrit la bouche.

« Il n'y en aura pas. »

Et il était sûr de lui. Le mage ne comptait pas laisser la Profondéenne s'en-aller ! Le seul moment où il manifesta une autre expression que celle de profonde hostilité, fut lorsque l'intruse prétendit que les intentions d'Adrian étaient plus scabreuses que basées sur son désir de la savoir en sécurité. Cette vulgarité était surtout détestable et ne faisait qu'ajouter davantage de dégoût à celui que le centenaire ressentait déjà pour une femme capable de s'en prendre à Dana. Lorsqu'elle annonça avoir posé des glyphes et des enchantements autour du château, Adrian détourna brièvement son attention d'elle pour inspecter les environs. Ainsi donc, il avait affaire à une mage ? Excellent. Le hasard n'aurait pas pu mieux faire les choses ! Son regard se reporta sur la Profondéenne qui continuait ses menaces avant d'en mettre une à exécution, prouvant à Adrian qu'elle ne plaisantait pas. Le temps que la fumée se dissipe et Dana venait d'apparaître, usant de son don pour utiliser les vagues de manière à canaliser les dégâts, mais elle en resta là. Tant mieux, le mage ne voulait pas la voir se mettre davantage en danger, déjà qu'elle était censée ne pas être ici ! Le regard d'Adrian fut un peu contrarié, mais il ne pouvait pas lui en vouloir : les siens étaient en difficulté, il était normal qu'elle réagisse.

Après de nouvelles provocations de la Profondéenne, Dana s'éloigna finalement pour porter secours aux personnes touchées par la seconde explosion et le centenaire se concentra sur l'intruse. Cette-dernière semblait persuadée de ce qu'elle disait. Croyait-elle réellement pouvoir faire exploser tout un château simplement avec des glyphes ? Adrian avait déjà été confronté à ce type de sorts et par conséquent, il pouvait les neutraliser sans trop de peine. Pour une fois qu'il pouvait utiliser les pouvoirs de l'Archimage à leur pleine puissance, il n'allait pas s'en priver. C'est donc avec un sourire amusé qu'il répliqua.

« Tu crois franchement pouvoir obtenir ce que tu veux avec des glyphes aussi basiques ? Il soupira légèrement.
Je vais te dire quelque chose. Si tu avais fait correctement ton travail, tu saurais que l'Archimage est l'une des connaissances de la famille royale. Et si tu avais réfléchi deux secondes, tu n'aurais pas montré à quel point tu manques d'expérience. Parce que laisse-moi te dire que tes glyphes sont d'une simplicité navrante. Il cherchait à la provoquer pour qu'elle s'énerve et perde un peu le contrôle.
Moi j'aurais honte de jouer la femme dangereuse alors que je ne suis pas capable de tenir tête face à un autre mage. »

Joignant le geste à la parole, Adrian formula un sort dans son esprit qui servait à neutraliser l'utilisation de la magie – excepté la sienne évidemment – dans une zone qui englobait la jeune femme. Le but était de lui faire croire qu'il avait utilisé un bridage pour l'empêcher d'utiliser à nouveau ses pouvoirs, mais il fallait compter sur le fait qu'elle ne soit pas trop au courant de ce genre de choses. Normalement les bridages demandaient un sortilège plus compliqué accompagné d'une série de tracés et surtout, de beaucoup de temps. Après, tout dépendait de la cible bien entendu, mais le passage par les tracés était obligatoire. Il n'y avait qu'à espérer que la jeune femme n'avait jamais été confrontée à ce genre de situation et qu'elle croit ce qu'il allait dire.

« Et maintenant, tu ne feras plus rien du tout. Je vais te dire quelque chose : que tu sois Profondéenne ou non, ça ne change rien. Tu as des comptes à rendre à l'Archimage et donc, à moi. J'espère sincèrement que tu avais un plan de secours, parce que là.... tu ne feras plus grand-chose. Il soupira profondément avant de reprendre.
Je te conseille de te rendre et d'arrêter ton manège. Je ne tue pas les personnes dans ton genre, mais ne vas pas croire que ça m'empêchera de te neutraliser efficacement. Tu as fait une grosse erreur en t'en prenant à Dana et encore plus au peuple Atlante. Si tu es un minimum futée, tu comprendras où est ton intérêt. »

Pas sûr que son discours fasse son petit effet, mais mieux valait tenter, il ne souhaitait pas que la gamine cherche à se défendre – même si la magie était inutilisable du moment qu'elle restait dans la zone – et devoir la maîtriser de manière plus brutale. Mais s'il devait y arriver, il le ferait !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 13 Avr 2014 - 15:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Paniquée. Oui, c’était le mot. La profondéenne était paniquée. S’était-elle attendue à se trouver nez à nez avec l’Archimage ? Sûrement pas, à vrai dire. Déjà, elle n’était plus en mesure d’utiliser sa magie. Ni même de déclencher ses glyphes à distance. Elle commençait surtout à perdre le contrôle de ses émotions, alors qu’elle voyait bien qu’elle était faite, qu’elle ne pouvait plus faire grand-chose. Sauf peut-être en appeler à la magie du démon qui les avait aidés à prendre contrôle de l’esprit de la princesse. Il fallait qu’elle reste calme. Il ne fallait pas qu’elle laisse l’Archimage avoir le dessus sur elle, quand bien même était-elle terrorisée à l’idée d’affronter une telle force magique. « À vrai dire, s’en prendre à la princesse serait d’une facilité déconcertante » commença-t-elle avec un sourire provocateur. Ne pas se laisser démonter serait déjà une bonne idée. « Après tout, pourquoi aurait-elle besoin de se faire protéger si elle n’était pas qu’une lâche sans grandes capacités ? » Bon, elle avait été témoin de la démonstration de Dana, alors que celle-ci avait recouvert les flammes d’une immense et lourde vague d’eau. Il était cependant bien plus aisé de discrédité la jeune femme. Il fallait simplement qu’elle gagne du temps. Un peu de temps.

Un sourire narquois vint prendre place sur ses lèvres. « Au final, j’avais raison. Pour quelle autre raison est-ce que l’Archimage chercherait à protéger la princesse Atlante, autre que pour se la taper ? » Parce que s’il voulait jouer avec ses nerfs, elle était aussi douée à ce jeu. Finalement, alors qu’elle tenait toujours son calepin dans une main, elle sorti une arme tranchante avec son autre. Plutôt que d’attaquer directement Adrian, elle préféra se faire une entaille au doigt. Rapidement, elle fit quelques traits sur une page blanche, ce qui donnait une scène plutôt macabre alors que l’encre se trouvait à être son sang. À peine eut-elle finie que la page disparut, prenant en fumé pour ne laisser que quelques cendres. « Pour ma part, j’aurais honte de vous attaquer à ce que tu ne connais pas. » La première fois, ils n’avaient pas réussi à obtenir l’Atlante, malgré le lien de sang qu’il y avait eu entre elle et la profondéenne. Tout ça à cause du foutu pigeon qui était venu s’interposer entre eux. Et maintenant, il y avait l’Archimage. Mieux valait lui donner du fil à retorde. Un démon, il ne devait pas en rencontrer tous les jours, si ? Rien ne se produisit. Ce qui agaça quelque peu la demoiselle, sachant que la feuille s’était pourtant enflammée. Du temps. C’était réellement ce dont elle avait besoin. « Si tu crois t’en sortir avec un sortilège basique pour neutraliser ma magie, tu te mets le doigt dans l’œil. Je croyais l’Archimage plus fort. Plus doué même. J’avais même un certain respect pour lui. » Elle haussa les épaules, bien que son regard trop sombre pour être Atlante cherchait quelque chose en particulier. « C’est presque dommage » conclu-t-elle avec toujours ce sourire presque dérangeant.

Du côté de l’Atlante, il s’agissait de son royaume qui était en danger. Soulevant de lourdes vagues pour les amener à éteindre les flammes, son père arriva rapidement dehors, suite aux bruits d’explosions, pour constater les dégâts. Or, il n’y avait plus de flammes qui s’élevaient, ne restant qu’une épaisse fumée qui s’effaçait lentement et il n’y avait toujours pas eu de nouvelles explosions. Chrysaor posa son regard sur la frêle silhouette qui manipulait l’eau pour s’assurer qu’il n’y ait pas plus de dégâts, qui s’approchait des gens ayant plus ou moins été touchés par l’explosion pour les rassurer et les aider. Cette frêle silhouette, il s’agissait de Thétis, la princesse, qui normalement devrait se trouver au sein du château plutôt que de se mettre en danger. Il ne pouvait toutefois pas lui en vouloir, sachant qu’elle était là, à aider ceux qui en avaient besoin. Il pensa vaguement qu’elle ferait une excellente reine. Le regard de Dana se leva vers le roi, son père, et elle eut un mouvement de recul. Le roi en profita pour s’approcher. « Les gardes, ils sont où ? » La princesse eut un sourire navré, sincèrement. « Ils dorment. Ils devraient se réveiller d’ici peu. » Le père de la blonde eut un soupire, sachant que la princesse avait hérité ce don de sa grand-mère. « Je suis désolée » conclu-t-elle en baissant presque honteusement les yeux. Elle n’avait cherché qu’à aider, après tout.

Le père de l’Atlante eu un sourire rassurant, comme pour lui signifier qu’il ne lui en voulait pas, ce qui allégea le poids qui pesait sur les épaules de la demoiselle. Tout en regard son père, elle se décala pour observer Adrian, être sure qu’il gérait toujours la situation. Après tout, il était l’Archimage, autrefois un super-héros qui avait rangé son identité Eldoth au placard pour poursuivre une vie un peu plus tranquille. Puis il eut un éclair violet. Ce fut bref, mais la princesse l’avait déjà vu quelque part. Elle en était certaine. C’était en lien avec l’attaque qui avait eu lieux aux Docks, quelques semaines plus tôt. « Papa, je eh… Je suis désolée, je reviens ! » Elle laissa donc le roi avec les citoyens qui se remettaient encore du choc de l’explosion alors qu’elle partait au pas de course en direction de la profondéenne et d’Adrian. S’il s’agissait d’une femme réfléchie et calme, qui n’écoutait que rarement ses émotions pour agir avec pragmatisme, la mauvaise sensation qu’elle avait eu en voyant l’éclair violet l’avait poussé à accourir vers eux. Comme de fait, derrière Adrian se trouvait un enfant. Le même qui avait été présent, aux Docks, et qui avait libérer Dana de sa possession alors que ses jouets, comme il les avait appelé, avait lamentablement échoué dans leur mission.

Ni de une, ni de deux, elle fit levée une vague, de nouveau, pour la jeter en direction du duo devenu trio, visant le démon qui venait d’arriver, ce qui n’augurait rien de bon. Si la vague eut pour effet de déstabiliser ledit démon, elle secoua aussi l’Archimage et la profondéenne. Mais elle n’avait pas eu le temps d’y réfléchir, sachant que le démon présentait une menace important. Ce dernier glissa bien malgré lui pour, finalement, reprendre équilibre quelques mètres plus loin, un peu sonné, tout en levant son regard de la même couleur que l’éclair vers l’Atlante. Il l’avait reconnu. Comme elle avait reconnu ses cheveux blancs et raides, sa chemise d’écolier surmonté de bretelles et son short. Il n’y avait pas eu de doute à avoir tant la précédente attaque avait marquée l’esprit de la princesse. Certes, elle avait augmenté en force depuis, ses vagues devenant de plus en plus importante. Mais elle restait profondément traumatisée par les derniers évènements qui l’avaient amené à croire en la destruction d’Atlantide et qui avaient failli avoir sa peau. « Il s’agit d’un pacte de sang » adressa-t-elle à Adrian, sans prononcer son nom, ayant déjà fait l’erreur une fois avec Sydney. Et elle ne souhaitait pas mettre en danger inutilement le mage. L’Atlante avait finalement baissé les bras le long de son corps, faisant retomber le peu d’eau encore en suspension.

Elle dévisageait le démon avec une lueur de menace. Elle ne serait pas faire, pas alors que, contrairement à la dernière fois, elle avait toute sa tête. « Iiiiiiiiih. Me regarde pas comme ça ! Tu aurais dut accepter de devenir mon jouet, avec l’autre brune, la dernière fois. » Semblerait-il que l’apparence enfantine soit de mise, vu le duo que formait la profondéenne, liée par le sang avec le démon, et ledit démon. « Je crois que, cette fois-ci, je vais t’y forcer. » Elle déglutit péniblement et fit un pas en direction d’Adrian. C’était sûrement plus sain ainsi, sachant qu’elle n’avait sûrement pas les moyens de s’en prendre à un démon. La dernière fois, il l’avait libéré en dépit de cause. « Il faut mettre d’état de nuire la profondéenne » glissa-t-elle à l’homme à ses côtés, presque silencieusement. La dernière fois, le démon les avait lâchés en réalisant que son jouet avait perdu. Si elle perdait de nouveau, il allait peut-être même s’en lasser. « T’es pas marraaaaaante » geignit le démon, levant les yeux au ciel. La profondéenne eut un sourire provocateur, encore. « Tu as fait une grosse erreur en t’en prenant à moi. Si tu es un minimum futé, tu comprendras où est ton intérêt » affirma la profondéenne, s’adressant à Adrian tout en reprenant ses mots.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Un retour aux sources [Adrian Pennington]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_6Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_7_bisUn retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_8


Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_1Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_2_bisUn retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_6Un retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_7_bisUn retour aux sources [Adrian Pennington] Cadre_8
Sauter vers: