AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

6ème RDV. On va le boire ce verre ? #Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message posté : Ven 21 Fév 2014 - 21:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
C’était quand même super-abusé : elle avait un appartement dans le coin, y avait vécu quelque temps avant de dégager au manoir et, elle n’était même pas foutue de savoir qu’il y avait une blanchisserie tenue par des russes. Ils étaient russes, c’était une blanchisserie donc, ils étaient forcément suspects. C’était carrément cliché, non ? Finalement, Sexy-voix aimait peut-être les choses traditionnelles. Pour être honnête, elle s’était demandé s’il lui avait donné cette adresse en sachant qu’elle était supposée habiter dans le coin. Des endroits comme celui-là, Renan ne devait pas en connaitre qu’un et il avait, précisément, choisi celui qui était proche de son appartement. Ce qui l’inquiéta un peu parce que si l’homme avait des contacts dans ce coin de la ville, il pouvait aussi savoir qu’elle ne passait pas tellement de temps ici pour quelqu’un supposé y vivre. Ouais, elle virait paranoïaque, en même temps, il faisait tout pour.

L’idée de collaborer avec un type capable de tuer aussi facilement, qui en savait long sur sa famille et était capable de les menacer, n’enchantait guère l’ex-membre du Cartel Rouge. Mais Nightingale était, apparemment, un sujet sensible et, éventuellement, une porte de sortie pour l’Irlandaise si elle arrivait à faire ce qu’elle voulait. Renan avait dit qu’elle pourrait demander ce qu’elle voulait si elle arrivait à lui fournir des informations sur la tueuse. Alors, c’était peut-être utopique de sa part mais, là, ce qu’elle cherchait surtout à faire c’était de se sortir de cette situation sur laquelle elle n’avait pas le moindre contrôle. Mettre son frère et le reste de sa famille en sécurité, voilà, c’était ça, sa priorité.

La nuit était tombée depuis un bon moment et, très franchement, elle aurait préféré faire ça en journée mais… Ben, disons qu’un type masqué qui se balade dans les rues en plein jour, ce n’était pas ce qu’on faisait de plus discret. Elle toute seule, elle se serait pointée chez les gens qu’elle voulait interroger, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Avec Renan, il fallait toujours envisager des méthodes différentes et, franchement, c’était contrariant pour l’adolescente qui devait toujours remettre sa façon de faire au placard. Elle inspira devant la blanchisserie avant de soupirer l’air qu’elle venait d’avaler, pour enfin se décider à rentrer. Une fois à l’intérieur, elle se dirigea directement vers une femme qui semblait être la propriétaire des lieux.

« ‘Soir. »
« Bonsoir. » La femme jeta un regard à l’adolescente. « Les gens viennent, généralement, avec des affaires. »
« Mouais, ben p’t-être qu’j’en ai pas parc’qu’j’ai b’soin votre service spécial. »
« Peut-être ? Tu n’as pas l’air très sûre de toi. » Elle ne l’était pas du tout mais, elle redressa la tête.
« Si, j’suis sûre. C’pose un problème ? »
« A moi ? Pas du tout. Je reviens. »

Vas-y, il voulait dire quoi son « à moi » ? Parce que si elle sous-entendait qu’Aishlinn pouvait avoir des problèmes, eh bien… En fait, elle avait raison. L’adolescente soupira pendant que personne ne la regardait. Son pied marqua un rythme sur le sol en attendant que la femme, à l’accent improbable – ça lui allait bien de critiquer les accents des autres –, revienne. Ce qui ne fut pas très long. ‘Tain, comment elle s’y prenait pour le contacter ? Un jour, il faudrait qu’Aishlinn se débrouille pour avoir la réponse à cette question.

« J’suppose qu’la personne qu’j’veux voir, n’va pas s’pointer ici avec son sac d’linge crade ? »
« Suis-moi. » Waouh, et la politesse, jamais ? Même pas un sourire ? Pfff.
« Ok. »

Aishlinn avait imaginé qu’une fois contacté, Renan demanderait qu’elle aille dans la ruelle où ils avaient l’habitude de se voir mais, il faut croire qu’il ne faisait jamais rien de ce qu’elle pouvait imaginer. Tendre un piège à ce type, ça devait relever de l’impossible. La femme l’entraina donc dans l’arrière-boutique, traversant un couloir, puis un autre avant de se retrouver devant une porte. Une fois ouverte, Aishlinn eu tout le loisir de comprendre qu’elle donnait sur une arrière cours, à l’abri de tous les regards indiscrets. La femme l’invita à sortir d’un mouvement de tête et, elle fut à peine sortie que la porte claqua derrière elle.

« Accueil au top. J’reviendrai ! »

Elle secoua la tête dans un soupir et s’installa sur une petite marche devant la porte. Bon, plus qu’à entendre. Le truc c’est que, quand on ne savait pas combien de temps il fallait attendre, les minutes devenaient vites très longues. Vraiment, très longues. Croisant les bras sur le haut de ses genoux, ses jambes repliées contre elle, elle enfonça sa tête dans le creux de ses bras. Ils auraient pu foutre le chauffage dehors, sérieux !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 22 Fév 2014 - 20:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Depuis sa dernière « discussion » avec Aishlinn, Renan avait été amené à se poser pas mal de questions et notamment au sujet de Nightingale. Cette personne représentait certainement LE point faible du français puisqu'il était tout bonnement incapable de faire preuve de calme lorsqu'il en entendait parler – ou pire, lorsqu'il la croisait. Malgré ce qu'il avait toujours pu prétendre, Renan avait des sentiments très forts pour son oncle. C'était lui qui lui avait tout appris depuis son arrivée en Amérique et c'était à lui qu'il devait sa vie actuelle. S'il n'éprouvait que du désintérêt à l'égard de ses parents et de ses sœurs, avec Jack c'était différent. Même en l'appelant pas son prénom – et non « mon oncle » – il avait bien plus de respects et d'affection pour lui que toutes les personnes qu'il avait fréquentées jusqu'à ce jour. Alors, le successeur de son assassin était forcément sa priorité. Le plan de Renan était très simple : trouver Nightingale, l'obliger à parler et à avouer où était son prédécesseur, puis se débarrasser d'eux deux de la manière la plus longue et douloureuse qui soit. Est-ce que cela lui permettrait de se sentir moins en colère ? Il n'en avait aucune idée, mais restait persuadé qu'il en serait soulagé.

C'est avec ces pensées en tête qu'il avait décidé qu'il était prêt à tout donner à l'Irlandaise si elle l'aidait à mettre la main sur cette garce. Et si elle allait jusqu'à lui trouver quelque chose concernant l'ancien Nightingale, ce serait encore mieux récompensé. Aishlinn l'avait certainement deviné seule : elle tenait là un filon en or et il ne valait mieux pas le perdre ! Mais aurait-elle des scrupules ou non à l'exploiter ? Il allait certainement falloir faire des choses qu'elle réprouvait pour mettre la main sur ces deux individus, il était donc peu probable qu'elle joue le jeu jusqu'au bout.

Le soir était arrivé depuis un bon moment lorsque Renan fut contact par la Russe de la laverie. Il s'agissait en réalité d'une réfugiée politique qui était persuadé que le français œuvrait pour son pays en Amérique. Il se faisait passer pour un anarchiste désireux de mettre à mal le gouvernement Américain que cette Russe exécrait tant – pourquoi y rester cela dit ? La logique des gens le dépassait. Il la remercia donc en lui rappelant qu'elle ne devait parler de cela à personne, puis il informa les agents présents sur place qu'il devait sortir pour voir comment se portait « son investissement ». C'est donc toujours vêtu de sa tenue de Tesla que le Breton quitta Mannheim pour rejoindre le quartier où se trouvait la laverie, le tout sans se presser évidemment. Il arriva sur place un bon quart d'heure – voire une vingtaine de minutes – après le coup de fil et trouva une Aishlinn installée en boule sur les marches. Lui était perché sur le toit de l'immeuble à côté, comme toujours. Il sauta une fois de plus dans le vide et ce n'est qu'avant de toucher le sol de la courette qu'il s'adressait à l'Irlandaise.

« Et bien, tu as froid ? » Le sol fut sous ses pieds, il s'approcha d'elle en restant à une certaine distance. « Je te proposerais bien de te réchauffer, mais les câlins intangibles ça me tente moyen. » Puis elle n'en voudrait pas de toute manière. « Je croyais qu'en Irlande il pleuvait toujours et qu'il faisait froid ? Tu devrais t'estimer heureuse d'être restée au sec. »

Renan avait retrouvé tout son allant, apparemment même s'il était ici pour commencer à discuter d'un sujet épineux – pour lui – il avait décidé de se comporter comme lors de leurs précédentes discussions. Un bref instant de silence s'installa, les bruits de la laveries leurs arrivaient aux oreilles et le français ne reprit la parole qu'après quelques secondes passées à regarder les environs.

« Vu que tu n'as pas l'air d'être ici pour faire laver tes habits, j'imagine que tu as quelque chose à me dire ? » Le ton était à peine interrogateur. « Par contre Aishlinn... » Il inspira avant de continuer. « Note bien que si tu commences à t'aventurer dans cette affaire avec moi, il faudra y aller jusqu'au bout. On ne débarque pas en pleine mission ou en pleine recherche. » Cela dit, il doutait qu'elle le fasse. « Et vu que tu n'as pas eue l'air très enchantée par ma performance de la fois dernière, je préfère que tu sois au courant de tous les détails du contrat avant de signer. »

Enfin, façon de parler ! Il n'allait pas lui sortir un contrat pour qu'elle gage être au courant de ce qu'elle risquait en s'embarquant là-dedans avec lui. De toute manière, même Renan ignorait ce qui les attendait.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Dim 23 Fév 2014 - 16:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Elle détestait rester sans rien faire, c’était mettre son côté « pile électrique » de côté et, non, vraiment, elle ne supportait pas ça. Puis il faisait froid. Puis elle en avait marre de cette histoire. Puis… Elle aurait été mieux avec un thé, devant une émission culinaire à la con. Ouais, bah, chacun ses priorités et ses envies dans la vie, hein ! Elle avait compté, jusqu’à cent. Puis elle avait recommencé à compter mais, en Mississippi cette fois même si elle n’était pas certaine de la manière dont il fallait s’y prendre. Ils étaient trop bizarres ces américains ! En fait elle avait fait plein de choses : fredonner l’hymne Irlandais, s’était appuyée contre la porte, avait fait les cent pas – pas en Mississippi cette fois – dans la cour extérieure, oh, elle avait même fait le poirier contre un des murs. C’était complètement inutile mais, au moins, ça l’occupait. Puis elle s’était refoutue en boule en se disant que dans 5 minutes elle se casserait… 5 minutes plus tard, elle se disait qu’elle pouvait bien attendre 5 minutes de plus. Puis, elle avait soupiré en baissant la tête. Là, elle n’y croyait plus.

Aishlinn aurait dû cesser d’y croire plus tôt puisqu’il semblerait que Sexy-Voix avait décidé d’attendre ce moment pour se faire entendre. Elle releva la tête sur l’homme, encore et toujours, masqué. Est-ce qu’elle avait froid ? Ben, non, ça ne se voyait pas ? Elle était en maillot de bain, les pieds en éventails dans une eau turquoise ! Elle prit quand même un air faussement déçu quand il refusa de lui-même un moyen de la réchauffer, sous prétexte qu’elle était intangible. Ça avait l’air de fendre le cœur d’Aishlinn – en apparence et, il devait bien s’en douter – mais elle haussa tout de même les épaules pour dire que ce n’était pas grave. Quand Renan fit référence à son pays, l’adolescente se releva doucement.

« C’est just’ment parce qu’il y a un temps d’merde qu’on a des pubs tous les 3 mètres, ça évite d’avoir à poireauter comme des cons dans la cour d’une laverie. » Debout, elle reporta son regard sur l’homme. « J’te jure, tu d’vrais essayer, ça dépend. Quoique… » Elle afficha un air interrogateur. « Comment t’fais pour boire avec ton truc ? »

D’un mouvement circulaire de l’index elle désigna son propre visage pour parler du masque de l’homme. La question n’était pas réelle, le ton n’était pas agressif. En fait, il était le même que lors de leur première « rencontre ». Ô joyeux jour où elle aurait dû rester chez elle ! Bon, au moins, il avait aussi retrouvé ce même échange et non le ton qu’il avait plus employé quand elle avait parlé, un peu par hasard, de Nightingale. Franchement, c’était super bizarre d’entendre son prénom dans la bouche d’un type dont elle ne savait absolument rien. Secouant la tête pour s’enlever cette sensation pas très agréable, elle écouta et ne reprit qu’une fois qu’il eut fini.

« Non mais en fait, t’sais comme t’as dit qu’tu n’invitais chez toi qu’à partir du sixième rendez-vous, j’étais super-intriguée et tout alors, j’me suis dit qu’provoquer c’sixième rencard c’était cool. » Elle haussa les épaules avant de légèrement secouer la tête pour, cette fois, reprendre sur un air plus sérieux. « J’vois pas en quoi j’m’embarque dans quoi que c’soit. J’ai p-t’être un moyen d’pouvoir avoir des infos. Si ça marche, tant mieux pour toi mais, après, c’ton problème pas l’mien. »

Enfin dans son esprit c’était aussi clair que ça. Elle lui trouvait un moyen d’avoir des informations, si ça se passait bien et qu’elle arrivait à avoir ce qu’elle voulait, Renan pourrait avoir la possibilité de trouver Nightingale. Si c’était le cas alors, après, il avait plus qu’à se démerder avec ça. Hors de question qu’elle se retrouve entre les deux.

« Bref, j’ai repensé à c’que l’autre m’avait dit, comme quoi c’était des familles qui l’avaient payé pour tuer le type. Du coup, j’me suis un peu renseignée sur c’type et les affaires dans lesquelles il a trempé. » C’est qu’elle connaissait une avocate avec pleins de dossiers cool… En l’occurrence, pour cette fois, ça avait surtout été Thabo qui avait cherché les informations. « L’idée c’est que, si des familles ont pu la payer, c’est qu’y a au moins une personne qui a su comment la contacter, même indirect’ment. » Ouais parce que, peu de chances que le bon père de famille aille se taper une bière avec une tueuse pour lui proposer un contrat. « Si t’arrives à savoir comment ils ont pu la contacter, tu pourras sûrm’nt faire la même chose pour lui proposer un faux contrat et l’attirer dans un endroit, non ? »

En tout cas, à elle, ça lui paraissait logique et c’est sûrement de cette manière qu’elle s’y serait prise si elle avait dû retrouver une personne comme Nightingale. Après la manière dont il voulait la piéger, s’ils avaient les informations, ce qu’il ferait, ce n’était pas ses histoires. En fait, si les deux pouvaient s’entre-tuer, elle arriverait même à trouver ça cool.

« J’ai cinq noms et les adresses qui vont avec, des personnes qui ont subi un préjudice de ce type et qui ont eu des mouvements d’argent plutôt étrange. Alors, j’sais pas mais, si j’devais commencer quelque part, pour avoir des informations, ça s’rait par là. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Dim 23 Fév 2014 - 20:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La remarque d'Aishlinn concernant son masque ne le perturba pas franchement. Il ne le portait que rarement, uniquement lors de ses sorties sous l'identité de Tesla et elles devenaient malheureusement de plus en plus rares. Monter dans la hiérarchie signifiait aussi que vous passiez plus de temps à vous occuper de détails insignifiants et beaucoup moins à pouvoir sortir vous dépenser un peu. Quand bien même l'Irlandaise le verrait-elle sans son costume qu'elle serait dans l'incapacité de le reconnaître. Le modulateur de voix qu'il avait supprimait son accent français et la rendait légèrement plus grave qu'elle ne l'était. Autant dire qu'il n'y avait aucune chance pour que l'adolescente comprenne à qui elle avait affaire s'il décidait de l'aborder un jour en tant que Renan et non que Tesla. Il l'avait d'ailleurs vu après l'avoir aperçue dans les bureaux de Charlie Lane, non ?

« Lorsque je vais boire c'est uniquement avec mes amis, alors je n'ai pas besoin de tout cet attirail. »

Autrement dit : ils n'étaient pas près d'aller boire un verre ensemble et elle n'avait pas la moindre chance de voir un jour son visage. C'était dingue cette obsession que les gens avaient dès qu'il débarquait avec un masque pour dissimuler son visage, à croire que tout le monde avait besoin de pouvoir distinguer ses traits pour discuter avec lui.

Mais c'était sans importance ! Le trentenaire se concentrait sur ce que la jeune femme déclara alors. Elle n'avait pas sérieusement pensé qu'il allait l'inviter chez elle quand même ? Certainement pas, mais c'était une manière de justifier le fait qu'elle avait demandé un nouveau rendez-vous. Ce qu'elle expliqua ensuite fut intéressant puisqu'il allait effectivement pouvoir exploiter cette précision afin de contacter sa cible. Mais il ne devait pas le faire n'importe comment, il devait trouver une personne qui pourrait effectivement représenter un danger et surtout, s'assurer qu'elle ne puisse pas flairer le piège. C'était un point que Renan avait déjà exploré, mais il avait fini par laisser tomber parce que cela nécessitait l'intervention de SHADOW et qu'il ne voulait pas mêler l'organisme à cette affaire. Cette vengeance lui appartenait et il ne la partagerait pas. Même avec Evey. C'était dire. Toutefois, Renan ne pouvait rien dire à ce propos puisque la jeune femme était censée ignorer pour quelle raison est-ce que l'homme masqué s'intéressait à cette tueuse. Finalement, cacher les choses n'était pas toujours une excellente idée, mais ce n'était pas comme s'il s'était attendu à ce que les informations apportées par Aishlinn l'aident à mettre directement la main sur Nightingale.

Ce n'est que lorsqu'elle retomba dans le silence qu'il hocha la tête pour lui faire savoir qu'il avait bien pris note de tout ce qu'elle venait de dire. Le mieux était donc d'aller vérifier ces informations, mais ce serait long et il risquait une fois de plus de devoir passer par les informateurs de SHADOW, chose qu'il refusait de faire. Un soupir s'échappa de sa bouche alors qu'il reprenait.

« Oui, c'est ce que j'avais pensé faire la dernière fois que je l'ai croisée. » Enfin, après avoir essayé de la tuer et après l'avoir blessée assez grièvement. « Mais disons que cette affaire est un peu différente des précédentes... » Sans blague ? Vu sa réaction la fois dernière, elle devait s'en douter. « Je n'ai pas envie de mêler l'organisme pour lequel je travaille à cette histoire. D'une part parce que ça ne les regarde pas, puis ensuite parce que j'ai envie de m'en occuper seul. » Il était facile de comprendre qu'elle avait dû tuer quelqu'un qui lui était proche. « Du coup je ne veux pas passer par les informateurs que j'ai utilisées pour toi. Il va donc falloir que je me débrouille seul. » Il marqua une légère pause. « Ou avec toi si tu as envie d'être de la partie. Après tout, si je dois t'inviter à boire chez moi, tu peux bien m'accorder cette petite faveur non ? »

Mais vu qu'il ne comptait pas le faire, il était inutile de préciser qu'elle accepterait en sachant qu'elle n'aurait que des informations obtenues auprès de son organisme en retour. Au moins Renan acceptait-il de les mêler à cette affaire pour la récompenser, c'était déjà un gros effort de sa part. Avant qu'elle ne puisse répondre et donc refuser, le trentenaire reprit d'un ton calme.

« Je crois donc que le mieux à faire, ce serait de leur rendre une petite visite. Cela dit, je n'ai pas envie qu'ils préviennent leur chère amie qu'elle est recherchée. Mais rassure-toi, je ne compte pas les tuer. Elle risquerait de trouver ça louche et ça attirerait l'attention sur nous. » Il savait aussi agir sans tuer. « Mais il faudra se débrouiller pour faire pression sur eux. Tu sais, les menaces ça marche bien avec les autres, donc si tu acceptes de m'accompagner, j'aimerais que tu ne recommences plus la même histoire qu'avec l'autre gourde. » Il parlait de la secrétaire de leur précédente mission. « Je n'ai qu'une parole alors si je te promets de ne pas les tuer, ce sera le cas. » Léger soupir. « Mais peut-être que tu n'as pas envie de te retrouver face à Nightingale ? Ne t'inquiète pas, si on la croise j'assurerais tes arrières, je ne t'ai pas dévoilé tous mes atouts ! »

Ce qui était la vérité, Aishlinn ne connaissait pas totalement l'étendue de ses pouvoirs et c'était parfait ainsi !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Message posté : Lun 24 Fév 2014 - 13:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
Oui, enfin, en même temps, elle ne comptait pas réellement boire un verre avec lui. Comme elle ne trouvait pas super-romantique leurs entrevues dans une ruelle sombre, comme… Plein de choses en fait. Du coup, elle ne prit pas pour elle le fait qu’il allait uniquement boire avec des amis. Est-ce qu’il avait réellement des amis d’ailleurs ? Elle n’y croyait pas vraiment, pas parce qu’il avait une fâcheuse tendance à tuer des gens mais, parce qu’il était dans un milieu qui n’était pas le plus propice à des relations amicales. En tout cas, c’était le cas pour l’Irlandaise qui ne comptait pas beaucoup de personnes prochse autour d’elle. Hormis sa famille, il y avait trois personnes qui pouvaient constituer un moyen de pression sur elle. Parce que, c’était bien ça le problème dans ce milieu, les personnes qui avaient de l’importance pouvaient trop facilement devenir des moyens de pression. Le mieux était encore de s’en préserver.

Enfin, peu importe. Elle essaya de ne pas le montrer mais elle fut forcément intriguée par le fait que cette histoire avec Nightingale n’avait rien à voir avec l’organisation de Renan. En même temps, vu la manière dont il avait réagi la dernière fois, elle se doutait bien qu’il y avait quelque chose de particulièrement personnel dans cette affaire. Donc, d’une manière ou d’une autre, on pouvait atteindre cet homme. Aucun idée de ce qu’elle pouvait faire de cette information mais, elle la nota quand même dans un coin de sa tête. Les informations, voilà ce qui était vraiment important pour se protéger. Toujours dans cette manière bien à eux de communiquer, elle marqua un sourire quand il annonça qu’elle pouvait bien lui accorder une petite faveur. Le genre de sourire qui voulait dire qu’elle ne pouvait rien lui refuser. Dans le fond c’était un peu le cas, non ? Mais ce n’était pas forcément par pure envie de lui faire plaisir… ça elle s’en foutait royalement.

Deux raisons principales lui donnaient envie d’accepter : 1, c’était une façon de s’assurer que tout le monde resterait en vie, hormis Nightingale apparemment. Mais, là, ce n’était pas son problème même si l’idée ne la réjouissait pas tellement. 2, plus elle ferait de truc avec lui, plus elle en apprendrait sur son compte. Encore plus si c’était une affaire personnelle. Et ça, ce n’était pas négligeable pour l’Irlandaise, sans parler des informations qu’elle pourrait demander en retour si tout se passait bien.

« Assurez mes arrières ? J’vais presque finir par croire qu’c’est toi qui n’peux plus d’passer d’moi. » Alors que pour elle il était logique de protéger les arrières de toutes les personnes présentes dans un plan. « Mais j’suis une grande fille. » Elle se regarda pour juger du fait qu’elle n’était pas si grande que ça. « Enfin, façon d’parler hein. J’m’en suis sortie sans la moindre écorchure la première fois, si on doit r’tomber face à elle, j’devrais pouvoir recommencer. » Pas certaine que ce soit vrai mais, elle n’allait pas avouer un doute face à cet homme. « Sérieus’ment, y a pas d’raisons que j’fasse comme la dernière fois s’tu laisses les gens en vie. Surtout que, pour l’coup, ils n’ont rien d’mandé. » A sa manière elle lui donnait sa parole de ne pas faire de choses débiles, du moment que lui aussi tenait sa parole. « Au pire, j’leur dirais qu’t’es un putain d’psychopathe, ça d’vrait suffire à les faire flipper. »

Le ton avait été plus léger sur sa dernière phrase, comme pour prouver qu’elle n’était pas réellement sérieuse. Ils auraient été flics, dans une autre vie, que Renan aurait très vite eu le rôle du « méchant » flic dans un interrogatoire alors qu’elle aurait eu le rôle de la « gentille ». Bref, comme ils semblaient être d’accord sur la marche à suivre et surtout sur ce qu’ils ne devaient pas faire pour contrarier l’autre, elle inspira.

« L’plus proche d’ici c’est Dean Brett, il vit avec sa femme, Stacy qui est infirmière d’nuit. Du coup, il s’ra tout seul c’soir. » Si Renan comptait jouer sur les menaces, autant l’informer sur des choses comme l’existence d’une femme. « C’est l’frère de Dean qui bossait pour l’type qui a été tué, juste un pion qui a été sacrifié quand ça a commencé à mal tourner, c’pour ça qu’Brett a dû participer au paiement pour embaucher l’autre. » Elle leva les yeux pour voir la hauteur du mur autour de la cour extérieure. « Du coup, si ça te va, on peut commencer par là. »

Attendant une confirmation de la part de Renan, elle se tenait prête à sortir de là. Escalader le mur pour s’échapper de la cour ne serait pas un problème pour l’Irlandaise, encore moins de passer d’immeuble en immeuble pour pouvoir atteindre leur destination qui restait située dans le quartier. Dean Brett vivait dans un appartement, un peu miteux, au cinquième étage d’un immeuble qui en comportait une quinzaine. La fenêtre du salon donnant sur une petite ruelle annexe, il ne serait pas compliqué pour les deux d’entrer discrètement. La bonne nouvelle c’est que, comme il était question de laisser les gens en vie, Aishlinn avait prévu de quoi se couvrir le visage. Éviter des caméras pour ne pas se faire voir, elle savait faire. « Mais discuter » avec des gens, c’était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Lun 24 Fév 2014 - 20:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Oh, Renan ne s'inquiétait pas de la santé de sa comparse : elle était certainement capable de s'en tirer seule ! Mais s'il avait fait équipe avec Evey depuis toujours, c'était aussi parce qu'il savait que personne n'était invincible. Son oncle lui avait bien expliqué que même le plus habile des individus pouvait avoir un moment de faiblesse et avoir besoin de l'aide d'une personne de confiance. Bon, pour le coup ce n'était pas de la confiance qu'il y avait entre lui et Aishlinn, mais simplement un accord de bonne entente. Bien que Renan ne lui accorderait plus ses demandes aussi facilement que lors de leur première rencontre – être resté coincé dans un mur l'avait réellement refroidi, il considérait qu'il fallait qu'il fournisse un moment d'efforts pour qu'ils puissent s'en sortir convenablement. L'idée de passer pour un psychopathe ne le troublait pas plus que cela : il avait souvent eu ce genre de remarques lorsqu'il « parlait » avec des cibles lors de ses missions, mais Renan le prenait plutôt comme un compliment que comme une critique. Ces individus étaient sans sentiments et sans remords, c'était exactement ce qui le qualifiait. En était-il un pour autant ? Il ne le pensait pas, mais pour être honnête, le français s'en fichait totalement. Seul l'avis de sa binôme importait pour lui, le reste était sans intérêt.

Leur première cible avait donc été déterminée : un homme marié, sans enfants apparemment, avec une femme absente pendant la nuit. Super ! Il s'agissait donc d'une vengeance de la part de familles qui estimaient que cet homme méritait de mourir. Et bien, dire qu'après ça Nightingale prétendait tuer les « mauvaise personnes », elle tuait surtout ceux pour qui elle était payée ! L'homme assassiné avait peut-être sacrifié quelques employés, mais en avait peut-être sauvé d'autres ou fait quelque chose de bien en contre-partie. Une preuve de plus du manque de cohérence de ce mode de fonctionnement, sauf que les fanatiques admettaient rarement leurs torts. Il en savait quelque chose : Renan fonctionnait sur le même mode. Comme Aishlinn proposait d'y aller, le trentenaire acquiesça.

« On va rendre une petite visite à monsieur Brett dans ce cas. »

Ils empruntèrent donc le chemin que Renan avait pris juste avant, changeant de rue à un moment donné pour se diriger vers le bâtiment où Dean Brett vivait. C'était le même genre d'endroit que celui où le français vivait – en un peu lus miteux quand même – et qui montrait bien que ce type avait dû se saigner pour pouvoir participer à l'assassinat de l'autre homme. C'était con à dire, mais sur le coup Tesla songea que la vengeance ne lui avait certainement rien apporté, sauf que lui-même coursait Nightingale pour pouvoir se venger donc bon... Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais comme le disait si bien l'adage !

Après quelques temps passés sur les toits des immeubles – Aishlinn suivait bien le rythme d'ailleurs – ils arrivèrent finalement en face de celui où se trouvait leur cible. La lumière de l'une des pièces, certainement la chambre ou la cuisine, était allumée, mais celle qui donnait sur la petite ruelle et qu'ils visaient, était éteinte. Signe qu'il était seul ? Renan prit quelques instants pour essayer de repérer d'autres silhouettes. Sait-on jamais, peut-être qu'il avait décidé d'inviter quelques potes ou que la voisine venait de débarquer pour lui demander du sucre ?

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : L'homme est tout seul.
      ÉCHEC : L'homme est avec quelqu'un.

      Lancer de dés #2 : (Si échec au lancer #1)
      RÉUSSITE : La voisine est là.
      ÉCHEC : Une bande d'amis est là.


Bon, monsieur Brett n'était pas tout seul et une silhouette féminine passa devant la fenêtre. Vu la tenue qu'elle avait, il était peu probable que la voisine soit venue pour avoir du sucre – ou alors ils ne l'achetaient pas au même endroit. Il semblait que la jeune femme et leur cible nourrissaient une relation très particulière, à moins qu'elle ne se soit renversée un verre de vin dessus, ce qui l'obligeait à se promener en sous-vêtements. Tournant la tête vers Aishlinn, Renan eut n léger rire.

« Je crois que si madame Brett travaille tard, son mari ne trouve pas ça embêtant. Tant mieux, ce sera un bon moyen de pression. J'adore les infidèles. »

Bien que lui-même ne l'avait pas été à l'époque où il avait la corde au cou. Sans attendre plus longtemps, Renan sauta dans le vide pour se diriger vers la fenêtre qui donnait sur leur ruelle. Elle était fermée, mais en quelques secondes, de la même manière que la fois dernière, Renan parvint à l'ouvrir en silence. Dès qu'il repoussa la vitre, des gloussements leur arrivèrent aux oreilles, provenant d'une pièce plus loin – certainement la chambre. Le français entra dans l'appartement en veillant à ne pas faire de bruit en touchant quelque chose par inadvertance, puis il attendit que sa comparse le rejoigne avant de désigner la porte mi-close de la pièce où ils étaient. Sans ajouter quoi que ce soit, Renan se dirigea vers la porte et attendit quelques secondes avant de repousser l'huis. Elle s'ouvrit en entier et ce n'est que lorsqu'elle cogna contre le mur que les deux amoureux constatèrent qu'ils n'étaient plus seuls.

« Navré de vous déranger, mais on a quelques questions à vous poser. »
« Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites ici ? »

À peine son amant eut-il terminé de parler que la jeune femme se jetait sur le côté pour tenter d'attraper le téléphone posé sur la table de nuit.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Fév 2014 - 20:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 27 Fév 2014 - 14:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
L’espace d’un instant, en voyant la silhouette féminine passer devant la fenêtre, Aishlinn eut l’impression d’être tombée bien bas. Sans déconner, un peu plus, et on aurait pu croire qu’elle était une vulgaire détective venue chercher des informations sous la demande d’une infirmière pensant que son mari la trompe. A juste titre, cela dit. Aishlinn était une voleuse, s’acharnant à trouver des missions qui étaient compliquées juste pour faire un pied-de-nez et prouver qu’aucune sécurité n’était fiable à 100%. Et là, elle allait s’introduire chez un type qui trompait sa femme, dans un appartement miteux. Super la promotion ! Renan disait bien aimer les histoires d’infidélité et elle se retrouva à hausser les épaules comme si, de son côté, elle trouvait ça plus que normal. Une personne, normalement constituée, n’était pas faite pour rester fidèle, n’est-ce pas ? Le couple parfait, toussa toussa, ce n’était que dans les films. Ce qui était hallucinant c’était de voir que ça pouvait devenir un moyen de pression… Si au moins les gens assumaient de ne pas être fidèle, ça éviterait bien des emmerdes.

Résignée à une mission qui ne trouverait probablement pas grâce à ses yeux, elle rabattit une sorte de cagoule sur son visage avant de se lancer à son tour pour entrer dans l’appartement à la suite de Renan. Quand les deux personnes comprirent qu’ils n’étaient pas seuls, l’adolescente en venait à se dire qu’elle n’aurait probablement pas aimé voir quelqu’un débarquer comme ça alors qu’elle était avec Suzaku. Elle aurait été bien plus agressive, verbalement, que pouvait l’être Dean Brett. Étant donné que la voisine se jeta sur le téléphone, Aishlinn laissa passer un soupir avant de se diriger vers elle, un peu rapidement mais pas stressée du tout.

« Tu d’vrais laisser tomber, personne n’viendra. » Faussement compatissante, l’irlandaise secoua la tête avant de récupérer le téléphone à coup de dématérialisation vu la manière dont la femme s’était accroché au combiné. « Oh et pendant qu’on y est, j’vous déconseille d’crier ou d’faire quelqu’chose d’stupide. »

Une phrase qui s’était adressée aux deux amants. Les gens voulaient toujours faire des trucs inconsidérés. Ça aussi, ça devait être à cause de la télévision. Si dans les films, on respectait un peu plus la réalité, en montrant que les gens qui se rebellaient se faisaient toujours tuer à la fin – plutôt que de les faire devenir des héros –, ils seraient peut-être un peu moins cons.

« J’sais pas pourquoi vous êtes là mais, prenez ce que vous voulez. »
« Gars, t’es sérieux là ? Y a quoi à prendre dans ton appart pourave ? » Voyant que la femme ne quittait pas le téléphone du regard, qu’Aishlinn tenait dans sa main, cette dernière posa son regard sur elle. « Écoute, n’y pense pas, tu l’auras pas, tu d’vrais aller t’asseoir tranquill’ment sur lit et oublier toutes tentatives débiles. »

    Lancer de dés #1
    RÉUSITTE : elle fait ce qu’on lui demande et va s’asseoir.
    ÉCHEC : elle décide d’agir.

    Lancer de dés #2 (si échec #1)
    RÉUSITTE : Brett reste dans son coin.
    ÉCHEC : l’action de la femme donne à Brett l’envie de jouer les héros à son tour.

    Lancer de dés #3 (si échec #2)
    RÉUSITTE : Brett s’en prend à Renan.
    ÉCHEC : il suit le mouvement en s’en prenant à Aishlinn.


Brett avait l’air d’être une lavette prêt à vendre femme et enfants, du moment qu’on le laissait tranquille mais sa maitresse. C’était elle qui s’était bougée la première en voyant des gens débarqués alors, il y avait peu de chances qu’elle fasse gentiment ce qu’on lui demandait. Et puis, Aishlinn le savait, elle n’avait jamais rien eu d’impressionnant. Dès qu’elle demandait à ce qu’on fasse une action, tout le monde s’acharnait à ne pas l’écouter… Pff, peut-être qu’elle devrait faire comme Abban, depuis qu’il avait une arme dans les mains pour se faire entendre, les gens l’écoutaient beaucoup plus.

Bref la blondasse – parce que les maitresses, ce sont toujours des blondes, c’est bien connu – se redressa en mettant ses deux mains en évidence pour prouver qu’elle allait faire ce qu’on lui demandait. Youhou, jour de fête, on écoutait enfin Aishlinn. Du coup l’irlandaise, ben, elle tourna la tête vers Renan genre : hey, t’as vu, j’suis trop fortiche, je dis un truc et les gens s’exécutent ! Ouais, elle n’aurait peut-être pas dû crier victoire si tôt parce que, avec ce moment d’inattention, la femme en profita pour revenir sur sa décision et sauter sur l’adolescente. Aishlinn se retrouva au sol avec une espèce de furie blonde en sous-vêtement sur elle, qui essayait de récupérer le téléphone.

« Hey, Chérie, en temps normal, j’dirais pas non à c’genre d’initiative mais là, y a un peu trop d’monde qui r’garde à mon gout. »

Dean s’était collé au mur… Quel courage ! Et l’autre connasse s’acharnait toujours ce qui commença doucement à gonfler l’Irlandaise qui en profita pour se dématérialiser pour passer au-dessus de la femme et, la dématérialisant avec elle, Aishlinn lui enfonça les mains dans le sol avant de relâcher son pouvoir. Ouais, bon, moralité, il y avait une femme, en sous-vêtement, bloquée à quatre pattes dans la chambre. Aishlinn se releva, frotta un peu ses vêtements, toujours le téléphone en main.

« On en était où ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Fév 2014 - 14:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aishlinn Mac Aoidh' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Jeu 27 Fév 2014 - 18:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Au cours des années, Renan avait fini par apprendre que les gens jouaient souvent aux héros, aussi ne fut-il guère étonné de voir la blondasse se jeter sur le téléphone. Et elle comptait faire quoi ? Prévenir madame Brett du fait qu'elle couchait avec son mari ? Les gens ne réfléchissaient jamais... Aishlinn s'occupa d'elle et le français la laissa faire alors qu'elle utilisait son don pour récupérer le combiné avant de répondre à la proposition stupide de Dean. Franchement, est-ce qu'ils avaient la gueule de voleurs ? Bon, certes, ils leur arrivait souvent de cambrioler, enfin surtout Aishlinn, mais là n'était pas la question ! Le trentenaire resta silencieux le temps que l'Irlandaise rappelle un peu tout le monde à l'ordre, obtenant un semblant d'ordre. Malheureusement pour elle, cela ne dura pas bien longtemps ! À peine la jeune femme avait-elle obtenu le silence et l'obéissance du couple que la blonde décida de prendre les choses en main. Renan soupçonnait le fait que ce soit elle qui était venue aborder Brett et non le contraire, elle avait l'air de porter la culotte et lui de subir. Quoi qu'il en soit, Aishlinn entreprit rapidement de remettre son assaillante en place et les deux hommes profitèrent d'un petit spectacle plutôt sympathique – qui ne rêverait pas de voir deux filles, dont une en sous-vêtements, se battre de la sorte ? Lorsque l'ordre fut de retour, l'emmerdeuse était dans une position aussi inconfortable que ridicule et Dean était collé contre le mur, figé ! Le regard de Renan quitta son binôme du moment pour se concentrer sur le type qu'ils étaient venus voir.

« Bien, je crois que toi et moi on doit un peu parler Dean ! » Une lueur de surprise passa dans le regard de l'intéressé. « Oui je te connais, puis je sais aussi que cette charmante demoiselle... » Il désigna la blonde d'un geste du menton. « Ce n'est pas ta femme. »
« C'est elle qui... » Renan leva la main pour le faire taire.
« Je m'en fiche de savoir ce que tu fais avec la voisine, moi ce qui m'intéresse c'est autre chose. » Il marqua une légère pause avant de reprendre. « Si je te dis « Nightingale », ça t'évoque quelque chose ? » Dean ouvrit la bouche sous le coup de la surprise avant de secouer la tête.
« Je vois pas de quoi vous parlez... » Ce fut au tour de Renan de secouer la tête.
« Ne me prends pas pour un crétin Dean, je sais que tu l'as embauchée avec d'autres personnes, c'était pour venger ton frère c'est ça ? »

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : Dean avoue qu'il sait quelque chose.
      ÉCHEC : Dean refuse de parler.

      Lancer de dés #2 : (Si réussite au lancer #1)
      RÉUSSITE : Il sait comment la contacter.
      ÉCHEC : Il ignore comment la contacter.

      Lancer de dés #3 :
      RÉUSSITE : L'amante sait quelque chose.
      ÉCHEC : L'amante ne sait rien.


« Écoutez, ça ne me concerne pas, allez voir ailleurs s'il vous plaît... » Renan lâcha un soupir las.
« C'est toi qui vas m'écouter Dean, soit tu parles ici et maintenant et on s'en va, comme ça vous pourrez faire votre petite affaire, soit on attend que ta femme rentre et on en parle tous ensemble. »
« Non c'est bon ! Je sais quelque chose. »
« Voilà, je savais qu'on s'entendrait. Je t'écoute ? » Dean hésita un bref instant avant de répondre.
« Je ne sais pas comment la contacter par contre. C'est mademoiselle Benett qui m'a appelé un jour, elle m'a dit qu'il fallait se venger de ce connard et que la justice ne ferait rien. Elle m'a parlé d'un assassin et je lui ai simplement donné l'argent, je ne sais rien de plus. » Renan sonda son regard avant de hocher la tête.
« Je te crois. »

Un bref moment de silence s'installa avant que l'amante ne se mette à rire. Même dans cette position elle trouvait le moyen d'avoir l'air hautaine et vaniteuse. Ça devait être le coup du siècle pour qu'il continue à la voir alors qu'elle était aussi insupportable au bout de quelques minutes ! Fronçant les sourcils, bien que ce n'était pas vu, le français l'interrogea d'un air calme.

« Quelque chose à ajouter ? »
« Peut-être. Vous croyez franchement qu'un type aussi mou que lui pourrait accepter une pareille chose ? » Renan eut un léger rire.
« Il n'avait pas l'air si mou à notre arrivée. »
« Je parle sérieusement. Je connais Benett, c'est moi qui lui ai donné le prénom de Dean. » Lequel avait l'air de tomber des nues. « Libérez-moi et je dirais ce que je sais. Enfin, après un accord. » Renan tourna la tête vers Aishlinn.
« Moi je n'accepterai rien, mais si tu as envie de passer un marché avec elle... Sinon on fait à ma manière. »

Avec un peu plus de brutalité donc.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Fév 2014 - 18:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 28 Fév 2014 - 16:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

avatar
Invité
Invité
Afficher le profil
En fait, ce n’était peut-être pas Renan – ou Nightingale – qui était tordu mais, elle qui devait avoir un problème. Parce que, même si un type aussi insignifiant que Brett était capable d’accepter de filer une somme d’argent pour tuer quelqu’un, après une prise de contact, c’est que le monde ne tournait pas rond. Ou qu’Aishlinn qui avait loupé un épisode ou deux. D’un autre côté, si on s’en prenait à son jumeau, il était évident qu’elle n’aurait plus qu’un seul but dans la vie… Et, elle ne ferait pas appel à une tueuse à gages mais, le ferait avec ses petites mains même si c’était contre ses principes. Peu importe, ce qu’elle pensait n’avait pas la moindre importance dans cette histoire.

L’espace d’un instant elle crut que ça allait être fini. Bon, le truc c’est qu’elle n’avait aucune idée de qui était cette Benett, qui n’était pas apparu dans le listing des familles ayant subi un préjudice. Et, avant qu’elle ne fasse une remarque à ce niveau-là, l’autre blondasse se mettait à ricaner. L’Irlandaise lâcha un soupir, il fallait toujours qu’une connasse fasse n’importe quoi. Dans d’autres circonstances, elle aurait rigolé, un peu, à la réflexion de Renan sur le fait que Dean n’avait pas eu l’air si moue que ça. Non, franchement, c’était le genre d’humour qu’elle aimait bien et qu’elle aurait apprécié si son partenaire du moment n’était pas aussi flippant. Bref ce qu’annonça la femme avait de quoi surprendre sauf qu’elle voulait négocier un accord. Super ! L’adolescente roula des yeux quand Renan la laissa agir, ce qui n’était pas contre lui mais contre la blonde qui se croyait plus intelligente que la moyenne. Aishlinn alla se mettre en tailleurs devant la femme.

« Hey. » Elle lui tapota le front pour que l’autre abrutie relève la tête et, vu la position ça ne devait pas être agréable pour ses cervicales. « T’sais quoi ? »
« Je veux d’abord un accord. »
« J’ sais pas trop dans quel monde tu vis mais, dans ma vision des choses, il m’semble qu’t’es pas tell’ment en position d’parlementer. »
« Ça ne pourra pas être pire. » Aishlinn laissa passer un bref et léger rire en hochant la tête.
« Oh si, ça peut être pire. T’dis ça parc’que t’sais pas c’que c’est qu’« sa manière » et, crois-moi, tu n’as pas envie d’savoir. »
« Je prends le risque. »
« Par curiosité, tu voulais quoi comme accord ? »

Non parce que, du coup, ça l’intriguait de le savoir. Pourquoi une femme prendrait des risques comme ça, pour un accord ? Il fallait, quand même, être particulièrement suicidaire. Cela dit, Aishlinn ne comptait pas accepter, pas alors qu’elle avait dit qu’elle ne le ferait pas. Ça n’aurait pas de sens.

« Je veux que vous me mettiez en contact avec Nightingale quand vous l’aurez retrouvé, parce que vous la cherchez bien. »
« Envie d’tuer quelqu’un ? » Peut-être la femme de Brett ou alors elle avait envie de s’engager dans une voie de tueuse à gages.
« Les raisons me regardent. »
« Où est-ce qu’j’ trouve Benett ? »
« Va chier ! »
« T’vois, c’qui est con c’est que t’es pas capable d’comprendre que, là, j’essayais d’t’aider. » Aishlinn releva la tête vers Renan. « T’préfères qu’ j’la laisse incruster dans l’sol ou que j’la sorte d’là pour ta méthode. »

Que ce soit clair, ça ne l’enchantait absolument pas mais : 1, elle espérait que la femme allait avoir un sursaut d’instinct de survie après cette demande. 2, elle misait sur le fait que Renan ne la tuerait pas. 3, si cette femme ne comptait rien lui dire, elle ne pourrait pas empêcher Renan d’agir. Puis, de toute façon, il était hors de question de la foutre en relation avec une tueuse comme Nightingale. D’ailleurs, ce fait posait un problème parce que miss-sous-vêtements avait l’air d’une tête brûlée et qu’elle risquait de leur causer des ennuis.

    Lancer de dés #1
    RÉUSSITE : elle se décide à parler.
    ÉCHEC : elle reste dans son idée d’accord.

    Lancer de dès #2 (si échec #1)
    RÉUSSITE : Dean reste dans son coin.
    ÉCHEC : il réagit enfin


    Lancer de dès #3 (si échec #2)
    RÉUSSITE : il tente de s'en prendre à Renan
    ÉCHEC : il tente de s'en prendre à Aishlinn


Au moment où Aishlinn s’apprêtait à se relever, elle entendit la femme soupirer. Une bonne chose, c’est qu’elle songeait probablement à revenir sur sa position. L’Irlandaise ne le fit pas savoir mais ça la rassurait parce qu’elle n’avait aucune envie que les choses tournent de manière plus musclée.

« C’est bon, je vais vous dire ce que je sais. » Aishlinn se remit au sol. «J’peux sortir de là avant. » réponse négative de la part de l’adolescente qui secoua la tête. «Cassandra Benett, c’est une militante écologique qui cherchait depuis un moment à se débarrasser de ce type parce qu’il était, selon elle, un danger pour la nature avant de l’être pour les gens. » Tous des tordus, même les écolos voulaient tuer des gens. « Je la connais via une association, le vert pour tous, et quand j’ai appris que le type était responsable de la mort de plusieurs personnes par Dean, j’ai décidé d’en parler à Cassandra. »
« Brave fille. » Aishlinn venait de tapoter la tête de la femme avant de se relever et reporta son regard sur Renan. « Aut’chose à savoir ? »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Fév 2014 - 16:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Aishlinn Mac Aoidh' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com/
Message posté : Sam 1 Mar 2014 - 14:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre
Afficher le profil
Tesla

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4482
ϟ Nombre de Messages RP : 1452
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar)
ϟ Doublons : Adrian Pennington
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Bon, ils étaient tombés sur une emmerdeuse qui avait besoin d'imposer ses désirs à toutes les personnes qu'elle côtoyait. Renan en venait vraiment à se demander ce qu'un type comme Brett pouvait lui trouver. Lâchant un soupir face aux refus successif de la nana, le français espérait qu'Aishlinn finirait par comprendre qu'elle était à la masse avec ses méthodes très « hippies ». Bientôt elle allait offrir un baiser contre une information ! Les jeunes, ils ne valaient plus autant qu'à son époque, même s'ils ne devaient pas être très éloignés du point de vue de l'âge. Après moult discussion – trop de l'avis de Tesla – l'emmerdeuse daigna finalement lâcher quelque chose à propos de cette Benett. Une militante écologique qui voulait se débarrasser d'un gros méchant ? Et bien, ce pauvre type avait vraiment réussi à s'attirer les foudres de tous les gens qu'il côtoyait ! Restant silencieux, le trentenaire emmagasina les informations en espérant simplement ne pas avoir affaire à une espèce de tarée qui se battaient avec des roses ou une connerie comme ça. Vous me direz, ça resterait dans le thème des hippies... Un nom d'association arriva alors ainsi que le fait que cette garce blonde était en grande partie responsable de la mort du défunt. Et elle disait ça avec autant de naturel que si elle était en train de parler de la mouche qu'elle avait écrasée la veille. Finalement, Renan comprenait un peu mieux l'intérêt que Brett avait pour elle, c'était une femme sans sentiments, comme il les aimait ! Blague à part, comme Aishlinn lui posait finalement une question, le français secoua la tête d'un geste négatif.

« Plus rien, mademoiselle a répondu à tout ce que je voulais. On s'en va, on va vous laisser terminer votre affaire. Puis bien sûr... on ne parle de ça à personne. »

Le français se détourna, prêt à quitter les lieux, puis il s'arrêta comme s'il venait de se souvenir de quelque chose. Le fait qu'il ait promis de ne tuer personne ne voulait pas dire qu'il n'avait pas le droit d'emmerder quelques crétins comme Brett et son amante, non ? Glissant son regard vers son binôme du moment, Renan lui lança finalement l'idée qu'il avait en tête : libre à elle de finalement refuser si elle n'en avait pas envie.

« Laisse donc notre amie dans cette position, je suis sûr que madame Brett sera ravie de trouver à une blonde en sous-vêtements et à quatre pattes dans sa chambre. »

Il eut un léger rire avant de se détourner pour de bon, ignorant les protestations de l'amante et du froussard. Au pire, il pourrait toujours essayer de la rhabiller un peu, même si avec les mains dans le sol elle risquait d'avoir du mal à enfiler un haut. Ils feraient preuve d'imagination comme ça ! Quoi qu'il en soit, le trentenaire s'éloigna en direction de la fenêtre pour s'y glisser à nouveau et rejoindre le toit sur lequel ils étaient juste avant. Glissant une main jusqu'à l'oreille qu'il portait, Renan l'activa pour communiquer avec les agents restés à la base.

« Trouvez-moi l'adresse d'une certaine Cassandra Benett. Elle dirige une association appelée « Le vert pour tous ». »
« Tout de suite. » Attendant d'être rejoint par sa comparse, le français tourna la tête vers elle.
« Finalement, on fait une bonne équipe toi et moi. »

Pourtant le ton avait l'air amusé comme s'il n'y croyait pas. Renan avait un peu « triché » en demandant de l'aide à ses agents, mais peu importait, c'était un simple détail dont personne ne se souciait. Sauf si Evey tombait là-dessus, mais il y avait peu de chances pour que cela se passe ainsi. Après quelques dizaines de secondes, une adresse fut enfin disponible : dans les beaux quartiers de la ville, apparemment mademoiselle Benett ne se refusait rien ! Tesla communiqua la donnée à sa compagne du moment et ils se dirigèrent donc vers cette zone de la ville. L'immeuble en question n'avait pas été surveillé, aussi les deux comparses risquaient d'avoir quelques surprises. Arrivés sur le bâtiment voisin, Renan essaya de repérer un peu les lieux : un système de surveillance ? Des vigiles ? L'appartement était-il éclairé ?

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : Le bâtiment n'est pas sécurisé.
      ÉCHEC : Le bâtiment est sécurisé.

      Lancer de dés #2 :
      RÉUSSITE : L'étage de Benett est allumé.
      ÉCHEC : L'étage est Benett est éteint.

      Lancer de dés #3 :
      RÉUSSITE : Benett est chez elle.
      ÉCHEC : Benett est absente.


Le bâtiment ne comportait aucune sécurité et aucun garde n'était visible. Parfait pour leurs affaires ! Renan désigna l'étage concerné à Aishlinn et ils purent tous les deux constater que celui-ci était éteint. En jetant un coup d’œil à la montre qu'il portait en permanence, le français songea qu'elle était peut-être couchée – certaines personnes allaient au lit avec les poules après tout !

« Espérons qu'elle est sagement en train de dormir. Je te préviens, si on tombe sur une deuxième partie de jambes en l'air, je vais finir par croire que tu les attires. »

Parce que ce n'était pas tous les jours qu'il y avait droit, au contraire même. Bref, là n'était pas la question, Renan employa une fois de plus son don pour traverser le vide qui le séparait de l'appartement de la jeune femme et une fois arrivé là-bas, il réitéra une énième fois le même procédé pour pouvoir l'ouvrir. Il n'y eut pas le moindre bruit lorsque la fenêtre s'ouvrit et le français entra en premier. Il promena son regard sur la fenêtre et repéra finalement la cuisine – ouverte sur le salon où ils étaient – où l'on voyait de la vaisselle en train de sécher. Pour une personne. Dans un autre coin se trouvait le sac de la jeune femme, signe qu'elle était bien là. Il n'y avait qu'à la rejoindre dans sa chambre ou visiter un peu les environs avant, parfois ça aidait à trouver des choses intéressantes et c'était un peu la spécialité d'Aishlinn, non ?
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 1 Mar 2014 - 14:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu
Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3596
ϟ Nombre de Messages RP : 3227
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas



6ème RDV. On va le boire ce verre ? #Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


Sujets similaires

-
» Viens boire un verre (davis)
» Allez viens Cendrillon, on va le boire ce verre | Oksa
» Boit un verre 'avec son ex [ pv Victoire]
» Vient boire un verre.(Pv Quentin)
» Petit verre entre amis | Magnus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-