AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Fév 2014 - 23:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis qu’il avait mis la touche finale à ses répulseurs et découvert qu’ils pourraient, également, faire des armes de tir plus ou moins efficaces en fonction de la puissance qui leur serait associé. Le Générateur A.R.K magnifié par les cristaux Daka avait comblé toutes ses attentes et le Golden Boy travaillait déjà à reproduire le prototype qui officierait ce jour. En lui octroyant quelques menues améliorations, bien entendu ! Son projet Jaeger entrait dans sa phase la plus pratique et Adriel ne manquait pas de se montrer tendu. Plus un double l’habitait son atelier alors que le jour déclinait à vue d’œil au travers des larges fenêtres en claustra taillées dans la pierre de la falaise. Il sentait son palpitant s’affoler alors que ses pensées allaient vers Sydney qu’il n’avait pas vu depuis… Il n’aurait su dire quand, sa notion du temps s’altérant à mesure qu’il concentrait ses efforts sur les derniers réglages à porter à ces équipements qui n’avaient plus rien de fantasmagorique désormais…

" Déploiement de l’exo-squelette mark I activé. " Siffla la voix robotique de V.I.S.I.O.N dans les enceintes de l’atelier, immédiatement après que son créateur ne lui eut ordonné d’un geste vague de lancer la procédure. Devant lui, une partie du sol se retourna pour laisser place à deux semblants de sabots couleur d’acier qu’il enfila sans broncher. Du plafond comme d’alentour, des bras mécaniques terminés par des pièces d’un métal sombre étincelant se mirent à danser sous la mélodie désordonnée des différents vérins leur donnant vie. Une à une, les pièces composant son armure de haute-technologie vinrent épouser son corps dans une précision des plus chirurgicale. Bien sûr, bon nombre d’améliorations seraient encore à l’étude après ce premier test, mais Adriel sentait monter l’excitation en lui à mesure que ces protections couvraient son fragile derme. Le plastron installé irradiait d’une lueur bleutée électrique propre à l’influence des cristaux Daka. Son crâne désormais isolé sous un casque de métal isolant, Adriel vit s’avancer le masque argenté qui dissimulerait ses traits avant que la plus parfaite imbrication ne le prive de toute lumière. : " Tu es là, V.I.S.I.O.N ? " Les ténèbres enveloppant ses yeux ne furent bientôt qu’un mauvais souvenir quand filtra le spectacle de son atelier au travers de sa visière à projection holographique. Déjà, l’interface de vision détourait certain des éléments du décor pour les garnir de renseignements propre à la gargantuesque base de donnée de l’intelligence artificielle ce qui fit sourire Adriel sous son masque de fer clair. " A votre service, monsieur… " La rassurante voix au timbre informatique semblait indiquer que tous les processus de communication fonctionnaient d’une optimale manière! " Synchronise les différentes pièces et télécharges les préférences de mon interface. " Une succession d’images plus fouillis les unes que les autres s’ordonnèrent dans le champs de vision d’Adriel. Il fut surpris de voir à quel point V.I.S.I.O.N procédait à une implantation ergonomique des différents indicateurs les plus pertinents et propres à l’utilisation de son armure. Altimètre, jauge de vitesse comme représentation holographique de son armure comme de son état étaient accessibles en un seul coup d’œil. Il repéra même son répertoire téléphonique avec, en tête d’affiche, les noms et photos de Sydney ainsi que de son Grand-Père. Beau résumé de son existence comme de son plus proche cercle à n’en pas douter ! " Téléchargement terminé, Monsieur, nous sommes en ligne et opérationnels. " " Vérifie les surfaces de contrôle ! " " A vos ordres... "

Aussitôt dit, bon nombre des pièces de métal composant l’armure firent parler leurs différentes composantes robotiques pour se mouvoir et opérer la batterie de test commandée par le moderne chevalier engoncé dans son armure. Mollets, genoux, cuisses, bassin, colonne vertébrale, omoplates, plastron, avant-bras, biceps et clavicules se soulevèrent donc tour à tour, ne manquant pas de laisser filtrer une diffuse lumière bleu propre à l’électricité magnifiée les alimentant. Patientant comme il le pouvait, Adriel cherchait tant bien que mal à bouger la tête pour observer les différentes pièces se désolidariser pour mieux reprendre leur place et garantir la toute solidité de son ouvrage. Finalement, la voix de l’entité robotique faisant office de véritable assistant roula à ses oreilles : " Fin du test des connexion et démarche des diagnostics. " Le Golden Boy put voir une foule d’annotations, toutes positives, s’additionner à la représentation de son armure en trois dimension. Il en étira un petit sourire alors qu’un animal sauvage grondait de plus en plus dans ses entrailles. Il avait la furieuse impression de retomber en enfance, d’être un mioche essayant son nouveau jouet et la chose se montrait pour le moins… Grisante ! Il ne montra pas la moindre hésitation quand vint le temps de commander :

" Sors moi un rapport météo et trafic aérien, connectes toi aux tours de contrôle… " C’est qu’il serait fort dommage d’entrer de plein fouet dans un avion de ligne pour une première sortie. Bientôt, des représentations holographiques d’avions émaillèrent le spectacle immédiat du jeune homme accompagné de leurs trajectoires en pointillés. Mieux valait prévenir que guérir ! " Ouvres les portes extérieures et prépare les protocoles de sécurité pour verrouiller le tout après mon passage. " Sans qu’il n’eut besoin de le préciser, le demande fut accompagner d’une mise en évidence des différents indicateurs comme instruments de mesure propre au vol. Pas mal de souvenirs comme d’expériences propre à Randall se firent immédiats dans son esprit et les connaissances militaires lui seraient précieuses pour pleine dompter le vol. Enfin, V.I.S.I.O.N répondit favorablement à ses consignes : " Tout est prêt, monsieur. Cependant… " Adriel coupa l’intelligence artificielle sans grand ménagement. " Cependant il n’est pas recommandé de procéder à un test de vol grandeur nature, je sais… Mais tu dois également savoir que je n’en ferai, de toute façon, qu’à ma tête ! " L’absence de réaction de l’entité robotique arracha un sourire au Golden Boy qui estimait avoir triomphé du caractère trop prudent une fois de plus. Il espérait simplement ne pas avoir à le regretter cette fois ci. Lors de son test initial des répulseurs, il s’était proprement déboité l’épaule sous la violence du tir… Equipé de son armure, il ne risquait plus grand-chose, les forces brutes du mécanisme étant capable de contre balancer celles de poussée, mais un peu de prudence ne ferait pas de mal… " On va y aller en douceur cette fois-çi… Et trois… Deux… Un ! "

Paumes et plantes de pied irradièrent de la blafarde lumière propre à l’énergie employée par les répulseurs. La force suffisante pour soulever la carcasse métallique trouva un regain de puissance dans la libération d’un peu plus d’énergie. Désormais penché vers l’avant, Adriel guidait son équipement dans un semblant de lévitation esthétique vers ce qui serait sa porte de sortie. La sensation de liberté était réelle alors qu’il se déplaçait sans toucher terre, se penchant toujours plus vers l’avant pour gagner en portance comme en vitesse. L’accélération fut progressivement mais c’est finalement semblable à une balle qu’il émergea des tréfonds de son atelier pour glisser dans les airs, sous ce ciel se teintant progressivement d’encre ! Il vrilla un temps sur lui-même, écarquillant de grand yeux sous le spectacle incroyable de cette terre vue sous un jour inédit pour lui comme pour quiconque ou presque. Il haletait, son cœur battant la chamade sous les sensations fortes qu’il vivait en l’instant. " OK… OK… Je vole… Je vole ! " Et le jeune homme de rugir son bonheur, laissant ses bras courir le long de son corps de métal alors que les répulseurs terminant ses paumes poussaient plus fort encore, à l’unisson de ceux terminant ses jambes pour le faire fondre en direction de la mégalopole. Il se grisait, l’expérience dépassant tout ce qu’il avait bien pu imaginer alors qu’il accumulait les G sans sourciller pour décrire un arc de cercle le faisant passer à une folle vitesse au-dessus des quartiers les plus proches de Star City. Son profil trop étroit pour les radars de l’armée comme du civil, il savourait sa liberté et laissait les systèmes informatiques de V.I.S.I.O.N lui indiquer nom comme historique des bâtiments qu’il surplombait à une allure plus que vive. La jauge de vitesse indiquait 600km/h pour l’heure, mais il savait que sa création en avait encore beaucoup sous le capot… C’est alors que l’intitulé de Robb & Lane fusait sous son œil d’un bleu métallique que la voix robotique brisa le roulement du vent à ses oreilles : " Monsieur, mes capteurs détectent une présence qui semble vous avoir pris en chasse… " Une carte vue de dessus de la Mégalopole occupa rapidement l’extrême droite de son interface, indiquant un point de vive couleur qui fusait en sa direction, Adriel jura et vira de bord mais n’accéléra pas encore. Goguenard, il souhaitait jouer avec sa création et jeta un rapide coup d’œil par-dessus son épaule. A l’horizontale du sol et propulsé à une vitesse certaine, il découvrait en quelque sorte le quotidien de certains Super…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Mar 18 Fév 2014 - 15:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Christopher, chez lui, était à son bureau, la tête dans ses devoirs. Le prof de maths les avait chargés, et pour le lendemain, il n’y avait pas moins d’une dizaine d’exercices à faire. Ils n’étaient pas trop difficiles, mais c’était long et fastidieux à écrire et mettre en page. D’autant que Chris, qui n’avait pas une écriture particulièrement agréable à lire, devait faire des efforts pour être vraiment lisible. Aussi le temps qu’il ne prenait pas à réfléchir aux problèmes était-il consacré au soin. Quand il arriva à la moitié de son devoir, il décida de s’octroyer une petite pause. Il lui faudrait vraiment trouver un logiciel qui lui permettrait de dicter tout ce qu’il faisait sans erreur. Les plus performants du marché étaient hors de prix, aussi se contentait-il pour le moment de la méthode… manuscrite.

Il pensa brièvement à Jace, qui lui était en cours, et à leur situation, avant de chasser ces pensées de son esprit. Chaque fois qu’elles lui venaient en tête, il se posait des questions qui ne méritaient pas d’être posées. Il doutait de lui, ce n’était pas nouveau, et il savait qu’il avait encore du chemin à parcourir avant d’avoir un minimum confiance en lui quant à ce qui touchait aux relations avec d’autres personnes. Avant, Jace était son meilleur ami, et tout allait bien. Mais maintenant, il était son petit ami, et ça compliquait un peu plus les choses, ne serait-ce que vis-à-vis des autres…

Dans la cuisine, il se servit un verre de Coca et s’approcha de la fenêtre du salon pour jeter un coup d’œil dehors. Le temps était clair. Et même s’il faisait plutôt froid, c’était une météo presque idéale pour voler. Il soupira en retournant à son bureau, dans sa chambre, et s’affala sur la chaise. Il manqua de s’assoupir mais fut tiré de sa somnolence par une alerte. Une petite fenêtre était apparue sur l’écran de son ordinateur. La Légion cherchait quelqu’un de disponible pour une intervention aérienne : un OVNI survolait en ce moment-même Star City. Et apparemment, tous les héros volants n’étaient pas disponibles. Chris se connecta rapidement sur le réseau et alluma son micro.

Ici Megastar. Prêt pour l’interception.

Il attendit quelques secondes, et on lui donna le signal, tout en lui disant d’être prudent, parce qu’on ne savait pas exactement de quoi était capable le « truc » qui volait. Christopher troqua rapidement ses vêtements contre sa tenue extensible bleue et ouvrit la fenêtre de sa chambre. Les quelques passants ne prêteraient certainement pas attention à lui. Après avoir pris une grande inspiration, il activa le MEGAS et sauta dans le vide. À mi-chute, il était totalement enveloppé par l’artefact, et il put décoller, s’élevant en un temps record à deux-cents mètres d’altitude. Il stabilisa son vol, consulta sa montre spéciale, et observant les alentours.

Et il la vit. Une sorte d’armure qui se propulsait à grande vitesse. Il devait sûrement y avoir un homme dedans, à moins que ça ne soit téléguidé. Il accéléra pour se mettre dans le sillage de l’intrus dans l’espace aérien de la ville. Quand il fut repéré, il devina que son « adversaire » devait avoir un équipement assez poussé de détection. Après quelques secondes de chasse, il poussa un peu sa vitesse pour passer au-dessus et lança :

Megastar, Légion des Étoiles ! Identifiez-vous !

Grâce à sa montre, il était en contact direct avec le QG, qui n’avait pas prévu de renfort. C’était une sorte de test, en fait, que Chris était désireux de réussir seul. Ce qu’il espérait, c’était que l’homme en armure n’était pas hostile et ne possédait pas un arsenal capable de le réduire en petits morceaux. Il ne savait pas exactement à quel point le MEGAS pouvait le protéger, puisqu’il n’en avait encore jamais éprouvé la résistance. Peut-être que quelques balles ne le blesseraient pas, mais qu’en était-il d’un missile ? D’explosives ? L’énergie cinétique pouvait-elle être utilisée comme bouclier ? Si jamais il était attaqué, il envisagerait toutes les solutions pour ne pas être touché.

Mais pour l’heure, il était juste curieux de savoir qui était celui qui volait, tout comme lui, dans les cieux au-dessus de Star City. Il avait pu observer la finesse de l’équipement, cette armure volante était vraiment du beau travail. Il fallait espérer que celui qui l’avait réalisée n’était pas un criminel près à détruire la ville. Parce qu’il faudrait envisager d’envoyer un peu plus de monde pour l’arrêter.

Stabilisez votre vol et déclinez votre identité ! lança-t-il après, histoire que si jamais l’autre décidait de coopérer, tout soit bien clair.

Sur sa montre, une représentation en 3D de l’armure était apparue, mais il n’y avait pas assez de détails pour déterminer les faiblesses éventuelles. Toute la technologie de la Légion ne suffisait pas à digitaliser entièrement l’équipement. Le vol rapide n’y était sans doute pas étranger.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 18 Fév 2014 - 21:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Son rapide coup d’œil par-dessus son épaule lui indiqua l’arrivée d’un semblant de colosse –c’est du moins comme ça qu’il le perçut à la vitesse à laquelle ils volaient- qui ne semblait pas vraiment avoir le moindre mal à suivre son rythme. Déjà, V.I.S.I.O.N s’activait pour comparer ce visuel avec les différentes banques de données qu’il avait à sa disposition, cherchant à tracer un semblant de profil pour son créateur. La seule question véritable qui préoccupait Adriel relevait de cet ordre : ami ou ennemi ? Au moins, ce point sembla éclairci dès l’instant où son prédateur s’identifia pour lui demander d’en faire de même. Son appartenance à la Légion des Etoiles semblait en faire une sorte de patrouilleur venu identifier cet étranger plus qu’un danger potentiel. Se remémorant le Corbeau, Adriel jeta un nouveau coup d’œil par-dessus son épaule, constatant que le Super prenait un peu d’altitude pour le surplomber. Un semblant de rapport propre à V.I.S.I.O.N défila dans son casque, l’un des dernières activités de ce Mégastar comprenant un train ayant déraillé ou quelque chose du genre… C’était censé prouver qu’il n’était pas vraiment à négliger ! Pour avoir combattu aux côtés du Corbeau, Adriel savait les Légionnaires en permanence reliés à une sorte de logiciel… Ce dernier ne manquerait pas de collecter pas mal d’informations sur lui s’il restait à découvert. Nouvelle sommation de la part du Super Héros et Adriel de se dire à s’apostropher lui-même :

" Ah ! C’est ma sortie… ! " Et l’homme en armure de rouler sur le côté avant de se tendre comme un arc pour laisser exploser ses répulseurs dans une blafarde lumière afin de le propulser vers ce qui ne pouvait être que les Docks où tout autre endroit peu peuplé. Il ne voulait pas que quelques mauvaises interprétations puissent mettre des civils en danger. Après tout, il n’était pas vraiment disposé à révéler son identité. " V.I.S.I.O.N, trouves-moi un bâtiment abandonné qui puisse faire office de cage de faraday ! " Autrement dit une structure d’après guère aux armatures en plombs brouillant assez les ondes pour ne pas faciliter de son armure la prise de clichés ! Les entrepôts en bord de mers pourraient faire l’affaire, tant qu’ils n’y trouvent pas de compagnie. C'est vrai quoi, dans les films c’est toujours ce genre d’endroits que choisissent les méchants pour conclure leurs sordides marchés ! " Bâtiment mis en surbrillance monsieur, je vous conseillerai de suivre la Roosevelt Avenue… " Et Adriel de resserrer ses bras le long de son corps pour diminuer les forces de frottement et augmenter son coefficient de pénétration dans l’air pour gagner en vitesse ! C’était également une bonne occasion de juger des capacités de ce Légionnaire lancé à sa poursuite ! Les rues se succédèrent sous le duo chamarré et Adriel en vint finalement au lieu de sa convoitise. Pas trop tôt, il était presque persuadé que Mégastar allait s’agacer de leur jeu du chat et de la souris pour le museler d’une façon musclée ! " Volets ! " Ces derniers se déplièrent instantanément, freinant l’armure violement et laissant bien des sensations désagréables passer dans le corps de chair et de sang qu’elle enfermait ! La surprise prendrait peut être Megastar de court, l’obligeant à poursuivre sa route alors qu’Adriel s’orientait tant bien que mal pour passer par une des ouvertures béantes du toit de l’entrepôt tombant en ruine. Finissant sur un semblant d’étage, il glissa à même le sol alors que ses répulseurs cessaient de fonctionner. Faisant volteface et cherchant à s’arrêter, il enfonça avec une étonnante facilité ses doigts dans le béton pour finalement se freiner. Labouré par sa main, le rude sol exhalait quelques poussières d’un gris cendré alors qu’Adriel portait un regard surpris sur ses doigts gantés de métal. " Intéressant… ! "

Ouvrant et fermant ses doigts, il en éprouva la force pour la première fois et se rendant compte à quel point elle pouvait se montrer... Colossale ? D’autant que –autant être honnête avec lui-même- cela relevait de la joyeuse surprise tant il n’avait pas cherché à doter son armure de colossaux attributs physiques améliorant sa condition d’humain. Il lui serait appréciable d’explorer plus encore cette voie pour ces futures créations. Car il ne comptait pas vraiment s’arrêter là… En parlant de colossaux attributs, voilà que le dénommé Mégastar se faisait proche et dans un crissement de métal accompagné du bruit caractérise de son armure se mouvant, Adriel haussa les bras comme s’il cherchait à montrer qu’il n’était pas le moins du monde dangereux. " Croyez bien que je suis désolé pour ce petit jeu mais… J’aime à penser que nous sommes moins dangereux pour les autres quand ils ne sont pas là ! " Pour éviter les risques, autant ne pas s’y exposer. Alors en se rendant dans un endroit vide de toute présence –c’est du moins ce qu’il supposait- Adriel se soulageait d’un hypothétique cas de conscience où il aurait dû employer la force pour rentrer chez lui. Parce que de toute évidence, la Légion ne voudrait pas le voir disparaitre aussi facilement qu’il était apparu. " Ne trouvez-vous pas çà paradoxal de demander à un homme masqué qui il est ? " S’il avait envi que l’on sache qui il pouvait bien être, pourquoi se dissimuler sous pareille armure ? Après, il n’avait rien contre le colosse de l’espace –au contraire il trouvait presque don apparence sympathique- et comprenait qu’il se conformait simplement à un semblant de procédure. Rabaissant les mains, il finit par croiser les bras sur son large torse, dissimulant par la même les lueurs propre au réacteur ARK magnifié par les cristaux Daka enchâssé sur sa poitrine. " C’est étrange, je vous imaginais plus… Grand ! " Les effets de la course poursuite à grande vitesse comme des coupures de presse trouvées par V.I.S.I.O.N dans les bases de données… Les photos ne rendaient jamais vraiment hommages aux gros balaises. A moins qu’il n’ait eu une poussée de croissance depuis remarquez. Parler ainsi était également un moyen pour Adriel de noyer le poisson car il se rendait compte d’une chose affreuse : il n’avait jamais sérieusement songé à son identité de Super ! " C’est un peu gênant pour moi… A dire vrai, je n’ai pas vraiment d’identité ! " Il aurait aimé, autant que faire se peut, garder secrète celle sous le masque d’acier… Tapotant de son menton de son doigt d’acier et initiant par la même une mélodie métallique pour le moins caractéristique de sa condition, il finit par singer le haussement d’épaules pour avancer : " J’imagines que vous pouvez me donner le nom que vous souhaitez… " Après tout, il ne serait pas à l’abris d’un bon sobriquet. Mais étrangement, il se doutait que le Super aurait des priorités autrement plus sérieuses à lui exposer !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Jeu 20 Fév 2014 - 1:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
L’homme en armure, plutôt que de répondre, ou s’arrêter… décida de s’amuser. En plus de ne pas obtempérer, il accéléra, lançant une course-poursuite dont se serait bien passé Megastar, mais celui-ci parvint à suivre, tout en en gardant un peu sous la pédale. Ils survolèrent de nombreuses rues pendant un moment, au point que le jeune super-héros en vint à se demander si l’usage de la violence ne finirait pas par être la solution. Après quelques minutes à jouer au chat et à la souris, mais aériens, les deux protagonistes de l’histoire se retrouvèrent dans un entrepôt. Megastar put constater que celui qu’il poursuivait avait tout prévu, puisqu’il déploya des volets pour ralentir de façon soudaine. Lui-même décrivit un grand arc de cercle pour revenir à l’endroit où avait disparu sa proie. Qu’il découvrit en train de l’attendre, après s’être posé dans le bâtiment. Le légionnaire atterrit à son tour, avant de croiser les bras. La boite de conserve avait intérêt à avoir une bonne excuse.

Megastar remarqua, au sol, des traces. Comme des marques de doigts… Ainsi, celui qui l’avait fait « courir » devait avoir une force plus importante que la moyenne. La voix qui s’éleva, à travers le masque de métal, n’était pas reconnaissable. Elle avait un petit côté électronique que devait lui donner le système de transmission, et qui permettait à l’homme à l’intérieur d’être entendu. Au moins Megastar put-il avoir la confirmation, en tout cas, que c’était un homme. A priori plutôt jeune, à moins que l’armure ne puisse permettre à un vieillard de se tenir bien droit et de parler très clairement. Et ainsi, s’ils étaient là en tête-à-tête, assez loin de la population, c’était par précaution, parce que c’était moins dangereux. Qui était dangereux ? Megastar afficha une moue dubitative sur l’explication, mais c’était peut-être mieux, surtout si l’autre changeait d’attitude et passait de « pacifique » à « agressif ».

Puis le jeune homme leva les yeux au ciel quand vint une citation bateau sur le paradoxe du masque. Il n’avait donc pas l’intention de décliner son identité. Ce qui était ennuyeux… mais la priorité de Megastar était, avant de l’identifier, de s’assurer qu’il ne représentait pas une menace sérieuse pour la sécurité des citoyens de la ville. La suite fut quelque peu vexante, mais le héros garda le silence. Il attendait simplement que le petit manège entreprit par l’armuré arrive à la fin de son tour. Jusqu’à ce qu’il déclare qu’il n’avait pas d’identité. La bonne blague. Et qu’en fait, on pouvait le nommer comme on voulait. Cette fois, Chris n’y tint plus.

Pourquoi pas « boite de conserve » ? Sérieusement, c’est quoi votre problème ?

Il avait levé les bras, tâchant de ne pas paraître agacé. Après les avoir de nouveau croisé, afin de maîtriser un peu plus ses attitudes, il décida de commencer une sorte d’interrogatoire. Il n’allait pas s’approcher, et ne bougerait pas tant que l’autre ne bougerait pas.

Pas de nom, très bien. Sinon, c’est quoi, ça ? demanda-t-il en désignant l’armure, de la tête aux pieds. C’est fait avec quoi ? C’est capable de faire quoi ? Et surtout, pourquoi vous avez fabriqué ce truc ?

Le pourquoi était très important. Mais il n’avait pas fini ses questions, aussi Megastar enchaîna-t-il avant de laisser l’autre répondre. S’il avait devant lui le concepteur de ce qui semblait être un concentré de technologie, il devait avoir le cerveau pour retenir l’ensemble des questions et y répondre ensuite de manière logique. S’il avait en revanche le cobaye débile, ça risquait d’être plus compliqué.

Si vous n’avez pas de mauvaises intentions, pourquoi voler anonymement, sans vous annoncer ? Si au contraire, vous avez de mauvaises intentions, pourquoi vous exposer à l’intervention de la Légion des Étoiles ?

Il donnait même quelques suggestions, tout simplement parce qu’il réfléchissait au problème. Qui avait donc les moyens de s’offrir ce genre d’armure volante et pouvait se permettre d’en faire les tests dans l’espace aérien de Star City, sans se soucier des risques pour lui ou pour les autres ? S’il s’était montré ne serait-ce qu’un peu menaçant, il aurait pu être abattu en plein vol. Sans sommation. Heureusement, il n’avait fait que quelques lignes droites en accélération et tenté quelques pirouettes, rien de bien méchant. Mais on n’était jamais trop prudent.

Si vous ne répondez pas, vous allez vous mettre toute la Légion des Étoiles à dos, et sur le dos. Je serais vous, j’éviterais de raconter trop de conneries. Parce que j’imagine que vous allez encore l’utiliser, vous allez pas le ranger au placard définitivement en rentrant chez vous, votre joujou.

Qualifier l’armure de « joujou », c’était aussi un moyen, après « boite de conserve », de tester un peu la patience de l’homme en face de lui. Voir si avec un peu d’énervement il pouvait devenir plus agressif. Et dans ce cas-là, de toute façon, Megastar se sentait prêt.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Fév 2014 - 2:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


De toute évidence, son palabre prolongé ne semblait pas réellement du gout de son interlocuteur à la colossale stature. Il ne semblait pas vraiment gouter son humour ni sa façon de procéder et la chose laissait un petit peu Adriel perplexe sur qui il pouvait bien avoir face à lui. Par le passé, la plupart des colosses qu’il avait pu rencontrer étaient des hommes à la consistance imposante certes mais façonnée par un âge mûr comme des années d’efforts qui avaient su leur mettre du plomb dans la tête comme un peu de détachement sur les affres de leur monde. Il trouvait le surnommé Megastar beaucoup trop impulsif à son gout, comme s’il n’avait pas totalement terminé sa crise d’adolescence… Bon après, il pouvait très clairement se tromper, mais il n’avait pas l’impression de faire face à un légionnaire confirmé. Comme le Corbeau, par exemple. Un semblant de frustration naquit alors en lui, dérivant de sa pensée suivant laquelle la Légion l’estimait comme quantité négligeable et ne prenait pas la peine de détacher ses meilleurs éléments pour l’appréhender. D’un côté, il aurait dû les remercier pour çà –en l’état actuel des choses il n’aurait probablement pas pu s’échapper des serres d’une Lady Patriot par exemple- mais ne parvenait pas à étouffer son semblant de ressentiment… Et puis, après tout, ce surnommé Mégastar était peut être bien plus redoutable qu’il n’y paraissait.

" C’est que c’est original ça… ! " Mentionna l’homme de métal en réponse au surnom de boite de conserve dont l’avait gratifié le colosse des étoiles. Adriel ne manqua pas d’arquer un sourcil sous son masque d’acier, jugeant le Légionnaire comme étant étonnement nerveux de son point de vue, comme s’il ne témoignait pas d’une très grande confiance en lui. Ce n’était pas particulièrement bon pour lui comme pour ses envies de fuites sans avoir bon nombre de personnes à ses trousses… La question sur son armure le laissa perplexe et il accueillit dans le silence celles qui suivirent. Un silence qui dura un moment tant le Golden Boy pensa un temps que les questions du Colosse étaient rhétoriques. Mais apparemment non, il tenait vraiment à avoir des indications précises sur ce qui apparaissait, aux yeux d’Adriel comme un semblant d’évidence. Ouvrant les bras pour laisser la pénombre de l’entrepôt s’illuminer de leur lueur azurée propre au réacteur ARK magnifié par les cristaux Daka, Adriel finit par souffler de sa voix robotique : " Ca ? Mais c’est mon armure… Quoi d’autre ? Je vous accorde que je n’étais pas certain de la couleur… Il faudrait que j’essaye d’autres schémas ! " Dans le coin supérieur de son champs de vision se nota de lui-même un semblant de rappel à cet effet, précisant que des tentatives de création de nouvelles palettes de couleur seraient à mettre en route dès son retour dans son atelier. La chose arracha un sourire à Adriel, le décrispant suite aux nombreuses questions de Mégastar. Bien trop curieux à son gout, mais pouvait il le blâmer ? En voyant pareil inconnu débarquer, n’aurait-il pas lui aussi la crainte qu’il ne soit hostile ? Ce qui n’empêcha pas Adriel de ne pas chercher à montrer patte blanche. Un index réprobateur et ganté de métal s’agita alors au bout de son bras, en direction du colosse de l’espace. " Ca fait beaucoup de questions d’un seul coup… D’autant que bon nombres d’entre elles se devront, malheureusement, de rester sans réponses… Comprenez que je ne peux pas vraiment dire tout ce que je sais sans quoi ce secret projet n’aurait plus grand-chose de secret ! Qui plus est, j’en suis encore à moi-même me demander de quoi cet équipement peut être réellement capable… ! " Il ne bluffait pas et s’en montrait désolé en enserrant de son gant d’acier son menton auréolé d’un manteau de métal pour tapoter doucement son index à l’endroit où auraient dû se trouver ses lèvres ! L’idée d’apparaitre une menace ne lui était guère plaisante mais avait quelque chose d’assez excitant… Bien sûr, il retarderait au maximum un conflit ouvert avec un membre de la Légion des Etoiles, d’autant qu’il n’était pas le moins du monde assuré de ne pas voir débarquer quelques-uns des petits camarades du Golem Spatial pour se charger de son cas ! Les nouvelles questions fusèrent sur son alignement, Adriel trouva bon de les ignorer pour un temps jusqu’à ce que ne vienne les menaces propres à la Légion. Il sourit, se figurant que le Super le prenait pour un criminel débutant. En tout état de cause, il n’avait encore pratiqué aucun délit –si l’on excluait tous les pots de vin, vols comme menaces qu’il avait pu pratiquer ou commanditer pour mettre la main sur toutes les pièces qui composaient son armure- et n’avait pas grand-chose à craindre légalement parlant. De plus, la règles tacite des « Légionnaires qui ne tuent pas » lui assurait plus ou moins de rentrer entier. Dans l’hypothèse où Megastar voudrait en venir au point, il trouverait à qui parler mais Adriel espérait bien ne pas en venir à pareilles extrémités. Un détail le fit cependant tiquer, un mot comme un ton qui firent se diriger sa pensée vers un chemin précédemment exploré : ce héros-là n’avait pas grand-chose de confirmé. " Dis-moi… Sous ces traits de titanesque dégénéré souffrant d’acromégalie, quel âge as-tu réellement, mon garçon ? " Ses paroles n’étaient pas vraiment moqueuses, elles découlaient simplement de ce qu’il pensait être le résultat de son analyse sous son masque de métal. S’il souriait, c’était simplement devant le comique relatif de la situation, devant toutes ces questions posés auxquelles il ne fournirait pas de réponses car cela aurait mis en danger ses secrets comme l’identité ainsi que l’ambition dissimulée sous le masque de son Jaeger. Mais Mégastar aurait bien été incapable de déceler son sourire et Adriel se contenta de pencher de biais son casque rutilant pour finalement souffler : " Je ne peux que te donner raison en affirmant que je ne rangerai pas cette petite merveille au placard après ce soir mais j’ai, également, bien peur de ne pas pouvoir entièrement satisfaire ta curiosité, mon jeune ami… Néanmoins, je ne tiens pas voir débarquer votre amicale équipée de parangon endimanchés aussi je ne peux que t’affirmer ma volonté de ne pas nuire aux citoyens de cette ville comme de notre monde ! "

Quelques bruits mécaniques accompagnèrent les mouvements de manche qu’adressait Adriel pour théâtralement appuyer son discours. Toujours cette volonté de se mettre plus ou moins en scène, toujours ce don pour trop en faire. Pour bon nombre, la situation aurait bien pu apparaitre comme étant critique, mais le Golden Boy la prenait avec un certain détachement comme un profond amusement. D’une façon pour le moins similaire à celle qu’il usait dans sa vie quotidienne en somme ! " L’honnêteté m’intime de vous exposer la vérité : ce vol pour le moins fortuit n’est que le résultat d’une sensation de liberté offerte par le test de cette équipement. Je n’avais pas la moindre intention d’inquiéter qui que ce soit comme de menacer la sécurité d’autrui. J’ai simplement été… Distrait ! " V.I.S.I.O.N le lui avait pourtant clairement exposé. Lorsqu’il laissait parler son caractère enflammé, Adriel s’exposait toujours à quelques retours de bâton peu profitables et pour l’heure, se voir confronté à un Légionnaire ne lui était pas vraiment agréable. Surtout s’il s’obstinait à vouloir le… Contrôler ? " Ces explications formulées, me sera-t-il possible de m’en retourner chez moi sans avoir à fuir ? " Ils auraient bien pu déclencher la crainte alentour, affoler quelques truands dans les niveaux inférieurs de cet entrepôt qu’Adriel ne s’en serait guère rendu compte tant la seule personne de Mégastar lui importait pour l’heure. Il le regardait au travers de ces visières irradiant une lumière azurée, se rendant compte du dangereux double sens que pouvait laisser planer son propos. Il jugea donc nécessaire d’apporter une précision : " Ce n’étais pas une menace… " Ces bras retombèrent doucement le long de son corps, ballants contre ses flancs d’acier ! Au creux de ses paumes, la lueur de ses répulseurs se fit un brin plus vive alors qu’il y accumulait un peu de puissance dérivée à contre cœur. Juste au cas où !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Dim 23 Fév 2014 - 19:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Megastar retint un soupir. L’autre avait beau ne pas paraître hostile, il restait tout de même de nombreuses interrogations, et le fait que l’homme en armure ne sache pas tout à fait de quoi était capable sa création n’était pas pour rassurer l’apprenti-Légionnaire. Qui donc fabriquait une arme et ensuite s’en remettait à la chance pour les tests, au-dessus des toits de la ville ? Même s’il n’était pas à proprement parler un « ennemi », il était tout de même dangereux. Et son insistance sur les mystères de son œuvre n’arrangeait pas les choses. Christopher avait posé les questions d’usage, celles qui venaient avant un potentiel passage à l’utilisation de la force, ou à l’arrestation. Là, ça s’annonçait bien plus compliqué que ça.

Les bras croisés, Megastar ignora la question sur son âge. Qu’est-ce que ça pouvait lui foutre, à l’autre, de savoir ça ? Il avait face à lui un colosse de l’espace, haut de plus de deux mètres, qui pouvait sans doute l’envoyer valser au loin, et il lui demandait son âge ! Il aurait aussi pu corriger les allégations sur « dégénéré » et « acromégalie », mais il n’avait pas que ça à faire. Le sujet principal de la conversation, là, c’était bien Boite-de-Conserve. Qui d’ailleurs affirma n’avoir aucune intention de nuire à la population de Star City. Ou même du monde. Chris devait-il le croire ? Il jeta un coup d’œil à sa montre, aucun signe du QG. Apparemment, le signal était assez faible. Il espérait juste qu’au moins la conversation serait enregistrée.

Ensuite, l’homme reconnut avoir été… distrait. S’il avait pris son vol pour tester son armure sans en avertir qui que ce soit, c’était parce qu’il avait oublié. C’était l’excuse la plus stupide que Megastar avait jamais entendue. Les mots suivants furent teintés d’une ambiguïté qui ne plut pas au Légionnaire. L’autre s’en rendit compte et précisa qu’il n’y avait aucune menace dans ses paroles. Mouais. Chris décroisa les bras et fit un pas en avant. Juste un. S’il tentait de l’appréhender, là, il ne savait pas exactement ce que ça pouvait donner. Et il n’avait pas envie de se lancer dans une nouvelle course-poursuite. Sans contact clair avec la Tour de la Paix, il ne pouvait même pas demander d’ordres. C’était à lui de gérer.

La seule solution pour que je vous laisse partir, c’est que vous passiez à la Tour de la Paix pour faire homologuer votre armure. Si c’est vraiment une arme dont vous ne connaissez pas les réelles capacités, je ne peux pas vous laisser partir comme ça. Vous seriez un danger pour vous-même et pour les autres.

Et après ? Boite-de-Conserve n’avait pas l’air d’avoir l’intention de le suivre. Et le seul moyen de l’y forcer, ce serait certainement la force. Si jamais ça tournait mal, il aurait au moins l’excuse d’avoir essayé, mais il ne pourrait pas regarder Jace dans les yeux avant un moment après cet échec. Thunder, où était-il, d’ailleurs ? Lui aurait sans doute trouver les mots justes, ou les moyens d’être sûr d’empêcher l’homme en armure de nuire à qui que ce soit, lui y compris. Alors, il eut une idée. Un moyen de savoir de quoi il était vraiment capable. Regardant autour de lui, Megastar vit qu’ils étaient entourés de caisses et de cartons vides. L’entrepôt avait dû être vidé et n’était plus utilisé depuis assez longtemps.

Ou alors, montrez-moi, là, tout de suite, ce que vous savez faire. Ce que vous savez que cette armure peut vous permettre de faire. Et vous avez intérêt à maîtriser ses capacités, sinon, la Légion vous retrouvera, et votre beau petit projet vous sera retiré. Parce que c’est bien de se lancer dans la fabrication de ce genre de trucs, mais faut aussi être responsable.

Il écarta les bras et regarda les alentours.

On a un grand espace, on… des cibles, si vous avez des projectiles dans votre jouet, alors allez-y, montrez-moi.

Il croisa de nouveau les bras et se recula quelque peu, sans pour autant relâcher son attention. Au cas où, il était prêt à reprendre son envol. Ou à créer un énergie qui le protégerait. Il précisa :

Et évitez de vous en prendre à moi, je le prendrai personnellement.

Là, il n’était pas certain de la pertinence de sa requête, mais au moins, il pouvait découvrir un peu ce que l’armure était capable de faire, avec un homme à l’intérieur. Et ça ferait toujours ça à noter dans le rapport. Il y aurait de toute façon une enquête, c’était certain, et même indispensable, alors mieux valait déjà disposer d’éléments avant de commencer, pour réduire le nombre de pistes. Si la démonstration ne commençait pas, il irait sans doute le provoquer un peu. Histoire de voir si Boite-de-Conserve était chatouilleux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 27 Fév 2014 - 15:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Alors qu’il avait maintenant l’intime conviction d’être face à un môme –de son point de vue ce n’était d’ailleurs pas très flatteur pour lui comme pour la menace qu’il pouvait représenter mais il n’allait pas se plaindre si ça lui permettait de s’en sortir plus facilement après tout- Adriel en finit de ses palabres, accentuant bien le fait que ses mots n’avaient rien d’une menace. Après tout, il ne souhaitait pas entrer en conflit ouvert avec un membre de la Légion des Etoiles et ne tenait pas particulièrement à voir une nuée de héros en collants lui coller au train alors qu’il cherchait à rentrer chez lui… Silencieusement, il écouta donc ce que le surnommé Megastar avait à lui dire. Le fait d’avoir à lever la tête pour regarder le colosse dans les yeux ne lui plaisait pas vraiment mais il s’y était fait… Au moins, il était d’une logique imparable et semblait pour le moins conciliant. Néanmoins, la perspective de se jeter dans la gueule du loup en se rendant directement dans l’antre de la Légion lui apparaissait comme une perspective très peu excitante. Il tiqua également sur la définition de danger employée par le colosse de l’espace et ne manqua guère de lui rétorquer dans la foulée :

" Je tiens à vous dire que ce n’est pas vraiment une arme. C’est plus un équipement voué à la… Protection ! De moi-même comme des populations… " C’était bien la première fois qu’Adriel définissait clairement le rôle de son équipement. La finalité de son projet Jaeger lui avait toujours été pour le moins nébuleuse, parti de la simple constatation qu’il souhaitait voir des Supers Faibles face à un Gouvernement Fort et qu’il serait peut-être nécessaire d’avoir recours à des équipements de haute technologie pour parvenir à cette fin. Peu importe leur morale ou leur violence, chacune des actions qu’il avait eu à entreprendre pour la création de son armure avait été prise dans la considération de l’intérêt du plus grand nombre. De l’intérêt des citoyens. C’est du moins ce qu’il se plaisait à croire… L’homme qu’il avait fini par bâtir impactait désormais le Super qu’il commençait à être. Néanmoins, il aurait été maladroit de négliger le caractère offensif de son armure, bien qu’elle ne soit pas encore totalement équipée ni même parfaitement au point. Aussi, il se mura de nouveau de silence pour écouter la proposition que lui formulait le Super de la Légion des Etoiles. " Je n’ai rien contre vous… Réellement. Il n’y a donc pas de quoi vous inquiéter ! " Il était pour le moins sincère, en venant presque à apprécier le colossal visage plein de discernement qui s’offrait à lui. Finalement, il était probablement jeune mais savait faire preuve de raisonnement comme de réflexion dans une situation de crise qui n’en était pas vraiment une au final. Un bon point pour lui, s’il venait un jour à intégrer la Légion il faudrait qu’il vante les mérites de Mégastar. Mais l’on en était encore loin… Jetant un coup d’œil alentours, Adriel nota qu’il y avait en effet beaucoup de cibles à disposition. Caisses, bidons, lourdes poutres d’acier… Un conteneur se trouvait également proche… Simulant un massage de nuque qui n’avait pas lieu d’être du fait de ses protection, l’Homme d’Acier finit par avancer : " Je dois bien vous avouer que la perspective de me rendre dans votre repaire ne fait pas réellement parti de mes plans pour l’heure ! Qui plus est, je n’ai pas non plus l’envie véritable de me voir arraché ce petit bijou. Donc, il semble que je doive me plier à vos… Exigences ? " Grincements mécaniques comme roulement d’articulations de métal furent à l’honneur des déplacements du Golden Boy quand il s’avança de quelques pas pour faire face à l’ensemble des cibles potentielles qui serviraient à sa démonstration.. " V.I.S.I.O.N, lance l’interface stratégique Gungnir dans mes préférences… " Silencieusement, l’intelligence artificielle s’exécuta et bientôt les différentes caisses comme cibles potentielles se trouvèrent clairement détourées dans le champs de vision du Golden Boy en armure. Annotés de différents facteurs comme une évaluation de la masse ainsi que de la distance de tir, qui plus est. Baptisé selon le nom de la Lance portée par le Dieu Odin dans la Mythologie Scandinave et que la légende affirmait ne pas pouvoir être arrêtée dès qu’elle fut lancée, ce n’était rien de plus qu’une interface stratégique magnifiant le principe de visée intégrée. Un gadget qui se montrerait des plus efficaces dès lors que l’armure serait équipée de véritables armements ! Heurtant de son poing fermé sa paume opposée, Adriel jeta un coup d’œil par-dessus son épaule pour adresser quelques mots à Megastar : " Je vous demanderais de vous reculer, histoire de ne pas réellement vous mettre en danger ! "

Il soupira sous son casque, se rendant compte l’ensemble du chemin qu’il avait bien pu parcourir depuis les premiers coups de crayon tracés sur une feuille de papier lambda pour la création d’un concept qui accaparerait presque tout son temps par la suite. Plus de deux ans d’efforts et un public restreint composé d’un Super viendrait à clairement définir s’il avait réussi dans son entreprise toute personnelle. Il en vint à se dire que cela manquait de musique avant de penser qu’il aurait besoin de toute sa concentration. Rien de plus qu’un match de Football, il sortait du Huddle et avait la tactique en tête, se préparait à bondir dès l’instant du snap pour délivrer son cut au bon moment. All-Saints Go 4-Verticals… Hut ! Ses répulseurs explosèrent littéralement pour le soulever de terre, lui faisant décrire une courbe à une vitesse folle pour le voir retomber devant un amas de caisses. Poing armé, il heurta le sol de ce dernier pour une pression proche des 10 tonnes qui lézarda le sol, fit trembler le bâtiment et souleva quelques caisses dans les airs. Deux à gauche, trois à droite. Ses paumes irradièrent une lumière aveuglante alors qu’il modulait l’intensité employée au moyen de son contrôleur intégré. Deux premiers tirs repoussèrent deux premières caisses, le faisant voler dans les airs. Une première retomba nonchalamment au sol, la seconde explosa au contact d’un mur. Le tir suivant monta en puissance, repoussant une caisse à une vitesse telle qu’elle se brisa en menus morceaux contre le premier mur venu. La suivante fut percée de part en part par un rayon de lumière émanant de la paume de l’armure. La dernière fut tout bonnement réduite à néant par un nouveau rayon, toujours plus intense. A trop forte puissance, le répulseur provoque une vibration telle que les atomes expulsent leurs électrons, provoquant la formation d’un plasma pouvant faire office d’arme de tir. La seule intégrée de sempiternelle façon au système de vol ! De vol il fut question quand l’armure s’éleva de quelques mètres, les poings d’Adriel irradiant une nouvelle lumière vive avant qu’il ne délivre un tir conjoint de ses deux paumes vers le tas de caisses intact qui se retrouva dispersé façon puzzle, réduite à néant. Le sol de l’entrepôt en souffrait, ses lézardes s’agrandissant alors qu’Adriel retombait lourdement pour saisir dans chaque main une poutre d’acier. La poigne de l’armure déforma le rigide métal sous ses doigts alors qu’il singeait de vulgaires javelots, les lançant ses effort apparent çà et là pour les voir heurter violemment le sol, fragilisant toujours plus l’édifice. Vint enfin l’instant où l’armure se saisit du conteneur. Lourd. Plusieurs tonnes au bas mot. Les s’enfonçant au travers la gangue de métal, l’Armure parvint à soulever l’objet à l’horizontale du sol. Dérivant de la puissance vers son plastron, Adriel y accumula une énergie colossale pour un rayon partant directement du réacteur et singeant l’effet du répulseur à une puissance supérieure. Le conteneur s’en trouva percé sur toute sa longueur d’un trou net, fumant de métal fondu… Ses bottes irradièrent une lueur blafarde quand le Golden Boy s’éleva dans les airs en emportant sa prise, finissant par jeter cette dernière vers le sol pour violement l’y encastrer. Maintenu dans les airs par la force de son équipement, Adriel était essoufflé mais ravi de sa performance, Adressant à Megastar une simple question :

" Satisfait ? " De sa hauteur, il toisait le colosse de l’espace. Peut-être en avait-il trop fait ? Peut-être apparaissait-il comme trop arrogant ? Il fallait corriger le tir aussi coupa t’il l’alimentation de ses répulseurs pour retomber élégamment sur le sol. Un sonore craquement lui indiqua, dès lors, qu’il avait sous-estimé son propre poids comme les capacités destructrices de son armure. Il eut tout juste le temps de redresse son casque vers le Colosse de l’Espace que le sol se dérobait sous ses pieds et l’entrainait dans une chute ridicule. Casque, bras comme jambes heurtèrent plusieurs fois des débris avant qu’il ne tombe dans un semblant d’eau croupie de ce qui s’apparentait à un égout. L’odeur semblait bien l’indiquer du moins… " Je vais bien, je vais bien ! " Beugla t’il en se redressant, des trainées d’eau coulant le long de ses plaques d’armure. Un regard vers la lumière arrivant du trou dont il était tombé lui indiqua qu’il avait chuté de près d’une dizaine de mètres. Un rapide coup d’œil alentour ne sembla guère le rassuré, pas plus que les étranges silhouettes chromées qui semblaient reposer parmi les débris ensevelis sous une ville au passé bien chargé…
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Ven 28 Fév 2014 - 12:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Ainsi, cette armure était un équipement de « protection ». Eh bien, Megastar allait en juger par lui-même grâce à la démonstration que l’ami en conserve s’apprêtait à lui proposer. Acceptant de se plier à la requête, l’OVNI s’adressa à ce qui devait être un programme, Vision, et lui demanda de lancer une interface, Gungnir. Chris se rappela que c’était un truc de la mythologie scandinave, mais il ne savait plus quoi exactement. Mais ça n’était de toute façon pas important. Les bras toujours croisés, il ne bougea pas, malgré l’avertissement. Il avait prévenu qu’il prendrait personnellement toute attaque directe, mais ça pouvait marcher avec une attaque indirecte. Aussi comptait-il sur l’armuré pour en tenir compte.

Et pour quelque chose qui était censé être un moyen de protection plus qu’une arme, c’était particulièrement destructeur. Les caisses, le sol, pas grand-chose ne résista aux assauts, détruits, réduits en petits morceaux par une énergie propulsée depuis les mains. Pendant plusieurs minutes, l’entrepôt souffrit, étant le théâtre d’un joyeux carnage. Heureusement, les dégâts n’étaient que matériels. Et puisque l’endroit semblait abandonné depuis longtemps, il y avait peu de chance pour que quelqu’un vienne se plaindre. Au pire, ce serait mis sur le compte d’un affrontement entre Supers, le genre de combat qui pouvait bien engendrer des dommages collatéraux. Megastar resta silencieux quand, à la fin de sa démonstration, l’autre lui demanda s’il était satisfait.

La suite des événements fut quelque peu cocasse. Alors que l’armure touchait lourdement le sol, les lézardes créées puis aggravées finirent par céder. Le colosse de l’espace s’écarta à temps pour ne pas se retrouver plusieurs mètres plus bas, mais l’homme à l’armure n’eut pas le même réflexe. Il disparut dans une crevasse et, après une chute qui ne fut pas très discrète, il finit par atterrir dans de l’eau. Megastar s’approcha du bord pour regarder en bas. Dix mètres en-dessous, on trouvait les égouts. Égouts qui n’étaient pas « déserts ». De là où il était, Chris voyait bien des débris de… robots ? D’où il était, il lui semblait reconnaître les vestiges de quelque chose qu’il avait un peu étudié en arrivant à Star City : l’invasion Terminus.

C’est quoi ce bordel ? lança-t-il en se penchant pour mieux voir.

À première vue, aucun danger. Se redressant, il regarda autour de lui. Il s’en fallait de peu pour que tout le bâtiment s’effondre. Secouant la tête, il lança, sans regarder dans le trou :

Allez, remontez, maintenant.

Il était partagé. L’autre lui avait assuré que son équipement n’était fait que pour protéger la population. Ainsi se considérait-il, en fait, comme un vigilant, un peu comme Batman, mais avec un équipement différent. Et après une telle démonstration de destruction, il était clair qu’il pouvait tout aussi bien employer son armure comme une véritable arme. Tout à sa réflexion, il ne vit pas, à une dizaine de mètres de lui, une fissure s’élargir. Ce ne fut que lorsque quelque chose en sortit qu’il se rendit compte que ce n’était pas son « adversaire ». Malgré son état assez peu glorieux, cependant, c’était bien un drone qu’il avait sous les yeux.

C’est pas possible, c’est quoi, ce truc ? Ça marche encore après vingt ans ?

Si c’était bien un drone de l’invasion Terminus, il y avait peu de chances pour qu’il coopère. Megastar ramassa un débris de caisse et le fit tourner entre ses mains, pour créer une énergie cinétique qu’il décupla. Le morceau vola jusqu’au drone, qui parvint à l’éviter. Et en plus de ça, ils avaient encore leur vivacité. Enfin, « ils ». Il n’y en avait qu’un. Il lança de nouveau, en direction du trou dans lequel était tombé l’homme de fer :

Vous êtes toujours en bas ? Y a un drone, là, devant moi, les autres sont toujours inanimés ?

Avaient-ils fait quelque chose pour rendre « la vie » aux vestiges ? Chris n’avait aucune idée de leur fonctionnement, mais il était certain que la lumière du jour n’était pas le remède miracle pour réanimer l’armée d’Omega. Le drone opta ensuite pour ce qu’il savait sans doute faire de mieux, ce pour quoi il était programmé : attaquer. Megastar eut pour la toute première fois l’occasion de tester les effets protecteurs du MEGAS. Le tir le toucha, mais fut en grande partie absorbé. Ce qui ne l’empêcha pas de sentir la brûlure sur son ventre.

Putain ! cria-t-il, à la fois de douleur et de rage.

Puis il se propulsa sur le drone et, porté par sa colère, le démembra. Les morceaux volèrent dans toutes les directions. Puis il se rendit compte qu’il y en avait d’autres. Pourquoi avait-il fallu qu’ils choisissent un entrepôt dont le souterrain était peuplé de ces saletés ? Pour un premier véritable test, ça n’était pas du gâteau. Megastar se saisit de plusieurs pièces du drone qu’il venait de démonter, et entreprit de les charger d’énergie cinétique, pour s’en servir de projectiles.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 28 Fév 2014 - 15:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Se redressant dans les débris qui couvraient un peu son armure flambant neuve, Adriel se dit à lui-même qu’il avait peut-être un peu trop chargé la barque sur le coup... Après tout, l’autre lui avait demandé une démonstration, il s’était simplement exécuté histoire qu’il lui foute la paix ! Mais à la réflexion, avoir autant mis la gomme pourrait bien se montrer plus problématique qu’il ne l’avait initialement imaginé… Un morceau de gravât tombant sur son casque lui indiqua tant bien que mal que Megastar se penchait au-dessus du trou pour voir s’il n’avait pas trop accusé le coup. Adriel lui adressa un « coucou » de la main avant de jeter un coup d’œil alentour sur les différentes carcasses inertes d’un métal chromé bien que ravagé par le temps…

" V.I.S.I.O.N, compare aux bases de données… " Ordonna t’il en dérivant un peu plus d’énergie vers ses paumes et son plastron pour irradier une lumière qui ferait office de torche de fortune. Note pour plus tard, équiper l’armure d’équivalents de projecteurs pour les endroits sombres… Ou bien d’un dispositif de vision nocturne. La lumière nouvellement exsudée suffit à démontrer le profil de ce qui ressemblait à des robots. Bientôt, des coupures de presse comme des clichés d’un autre temps s’accumulèrent dans un coin de son champ de vision pour les relier à ce qui était connu comme étant l’invasion Terminus. Le Golden Boy pesta de ne pas les avoir reconnu plus tôt, il avait un temps cherché à s’en procurer des pièces pour la création de son armure avant de jeter son dévolu sur les équipements de Dédale. Son intérêt scientifique se manifesta alors qu’il avançait vers un exemplaire. Il songeait de plus en plus à un moyen pour en ramener dans son atelier. Cela ne pourrait qu’être bénéfique à l’efficience de son armure après tout ! " J’arrive ! " Répondit sèchement le Golden Boy qui avait vaguement l’impression d’être commandé par un semblant de parent éloigné. Le Badge de la Légion faisant office d’amplificateur d’autorité pour bon nombre. Pourtant, il ne s’exécuta pas immédiatement, se penchant un peu plus sur ce qui ressemblait au visage d’un drone. Affreux, tout bonnement… Il en vint à se demander si leur tête pouvait sonner creux et toqua par deux fois le front de la création du bout de son index, amusé. Il ne le fut plus du tout quand des étincelles d’un bleu azuré semble à l’énergie déployée par l’électricité magnifiée par les cristaux Daka jaillit entre les deux surfaces métalliques. Une vague lueur bleuté glissant sur le métal chromé plus tard, ce qui ressemblait aux yeux de la création luisait d’une énergie bien réelle. " Qu’est-ce que… " Le coup qui lui fut adressé en plein plastron l’arracha du sol, l’expulsant au beau milieu de débris, au beau milieu d’autre drones. Animé, l’auteur de la frappe se redressa de lui-même pour prendre la direction de la surface, les couches de terre comme de béton ne semblant guère l’arrêter. Plus inquiétant encore, les autres drones parmi lesquels Adriel avait atterri se mirent également à bouger, leurs yeux luisant de cette même lueur qu’il reconnaissait comme étant celle qui irradiait son plastron de par son réacteur ARK magnifié par les cristaux Daka. C’est là qu’il entendit la voix de Megastar lui adresser une question. " Heu… Pas vraiment non ! " Silencieusement, les créatures de métal se redressaient, en touchant d’autres qui commençaient à s’animer également et qui en en touchant d’autres en animaient également plus encore… C’était un cauchemar, un véritable cauchemar ! Heureusement qu’il n’y avait pas une infinité de ces saloperies sans quoi il se serait trouvé dans de beaux draps. Enfin, c’est ce qu’il pensa avant qu’une des machines ne pose sur lui un regard qu’il identifia comme étant pour le moins menançant. " Oh non, pas deux fois ! "

Un flash aveuglant se fit l’écho d’un bruit de blast alors qu’il tirait des deux paumes en direction du premier drone venu. La chose ne manqua pas d’attirer l’attention de certains de ses semblables alors que, déjà, d’autres se précipitaient en direction de la surface. S’il restait ici, il n’avait aucune chance et il y avait fort à parier que Megastar n’en aurait pas beaucoup non plus ! Un semblant de main griffue l’agrippa au niveau de l’épaule et la machine se mangea un coup de coude auréolé de métal en plein visage. Mais bien vite, bon nombre de serres chromées se refermèrent sur Adriel qui se trouva bien limité dans ses mouvement par toutes ces créatures pour le moins belliqueuses ! Se dégager de là, rapidement ! " V.I.S.I.O.N, un plan des égouts et ma position via GPS là-dedans ! " Beugla t’il alors qu’il multipliait les efforts pour se défaire de l’étreinte mortelle dont cherchaient à le gratifier toutes ces créatures. L’information lui arriva bien vite et il aurait pu fuir s’il n’avait pas entendu le cri de son chaperon du jour. Un semblant de dilemme passa un temps dans son esprit avant qu’il ne se décide à dériver une bonne partie de sa puissance disponible vers ses répulseurs. Il parvint tant bien que mal à se soulever du sol, prenant soin de voler proche des parois de la cavité qu’il remontait pour y accrocher les drones qui s’agrippaient toujours à lui. Bon nombre lâchèrent prise à l’exception d’un qui l’étreignait toujours quand il jaillit à la surface où Megastar semblait bien affairé ! Un semblant de maitrise du Jiujitsu plus tard, l’armure parvint à s’animer pour projeter le corps chromé vers un de ses semblables ! Atterrissant aux côtés du colosse de l’espace, Adriel haletait sous son casque quand il en vint à questionner :

" Vous êtes blessé ? " C’est qu’il n’avait, pour ainsi dire, pas réellement l’habitude d’agir de concert avec un colosse de ce genre… Il n’avait pas la moindre idée de sa possibilité à saigner ou quoi que ce soit d’autre alors… Mais les bonnes intentions ne survécurent pas à l’urgence de la situation tant de nombreux autres drones commençaient à remonter à la surface pour les entourer. Il ne fallut qu’un coup d’œil au Golden Boy pour comprendre qu’ils cherchaient à les envelopper dans une stratégie visant à les submerger sous le poids du nombre. Au moins ne cherchaient ils pas à fuir vers la ville pour s’en prendre à des civils, s’était toujours ça de gagné… " Et il y en a encore un peu plus là dessous ! " Annonça t’il dans un sourire. Il avait vaguement l’impression de se retrouver dans une scène digne d’un vieux Western… Un drone fondit en leur direction, il ne mit guère longtemps à lui adresser un bras tendu duquel partit bien vite un tir de son répulseur, l’arrêtant sur le coup et réduisant en morceaux une bonne partie du drone. De là à dire que ça le stopperait définitivement… " Je savais que j’aurai dû m’armer lourdement… " Ironisa t’il aux côtés du colosse de l’espace. Leur situation n’était pas vraiment des plus réjouissantes mais ils avaient au moins la possibilité de pouvoir agir dans une sorte de duo. Si tant est qu’ils se fassent mutuellement confiance… Etrangement, les drones ne bougèrent pas un instant, semblant les toiser comme les analyser pour mieux triompher. Un semblant de répit qui suffit à Adriel pour énoncer : " Dos à dos ? J’espère que vous avez confiance en moi… ! "

Sans attendre de réelle réponse, le propriétaire de Veidt Enterprise se plaça dans le dos de son adversaire pour faire face à une foule de drones chromés semblant plus menaçants les uns que les autres ! Lui avait confiance en Megastar. Après tout, s’était un Légionnaire… Le calme avant la tempête, le silence avant le tumulte des combats planait dans cet entrepôt menaçant de s’effondrer sous la bataille qui s’y déroulerait. Inspirant longuement sous son heaume de haute technologie, Adriel se figea tout à fait quand les premiers drones s’élancèrent en sa direction. A l’unisson, comme un seul robot… Ses paumes irradiaient déjà d’une vive lueur alors qu’il chercherait à placer ses tirs sur les deux plus proches. Il se rendit alors compte qu’il n’avait absolument pas peur, il était terriblement grisé ! Et quand fusa son premier tir, ses pensées prirent la direction de la ville alentour. Pourvu qu’ils parviennent à les contenir !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Sam 1 Mar 2014 - 22:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Il n’y avait pas à dire, ce type était exaspérant. Heureusement pour qu’il portait une armure qui avait l’air solide, parce qu’il s’en serait mangé une dans le nez. Quoique la priorité n’était pas à faire taire l’ironie et l’insolence de l’homme en armure, mais plutôt de se débarrasser de cette seconde invasion Terminus. Vingt ans après, c’était fort, quand même, d’avoir à vivre ce qui avait été un cauchemar pour Star City. Heureusement, les robots avaient rouillé et perdu de leur vigueur d’antan, et sans chef, ils étaient plus désorganisés, mais ils établirent rapidement une stratégie qui quelque part était la plus logique. Si un ou deux avaient l’air de pouvoir encore tirer, les autres n’avaient qu’une possibilité : le combat au corps-à-corps. Du coup, ils encerclèrent le super-héros et le super-vigilant avait le but évident de les submerger par le nombre.

Confiance, c’est pas le mot… bougonna Megastar, qui avait auparavant ignoré la question sur son état physique.

Peut-être qu’il avait une petite blessure, mais elle ne le faisait pas souffrir. Il sentirait sans doute les effets en reprenant une apparence humaine, mais on n’en était pas là. Pour le moment, il fallait se défendre. Et se défendre plutôt bien, d’ailleurs… Dos à l’homme de fer, non qu’il l’avait choisi, mais en définitive, c’était probablement ce qu’il y avait de mieux à faire… Mais en fait, attendre, là, que les drones arrivent sur lui, ce n’était pas la meilleure option.

Ouais, en fait… La meilleure défense, c’est encore l’attaque, non ? À moins que ça soit le contraire...

Brièvement, Megastar se demanda quel était l’adage, mais ça n’avait aucune importance. Alors que son nouveau partenaire commençait à balancer ses rayons d’énergie, le colosse de l’espace décida de foncer dans le tas. Il empoigna un premier robot, qu’il fracassa sur le sol, avant de s’en servir comme d’une arme. Il se mit à tourner sur lui-même, à grande vitesse, créant ainsi une énergie cinétique qui se déploya. Au moindre choc avec l’arme de fortune, et entre eux, les drones étaient expédiés au loin, éparpillés dans l’entrepôt qui menaçait de s’effondrer. Mais ça ne semblait pas vraiment vouloir finir. De la crevasse sortaient d’autres ennemis… Les rétamer à mesure qu’ils apparaissaient pouvait prendre des heures, et des heures, Megastar n’était pas sûr d’en avoir. En tout cas, il n’avait pas envie d’y passer la journée.

Faut les enterrer là-dedans ! lança-t-il, avant de décoller.

Puis il piqua directement vers le trou, les points en avant. Il atteignit quasi immédiatement le fond, très lourdement, faisant trembler le sol et, en conséquence, l’ensemble du bâtiment. Il se redressa et rejaillit, à grande vitesse, pour aller fracasser le plafond, dont une grosse partie s’effondra. Il y avait là suffisamment de gravas pour pouvoir reboucher le trou.

Doit y avoir d’autres accès ! Par les bouches d’égout ! Je finis de condamner là, allez voir s’ils sortent pas par d’autres endroits !

D’habitude, c’était Thunder qui criait ce genre de directives. Mais le leader de la Team Alpha n’était pas là. Il n’y avait qu’un Légionnaire présent, un super-héros officiel, c’était Megastar. Aussi, il était normal qu’il prenne la direction des opérations. Et en plus de lui sembler logique, la situation lui faisait particulièrement plaisir : il ne voulait pas que les initiatives soient prises par cette espèce de boite de conserve. Dont la puissance de feu, il fallait l’avoir, était impressionnante pour un équipement défensif. Alors qu’il poussait un énorme bloc de pierre, Chris fut attaqué par derrière par un robot, qui tenta de trouver une faille dans la carapace de métal. La tenue de super-héros souffrait, était déchirée de partout, et il en s’en faudrait de peu pour qu’il se retrouve dans le plus simple appareil. Heureusement qu’il avait le MEGAS…

Putain de truc ! beugla-t-il, en saisissant derrière lui la tête de son assaillant, avant de l’arracher.

La tête ainsi récupérée lui permit, en un coup, d’envoyer voler une nouvelle dizaine de robots. Enfin, il put pousser son bouchon géant sur le trou. Ne restait qu’à boucher les autres crevasses, plus petites, par lesquelles les robots sortaient encore, mais un par un. Megastar, cette fois, envisageait la suite avec beaucoup plus d’optimisme. Qu’importaient les dégâts qu’il avait pu causer, au moins évitait-il, avec l’homme en armure, une nouvelle invasion. Une invasion par les égouts… Ramassant les divers débris qui lui passaient à portée de main, il s’en servit comme projectiles pour neutraliser les robots. Certains voyaient leur tête voler, d’autres étaient transpercés dans le buste, certains perdaient juste un bras et continuaient avant d’être définitivement hors d’état de nuire, d’autres encore perdaient une jambe et s’écroulaient avant de ramper lamentablement vers le colosse. L’un deux d’ailleurs arriva très près, et Chris s’accroupit pour s’adresser directement à lui, une pierre à la main.

Le passage que je préfère, c’est celui où tu te fais latter la gueule.

Et avec son arme de fortune, il explosa littéralement, en frappant à plusieurs reprises, sur la « gueule » du robot. Après quoi, il alla boucher un à un les trous. Tout en priant intérieurement pour que les drones n’aient pas cherché à s’aventurer plus loin dans les égouts, histoire de sortir dans les rues…
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Mar 2014 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Adriel étira un sourire sous son masque d’acier. Peu importe qui pouvait bien se cacher sous cette apparence de brute galactique, il ne manquait pas de fierté comme d’amour propre pour faire fi de la douleur et proprement ignorer un début d’inquiétude de la part de son partenaire de fortune... La chose amusait un peu l’homme en armure et il en aurait franchement rigolé, ne manquant pas de moquer le colosse des astres, si la situation n’avait pas semblé aussi critique pour eux. Du moins, elle semblait critique au vu de la situation mais une analyse un peu plus poussée révélait qu’avec un peu d’huile de coude et beaucoup de travail d’équipe, ils pourraient bien s’en sortir. Le temps comme les conditions de stockage pour le moins hasardeuses n’avaient pas manqué de lourdement endommager bon nombre des drones. Adriel en observa même un à qui il manquait proprement un bras… Il y a vingt ans, ils ne leur auraient probablement laissé aucune chance. Aujourd’hui… Aujourd’hui ils avaient de réelles chances de survie ! Il avait l’impression de se retrouver face à un défi énorme et retrouva des sensations qu’il n’avait plus connu depuis l’Université, quand il chargeait en compagnie de ses coéquipiers pour en découdre sur le pré avec ses adversaires. L’Adrénaline le grisait dans un sourire d’excitation coupable qu’il regretterait plus tard d’avoir étiré. Ses pensées se dirigèrent alors vers le visage d’une mirifique eurasienne, d’une magnifique jeune femme prénommée Sydney et pour laquelle il fut effrayé. Et si des drones s’échappaient ? Et s’ils ne se contentaient pas d’affronter les deux Supers en ces lieux ? Et si des innocents se trouvaient indirectement blessés par sa création ? Et si Sydney en faisait partie ? Il ne saurait se le pardonner…

" V.I.S.I.O.N, définit moi un périmètre de cent mètres autour de cet entrepôt et affiche moi une alerte dès qu’une de ces saloperies le franchit… Ah ! Et bascule en mode conflit. " Immédiatement, l’interface holographique bleutée retranscrite dans son casque vira à l’écarlate. Chaque silhouette de métal était détourée par une menaçante aura rouge et bien de ses propriétés physiques étaient maintenant détaillées par l’interface stratégique Gungnir. Instinctivement, Adriel régla le pourcentage de puissance alloué à ses répulseurs de paume de façon à disposer d’une arme de tir suffisamment puissante pour percer le relatif blindage de ses équipements. Un instant, il réalisa que laisser le temps filer n’était probablement pas la meilleure tactique qui soit, que cela laissait le temps aux drones mettre le pied à la surface en plus grand nombre. Et alors qu’il allait proposer à Megastar d’initier les hostilités, ce dernier prit les devant en déformant à sa façon une sorte d’adage séculaire. La chose fit ricaner le Golden Boy en Armure avant qu’il ne finisse par énoncer : " Ouais… Un truc du genre ! " Répondit Adriel alors que le bourdonnement caractéristique de ses répulseurs se chargeant montait crescendo dans l’atmosphère tendue du bâtiment menaçant de passer ruine. Megastar chargea à l’instant où il ouvrit sa paume en direction d’un drone, délivrant un cône d’énergie suffisamment puissant pour en arracher la partie supérieure et le faire passer de vie à trépas. Une seconde plus tard, c’est un nouveau tir qui creusa un trou béant dans l’abdomen d’un des trop nombreux robots chargeant en sa direction. Derrière lui, le colosse semblait se faire parangon de violence pour réduire ses adversaires en charpie. Compétiteur, Adriel se fixa alors l’objectif de lui tenir la dragée haute et ne manqua pas de redoubler d’efforts pour mener la vie dure à ses adversaires. " Boum… ! " Beugla t’il après avoir apposé ses deux paume sur le torse d’un drone le chargeant, délivrant alors la puissance conjuguée de deux de ses répulseurs dans une rafale d’énergie brute qui craquela en menus morceaux le pauvre robot comme quelques-uns de ses semblables. Ca s’annonçait plutôt bien… Jusqu’à ce qu’un débris ne lui heurte le casque sans pour autant le blesser. " Hey ! Faites un peu gaffe à ce que vous lancez ! "

Un rapide coup d’œil de biais fit comprendre au Capitaine d’Industrie que sous le placide visage des étoiles se cachait un véritable barbare ! Son style semblait faire dans le sonore et le dégueulasse, mais il avait le mérite d’être efficace contre cette foule d’adversaires n’ayant rien d’humains. Au moins, ça avait le mérite de débarrasser… Mais sa contemplation coupable avait sorti Adriel de son propre combat et voilà qu’une main d’acier griffue lui empoignait le bras pour chercher à le soumettre à sa volonté. Dans un réflexe propre à la rigueur militaire de Randall, c’est un coup de coude rude qui cueillit la créature au niveau du coup. Administré avec une force proche d’une pression de dix tonnes, ce fut suffisant pour que la créature en perde la tête. Et voilà que l’homme en armure s’engagea dans un corps à corps effréné entre coupé de multiples blasts d’énergie destiné à réduire à néant ses adversaires. Une alerte au coin de son casque lui indiqua une vue aérienne de l’endroit où ils se trouvaient, V.I.S.I.O.N en ayant probablement terminé de calibrer un de leurs satellites militaires pour une action de surveillance personnelle. Les avantages d’être le propriétaire du Leader Mondial dans le Marché de l’Armement ! Toute sortie de drone du périmètre lui serait immédiatement signalée. C’est alors que Megastar décupla sa fureur dans le but d’enterrer les créatures, lui indiquant finalement de prendre la main sur les réseaux annexes. A lui les bouches d’égouts et les courses aériennes donc ! " V.I.S.I.O.N, dérive de la puissance vers mes jambes ! " Beugla t’il alors qu’il empoignait une des créatures avec une PUISSANCE suffisante pour pénétrer son blindage à la simple force de ses doigts. Le métal se froissait sous sa poigne alors qu’il pliait le drone à sa volonté, le soulevant devant lui à la manière d’un bouclier. Ou bien d’un bélier ? C’est ce dont le drone se fit l’allégorie alors que les répulseurs de botte explosaient pour une accélération rectiligne brutale. Un, deux, trois puis quatre drones furent percutés de plein fouet et tous s’écrasèrent comme un mur faisant office d’enclume sous le marteau que représentait Adriel. Une enclume qui finit par se briser sous la force engagée, permettant à l’armure d’accélérer dans les cieux. Sans qu’il n’ait à ordonner quoi que ce soit, V.I.S.I.O.N lui indiqua d’un code couleur ergonomique le positionnement des proches bouches d’égout. Son boulot pouvait commencer !

" PAS CETTE FOIS ! " Hurla t’il quelques instants plus tard à l’intention d’une série de drones qui pensaient avoir échappé à la vigilance du duo de Supers… S’étant plié sans broncher aux consignes de Megastar, Adriel avait rempli sa part du contrat et s’était occupé des bouges d’égout à sa manière… Les services municipaux et les entreprises de bâtiment seraient probablement moins ravis que lui de son œuvre, mais l’essentiel restait le confinement. Hors de question de voir ces créatures se diriger vers la ville ! D’autant plus qu’il gagnait là ses premiers galons de héros et que la chose pourrait le faire bien voir du côté de la Légion… Cessant de tirer des plans sur la comète, il fit le choix de s’occuper de ses adversaires. L’un des trois fut proprement brisé en deux par un coup de poing rageur dans ce qui s’apparentait aux côtes alors qu’un second se trouva perforé par les tirs de répulseurs. Empoignant la partie supérieure du premier drone vaincu, Adriel en termina avec le dernier d’un revers du tranchant de la main qui décapita proprement la création robotique. Empoignant le corps sans vie du dernier drone, Adriel se nota qu’un semblant de lame au niveau de son poignet serait une bien bonne idée ! Le chaos provoqué par Megastar en contrebas apparaissait à ses oreilles et il fut presque sûr qu’il ne pouvait guère l’observer. Alors, il se contenta de murmurer à son intelligence artificielle : " Marque ces deux-là et indique moi où ils atterriront, de façon à ce que je puisse les retrouver ! " Là-dessus, il balança proprement les deux pièces vers la baie, se jurant d’aller les récupérer une fois que leur combat serait terminé. Son intérêt scientifique s’était éveillé pour ces robots et il était prêt à parier que leur étude pourrait bien aider à la magnification de son armure… S’orientant dans les airs et laissant exploser ses répulseurs, le Golden Boy fondit en direction de l’entrepôt pour voir si son partenaire d’un jour avait besoin d’aide. " Pas trop de mal ? " Ironisa Adriel en amorçant son atterrissage, délivrant un double coup de blast sur le plus proche drone pour le renvoyer à cette inactivité qui lui allait, précédemment, si bien. Glissant sur le sol et retournant par la même le béton en deux sillons irréguliers, les bruits métalliques de son armure en action se succédèrent à ceux de ses décharges d’énergie. Au premier coup d’œil, il se rendit compte qu’un bon nombre de leurs adversaires avaient disparu, réduits à l’état de pièces détachées ça et là. Megastar n’avait pas chômé ! " Ils ne sont toujours pas décidés à rendre les armes ? "

La question était presque formulée sur le ton de la boutade tant Adriel pensait que les robots ne lâcheraient rien. Ils combattraient jusqu’au bout comme tous les petits soldats ne possédant pas la moindre conscience. Et sans le commandement de leur créateur, ils n’étaient plus que destinés à passer leur éphémère existence dans la recherche d’un trépas qui serait glorieux. Ou pas… Campé dans une position semblable à celle qu’il adoptait avant de fondre vers l’embut comme une flèche du temps où il fut l’un des plus prometteurs receveurs du circuit universitaire, Adriel jetait un regard du coin de l’œil à son compagnon d’infortune. A en juger par la situation et parle fait qu’aucun autre Légionnaire ne s’était encore pointé, ils devaient former une bonne équipe. Suffisamment pour endiguer ce danger là… Puis vint l’instant où le sol trembla, détachant des parties du plafond qui tombèrent avec pertes et fracas au sol. Une première fois, puis une seconde et enfin une troisième, élargissant des lézardes en un point du sol entre les deux Super. Un point qui se fit allégorie de l’éruption quand un nouveau drone en sortit. Un drone plus grand, plus large, plus lourd et plus armé que tous ceux qu’ils avaient précédemment affronté. Un drone d’un autre genre qui serait autrement plus coriace et difficile à éliminer !
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Mar 2014 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3840
ϟ Nombre de Messages RP : 3455
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Adriel M. Veidt' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard

'Rencontre Vilainique' :
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 30 Mar 2014 - 16:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
En définitive, le duo composé de Megastar et de l’homme dans son armure de métal s’avérait plutôt efficace. Alors que le colosse de l’espace était parvenu à réduire en charpie tous les adversaires qui s’étaient présentés, son partenaire du jour avec lui pu contenir tous les robots qui avaient tenté de fuir par d’autres issues. Au final, le calme revint, et on aurait presque pu croire que c’était terminé. Mais ça n’était en fait qu’une accalmie, car bientôt, le sol se mit à trembler, si violemment que le vieil entrepôt vacilla sur ses fondations. Et alors que les murs s’effritaient par endroits, une partie du plafond s’écroula. D’abord par petits morceaux, puis par blocs entiers. Megastar évita la chute des débris avant de poser le regard sur un point, au sol, entre « boite de conserve » et lui.

Ce point, c’était une lézarde rebouchée avec les moyens du bord, et qui s’élargissait à vue d’œil. Pendant un instant, le sol parut s’enfoncer, mais bientôt, d’énormes morceaux de ciment en jaillirent, propulsés un peu partout, et de la crevasse s’éleva un nouveau drone. Qui ressemblait beaucoup aux précédents, mais dont les caractéristiques auraient été décuplés. Plus grand, plus gros, mieux armé. Chris leva les yeux vers la tête du robot, qui culminait à presque cinq mètres. La machine pivota sur elle-même, comme pour analyser la situation, et repéra ses adversaires. Puis un énorme bras fut pointé vers Megastar, un bras par lequel se terminait… un canon. Le colosse eut tout juste le temps de sauter sur le côté pour éviter le projectile d’énergie, qui laissa un petit cratère à l’endroit même où s’était trouvé le Légionnaire.

Comment ça se fait qu’il y a encore des trucs comme ça, qui fonctionnent ? lança-t-il, se sentant quelque peu dépassé par la réalité.

Personne ne lui avait appris, à Star High, qu’il y avait encore des vestiges de l’Invasion susceptibles de se réveiller et de pourrir la vie des super-héros de Star City… Il prit son envol juste à temps pour éviter une seconde attaque. Au moins, dans les airs, il serait plus rapide. Le tir suivant explosa le mur derrière lui, faisant trembler encore un peu plus le vieux bâtiment. Et la solution, n’était-ce pas justement ça ? Faire s’écrouler l’entrepôt sur la machine ? Même si ça ne la détruisait pas, il était possible que cela suffise à la neutraliser suffisamment longtemps pour que d’autres moyens soient sollicités. Chris contourna le robot pour atterrir près de l’homme de fer. Ou d’acier. Ou qu’importe.

Il faudrait l’attirer plus loin, là où il y a encore du toit, et le faire s’écrouler sur lui… Il a l’air de pouvoir nous détecter, mais pas vraiment d’analyser la situation. Attention !

Un peu lentement, mais sûrement, le robot s’était tourné vers le duo, avant de tirer de nouveau. L’avantage était donc son relatif temps de réaction, un peu long. Ce qui, il fallait bien l’avouer, était un avantage un peu faible. Megastar avait de nouveau décollé, pour se diriger vers l’autre extrémité de l’entrepôt, là où le combat ne s’était pas encore produit. Au passage, il avait ramassé une plaque de métal, qu’il façonna pour s’en faire une arme, comme une sorte de grosse raquette. Après tout, avec l’énergie cinétique, peut-être pouvait-il renvoyer ses boules d’énergie à l’envoyeur ?

Hey ! Par ici ! cria-t-il, à l’adresse du drone géant, qui ne prit pas la peine de bouger avant de tirer.

Chris tourna sur lui-même, à bonne vitesse, à quelques mètres du sol, et son arme de fortune entra en contact avec le projectile. Si l’idée avait eu du bon au départ, elle n’était dans la pratique pas si bonne que ça. L’énergie explosive, au contact de l’énergie cinétique, se disloqua, et produisit comme une explosion, qui envoya le colosse de l’espace à terre. Enfoncé dans le béton, dans un trou en forme de Megastar, le Légionnaire était sonné. Son uniforme avait pris cher. Il se redressa péniblement, regrettant de ne pas avoir Thunder avec lui. Une bonne décharge électrique aurait probablement calmé les ardeurs du géant.

On nous apprend pas ça à l’école… marmonna-t-il en s’extirpant difficilement du trou.

Pour lever les yeux et se retrouver nez-à-canon avec l’arme du drone. Et au vu de sa position, il était dans l’incapacité d’éviter la prochaine attaque. Il mit donc toute l’énergie dont il disposait au service du MEGAS, que son enveloppe métallique le protège et encaisse le choc. Il avait déjà fait l’expérience avec le feu, mais il n’avait encore jamais tenté plus, que ça soit avec des balles ou toute autre chose susceptible de le blesser plus sérieusement. Ses pensées voguèrent de nouveau vers Thunder. S’ils avaient été tous les deux, ça aurait été différent. Parce qu’ils étaient une équipe, ils auraient su comment agir en fonction de l’autre. Là, il fallait espérer que le partenaire du jour soit à la hauteur… si par hasard il souhaitait empêcher une catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 1 Avr 2014 - 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Black Arm

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 30/03/1988
ϟ Arrivée à Star City : 12/09/2013
ϟ Nombre de Messages : 2658
ϟ Nombre de Messages RP : 264
ϟ Crédits : MySelf
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chomeur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : s'en bat les burnes !
ϟ Pouvoirs : • Super-force (80.000T)
• Super-résistance (80.000T)
• Super-vitesse (6.600.000km/h)
• Super-réflexes
• Super-vision
• Sūpā-Modū
• Eveil au Qi (champs protecteur)
• Kiai
• Chō Gakushū Nōryoku

Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !


Le duo improvisé faisait preuve d’un surprenant esprit d’équipe, d’une surprenante entente pour réussir à contenir les créations d’Omega dans cet espace restreint sans que la Légion ne juge bon de leur allouer des renforts. Peut être que Megastar n’estimait pas avoir besoin d’aide après tout… Au moins, l’expérience du combat en sa compagnie aurait permis à Adriel de, plus ou moins, s’introduire à la Légion des Etoiles comme un semblant de force avec laquelle il faudrait bien compter à l’avenir. De là à dire qu’il pourrait bien en arriver à les rejoindre un jour… Leur belle collaboration se trouva cependant, une nouvelle fois, située entre le marteau et l’enclume quand une nouvelle création bien plus gargantuesque que les autres ne sorte du sol avec pertes et fracas. Ce drone-là était proprement monstrueux et le Golden Boy en écarquilla les yeux sous son casque de haute technologie. Il n’avait pas étudié à fond le dossier de l’invasion Omega, ne connaissait pas par cœur tous les modèles de drône que pouvait bien avoir inventé le machiavélique envahisseur mais il ne fallait pas être un semblant de génie pour comprendre que venir à bout de ce dernier ne serait pas une partie de plaisir…

" V.I.S.I.O.N, trouves moi une faille…! " Lança t’il laconiquement à l’intelligence Artificielle animant son interface stratégique. Déjà, il sentait les codes binaires donnant vie à sa création s’activer pour observer la création sous tous les angles comme pour croiser ses vagues observations avec les bases de données diverses qu’il pouvait retrouver. Un simple cliché d’un semblable drone vaincu pourrait s’avérer précieux dans l’analyse de la blessure fatale pour reproduire le même schéma et en venir à bout ! Seulement, la création de métal ne semblait guère désireuse de leur laisser planifier quelques stratégies pour définitivement mettre un terme à son existence et c’est d’un bras terminé par une arme qu’il ouvrit de nouveau les hostilités en pointant Megastar. " Intéressant ! " Lâcha t’il dans un réflexe propre à sa nature de concepteur comme de vendeur d’outils de mort. La trace de l’impact était relativement propre, comme si le projectile dégageait une chaleur et une cinétique suffisante pour ne pas marquer plus que de nature le cratère résultant de son impact. Une partie d’Adriel souhaitait étudier le phénomène en profondeur et il se mit à espérer pouvoir tirer quelque chose des enregistrements vidéo en temps réel. Après tout, il était à l’origine parti pour un test de vol et sa performance serait disponible en fichier vidéo dans ses préférences. L’on sous estimait tellement l’amélioration continue. Il ne répondit pas à la question de Megastar, ne souhaitant pas réellement exposer sa théorie selon laquelle le contact de son énergie magnifiée par des Cristaux Daka avec une de ces créatures avait bien pu être à l’origine de ce beau bordel. Tout juste singea t’il l’attitude du Légionnaire en laissant exploser ses répulseurs pour vivement s’élever dans les airs et éviter la seconde attaque lancée à l’attention de leur duo. Au moins, la création semblait elle lourde, pataude… Ça leur laissait un avantage certain du point de vue de la vélocité ! " Je m’occupe de faire s’écrouler le toit ! " Intima Adriel en esquivant le nouvel assaut de leur gargantuesque adversaire. Il jeta au Colosse de l’Espace un regard intrigué alors que ce dernier agissait de plus en plus en équipier pour lui indiquer les dangers imminents. Tout récemment encore, il se montrait méfiant à son égard, le considérant comme un semblant de menace, et maintenant… Ce revirement hantait un peu l’esprit de l’homme à l’armure en lévitation au-dessus du sol quand le colosse de l’espace sembla chercher à attirer vers lui le drone gigantesque.

La création du fol envahisseur sembla, alors, totalement délaisser Adriel pour ne prendre en chasse que le Colosse des Etoiles. Cela lui laissait un peu de marge de manœuvre et il pourrait se concentrer sur le reste des éléments porteurs qui permettait, encore, à l’édifice de tenir debout. Mais comme souvent, le plan ne se déroule pas vraiment sans accroc et voilà qu’Adriel sens une poigne d’acier se refermée sur sa cheville enserrer dans des solerets de haute technologie. Un rapide coup d’œil plus bas suffit au Capitaine d’industrie à comprendre d’un des drones faisant office d’infanterie négligeable tente de se charger de lui. Ces créatures partageraient elles un semblant de conscience commune ? Probablement pas, mais la distraction est suffisante pour laisser au gargantuesque drone le temps de mettre Megastar dans une situation des plus inconfortable. " Saloperies ! " Un juron s’adressant à l’ensemble des créations revenues à la vie alors qu’Adriel constate que d’autres drones qualifiés de normaux se pressent dans sa direction pour le clouer au sol et laisser son semblant d’équipier dans une situation critique. Paume ouverte, l’homme de métal adresse un tir direct de son répulseurs au visage du drone l’accablant de ses malsaines intentions. Détruite, la créature retombe inerte au sol, sa main toujours accrochée à la cheville de l’armure, son bras arraché pendant mollement dans les airs. Quand il se tourne vers son équipier d’un jour, il écarquille ses yeux pour voir le canon de la mortelle création se dresser en sa direction. Vint très rapidement un flash aveuglant et un semblant de détonation maccabre.

Un instant plus tard, Megastar peut voir la silhouette épaissie d’une gangue de métal entre lui et son gargantuesque bourreau. Abimée par endroit, son métal froissés comme brûlé, l’armure a subit la majeure partie de l’assaut frontal adressé au Colosse de l’Espace alors qu’Adriel se tient droit face à la créature, un bras tendu en sa direction, paume ouverte… D’un tir de répulseur, il avait cherché à contre l’assaut frontal en sachant pertinemment que le rapport de puissance lui serait défavorable. Mais le tir adressé à puissante vague avait plus pour vocation de créer un semblant de cône de protection où l’explosion serait moindre, cherchant à protéger le Légionnaire vulnérable. Sous son armure, Adriel accusait le coup comme l’onde de choc en résultant. Une expression mauvaise peignait ses traits dissimulés sous son casque ravagé d’un sillon creusant le métal. Il avait chargé, le rapport de dommage de son armure affichant quelque gros dégâts à plusieurs endroits. Mais au moins, son partenaire était sauf. S’était de loin le plus important.

" Il est temps de se déchainer… " La formulation s’adressait tout autant à lui-même qu’au Golem des Etoiles. De cette façon, il lui indiquait qu’il allait prendre les choses en main pour un temps sans vraiment oublier objectif commun : éliminer cette créature ! Un blast de répulseur fondit immédiatement sur le colosse de métal alors qu’Adriel laissait exploser ses bottes pour se propulser vers son adversaire. Il agissait plus par rage et frustration que par de stratégie véritable, fondant vers le plastron de son opposant pour le gratifier d’une bourrasque de coups portés avec une force semblable à des charges de dix tonnes. Mais les dommages subis par son armure devaient avoir une influence directe sur sa force, ses coups n’entamant que peu sa lourde cuirasse… Quelques fissures çà et là témoignaient d’un semblant d’efficacité, Megastar pourrait surement en profiter pour loger un semblant de lame chargée d’énergie cinétique là-dedans… Mais pour être honnête, Adriel n’y songeait guère, entrant dans une rage animale pour continuer à frapper alors que son souffle commençait à être cours, maintenu dans les airs par ses répulseurs délivrant une poussée folle. A mesure qu’il frappait, le colossal drone reculait, se plaçant sous les restes du toit encore debout. Il était temps de porter l’estocade ! " Bouffes… " Une énergie folle fut dérivée sur la botte droite, initiant une poussée folle pour balancer le genou de l’homme en armure au beau milieu de ce qui semblait être le visage de son opposant de métal. Le choc fut violent, trouvant son point d’orgue dans la vocifération agressive du Golden Boy : " CA ! ! ! ! ! ! " Et de ses deux paumes, Adriel de délivrer deux blasts à bout portant qui firent reculer plus encore la créature. Sous son armure, le jeune homme sentait quelques gouttes de sueur glisser sur son front. Les choses tournèrent vinaigre quand il en vint à se demander s’il avait gagné, quand un des bras du géant de fer le cueillit d’un revers pour le rabattre vers le sol avec pertes et fracas. Même son armure de fut pas suffisante pour le protéger totalement et il sentit le choc se répercuter jusque dans ses os. Se retournant, il ne put que voir la botte monstrueuse de son adversaire fondre en sa direction, la création cherchant à l’écraser sous son talon comme on se débarrasse d’un insecte. Bien des indicateurs de son armure se mirent à hurler sous la pression folle de la masse de métal. Se débattant comme il le pouvait, Adriel adressa un tir de blast inefficace en direction du géant. En désespoir de cause, il tourna son armure vers l’un des murs le plus proche, cherchant à l’atteindre pour faire s’écrouler l’édifice. Tant qu’à périr, autant que ce soit avec panache ! C’est alors qu’il se souvint qu’il avait, ce jour, un semblant d’équipier.
Revenir en haut Aller en bas




Le Poing de la Justice

"A monster ? How am I monster ? Yer all just pussies !"

Message posté : Dim 6 Avr 2014 - 19:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Une ombre floue et confuse brouilla un instant la vision de Megastar, à l’instant où le drone géant lançait son attaque fatale. La propulsion d’énergie ne fut cependant pas aussi forte qu’il l’avait craint : son coéquipier du jour s’était glissé entre le chasseur et sa proie et son armure avait encaissé la grande majorité du choc. La suite, ce fut un déchaînement de violence sans nom, les restants d’énergie de l’homme de métal étant consacrés à l’anéantissement, par coups directs et blasts, du robot dévastateur. Chris se redressa tant bien que mal et put voir que les assauts désordonnés portaient leurs fruits : la carapace de leur ennemi se fissurait par endroits, sans pour autant céder. Mais au moins, elle pouvait être détruite. Et alors qu’il rassemblait ses esprits pour repartir de l’avant, le colosse de l’espace vit son partenaire se faire envoyer à terre, puis écrasé sous un pied immense.

Toi, mon bonhomme, tu vas pas t’en sortir comme ça, fit-il, entre ses dents, avant de saisir un bloc de béton.

Il tourna rapidement sur lui-même et lâcha son projectile improvisé, qui atteignit le drone en pleine tête. Pendant un instant, Megastar crut qu’elle allait se détacher sous la violence de l’impact, mais elle demeura bien en place. En revanche, ce fut suffisant pour diminuer la pression sur le malheureux homme d’acier. Mais il ne fallait pas s’arrêter en si bonne voie. D’autres blocs de bétons vinrent percuter le survivant de l’invasion, qui finit par se reculer, libérant totalement celui qu’il avait tenté d’écraser. Christopher en profita pour voler jusqu’à son pauvre équipier et le tira un peu l’écart, pour éviter qu’il soit victime d’une nouvelle attaque.

Vous l’avez fragilisé. Il manque pas grand-chose avant qu’il éclate en morceaux, lui dit Chris, avant de se redresser.

Son uniforme de super-héros était quasiment détruit, mais il s’en moquait. Il avait mieux à faire que s’assurer qu’il était présentable. De toute manière, sous le tissu, ça n’était pas de la peau, mais bien du métal. Le drone, remis de ses dernières émotions, arrivait vers eux. Christopher regarda autour de lui et trouva une plaque d’acier, suffisamment fine pour servir d’arme. Il s’en saisit et prit de la vitesse, volant autour du robot, incapable de l’attraper au vol. Et puis, d’un coup sec, Megastar sectionna l’articulation du géant au niveau de l’épaule, le séparant de son bras droit. Il tenta ensuite la même chose avec la tête, mais le drone avait levé son autre bras, et seul le canon fut un peu endommagé. Mais au moins n’avait-il plus d’arme trop destructrice.

Préparez-vous à l’enterrer ! lança Chris en lâchant son arme de fortune.

Les paumes en avant, il s’éloigna du robot extraterrestre pour mieux lui rentrer dedans, mains au niveau du ventre. Lancé, il prit ensuite de la hauteur, emportant avec lui un bien étrange passager. Il s’éleva, sortant des ruines de l’entrepôt, et put atteindre une centaine de mètres d’altitude avant de se prendre un coup, interrompant l’ascension. Là, il parvint à se stabiliser, alors que le robot repartait dans l’autre sens. Le colosse de l’espace, sonné, rassembla ses esprits pour achever leur ennemi. Il espérait que son partenaire n’était pas trop mal en point et qu’il pourrait terminer le combat.

Il descendit soudainement en piqué et parvint à rattraper le robot dans sa chute, à une cinquantaine de mètres du sol. Là, il l’accompagna jusqu’au sol, augmentant même considérablement sa vitesse. Le choc dut sans doute faire trembler Star City sur un bon périmètre. Les deux combattants s’enfoncèrent de plusieurs dizaines de mètres dans le sol déjà détruit par endroits, friables à d’autres. Rassemblant ses dernières forces, Megastar remonta vers la surface pour y retrouver son équipier.

Plus qu’à l’enterrer… fit-il, avant de commencer à charger des blocs en énergie cinétique et à les jeter dans le trou.

Après plusieurs minutes à combler l’espace, il y eut une détonation, qui fit de nouveau trembler les environs. Puis le reste de l’entrepôt s’effondra sur lui-même. Un nuage de poussière assombrit la vue de Chris, qui ne s’en protégea pas, le MEGAS étant suffisant pour ça, et quand enfin ça s’éclaircit, la vision fut presque désolante. Des ruines. Un immeuble proche était fissuré, et il y avait sans doute eu des dégâts ailleurs. Mais au moins, il n’y avait plus de trace d’aucun drone. Megastar s’approcha du bord du trou, bien bouché déjà, et observa un moment le fond. Il n’y avait aucun mouvement. Il devait donc avoir été détruit. Soulagé, il s’écroula, peinant à se maintenir debout. Assis, il perçut bientôt les sirènes. Combien de temps leur combat avait-il duré ? Et cet homme, alors, qui était-il ?

Durant les minutes suivantes, ce fut un défilé d’uniformes et de blouse, que Chris suivit à peine. Il ne se rappela même pas avoir repris son apparence humaine, alors qu’on lui disait de s’asseoir sur un brancard. On lui donna une couverture de survie, plus pour cacher sa quasi-nudité que pour lui tenir chaud, et il finit par se demander où était son partenaire du jour, l’homme qu’il avait d’abord poursuivi avant de coopérer avec lui, et s’il allait bien.
Revenir en haut Aller en bas



Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Envoles-toi ! Aussi haut que l'Honneur !
» MAISON ARRYN ▲ aussi haute qu'honneur [0/5]
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-