AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Hasard et destin | Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message posté : Dim 3 Nov 2013 - 23:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Un roi de coeur et un as de pique. C'était ce que le destin avait fourni à sa main, autant s'en contenter, Rune ne pouvait espérer mieux. Fixant obstinément ses deux cartes, il affichait un air serein, comme si les caprices du hasard n'avaient pas d'effet sur lui. Et pourtant la soirée avait eu son lot de surprises inattendues. Les surprises, Rune ne les aimait pas tellement, habitué à connaître le futur et à avoir généralement plus de trois coups d'avance sur ses adversaires, il ne comprenait pas ce qu'il se passait avec son don. C'était comme si l'avenir décidait subitement de changer de direction, en prenant une différente chaque fois que l'envie lui en prenait, redistribuant les cartes du destin comme le croupier distribuait les cartes de poker. Agacé par tant d'imprévisibilité, le jeune homme sirota son verre de martini d'un air distrait en repensant aux circonstances qui l'avaient attiré au Bar Secret, lieu ou le tournoi clandestin se déroulait.

C'était un de ses clients habituels qui l'avait informé de l'heure et du lieu du tournoi et autant dire que Rune ne s'était pas fait prier pour assister aux festivités. L'occasion de gagner un peu d'argent était trop belle et trop tentante pour qu'il y résiste surtout qu'avec son pouvoir le gringalet était à priori sûr de gagner. Il ne lui avait fallu que peu de temps pour trouver le bar en question et s'installer devant une table de jeu, un verre d'alcool à la main. Apparemment, les propriétaires du bar n'étaient pas tellement exigeant envers l'âge de leur clientèle, ce qui avait permis au jeune homme de passer sans encombres. Cette négligence ne s'appliquait pas qu'à Rune cependant, la fréquentation du bar était ainsi à la fois hétéroclite, étrange voir même dangereuse. Certains des clients n'étaient en effet pas très engageant, comme le géant accoudé au bar qui avait dévisagé le jeune homme dès qu'il était entré et qui arborait la mine patibulaire typique du tueur à peine sorti de prison ou encore l'homme qui lui faisait face et qui avait le visage recouvert d'une tête de mort peinte.

Rune ne s'en souciait pas cependant, il était accoutumé aux endroits mal famés et de ce qu'il pouvait savoir, il ne risquait rien apparemment rien. Apparemment, car son pouvoir lui avait fait défaut à de nombreuses reprises au cours de cette soirée et il n'était plus vraiment sûr de pouvoir s'y fier. Les cartes lui avait clairement montré qu'elles n'étaient pas de son côté et ce qu'il prévoyait concernant le tirage était irrémédiablement alterné lorsque le croupier tirait ou distribuait les cartes. Soupirant de lassitude, il se coucha sachant pertinemment à force d'habitude qu'il ne remporterait pas cette partie et quelques instants plus tard une quinte était dévoilée, à la plus grande exaspération de la majorité des joueurs. Au moins, lui ne s'était pas fait avoir.

-La quinte l'emporte !

Sirotant son verre de martini une nouvelle fois, il analysa l'étrange homme qui lui faisait face. Son étonnante chance l'avait intrigué plus qu'il n'oserait l'admettre et il se posait de nombreuses questions le concernant. Il n'en fit rien savoir cependant, ayant appris depuis longtemps qu'au poker l'impassibilité était un règle d'or.

Le croupier redistribua les cartes et Rune prit la décision de jouer avec la plus grande prudence, guettant le futur comme si sa vie en dépendait et bien décidé cette fois à l'emporter coûte que coûte. Si les cartes tirées ne lui apparaissait qu'au dernier moment, au moins, il connaissait le jeu de tout les joueurs à l'avance, ce qui lui donnait un avantage certains.
Il regarda ses cartes et jubila intérieurement, sa main était composé d'un roi et d'une dame de trèfle. Avec un peu de chance, il pouvait l'emporter. Mais depuis le début de la soirée la chance n'était clairement pas de son côté.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 4 Nov 2013 - 11:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Un tournoi de poker au Bar Secret. On pouvait se dire que l’occasion était trop belle pour que Jake la laisse passer. Et on aurait eu raison si le leader du Gang des Fables n’avait pas été à l’origine de l’idée. Parce que le monde souterrain avait tendance, parfois, à s’endormir un peu trop. On rencontrait des vieux amis, on se faisait une petite partie de cartes comme ça, on s’engueulait un peu autour des sommes ridicules mises en jeu, et chacun rentrait chez soi après avoir descendu quelques verres. Non, il fallait brasser un peu plus que ça. Jake Walker s’était présenté deux jours auparavant et avait précisé qu’il voulait garder l’anonymat. Il était tellement plus drôle d’être parmi les joueurs sans qu’ils sachent qu’il était celui qui avait suggéré l’organisation de l’événement.

Ainsi, il y avait plusieurs tables, autour desquelles ceux qui souhaitaient perdre leur argent s’installaient. Jake s’était placé près de l’entrée, pour voir défiler les différents clients. Lui avait sa place réservée, et quiconque s’aviserait de la lui prendre risquait de se mettre à dos bien plus qu’un homme avec une tête de mort peinte sur le visage. Parce que, malgré tout, il y avait un code d’honneur, et on respectait les autres membres du Cartel, et, tout de même, les quelques invités qui se glissaient parmi eux. Notamment ce jeune homme, à peine âgé de vingt ans, les cheveux longs, qui passa juste devant Wildcard. Ce dernier le suivit du regard. Avec un peu de chance, il allait s’asseoir à sa table… Un éclat de rire intérieur précéda l’application de la probabilité.

La partie n’allant pas tarder à commencer, Jake prit une pinte de bière au comptoir et se dirigea d’un pas nonchalant vers la place qu’il s’était choisie. Comme à son habitude, il se démarquait par son accoutrement. Hormis son maquillage, il était vêtu de noir. Jean noir, veste à capuche noire, baskets noires. Il s’installa donc juste en face du jeune homme. Ce dernier avait un regard fascinant, de grands yeux d’un bleu profond. Le croupier lança alors la partie. Et, malgré la réputation de l’endroit, ici, l’honnêteté était de mise. Quiconque s’avisait de tricher était jeté dehors.

Jake joua comme à son habitude. Il lui arriva de se demander s’il ne devait pas, parfois, laisser passer sa chance, histoire que personne ne se mette à lui en vouloir vraiment, mais il décida qu’il était peut-être trop tôt. Les mises augmentèrent, et il se contenta chaque fois de suivre, sans augmenter, même s’il savait pertinemment que sa main lui permettrait de l’emporter. D’ailleurs, pour que personne ne se mette à douter de lui, il avait remonté ses manches. Ainsi, même ceux qui le savaient prestidigitateur ne perdaient pas ses mains de vue et voyait qu’il ne pouvait tricher en sortant une carte de sa manche.

Un léger sourire se dessina sur son visage quand, pour la énième fois, il remporta la mise. Son attention voguait d’un joueur à l’autre, s’attardant tout particulièrement sur ce jeune homme qui lui faisait face. Ce dernier avait perdu moins que les autres, un peu comme s’il avait senti que la chance n’était pas de son côté. Le sourire de Jake disparut quand il prit la décision de contrôler une probabilité dans l’autre sens… La probabilité que ça soit le garçon qui l’emporte. Quand le dernier tour arriva, il y avait sur la table un dix et un neuf de trèfle, un roi de cœur et un cinq carreau. Jake avait en main le roi de pique et le roi de carreau. S’il influençait correctement le jeu, il gagnait.

Valet de trèfle. Il y eut quelques murmures autour de la table. Quelques-uns se couchèrent. Un resta. Un autre augmenta la mise. Jake suivit, juste pour rester jusqu’au bout, juste pouvoir ce que le jeune homme avait en main. Quand vint la révélation, il afficha un air appréciateur. Au moins sa maîtrise des probabilités fonctionnait-elle aussi quand il ciblait bien. Le jeune homme face à lui avec une suite parfaite.

La quinte flush l’emporte.

Jake posa ses cartes et applaudit. Sans sourire, sans rien. Il prit son verre, le leva, et en but une longue, longue gorgée. Puis il lança :

Une autre partie ? Ou une telle chance ne se laisse pas tenter une nouvelle fois ?

Si le gagnant décidait de quitter la table, Jake allait le suivre. Curieux comme il était. Sinon, la partie pouvait bien continuer. Il avait encore les moyens de l’emporter !
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 18 Nov 2013 - 0:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Dans sa main un roi et une dame de trèfle. Sur la table, un dix et un neuf. Pour la première fois dans la soirée Rune pensait avoir une chance de l'emporter, il se voyait l'emporter, mais comme ses visions n'étaient guère révélatrice de vérité dernièrement, il préféra ne pas s'y fier. La prudence était de mise, surtout face à un adversaire aussi redoutable que l'homme qui lui faisait face. Concrètement le jeune homme ne le connaissais pas et pour la première fois de sa vie, il souhaita ne pas le connaître si bien qu'il n'utilisa pas son don pour en apprendre plus sur lui. Il jugeait que la surprise quelques fois avait du bon et dans cette circonstance, il fallait reconnaître que la surprise prenait de plus en plus de place.

Déplaçant quelques dollars au centre de la table, le gringalet décida de suivre la main. Une poignet de seconde plus tard il se rendit compte qu'il avait bien fait et un sourire satisfait étira ses lèvres. Il avait une quinte flush, comme il l'avait prévu. Son regard fit un tour de table pour constater de l'humeur de ses adversaires et son assurance en prit un certain coup. L'homme à la prodigieuse chance semblait afficher un air serein, du moins Rune le pensait, les peintures sur son visage rendaient ses expressions difficiles à décrypter. Cependant lorsque les joueurs restant eurent abattu leurs cartes, il put constater avec satisfaction qu'il était bel et bien le gagnant de cette manche.

Souriant de contentement, il abattit ses mains avides sur le pactole qu'il venait de remporter sous les applaudissements des autres joueurs. C'est alors que l'homme qui l'intriguait temps leva son verre et lui adressa quelques mots, l'enjouant à rejouer.
Rune ne se laissa pas déstabiliser pour si peu et pour la première fois de la soirée, il plongea ses yeux perçant dans les siens, un sourire toujours accroché aux lèvres.

-Il est préférable de s'arrêter sur une victoire que de continuer dans la défaite, ne croyez-vous pas ? De plus, votre victoire semble être déjà scellée dans le destin comme si elle était écrite quelque part. En somme si j'utilise le jargon du milieu « les dés sont jetés » et il serait vain de changer les variables d'une équation déjà résolue, je préfère donc me retirer. Messieurs, je vous souhaite une bonne soirée.

Certains des messieurs mentionnés levèrent les sourcils, d'autre au contraire l'ignorèrent totalement, l'excentricité de Rune n'était parfois pas du goût de tous mais il n'en avait que faire. Après tout, ils ne purent que constater la véracité de ses paroles, l'homme à la tête de mort avait remporter les plus gros gains et ses adversaires ne tarderaient pas à être dépouillés s'ils continuaient sur la même lancée. Saisissant son verre, le jeune homme se retira vers le bar d'une démarche joyeuse. Il avala la dernière gorgée de martini avant d'en commander un autre à une serveuse bien trop bavarde. Celle-ci le coinça dès qu'il passa sa commande et ne cessa de lui infliger un flot continu de paroles soutenues qu'il ne pouvait espérer interrompre sans paraître grossier. Une fois servi, il attrapa son verre et avala une longue gorgée qui vida le récipient d'un bonne moitié, alors que la serveuse lui infligeait l'insupportable litanie de la jeune fille amoureuse qui vient de se faire tromper par son petit-ami. N'y tenant plus, Rune ne put s'empêcher de riposter.

-Arrêtez de me casser les oreilles et répondez plutôt à votre téléphone ! Ce serait bête de rater un appel important.

La jeune femme lui adressa un regard étrange, avant de sortir son téléphone et de constater que quelqu'un essayait de l'appeler. Puis jetant un regard autour d'elle, elle s'accroupit derrière le bar et décrocha. Rune ne demanda pas son reste et fuit avant qu'elle ne se remette à ânonner sa litanie.

Tout prit dans sa fuite qu'il était, il ne s'était pas rendu compte que l'homme à la tête de mort était derrière lui et se retournant beaucoup trop vivement, il lui rentra en plein dedans, rebondissant contre son torse et se rattrapant de justesse au tabouret de bar à côté de lui. Malgré lui, ce mince contact et ce léger choc avait suffit à déclencher une de ses visions et il vit quelques fragments du passé de l'homme. Se redressant comme il put, il fit mine de rien alors que ses yeux luisaient encore d'un éclat étrange.

-Aouch ! Euh … Désolé Jake !

Et avant qu'il ait pu se rendre compte de l'énorme bourde qu'il venait de faire, Rune se dirigea vers la piste de danse où il comptait s'amuser allègrement.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 18 Nov 2013 - 12:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Jake adressa un sourire énigmatique au jeune homme quand ce dernier annonça qu’il préférait se retirer de la partie. C’était un choix judicieux, parce qu’il y avait de grandes chances pour qu’il ait par la suite perdu ses gains. Conservant ce sourire, Wildcard suivit le vainqueur du regard avant de fixer chacun des autres joueurs dans les yeux. Le silence entre eux dura un bon moment, avant que le conteur ne se lève. Il se contenta de saluer d’un signe de tête, ramassa ses propres gains, prit son verre et quitta la table. Derrière lui, il entendit des murmures. Apparemment, ils étaient plutôt contents de le voir s’en aller. Parce qu’ils étaient conscients qu’ils n’auraient eu aucune chance de gagner tant qu’il était présent.

Tout en marchant, le leader du Gang des Fables sirotait sa bière, à gorgées assez importantes, ce qui fit qu’il put la poser vide sur le comptoir quand il arriva devant. Le barman qui était là s’apprêtait à lui adresser la parole, mais fut interrompu par un index dressé, que Wildcard vint poser contre ses lèvres. Silence. S’appuyant contre le bar, l’homme au maquillage suivit ensuite l’échange un peu plus loin, entre ce garçon qui l’intriguait et une serveuse qui devait collectionner les trophées de « casse-couilles de l’année ». Du moins, si le prix avait existé, Jake serait allé lui attribuer sans attendre. Cherchant quelque chose qui pouvait figurer une statuette, il s’imagina un moment réellement le faire, mais il n’était pas là pour ça.

Quand le jeune homme s’énerva, Wildcard estima que ça marquait le début de la fin de la « conversation », aussi s’avança-t-il jusqu’à lui. Lui qui, en se retournant, ne fit pas attention à la présence de la tête de mort derrière lui, et lui rentra donc dedans. Jake vacilla un peu, mais garda l’équilibre. Mais il nota bien que quelque chose se produisait. Malgré la contenance que tenta ensuite de se donner celui à qui il avait permis de gagner, il voyait bien que ça cachait un petit événement pas forcément anodin. Anodin ? Oh non, puisqu’il l’appela Jake. Avant de filer lâchement vers la piste de danse.

Un nouveau sourire énigmatique se peignit sur les lèvres du leader du Gang des Fables. Ce garçon avait-il appris son prénom rien qu’en lui rentrant dedans ? Parce qu’alors qu’ils étaient à la table de jeu, il paraissait réellement ne pas le connaître. Et encore, même s’il l’avait connu, ç’aurait été sous son nom de personnage, Wildcard. Personne dans le milieu, hormis les membres de sa propre équipe, ne l’appelait Jake. Soit parce qu’ils ne le savaient pas, soit parce qu’ils n’osaient pas.

Wildcard s’accouda au bar et demanda une nouvelle pinte de bière. Le barman lui adressa un regard agacé avant de changer totalement d’attitude devant l’expression neutre mais rendue plutôt menaçant par le maquillage de son client. Une fois servi, le conteur régla et s’éloigna pour aller vers la piste de danse. Là, il sortit son téléphone de sa poche et le mit en mode caméra. Sans vraiment de discrétion, il filma ce garçon qu’il ne connaissait pas, suffisamment pour avoir des images où il était reconnaissable. Puis il envoya le tout. Aurora traiterait rapidement l’information et reviendrait peut-être avec au moins un nom.

Dégustant tranquillement sa bière, Jake attendait. Et quand il sentit une petite vibration dans sa poche, il fut un peu déçu du message reçu. Rien. Maléfique avait trouvé quelques images de lui sur des caméras de surveillance, mais rien qui permettait de l’identifier en un clin d’œil. Avec plus de temps, peut-être… Wildcard lui répondit de laisser tomber, qu’il allait découvrir tout ça par lui-même. Il posa sa pinte sur une table là et se glissa sur la piste de danse. À son passage, la plupart des danseurs s’écartèrent, et il se retrouva bientôt juste devant celui qu’il cherchait à identifier.

Alors, comme ça, tu sais comment je m’appelle, mais tu ne sais pas qui je suis ? C’est pas normal, ça, fit-il, de façon à n’être entendu que de son interlocuteur, tout en couvrant suffisamment la musique, qui n’était de toute façon plus très rythmée.


Le ton n’avait pas été menaçant, ça relevait plus du constat tout bête. Mais un constat fait par une tête de mort, c’était tout de suite plutôt particulier à vivre.

Ici, on m’appelle plutôt Wildcard. Et toi, qu’on ne voit jamais, comment on t’appelle ? C’est la moindre des choses que tu me le dises. Et si tu me le dis, peut-être qu’on pourrait avoir une vraie conversation, sans la musique.

Musique qui était devenue un peu psychédélique, et sur laquelle Jake se mit à faire des mouvements assez étranges, éthérés. Histoire de ne pas rester immobile au milieu de la piste.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 20 Nov 2013 - 16:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Alors que les effluves de l'alcool montaient agréablement dans son esprit et que son corps se déhanchait sur la piste de danse au rythme des basses, Rune ne pensait plus à rien. Il se délectait de ses moments de laisser aller bien trop rare à son goût et en profitait pleinement à chaque fois comme si la saveur de ceux-ci lui était aussi appréciable que leurs raretés. Cependant, comme il ne tarderait pas à le découvrir, ce moment allait être écourté par l'homme au masque de tête de mort. Le jeune homme n'avait toujours pas réalisé l'erreur qu'il avait commise quelques instants auparavant, passé, présent et futur se mélangeaient si souvent dans sa tête qu'il avait certaines fois du mal à tout mémoriser. Surtout lorsque sa mémoire était imbibé d'alcool. Bien entendu, il n'était pas ivre au point de perdre complètement la tête et de ne rien se rappeler mais son ivresse était suffisante pour le faire flotter sur un nuage de coton et lever quelques unes de ses inhibitions. La danse en faisait partie, habituellement il ne dansait pas mais ce soir inexplicablement il ressentait l'impérieux besoin de mouvoir son corps au son de la musique.

Rune, les yeux fermés, ne prêtait attention à rien, surtout pas aux personnes qui l'entouraient, seules les vibrations de la mélodie l'intéressaient et même l'homme au masque de mort n'était plus présent dans son esprit. Pourtant, alors que la musique était en train d'effectuer un lent decrescendo, une voix grave résonna au creux de son oreille. Le gringalet n'émit aucun signe de surprise et, continuant sa danse lascive, les paupières toujours closes, il lui répondit d'une voix neutre.

-Je n'ai jamais dit que j'étais normal et je n'ai jamais dit non plus que je ne te connaissais pas. De fait nous ne nous connaissons pas mais je te connais un peu plus que tu ne semble le croire et beaucoup plus qu'il y a quelques minutes.

Rune émit un léger rire, si en apparence ses propos semblaient incohérents ils ne reflétaient pourtant que l'exacte vérité. Pas décontenancé pour un sou, le jeune homme arrêta finalement de danser et planta ses deux grands yeux bleus dans ceux de la tête de mort alors que celui-ci révélait son surnoms.

-Wildcard ? Drôle de nom, Jake c'est plus joli. M'enfin je ferais selon ton envie.

Puis écoutant la suite de ce qu'il avait à dire, Rune émit une nouvelle fois un sourire. Une idée venait de lui traverser l'esprit et il était d'avis que son interlocuteur apprécierait le défi.

-Mon nom et une conversation ? Quelle assurance ! Eh bien Wildcard tu sembles aimer les jeux et être doté d'une certaine chance alors si tu arrives à deviner mon nom je t'accorde la conversation. Et comme je suis une âme généreuse, je te laisse trois essais.

Par curiosité et parce que le surnom de Jake le laissait perplexe, Rune pensait l'avoir déjà entendu quelque part, il farfouilla dans le passé de l'homme et ce qu'il vit confirma ses soupçons. Leadeur du Gang des Fables et amateur de conte ! Voilà un curriculum vitae des plus intéressants !

-Mmmh … Et parce que la coïncidence est étrange, il me semble utile de préciser que je ne m'appelle pas Tracassin, mais cela aurait été bien tenté pour un premier essai ! Fais confiance à ton intuition, laisse la chance te guider et je suis sûr que tu trouvera. En attendant, je serai au bar !

Et lui adressant un clin d'oeil, Rune fit demi-tour et le planta là pour se diriger vers l'endroit mentionné. Il savait que Jake allait trouver, il le voyait, aussi ne se fit-il aucun souci la dessus. Il eut cependant un sourire amusé lorsqu'il pensa que pour une fois c'était l'arroseur qui était arrosé et cela l'amusait grandement. Après tout le jeune homme manquait de divertissements dernièrement et il était bien décidé à trouver son amusement la où il le pourrait.
Arrivé au bar la serveuse le regarda d'un œil ravi.

-Encore un martini ?

-Un verre d'eau seulement. J'aimerai avoir les idées un peu moins embrouillées et l'esprit un peu plus délié.

Avec une joie inhabituelle, elle lui servit son verre d'eau et le lui tendit quelques secondes plus tard.

-Au fait merci pour tout à l'heure, je …

-De rien, de rien !

Puis il s'esquiva promptement de peur qu'elle ne lui reparle subitement de ces histoires de cœur et qu'elle le questionne sur l'inexplicable phénomène du téléphone silencieux, et n'ayant pas envie de fournir quelques explications, Rune retourna auprès de Jake à qui il adressa un sourire radieux.

-Alors, une idée ?
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 20 Nov 2013 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil

Là où beaucoup se seraient vexés, de voir ainsi celui avec qui ils jouaient se mettre à jouer en retour, Jake, au contraire, apprécia de trouver du répondant chez le jeune homme. Ce dernier devait posséder un pouvoir lui permettant d’apprendre des informations, parce qu’il fit une référence aux contes, avec le Nain Tracassin… Wildcard était donc confronté à quelqu’un qui connaissait son prénom et, sûrement, ses occupations. Mais le mystérieux informé ne semblait pas vouloir s’en servir pour nuire à qui que ce soit. Non, il était entré dans le jeu. Et pour le coup, il intriguait d’autant plus le leader du Gang des Fables. Jake demeura au milieu de la piste de danse, mais sans danser, alors que son regard suivait le jeune homme, qui se dirigeait vers le bar.

Une vibration dans sa poche le tira de ses réflexions. Maléfique. Un message clair et concis. Il se fait appeler Rune. Je continue de creuser. Rune… Ce nom disait quelque chose à Wildcard, d’un coup… Où l’avait-il déjà entendu ? Au Cartel ? Possible. Avoir à disposition quelqu’un qui sortait aussi facilement les informations sur les gens, c’était plutôt pratique, et ça pouvait toujours servir dans l’organisation. Après son aller-retour, Rune revint vers le conteur. Ce dernier le fixa un moment, avant de lâcher :

La chance, ça se tente, mais y a des limites. Je vais en rester à Rune, pour le moment.

Et il le planta là, pour… aller chercher sa bière. La pinte n’avait pas bougé de là où il l’avait posée. Personne n’oserait toucher au verre d’un chef de Gang… Il la vida d’un trait, puis retourna vers son jeune interlocuteur :

Tu tiens pas l’alcool ? demanda-t-il, en désignant le verre d’eau.

Puis il alla à son tour vers le comptoir. La serveuse l’observa un moment avant de lui demander ce qu’il voulait. Jake posa le verre vide devant lui.

La même chose.

La fille fronça les sourcils et prit un air agacé.

Et c’est quoi, la même chose ? Une bière, d’accord, mais laquelle ? Vous croyez que je sais tout, moi ?

Elle voulut planter son regard dans celui de son client, mais ce dernier ne cillait pas, et elle devint rapidement mal à l’aise. Jusqu’à ce que son patron, le barman, n’arrive pour lui sauver la mise.

Je vous sers tout de suite. Veuillez l’excuser, elle est nouvelle…

Wildcard n’avait rien dit. Juste en étant neutre, il avait obtenu ce qu’il voulait. La tête de mort avec cet avantage-là, et ça marchait sur beaucoup de gens. Une fois muni de sa bière, il fit le geste de mettre la main dans sa poche pour payer.

Non, ne vous embêtez pas, c’est pour la maison.

Un sourire à peine perceptible apparut sur les lèvres de Jake, qui fit volte-face, pour aller s’installer à une table libre, non sans faire signe au passage à Rune de le suivre. Et ce dernier avait intérêt à venir, s’il ne voulait pas se retrouver assis de force en face du leader du Gang des Fables. Après avoir bu une petite gorgée de sa pinte, ce dernier parla :

Rune, hein ? C’est un surnom sympa. J’aime bien les surnoms. Alors, pas besoin de connaître ton vrai nom. Après tout, c’est comme ça que t’as l’air de te faire appeler.

Nouvelle rasade de bière.

Alors, qu’est-ce qu’un beau jeune homme comme toi vient faire dans un endroit aussi mal fréquenté ? Le démon du jeu ? L’appât du gain ? Tu sais que tu aurais pu repartir bredouille ce soir, si j’avais pas eu envie d’être clément avec toi.

Puisque Rune avait deviné, ou même peut-être, vu le pouvoir de Jake, autant jouer cartes sur table et éviter les faux-semblants.

Et si y avait pas une aussi bonne ambiance, ajouta-t-il en désignant le bar autour, où ça restait tout de même globalement calme, qui sait ce qui pourrait se passer, qui sait ce qui pourrait t’arriver. T’as pas l’air d’être gaulé comme quelqu’un qui saurait se défendre.

C’était un pur constat, mais Rune devait bien être conscient de tout ça.

En tout cas, t’as du bol d’être tombé sur moi. T’aurais fait ton numéro avec un autre type, il t’aurait pas laissé t’en tirer à bon compte. C’était un peu maladroit, de m’appeler « Jake », comme ça...
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 21 Nov 2013 - 22:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Restant planté là devant Jake, Rune attendait sa réponse concernant le petit défi qu'il venait de proposer. S'il ne doutait pas que le conteur arriverait à le relever, il n'était pas ravi du moyen qu'il avait employé pour y parvenir. Car le jeune homme avait bien remarquer son petit manège avec son téléphone alors qu'il se tenait au bar et s'il ne lui en voulait pas, ce n'était pas de la triche après tout, il était légèrement déçu. Quelques visions suffirent à lui en apprendre assez sur Maléfique pour le rassurer, elle ne trouverait rien de bien concret le concernant l'essentiel des informations à son sujet étaient classées confidentielles à cause du Conglomérat Grant, de plus depuis son évasion, il n'avait révélé sa véritable identité à personne et il était donc fort peu probable que Jake en apprenne plus à son sujet par ce moyen. Lorsque son surnom sortit des lèvres de son interlocuteur, un demi sourire étira le visage de Rune.

-Bingo ! Tu peux cependant dire à Maléfique d'arrêter les recherches, elle ne trouvera pas grand chose de plus à mon sujet ou des choses insignifiantes. Pas très aimable de faire des recherches sur quelqu'un sans sa permission, demande à l'avenir.

Il lui adressa alors un clin d’œil appuyé et attendit là lorsque le conteur alla chercher sa bière. Puis il revint le questionnant sur sa résistance à l'alcool.

-J'ai simplement soif et je préfère garder l'esprit lucide.

Simple vérité, la danse l'avait assoiffé et l'exercice avait embrouillé son esprit ; si Rune appréciait de tels moments de relâchement ils n'en étaient pas moins rares et il n'y était pas vraiment habitué. En quelque sorte le conteur avait eu raison, le jeune homme ne tenait pas vraiment l'alcool mais par fierté il n'avait pas envie d'admettre une faiblesse aussi ridicule.

Ensemble ils se dirigèrent donc vers le comptoir, Jake avait avalé sa bière d'un trait et lui n'était apparemment pas décidé à s'arrêter là. C'est alors qu'une étrange scène se déroula sous les yeux du gringalet, ce qui le surprit mais ne le dérangea pas outre mesure. Lorsque son interlocuteur eut terminé cependant il se permit une remarque alors qu'ils s'installaient tout deux à une table libre.

-Tu as vraiment de drôles de manières …

Ce n'était qu'une simple constatation ni bonne ni mauvaise, il faut dire que Rune n'avait pas l'habitude de fréquenter des mafieux et encore moins des chefs de gang. Il trouvait cependant l'expérience à la fois amusante et intéressante, et bizarrement la compagnie de Jake ne lui semblait pas hostile au contraire il la trouvait même réconfortante en comparaison des autres hurluberlus présents dans la salle.

Lorsqu'ils se furent installé, Jake le complimenta sur son surnom qu'il qualifia de « sympa » et le jugeant suffisant pour débuter la conversation tant attendue.

-Personne ne connaît mon véritable prénom de toute façon …

Doux murmure adressé à lui même et simple constatation sur sa vie présente. Ce n'est pas qu'il ne voulait pas révéler son prénom à quiconque, il jugeait simplement cela trop dangereux, le prénom en question étant suffisamment rare pour éveiller l'attention de gens malintentionnés. Une ombre de tristesse traversa son regard à la pensée que jamais il ne mènerait une vie normale, une vie dont il rêvait.

Le conteur ne sembla pas y prendre garde et il continua son monologue comme si de rien n'était. Un mot attira cependant l'attention du jeune homme. Venait-il de le qualifier de beau ? Une flopée de questionnements envie l'esprit du gringalet et il se méfiait maintenant des intentions du conteur. Il était à présent évident, dans sa tête, qu'il ne l'avait pas invité à sa table juste pour ses beaux yeux. Ou si justement. Restant sur la même interrogation, il regarda Jake avec des yeux de chouettes comme s'il ne comprenait pas.

-Beau ? Articula-t-il faiblement.

Puis reprenant contenance, il avala une gorgé d'eau avant de répondre aux interrogations qui venaient de lui être posé.

-Appât du gain sûrement. Je me fais de l'argent comme je peux … Et sinon à quoi dois-je cette prétendue clémence ? J'estime que je ne me défends pas si mal pourtant ! Certes pas aussi bien que toi mais nous n'avons pas les mêmes talents.

Jake s'inquiéta alors de sa venue dans ce bar, jugeant qu'il n'avait pas une carrure suffisante pour se défendre seul et qu'il ne savait pas ce qui pourrait lui arriver. Pour le coup il se trompait lourdement, l'avenir était aussi clair pour Rune que de l'eau de roche. Enfin généralement, les effluves d'alcool altéraient ses performances et le futur était plus trouble comme vu au travers d'un verre épais.

-Disons simplement que je maîtrise généralement bien ce qui va m'arriver, ce qui suffit à éviter les ennuis. Tu as de la chance, toi ce sont les ennuis qui t'évitent ! D'ailleurs c'est pour ça que tu te peints une tête de mort sur le visage ? C'est pas très encourageant socialement parlant.

A l'évocation de l'erreur qu'il avait commise quelques instants plus tôt, Rune grimaça. Il avait raison forcément ! Mais sur le coup, il n'avait pu le retenir. En même temps, Jake ne pouvait pas le comprendre, peu de gens le pouvaient en réalité mais se prendre le passé d'une personne en pleine figure dès la première rencontre ce n'est pas forcément évident à gérer. Il nota en revanche que le fait qu'il connaisse subitement son prénom ne l'étonnait en rien.

-Tu m'as troublé à te tenir juste derrière moi et puis le choc m'a un peu secoué … Je sais que c'est une bêtise mais d'habitude je me montre un peu plus circonspect. Certaines personnes se montrent rapidement avides lorsqu'elles apprennent l'étendue de mes dons.

Inutile de mentir, Jake savait sûrement qu'il avait en face de lui une personne douée de pouvoirs comme Rune était également au courant pour les siens. Cette entente tacite rassurait le jeune homme au moins il faisait face à quelqu'un qui pouvait le comprendre, au mois un minimum. Un éclair passa alors dans les yeux de Rune et celui-ci émit un sourire triomphant.

-Tu ferais bien de regarder ton téléphone, Maléfique n'a rien trouvé de plus !

Et une poignée de secondes plus tard, le téléphone de Jake vibra dans sa poche comme le jeune homme l'avait prédit.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 22 Nov 2013 - 1:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Jake éclata d’un grand rire intérieur. « Demande, à l’avenir », c’était la meilleure vanne de la soirée. Peut-être même de la semaine. Il avait bien compris que l’autre pouvait fouiller dans son passé, et en plus, ce dernier se permettait de faire des reproches quand c’est-lui-même qui était l’objet de recherches. Il avait du culot. Et ça, ça plaisait à Wildcard. Parce qu’il en croisait, des jeunes femmes et des jeunes hommes, mais aucun ne s’avérait être en fait digne qu’il s’y intéresse vraiment. Soit ils avaient un peu peur, soit ils avaient une vie assez pathétique… Bref, ce soir, c’était tombé sur Rune. Et il était loin de tout ça.

Jake se demandait s’il allait faire mouche en disant explicitement à son interlocuteur qu’il le trouvait beau. C’était vrai, il avait sous les yeux un beau garçon. Mais son véritable but était d’avoir un aperçu d’une réaction spontanée à un compliment. Et ladite réaction le surprit un peu, bien qu’il n’en montrât rien, continuant à parler, comme si de rien n’était. Rune avait été surpris, comme si jamais encore on lui avait dit qu’il était beau. C’était assez étrange, mais du coup, Wildcard pouvait facilement formuler quelques hypothèses. Soit il était trop timide pour sortir, soit il faisait en sorte d’éviter les personnes qui auraient, par hasard, pu le complimenter, soit il n’était pas dans le « grand monde » depuis très longtemps, avait vécu isolé…

Prétendue ? rétorqua Jake. Ne mets pas en doute mes capacités à faire ce que je veux pendant une partie de cartes.

Perdre au poker, c’était un choix, non une fatalité. Le leader du Gang des Fables était bien conscient que sa chance allait finir par tourner, parce que ça faisait très longtemps qu’il était dans une boucle positive, mais il n’y pensait pas. C’était en quelque sorte un défi, pousser les probabilités jusqu’à ce qu’elles se retournent contre lui. Ça arriverait bien un jour, et il l’accepterait, tout simplement. En attendant, il en profitait.

Rune, Wildcard l’avait compris, avait la capacité de voir à la fois dans le passé et dans le futur. Le passé, c’était utile pour obtenir des informations sur les gens, comme il l’avait fait un peu plus tôt. Le futur, c’était le meilleur moyen d’anticiper. Quant à la tête de mort… Jake se contenta de hausser les épaules. Il n’avait pas à se justifier, et surtout, il n’en avait pas envie. C’était un choix qu’il avait fait longtemps auparavant, et il aimait bien se dire qu’il avait oublié la raison pour laquelle il avait opté pour un tel maquillage.

Ainsi, Wildcard l’avait troublé, et donc, il avait fait une petite erreur ? Le pauvre. L’erreur n’avait rien coûté, heureusement. Dans un endroit pareil, une petite incartade pouvait dégénérer. Surtout si on découvrait l’étendue des talents de Rune. Prescience, ce genre de choses, c’était une mine d’or. Pas étonnant que le surnom soit ressorti, il devait sûrement, déjà, travailler pour quelques personnes. Quant au reste… Jake sortit son téléphone pour constater qu’il avait bien reçu un message.

Mais du coup, il réfléchissait. De ce qu’il avait appris par Maléfique, même les gens les plus insignifiants, les moins intéressants de toute la création avait un passé qu’on pouvait trouver en un rien de temps. Pour ceux sur qui il n’y avait rien, la raison n’était pas parce qu’il n’y avait en effet rien à découvrir. C’était plutôt parce que leur passé, leur histoire, ne serait-ce que les informations sur leur naissance, avaient été volontairement cachés. Rune avait donc un passé mystérieux. Et rien que ça, c’était… cool.

L’avidité est une caractéristique bien trop répandue chez les hommes de nos jours. Nombreux sont ceux qui pensent que le monde tourne autour de leur petite personne… C’est pitoyable.

Après avoir rangé son téléphone, Jake reprit sa bière, et en but encore une longue rasade. Après avoir reposé la pinte, il reprit :

Et donc. Oui, beau. Ça te surprend tant que ça ? Je ne sais pas si je suis un esthète, mes goûts sont peut-être particuliers, après tout, j’ai la tête pleine de contes et de fables… mais au moins, ils sont assez affirmés. D’après mes critères, oui, tu es un beau mec.

Wildcard fit une moue qui voulait dire « et ouais, c’est comme ça », ce qui devait se traduire étrangement avec le maquillage.

Je trouve que ça aide, pour pouvoir aborder quelqu’un… En général, mon intérêt se dégonfle tout de suite… Il fit le bruit d’un ballon qui se dégonfle. … parce que derrière le physique, il n’y a rien. Et puis, parfois, derrière le physique, il y a quelque chose… Il fit mine de désigner quelque chose qui flottait autour d’eux, dans les airs. … mais le plus intéressant, c’est quand il y a quelque chose que je n’arrive pas à savoir. Ou qui a trait à ses aptitudes particulières… Ou les deux.

Mains sur la table, à plat, il vrilla son regard dans celui de Rune, et plissa légèrement les yeux.

Et ça, ça me rend particulièrement curieux. Pour résumer, tu me fascines. Et j’ai une imagination tellement fertile que je n’arrive pas à me fixer sur une seule version de l’histoire… Mon grand malheur.

Il poussa un gros soupir, très exagéré, et baissa la tête, avant de la redresser aussi sec, verre à la main, coude sur la table.

Tu savais donc que tu allais te retrouver en tête-à-tête avec moi, ce soir ? demanda-t-il, sur un ton redevenu totalement neutre.

Le personnage Wildcard était bien présent. En scène !
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 25 Nov 2013 - 19:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Scrutant fermement Jake qui lui faisait face, Rune émit un large sourire lorsque la prédiction qu'il venait de faire se réalisa sous ses yeux. Si l'homme à la tête de mort fut surpris, il n'en montra rien ce qui différenciait de la plupart des gens qui lui posaient des questions sur leur futur ou leur passé, le traitant comme une sorte de bête de foire tout juste bonne à amuser la galerie. Le jeune homme détestait cela et il détestait encore plus que l'on profite de ses dons, ce qu'on lui avait fait subir durant bien trop d'année. Jake ne semblait pas être comme cela cependant, alors que Rune venait de lui faire l'annonce claire de l'étendue de son don il ne montra aucun signe de convoitise au contraire il sembla s'offusquer des propos du garçon concernant la partie de poker qu'ils avaient mené quelques instants auparavant.

-Oh je ne mets pas en doute tes capacités, pardonne moi si j'ai laissé entendre une telle idée.

Et alors que le gringalet ne s'y attendait pas, Wildcard sembla s'enflammer sur les personnes cupides les jugeant d'une piètre opinion et les qualifiant d'un simple pitoyable pour argumenter sa thèse. Le jeune homme ne savait qu'en penser, il ne savait pas si les propos de son interlocuteur étaient véritablement honnêtes ou s'il essayait de rejoindre l'opinion de Rune afin de mieux se rapprocher de lui. Des années de vie dans la rue lui avaient enseigné que la prudence était mère de sûreté et il avait toujours essayé d'éviter les ennuis et de ne pas mettre les pieds dans quelques bourbiers dont il ne puisse se sortir. Ne sachant que répondre, le voyant se tut et le destin voulut qu'à ce même moment son esprit soit assailli par une vision à la puissance remarquable, comme celles annonçant les grands dangers, celles qu'il ne pouvait pas rater et qui lui coupaient le souffle à chaque fois qu'elles apparaissaient. Extérieurement, Rune n'eut aucune réaction, seuls son visage blêmit et sa respiration s’accéléra. Une fois que ce fût terminé son regard balaya la salle d'un regard paniqué.

Pendant ce temps Jake laissait éclater le personnage de Wildcard et il rayonnait comme un phare en pleine mer. L'attention du jeune homme, bien que distraite en raison de sa vision, ne s'en trouva pas moins accaparée par le discours du conteur. Et s'il suivait le fil de ses paroles, il en demeurait légèrement absent, comme s'il était à la fois ici et ailleurs. Lorsque Jake eut terminé, Rune lui adressa un semblant de regard d'excuse, il commençait à apprécier la compagnie du chef de gang et les nombreux compliments de ce dernier commençaient à le mettre mal à l'aise. Il se demandait s'il était sage d'attirer une attention telle que la sienne, une attention qui pourrait être dangereuse.

-Ainsi donc, je te fascines ?! Espérons que tu arriveras à tirer cette histoire au clair alors !

Et Rune lui adressa un nouveau clin d’œil. C'était justement cette sensation de danger qui le faisait frémir, en compagnie de Wildcard tout pouvait se produire, du plus formidable au plus curieux, du plus sage au plus dangereux et sans que ce ne soit perceptible. Cependant Rune avait pour le moment d'autres chats à fouetter, et il était temps pour lui de régler le léger contre-temps de sa vision.

-Ne t'imagines pas que je guette l'avenir comme une vieille pie guette son déjeuner de sa branche ! C'est pas forcément toujours agréable de connaître l'avenir à l'avance, c'est utile certes. Mais aimerais-tu vivre sans la surprise de l'instant présent ?

Il avala son verre d'eau d'un trait et se leva, se préparant à quitter le club.

-J'ai besoin d'une minute à l'extérieur, seul. Je serai de retour dans quelques minutes ! Et excuse moi de t'abandonner comme ça mais j'ai une urgence à régler …

Sur ces mots, Rune quitta le bar avec une rapidité qui ne laissa pas le temps à Jake de réagir. Il était pressé, l'homme qui le traquait depuis quelques jours déjà était dans ce bar et le voyant n'était pas décidé à se laisser attraper pour se faire à nouveau attacher à ce Prédicateur de malheur ! Il fallait arrête ce cirque immédiatement et un seul futur était envisageable pour cela, l'homme, qui le pourchassait, devait mourir. Le jeune homme avait longtemps réfléchi aux conséquences, à un moyen différent de résoudre ce problème mais il n'en avait pas trouvé.

Alors qu'il fumait sa cigarette adossé contre un mur dans l'arrière cour déserte du bar qu'il venait de quitter, la porte de fer par laquelle il était passé, grinça horriblement comme elle l'avait fait quelques secondes plus tôt et l'homme tout en noir que Rune avait longuement observé se tenait droit devant lui, un air de satisfaction sur le visage.

-Enfin, je te trouve !

Sa voix grave était caverneuse et le jeune homme en eut des frissons rien qu'à l'entendre. Mais sa détermination resta intacte, il ne renoncerait pas maintenant et même s'il partait d'un net désavantage. Car Rune était clairement désavantagé face au géant qui lui faisait face et ce même pour un œil novice des combats de rue.

Soudain, en quelques secondes à peine l'homme se retrouva sur lui avec la vitesse de l'éclair et plaqua le gringalet contre le mur de pierre. Celui-ci n'eut pas de réflexes assez lestes pour parvenir à bouger et esquiver le coup. Son corps heurta la pierre brutalement et des taches apparurent devant ses yeux tandis qu'il perdait l'équilibre sur ses jambes flageolantes. L'homme se recula et le darda d'un œil mauvais.

-Je pensais que tu émettrais un peu plus de résistance, le boss m'avait dit que tu serais pas facile …

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Rune saisissant l'occasion de cette inattention inespérée, le frappa à la mâchoire à l'aide d'un barre de fer qui traînait là et qu'il avait initialement prévu d'utiliser contre son adversaire avant qu'il ne le prenne de vitesse. Il y eut un bruit de choc étouffé et l'homme tomba sur le sol avant de se relever avec cette même rapidité. Cette fois, il plaqua une nouvelle fois le gringalet contre le mur et ne le lâcha pas, la barre de fer quitta ses mains et tomba en raisonnant sur le sol.

-Tu ne t'échapperas pas !

Et avec une force surprenante, le géant lui adressa un coup sur la tempe. Soudain, il n'y eut plus rien hormis le noir et le silence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 30 Nov 2013 - 0:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Ah, la surprise de l’instant présent… Rien ne la valait en effet. Pour quelqu’un, comme Jake, qui ne vivait que pour les défis, anticiper n’était qu’une précaution, mais il s’en passait. De toute manière sa chance extraordinaire lui évitait bien souvent de tomber dans les pièges. Tant qu’elle ne tournait pas, il n’avait aucun souci à se faire. Il ne savait pas s’il allait pouvoir en apprendre plus sur Rune, mais ça lui était égal, en fait. La « surprise » d’avoir d’autres informations serait d’autant plus heureuse. Le jeune voyant, jusqu’à présent plus enjoué, annonça soudain qu’il avait un petit souci à régler. Son verre d’eau vidé, il quitta les lieux sans demander son reste.

Wildcard resta un moment assis, à se demander ce que son jeune interlocuteur pouvait bien fabriquer, et s’il allait vraiment revenir. Une urgence… visiblement, Rune, avait eu une vision sur quelque chose, ou quelqu’un, et il allait à la rencontre de cette « urgence ». Le leader du Gang des Fables termina tranquillement sa bière, et décida de sortir, à son tour. Non pas en allant vers l’entrée principale, mais en suivant le chemin emprunté par Rune, qui mènerait sûrement sur l’arrière du bar. Quand il poussa la porte, sans se soucier de ce qui pouvait bien se trouver derrière, Jake entendit les menaces prononcées par un homme. Puis son regard s’arrêta sur son adversaire au poker… étendu au sol, apparemment sans connaissance.

L’homme qui l’avait frappé était plutôt costaud, tout vêtu de noir. Wildcard l’observa quelques secondes avant que l’agresseur ne se rende compte de sa présence. Tous deux se jaugèrent alors. Pour Jake, ce type-là n’était clairement pas le cerveau d’une opération. C’était juste une paire de gros bras. Le genre qu’on envoyait pour neutraliser quelqu’un, mais qui devait se trouver bien con s’il y avait une vraie résistance face à lui. Ou si la proie bénéficiait d’une aide imprévue. Au bout d’un moment, le type lança :

Dégage, toi !

Wildcard s’avança un peu, et un rai de lumière lui éclaira directement le visage. Celui qui lui faisait face eut un mouvement de recul.

Putain ! C’est quoi ce truc ?

Devant le silence et l’impassibilité du criminel, le costaud semblait perdre un peu ses moyens. Son regard, dès lors, ne cessa de passer de Rune à Wildcard, et vice-versa. Il semblait se demander s’il était possible de filer avec le garçon inconscient sans se retrouver dans de trop gros ennuis. Quand il prit enfin la mauvaise décision, c’est-à-dire porter plus d’une seconde d’attention sur Rune… Jake avait disparu. Le type se redressa pour se défendre d’un éventuel assaut, et vit que le mec au maquillage n’était plus là.

Hep, fit une voix derrière lui.

Quand il se retourna, un petit nuage de gaz lui titilla les narines, et il s’effondra sur le dos, plongé dans un profond sommeil. Quelques heures, tout au plus. Wildcard le regarda, la tête penchée sur le côté, avant de pousser un soupir.

Pourquoi s’obstinent-ils toujours à envoyer les plus cons pour ce genre de mission ?

Puis il s’intéressa à Rune. Le garçon était toujours dans les vapes, et il saignait au niveau de la tempe. Que faire ? Jake jeta un œil autour de lui : il n’y avait absolument personne. Il se baissa alors pour ramasser la clope à demi-consumée, et qui continuait de brûler. Et tout en la terminant, accroupi, il essaya de déterminer quel serait le plus simple à faire, là, maintenant. Là, maintenant ? Levant un doigt, pour lui-même, pour se signaler qu’il avait eu une idée, il pivota vers celui qu’il avait endormi, et se mit à le fouiller. Rien de bien intéressant. Un tazer. Une carte magnétique. Un billet de vingt dollars. Même pas de papiers.

T’es con, et en plus, tu sers à rien, lâcha Jake, à l'intention du dormeur, en glissant ses bras sous le voyant, pour le soulever.

Il cracha le mégot qui s’éteignait entre ses lèvres, ouvrit la porte comme il put, et retourna à l’intérieur du bar. Mais avant d’arriver aux salles principales, il emprunta un couloir et tomba devant un grand noir. Du menton, il indiqua la porte que gardait le vigile, et ce dernier s’écarta sans poser de question. Derrière, il y avait un autre couloir. De chaque côté, d’autres portes. Wildcard en ouvrit une en accrochant la poignée du coude, et entra dans un petit salon privé. Là, il déposa son fardeau, sur un canapé. Puis il sortit. Pour revenir quelques minutes après, muni d’une trousse de premiers secours, empruntée au vigile.

Puis, sans se soucier du réveil éventuel de Rune, il entreprit de nettoyer la blessure, superficielle, à la tête. Ça avait saigné pas mal, mais c’était plus impressionnant que grave. Quand il eut terminé, il appliqua un pansement, puis se releva pour aller fermer la porte. Enfin, il alla se servir une petite vodka au minibar de la pièce. Et il s’assit, là, sur le fauteuil. Et alors, quand Rune ouvrit les yeux, il lança :

T’es blessé ailleurs qu’à la tête ?

Drôle de façon de reprendre la conversation, mais Wildcard était de toute façon quelqu’un d’atypique.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 8 Déc 2013 - 18:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Le néant silencieux et dans cette quiétude la douleur. Une douleur lancinante qui pulsait dans son cerveau au rythme de ses battements de cœur, elle était intolérable mais Rune ne pouvait pas lutter, son corps inerte ne répondait plus à son commandement et de toute façon l'immobilité était préférable au mouvement. Il n'avait plus conscience de son environnement immédiat, il sentit simplement quelqu'un le soulever et l'emmener. Ainsi sa liberté se terminait dans de curieuses circonstances, alors que le gringalet goûter à la joie des bars, chose qu'il ne connaîtrait désormais plus avant longtemps.
Doucement, il écarquilla les yeux. Cet effort lui coûta et aussitôt la douleur reprit le dessus rabattant fermement ses paupières sur ses pupilles. Il eut le temps d'entrapercevoir un visage cependant, une figure morbide, une tête de mort, et alors que les limbes de l'inconscience le reprenaient peu à peu, Rune murmura à demi-voix, si bas que le son était à peine audible.

-Merci Jake …

Puis plus rien hormis la douleur, son crâne semblait enfler tel une cocotte prête à l'explosion et son cerveau paraissait bouillir dans cette même cocotte cuisant lentement à petit feu. Il n'avait plus conscience du temps qui défilait sous ses yeux, passé et futur ne faisaient plus qu'un se mélangeant l'un l'autre et produisant un mélange confus de voix et de visions semblable à une véritable cacophonie. Son rêve dura un temps qui ne voulait pas prendre fin, puis il y eut la lumière. Une douce chaleur s'empara de son corps et son esprit s'ordonna naturellement reprenant intégralement le contrôle de ses pensées.
Lentement, il ouvrit une nouvelle fois les yeux. Cette fois la douleur ne se manifesta pas aussi fortement que ce à quoi il s'attendait, l'élancement était à peine perceptible. Levant lentement son bras vers sa tempe, il tâta sa blessure du bout des doigts et constata avec stupeur que celle-ci était pansée et que quelqu'un lui avait administré des soins. Alors il se redressa péniblement et s'accouda au canapé sur lequel on l'avait déposé puis, clignant des yeux quelques instants le temps d'habituer sa rétine à la luminosité ambiante, il regarda autour de lui. Il put voir un salon agréablement aménagé et loin de toute agitation, l'endroit semblait paisible et accueillant, puis ses yeux se dirigèrent vers le fauteuil non loin de lui et il aperçut cette fois Wildcard, assis tranquillement, sirotant un verre et le reluquant d'un œil curieux. Il posa une simple question à laquelle Lisandre répondit par la négative en secouant la tête lentement.

Rune se rallongea alors d'un air désespéré, la scène qu'il venait de vivre inconsciemment se déroulant sous ses yeux et sa tête fut vite emplie de questionnements sans réponse. Comment avait-il put être aussi stupide ? Il était évident que l'homme, qu'il avait eu l'arrogance d'affronter pensant s'en sortir sans dommage, était bien trop fort pour lui ! Pourquoi n'avait-il pas prévu cette issue du combat ? Pourquoi l'homme semblait être imperméable à son pouvoir et d'où tirait-il cette vitesse ? Une seule chose était claire dans l'esprit du voyant, le Conglomérat Grant était de nouveau à sa recherche et il paraissait clair qu'il voulait l'attraper à tout prix, aucune de leurs tentatives précédentes n'avaient été aussi proche du succès. Et Rune n'avait pas besoin de son don pour deviner ce qu'il ferait de lui une fois qu'il l'aurait capturé, cela ne devait jamais arrivé. Le gringalet prit ainsi une résolution nouvelle, il ne se laisserait plus surprendre à l'avenir et se protégerait plus que précédemment. Sur ce point Wildcard avait particulièrement raison, il était sans défense et cet état de fait ne pouvait durer. D'autant plus que l'homme allait forcément se réveiller à un moment donné.

Il sortit alors de sa rêverie et porta son regard sur Wildcard qui ne paraissait pas vouloir l'interrompre dans ses réflexions. Rune lui posa alors une question des plus étranges qui lui trottait dans la tête depuis un petit moment mais qu'il avait mis de côté, son esprit traitant alors des problèmes plus urgents.

-D'où venait la lumière ?

Il se redressa alors calmement et se dirigea vers le mini-bar où comme Wildcard il se servit une vodka qu'il avala cul sec avant de s'en servir une deuxième et de se rasseoir sur le canapé qu'il venait de quitter. Puis regardant la tête de mort dans les yeux, de profonds yeux sombres, il hocha la tête.

-Merci … Vraiment …

Il vit alors un cendrier posé sur la table basse en face de lui et il supposa qu'il pouvait fumer librement, ce qu'il fit, tirant un paquet de cigarettes de sa poche. Puis son regard se plongea une fois de plus dans les événements passé et futur, analysant le moindre détail qu'il pouvait relever. Il jugea alors qu'il avait suffisamment de temps avant que l'homme ne se réveille et se décida à poser une autre question à Jake, simple et pourtant infiniment plus complexe.

-Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 9 Déc 2013 - 16:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Jake demeura silencieux et impassible alors que Rune reprenait connaissance. Il ne se formalisa pas à l’emploi de son prénom, plutôt que son surnom, et se contenta d’observer celui qu’il venait de sortir d’un mauvais pas. Pendant plusieurs minutes, rien ne fut dit. Le jeune voyant semblait perdu dans ses pensées, dans ses réflexions. Wildcard vida son shooter d’un trait et reprit sa position initiale, droit, immobile, le regard fixe. Finalement, Rune émit une question qui laissa, au départ, le conteur assez perplexe. Avant que ce dernier ne réalise que la « lumière » était celle du minibar. La vodka servit de remontant, ce qui n’était pas un usage inhabituel. Le jeune homme, après avoir vidé un premier verre, retourna s’asseoir avec un second sur le canapé qui lui avait servi jusqu’à présent de couchette.

Rune le remercia de nouveau. Toujours aucune réaction de Wildcard. Avant de poser une nouvelle question, simple, claire, concise, et qu’il était en droit de se poser. C’est vrai, ça : pourquoi ? Jake ne répondit pas. Il cherchait comment formuler une réponse. Après quelques dizaines de secondes, il se leva, alla remplir son shooter, de nouveau, s’approcha de Rune, lui prit sa cigarette pour tirer une longue taffe, la lui rendit, avant de s’installer à côté de lui. Après avoir craché longuement la fumée, il leva son verre comme pour porter un toast, et le vida cul sec, avant de le poser sur la table basse.

Si je réponds « parce que », ça ne te conviendra pas, n’est-ce pas ? fit-il, le regard fixé droit devant lui.

Sa tête pivota vers le voyant.

Je viens de te rencontrer, je ne sais pas grand-chose sur toi, je t’ai dit que je te trouvais beau et fascinant, et tu voudrais que je laisse échapper tout ça ? J’en ai laissé partir, des filles, des mecs, après quelques mots échangés… mais c’est parce qu’ils n’avaient vraiment pas d’intérêt.

Certains, certaines, à première vue, au premier abord, étaient particulièrement prometteurs, mais dès qu’ils ouvraient la bouche, c’était un peu comme si un beau soufflé retombait. Avec Rune, Wildcard avait été curieux dès le début, à la table de poker. Et la petite bourde commise au bar n’avait fait qu’exacerber sa curiosité. Ce qui l’avait conduit à l’aborder, et la conversation s’était arrêtée de façon bien trop abrupte pour qu’il le laisse partir comme ça. Il avait eu du nez, puisqu’il s’était mué en héros… alors qu’il aurait pu le laisser là…

C’était qui, ce type ? Il voulait te tuer ? T’enlever ? En tout cas, il avait vraiment pas l’air malin. C’est fou ce que ceux qu’on envoie pour les basses œuvres sont toujours comme ça…

Les imbéciles étaient souvent les plus dociles, même si ça impliquait qu’ils commettent des erreurs stupides. Sous-estimer par exemple l’altruisme de quelqu’un qui passerait par-là. Et qui, surtout, aurait les moyens de neutraliser à peu près n’importe quel colosse. Dans le cas de l’homme de main, il avait fallu faire un choix entre les muscles et les neurones. Peut-être qu’un peu de ces derniers l’aurait aidé à analyser un peu mieux la situation.

T’as de la chance, en fait. J’aurais pu décider d’être un super-vilain, ce soir, et de t’abandonner à ton sort… reprit-il, en basculant la tête en arrière pour regarder le plafond. Mais c’est tellement mieux de jouer sur l’ambiguïté, tu ne trouves pas ?

Pivotant sur lui-même, il ramena une des jambes sous lui, pour se trouver tourné vers Rune, le coude posé sur le haut du dossier, tête appuyée contre la main.

Ça va aller ? T’es sûr que t’as pas d’autre bobo ?

Blessé à la tête, il aurait aussi pu s’être égratigné en tombant, ou quand l’autre l’avait frappé. Une infection était si vite arrivée…
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Déc 2013 - 1:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Devant l'indifférence apparente de Jake, Rune ne savait pas vraiment comment réagir. Il était allongé sur ce canapé, dans un état encore comateux et pourtant sa tête fourmillait d'interrogations et d'incompréhensions à tel point qu'il ressentait déjà les prémices d'un mal de tête. En réalité, il avait mal à la tête mais il préférait ne rien laisser paraître, l'indifférence de son interlocuteur lui donnant des idées.
Toujours sans un mot Widcard se leva et le gringalet le suivit du regard avant qu'il ne vienne lui volet la cigarette qu'il tenait entre ses doigts et qu'il ne tire une bouffée de fumée dessus avant de la lui rendre. Il vint alors s'installer à côté de lui et Rune lui céda de la place en se repliant instinctivement à l'autre bout du canapé.
A sa question, il répondit par la négative avec un hochement de tête. Non la simple réponse « parce que » ne lui suffisait pas. Un simple parce que pouvait vouloir dire tant de chose !

La réponse finale de Wildcard le laissa pourtant tout aussi perplexe. Ce dernier éprouvait clairement une sorte de fascination pour le voyant et si cette fascination s'était révélée flatteuse au début, elle devenait de plus en plus étrange si bien que Rune ne se sentait plus si à l'aise qu'il l'avait été au début de leur conversation. Puis vint naturellement l'interrogation concernant son agresseur, ce à quoi le jeune homme ne répondit pas immédiatement. Il était clair que s'il en disait trop, Wildcard pourrait suspecter son identité ce qu'il fallait absolument éviter. Le fait que cet homme ait pu le retrouver alors qu'il prenait autant de précautions constituait un assez grand danger pour ne pas que Rune n'en attire d'autre. Lentement, il lui adressa une réponse réfléchie qu'il jugea correcte.

-C'était un homme de main d'une certaine personne que je connais et il voulait simplement m'emmener. Comme tu as pu le voir par toi même je n'ai pas voulu le suivre, il a donc essayé la manière brute.

C'était clair et concis, Rune ne voulait pas vraiment revenir sur cet événement, il savait qu'il devait des réponses à Jake, après tout il venait de lui sauver la vie l’honnêteté était donc la moindre des choses qu'il pouvait lui rendre. Mais d'un autre côté son étrange fascination devenait de plus en plus effrayante et Rune savait que Wildcard était un super-vilain, quelqu'un en qui il ne pouvait définitivement pas avoir confiance.
Clairement Wilcard jouait sur l'ambiguité, ce qu'il avoua lui même en insinuant qu'il aurait très bien pu jouer son rôle de super-vilain et laisser Rune aux mains de l'homme. Pourtant ce soir il s'était comporté en héros, ce qui ne faisait qu'accentuer la confusion du voyant.

-Je trouves que tu as bien fait de me sauver la vie évidemment mais je ne sais pas si tu fais bien de jouer sur l'ambiguïté. En tout cas je dois avouer que j'ai du mal à te suivre en ce moment, j'ai l'impression que des cloches tintent sans cesse dans mon crâne.

Il se massa les tempes et tâta sa blessure soignée par les mains de l'homme qu'il avait en face de lui. La douleur fut cuisante et Rune grimaça alors que sa tête commençait à tourner. Wildcard s'enquit alors une nouvelle fois de sa santé.

-Oui je suis sûr que je n'ai pas d'autres bobos. J'ai juste un foutu mal de crâne ! Mais ça va passer, enfin espérons-le !

Rune s'allongea alors à demi sur le canapé sur lequel tout deux étaient assis, posant sa tête sur la fraîcheur du cuir qui l'aida recentrer sa concentration. Il était pâle, fatigué et pas franchement dans son meilleur état mais au moins il était au calme et cela le voyant l'appréciait particulièrement, il pouvait ainsi guetter une nouvelle fois l'avenir sans s'encombrer de nuisances extérieures. Il n'avait plus beaucoup de temps avant que l'homme de main ne se réveille aussi il se redressa soudainement.

-Je n'ai plus beaucoup de temps avant que l'autre ne se réveille. J'aimerais savoir une chose avant de partir Wildcard …

Il hésita quelques instants à poser sa question puis, prenant son courage à deux mains, il se lança.

-Qu'est ce que tu attends de moi exactement ?

Il comprit alors que sa question n'était pas vraiment adaptée et que la formulation n'était pas vraiment correcte. La confusion qu'il ressentait à cet instant était immense, Wildcard lui faisait peur, sa fascination pour sa personne le dérangeait, mais d'un autre côté il se sentait redevable et il avait envie de pouvoir lui faire confiance d'autant plus qu'en sa présence, le gringalet ressentait un étrange sentiment de sécurité ce qui ne faisait que renforcer son sentiment d'embrouillement. Il se redressa alors et fixa Wildcard dans les yeux.

-Je ne sais pas quoi penser à ton sujet, tu m'as sauvé et pourtant maintenant je dois avouer que tu m'effraies. J'ai le sentiment d'être une proie pour toi et pourtant j'ai aussi l'impression d'être en sécurité. Tu dois me prendre pour un fou et te dire que je suis tombé sur la tête, mais je te rappelle que c'est le cas.

Il montra alors d'un doigt sa blessure alors que, subitement, cette dernière l'élança douloureusement. Une nouvelle fois, il grimaça et massa ses tempes du bout des doigts alors qu'une autre vision venait embrumer son esprit, cette fois l'homme de main se réveillait et il ne lui faudrait sûrement que peu de temps avant de retrouver la trace de Rune.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 22 Déc 2013 - 2:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
La réponse de Rune n’en fut pas vraiment une, parce qu’il donna à Jake les informations qu’il avait lui-même devinées. Mais du coup, Wildcard comprit que celui qu’il venait de sauver de l’enlèvement n’avait pas envie d’en parler. Et il ne l’y forcerait pas, même s’il avait largement les moyens de le faire se livrer. Après tout, il était un leader de Gang du Cartel, il était plus costaud, et il avait des gadgets avec lesquels il pouvait menacer. Mais il n’allait pas chercher à en savoir plus. Le temps ferait peut-être son office, et Rune choisirait peut-être lui-même de nourrir un peu la curiosité de Jake…

Qui haussa un sourcil à l’affirmation sur le réveil de « l’autre ». Il ne fit aucun commentaire et laissa son interlocuteur s’interroger sur les motivations de son sauveur. Il est vrai que ce dernier n’aidait pas vraiment à comprendre, mais il n’en avait pas non plus particulièrement envie. Le personnage de Wildcard était insaisissable, avait sa part de mystère, et il aimait l’entretenir. Aussi n’allait-il certainement pas faciliter la tête à Rune dès la première rencontre. Rien ne disait qu’il y en aurait d’autre, de toute façon, mais le conteur ne se projetait de toute façon que très rarement dans l’avenir. Sauf dans les cas des grands coups spectaculaires…

Je ne sais pas si c’est ton pouvoir qui débloque ou si ton mal de crâne te fait comprendre de travers, mais… commença Jake, avant de modeler devant lui une grande silhouette avec les mains, qu’il reposa sur ses genoux. Vu la carrure du bonhomme, la dose dans la tête… Il va dormir encore au moins deux heures. C’est une garantie.

Puis il retira ses chaussures, pour se mettre en tailleur sur le canapé, tourné vers Rune, un peu penché en avant.

Tu peux donc prévoir de fuir, mais t’as encore du temps devant toi. Sauf si tes super-sens te disent qu’un autre imbécile est à ta recherche.

Après avoir balayé ces histoires qui mettaient en doute l’efficacité de ses potions, Wildcard se reconcentra sur les propos paradoxales tenus par son jeune interlocuteur.

Qu’est-ce que j’attends d’une proie qui se sent en sécurité ? résuma-t-il. Rien de particulier. J’aime être surpris. J’aime qu’on me prenne de court, qu’on me propose de l’inattendu. Et pour l’instant, je n’ai pas été trop déçu avec toi. Sinon, je t’aurais laissé être embarqué par le colosse, tout à l’heure.

Jake se releva et alla prendre quelque chose dans la trousse de secours, laissée là après les soins. Une petite boite d’aspirine. Il se dirigea ensuite vers le petit frigo et en tira une demi-bouteille d’eau, avant d’apporter le tout au grand blessé.

Tiens, histoire de remettre en ordre tout ce qui passe par cette tête heureusement dure.

Wildcard s’en rendait compte, il était quelqu’un de plutôt sympa et serviable. Et il entretenait ces traits de caractère parce qu’ils étaient plutôt inhabituel chez les vilains. La grande leçon qu’il avait apprise et appliquait, c’est que pour rendre un méchant plus effrayant, il faut commencer par le rendre plus gentil… Il poursuivit :

Tu peux rester là pour te reposer. Y a peu de chances, de toute manière, pour que le mec venu te chercher te trouve ici. Il va s’imaginer que tu t’es enfui, pas que t’es revenu à l’intérieur.

Tout en parlant, Jake avait retiré sa veste et reprit sa position sur le canapé. Il arborait désormais une grosse tête de mort blanche sur son t-shirt noir.

Je dirais bien que t’as pas besoin de me remercier, mais si je dis ça, il va falloir que j’ajoute que ce serait quand même grandement apprécié. Pas forcément aujourd’hui, mais un retour, un jour, c’est pas de refus. Après, si tu veux plus jamais me revoir, faut faire ça maintenant.

« Ça », c’était vague, mais Wildcard ne comptait pas préciser sa pensée, tout simplement parce que sa pensée n’était pas vraiment plus claire que ça. Une chanson Disney, un chèque, une petite gâterie, un poème personnalisé, une bière, un massage relaxant, une bague… « Ça » pouvait représenter tellement de choses ! Il s’étendit un peu sur le canapé, dépliant les jambes, qui du coup se retrouvèrent entre celles de Rune. Si ce dernier avait bien compris, il savait que le seul « danger potentiel » pour les deux heures à venir n’était pas à l’extérieur, mais bien avec lui. À voir s’il aimait ce type de danger…

À l’extérieur, un type sorti pisser trouver le colosse étendu, le fixa un moment, puis s’en détourna. Vu son état, il n’aurait pas été capable de reconnaître un éléphant dans un troupeau de moutons. Alors distinguer dans l’obscurité la forme d’un homme inanimé relevait de l’exploit. Et plus la soirée allait avancer, plus les quelques qui sortiraient seraient dans un état avancé d’alcoolisation. C’était l’arrière du bar, c’était peu fréquenté. Et puisque Rune le voyait se réveiller, c’est bien parce que personne n’allait le bouger d’ici au moins deux heures. Pas d’inquiétude, donc.

Jake, lui, ne quittait pas le voyant des yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 23 Déc 2013 - 14:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

avatar
Invité

Afficher le profil
Les réactions de Wildcard restaient toujours incompréhensible et le mystère qui entourait le personnage exacerbait en quelque sorte la curiosité de Rune. Ce dernier n'avait toujours pas bougé depuis un moment, toujours à demi allongé sur le canapé qui lui servait de lieu de repos, l'esprit tout entier occupé vers l'homme qui le poursuivait et qui allait se réveiller dans quelques instants. Le gringalet prévoyait déjà sa fuite et envisageait de mettre un terme à la conversation qu'il entretenait depuis déjà un petit moment. Pourtant Wildcard le rassura, lui assurant fermement que l'autre ne se réveillerait pas avant un moment et qu'il avait encore de beaux rêves devant lui. Le voyant avait donc le temps, plus de temps qu'il ne l'avait lui même estimé et même espéré. Ce trouble dans ses visions ne le formalisa pas outre mesure, il venait de se prendre un coup sur la tête, il estima donc normal de ne pas retrouver immédiatement son acuité cérébrale. Il avait dû manquer quelques détails dans sa vision qui lui indiquaient clairement l'heure du réveil et il savait que les détails de ses visions étaient importants si ce n'est essentiels.
Suite à cette annonce, il regarda tout de même Wildcard d'un air surpris, comme s'il lui annonçait une merveilleuse nouvelle et que Noël avait sonné avant l'heure.

-Pas d'autres imbéciles en vue ! Considérons donc que j'ai un peu plus de temps que prévu et oublions donc cet individu un moment.

Il est vrai que Rune préférait oublier ce moment cuisant qui scellait l'échec de sa défense personnelle. Il fallait bien reconnaître que si le super-vilain n'avait pas été dans les parages et s'il n'avait pas daigner venir sauver le voyant, il serait sûrement à l'heure actuelle de nouveau rattaché au Prédicateur en train de prédire le futur pour le Conglomérat, ce qu'il voulait éviter à tout prix.

Jake prit alors la peine de répondre à son étrange question et Rune n'en fut que plus embrouillé. Il mit cependant ses interrogations de côté, jugeant qu'il était préférable qu'il n'obtienne pas de réponses à ses questions et puis il y avait fort à parier que les réponses de Wildcard seraient tout aussi étranges que celle qu'il venait d'émettre. Aussi, il resta coi devant la tête de mort se contentant de masser ses tempes pour soulager son mal de tête qui se résorbait peu à peu.
Une nouvelle fois, le super-vilain prit soin de lui, il avait déjà guéri sa blessure et voilà que maintenant il se mettait à lui proposer de l'aspirine pour soulager ses maux. Et, une fois de plus, Rune fut surpris de la sollicitude que manifestait le leader du Gang des Fables, une sollicitude à laquelle on ne s'attend pas de la part d'un criminel notoire.

-Euh … merci. Je t'avoue qu'on n'a jamais pris autant soin de ma personne qu'en cet instant, ça me fait un peu bizarre.

Il n'osa pas ajouter qu'il était d'autant plus surpris que ce soit un criminel qui prenne soin de lui, il ne voulait pas froisser Wildcard et il trouvait ce commentaire particulièrement mal venu. Jake le rassura alors, lui assurant qu'il pouvait encore se reposer ici s'il le désirait et que l'homme de main ne penserait pas à venir le chercher en ce lieu pensant plutôt qu'il avait fui, ce qui était une remarque judicieuse, il fallait bien le reconnaître. Maintenant que le lieu dans lequel ils se tenaient avait été mentionné, Rune balaya l'endroit d'un regard, s'attardant sur les détails de la pièce il prit alors conscience qu'il ne savait pas où il était. Il se doutait cependant qu'il était toujours dans le bar dans lequel le tournoi de poker s'était déroulé et se devait être une sorte de salon privé qui était généralement réservé aux invités de marque. Il soumit sa supposition à Wildcard.

-Où sommes-nous ? C'est une sorte de salon privé ici ?

C'est alors que le criminel retira sa veste s'allongea aux côtés de Rune, plaçant ses jambes entre les siennes. D'emblée ce contact mit le voyant mal à l'aise et il se roula en boule à l'autre bout du sofa laissant toute la place à Jake. Puis ce dernier mentionna que le gringalet n'avait pas besoin de le remercier mais qu'il aimerait qu'il lui rende un jour la monnaie de sa pièce.

-Je le ferai, je te le promets. En des temps critiques, il peut parfois être utile de connaître l'avenir, tu pourras compter sur cet atout lorsque tu en auras le plus besoin, ne t'en fais pas je le saurais. Ce qui veut dire que je te reverrais forcément, je dois t'avouer que ta compagnie est plaisante.

Rune était une personne fondamentalement gentille et tout particulièrement distraite et tête en l'air, il était naïf en quelque sorte, voilà pourquoi il ne comprit pas immédiatement le manège de Wildcard. Mais alors qu'il lui adressait un grand sourire pour accompagner sa promesse, il nota que le criminel ne le quittait pas des yeux, on aurait pu même dire qu'il le dévorait littéralement des yeux. Instantanément le voyant rougit jusqu'aux oreilles.

Il n'avait pas l'habitude des relations sentimentales, encore moins des relations charnelles, et il avait peur que la situation ne tourne à son désavantage, sur un terrain qu'il ne connaissait que peu. Car Rune n'avait expérimenté qu'une seule fois les relations de chair et, bien qu'il ait apprécié la chose, il n'avait jamais retenté l'expérience. Non pas qu'il n'en ait pas eu envie, l'occasion ne s'était tout simplement pas représentée. Prétextant la fonte de l'aspirine pour dégager son regard de celui de Wildcard qu'il fuyait désormais maladroitement, il avala le médicament censé soulager son mal de tête qui était désormais quasi-inexistant. Au moins Wildcard était doué pour changer les idées, cela Rune devait bien l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas



Hasard et destin | Jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Hasard et destin | Jake
» (jake) -"Hasard ou Destin ?"
» Hasard ou destin [ PV Galadriel ]
» Retrouvaille du hasard ou du destin ? ft. Thomas&Hayley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-