AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Agent Westfield au rapport [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 15 Juin - 5:07 Message | (#)


Informations Personnelles

ϟ Nom  : Westfield
 ϟ Prénoms : Samuel
 ϟ Sexe : Masculin
 ϟ Âge : 36ans
 ϟ Date de Naissance : 10 Juin 1977
 ϟ Lieu de Naissance : StarCity
 ϟ Nationalité : Américaine
 ϟ Orientation : Hétérosexuelle
 ϟ Métier : Agent de l'UNISON

Administration

ϟ Avatar : Keanu Reeves
ϟ Crédits : mai gwern
ϟ Pseudo  : Cat On Mars
 ϟ Âge réel : 27ans
 ϟ Parlez-nous de vous : Ca n’a pas changé depuis mon premier perso
 ϟ Comment avez-vous connu le forum ? J’y suis déjà
ϟ Que pensez-vous du forum ? Il est toujours au top
 ϟ Quelques conseils à donner ? Aucun :p
Historique


-Qui est-ce qui s’occupe d’interroger le suspect ?

Franck et Herb’, coéquipiers depuis quelques mois, sont en train de prendre une pause bien méritée auprès de la machine à café afin de discuter de tout et de rien. Puis soudain, Franck pose la question qui le démange depuis quelques instants. Est-ce que l’homme qu’ils avaient coincé après une course poursuite de vingt minutes dans les rues de StarCity était-il en train de se faire interroger, et si oui par qui ? Buvant une gorgée de son cappuccino, Herb’ haussa les épaules avant d’apporter une réponse à son collègue et ami.

-Bah jsais pas moi… Je crois que c’est Sam qui s’en charge.

Franck arqua un sourcil, comme s’il espérait une autre réponse.

-Sam… Tu veux dire Westfield ?

C’est après une bouchée dans son beignet que Herb’ daigna répondre à Franck.

-Bah oui Westfield, Samuel Westfield.


-Oh putain…


Abandonnant son café de manière précipitée, Franck se mit à marcher rapidement en direction de la salle d’interrogatoire, aussitôt suivit par Herb’ qui s’étonnait d’une telle réaction. Il est vrai que ce dernier venait pour ainsi dire de rentrer au sein de l’UNISON, il n’avait donc pas encore eu l’occasion d’en apprendre plus au sujet de Samuel Westfield. Tout en marchant vers la salle d’interrogatoire, Franck était en train de dresser rapidement un portrait de l’individu en question à son coéquipier, afin qu’il comprenne bien pourquoi il s’inquiète en ce moment.

Pendant ce temps, dans la salle en question, deux hommes se font face. L’un est le suspect arrêté il y a peu, l’autre est un agent de l’UNISON, Samuel. La discussion semble assez calme de prime abord, malgré que l’on puisse noter une certaine réticence de la part de l’homme aux poignets entravés à vouloir divulguer ses informations. C’est de la manière la plus anodine qui soit que Samuel se leva de sa chaise tout en sortant son paquet de cigarette de la poche intérieur de sa veste noire, qu’il porta l’un de ces bâtonnets de mort entre ses lèvres et qu’il l’alluma à l’aide de son briquet gravé. Se dégourdissant un peu les pieds dans la salle, il fume sa cigarette tranquillement sans plus vraiment faire attention à son interlocuteur, pensif.

Samuel est originaire de StarCity, il a grandi dans cette ville et ne la quitterait pour rien au monde, il s’y sent bien, voilà tout. Rien de spécial à dire sur sa famille, sa mère avait un petit boulot de bibliothécaire bien tranquille et son père faisait partie du SCPD. C’est d’ailleurs sans doute ça qui l’a attiré vers un emploi dans les forces de l’ordre, le modèle paternel du héros faisant son boulot pour le bien de la communauté. C’est donc dans l’optique d’être policier comme papa que Samuel faisait toujours tout bien comme il faut, poli et gentil avec les autres, bref le petit garçon modèle. Heureusement en vieillissant son caractère s’est quelque peu modifié et endurci, sans quoi il serait sans doute une chiffe molle aujourd’hui. La période scolaire de sa vie n’est pas franchement quelque chose d’exceptionnel à raconter, on peut notre néanmoins une certaine stabilité dans ses résultats, jamais premier mais jamais dernier non plus, le parcours lambda de beaucoup de jeunes du même âge et de la même condition sociale en somme.

C’est une fois son diplôme en poche que Samuel entra à l’école de police, désireux de venir grossir les rangs de ces protecteurs de la liberté dans la ville. Il n’eut aucun mal à passer le concours sans problèmes et à bien vite intégrer la police. Mais le travail se trouvait tout de  même être moins passionnant que ce qu’il avait imaginé. Il était loin des grandes enquêtes ou des longues investigations sur la piste d’un tueur en série. Là on était plutôt au niveau des contraventions pour mauvais stationnement, les contrôles alcotest sur la route ou encore les querelles de couple. Rien de bien palpitant en somme, mais qui lui amena quelque peu l’expérience du terrain. C’est après dix ans de bons et loyaux services que Samuel décida de changer de branche, d’avancer dans sa carrière. C’est après avoir rassemblé un compte rendu de ses états de service, irréprochables au passage, et en faisant preuve d’une grande détermination qu’il lui faut autorisé de présenter les tests d’entrée à l’UNISON.

Se retournant sur l’homme assis, Samuel lui adresse un regard neutre, et reprend la direction de sa chaise. Mais avant de se rasseoir, notre ami change d’idée et donne un violent coup de pied dans la chaise de son interlocuteur, faisant basculer celui-ci et manquant de le faire tomber s’il ne s’était agrippé d’une main à la table. Main sur laquelle Samuel ne manque pas d’écraser son mégot de cigarette en prenant tout son temps. Nouveau cri de la part du supplicié qui recule vivement sa main et se retrouve le séant sur le sol, face à un Samuel qui ne semble plus avoir trop envie de discuter dans le vent et ne recevoir que des clopinettes en guise d’informations. D’un geste rapide il saisit l’homme par le col de son t-shirt et le force à se relever, le plaquant ensuite face contre la table, venant par après poser sans le moindre ménagement le canon de son Desert Eagle sur la nuque du pauvre bougre après avoir bien évidemment fait un mouvement de charge avec la culasse et ôté la sécurité.

-Je te donne cinq secondes pour répondre à ma question. Un… Deux…

Comment expliquer de telles méthodes et un tel emportement de la part d’un agent de l’UNISON ? Il est vrai que souvent certains interrogatoires sont plus musclés que d’autre ; mais le problème avec Samuel, c’est que cela se trouve être systématique. Pourquoi donc ? Pour le savoir, il faut remonter un peu dans le temps. Après avoir réussi les tests d’entrée et la période de formation, Samuel était à présent un agent de l’UNISON ; inutile de vous dire que ses parents, et surtout son père, étaient très fiers de lui. C’est donc avec un sens du devoir et de l’éthique irréprochables que Samuel allait entamer sa nouvelle carrière de garant de l’ordre. Et cela ne se fit pas attendre. Une affaire fit la une pendant quelques semaines, un dangereux kidnapper enlevait des jeunes filles et on les retrouvait mortes peu de temps après ; et parce qu’elle ne parvenait à le coincer, la police fit appel à l’UNISON afin de recevoir un petit coup de main.

L’enquête fut longue et peu aisée, mais finalement le repère du maniaque fut trouvé et aussitôt encerclé. Il se trouvait à l’intérieur avec sa dernière victime en date. N’écoutant que son courage, Samuel entra dans le bâtiment pour finalement se retrouver face à face avec l’horrible individu. Etant encore à cheval sur les procédures et un peu idéaliste, il entama le dialogue avec le kidnapper en espérant que ce dernier relâche la gamine qu’il tenait contre lui, un couteau posé sur la gorge de la petite. Durant cette discussion, Samuel eut une bonne dizaine d’occasion d’abattre l’homme d’une balle dans la tête ; mais il voulait résoudre tout cela sans effusion de sang, comme on l’enseignait dans les cours théoriques. Malheureusement, l’homme commença à paniquer et avant que Sam ne puisse réagir, la petite avait déjà la gorge tranchée et se vidait de son sang sur le sol. Suivirent plusieurs coups de feu et la mort de l’agresseur de la gamine, ainsi qu’un goût amer de déception et de regret dans la bouche de Samuel.

-Cinq… Adios.

Le coup de feu retentit alors que Franck et Herb’ arrivaient enfin devant la porte de la salle d’interrogatoire. Tous se figèrent et observaient la porte avec une certaine appréhension, n’entendant plus que quelques chouinements venant de l’intérieur de la pièce. Ce n’est que quelques secondes plus tard que Samuel ouvrit la porte, cigarette aux lèvres. On pouvait voir derrière lui le criminel, pâle comme un mort sur la table, en train de trembler de tout son corps, un impact de balle à seulement quelques centimètres de sa tête sur la table. 

-Allez-y les gars, je pense qu’il déballera les infos  qu’on cherche.


Celui-là avait eu de la chance, la dernière personne que Samuel avait interrogée s’en était sortie avec une balle dans la rotule. Pourquoi ce changement radical de comportement ? Samuel s’est rendu compte que c’est en se montrant insistant et persuasif que l’on réussit à obtenir les informations qui vous permettent de sauver une vie, même si pour cela il faut faire parfois abstraction de certaines règles. Ce genre de comportement valut nombre de mises à pied et de remontrances à Samuel de la part de ses supérieurs ; mais quoi que l’on en dise, malgré ses méthodes il faut avouer qu’il obtient souvent des résultats inespérés.
 
Dossier Médical

ϟ Description Physique : Samuel s’habille généralement de manière assez passe-partout, lorsque l’on enquête mieux vaut être discret non ? Il se sépare pourtant rarement de sa vieille veste en cuir noir. Les yeux bruns et la chevelure sombre coiffée en bataille, il passe souvent inaperçu en ville, un citoyen comme tant d’autres. Sa carrure n’a rien d’exceptionnel, c’est un homme qui prend soin de lui en faisant du sport de manière régulière et en essayant de manger sainement, quoi qu’un bon petit burger de temps à autre n’a jamais fait de mal à personne.

 ϟ Particularités : Rien de bien notable, juste un tatouage sur l’avant-bras gauche représentant une paire d’ailes.

Spoiler:
 
 
ϟ Description Mentale : Comme on peut le voir, Samuel n’est pas du genre à tergiverser pendant des heures lorsqu’il s’agit du boulot, allant parfois (souvent même) jusqu’à user de la force ou de stratagèmes fort peu conventionnels afin d’obtenir les informations relatives à telle ou telle enquête. Ce revirement de façon de voir les choses date de l’affaire du kidnapper et de la petite fille ; s’il n’avait pas hésité et fait feu la première fois, la gamine serait toujours en vie, et ça il se le reproche chaque jour ; c’est pourquoi dès lors il n’hésite pas à « rentrer dans le lard » afin de pouvoir mener ses enquêtes à bien le plus rapidement possible et parvenir à sauver des vies.

Sinon au-delà de ça, hors du boulot Samuel est quelqu’un de convivial qui discute et plaisante avec plaisir en compagnie de ses amis et collègues lorsque la situation le permet. Bien qu’on puisse lui reprocher ses méthodes de travail peu conventionnelles, aucun de ses collègues ne s’est plaint de son comportement, il est agréable de travailler en sa compagnie et n’est pas du genre à tenir tête à ses supérieurs (excepté lorsque la vie d’innocents est en jeu.) C’est également un voisin charmant qui évite de tondre la pelouse le dimanche et qui fait rarement du bruit après le coucher du soleil, même le week-end.
 
Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : Samuel a toujours caressé le rêve de faire partie de l’élite des forces de l’ordre, quoi de plus normal pour lui que de se retrouver à l’UNISON et de pouvoir enfin se montrer utile pour le bien-être de la société et des citoyens de la ville.

 ϟ Pouvoirs et capacités : Samuel ne possède pas de pouvoir particulier, mais son implication dans son travail est telle qu’il ne cesse de s’entraîner.

Armes de poing : Après des heures passées sur stand de tir à trouer un nombre incalculable de cibles, Samuel est presque passé maître dans l’utilisation des armes à feu, surtout celles de poing. Il ne lui arrive pour ainsi dire jamais de rater sa cible, il parviendrait même à toucher le centre d’une pièce de vingt-cinq cent collée sur une cible à plusieurs mètres de distance.

Combat au corps à corps : Faisant du sport hors de ses heures de travail, Samuel s’est bien vite intéressé à la boxe anglaise et française ; mêlant habilement ces deux arts du combat, il peut s’avérer être un adversaire coriace lors d’une bagarre.
 

 ϟ Surnom et costume : Aucun surnom à noter.

Lors de la vie de tous les jours, Samuel ne se prend pas trop la tête pour choisir ses vêtements. Une chemise, une cravate, un pantalon de costume ou un jean et son éternelle veste noire, voilà qui le caractérise bien. Si par contre il doit participer à une opération un peu plus spécifique, il revêtira la tenue adéquate pour la situation, comme un gilet pare-balles ou encore une tenue dite d’opération spéciale rappelant un peu celle du SWAT.
 
Informations Complémentaires

Rien à signaler

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 15 Juin - 5:09 Message | (#)

Voilà, fiche terminée

Si il faut que je modifie/change/ajoute quelque chose je m'en occuperai avec plaisir
Revenir en haut Aller en bas



Agent Westfield au rapport [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Agent Westfield au rapport [Terminé]
» #Agent 13 au rapport
» Sharon | Agent 13 au rapport
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Citoyens-