AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Les Célébrités de Star City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Juin 2013 - 1:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 11091
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice


Les Célébrités de Star City




Personnalités politiques




Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Sep 2016 - 15:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 11091
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice


Les candidats à l'élection municipale 2016




Arturo Caruso

Orphelin de père dès son plus jeune âge, Arturo a grandi toute sa vie dans le quartier de Lincoln, à Star City. Malgré des origines modestes, il suit des études de droit et finit par devenir avocat dans un petit cabinet de quartier. Arturo finit néanmoins par abandonner cette voie après avoir rencontré un religieux à la forte personnalité et devient ainsi prêcheur. Il se fait notamment connaître grâce à des émissions de radio, des passages à la télévision mais aussi et surtout, un site internet qui a pris de l'importance au fil du temps. Au niveau de sa vie privée, Arturo a épousé sa femme alors qu'il était encore étudiant et ensemble, ils ont eu cinq filles.

Arturo a débuté sa carrière politique directement dans son quartier, au plus bas de l'échelle. Il a ainsi mis en place un centre dédié aux plus jeunes au sein duquel il a cherché à les éloigner de la criminalité et de la drogue. Par la suite, il s'est rapproché du conseiller municipal de Lincoln dans le but de faire bouger les choses, sans succès. Arturo a ainsi pris contact avec le maire Everett lui-même et lors de sa réélection, ce dernier l'a choisi pour diriger le quartier dans lequel il avait toujours vécu.

Arturo Caruso est surtout populaire dans le quartier de Lincoln, mais d'autres quartiers ethniques moins favorisés que les quartiers du centre-ville voient aussi en lui un homme auquel s'intéresser. De ce fait, Arturo peut se révéler être un candidat sur lequel il faut compter.


Arturo Caruso a été tué au début du mois d'octobre 2016 alors qu’il était en réunion avec la conseillère Olivia Bowen pour une possible alliance. Des membres du KKK ont attaqué son quartier de campagne sous les yeux de nombreux individus pour perpétrer ce crime haineux. Les membres interpelés ont bien évidemment annoncé que la seule raison de leur acte était qu’ils ne voulaient pas d’un maire afro-américain à Star City. Des rumeurs laisseraient toutefois entendre que l’attaque aurait été commanditée par un autre candidat qui aurait fourni aux terroristes les moyens nécessaires pour mener leur attaque. [Assister à l'événement]


Frank DeCosta

Issu d'une famille aux origines italiennes lointaines, Frank DeCosta a grandi dans le quartier de Little Italy. Après avoir quitté le lycée, il a suivi son père et a travaillé sur des chantiers de construction à travers la ville. Il a changé plusieurs fois d'employeurs jusqu'à rejoindre Fairhaven Builders dont il est même devenu, à terme, le directeur. DeCosta aspirait toutefois à plus et c'est pourquoi il lança sa propre société, DeCosta Constructions, l'un des plus grands entrepreneurs de Star City, basé à Chinatown.

Frank n'a pas la moindre expérience politique mais cela ne l'empêche cependant pas de se lancer dans la course à la mairie, même si rares sont ceux qui comprennent pourquoi. En réalité, DeCosta dispose d'un soutien de poids en la personne d'Atia César et si les rumeurs associent souvent DeCosta Constructions à la mafia, ce n'est pas sans raison. Il est effectivement l'homme de paille du Cartel Rouge et son arrivée à la mairie pourrait signifier bien des changements pour Star City... Mais ça, bien entendu, tout le monde l'ignore.

Malgré son manque d'expérience flagrant et une politique relativement vague, Frank DeCosta est un homme bien connu à Star City. Il apparaît en effet souvent dans des publicités télévisées ou sur des affiches disséminées à travers le ville. De ce fait, tout le monde connaît son slogan, le même qu'il a adopté pour sa campagne : « DeCosta, pour construire l'avenir ».

Gerald Wallace

Pur produit de Star City, Gerald Wallace vient d'une famille modeste dont les racines remontent jusqu'aux origines de la ville. Après une scolarité exemplaire, l'homme s'est engagé en politique et a rapidement rejoint les rangs du CODE, l'organisation citoyenne militant contre les dérives des super-héros et des super-vilains. Marié très jeune, Gerald a en effet perdu son épouse enceinte lors d'un affrontement qui opposait deux personnages costumés. Il ne s'en est jamais remis et voue une haine sincère à tous ceux qui enfilent des costumes pour mener une justice personnelle. Plus récemment, il a lui-même été la cible de super-criminels puisqu'il a été enlevé par le Gang des Fables et retenu prisonnier pendant de longs mois avant d'être secouru par les membres de la Légion des Étoiles.

Républicain, ancien conseiller municipal des quartiers de Kingston et de Marina, Wallace est le fer de lance du CODE. L'un de ses projets les plus importants vise la mise en place d'un décret de réglementation des métahumains dont le but serait de doter d'une autorisation officielle certains super-héros, interdisant dans le même temps aux autres d'exercer.

Candidat lors des dernières élections municipales, Gerald Wallace n'a perdu le poste que de quelques points. Aujourd'hui, il ne doute pas que les récents événements et la situation de la ville donnent aux citoyens les clés pour suivre la bonne voie. Il a par ailleurs gagné en popularité suite à son enlèvement.


Début septembre, le quartier général de campagne de Gerald Wallace a été pris pour cible par un groupuscule criminel. Le chef de ce groupe se faisait passer pour un ancien Légionnaire, bien qu'il mentait à ce sujet, son seul but étant de provoquer le Commander dans le but de l'affronter. L'intervention des super-héros Eldoth et Nymphea permit la libération des otages et la neutralisation du champ de force qui empêchait l'entrée des forces de police. Ces dernières purent alors passer à l'action et mettre hors d'état le groupe qui croupit aujourd'hui en prison. [Assister à l'événement]


Henry Allard

Originaire de Californie, Henry Allard est l'actuel propriétaire d'ABS Media. Cet empire médiatique est l'une des compagnies de Star City qui s'étend le plus, touchant virtuellement à tous les types de médias. Ainsi, ABS possède des studios de cinéma, des journaux, des magazines mais aussi des maisons d'édition. Ses bureaux sont actuellement dispersés dans trois gratte-ciels du quartier du Parc incluant le WCOC Building, les bureaux principaux occupant les sept derniers étages du Hayward Building et dominant le Star Park. Bien que la réputation de ABS soit parfois qualifiée de sulfureuse par certains organismes de surveillance des médias, le groupe donne au public ce qu'il souhaite et cela lui suffit. De manière assez ironique, Henry se retrouve très souvent dans les journaux à scandales publiés par ses concurrents. En effet, même s'il est reconnu pour ses capacités de businessman, c'est aussi un homme que l'on connaît pour ses colères impitoyables, que ce soit lors des réunions de travail ou sur les plateaux de télévision.

Engagé en politique depuis de longues années, Allard a aujourd'hui choisi de se porter candidat aux élections municipales de Star City, comptant sur sa popularité gagnée en animant l'émission de télé-réalité l'Apprenti pour remporter des voix. Depuis lors, Henry fait souvent polémique, sa campagne se révélant basée sur de nombreux projets controversés, l'homme ayant notamment fait siennes les idées du shérif Joe Arpaio de Maricopa, en Arizona, qui avait accepté d'accueillir dans ses prisons les métahumains sur le point d'être libérés en raison de coupes budgétaires, plutôt que de les voir bénéficier d'une liberté anticipée.

Henry Allard dispose d'une popularité certaine en ce qui concerne sa carrière télévisuelle mais il est difficile de prédire ses résultats politiques face à des candidats beaucoup plus solides. Il bénéficie toutefois d'un atout de poids en ce qui concerne sa médiatisation.


Henri Allard est depuis le début du mois d’octobre 2016 sous l’œil du FBI et une enquête est en cours sur sa possible implication dans la mort d’Arturo Caruso. Des agents gouvernementaux auraient détecté des mouvements de fonds suspects dans la fortune du candidat à la mairie qui feraient de lui le commanditaire de l’attentat contre Caruso. Henri risque de devoir se retirer de la campagne le temps que lumière soit faite sur son degré d’implication dans ces tristes évènements. [Assister à l'événement]


Joanna Holmes

La conseillère Holmes est issue d'une riche famille de Bayview, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de représentants des forces de l'ordre. Plus jeune, elle désirait suivre la même voie que ses illustres ancêtres mais lorsqu'elle fut en âge de faire son choix, elle laissa plutôt cette place à son jeune frère et embrassa une carrière politique. Son diplôme en poche, Joanna fit rapidement ses armes et rejoignit l'équipe du futur maire Tom Everett. Ce dernier la choisit pour devenir la conseillère municipale des quartiers de Bayview et de Port-Royal, un poste qu'elle occupe maintenant depuis de très longues années.

Bien qu'elle soit une femme relativement dure au niveau de sa politique locale, Joanna Holmes est très appréciée par ses concitoyens. Elle a toujours fait part de ses idées concernant la manière dont la criminalité devait être combattue mais a rarement été entendue. De ce fait, elle a apporté son soutien à de nombreux programmes de lutte contre la délinquance et est généralement très favorable au renforcement des moyens du SCPD. Une grande partie de son programme électoral reposa par ailleurs sur la sécurité et les moyens de lutte contre le crime, même si parallèlement, la conseillère Holmes critique la Légion des Étoiles qu'elle juge trop laxiste quand il s'agit de nettoyer les rues du crime et cela même si elle sait tout le bien que l'équipe a déjà pu faire pour la ville et pour le reste du monde.

En réalité et dans le plus grand secret, la conseillère Holmes est membre du groupe vigilant Normality. Si elle ne prend pas directement part aux actions menées, elle n'en reste pas moins un soutien vital. Elle espère un jour pouvoir étendre cette conscience citoyenne à l'échelle de la ville, lorsqu'elle aura atteint le poste convoité de maire.

Appréciée par les quartiers de Bayview et de Port-Royal en raison de sa tolérance zéro à l'égard du crime, Joanna a malheureusement dû faire face au contrecoup de la zone 21 et de la destruction d'une bonne partie de Port-Royal. Elle n'en demeure pas moins une figure d'autorité et a acquis la sympathie de nombreux adeptes de l'ordre et autres partisans des forces de police et des organisations paramilitaires.

John Papadopoulos

John est né sur l'île grecque de Kasos mais il a émigré aux États-Unis avec ses parents à l'âge de six mois. Il a ainsi grandi dans le quartier de Little Italy, son père occupant un poste de plongeur dans un restaurant grec local. Après avoir été diplômé du lycée, John a étudié l'économie à l'université. Dans le même temps, il a l'opportunité d'acheter la moitié des parts d'un petit supermarché local et franchit le pas. Au cours des années suivantes, il multiplie les achats de ce genre et alors qu'il n'a pas 25 ans, il possède déjà une dizaine d'établissements et gagne vingt-cinq millions de dollars chaque année. Aujourd'hui, Papadopoulos est à la tête de la plus grande chaîne de supermarchés du pays et il possède aussi le Millenium Mall de Star City.

John Papadopoulos a longtemps fait usage de son incroyable fortune pour financer des campagnes politiques à tous les niveaux, qu'il s'agisse d'élections locales ou d'élections nationales. Aujourd'hui, il a néanmoins décidé de changer son fusil d'épaule puisqu'il se présente lui-même à la mairie de Star City. Ses propositions laissent toutefois de nombreux citoyens perplexes. En effet, au cours de ses interventions, John a ainsi suggéré de doter les forces de police de tricycles pour augmenter leur mobilité, d'autoriser les casinos à l'intérieur des hôtels, d'offrir de la nourriture pour animaux gratuite aux gens adoptant des animaux abandonnés ou encore l'interdiction pour des magasins se situant à moins de quatre cent mètres l'un de l'autre de vendre les mêmes produits.

L'élément le plus amusant dans la campagne de Papadopoulos réside probablement dans le fait que sa campagne bénéficie de la plus grosse campagne publicitaire qu'on ait pu voir dans ce domaine. Ainsi, en dehors des inévitables affiches, spots radio et télévisés et autres publicités du genre, on peut aussi retrouver son visage et son slogan sur des baumes à lèvres et de nombreux articles d'épicerie.

Si l'on parle beaucoup de John Papadopoulos, c'est davantage pour rire de lui que parce qu'il a une quelconque crédibilité politique. Cela ne l'empêche pas de continuer à dépenser sa fortune pour financer sa propre campagne. On estime actuellement ses dépenses à près de neuf cent mille dollars.

Johnny West II

Johnny West, le deuxième du nom, est le fils de Jake West, lui-même fils d'un autre Johnny West. Si ce nom n'éveille rien dans vos souvenirs, il en sera probablement différent de celui de Rocket, le bolide membre de la Ligue de la Liberté. Si Johnny II a toujours eu une vie relativement calme, il s'est fait connaître en sauvant la vie de son grand-père lorsque ses propres pouvoirs se sont manifestés. Sous le nom de Rocket II, il est ensuite devenu un membre de la Légion des Étoiles, ne s'embarrassant pas de cacher son identité. Cela lui a malheureusement valu de nombreux déboires.

Parce qu'il n'a jamais caché son identité et parce qu'il a publiquement fait son coming-out, après avoir été victime des manipulations d'un ancien petit ami, Johnny est devenu la cible de nombreux adversaires des super-héros et de la Légion des Étoiles mais aussi des anti-gays. Il a alors adopté la seule solution qui lui semblait logique et il s'est lancé dans le militantisme et dans la politique. Très impliqué dans la défense des droits des LGBT, Rocket est aussi fortement impliqué dans les affaires opposant la Légion des Étoiles au CODE. Ainsi, malgré son jeune âge, Johnny a choisi de se lancer dans la course à la mairie, une situation qui déplaît fortement à tous ceux qui luttent contre l'indépendance des super-héros.

Johnny est jeune et inexpérimenté et il ne fait clairement pas l'unanimité. Malgré tout, c'est une célébrité très appréciée de la jeunesse, que ce soit parce qu'il assume pleinement tout ce qu'il est ou parce qu'il fournit à leurs yeux un très bon exemple de ce que la jeunesse peut faire. Le jeune homme dispose aussi du soutien d'une majorité de Légionnaires, sans parler de tous ceux qui adulent la Légion des Étoiles. Il représente donc un candidat à ne pas négliger.


Le 12 octobre 2016, des échauffourées éclatent lors d'un meeting public donné par le candidat sur la Promenade, dans le quartier de Hamelin. Non seulement des membres de la Fondation Morale et Famille font irruption pour prendre Johnny à partie mais des criminels affiliés à la pègre irlandaise s'attaquent directement à lui. Blessé au bras, Rocket II parvient malgré tout à mettre fin aux hostilités avec l'aide des forces de l'ordre et d'un mystérieux magicien. [Assister à l'événement]

Début mars 2017, le candidat Johnny West a été impliqué dans un scandale. En effet, il semblerait que plusieurs membres de son équipe de campagne aient aussi été membres d'une organisation vigilante, mettant à mal les principes de la Légion des Étoiles. Si Johnny West a dénoncé ces comportements illégaux et a fait part de son ignorance à ce sujet, le doute a malgré tout été insinué auprès du public. [Assister à l'événement]


Olivia Bowen

Olivia Bowen a toujours vécu a Star City et a grandi dans le quartier de Lincoln. Issue d'une famille pauvre, elle n'a jamais connu sa mère et a été élevée, avec ses trois sœurs, par son père. Il se saigna à blanc et contracta un prêt colossal pour payer des études de droit à sa fille aînée, qui avait toujours brillé par son intelligence. Elle sauta une classée au lycée, réussit l'examen d'entrée à Harvard et parvint à se faire une place de choix dans un cabinet privé de Star City, après avoir passé quelques années au bureau du procureur. Désireuse d'évoluer sur un plan professionnel, Olivia devint ensuite conseillère municipale pour le quartier des Finances.

La conseillère Bowen a toujours présenté des idées ultra-libérales et pour sa campagne électorale, elle a notamment proposé de permettre aux sociétés d'offrir aux forces de l'ordre de l'équipement déductible de leurs impôts afin de mener des opérations de plus grande envergure. Si elle n’est pas toujours en accord avec les actions de la Légion des Étoiles, qu’elle a déjà pu critiquer à plusieurs reprises, elle n’est pas pour autant opposée aux super-héros. Elle préférerait cependant les voir œuvrer plus étroitement avec la police, en proposant par exemple à certains supers de devenir des auxiliaires officiels du SCPD. D’un point de vue économique, la conseillère proposait également de relancer l’emploi dans les quartiers défavorisés de la ville, tout à la fois pour diminuer le chômage, relancer la croissance et casser la main-mise des organisations criminelles qui profitent de la misère de cette population pour recruter des membres.

En réalité, Henry Bowen, le père d'Olivia, a toujours été un scientifique à la solde de l'organisation secrète SHADOW. Ses quatre filles sont ainsi les résultats de ses expériences sur la génétique, la mère d'Olivia n'étant qu'une mère porteuse payée pour accomplir un travail. Si les trois sœurs d'Olivia sont de puissantes mutées, elle n'a - semble-t-il - développé aucun don si ce n'est une affligeante normalité. Désireuse de se montrer utile, elle s'est toujours entrainée deux fois plus dur que les autres sur un plan physique mais également intellectuel.

En 2017, Olivia parvient à se faire élire à la tête de la mairie. Malgré tout, son élection pose question et fait scandale. On l'a ainsi accusée de tricherie mais un recomptage des voix confirme qu'il n'en est rien. La nouvelle maire compte bien apporter de grands changements à Star City. Elle envisage par exemple la création de bourses d’études pour les élèves des quartiers défavorisés les plus méritants.


Au début du mois de septembre, la conseillère Bowen a été prise pour cible par deux hommes qui jugeaient son programme politique inacceptable. Leur but était de faire passer un message mais ils furent tous les deux arrêtés par la police avant d'y parvenir. En effet, celui qui était chargé d'exécuter l'assassinat fut interrompu dans sa mission par un duo de jeunes femmes déterminées qui parvinrent à le livrer à la police et à obtenir toutes les informations sur ses complices. La conseillère Bowen fut informée de la situation mais on ne put rien lui révéler au sujet de ses sauveuses. [Assister à l'événement]

Fin mars, le riche entrepreneur William Quicannon a apporté son soutien à la candidate Olivia Bowen. Nul ne sait que ce choix a été motivé par les agissements de l'organisation terroriste SHADOW mais une chose demeure certaine, jusqu'à ce jour, tous les candidats qu’il a soutenus ont toujours été élus au poste. En sera-t-il autrement cette fois-ci ? [Assister à l'événement]


Tom Everett

Né à Star City, Tom Everett a grandi dans le quartier de Kingston. Diplômé en économie, il est marié à Carol, une administratrice financière de la Croix Rouge. Ils n'ont pas d'enfants mais Tom accueille souvent ceux de sa sœur vivant au Texas à la maison. Toujours très proche de sa famille, il se rend aussi parfois à la pêche avec son père.

Poursuivant la voie tracée par ses prédécesseurs, Tom cherche à faire revivre Star City et surtout, il souhaite muter la ville pour en faire cette cité du futur que l'on imagine toujours. Cette tâche n'est malheureusement pas simple puisque son mandat précédent a été secoué par de nombreuses crises majeures, comme les événements de la zone 21. Malgré tout, Tom a fait face et il a toujours su montrer la dignité requise par de tels situations. Pour ces raisons, on comprend aisément qu'il soit aussi un fervent soutien de la Légion des Étoiles.

Malgré tout cela, Tom Everett cache aussi un étrange secret. Il semblerait en effet qu'il ait quelqu'un d'autre que son épouse dans la vie, qu'il s'agisse d'un amant ou d'une maîtresse... La seule information connue à ce sujet consiste en deux lettres : les initiales T. S. .

De manière globale, le maire Everett a une cote de popularité assez importante, même si elle diminue largement dans certains quartiers ethnicisés. Il semble en bonne place des sondages, à l'heure actuelle, mais il peut suffire d'un rien pour que cela change du tout au tout.


Le mois de septembre ne fut pas très calme au niveau de la campagne électorale et le maire Everett en fit les frais quand une organisation criminelle, le Royal Chess Gang, s'attaqua à lui lors d'un meeting au Star Dome. Prenant les spectateurs en otage par l'intermédiaire de bombes, King, le chef de cette organisation, poussa les citoyens à tuer le candidat en échange de la liberté, cherchant dans le même temps à discréditer la Légion des Étoiles présente pour assurer la sécurité d'Everett. Après bien des péripéties, les Légionnaires parvinrent à vaincre le Gang et à libérer les citoyens. Le maire s'en sortit quant à lui sans la moindre égratignure ! [Assister à l'événement]





Revenir en haut Aller en bas



Les Célébrités de Star City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Coup de Coeur : Star City Heroes - [Rpg Super Héros]
» Guide du Joueur
» Listing des pouvoirs utilisés
» Exploits d'Hermès
» [Géographie] Star City - Institutions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Encyclopédie :: Encyclopédie des Joueurs-